Vous êtes sur la page 1sur 25
Dossiers Delhoum-Menad : Hannachi s’explique «Je convaincrai Delhoum de rester» «Je vais le rassurer car
Dossiers Delhoum-Menad :
Hannachi s’explique
«Je convaincrai Delhoum de rester»
«Je vais le rassurer car on a vécu une situation difficile»
«Je suis sûr que Menad accorde sa priorité à la JSK»
«Il est libre de choisir son staff»
MERCREDI 8 OCTOBRE 2014
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2787 PRIX 20 DA
Soudani et Boudebouz
Malawi-
Algérie
J-3
OUT face au Malawi
Gourcuff scanne son équipe
«Fekir, la balle est dans son camp»
«La mise à l’écart de Mostefa
n’est pas définitive»
«Zeffane n’a pas assez
de temps de jeu»
«Guedioura n’est pas compétitif»
«Ghoulam devra passer
des examens médicaux»
«Medjani et Belkalem
sont les mieux préparés
en ce moment»
«La paire Slimani-
Brahimi me paraît
complémentaire»
i
w
a
l
a
Soupçonnés
M
d’être des
u
espions pour
a
Gourcuff
Charef secoue
ses joueurs
Les envoyés
x
du
Buteur et
u
«Ne cédez pas à la
d’El Heddaf
a
pression de la rue !»
échappent au
lynchage !
i
c
Hachoud a rejoué
é
p
s
s
é
y
o
v
n
e
s
o
n
e
D
JSK
MCA
ANEP 149429 - LE BUTEUR DU 08-10-2014
ANEP 149429 - LE BUTEUR DU 08-10-2014
02
02
N° 2787 www.lebuteur.com Mercredi 8 octobre 2014 Equipe nationale Coup d’œil
N° 2787
www.lebuteur.com
Mercredi 8 octobre 2014
Equipe nationale
Coup d’œil

Gourcuff montre la voie

«On se déplace au Malawi pour gagner»

M ardi 7 octobre 2014. Il était 15h 00, heure locale lorsque Christian

Gourcuff a rejoint la nouvelle salle de conférences du com- plexe olympique Mohamed Boudiaf afin d’animer son point de presse en prévision de la double confrontation face au Malawi pour le compte des troisième et quatrième jour- nées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015. Vêtu d’une tenue d’en- traînement puisqu’il s’est rendu après cette conférence de presse à Béni-Messous, le ter- rain militaire où les Verts s’étaient entraînés et accompa- gné de l’attaché de presse de la

Fédération algérienne de foot- ball, Christian Gourcuff s’est exprimé mais a surtout ré- pondu à toutes les questions sans la moindre gêne.

On l’avait bien dit ! Chris- tian Gourcuff veut valider la qualification à la CAN à l’issue de cette double confrontation face au Malawi, durant ce mois d’octobre. Il l’a clairement dé- claré lors de ce point de presse. Le sélectionneur national vise les six points. Si, pour le match de Blida, il ne devrait pas y avoir de problème, même la première manche à Blantyre, le Français veut gagner : «On se déplace au Malawi pour gagner. On veut cette victoire. On compte désormais six unités à

notre actif et on veut d’autres points pour nous assurer la qualification bien avant. C’est clair, à Blantyre, notre objectif sera la victoire».

«On ne change pas de stratégie à cause de l’adversaire» Concernant la stratégie qui sera adopté samedi au Ka- mizu-Stadium de Blantyre, face au Malawi, Christian Gourcuff semble indécis en- core mais il estime tout de même qu’il n’opérera pas de changement en fonction de la stratégie de l’adversaire. Il dé- clare : «On mettra en place notre propre stratégie. On ne procédera pas au changement à cause de l’adversaire. On se ba-

sera sur nos points forts pour mettre en place la stratégie de jeu, dans le but de gagner».

«Notre ambition, c’est d’imposer notre jeu» Toujours pour ce qui concerne le volet technique en prévision de cette première manche face au Malawi, Chris- tian Gourcuff annonce que l’ambition de l’EN sera d’impo- ser son jeu à Blantyre. Selon lui, c’est la clé pour remporter les trois points : «Je sais que ce match sera très difficile mais notre ambition est d’imposer notre jeu. C’est la clé de notre réussite. On doit imposer notre jeu afin de gagner».

Hamza R.

Mise à l’écart de Mostefa…

afin de gagner» . Hamza R. Mise à l’écart de Mostefa… «C’est un problème d’équilibre» Dossier

«C’est un problème d’équilibre»

Dossier Fekir

«C’est un problème d’équilibre» Dossier Fekir «La balle est désormais dans son camp» Bougherra «Il

«La balle est désormais dans son camp»

Bougherra

Bougherra «Il fait toujours partie du groupe» Madjid Bougherra n’est plus capitaine de la sélec- tion

«Il fait toujours partie du groupe»

Madjid Bougherra n’est plus capitaine de la sélec- tion nationale depuis qu’il a perdu sa place de titulaire au sein des Verts. Il faut dire que pour les deux matchs de l’EN sous l’ère Gourcuff, le dé- fenseur central d’Al Fujaïrah n’a pas joué la moindre minute. Inter- rogé sur le cas de Bougherra, Christian Gourcuff a tenu à préciser qu’il fait toujours partie du groupe : «Madjid Bougherra fait partie du groupe. Je pense que Madjid est un élément très important dans le groupe et on aura besoin de lui».

«Même lorsqu’il ne joue pas, il apporte un plus à l’équipe» Concernant une éventuelle titularisa- tion du joueur face au Malawi, Gourcuff déclare : «Je ne sais pas encore s’il va jouer ou non. Je n’ai pas encore le onze qui va être aligné», avant d’enchaîner sur le rôle de Bougherra au sein du groupe : «Madjid est un élément important comme je vous ai dit. Même lorsqu’il ne joue pas, il apporte un plus à l’équipe nationale. C’est très impor- tant d’avoir un joueur de sa trempe dans le groupe. Son rôle est plus important à l’exté- rieur du terrain».

Le Malawi

plus important à l’exté- rieur du terrain». Le Malawi La première question de la presse nationale
plus important à l’exté- rieur du terrain». Le Malawi La première question de la presse nationale
plus important à l’exté- rieur du terrain». Le Malawi La première question de la presse nationale

La première question de la presse nationale concernait la mise à l’écart de Mehdi Mostefa. Si ce der- nier a carrément montré ses limites en tant que latéral droit, il a tout de même réussi à s’im- poser comme milieu défensif. Mais Christian Gourcuff a décidé de l’écarter de son groupe pour la seconde fois d’affilée, après le stage de septembre. Pour Gourcuff, sa mise à l’écart est tout d’abord liée à l’équi- libre de l’équipe : «Il faut savoir que j’ai écarté Mehdi Mostefa lors du pre- mier stage à cause du manque de compétition. A ce moment-là, il n’avait pas joué le moindre match avec son équipe. Donc, il était logique qu’il soit écarté du groupe. J’ai ainsi pris un groupe et c’est par rapport à l’équilibre de ce groupe que je l’ai écarté aussi cette fois».

«Sa mise à l’écart n’est pas définitive» Puis, Christian Gourcuff a déclaré que la mise à l’écart de Mostefa n’est pas définitive. Une manière de don- ner de l’espoir au néo-milieu de ter- rain du FC Lorient, ex-club du sélectionneur : «Il faut savoir que la mise à l’écart de Mehdi Mostefa n’est pas définitive. Il se pourrait qu’il re- vienne en sélection prochainement. Je ne sais pas encore. On va voir».

… Et celle de Zeffane

Je ne sais pas encore. On va voir». … Et celle de Zeffane «C’est à cause

«C’est à cause du faible temps de jeu qu’il a !»

La mise à l’écart de Mehdi Zeffane a été elle aussi abordée par le sélection- neur national. Christian Gourcuff évoque en effet le manque de compéti- tion comme principal ar- gument de la mise à l’écart du jeune latéral droit de l’Olympique Lyonnais, pour- tant retenu lors du précédent stage : «J’ai aussi écarté Mehdi Zeffane pour ce stage, alors qu’il faisait partie du groupe lors des deux premiers matchs face à l’Ethiopie et au Mali. Je pense que les choses sont simples. Ce jeune, qui a des qualités, traverse une pé- riode difficile. Je l’ai donc laissé à la disposition de son club pour travailler et avoir plus de temps de jeu».

de son club pour travailler et avoir plus de temps de jeu». Le dossier Nabil Fekir
Le dossier Nabil Fekir ne cesse d’ali- menter l’actualité sportive en Algé- rie. Il faut
Le dossier Nabil Fekir ne cesse d’ali-
menter l’actualité sportive en Algé-
rie. Il faut dire que la convocation
de l’équipe de France espoir et le
souhait du joueur de rejoindre les
jeunes Bleus n’a pas découragé le
sélectionneur national d’avoir ce
joueur, qui fait les beaux
jours de l’Olympique
Lyonnais en ce début de
saison, parmi le groupe des
Verts. Il déclare : «Je
connais Nabil Fekir. C’est un
bon élément qui a des qua-
lités. Je l’ai rencontré en
Août à Lyon et je l’ai
même eu au téléphone.
Lui, il sait qu’on s’inté-
resse à lui. Mainte-
nant, je pense que la
balle est dans son
camp». Pour Gour-
cuff, le message à des-
tination du joueur est
passé. L’Algérie s’inté-
resse à lui, en atten-
dant qu’il choisisse.

«On ne peut pas rester longtemps entre deux équipes» Puis, Christian Gour- cuff a enchaîné avec cette affaire en décla- rant que Fekir doit faire son choix et ne peut pas rester entre deux équipes pendant longtemps : «A un moment donné, le joueur sera appelé à faire un choix final. Je pense qu’il doit le faire car il ne peut pas rester entre deux équipes pendant long- temps». Une déclara- tion qui somme le Lyonnais à prendre sa décision finale et ne pas trop temporiser.

«Je sais bien qu’il est dans une situation difficile» Gourcuff n’a pas manqué l’occasion de défendre Nabil Fekir. Selon lui, le jeune Lyonnais traverse une période diffi- cile et il faut bien réfléchir avant de déci- der : «Je sais pertinemment que Fekir traverse une situation très difficile. Je sais qu’il est sous pression et qu’il doit faire le bon choix. Je pense qu’il doit bien réfléchir afin de bien choisir».

pense qu’il doit bien réfléchir afin de bien choisir». H.R. «Kamwendo est le joueur le plus

H.R.

qu’il doit bien réfléchir afin de bien choisir». H.R. «Kamwendo est le joueur le plus dangereux»

«Kamwendo est le joueur le plus dangereux»

Christian Gourcuff semble avoir toutes les informations nécessaires sur cette équipe du Malawi. Le sélectionneur national connaît en effet les

points forts et faibles du Ma- lawi. Les points forts juste- ment, c’est le capitaine d’équipe et pensionnaire du TP Mazembe, Joseph Kam- wendo, qui peut, selon Gourcuff, constituer un véritable danger pour l’équipe algérienne : «Je connais cette équipe du Malawi, ils ont de bons joueurs comme, par exemple, le capitaine Kamwendo, qui joue au milieu du terrain et qui est capable de constituer un véritable danger pour notre équipe. Il fal- loir faire très attention devant et ne pas lui lais- ser trop d’espaces».

«Le Ghana est la seule équipe à pouvoir s’imposer à Blantyre» Pour Gourcuff, le Malawi est une équipe difficile à manier à do- micile, notamment sur la pelouse synthétique

manier à do- micile, notamment sur la pelouse synthétique de Blantyre. Il donne même des exemples

de Blantyre. Il donne même des exemples en chiffres : «Le Malawi est une équipe très dif- ficile à manier chez elle, no- tamment sur la pelouse synthétique à Blantyre. D’ail- leurs, je peux même vous dire que, si on parle de chiffres, il n’y a que le Ghana qui a réussi à s’imposer là-bas. Beaucoup de sélections n’ont pas réussi de bons résultats au Malawi. Ce sont des informations qu’on va bien exploiter pour revenir avec les trois points de ce dé- placement».

«J’ai mon idée sur le Malawi» Avant de clore ce chapitre, Gourcuff annonce avoir une bonne idée sur cette équipe du Malawi : «J’ai mon idée sur le Malawi. J’ai eu l’occasion de suivre le match du Malawi face au Bénin à Cotonou lors du dernier tour préliminaire de la CAN. J’ai aussi suivi le match du Malawi face au Mali. Je sais ce que je dois faire». Hamza R.

www.lebuteur.com N° 2787 Equipe nationale Mercredi 8 octobre 2014 Coup d’œil Ligne d’attaque C oncernant
www.lebuteur.com
N° 2787
Equipe nationale
Mercredi 8 octobre 2014
Coup d’œil
Ligne d’attaque
C oncernant la
ligne d’at-
taque,
Christian Gour-
cuff a donné des
signes lors de
cette conférence
de presse. Pour
lui, il se pourrait
qu’il n’y ait pas de
changements en at-
taque. Il a même évo-
qué une certaine
complémentarité entre Islam Sli-
mani, le buteur maison des
Verts qui est très forme en
ce moment ainsi que le
stratège du FC Porto,
Yacine Brahimi. Il a dé-
claré à ce propos : «Il se
pourrait qu’il n’y ait pas
de changement en at-
taque. Je vais voir. Il faut
savoir qu’il y a une cer-
taine complémentarité entre
Slimani et Brahimi. Ce point, je
vais le prendre en considération».

Cas Guedioura

je vais le prendre en considération». Cas Guedioura «Il a un déficit sur le plan de

«Il a un déficit sur le plan de la compétition»

Concernant Adlane Guedioura, Christian Gourcuff affirme qu’il accuse un manque de compétition, puisqu’il n’a retrouvé les terrains que dernièrement à cause des choix de son entraîneur à Crystal Palace. Le sélectionneur déclare :

«Pour Guedioura, c’est moins bien. Il faut savoir qu’il accuse un manque de compétition. Il a un dé- ficit qu’il doit combler. Depuis l’en- tame de la saison, il n’a qu’un seul match dans les jambes. Ce qui est peu par rapport aux au- tres. Beaucoup de joueurs ne sont pas titulaires indiscuta- bles, mais au moins ils jouent un nombre impor- tant de matchs. Dans ce cas, ils sont compétitifs».

La bonne forme de Brahimi

«J’espère qu’il enchaînera encore les bonnes performances»ce cas, ils sont compétitifs». La bonne forme de Brahimi Christian Gourcuff est très content de

Christian Gourcuff est très content de la forme qu’af- fiche Yacine Brahimi, milieu de terrain du FC Porto. Pour le sélec- tionneur national, ce jeune joueu qui ne cesse d’épater par son talent, doit continuer sur cette lancée et en- chaîner les bonnes per- formances. Il a déclaré à ce propos : «Yacine Bra- himi est un très bon joueur. Il fournit de belles prestations avec le FC Porto. J’espère qu’il continuera à travailler, comme ça, il en- chaînera les bonnes perfor- mances. Cela va être très bénéfique pour la sélection nationale».

va être très bénéfique pour la sélection nationale». Cas Guedioura 03 «La paire Slimani-Brahimi me paraît

Cas Guedioura

03
03

«La paire Slimani-Brahimi me paraît complémentaire»

«Dans ce compartiment, j’ai beaucoup de solutions»

«Dans ce compartiment, j’ai beaucoup de solutions» Toujours concer- nant la ligne d’at- taque, Gourcuff

Toujours concer- nant la ligne d’at- taque, Gourcuff annonce qu’il a beaucoup de solu- tions pour composer son onze en prévision de cette première manche face au Malawi, samedi prochain, à

Blantyre. Il déclare : «En attaque, j’ai beaucoup de solutions. Il y a Ryad Mahrez qui est en forme. Idem pour Soudani, même si ce dernier est beau- coup plus à l’aise sur le couloir. Pour moi, le problème ne se pose pas».

H.R.

Blessure de Ghoulam

moi, le problème ne se pose pas». H.R. Blessure de Ghoulam La défense centrale «Medjani et
La défense centrale «Medjani et Belkalem sont les mieux préparés du moment, mais ils ont
La défense centrale
«Medjani et Belkalem
sont les mieux préparés
du moment, mais ils ont
commis des erreurs»
L e sujet de la défense centrale des Verts a été abordé lors de
cette conférence de presse avec Christian Gourcuff. En
effet, ce n’était pas un sujet tabou puisque Gourcuff a
avoué certains problèmes au niveau de l’axe de la dé-
fense, tout en encensant Carl Medjani et Essaid
Belkalem, alignés tous les deux dans l’axe de la
défense lors des rencontres disputées respecti-
vement face à l’Ethiopie, à Addis-Abeba, puis
le Mali, à Blida : «Je pense qu’il y a quelques
lacunes en défense qu’on va corriger. Je pense
aussi que Medjani et Belkalem son les mieux
préparés en ce moment. D’ailleurs, ils ont tous
les deux fournis de belles prestations mais ils
ont ont commis quelques erreurs que l’on va
corriger».
«Halliche a retrouvé la
compétition bien qu’il soit dans
un championnat moins bon»
Parlant de la défense centrale, Christian Gourcuff n’a pas man-
qué l’occasion aussi d’afficher son soulagement quant à l’état de
l’autre défenseur central, Rafik Halliche : «Je suis content que Rafik
Halliche ait retrouvé la compétition. Désormais, il est compétitif.
Lors des deux premiers matchs, il accusait un manque de compéti-
tion, mais maintenant ça va. J’ai même suivi ses matchs avec le
Qatar SC». Toutefois, Christian Gourcuff a fait un clin d’œil à
Halliche : «Content qu’il soit compétitif bien qu’il évolue dans un
championnat moins bon». Cela dit, Halliche est appelé à changer
de club s’il veut figurer dans le projet à long terme que compte
faire Gourcuff.
«Notre charnière centrale renferme de
l’expérience»
Toujours à propos de la charnière centrale de l’EN, Christian
Gourcuff a déclaré aussi que la charnière centrale de l’EN et bien
qu’elle soit un peu vieillissante, renferme de l’expérience, ce qui
est très important : «C’est très important de posséder une charnière
centrale d’expérience et solide. La nôtre est expérimentée. Toutefois
il reste encore des points à régler».
H.R.
Positionnement de Medjani
«Le fait qu’il soit aligné
comme milieu défensif
dans son club est
gênant, mais…»
Carl Medjani évolue au Trabzonspor
comme milieu défensif alors qu’en sélec-
tion, Gourcuff préfère l’aligner en tant que
défenseur central. Cette question semble
agacer le sélectionneur national, puisque,
Vahid Halilhodzic, qui l’alignait avec l’EN
lors du Mondial comme récupérateur,
continue toujours de l’aligner dans ce
poste. Hier, lors du point de presse tenu à
la salle de conférences, Gourcuff l’a avoué.
Il a répondu à notre question : «Carl Medjani
est un défenseur central. Je le connais depuis
qu’il était au FC Lorient. Comme défenseur, c’est un
très bon joueur. Il rend d’énormes services à la sélection. Seule-
ment, il est aligné comme récupérateur dans son club. La question
est gênante, mais je ne peux pas m’immiscer dans les affaires du
club turc. C’est le cas de Cadamuro qui est aligné comme latéral
gauche ou même Ryad Mahrez
qui est aligné à Leicester sur le
flanc droit de l’attaque. Mais il faut s’adapter et surtout gérer
de telles situations».
H.R.

«Il passera des examens médicaux mais en principe pas de problème»

Concernant le cas Faouzi Ghoulam, Gourcuff an- nonce que le Napolitain effectuera une des examens médi- caux approfon- dis puisqu’il a ressenti quelques douleurs. Néanmoins, le sélectionneur n’est pas du tout in- quiet puisque le joueur s’est complètement rétabli de sa blessure du coude. D’ailleurs, il a pris part à deux matchs de haut niveau avec le Napoli : «Ghoulam va effectuer des examens médicaux mais je pense qu’il est est complètement rétabli de sa blessure. La preuve, c’est qu’il a pris part à deux matchs de haut niveau avec son club, le Napoli».

à deux matchs de haut niveau avec son club, le Napoli». Rajeunissement de l’EN «Ça se

Rajeunissement de l’EN

niveau avec son club, le Napoli». Rajeunissement de l’EN «Ça se fera naturellement !» L a

«Ça se fera naturellement !»

L a question du rajeu-

nissement de la sé-

lection a été

abordée par le sé-

nissement de la sé- lection a été abordée par le sé- compétition très importante pour nous.

compétition très importante pour nous. Il va falloir prendre un effectif compétitif pour ce tournoi. C’est notre priorité.»

«J’ai convoqué Ziti parce qu’il a montré de belles choses lors du stage des A’»

La question de la convocation du latéral droit de la JS Kabylie, Mohamed Khoutir

Ziti, a été aussi abordée. Christian Gourcuff a annoncé que le natif de Sétif a séduit lors du dernier stage réservé aux joueurs locaux à Sidi Moussa. Voici sa déclaration : «J’ai décidé de convoquer Ziti qui est un bon joueur qui a montré de très belles choses lors du stage des A’ à Sidi Moussa. En outre, il a été retenu dans les différentes sélections jeunes. A mon avis, c’est normal

lectionneur national. Le tech- nicien français veut, en effet,

rajeunir l’effectif de l’EN pour bâtir une équipe capable de remporter le trophée africain en 2017 et réaliser une grande performance au Mon- dial-2018. Gourcuff nous a fait savoir : «Il y aura un ra- jeunissement, mais ça se fera naturellement. Je pense qu’il y a des cycles qu’il fau- dra prendre en compte.»

«Il y a un tournoi important en janvier, mais il faudra penser à l’après-CAN !»

Toujours concernant le rajeunissement, Gourcuff a indiqué aussi qu’il faudra penser

à l’après-CAN. Autrement dit, il voulait car- rément dire qu’après la CAN, des change- ments au sein de l’effectif de l’EN auront lieu : «Il y a un tournoi important en jan- vier, à savoir la CAN qui aura lieu au Maroc. Si on se qualifie à ce tournoi, il va falloir bien le préparer. En même temps, il faudra penser aussi à l’après-CAN !»

«L’essentiel est d’aller au Maroc avec un effectif compétitif»

Il est certain que Gourcuff compte opé- rer des changements après la CAN. Pour preuve, il nous a déclaré : «La CAN est une

qu’il soit retenu en seniors.»

«Si d’autres joueurs de l’EN A’ émergent, ce sera bénéfique pour la sélection A»

Pour conclure, Gourcuff a déclaré aussi que les portes de la sélection étaient ouvertes à tous les jeunes locaux

qui prouveront sur le terrain : «S’il y a d’au- tres joueurs de l’EN A’ qui émergent, ce

sera une bonne chose pour la sélection en particulier et le football algérien en général. Je n’hésiterai pas un moment à les convo- quer. Je ne veux pas citer de noms, mais je suis derrière certains joueurs. D’ailleurs, je me déplace à travers les stades du pays pour suivre les matchs du championnat.» H. R.

04
04
N° 2787 www.lebuteur.com Mercredi 8 octobre 2014 Equipe nationale Coup d’œil
N° 2787
www.lebuteur.com
Mercredi 8 octobre 2014
Equipe nationale
Coup d’œil

La pelouse artificielle de Blantyre

nationale Coup d’œil La pelouse artificielle de Blantyre «A cause du synthétique, je pourrais «A cause

«A cause du synthétique, je pourrais

«A cause du synthétique, je pourrais

«A cause du synthétique, je pourrais

modifier le onze rentrant»

modifier le onze rentrant»

modifier le onze rentrant»

modifier le onze rentrant»

modifier le onze rentrant»

modifier le onze rentrant»

«A cause du synthétique, je pourrais

«A cause du synthétique, je pourrais

«A cause du synthétique, je pourrais

P armi les difficultés que pourrait affronter la sélection nationale à

Blantyre, samedi prochain, la pelouse du Kamizu-Stadium qui abritera cette rencontre. En effet, le stade est doté d’une pelouse synthétique. Gourcuff semble avoir pris toutes ses précautions. Par ailleurs, il évoque d’éventuels changements dans le onze : «Le match se jouera sur une pelouse synthétique. Du coup, je pourrais

apporter quelques changements au sein du onze rentrant.»

«Heureusement que je connais ce genre de pelouse !»

Concernant les pelouses synthétiques, Christian Gourcuff connaît ça par- faitement. En effet, il a travaillé pendant de longues années sur de telles pe- louses, à Lorient en France. Il nous a déclaré à ce propos : «Je connais le tartan depuis mon passage en France. Heureusement que j’ai une idée sur ce type de pelouse. On a préparé des séances sur du synthétique, afin que les joueurs s’adaptent. On aura aussi des séances sur du gazon.»

H. R.

Qualification de l’ESS à la finale de la LDC

H. R. Qualification de l’ESS à la finale de la LDC «J’ai beaucoup apprécié le rendement

«J’ai beaucoup apprécié le rendement de l’équipe face au TP Mazembe»

Christian Gourcuff n’a pas manqué de féliciter l’Entente de Sétif pour sa qualifica- tion en finale de la Ligue des champions d’Afrique qui verra les Algériens affronter le Vita Club du RDC. Le sélectionneur a aussi fait savoir qu’il était impressionné par le rendement de l’équipe, notamment à Lubumbashi : «Sincèrement, j’ai beaucoup ap- précié le rendement de l’équipe face au TP Mazembe. Sétif a montré de belles choses, surtout du courage, de la générosité. C’est une qualification amplement méritée.»

«J’assisterai à la finale»

Concernant la finale retour prévue le 1 er Novembre au stade Mustapha-Tchaker de Blida, Gourcuff a fait savoir qu’il sera présent au stade pour suivre le match et soute- nir l’ESS : «J’assisterai à la finale de la Ligue des champions. J’espère que Sétif la ga- gnera. Ce sera une bonne chose pour le football algérien.»

Renfort de la barre technique

«Les gardiens ont vite adhéré à la méthode de Xavier Poitrinal»pour le football algérien.» Renfort de la barre technique Christian Gourcuff a évoqué, lors de ce

Christian Gourcuff a évoqué, lors de ce point de presse, le renfort de la barre tech- nique de l’EN. Le sélectionneur national n’a pas tari d’éloges sur le nouveau membre

du staff, le Français Xavier Poitrinal qui a remplacé Michael Bolly, parti au Trabzonspor en compagnie de Vahid Halilhodzic. Le sélectionneur national a déclaré : «Le staff technique de l’Equipe nationale a été renforcé par un entraîneur des gardiens de but, à savoir le Français Xavier Poitrinal. Ce dernier possède une expérience considérable pour avoir travaillé dans des clubs français. Vous savez, Michael Bolly ne pourra pas venir chez nous en stage puisque son club a refusé de le libérer. On a donc engagé un entraîneur des gardiens de but. Sincèrement, les gardiens de but ont vite adhéré à sa méthode de travail.»

H. R.

de but ont vite adhéré à sa méthode de travail.» H. R. Il ne s’est pas

Il ne s’est pas entraîné hier

Soudani ne jouera pas contre le Malawi !

pas entraîné hier Soudani ne jouera pas contre le Malawi ! Après la défection de Ryad

Après la défection de Ryad Boude- bouz, l’entraîneur national Christian Gourcuff devra faire sans l’attaquant des Verts et l’un des buteurs en forme de l’Equipe nationale, El Arbi Hillel Soudani. Touché lors de la séance d‘entraînement d’hier, le meilleur buteur du Sporting cette saison sera également forfait pour la rencontre de ce samedi 11 octobre contre le Malawi. Hillel, qui souhaitait faire profiter la sélection nationale de sa superbe forme, ne pourra pas le faire,

nous indique une source de la FAF.

Si sa blessure s’avère grave, il quittera lui aussi le stage

Pour ce duel de samedi, El Arbi Soudani est officiellement forfait. Blessé, l’ex-Chélifien qui souffrirait de douleurs musculaires, pourrait aussi rater la rencontre retour contre cette même équipe du Malawi. Cela dépendra des examens qu’il passera aujourd’hui mais d’après notre source, Soudani a de faibles chances de prendre part à l’empoi- gnade prévue à Blida mercredi prochain. Soudani, qui a été épargné de la séance de ce mardi, pourrait emboiter le pas à Boudebouz et quitter ce regroupement des Verts.

Moumen A.

Forfait pour les deux matchs du Malawi

Boudebouz quittera officiellement Sidi Moussa aujourd’hui

Touché à la cuisse lors du dernier match de champion- nat disputé contre Lorient à la maison, l’Algérien du Spor- ting de Bastia, qui avait pris part à la séance de décras- sage avant-hier, sera forfait pour la rencontre aller de ce

samedi qui se jouera à Blan- tyre contre le Malawi. Le milieu de terrain de l’EN a passé une IRM hier après-midi. Ryad Boudebouz souffre en effet d’une blessure à la cuisse. Il s’agit d’une lésion au niveau de l’ischio-jambier. Diminué, l’entraîneur national, Chris- tian Gourcuff, ne pourra pas compter sur son capé pour ce déplacement difficile au Malawi. Sa participation au match prévu mercredi prochain est définitivement écartée du moment qu’il aura besoin de plus de 10 jours de repos, alors que la manche retour face à cette même for- mation malawite est programmée pour le 15 de ce mois d’octobre.

Moumen A.

que la manche retour face à cette même for- mation malawite est programmée pour le 15

Joyeux anniversaire

«Magic

Bougherra»

Joyeux anniversaire «Magic Bougherra»
Joyeux anniversaire «Magic Bougherra»
Djamel Mesbah es- time que la sé- lection nationale sera au top d’ici à quelques
Djamel
Mesbah es-
time que la sé-
lection nationale
sera au top d’ici à
quelques matchs. L’arrière
gauche de la Sampdoria de
Gênes a déclaré lors du point de
presse : «On a bien travaillé lors du
dernier stage et je pense qu’on va être
très en forme d’ici peu de temps. Il nous suf-
fit de quelques matchs dans les jambes, c’est
tout. Je pense qu’il n’y a pas lieu de faire une
comparaison entre l’actuel sélectionneur et l’an-
cien, le plus important c’est de travailler.»

Brahimi «Actuellement, je joue dans mon vrai poste»

Yacine Brahimi était présent hier à la conférence de presse animée au com- plexe olympique Mohamed-Boudiaf. Le meneur de jeu du FC Porto a déclaré

qu’il est très à l’aise en ce moment que ce soit à Porto ou en sélection puisqu’il évolue dans son véritable poste : «Actuellement, je suis très à l’aise. Sincère- ment, que ce soit à Porto ou en sélection, je joue dans mon véritable poste. Il n’y a pas de différence entre Brahimi de Porto et celui de la sélection. Je me donne toujours à fond et j’essayerai d’être plus utile pour mon pays.»

«Je n’ai encore rien fait pour être comparé à Madjer»

A Porto, on a même comparé Brahimi à Rabah Madjer, l’ancienne star du football algérien et qui a fait les beaux jours du FC Porto. Pour Brahimi, il est

trop tôt pour faire une telle comparaison : «Je pense que je n’ai encore rien fait pour être comparé à Rabah Madjer. Là-bas à Porto, c’est une véritable icône. Madjer est une idole de toute la ville. Je pense que je dois encore travailler et me donner encore plus pour justement réaliser quelque chose.»

H.R.

Zemmamouche : «Prêt à tenir ma place face au Malawi»

Après avoir terminé sa conférence de presse, le sélectionneur national, Christian Gourcuff, a cédé sa place hier aux trois joueurs , en l’occurrence Mesbah, Brahimi et Zem- mamouche, pour répondre aux questions des journalistes. Le gardien de l’USMA s’est dit

content de retrouver sa place chez l’EN en déclarant : «Je suis naturellement très content de retrouver ma place en EN après avoir raté les deux précédentes rencontres face à l’Ethiopie et

le Mali en raison de blessure. Ma convocation en EN est venue au bon moment après que j’ai re- trouvé mon meilleur niveau ces derniers temps. D’ailleurs, j’ai participé récemment à plusieurs ren- contres avec mon équipe. Je remercie le sélectionneur national de m’avoir fait confiance et je ferai de mon mieux pour être à la hauteur. Je me sens prêt à tenir ma place face au Malawi.»

Mesbah : «Encore quelques matchs et on sera plus performants»

début, ça va ; je suis compétitif.»

«On a appris à gagner hors de nos bases»

Parlant du Malawi, Djamel Mesbah semble

optimiste pour réaliser un bon résultat. Le laté- ral gauche des Verts a déclaré : «Je suis opti- miste pour réaliser un bon résultat là-bas. On ira au Malawi pour gagner par pour autre chose. On a appris à gagner à l’extérieur lors de ces dernières années, c’est quelque chose de très important et qui nous manquait par le passé. Il va falloir continuer sur cette lancée.».

H.R.

«Le changement récurrent de club n’a pas influé négativement sur mon rendement»

Concernant sa situation, Djamel Mesbah semble satisfait de ses débuts avec Sampdoria

de Gênes. Il a déclaré : «Je suis satisfait de mes débuts avec la Sampdoria puisque j’ai pris part à deux matchs avec mon équipe. Le chan-

gement de club n’a pas influé sur mon niveau, même si je souhaite une certaine stabilité. A Parme, ça n’a pas marché pour des raisons que je préfère garder pour moi. Mais pour un tel

www.lebuteur.com N° 2787 Mercredi 8 octobre 2014 Coup d’œil Équipe nationale
www.lebuteur.com
N° 2787
Mercredi 8 octobre 2014
Coup d’œil
Équipe nationale
05
05

Peu d’engouement autour de la vente des tickets !

05 Peu d’engouement autour de la vente des tickets ! été enclenchée il y a dix
05 Peu d’engouement autour de la vente des tickets ! été enclenchée il y a dix

été enclenchée il y a dix jours et malgré cela, il reste encore des mil- liers de billets non vendus. Selon les échos qui nous sont parvenus, la di- rection du stade a fait exprès de lancer la vente très tôt (15 jours avant le match) car c’est générale- ment durant cette période (fin du mois) que les travailleurs perçoivent leurs salaires.

Ils ont été imprimés en Afrique du Sud

Particularité de ces billets, ils ont été imprimés, non pas au Malawi, mais en Afrique du Sud. Selon nos informations, c’est surtout par me- sure de sécurité que les autorités locales ont décidé, comme à chaque fois quand il s’agit d’un grand match d’imprimer les tickets en Afrique du Sud et éviter ainsi des billets scan- nés.

Des firmes productrices d’alcool ont acheté des billets pour les distribuer gratuitement après

Selon un confrère qui réside à Blantyre, des firmes spécialisées dans la production d’alcool, notam- ment une en particulier (Une multi- nationale), ont pris le soin d’acheter près de 10 000 tickets afin de les

M algré l’importance de la rencontre de ce samedi face à l’Algérie, le peuple malawi ne semble pas vraiment très enthousiaste à l’idée de se rendre en masse au stade Kamuzu de Blantyre pour en-

courager et soutenir sa sélection. En effet, lors de notre pe- tite virée effectuée du côté du stade hier, on a pu discuter avec quelques responsables, qui nous ont avoué que l’opé- ration de vente des billets pour ce match avançait très len- tement, en raison du peu d’engouement des supporters qui ne se bousculent pas devant les différents points de vente mis en place. «Le peuple a d’autres priorités dans la vie que d’acheter des billets et aller voir un match de football.»

Nous dira un citoyen d’environ une trentaine d’années que nous avons rencontré en centre-ville.

Plusieurs points de vente, mais sans que cela n’attire du monde

Afin d’attirer l’attention des citoyens et de les inciter à acheter les billets, les responsables de la fédération ma- lawite de football, en collaboration avec la direction du stade, ont décidé de mettre à la disposition des suppor- ters plusieurs points de vente et cela dans les deux plus grandes villes du pays, à savoir Lilongwe, la capitale po- litique du pays ainsi que Blantyre, capitale économique et ville dans laquelle se tiendra la rencontre. Pour au-

tant, cela n’a pas convaincu grand monde.

Des tickets

à prix

variable

En plus de met- tre en place plusieurs points de vente, les prix des tickets ont eux aussi connus une baisse significative afin de per- mettre à un plus grand nombre de supporters de les acqué-

rir et d’aller au stade samedi prochain. Quatre catégories de billets ont été mises à la disposition des citoyens :

1-Tickets réservés pour la grande tribune ouverte :

1000 kwacha (1.85 euros)

2-Tickets réservés pour la tribune dite MBC :

2500 kwacha (4.60 euros)

3-Tickets réservés pour la tribune couverte :

5000 kwacha (9.25 euros)

4-Tickets VIP : 10.000 kwacha (18 euros).

La vente a débuté il y a dix jours déjà

Il est à souligner que l’opération de vente des billets a

distribuer gratuitement ensuite aux supporters. L’on ne sait pas si cette distribution se fera au hasard ou bien à travers des concours de jeu ou un truc du genre, sachant que la ville de Blantyre compte à elle seule des centaines de bars.

«Les 21.000 tickets seront écoulés d’ici à samedi»

Face au risque de voir le stade pratiquement vide ce sa-

medi, un des vendeurs de billets qu’on a rencontré hier s’est voulu rassurant : «Ça se passe toujours comme ça ici. Au départ, il n’y a pas beaucoup de monde qui achète les tickets mais ensuite à force que le match approche, l’opéra- tion de vente s’accélère. Je peux vous dire que les 21.000 tickets mis à la vente seront tous écoulés d’ici samedi. Soyez tranquille, le stade sera plein.»

S. F.

Un stade vétuste pour accueillir les Verts !

L a rencontre qu’opposera le Malawi à l’Algérie ce samedi pour le compte de la 3e journée des élimi- natoires de la CAN 2015 se tiendra

dans un stade pour le moins que l’on puisse dire très vétuste et pas du tout sécurisé, comme on a pu le vérifier hier, lors de la virée qui nous a menés à cette enceinte. Le Kamuzu- Stadium qui a été construit il y a très longtemps, sous l’époque coloniale de la Grande Bretagne (Le Malawi a pris son in- dépendance, il y a 50 ans maintenant) n’a connu depuis aucune rénovation impor- tante. Un laisser aller dû notamment au manque de capacités financières, car comme tout le monde le sait le Malawi de- meure l’un des pays les plus pauvres au monde.

Les normes de sécurité inexistantes

L’état dans lequel se trouve ce stade nous

a étonnés et on se demandait comment la

CAF a pu homologuer une enceinte pareille pour accueillir des matchs internationaux, elle ne dispose pratiquement d’aucune norme de sécurité pour de tels événements où la foule y est souvent importante. D’après nos infirmations, les autorités locales ont décidé d’employer des milliers de militaires pour assurer le bon déroulement de la ren- contre et veiller à ce qu’il n’y ait pas d’inci- dents majeurs.

Des tribunes menacées d’effondrement ont été fermées partiellement

Le stade Kamuzu dispose de cinq grandes tribunes ouvertes plus deux autres couvertes

et une réservée aux officiels. Cependant, sur

les cinq grandes tribunes, quatre sont par-

tiellement fermées et ne seront pas par conséquent totalement ouvertes au public ce samedi. La raison est toute simple : Il y a risque d’effondrement, puisque les structures ne tiennent plus vraiment et en présence d’un nombre important de suppor- ters, tout peut lâcher à tout ins- tant.

Des vestiaires catastrophiques

Evidemment, du côté des ves- tiaires, c’est la catastrophe aussi. La salle qui sera réservée aux joueurs algériens demeure assez petite et nul doute que les Fe- ghouli and Co ne s’y sentiront pas à l’aise. Ces derniers devront absolument faire abstraction de

tout ça et se concentrer pleine- ment sur le terrain s’ils veulent re- venir avec un bon résultat.

le terrain s’ils veulent re- venir avec un bon résultat. L’enceinte sera démolie dans les semaines
le terrain s’ils veulent re- venir avec un bon résultat. L’enceinte sera démolie dans les semaines

L’enceinte sera démolie dans les semaines à venir

Face au danger que représente ce stade, très ancien pour les suppor- ters et afin d’éviter un drame qui pourrait coûter la vie à des milliers de personnes, l’état du Malawi a dé- cidé juste après ce match face à l’Al- gérie de démolir complètement cette enceinte et d’y construire à la place, un nouveau stade qui répon- dra aux normes internationales et offrira la sécurité aux acteurs, mais aussi aux supporters.

S. F.

N° 2787 www.lebuteur.com 06 Mercredi 8 octobre 2014 Equipe nationale Coup d’œil
N° 2787
www.lebuteur.com
06
Mercredi 8 octobre 2014
Equipe nationale
Coup d’œil

Le Buteur et El Heddaf soupçonnés d’être des espions pour Gourcuff !

La presse algérienne indésirable à l’entraînement du Malawi

D epuis notre arri- vée à Blantyre, on a eu droit à un accueil des plus chaleureux

de la part des citoyens de cette ville qui n’ont pas man- qué de nous souhaiter la bien- venue et de veiller à notre sécurité. Le peuple du Ma-

tos de ladite séance, des personnes proches de la fédération se sont approchées de nous pour demander notre nationalité et nous interroger sur notre présence ici. Au moment où ils ont su qu’on était des Algériens, de surcroît des journalistes, on a été vite priés de quitter les lieux. On a essayé tant bien que mal de les convaincre, en vain. Alors qu’on nous poussait vers la porte de sortie, une personne est venue vers nous et nous a carrément soupçonnés d’être des espions. Selon lui, c’est le sélection- neur national, Christian Gourcuff, qui nous a envoyés ici pour prendre des notes.

On a échappé au lynchage ! A un certain moment, alors qu’on allait sor- tir, le ton est vite monté lorsque deux per- sonnes se sont approchées de nous (envoyés

spéciaux du Buteur, El Heddaf et El Heddaf TV) et ont essayé de nous intimider. Une mi- nute plus tard et c’était l’attroupement autour de nous. Des gens commençaient à nous me- nacer. Fort heureusement, il y a eu l’interven- tion du chef média de la sélection malawite qui nous a aidés à sortir et conseillés d’aller l’attendre dans la voiture non loin du stade.

Un citoyen malawite a été passé

à tabac et a failli se faire tuer

à cause de nous !

Après être sorti du stade, un citoyen mala- wite, qui passait par là, a tenté de calmer cer- tains de ses compatriotes qui étaient assez excités, leur demandant d’ouvrir les portes et de nous laisser rentrer. Une position qui a failli lui coûter très cher, puisque aussitôt, il a été pris en

tenaille par plusieurs individus qui l’ont tabassé sous nos yeux. Une autre personne est allée au même moment prendre le volant de sa voiture et a voulu lui passer dessus. Touché par l’aile ar- rière du véhicule, ledit citoyen a pu, par miracle, s’enfuir et échapper de justesse à la mort.

Environ 300 supporters étaient présents La presse algérienne étant interdite d’accès au stade, les supporters, quant à eux, ont pu suivre l’intégralité de ladite séance sans aucun problème. Ils étaient environ 300 personnes à avoir pris place dans la tribune couverte. S. F.

lawi, bien que souffrant d’une grande pauvreté, reste tout de même affable et très sympathique. Toutefois, les choses se sont vites inversées quand on a décidé, hier en fin d’après-midi, d’aller du côté du stade Kamuzu pour assister à la séance d’entraînement de la sélection locale. Après avoir accédé à la tribune et pris quelques pho-

Après avoir accédé à la tribune et pris quelques pho- 29° hier à Blantyre, à l’heure
Après avoir accédé à la tribune et pris quelques pho- 29° hier à Blantyre, à l’heure

29° hier à Blantyre, à l’heure du match En dépit des conditions difficiles qu’auront à affron- ter les Verts pour leur match face au Malawi (état de la pelouse, insécurité au stade, long déplacement), le climat ne devrait pas poser énormément de problèmes aux joueurs de l’EN. En effet, durant la journée d’hier et à l’heure à laquelle débutera le match (15h30 heure locale, 14h30 heure algérienne), le mercure à Blantyre affichait les 29 de- grés. Un climat, certes, chaud mais pas au point de pénaliser les joueurs de la sélection nationale qui ont eu à s’adapter à des climats bien plus difficiles.

50% d’humidité et seulement 1 000 m d’altitude Concernant l’humidité, il n’y aura pas de problème aussi, puisqu’à Blantyre, le taux d’humidité ne dépasse pas en général les 50%. On est loin des 80% voire plus qu’on retrouve souvent à Alger et ses alentours. Aussi et contrairement au précé- dent déplacement effectué en Ethiopie où l’EN a dû jouer à plus de 2 600 m d’al- titude, la capitale écono- mique du Malawi n’est distante que de 1 000 mè- tres d’altitude du niveau de la mer.

La météo prévoit 30° le jour du match Selon la météo, la tempé- rature prévue ce samedi après-midi atteindra les 30 degrés. L’EN devra se pré- parer en conséquence. A noter que la matinée, le cli- mat demeure assez frais de même que la nuit où le mercure peut descendre jusqu’à 12 degrés. S. F.

En raison de l’état calamiteux des vestiaires

Les joueurs enfileront leur équipement à l’hôtel, avant de rallier le stade

La viande hallal disponible à Blantyre

Les membres de la Fédération algérienne de football n’ont pas prévu d’emmener de la viande hallal du pays puisqu’elle est disponible à Blantyre. Le cuisinier de la sélec- tion ainsi que le vétérinaire devront s’en procurer à travers les différentes boucheries hallal que dispose cette ville de Blantyre. Le vétérinaire devra passer examiner minutieuse- ment la viande, afin d’éviter toute intoxication alimentaire.

Selon une source sûre, on a appris que les joueurs de la sé- lection nationale ne rallieront pas samedi prochain le stade Kamuzu, une heure et demie avant le coup d’envoi du match, comme cela se fait habituelle- ment. En effet, les coéquipiers de Medhi Lacen prendront leur temps puisqu’ils enfileront leur équipement à leur hôtel du Protea Ryalls, avant de prendre la route du stade. Cela est dû à l’état calamiteux dans lequel se trouvent les vestiaires de cette enceinte.

L’instruction a été donnée par Raouraoua Cette décision a été prise par le président de la Fédération al- gérienne de football, Mohamed Raouraoua qui a, selon nos in- formations, demandé à Walid Sadi d’en informer les concer- nés, afin que tout soit pris en compte. Le patron de la FAF veut préserver surtout la concentration des joueurs et leur éviter toute mésaventure qui pourrait leur faire perdre la rencontre.

Sadi a été choqué par ce qu’il a constaté Il y a plus d’un mois de cela, l’un des membres du Bureau fé- déral et manager de l’EN, Walid Sadi, avait fait le déplacement à Blantyre, afin d’inspecter le stade et chercher le meilleur hôtel pour la sélection. Bien qu’habitué aux stades africains, Sadi a été choqué par l’état dans lequel se trouvait le Kamuzu Stadium et notamment le ves- tiaire sale et vétuste, donc dan- gereux pour l’état de santé des joueurs. Il n’a pas manqué de rapporter tout ça à Raouraoua, photos et vidéos à l’appui.

Départ de l’hôtel, 1 heure dix minutes, avant le match Il a été décidé que le départ pour le stade s’effectuera aux alentours de 14h20 heure lo- cale, soit une heure 10 minutes avant que le coup d’envoi de la partie ne soit donné par l’arbi- tre sud-africain. A leur arrivée au Kamuzu Stadium (le trajet prendra environ 10 à 15 mi- nutes de route), les joueurs iront directement sur la pelouse pour entamer leur tradition- nelle séance d’échauffement.

Le stade de cette ville, située dans la province de Copperbelt, était dans un état catastro- phique, au même titre que les vestiaires. A cette époque aussi, les joueurs avaient été contraints d’enfiler leur équipe- ment à l’hôtel, avant d’aller au stade disputer la rencontre et ramener trois précieux points. S. F.

Les Indiens-Asiatiques contrôlent le commerce au Malawi

Les Asiatiques, dont les Indiens musulmans, dominent les différents commerces à Blantyre. Ils ont fait de cette ville un véritable pole économique au Malawi.

Présentation du nouveau maillot Umbro du Malawi

C’est hier que s’est déroulée la cérémonie de présenta- tion du nouveau maillot du Malawi de la marque anglaise Umbro. C’est donc avec un nouveau jeu de maillots que le Malawi défiera, samedi prochain, la sélection algérienne. A rappeler que le Malawi a l’habitude de jouer avec un maillot rouge.

La délégation de la FAF est arrivée hier Une première délégation en- voyée par la
La
délégation de
la FAF est arrivée
hier
Une première délégation en-
voyée par la Fédération algérienne
de football a débarqué, hier, au Ma-
lawi à 14h15 heure locale. Présidée
par le manager général Walid Sadi,
elle est également composée du
cuisinier Farid et d’un médecin
vétérinaire.
Les
arbitres
séjourneront
à l’hôtel Vitoria
Les arbitres de la rencontre, origi-
naires de l’Afrique du Sud, résideront à
l’hôtel Victoria classé trois étoiles. Un
établissement qui procure du calme et de
la tranquillité. A noter que l’hôtel en
question a été proposé par le président
de la fédération du Malawi aux algé-
riens vu ses bons rapports avec
Mohamed Raouraoua.
Le
sélectionneur
du Malawi refuse
une interview d’El
Heddaf
Sollicité pour une interview par l’inter-
médiaire du chargé de la communication
au sein de la Fédération du Malawi, le sé-
lectionneur du pays en question a refusé
poliment de nous faire des déclarations,
estimant que ce n’était pas le moment
de le faire. Il a, néanmoins, chargé
le manager général de la sélec-
tion du Malawi de répondre
à nos questions.
la sélec- tion du Malawi de répondre à nos questions. Les Verts quitteront le stade aussitôt

Les Verts quitteront le stade aussitôt le match terminé Par ailleurs, il a été aussi dé- cidé que la délégation algé- rienne quitte le stade aussitôt que le referee aura sifflé la fin de la partie. Après un bref dé-

tour par les vestiaires pour ré- cupérer quelques affaires, les camarades de Yacine Bra- himi rallieront directe- ment le bus qui les attendra pour les emme- ner à l’hôtel. Là-bas, ils prendront leur douche, avant de quitter définitive- ment les lieux et prendre la

avant de quitter définitive- ment les lieux et prendre la direction de l’aéroport inter- national pour

direction de l’aéroport inter- national pour rentrer au pays.

Une situation qui nous fait rappeler le stade de Chililabombwe Cette situation à laquelle devra faire face la sélection nationale nous fait rappeler le match que les Verts avaient disputé, il y a cinq ans, plus exactement en juin 2009 devant la Zambie, à Chililabombwe, pour le compte de la 3e journée des éli- minatoires du Mondial-2010.

www.lebuteur.com N° 2787 USMA Mercredi 8 octobre 2014 Coup osé
www.lebuteur.com
N° 2787
USMA
Mercredi 8 octobre 2014
Coup osé
07
07

Orinel aurait

résilié son

contrat

De retour à Alger,

Akim Orinel n’a pas tardé à remettre mes crampons

et reprendre dans la fou-

lée le chemin des entraî- nements. Le milieu de terrain franco-algérien a fait part il y a quelques semaines de son envie de quitter le club à cause de quelques problèmes qu’il

eus et qui l’ont obligé à songer sérieusement à rentrer définitivement chez lui en France. Joint par nos soins au bout du fil, le transfuge de Fréjus Saint-Raphaël nous a confié dans notre précé- dente édition qu’il compte voir les dirigeants lors des prochaines heures afin d’étudier la possibilité d’une résilia- tion de contrat. Une pro- cédure qu’il a déjà entamée comme nous l’a révélé une source proche du dossier. Selon elle, le n°8 de l’USMA a signé

plusieurs documents et n’attend à présent qu’un geste du président pour que cette opération soit officielle. Nous y revien- drons…

a

Boudebouda s’est adonné à de la musculation

Souffrant d’une bles- sure au niveau du talon qui l’a contraint à renon- cer au dernier match dis- puté par son équipe à Constantine, Brahim Boudebouda se porte à présent beaucoup mieux. Les soins que l’arrière la- téral gauche des Rouge et Noir a effectués lui ont permis de s’en remettre et c’est ce qui a poussé les membres du staff tech- nique a lui donné leur aval pour qu’il reprenne le service, ce que le défen- seur formé au MCA n’a pas tardé à faire. En effet, selon nos informations, l’ex-international espoir a appliqué plusieurs exer- cices à la salle de muscu- lation lors de la seconde séance de la journée. Une séance qui a eu lieu en fin de journée au stade Omar-Hamadi. A.C.

El-Orfi : «La situation que nous vivons est agaçante»

Afin de renforcer l’entre- jeu de son équipe face au CSC, Hubert Velud a fait appel aux services de Ho- cine El-Orfi. Le natif de Boussaâda a été donc ti- tularisé une nouvelle fois, mais il n’a pas pu aller au bout de cette rencontre puisqu’il a été obligé de céder sa place à Nsombo à l’heure de jeu après avoir contracté une bles- sure. Joint au bout du fil hier en début d’après- midi, le joueur formé au PAC nous parle dans cette interview de son état de santé ainsi que de la si- tuation que les champions en titre de la saison pas- sée vivent. Ecoutons-le.

Tout d’abord, dites-nous com- ment s’est déroulée la reprise des entraînements ? Les trois jours de repos dont nous avons eu droit nous ont fait beau- coup de bien. Ils nous ont permis de nous éloigner de la pression que nous subissons quotidiennement, surtout ces dernières semaines. Certes, c’est difficile d’oublier facile- ment la défaite concédée lors de notre dernière sortie, ni celles es- suyées face au RCA et l’USMH, mais nous sommes en train de faire de notre mieux pour corriger les fautes commises et espérer par la même occasion de nous racheter dès que nous aurons l’opportunité. Vous avez quitté la pelouse en

boitant contre le CSC, peut-on savoir de quoi vous souffrez au juste ? J’ai pris un coup au niveau du tibia. J’ai passé des tests médicaux dès que nous sommes rentrés à Alger. Les résultats n’ont révélé au- cune gravité. Dieu merci, cette bles- sure n’est pas méchante, seulement je dois bien me soigner avant d’être de nouveau opérationnel et c’est ce que je compte faire. Quelle sera la durée de votre indisponibilité ? Jusqu’au moment où je vous parle, rien ne m’a été communiqué. Je me contente de soins en attendant que je sois fixé. Seriez-vous du voyage à Sétif ? Aucune idée. Je dois d’abord m’en- tretenir une nouvelle fois avec le mé- decin puis les membres du staff technique pour être fixé. Peut-être qu’on me demandera de rester à Alger pour bien me soigner à la cli- nique du club, de mon côté sachez que j’aimerais tant être avec le reste de mes coéquipiers. Cette semaine que nous passerons là-bas est d’une grande importante pour nous. Ce stage sera une occasion pour bien bosser afin de revenir en force lors de la seconde moitié de cette phase aller. J’espère donc que je pourrai ré- intégrer le groupe avant que les choses sérieuses débutent. Visiblement, l’arrêt du cham- pionnat fait vos affaires… Bien sûr ! Il n’y a pas de doute là- dessus. Nous allons récupérer nos blessés et remettre de l’ordre dans la maison, que vouloir de plus ? A nous de tirer profit afin d’espérer revenir en force. Personnellement, j’en suis confiant et avec plus d’efforts de la

part de tout le monde, tout rentrera dans l’ordre. Avec un peu de recul, qu’avez- vous à nous dire à propos de la nouvelle défaite concédée à Constantine ? C’est une défaite difficile à digérer. C’est vraiment dommage de fournir des efforts sans être récompensés. C’est notre troisième de suite, la si- tuation est agaçante. Entre temps, je préfère que nous la vivons en début de saison plutôt qu’à une autre pé- riode. Lors de l’exercice précédent, nous avons pu revenir en force et décrocher le titre. J’espère que nous allons réussir le même exploit surtout que le football n’est pas une science exacte et rien n’est impossible. Comment le groupe vit cette situation ?

Nous sommes tous solidaires. Il n’y a eu à aucun moment des ten- tions dans le vestiaire, tout ce qui a été dit à ce sujet n’est que de simples ragots. Notre groupe est soudé. Mes coéquipiers ont assez d’expérience pour bien gérer cette situation. L’en- tente est parfaite et je vais même vous donner un exemple. Même si je souffre d’un manque de temps de jeu, je n’ai jamais déclaré que je veux avoir ma chance. Si j’ai réagi ainsi, c’est par respect à mes camarades, ceux qui ont été alignés jusque-là. Que ce soit moi ou un autre joueur, nous nous bat- tons tous pour les cou- leurs du même club et nous continuerons à le faire jusqu’à ce que la saison se termine. Entretien réalisé par Adel Cheraki

la saison se termine. Entretien réalisé par Adel Cheraki Zemma et les internationaux espoirs rateront le

Zemma et les internationaux

espoirs rateront le stage

Profitant de l’arrêt du championnat jusqu’au 18 du mois actuel, les Rouge et Noir se rendront dès demain à Sétif où ils effectueront un stade d’une semaine durant duquel les membres du staff technique mettront en place un programme avec le but de revenir à la maison encore plus forts afin d’espérer re- monter la pente le plus tôt possible. Actuellement à la douzième place, les Usmistes aborderont toutefois ce re- groupement avec un effectif amoindri. En effet, le gardien de but Mohamed-Amine Zemmamouche ne sera pas du déplacement avec ses co- équipiers à cause de ses enga- gements avec l’Equipe nationale. Le seul joueur de l’USMA à figurer dans la liste de Christian Gourcuff, le natif de Mila sera une nouvelle fois la doublure de Mbolhi lors de cette double confrontation face au Malawi. Bourdim, Meziane, Abdellaoui et Bel- khemassa, eux, ont été convo- qués en sélection espoirs et du coup ils ne sont pas dispo-

Du footing pour Baïteche A l’image de Boudebouda, Karim Baï- teche, lui aussi, n’a pas
Du
footing
pour Baïteche
A l’image de Boudebouda, Karim Baï-
teche, lui aussi, n’a pas été du voyagge à
Constantine. Si le milieu de terrain n’a pas pu ré-
pondre présent face au CSC il y a presque une se-
maine, c’est tout simplement parce qu’il s’est plaint
de douleurs au niveau de la cuisse. Une situation
qui a obligé le coach à le laisser à la maison pour
se soigner. Se sentant à présent beaucoup
mieux, ce pur produit du club a eu le feu vert
pour reprendre la course et c’est ce qu’il a
fait lors de la reprise mais également
hier.
Revoilà
En
amical :
Nadji !
ESS-USMA, ce
samedi
Les Rouge et Noir commencent à ré-
cupérer petit à petit leurs blessés. En effet,
après Ferhat, ce fut au tour de Rachid Nadji de
réintégrer le groupe. L’attaquant usmiste, victime
fort
pour pal-
lier les nombreuses
absences. Ce milieu
de terrain, dont on
dit beaucoup de bien
et que l’on considère
comme l’un des grands
espoirs du club, aura
Le premier match amical que les
Rouge et Noir disputeront à Sétif aura
lieu le samedi, soit 48h après l’arrivée
des membres de la délégation algéroise
au centre d’El Bez où un stage d’une se-
maine aura lieu. Cette rencontre les op-
posera à l’équipe phare de la ville des
Hauts-Plateaux. Le coup d’envoi sera
d’une fracture au nez contractée lors de la rencontre
face au RCA, a eu l’accord du médecin pour qu’il se
joigne une nouvelle fois à ses camarades. Le transfuge
de l’ES Sétif, impatient de fouler une nouvelle les pe-
louses, a signé donc son retour aux entraînements ce
mardi et c’est ce qui a réjoui les membres du staff
technique. Auteur d’un seul but depuis le début
de saison, le natif de Boumerdes espère être
d’attaque pour la réception du MCO. Une
l’occasion de gagner en-
core des points à condition
qu’il saisisse sa chance.
Adel C.
donné à 17h au stade du 8-Mai et il est
nécessaire de mentionner qu’elle
se jouera à huis clos.
rencontre que l’USMA doit absolu-
ment remporter pour sortir la
tête de l’eau.

nibles durant toute la durée que leurs camarades passe- ront là- bas.

Ferhat

sera du

voyage

Velud est obligé de se passer des ser- vices des interna- tionaux, mais la présence de Ferhat suffira pour faire son bonheur. A peine remis d’une blessure dont il a souf- fert au niveau de la cuisse, le n°7 de l’USMA sera le plus grand gagnant de la programmation d’un tel stage puisque cela lui permet- tra de retrouver son meilleur niveau et c’est à lui de faire le nécessaire pour être au top en prévision de la reprise de la compétition officielle.

Tayeb appelé en renfort

Aligné en équipe A pour la première fois face au CSC, Mohamed Tayeb sera fort probablement appelé au ren-

08
08
N° 2787 www.lebuteur.com Mercredi 8 octobre 2014 JSK Coup dur
N° 2787
www.lebuteur.com
Mercredi 8 octobre 2014
JSK
Coup dur
www.lebuteur.com Mercredi 8 octobre 2014 JSK Coup dur Hannachi : «Delhoum n’ira nulle part» lieu de

Hannachi : «Delhoum n’ira nulle part»

lieu de s’inquiéter, il reviendra très prochainement.»

«Je vais le rassurer, comme tout le monde, que la situation que vit le club va s’améliorer»

Et d’ajouter : «Je comprends que la situation est difficile en ce mo- ment notamment après la mort de notre attaquant Ebossé. Il ne faut pas oublier que le club est frappé par une tragédie. Je vais encore dis- cuter avec Delhoum pour le convaincre que la situation va s’améliorer, la même chose pour les autres joueurs car tout le monde est mobilisé pour redresser la situation, remonter la pente. Ce qui est arrivé au club depuis quelques se- maines est très difficile à digé- rer.»

«Menad accorde la priorité à la JSK»

Concernant le dossier du nouvel entraîneur, le président Hannachi a indiqué : «Nous sommes en contact avec Menad, ce dernier accorde la priorité à la JSK. Menad se trouve toujours aux Lieux saints de l’Islam et à son retour nous entamerons les négocia- tions. Pour vous dire aussi, je

sais que d’autres clubs notamment ceux d’Alger ont pris attache avec lui, mais il a donné sa parole à la JSK.»

«En cas d’accord, il sera libre de choisir son staff»

Toujours à propos du staff tech- nique, Hannachi a souligné : «Nous attendons le retour de Menad des Lieux saints pour négocier avec lui. En cas d’accord, il sera bien évidem- ment le nouvel entraîneur de la JSK. Je vous annonce aussi que Menad sera libre de choisir ses adjoints.»

«Cerbah connaît la JSK, sa présence avec Menad nous sera bénéfique»

Questionné sur la probable venue de Mehdi Cerbah, Hannachi ré- torque : «Je ne peux pas m’exprimer dans les détails concernant cette question, ce que je sais, c’est que Cerbah connaît bien la JSK et sa présence avec Menad dans le même staff technique sera bénéfique pour nous et le club en général.»

«J’insiste sur la rigueur en cette période de trêve»

En parlant de cette trêve de deux

semaines à laquelle sont forcés tous les clubs de la Ligue 1 Mobilis, Han- nachi a confié : «L’équipe a repris les entraînements à Tizi depuis deux jours. Nous avons devons nous deux semaines pour préparer comme il faut le prochain match du MCEE. J’ai beaucoup insisté avec les joueurs et les membres du staff technique sur la rigueur et le sé- rieux dans le travail. Nous devons réussir un bon retour en champion- nat, à commencer par le déplace- ment à El Eulma. J’ai demandé aux joueurs de multiplier les efforts afin de récupérer quelques points perdus et rester en haut du tableau.»

«Nous allons bientôt faire appel à un préparateur physique»

Enfin, le président Hannachi a annoncé l’imminente arrivée d’un nouveau préparateur physique en remplacement à Boudjenane qui a démissionné lui aussi du staff tech- nique après le match du NAHD :

«L’équipe a besoin d’un préparateur physique, nous allons bientôt instal- ler un technicien à ce poste et sera chargé de suivre le programme et permettre au groupe de réaliser une bonne suite de la saison.»

M. Lahlah

L e président de la JSK,

Mohand Cherif

Hannachi, que nous

avons contacté hier

soir a tenu à appor-

ter certaines préci-

sions concernant l’affaire Delhoum. Le premier responsable du club ka- byle a fait savoir que le joueur en question ne manque de rien à la JSK et qu’il n’ira nulle part : «Je tiens à rassurer tout le monde que notre joueur Delhoum ne manque de rien à la JSK et il n’a jamais eu l’intention de partir. La JSK n’est pas prête à se passer de ses services. Le club a tou- jours besoin de lui. Son absence ces jours-ci aux entraînements est due à une blessure, il n’y a vraiment pas

« Si Menad opte pour un autre club nous serons obligés de chercher un autre entraineur »

Le président Hannachi a même indiqué qu’il se prépare à un éventuel revirement de situation concernant la nomination d’un nouvel entraineur en déclarant ceci : « Comme je vous l’ai bien dit, je sais que d’autres clubs aussi sont intéressés par Menad comme entraineur en chef. Je dirai que si les négociations ne vont pas aboutir et Menad opte pour un autre club, nous serons dans l’obligation d’engager d’autres pourparlers avec d’autres entraineurs. »

Mekkaoui souffre d’une forte fièvre Le report de la prochaine journée de championnat bénéfique pour
Mekkaoui souffre
d’une
forte fièvre
Le report de la prochaine journée
de championnat
bénéfique pour la formation kabyle. En
a été en effet,
effet, les
deux précédentes
séances d’entraînement se
sont déroulées sans la
présence de plusieurs joueurs à
l’image de Khoudja, Delhoum, Doukha, Ziti,
Aïboud
et Ihadjadene. Hier, un autre joueur ne pouvait pas se
présenter à la séance. Il s’agit de l’arrière gauche, Zi-
neddine Mekkaoui.
L’ancien Constantinois
souffre
fièvre. Il devrait
d’une forte
reprendre au plus tard
aujourd’hui.
«Je ne pouvais
pas m’entraîner»
Pour en
savoir davantage, nous
avons
pris attache
avec l’arrière
gauche, Zineddine Mekkaoui, lequel dira
«Je ne me sentais
pas bien. Je souffre d’une forte fièvre.
:
Du coup, j’ai préféré rater la
séance pour pouvoir me re-
poser un peu. Je reprendrai dès que
je me sentirai prêt.
Heureusement que le championnat observe une trêve
veux rater aucune rencontre.»
car je ne
S. D.
Yesli et Hamroun sont
arrivés hier soir
A l’occasion de la fête de
l’Aïd, la direction de
la JSK a accordé
soir à Alger. Ils devraient re-
prendre dès la prochaine
séance.
quelques jours de repos aux
joueurs pour leur permettre
de rendre visite à leurs
proches. Mise à part les bles-
sés et les internationaux, les
autres éléments, mis à part les
deux Franco-algériens, Kamel
Yesli et Jugurtha Hamroun,
travaillent le plus normale-
ment du monde sous la hou-
lette de Mourad Karouf. Les
deux joueurs sont arrivés hier
Yesli : «L’ambiance
de l’Aïd en Algérie
est unique»
Interrogé par nos soins dès
son arrivée à Alger, le milieu
de terrain, Kamel Yesli, s’est
dit prêt à reprendre le chemin
de l’entraînement avant d’évo-
quer la différence de l’Aïd en
Algérie et en France : «Là, je
viens d’atterrir. Je suis avec
Kerrar en solo Souffrant d’une blessure du mé- nisque, l’attaquant irakien, Muhanned Kerrar, et depuis
Kerrar en solo
Souffrant d’une blessure du mé-
nisque, l’attaquant irakien, Muhanned
Kerrar, et depuis le décès d’Albert Ebossé,
n’a pas joué le moindre match avec la JSK.
Muhanned Kerrar, qui est en pleine période de
convalescence, a été autorisé, lundi soir, à re-
prendre le travail en solo. Malgré le fait qu’il soit
à 100% prêt pour la compétition, le staff médical
de la JSK a pris la décision de le laisser travailler
encore quelque temps en marge du groupe et
ce, pour reprendre ses capacités physiques
d’autant plus que la prochaine journée
de championnat a été reportée au 18
octobre.
Delhoum
toujours absent
songé à
En plus des internationaux convoqués
en équipe nationale A et Olympique, plu-
sieurs autres joueurs ratent des séances d’entraî-
nement comme ce fut le cas du milieu de terrain,
Mourad Delhoum. L’ancien joueur de l’Entente de
Sétif souffre d’une blessure du talon d’Achille. D’ail-
leurs, il devait effectuer une IRM hier pour connaî-
tre l’origine de la blessure avant de reprendre
l’entraînement. Il est utile de rappeler que le
joueur envisage de s’entretenir avec son prési-
dent aujourd’hui pour évoquer son avenir,
lui qui souhaiterait quitter la JSK au
mois de décembre pro-
chain.
mon ami Ham-
roun et on s’apprête à
rallier la ville des Ge-
nêts. Croyez-moi,
l’ambiance de l’Aïd
en Algérie est
unique. Certes, en
France on est en-
tourés de nos pa-
rents et nos proches
mais passer cette fête
en Algérie à un
charme particulier.»
Biquotidien
hier
L’entraîneur de la JS Kabylie,
Mourad Karouf, compte profiter de
cette trêve pour augmenter la charge
pour permettre aux joueurs de retrouver
la forme d’ici au match face au MCEE.
Pour preuve, il a programmé hier un bi-
quotidien. La première séance a été
consacrée au volet physique tandis
que la seconde a privilégié le volet
technique.
S. D.

Pas de match amical ce week-end

Après la défaite concédée face à la JS Saoura mercredi dernier, au stade du 20- Août (0-1), et après avoir accordé quelques jours de repos aux joueurs, l’entraîneur de la JSK a pris la décision d’augmenter la charge du travail à Tizi Ouzou et de corriger toutes les lacunes avant la reprise du championnat prévue le 18 octobre. Les Kabyles rallieront la ville d’El Eulma pour affronter l’équipe locale. Une rencontre qui s’annonce très difficile devant

les Eulmis qui affichent une excellente forme en ce début de saison. Et pour mettre en place un nou- veau schéma tactique, Mourad Karouf a

un match amical lequel sera une

occasion pour les joueurs de retaper

dans le ballon. Seulement, et selon un dirigeant, aucun match amical ne sera programmé cette semaine. Lorsque nous avons cherché à en connaître la raison, nous avons appris que la direction de la JSK n’a pas trouvé de sparring-part- ner du moment que les équipes de la Ligue 2 Mobilis ainsi que celles de la division inférieure dis- puteront une nouvelle journée de championnat le 10 octobre prochain. De ce fait, les entraînements vont se poursuivre le plus normalement du monde à Tizi Ouzou. Il est

utile de rappeler que la JSK devrait s’envoler en Egypte pour disputer

un match gala face à Al Ismaily. La direc- tion des Darawichs a invité les Kabyles pour une rencontre au Caire. Le prési- dent Hannachi s’ac- tive pour l’obtention des visas à tous les joueurs dans les plus brefs délais.

S. D.

www.lebuteur.com N° 2787 JSK 09 Mercredi 8 octobre 2014 Coup d’œil
www.lebuteur.com
N° 2787
JSK
09
Mercredi 8 octobre 2014
Coup d’œil
Le match gala face au Zamalek d’Egypte devrait avoir lieu le 14 octobre première fois
Le match gala face au
Zamalek d’Egypte devrait
avoir lieu le 14 octobre
première
fois qu’un club
algérien
affronte
club égyptien en amical.
Pour rappel, la dernière
fois que la JSK a affronté
un club égyptien remonte
à l’année 2010 lors de sa
participation à la
Champions League
pendant laquelle
elle a affronté le
club de l’Is-
maïlia et
l’Ahly du
Caire, deux
rencontres qui
se sont dérou-
lées dans un fair-
play total.

C omme nous l’avions rapporté dans notre édition d’hier, la JSK devrait jouer un match gala ce week-end suite à une

invitation qu’elle a reçue de son homo- logue du Zamalek d’Egypte. Aux der- nières nouvelles, la rencontre devrait avoir lieu en milieu de semaine pro- chaine, le 14 octobre avons-nous appris d’une source très crédible. Le match ne pourra pas avoir lieu ce week-end avons- nous appris d’une source de la direction de la JSK, en raison du probable dépla- cement du président Hannachi au Caire en compagnie de l’avocat du club maître Berkaïne afin de se renseigner auprès de la CAF concernant la sanction de deux ans que cette instance a prononcée suite à la mort tragique de l’attaquant came- rounais, Albert Ebossé. En cas de dépla- cement des deux responsables ce week-end au Caire, Hannachi devrait rencontrer le président du club égyptien du Zamalek, le conseiller Mortadha Mansour, concernant justement la pro- grammation de cette rencontre en ami- cal. Les deux hommes ont prévu de se

rencontrer samedi soir ou au plus tard dimanche prochain au siège du club égyptien du Zamalek afin de discuter de toutes les modalités concernant l’organi- sation de cette joute amicale. Dans le cas où Hannachi n’effectuerait pas de dépla- cement la JSK attendra l’invitation offi- cielle du Zamalek pour entamer les procédures de visas auprès de l’ambas- sade d’Egypte en Algérie. Pour rappel, en Egypte aussi, le championnat observe une trêve en raison de la participation de la sélection égyptienne pour les qualifi- cations à la phase finale de la CAN 2015 et la programmation de ce match va per- mettre aux deux clubs de rester dans le bain de la compétition cela sans parler de l’impact qu’elle aura sur le plan des re- lations entre les deux formations mais aussi entre les deux pays amis.

En cas de confirmation, la JSK avec un effectif amoindri

Les Canaris ont repris le chemin des entrainements lundi soir avec l’absence

de plusieurs joueurs, notamment les in- ternationaux au nombre de cinq, Ziti et Dokha en sélection A, Aïboud et Ihad- jadene chez les Olympiques et enfin le Mauritanien, Moulay, qui jouera, sa- medi, un match amical avec la sélection de son pays. Cela sans oublier quelques éléments blessés qui reviennent progres- sivement. Donc, si le match amical est confirmé, la JSK se présentera avec un effectif amoindri face au Zamalek. Un dirigeant qui s’est exprimé pour nous hier soir nous a confié qu’avec toutes ces absences, il y a possibilité de voir la JSK décliner gentiment l’invitation du Zama- lek et reporter l’événement à une date ul- térieure.

C’est une première rencontre en amical dans l’histoire des deux pays

Le match que devrait disputer la JSK la semaine prochaine en amical face à la formation du Zamalek d’Egypte sera la première dans l’histoire des annales du football algérien et égyptien. Ce sera la

Les Egyptiens se solidarisent avec la JSK dans cette pénible épreuve

Depuis

l’annonce

des

contre la JSK suite à la mort de l’atta- quant camerounais, Albert Ebossé, le 23 août dernier, la famille sportive égyptienne a exprimé

toute sa solidarité avec la JSK. Plusieurs présidents de club et autres responsables du football en Egypte ont appelé le président Hannachi pour lui exprimer le soutien des Egyptiens après cette tragédie

qui vient de frapper le football na- tional en Algérie. Justement, la pro- grammation de cette rencontre amicale la semaine prochaine face au club de Zamalek se veut une occasion pour aider la JSK, sur le plan psycholo- gique, à traverser cette pénible épreuve et, bien entendu, consolider les relations sur tous les plans entre les deux pays.

La communauté

 

Ils étaient hier à l’ambassade d’Egypte pour les demandes de visa…

camerounaise et les étudiants étrangers

 

commémorent Ebossé samedi prochain à Tizi !

L’attaquant came- rounais de la JSK, Albert Ebossé, dé- cédé tragiquement le 23 août dernier au stade du 1er- Novembre de Tizi après le match JSK- USMA comptant pour la deuxième journée de cham- pionnat Mobilis, re- vient, cette semaine, à l’occasion d’un hommage qui lui sera rendu par les siens, notamment la communauté camerounaise et les étu- diants étrangers à Tizi. Au menu du pro- gramme des activités commémoratives, les organisateurs ont prévu d’organiser un match gala dans la matinée vers 10 heures, au stade Oukil-Ramdane, qui opposera l’équipe de la communauté camerounaise face à l’équipe composée d’amis du défunt Ebossé. Dans l’après-midi, le programme se poursuivra à la maison de la culture Mou- loud Mammeri de Tizi. Il y aura une exposi- tion de photos du défunt attaquant, Ebossé, et de son pays, le Cameroun, des danses, chants, poèmes du Cameroun entre autres. Plusieurs personnalités sont atten- dues pour rehausser de leur présence les activités commémoratives d’Albert Ebossé, notamment l’ambassadeur du Cameroun, nous a indiqué le secrétaire général de l’as- sociation de la communauté des étudiants étrangers à Tizi Ouzou, M. Igiraneza Aris- tide qui espère voir de nombreux suppor- ters de la JSK et d’amis d’Ebossé faire le déplacement au stade pour lui rendre un vibrant hommage.

Lyès A.

suppor- ters de la JSK et d’amis d’Ebossé faire le déplacement au stade pour lui rendre

Hannachi et l’avocat Berkaïne projettent de se déplacer au siège de la CAF !

L a JSK n’a toujours pas reçu de noti- fication officielle de la CAF concer- nant la sanction de deux ans toutes

compétitions confondues à l’échelle continentale. Après la mort de l’atta- quant camerounais, Albert Ebossé, la JSK a écopé de lourdes sanctions à l’échelle locale et une sanction de deux ans de la CAF a été annoncée quelques jours plus tard. Pour l’instant cette sanc- tion émanant de la première instance du football africain n’a pas été notifiée noir sur blanc pour le club kabyle. A en croire une source de la direction du club ka-

byle, le président Mohand Cherif Hanna- chi ainsi que l’avocat du club, Noureddine Berkaïne, se sont déplacés hier matin à l’ambassade d’Egypte à Alger pour déposer une demande de visa. Les deux responsables kabyles pro- jettent de se rendre dans les prochains jours au Caire, plus exactement au siège de la CAF. Le déplacement de Hannachi et de l’avocat du club en cette période a pour but de se renseigner auprès de la CAF sur les raisons qui retardent l’an- nonce officielle de la sanction. Certes le président Hannachi a été informé par le

cat du club, Noureddine Berkaïne, ne se déplaceront pas au Caire, plus précisé- ment au siège de la CAF les mains vides. Au cas où la sanction sera notifiée, on a appris que l’administration de la JSK a déjà pris les devants, elle a constitué un gros dossier de recours qui sera déposé auprès de la CAF et à travers lequel les Kabyles vont défendre les intérêts et les droits du club.

Le cas du club de Port Saïd face à l’Ahly du Caire sera soulevé

Pour les responsables de la JSK, la CAF doit prendre en considération le recours qui sera déposé en cas de notification of- ficielle de la sanction. Certes la mort tra- gique de l’attaquant Ebossé a affecté tout le monde, néanmoins, les Kabyles vont soulever à la CAF les incidents qui ont émaillé la rencontre qui a opposé l’Ahly du Caire face au club de Port Saïd qui a connu lui aussi de fâcheux inci- dents notamment le décès de plus de 70 supporters, les deux clubs ont vu toutes les sanctions prononcées levées.

président de la FAF, Mohamed Raou- raoua, que la CAF a décidé de suspendre la JSK pour deux ans, toutefois le club n’a toujours pas reçu de courrier officiel via la FAF. Selon notre source, les Ka- byles attendent toujours cette notifica-

tion pour pouvoir passer à l’autre étape qui est de déposer un recours.

Un dossier de recours en béton est déjà prêt

Le retard de la notification de la CAF inquiète les Kabyles

Depuis le temps que l’on parle d’une sanction de la JSK pour deux ans par la CAF, jusqu’à aujourd’hui aucune notifica- tion officielle n’est parvenue de cette même instance. Excepté l’information rapportée sur le site officiel de la LFP il y a plus de deux semaines, aucune autre instance sportive ne l’a confirmé par

écrit. Selon une source digne de foi, le président Raouraoua s’est juste contenté d’appeler Hannachi pour lui confirmer la nouvelle au téléphone. Or, tous les observateurs attestent que, si la CAF a vraiment pris cette décision, la notification ne devait pas prendre tout ce temps pour parvenir à la JSK via la FAF. Ce retard intrigue beaucoup les dirigeants de la JSK, raison pour la- quelle Hannachi et l’avocat Berkaïne ont décidé de se rendre en personne au siège de la CAF pour se renseigner.

Lyès A.

Selon les informations que nous avons recueillies auprès d’un dirigeant influent à la JSK, le président Hannachi et l’avo-

influent à la JSK, le président Hannachi et l’avo- Condoléances Suite au décès de Boudjemaa Amar,

Condoléances

Suite au décès de Boudjemaa Amar, beau-père du secrétaire général de la JSK, Hocine Amiri, survenu à l’âge de 74 ans, le président de la SSPA, Mohand Cherif Hannachi, l’ensemble des dirigeants, joueurs et membres des staffs techniques présentent à leur collègue, Amiri, ainsi qu’à toute sa famille, leurs sincères condo- léances et l’assurent de leur pro- fonde compassion. A Dieu nous appartenons, à Lui nous retournons.

N° 2787 www.lebuteur.com 10 Mercredi 8 octobre 2014 Il sera de retour à Alger le
N° 2787
www.lebuteur.com
10
Mercredi 8 octobre 2014
Il sera de retour à Alger le 17 octobre prochain

M’bingue officiellement

M’bingue officiellement

M’bingue officiellement

absent face à l’USMBA

absent face à l’USMBA

absent face à l’USMBA

absent face à l’USMBA

absent face à l’USMBA

absent face à l’USMBA

M’bingue officiellement

M’bingue officiellement

M’bingue officiellement

L’ international gabonais Sam- son M’bingue s’est envolé, avant-hier, à destination de son pays, pour préparer le troisième match des élimina- toires de la CAN-2015 face

au Burkina Faso qui se déroulera à Libreville, avant de disputer le match retour à Ouaga- dougou le 15 octobre prochain. Connaissant sa valeur dans l’échiquier de Charef, M’bingue, qui a déjà manqué à l’appel face au NAHD, ne voulait pas rater la rencontre qui mettra son équipe face à l’USMBA, le 18 oc- tobre à Sidi Bel-Abbès. C’est pour cette rai- son qu’il a essayé de programmer son retour à Alger le lendemain de la rencontre. Cepen- dant et en dépit des efforts déployés par M’bingue et les responsables du MCA, le seul vol à destination d’Alger à partir de Ouaga- dougou est prévu pour le 17 octobre pro- chain. Ainsi, l’international gabonais manquera officiellement à l’appel, car au mo-

M’bingue : «Ouali est un bon joueur qui peut me remplacer» «Je suis vraiment déçu
M’bingue : «Ouali est un bon
joueur qui peut me remplacer»
«Je suis vraiment déçu de rater
le match de mon équipe
face à
l’USMBA car je ne pourrai reve-
nir à temps à Alger.
Je pense tou-
groupe et je suis persuadé que
mes coéquipiers réaliseront un
bon résultat lors du prochain
match», dira M’bingue.
tefois que Ouali pourra me
remplacer comme il se doit. C’est
un bon joueur qui a juste besoin
d’un bon volume de jeu pour qu’il
puisse s’exprimer sur sa véritable
valeur. Nous avons un bon
En amical : MCA 4 - ESBA 2

L’attaque retrouve des couleurs

MCA Coup sûr retrouver le niveau qui était le sien par le passé. Si Ouali
MCA
Coup sûr
retrouver le niveau qui était le sien
par le passé. Si Ouali n’arrive pas à
montrer de bons signes lors de
cette trêve, on n’écarte pas la pos-
sibilité de voir Charef faire avan-
cer Karaoui d’un cran et lui
confier l’animation du jeu, car
même s’il n’est pas habitué à
ce rôle, il pourra tout de
même réussir à s’acquitter de
sa tâche convenablement.
Ainsi, et à chaque fois que
M’bingue est appelé en sélection, le
Mouloudia se retrouve amputé d’un de ses
atouts, ce qui a contraint les responsables à
penser à une solution de rechange au pro-
chain mercato, sachant que M’bingue sera
absent durant une longue durée, si son
équipe se qualifie à la phase finale de la
CAN-2015.
K. M.
Ouali
s’accroche avec
un supporter
A la fin de la rencontre et au mo-
ment de quitter le stade, un supporter
s’est accroché verbalement avec Billel
Ouali. Heureusement que les forces de l’or-
dre sont intervenues rapidement pour évi-
ter que le joueur soit livré à la vindicte
populaire. Déjà contre Saoura, Ouali
avait eu des frictions avec des fans qui
l’ont pris en grippe.

ment où il arrivera à Alger, son équipe sera à Oran en mise au vert pour rallier la ville de Sidi Bel-Abbès le jour de la rencontre. Le joueur est très déçu de ne pas pouvoir aider son équipe dans les moments difficiles car son équipe a vraiment besoin de lui.

Charef doit préparer le joueur qui le remplacera

Une fois de plus, Charef sera donc dans l’obligation de trouver une solution pour trouver le joueur qui pourra le remplacer, puisque Billel Ouali, qui aurait pu s’acquitter de cette tâche, n’arrive pas à donner entière satisfaction, à chaque fois qu’on lui fait confiance. Le coach tentera donc plusieurs formules lors de cette trêve et une dernière chance sera accordée à Ouali, car même si ce dernier n’est pas en forme, il reste tout de même un élément pétri de qualités. En fait, il lui manque juste ce petit déclic pour pouvoir

C ritiquée pour son manque de réalisme, l’attaque mou- loudéenne a été tout parti- culièrement performante,

hier, face à l’ESBA au stade d’El Mo- krani. C’est Djallit qui a ouvert les hostilités à la 19’ sur un service de Gherbi. Mais Djallit va retomber dans ses travers en ratant un penalty

à la 55’. Quelques secondes plus tard, Sackey se distingue en doublant la mise d’une frappe enveloppée. A l’heure de jeu, c’est Sylla qui lui em- boite le pas en profitant d’une gros- sière erreur du gardien de but pour corser l’addition. Sackey portera le score à 4 à 0 d’un tir puissant dans la surface de vérité. Trop facile, le Mou-

loudia prendra coup sur coup deux buts, l’un sur penalty à la 75’ et le se- cond à la 76’ de jeu. Ce qu’il faut sur- tout retenir de ce match, c’est le réveil de la ligne avant avec Sackey, Djallit et Sylla qui se sont illustrés, ce qui présage de bonnes choses pour l’ave- nir.

ce qui présage de bonnes choses pour l’ave- nir. Chaouchi s’accroche avec un attaquant de Ben

Chaouchi s’accroche avec un attaquant de Ben Aknoun

l l On jouait la 80’ de jeu lorsque Chaouchi a été victime d’un tacle très appuyé de Mekidèche, l’attaquant de Ben Aknoun. Touché à la cheville,

Chaouchi a vraiment frôlé la catastrophe. Irrité par l’agressivité du joueur de l’ESBA, Chaouchi a failli en venir aux mains. Une bagarre générale était à deux doigts d’éclater, n’était l’intervention des dirigeants du MCA et de l’ESBA qui ont calmé les 22 acteurs.

Des supporters offrent des roses à Charef

l l Ils étaient près de 200 supporters à avoir investi le stade d’El Mo- krani, pour suivre les débats. Juste avant le coup d’envoi de la rencontre,

un groupe de fans s’est présenté sur le terrain pour offrir des roses à Boualem Charef. Une marque de soutien et d’encouragement qui a beaucoup touché

Charef qui a rappelé l’importance de travailler main dans la main pour per- mettre au Mouloudia d’atteindre ses objectifs.

L’équipe alignée en 1 re mi-temps :

Djemili, Azzi (Hachoud 29’), Zeghdane, Aksas, Berchiche, Gherbi, Hendou (Karaoui 27’), Benbraham, Ouali, Djallit (Sylla 27’), Yachir.

Celle de la 2 e mi-temps :

Chaouchi, Azzi, Zeghdane (Ha- choud 70’), Aksas, Hikem, Hen- dou, Karaoui, Ouali (Gherbi 70’), Sylla, Djallit (Yachir 70’), Sackey.

Belaïd-Benali, les retrouvailles !

Au sein de la formation

de Ben Aknoun, évolue un

certain Sofiane Belaïd qui avait

porté, des années durant, les couleurs du Mouloudia aux côtés de Benali. Les deux ex- partenaires étaient tout heureux de se revoir le temps d’une af- fiche hautement symbolique.

Aouedj toujours grippé

Sid Ahmed Aouedj était

dans l’incapacité de pren-

dre part au match-test d’hier. Souffrant d’une grippe sévère, le milieu de terrain est soumis à un traitement de choc, dans l’es- poir de se remettre, avant la fin de la semaine, au travail. Toute- fois, Sid Ahmed était présent en tenue de ville pour suivre la pro- duction de ses partenaires.

l l

l l

Azzi a eu droit aux remontrances de Charef

l l En seconde période, Ayoub Azzi a été l’auteur

d’un tacle appuyé sur un atta- quant adverse. Un engagement sans la moindre retenue qui a soulevé la colère Charef lequel n’a pas hésité à faire des remon- trances à son défenseur.

Bedja présent

Une fois n’est pas cou-

tume, Bedja était présent,

l l

hier, pour assister au match amical. Une présence qui tra- duit une certaine crise au niveau de la direction mouloudéenne.

K. M.

Hachoud retrouve la compétition

Absent depuis plus d’un mois, en raison d’une blessure, Abderrah- mane Hachoud a retrouvé, hier après-midi, la compétition. Le joueur a été incorporé juste avant la demi-heure de jeu à la place de Azzi. Hachoud s’est très bien comporté, ce qui est de bon augure pour la suite des événements.

Le retour fracassant de Sackey

Eric Sackey retrouvait, lui aussi, la compétition. Longtemps absent pour des blessures multiples, le joueur ghanéen était sur le terrain pour prendre part à la seconde mi- temps du match amical. Le joueur africain s’est très vite distingué en inscrivant un doublé aux 56’ et 65’ de jeu.

L’absence de Gourmi intrigue

Tandis que la direction estime que l’absence de Khaled Gourmi est au- torisée, on ne peut s’empêcher de se poser des questions sur les raisons exactes de cette absence prolongée du Franco-Algérien qui a manqué les deux séances d’entraînement ainsi que le match amical contre l’ESBA.

Karaoui retrouve le groupe

Absent la veille, Amir Karaoui a rallié, hier après-midi, le pays. Aus- sitôt, le milieu de terrain a rejoint ses camarades pour le match amical. L’ex-Sétifien a été incorporé à la 27’ de jeu en lieu et place de Karim Hendou.

www.lebuteur.com N° 2787 Coup d’éponge MCA Mercredi 8 octobre 2014
www.lebuteur.com
N° 2787
Coup d’éponge
MCA
Mercredi 8 octobre 2014

Il est intervenu lors de la séance d’hier matin

Charef : «Ce sont les plus en forme qui joueront !»

11
11

Zeghdane

«Actuellement, nous vivons la même situation que le PSG» Héros de la finale de la
«Actuellement, nous vivons
la même situation que le PSG»
Héros de la finale de la Coupe d’Algérie face à la
JSK, Toufik Zeghdane aborde la nouvelle saison
avec d’autres ambitions. Le Franco-Algérien n’a
pas manqué de faire le parallèle entre le
parcours du Mouloudia et celui du Paris Saint-
Germain.
Comment s’est effectuée la
reprise au 5-Juillet ?
«Je suis
Tout s’est bien passé,
il n’y a eu aucun pro-
blème. Tout le monde
s’est remis au travail
avec la ferme détermi-
nation de faire mieux
convaincu
marche. C’est des jours sans.
On vous a vu tenter
de débloquer la situa-
tion sur balles arrê-
qu’on rebondira
contre
l’USMBA»
tées…
J’ai essayé de mar-
quer sur coup franc.
Mais les supporters
lors de notre prochain
match.
Mais ce ne sera pas facile contre
l’USMBA…
Certes, il n’y a pas de match fa-
cile. L’ASMO est bien parvenu à
nous accrocher chez nous devant
notre public, nous sommes tout
aussi capables de faire de même
doivent savoir que je
ne suis qu’un défen-
seur. Je ne suis pas un attaquant.
Certes, je sais que je dois m’amélio-
rer, car je peux marquer des buts
sur coup franc, comme le fait si
travail qui paie. Je vous demande
aussi de faire abstraction de toute
cette pression exercée par la rue», a
lancé Charef
bien Hachoud.
«A ce niveau de la
compétition, on ne doit
pas rater des occasions
aussi nettes !»
contre Bel-Abbès. C’est ce qui fait le
charme de ce sport, car jamais on
ne peut jurer du score,
Vous abordez cette saison avec le
statut d’international. Cela doit
vous mettre une pression sup-
plémentaire, non ?
C’est sûr que je dois
Charef ne pouvait s’adresser à
ses joueurs sans évoquer les ra-
tages qui ont privé le Mouloudia
d’une victoire. «Vous joueurs êtes
responsables de ce match nul, car à
ce niveau de la compétition, on ne
doit pas rater des occasions aussi
nettes. Nous aurions dû marquer
dans cette rencontre et plier le
match, mais cela n’a pas été possi-
ble, car vous avez souvent confondu
vitesse et précipitation», a lancé
Charef qui a fait le tour de la ques-
tion, avant d’aborder le menu de la
matinée sous un temps ensoleillé.
T. Che
avant d’avoir joué.
Face à l’ASMO, vous
avez été très critiqué
pour votre rende-
ment et celui de
l’équipe ?
«Les supporters
doivent savoir
que je suis un
défenseur, pas
un attaquant !»
répondre présent, car
j’ai ce statut d’interna-
tional. C’est un hon-
neur de défendre les
couleurs de son pays. A
moi de tout faire pour
J’estime avoir fait
mon match sans être
exceptionnel. J’ai tenu mon rôle.
Contre l’ASMO, on
n’a pas si catas-
trophiques que
ça. On s’est
créé beaucoup
d’occasions
mais nous
avons manqué
cruellement de
réussite. Il y a
comme ça des
jours ou rien
ne
rester en sélection.
Comment jugez-vous
la situation de votre équipe qui a
laissé filer beaucoup de points
ces derniers temps ?
C’est bizarre, toute proportion
gardée, au Mouloudia nous vivons
la même situation que le Paris
Saint-Germain. On mène au score
et on se faite rejoindre à la fin du
match. Cela a été le cas contre le
NAHD et le MOB. A nous de faire
le nécessaire pour rebondir dès le
prochain match contre l’USMBA,
surtout que nous allons récupérer
Hachoud.
Entretien
réalisé par Tarek-Che
Hachoud,
Gherbi et Azzi
ont réintégré
le groupe
T. Che
Absents, la veille, pour diverses rai-
sons, Abderrahmane Hachoud, Sabri
Gherbi et Ayoub Azzi se sont remis, hier
matin, au boulot avec le groupe à l’annexe
du 5-Juillet. Hachoud, pour sa part, s’est
entraîné le plus normalement du monde, en
prenant même part aux matchs d’opposi-
tion. Il y avait une très bonne ambiance au
sein du groupe, même si la déception née
du match nul concédé face à l’ASMO est
encore palpable.
Des sixtes pour se dégourdir les jambes Après avoir effectué des exercices axés sur l’aspect
Des
sixtes pour se
dégourdir
les jambes
Après avoir effectué des
exercices axés
sur l’aspect physique,
les joueurs ont eu droit
à des sixtes, histoire de
se dégourdir un peu
les jambes, surtout
que quelques heures plus
se tenir
contre
tard, un match amical devait
l’ESBA.
Mustapha Djallit, Samy Ya-
chir et surtout Ibrahima
ont tenté de se mettre
évidence, surtout
qu’on reproche à
l’attaque moulou-
déenne de
manquer de
réalisme.
à l’attaque moulou- déenne de manquer de réalisme. C ontrairement à la veille où il avait

C ontrairement à la veille

où il avait dû se

contenter de diriger la

reprise de l’entraîne-

ment sans émettre le moindre avis, Boualem Charef a décidé, hier matin, de s’adresser à ses éléments pour surtout galvaniser le vestiaire qui est toujours très affecté par les critiques et toute cette pression exercée par les Chnaoua. Dispo- sant cette fois de l’ensemble des troupes, Charef a tenu à remobili- ser ses joueurs en les exhortant à redoubler d’efforts, sans se soucier de ce qui se passe dans l’entourage du club. Charef a tenu à balayer d’un revers de la main les accusa- tions de favoritisme dont il fait l’objet ces derniers temps. Très ras- surant, Charef leur a fait savoir que chacun aura sa chance et qu’avec lui, ce sont les meilleurs qui seront alignés sans distinction aucune. «Il y a eu beaucoup de cri- tiques qui ont fusé de toutes parts

ces derniers temps. Je tiens à vous dire que je ne fais pas de favori- tisme. Ce seront les meilleurs joueurs du moment et les plus en forme qui seront alignés à chaque fois. Il faudra donc bosser très dur pour gagner sa place. Ne vous dé- mobilisez pas, car chacun aura sa chance. Je n’ai lésé aucun joueur, je tenais à vous le dire.»

«Je vous demande de faire abstraction de la pression de la rue»

Après avoir rassuré ses troupes, Charef a exhorté ses capés à re- doubler d’effort pour améliorer le jeu collectif du groupe. «Nous de- vons parfaitement bien gérer la trêve. Je vous demande de vous concentrer sur votre travail et uni- quement sur votre boulot avec en ligne de mire ce match contre Bel- Abbès. Je vous demande de redou- bler d’efforts, car il n’y a que le

Benali :

«Nous comptons sur le soutien de nos supporters pour revenir en force»

S’il y a une personne qui connaît parfaitement les Chnaoua, c’est bien Amer Benali qui a pris part à la séance d’entraînement.

Amer Benali qui a pris part à la séance d’entraînement. Chouchou incontestable des Chnaoua, Mami, comme

Chouchou incontestable des Chnaoua, Mami, comme on le surnomme, n’a pas hésité à lancer un appel aux Chnaoua, afin

qu’ils se rangent derrière leur équipe. «Nous comptons sur le sou- tien de nos supporters qui doivent rester soudés derrière leur équipe, afin qu’elle puisse revenir en force.»

Une amende de 50 000 dinars infligée au Mouloudia par la LFP

Alors que le match entre le MCA et l’ASMO

par la LFP Alors que le match entre le MCA et l’ASMO s’est joué dans un

s’est joué dans un fair-play total sans le moindre accroc, la commission de discipline en a décidé autrement. En effet, tandis que les joueurs de l’ASMO ont quitté le stade sous les applaudisse- ments nourris du public de Bologhine, la LFP vient d’infliger une amende de 50 000 dinars au

Mouloudia pour mauvaise organisation. Une sanction qui intrigue les responsables du Mou- loudia tant ils avaient la pleine maîtrise de la si- tuation. Aucun débordement n’a été signale. On n’a vu aucun fumigène ni projectile lancés des gradins, alors que le Mouloudia venait d’enre-

gistrer un coup d’arrêt face au nouveau promu. A la surprise générale, une sanction financière a été infligée au vieux club algérois qui la juge in- justifiée. T. Che

Hadj Taleb reçu furtivement par le nouveau PD-G de Sonatrach

Le maintien de Charef divise Hadj Taleb et Hariti

Depuis le match face à l’ASMO, deux clans ont fait leur apparition. Il s’agit de celui de Hadj Taleb qui lui est un apôtre de la stabilité et du main- tien de Boualem Charef à tête de la barre technique du club, et du clan représenté par Douadi Hariti qui lui est pour le limogeage de Charef qui ne doit pas poursuivre sa mission, au risque de mener l’équipe vers la dérive. Cette opposition d’opinions a eu pour effet de créer certaines tensions dans les plus hautes sphères du club qui pourraient avoir des répercussions néfastes sur la politique et les résultats du Mouloudia.

Yaden démissionne de son poste de directeur administratif

Le directeur administratif du club, Yaden, vient de dépo- ser sa démission sur le bureau de Hadj Taleb. Après s’être accroché avec un dirigeant du club, Yaden ne se voit pas poursuivre sa mission dans un climat jugé délétère.

Sa demande a été rejetée

Nous avons appris, par ailleurs, que la démission de Yaden a été rejetée par les autres membres de la direction. Les responsables mouloudéens ont demandé à Yaden de prendre son temps, avant de prendre une décision définitive.

T. Che

Sylla en Les supporters, les grands absents Lors des séances de lundi et mardi, les
Sylla
en
Les
supporters,
les grands absents
Lors des séances de lundi et
mardi, les supporters du Mouloudia ont
brillé par leur absence. Il faut dire que la
direction du Mouloudia a fait appel aux
forces de l’ordre pour éviter le moindre dé-
bordement. Tout
tion pour que
a été pris en considéra-
Chaouchi et consorts
puissent s’entraîner dans sérénité et le
calme, loin de toute hostilité des
Chnaoua qui en veulent beaucoup
à Charef et
aux ex-joueurs de
l’USMH.
T. Che
T. Che

Le boss mouloudéen, Hadj Taleb, a demandé une audience auprès du nouveau PD-G de Sonatrach, Saïd Sahnoun, qui a accepté de le recevoir furtivement. Nommé pour assurer un inté- rim, Saïd Sahnoun a fait savoir à son interlocuteur qu’il ne pouvait intervenir au niveau du Mou-

loudia. Bref et précis, Hadj Taleb a dû quitter le bureau du président intérimaire avec la certitude qu’il ne pouvait compter sur l’homme fort de la firme pétrolière.

N° 2787 www.lebuteur.com 12 Mercredi 8 octobre 2014 Coup mou USMH
N° 2787
www.lebuteur.com
12
Mercredi 8 octobre 2014
Coup mou
USMH
Ziane Chérif «Les grands noms Ziane Chérif «Les grands noms Ziane Chérif «Les grands noms
Ziane Chérif «Les grands noms
Ziane Chérif «Les grands noms
Ziane Chérif «Les grands noms
Ziane Chérif «Les grands noms
Ziane Chérif «Les grands noms
Ziane Chérif «Les grands noms
Ziane Chérif «Les grands noms
n’ont jamais fait de grandes équipes»
n’ont jamais fait de grandes équipes»
n’ont jamais fait de grandes équipes»
n’ont jamais fait de grandes équipes»
n’ont jamais fait de grandes équipes»
n’ont jamais fait de grandes équipes»
n’ont jamais fait de grandes équipes»
Votre équipe est sur une série
de trois victoires consécutives
dont l’une face à l’USMA chez
elle. Des performances qui ne
sont pas à la portée de n'im-
porte quelle équipe. Cela de-
vrait vous rassurer quant à vos
capacités. N'est-ce pas ?
En effet, cette série de victoires
nous rassure et nous donne plus
de confiance. Cela a été difficile
face à des adversaires qui ont
tenté l'impossible pour nous bat-
tre.
Au vu de ce résultat, d'aucuns
s'accordent à dire que l'USMH
peut faire mieux qu’une place
au milieu du tableau. Votre
avis ?
En effet, et pourtant, personne
en début de saison ne donnait
cher de notre équipe surtout
après la défaite contre le RCA et
le CSC (4-1). En fait, les résultats
d’aujourd’hui ne sont que le fruit
du sérieux de tout un groupe.
Nous sommes en train de prou-
ver que les noms n'ont jamais fait
de grandes équipes, et qu'aucune
formation ne peut prétendre être
supérieure aux autres
Comment meublez-vous cette
mini-trêve ?
Nous nous entraînons réguliè-
rement comme d’habitude. Le
coach a augmenté un peu la
charge, pour entretenir nos
moyens physiques et techniques.
On est en train de préparer serei-
nement la suite du parcours et le
prochain match prévu contre la
JSS.
Mais cet arrêt risque de casser
ment se présente pour vous ce
match contre la JSS ?
Cela reste avant tout une ren-
contre ordinaire, mais devant
une équipe qui prétend à une
place sur le podium. Ce sera un
le rythme, non ?
Oui, ça il faut l’avouer, à
chaque fois qu’il y a arrêt du
championnat, nous constatons
une cassure dans notre rythme
de compétition. Nous espérons
que cet arrêt n’influera pas néga-
tivement sur notre rendement.
D’ailleurs, on doit bien travailler
durant cette période et on conti-
nuera à le faire afin d’éviter un
éventuel fléchissement.
match difficile pour les deux
équipes. Notre mission ne sera
pas une mince affaire, mais je
pense qu’on a des atouts à
faire valoir. On est bien
conscients de la tâche qui
nous attend, donc on
fera tout pour sortir
vainqueurs de cette
confrontation.
Entretien réalisé par
Nacer-Eddine Ratni
A propos, justement, com-
Un programme chargé attend les joueurs
L a reprise a eu lieu hier et aussi surpre-
nant que cela puisse paraître, Iaiche a
décidé d’entamer son travail avec un
travail de grande charge. Par rapport à
cette décision, on peut dire que l’entraîneur de
l’USMH n'a pas renoncé à mettre en œuvre
son programme pour cette trêve. Bien que les
résultats en ce début de saison plaident en sa
faveur, contrairement à ce que certains puis-
sent penser, Iaiche mise beaucoup sur cette
mini-trêve pour que son équipe puisse mon-
trer un visage encore plus séduisant à la re-
prise de la compétition. Pour lui, cette trêve
est une bonne occasion pour parfaire la cohé-
sion, surtout qu'il a sous sa coupe l'ensemble
de l'effectif. En tenant compte du fait que
l’équipe entamera la suite de la compétition
avec des confrontations difficiles comme celle
contre la JSS en déplacement, il est donc clair
qu’une rude tâche attend les joueurs de
l’USMH. Afin de permettre à ses joueurs de
garder la même dynamique, Iaiche a pro-
grammé un biquotidien aujourd'hui et de-
main pour les aider à préserver leurs moyens
physiques et surtout techniques. Le coach, qui
a sûrement décelé quelques lacunes lors de la
dernière rencontre disputée par ses poulains,
va faire de son mieux pour corriger les fautes
commises par l'équipe et tentera de préparer
comme il se doit un commando pour le reste
du parcours, en commençant par le prochain
face à la JSS.
Cap sur Saoura
Le championnat observe un arrêt de deux
semaines, en raison des échéances qui atten-
dent l’Equipe nationale. Iaiche compte bien
gérer cet arrêt de la compétition pour per-
mettre à ses éléments une meilleure prépara-
tion, en prévision de leur match contre la JSS.
L'USMH, faut-il le rappeler, a su se ressaisir
après deux contre-performances, en arra-
chant trois victoires dont l’une à Bologhine
face à l’USMA. Elle sera en appel dans deux
semaines à Béchar pour accueillir la JSS.
Ainsi, cette mini-trêve sera certainement bé-
néfique pour le club phare de la banlieue est
d'Alger, à condition bien sûr que le staff tech-
nique en profite. Cela dit, il reste encore envi-
ron une semaine au staff technique pour
préparer son groupe pour ce prochain ren-
dez-vous où les joueurs de la Saoura, ne sont
pas prêts à céder le moindre point contre une
équipe harrachie déterminée à enchaîner
avec une victoire.
N. R.
Le kiné petits soins avec aux Amada Dans le souci de remettre rapidement sur pied
Le kiné
petits soins
avec
aux Amada
Dans
le souci
de
remettre
rapidement
sur
pied
Amada,
le
milieu
offensif
qui
souffre
d'une
légère
blessure
à
la
cuisse,
le staff
mé-
aucun effort pour
dical de l'USMH ne ménage
accomplir sa tâche avec tout
le professionna-
en effet
soumis à
lisme voulu. Le Malgache est
n'a d'ailleurs pas
des soins biquotidiens. Il
participé au
hier.
match d’application joué
Deux matchs amicaux pour
corriger les carences
D ans cette perspective, les deux
matchs amicaux, au programme de
cette trêve, constituent en fait un vé-
ritable test pour le staff technique de
meilleure formule, qui permettra à son équipe
de bien négocier le match face à la JSS prévu à
Lavigerie dans une dizaine de jours. Cette
confrontation amicale permettra à l'équipe
harrachie de parfaire sa cohésion et bien pré-
parer son prochain rendez-vous en champion-
nat.
La défense se porte
beaucoup mieux
l’USMH qui aura l'occasion d'évaluer le travail
effectué jusque-là et apporter quelques re-
touches avant la rencontre de la prochaine
journée face à la JSS. «On est en train de conti-
nuer le travail qu'on a entamé depuis plusieurs
semaines. On essaye surtout d'entretenir le
rythme de l'équipe. On aura à disputer des
matchs amicaux qui permettront aux joueurs de
travailler sur tous les plans et apporter les cor-
rectifs nécessaires aux carences que nous avons
D' aucuns parmi les
supporters de
l'USMH se rap-
«C’est l’occasion pour certains
de montrer de quoi ils sont
capables»
pellent qu’en
constatées pendant cette première partie du
championnat», déclarera de son côté l'entraî-
neur adjoint, Bechouche.
Sachant que le parcours est encore long et
difficile, beaucoup de joueurs remplaçants qui
n'ont pas eu l'occasion de jouer en compétition
officielle ou n'ayant effectué que de rares appa-
ritions, auront l’occasion de jouer et de prouver
à l’entraîneur qu’il peut compter sur eux. C’est le
cas de Tiaiba, Laribi, Kara qui auront l'opportu-
nité de convaincre et séduire leur entraîneur
Abdelkader Iaiche. Ce sera aussi une bonne oc-
casion pour l’entraîneur en chef qui aura une
idée plus précise sur les capacités et les moyens
de chaque élément que renferme son effectif.
«On a entre les mains 23 joueurs avec qui on tra-
vaille actuellement, et chacun aura sa chance
pour prouver ce dont il est capable.»
début de saison, le comparti-
ment défensif de l’USMH encais-
sait beaucoup. Six buts, rien que
pour les trois premiers matchs
de la saison. Il était pour cela
considéré comme le maillon fai-
ble de l’équipe. Mais depuis la
quatrième journée, les choses
ont beaucoup changé dans le
sens positif. Du moins, c’est ce
que l’on peut affirmer sans
risque de se tromper, si l’on tient
compte du nombre total de buts
encaissés par la défense harra-
chie, après six journées de
championnat. En d’autres
termes, l’arrière-garde de l’USMH
se porte beaucoup mieux qu’en
début de saison. C'est une réa-
lité au vu de la moyenne qui est
passée d’une moyenne de 2 buts
à 1 but par match. Il est vrai que
nombreux parmi les supporters
ont remarqué que les défenseurs
ne s'affolent plus comme avant,
à chaque fois qu'il y a danger.
Cette constatation nous a même
été confirmée par Bechouche,
Une première joute amicale ce
jeudi
Les responsables harrachis, en collaboration
avec le staff technique, à sa tête l'entraîneur
Abdelkader Iaiche, comptent programmer un
match amical pour ce jeudi. Le coach veut sur-
tout permettre à ceux qui n'ont pas joué de res-
ter toujours compétitifs et, pourquoi pas, leur
donner la chance en match officiel. Ce sera une
bonne occasion pour l'entraîneur de trouver la
l'adjoint de Iaiche. Interrogé sur
cette amélioration du comparti-
ment défensif qui se comporte
beaucoup mieux qu'en début de
saison, le coach adjoint nous
dira : «Avant de vous en donner
les raisons, je peux vous dire
que j'étais certain que les choses
allaient changer pour le compar-
timent défensif. En fait, le pro-
blème était dû à une
inadaptation des nouveaux
joueurs au système de défense.
Je pense qu’aujourd’hui, les gars
ont bien compris cela et c’est
pourquoi on a encaissé.»
L'attaque n'a rien
perdu de son
efficacité
N. R.
compartiment offensif de l'USMH
n'a rien perdu de son efficacité.
Malgré quelques absences par-
fois, il n'en demeure pas moins
que les attaquants, appelés à
combler le vide, se montrent
aussi efficaces sinon plus que les
titulaires. L'USMH a marqué dix
buts en six matchs. Ce qui est
une moyenne acceptable. On
dira même mieux que celle de la
saison passée. Pourtant, d'au-
cuns en début de saison crai-
gnaient un manque en attaque
après le départ de Sylla. Finale-
ment, les Abid, Frioui, Bena-
chour et Boumechra ont réussi à
faire autant sinon mieux que
leurs prédécesseurs. Ce constat
et cette comparaison nous amè-
nent à dire que l'attaque harra-
chie n'a rien perdu de son
efficacité par rapport à ce qu'elle
a montré la saison passée, que
ce soit lors des matchs amicaux
ou officiels.
En dépit de ce que l'on dit, le
N. R.
la saison passée, que ce soit lors des matchs amicaux ou officiels. En dépit de ce
www.lebuteur.com N° 2787 Coup de trop CRB Mercredi 8 octobre 2014
www.lebuteur.com
N° 2787
Coup de trop
CRB
Mercredi 8 octobre 2014
N° 2787 Coup de trop CRB Mercredi 8 octobre 2014 13 Après avoir critiqué l’arbitrage face
13
13

Après avoir critiqué l’arbitrage face à l’USMA

Djediat prend 4 matches

L e meneur de jeu du

CRB, Djediat, est

en train de vivre

des débuts délicats

avec son nouveau

club, le CRB. Après

terrain, dont deux avec sursis. Ajouter à cela qu’il aura droit à une sanction financière qui s’élèvera à 5 millions de dinars. Le meneur de jeu du CRB n’est pas le seul à avoir été convo- qué par la commission concernant cette af- faire mais, avec lui, son entraîneur, Victor Zvunka, qui, lui aussi, directement après la rencontre, avait remis en cause la fiabilité de l’arbitrage. Or, le Français, lui, s’en sortira sans aucune sanction.

La direction ne comprend pas l’acharnement de la commission

Suite à cette sanction infligée à Djediat, la direction du CRB qui, elle aussi, est en train d’examiner une autre affaire concernant le milieu de terrain, ne comprend pas tout cet acharnement de la commission de discipline sur le club de Laâquiba. Que ce soit Djediat ou Zvunka, ce n’est pas la première fois que des responsables ou des joueurs critiquent l’arbitrage, c’est devenu d’ailleurs une marque de fabrique chez certaines équipe au lende- main d’un revers, pourtant la plupart arri- vent à passer entre les mailles du filet mais le club du CRB, au lendemain seulement de la sortie médiatique de l’entraîneur et de son joueur, a vu la direction recevoir une convo-

cation pour écouter les deux hommes.

Une autre sanction attend le joueur

Maintenant que Djediat est au courant de la sanction infligée par la commission de dis- cipline, reste pour lui de connaître celle de sa direction suite à son dérapage avec les sup- porteurs en première période face à l’ASO. Ainsi, l’addition pourrait être encore plus salée pour l’ancien Usmiste. Certes, il ne risque en aucun cas de se faire libérer comme le revendique une partie des supporteurs du Chabab, mais il pourrait voir son bail infligé par la commission se prolonger de quelques matches par sa direction. Aussi, il est fort probable qu’une autre sanction financière lui soit infligée en plus de celle de la commission de discipline. Maintenant que les fêtes de l’Aïd sont pas- sées, la direction du Chabab devrait se ren- contrer, sans doute avant la fin de la semaine, afin de trancher l’affaire Djediat et son déra- page lors du match face à l’ASO. Pour le mo- ment, personne ne pourra se prononcer sur l’éventuelle sanction dont écopera Djediat, mais, à en croire les derniers propos livrés par Malek, la direction devrait se montrer clé- mente avec son joueur. Lamine Amimi

six journées seule-

ment, l’ancien Usmiste se met déjà sur le dos tous les supporteurs du club après avoir eu la mauvaise idée de répondre à la provocation de cer- tains durant la rencontre face à Chlef. Les soucis de Djedait ne s’arrê- teront pas là puisque, en parallèle, le joueur avait une affaire en cours à la commission de discipline après avoir ouvertement critiqué l’arbitre de la rencontre, Arab, lors du derby face à l’USMA, suite à la défaite de son équipe sur un score de (2-0). Hier, dans la journée, le verdict est tombé. Le site de la Ligue, par le truchement d’un communiqué, nous a révélé la sanction que la commission de disci- pline, après avoir examiné le dossier et écouté la version de Djediat dans la se- maine qui a précédé la réception de l’USMBA, lui aura infligée. Ce sera quatre rencontres de suspension pour le milieu de

«Je demande pardon aux supporteurs du Chabab»

que ma réponse était destinée à ces deux ou trois supporteurs qui n’arrêtaient pas d’insulter ma mère. Jamais je ne me permettrais d’in- sulter les suppor-

teurs du CRB si ce n’est quelques- uns qui, appa- remment, avaient une dent contre moi. Si ce que j’ai

fait les a irrités, je tiens à m’en excuser ce n’était pas mon inten- tion, j’aimerais juste qu’ils se mettent à ma place et penser à la pression que nous, les joueurs subis- sions durant la rencontre à laquelle s’ajoutera cet acharnement de cer- tains supporteurs. A votre avis pourquoi certains supporteurs vous ont pris pour cible dès le début du match ? Sincèrement, je ne saurais vous dire. J’avais l’impression que cer- tains se sont déplacés spécialement pour moi, pour m’insulter tout au long de la rencontre. Je ne sais pas s’ils avaient un différend avec moi en dehors des terrains ou un truc comme ça, car ce n’est pas normal que je sois pris pour cible avant même que le match commence. Permettez-moi encore une fois de le répéter très clairement, je présente mes excuses à toutes les personnes que j’aurais pu offenser par ma réaction. Certains vous reprocheraient votre réaction sachant que vous êtes supposé avoir un vécu dans

«J’ai

les terrains. Que répondriez- vous à cela ?

Je sais bien que j’aurais pu éviter toute cette histoire, mais je voudrais que vous vous mettiez à ma place, j’avais perdu ma concentration et entendre ces gens insulter ma mère malade m’a complètement fait per- dre mon sang-froid, ce qui m’a poussé à réagir de la sorte. A ma venue au club je ne pensais jamais tomber dans ce genre d’histoire car je connais bien les supporteurs du Chabab, d’ailleurs c’est ce qui me choque le plus avec du recul. Que pourriez-vous dire de la di- rection et du staff qui vous ont défendu dans cette affaire ? Je remercie tous ceux qui m’ont soutenu durant cette période, que ce soit le président ou le staff tech- nique. Je suis très atteint par cette histoire et leur soutien m’apporte beaucoup. Est-il possible de revoir le vrai Djediat prochainement ? Je vais tout faire pour apporter le plus à cette équipe et honorer la confiance de la

s’arrangent pas pour vous, vu que la commission a décidé de vous suspendre quatre rencon- tres suite à votre réaction sur l’arbitrage à la fin du match face à l’USMA… Oui, vous pouvez le dire, rien ne s’arrange pour moi. En apprenant la nouvelle j’ai beaucoup souffert, car je ne comprends pas cette sanction, sachant que je n’ai pas insulté les ar- bitres ou manqué de respect à la

Ligue professionnelle de football. Tout ce que j’ai dit sur le sujet c’était que les décisions de l’arbitre avaient influé sur le score de la rencontre. Vous savez que la direction à dé- posé un recours sur votre sanc- tion ? Oui, et cela doit se faire car comme je vous l’ai dit mes déclara- tions à la presse n’avaient rien de choquant. J’avais juste donné mon point de vue sur une question qu’on m’a posé. Un dernier mot pour conclure ? J’aimerais juste insister sur le fait que j’ai répondu seule- ment à la provocation de deux-trois sup- porteurs. Je sais bien

que cela n’explique pas mon geste pour autant c’est pour quoi je m’en excuse une énième

fois auprès de ce club du CRB que je res- pecte. Je suis venu ici pour jouer et donner du plaisir pas pour l’argent, je vou- drais donc réussir dans ma mission. Entretien réalisé par F. A.

direction et

du staff

technique. Il

sera aussi

question au-

«La sanction de la commission m’a fait rire»

jourd’hui de re- gagner le cœur de nos suppor- teurs ce sera ma priorité dès mon retour à la compétition. Apparemment, les choses ne

Pour commencer laissez-nous vous dire Aïd Moubarek… Merci beaucoup, à vous aussi ainsi qu’à tous les Algériens. Que Dieu agrée nos bonnes actions ainsi que

les vôtres… sinon je ne vous cache pas que j’ai vécu cette fête dans des conditions très

répondu à la provocation de deux-trois supporteurs pas à tous»

spéciales après ce qui s’est passé à Chlef la semaine der- nière, cela m’a beaucoup at- teint. En revenant sur cette affaire, pourriez-vous nous apporter quelques détails sur ce qui s’est vraiment passé ce jour là ? Ce qui s’est passé c’est que deux ou trois supporteurs n’arrêtaient pas d’insulter ma mère depuis le

Zvunka met l’accent sur la préparation A la reprise, hier, le coach du CRB, Victor
Zvunka met
l’accent sur la
préparation
A la reprise, hier, le coach du CRB, Victor
Zvunka, a tenu une petite réunion avec ses gars
dans un coin du terrain. Le Français n’a pas voulu
encore évoquer la rencontre du derby face au NAHD,
mais voudrait pour le moment se concentrer sur la
préparation et faire en sorte que ces 10 jours soient
très instructifs pour son groupe. C’est d’ailleurs dans
ce sens qu’il tiendra son discours. Zvunka a appelé
ses joueurs, après avoir pleinement profité des
fêtes de l’Aïd, à se dévouer à cette préparation.
Pour le coach, cette trêve est une aubaine
pour le groupe de revoir ses défaillances
qui font que l’équipe peine à enchaî-
ner les bons résultats.

début de la rencontre, ce qui m’a poussé à un moment donné à réagir. Je ne suis pas en train justifier ce que j’ai fait mais je n’ai pas accepté le fait que quelques supporteurs s’en

prennent à ma mère souf- frante, ça m’a complète- ment fait péter les plombs. Savez-vous que votre

réaction avait irrité les supporteurs tout au long de la rencontre ? Oui je le sais bien et ça a même provoqué une réaction hostile à mon égard avant la mi- temps. Je veux juste qu’ils sachent

Les Belouizdadis reprennent la préparation

A près avoir fêté l’Aïd auprès de leurs proches, les joueurs du Chabab de Be- louizdad ont repris, hier,

le chemin de la préparation dans leur stade du 20-Août. Zvunka, le technicien en chef, avait donné ren- dez-vous à son équipe dans la mati- née pour entamer une séance d’entraînement axée principalement sur le plan physique. Les camarades de Bougueroua, après avoir été mal- menés par Bourzag dans la matinée,

ont eu un autre rendez-vous dans l’après-midi pour une autre séance d’entraînement avec une charge revue à la baisse.

Cherfaoui dans le groupe

C’était la grande interrogation de cette reprise. Cherfaoui, après deux semaines d’absence allait-il repren- dre la préparation avec ses cama- rades, comme nous l’avait soufflé notre source ? C’était le cas. L’ancien

de l’Arbâa a bel et bien repris hier l’entraînement. Le défenseur central

dernier, mis à l’arrêt durant deux se- maines pour régler sa situation, aura

a aujourd’hui réglé sa situation vis-

dix

jours pour s’entraîner et peaufi-

à-vis du service national et peut

ner

sa forme physique et ainsi re-

enfin se concentrer sur sa tâche avec le Chabab.

prendre sa place dans l’axe de la défense du Chabab.

Il aura assez de temps pour reprendre sa forme

Cette trêve des rencontres inter- nationales tombe bien à propos pour le défenseur central du Chabab. Ce

Djediat absent

Très atteint par ces derniers évé- nements, Djediat, lui, n’a pas pris part à la séance de reprise d’hier. Le joueur sera malgré lui appelé à se manifester dans les jours qui vien- nent pour se faire entendre de la di-

rection et par la suite connaître sa sanction.

Sellami et Obélé aussi

L’ancien de l’USMA n’est pas le seul absent de la séance de reprise. Avec lui, Sellami et Obélé n’ont, eux non plus, pas répondu présent hier. Or, les deux hommes ne tarderont pas à rejoindre le groupe pour enta- mer la préparation du match face au NAHD.

L. A.

14
14
N° 2787 www.lebuteur.com Mercredi 8 octobre 2014 MOB Coup difficile défaites certaines. Amrani ne fait
N° 2787
www.lebuteur.com
Mercredi 8 octobre 2014
MOB
Coup difficile
défaites certaines.
Amrani ne fait pas
confiance aux défenseurs
de la saison dernière
Il y a pourtant des défenseurs qui
peuvent donner un plus, à l’image des
Bouamria, Guedjali, Salhi et Baouali
mais le coach Amrani continue de les
ignorer en faisant confiance aux autres
défenseurs qui ont pour habitude de
jouer depuis le début de saison. Am-
rani doit donner la chance à ce quatuor,
pour que l’équipe réussisse à avoir de
bons résultats et retrouve sa solidité en
défense.
Heureusement que les
attaquants ont été efficaces
Certes, les défenseurs n’ont pas été à
la hauteur, mais il y a les attaquants qui
ont réussi à répondre présents, en mar-
quant plusieurs buts face à de bonnes
équipes comme le MCA ou l’ESS pour
ne citer que ces deux géants du football
algérien. Les Ballo, Yaya, Rahal et com-
pagnie ont été efficaces et ont sauvé
l’équipe de défaites certaines.
Natouri F.

Vers la programmation de 2 matchs amicaux

Amrani qui aura devant lui une di- zaine de jours, pour préparer le match face au CSC, sera obligé de programmer au moins deux matchs amicaux, pour que son équipe reste compétitive. Le coach des Vert et Noir aura du pain sur la planche et sera obligé d’apporter des correctifs et améliorer le jeu de l’équipe, afin que cette dernière soit plus entre- prenante et percutante, lors du match qui l’attend face aux Constantinois le 17 de ce mois au stade de l’Unité-Maghré- bine de Béjaïa. Pour l’instant, l’identité des deux adversaires n’est pas encore connue, mais pour les deux matchs ils auront lieu, vendredi ou samedi et mardi prochain.

Un grand chantier attend Amrani

Un grand chantier attend le staff tech- nique des Vert et Noir et le coach Am- rani sera appelé à apporter des correctifs et rectifier le tir, pour que l’équipe réap- prenne à gagner ses matchs au lieu de se contenter des matchs nuls. Car si ça continue, le club risque bel et bien le purgatoire. Le driver du MOB est appelé à revoir sa copie et certains choix de joueurs, en donnant la chance à d’autres éléments marginalisés depuis l’entame de la saison. Des joueurs comme Baouali, Guedjali, Bouamria, Salhi et autres ont vraiment besoin de cette chance pour montrer de quoi ils sont ca- pables. Il suffit juste de les mettre en confiance, ces derniers sauront com- ment apporter un plus et donner de la solidité à la défense mobiste très fébrile, comme en témoignent ces cinq buts en- caissés en l’espace de six matchs joués.

Natouri F.

Elle a encaissé cinq buts en six matchs

La défense inquiète Amrani

L e MOB réalise de bons résul- tats en ce début de saison, surtout en dehors de ses bases, mais ça reste insuffi- sant, du moment que l’équipe

encaisse des buts dans des moments sensibles de la rencontre. C’est le cas face à l’ASMO, au MCA et à l’ESS et les défenseurs ont une grande part de res- ponsabilité dans ces résultats. Même si on dit toujours que chaque résultat est du ressort du collectif, cela ne peut em- pêcher les amoureux du club de pointer du doigt la défense qui à leurs yeux n’a pas accompli sa tâche comme il se doit. La preuve, la défense a pris une douche froide de toutes parts, face aux Sétifiens et contre les Mouloudéens ainsi que les Asémistes. Le coach Amrani doit revoir sa copie concernant les joueurs appelés à composer le compartiment de la dé- fense.

L’axe central très fébrile

L’axe central du MOB a toujours montré des signes de faiblesse depuis l’entame du championnat et même le coach Amrani n’arrive toujours pas à trouver la bonne paire qui puisse ré- pondre à ses larges attentes. Les duos

Les Ultras célèbrent leur 5e anniversaire

Comme chaque année, les ul- tras des Crabes ne ratent pas l’oc- casion, pour marquer l’anniversaire de la création de ce groupe. C’est donc le 3 octobre dernier que leur 5e anniversaire a été fêté. Ces derniers ne ratent pas les occasions pour récompenser et rendre hommage aux gens qui ont servi le MOB. On ne peut que souhaiter joyeux anniversaire aux Ultras et longue vie à ce groupe qui fait sensation à chacune des sorties des Vert et Noir.

200 membres composent ce groupe de supporters

Les Ultras gagnent du terrain de jour en jour et cela s’est vérifié à travers l’affiliation et l’adhésion de plusieurs supporters à ce groupe. On dénombre déjà pas moins de 200 membres qui ont rejoint ce groupe de supporters.

Les rois des craquages

Comme tout le monde connait les Ultras des Crabes, ces derniers sont les rois des craquages. D’ail- leurs des images de ces craquages ont été diffusées sur plusieurs chaines de télévision étrangères. Ce qui dénote le grand profes- sionnalisme de ce groupe de supporters et leur attache- ment aux couleurs du club.

Ils préparent une surprise face aux Sanafir

Les Ultras préparent activement le match qui attend leur équipe favo- rite face au Chabab de Constantine le 17 de ce mois. Les Ultras qui sont connus pour leur amour du club, prépa- rent une grosse sur- prise pour le jour J et comptent donner de la voix à l’occasion de cette chaude empoignade qui va les opposer au CSC, leader du champion- nat.

Natouri F.

Sidibé-Mebarakou ou Messaoudi-Me- barakou n’ont pas été à la hauteur et il y a un déséquilibre entre eux. Le driver des Vert et Noir est appelé à trouver des solutions en prévision de la pro- chaine rencontre qui les attend face au CS Constantine.

Les arrières latéraux doivent se secouer

C’est le cas aussi pour les arrières la- téraux, lesquels doivent refaire surface et se secouer pour retrouver leur forme et leur niveau. Les Benali et Aguid ont commis des erreurs face à l’ESS et l’ASMO, et doivent faire preuve de plus de concentration et de solidité, pour casser les actions des attaquants séti- fiens le 17 octobre prochain.

Les gardiens de but ont été à la hauteur

Fort heureusement que les gardiens de but Zaidi et Rahmani ont été à la hauteur et ont répondu favorablement aux attentes du large public mobiste. Même si les défenseurs n’ont pas été à la hauteur, les deux gardiens de but ont sauvé la face, en évitant à l’équipe des

de but ont sauvé la face, en évitant à l’équipe des Rahal «J’espère que ce but

Rahal

«J’espère que ce but en appellera d’autres»

Buteur face aux gars de Aïn El Fouara, Rahal revient sur le match nul enregistré dans les dernières mi- nutes de la partie et sa prestation. «J’espère que ce but en appellera d’au- tres. Je suis très heureux de contribuer au résultat de mon équipe, même si j’au- rais aimé que le MOB s’impose face à l’ESS, car on avait la possibilité de s’offrir la victoire et continuer sur notre lancée. On est sur la bonne voie et on aurait aimé renouer avec la victoire et mettre fin à cette série de matchs nuls.»

«On va essayer d’exploiter cette trêve»

Rahal croit dur comme fer en les capacités de son équipe de refaire surface. Le joueur es- time : «On va essayer de mettre à profit cette trêve, pour retrouver nos sensations et surtout améliorer notre rendement, pour renouer avec les victoires». Avant de conclure : «On a réussi un bon début de saison, en s’imposant lors de la première journée, avant de nous contenter de cinq matchs nuls. C’est le moment de réappren- dre à gagner et ce sera inch’Allah face au CS Constantine lors de la prochaine journée. On jouera chez nous et on doit en profiter pour rendre le sourire à nos supporters».

Yaya «Face au CSC, on renouera avec la victoire»

L’attaquant Faouzi Yaya est très content de retrouver ses sensations et ses forces et il déclare : «Face aux Séti- fiens on était sur le point de gagner ce match, mais vers la fin on a encaissé le but égalisateur, c’est bien dommage !» Avant d’ajouter : «C’est un bon point de pris, même si d’un autre côté on pense qu’on a raté deux précieux points. Mais il ne faut pas oublier qu’on a joué contre une équipe qui n’est plus à présenter l’ESS, et qui est finaliste de la Ligue des champions africaine». Pour ce qui est du match qui les attend face au CSC, Yaya est catégorique et ne pense qu’à la vic- toire et rien d’autre, il dira : «La victoire face au CSC est impérative et on doit se préparer en conséquence pour être prêt et répondre aux larges attentes des Crabes qui attendent beaucoup de nous cette saison.» Et de conclure : «Face au CSC on doit renouer avec la victoire et inch’Allah on sera au rendez-vous. Me concernant je suis content de retrouver mes sensations et ma place de titulaire. J’ai joué les deux derniers matchs et je pense que j’ai donné le meilleur de moi- même. On est décidés à aller encore de l’avant et à avoir de bons résultats. Cette trêve est bénéfique pour nous et on va bien se préparer pour attaquer le match face au CSC dans de meilleures condi- tions».

pour nous et on va bien se préparer pour attaquer le match face au CSC dans

Natouri F.

www.lebuteur.com N° 2787 Ligue 1 Mercredi 8 octobre 2014 Coup d’œil
www.lebuteur.com
N° 2787
Ligue 1
Mercredi 8 octobre 2014
Coup d’œil

NAHD

Benyahia : «Nous sommes condamnés

à rectifier le tir face au CRB»

Comme il fallait s’y attendre, le NAHD a concédé sa qua- trième défaite en champion- nat. Un commentaire ? Que voulez vous que je vous dise ? Cette défaite nous a fait beaucoup de mal. Nous avons beaucoup misé sur cette ren- contre pour réussir le déclic et enregistrer notre première vic- toire. Sur le plan psycholo- gique, un succès contre le MCO nous donnera plus de confiance et de sérénité et nous permettra de retrouver le moral et nous réconcilier ainsi avec nos supporters. Malheu- reusement, l’équipe est passée à côté et nous avons laissé filer trois précieux points qui auront leur pesant d’or au décompte final. Mais il ne faut pas faire la fine bouche car ce n’est pas la fin du monde. Il nous reste d’autres chances pour rectifier le tir. Votre équipe a mal géré le match et la défaite a été lo- gique, n’est-ce pas ? Je ne suis pas d’accord avec vous. Peut-être avons-nous mal géré le match à un moment de la rencontre mais nous ne mé- ritions pas de perdre. Sur une erreur de concentration, notre adversaire a été efficace. On de- mande pardon aux supporters et on leur promet un sursaut d’orgueil dès la prochaine sortie à domicile. Il faut tourner la

Il sera concerné par le match face à l’USMA

Boukhenchouche

a réintégré le groupe

Touché aux adducteurs de- puis l’intersaison, l’atta- quant Salim Boukhenchouche semble rétabli de sa blessure. Après une très longue convales- cence, le joueur vient de réintégrer le groupe et s’en- traîne normalement avec ses coéquipiers. Le joueur ne sera pas prêt pour le prochain choc face au CRB, mais il sera présent contre l’USMA, apprend- on.

Deux matches tests au menu

Afin de donner plus de temps de jeu aux joueurs, le staff technique hussein- déen envisage deux matches tests lors du séjour de Hammam Bourguiba. En attendant de désigner ses adversaires, Aït Djoudi veut faire tourner son ef- fectif et découvrir ainsi certains joueurs qui méri- tent sa confiance. Le coach du NAHD compte donner leur chance aux autres élé- ments qui n’ont pas été déjà incorporés durant les six premiers matches du championnat. Cet arrêt de la compétition officielle pourrait être bénéfique pour les remplaçants qui auront deux semaines, ou plutôt, deux matches pour prouver ce dont ils sont ca- pables.

Youcef M.

page de ce match et préparer la suite du championnat. Certains incombent la défaite aux défenseurs…

La responsabilité demeure col-

lective. J’estime que la défense

a fait de son mieux. Les Ora-

nais se sont bien appliqués et leurs attaquants étaient plus ef- ficaces. A mon avis, on ne peut pas viser un joueur ou un com- partiment car le football est un sport collectif et chacun dans l’équipe doit assumer ses res- ponsabilités. Il faut tourner la page du MCO et en ouvrir une nouvelle. Comment peut-on expliquer cette mauvaise posture ?

A mon avis, le problème n’est

pas d’ordre technique. J’estime que le problème demeure psy- chologique plus qu’autre chose. Les joueurs sont bloqués men- talement et n’arrivent pas à se libérer. Je pense que seule une victoire nous permettra de re- trouver notre équilibre. Les supporters sont plus que jamais déçus… Sincèrement, je ne sais plus quoi dire. Tout le monde a be- soin de réconfort et nos sup- porters semblent abattus. A mon sens, il faut avoir un men- tal d’acier et résister dans ces moments pénibles. Nous nous excusons auprès de tous les Husseindéens même si nous sommes déçus d’avoir concédé

une telle défaite. Croyez-moi, nous avons besoin de leur sou- tien et de leur présence à nos côtés. On promet de se ressaisir dès le prochain match du championnat. Justement, votre pro- chain adversaire sera le CRB. Comment voyez-vous cette empoignade ? Nous avons encore du temps pour ce ren- dez-vous. Donc, il faut bien préparer cette rencontre qui s’an- nonce difficile pour les deux équipes. Les deux formations demeurent

sous pression et cha- cune fera le maximum pour redresser la situa- tion. De notre part, on doit se ressaisir face au CRB afin de récupérer quelques points per- dus. Désormais, la balle est dans notre camp, nous les joueurs. J’es- time qu’aucun autre faux pas n’est toléré. La défaite est interdite contre le CRB. Ainsi, nous sommes condam- nés à battre notre pro- chain adversaire si on veut respirer et pour- suivre notre chemin en toute sérénité.

Youcef M.

Départ mercredi pour Hammam Bourguiba

Un stage de sept jours

pour meubler la trêve

C’ est le retour au calme à Hussein Dey après tout ce

qui s’est passé dernièrement.

En dépit de la déception, la reprise a été marquée par une bonne ambiance et les joueurs semblent avoir re- trouvé le moral. Les joueurs étaient présents à Bensiam,

à l’exception de Allali, re-

tenu par une panne de véhi- cule. Alors que le staff technique allait entamer en début de semaine sa prépa- ration pour le choc contre le CRB, la Ligue profession- nelle vient de décider une nouvelle trêve dictée par les éliminatoires de la coupe d’Afrique 2015, prévue au Maroc. En effet, le cham- pionnat devrait observer un

arrêt de 15 jours et les clubs reprendront ainsi la compé- tition le 17 octobre pro- chain. Une trêve qui tombe

à point nommé pour le

NAHD, appelé à revoir cer- tains mécanismes et appor- ter les réglages qui s’imposent. L’entraîneur du NAHD semble une nouvelle fois soulagé du report de la compétition officielle. Pour lui, l’interruption du cham- pionnat sera bénéfique et permettra à son groupe de préparer la suite du cham- pionnat dans de meilleures conditions. C’est ainsi que la direction vient de program- mer un stage de sept jours à Hammam Bourguiba. L’équipe prendra la route

demain et devrait rentrer au pays mercredi prochain, soit à trois jours du derby contre le CRB. Aït Djoudi aura en- core du temps pour corriger certaines lacunes constatées lors des six premiers matches du championnat. Inutile de dire qu’il aura du pain sur la planche…

Les joueurs

soulagés

Idem pour les joueurs qui sont conscients de l’impor- tance de l’arrêt du cham- pionnat pour se refaire une santé. «Le match contre le MCO nous est resté en tra- vers de la gorge. Nous avons fourni d’énormes efforts mais ils n’ont pas été récompensés. L’efficacité nous a fait défaut mais cette défaite ne remet pas en cause notre valeur. Ce revers nous a démontré cer-

taines lacunes et cette trêve sera bénéfique pour le groupe. Nous avons plus de dix jours pour apporter les rectificatifs et les réglages qui s’imposent. On doit régler quelques problèmes d’ordre physique et technico-tactique lors de ce stage de Hammam Bourguiba», nous dira le gardien Mokrane Seddiki. En parallèle, un énorme tra- vail psychologique sera ac- compli afin de retaper le moral du groupe et permet- tre aux joueurs de garder le moral.

Youcef M.

15
15
RCA Le RCA écope d’un match à huis clos Suite au comportement des supporters à
RCA
Le RCA écope d’un match
à huis clos
Suite au comportement des supporters à la
fin de la rencontre face au MCEE, une partie
qui a vu les hommes de Neggazi enregistrer
une nouvelle contre-performance à domicile
en concédant le nul, le RCA écope d’une ren-
contre à huis clos ferme. C’est hier dans la
journée que la commission de discipline
chargée d’examiner l’affaire, a rendu public
son verdict par le truchement d’un commu-
niqué via le site de la LFP. Ainsi, la rencontre
qui se jouera sans les Vikings au stade Smail-
Mekhlouf, sera celle de la réception de la JSS
pour le compte de la 8e journée de cham-
pionnat.
Amani : «Une sanction
méritée»
Le président du RCA, Djamel Amani en
bon sportif estime que la sanction infligée par
la commission de discipline est amplement
méritée vu la réaction de certains supporters
qui s’en sont pris aux joueurs à la fin de la
rencontre. «Notre sanction est méritée. J’avais
mis en garde nos supporters plus d’une fois,
mais certains pseudo-supporters qui n’ont rien
à faire de l’intérêt du club se sont quand même
permis des dépassements.»
«Je songe à retourner à
Brakni»
Ce dépassement des supporters pousse le
président de l’Arbâa, Amani, à penser sérieu-
sement à éloigner son équipe de ce genre de
réactions, qui n’arrange en rien les affaires du
club. «Je trouve ça illogique, notre équipe n’a
pas gagné pour que ces gens là réagissent de
cette manière. Je ne vous cache pas qu’au-
jourd’hui, cette affaire me pousse à étudier la
possibilité de délocaliser nos matchs à Brakni.
Comme ça, seuls les vrais supporters viendront
nous soutenir.»
MCEE
seuls les vrais supporters viendront nous soutenir.» MCEE PUB Les joueurs régularisés avant le match de

PUB

Les joueurs régularisés avant le match de la JSK

l Les joueurs du MC El Eulma seront ré- gularisés avant le match de la JS Kabylie,

annonce le président du club, Arras Herrida. Ce dernier a ordonné le trésorier de verser aux joueurs un mois de salaire avant ce match important pour l’équipe qui aspire à

aligner sa troisième victoire de la saison et confirmer sa bonne santé du mo-

Trois milliards dans les caisses

l La décision du président de payer les joueurs est motivée par le fait que le

club vient de bénéficier d’une subvention de

l’APC, estimée à 3 milliards de centimes. La Direction a préféré donc payer les joueurs un mois de salaire pour les motiver davan- tage à rester sur la même dynamique. Le président du club a déclaré à ce sujet

Herrida veut transférer Derrardja Le président Herrida songe déjà à trans- férer le meneur de
Herrida
veut transférer
Derrardja
Le président Herrida songe déjà à trans-
férer le meneur de jeu de l’équipe Walid Der-
rardja à l’étranger pour renflouer les caisses
du club et donner une autre dimension au
joueur qui possède de grandes qualités tech-
niques. Herrida est à la recherche d’un bon
manager pour placer le joueur dans un
club à l’étranger, apprend-on.

ment. En revanche la prime du match nul ramené de l’Ar- bâa face au RCA est re- portée après le match, ajoute notre source. Cette décision va sans

doute motiver davan- tage les joueurs à se surpasser et vaincre le signe indien face aux Canaris qui ont toujours bien négocié leur déplace- ment à El Eulma.

: «Les joueurs vont percevoir un mois de salaire avant le match contre la JSK malgré les dif- ficultés financières dont souffre le club depuis le

début de saison. La direc- tion sait bien que les joueurs en ont besoin et sont dans leur droit, ils

bénéficieront d’autres paies en temps opportun à condition qu’ils continuent sur la même lancée».

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE RELIZANE DAIRA DE S.M. BENALI COMMUNE DE MEDIOUNA N.I.F : 098448095130320

AVIS D’ANNULATION D’AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT

- En application de la décision N°237/2014 du 08/09/2014 de M. le

président de l’assemblée populaire de MEDIOUNA

- Selon la résiliation de M. BELMOKADEM Belmhel le gérant de l’en-

treprise travaux publics T.C.E du projet au dessous Le président de l’assemblée populaire de MEDIOUNA informe l’en- semble des soumissionnaires de l’annulation de l’avis d’appel d’offres N°10/2014 et toutes les procédures relatives au projet :

Réalisation chemin du douar sidi Mustafa sur 1.50 km Paru aux quotidiens en langue arabe : « EL DJOMHOURIA » et en langue française au : « LE BUTEUR » respectivement le 19 et 27 mars 2014.

Anep 31014950 / Le Buteur du 8-10-2014

N° 2787 www.lebuteur.com 16 Mercredi 8 octobre 2014 ESS Coup d’œil En prévision de la
N° 2787
www.lebuteur.com
16
Mercredi 8 octobre 2014
ESS
Coup d’œil
En prévision de la double finale de la Ligue des champions
Belameiri reprendra lundi
Madoui arrête
son programme
Dans un entretien téléphonique, l’atta-
quant Belameiri a fait savoir à son coach
qu’il poursuivait toujours les soins et qu’il
était à sa dixième séance. Il lui a égale-
ment fait savoir qu’il rentrera dimanche
prochain et qu’il recommencera à courir
le lendemain lundi.
Il pourrait être prêt
pour la finale
A près avoir repris l’entraîne-
ment hier soir, les choses
sérieuses commenceront à
partir d’aujourd’hui pour
les Sétifiens qui vont être
soumis à du biquotidien
aujourd’hui et demain. La séance de ce
matin sera consacrée à de la musculation
au centre nationale des sports olympiques
El Baz, alors que celle de l’après-midi s’ef-
fectuera sur le terrain du 8-Mai-45. Le
même programme devra être maintenu
pour demain, avant de baisser un peu le
rythme vendredi où une seule séance est
prévue en fin de journée.
du championnat contre l’ASMO, pour
préparer le premier round face à
Vita Club, car la finale aura lieu
neuf jours après. Le coach séti-
fien avait, d’ailleurs, demandé à
ce que cette rencontre soit
avancée de 24 heures, c’est-à-
dire au vendredi 17 octobre
au lieu du samedi 18. L’on
s’attend donc à ce que ce
match ne concerne que les
joueurs qualifiés à dispu-
ter ladite finale.
Comme Belameiri recommencera à
courir lundi, il disposera d’assez de temps
pour récupérer tous ses moyens phy-
siques, avant le départ pour Kinshasa. Le
staff médical et le préparateur physique
vont, en effet, le prendre en charge avec
un programme spécifique qui lui permettra d’être d’at-
taque pour les deux finales.
Le
Vita
Club affronte
ESS-USMA, ce samedi
en amical
Stage bloqué à El
Baz
du 19 au 24
octobre
la
aujourd’hui
sélection congolaise
L’adversaire
de
l’Entente
finale
de
la
Ligue
des
champions,
Vita
Club,
à jouera
Comme nous l’avons déjà indiqué, Khe-
reddine Madoui a prévu quelques matchs
amicaux en cette dernière ligne droite, en
prévision de la finale de la Ligue des cham-
pions, avec une première rencontre qui op-
posera les Sétifiens à l’USM Alger, ce
samedi au stade 8-Mai-45. Le staff tech-
nique de l’Entente a mis à profit la pré-
sence des Usmistes à Sétif pour
programmer ce match qui sera d’une
grande importance pour Madoui et ses
joueurs par rapport à l’envergure de l’ad-
versaire. On apprend, en effet, que le coach
sétifien utilisera dans cette rencontre tous
les joueurs concernés par la finale de la
Ligue des champions, afin de maintenir
leur rythme et leur forme, d’autant que leur
adversaire, le Vita Club, disputera entre-
temps deux matchs de championnat les 15
et 19 octobre. On apprend, toutefois, que
ce match contre l’USMA se déroulera sans
la présence du public.
Toujours concernant la
préparation du grand ren-
dez-vous continental, un
stage bloqué est prévu à
partir du dimanche 19 oc-
tobre au centre des sports
olympiques d’El Baz
jusqu’au 24, date du départ
de la délégation sétifienne
pour Kinshasa, soit 48
heures avant la première fi-
nale. Le retour de l’équipe
est prévu le 27 octobre où
l’Entente de Sétif entrera
directement en stage bloqué
au centre technique national
de Sidi Moussa, en prévision de
la deuxième finale qui aura lieu le 1 er
Novembre au stade Tchaker. Pendant
toute cette période, Madoui fera en sorte
de préserver et de maintenir la forme
physique de ses joueurs, tout en récupé-
rant tous les joueurs blessés. Il a plus de
deux semaines devant lui pour présenter à
Kinshasa l’équipe la plus performante pos-
sible.
S. B.
aujourd’hui
match
le amical est cadre
contre
à sé-
lection
du
Congo.
Le
prépare
la
finale
de
la
Ligue
des
le champions, Vita
que
la
sélection
congolaise
le appelée Club mois en
dispu-
ter
une
double
confrontation
contre
la la
Côte
d’Ivoire,
dans
des
à élimina- alors
toires
de
la
CAN-2015,
11
octobre
Kinshasa
et
le un
15
du
même
Abidjan.
ASMO-ESS pour préparer
la finale de la LDC
Dans son planning, Madoui mise égale-
ment sur le match de la septième journée
Zerara
et Raït rétablis
Comme on le sait, Toufik Ze-
rara et Billel Raït ont été contraints
de faire l’impasse sur la dernière ren-
contre de leur équipe face au MOB pour
cause de blessures. Les deux joueurs
ne
ressentent plus aucune douleur. Ils seront
tous les deux présents ce samedi contre
l’USMA, en amical, et vendredi prochain
face à l’ASMO.
Aoulmi
se blesse
Course
contre la montre
pour remettre Demou
avec l’EN
Hammar se réunira
aujourd’hui avec
les membres du BF
olympique
sur pied
Un autre blessé préoccupe le
cal. Il s’agit du défenseur central
staff médi-
Demou qui
a raté les deux derniers rendez-vous de Ligue
des champions, à cause de sa blessure. Le
joueur s’est rétabli, mais la mission du staff
médical ainsi que celle du préparateur phy-
L’Entente prend
acte des différents
protocoles de la finale
sique est de le remettre sur pied,
avant le dé-
placement à Kinshasa pour figurer au
Le président Hacen Hammar se
déplacera, aujourd’hui à Alger,
pour se réunir avec quelques
membres du Bureau fédéral, en
prévision de la double confronta-
tion en finale de la Ligue des
champions contre le Vita Club. Il
sera question, en effet, des prépa-
ratifs des deux matchs et surtout
de la finale du 1 er Novembre. Il
compte par la suite se déplacer au
Maroc, pour les mêmes motifs.
moins sur le banc, car comme
on le sait,
Madoui ne possède pas de doublure
Nous avons appris,
hier, que le joueur Hi-
cham Aoulmi s’est
blessé au genou pen-
dant le stage qu’effec-
tue la sélection
olympique. D’ailleurs,
il passera aujourd’hui
des examens médi-
caux pour déterminer
avec exactitude la na-
ture de sa blessure. Il est
au niveau de l’axe central
défense.
de la
Les catégories jeunes
en grève
La direction de l’Entente de Sétif vient
d’être mise au courant des différentes dispo-
sitions protocolaires concernant la finale de
la Ligue des champions qui aura lieu le 1er
Novembre au stade Tchaker de Blida. Elle
doit prévoir, par exemple, 60 médailles, 30
pour chaque club, en couleur dorée pour le
vainqueur et en couleur argentée pour le
vaincu. L’ESS a été également mise au cou-
rant, qu’en cas de victoire en finale, elle va
pouvoir garder le trophée durant une année,
mais qu’elle devra le restituer à la CAF, un
mois avant la finale de la prochaine édition
de 2015. Les responsables de l’ESS ont éga-
lement appris qu’ils ne seront pas les seuls
bénéficiaires des rentrées d’argent que gé-
nérera la finale. 12% iront, en effet, dans les
caisses de la CAF, et 1,5% dans les caisses
du Haut conseil africain du sport.
CAF, comme le stipule la réglementation. Si le
club hôte enfreint cette règle, il sera sanc-
tionné d’une amende de 10 000 dollars,
l’équivalent de 110 millions de centimes.
caines pendant une durée de trois ans.
Les joueurs concernés par
5 000 dollars d’amende
pour l’équipe qui refusera
de récupérer ses médailles
la Supercoupe seront issus
de la nouvelle liste de
à rappeler que Aoulmi fait
partie du groupe concerné
par la finale de la Ligue des
champions. Rappelons que son
coéquipier Amokrane s’est blessé,
lui aussi, lors d’un stage de la sé-
lection olympique, il y a quatre
semaines, et qu’il ne s’est pas en-
core rétabli.
2015
Autre sanction financière, elle concerne
l’équipe qui refusera d’aller chercher ses mé-
dailles. Une telle entorse à la réglementation
est passible d’une amende de 5 000 dollars,
soit 55 millions de centimes. En cas de vic-
toire finale, l’ESS contrainte de jouer la LDC
de 2015 puis la Supercoupe au mois de fé-
vrier Parmi les dispositions réglementaire à
travers le protocole de la finale, on apprend
que l’ES Sétif, en cas de victoire en finale,
sera obligée de jouer la prochaine édition,
même si elle préfèrerait disputer la Coupe de
la CAF. Mais le plus important, c’est l’obliga-
tion de jouer la Supercoupe d’Afrique contre
le vainqueur de la Coupe de la CAF, au mois
de février. Si l’un de vainqueurs de ces deux
finales refuse de jouer la Supercoupe, il sera
suspendu de toutes les compétitions afri-
Aussi, il faut savoir que les joueurs qui se-
ront concernés par le match de la Super-
coupe qui se déroulera au mois de février
seront issus de la nouvelle liste qui sera éta-
blie, en prévision de l’édition de la Ligue des
champions de 2015. Ils seront au nombre de
18 seulement, c’est-à-dire les joueurs qui fi-
gureront uniquement sur la feuille de match.
Les joueurs doivent
redoubler de
vigilance
Si l’ESS veut recevoir sur
un autre terrain, elle doit
aviser la CAF
Interdit d’entonner
l’hymne national en finale !
Toujours dans le même contexte, nous
avons appris qu’il est strictement interdit
d’entonner l’hymne national, avant le coup
d’envoi de la finale de la Ligue des cham-
pions, et même en finale de la Coupe de la
Toujours au sujet du match de Super-
coupe d’Afrique, si l’ESS remporte la Ligue
des champions et souhaiterait jouer sur un
terrain ailleurs qu’à Tchaker, elle devrait avi-
ser la CAF bien avant, pour que l’instance
africaine prenne toutes ses dispositions.
Avec cette nouvelle blessure, on
doit dire que l’ESS n’est pas à l’abri
d’une autre mauvaise surprise, si
les joueurs ne font pas attention.
Sachant que la liste des joueurs
qualifiés à la compétition afri-
caine est très réduite, il est impor-
tant de faire très attention, avant
les deux finales qui se joueront le
27 octobre et le 1er Novembre.
Les joueurs ne doivent pas faire
attention uniquement lors des
matchs amicaux, mais aussi à l’en-
traînement.
K. L.
Les entraîneurs des catégories
jeunes de l’ESS et les différents
staffs sont en grève depuis lundi
dernier, pour n’avoir pas encaissé
leur dû, la veille de la fête de l’Aïd
comme cela était convenu. Les ca-
tégories jeunes de l’Entente ne
s’entraînent pas, en effet, depuis
lundi dernier. Les entraîneurs ont
fait savoir que la grève était leur
dernier recours, après avoir attiré
l’attention des dirigeants à plu-
sieurs reprises sur leur situation
critique. Ce qu’on ne comprend
pas dans cette histoire, c’est que la
direction aurait pu régler ce pro-
blème en dégageant 30 ou 40 mil-
lions de centimes seulement.
Voulant en savoir plus, le prési-
dent Hammar nous a indiqué
qu’il n’est pas au courant de cette
situation, en raison de ses occu-
pations avec l’équipe première,
tout en nous faisant savoir qu’il a
chargé Boulahdjilat, Sensaoui et
Sadi de régler ce problème.
16
16
N° 2787 www.lebuteur.com Mercredi 8 octobre 2014 Coup d’œil ASMO
N° 2787
www.lebuteur.com
Mercredi 8 octobre 2014
Coup d’œil ASMO
Match amical ce jeudi C’est hier soir que les gars de M’dina J’dida ont repris
Match amical ce
jeudi
C’est hier soir que les
gars de M’dina J’dida ont
repris le chemin des en-
traînements au stade
Ahmed-Zabana. Après avoir
bénéficié de quatre jours de
repos, les Vert et Blanc ont
entamé hier la préparation du
match face à l’ES Sétif. Au-
jourd’hui, les coéquipiers de Be-
nayada s’entraîneront dans la
matinée au stade Bouakeul. Les
gars de M’dina J’dida devraient dis-
puter ce jeudi un match amical,
afin de meubler la trêve que
connaît actuellement le champion-
nat de Ligue 1 Mobilis. Selon le
manager général du club, Bena-
mar, l’adversaire n’a pas encore
été désigné : «Le coach a souhaité
programmer un match amical ce
jeudi. Nous allons essayer de
trouver une équipe du cham-
pionnat régional de la Ligue
d’Oran de football.»
Vendredi repos
Après le match amical
de ce jeudi, le staff tech-
nique accordera une
journée de repos à ses
joueurs. Les coéquipiers
de Djemaouni seront
donc vendredi au repos
avant de reprendre samedi
le chemin des entraîne-
ments pour préparer leur
prochain match face à l’ES
Sétif. C’est donc à partir de ce
samedi que les Asémistes abor-
deront les choses sérieuses en
prévision de la très attendue ren-
contre face au finaliste de la Ligue
des Champions africaine.
Le montant de la
prime du MCA n’a pas
encore été fixé
Le montant de la prime du
point du match nul décroché
jeudi dernier chez le Mouloudia
d’Alger, n’a pas encore été fixé
par la direction de l’ASMO.
Selon les informations en
notre possession, une ren-
contre devrait avoir lieu
prochainement entre le
président du CSA, Baghor,
et le manager général du
club, Benamar, pour fixer
le montant de cette
prime. A noter que cette
prime sera remise aux
joueurs avant le match de
vendredi prochain face à
l’ES Sétif.
Masmoudi et
Tsouria vont
reprendre les
entraînements avec
les séniors
Absents des entraînements la
semaine dernière, les deux jeunes
joueurs prometteurs, Masmoudi et
Tsouria vont reprendre cette se-
maine avec les séniors. Alors que la
5e et la 6e journée du championnat
de Ligue 1 Mobilis se sont dérou-
lées la semaine dernière en l’es-
pace de quelques jours
seulement (samedi et jeudi) les
deux joueurs sont restés avec
les espoirs. Les deux joueurs
en question font partie des
jeunes qui représentent
l’avenir de la formation de
M’dina J’dida.

Bouhedda : «Nous sommes sur la bonne voie»

nous de continuer à travailler pour rester sur cette lancée. On imagine que vous êtes
nous de continuer à travailler pour
rester sur cette lancée.
On imagine que vous êtes
contents d’avoir réussi à tenir en
échec l’ASO et le MCA, n’est-ce
pas ?
Bien sûr. Vous savez, aller chercher
le point du match nul chez l’ASO
Chlef et le Mouloudia d’Alger, n’est
pas à la portée de toutes les équipes.
En plus, il faut dire que nous avons
bien joué contre ces deux équipes,
et nous aurions pu, avec un peu
plus de chance, prétendre rempor-
ter ces deux matchs. C’est dire que
nous avons un bon groupe. Il fau-
dra s’inspirer de ces matchs pour
enchaîner d’autres performances de
ce genre lors des prochaines ren-
contres du championnat, car nous
savons que le plus dur reste encore
à faire.
Face au Mouloudia d’Alger, vous
avez eu droit à un accueil chaleu-
reux de la part des Chnaoua…
Sincèrement, j’étais très ému par
l’accueil chaleureux des supporters
du Mouloudia d’Alger. Je ne m’at-
tendais pas à un tel accueil. En plus
de m’avoir applaudi et scandé mon
nom avant la rencontre, ils ont
même déployé un tifo pour me re-
mercier de mon passage au club. Je
les remercie du fond du cœur. Ils
n’ont pas oublié mon geste pour
l’équipe en 2011, lorsque j’avais ac-
cepté de prêter main-forte à
l’équipe en effectuant le déplace-
ment à Bangui pour participer au
match face à la formation centrafri-
caine en Coupe de la CAF alors que
j’étais libéré du club. Les Chnaoua
sont uniques et je leur souhaite que
du bonheur.
Ne pensez-vous pas que cette
trêve est venue au mauvais mo-
ment pour votre équipe ?
Nous aurions souhaité poursuivre
le championnat, car nous étions sur
une bonne lancée. Cependant, il
faudra faire avec cette si-
tuation et savoir bien
gérer cette trêve. Nous
allons devoir bien pré-
parer notre prochain
match face à l’ES Sétif
qui sera très difficile à
jouer.
Etes-vous satisfait du
début de saison réalisé
par votre équipe en
championnat ?
Hormis les deux points
que nous avons perdus à
domicile face au MO Bé-
jaïa, j’estime que nous
avons réalisé un bon
début de saison jusqu’à
présent. Il ne faut pas ou-
blier que nous avons dé-
croché trois points hors de
nos bases chez l’USM Bel-
Abbès, l’ASO Chlef et le
Mouloudia d’Alger. Nous
avons aussi joué quatre fois
hors de nos bases. Mainte-
nant, il va falloir continuer à
gérer le championnat match
par match et aborder la suite de
la compétition avec beaucoup de
sérénité, car le plus dur reste en-
core à faire.
Entretien réalisé par
Riad O.
Il sera en fin
de contrat en juin
prochain
A l’instar de Zidane et Benayada, le gardien de
but, Bouhedda sera libre de tout engagement
vis-à-vis de l’ASMO au mois de juin 2015. A
l’heure actuelle, les responsables de l’ASMO
n’ont pas encore abordé le sujet de sa prolon-
gation de contrat. Mais tout porte à croire
que cela ne devrait pas tarder à se faire,
vu qu’il est considéré comme l’un
des cadres de l’équipe.
Les Asémistes insistent pour revenir à Bouakeul
C e n’est un secret pour personne,
les gars de M’dina J’dida atten-
dent avec impatience de retour-
Bouakeul.
On attend la commission
d’homologation
keul. Cette rencontre devrait se dérouler
au stade Ahmed-Zabana, Le retour des
Asémistes au stade Bouakeul pourrait se
faire lors du match de la 9e journée du
championnat face à l’USM El Harrach.
Mourad Bouhafsi (directeur
du stade) «On a terminé
les travaux à Bouakeul»
fin. Désormais,
il ne reste que
l’aval de la com-
mission d’ho-
mologation des
stades pour auto-
riser l’ASMO à
revenir à Boua-
keul. Je peux vous
assurer que le stade

Le gardien de but de l’ASMO, Bouhedda Sed- dik est incontestable- ment l’un des joueurs en forme de la formation de M’dina J’dida en ce début de saison. De par son talent et son expé- rience, l’ancien keeper du MCO est considéré comme l’un des piliers de cette équipe asé- miste. Auteur d’une prestation de premier ordre lors du match de jeudi dernier face au Mouloudia d’Alger, Bou- hedda affirme que son équipe est sur la bonne voie. Il revient dans l’en- tretien qui suit sur le bon démarrage de l’ASMO en championnat et évoque la suite du parcours qui attend l’équipe en champion- nat.

Avec du recul, quelle lecture faites-vous de votre précédent match disputé chez le Moulou- dia d’Alger ? J’estime que nous avons fourni une bonne prestation au stade Omar- Hamadi, face à une solide équipe du Mouloudia d’Alger. Personnelle- ment, j’estime que nous aurions pu remporter cette rencontre, même s’il faut reconnaître que les Mou- loudéens ont eux aussi fait un bon match. Nous sommes contents d’avoir réalisé ce résultat qui va nous permettre d’aborder la suite de la compétition avec beaucoup de détermination. J’estime que nous sommes sur la bonne voie, et c’est à

J’estime que nous sommes sur la bonne voie, et c’est à ner jouer au stade Habib-Bouakeul.

ner jouer au stade Habib-Bouakeul. Alors qu’ils reçoivent leurs adversaires au stade Zabana depuis l’entame de ce nouvel exercice sportif 2014/2015, les Asémistes ont hâte de retrouver leur stade fétiche de Bouakeul. Ce dernier connaît depuis l’été des travaux de rénovation. Ces travaux ont pris fin la semaine dernière. Du coup, les gars de M’dina J’dida espèrent revenir le plus rapidement possible dans ce stade qu’ils connaissent très bien. Tous les Asé- mistes, joueurs ou supporters, sont una- nimes à dire qu’ils veulent revenir à

Après que les travaux aient pris fin au stade Habib-Bouakeul, on attend désor- mais avec impatience le passage de la commission d’homologation des stades à Bouakeul, pour inspecter les travaux et donner le feu vert au club de M’dina J’dida de revenir jouer dans ce stade. C’est le souhait de tous les Asémistes qui veulent revenir jouer à Bouakeul. Toute- fois, et au train où vont les choses, il est peu probable que le prochain match face à l’ESS, soit programmé à Boua-

Le directeur du stade Habib-Bouakeul, Mourad Bouhafsi, a déclaré que les tra- vaux au stade Habib- Bouakeul ont pris fin et qu’il ne reste que l’aval de la com- mission d’homologation des stades pour permettre à l’ASMO d’y jouer. «Les tra- vaux au stade Habib-Bouakeul ont pris

Bouakeul peut désor- mais abriter des matchs du champion- nat de Ligue 1 Mobilis.» R.O.

www.lebuteur.com N° 2787 MCO Mercredi 8 octobre 2014 Coup d’œil Q uatre mois seule- ment
www.lebuteur.com
N° 2787
MCO
Mercredi 8 octobre 2014
Coup d’œil
Q uatre mois seule-
ment après avoir
fait son come back
au Mouloudia
d’Oran avec l’espoir
Il a résilié avant-hier
son contrat
de terminer sa carrière chez les
Hamraoua, Madjid Benatia vient
contre toute attente de résilier son
contrat. Tout s’est passé très vite
pour le joueur qui a payé cash
ses sautes d’humeur, respecti-
vement face au CS Constan-
tine et contre le NA
Hussein Dey. Le joueur,
qui a exprimé son mé-
contentement dans le
vestiaire avant et
après les deux
matchs pour être
distancé de
l’équipe, ne s’atten-
dait pas à être mis à
la porte. Lui qui était considéré lors de la pé-
riode des transferts estival, comme le chou-
chou du président. Mais ce dernier, tout
content voire soulagé de voir son équipe
sortir du tunnel, n’a pas hésité à sacrifier
son joueur quitte à préserver la sérénité
dans le vestiaire. Orgueilleux, comme il est,
Benatia n’a même pas discuté la décision de
Il paie son amitié avec
Chérif El Ouazzani
son président. Le joueur s’est présenté hier
au siège du club pour signer sans condition
la résiliation du contrat.

MCO-Benatia, le divorce !

17
17
Cavalli, de l’aéroport à Zabana l lDevant arriver en début d’après- midi à Oran en
Cavalli,
de l’aéroport
à Zabana
l lDevant arriver en début d’après-
midi à
Oran en prove-
nance de Mar-
seille,
l’entraîneur du
Mouloudia
d’Oran, Jean
Michel Cavalli,
avait avisé ses
dirigeants pour
l’accueillir à l’aé-
roport et l’emmener directement au
stade Ahmed-Zabana pour diriger la
séance de l’après-midi qui devait com-
mencer à 16h. L’ex-sélectionneur natio-
nal a même discuté avec le nouvel
adjoint Jean Pierre Maarek, afin que les
deux hommes se rencontrent directe-
ment au stade.
Les salaires
pour bientôt
l lLe président du Mouloudia
d’Oran ne veut rien laisser au
hasard. Satisfait par le sursaut d’orgueil
de son équipe lors des deux derniers
matchs du championnat, Ahmed Bel-
hadj veut tout faire pour que son équipe
reste sur cette lancée. C’est ainsi que l’on
vient d’apprendre que le président a l’in-
tention de remettre le mois prochain
deux mois de salaire à tous les joueurs.
Ayant touché quatre mensualités qui re-
présentent juillet, août, septembre et oc-
tobre, Baba va octroyer aux joueurs les
salaires des mois de novembre et dé-
cembre. De quoi motiver les joueurs à
terminer la phase aller en force.
A. L.

Alors qu’il devait faire quelques démarches avant de signer la résiliation du contrat que la di- rection lui a proposé, Benatia a finalement changé d’avis en se résignant à la décision de la direction du club. Ayant promis de se présenter hier en tenue de ville, avant d’être accompagné d’un huis- sier de justice si jamais on lui demande de re- brousser chemin, Benatia a finalement décidé de ne plus entrer en conflit avec les responsables du club, préférant avoir son bon de sortie et com- mencer très tôt à discuter avec les équipes dési- reuses ses services. L’agent du joueur affirme que trois équipes se sont déjà manifestées pour entrer en négociations avec le joueur.

Solidaire avec l’ancien entraîneur Cherif El Ouazzani Si Tahar, Benatia a également payé sa prise de position avec l’ex-capitaine des Verts. Ayant déclaré que Chérif El Ouazzani n’a rien à voir avec le mauvais départ de l’équipe, le milieu de terrain aurait irrité ses dirigeants qui n’atten- daient que la moindre glissade de sa part pour le descendre en flammes. Déjà, dans l’œil du cyclone suite à son comportement jugé négatif face au CSC, Benatia n’a pas échappé à la sanction su- prême après avoir récidivé contre le NAHD. C’était donc l’occasion en or pour la direction du club de l’écarter définitivement de l’équipe.

A. L.

Benatia : «Maintenant, je me sens soulagé»

Le milieu de terrain, Madjid Benatia, affirme avoir signé cette résiliation de contrat à l’amiable afin

d’éviter d’entrer en conflit avec la direction du club : «C’est vrai que j’avais envisagé à entretenir quelques démarches avant la résiliation du contrat. Mais, je ne voulais pas polémiquer pour préserver ma dignité. J’ai signé cette résiliation en présence de mon agent. Cela prouve bien que moi aussi je voulais partir. Je suis un joueur qui a ses principes. Je ne pouvais pas rester contre le gré des dirigeants. Pour le moment, je vais me reposer moralement et faire le vide autour de moi. Ce n’est pas les contacts qui manquent, mais je dois finaliser dans les prochaines semaines avec une des équipes qui veulent s’attacher mes ser- vices afin de commencer l’entraînement avec le groupe et attendre le mercato hivernal.»

Ammour : «Prêt à jouer si l’entraîneur me le demande»

L’un des rares joueurs à n’avoir pas honoré la moindre convocation suite à sa blessure contractée à la cuisse à la veille du coup d’envoi du championnat, Sofiane Ammour, sur lequel les espoirs des diri- geants reposaient en début de sai- son, se dit apte à reprendre la compétition après une longue pé- riode de convalescence et de pré- paration physique. L’entraîneur Jean Michel Cavalli aurait même discuté autour du sujet avec son joueur à la veille du match contre le NAHD. Il semble avoir l’intention de le préparer pour les prochains matchs du championnat.

On suppose que le groupe s’est bien re- posé durant ces fêtes de l’Aïd… Oui, bien sûr ! Les quatre jours de repos nous ont suffi pour faire la rupture avec le monde du football. J’avoue que le fait de se re- poser après deux victoires de suite est bon pour le moral. Je dirais que nous avons passé un Aïd agréable cette saison. Pourvu que cela dure pour nous. Justement, ces deux succès d’affilée sem- blent avoir fait du bien à l’équipe, n’est-ce pas ? Sincèrement, on ne pouvait espérer meil- leur scénario. La situation était difficile en début de saison. L’équipe était à la recherche d’un déclic psychologique. Je trouve que la

victoire contre le CSC nous a fait énormé- ment du bien. D’ailleurs, sur notre lancée, on a réussi à enchaîner avec un second succès. Sur le plan personnel, on peut savoir comment avez-vous passé cette période de convalescence ? C’est difficile pour n’importe quel joueur de rester loin de la compétition, au moment où ses camarades jouent chaque semaine. J’avais accusé le coup le jour de la blessure, mais après, je me suis bien senti car je crois au des- tin et au mauvais sort. Dieu merci, ma conva- lescence s’est bien passée que ce soit avec l’ancien staff technique qui était patient avec moi ou avec le nouvel encadrement dont Ca- valli qui a pris la peine de me parler à la veille du match contre le NAHD. Ça m’a remonté le moral. Est-ce qu’on peut dire que vous êtes prêt pour la compétition ? Cela fait quelques semaines que j’étais opé- rationnel, mais comme tout le monde le sait, l’équipe est en plein chantier. Donc, je devais faire encore preuve de patiente. Du coup, je me sens plus que jamais prêt pour la compé- tition. Je n’attends que le feu vert de l’entraî- neur. L’entraîneur aurait demandé de vos nou- velles c’est certainement pour vous convoquer en prévision du prochain match… Franchement, je n’ai aucune idée. J’ai dis- cuté avec Cavalli. Excusez-moi de ne pas ré-

véler le fond de la discussion, mais il a donné l’impression qu’il allait compter sur moi. Personnellement, je serai à sa disposition à n’importe quel moment. Ne pensez-vous pas que c’est moti- vant de reprendre la compétition après deux succès de suite ? Oui, le fait de reprendre la compéti- tion, après deux succès de suite, donne plus de confiance aux joueurs. Cela pourra nous permettre de jouer à l’aise, sans une grande pression. Néanmoins, c’est face au cham- pion d’Algérie en titre, l’USMA, que le Mouloudia va devoir jouer son prochain match du champion- nat. Comment s’annonce ce dépla- cement ? Personnellement, j’aime bien ce genre d’affiches. Jouer un match pareil représente une source de motivation pour moi. En plus, je garde d’excellents souvenirs au stade de Bologhine. La saison passée, j’ai gagné avec le CABBA. Une saison avant, j’ai pu mar- quer le but de l’égalisation contre le MCA. Pourvu que cette réussite ne me tourne pas le dos la semaine pro- chaine. Sinon, je trouve que ce sera un match difficile, mais notre mission est loin d’être impossible. On va essayer de rester sur notre lancée. Entretien réalisé par Amine L.

notre mission est loin d’être impossible. On va essayer de rester sur notre lancée. Entretien réalisé
18 N° 2787 Mercredi 8 octobre 2014 www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1 CSC Affaire du
18
18

N° 2787

Mercredi 8 octobre 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 1

CSC

Affaire du vol du sac de Fouad Allag

L’enquête

se poursuit toujours

P our rappel, dans

la soirée du

match CSC-

USMA, pour le

compte de la 6e

journée du

championnat, après avoir pris leur douche, les joueurs ont regagné leur domicile. Toutefois Fouad Allag, à sa sortie du vestiaire, a été abordé par deux hommes qui lui ont demandé de se faire prendre en photo avec lui. Le joueur, pour sa part, n’y a vu aucun inconvénient. Mais voilà qu’une autre personne s’empare du sac de Fouad et s’enfuit à toute vitesse.

23 millions ainsi que ses papiers ont disparu

Il est évident qu’avant qu’il ne rentre à Alger pour passer l’Aïd en famille, Fouad avait mis tous ses papiers dans son sac ainsi qu’une somme d’ar- gent qui s’élève à 23 millions de centimes, selon ses dires. C’est ainsi que pour pouvoir disposer de copies de docu- ments le plus rapidement, il

lui avait fallu d’abord porter plainte pour vol et faire une déclaration de vol afin qu’on puisse lui délivrer des copies du passeport et du permis de conduire.

L’enquête se poursuit et les caméras ont tout filmé

Dans ce qu’on appelle dés- ormais l’affaire du vol com- mis à proximité du stade Hamlaoui, les caméras de surveillance vont sans doute faciliter le travail d’investiga- tion des policiers qui sont sur l’affaire, puisque ces fa- meuses caméras disposées dans toute l’enceinte ont pra- tiquement filmé toute la scène du vol et que l’auteur a été identifié.

Un dirigeant aurait en sa possession la photo de l’auteur du vol

Lorsque ces personnes lui ont demandé de prendre des photos, un des proches de la direction du club avait lui aussi pris son téléphone pour

prendre tout le monde en photo, ne se doutant même pas qu’il allait

photogra-

phier l’auteur

du vol.

Le voleur

serait d’Alger

La photo de l’au- teur du vol est entre les mains de la police. Il s’avérerait que la per- sonne qui a été prise en photo et filmée en train de prendre le sac du joueur serait un des sup- porters accompagna- teurs proches de l’USMA qui se trouvait dans l’en- ceinte du stade côté ves- tiaire. Loin de nous l’idée de nous immiscer dans une enquête de police, mais les faits ont été relatés tels qu’ils se sont déroulés. Lamine B.

Le titre de champion d’automne en ligne de mire ?

Après six journées, le CS Constantine est toujours leader du championnat.

Cela donne le droit de rêver pour les fans du club mythique de l’antique Cirta. Toute la rue ne parle que de ça pour l’instant. Ils disent que l’appétit vient en mangeant et les Clu- bistes ont beaucoup d’ap- pétit ces temps-ci. Avant tout, ce n’est qu’un titre honorifique, mais c’est un titre tout de même aux yeux des milliers de Sana- fir qui n’aspirent qu’à étoffer le palmarès ô com- bien pauvre de leur cher vieux club de football. Mais pour le staff tech- nique et notamment l’en- traîneur Diego Garzitto, il ne veut pas trop s’en- flammer, préférant pren- dre match par match. Lorsqu’on lui avait de- mandé de nous parler de la préparation du match contre le MOB, il nous répondit que ce n’était pas le moment de le faire. Selon lui, jouer le titre de champion d’au- tomne n’est même pas d’actualité. Est-ce de la

prudence ou cache-t-il son jeu ? En tout cas, c’est un homme extrê- mement prudent qui est en train de réaliser d’excellents résultats.

ASO

Il rencontrera Medouar demain à Alger

Boulahia

«Une victoire en urgence s’impose»

Les choses se compliquent pour vous… C’est normal, quand les ré- sultats ne suivent pas, on est obligés de supporter les consé- quences, on a raté notre départ et maintenant, il faut redresser la barre et améliorer notre clas- sement. Et seule la victoire créera le déclic. Qu’est-ce qui vous a manqué face au CRB pour gagner ? On était en manque de confiance, notamment au début du match où il fallait oser, mais on s’est laissés faire jusqu’à encaisser deux buts. Même si on est revenus en deuxième mi-temps, l’adversaire avait une marge d’avance, et si on avait commencé le match de la sorte, on l’aurait remporté. Vous allez reprendre le travail lors de cette trêve, comment se présente pour vous cette étape ? C’est toujours difficile de rester loin de la compéti- tion durant deux semaines, notamment avec cette mauvaise passe, et il nous faut de la patience pour tra- verser cette période, mais on devrait se concentrer sur le travail physique pour nous améliorer. Croyez-vous que l’équipe pourra se relever après cette trêve ? On y croit très fort, car on a toujours confiance en nous et on doit prouver ça prochainement chez nous. Certes, les choses ne seront pas faciles, mais nous gar- dons nos chances intactes, et il suffit d’être solidaires et ne penser qu’à la victoire. Vous aurez besoin de vos supporters dans ce match, que leur dites-vous ? J’espère qu’ils seront présents cette fois-ci, car on a énormément besoin d’eux et doivent comprendre que dans une telle situation, leur présence est importante pour faire la différence. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

la différence. Entretien réalisé par Ahmed Feknous Reprise hier Le groupe a repris le tra- vail
Reprise hier Le groupe a repris le tra- vail hier à 18h, au stade Bou-
Reprise
hier
Le groupe a repris le tra-
vail hier à 18h, au stade Bou-
mezrag, pour préparer le
prochain match face à l’Arbaâ, dans
deux semaines. Le staff technique
aura une tâche difficile pour relan-
cer cette équipe, à commencer
par ce rendez vous.
Un
stage de 10
jours à l’horizon
Pour aider les joueurs à ac-
complir convenablement leur
mission, la direction songe à un
stage en dehors de Chlef, probable-
ment à Alger, Aïn Témouchent ou
Tlemcen, trois sites proposés
pour que l’équipe crée le dé-
clic prochainement.
Cinq
absents cette
semaine
L’équipe devra reprendre
les exercices avec cinq ab-
sences, entre autres Messaoud
et Madouni, convalescents, Ba-
darou, Salhi et Haddouche
en sélection.
Lakhdari
reviendra demain
Adel Lakhdari, qui s’est
rendu en France pour
voir sa famille durant
l’Aïd, ne reprendra que
demain soir, et son re-
tour est prévu demain
matin, après avoir été
autorisé à s’absenter
en compagnie de
Karim Meliani.

Ighil sur le départ !

en compagnie de Karim Meliani. Ighil sur le départ ! Alger, refusant de revenir à Chlef

Alger, refusant de revenir à Chlef ni reprendre le groupe en main, d’après les dernières nouvelles.

Il lui remettra sa démission

Cette réunion devra être décisive pour le staff tech- nique, particulièrement pour Ighil qui semble convaincu de remettre sa démission au pré- sident Medouar.

Les problèmes l’ont empêché de travailler

Ighil, qui s’est adressé aux joueurs à la fin du dernier match face au CRB, a avoué qu’il n’était pas à 100% concentré sur son travail avec l’équipe, à cause de ses pro- blèmes personnels qui l’ont obligé plusieurs fois à rester à Alger durant des semaines et abandonner l’équipe. Il savait qu’il a sa part de responsabi- lité de ce qui arrive à l’équipe.

D’un autre côté, les joueurs ne fournissaient pas les ef- forts escomptés.

Kebir assurera

l’intérim cette

semaine

Cette semaine, le travail sera assuré par l’adjoint d’Ighil, M. Lamine Kébir, qui prendra le groupe en main en compagnie de Sid Rohou, en attendant l’installation d’un nouvel entraîneur qui accep- tera d’autres défis.

Alain Michel, Bouali ou Benchouia pressentis

D’après les dernières infor- mations, la direction a dressé la liste de plusieurs entraî- neurs qui succèderont à Ighil, entre autres Fouad Bouali et Alain Michel, sans oublier Mohamed Benchouia, qui connaît bien la maison. Par A. F.

D’ après

les

der-

nière

s

nouvelles, l’entraîneur Ighil Meziane pourrait quitter l’ASO, car il est convaincu qu’il ne pourra pas trouver de solution à ce qui arrive à son équipe, afin de créer le

déclic, du moment que le courant ne passe plus entre lui et certains éléments. Après la réunion de demain avec Medouar, qui sera de retour au

pays pour abor- der le départ de son entraîneur, les deux hommes devront évoquer tout le malaise qui af- fecte le club. Ighil tenait à voir son président à

les deux hommes devront évoquer tout le malaise qui af- fecte le club. Ighil tenait à
www.lebuteur.com N° 2787 USMBA 19 Mercredi 8 octobre 2014 Coup d’œil Amroune Zakaria Khali réitère
www.lebuteur.com
N° 2787
USMBA
19
Mercredi 8 octobre 2014
Coup d’œil
Amroune
Zakaria Khali
réitère sa
confiance à
Wallemme
«On n’est pas des tricheurs !»
Comment expliquez-vous le re-
vers face à l’USMH ?
On a surtout péché au ni-
veau défensif. Et puis, nous
avons accusé le coup en
commettant des erreurs
élémentaires dans des
moments cruciaux de la
partie. On a tenté de
trouver des solutions
mais on n’a pas été ef-
ficaces. Je dirais que
l’USMH nous a mis à
genoux après le
deuxième but. Malgré ce
coup, nous aurions pu
revenir dans la partie et
même arracher le nul,
mais c’était sans comp-
ter avec l’inefficacité et
la malchance.
Qu’est-ce qui n’a pas
fonctionné ?
Dans l’ensemble,
l’équipe a bien géré la
rencontre mais a
commis des erreurs
d’appréciation à des
moments décisifs.
On a encaissé un
but d’entrée sur une
erreur de marquage
et un autre contre le
cours du jeu. En se-
conde période, nous
sommes revenus dans la partie
et nous avons tenté des trucs,
mais en vain face à un adversaire
à qui la chance a souri.
Vous êtes bien revenus en
deuxième mi-temps
Justement, en deuxième mi-temps
nous sommes revenus beaucoup
mieux sur le plan psychologique.
On a pu reprendre en main le jeu
mais cela ne nous a pas permis de re-
venir au score.
Chacun interprète les mauvais
résultats à sa façon. Certains ac-
cusent les joueurs de ne pas se
donner à fond. Votre avis ?
Non, je ne suis pas d’accord, car je
suis sûr que tous les joueurs se don-
nent à fond. Mais à chaque fois qu’il y
a défaite, on accuse très souvent les
joueurs. Il faut savoir qu’un joueur est
un être humain. Parfois, il est en mé-
forme et cela se répercute sur son
rendement.
Avec ce faux pas, votre équipe
reste toujours sous la menace
d’une relégation. Quel est votre
commentaire concernant cette
position ?
Il ne faut pas se fier au classement.
Ce qui compte le plus, c’est le nombre
de points. Nous ne sommes pas vrai-
ment loin des équipes du milieu de
tableau. Je dirais donc que ce n’est pas
catastrophique.
Donc, rien n’est encore perdu
cette saison ?
Je pense qu’il faut faire la part des
choses. C’est vrai qu’après un début
pénible, vivre une telle situation est
frustrant. Maintes fois, la chance
nous a fui, c’est une évidence mais
cela ne remet pas en cause le rende-
ment de cette équipe. Certes, nous
avons perdu beaucoup de points mais
en contrepartie nous avons gagné
une équipe jeune et prometteuse.
D’aucuns estiment que l’effectif
de cette saison est loin des aspi-
rations…
Je ne suis pas de cet avis, l’équipe a
été à chaque fois au rendez-vous.
Malgré les tares et les insuffisances,
notre effectif est jeune et manque
d’expérience. C’est peut-être là où se
situe le hic. Maintenant, ce n’est pas
un ratage qui va tout remettre en
cause. Il faut savoir tirer profit de
cette équipe qui recèle des éléments
avérés. Je suis convaincu qu’avec l’ab-
négation et le temps, cette formation
sera plus forte et plus aguerrie.
Pensez-vous réellement que
l’équipe a les ressources pour re-
dresser la situation ?
Les déboires ont été pernicieux
pour tout le groupe, c’est vrai. Mais ce
n’est pas cela qui va accabler le moral
du groupe. La seule éraflure réside
dans l’état d’esprit des joueurs après
cette défaite. On fera en sorte de se
retaper le moral et se remobiliser en
prévision de la prochaine rencontre
pour remédier à la situation.
Comment voyez-vous la suite du
parcours ?
Elle sera sans aucun doute difficile,
mais au fond, je garde une certaine
confiance quant aux capacités de
notre équipe. Nous l’avons plusieurs
fois prouvé en réalisant de grands
matchs face aux grosses cylindrées.
Vous êtes appelés à livrer des
matches à risque. Ne pensez-vous
pas que les choses semblent diffi-
ciles pour vous ?
Toutes les rencontres qui nous res-
tent à jouer sont importantes. Cette
mauvaise position au classement
nous impose de gagner au moins une
rencontre parmi les trois qui nous
restent à livrer. Ce sera difficile,
certes, mais on peut réussir.
Entretien réalisé par Noureddine
Mankour Ouis
Il y a vraiment
unanimité autour
de l'importance de
la remobilisation du
groupe. De l'avis de
tous, les Unionistes
doivent retrouver
un tant soit peu leur
confiance après la
défaite contre
l’USMH. Ainsi, il
est attendu que les
dirigeants et l'en-
traîneur prennent à
bras-le-corps la pré-
paration des leurs,
en accordant une
place prépondé-
rante au côté psy-
chologique en
prévision de l'ave-
nir. Le gros du mes-
sage actuel se trouve
être celui de galva-
niser le mental des
joueurs pour aspirer
à se dynamiser, afin
de renouer avec les
performances qui
seraient en mesure
de remettre l'équipe
sur les rails. Côté
staff technique et
dirigeants, on refuse
de regarder dans le
rétroviseur mais
vers le redressement
de la situation, en-
core possible, pour
peu que tout rentre
dans l'ordre pour le
club. Agir et réagir
est, désormais, un
engagement.
PUB

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE RELIZANE DAIRA DE MAZOUNA COMMUNE DE MAZOUNA IDENTIFICATION FISCALE : 098448225141616 Avis d’annulation de l’appel d'offres national restreint

N°02/2014

Conformément au décret présidentiel n°10/236 du 07/10/2010 modifié et com- plété portant réglementation des marchés publics, la non approbation du marché a été faite après la réunion du comité du marché public en date du 12/08/2014, le président de l’assemblée populaire com- munale de Mazouna déclare l’annulation de l’appel d’offres national restreint en vue de la réalisation du projet suivant :

«AMENAGEMENT DE LA ROUTE AIN EL DJANNA EL OLIA» Paru dans les journaux nationaux : « ouest

info » du 27/03/2014 et

19/03/2014.

L’Attribution Provisoire Paru dans les jour-

naux nationaux : « le buteur » du

23/04/2014 et

les jour- naux nationaux : « le buteur » du 23/04/2014 et du du 13/04/2014. Anep

du

jour- naux nationaux : « le buteur » du 23/04/2014 et du du 13/04/2014. Anep 31015000/

du 13/04/2014.

Anep 31015000/ Le Buteur du 08-10-2014

 

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE TINDOUF DIRECTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS

 
 

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE

 

NIF: 37010001903 (DLEP)

 
 

REALISATION D'UNE ECOLE FONDAMESALE TYPE B4 EN REMPLACEMENT

Conformément aux dispositions de l'article 49 du décret présidentiel n° 10-236 du 07 Octobre 2010, portant ré- glementation des marchés publics modifie et complété. Le wali de la wilaya de Tindouf représenté par le direc- teur du des équipements publics, informe les soumissionnaires ayant répondu à l'avis d'appel d'offres nationale restreint publié dans quotidiens Le Buteur et El Itihad en date du 18/05/2014, concernant la réalisa- tion d'une école fondamentale type b4 en remplacement que la procédure d'évaluation et d'analyse des offres conformément aux critères au cahier des charges, a donné les résultats suivants :

 

N

Soumissionnaires

NIF

 

lot

Montant proposé

Délais après

Note

Observation

 

en TTC

négocie

Obtenu

     

Lot n° 01: Bloc Administra- tion –Salle Polyvalente +

       

ETB

TOUAGUINE

9843701000336

03 laboratoire Informatique

36.963.721, 08 DA

------------------------

51,75

01

Mokhtar

-

élèves et professeurs

Bibliothèque et salle de lecture +03 Salle ordinaires

Délais propose

18 Mois

Moins disant

24 Mois

     

Lot n°02 : 04 ordinaires-01 Laboratoire Science+Salle de Préparation- Atelier Mu-

       

02

sique et Magasin+ Sani- taires élèves- 02 Atelier de Sciences Physique et technologie et Magasin

infructueux

     

Lot n° 03 : Salle de Profes- seurs - 02 Salle ordinaires

       

-

Laboratoire de Science-

Atelier de Dessin+ Maga-

03

sin+ Sanitaires élèves + préau+ bureau de surveil- lance pédagogique

infructueux

     

Lot n° 04 : Des Logements

       

de Fonction (01 Logement

04

F5 – 02 Logement F4 + 01 logement F3)

infructueux

     

LOT 05: VRD (éclairage est Alimentation électrique

       

et aménagement extérieur.

05

Réseaux d'incendie AFP. assainissement – Terrain de sport. Mur de clôture)