Vous êtes sur la page 1sur 29
Outillage de presse. Dessins techniques. Principes généraux de présentation EM24.02.030 Statut Norme Exécutoire /C

Outillage de presse. Dessins techniques. Principes généraux de présentation

EM24.02.030

Statut

Norme

Exécutoire

/C

Objet

Définir les règles de dessins des études outillages de presse.

Champ d'application

Groupe Renault

Emetteur

65307

-

Industrialisation Process Emboutissage

 

Confidentialité

Non confidentiel

 

Approuvé par

Fonction

Signature

Date d'application

P.MOULINIER

Chef du service 65307

 

12/2013

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

1 / 29

EM24.02.030

/C

Historique des versions

Version

Mise à jour

Objet des principales modifications

Rédacteur

A

10/2001

Création

 

B. Nouhant Sce 65307

C

12/2013

Modification des jeux de découpe pour poinçonnages selon épaisseur tôle (#1.8.4)

A. BROUILLARD 65307

 

Toutes les modifications sont signalées par un trait continu dans la marge

Remplace

version B du 04/2003

 

Mise à disposition

En interne Renault, sur Intranet :

En externe Renault, sur Internet : www.cnomo.com

 

E-mail :

 

Documents cités

Réglementation

:

International

:

Européen

:

Français

:

CNOMO

:

Renault

:

EM24.01.375, EM24.02.032, GE24-010R, GE24-012R, GE24- 013R, GE24-014R, GE24-015R, GE24-016R, GE24-017R, GE24-

 

040R.

 

Autres doc internes Autres doc externes

:

:

Codification

ICS :

25.120.10

Classe

E24

Mots-clés

emboutissage, outillage de presse, dessin, drawing, pressing, press tooling

Langue

Français

 

(1) Ont collaboré à la rédaction du document

Site

Service

Nom

Site

Service

Nom

TCR

65307

Dumonthier D.

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

2 / 29

EM24.02.030

/C

Sommaire

Page

1

Dessins techniques, principes généraux de représentation

4

1.1 Format

4

1.2 Tracé

4

1.3 Représentation

6

1.4 Représentation des plans usinés et des soudures

7

1.5 Représentation des éléments d’assemblage

8

1.6 Représentation diverses

9

1.7 Représentation des hachures

10

1.8 Exécution des dessins d’outillages

10

1.9 Documentation des cartouches

13

1.10 Documentation de la planche d’étude N°1 pour un outil neuf

14

2 « FOP montage »

22

3 Traitement des modifications

22

3.1 Préambule

22

3.2 Etudes

22

3.3 Diffusion des plans et nomenclatures

28

3.4 Documentation des nomenclatures

28

4 Liste des documents cités

29

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

3 / 29

EM24.02.030

/C

1 Dessins techniques, principes généraux de représentation

1.1 Format

1.1.1 Le concepteur ne doit utiliser pour les études que les formats A0 suivants :

doit utiliser pour les études que les formats A0 suivants :  plan vierge avec cadre

plan vierge avec cadre et cartouche,

plans des bâtis standards,

plans pour équipements standard.

Ces documents sont disponibles dans les guides Renault : GE24-010R, GE24-012R ; GE24-013R ;

GE24-014R ; GE24-015R ; GE24-016R ; GE24-017R.

1.1.2 Les plans originaux à fournir à Renault seront :

soit en calques polyester translucides à fond blanc,

soit en fichiers (voir norme Renault EM24.01.375)

1.1.3 Nomenclatures

Les nomenclatures sont à saisir informatiquement avec le logiciel NIOP disponible auprès du service 65302 section « Standard emboutissage ». Ce logiciel nécessite Windows 95 ou 98 Européen.

1.2 Tracé

Les tracés sont CLAIRS, PRECIS et CONTRASTES par rapport au fond de plan et doivent permettre une scannérisation.

Ceci implique entre autre :

de n’avoir que des traits noirs (mines plastiques ou mieux, encre noire),

de prohiber les ombrages,

en cas d’utilisation de vignettes autocollantes, que celles-ci soient transparentes.

Une seule échelle est utilisée pour tous les folios d’un même inventaire 1/2 ou 2/5 (exception faite pour les détails qui peuvent être à l’échelle 1).

pour les détails qui peuvent être à l’échelle 1). La méthode de projection employée est la

La méthode de projection employée est la méthode EUROPEENNE.

Les caractères ont une hauteur de 2 mm au moins.

Tous les dessins doivent être conformes aux spécifications des normes françaises à l’exception de

quelques dérogations et compléments signalés dans ce chapitre.

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

4 / 29

EM24.02.030

/C

Faire figurer au verso du calque des plans de dessin représentatifs :

1) en trait mixte fort (ép.0,9 mm), le «Contour de la Pièce à produire» avec ses lignes de référence au plan méthode, et le «Contour Flan».

Exemple

au plan méthode, et le «Contour Flan». Exemple 2) Hachurer, coté chute, la ligne de détourage

2) Hachurer, coté chute, la ligne de détourage (espace minimum entre les hachures 5 mm, longueur maximum 5 mm).

minimum entre les hachures 5 mm, longueur maximum 5 mm). 3) En trait pointillé long (
minimum entre les hachures 5 mm, longueur maximum 5 mm). 3) En trait pointillé long (
minimum entre les hachures 5 mm, longueur maximum 5 mm). 3) En trait pointillé long (
minimum entre les hachures 5 mm, longueur maximum 5 mm). 3) En trait pointillé long (
minimum entre les hachures 5 mm, longueur maximum 5 mm). 3) En trait pointillé long (

3) En trait pointillé long ( ~ 15 mm), la «Presse», le coulisseau avec l’ouverture du serre-flan pour les presses à double effet, le plateau et les montants etc., ainsi que les «Equipements de Mécanisation»

(mains de fer, barres transfert,

).

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

5 / 29

EM24.02.030

/C

1.3

Représentation

Les outillages sont représentés en position fermée.

Néanmoins, pour faciliter la compréhension de certains outillages complexes, à cames par exemple. Il est recommandé de représenter les éléments mobiles à différents stades de leur mouvement.

éléments mobiles à différents stades de leur mouvement. Outil ouvert Exemple Mise en place des cames
éléments mobiles à différents stades de leur mouvement. Outil ouvert Exemple Mise en place des cames

Outil ouvert

à différents stades de leur mouvement. Outil ouvert Exemple Mise en place des cames Attaque du

Exemple

différents stades de leur mouvement. Outil ouvert Exemple Mise en place des cames Attaque du presseur
différents stades de leur mouvement. Outil ouvert Exemple Mise en place des cames Attaque du presseur
Mise en place des cames
Mise en place des cames
leur mouvement. Outil ouvert Exemple Mise en place des cames Attaque du presseur Enfoncement du Attaque
Attaque du presseur
Attaque du presseur

Enfoncement du

Attaque des lames de

Relevage du bord

fond mobile

détourage

Une vue en plan doit être dessinée pour chaque élément de fonderie (presseur, poinçon, lames, poste à came, etc.).

Sauf exception, ne pas représenter en plan des vues d’ensemble. (exemple : pas de bâti supérieur avec presseur et autres éléments).

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

6 / 29

EM24.02.030

/C

1.4 Représentation des plans usinés et des soudures

Les hauteurs des plans usinés et bruts de fonderie doivent être représentées de la façon suivante :

doivent être représentées de la façon suivante : Sur les vues en plan et les coupes,

Sur les vues en plan et les coupes, les soudures sont représentées de la façon suivante :

coupes, les soudures sont représentées de la façon suivante : © RENAULT 2013 Origine : PEGI
coupes, les soudures sont représentées de la façon suivante : © RENAULT 2013 Origine : PEGI
coupes, les soudures sont représentées de la façon suivante : © RENAULT 2013 Origine : PEGI
coupes, les soudures sont représentées de la façon suivante : © RENAULT 2013 Origine : PEGI

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

7 / 29

EM24.02.030

/C

1.5 Représentation des éléments d’assemblage

Représentation symbolique, en coupe et en plan des vis et des goupilles, laissée à l’initiative du dessinateur :

des goupilles, laissée à l’initiative du dessinateur : Exemple de représentation en coupe et en plan

Exemple de représentation en coupe et en plan des vis et goupilles :

représentation en coupe et en plan des vis et goupilles : Utiliser les mêmes fixations (diamètre

Utiliser les mêmes fixations (diamètre et longueur) par élément ou groupe d’éléments ayant la même fonction.

Nota 1 :

En plan, toutes les vis et goupilles doivent être représentées par leurs axes et leurs symboles permettant de les différencier. La symbolisation ne représente que la cote diamétrale. Les cotes de longueurs sont indiquées sur les coupes. En coupe, représenter une vis et une goupille de chaque catégorie employée. Employer le même symbole pour repérer une vis ou une goupille sur la coupe et la vue en plan. Porter, sous le repère de l’élément, la quantité et la désignation de la vis ou de la goupille. Sur la planche n°2 de l’étude une légende des symboles de la visserie doit être dessinée.

Nota 2 :

Les lamages ou trous de goupilles des lames de formage doivent être tracés pour montrer qu’ils sont en dehors de la pièce.

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

8 / 29

EM24.02.030

/C

1.6 Représentation diverses

Représentation en vue en plan des vis de retenue, ressorts, etc. :

en vue en plan des vis de retenue, ressorts, etc. : Représentation en coupe des ressorts

Représentation en coupe des ressorts et équipements élastiques :

en coupe des ressorts et équipements élastiques : Chaque type de ressort (à fil, à gaz
en coupe des ressorts et équipements élastiques : Chaque type de ressort (à fil, à gaz
en coupe des ressorts et équipements élastiques : Chaque type de ressort (à fil, à gaz
en coupe des ressorts et équipements élastiques : Chaque type de ressort (à fil, à gaz

Chaque type de ressort (à fil, à gaz et polyuréthanne) ou d’équipement élastique doit obligatoirement être accompagné de la vignette ci-dessous remplie.

être accompagné de la vignette ci-dessous remplie. © RENAULT 2013 Origine : PEGI - Renault Page

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

9 / 29

EM24.02.030

/C

1.7 Représentation des hachures

Ne pas représenter les hachures. Toutefois pour améliorer la compréhension de certains détails, celles-ci peuvent être tracées même partiellement. Elles sont préconisées pour les zones de proximité de plusieurs éléments, afin de vérifier les non-interférences.

1.8 Exécution des dessins d’outillages

1.8.1 Représentation des pièces

Pour l’étude des outillages de pièces symétriques, il faut :

1) Lorsque les outillages ne sont pas communs aux deux pièces, dessiner uniquement ceux pour la pièce définie par la fiche de fabrication.

Représenter l’axe de symétrie pour la réalisation de l’outillage de la pièce symétrique sur les vues en plan de l’étude.

la pièce symétrique sur les vues en p lan de l’étude. 2) Lorsque les outillages sont

2) Lorsque les outillages sont communs aux deux pièces, faire apparaître très distinctement les mentions «Pièce gauche» et «Pièce droite».

les mentions «Pièce gauche» et «Pièce droite». 3) Lorsqu’une pièce est symétrique par rapport à son

3) Lorsqu’une pièce est symétrique par rapport à son axe, représenter :

une moitié détaillée,

l’autre moitié représentant le contour de la pièce et du bâti ainsi que les éléments qui peuvent être différents par rapport à la symétrie.

1.8.2 Cotation

1) Indiquer par le signe les surfaces usinées des pièces moulées ou découpées au chalumeau. En aucun cas, ce signe n'indique une qualité d’usinage ou d’état de surface.

2) La cotation de chaque élément de l’outillage se fait sur un minimum de plans (longueur, largeur vue en plan, hauteur en coupe).

3) Les pièces moulées portent les cotes des parties usinées et, s’il y a lieu, des fixations sur presse ainsi que les encombrements généraux de l’outillage. Pour faciliter la lecture du dessin par le modeleur, les

cotes des parties brutes peuvent être mentionnées comme ceci : exemple :

520
520

4) A l’exception de son épaisseur et des diamètres de poinçonnage, la pièce à produire n’est jamais cotée sur les plans de l’outillage.

5) Les cotes dites de «Départ» permettant de situer la pièce à produire sur l’outillage, celles de position de chargement-extraction sont encadrées par un trait de 0,9 mm d’épaisseur afin d’être mises en évidence.

6) Les indications d’axes, de coupes, de titres (devant de presse, vue en plan, etc.) ou autres renseignements (largeur de bande, sens de transfert, hauteur d’outil fermé HOF, HOL, etc.) sont tracés en caractères gras bien lisibles et soulignés.

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

10 / 29

EM24.02.030

/C

1.8.3 Identification des plans, vues et coupes 1) Identification des planches :

a) Les planches sont répertoriées dans l’ordre suivant :

Etudes 2D

Planche N°1 Informations générales.

Planche N°2 Coupe principale.

Puis dans l’ordre suivant :

Coupe(s) secondaire(s).

Vue en plan de la partie inférieure.

Vue en plan de la partie supérieure.

Vues extérieures.

Coupes partielles et sections.

Détails divers, plans préimprimés

Détail système automatisation s’il y a lieu (Levage).

Tunnel de chargement-extraction.

Etudes 3D

Planche N°1 Informations générales.

Planche N°2 Coupe principale.

Puis dans l’ordre suivant :

Vue en plan de la partie inférieure.

Vue en plan de la partie supérieure.

Vues axonométriques des outils ouverts. (serre flan et presseurs sont isolés pour permettre de visualiser le plus de détails possible.

NOTA : La représentation, si besoin, des arêtes cachées, ne se réserve qu’à quelques éléments pour ne pas alourdir le dessin.

Coupes

des

mouvements : Postes à cames et contre came, détail

partielles,

sections

ou

éclatés

de système automatisation s’il y a lieu (Levage).

Tunnel de chargement-extraction.

b) Dans le cas de deux pièces symétriques, si l’inventaire de la pièce symétrique à celle tracée

nécessite des planches supplémentaires ou des détails particuliers :

Les planches supplémentaires sont répertoriées à la suite des plans de la pièce tracée. Toutes les planches sont également répertoriées sur la liste de la planche n°1.

Les détails de la pièce symétrique qui ne nécessitent pas de plans supplémentaires sont dessinés directement sur les plans.

Dans les deux cas, inscrire obligatoirement la mention : VALABLE POUR PIECE SYMETRIQUE UNIQUEMENT

2) Identification des vues et coupes :

Préciser les indications des coupes et sections et indiquer en même temps le numéro de plan correspondant à ces coupes SUR TOUTES LES VUES EN PLAN, partie inférieure, partie supérieure, du poinçon, du presseur, du serre-flan etc.

Sur les coupes et sections, le titre doit donner les numéros des plans de toutes les vues en plan concernées.

numéros des plans de toutes les vues en plan concernées. Sur une coupe transversale, le devant

Sur une coupe transversale, le devant de presse doit être obligatoirement à gauche.

Nota :

Les coupes partielles doivent être utilisées de préférence aux coupes brisées.

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

11 / 29

EM24.02.030

/C

3) Repérage des éléments :

chaque élément de l’outillage est repéré, par un numéro :

024 50CD4M-T3+T7
024
50CD4M-T3+T7

062

est repéré, par un numéro : 024 50CD4M-T3+T7 062 Pour les pièces moulées ou usinées Les

Pour les pièces moulées ou usinées

Les numéros sont toujours de 3 chiffres de 001 à 999 et sont écrits sur un trait fort. On se réserve 50 repères après les pièces à mouler et 100 repères après les pièces à usiner. Les numéros MABEC des pièces sont formés des 7 premiers caractères du numéros d’inventaire de l’outil suivi du repère. Exemple: repère 024, MABEC E1xxxxx024.

196
196

Pour les pièces «standard» ou Achat extérieur

Les numéros sont pris après les pièces à usiner (réserve des repères comprise) et sont écrits dans un cercle. On se réserve entre chaque catégorie 50 repères.

Les repères des éléments moulés sont accompagnés de l’indication de la matière et du traitement thermique éventuel (exemple ci-dessus).

Dans le cas d’outillages symétriques, les éléments de l’outillage pour la pièce symétrique auront la même dénomination et le même numéro de repère que les éléments correspondants de l’outillage pour la pièce droite.

Dans un même outillage les éléments symétriques auront la même dénomination mais un numéro de repère différent.

1.8.4 Renseignements divers

Vignette pour tous les outils de presse ayant une opération de découpe :

JEU POUR DETOURAGE :

 

Le jeu constant mesuré entre poinçon et matrice doit être de 4% de l’épaisseur tôle 0,01 mm.

JEU POUR POINCONNAGE :

a a e
a
a
e

Il est impératif d’utiliser les matrices STANDARDS de la norme Renault EM24.53.300

Pour la réalisation de poinçonnages NON STANDARDS, il faut utiliser les valeurs ci-dessous

e = Epaisseur tôle

 

a = jeu de découpe

 

e 1,2mm

a

= 0,035mm au rayon

1,2mm

<

e

3mm

a = 7% de e (au rayon)

3mm

<

e

a

= 10% de e (au rayon)

La vignette doit être également située à gauche du cartouche du plan N°2.

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

12 / 29

EM24.02.030

/C

1.9 Documentation des cartouches

1.9.1 Documentation du cartouche de la planche N°1

Doivent être complétées systématiquement, les rubriques suivantes :

complétées systématiquement, les rubriques suivantes : 1.9.2 Documentation du cartouche des planches autres que

1.9.2 Documentation du cartouche des planches autres que N°1

Les cartouches des planches autres que N°1 sont complétés comme pour celui de la 1 ère planche à l’exception des points suivants :

© RENAULT 2013 Origine : PEGI - Renault Page : 13 / 29
© RENAULT 2013
Origine : PEGI - Renault
Page :
13 / 29

EM24.02.030

/C

1.10 Documentation de la planche d’étude N°1 pour un outil neuf

1.10.1 Présentation complète de la planche N°1

 

Identification de la planche

Liste des planches

constituant l'étude.

 

Consignes générales

Fiche de montage =

pour les inscriptions

"FOP MONTAGE"

(voir paragraphe 1.10.3)

sur l'outillage.

(voir paragraphe 2)

Gestion des évolutions de

 

Consignes spécifiques.

Diagramme de la

Note de calcul des efforts.

l'étude.(voir paragraphe 1.10.7)

(voir paragraphe 1.10.6)

cinématique de l'outil.

(voir paragraphe 1.10.4)

 

(voir paragraphe 1.10.5)

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

14 / 29

EM24.02.030

/C

1.10.2 Documentation de la liste des planches et de l’identification de la planche

Doivent être complétées les rubriques suivantes :

de la planche Doivent être complétées les rubriques suivantes : © RENAULT 2013 Origine : PEGI

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

15 / 29

EM24.02.030

/C

Pour les outils multipostes (PT 2M et PT 3M), la liste des planches d’études doit être décomposée par

sous-ensembles (bâti commun, opérations,

)

comme sur l’exemple ci-dessous.

(bâti commun, opératio ns, ) comme sur l’exemple ci -dessous. © RENAULT 2013 Origine : PEGI

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

16 / 29

EM24.02.030

/C

1.10.3 Rédaction de la note de calcul des efforts

Cette note de calcul doit être succincte mais doit préciser les différents paramètres et formules utilisés pour le calcul des efforts (voir guide Renault GE24-040R).

1.10.4 Représentation du diagramme de la cinématique de l’outil

Ce diagramme doit indiquer les principales étapes du cycle de fonctionnement de l’outil. Voir guide Renault GE24-040R.

Pour les outils groupés sur un plateau commun (PT 2M et PT 3M), cet emplacement sert à faire le schéma de regroupement : doivent y être indiqués les numéros des inventaires associés, la position de l’outil considéré dans le regroupement, le sens de transfert, la cote d’écartement des barres transfert, (voir exemple ci-dessous).

CINEMATIQUE DE L’OUTIL Cet outil se monte groupé avec les INV : E150 --- ---
CINEMATIQUE DE L’OUTIL
Cet outil se monte groupé avec les INV :
E150
---
---
E150 ---
---
Sur les plateaux communs
---
INV :
---
E150 --- ---
E150
E150 ---
---

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

17 / 29

EM24.02.030

/C

1.10.5 Consignes spécifiques

Cette zone sert à consigner certaines particularités de l’outil (voir exemple ci-dessous).

particularités de l’outil (voir exemple ci -dessous). 1.10.6 Gestion des évolutions de l’étude sur planche
particularités de l’outil (voir exemple ci -dessous). 1.10.6 Gestion des évolutions de l’étude sur planche
particularités de l’outil (voir exemple ci -dessous). 1.10.6 Gestion des évolutions de l’étude sur planche
particularités de l’outil (voir exemple ci -dessous). 1.10.6 Gestion des évolutions de l’étude sur planche
particularités de l’outil (voir exemple ci -dessous). 1.10.6 Gestion des évolutions de l’étude sur planche

1.10.6 Gestion des évolutions de l’étude sur planche N°1

Cette grille permet de dresser l’historique de l’étude.

Doivent être indiqués les points suivants :

de l’étude. Doivent être indiqués les points suivants : La fin des études initiales correspond à

La fin des études initiales correspond à l’indice (anciennement +) intitulé :

«Valable pour RO» dans le cas d’un contrat de partenariat,

«Etudes neuves» dans les cas d’un contrat hors partenariat.

Les indices (valables pour modelage seulement) et doivent apparaître dans les colonnes de chacune des planches constituant l’étude, nomenclatures incluses (voir exemple ci-dessus).

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

18 / 29

EM24.02.030

/C

IDENTIFICATION SUR PLANCHE N°1 DES ETUDES D’UN OUTIL NON CONCERNE PAR LA MODIFICATION BE LORS D’UNE DIFFUSION A RO «HORS PARTENARIAT»

BE LORS D’UNE DIFFUSION A RO «HORS PARTENARIAT» IDENTIFICATION DES MODIFICATIONS (BE ET AMELIORATION

IDENTIFICATION DES MODIFICATIONS (BE ET AMELIORATION D’OUTILLAGES) DANS LE CARTOUCHE DE LA PLANCHE N°1 DES ETUDES

D C Bx Ax _
D
C
Bx
Ax
_

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

19 / 29

EM24.02.030

/C

IDENTIFICATION DES MODIFICATIONS OUTILLAGES SUR LISTE DES PLANCHES (ETUDES ET NOMENCLATURES) DE LA PLANCHE N°1

LISTE DES PLANCHES (ETUDES ET NOMENCLATURES) DE LA PLANCHE N°1 © RENAULT 2013 Origine : PEGI

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

20 / 29

EM24.02.030

/C

IDENTIFICATION DES MODIFICATIONS D’OUTILLAGES SUR PLANCHES D’ETUDES ET NOMENCLATURES D’ORIGINE

Nota :
Nota :

Dans cet exemple, la modification d’indice B n’a pas affecté la planche 2 de la liasse de plans.

B n’a pas affecté la planche 2 de la liasse de plans. Nota : Dans cet

Nota :

Dans cet exemple, la modification d’indice Ax n’a pas affecté la planche 101 de la liasse de plans.

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

21 / 29

EM24.02.030

/C

2 « FOP montage »

Les fiches « FOP montage » remplacent les fiches de montage. La documentation de ces fiches est réalisée sur les documents cités et accessibles dans la norme Renault EM24.02.032.

3 Traitement des modifications

3.1 Préambule

Il est souhaitable de modifier d’abord la fiche de fabrication avant de modifier les études afin d’éviter de porter les indices d’outillages déjà utilisés. Cependant, une modification de fiche effectuée sans tenir compte des conséquences sur l’outillage oblige parfois à reprendre la fiche de fabrication (exemple trou supplémentaire prévu à l’OP40, plus facilement faisable à l’OP50). Pour optimiser les coûts et les délais, la fiche et les études doivent être modifiées après concertation entre préparation et études. Il est important de bien évaluer le fondement d’une demande d’amélioration d’outillage. Celle-ci devant favoriser l’obtention de la pièce, dans de bonnes conditions, mais ne pas provoquer la fragilité de l’outil.

Remarque : Il est impératif de veiller, lors de l’étude d’une modification, à ne pas créer d’interférence pour le chargement et l’extraction de la pièce et aussi d’éviter un mauvais ou non fonctionnement de l’outil.

3.2 Etudes

3.2.1 Représentation du tracé d’une pièce modifiée

Le tracé initial de la pièce ne doit jamais disparaître des folios. Les rayures et hachures sont retracées au verso des plans au nouveau profil de la pièce ; tandis que celles devenant inutiles (ancien profil) sont effacées. La représentation schématique d’une modification de pièce ou suppression d’une boutonnière est définie de la façon ci-dessous :

Nota :

Attention, ne pas colorier de zone sur les plans. Utiliser des hachures ou des motifs de types différents, afin de permettre la restitution des plans sur écran (archivage électronique).

restitution des plans sur écran (archivage électronique). 3.2.2 Représentation des éléments d’outillages Faire

3.2.2 Représentation des éléments d’outillages

Faire apparaître sur tous les folios concernés les nouveaux éléments d’outillages, tout en conservant les anciens tracés qui seront rayés au dos des folios (même principe que pour le tracé d’une pièce). Voir exemples pages 23 et 24. En numérique, les tracés des anciennes zones touchées par une modification appartiennent à un LAYER spécifique (un layer par vague de modif). Si la représentation de la modification risque de devenir difficile à interpréter, il est possible d’annuler une zone d’un folio ou un folio complet et de créer un folio modificatif avec différentes vues ou plusieurs folios modificatifs. Voir exemples pages 25 et 26. Nota : En cas de modifications importantes, on peut être amené à établir un nouveau projet.

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

22 / 29

EM24.02.030

/C

REPRESENTATION D’UNE MODIFICATION DANS UNE ETUDE

Indice d’outillage à inscrire dans un cercle à coté de chaque cote modifiée correspondant à
Indice d’outillage à inscrire dans un cercle à coté de
chaque cote modifiée correspondant à la modification.

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

23 / 29

EM24.02.030

/C

REPRESENTATION D’UNE MODIFICATION DANS UNE ETUDE

Représentation d’une modification, les anciens tracés des pièces seront rayés au dos du plan suivant
Représentation d’une modification, les anciens tracés des pièces seront rayés au
dos du plan suivant l’exemple ci-dessus ( 2 traits parallèle à cheval sur le tracé ).

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

24 / 29

EM24.02.030

/C

REPRESENTATION D’UNE MODIFICATION AVEC ZONE ANNULEE

Représentation d’une modification avec une zone annulée.

Repré sentation d’une modification avec une zone annulée. © RENAULT 2013 Origine : PEGI - Renault

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

25 / 29

EM24.02.030

/C

REPRESENTATION D’UNE MODIFICATION SUR UN NOUVEAU PLAN MODIFICATIF

Indice d’outillage à inscrire dans un cercle à coté de chaque repère de pièce annulée,
Indice d’outillage à inscrire dans un cercle à coté de chaque
repère de pièce annulée, modifiée, nouvelle ou standard.
-
Documentation à inscrire
sur chaque Folio Modifié.
Représentation d’une pièce annulée avec 2 traits en croix
sur le repère et l’indice d’outillage

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

26 / 29

EM24.02.030

/C

3.2.3

Identification

La représentation des zones modifiées (que ce soit une vue modifiée ou une vue annulée) est définie de la façon ci-dessous :

ou une vue annulée) est définie de la façon ci-dessous : a) Pour une modification BE
ou une vue annulée) est définie de la façon ci-dessous : a) Pour une modification BE
ou une vue annulée) est définie de la façon ci-dessous : a) Pour une modification BE
ou une vue annulée) est définie de la façon ci-dessous : a) Pour une modification BE
ou une vue annulée) est définie de la façon ci-dessous : a) Pour une modification BE

a) Pour une modification BE

de la façon ci-dessous : a) Pour une modification BE b) Pour une modification d’amélioration d’outillage

b) Pour une modification d’amélioration d’outillage

BE b) Pour une modification d’amélioration d’outillage © RENAULT 2013 Origine : PEGI - Renault Page

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

27 / 29

EM24.02.030

/C

3.3 Diffusion des plans et nomenclatures

A chaque modification, doivent être diffusés les tirages suivants :

la planche N°1 des études

les planches affectées par la modification

les fichiers .mdb issus de NIOP pour les nomenclatures

3.4 Documentation des nomenclatures

3.4.1 Généralités

Pour les études d’outillages de presse :

pièces à mouler et pièces à usiner,

pièces standards,

Les nomenclatures sont saisies avec le logiciel NIOP.

Les numéros MABEC Renault des pièces à mouler et des pièces à usiner sont formés des 7 premiers caractères du numéro d’inventaire de l’outil suivi du repère à 3 chiffres des pièces.

3.4.2 Pièces à mouler

Les pièces à mouler sont repérées à partir de 001. On doit en préciser les désignations, les nombres, les matières, les masses ainsi que les traitements thermiques prévus et les duretés si nécessaire.

Elles sont regroupées par pièces de même matière en laissant trois repères disponibles entre chaque groupe en prévision de modifications.

3.4.3 Pièces à usiner

Les repères des pièces à usiner commencent environ 50 repères après le dernier des pièces à mouler. On doit en préciser les désignations, les nombres, les matières, les traitements thermiques éventuels, les duretés si nécessaire et les caractéristiques dimensionnelles des débits. Elles sont regroupées par pièces de même matière en laissant des repères disponibles entre chaque groupe en prévision de modifications.

3.4.4 Pièces standards

Les repères des pièces standards commencent environ 100 repères après le dernier des pièces à usiner. Entre chaque catégorie, des repères doivent être laissés disponibles en prévision de modifications.

3.4.5 Cas particulier des outils multipostes

Pour les outils multipostes, les listes des pièces à mouler et des pièces à usiner, sont regroupées par poste en laissant toujours des repères disponibles entre chaque groupe en prévision de modifications. Pour les pièces standards, procéder comme pour les autres types d’outil.

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

28 / 29

EM24.02.030

/C

4 Liste des documents cités

NOTE

:

Pour les documents non datés, la dernière version en vigueur s'applique

EM24.01.375

:

Outillage de presse. Transmission des données numériques process pour l'emboutissage

EM24.02.032

:

Mise en place des outils d'emboutissage sous presses

GE24-010R

:

Outillage de presse. Passe partout pour presses de type MP

GE24-012R

:

Outillage de presse. Passe partout pour presses de type TGP

GE24-013R

:

Outillage de presse. Passe partout pour OYAK

GE24-014R

:

Outillage de presse. Passe partout pour presses de découpe

GE24-015R

:

Outillage de presse. Passe partout pour outil progressif

GE24-016R

:

Outillage de presse. Passe partout pour presses transfert

GE24-017R

:

Outillage de presse. Passe partout divers

GE24-040R

:

Outillage de presse. Consignes générales de conception

© RENAULT 2013

Origine : PEGI - Renault

Page :

29 / 29