Vous êtes sur la page 1sur 12
Reconquista Reconquista Omnia Omnia instaurare instaurare in in Christo Christo Bulletin catholique antilibéral,

ReconquistaReconquista

OmniaOmnia instaurareinstaurare inin ChristoChristo

Omnia Omnia instaurare instaurare in in Christo Christo Bulletin catholique antilibéral, luttant pour le triomphe

Bulletin catholique antilibéral, luttant pour le triomphe et le règne social du Christ.

N° 5 Juillet – Août 2014

Quel combat ? Quelles armes ?

Sommaire de ce numéro ( 2014):

Edito : Quel combat ? Quelles armes ? p.1&2

Abbé

F.

Chazal :

Nouvelles d'Asie (IV) :

pp 3 - 7

Un exemple de la lutte contre la Résistance :

p7

La néo-FSSPX en images (Rotary,

croisade du rosaire, Una

Voce) :

pp 8 & 9

Nouvelles de la

Résistance : Création de

l'USML

p 10

Le Sacré Coeur dans

notre combat pp 11 &

12

Photos de la

Après maintenant plus de deux ans de combat ouvert, les fidèles résistants aux orientations nouvelles de la FSSPX pourraient être victimes de trois tentations, assez différentes les unes des autres, qui les éloigneraient de la vraie lutte qui se livre aujourd'hui. La plus visible de ces tentations est sans doute le découragement. Voir en effet le grand bastion de résistance au modernisme qu'était la FSSPX abandonner sa vocation et se libéraliser a en effet de quoi décourager certains. Les abandons, les lâchetés, les désertions

de ceux que nous croyions fidèles, mais qui, confrontés à l'opposition, le mépris ou les assurances trompeuses du supérieur de la FSSPX, se sont couchés, ne sont évidemment pas pour nous réjouir

Et l'on pourrait se demander si tout n'est pas perdu, en voyant le plus gros district de la FSSPX, de tendance généralement anti-libérale, qui, aux dires d'un prêtre suisse pro- ralliement, avait empêché le ralliement de 2012, sombrer dans un silence complice face aux contre-vérités et mensonges d'un supérieur général affirmant fin février l'absence de

contacts avec Rome, pour les reconnaître quelques mois plus tard, suite à la fuite sur un site américain Rorate Caeli, de l'entrevue de Mgr Fellay et de ses deux assistants avec les deux responsables de la commission Ecclesia Dei. Oui, il est vrai que le spectacle de tant de bons prêtres, reconnaissant en privé n'avoir plus aucune confiance envers le Supérieur général, mais cautionnant sa trahison doctrinale, son silence complice face aux scandales

répétés de la Rome conciliaire, dès qu'ils ont en chaire, a de quoi nous étonner douloureusement. Et la comparaison du nombre des prêtres résistants et de celui de tout le district de France ne peut que nous décevoir.

Ces sentiments, humains certes, ne sont cependant pas catholiques ! Et si l'apathie qui nous entoure pourrait provoquer chez nous soit lassitude et abandon du combat, soit zèle amer

contre ceux qui ne nous ont pas encore rejoint, il nous faut rejeter ces deux extrêmes, ces

deux tentations qui nous détourneraient du combat.

Résistance

p 11 & 12

Cependant, à côté du zèle amer et de la lassitude du combat, une troisième tentation, plus

subtile, pourrait nous détourner de notre combat. Il s'agirait d'une sorte d'activisme, d'un goût du combat pour lui même, déconnecté de son objet. Et si les deux premières tentations

sont aisément discernables et peuvent être ainsi combattues, notre ennemi pourrait profiter de notre zèle, de notre enthousiasme pour ce combat et, nous tentant sous apparence de bien, nous inspirer un goût de la lutte pour elle même, qui pourrait nous faire oublier l'objectif réel de notre combat.

Il n'est donc peut-être pas inutile de nous arrêter un peu sur la réalité de notre combat pour ne pas nous en détourner par inattention. Notre combat, comme l'a bien prouvé M. l'abbé Pivert dans le livre Mgr Lefebvre: Nos rapports avec Rome, a pour objet le Christ Roi:

Pour soutenir la Résistance : p 12

Un nouveau prêtre pour la Résistance:

p 12

La vraie opposition fondamentale est le règne de NSJC. Opportet illum regnare, il faut qu'il règne nous dit Saint Paul, Notre Seigneur est venu pour régner. Eux disent non, et nous, nous disons oui, avec tous les papes. (1)

2
2
Reconquista
Reconquista

N° 5 – Août 2014

Je pense qu'il est inutile d'insister auprès de vous pour vous montrer que cette fête du Christ Roi est au

] Et n'est

ce pas là l'objet même de notre foi, de faire régner Notre Seigneur Jésus-Christ sur nous, sur nos

familles, sur nos cités ? (2)

Nous ne développerons pas ici ces "armes de lumière" que sont particulièrement la croix, l'humilité, le refus du monde, la prière contemplative et bien sûr le témoignage de chaque chrétien. (voir RP Jean Dominique, Le Père Roger Thomas Calmel, p 492 à 516), indispensable à la croisade rendue nécessaire par l'état du monde et de l'Eglise.

coeur même du combat que nous menons. [

Hélas ! et c'est la raison de la crise actuelle, les autorités de la FSSPX en viennent à diminuer l'importance de "l'objet même de notre foi", comme le présente le RP Thomas d'Aquin dans son dernier bulletin de la Sainte Croix:

Une recension anonyme accréditée par Menzingen reproche au livre de l’abbé Pivert “Nos Relations Avec Rome” de centrer indûment le combat de Mgr Lefebvre sur la question du Christ Roi.Mais c’est Mgr Lefebvre lui-même qui l’affirme, comme on peut le voir en ce passage :“Voilà ce qui fait notre opposition, et c’est pourquoi l’on ne peut pas s’entendre. Ce n’est pas d’abord la question de la messe, car la messe est justement une des conséquences du fait qu’on a voulu se rapprocher du protestantisme et donc de transformer le culte, les

vraie opposition

fondamentale est le Règne de Notre Seigneur Jésus- Christ. Opportet Illum regnare, nous dit saint Paul, Notre Seigneur est venu pour régner. Eux disent non, et nous nous disons oui, avec tous les papes.”(Mgr Marcel Lefebvre, “L’Église Infiltrée Par Le Modernisme”, Éditions Fideliter - 1993 - page 70).Menzingen a-t-elle changé de position ? Nous, nous voulons garder la doctrine et les directives que Mgr Lefebvre nous a léguées parce qu’il est l’écho fidèle de la Tradition. Qu’on relise “Ils l’ont Découronné”. Tout y est. Rien que le titre nous montre la place du Christ-Roi dans le combat de Mgr Lefebvre.

sacrements, le catéchisme, etc

La

Notre combat est donc un combat pour le Christ Roi, notre vocation d'être de nouveaux Cristeros, qui, s'ils n'ont pas nécessairement à souffrir le martyre physique comme leurs prédécesseurs mexicains, doivent quotidiennement souffrir le mépris, les hostilités. Ce combat, touchant à Dieu, est donc un combat sacré, et nous devrions avoir à coeur de refuser tout ce qui pourrait le profaner, en le détournant de sa fin, en en viciant les moyens.

Cette croisade dont parlait le Père Calmel, Mgr Lefebvre y appelait aussi, notamment dans son sermon de son jubilé sacerdotal, en 1979: croisade des jeunes, croisade des familles et des pères de famille, des prêtres. Il faut relire et s'imprégner du chapitre 8 (pages 421 et suivantes) du livre Nos rapports avec Rome, où Mgr Lefebvre expose cette croisade:

formation des élites par des écoles véritablement catholiques, par les retraites spirituelles, pour refonder la Chrétienté autour de la Messe, par laquelle s'instaure le règne du Christ Roi. On retrouve dans ces sermons les "armes de lumière" chères au Père Calmel, et dont nous traiterons par la suite.

Dans la crise terrible qui secoue l'Eglise et la Tradition, c'est à une véritable croisade que nous sommes appelés, par la formation d'une élite vraiment catholique, et un combat par les armes de lumières. Notre "Résistance" n'est pas autre chose que le refus du monde et l'affirmation sans concession du Christ Roi.

En pleine révolution moderniste, soyons témoins de la foi, comme le furent nos frères les martyrs des premiers siècles en pleine persécution violente. Non seulement ils se montrèrent forts et courageux, mais encore doux et patients et cela parce que leur âme était ardente de charité. Que l'amour de Dieu, un amour de Dieu qui se prouve par des actes et qui tend toujours à grandir, soit l'âme de notre témoignage. (5)

Notes :

1) Conférence sur le libéralisme, Sierre, 27 nov. 1988, Fideliter N° spécial sur les sacres , in abbé Pivert, Mgr lefebvre ; Nos rapports avec Rome, page 42

Soldats du Christ Roi, quelles sont donc nos armes pour travailler à l'accomplissement de ce que répétons sans trop y penser: Adveniat Regnum tuum ?

Ce combat étant avant tout surnaturel, nos armes seront avant tout surnaturelles. Et puisqu'"une âme qui s'élève élève le monde" (St Alphonse de Ligori) c'est d'abord en nous sanctifiant, que nous serons réellement apôtres pour étendre le règne de notre Roi. C'est donc avant tout par une vraie vie spirituelle et sacramentelle que nous accomplirons notre devoir de Chrétiens, de Cristeros du XXI siècle. Ce sont là ces "armes de lumière" dont parlait le Père Calmel: " Il faut combattre, mais avec des armes de lumière. Il faut beaucoup prier pour que Notre Dame empêche nos coeurs de se durcir." (4)

2) Sermon à Ecône, fête du Christ Roi 1988 in abbé Pivert, pp 42 – 43

3) Bulletin de la Sainte Croix n°50 Juin 2014 page 3 :

http://www.beneditinos.org.br/index.php?option=co m_content& view=article&id=161:bulletin-50&catid=

71:bulletins&Itemid=93

4) Entretien de mai 1973, cité in RP Jean Dominique, Le Père Roger Thomas Calmel, p 492

5)RP Calmel, "A ceux qui ne mettent pas d'obstacle", Itinéraires n° 178, décembre 1973, in Si tu savais le nom de Dieu, t II NEL 2007, p117 et suiv. cité par RP Jean Dominique, Le Père Roger Thomas Calmel, p 500

Nouvelles d'Asie 3
Nouvelles d'Asie
3

Nouvelles d'Asie IV (Juin 2014)

Par l'abbé François Chazal, FSSPX-CM

Traduction française pour Reconquista

Cher Abbé Pfeiffer,

Nous fonctionnons sur turbo depuis deux ans maintenant, et pourtant nous ne sommes toujours pas à cours d’essence… ma santé et mon sommeil n’ont jamais été meilleurs, et j’espère qu’il en est de même pour vous. Je me sens coupable lorsque je pense à toutes ces années où l’on me disait « il faut être prudent » ou « il ne faut pas prendre de risque avec sa santé », « nous ne pouvons pas ouvrir de nouvelles missions ». Espérons que les circonstances douloureuses de 2012 réveilleront en nous un vrai sens du combat et qu’il deviendra une habitude permanente. Nous pouvons continuer à nous battre maintenant, indéfiniment et sans restreinte, contre les puissances du mal.

Streaky Bay (Australie)
Streaky Bay (Australie)

AUSTRALIE:

La situation en Australie demande une plus grande attention de notre part parce qu’il y a maintenant 7 groupes a qui nous devons rendre visite, deux d’entre eux sont importants, Brisbane et Tynong, et comptent chacun environ 70 personnes. Tout le monde prie pour que l’Australie ait enfin un prêtre permanent. Mgr Hodgson est trop âgé pour aider, mais il pourrait faire quelque chose à Tynong. Mais les roulements doivent aussi couvrir Sydney (une trentaine de personnes), la Nouvelle-Zélande (une quinzaine), Streaky Bay (25), Adélaïde (30), Perth (35), les trois derniers centres ayant maintenant une chapelle, ou le Saint Sacrement est garde avec une grande dévotion et un grand respect. Cela aide vraiment les fidèles à tenir jusqu’à notre visite suivante. A Perth, j’ai eu différents rapports de première main d’un sermon de l’Abbé Johnson, très irrité contre les personnes ayant signé la Déclaration pour l’Asie et l’Australie, avec des menaces, et la nécessité de demande de pardon, tout comme à Brisbane avec l’Abbé Taouk. Le résultat est que la Résistance est maintenant en place à Perth, pendant qu’en Nouvelle-Zélande on rêve d’un Abbé Johnson ou Taouk, mais les prêtres là-bas sont très gentils et discutent même avec nous lorsque nous visitons le pays. D’autres prêtres sont prêts à menacer et faire du chantage a petite échelle, comme à Adélaïde, mais rien ne vaut la chaire pour remplir les chapelles de la Résistance.

L’organisation et la communication en Australie est remarquable, et j’espère que la visite de Monseigneur Williamson va solidifier plus encore cet

Sydney
Sydney

ensemble et résoudre les difficultés qui se poseraient mais… Voilà, on ne peut plus le nier. Les media juifs eux-mêmes ont annoncé que le lobby juif australien avait obtenu l’interdiction d’entrée de Mgr en Australie ; après que son arrivée prochaine leur ait été révélée par un catholique, très étrange. Tout ceci nous rappelle la nécessité de pouvoir obtenir quelques évêques en plus pour desservir le monde maintenant substantiel de la Résistance. L’Abbé Valan est le prix de consolation cette fois, et Son Excellence nous délègue le pouvoir de confirmation, comme en territoire de mission ou en cas de persécution, ce qui arrive rapidement. Beaucoup de confrères sont mal à l’aise à l’idée de devoir conférer des confirmations, j’ignore ce qu’il en est des fidèles.

PHILIPPINES Contrairement a l’Australie, j’ai pu trouver l’aide d’un prêtre là-bas(abbé Suelo), mais la mission continue à s’étendre. Mr l’Abbé Suelo va enfin mieux, après plus d’un an de problèmes de santé (infection du poumon, problème de régime, etc.). Les docteurs ont finalement pu trouver d’où venait le problème et restaurer en partie les poumons, et la bonne nourriture du séminaire ainsi que la constante attention des séminaristes ont fait le reste. Mais cela a pris du temps. L’aide d’autres prêtres a pu permettre une tournée de visites pendant et après que je sois allé en Australie, tournée qui a couvert Zamboanga, Illigan, Camiguin, Surigao, Maasin, Hindang, Ormoc, Cebu, et Danao, me laissant Dagohoy, Liloan, Iloilo, et un tout petit début a Cavite. M l’Abbé Suelo va lancer les opérations sur l’Ile Mindoro, mais je ne suis pas sûr qu’il retourne à Tanay. Il y a un petit groupe qui nous demande à Caticlan, à une heure et demie en voiture d’Iloilo. Davao appelle aussi maintenant, alors l’honneur est le vôtre

Brisbane
Brisbane
4 Reconquista
4
Reconquista

N° 5 – Août 2014

Nous avons essayé d’ouvrir un centre au cœur du centre universitaire de Quiapo à Manille, mais les fidèles de Manille y étaient très opposés, beaucoup d’entre eux viennent du sud de la ville, et quelqu’un d’autre a obtenu le contrat. Je vais peut-être réessayer quelque chose du même genre à Cebu. Entre temps nous continuons à dire la messe dans la maison de Julie Cordova, pour un petit groupe, mais ils pensent ouvrir une chapelle à Las Pinas. Manille est beaucoup trop chère, la Providence nous ramène encore à la campagne. Notre espoir d’avoir deux nouveaux micro-séminaristes s’est vite envolé car ces deux garçons voulaient un séminaire Novus Ordo, disant « La vie est bonne là-bas ». Je leur ai dit oui, ce sera Disneyland… jusqu’en enfer. C’était un essai depuis le début, mais je ne pensais pas qu’il serait si court.

LEYTE Depuis à peu près un an, j’avais de grosses difficultés à Hindang. Vous savez que l’Abbé Ghela a fait de son mieux

pour dissuader les fidèles d’assister à notre messe « leur messe ne donne pas la grâce », « Ils n’ont pas de juridiction

», « ce sont des rebelles », et parfois même j’arrivais avec une chorale de Maasin juste pour réaliser que personne ne

viendrait. Une autre fois on m’a dit «Monsieur l’Abbé, j’aime votre messe, mais ne dites pas la messe ici » ; «Mais c’est dimanche » ; « Mais Monsieur l’Abbé, ma mère est ici… ». Mais telle la microscopique statue miraculeuse de Notre Dame et grâce à l’esprit combatif d’Ariel, nous avons 30 personnes dans une petite chapelle de fortune. J’ai dit à Ariel que nous devrions appeler le nouvel endroit qu’il propose d’acquérir la « cathédrale de bambou ». Quand Ariel

est là pour appeler les habitants, trente personnes sont présentes. La dernière fois, alors que je descendais du bus avec

le Frère Jean, une dame âgée nous a vus et nous a suivis, se demandant qui nous étions… elle a assisté à la messe et

reviendra la fois suivante avec d’autres personnes. Il est toujours mieux de ne pas avoir de voiture, et de porter la

soutane, quelque chose que quelques prêtres de la Fraternité ne font plus maintenant, au grand étonnement de certains

de mes fidèles des Philippines.

A Ormoc, les choses prennent une bonne tournure, avec la nouvelle cathédrale de bambou, construite avec l’argent des fidèles pour 70.000 pesos. Ils l’ont fait de façon à ne pas diminuer notre fond qui est maintenant à 416.000 pesos, en grande partie grâce à un bienfaiteur suisse. Je n’ai pas encore transféré les offrandes d’Australie, mais en poussant un peu nous devrions pouvoir construire le sous-sol de l’école une fois que nous aurons un terrain. Avoir une église visible a un effet notable sur les villageois, 6 baptêmes de plus et 120 personnes ont assisté à la messe la dernière fois. Mais ils ne viennent pas le matin, comme les 2000 Mexicains qui nous avaient appelés à Long Island, en 2002, et qui, à ma grande détresse, n’avait nulle part où dormir. Mais pour Ormoc, comme d’habitude, la clé est les fidèles que nous avons sur place. Il y a eu

quelques efforts de la Fraternité de les récupérer avec des paroles enjôleuses, et après le typhon Yolanda la Fraternité a donné beaucoup d’argent aux fidèles, mais depuis quelque temps je n’entends plus parler des Abbés Daniels, Salvador ou Ghela.

A Maasin, le groupe tient très bien, tout comme à Santa Cruz. J’ouvre un autre fond pour construire une chapelle

surélevée au même niveau que là où est gardé le Saint Sacrement, la famille de l’endroit nous ayant donné la permission de construire. Nous avons aussi eu un appel de Liloan, à la pointe sud de Leyte. Apres leur première rencontre avec nous, le prêtre Novus Ordo de l’endroit s’est déchaîné et a promis des représailles temporelles et spirituelles pour effrayer ce petit groupe de 20 personnes. Alors ils ne nous appellent pas systématiquement mais ils

rassemblent leur courage et nous appellent encore. Nous avons maintenant 300 personnes à Leyte.

La cathédrale de Bambou d'Ormoc
La cathédrale de Bambou d'Ormoc
Ze Resistance lands in Zamboanga (La Résistance débarque à Zamboanga)
Ze Resistance lands in Zamboanga
(La Résistance débarque à Zamboanga)

MINDANAO Cela va probablement être une reprise de l’histoire de Leyte, et je vous laisse l’honneur d’ouvrir les missions qui nous appellent dans le reste de la région, à part Camiguin, Illigan, Linamon et Zamboanga. Ces quatre stations sont à l’est de Mindanao, tout le reste de l’île sera couvert grâce aux renforcements que nous attendons, et parce que la Fraternité ne répond pas de façon satisfaisante aux besoins des fidèles qui ont accès aux documents prouvant le libéralisme qui ne peut être ignoré qu’aux dépends de

la bonne foi de leurs prêtres de l’endroit.

Nouvelles d'Asie 5
Nouvelles d'Asie
5

Les prêtres de l’endroit on toujours recourt à cet argument : « Quel changement voyez-vous en nous, à la base ? ». La réponse bien sûr est « pas grand-chose », à part quelques petites choses ici et là, le retour de l’Abbé Beaublat au Novus Ordo, le bulletin « griffé » du District (The Flying Sqirell), les croisades du Rosaire, etc. Mais les fidèles ne sont pas si bêtes, et c’est une grave erreur de penser que les Philippins ne peuvent pas lire des documents et réaliser la direction que le bateau prend, parce que c’est leur jugement sur la doctrine catholique qui les a fait sortir du Novus Ordo pour commencer. Alors si les principes Novus Ordo reviennent, nous voyons partout que la partie la plus dévouée du troupeau réagit positivement et demande notre aide.

LE RESTE DE L’ARCHIPEL Pas grand-chose à signaler pour l’axe Bohol Cebu Iloilo. L’essai de Danao est de retour au point de départ; nous avions été prévenus, la hiérarchie Novus Ordo a un contrôle total là-bas.

ASIE DE L’EST Peut-être que ce que je vais dire est fou, mais nous avons eu une demande en Indonésie, alors que nous ajoutons tout juste Taiwan a notre liste (Corée, Japon, Malaisie et Singapour). Taiwan est seulement une petite bouteille dans l’océan. Juste une dame traditionnelle originaire du Texas, et trois autres parents paumes venant du Novus Ordo. Mais si Hindang est une leçon, Dieu se moque de notre petitesse. En Indonésie, je ne sais pas encore, mais cela pourrait être la même chose : juste une âme. Mais alors que l’on croit être fichu, Dieu sauve la mission, nous donnant une nouvelle leçon, à nous, hommes de peu de foi. En Corée, nous avons un autre mariage sur les cartes, et quelques nouveaux visages. Vingt-cinq personnes assistent à la messe en moyenne, mais je peux indiquer un total de 40 fidèles. Nous disons la messe dans une tour au Nord de Séoul, alors que la Fraternité est au Sud de Seoul, vous savez, Nord contre Sud. Doctora Kim m’a demandé de bénir la tour. Tous les locataires et les commerces sont partis en un mois… elle était impressionnée, n’a pas perdu espoir. Maintenant c’est encore mieux, presque plein. Au Japon, la famille Suzuki a demandé à Monseigneur de venir conférer les confirmations. Ce sont de vieux amis de l’Abbe Onoda, mais ils ont suivi de près la pente libérale de la Fraternité sur internet et vont à la messe de l’Abbé Nariai. Ce qui est capital c’est qu’ils ont 3 enfants, comme la famille Moru, ce qui fait 6 des 7 enfants que j’ai vus ou entendus dans nos chapelles au Japon. Pas de quoi se vanter mais c’est un début décent. Je ne suis pas allé à Singapour ni en Malaisie récemment, mais j’espère pouvoir m’y rendre en Août avant d’aller en Australie. C’est très aimable à vous de leur rendre visite. J’espère que l’essai de l’Abbé Kramer se passe bien. Je ne pense pas qu’il soit sédévacantiste, ou s’il l’est, son sédéplenisme nous aide en fait à démontrer que le sédévacantisme n’ouvre aucune voie devant nous. J’admire aussi sa précision doctrinale et je me demande s’il collabore toujours avec l’Abbe Grüner, un grand mystère en ce moment. Les Philippins le réclament déjà pour des visites, conférences et autres projets ; c’est amusant à voir.

INDE Je n’ai pas pu y aller, étant si pris en ce moment, mais j’espère obtenir mon visa en octobre et y aller aux alentours de Noël. L’Abbé Valan est pourtant très entreprenant et a commencé la construction d’une maison pour personnes âgées avec son prieuré à RN Kandigai. Pour remercier la dame qui nous a fait don du prieuré à Chennai. Le plus grand choc est la trahison de l’Abbé Beaublat, qui a quitté la Fraternité pour le diocèse de Toulon, la ville de mes parents. Il était le Supérieur de l’Inde, et se retrouve maintenant sous Mgr Rey, dans un diocèse Novus Ordo, avec je pense deux autres prêtres de la Fraternité. Les fidèles d’Inde voient clairement que nous n’avions rien inventé ou exagéré, quand nous les avions prévenus d’une crise imminente.

AJUSTEMENT D’ARTILLERIE Quelques prêtres de la branche pflugérienne de la Fraternité commencent a s’impatienter (trois ou cinq recycles en six mois). On leur avait clairement promis un accord avec Rome, nonobstant ce que Mgr Fellay a affirmé récemment à Flavigny, et rien n’a encore été officiellement signe. Il ne leur suffit pas que les principes de la Fraternité aient change, ils veulent faire partie officiellement et visiblement de l’église Novus Ordo, soit parce qu’ils croient que la messe Novus Ordo est bonne, comme l’Abbé Lamerand qui dit maintenant la messe dans sa ‘forme ordinaire’, ou ils pensent que la messe en latin sera tolérée de façon extraordinaire. De la même façon que nous disions que la Fraternité Saint Pierre recyclait les esprits traditionnels au Novus Ordo, le même phénomène se produit maintenant à la Fraternité. Les faits sur le terrain sont que les principes de 2012 qui coulent et infestent de plus en plus vite. Quand j’ai rencontré un prêtre, j’ai pensé qu’il se réveillerait aux paroles de l’Abbé Pfluger durant sa retraite à Flavigny à Noel dernier: « Si nous n’acceptons pas l’autorité magistérielle de Vatican II, nous ne sommes pas catholiques ». Il a commencé à défendre l’autorité du concile, puis a exprimé son désaccord avec son contenu, un peu comme l’Abbé Vassal qui a dit que François était un moderniste, mais que le modernisme n’était pas une hérésie, sinon nous serions sédévacantistes. Dans ma simplicité, j’ai essayé de lui expliquer que le concile avait été récupéré par le Cardinal Bea et sa clique, particulièrement durant la confrontation avec le Cardinal Ottaviani sur les schémas, mais en vain. Même chose avec le nouveau Code : il est légitime, il faut s’y mettre. La doctrine glisse, la morale va ou a déjà suivi. Le scenario qui me

6 Reconquista
6
Reconquista

N° 5 – Août 2014

fait le plus peur est l’indultification de la Fraternité, la transformant en machine à recycler, corrompant les esprits bons et droits des prêtres, qui étaient jadis excellents et anti-libéraux, en modérés neutres, digérés doucement sans aucune signature canonique explicitement officielle… cela peut toujours arriver. Le Démon sait comment détruire le mieux, il est le père de tous les mensonges.

La dernière édition de la manœuvre réconciliatrice de Mgr Fellay a finalement été publiée. Il s’agit de la conférence à Flavigny le 27 février dernier. La première partie fait une distinction un peu moins floue entre les deux églises que celle de l’Abbe Gleize, catholique et conciliaire, mais de façon a pouvoir affirmer que Menzingen n’a jamais même pensé à faire un accord avec l’église conciliaire. Tout ce qu’ils ont fait a été de courtiser la partie catholique de l’Eglise, comme personne ne devrait refuser de le faire, s’il est un bon catholique. Le raisonnement entier nie l’enchevêtrement de l’hérésie et les morceaux compromis de catholicisme flottant au sein de l’Eglise officielle. Une fois que l’Eglise officielle est passe dans cette magnifique machine à séparation appelée Analogie Théologique, deux produits distincts émergent: sur la gauche la bête conciliaire de l’Apocalypse immonde et déformée que nous avons

évitée, et de l’autre la belle et parfaite épouse du Christ, affligée, mais avec laquelle on peut faire un accord, particulièrement avec la garantie des six conditions. Cette centrifugeuse de séparation permet de maintenir le principe du Nulla Pars avec des hérétiques, tandis que l’on se rapproche d’une étreinte plus proche avec “le mystère de l’Eglise” à travers une relation personnelle avec l’Eglise officielle. Personne n’est trompé à moins de VOULOIR être trompé. Alors si vous voulez entendre le Nulla Pars des lèvres de Mgr Fellay, voilà, vous l’avez maintenant. Tout ce que vous avez à faire c’est d’ignorer qu’il est toujours en train de formuler un plan de reconnaissance canonique, sous le prétexte de n’être seulement implique avec ce qu’il y a de bon dans la structure Novus Ordo. Souvenez-vous, nous avions le spray de la “lumière de la tradition”, qui pourrait faire apparaitre Vatican II, ou quoi que ce soit, traditionnel. Maintenant nous avons quelque chose de mieux, le “théoanalogisationneur” de séparation, par lequel nous pouvons condamner fermement tout en embrassant et travaillant a quelque chose avec les restes nettoyés. Cette machine a fait des merveilles sur CFN, Michael Matt, Gentiloup en France, les résistants potentiels, comme Morgon peut-être. Je ne dis pas que la séparation idéaliste n’existait pas avant, parce que l’idée est présentée dans la parabole sabotée des mauvaises herbes du 14 avril 2012, mais elle a maintenant atteint des sommets mystiques d’un amour d’une Eglise qui reste pure et avec qui l’on peut parler, alors qu’elle est infectée de toutes sortes d’hérésies et de mauvaises choses. Cela me rappelle les Cathares, pendant que la vraie Eglise catholique, faisant face aux infirmités de ses membres, combat le pêché et l’hérésie au point de les enlever au scalpel le plus vite possible. Les portions mortes de l’Eglise tomberont toujours ; quel genre de créature vivante porte un tel amas des saletés indéfiniment ? L’Eglise catholique est divine précisément parce qu’elle se débarrasse de sa lèpre, d’une façon ou d’une autre, en guérissant ou par le glaive. Cela fait penser à un parent libéral, un éducateur libéral, ou un confesseur libéral, qui couvre le péché, au lieu de l’exposer. Si vous aimez François, et que vous voulez vraiment lui parler, d’accord, mais alors dites-lui de se convertir ou d’accepter le châtiment, comme Jeanne d’Arc à Glasdale, ou Saint François au Sultan. (Et si vous n’en avez pas le courage, alors restez à la maison). C’était la conclusion de Mgr Lefebvre. Mais les libéraux ne peuvent pas s’en empêcher, il faut qu’ils trouvent un angle pour dialoguer. Angles. J’ajouterai que si l’on passe toutes les fausses religions au « théoanalogisationneur », elles en ressortiront catholiques, comme le décret de Vatican II Lumen Gentium qui trouve de merveilleuses graines de la Parole partout… ou certaines de ces fausse religions en ressortiront encore plus catholique que le Novus Ordo lui-même, parce que les protestants disent moins d’hérésies que la Rome d’aujourd’hui, ou nous disent “Je ne me convertis pas au catholicisme, votre Pape est un hérétique et un marxiste ! » Étonnamment, Mgr Fellay maintient dans cette conférence :

Les six conditions,

La structure canonique publiée dans le Cor Unum 105 comme presque parfaite,

Les principes de 2012 comme une simple clarification de ceux de 2006,

Qu’il n’avait jamais décidé d’accepter une reconnaissance canonique en 2012, et a dit en février que des rendez- vous, même informels, n’étaient absolument pas à l’ordre du jour…. Alors que nous savons maintenant ce qui s’est passe en décembre… de sa propre bouche, trois mois après, parce que, encore une fois Menzingrad a été pris la main dans le pot de confiture. L’audience de l’Abbé Angles (le représentant canonique de Mgr Fellay) avec le Pape, et ses visites aux congrégations, est une bien meilleure confiture. Elle démontre des négociations avancées,

Prise de soutane aux Philippines, Ascension 2014
Prise de soutane aux Philippines, Ascension 2014
7 Nouvelles d'Asie pas au sens où l’on est en train de signer quelque chose,
7
7

Nouvelles d'Asie pas au sens où l’on est en train de signer quelque chose, mais que l’on met au point les termes du contrat de façon plus claire. D’où la nécessité de rassurer et de dire que le Pape François est mauvais ; treeees mauvais. Mais quelque chose ne vous aura pas échappé : à part ses hérésies, François favorise la cause homosexuelle, très souvent et ouvertement : les bracelets gais, les baisers sur la main d’un prêtre activiste gai après une concélébration avec lui, des déclarations (non- rétractées) pro-gay, la messe des JMJ à Copacabana la Mecque des gays, la statue gay de St Michel dans les jardins du Vatican, des gays partout dans des postes importants, peut-être 60% des cardinaux, la canonisation future de Paul VI (dont l’Abbé Villa a dit qu’il était gay), des chasubles décorées l’arc en ciel gay. Encore plus terrible, le Pape est coupable de dissimuler les abus d’enfants par le clergé, comme ses prédécesseurs.

Soyons honnêtes, le site de DICI n’est pas aussi rose qu’il l’était, mais les lunettes roses ne voient pas le torrent de rose. Pourquoi les fidèles ne devraient-ils pas être alertés de la destruction de la moralité à Rome ? Parce que sinon on ne pourrait pas faire d’accord avec eux, si nous admettions que nous avons passé le point de non-retour. Une fois que le gayisme est passé au théoanalogisationneur, nous pouvons aller déjeuner à Ste Marthe, ou n’importe quel autre palais à Rome. La force de notre amour mystique de l’Eglise surmontera toujours les circonstances embarrassantes pour entrer en contact, dialoguer, avec tout ce qu’il reste de bon, enfoui, tout enfoui très profond cette fois. Menzingrad est libéral, ils ne peuvent pas s’empêcher de continuer à courtiser ces gens-là. Pour ma part, si quelqu’un traite la nouvelle Rome avec de longues pincettes, en pinçant son nez, qui suis-je pour le juger? En ce qui concerne la déclaration doctrinale du 15 avril, maintenant, c’est une mauvaise copie, désolé les gars…. Mais attendez une minute, elle est écrite à partir d’une proposition romaine, et je ne l’utilise plus, et la Résistance exagère tout simplement son contenu confus. Par exemple, ‘légitimement promulguée’ signifie que des moyens légaux légitimes ont été utilises pour sa promulgation, pas qu’elle ait été promulguée légitimement … Ma prochaine question est la suivante, que fait-on de la défense de la déclaration doctrinale du 15 avril dans le Cor Unum officiel # 104? « Et bien, désolé les gars » ; « Et ceux qui se sont battus contre la déclaration doctrinale bec et ongles, et qui ont été punis injustement ? » « Juste un tas de belettes sournoises qui exagèrent, qui ne seront jamais satisfaits des assurances que nous leur donnons, qui chercheront toujours la petite bête, et qui trouverons peut-être en nous quelque chose d’imparfait pour justifier leur désir de se rebeller. Alors j’écris une mauvaise la déclaration doctrinale, mais leur punition est absolument justifiée ». Monseigneur Fellay ne s’abaissera pas au point de rétracter les erreurs qui s’y trouvent, point par point, mais je pense qu’il le pourrait si c’était nécessaire. Une autre la déclaration doctrinale du 15 avril peut toujours être réécrite en temps voulu. Maintenant c’est le moment de limiter les dégâts, et en cela le talent de Mgr Fellay est admirable, couronne de résultats. Alors qu’il y a-t-il encore dans le sac, toujours intouché par la limitation de dégâts ? Et bien, il y a toujours ce Nouveau Code de Jean Paul II, tenace. Toujours aucune marche arrière sur l’usage de ce Code, qui est enseigné au Séminaire, tout au moins à Ecône par l’Abbé Quilton, qui est l’auteur du texte intitule « La position officielle officieuse de la Fraternité sur le Nouveau Code ». Souvenez-vous que l’Abbé Pinaud a été jugé sur la base du code de 1983, canon 1720. Il y a d’autres choses sur lesquelles nous pouvons exagérer avec rébellion : pas de clarification sur les citations favorisant Dignitatis Humanae. Pas de clarification, ni de répudiation des innumérable erreurs enseignées à Flavigny il y a tout juste deux mois par l’Abbé Pfluger. De ce fait, le problème reste entier et complet : ils disent, « Ne vous en faites pas, nous ne signons pas et nous admettons avoir fait quelques erreurs et nous faisons marche arrière pour vous ». Nous répondons « Vos principes ont changé et sont appliqués, quelle est la différence? » Signer est devenue la cerise sur le gâteau ; nous le disons depuis longtemps. Cela reste une bonne grosse cerise sur un bâton, avec de grosses joues bien rondes, mais elle peut attendre. Laisser le libéralisme et le modernisme dévorer la Fraternité est bien plus mortel, et c’est bien ce qui est en train de se passer.

Sed, iterum dico, non praevalebunt. In Iesu et Maria, François Chazal+

passer. Sed, iterum dico, non praevalebunt. In Iesu et Maria, François Chazal+ Affiche dans une chapelle

Affiche dans une chapelle des Philippines

8 Reconquista
8
Reconquista

La néo-FSSPX en image

N° 5 – Août 2014

Pour faire suite à notre article « Inflexion doctrinale ou fidélité à Mgr Lefebvre » paru dans le n°3 de Reconquista (mars 2014), voici quelques photos, souvent des captures d'écran, qui illustrent l'amollissement de la Fraternité de Mgr Fellay.

l'amollissement de la Fraternité de Mgr Fellay. Philippines, mars 2014: Messe dans les locaux du Rotary

Philippines, mars 2014:

Messe dans les locaux du Rotary Club

Rappelons que le Rotary Club, comme le Lion's, constitue une antichambre de la Franc-maçonnerie ; il fut fondé par un franc-maçon, P. Harris, en 1905. Sur les liens entre Rotary et Franc-maçonnerie, voir Arnaud de Lassus, Connaissance élémentaire de la Franc-Maçonnerie, AFS, avril 2010, pp 179 & 180 et « La vraie nature du Rotary », AFS n°113 (juin 1994). La collaboration avec la Franc- Maçonnerie, et donc avec les groupes qui lui sont intimement liées, est assez étonnante pour une Fraternité catholique

Février 2014, site du district des USA :

Pour inviter à la croisade de rosaire lancée par Mgr Fellay, le site officiel du district des Etats-Unis (sspx.org) affiche un chapelet portant une croix de Jean Paul II. Ceci n'aurait pas une grande

importance, si cette croix n'était pas devenue le symbole du modernisme romain depuis Jean Paul II. De moindre importance, ce fait contribue néanmoins à donner à la FSSPX une couleur plus au goût du jour Rappelons pour mémoire que c'est le site des Etats Unis qui est le premier à avoir subi le « branding »

Unis qui est le premier à avoir subi le « branding » FSSPX - Una Voce

FSSPX - Una Voce :

premier à avoir subi le « branding » FSSPX - Una Voce : Mgr Lefebvre, 1985

Mgr Lefebvre, 1985 (Communicantes n° 19) :

Oui, j’ai été surpris de lire dans la brochure d’“Una Voce” qui m’a été donnée à Ottawa, la position qu’ils avaient adoptée. C’est une position très ambiguë et non conforme à celle que nous défendons, et que les traditionalistes ont toujours défendue. Ils acceptent également la légitimité et l’orthodoxie de la messe nouvelle : ce que nous refusons d’affirmer. Nous ne disons pas que la nouvelle messe est hérétique, ni qu’elle est invalide, mais nous refusons de dire qu’elle est légitime, qu’elle est parfaitement orthodoxe. Peu à peu ces prêtres qui acceptent ces conditions auront les mêmes tendances que ceux qui disent la messe nouvelle, et un jour, peut-être, ils la diront eux-mêmes et attireront nos traditionalistes vers la nouvelle messe. ( )

Le numéro de la revue Una Voce Informa du mois d'août publie en autre les résultats de la croisade de rosaire de Mgr Fellay, comme la leur. L'ABC d'Una voce est particulièrement intéressant, affirmant lutter pour le latin et la liturgie traditionnelle, unie avec le pape François « à partir des lettres apostoliques du Motu proprio Summorum Pontificum ». Au sujet de ce dernier, la revue s'en prend « à quelques chrétiens schismatiques qui militent dans la secte sédévacantiste » et qui présentent le pape comme « libéral et ultra moderne » Ceci se passe de commentaire et suscite quelques questions devant la collaboration entre la FSSPX et ces braves gens complètement libéraux.

Néo-FSSPX en images 9
Néo-FSSPX en images
9

Août 2014 : Amérique latine

FSSPX – Una Voce : une étrange collaboration

latine FSSPX – Una Voce : une étrange collaboration Page de garde de la revue Una

Page de garde de la revue Una Voce Informa août 2014 : la photo représente les séminaristes de la Reja, les abbés:

Rivero, Jiménez, Mendes, Roldán, Mota, Rodríguez et Baquerizo (actuellement prêtres de la FSSPX), illustrant « nuestros sacerdotes » (nos prêtres).

FSSPX), illustrant « nuestros sacerdotes » (nos prêtres). Le Président de Una Voce Cuba et l'abbé
FSSPX), illustrant « nuestros sacerdotes » (nos prêtres). Le Président de Una Voce Cuba et l'abbé

Le Président de Una Voce Cuba et l'abbé P. Mouroux (fsspx)

L'abbé Pierre Mouroux est actuellement en poste au Mexique. Ses relations avec Una Voce apparaissent deux fois. La première occasion est le voyage à Cuba du président d'Una Voce Cuba pour chercher un local; la narration qui en est faite par cette personne mentionne qu'il accompagnait (ou était accompagné) de l'abbé Mouroux. La seconde occasion est cette page 64 du numéro 36 de Una Voce Informa (août 2014). Cette page recense les différents comptes pour récolter de l'argent pour Una Voce Cuba. L'abbé Mouroux est responsable pour le Mexique.

Que ce prêtre se soit trompé en voulant desservir Cuba est tout à fait possible, mais le problème est que ses supérieurs n'ont pas réagi et semblent laisser faire.

supérieurs n'ont pas réagi et semblent laisser faire. Message du président de U.V. Cuba : Encadré
supérieurs n'ont pas réagi et semblent laisser faire. Message du président de U.V. Cuba : Encadré

Message du président de U.V. Cuba :

Encadré en jaune :

leur travail de Cuba a été rendu possible grâce à un prêt de la FSSPX.

Chapelle Una Voce (propriétaire) / FSSPX à Cuba. Zoom sur le texte.

Chapelle Una Voce (propriétaire) / FSSPX à Cuba. Zoom sur le texte. FSSPX – Una Voce

FSSPX – Una Voce :

Une seule et même voix ?

10 Reconquista
10
Reconquista

Nouvelles de la Résistance :

N° 5 – Août 2014

Nouvelles de la Résistance : N° 5 – Août 2014 Union Sacerdotale Marcel Lefebvre De gauche

Union Sacerdotale Marcel Lefebvre

De gauche à droite :

abbés N. Pinaud, J.

Pfeiffer, O. Rioult, RP Bruno et RP Thomas d'Aquin OSB, abbés M. Fuchs, R. de Mérode, J.M. Faure, F. Chazal;

R.

Williamson, RP. Innocent Marie OP, abbé R. Trincado, Pères Pierre-Marie et Marie-Dominique OP, abbés F. pivert, D. Hewko, M. Salenave; un père dominicain, abbé R. Picot.

S.E.

Mgr

M. Salenave; un père dominicain, abbé R. Picot. S.E. Mgr Les 15 et 16 Juillet dernier

Les 15 et 16 Juillet dernier ont vu, lors de la réunion à Avrillé des prêtres français de la Résistance et d'une dizaine de leurs confrères étrangers autour de S.E. Mgr Williamson, la création de l'Union Sacerdotale Marcel Lefebvre (USML), avec M. l'abbé Roland de Mérode comme coordinateur. Pendant français de la FSSPX-CM (FSSPX Compagnie de Marie), organisée aux Etats Unis, en Asie et Australie sous la direction de l'abbé J. Pfeiffer, l'un des premiers combattants exclus en 2012, cette Union Sacerdotale s'étendra également à l'Amérique latine, sous la coordination de l'abbé Jean Michel Faure, ancien fondateur du district d'Amérique latine du temps de Mgr Lefebvre, ainsi qu'aux autres prêtres d'Europe le souhaitant, comme les abbés Ramiro Ribas (Espagne) et Fuchs (Autriche) Cette structure permettra ainsi à la petite vingtaine de centres de messe en France d'être desservis régulièrement par ces prêtres.

Par ailleurs, l'ouverture de deux prieurés est en cours et a été annoncée parla revue Sous la Bannière. L'un d'eux se trouve à Orthez, dans le Pays Basque. De son côté, l'abbé Pivert a lui aussi ouvert une maison près de Nancy. L'ouverture d'un séminaire en France a également été annoncée, en même temps que la création de l'USML.

La Résistance française, amorcée par M. l'abbé Rioult, préparée par les conférences de Mgr Williamson, qui continueront, a bénéficié des trois séries de confirmation de mai pour véritablement se lancer. En attendant le séminaire, elle bénéficie déjà des retraites prêchées par l'abbé Pivert et les dominicains d'Avrillé.

La deuxième bonne nouvelle issue directement de cette réunion d'Avrillé est l'entrée en pleine résistance

La deuxième bonne nouvelle issue directement de cette réunion d'Avrillé est l'entrée en pleine résistance de M. l'abbé Rémi Picot, prêtre français, ordonné fin 2009 et jusqu'ici missionnaire au Kenya. Signataire de l'Adresse aux fidèles de janvier 2014, il avait également commis le crime de diffuser à ses fidèles une traduction anglaise du livre L'Impossible réconciliation de M. l'abbé Rioult. M. l'abbé Picot ira prochainement rejoindre l'abbé Chazal pour desservir l'Australie.

Nouvelles de la Résistance 11
Nouvelles de la Résistance
11

Le Sacré Coeur dans notre combat

Par Marguerite du forum Christus Vincit

Cela revient à poser la question du mal : pourquoi les persécutions ? Si Dieu peut permettre les catastrophes naturelles ou même les guerres en raison des erreurs des hommes, pourquoi ne permet-Il pas au moins que son troupeau ait des bergers infaillibles et soit conforté pendant cette période de calamités de l'Église? Dieu ne pourrait-Il pas défendre et protéger son troupeau catholique fidèle à la Tradition au lieu de le laisser devenir la cible d'attaques véhémentes ou insidieuses comme celle que nous connaissons actuellement dans la Tradition ?

La douleur croît en nous, alors que nous voyons l'Église visible, jadis si forte et si bien organisée, se désagréger sous les coups de boutoir des libéraux, des ralliés et des modernistes.

Confirmations en Auvergne, 10 mai 2014

Confirmations en Auvergne, 10 mai 2014

Confirmations en Auvergne, 10 mai 2014

Comment Dieu peut-Il permettre cette trahison et nous laisser en quelque sorte orphelins avec quelques prêtres et un évêque fidèle ? Pourquoi ?

Quand nous regardons l'Histoire Sainte, nous constatons que les épreuves d'Israël se sont révélées être une manifestation de la Providence de Dieu, la manifestation de son amour de prédilection pour le peuple élu. Comme un père tendre et aimant, Il tentait de briser la confiance que son peuple avait placée dans les rois, les princes ou les puissances de ce monde. Il tentait de lui enseigner, à travers ses grandes épreuves, inlassablement, que c'est en Lui seul qu'il devait placer cette confiance. Dieu guide ses enfants à chaque époque, pour les amener à comprendre que lui seul est fidèle dans les tribulations, qu'il ne faut s'attacher qu'à Lui seul, plus que jamais quand tous les repères semblent s'être écroulés . Le Seigneur est toujours Dieu, derrière les apparences des événements de ce monde.

C'est une leçon bien difficile !

La Sainte Écriture nous raconte également que bien souvent, dans les temps de paix et de prospérité, Israël a cru que cette fidélité lui était acquise et s'est installé dans une vie routinière en acceptant les statu quo, en adoptant une certaine monotonie. Israël a oublié bien souvent quel était son but. Le Seigneur Dieu a dû le lui rappeler, par la chute des monarques, par l'exil et la destruction de Jérusalem; Il a dû lui rappeler qu'Il était son unique espoir, son unique soutien.

Nous devons nous aussi en tirer des leçons, quelques soient les difficultés. Il est tellement facile de nous laisser porter par nos petites habitudes. Nous commençons alors à tout tenir pour acquis : nos

petites chapelles, nos petits Abbés, notre petite Fraternité

Tous autant que nous sommes, nous finissons par confondre

confort spirituel et vie chrétienne authentique, et nous recherchons plus le confort que la Volonté divine.

Les amis dans la Tradition, les belles chapelles nous entourent à moins d'une demi-heure en voiture ( climatisée ! ), un jour suit l'autre, le bonheur est là, à notre portée Nous considérons alors que Dieu est à notre service.

Nous considérons alors que Dieu est à notre service. La résistance en Irlande : Father Craig

La résistance en Irlande :

Father Craig Bufe

Or c'est Lui qui nous soutient, c'est Lui qui prend soin de nous. Et pourtant, nous continuons notre petit bonhomme de chemin, persuadé que demain ressemblera certainement à aujourd'hui, que la Fraternité de Monseigneur Fellay ressemblera à la Fraternité de Monseigneur Lefebvre. Et c'est à ce moment-là que Dieu doit tout mettre en œuvre pour nous sortir de notre routine et nous rappeler encore une fois, comme jadis à Israël, que nous dépendons de Lui, qu'Il nous a créés et destinés à vivre avec Lui de toute éternité. Ce n'est que lorsque notre petit monde est bouleversé, que Dieu peut nous rappeler alors que ce monde n'est pas notre demeure éternelle, qu'il n'est pas notre but ultime. Il peut enfin nous ramener à la réalité pour que nous tournions de nouveau notre regard vers Lui, même si, dans un premier temps, nos pensées sont pleines de questions.

Cet article a été publié sur le blog Reconquista le 29 juillet 2014 et est disponible à l'adresse suivante :

12
12
Pélerinage et confirmations à Walsingham (Angleterre), 19 - 20 juillet 2014 : Avec la présence

Pélerinage et confirmations à Walsingham (Angleterre), 19 - 20 juillet 2014 :

Avec la présence de Mgr Williamson, l'abbé Fuchs (d'Autriche) et d'un

vaillant contingent de

nombre de la soixantaine de

participants.

tchèques au

Fuchs (d'Autriche) et d'un vaillant contingent de nombre de la soixantaine de participants. tchèques au
Reconquista
Reconquista

N° 5 – Août 2014

Il en a été de même tout le long du Nouveau Testament. Il y a eu des changements et des bouleversements dans l'Église même, il y a eu des temps de persécution. Ce ne sont ni les princes, ni les dirigeants, ni la structure, ni les organisations qui soutiennent l'Église. C'est Dieu qui la soutient !!

Les bouleversements de l'Église ne mettent pas fin à tout. Et surtout pas à l'amour divin. Ils peuvent nous servir de signes pour nous rappeler l'amour de Dieu, Sa fidélité, pour que nous nous tournions de nouveau vers Lui et que nous restions avec Lui quand tout le reste, tout ce sur quoi nous avions pris l'habitude de nous appuyer, s'écroule autour de nous.

Cette tragédie de la dérive de la Fraternité Saint Pie X, qui s'est accélérée ces dernières années, n'est donc pas une vengeance de la part de Dieu; Il ne nous envoie pas des tragédies pour nous punir parce que nous L'avons oublié depuis longtemps, nous nous sommes détournés de lui. Il est toujours présent et fidèle. En revanche, nous n'avons pas cherché à Le voir, à Le rechercher dans ces temps de confort spirituel et d'aisance, à nous souvenir qu'Il est là, notre berger et notre gardien.

« Le Seigneur est mon berger, rien ne me manquera » (Ps 22 )

Pour soutenir la Résistance :

Vos prières et sacrifices sont bien sûr indispensables. Néanmoins, un support financier est indispensable pour l'achat de deux prieurés, l'ouverture d'un séminaire, les frais de voyage et de vie des prêtres fidèles. Les dons, même peu importants, seront donc les bienvenus.

Pour aider l'USML en France :

seront donc les bienvenus. Pour aider l'USML en France : Ou bien : L'Association cultuelle Notre

Ou bien :

L'Association cultuelle Notre Dame Gardienne de la Foi :

Par chèque libellé à l’ordre de « Association Notre Dame Gardienne de la Foi » Adressé à : 86 Route de Pau – 64410 Vignes

Par virement bancaire national ou international :

IBAN : FR76 1780 7000 0645 4214 9617713 SWIFT (BIC) : CCBPFRPPTLS

Chèques à l’ordre des Amis de Saint Bosco À envoyer à Mme Séghiri

Parçay 86700 Romagne Tél : 05 49 87 66 08

Un nouveau prêtre pour la Résistance :

l'abbé Marcello Gabert Masi :

Après s'être rapproché de la Tradition sous le Pontificat de Benoît XVI, l'abbé Masi a ensuite résidé au monastère de Candeias (Dom Jahir) puis de santa Cruz. Ordonné sous condition le lundi de Pâques 2014, il aide à présent l'abbé Cardozo dans son ministère au Brésil. Ayons à cœur de prier pour lui.

de Pâques 2014, il aide à présent l'abbé Cardozo dans son ministère au Brésil. Ayons à

Pour aider l'abbé Chazal en Asie :

A Maasin:

BDO bank 613: Leyte-Maasin Account jumber: 006130178424 Francois Chazal or Arturo F Siga (BSC- MCSPX BUILDING FUND) Swift code: BNORPHMM