Vous êtes sur la page 1sur 22
LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE DE FOOTBALL L'Aigle noir en finale ! TP Mazembe 3 –ES
LIGUE DES CHAMPIONS
AFRICAINE DE FOOTBALL
L'Aigle noir en finale !
TP Mazembe 3 –ES Sétif 2
P 22

DK NEWS

QUOTIDIEN

NATIONAL D’INFORMATION

MÉTÉO 27° : ALGER 34° : TAMANRASSET p. 2
MÉTÉO
27°
: ALGER
34° : TAMANRASSET
p. 2

Lundi

29 Septembre 2014 -

5 Dhu-Hijah 1435-

N° 737

- Troisième année

- Prix : Algérie

: 10

DA. France

: 1€

www.dknews-dz.com

ALGÉRIE-ONU
ALGÉRIE-ONU

M.Lamamra :

«L'Algérie participe activement» à la promotion du caractère universel des droits de l'Homme

Page 3

RENTRÉE PROFESSIONNELLE 2014-2015

Des chiffres qui «PARLENT»

250 000 NOUVEAUX STAGIAIRES 40 nouvelles spécialités de formation ouvertes dans le Sud Page 4
250 000
NOUVEAUX STAGIAIRES
40
nouvelles
spécialités
de formation
ouvertes
dans le Sud
Page 4
M. Bedoui donne le coup d'envoi
de la nouvelle rentrée à partir de Blida

ANP

LUTTE CONTRE LA CRIMINALITÉ

Saisie d'une importante quantité de produits alimentaires de contrebande près de la frontière algéo-malienne

Page 6

TRANSPORT

La Cnan

acquiert deux navires de marchandises

Page 6

Tous les citoyens détenteurs d'un livret «Hadj» pris en charge en matière de visa

Page 6

SANTÉ Le seitan Une alternative à la viande ? Pages 12-13
SANTÉ
Le seitan
Une
alternative
à la viande ?
Pages 12-13

EBOLA

SELON L’OMS

L'épidémie a fait plus de 3 000 morts

Page 11

LE P R DJAMAL EDDINE NIBOUCHE, CHEF DE SERVICE CARDIOLOGIE DE L'HÔPITAL NEFISSA-HAMOUD (EX-PARNET) :

«L'insuffisance cardiaque tue plus que le cancer»

Page 6

AÏD EL-ADHA

Le ministère de la Santé lance une large campagne de sensibilisation et de prévention contre le kyste hydatique

Page 8

Le ministère de la Santé lance une large campagne de sensibilisation et de prévention contre le

CLINCLIN

CLIN CLIN 2 DK NEWS Lundi 29 Septembre 2014 D’ EIL Météo Régions Nord : 27°

2 DK NEWS

Lundi 29 Septembre 2014

D’

EIL

Météo
Météo

Régions Nord : 27° à Alger

Horaires des prières

Lundi 5 Dul-Hijah 1435

Fajr 05:14 Dohr 13:20 Asr 16:02 Maghreb 18:39 Isha 19:57
Fajr
05:14
Dohr
13:20
Asr
16:02
Maghreb
18:39
Isha
19:57

Temps assez nuageux et instable avec localement activité pluvio-orageuse vers les régions de l'Ouest et du Centre. Vers les régions de l'Est, temps voilé et relativement chaud. Les vents seront en général modérés (20/40 km/h) notamment vers les régions du littoral de l’Ouest. La mer sera peu agitée localement agitée

Régions Sud : 34° à Tamanrasset

Temps voilé à nuageux notamment vers la Saoura et Nord Sahara avec localement tendance orageuse en cours d'après-midi/soirée. Les vents seront en général modérés (20/30 km/h) avec localement chasse sable vers le Sahara central.

 

Max

M i n

Alger

27

21°

Oran

25°

20°

Annaba

31°

20°

Béjaïa

30°

21°

Tamanrasset

34°

21°

CE MATIN AU PALAIS DES EXPOSITIONS

Séminaire sur la violence dans les stades

Le ministère de la Communication organise ce matin de 9h à 13h30 au Palais des Expositions (Pins-Maritimes) un séminaire consacré à la vio- lence sous le thème «La violence, argument de celui qui n’a pas d’argument». Le ministre de la communication M. Hamid Grine procé- dera à l’ouverture des travaux en présence du ministre des Sports M. Mohamed Tahmi.

en présence du ministre des Sports M. Mohamed Tahmi. DEMAIN AU PALAIS DES NATIONS Journée d'étude

DEMAIN AU PALAIS DES NATIONS

Journée d'étude sur l'industrialisation dans la construction

sur l'industrialisation dans la construction Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la

Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, présidera, demain mardi à 8h, au palais des Nations, une journée d'étude sur l'industrialisation dans la construction.

Zoukh à Sidi M’hamed, Bab El-Oued et Baraki

Le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, effectuera ce matin à partir de 8h30, une visite de travail et d’ins- pection dans les circonscriptions administratives de Sidi M’hamed, Bab El-Oued et Baraki.

administratives de Sidi M’hamed, Bab El-Oued et Baraki. ONEC Conférence ce matin de Tayeb Houari Le

ONEC

Conférence ce matin de Tayeb Houari

Le secrétaire général de l’Organisation nationale des enfants de chouhada, Tayeb Houari, organise une conférence de presse ce matin à 10h30 à l’hôtel El Dja- zaïr.

DU 29 SEPTEMBRE AU 2 OCTOBRE Le Groupe maritime de l’Otan (Snmcmg-2) au port d’Alger

Le Groupe maritime de lutte contre les mines (Snmcmg- 2) de l’Otan fera escale au port d’Alger du lundi 29 septem- bre au jeudi 2 octobre.

CE MATIN À MASCARA

Conférence régionale des boulangers

Sous l’égide de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (Ugcaa), la Fédération nationale des bou- langers présidés par M. Guelfat Youcef, organise ce matin à la maison de culture Abi Ras Ennaciri de Mascara, une conférence régionale des boulangers qui portera sur «L’industrie du pain en Algérie, entre sécurité alimentaire et la préservation de la santé publique».

DEMAIN À 10H30 AU FORUM DE DK NEWS Conférence sur le système d’assurance des calamités
DEMAIN À 10H30
AU FORUM DE DK NEWS
Conférence sur
le système d’assurance
des calamités agricoles
A l’occasion de la
Journée nationale de la
vulgarisation agricole
qui sera célébrée le 1 er
octobre 2014, l’Union
nationale des agro-
nomes organise une
conférence de presse
au Forum de DK News
demain mardi 30 sep-
tembre à 10h30 sous le
thème «Le système al-
gérien des assurances
des calamités agri-
coles».
La rencontre sera
animée par M. Zane Ya-
hia, président de l’UNA
et aura lieu au centre de
presse de notre publica-
tion, sis 3, rue du Djurd-
jura Ben Aknoun, Al-
ger.
DEMAIN À RIADH EL FETH
Table ronde sur
cheikh Abdelkader
El Medjaoui
Le mardi 30 sep-
tembre 2014 à 9
heures, le Haut
conseil à la langue
arabe organise au
Musée du Moudja-
hid de Riadh El Feth
une table ronde pour
commémorer le cen-
tenaire du cheikh
Abdelkader Ben Ab-
dallah El Medjaoui
El Hassani. D’émi-
nents professeurs
animeront cette table ronde, entre autres, l’anthro-
pologue Mustapha Guenaou de l’université d’Oran
dirigera une conférence intitulée «Abdelkader El
Medjaoui, expert en droit musulman», le docteur
Aouimer Mouloud, enseignant à la faculté de Bou-
zaréah, M. Ahmed Grig Ahcène, docteur en astro-
physique au Craag, M. Hocine Saâdoudi, professeur
de littérature à l’université de Médéa et la descen-
dante du cheikh El Medjaoui, docteur Oulmane Sou-
mia qui animera une conférence sur le rôle d’Ab-
delkader El Medjaoui dans le mouvement associa-
tif indigène.
El Medjaoui dans le mouvement associa- tif indigène. AÏN DEFLA Lancement de la campagne agricole 2014-2015
El Medjaoui dans le mouvement associa- tif indigène. AÏN DEFLA Lancement de la campagne agricole 2014-2015
El Medjaoui dans le mouvement associa- tif indigène. AÏN DEFLA Lancement de la campagne agricole 2014-2015

AÏN DEFLA

Lancement de la campagne agricole 2014-2015

Le ministre de l’Agriculture et du dé- veloppement rural, M. Abdelwahab Nouri, procédera aujourd’hui depuis la wilaya de Aïn Defla au lancement of- ficiel de la campagne agricole 2014-2015. Au cours de cette visite, le ministre de l’Agricul- ture donnera le coup d’envoi officiel de la campagne labours- semailles 2014-2015. Il participera aussi à la célébration de la Journée nationale de la vulgarisation agricole ( JNVA), pla- cée cette année sous le thème «L’agriculture familiale : base de la sécurité alimentaire». Par ailleurs, le ministre procé- dera à l’inauguration du Salon des équipements et des pro- duits pour l’agriculture, l’élevage et le froid.

pro- duits pour l’agriculture, l’élevage et le froid. SPORTS Tahmi à Oum El-Bouaghi Le ministre des

SPORTS

Tahmi

à Oum

El-Bouaghi

Le ministre des sports, M. Moha- med Tahmi effec- tuera aujourd’hui et demain une vi- site de travail et d’inspection dans la wilaya d’Oum El-Bouaghi.

et d’inspection dans la wilaya d’Oum El-Bouaghi. Le ministre des Transports reçoit l’ambassadeur du

Le ministre des Transports reçoit l’ambassadeur du Portugal en Algérie

Transports reçoit l’ambassadeur du Portugal en Algérie Le ministre des Transports, D r Amar Ghoul, recevra

Le ministre des Transports, D r Amar Ghoul, recevra au- jourd’hui en audience au siège du ministère, l’ambassa- deur du Portugal en Algérie, M. Antonio Gamito.

Ghoul demain à Constantine

Par ailleurs, le ministre des transports effectuera demain mardi une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Constantine.

CE MATIN AU SHERATON Forum d’affaires DiaMED

Dans le cadre de la réalisation en Algérie du projet euro- maghrébin DiaMed, Medafco-Consulting et son partenaire européen, ACIM, Agence de l’entrepreneuriat en Méditer- ranée, organise le Forum d’affaires DiaMed, ce matin de 8h30 à 18h, à l’hôtel Sheraton Club des Pins.

Lundi 29 Septembre 2014

ACTUALITÉ

DK NEWS

3

ALGÉRIE - ONU

Lamamra :

«L'Algérie participe activement» à la promotion du caractère universel des droits de l'Homme»

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra a affirmé samedi soir à New York que l'Algérie, en tant que membre du Conseil des droits de l'Homme, «par- ticipe activement à la promotion du caractère universel et interdépen- dant des droits de l'Homme».

«Mue par un sens élevé des responsabilités, l'Algé- rie participe activement à la promotion du caractère uni- versel des droits de l'homme, en sa qualité de membre du Conseil des droits de l'homme,», a indiqué M. La- mamra qui intervenait au débat général de la 69 e ses- sion de l'Assemblée géné- rale de l'ONU. «Sous l'impulsion person- nelle du président de la Ré- publique, Abdelaziz Boute- flika, les autorités algé- riennes s'emploient à ac- compagner l'élévation du ni-

veau de vie des citoyens par de nouveaux accomplisse- ments, en attestent les ré- centes lois sur la pénalisant

la violence faite aux enfants

et aux femmes et la protec- tion renforcée des droits des femmes divorcées», a rap- pelé M. Lamamra. «Ces développements lé- gislatifs s'ajoutant aux conquêtes politiques et ins- titutionnelles de la femme al- gérienne en termes de sièges au sein des Assemblées élues comme au sein du Gouverne- ment», a-t-il ajouté.

élues comme au sein du Gouverne- ment», a-t-il ajouté. «Le programme sur la base duquel le

«Le programme sur la base duquel le Président Ab- delaziz Bouteflika a été réélu et le plan d'action quinquen- nal du Gouvernement s'arti- culent autour de l'approfon- dissement de la démocratie participative, la modernisa- tion de la justice, l'égalité

des chances homme/femme et la bonne gouvernance», a rappelé M. Lamamra. «L'effort économique pré- voit des investissements pu- blics conséquents pour les secteurs de l'agriculture, de l'industrie et de l'énergie, pour l'environnement et

pour la diversification et la modernisation de l'appareil productif, reposant sur la base des objectifs de la com- pétitivité et une relance subs- tantielle de la croissance», a- t-il affirmé. L'Algérie œuvre «au déve- loppement de partenariats stratégiques mutuellement bénéfiques, fondés sur le respect de la souveraineté et de l'équilibre des intérêts pour développer des oppor- tunités de coopération et les moyens de faire face aux dé- fis et menaces de caractère transnational», a-t-il sou- tenu. «Cette démarche de coopération exclut les me- sures unilatérales à l’instar de l'embargo imposé à Cuba», a-t-il dit. Au niveau continental, le chef de la diplomatie algé- rienne a mis en garde contre «la propagation préoccu- pante de l'épidémie de la maladie à virus Ebola, dé- clarée par l'OMS comme ur- gence sanitaire mondiale», tout en rappelant «la res- ponsabilité de la commu- nauté internationale dans le traitement des problèmes de santé affectant les pays pauvres. «L'Algérie joint sa voix à celle du Secrétaire général des Nations unies pour exhorter les agences onu- siennes et autres donateurs ainsi que les ONG à fournir rapidement l'assistance in- ternationale requise aux pays africains touchés par ce fléau», a conclu M. Lamamra.

SAHARA OCCIDENTAL

«La doctrine de l'ONU en matière de décolonisation doit être confortée»

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra

a appelé samedi à New York le secrétaire général des Nations

Unies Ban Ki-Moon à faire honneur à la doctrine de l'ONU concernant la décolonisation au Sahara Occidental. «L'éva- luation d'ensemble que M. Ban Ki-Moon est appelé à présen- ter en 2015 sur la question du Sahara occidental opposant le royaume du Maroc et le Front Polisario devrait pouvoir ho- norer la doctrine de l'ONU en matière de décolonisation ainsi

que l'effectivité des résolutions du Conseil de Sécurité et de l'Assemblée générale de l'ONU», a soutenu le chef de la diplo- matie algérienne qui s'exprimait lors du débat général de la 69e session ordinaire de l'Assemblée générale de l'ONU «L'Algérie dont l'appui au droit indéniable du peuple du Sahara occidental à l'autodétermination est bien établi, en- courage le secrétaire général de l'ONU et son envoyé person- nel Christopher Ross à intensifier leurs efforts pour assurer

le succès de leur œuvre de paix et poursuivra, en tant que coor-

donnateur du groupe de travail des pays des Non-alignés sur

la revitalisation de l'Assemblée générale, ses efforts pour que

cet organe le plus le représentatif du système international se réapproprie ses prérogatives», a-t-il indiqué. Concomitam- ment, a-t-il ajouté, elle «continuera d'œuvrer avec ses parte-

naires du C-10 de l'Union africaine à la «réforme du Conseil de Sécurité». Il a plaidé en faveur du «renforcement de la coo- pération et du partenariat multiformes entre l'UA et l'ONU, notamment au titre du règlement des conflits dans le conti- nent africain». Concernant le Maghreb arabe, M. Lamamra a souligné que «l'Algérie est partie prenante au destin commun des peuples maghrébins. Son développement est conçu et conduit pour favoriser l'intégration du vaste espace géopolitique dont elle est partie centrale». S'agissant de la situation au Moyen-Orient, notamment en Palestine et en Syrie, M. Lamamra a indiqué que les boule- versements qui affectent la vie des peuples de la région in- terpellent la communauté internationale par la tragédie in- fligée au peuple palestinien». Il a dans mis l'accent sur la né- cessité de «solutions pétries de justice et conformes au droit» pour le règlement de la question palestinienne et de la crise syrienne. L'occasion était également pour M. Lamamra de rendre hommage aux efforts de M. Lakhdar Brahimi dans le sens du règlement de la crise en Syrie.

LE MINISTRE DES AE

«L'Algérie note avec intérêt les résultats de la réunion sur le terrorisme et les combattants étrangers»

Le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a affirmé samedi à New York que l'Algérie notait «avec intérêt» les résultats de la réunion de haut niveau du conseil de sécurité sur le terrorisme et les combattants étrangers ainsi que la mo- bilisation internationale en cours contre le terrorisme transfrontalier. «L'Algérie note avec intérêt les résultats de la réunion de haut niveau du conseil de sécurité sur le terrorisme et les combattants étrangers convoquée à l'initiative du pré- sident Obama ainsi que la mobilisation in- ternationale en cours contre le terrorisme transfrontalier de grande envergure qui af- fecte l'Irak et la Syrie», a affirmé le minis- tre qui intervenait lors du débat général de la 69 e session ordinaire de l'Assemblée générale des nations unies. «La difficile conjoncture régionale re-

quiert une intensification des efforts de lutte contre les groupes terroristes qui sévissent au sahel et les interconnexions qu'ils ont établies avec les réseaux du trafic de drogues et du crime organisé», a soutenu le Chef de la diplomatie algérienne.

Il a indiqué que «l'Algérie poursuivra sa

coopération au sein du forum global de lutte antiterroriste, notamment en tant que co-président du groupe de travail sur le Sahel, sur les questions de sécurisation des frontières ainsi que la prévention des enlèvements contre rançon par des groupes terroristes à la fois au titre des recom- mandations issues de l'Atelier d'Alger tenu en septembre 2013 sur ce sujet et des réso- lutions pertinentes de l'AG et du conseil de sécurité des nations unies». «L'assassinat du ressortissant français Hervé Gourdel souligne l'exigence du ren- forcement de la coopération antiterro- riste dans toutes ses dimensions», a-t-il en- core considéré.

M. Lamamra s’entretient avec le président de l’Assemblée générale des Nations unies à New York

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a rencontré samedi à New York, le président de l’Assemblée gé-

nérale des Nations Unies, Sam Kutesa, avec lequel il a eu un entretien sur les prin- cipaux travaux et événements inscrits à l’or- dre du jour de la 69 e session ordinaire.

A cette occasion, les deux ministres

sont convenus de travailler de concert et en coordination avec les groupes régionaux ainsi qu’avec le Mouvement des pays non alignés et le G77 en vue d’arrêter un plan d’action visant la revitalisation du rôle de l’Assemblée générale et la réhabilitation de sa mission, à travers notamment la ré- duction du nombre pléthorique des événe- ments organisés en marge de l’Assem-

blée générale qui ont tendance à reléguer le débat général au second plan.

Le président de l’Assemblée générale de

l’ONU a exprimé sa reconnaissance au Président Abdelaziz Bouteflika et au gou- vernement algérien pour le soutien consé- quent à la candidature de l’Ouganda à la présidence de l’assemblée générale.

APS

4 DK NEWS

ACTUALITÉ

Lundi 29 Septembre 2014

DES CHIFFRES QUI «PARLENT»

250 000

nouveaux stagiaires rejoignent les établissements de formation professionnelle

Plus de 250 000 nouveaux stagiaires ont rejoint hier les établissements de la formation profes- sionnelle au niveau national, à l'occasion de la

rentrée professionnelle session septembre 2014-2015. Tous les moyens ont été mobilisés pour l'accueil des nouveaux stagiaires dont plus de 100.000 sta- giaires en formation résidentielle et plus de 68.000 stagiaires en formation par apprentissage. Les établissements de la formation accueillent

25.301 nouvelles stagiaires dans le cadre de la for-

mation destinée à la femme au foyer, ainsi que 1.041 nouveaux stagiaires en milieu rural pour et plus de

2.500 nouveaux stagiaires dans les établissements

privés de la formation. Concernant les stagiaires aux besoins spécifiques (handicapés), 2.285 nouveaux stagiaires rejoignent également les centres régio- naux destinés à cette catégorie et situés à Alger, Re- lizane, Boumerdès et Laghouat. A cet effet, le ministère a mobilisé tous les moyens nécessaires pour l'accueil de près de 600.000 stagiaires (anciens et nouveaux) repartis sur les différents modes de formation disponibles au niveau de plus de 1.200 établissements de forma- tion, qui seront renforcés par 36 nouveaux établis- sements. Pour la diversification des offres de forma- tion au profit des stagiaires, le ministère a pro- grammé 340 spécialités dans les domaines de l'agri- culture, du bâtiment, des travaux publics, de l'indus- trie pétrolière, des eaux, de la pêche et de l'aquacul- ture. Parmi ces offres de formation, plusieurs nou- velles spécialités ont été introduites, pour cette rentrée, liées notamment au montage des fibres op- tiques, à l'entretien des piscines et des ascenseurs, à la fabrication du papier et de l'emballage. Par ailleurs, 86 spécialités ont été créées par le ministère au profit des stagiaires dont le niveau est

inférieur à la 4 e année moyenne relatives notamment aux métiers de l'artisanat dont carreleur et aide élec- tricien, outre l'introduction de spécialités liées aux industries du textile au niveau des entreprises éco- nomiques activant dans ce domaine. Le ministère a offert, pour cette rentrée, 395.000 nouvelles places pédagogiques dont 19.000 places au niveau des établissements privés soit une hausse globale de 10.000 nouvelles places pédagogiques par rapport à la rentrée de septembre 2013.

Rentrée professionnelle 2014-2015

M. Bedoui donne le coup d'envoi à partir de Blida

La rentrée professionnelle s'est effectuée la veille du lancement du plan quinquennal

2015-2019

Projet de classes préparatoires pour les moins de 15 ans

La rentrée de la formation et de l'enseignement profes- sionnels, s'est effectuée cette année à la veille du lan- cement du plan quinquennal 2015-2019 qui englobe de nombreux secteurs, dont l'éducation et la formation, a souligné à Blida, M.Noureddine Bedoui.

«Cette rentrée s'effectue cette an- née la veille du lancement du Plan quinquennal 2015-2019, visant la mise en œuvre du programme du président de la République axé sur la valorisa- tion de l'élément humain à travers une politique intégrée englobant de nom- breux secteurs, dont l'éducation et la

formation», a déclaré le minisre en donnant le coup d'envoi de cette nou- velle rentrée à l'Institut national spé- cialisé dans les métiers de l'agroali- mentaire Aboubakr-Belkaïd de la ville de Blida, en compagnie des autorités locales. «Le plan quinquennal 2015-2019, confère un intérêt particulier à la poursuite de l'effort de développe- ment du système de formation et d'enseignement professionnels en vue d'en améliorer les rendements»,

a t-il précisé. Le ministre a relevé par ailleurs qu'«en dépit des grands pas franchis

en matière de réformes et des efforts consentis pour améliorer l'image de

la formation au sein de la société, l' en-

gouement pour certaines spécialités

société, l' en- gouement pour certaines spécialités de formation prisées par le marché du travail, telles

de formation prisées par le marché du travail, telles le bâtiment, l'agriculture, et les travaux publics, demeure en deçà des besoins formulés «. «Un état de fait qui a acculé notre pays à recourir à la main-d'œuvre étrangère pour la réalisation des grands projets inscrits au titre de ses programmes de développement», a observé M. Bedoui en ajoutant que c'est pour faire face à de tels défis

que le ministère « multiplie les efforts pour améliorer le système de forma- tion et d'enseignement profession- nels et du relèvement de l'enjeu de la qualité».

Cet effort est nettement perceptible à travers la signature, dernièrement,

d'accords-cadres avec pas moins de quinze (15) départements ministé- riels, l'Union générale des travail- leurs algériens (UGTA) et six (6) orga- nisations patronales, «en vue du déve- loppement des compétences profes- sionnelles et de la promotion de la for- mation de la main-d'œuvre qualifiée, dans le but de la concrétisation des ob- jectifs économiques fixés pour le pays», a-t-il dit. Plus de 600.000 stagiaires, dont 250.000 nouveaux inscrits devaient re- joindre hier les différents établisse- ments de formation et d’enseigne- ment professionnels à travers le pays.

Mise en oeuvre de la politique du gouvernement sur le développement local

40 nouvelles spécialités de formation ouvertes dans le Sud

La rentrée professionnelle, ses- sion septembre 2014-2015, a eu lieu hier, à travers les centres et les insti- tuts de la formation et de l'enseigne- ment professionnels d'Algérie, en ap- plication de la politique du gouverne- ment visant la réalisation du dévelop- pement local, à travers la création de spécialités qui répondent aux besoins du marché du travail. Dans la wilaya d'Alger, la rentrée professionnelle s'est déroulée dans des conditions normales, a précisé M me Mokhtari Karima, inspectrice d'orien- tation, d'évaluation et d'insertion pro- fessionnelle au centre de formation professionnelle des Frères Boumaaza à Birkhadem, où tous les moyens ont été réunis pour assurer un bon accueil aux stagiaires. Le centre compte 224 postes péda- gogiques dans le mode de la formation résidentielle, sachant que le mode de la formation par apprentissage verra l'ouverture de nouvelles ses- sions une fois par mois, ce qui signi- fie que la porte restera ouverte aux jeunes désirant suivre une formation dans les spécialités de la menuiserie

aluminium, du chauffage central, de la photographie, etc. Lors de cette session, la wilaya d'Al- ger a enregistré l'ouverture de plus de 19.315 nouvelles places pédagogiques dans les différents modes de forma- tion. Les offres de formation concer- nent 9.540 postes en formation rési- dentielle et 4.550 postes en forma- tion par apprentissage. 2.585 places pé- dagogiques seront consacrées à la formation des femmes aux foyers et plus de 1.100 aux cours du soir desti- nés aux formations sanctionnées par un diplôme d'Etat et à la formation qualifiante. 4.358 postes de forma- tion ont été ouverts dans les spéciali- tés des techniques administratives et de gestion, 2.700 dans les professions des prestations et 1.880 postes dans la spécialité de l'informatique. Les spécialités disponibles au ni- veau de la wilaya d'Alger sont les pres- tations hôtelières, l'artisanat, le bâti- ment, les travaux publics, l'électri- cité électronique, les industries du tex- tile, l'audiovisuel, les industries agroa- limentaires et l'agriculture. Le secteur de la formation dans la wilaya d'Alger

compte 72 établissements dont 46 instituts nationaux, 10 centres de for- mation et 16 annexes. Ces structures offrent 23.390 places pédagogiques, outre 1.535 lits pour la formation résidentielle. Plus de 250.000 nouveaux stagiaires ont rejoint hier les établissements de la formation professionnelle au niveau national, à l'occasion de la rentrée professionnelle session septembre 2014-2015, pour un total de 600.000 stagiaires (anciens et nouveaux) repar- tis sur les différents modes de forma- tion disponibles au niveau de plus de 1.200 établissements de formation, qui seront renforcés prochainement par 36 nouveaux établissements. Pour la diversification des offres de formation au profit des stagiaires, le ministère a programmé 340 spéciali- tés dans les domaines de l'agriculture, du bâtiment, des travaux publics, de l'industrie pétrolière, des eaux, de la pêche et de l'aquaculture, tout accor- dant la priorité aux besoins de l'écono- mie nationale.

APS

BORDJ BOU-ARRÉRIDJ :

7000 nouveaux stagiaires et de nouvelles spécialités !

Pas moins de 7770 nouveaux stagiaires, tous modes de formation confondus, ont rejoint hier ma- tin les établissements de formation professionnelle au niveau de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj au titre de la rentrée professionnelle 2014-2015 (session sep- tembre). Tous les moyens nécessaires ont été mobilisés pour accueillir ces nouveaux stagiaires, répartis entre formation par apprentissage, résidentielle, en forma- tion en cours du soir et en formation diplômante à distance, selon la directrice du secteur M me Djazaïr An- titane. «L'objectif de la politique de formation profes- sionnelle est de "répondre aux exigences de l'écono- mie, par la disponibilité de spécialités en adéquation avec les besoins du marché national », dira le wali, M. Azzedine Mecheri, qui a donné le coup d'envoi de cette session. « Les postes de formation disponibles sont pro- grammés en fonction des besoins exprimés par chaque secteur de la wilaya et les spécificités recher- chées en matière de développement pour assurer l'adéquation formation-emploi », a tenu à préciser la directrice du secteur. Pour le directeur de l'INSFP, M. Berkane Abdelka- der, l'ouverture de nouvelles spécialités a attiré plu- sieurs jeunes, surtout la formation de TS en traitement des déchets. « C'est la première fois qu'elle est ensei- gnée dans notre wilaya », ajoute-t-il en précisant qu'elle ouvre beaucoup de perspectives aux diplômés et surtout un moyen à la région de traiter ses déchets scientifiquement.

M. B.

Lundi 29 Septembre 2014

ACTUALITÉ

DK NEWS

5

Lundi 29 Septembre 2014 ACTUALITÉ DK NEWS 5 M. KHOMRI L’A ANNONCÉ HIER «Conférence nationale sur

M. KHOMRI L’A ANNONCÉ HIER

«Conférence nationale sur l'élaboration d'une stratégie d'emploi et d'insertion des jeunes en novembre»

Le ministre de la jeunesse, Abdelkader Khomri a annoncé dimanche à Alger la tenue en novembre pro- chain d'une conférence nationale économique et sociale, consacrée à la stra- tégie de prise en charge des préoccupations des jeunes en matière d'emploi et d'in- sertion.

«Une consultation nationale cré- dible et ouverte à l'ensemble des ac- teurs politiques et sociaux sera or- ganisée, avec la participation de larges tranches de jeunes et la contribution du mouvement asso- ciatif», a indiqué M. Khomri dans une allocution prononcée à la séance d'ouverture des travaux de cette conférence. Les conclusions de cette consul- tation, qui sera «accompagnée par le Conseil national économique et social» seront soumises au parle- ment pour examen et adoption», a- t-il précisé, soulignant que la com- mission chargée de la préparation de cette conférence entamera ses travaux le 13 octobre prochain et sera composée de représentants de 23 ministères, d'institutions concer- nées par les mécanismes de soutien de l'entrepreneuriat, de l'emploi et de l'insertion des jeunes, des orga-

nismes d'expertise et du mouve- ment associatif activant dans le do- maine de la promotion de l'emploi et de l'insertion des jeunes». «Le ministère de la jeunesse a éla- boré le projet exécutif constitutif de la télévision pour jeunes et sera bientôt soumis au gouvernement», a-t-il dit. Il a, en outre, annoncé la tenue d'une conférence nationale sur la violence urbaine et la drogue, en coordination avec les services de sécurité et les associations juve- niles activant dans le domaine, afin de sensibiliser le plus grand nom- bre de jeunes sur la lutte contre ces phénomènes, d'autant que le sec- teur est appelé à faire face aux dan- gers qui menacent les jeunes, outre la mise en place d'un groupe de travail scientifique chargé d'enga- ger une réflexion sur ces fléaux. Les institutions de la sûreté et de la gendarmerie nationales seront impliquées dans ces campagnes de sensibilisation, afin de toucher les jeunes des villages et des quartiers, outre l'installation de réseaux per- manents au niveau des wilayas et des communes contre ces fléaux. S'agissant des objectifs de cette conférence, le ministre a indiqué que l'objectif consiste à «expliquer la nouvelle politique du secteur en matière d'information, de commu- nication, d'écoute et de veille dans le milieu des jeunes, du tourisme de jeunesse et de la promotion du par-

tenariat avec la société civile et les opérateurs professionnels». Le ministre a ajouté que la confé- rence avait pour objectif de «consa- crer la politique de rapprochement entre les jeunes, d'être à leur écoute et de procéder à une évaluation de la performance du secteur. M. Khomri a mis l'accent sur l'im- portance «d'accorder à la jeunesse algérienne les outils qui lui per- mettent de construire son avenir». Il a évoqué dans ce sens le «rôle des jeunes dans le renforcement de l'unité nationale et des fondements de l'identité nationale ainsi que la protection des acquis réalisés par l'Algérie dans les domaines culturel, social et économique». Les jeunes constituent un élé- ment essentiel dans la protection de la nation et de la préservation de sa cohésion, a-t-il souligné. M. Khomri a rappelé par ailleurs le rôle de son département dans la mise en oeuvre du programme du gouvernement concernant la prise en charge des préoccupations des jeunes. Le ministre a enfin souligné que la jeunesse algérienne «est consciente de la réalité actuelle, notamment en ce qui concerne la protection de l'Agérie contre les dangers du printemps arabe qui a été à l'origine de la chute de certains régimes».

BM

Les technologies propres représentent un marché de 195 mds de dollars au MENA

Le développement des technolo- gies propres constitue un marché de 195 milliards de dollars dont peuvent bénéficier les PME dans la région Afrique du nord et Moyen-Orient (Mena), indique un rapport de la Banque Mondiale (BM). Intitulé «développer des indus- tries vertes compétitives: l'aubaine des technologies climatiques pro- pres pour les pays en développe- ment», le rapport souligne que ce marché constitue 195 milliards de dollars dans la région Mena sur un total de 1 600 milliards de dollars ré- partis sur régions du monde. Dans cette zone, les technolo- gies propres prometteuses pour les PME concernent l'énergie solaire, les eaux usées et l'hydraulique de façon

globale, indique encore le docu- ment. Par ailleurs, cette institution internationale a estimé que les PME des pays en développement pou- vaient générer beaucoup de crois- sance et créer des emplois en exploi- tant les débouchés qui existent dans le domaine des technologies propres. «Avec respectivement 349 et 235 milliards de dollars, l'Amérique la- tine et l'Afrique font partie des plus grands marchés potentiels pour les PME des technologies propres», ajoute la BM. «Les PME constituent un moteur essentiel de création d'emplois. De plus, les emplois créés dans les tech- nologies propres sont plutôt de meil- leure qualité que ceux des autres sec- teurs, puisqu'ils sont en moyenne

plus qualifiés, plus sûrs et mieux ré- munérés. Cependant, les pays doi- vent mettre en œuvre des mesures politiques décisives pour pleine- ment tirer parti de ce vivier de crois- sance». En tout juste une décennie, les technologies propres sont deve- nues un marché majeur à l'échelle mondiale, et on estime que 6 400 milliards de dollars seront investis dans les pays en développement au cours des dix prochaines années. De façon générale, les secteurs concernés par les technologies pro- pres sont notamment le traitement des eaux usées, l'éolien terrestre, les panneaux solaires, les véhicules électriques, la bioénergie et le petit hydraulique, souligne encore le do- cument.

RENTRÉE UNIVERSITAIRE

Quatre nouvelles spécialités en master à l’Université Constantine 1

Quatre nouvelles spécialités en master ont été intro-

duites à l’université Constantine1, au titre de l’année uni- versitaire 2014-2015, a indiqué dimanche le vice-recteur chargé de la pédagogie et de la post-graduation, Mus- tapha Mimoun. Ce responsable qui s’exprimait en marge de la céré- monie d’ouverture de l’année universitaire, organisée

à l’auditorium Mohamed-Seddik Benyahia, a précisé à

l’APS que ces masters concernent la géomatique, l’ad- ministration générale, le transport des hydrocarbures ainsi que le management et la maintenance industrielle. Ces nouvelles filières, nécessaires pour «parfaire le cycle de formation», visent également à «rapprocher»

l'université des besoins du marché national de l'emploi,

a ajouté M. Mimoun. Soulignant que la rentrée universitaire 2014-2015 est

aussi marquée par «l'approfondissement des réformes»,

le même responsable a indiqué que tous les moyens ma-

tériels et humains ont été mis en place pour assurer la réussite de cette rentrée universitaire. Près de 80 000 étudiants dont 17 000 nouveaux ins- crits ont été accueillis, cette année, dans les différents établissements d’enseignement supérieur de la wi- laya de Constantine, a-t-on noté. Les étudiants suivront leurs cursus universitaire dans quatre (4) universités (dont l’université des sciences islamiques Emir-Abdel- kader), trois (3) écoles nationales supérieures et une école préparatoire. L’université Constantine 1 se distingue, cette année, par un taux d’encadrement «conforme à la norme in- ternationale», avec un enseignant pour 21 étudiants, a- t-on indiqué. La cérémonie d’ouverture de l’année universitaire 2014-2015 a donné également lieu à la remise de distinc- tions à une trentaine d’enseignants promus au grade de professeurs, dans plusieurs les filières.

OUARGLA

Lever les contraintes administratives pour promouvoir l’investissement

touristique Les participants à une rencontre sur l’investissement touristique, organisée dimanche à Ouargla, ont appelé

à lever les contraintes administratives afin de booster

l’investissement touristique dans la wilaya. Lors de cette rencontre, organisée à l’occasion de la célébration de la journée mondiale du tourisme, les in- tervenants ont mis l’accent sur la nécessité de lever les contraintes administratives liées à la complexité des pro- cédures, notamment pour l’accès au foncier et l’établis- sement du permis de construire. Ils ont plaidé, en outre, pour l’accompagnement des porteurs de projets, l’éradication de la bureaucratie et l’encouragement de l’investissement hors hydrocar- bures dans cette wilaya qui dispose d’un potentiel tou- ristique diversifié. En plus de l’esprit touristique devant animer les dif- férentes catégories de la société, en vue de susciter une synergie entre le développement du secteur du tourisme et société, les orateurs ont insisté sur l’encourage- ment de la formation touristique et de la création de mi- croprojets dans le secteur du tourisme et de l’artisanat, par le biais des différents dispositifs d’aide à l’emploi. Dans ce cadre, le directeur de wilaya du secteur, Ab- dallah Belaïd, a passé en revue les différentes mesures incitatives visant à promouvoir l’investissement touris- tique dans les régions du Sud du pays et des hauts pla- teaux. Il a notamment évoqué, à titre illustratif, l’allé- gement fiscal de 17% à 7% concernant la taxe sur la va- leur ajoutée ( jusqu'au 31 décembre 2019), prévu par la loi de finances 2009, en plus de l’abattement de 50% à 90% sur le montant de la redevance locative annuelle fixée par les Domaines sur la concession de terres ap- partenant à l’Etat et destinées à accueillir des projets d’in- vestissement, comme prévu par la loi de finances com- plémentaire 2011, a-t-il précisé. Initiée par la direction du tourisme et de l’artisanat (DTA) de la wilaya d’Ouargla, cette rencontre s’est dé- roulée, à la Maison de la culture Moufdi-Zakaria, en pré- sence des cadres de la DTA, de la direction de l’action sociale, des investisseurs dans le secteur du tourisme, et des gérants d’agences de voyages.

APS

6 DK NEWS

NATION

Lundi 29 Septembre 2014

LUTTE CONTRE LA CRIMINALITÉ

Saisie d'une importante quantité de produits alimentaires de contrebande près de la frontière algéo-malienne

Une importante quantité de pro- duits alimentaires et d'autres pro- duits de contrebande ont été saisis samedi, par les élements de l'Armée nationale populaire (ANP), près de la frontière algéro-malienne, a indiqué hier un communiqué du ministère de la Défense nationale.

«Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et le crime organisé, un dé- tachement des forces de l'Armée natio- nale populaire, relevant du secteur opé- rationnel de Bordj Badji Mokhtar, lors d'une patrouille près des frontières, a ar- rêté samedi, 35 personnes de nationalité

algérienne et 7 autres de nationalité malienne, et saisi 8 véhicules tout-ter- rains, transportant une quantité im- portante de denrées alimentaires et d'autres produits destinés à la contre- bande», a-t-on précisé. Une précédente opération menée vendredi dernier, par deux hélicop- tères par l'ANP, lors d'une opération de reconnaissance près des frontières au niveau du secteur opérationnel d'In Guezzam, a permis de neutraliser un vé- hicule tout-terrain qui s'apprêtait à acheminer une «quantité importante» de carburant hors des frontières, a fait savoir le ministère. Par ailleurs, et au ni-

veau du territoire de la IV e Région mili- taire, un détachement des forces de l'ANP relevant du secteur opérationnel d'Illizi, suite à une embuscade tendue dans la zone de Debdeb, près des fron- tières, a réussi samedi, dans la nuit, à ar- rêter 10 candidats à l'immigration clan- destine de nationalité syrienne, à desti- nation des frontières libyennes, selon la même source. «Avec ces opérations continues, l'ANP réitère son engage- ment et sa détermination à garantir la sé- curité de nos frontières et à déjouer toute tentative d'atteinte à l'intégrité du territoire national», a-t-on souligné.

Le marché des assurances en croissance de 5% au 1 er semestre 2014

Le secteur des assurances

réalisé un chiffre d'affaires

de 73,1 milliards de dinars au premier semestre 2014, contre 69,4 milliards à la même pé- riode de 2013, soit une crois- sance de 5,2%, a-t-on appris auprès du Conseil national des assurances (CNA). L'assurance-dommages

continue à constituer l'essen- tiel du chiffre d'affaires du marché avec une part de 94% (contre 95% de la même pé- riode en 2013), alors que la contribution de l'assurance- personnes s'élève à 6% (5% en 2013), selon un bilan du CNA obtenu par l'APS. Le chiffre d'affaires de l'assurance-dom- mage a atteint 59,5 milliards de DA à fin juin dernier contre 56,2 milliards de DA à

la même période de 2013, soit

une progression de 6%. La branche automobile, qui a totalisé une production de 34,9 milliards de DA au 30 juin 2014, a enregistré une hausse de 2% de son chiffre d'affaires par rapport à la pé- riode correspondante de l'an- née précédente et représente 58,7% de la production de l'as- surance-dommages. Les garanties facultatives ont enregistré une croissance de 9,3% durant les six pre- miers mois de 2014 compara- tivement à la même période de 2013 avec une part de 85,7% du portefeuille de la branche automobiles. Par contre, la garantie responsabilité civile

a

Par contre, la garantie responsabilité civile a a connu une baisse de 7,4% de son chiffre

a connu une baisse de 7,4% de

son chiffre d'affaires et re- présente une part de 14,3%

du portefeuille de la branche

automobile. Les recettes de la branche IRD (incendie et risques di- vers) ont atteint 19,7 milliards de DA à fin juin 2014, en hausse de 11,8% par rapport à la même période de l'année précédente, selon le même document. Les risques incen- die et construction occupent environ 63% du portefeuille de

la branche IRD avec une évo-

lution de 8,1% de leur chiffre d'affaires. En outre, les assurances contre les effets des catas- trophes naturelles (CAT-NAT) ont enregistré une hausse de 13,1% de leur chiffre d'affaires par rapport à la même pé- riode de 2013, représentant

ainsi 6,7% du chiffre d'affaires global de la branche IRD. La branche transports a, de son côté, connu une progres- sion de 8,5% de sa production au 1er semestre 2014 (2,63 milliards de DA) répartie sur les rubriques maritime avec une part de 74,6%, terrestre (18,2%) et aérien (7,3%). D'autre part, les risques agricoles ont connu une hausse de 23,5% de leur chif- fre d'affaires qui s'élève à 1,7 milliard de DA à fin juin 2014,

en raison des performances réalisées en assurances ani- male et végétale (+21,7%) ainsi que l'assurance des engins et matériels agricoles (+32,6%). De son côté, l'assurance- crédit a marqué une hausse de 7,5% de son chiffre d'affaires qui avoisine 550 millions de DA. Cette croissance est essen-

tiellement tirée par les ru- briques crédit immobilier, insolvabilité générale et cré- dits à l'exportation, qui ont réalisé des taux d'évolution respectifs de l'ordre de 10,1%, de 8,5% et de 8,2%. Par ailleurs, l'assurance personnes à connu une évolution de 13,6% de son chiffre d'affaires qui s'établit à 3,36 milliards de DA contre 3,22 milliards de DA durant les six premiers mois de 2013, indique le CNA. Le plus gros de cette pro- duction a été généré par la branche prévoyance collec- tive avec un chiffre d'affaires de 1,1 milliard de DA. Avec l'arrivée de nouvelles sociétés d'assurances de personnes, Caarama (filiale de la Caar), Saps (filiale de la SAA et du français Macif ) et Tala (filiale de la Caat), AXA assurance, qui a créé une filiale en Algé- rie ainsi qu'une joint-venture Cnma-Salama Assurances- Algérie, le marché algérien des assurances est aujourd'hui composé de 23 compagnies. Il s'agit, outre les assureurs de personnes, de six assu- reurs publics non spécialisés (Caar, SAA, Caat, Cash), deux publics (Cagex et Sgci) spécia- lisés respectivement dans l'as- surance-crédit et l'immobi- lier, un réassureur public (CCR), deux mutuelles (Cnma, Maatec) et sept assureurs à ca- pitaux privés (Ciar, 2A, Trust, GAM, Salama, Al Rayan et Al- liance Assurance).

TRANSPORT

La Cnan acquiert deux navires de marchandises

La Compagnie nationale de navigation (Cnan) a attri- bué provisoirement le mar- ché pour l'acquisition d'un lot composé de deux navires de transport de marchandise auprès de deux entreprises maritimes bulgare et hollan- daise, a-t-elle indiqué dans un avis d'attribution paru di- manche dans la presse natio- nale. Cet avis d'attribution pro- visoire de ce marché aux entreprises maritimes bulgare «IHB Shipping Marciana ltd» et hollandaise «Noordriver Shipping lieke shipping» entre dans le cadre d'un avis d'appel d'offres in- ternational lancé par la Cnan pour l'acquisition de quatre (4) navires en service neufs ou de moins de cinq (5) ans d'âge au

en service neufs ou de moins de cinq (5) ans d'âge au jour de la livraison.

jour de la livraison. Ces deux navires, «Mar- ciana» et «Lieke», font partie d'un lot de plusieurs autres navires devant être acquis avant fin 2014 par la Cnan comme l'a annoncé le ministre des transports, M. Amar Ghoul, il y a quelques semaines, lors de la cérémonie de réception et de mise en exploitation d'un navire de transport de mar- chandise «Saoura». Le ministre avait dévoilé un programme de modernisation de la flotte nationale qui prévoit l'achat de 27 navires dont 25 de transport de marchandises et deux (2) de voyageurs pour une enveloppe budgétaire de 120 milliards de DA.

APS

SANTÉ

L'insuffisance cardiaque tue plus que le cancer

SANTÉ L'insuffisance cardiaque tue plus que le cancer Le professeur Djamal Eddine Nibouche, Chef de service

Le professeur Djamal Eddine Nibouche, Chef de service cardiologie de l'hôpital Ne- fissa Hamoud (ex-Parnet) a mis en garde samedi à Alger contre les risques de l'in- suffisance cardiaque estimant que cette maladie tuait plus que le cancer. «L'insuffisance cardiaque, maladie ignorée même par les spécialistes, tue plus que le cancer», a prévenu le spécia- liste qui s'exprimait lors d'un séminaire la veille de la journée mondiale du cœur cé- lébrée le 29 septembre de chaque année. Le diabète et l'hypertension artérielle sont les principaux facteurs de risque de la maladie lorsque celle-ci n'est pas d'or- dre génétique, explique le spécialiste pour qui «le facteur âge ne doit pas être négligé». La progression des pathologies chro- niques notamment les maladies corona- riennes ou encore l'insuffisance du myo- carde est due en premier plan à des com- plications du diabète ou broncho-pneumo- pathie chronique obstructive (Bpco), a précisé le P r Nibouche qui a appelé les au- torités publiques à prendre en charge l'insuffisance cardiaque qui représente à son sens un véritable «problème de santé publique». Le médecin généraliste joue à ce titre un rôle primordial au regard des contacts permanents qu'il entretient avec

le malade, insiste M. Nibouche pour qui le

généraliste doit bénéficier d'une formation dans ce domaine. L'a mise en place d'une organisation de soins en réseau est indis- pensable. Une telle organisation doit être chapeautée par un interniste, un diabéto- logue ou encore le médecin généraliste, a- t-il dit se prévalant à cet égard de l'expé- rience menée par le service cardiologie du CHU Nefissa Hamoud qui prend en charge les malades cardiaques d'Alger et ses en- virons. Il a souligné la nécessité d'ouvrir des unités spécialisées et la promotion de l'hôpital du jour et l'hospitalisation à do- micile. La formation continue demeure plus que nécessaire, a-t-il recommandé.

L'ouverture d'un service de gériatrie, une priorité aujourd'hui

Compte tenu de la progression «ahuris- sante» de l'insuffisance cardiaque, les au- torités publiques doivent envisager de créer des unités de gériatrie dans le cadre d'une stratégie nationale de prise en charge de la maladie. L'Algérie compte de plus en plus de personnes âgées. Cette ca- tégorie estimée à 7% de la population est appelée à atteindre 12% dans les quelques années à venir, prévoit le spécialiste. La création d'unités de gériatrie en Algérie doit se faire dans le cadre d’une stratégie nationale et d'une carte sanitaire globale

à laquelle experts et spécialistes doivent

être associés. De son côté, le P r Mohamed El Faiz Zannad, expert international est re- venu sur l'aspect prévention contre cette maladie, grave en terme de mortalité et de

morbidité et qui implique des retombées néfastes sur la qualité de vie du malade. Il

a mis en avant l'importance des traitements

prescrits et du suivi du malade qui favori-

sera un recul de 60% du taux de mortalité par insuffisance cardiaque. Le P r Zannad

a saisi l'occasion pour lancer un appel à la société algérienne de cardiologie à coor- donner ses actions avec les établissements internationaux spécialisées pour amélio- rer la qualité des soins en Algérie.

Lundi 29 Septembre 2014

NATION

DK NEWS

7

INVESTISSEMENT

TOURISTIQUE

M me Zerhouni insiste sur le respect des normes internationales

La ministre du Tourisme et de l’artisanat, Yamina Nouria Zerhouni a exhorté, samedi à Bejaia, les professionnels du sec- teur, notamment les investisseurs, à se mettre au diapason des normes internationales en pro- mouvant des infrastruc- tures «alliant esthétisme, fonctionnalité et qualité de service».

«Il faut se mettre à hau- teur des exigences et normes internationales», a-t-elle in- sisté, s’adressant notamment aux bénéficiaires d’arrêtés de concession de terrains dans la zone d’extension tou- ristique d’Aokas (20 km à l’est de Bejaia), qu’elle a exhortés à «sortir des sentiers battus», en réalisant des «in- frastructures originales et de qualité». La ministre les a

rassurés, à ce titre de la vo- lonté de l’Etat de les accom- pagner dans leurs efforts, en procédant, notamment dans les zones d’extension touristique, à la viabilisation des terrains, et ce qu’il s’agisse des accès (ouver- tures de voies) ou de pose des réseaux de servitudes (eau, électricités, gaz). Le cas vaut dans l’immédiat, principale- ment pour la ZET d’Aokas, ouverte à plusieurs promo- teurs ou celle d’Agrioun (Souk-El-Ténine), réservée pour un seul et unique pro- moteur. Leur mise en ex- ploitation commune est pré- vue avant la fin de l’année. «Il faut commencer à investir dans les ZET», a indiqué M me Zerhouni qui n’a pas man- qué cependant d’attirer l’at- tention des investisseurs sur le nécessaire «respect des règles de l’environnement

le nécessaire «respect des règles de l’environnement et des procédures afférentes» appelant par ailleurs les

et des procédures afférentes» appelant par ailleurs les pro- moteurs intéressés à faire valoir leurs candidatures. La ministre s’est décla- rée favorable à l’intensifica- tion de l’acte d’investir dans le secteur, «seule parade pour résorber le déficit natio- nal en infrastructures et, par ricochet, améliorer l’attrac- tivité de la destination Algé-

rie», a-t-elle estimé. Profitant de ce séjour dans la wilaya, M me Zerhouni a vi- sité plusieurs structures hô- telières et pris connaissance du projet de réhabilitation et d’extension de l’hôtel des Hammadites, relevant de l’EGT-Est, prévu depuis quelques années mais qui peine à démarrer.

Plusieurs projets renforcent les structures de tourisme dans le Sud

Plusieurs structures touris- tiques sont projetées, dans les wilayas du Sud du pays, pour promouvoir le tourisme saha- rien, a-t-on appris samedi auprès des responsables locaux du secteur du tourisme et de l’artisanat.

Ces futures structures devront permettre de renforcer les capaci- tés d’hébergement dans les wi- layas d’Ouargla, Illizi, Tamanras- set et Adrar, et de mettre à niveau les prestations offertes aux touristes, a- t-on précisé, lors de la célébration de la journée mondiale du tourisme. Vingt-trois (23) projets touristiques ont été avalisés par le Comité d’assis- tance à la localisation et la promotion de l’investissement et de la régulation du foncier (Calpiref) dans la wilaya d’Ouar- gla. Parmi ces investissements privés, dont des hôtels et des villages touris- tiques, qui totaliseront près de 3.500 lits, figurent une dizaine de projets déjà lancés en chantier, a-t-on expliqué. Dans la wilaya d’Illizi, le secteur a été renforcé par plusieurs projets, fruit de l’investissement privé, approuvés par le Calpiref, dont deux (2) hôtels de 40 lits projetés à Illizi et In-Amenas, a fait sa- voir le directeur du secteur Mustapha Benmessaoud. D’autres projets, notamment des villages touristiques et des campings, sont en cours de réalisation dans les communes d’Illizi, Djanet et Bordj El- Haouès, alors que la zone d’expansion touristique de Djanet accueillera pro-

zone d’expansion touristique de Djanet accueillera pro- chainement différentes structures tou- ristiques sur une

chainement différentes structures tou- ristiques sur une superficie globale de 100 hectares, a-t-il ajouté. La wilaya d’Adrar renforcera, de son côté, sa capacité d'accueil touristique de 2.550 lits à l'horizon 2020, à la faveur de 33 projets d’investissement privé, no- tamment des complexes touristiques, des hôtels, des campings et des centres de repos, en cours de réalisation, selon le directeur du secteur, Maâlem Dahane. L'hôtel «Gourara» (196 lits) à Timi- moune, rattaché à la chaine hôtelière «El-Djazair» et qui a été remis en exploi- tation au deuxième semestre de 2014, après avoir bénéficié d'une opération de restauration et de classement à la caté- gorie 4 étoiles, vient consolider la capa- cité d'accueil touristique de la wilaya d'Adrar et d’y améliorer la qualité des services, a-t-il fait signalé. Dans la wilaya de Tamanrasset, le do- maine de l’artisanat traditionnel a connu une impulsion, ces dernières an- nées, au regard des structures spécia- lisées existantes et projetées et du nom- bre d’artisans croissant dans cette wi-

laya, à vocation essentiellement touristique. La wilaya recense actuellement près de 2.990 arti- sans exerçant dans ce domaine qui génère un total de 3.846 em- plois, a-t-on indiqué. Une enveloppe de plus de 109 millions DA a été dégagée pour appuyer les artisans dans cette wi- laya, a indiqué le directeur du secteur, Abdelmalek Moulay. De son coté, le directeur la chambre de l’artisanat et des métiers (CAM) de la wilaya de Tamanras- set, Nasreddine Benabdallâh a estimé que cette opération vise à promouvoir les activités artisanales au niveau local, avant d’appeler à permettre aux artisans locaux de participer aux différentes expositions, nationales et internatio- nales. La célébration de la journée mondiale du tourisme, placée cette an- née sous le signe de ‘‘Tourisme et dé- veloppement social’’, a été marquée par plusieurs activités à travers les wi- layas du Sud. Des «Portes ouvertes» et des exposi- tions ont été mises sur pied, à cette oc- casion, pour mettre en exergue les po- tentialités touristiques des wilayas du Sud, les activités de leurs offices de tourisme et agences de voyages, ainsi que les efforts menés pour la promotion l’activité touristique. Des excursions vers des sites touristiques, des manifes- tations folkloriques animées par des troupes locales, et l’attribution de titres d’encouragement au profit des acteurs du secteur, ont été programmées à l’occasion de cette journée mondiale du tourisme.

Plus de 30 millions de dinars pour réhabiliter des infrastructures thermales à Souk Ahras

Un investissement public de 31,5 millions de dinars a été consenti à Souk Ahras, au titre de l’exercice en cours, pour la réhabilitation de plusieurs infrastructures thermales, a-t-on appris, dimanche, auprès du directeur du Tourisme, Zoubir Boukaâbache. Ces moyens sont notamment destinés à la mise à niveau des stations thermales d’El Khengua et de Hemi- mine dans les communes de Zaârouria et de Machroha, et l’aménagement de trois infrastructures similaires situées dans les communes d’Ouled Driss, d’Ouilene et de Taoura, a indiqué le même responsable. Selon M. Boukaâbache, sept (7) zones d'expansion touristique (ZET) seront prochainement aménagées près des localités d’Ain Zana , d’Ouled Moumène, de Ma- daure, de Machrouha et de Khemissa. La commune de Machrouha, dont le «potentiel touristique est avéré», abritera un com- plexe sportif et de loisirs, des chalets, un hôtel ainsi que des structures pour la pratique des sports équestres, a encore ajouté la même source. Le directeur du Tourisme a conclu en affirmant que la wilaya de Souk-Ahras «s'efforce de valoriser ses atouts naturels et archéologiques, en incitant les investisseurs à occuper le créneau du tourisme.

APS

«820 projets d’une capacité de 100 000 lits inscrits à l’indicatif du secteur»

820 projets touristiques, d’une capacité de 100.000 lits sont inscrits à l’indicatif du ministère du Tourisme et de l’artisanat, a indiqué samedi à Bejaia, en marge des festivités célébrant la journée mondiale du tourisme, la ministre du Tourisme et de l’artisanat, M me Nouria Yamina Zerhouni. Dans cet investissement de 324 milliards de dinars, générateur de 43.000 emplois, figurent 400 projets en cours de réalisation, dont la livraison à terme est de nature à améliorer les capacités nationales d’hébergement de l’ordre de 55.000 lits et la création de 25.000 postes de travail, a-t-elle précisé. Dans ce contexte, la ministre a souligné que cet effort est patent dans beaucoup de wilayas, notamment à Bejaia où 46 projets sont en cours de réalisation, susceptibles à terme de générer 4024 lits supplémentaires. Par ailleurs, la ministre s’est félicitée du succès de la saison estivale qui a vu «affluer sur les plages quelque 96,6 millions d’estivants», indiquant par ailleurs, que le secteur regroupe 1182 établissements hôteliers et 1257 agences de voyage. M me Zerhouni a exprimé, à cet égard, son optimisme quant à une résorption du déficit en matière d’infrastructures d’hébergements, arguant à ce titre du volume des investissements prévus en la matière. Il a également mis en en exergue, dans ce contexte, l’effort fourni en matière de formation dans le secteur.

COMMUNIQUÉ DU MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR ET DES COLLECTIVITÉS LOCALES :

Tous les citoyens détenteurs d'un livret «Hadj» pris en charge en matière de visa

L'ensemble des citoyennes et citoyens en possession d'un livret «Hadj» ont été pris en charge en matière de visa, a indiqué, sa- medi, le ministère de l'Intérieur et des Collec- tivités locales, dans un communiqué. Le retrait des derniers passeports a été ef- fectué durant les journées du jeudi et vendredi écoulées et, ainsi, l'ensemble des citoyennes et citoyens en possession d'un livret «Hadj», soit au total 28689 Hadjis ont été pris en charge, a ajouté la même source. Le ministère de l'Intérieur a aussi in- formé que l'opération de délivrance des visas pour le «Hadj 2014» a été définitivement clô- turée le 25 septembre dernier, y compris la prise en charge des hadjis retardataires ayant déposé leurs dossiers d'obtention du visa au-delà du dernier délai fixé le 14 septembre dernier. A cette occasion, le ministère de l'Intérieur «remercie infiniment toutes les parties ayant contribué dans la réussite de cette importante opération qui s'est déroulée dans de bonne conditions».

8 DK NEWS

RÉGIONS

Lundi 29 Septembre 2014

THÉÂTRE

Complots, intrigues et déliquescence, sujets dominants du Festival de théâtre comique de Médéa

Complots, intrigues, déli- quescence et échec social, sont les sujets dominants de la 9 e édition du Festival national de théâtre co- mique de Médéa qui de- meure cependant un grand moment de rire pour les nombreux amateurs du 4 e art qui se sont déplacés, en masse, depuis le début de la manifestation.

Les troupes qui se sont re- layées, depuis vendredi, sur les planches de la maison de la cul- ture Hassan-el-Hassani, ont réussi, à des degrés divers, à rele- ver ce pari difficile, consistant à concilier le comique et la tragé- die. Un «jeu d’équilibre» que beau- coup de pièces ont pu préserver, malgré la thématique abordée, grâce à certaines répliques et gags qui ont eu, souvent, un effet im- médiat sur le public. «Wahch El-Ghorba», pièce écrite par le dramaturge Omar Fetmouche et interprétée par la troupe «Es-sindjab» de Bordj-Mé- naïel, a fait rire aux éclats le pu- blic, venu suivre, samedi, les péripéties d’un intellectuel tenté par le rêve occidental, qui a choisi de quitter son pays natal et de s’installer quelque part en Eu- rope. Un rêve qui tourne rapide- ment au cauchemar pour ce jeune intellectuel qui finira dans la rue, au milieu de dizaines de SDF. Fetmouche a opté pour une ap-

au milieu de dizaines de SDF. Fetmouche a opté pour une ap- proche comique, un langage

proche comique, un langage très accessible aux jeunes, pour abor- der un sujet très sensible, celui de la fuite des cerveaux, et, à travers lui, le sentiment de malvie et d’ex- clusion qui rongent la société. L’humour et le rire, ces re- mèdes magiques contre le stress et l’angoisse, ot été également au rendez-vous, à l’occasion de la présentation, vendredi, de trois spectacles, en lice pour la «Grappe d’Or». Il s’agit de «Min Jaye, Win Rayeh», interprétée par les jeunes comédiens de la troupe «Jil 2000» de Tlemcen, qui invite le public à faire une immersion dans le monde très fermé des zaouias. «Awdat Shakespeare», du scé- nariste Meriem Allag, est un re- gard critique sur l’état actuel du 4 e

art en Algérie, son éloignement des préoccupations de la société, ses égarements et l’espoir de le voir reconquérir, à nouveau son rôle dans la société. Celui d’être le porte-parole et la voix du peuple. Le public a été convié, en outre, à un spectacle de «Théâtre de rue», avec à l’affiche la pièce «Lei- let El-Kabedh Ala Jouha», pro- duite par l’association Bencheneb de Médéa. Cette première expé- rience de «Théâtre de rue» a été favorablement accueillie par le public qui s’est rassemblé sur l’esplanade du boulevard de l’ALN, du centre-ville de Médéa, pour assister au spectacle. En dépit des contraintes tech- niques, le public a pleinement profité de l’évènement et est re- parti avec un large sourire.

HABITAT

Distribution des clés de 454 logements sociaux à Mila

Une opération portant remise des clefs de 454 lo- gements publics locatifs (LPL) à leurs bénéfi- ciaires a été entamée mercredi à Mila, ont indi- qué les services de la wi- laya. Quelque 300 citoyens dûment convo- qués se sont rendu dès les premières heures de la matinée au siège de l’Of- fice de promotion et de gestion immobilière pour se voir remettre, comme le dira l’un d’eux, «les clefs d’un appartement, mais aussi celles d’une nouvelle vie, décente et digne». Les logements dont la distribution devrait durer plusieurs jours ont été réalisés dans la zone de The- nia, sur les hauteurs de la ville de Mila, où des tra-

The- nia, sur les hauteurs de la ville de Mila, où des tra- vaux de VRD

vaux de VRD (voirie et ré- seaux divers) et d’aména- gements extérieurs se poursuivent. Des travaux qui se déroulent à un rythme très élevé d’au- tant que le wali, Abder- rahmane Kaddid, avait demandé aux responsa- bles concernés, au cours d’une récente visite d’ins- pection, de prendre toutes les dispositions né- cessaires pour livrer ces aménagements «avant la fin de l’année». Cent (100) bénéficiaires s’étaient vu remettre, il y a moins de trois semaines, les clefs de leurs nouveaux appartements au quartier de Sidi-Se- ghir, au chef-lieu de wilaya.

 
 
 
 

BÉCHAR

Le centre d’enfouissement technique des déchets bientôt réceptionné

 

Le centre intercommunal d’enfouissement technique de Béchar, en voie d’achèvement de son équipement, sera bientôt réceptionné, a-t-on ap- pris hier auprès de la direction locale du secteur de l'environnement. L’opération est actuellement au stade la mise en place des modules de traitement et de déchiquetage des différents types de déchets au niveau de cette structure répondant aux normes nationales de pro- tection de l'environnement, a-t-on indiqué. Ce projet environnemental a nécessité un inves- tissement de 450 millions DA pour sa concrétisa- tion sur une superficie de 30 ha, entre les limites

un inves- tissement de 450 millions DA pour sa concrétisa- tion sur une superficie de 30

territoriales des communes de Béchar et de Ke- nadsa. Il a été retenu et réalisé dans le but de la prise en charge et de la gestion intégrée quotidienne de 150 tonnes de différents déchets, collectés à travers ces deux collectivités, a précisé la source. En marge de cette opération, il a été procédé récemment à la dotation de la nouvelle entreprise de wilaya de col- lecte des déchets et leur traitement ‘‘Saoura-net’’ d’une enveloppe de 120 millions DA puisée sur le budget de la wilaya, pour qu’elle puisse mettre en place ses structures administratives et techniques et entamer ses activités au cours du 1 er trimestre

2015, a-t-on signalé.

AAPS

A A PS

SÉTIF : RENCONTRE SUR LE DIABÈTE

Pour une meilleure prise en charge du malade

De Sétif : Azzedine Tiouri

Durant deux jours, samedi et dimanche, le club des avo- cats d'El Bez a abrité les ''3 e Rencontres sur le diabète''. Or- ganisé par la faculté de médecine de l'université Ferhat- Abbas Sétif 1, en collaboration avec la direction de la Santé et de la Population, ce congrès, ayant pour thème '' Actuali- tés sur le diabète'' a regroupé près de 800 participants entre spécialistes et généralistes, internistes, endocrinologues, et d'autres spécialités complémentaires se préoccupant de la prise en charge tant laborieuse du diabétique. Les confé- rences et les débats ont été animées par d'éminents confé- renciers, nationaux et étrangers. Cette 3 e édition a été organisée en partenariat avec le représentant du bureau de liaison OMS Algérie et les sociétés algériennes savantes de la médecine interne, hypertension artérielle, médecine vas- culaire, diabétologie, médecine générale, etc. Plusieurs communications ont été données telles que :'' Insuffisance cardiaque et diabète de type 2'' animée par Jean Pierre Cour- reges de Narbonne, ''Les complications cardiovasculaires et l'équilibre glycémique : quelle polémique ?'' par Rachid Malek du CHU de Sétif, ''Néphropathie diabétique en 2014'', par Samy Hadjadj de Poitiers, ''La glycémie à jeun : son in- térêt en pratique quotidienne'' de Mansour Brouri d'Alger, ''Diabète et HTA, nouvelles recommandations'' de Achène Chibane d'Alger. La 4 e édition sur le diabète est prévue en septembre 2016.

ALGÉRIE TELECOM

La 4 G à Sétif

Dans un communiqué de presse, Algérie Télécom de la wilaya de Sétif a annoncé qu'elle vient de lancer le service de la 4 e génération pour sa clientèle. Il est tout à fait possible à n'importe quel client de profiter des bienfaits de la 4 G, pour cela, il suffit tout simplement de se rapprocher des ser- vices commerciaux concernés d'Algérie Télécom au niveau des agences à travers l'ensemble de la wilaya de Sétif. Selon le même communiqué, ce nouveau service permet aux usa- gers de profiter de la vitesse estimée entre 5 et 10 gigas et permettra aussi de bénéficier du service 4 G LTE, c'est-à- dire l'évolution sur le long terme pour Algérie Télécom et pouvoir se connecter à Internet à haut débit et les ondes radio. L'avantage de ce nouveau système, ajoute le même com- muniqué, est l'accès facile au réseau Internet avec un débit élevé sans la nécessité d'une ligne téléphonique fixe, la pos- sibilité de télécharger des fichiers plus rapidement, la pos- sibilité de l'utilisation de différents moyens et dispositifs sans fil ''wifi'', la visualisation facile et la diffusion en direct des vidéos HD de haute qualité ainsi que la possibilité d'ins- taller le modem CPE dans un format facile, simple et rapide. L'utilisateur de ce nouveau service reste connecté au réseau de la toile même après avoir épuisé le solde avec une vitesse de 512 mégabits tout au long de la durée de la validité qui reste valable pour un mois.

et clôture des journées portes ouvertes

Inaugurées mardi dernier au niveau de l'agence El Fouara, par M. Kaddour Boualem, directeur nouvellement promu à la tête d'AT de Sétif, l'opération des ''Journées portes ouvertes'' sur le service '' Fi Maktabati'' (Dans ma bi- bliothèque) lancée par Algérie Télécom de la wilaya, s'est

achevée hier. Cette campagne d'information a permis au

grand public, notamment les jeunes, de découvrir ce nou- veau service lancée par Algérie Télécom, considéré comme très important, surtout pour les étudiants et les chercheurs, qui pourront trouver ce qu'ils cherchent dans des milliers de livres électroniques dans une seule carte. Cela permettra de lancer l'idée de l'enseignement électronique et sa mise à niveau après qu'Algérie Télécom ait lancé sa caravane ayant sillonné 15 daïras de la wilaya, dont Béni Ourtilane, Guenzet, Bouandas, Bougaa, El Eulma, Ain Oulmène, Sétif etc., avec la participation de la direction de l'office des établissements de la jeunesse. Afin d'informer sa clientèle de toutes ces nouveautés et l'introduction des récents services, Algérie Télécom a dis- tribué plus de 100 000 prospectus détaillés lors du déplace- ment de la caravane dans les daïras ainsi qu'avec les enveloppes des dernières factures téléphoniques.

A. T.

Lundi 29 Septembre 2014

RÉGIONS

DK NEWS

9

TISSEMSILT

Formation professionnelle : une rentrée réussie

TISSEMSILT Formation professionnelle : une rentrée réussie ABED MEGHIT Le coup de starter de la ren-

ABED MEGHIT

Le coup de starter de la ren- trée de la deuxième session de la formation profession- nelle et de l'enseignement professionnel a été donné hier (dimanche 28 septem- bre) par les autorités locales à partir du CFPA d'Ouled Bessem.

Il faut relever que le secteur de la formation professionnelle attire de plus en plus de jeunes, souvent exclus du cursus scolaire, et qui désirent se spécialiser dans un métier afin d'as-

surer leur avenir. Plus de 3800 postes pédagogiques ont été répartis à tra- vers les différents établissements de la formation dont les capacités d'ac- cueil avoisinent 4000 places. Les dif- férentes sections qui s'adaptent au fil des ans à la vocation agropastorale de la wilaya et aux besoins du terrain tendent à orienter le contenu vers les filières exigeant une main d’œuvre qualifiée qui peine à voir le jour dans la wilaya. Cette rentrée profession- nelle (septembre 2014) a été marquée par l'ouverture des nouvelles spécia- lités adaptées aux besoins de l'emploi local et aux spécificités de la région à caractère purement agricole, notam- ment, les grandes cultures, la fabrica- tion des serres, la mécanique et la maintenance de machinerie indus-

trielle. La direction de la formation et de l'enseignement professionnels de la wilaya de Tissemsilt, a entamé plu- sieurs opérations de sensibilisation à travers les communes et les douars que compte la wilaya de Tissemsilt pour rapprocher les postulants à la formation désirant trouver un poste d'emploi en leur proposant diverses opportunités dans le but d'adapter d'une manière efficace la formation aux besoins du marché de l'emploi. La direction de la formation pro- fessionnelle a ajouté que les offres d'emploi dans la région sont concen- trées dans les secteurs de l'agricul- ture, de l'hydraulique, de la construction, des travaux publics et de l'énergie.

NAÂMA

La caravane d'information sur l’emploi à la rencontre des jeunes

La caravane d’information sur l’emploi est allée samedi à la rencontre du public de la wi- laya de Naâma, notamment les jeunes, en consacrant sa première halte à la commune de Mécheria. Un large public était au rendez-vous pour s’informer des différents mécanismes et dis- positifs mis en place par l’Etat pour promou- voir l’emploi et encourager la création de micro-entreprises, a-t-on constaté. Les encadreurs de cette caravane, initiée par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale et qui effectue un périple à tra-

vers diverses wilayas du pays, présentent, en coordination avec les représentants des dispo- sitifs de soutien à l’emploi, les opportunités of- fertes aux demandeurs d’emploi et les critères

à remplir pour bénéficier des mécanismes éta-

tiques de soutien à l’emploi et de montage de

microprojets. Le travail de sensibilisation mené dans le cadre de cette caravane d’information porte

aussi sur l’orientation des jeunes et la vulgari- sation les procédures d’emploi et les modalités de bénéfice des contrats de travail dans le do- maine économique, principal pourvoyeur d’emploi, a expliqué le chargé de la communi- cation à la direction locale de l’emploi, Tayeb Zehal. De son côté, l’animateur de la maison de l’entrepreneuriat, installée au centre univer- sitaire de Naâma, Omar Sadok, a mis l’accent sur la nécessité de développer les petites et moyennes entreprises par le recrutement de jeunes compétences scientifiques, au vu de leur capacité d’adaptation aux exigences nou- velles du monde professionnel. Le représentant de la direction de wilaya de la Fonction publique a assuré, pour sa part, de la possibilité de faire bénéficier les jeunes compétences, sans emploi, des postes actuel- lement vacants au niveau de l’administration publique, tandis que la représentante de l’agence de l’emploi de la wilaya, Alia Deb- biche, a mis en exergue la stratégie actuelle du secteur basée sur la gestion prospective du marché de l’emploi. La caravane d’infor- mation sur l’emploi, qui consacre deux jours

à la wilaya de Naâma, ira également à la ren- contre du public des communes de Naâma et Aïn-Sefra.

EL TARF

Un centre national de plongée professionnelle pour la pêche au corail à El Kala

Un centre national de plongée professionnelle pour la pêche au corail a été réalisé à l’Ecole de formation technique de pêche et d'aquaculture d’El Kala (El Tarf ), en prévision de la réouverture prochaine de la pêche de ce produit de la mer très recherché, a-t-on appris, mercredi, auprès du directeur de cet établissement, Nadir Touati. Présenté comme «le premier du genre dans les pays du Ma- ghreb», ce centre accueillera dans une première étape, selon ce responsable, une quarantaine de plongeurs amateurs qui pourront perfectionner leur savoir-faire et mieux maîtriser les techniques de plongée. Encadré par trois moniteurs professionnels et deux assis- tants, ce nouveau centre dispensera des stages d’une durée de deux à trois mois, sanctionnés par des diplômes. Doté de l’en- semble des équipements nécessaires, ce centre qui a coûté 30 millions de dinars, est appelé à répondre à une forte demande boostée par la reprise de l’activité de pêche au corail dans moins de quatre mois, a encore indiqué M. Touati. Durant l’année scolaire 2013-2014, l’Ecole de formation technique de pêche et d'aquaculture d’El Kala a formé 779 sta- giaires dont 20 marins-pêcheurs et électro-motoristes, a éga- lement souligné le même responsable, précisant que 646 stagiaires en «formation spéciale» et 16 autres «capacitaires» ont été formés durant cette même période, en plus de 77 autres formations VAEP (validation des acquis de l’expérience pro- fessionnelle). En tout, ce sont 4.434 stagiaires qui ont été formés par cet établissement sa création, a-t-on noté.

LAGHOUAT

Attribution de 2.000 logements sociaux avant la fin de l’année

Quelque 2.000 logements de type social locatif seront attri- bués, avant la fin de l’année en cours, dans la commune de La- ghouat, a-t-on appris des ser- vices de la wilaya. L’opération s’inscrit dans le cadre de l’opération d’attribu- tion anticipée des logements à leurs bénéficiaires, la deuxième du genre au niveau de la com- mune chef-lieu de wilaya, après celle ayant porté dernièrement sur 1.076 unités, selon la même source. Assisteront à l’opération d’at- tribution au profit des bénéfi- ciaires, les représentants de la société civile, avec présentation et étude de tous les dossiers dé- posés afin de lui conférer une ‘‘plus grande transparence’’, a- t-on indiqué. Dans le même contexte, il sera procédé à l’attribution avant la fin de l’année en cours de quelque 600 logements de même type au niveau de la com- mune d’Aflou, qui s’ajouteront à 670 unités attribuées à leurs bé- néficiaires dernièrement. Les

attribuées à leurs bé- néficiaires dernièrement. Les opérations d’attribution de loge- ments vont se

opérations d’attribution de loge- ments vont se poursuivre, à tra- vers le territoire de la wilaya, avec 350 logements dans la com- mune de Ksar El-Hirane, 100 dans la commune de Gueltet Sidi-Saâd et 60 dans celle d’Ain- Madhi. Les listes des bénéfi- ciaires des programmes de logements du même type, pour ce qui concerne les communes de Sidi-Makhlouf, Tadjemout et la nouvelle ville de Bellil, seront annoncées prochainement.

En parallèle, les services com- munaux procèdent à la récep- tion des demandes de terrains à bâtir, dans le cadre du pro- gramme de 12.000 lots sociaux accordés à la wilaya, dont 6.000 lots dans les des communes de Laghouat et Aflou. La wilaya de Laghouat a bénéficié, dans le cadre du programme quinquen- nal actuel, de 40.000 logements,

dont 16.400 unités de type social locatif et 21.000 aides à l’habitat

AAPS

rural.

10

DK NEWS

SOCIÉTÉ

Lundi 29 Septembre 2014

   
   
 

COLLECTIVITÉ

LOCALES

 

Session de formation au profit des chargés de communication de 24 wilayas

Une session de formation au profit des chargés de communication de 24 wilayas du pays, organisée par le ministère de

l'Intérieur et des Collectivités locales, s'est ouverte, hier à Alger, à l'Institut supérieur

de

gestion et de planification. Cette session de formation qui fait suite à

une première ciblant les secrétaires géné- raux des communes, s'inscrit dans le cadre

de

la stratégie du ministère visant à «amé-

liorer» le rendement des fonctionnaires du

secteur, selon les propos du directeur géné- ral des ressources humaines au ministère, Abdelhalim Merabti, qui a donné le coup d'envoi de la formation au nom du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et des collecti- vités locales, Tayeb Belaïz. L'objectif principal de ce cycle de forma- tion est la consolidation des liens entre l'ad- ministration, les médias et les citoyens et amener ces chargés de la communication à réfléchir à l'élaboration et la confection des outils de communication adaptés, chacun à son niveau. La formation sous le titre générique :

«Comment conduire un projet de commu- nication au sein d'une collectivité locale» est assurée par les professionnels de la com- munication et des consultants spécialisés et se déroule en 30 heures étalées sur cinq jours dont deux seront consacrés à l'aspect pédagogique alors que le reste sera dédié à des thématiques. Le chargé de la communication du ministère de l'Intérieur a fait savoir que conformément aux instructions du minis- tre d'Etat, ministre de l'Intérieur, la cellule

de

la communication est chargée de former

l'ensemble des chargés de communication

au

niveau des wilayas, et de les briefer pour

qu'ils déclinent à leur tour au niveau des collectivités locales (daïras, communes et autres directions) la stratégie du secteur. Il a souligné également que d'autres for- mations touchant d'autres cadres et fonc- tionnaires sont inscrites au programme du ministère.

EL-TARF

 

Un mort et quatre blessés graves dans un accident de la circulation près de Chihani

 

Une personne

  Une personne

a

péri et quatre

autres ont été grièvement bles- sées, hier, à la suite du dérapage d’un véhicule léger près de la commune de Chihani (El Tarf ), a-t-on appris auprès de la

Protection civile. L’accident qui s’est produit au lieudit Mekkia, sur la RN 16 (Annaba-Souk Ahras), a coûté la vie sur place d’un des occupants du véhicule après que le conducteur eut perdu le contrôle de son véhicule, a-t-on ajouté de même source. Les services de la Protection civile ont acheminé les blessés vers l’hôpital de Dréan

et

déposer la dépouille du passager décédé,

âgé de 69 ans, à la morgue du même hôpital pour autopsie. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes

de

cet accident.

 
 
 

TLEMCEN

La tribu de "Ahl Ngad" célébre la waâda de Sidi Abdallah à El Gor

La tribu de "Ahl Ngad" a célébré, en cette fin de semaine à El Gor, localité située à 60 kilomètres au sud de Tlemcen, la waâda du saint-patron de cette région steppique "Sidi Abdallah", dans une ambiance très conviviale.

Ce rendez-vous annuel, à l'instar

d'autres organisés par différentes tri- bus de Tlemcen (Ouled N'har, Beni Smeil, Ouled Ouriache, Beni Ournid, Béni Ouazane, Béni Ouassine), très attendu et incontournable consti- tuant une occasion pour réconcilier les belligérants et pour remercier Dieu pour la bonne récolte agricole. Des dizaines de cavaliers et des milliers de visiteurs de diverses régions de Tlemcen et des wilayas avoisinantes prennent part à cette waâda. Du couscous est offert à tous les présents en signe de générosité exceptionnelle qui fait honneur aux membres de la tribu. Pour agrémenter cette fête, des jeux de fantasia sont organisés à lon-

cette fête, des jeux de fantasia sont organisés à lon- gueur de journée sur un terrain

gueur de journée sur un terrain vague où se mêlent couleurs, clameurs et sons de baroud. Les cavaliers majestueux sur leurs montures (chevaux de race arabe ou arabe barbe), vêtus en burnous et cha- peaux (m’dal) et brandissant des fusils traditionnels, s'adonnent à des courses tirant d'un moment à l'autre et en même temps des salves de baroud, au grand plaisir des milliers de spectateurs émerveillés. Cette

occasion est également exploitée par

des commerçants ambulants lesquels proposent, aux visiteurs, des fruits et légumes, des bonbons, habits tradi-

et autres pro-

duits d'artisanat. La waâda s’achève, de coutume, par un regroupement des personnes âgées, des notables de la région et des invités, où est récitée la fatiha du saint Coran pour remercier Dieu du bon déroulement de la fête.

tionnels (djellabas,

)

AÏD EL-ADHA

Le ministère de la Santé lance une large campagne de sensibilisation et de prévention contre le kyste hydatique

Le ministère de la Santé, de la Population et de la

Réforme hospitalière a

lancé, à l'approche de la célébration de l'Aïd El- Adha, une large campagne de sensibilisation et de pré- vention contre le kyste hydatique. Dans une note adressée aux directeurs de la santé au niveau des wilayas du pays, le ministère les a exhorté à organiser une large campagne de com- munication et de sensibili- sation, à partir du 22 sep- tembre dernier, en étroite collaboration avec les col- lectivités locales, les ser- vices vétérinaires, les direc- tions de l'Education, l'Environnement et les Affaires religieuses ainsi que la société civile.

Cette campagne porte

essentiellement sur des activités de sensibilisation du grand public sur le risque du kyste hydatique et les moyens de prévention de cette maladie, en parti- culier par l'organisation d'émissions radiopho-

Ph. Madjid N.K
Ph. Madjid N.K

niques au niveau des radios locales, d'une leçon sur cette maladie dans les éta- blissements scolaires et par d'un prêche spécifique dans les mosquées. Le kyste hydatique est une maladie parasitaire due aux œufs d'un ténia. Il se transmet par l'ingestion d'aliments contaminés par les déjections d'un chien porteur, lui-même infecté après avoir mangé des vis- cères d'un herbivore

infecté. Une fois l'oeuf éclos au niveau de l'estomac humain, l'embryon migre vers le foie, peut aller vers les poumons, voire plus rarement un autre organe et forme un kyste hyda- tique. Concernant la fièvre aphteuse, le ministre rap- pelle, dans sa note, que la contamination humaine «est rare mais possible», précisant qu'elle peut se réaliser à travers des plaies

de la peau chez des per- sonnes en contact direct avec les animaux infectés ou par l'intermédiaire de la consommation de lait cru contenant de grandes quantités de virus. Le risque de contamina- tion par la consommation de viande infectée est considéré comme nul, ras- sure le ministère, qui insiste sur le respect de cer- taines mesures pour éviter la contamination. Dans ce sens, il appelle à ne pas consommer le lait cru et éviter tout contact avec les lésions cutanées de l'animal malade et bien se laver les mains avec l'eau et le savon après tout contact avec les animaux et/ou leurs produits. La fièvre aphteuse est une maladie d'origine virale. Elle touche tous les mammifères bi-ongulés (bovins, ovins, caprins ) et se caractérise notam- ment par l'apparition d'aphtes et d'érosions sur les muqueuses buccales, nasales et mammaires.

EL-BAYADH

3 morts et un blessé dans un accident de la route

Trois (3) personnes ont trouvé la mort et une autre a été blessée, membres d’une même famille, suite à un accident de la circulation survenu dans la nuit de samedi à

dimanche près d’El Baydh, a-t-on appris hier auprès des services de la Protection civile. L'accident s’est produit à 35 km au sud de la commune d’El-Bnoud sur la route reliant les wilayas d’El-Bayadh et

Adrar, suite au dérapage d’un véhicule touristique cau- sant la mort sur place de trois passagers, un enfant (1 ans),

sa sœur (3ans), la mère (34 ans), alors que le père de cette

famille a été atteint de blessures graves, selon la même source. Les corps des trois victimes ont été transportés vers la morgue de l’établissement public hospitalier (EPH) de la commune de Labiod Sidi Cheikh, où a été également admis le blessé, a-t-on ajouté. Une enquête a été ouverte par les services de la Gendarmerie nationale pour déterminer les causes exactes de l'accident.

APS

Lundi 29 Septembre 2014

SOCIÉTÉ

DK NEWS

11

SELON L’OMS

L'épidémie Ebola a fait plus de 3 000 morts

La fièvre hémorragique Ebola a fait plus de 3 000 morts sur 6 500 cas, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publié samedi.

Sur un total de 6.574 malades d'Ebola dans cinq pays d'Afrique d'Ouest, 3.093 sont mortes, précise l'OMS dans ce bilan arrêté au 23 sep- tembre. Un précédent bilan daté du 21 sep- tembre et publié jeudi à Genève faisait état de 2.917 morts en Afrique de l'Ouest sur 6.263 cas. En Guinée, d'où l'épidé- mie est partie fin 2013, il y a eu 648 morts sur 1.074 cas. Au Liberia, pays le plus touché, elle a touché 3.458 per- sonnes, dont 1.830 sont mortes. Et en Sierra Leone, le virus a infecté 2.021 personnes dont 605 sont mortes, selon la même source. Au 23 septembre, huit morts, sur 20 cas, avaient été recensés au Nigeria. La maladie, aussi appelée fièvre hémor- ragique à virus Ebola, atteint un taux

fièvre hémor- ragique à virus Ebola, atteint un taux de létalité d'environ 70% selon une étude

de létalité d'environ 70% selon une étude de l'OMS. L'infection se produit par contact direct avec les fluides cor- porels, sang, liquides biologiques ou sé- crétions. La période d'incubation va de 2 à 21 jours. Le patient devient contagieux à partir du moment où des symptômes se manifestent. Il ne l'est pas pendant la période d'incubation. La publication samedi par l'OMS de ce nouveau bilan intervient alors que

le Sénégal a ouvert un corridor huma-

nitaire aérien pour permettre d'ache-

miner de l'aide dans les trois pays les plus touchés, après la fermeture de ses frontières le 21 août Un avion du Programme alimen- taire mondial (PAM) transportant du personnel humanitaire en provenance de Conakry, a atterri samedi après- midi sur le site du corridor humani- taire, installé sur une base militaire aé- rienne près de l'aéroport de Dakar, a constaté un journaliste de l'AFP. Le corridor est fonctionnel "depuis

deux jours" mais est encore en aména- gement, selon un officiel sénégalais.

SÉNÉGAL

Corridor humanitaire aérien pour acheminer l'aide dans les trois pays les plus touchés par Ebola

Le Sénégal a décidé d'ouvrir un corridor humanitaire aé- rien pour l'acheminement de l'aide dans les trois pays les plus touchés par le virus Ebola, après la fermeture de ses frontières le 21 août, selon le ministère sénégalais de la Santé. "Le corridor a été ouvert dans le cadre de la solidarité in- ternationale. Nous sommes tombés d'accord (avec les or- ganisations internationales et des pays occidentaux notam- ment) pour y faire passer des équipements, des médica- ments, un appui en ressources humaines pour sauver des vies humaines", a déclaré devant la presse la ministre sénégalaise de la Santé, Awa Marie Coll Seck. Elle s'exprimait en présence de responsables sénégalais, de l'ONU et d'organisations humanitaires internationales. Un avion du Programme alimentaire mondial (PAM) trans- portant du personnel humanitaire en provenance de Cona- kry, a atterri samedi après-midi sur le site du corridor hu- manitaire, installé sur une base militaire aérienne près de l'aéroport de Dakar. De nombreuses rotations d'avions de pays et d'organismes

internationaux, ayant promis d'acheminer de l'aide en Gui- née, en Sierra Leone et au Liberia, à partir du corridor hu- manitaire, doivent avoir lieu dans les prochains jours, se- lon des responsables sénégalais. Dakar avait annoncé le 8 septembre son ouverture pour permettre l'accès des organisations internationales à ces trois pays les plus touchés par l'épidémie d'Ebola qui a tué depuis le début de l'année près de 3.000 personnes en Afrique de l'Ouest. Cet accès avait été interrompu à partir de son territoire depuis la fermeture de ses frontières le 21 août. Le Sénégal avait été touché fin août par le virus Ebola, "un cas importé", introduit dans le pays par un étu- diant guinéen entré juste avant la fermeture des frontières avec la Guinée. La guérison de ce Guinéen a été annoncée le 10 septembre par les autorités sénégalaises. Le 1 er septem- bre, la Côte d'Ivoire, non encore touchée par Ebola, avait an- noncé l'ouverture de couloirs humanitaires avec la Guinée et le Liberia, tout en maintenant ses frontières fermées avec ces deux pays fortement touchés par l'épidémie.

ÉRUPTION D'UN VOLCAN AU JAPON

Un mort et une trentaine de blessés

Au moins une personne a trouvé la mort et une trentaine d'autres ont été blessées dans l'éruption d'un volcan survenue samedi au Japon, ont an- noncé les autorités locales. Plus de 250 randonneurs sont en outre bloqués près du sommet du volcan, le Mont On- take, entré en éruption samedi en projetant dans l'air des cendres et des pierres, ont ajouté les mêmes sources. La dernière éruption de ce volcan remontait à 2007. Selon responsables de l'aéroport Haneda de Tokyo, l'érup-

de l'aéroport Haneda de Tokyo, l'érup- tion du volcan a provoqué des retards de 40 à

tion du volcan a provoqué des retards de 40 à 50 minutes. D'après l'Agence météorologique japonaise, le Mont

Ontake, limitrophe des préfectures de Nagano et de Gifu, à environ 200 km

à l'ouest de Tokyo, est entré en érup-

tion à 11h53 (02h53 GMT) et continuait

à cracher des nuées ardentes et de la

fumée en début de soirée. Les autori- tés ont mis en garde les randonneurs et les habitants contre les risques de projection de pierres dans un périmè- tre de quatre km autour du volcan.

FRANCE

Le syndicat de pilotes majoritaire (SNPL) annonce la fin de la grève

Le syndicat des pilotes d'Air France, en grève depuis deux semaines, a an- noncé hier l'arrêt de son mouvement, sans avoir obtenu de la direction la sa- tisfaction de ses revendications, a in- diqué son porte-parole. «Les conditions du dialogue social ne sont aujourd'hui pas réunies. Nous avons décidé de prendre nos responsabilités en levant le mouvement de grève», a déclaré à

l'AFP le porte-parole du syndicat SNPL, Guillaume Schmid, après l'échec de né- gociations dans la nuit. «Les pilotes souhaitent désormais poursuivre les discussions dans un cadre plus se-

rein», a-t-il ajouté, d'où la décision de sortir d'un conflit impopulaire et qui

a pesé sur les comptes d'Air France. La grève a cloué au sol la moitié des avions de la compagnie en moyenne

depuis le 15 septembre, avec un coût évalué par la direction à 20 millions d'euros par jour. Les pilotes s'oppo- saient au projet de développement d'Air France dans le low cost, via la fi- liale à bas coûts Transavia, jugé «stra- tégique» par la direction et les experts

du secteur pour assurer l'avenir du groupe, en restructuration financière depuis trois ans.

RUSSIE

Un satellite mis sur orbite

RUSSIE Un satellite mis sur orbite La Russie a réussi à lancer dans la nuit de

La Russie a réussi à lancer dans la nuit de sa- medi à dimanche une fusée Proton qui a mis sur orbite un satellite, a annoncé l'agence spatiale russe. La fusée Proton-M a décollé du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan à 00h23, heure de Moscou (20h23 GMT samedi), emportant dans l'espace un satellite russe de communications,

a annoncé l'agence dans un communiqué. «A

09h26 heure de Moscou (05h26 GMT), le satel- lite s'est séparé du lanceur et a été mis sur orbite»,

a précisé l'agence. La Russie avait suspendu les

lancements de Proton-M après qu'une fusée ait échoué le 16 mai à mettre sur orbite un satellite de télécommunication construit pour la Russie par Airbus Défense and Space et a brûlé dans l'at- mosphère.

CHINE

Lancement réussi d'un satellite expérimental

La Chine a lancé hier avec succès un satellite expérimental qui a atteint son orbite préétablie,

a rapporté l'agence Chine nouvelle. Le satellite Shijian-11-07 a été lancé depuis le Centre de lancement de satellites de Jiuquan, dans le désert de Gobi grâce à une fusée porteuse Longue Marche-2C et sera utilisé pour mener des expériences scientifiques dans l'espace, selon Chine nouvelle. Il s'agit du 194 e vol d'une fusée de la série Longue Marche, précise-t-on.

MEXIQUE

De fortes pluies sur la région de Los Cabos provoquées par un ouragan

Le service météorologique national (SMN) du Mexique a annoncé que la tempête tropicale Ra- chel s'est transformée samedi en ouragan en

s'éloignant de la côte est du Mexique, mais pro- voque toujours de fortes pluies sur la région de

la prestigieuse station balnéaire de Los Cabos,

déjà dévastée à la mi-septembre par l'ouragan

Odile. Rachel, un ouragan de catégorie 1 sur

l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte cinq, se trouvait samedi à 21h00 GMT à 740 km à l'ouest/sud-ouest de Cabo San Lucas, dans la mu- nicipalité de Los Cabos, à l'extrémité sud de la pé- ninsule mexicaine de Basse-Californie du Sud.

L'ouragan se déplace sur l'océan Pacifique à une vitesse de 13 km/h en direction du nord-ouest, provoquant des vents de 120 km/h avec des rafales

à 150 km/h.

Le passage à la mi-septembre de l'ouragan Odile, classé en catégorie 3, a fait six morts et des centaines de sans-abri à Los Cabos, et les dégâts causés aux hôtels et aux commerces de cette sta- tion balnéaire de renommée internationale sont évalués à un milliard de dollars. Alors qu'elle tente de se rétablir des ravages de l'ouragan Odile, qui

a touché la péninsule le 14 septembre, juste

avant le début de la saison touristique, la station balnéaire, à présent vide, est toujours confron- tée à des problèmes d'approvisionnement en eau potable et en énergie électrique, ainsi que dans

le domaine des télécommunications.

APS

12 DK NEWS

SAN

Lundi 29 Sep

LE SEITAN

Une alternative à la viande ?

Le seitan, c'est un peu la viande des végétariens. Riche en protéines, c'est un produit à découvrir que l'on peut facile- ment intégrer dans son alimentation.

Le seitan nous vient des moines bouddhistes, végé- tariens, qui l'auraient fait connaître à travers l'Asie avant qu'il n'arrive très ré- cemment dans nos maga- sins bio ! Pour le fabriquer, on pétrit et on « lave » dans plusieurs eaux de la farine de blé pour retirer l'amidon (la partie glucidique) et concentrer le gluten (la par- tie protéique). La pâte obtenue, qui ne contient presque plus que du gluten, est cuite dans un bouillon pour lui donner du goût. Il est ensuite vendu en bloc ou en tranches. Son goût, assez salé, dépend des aromates utilisés : sauce soja, gingembre, paprika, oignon, ail, laurier… A noter, il existe aussi des ga- lettes ou steaks à base de seitan qui contiennent en plus des céréales, des lé- gumes, voire du fromage.

Il apporte au- tant de protéines que la viande

« La composition nutri- tionnelle du seitan dépend des recettes, note Valérie Jacquier, diététicienne bio- nutritionniste. Le taux de protéines peut aller de

presque 30 % pour un bloc de seitan basique à 15 % pour une galette de seitan aux légumes par exemple ». Côté matière grasse, c'est la même chose : on trouve des seitans sans matière grasse ajoutée, et donc quasiment sans lipides, et d'autres plus ou moins enrichis d'huile ou de fromage. Aujourd'hui, pour l'envi- ronnement, mais aussi pour sa santé, il est recom- mandé de manger moins de protéines animales et plus de protéines végétales. En cela, le seitan est très inté- ressant : « en moyenne, il apporte autant de protéines que la viande (environ 20%), mais sans matières grasses saturés et sans cho- lestérol », explique Valérie Jacquier. Ses protéines sont aussi de bonne qualité. « Il renferme tous les acides aminés indispensables même si, comme pour les autres produits céréaliers, la part de lysine est peu éle- vée. Mais cela ne pose aucun problème si on a une alimentation variée », pré- cise Valérie Jacquier. Le sei- tan élaboré avec des variétés anciennes de blé ou

d'épeautre, est-il plus inté- ressant ? « Cela ne change pas la composition nutri- tionnelle (il y a la même quantité de gluten) mais les variétés anciennes qui ont été moins transformées se- raient moins allergisantes », poursuit notre spécia- liste.

Il révèle la saveur des plats mijotés

Pour le préparer, le plus simple est de faire dorer une tranche de seitan dans un peu d'huile et de servir avec des légumes, comme une viande. Coupé en cubes, il se glisse dans les plats mijotés (blanquette, curry, tajine…) dont il ab- sorbe les saveurs. Haché, on le prépare en sauce bolo- gnaise, hachis Parmentier, lasagnes, tomates farcies… Bref, c'est une bonne pâte (pour les végétariens en particulier), qui peut remplacer la viande dans nombre de recettes. A noter : «Il contient souvent de la sauce soja et est assez salé (1,2 % en moyenne), donc évitez de saler les pré- parations que l'accompa- gnent».

de saler les pré- parations que l'accompa- gnent». Le kombucha , une boisson santé méconnue Consommée

Le kombucha, une boisson santé méconnue

Consommée depuis plus de 2 000 ans à travers le monde, le kombucha possède de nombreuses vertus. Mais quelle est cette boisson mystérieuse et de quoi est-elle composée ? Toute la famille peut-elle en siroter et peut-on faire son kombucha soi-même ? On fait le point sur le kombucha avec notre sujet 100 % bien-être.

Breuvage millénaire originaire de Chine, le kombucha (ou combucha) est une boisson fermentée rafraîchissante que l'on trouve en magasin de produits biologiques et natu- rels. Il est composé de kombucha, un champignon qui a donné le nom à cette fameuse boisson, d'eau pétillante et d'un peu de sucre. Aussi appelé champignon de Mandchou- rie, le kombucha est en fait une association entre des bacté- ries (Acetobacter et Pichia) et des levures (Saccharomyces, Zygosaccharomyces et Brettanomyces) cultivées dans du thé noir. Cette mise en culture permet la production d'un jus (semblable à du cidre) avec lequel est préparé la boisson.

Quels sont les bienfaits du kombucha ?

Parfois qualifiée de « boisson vivante », le kombucha est non pasteurisé, ce qui permet de conserver le plus de micro- organismes vivants possible. Riche en enzymes, polyphénols, probiotiques et acides (antibiotiques, vitamines du groupe B, acides aminés, acide malique, lactique, butyrique, en-

zymes

il offre donc plusieurs bienfaits pour l'organisme :

),

- Il dope l'énergie ;

- Il booste le système immunitaire ;

- Il aide à détoxifier l'organisme ;

- Il favorise la digestion et rééquilibre la flore intestinale

- Il aide à combattre le stress ;

- Il améliore l'état de la peau.

Toutes ses vertus n'ont toutefois pas été prouvées scienti- fiquement. Certains prêtent également au kombucha des vertus miracles. Mais attention, en aucun cas il ne permet de

miracles. Mais attention, en aucun cas il ne permet de guérir des cancers ou autres maladies

guérir des cancers ou autres maladies graves, comme cela est parfois rapporté.

Peut-on préparer le kombucha soi-même ?

Certaines personnes tentent la réalisation de leur kombu- cha elles-mêmes en mettant le champignon en culture chez elles. Mais lorsque la fermentation est réalisée à domicile, les dangers de la consommation de kombucha sont réels. Le li- quide de culture peut en effet être contaminé par d'autres micro-organismes. Ainsi, des infections ont déjà été obser- vées, parfois mortelles. Mieux vaut donc préférer l'achat de cette boisson dans le commerce où sa fabrication est faite sous contrôle, dans des conditions d'hygiène et de tempéra- ture parfaites.

Une boisson à consommer avec modération

Le kombucha possède des atouts santé et de nombreux micro-nutriments. Mais en aucun cas, il ne s'agit d'une bois- son minceur, à siroter sans compter. Il contient en effet du sucre. Pour éviter la prise de poids, la consommation d'1 à 3 verres par jour semble être un maximum. À savoir égale- ment : les femmes enceintes ou celles qui allaitent, les en- fants et les personnes ayant une immunité affaiblie doivent s'abstenir de boire du kombucha. Une boisson à consommer avec modération donc et à ne pas mettre entre toutes les mains !

In topsanté.fr

TÉ

DK NEWS 13

tembre 2014

6 bonnes raisons de manger des pruneaux

Reconnu pour ses bienfaits pour le transit, le pruneau a bien d'autres vertus santé intéressantes. En en-cas, en dessert ou cuisiné, il a vraiment sa place dans une alimentation équili- brée.

Le pruneau est un aliment minceur

Peu calorique (20 kcal), le pruneau est un allié minceur d'autant plus qu'il a un indice glycémique bas (40), ce qui fait de lui un en-cas idéal pour caler une petite faim sans créer de pic de glycémie. Parfait coupe-faim, il permet de limiter le grignotage et de contrôler sa faim. Riches en fibres, il

a un fort pouvoir rassasiant. Décou- vrez nos recettes aux pruneaux.

Le pruneau est un aliment beauté

Le pruneau contient un très large éventail de minéraux (fer, magné- sium, potassium) et de vitamines E, C

et provitamine A qui protègent les cel-

lules et piègent les radicaux libres responsables de la dégénérescence cellulaire. Le pruneau permet donc de lutter contre le vieillissement et la perte d'élasticité de la peau. Il permet de limiter les rides.

Le pruneau est un allié anticholestérol

La consommation quotidienne de pruneaux réduit le taux de mauvais cholestérol (LDL) donc les risques de maladies cardiovasculaires. Et comme ce fruit est une source de po- tassium et de flavonoïdes, il prévient naturellement le développement de ces pathologies.

Le pruneau est un aliment bon pour la santé des os

Le pruneau est riche en bore, un oligo-élément rare, qui associé au calcium et à la vitamine D présents

dans ce fruit, préserve la santé des os

et permet de lutter contre l'ostéopo-

rose. 50 grammes de pruneaux ap- porte 100% des apports quotidiens recommandés de bore.

Le pruneau est un aliment digestion

Riche en fibres solubles et insolu- bles, le pruneau facilite la digestion et permet de lutter contre la constipa- tion. 100 grammes de pruneaux ap- portent 60% des apports recommandées journaliers.

Le pruneau est un aliment énergie

Riche en glucose (45% des glucides de ce fruit), le pruneau donne de l’énergie au cerveau. Il est donc re- commandé en cas d’examen. Source de fructose (25%) et de sorbitol (30%), le pruneau apporte aussi à l’orga- nisme du sucre qui sera assimilé pro- gressivement. Il est aussi conseillé aux sportifs pour éviter les pics de gly- cémie et les baisses de tonus d’autant plus qu’il est riche en magnésium (45mg pour 100 grammes) essentiel pour la production d’énergie et la contraction musculaire.

ALIMENTATION LES JOKERS ANTI-ÂGE

Pour préserver nos cellules du vieillissement, il faut miser sur les aliments riches en bonnes graisses qui les renforcent, et en antioxydants qui les protègent.

Les épinards, pour bien voir

Leurs bienfaits : comme d'au- tres légumes verts, ils contien- nent deux caroténoïdes de choix, la lutéine et la zéaxantine, qui protègent les cellules de l'oxyda- tion et en particulier celles de la rétine, freinant ainsi le vieillisse- ment oculaire. Les recommandations : en al- ternance avec d'autres légumes verts, ils devraient être à nos

menus chaque jour. Car, en plus de leur richesse en caroténoïdes, ils apportent de nombreux nutri- ments intéressants (fibres, vita- mines, minéraux) pour un tout petit apport calorique.

Les fruits rouges,

super vitaminés

Leurs bienfaits : fraise, fram-

sont très

riches en polyphénols, ce qui leur confère un fort potentiel antioxy- dant. Ils présentent aussi une belle teneur en vitamine C, anti- oxydante. Elle participe aussi à la synthèse du collagène, un com- posant du derme de la peau, qui lui donne à la fois résistance et souplesse. Les recommandations : glis- sez-en régulièrement dans vos desserts (yaourt, salade, com- pote). En hiver, optez pour des mélanges surgelés qui conser- vent une bonne partie de leurs bienfaits.

La grenade,

une «bombe»

boise, mûre, myrtille

d'antioxydants

Ses bienfaits : riche en antho- cyanines et en tannins, son acti- vité antioxydante est trois fois

plus élevée que celle du vin rouge ou du thé vert ! Ceux-ci s'oppo-

celle du vin rouge ou du thé vert ! Ceux-ci s'oppo- sent à l'effet néfaste des

sent à l'effet néfaste des radicaux libres, des molécules agressives qui abîment nos cellules et dont la production est augmentée par le tabac, la pollution, les rayons UV, le stress Les recommandations : si vous ne trouvez pas de grenade fraîche, le jus de grenade offre une bonne solution de repli. Pré- férez alors les purs jus, sans ajout d'eau ni de sucre. On trouve des mélanges avec d'autres fruits riches en antioxydants comme l'açaï ou la myrtille : un bon choix, toujours à condition qu'il n'y ait pas d'ajout d'eau ou de sucre.

L'huile d'olive, le secret du régime méditerranéen

Ses bienfaits : elle est riche en bonnes graisses mono-insaturés et en polyphénols antioxydants et anti-inflammatoires. Elle permet à la fois de lutter contre la séche-

resse cutanée et contre les effets néfastes des radicaux libres sur la structure des fibres de la peau. Les recommandations : c'est l'huile à utiliser au quotidien, elle se prête aussi bien aux assaison- nements qu'à la cuisson. En as- saisonnement, on peut l'associer à l'huile de colza, neutre en goût et riche en oméga 3.

Les fruits oléagineux, protection solaire

Leurs bienfaits : en plus de leurs bonnes graisses polyinsatu- rées, noix, noisettes et amandes contiennent de la vitamine E qui, stockée dans les parois des cel- lules, protège des rayonnements nocifs du soleil. Elles renferment aussi de nombreux minéraux comme le sélénium, antioxydant, ou le zinc, qui intervient dans le processus de cicatrisation. Les recommandations : une petite poignée chaque jour (ils

sont caloriques donc il ne faut pas en abuser), mais du fait de leur belle richesse nutritionnelle, ils constituent un encas bien meil- leur que des biscuits industriels !

Les poissons gras, champions des omégas 3

Leurs bienfaits : c'est l'une des principales sources alimentaires d'oméga 3, et en particulier à longue chaîne (DHA et EPA), qui jouent un rôle important dans la structure des membranes cellu- laires, la protection de la vision et le maintien des fonctions cogni- tives. Les recommandations : 2 fois par semaine, en privilégiant les petits poissons (sardine, maque- reau, hareng) qui, parce qu'ils si- tuent en début de chaîne alimentaire, ont moins de risques d'avoir accumulé des composés toxiques.

LE CURCUMA, UN ALIMENT BON POUR LE CERVEAU

Un composant du curcuma pourrait aider les cellules cérébrales à se régénérer, ont dé- couvert des chercheurs. Une piste de re- cherche intéressante pour lutter contre les maladies neurologiques comme Alzheimer. Manger des plats au curcuma pour proté- ger le cerveau. La recommandation est en- core un peu tirée par les cheveux mais des chercheurs de l'Institut de Neuroscience et de médecine à Julich, en Allemagne, ont bon espoir que l'épice serve un jour à fabriquer des médicaments pour soigner les malades d'Alzheimer ou prévenir les accidents vascu- laires cérébraux. Leur enthousiasme n'émane pas d'un op- timisme excessif mais d'une nouvelle étude sur les effets du turmérone, un composant naturel du curcuma, et réalisée sur des rats de laboratoire. Les rongeurs ont reçu une in- jection de cette molécule. Ensuite les effets sur le cerveau ont été analysés au scanner.

les effets sur le cerveau ont été analysés au scanner. Résultat, les parties du cerveau impli-

Résultat, les parties du cerveau impli- quées dans la croissance des cellules ner- veuses sont devenues plus actives après l'injection du turmérone. Les chercheurs suggèrent que le curcuma pourrait ainsi en- courager la prolifération des neurones.

Dans une autre expérience, des cellules souches neurales ont été immergées dans de l'eau concentrée en extraits de turmérone. Plus la concentration de curcuma était im- portante, plus les cellules souches se déve- loppaient rapidement. Les cellules étaient également capables de se transformer en n'importe quelle cellule cérébrale, ce qui laisse supposer que le curcuma jouerait un rôle dans la réparation cellulaire après une maladie ou une blessure. «Il est possible que les cellules du cerveau puissent se réparer plus rapidement sous l'effet du curcuma», supputent les auteurs de l'étude publiée dans la revue Stem Cell Re- search and Therapy. Pour en savoir plus, d'autres recherches vont devoir être testées sur des cellules humaines. Le curcuma a déjà été recommandé par des chercheurs pour ces propriétés préventives contre le cancer du côlon notamment.

14 DK NEWS

CULTURE

Lundi 29 Septembre 2014

BD-FESTIVAL

Clôture du 7 e Festival international de la bande dessinée d'Alger

Le 7 e Festival inter- national de la bande dessinée d'Alger (Fibda) a pris fin samedi par une cérémonie de remise des prix aux lauréats du concours national qui a réuni 80 jeunes créateurs algériens dans les trois catégories de la compétition.

algériens dans les trois catégories de la compétition. Les bédéistes Mohamed Amine Fitas, Makhlouf Charraf Eddine

Les bédéistes Mohamed Amine Fitas, Makhlouf Charraf Eddine et Dalila Sid Ahmed, respectivement lauréats du pre- mier prix dans les catégories «Jeunes ta- lents», «Meilleur espoir scolaire» et «Blog BD» se sont vus décerné des distinctions ho- norifiques pour leur travaux sélection- nés par un jury présidé par le plasticien et journaliste Jouadet Guessouma. Les lauréats du concours international qui a réuni 130 créateurs des 32 pays par- ticipants au festival avaient, quant à eux, été

désignés vendredi par un jury présidé par l'éditeur français Jean-Luc Schneider. Ainsi, le Prix du meilleur album est re- venu au bédéiste français «Aurel»pour «Clandestino», relatant les aventures d'un journaliste d'un magazine américain en re- portage en Algérie sur les migrants clan- destins. Le prix du meilleur album en langue national a été attribué aux trois au- teurs Mahmoud Benameur, Safia et Sou- myea Ouarzik pour «Fatma N'Parapli» une BD en arabe algérien sur une mysté-

rieuse femme qui collectionne des para- pluies dans un quartier populaire d'Alger. Des auteurs du Maroc, de Chine, de Tunisie ou encore de Madagascar avaient également été primés dans les six autres ca- tégories de la compétition internationale (Meilleur scénario, meilleur dessin, meil- leur projet, meilleur collectif, meilleur manga et Prix spécial du jury). Organisée depuis le 23 septembre à l'Esplanade Riad El Feth, la 7 e édition du Fibda avait mis le Brésil à l'honneur à tra-

vers une exposition dédiée au 9e art de ce pays d'Amérique Latine. La bande dessinée algérienne est aussi à l'honneur de ce 7e Fibda qui a choisi de rendre hommage dans une exposition aux trois auteurs algériens Benattou Masmoudi, Djilali Defali et Hia- hemzizou Noureddine. Outre les expositions, des tables rondes et des ateliers pour enfants avaient été organisés, en plus des ventes des der- nières productions algériennes et étran- gères.

THÉÂTRE

La pièce «Nour bareq» séduit les enfants à Tissemsilt

La pièce «Nour bareq» (lumière étincelante» pro- duite par le Théâtre régional de Tizi Ouzou a séduit les enfants ayant suivi sa représentation samedi à la maison de la culture «Mouloud Kacim Nait Belkacem» de Tissemsilt. Cette pièce présentée dans le cadre de la 4ème édi- tion du festival culturel local «Lire en fête» traite d’un groupe d’enfants qui, emportés par leur curiosité, en- trent dans une maison abandonnée et s'imprègnent de plusieurs enseignements utiles dans leur vie dont ceux ayant trait au conflit entre le bien et le mal et au travail avec fidélité et abnégation. Un comédien chargé de communication au Théâ- tre régional de Tizi Ouzou, Salim Limine a souligné que l'idée principale de cette pièce théatrale est d’inciter les enfants à s’entraider et véhicule des va- leurs dont la reconnaissance du bien et de la vérité. Il a souligné que cette pièce théâtrale, écrite par Na- wal Messaoudi et mise en scène par l’égyptien Iheb Mustapha, est la troisième production du Théâtre ré- gional de Tizi Ouzou cette année. La septième journée du festival «Lire en fête» a été marquée par plusieurs activités dont une virée tou- ristique au parc national de cèdres de Theniet El Had où des enfants ont profité de spectacles demarion- nettes et jeux de magie. La bibliothèque mobile, accompagnée de clowns et dotée d’ateliers de lecture et de concours s'est ren- due dans les communes de Theniet El Had et Sidi Sli- mane. Le programme de cette manifestation culturelle de deux semaines comporte plusieurs activités d’ate- liers de dessin, de travaux pédagogiques, de conte, de lecture du Coran et d'audiovisuel, entre autres.

ALGÉRIE-UNESCO

Vers le classement de la S’biba de Djanet au patrimoine culturel immatériel de l’humanité

La fête de S’biba, célébrée à chaque Achoura, par la population de Djanet (wilaya d’Illizi) sera classée, en no- vembre prochain, patrimoine cultu- rel immatériel de l’humanité par l’Unesco, a-t-on appris, samedi, à Mascara, auprès du directeur du Centre national de recherches préhis- toriques, anthropologiques et his- toriques. Slimane Hachi a indiqué à l’APS que le dossier proposé par l’Algérie en vue du classement par l’Unesco de cette manifestation populaire millé- naire comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité devra connaître une issue positive. «Le Cnrpah a été chargé par le mi- nistère de la culture du suivi du dos- sier du patrimoine culturel immaté- riel algérien a remis l’année der- nière à l’Unesco, un dossier complet sur la S’biba qui a été étudié par cette agence spécialisée relevant de l’ONU. Il est attendu une réponse positive qui sera annoncée en novem- bre prochain», a expliqué Slimane Hachi.La S’biba est une fête annuelle puisant son origine dans l’histoire an- cienne de la guerre que se livraient les deux principales tribus touareg du Tassili N’adjjers et le pacte de paix qu’elles signeront après des années d’affrontements. Cette manifestation, riche en rythmes, en mouvements et en cou- leurs regroupe les deux ksour domi- nant la ville de Djanet. Elle est mar-

les deux ksour domi- nant la ville de Djanet. Elle est mar- quée par des joutes

quée par des joutes amicales entre leurs habitants et des danses sur les rythmes des tambourins. Des guerriers en grand apparat re- produisent les guerres que se li- vraient, il y a des siècles, les tribus de la région. La paix est instaurée après l’intervention des sages. Par ailleurs, Slimane Hachi, qui conduit ces derniers jours, une mis- sion d’archéologues sur le site de l’homme primitif de Tighennif dit «Homme de Palikao», a indiqué que le Cnrpah élabore actuellement un

dossier pour le classement du cous- cous, plat maghrébin, au patrimoine immatériel mondial. Quatre manifes- tations et expressions culturelles im- matérielles nationales ont été classées

par l’Unesco. Il s’agit de l’Ahellil du Gourara (2008), de la Chedda Tlem- cénienne (2012), du Rokb ou le pèle- rinage annuel au mausolée de Sidi Sidi Cheikh, à Labiod Sidi cheikh (El Bayadh) (2013) et les pratiques et savoirs liés à l’Imzad, le célèbre ins- trument de musique des touarègues

AAPS

(2013).

Lundi 29 Septembre 2014

AFRIQUE

DK NEWS 15

DROITS DE L’HOMME

L'ambassadeur sahraoui appelle l'ONU à imposer le respect de la légalité internationale

à imposer le respect de la légalité internationale L'ambassadeur de la République arabe sah- raouie

L'ambassadeur de la République arabe sah- raouie démocratique (RASD) en Algérie, Ibrahim Ghali, a appelé samedi les Nations unies à mettre en œuvre le plan de règlement et à impo- ser le respect de la légalité internatio- nale" pour permettre au peuple sahraoui de réaliser son droit à l'autodétermination et à l'indépendance.

Intervenant à la clôture des travaux de l'université

d'été de l'Alliance nationale (ANR), l'ambassadeur sah- raoui a précisé qu'il "est in- concevable que la Mission de l'ONU pour l'organisation du referendum d'autodétermi- nation au Sahara occidental (Minurso) se transforme d'une mission de paix en une mission qui soutient l'occu- pant et qui passe sous silence ses pratiques de répression, ses violations des droits de l'homme, ses crimes et son ex- ploitation illégale des ri- chesses naturelles du Sahara occidental". "La crédibilité et l'essence même de l'existence de l'ONU consistent à imposer le res-

pect de sa charte et la mise en œuvre de ses résolutions vi- sant l'autodétermination du peuple sahraoui et des peu- ples qui luttent pour leur au- todétermination et leur in- dépendance" rappelant que le territoire est placé sous l'au- torité de l'ONU depuis 1963. Par la même occasion, M. Ghali a dénoncé " la compli- cité avec le Maroc de certains Etats membres du Conseil de sécurité international notam- ment la France". Ce qui l'a encouragé, a-t-il dit "à faire fi de la légalité internationale et à adopter la politique d'in- transigeance et de répression au vu et au su de la commu-

nauté internationale et de l'opinion publique mondiale". Ce soutien a également encouragé le régime maro- cain " à entraver les efforts des Nations unies et d'empêcher l'envoyé personnel et la repré- sentante spéciale du secré- taire général de l'ONU de vi- siter la région". Ainsi, l'ambassadeur sah- raoui a appelé l'ONU à impo- ser des «sanctions écono- miques et militaires au ré- gime marocain pour non- respect de la légalité inter- nationale». Il a également dénoncé " la production et l'exportation de la drogue par le Maroc et l'utilisation des recettes pour acheter le soutien des lob- bies à son occupation illégale ainsi qu'au crime organisé et aux groupes activant dans la région du Sahel afin de désta- biliser la région et détourner l'attention sur son occupa- tion du Sahara occidental. Par ailleurs, le diplomate sahraoui a réaffirmé la déter- mination du peuple sahraoui à poursuivre sa lutte pour l'autodétermination et l'in- dépendance d'autant que le régime marocain, est "un ré- gime sanguinaire et expan- sionniste qui ne respecte pas la légalité internationale". Il a enfin salué la position de l'Algérie soutenant le peu- ple sahraoui conformément à la légalité internationale.

EGYPTE

L'armée abat 18 hommes armés dans le Sinaï

EGYPTE L'armée abat 18 hommes armés dans le Sinaï Au moins 18 hommes armés ont été

Au moins 18 hommes armés ont été tués et dix autres arrêtés samedi lors des opé- rations menées dans la province égyp- tienne du Nord-Sinaï, a indiqué une source sécuritaire. "Deux descentes de sécurité ont été lancées à l'aube dans trois villes au sud de Sheikh Zuweid", a précisé la même source, affirmant que la plupart des extrémistes ap- partenaient au groupe Ansar Bayt al-Maq- dis inspiré d'Al-Qaïda et que l'important membre Salama al-Dahbish figurait parmi ceux qui ont été tués samedi. Des mitrailleuses, des dispositifs explo- sifs et des munitions appartenant aux ex- trémistes ont été saisis, alors que deux vé- hicules, sept maisons et quatre bicyclettes ont été détruits lors des opérations de sé- curité, a affirmé la même source. Depuis le début du mois de septembre, la campagne de sécurité d'envergure, contre les extrémistes dans le Sinaï a coûté la vie à environ 100 d'entre eux, outre des dizaines d'arrestations. Le groupe Ansar Bayt al-Maqdis basé dans le Sinaï, classée "organisation terro- riste" par l'Egypte et les Etats-Unis, a reven- diqué la plupart des attaques, qui ont tué des centaines de membres de sécurité au cours de l'année dernière.

Ban Ki-Moon prochainement en visite en Tunisie

Ban Ki-Moon prochainement en visite en Tunisie Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki- Moon effectuera

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki- Moon effectuera les 10 et 11 octobre pro- chain une visite en Tunisie, a indiqué sa- medi l'agence de presse tunisienne TAP. M. Ban avait informé le président de la République M.Mohamed Moncef Mar- zouki, lors de leur entrevue lundi dernier, en marge de la 69 e Assemblée générale des Nations unies, de son intention de se ren- dre en Tunisie, a fait savoir le chargé de communication de la Présidence de le République, Chaker Bouajila, cité par la TAP. Il s'agit, selon Bouajila, d'une visite sym- bolique en guise de soutien à son expé- rience en matière de transition démocra- tique en Tunisie", qu'il avait qualifiée de "modèle du genre". Le ministère des Affaires étrangères avait annoncé, plus tôt dans la journée, que le ministre Mongi Hamdi s'était entre- tenu à New York avec le chef de cabinet du secrétaire général de l'ONU pour mettre au point les modalités de cette visite.

TUNISIE

Dossiers de candidature pour la présidentielle retenus par l'ISIE

Près d'une vingtaine de dossiers de candidature à la présidentielle du 23 no- vembre en Tunisie ont été retenus jusqu'à présent par l'Instance supérieure indé- pendante pour les élections (ISIE), a an- noncé cette dernière dans un communi- qué. Au total dix-huit dossiers de candi- datures ont été retenus par cette instance chargée d'organiser le scrutin. Selon l'ISIE, l'opération de tri des dossiers qui s'étalera jusqu'au 29 septembre, a abouti également au rejet de 26 dossiers et à un cas de désistement. Le reste des dos- siers est encore en phase d'étude, précise le communiqué cité par l'agence de presse TAP. Comme motifs de rejet, l'instance a cité le fait que les parrainages présentés sur papier ne soit pas accompagnés d'une co- pie sur support électronique ou l'in- verse et l'absence de caution financière (10 000 dinars) devant être déposée à ti- tre de garantie auprès du Trésor public. Plusieurs prétendants à la plus haute fonction de l'Etat ne correspondent pas aux conditions exigées, certains d'entre eux n'ont pas présenté les parrainages d'électeurs inscrits (10 000), le parrainage des députés à l'Assemblée constituante (10 députés) et la caution financière (10 000 dinars). Plus de 100 observateurs procèdent à l'examen des listes de parrainage des 69 personnalités qui s'étaient présentées comme candidats de partis ou indépen- dants. En cas de parrainages identiques d'électeurs pour les candidats en lice,

chaque candidat a 48 heures pour révi- ser la liste et rassembler d'autres signa- tures, rappelle-t-on. La liste définitive sera annoncée lors d'une conférence de presse programmée pour la matinée de demain mardi 30 septembre, souligne-t-on de même source. Le président sortant Moncef Mar- zouki (président d'honneur du Congrès pour la République), le président de la Constituante Mustapha Ben Jaafar, l'ex- Premier ministre Béji Caïd Essebsi (can- didat du mouvement Nidaa Tounes), deux anciens ministres du régime déchu de Ben Ali, un ancien gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, des hommes d'affaires, des chefs de partis et une femme juge ont notamment déposé leurs dossiers de candidature. Le dépôt de candidature à la présidentielle avait dé- marré le 8 septembre 2014 et la date bu- toir a été fixée au lundi 22 septembre. La présidentielle sera précédée le 26 octo-

bre par des législatives. C'est la première fois que les Tunisiens sont convoqués aux urnes pour élire leur chef d'Etat depuis la révolution de décembre 2010-janvier

2011.

M. Marzouki avait été élu fin 2011 par les députés de la Constituante à la faveur d'un accord de coalition passé avec le mouvement islamiste Ennahda. Les scrutins d'octobre et de novembre doivent enfin doter la Tunisie d'institu- tions pérennes.

RD CONGO

Kinshasa suspend la sortie d'enfants adoptés par des couples étrangers

La République démocratique du Congo a annoncé la suspension de la sortie d'enfants congolais adoptés par des couples étrangers, a-t-on indiqué de source officielle. La Direction générale de migra- tion (DGM) avait suspendu le 25 sep- tembre 2013 la délivrance d'autorisa- tions de sortie pour les enfants adop- tés à l'étranger. A l'époque, la DGM, avait indiqué que cette suspension pourrait durer jusqu'à douze mois. Les autorités ont décidé le 25 septem- bre de la maintenir "jusqu'à nouvel or- dre", a déclaré à l'AFP Robert Kumbu, conseiller politique à la DGM. Pour les personnes qui adoptent, l'obtention ce document est la der- nière formalité à remplir, à l'issue d'un long processus, pour pouvoir ra- mener chez eux le ou les enfants dont ils sont légalement les parents depuis plusieurs mois, à la suite d'une décision de la justice congolaise.

APS

16

DK NEWS

MONDE

Lundi 29 Septembre 2014

ETATS-UNIS

Le Washington Post révèle des failles dans le «Secret Service» chargé de la sécurité à la Maison Blanche

Le quotidien Washington Post a révélé hier qu'il a fallu en 2011 cinq jours au «Secret Service», chargé de la sécurité du président des Etats-Unis, pour réaliser qu'un homme avait tiré sept balles sur la Maison-Blanche pendant qu'une des filles de Barack Obama était à l'intérieur.

Le quotidien révèle qu'au moins sept balles, tirées depuis une voiture garée à environ 700 mètres de là, ont frappé la résidence présidentielle, le soir du 11 no- vembre 2011, quand Barack Obama et son épouse Michelle n'étaient pas à Washing- ton, mais leur fille cadette Sasha s'y trouvait avec sa grand-mère. Et lorsque des agents du Secret Service ont voulu réagir, ils ont reçu de leur su- perviseur un ordre surprenant : «Il n'y a pas eu de coups de feu.Restez où vous êtes». Ce superviseur a déclaré que les dé- tonations provenaient de l'échappement d'un engin de chantier, raconte le Wash- ington Post, décrivant des failles dans le dispositif de sécurité qui n'avaient pas été rendues publiques jusqu'à présent. Le quotidien indique qu'Obama et son épouse n'ont été informés de l'incident que plusieurs jours plus tard, et ont alors été furieux de la réaction «inadaptée» du Secret Service. Celui-ci a confirmé tardivement que des tirs avaient eu lieu, mais a déclaré, de manière erronée, qu'ils ne visaient pas la Maison-Blanche. Ce n'est que lorsqu'une gouvernante a découvert sur le sol du verre brisé et un

gouvernante a découvert sur le sol du verre brisé et un morceau de ciment que le

morceau de ciment que le Secret Service

a compris que des balles avaient frappé la

résidence du président des Etats-Unis, écrit le Washington Post. Le tireur était Oscar Ortega-Hernandez, qui a été accusé de tentative d'assassinat sur la personne du président et condamné

à 25 ans de prison, selon le journal. L'article du quotidien paraît alors que le Secret Service, chargé de la sécurité du

président Barack Obama et déjà confronté

à des scandales internes, est à nouveau sur la sellette après deux incidents à la Maison-Blanche où un homme a pu pé- nétrer récemment, armé d'un petit cou- teau, avant d'être arrêté. L'homme en question, se présentant

comme un ancien combattant d'Irak, s'est introduit vendredi soir dans la Maison- Blanche en sautant par dessus une barrière

et a pu pénétrer , après un sprint, dans le

batiment avant d'être capturé. Omar Gonzalez, agé de 42 ans, a expliqué après son arrestation qu'il était «préoccupé

de voir l'atmosphère s'effondrer et voulait

transmettre cette information au président

des Etats-Unis afin que celui-ci en parle aux gens». Suite à cet incident, la Maison-Blanche

a été brièvement évacuée, a précisé le Secret Service. Un autre homme a tenté samedi dernier

de s'approcher «de près, à pied puis en voiture» de la présidence et a été arrêté. Une enquête a été ouverte sur la sécurité

à la Maison-Blanche, l'un des endroits censés être les plus sûrs au monde. L'en- quête a été ordonnée par la directrice du Secret Service, Julia Pierson, a indiqué son bureau. Elle implique un examen ap- profondi du site de la Maison-Blanche et des entretiens avec le personnel. Toutes les procédures de sécurité seront rééxa- minées. Le Secret Service est une agence gou- vernementale dépendant du Département de la sécurité intérieure des Etats-Unis ( jusqu'en mars 2003, elle dépendait du département du Trésor). Elle a deux missions distinctes et diffé- rentes: lutter contre la fausse monnaie et

la fraude financière, et assurer la protection

du président des Etats-Unis, du vice-pré- sident, de leur famille, de certaines per- sonnalités (des candidats à la présidence, des anciens présidents, des personalités étrangères en visite aux Etats-Unis) ainsi que leurs résidences officielles comme la Maison-Blanche.

LAVROV, MAE RUSSE :

Un «nouveau redémarrage» dans les relations entre Moscou et Washington nécessaire

dans les relations entre Moscou et Washington nécessaire Les relations entre la Russie et les Etats-Unis

Les relations entre la Russie et les Etats-Unis ont besoin d'un «nouveau redémarrage», a estimé hier le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. «On maintient des contacts, et le dialogue se poursuit, bien que dans un format tronqué et réduit. Le principal problème réside en ce que nous sommes absolument intéressés à une nor- malisation de ces relations, mais ce ne sont pas nous qui les avons détruites», a déclaré le chef de la diplomatie russe, dans une interview à la chaîne TV Piaty canal. «Aujourd'hui, on a besoin de ce que les Amé- ricains appelleront probablement le redémar- rage», a-t-il ajouté. Les relations russo-américaines se sont net- tement dégradées suite à l'adhésion de l'ex-ré- publique de la Crimée à la fédération de Russie, considérée comme une annexion par Kiev et les Occidentaux. Washington accuse les autorités russes de déstabiliser la situation en Ukraine, ce que Mos- cou dément. Sur fond de crise ukrainienne, les Etats-Unis et l'Union européenne (UE) ont décrété plusieurs séries de sanctions à l'encontre de la Russie.

ONU-CHINE

Pékin appelle à rechercher des solutions politiques aux conflits armés

La Chine a exhorté samedi la com- munauté internationale à privilégier des solutionspolitiquesauxconflitsincessants qui secouent le monde. Cet appel a été lancé par le ministre des Affaires étrangères chinois, Wang Yi, lors de son discours devant l'Assemblée générale des Nations unies au quatrième jour du débat général annuel. «Comme nous l'avons vu à Gaza, en Irak, en République centrafricaine et au Soudan du Sud, notre monde est loin d'être en paix», a déclaré M. Wang devant l'assemblée.

«Face à ces conflits incessants, nous devons nous poser une question : «Com- ment pouvons-nous ouvrir la voie à une paix durable?»«, a-t-il poursuivi. Pour résoudre ces problèmes, la Chine considère que la communauté interna- tionale devrait d'abord rechercher des solutions politiques, a souligné le ministre. M. Wang a souligné que toute action coer- citive devait recevoir l'aval du Conseil de sécurité. M. Wang a noté qu'il convenait égale- ment de tenir compte des intérêts de toutes les parties aux conflits.

«Les parties à un conflit doivent rejeter les approches de jeu à somme nulle, ré- pondre à leurs préoccupations mutuelles lors des négociations et tenter de trouver des terrains d'entente», a-t-il déclaré. «Elles doivent chercher à répondre à leurs préoccupations légitimes par la concer- tation et par une approche tenant compte de chaque partie». Le chef de la diplomatie chinoise a également appelé la communauté inter- nationale à promouvoir la réconciliation nationale dans les pays touchés par les conflits.

UKRAINE

12 militaires libérés dans l'Est du pays

Douze militaires ukrainiens ont été libérés dans la nuit de samedi à dimanche dans l'est de l'Ukraine, a annoncé le président ukrainien, Piotr Porochenko. «La nuit dernière, douze militaires détenus à Lougansk, à Donetsk et à Krasny ont été libérés», a indiqué M. Poro- chenko sur le réseau social Twitter. Samedi, les «brigades indépendantistes» avait relâché sept membres des forces de sécurités ukrainiennes. Les autorités de Kiev ont signé le 5 septembre dernier à Minsk un accord de cessez-le-feu avec les républiques po- pulaires autoproclamées de Lougansk et de Donetsk. L'Ukraine, de même que les Occidentaux, accusent la Russie d'avoir envoyé des troupes dans l'est du pays en soutien aux séparatistes qui réclament l'indépendance des régions russophones dans les mois qui ont suivi le renver- sement du président Viktor Ianoukovitch en février der- nier. Le décret du président Porochenko est annoncé alors qu'une trêve est observée sur le terrain depuis un plan de

trêve est observée sur le terrain depuis un plan de paix signé samedi à Minsk entre

paix signé samedi à Minsk entre l'Ukraine, les séparatistes, la Russie et l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

APS

Lundi 29 Septembre 2014

TÉLÉ

DK NEWS

17

PROGRAMME DU JOUR

PROGRAMME

DU

JOUR

PROGRAMME DU JOUR
Septembre 2014 TÉLÉ DK NEWS 17 PROGRAMME DU JOUR 05:05 Gaspard et Lisa 05:20 Franklin 05:30

05:05 Gaspard et Lisa 05:20 Franklin 05:30 TFou 09:10 Automoto 10:00 Téléfoot 10:55 L'affiche du jour 11:00 Les douze coups de midi 11:50 Du côté de chez vous 12:00 Journal 12:30 Reportages 13:45 Person of Interest

14:30 Person of Interest 15:20 Les experts : Manhattan

16:00

17:00

18:00

18:55 Météo

19:00

19:30 Tirage du Loto

19:38 Météo

19:40

19:45

19:55

21:50

22:40

L'addition, s'il vous plaît Bienvenue chez nous Money Drop

Journal

Nos chers voisins Pep's Une famille formidable New York Unité Spéciale New York Unité Spéciale

New York Unité Spéciale New York Unité Spéciale 05:05 Talons aiguilles et bottes de paille 05:30

05:05 Talons aiguilles et bottes de paille 05:30 Talons aiguilles et bottes de paille 06:00 Thé ou café 07:05 Rencontres à XV 07:30 Sagesses bouddhistes 07:45 Islam 08:15 Judaïca

08:30 Chrétiens orientaux : foi, espé- rance et traditions 09:00 Présence protestante 09:30 Le jour du Seigneur 11:05 Tout le monde veut prendre sa place 12:00 Journal 12:20 13h15, le dimanche 13:07 Point route 13:10 Vivement dimanche 15:20 Grandeurs nature 16:00 Dans la peau d'un chef 16:55 Face à la bande 17:50 N'oubliez pas les paroles

18:25

18:55 Météo 2 19:00 Journal

19:40

19:44 Beau travail 19:45 Alcaline l'instant 19:46 Météo 2 19:50 Castle 20:35 Castle 21:20 Castle 22:00 Castle 22:45 Expression directe 22:47 Dans quelle éta-gère

22:50 Météo outremer 22:54 Ciné-club 22:55 Family Life

N'oubliez pas les paroles

Parents mode d'emploi

Life N'oubliez pas les paroles Parents mode d'emploi 05:00 EuroNews 05:35 Ludo 05:36 Les Podcats 05:57

05:00 EuroNews 05:35 Ludo 05:36 Les Podcats 05:57 LoliRock 06:00 Oggy et les cafards 06:06 Oggy et les cafards 06:13 Oggy et les cafards 06:25 Oggy et les cafards 06:31 Oggy et les cafards 06:38 Oggy et les cafards 06:49 La chouette & Cie 06:56 Shaun le mouton 07:04 Shaun le mouton 07:15 Tom et Jerry Show 07:41 Scooby-Doo, Mystères Associés

08:06 Scooby-Doo et les vampires

09:05 Titi et Grosminet mènent l'en- quête 09:41 Les lapins crétins : invasion 10:15 Expression directe 10:30 Dimanche avec vous 11:00 12/13 : Journal régional 11:10 12/13 dimanche 11:50 30 millions d'amis 12:50 Jour de brocante 14:00 En course sur France 3 14:20 Cyclisme 16:05 Du côté de chez Dave

16:25

16:30 Slam

17:10

17:55 Objectif indépendance 18:00 19/20 : Journal régional 18:18 19/20 : Edition locale

18:30

19/20 : Journal national

18:58 Météo

Un livre, un jour

Questions pour un champion

19:00

19:15

19:42 Beau travail

19:45

21:30 Météo

21:33 Parlons passion

21:35

22:25

Tout le sport Plus belle la vie

Ravis par Marine (Le Pen)

Grand Soir 3 Le diable de la République

par Marine (Le Pen) Grand Soir 3 Le diable de la République 06:00 Gorg et Lala

06:00 Gorg et Lala 06:10 Kaeloo 06:15 Kaeloo 06:20 Drôles de colocs 06:35 Les Dalton 06:40 Les Dalton 06:50 Shazzam super 2000 06:55 Shazzam super 2000

07:05 PercyJackson : La mer des mons- tres 08:45 Planète dinosaures 09:15 Les invincibles 10:55 Rencontres de cinéma 11:20 Zapping de la semaine 11:40 Le JT 11:55 Le supplément 13:35 La semaine des Guignols 14:10 Les nouveaux explorateurs 15:10 La loi du tueur

15:35

17:05

17:07

17:10

17:45

18:05

19:00

19:25

19:55

20:50

21:45

22:40

La vie domestique Pendant ce temps Pendant ce temps Le Before du grand journal Le JT Le grand journal Le grand journal, la suite Le petit journal Borgia 1499 Borgia 1500 Spécial investigation L'été du web créatif

1500 Spécial investigation L'été du web créatif 05:00 M6 Music 06:00 Absolument stars 08:00 M6 boutique

05:00 M6 Music 06:00 Absolument stars 08:00 M6 boutique 10:10 Sport 6 10:20 Turbo 11:45 Le 12.45 12:05 Recherche appartement ou mai- son 13:30 Maison à vendre

14:45

16:40

17:50

18:40

18:45

19:10

19:50

20:45

21:30

22:15

Légitimes défenses Les reines du shopping 100 % mag Météo Le 19.45 Scènes de ménages Extant Extant Extant Under the Dome

La sélection

19h55Une famille formidable Catherine a découvert le cadavre d'un homme abattu dans la forêt. L'en-

19h55

Une famille formidable

Une famille formidable
19h55 Une famille formidable Catherine a découvert le cadavre d'un homme abattu dans la forêt. L'en-

Catherine a découvert le cadavre d'un homme abattu dans la forêt. L'en- quête ne donne rien jusqu'à ce que les enquêteurs comprennent que la victime venait rencontrer Jacques. Les mem- bres de la famille vont alors tour à tour être soupçonnés.

19h45 Castle (Série TV) Castle et Beckett enquêtent sur la mort d'un juré qui aurait
19h45
Castle (Série TV)
Castle et Beckett enquêtent sur
la mort d'un juré qui aurait été em-
poisonné par le cousin du prévenu,
qui est également accusé d'avoir
menacé le jury.
Saison 3 - Episode 6 sur 24
Castle et Beckett enquêtent sur
un tueur en série qui a déjà étran-
glé trois femmes en une seule se-
maine : les indices se révèlent
plutôt maigres.
19h45 Ravis par Marine (Le Pen) Autrefois simple force de contes- tation, le Front national
19h45
Ravis par Marine (Le Pen)
Autrefois simple force de contes-
tation, le Front national est devenu,
depuis ses succès aux élections mu-
nicipales et européennes de 2014,
un véritable instrument de conquête
du pouvoir. De Hénin-Beaumont à
Fréjus, de Forbach à la Camargue, le
réalisateur a suivi les campagnes
électorales de Steeve Briois, David
Rachline, Florian Philippot ou Gilbert
Collard.

20h00David Rachline, Florian Philippot ou Gilbert Collard. Borgia (Série TV) Saison 3 - Episode 3 sur

Borgia (Série TV)

Saison 3 - Episode 3 sur 14 Alternant ruse et brutalité, Cesare pour- suit ses conquêtes. Affaibli par ses crises d'épilepsie, le pape ne trouve de réconfort qu'auprès de Yuisa. Saison 3 - Episode 4 sur 14 La conquête d'Arezzo par Vitelli met à mal la confiance de Louis envers Cesare. Des querelles familiales et l'état de santé de Rodrigo accablent Lucrezia. Saison 3 - Episode 5 sur 14 Rodrigo est victime d'une nouvelle crise d'épilepsie, Cesare se voit attribuer le titre de prince de Romagne, et Giulia s'exerce à la magie noire.

prince de Romagne, et Giulia s'exerce à la magie noire. 19h50 Extant (Série TV) Saison 1
19h50

19h50

19h50

Extant (Série TV)

Extant (Série TV)
19h50 Extant (Série TV) Saison 1 - Episode 1 sur 13 Après avoir passé un an

Saison 1 - Episode 1 sur 13 Après avoir passé un an dans l'espace, une femme astronaute revient sur Terre. Elle tente de reprendre une vie normale au- près de son mari et de leur fils. Saison 1 - Episode 2 sur 13 John Woods inaugure son nouveau labo- ratoire, financé par Yasumoto. Sam accepte de faire une échographie à Molly, révélant qu'elle est enceinte de 14 semaines.

Saison 1 - Episode 3 sur 13 Ethan rentre à l'école primaire, mais les autres

Saison 1 - Episode 3 sur 13 Ethan rentre à l'école primaire, mais les autres parents d'élèves craignent pour leurs enfants. Les explications de Sparks ne convainquent pas Sam.

18

DK NEWS

DÉTENTE

Lundi 29 Septembre 2014

Mots fléchés n°732 Proverbes Mur blanc, Peuple muet. Proverbe algérien Si la chance veut venir
Mots fléchés n°732
Proverbes
Mur blanc, Peuple muet.
Proverbe algérien
Si la chance veut venir à toi, tu la conduiras
avec un cheveu ; mais si la chance veut par-
tir, elle rompra même une chaîne.
Proverbe berbère
Si ton ami est de miel, ne le mange pas tout
entier.
proverbe arabe
L’avare et le cochon ne sont bons qu’après
leur mort
Proverbe français
C’est arrivé un 29 septembre
1938 : début des entretiens (29 et 30 septembre
1938) qui aboutissent aux accords de Munich.
1939 : capitulation de la Pologne face à
l’Allemagne et l’URSS.
1954 : création du Centre européen de
recherches nucléaires (CERN).
1956 : accords franco-allemands sur la Sarre.
1958 : naissance de la Ve République en
France.
1962 : investiture d'Ahmed Benbella à la prési-
dence de l'Assemblée nationale d'Algérie.
1972 : établissement des premières relations
diplomatiques entre la Chine et le Japon, après
35 ans de Guerre froide.
1991 : coup d'État militaire en Haïti.
1995 : sortie européenne de la console de jeux
vidéo de Sony, la PlayStation.
2006 : catastrophe aérienne au Brésil, le vol
1907 de la compagnie Gol s'écrase en Amazonie.
Célébrations :
- Journée internationale des sourds.
-
Argentine : Día del Inventor (es) ( Journée des
inventeurs), à l'occasion de l'anniversaire de la
naissance, en 1899, de László Biró, inventeur du
stylo à bille.
-
Australie : Police Remembrance Day ( Journée
du souvenir pour la police).
- Angleterre et Irlande : Michaelmas (en), l'un
des quatre Quarter Days (en)
Mots croisés n°732
Samouraï-Sudoku n°732
Horizontalement:
Les problèmes de sudoku samouraï se composent de cinq : grilles
de sudoku entrelacées. Les règles standard du sudoku s'appliquent
à chacune de ces cinq grilles. Placez les chiffres de 1 à 9 dans les
cases vides de chaque grille. Chaque ligne, chaque colonne, et
chaque région 3 x 3 doit contenir une fois les chiffres de 1 à 9.
1. rien - Habileté à faire qqch
Relatif à l'Ecriture sainte
2.
Coulis d'ail pilé avec de
7.
Ch. -l. de c. de la Charente-
l'huile d'olive - Extraire le
sel
Maritime - Personnelle
8.
Aluminium - Cri d'appro-
3.
Mammifère lagomorphe -
bation
Tique
9.
Port de Phénicie - Qui est
4.
Institut national de l'audio-
à moi - C'est-à-dire
10.
Ensemble d'images sur un
Chaque sudoku samouraï a une solution unique et peut être résolu
par la logique pure.
visuel - Plein - Compositeur
russe
même thème - Champagne
5.
Solution aqueuse, em-
11.
Choisirions - Du verbe
ployée comme antiseptique
- Romain
avoir
12.
Ch. -l. de c. de la Somme -
6.
Région du Sahara nigé-
Permanent
Verticalement :
1. Formation d'un sel par réac-
7.Coutumes-Rassemblement
tion d'un acide sur une base
pour la République - Nios
2. Homme politique italien -
8. Ridiculiseraient
Massif de la Grèce
9. Art. contracté
- Labiée
à
3. Compositeur
français -
Mammifères rongeurs
fleurs jaunes très odorantes -
Adjectif possessif
4.
Rivière de l'Asie - Ch. -l. de
10.
Se dit du
format déter-
c.
des
Alpes-de-Haute-Pro-
miné par le pliage d'une feuille
vence - Gelée des eaux
d'impression en
8 feuillets,
5.
Oiseaux - Maman
soit 16 pages
6. Maître
des vents dans la
11. Diminuer –Substance su-
mythologie
grecque
- Port
crée
d'Italie
12.
Harasser - Dévêtue
7 erreurs

Lundi 29 Septembre 2014

SPORTS

DK NEWS

19

HANDISPORT

Le Spécial olympics algérien, une structure nationale au service des handicapés

La journée d'information initiée par les responsables de l'association na- tionale du Spécial olympics algérien, samedi au siège du Comité olym- pique algérien (COA) à Alger, a été "fructueuse" et a connu un "bel en- gouement", selon les participants.

Inscrite dans le cadre des festivités commémorant le legs de M me Eunice Kennedy Shriver, fondatrice du Spécial olympics international (SOI) en 1968, cette journée visait à donner un aperçu général sur le travail initié par le Spécial olympics, sa philosophie, ses missions et actions, ses objectifs, ses valeurs es- sentielles et ses besoins, entre autres. Le Spécial olympics international (SOI) est une organisation qui réunit à ce jour plus de 3,1 millions d'athlètes, 30 disciplines, 227 programmes dans 175 pays dont l'Algérie. " Je crois que nous avons bien fait d'organiser cette journée d'information, pour faire connaître le Spécial olympics international et par la même occasion,nous présenter au pu- blic. Nous avons atteint l'objectif assigné

à cette rencontre ce qui nous encourage

à aller de l'avant", a déclaré le président de l'association nationale du Spécial olympics algérien, Yacine Bourouila. Après les interventions des acteurs et membres de l'association nationale du Spécial olympics algérien qui ont pré- senté à l'assistance, les différents pro- grammes et activités de la structure, plusieurs sujets ont été longuement dé- battus dont le rôle de tout un chacun

été longuement dé- battus dont le rôle de tout un chacun (personnes et structures ciblées) dans

(personnes et structures ciblées) dans la prise en charge du handicapé, durant toute l'année et pas seulement occasion- nellement. " Nous avons voulu faire connaître le Spécial olympics international, tout en essayant de s'inspirer de ce qui se fait ailleurs dans le monde, surtout au ni- veau du Spécial olympics de l'Afrique du

Nord et Moyen-Orient, duquel nous dé-

pendons, géographiquement, en vue de faciliter l'intégration des handicapés dans la vie sociale", a expliqué le prési- dent du Spécial olympics algérien. Les participants ont aussi débattu des voies et moyens permettant de valo- riser le handicapé et participer à son épanouissement social. Au cours de la rencontre, les différents partenaires du Spécial olympics algérien ont réitéré

leur engagement à aider cette structure, très ambitieuse, à l'image du ministère de la Jeunesse qui a annoncé que 10% de ses structures d'accueil sont mis " gra- cieusement" à la disposition du Spécial olympics algérien, alors que le minis- tère de la Solidarité nationale a invité les intéressés à se rapprocher de ses struc- tures, afin d'élaborer des séances de tra- vail pour approfondir les approches pour plus de coordination. La journée d'information a drainé la grande foule, en présence de représen- tants de plusieurs secteurs : ministère des Sports, celui de la Solidarité natio- nale et de la famille, la DJSL, associa- tions spécialisées. Etaient également présents des éducateurs, des athlètes et des présidents de fédérations, aux côtés de quelques familles.

MARATHON DE BERLIN

Le Kenyan Dennis Kimetto bat le record du monde

Le Kenyan Dennis Kimetto a battu le record du monde du marathon, en réalisant 2 h 02 min 57 sec (temps officieux) hier à Berlin, devenant ainsi, le premier homme de l'histoire à passer sous les barre des 2 h 03 min. Kimetto, 30 ans, a amélioré l'ancien record (2h03:23.) établi par son compatriote Wilson Kipsang l'an dernier dans la capitale allemande. Kimetto s'est imposé devant son compatriote Emmanuel Mutai, également passé sous l'an- cien record (2h03:13 officieux), l'Ethiopien Abera Kuma terminant troisième. Il s'impose sur un tracé où il avait pris la 2 e place en 2012, année où il avait remporté le semi- marathon de Berlin et battu le record du monde des 25 km dans les rues de la capitale allemande.

du monde des 25 km dans les rues de la capitale allemande. Kimetto est le 6

Kimetto est le 6 e homme à battre le record du monde sur ce tracé réputé l'un des plus roulants du monde après le Brésilien Ronaldo da Costa (1998). Son compatriote Paul Tergat était de- venu le premier homme à passer sous les

2 h 05 min (2h04:55.) en 2003. L'Ethiopien

Haile Gebreselassie avait ensuite frappé deux fois de rang (2007 et 2008) pour des- cendre sous les 2 h 04 min (2h03:59.) en

1998.

Le Kenyan Patrick Makau était entré dans les annales en s'imposant en 2011 en

2 h 03 min 38 sec avant que son compa-

triote Wilson Kipsang ne grappille 15 se-

condes l'an dernier.

Wilson Kipsang ne grappille 15 se- condes l'an dernier. Solution Sudoku N°731 Mots Croisés N°731 SCRIPTURAIRE

Solution

Sudoku N°731

15 se- condes l'an dernier. Solution Sudoku N°731 Mots Croisés N°731 SCRIPTURAIRE AIOLI SAUNER LAPINE

Mots Croisés N°731

SCRIPTURAIRE AIOLI SAUNER LAPINE IXODE

INA SOUL CUI FORMOL LATIN

I TENERE ART

COZES PRIVEE

BRAVO R

TYR MA IE M IMAGERIE VIN OPTERIONS EU NESLE STABLE

AL S

VIOLENCE/SENSIBILISATION

18 équipes

de quartiers au tournoi de football de Tlemcen

Dix-huit (18) équipes de différents quartiers de la ville de Tlemcen prennent part à un tournoi de sensibilisation contre la violence dans les stades, a-t-on appris des organisateurs. Lancées ce week end au stade du quar- tier populaire El Kalaa, les rencontres de cette manifestation sportive se déroule- ront une semaine durant dans différents stades des quartiers de la ville dont Kou- dia, El Kiffane, Sidi-Tahar et Imama, sous forme d'un mini championnat. Cette com- pétition «sera mise à profit pour créer de l'ambiance et exhorter joueurs et suppor- ters à veiller à l’esprit sportif», a souligné le président de l’association Mouatana (ci- toyenneté) de promotion des quartiers de Tlemcen, Djawad Amira. D'anciens joueurs ayant évolué dans des clubs locaux figurent dans les équipes participantes pour donner plus d'attrait à ce tournoi, contribuer à la consécration de la sportivité, inculquer aux jeunes les principes de citoyenneté et dénoncer les formes de la violence et ses effets négatifs. Ce tournoi sera clôturé par une réception où seront récompensés les vainqueurs et les équipes les plus fair-play.

CHAMPIONNAT NATIONAL DE HANDBALL "SENIORS DAMES" (1 RE JOURNÉE) DIVISION UNE

Résultats et classement

ASFAK Constantine - OJS Constantine

17 - 20

FS Constantine - CHB Bedjarah

30 - 23

HC Mila - GS Pétroliers

08 - 26

ESFOR Touggourt - HBCF Arzew

23 - 20

HHB Saïda - HBC Gdyel

24 - 24

RIJ Alger - HBC El Biar

 

(non joué)

Classement:

Pts

J

1

.GS Pétroliers

2

1

-

FS Constantine

2

1

-

OJS Constantine

2

1

-

ESFOR Touggourt

2

1

5

.HBC Gdyel

1

1

-

HHB Saïda

1

1

7

.HBCF Arzew

0

1

-

ASFAK Constantine

0

1

-

CHB Bedjarah

0

1

-

HC Mila

0

1

-

RIJ Alger

0

0

-

HBC El Biar

0

0

APS

- RIJ Alger 0 0 - HBC El Biar 0 0 APS THESAURISEUR ATON OBIS V
THESAURISEUR ATON OBIS V KUALALUMPUR ATTELER OSER NESS OKAS BO SS MINER RUS A.SEN LACETS
THESAURISEUR
ATON OBIS V
KUALALUMPUR
ATTELER OSER
NESS OKAS BO
SS MINER RUS
A.SEN LACETS
SOUSTRAIRE A
C
P EU GALET
IMPORTUNS L
TAO IL ESSAI
Y
TAMISEE NO
MotsSolution
Mots Fléchés N°731
N°150Fléchés

22

DK NEWS

SPORTS

Lundi 29 Septembre 2014

TP MAZEMBE (RDC CONGO) 3 –ES SÉTIF 2

Et l'ES Sétif est en finale de la Ligue des champions, bravissimo les Sétifiens!

Saïd B.

C'est devenu une tradition chez les Sé- tifiens : au moment où personne ne donne cher de leur retour avec un bon résultat, ils réalisent l'exploit. Et c'est ce qu'ils ont réussi hier en revenant de leur déplace- ment au Congo avec la qualification en fi- nale de la Ligue des champions en dépit de leur défaite héroïque face au TP Ma- zembe (3-2) en demi-finale retour de cette prestigieuse compétition continentale. Les deux buts sétifiens ont été l'œuvre d'Abdelmalek Ziaya (9') et Younès Sofiane (75'), alors que le TPM a marqué par l'en- tremise de Nii Adjei (22'), Salif Coulibaly (38'), et Jonathan Bolingi (55'). En match aller, disputé il y a neuf jours, l'ESS s'était imposée au stade du 8 Mai 1945 sur le score de 2 à 1. Les Sétifiens ont bien su négocier ce déplacement périlleux en terre congolaise face à une équipe du TP Mazembe qui voulait remporter la 10 e demi-finale de sa carrière en compétitions africaines. Puisque depuis 1967, les "Corbeaux", une fois admis dans le carré d'as d'une compétition africaine, ont les dents très longues à 9 demi-finales gagnées (dont 2 sous le premier nom de Tout Puissant En- glebert) contre 2 seulement perdues dont une sur tapis vert en 1972, selon les statis-

tiques publiées par le club congolais. Avant ce match aller, et en 22 rencontres, Mazembe a totalisé 12 victoires, 5 nuls et 5 défaites dont la dernière face à l'ES Sétif (2-1) lors de la demi-finale aller disputée le 20 septembre dernier au stade 8 Mai de Sétif. Face aux clubs algériens, le bilan du TP Mazembe en Ligue des champions d'Afrique est d'une victoire et un nul contre la JS Kabylie (3-1, 0-0) en 2010, contre une défaite devant l'ES Sétif (2-1) en demi- finale aller. Et voilà que les Sétifiens arra- chent le ticket précieux de la finale en terre congolaise. C'est Ziaya qui ouvre la marque après une dizaine de minutes de jeu avant que les gars du TP Mazembe ne réussissent d'abord à égaliser par Nji Adjei puis prendre l'avantage par deux fois grâce aux buts de Coulibaly et Bolingi. Mais les Sétifiens, en spécialistes du jeu hors de ses bases et de très bons négociateurs réus- sissent à marquer ce second but précieux de la qualification par Younès. Ainsi donc l'ES Sétif a réussi là où on l'attendait le moins comme d'habitude. Souvenez-vous : en 1988, ils sont revenus avec une victoire du Caire face au Ahly aux tirs au but en fi- nale. En 2009, ils ont battu Djoliba Bamako chez elle pour revenir avec la qualification avant de céder en finale face à une autre équipe malienne le Stade Malien. En 2010, ils ont éliminés Zanaco de Zambie chez

Malien. En 2010, ils ont éliminés Zanaco de Zambie chez lui. En 2013, ils ont éliminé

lui. En 2013, ils ont éliminé aux tirs au but Bitam du Gabon en Coupe de la CAF alors qu'il y a à peine quelques mois, les Sétifiens sont revenus avec une victoire de qualifi- cation à Coton Sport de Garoua au Came- roun même. C'est dire que l'esprit gagneur des Sétifiens est toujours là et il faut comp- ter avec. Ainsi donc l'Entente de Sétif vient de réussir à se qualifier pour sa deuxième finale dans l'histoire du club, après celle remportée en 1988 face aux Nigérians d'Iwanwanyu, dans l'ancienne version de

l'épreuve (Coupe d'Afrique des clubs cham- pions). En finale, les Sétifiens rencontreront l'autre représentant de la RD Congo, l'AS Vita Club, qui s'est qualifié samedi soir aux dépens des Tunisiens du CS Sfaxien en les dominant en aller et retour sur le même score (2-1). Enfin, il est important de signaler que l'ES Sétif aura l'avantage de jouer le match retour de cette finale en Algérie

S.B.

Explosion de joie à Sétif

La qualification de l’ES Sétif pour la finale de la Ligue des champions africains de football a provoqué, hier après-midi, dès le coup de sifflet final de l’arbitre de la demi-finale retour disputée à Lubumbashi, une énorme explosion de joie aux quatre coins de la capitale des Hauts-Plateaux. Ville-fantôme dès 14 h pour cause de re- transmission de la rencontre, la cité de Aïn Fouara s’est transformée aux alentours de 16 h en une immense "piste aux réjouissances" livrée aux chants, aux danses, aux