Vous êtes sur la page 1sur 9

''Docteur Grippe'' de l'Organisation Mondiale de la Santé sous enquête pour conflits d'intérêts graves

Scandale à l'OMS: Création de la fausse


pandémie H1N1
''Monsieur Grippe'' de l'Organisation Mondiale de la
Santé sous enquête pour conflits d'intérêts graves
Par F. William Engdahl
8 décember 2009

Surnommé "Docteur Grippe", le


professeur Albert Osterhaus, de
l'Université Erasmus à Rotterdam en
Hollande a été désigné par les
chercheurs et les médias Hollandais
comme l'homme étant au centre de
l'hystérie mondiale autour de la
pandémie de grippe H1N1. Non
seulement Osterhaus est le point de
contact d'un réseau international qui a
été décrit comme la Mafia
pharmaceutique, mais il est également
LE conseiller en chef de l'OMS pour les
questions de grippe et est ultimement
positionné pour profiter
personnellement des milliards d'Euros
en vaccins soi disant développés pour
la grippe H1N1.

Plus tôt cette année, la Seconde Chambre du Parlement Hollandais a ouvert


une enquête sur le Dr. Osterhaus pour conflit d'intérêt et malversations
financières. En dehors de la Hollande, et une mention à l'époque dabs les
médias hollandais, la seule note de l'enquête sensationnelle sur les aventures
d'affaires d'Osterhaus furent présentées dans une petite note parue dans le
respecté magazine britannique Science.

http://www.reveilsante.net/voute/docteur_grippe_oms_sous_enquete_2009_12_08.html[17/12/2009 10:05:09 AM]


''Docteur Grippe'' de l'Organisation Mondiale de la Santé sous enquête pour conflits d'intérêts graves

Ce ne seraient pas ses compétences scientifiques qui sont remises en


question. Ce qui l'est toutefois, selon un court rapport publié dans le magazine
Science, sont ses liens avec des intérêts corporatifs qui tireraient
potentiellement profits de la pandémie de grippe porcine H1N1.

La revue Science publia la brève note qui suit dans l'édition du 16 Octobre
2009 à propos d'Osterhaus: "Au cours des 6 derniers mois, on pouvait
difficilement allumer sa télévision aux Pays Bas sans voir le visage du célèbre
chasseur de virus, Albert Osterhaus, parler de la pandémie de grippe porcine.
Ou du moins c'est ce qu'il nous a semblé. Osterhaus, qui dirige un laboratoire
de virologie internationalement renommé au Centre Médical Erasmus, a été
''Monsieur Grippe''. Mais la semaine dernière, sa réputation en a piqué du nez
après qu'il ait été accusé de jouer sur la peur de la pandémie pour favoriser
ses propres intérêts commerciaux dans la mise au point de vaccin. Au moment
où "Science" partait en impression, la Chambre Hollandaise des Représentants
a même lancé un débat d'urgence à ce sujet."

Le 3 Novembre 2009, Il semble qu'Osterhaus ait réussi à s'en sortir sans trop
de dommages. Un mise ;a jour du blogue de Science nota : ''La Chambre des
Représentants a rejeté une motion demandant de couper tout lien avec le Dr.
Osterhaus du Centre Médical Erasmus à Rotterdam, qui fut accusé de conflits
d'intérêts dans son rôle de conseiller du gouvernement. Mais le Ministre de la
Santé Hollandais, Ab Klink, a entre-temps annonce une ''loi de soleil'' exigeant
des scientifiques qu'ils dévoilent leurs liens financiers avec des corporations.''
(2) Le Ministre Klink, qui est un ami personnel du Dr. Osterhaus, a ensuite
publié une déclaration sur le site internet du Ministère affirmant que le Dr.
Osterhaus n'était qu'un conseiller parmi d'autres auprès du Ministère pour les
vaccins H1N1, et que le Ministère connaissait les intérêts financiers
d'Osterhaus. 4 Rien qui sortait de l'ordinaire, simplement la poursuite de la
science et la santé publique semble-t-il.

Une enquête plus approfondie dans l'affaire Osterhaus suggère que le virologue
Hollandais de renommée mondiale pourrait être au centre d'une fraude
pandémique de plusieurs milliards d'Euros qui a en effet utilisé des êtres
humains comme cobayes avec des vaccubs non testés et dont certains cas qui
émergent maintenant auraient entraîné la mort ou de graves paralysies ou
blessures.

Le canular de la ''merde d'oiseaux''


Albert Osterhaus n'est pas un petit poisson. Il se tient au pinacle mondial de
chaque panique virale des 2 dernières décennies, depuis les mystérieuses
morts du SRAS à Hong Kong, où l'actuelle directrice de l'OMS Margaret Chan a
obtenu de commencer sa carrière comme fonctionnaire de la santé locale.
Selon sa biographie officielle à la Commission européenne, Osterhaus a été
engagé en avril 2003, au plus fort de la panique sur le SRAS (syndrome
respiratoire sévère acquis) à Hong Kong. Le rapport de l'UE indique : " il a de
nouveau montré son habileté à agir rapidement pour affronter un problème
grave. Dans les trois semaines, il avait prouvé que la maladie était provoquée
par un coronavirus nouvellement découvert, qui vit dans les civettes de chats
et d'autres animaux carnivores ou dans les chauves-souris." (5)

inué d'avancer, cette fois en publicisant les dangers de ce qu'il affirmait être la

http://www.reveilsante.net/voute/docteur_grippe_oms_sous_enquete_2009_12_08.html[17/12/2009 10:05:09 AM]


''Docteur Grippe'' de l'Organisation Mondiale de la Santé sous enquête pour conflits d'intérêts graves

grippe aviaire H5N1. En 1997, il commença déjà à sonner l'alarme après la


mort d'un enfant de 3 ans censé avoir été en contact avec des oiseaux.
Osterhaus se mit à l'action et a actionné ses lobbies en Hollande et en Europe
affirmant qu'une mutation du virus H5N1 avait été transmis à l'homme et que
des mesures drastiques étaient requises. Il s'est ensuite vanté d'être le
premier scientifique à avoir démontré que le virus H5N1 pouvait se transmettre
à l'homme. (6) Dans une entrevue accordée à la BBC en octobre 2005 sur les
dangers de la grippe aviaire H5N1, Osterhaus déclara : ''… si le virus réussi
effectivement à subir une mutation de telle manière qu'il puisse se transmettre
d'homme à homme, alors la situation serait complètement différente, nous
pourrions être au début de la pandémie.'' Il ajouta, ''il y a une vraie chance que
ce virus soit transporté par les oiseaux jusque vers l'Europe. Il y a un vrai
risque, mais personne ne peut estimer le risque à ce moment, parce que nous
n'avons pas fait les expériences.'' Le virus n'est jamais parvenu à muter, mais il
était prêt ''faire les expériences,'' vraisemblablement pour des honoraires
juteux.

Pour soutenir son scénario de pandémie effrayant, Osterhaus et ses aides de


laboratoire à Rotterdam ont assidûment commencé à assembler et congeler
des échantillons de, bien, merde d'oiseau, dans une tentative d'établir un
argument plus scientifique. Il a affirmé quà certains moments de l'année
jusqu'à 30% de tous les oiseaux européens ont agi en tant que vecteurs du
virus aviaire mortel, H5N1. Il a également affirmé que des fermiers travaillant
avec des dindes et des poulets furent alors exposés. Osterhaus a donné des
instructions aux journalistes qui ont avec dévouement noté son alarme. Des
politiciens ont été alertés. Il a écrit des articles proposant que les décès
survenus très loin en Asie suite à ce qu'il attribua au H5N1 s'en venaient en
Europe. Il a affirmé que les oiseaux migrateurs étaient porteurs de la nouvelle
maladie mortelle aussi loin à l'ouest vers Rügen et l'Ukraine. (8) La campagne
d'alarme de grippe aviaire de Osterhaus a réellement commencé à décoller en
2003 après qu'un médecin vétérinaire hollandais soit devenu malade et qui
décéda. Osterhaus affirma que la mort était dû au H5N1. Il a convaincu le
gouvernement Hollandais d'ordonner l'abattage de millions de poulets.
Toutefois aucune autre personne infectée ne succomba du soi-disant H5N1.
Osterhaus a affirmé que c'était simplement une preuve de l'efficacité de la
campagne d'abatage préventive. (2)

Osterhaus affirma que les excréments d'oiseaux étaient à l'origine de la


propagation de la nouvelle souche mortelle de H5N1 asiatique par le
bombardement sur la population et les oiseaux au sol. Il y avait seulement un
problème avec la quantité volumineuse d'échantillons congelés d'excrément de
divers oiseaux que lui et ses associés avaient amassé et congelé à son
institut. Il n'y avait pas un seul exemple confirmé du virus H5N1 présent dans
aucun de ses échantillons. Lors d'un congrès de l'Organisation mondiale pour
la santé animale (OIE) en mai 2006, Osterhaus et ses collègues d'Erasmus ont
été forcés d'admettre que l'analyse de 100 000 échantillons d'excréments
d'oiseaux assidûment conservés n'avaient pu révélé un seul cas de virus H5N1.
(10)

À une conférence de l'OMS à Vérone en 2008 intitulée ''L'influenza aviaire à


l'interface Humain-Animal,'' une présentation aux collègues scientifiques
assurément moins impressionnés par les facteurs émotionnels de pandémie
que le public non-scientifique, Osterhaus a admis que ''Une évaluation
appropriée des risques de H5N1 comme cause d'une nouvelle pandémie ne

http://www.reveilsante.net/voute/docteur_grippe_oms_sous_enquete_2009_12_08.html[17/12/2009 10:05:09 AM]


''Docteur Grippe'' de l'Organisation Mondiale de la Santé sous enquête pour conflits d'intérêts graves

peut pas être faite avec l'information actuellement disponible.'' (11) Mais à ce
moment là toutefois, ses vues étaient déjà fermement concentrées sur
d'autres déclencheurs possibles de pandémie pour focaliser ses activités de
vaccination.

Grippe porcine et corruption de l'OMS


Puisque aucune vague massive de
morts de la grippe aviaire ne s'est
matérialisée et après que Roche,
fabricant de Tamiflu et
GlaxoSmithKline aient encaissé
des milliards de dollars de
bénéfices tirés du stockage par les
gouvernements du monde de leurs
médicaments antiviraux dangereux
et apparemment inefficaces, tel le
Tamiflu de Roche, et le Relenza de
GlaxoSmithKline, Osterhaus et
d'autres conseillers de l'OMS se
sont tournés vers d'autres
pâturages plus verts.
C'est au mois d'avril 2009 que leur recherche a semblé récompensée alors
qu'un petit village mexicain à Veracruz rapportait le cas d'un petit enfant
affecté par ce qui avait été diagnostiqué comme la ''grippe porcine'' ou H1N1.
Avec une rapidité indécente, l'appareillage de propagande de l'Organisation
Mondiale de la Santé à Genève est passé à une vitesse supérieure avec des
rapports de la directrice générale Dr. Margaret Chan, au sujet d'un danger
possible d'une pandémie mondiale. Chan a fait des rapports irresponsables en
déclarant ''une urgence de santé publique de de niveau international.'' (12) Les
autres cas d'éclosions à La Gloria au Mexique ont été rapportés sur un site
Internet médical comme ''une manifestation 'étrange' d'infection respiratoire
aiguë, qui a mené à la pneumonie bronchique dans quelques cas pédiatriques.
Selon un résident local, les symptômes incluaient la fièvre, la toux sérieuse, et
une importante quantité de flegme.'' (13)

C'est notamment de tels symptômes qui sembleraient raisonnables en termes


de proximité d'une des plus importantes concentrations d'élevage industriel de
porcs au monde située à La Gloria possédée par Smithfield Farms des Etats-
Unis. Les résidants avaient fait du piquetage devant le site de Smithfield Farms
au Mexique pendant des mois pour se plaindre des problèmes respiratoires
graves causés par les lagunes de matières fécales. Cette cause possible des
maladies à La Gloria n'a apparemment pas intéressé Osterhaus et ses
collègues conseillant l'OMS. La ''pandémie'' attendue depuis longtemps
qu'Osterhaus avait prédit depuis sa participation avec le SRAS dans la province
de Guandgong en Chine en 2003, était maintenant finalement à portée de main.

Le 11 juin 2009, Margaret Chan de l'OMS a fait la déclaration d'une ''urgence


pandémique'' de niveau 6 concernant la propagation de la grippe H1N1. Elle
mentionna curieusement dans son annonçe, ''sur l'évidence actuelle, la grande
majorité des patients expérimentent des symptômes légers et se rétablissent
rapidement et complètement, souvent en l'absence de toute forme de
traitement médical.'' Elle alors a ajouté ''dans le monde entier, le nombre de
décès est petit… nous ne nous attendons pas à voir un bond soudain et

http://www.reveilsante.net/voute/docteur_grippe_oms_sous_enquete_2009_12_08.html[17/12/2009 10:05:09 AM]


''Docteur Grippe'' de l'Organisation Mondiale de la Santé sous enquête pour conflits d'intérêts graves

dramatique dans le nombre d'infections graves ou mortelles.''

On a appris plus tard que Chan a agi, après des débats relevés au sein de
l'OMS, conformément à l'avis du groupe scientifique consultatif de l'OMS, ou le
SAGE, le Groupe d'experts consultatif stratégique. Un des membres de du
SAGE était alors et encore aujourd'hui le Dr. Albert ''Monsieur Grippe''
Osterhaus. Non seulement Osterhaus était-il dans une position clé pour
recommander la déclaration génératrice de panique ''d'une urgence
pandémique'' de l'OMS, mais il était également Président du principal Groupe
de travail scientifique privé européen sur la grippe (ESWI), qui se décrit comme
''un groupe multidisciplinaire de leaders d'opinion pour la grippe [qui] vise à
combattre l'impact de la grippe épidémique et pandémique.'' L'ESWI
d'Osterhaus est le lien vital, comme ils le décrivent eux-mêmes, ''entre
l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à Genève, l'institut Robert Koch à
Berlin et l'Université du Connecticut aux Etats-Unis.''

Ce qui est le plus significatif avec l'ESWI c'est que son travail est financé
entièrement par les mêmes compagnies pharmaceutiques mafieuses qui font
des milliards avec l'urgence pandémique puisque les gouvernements du monde
entier sont forcés d'acheter et de stocker les vaccins d'après la déclaration
d'une pandémie par l'OMS. Les bailleurs de fonds de l'ESWI inclus les
fabricants de vaccins H1N1 dont Novartis, Hofmann-La Roche distributeur du
Tamiflu, Baxter, MedImmune, GlaxoSmithKline, Sanofi Pasteur et d'autres.

Pour ne pas perdre le fil, le Dr. Albert Osterhaus, l'éminent virologue, conseiller
en chef pour le H1N1 pour le gouvernement Britannique et Hollandais, directeur
du Département de Virologie au Centre Médical Erasmus de Rotterdam, a aussi
siégé sur le comité d'élite SAGE de l'OMS et a agi comme président en même
temps pour le ESWI financé par l'industrie pharmaceutique, qui a recommandé
des mesures dramatiques pour vacciner le monde entier contre le grave danger
d'une nouvelle Pandémie ''qui pourrait rivaliser avec la pandémie effrayante de
grippe porcine de 1918'' ont-ils insisté.

La banque JP Morgan de Wall Street, a estimé qu'en raison de la décision de


pandémie de l'OMS, les sociétés pharmaceutiques géantes qui financent
également le travail de l'ESWI d'Osterhaus, s'attend à récolter de 7.5 à 10
milliard d'Euros en bénéfices. (14) Un autre membre du SAGE de l'OMS est le
Dr. Frederick Hayden, du Wellcome Trust de Grande-Bretagne et un ami étroit
d'Osterhaus. Hayden reçoit également l'argent pour des services ''consultatifs''
de Roche et de GlaxoSmithKline entre autres géants pharmaceutiques
impliqués dans la fabrication de produits liés à la panique H1N1.

Le Président du SAGE de l'OMS est un autre scientifique britannique, le prof.


David Salisbury du département Britannique de la santé. Il dirige également le
groupe consultatif de l'OMS pour le H1N1. Salisbury est un ardent défenseur de
l'industrie pharmaceutique. Il a été accusé par le groupe Britannique de santé
citoyen ''One Click'' de dissimuler les liens prouvés entre les vaccins et une
élévation explosive de l'autisme infantile aussi bien que des liens entre le
Gardasil et la paralysie et même la mort. (15)

Puis le 28 septembre 2009 le même Salisbury, professeur David Salisbury,


directeur de l'immunisation du département de la santé, a affirmé: ''Il y a une
vue très claire dans la communauté scientifique qu'il n'y a aucun risque de
l'inclusion de Thiomersal.'' Le vaccin utilisé pour le H1N1 en Grande-Bretagne

http://www.reveilsante.net/voute/docteur_grippe_oms_sous_enquete_2009_12_08.html[17/12/2009 10:05:09 AM]


''Docteur Grippe'' de l'Organisation Mondiale de la Santé sous enquête pour conflits d'intérêts graves

est principalement produit par GlaxoSmithKlilne et contient le préservatif


Thiomersal à base de mercure. En raison de l'évidence croissante que le
Thiomersal dans les vaccins pourrait être lié à l'autisme chez les enfants aux
Etats-Unis, l'Académie Américaine de Pédiatrie et le Service de Santé Publique
des USA a réclamé en 1999 qu'il soit retiré des vaccins. (16)

Un autre membre du SAGE à l'OMS dont les liens financiers intimes avec les
fabricants de vaccins qui profitent des recommandations du SAGE à l'OMS est
le Dr. Arnold Monto, un consultant payé par les fabricants vaccins MedImmune,
Glaxo et ViroPharma.

De plus, les réunions des scientifiques ''indépendants'' du SAGE sont suivies


par des ''observateurs'' qui incluent, oui, les producteurs vaccinaux
GlaxoSmithKline, Novartis, Baxter et compagnie. Dans la dernière décennie,
l'OMS est entrée dans est entrée dans ce qui est appellé ''des partenariats
publics-privés'' afin d'augmenter les fonds à sa disposition. Au lieu de recevoir
ses fonds seulement des gouvernements membres des Nations Unies comme
son but initial l'avait été, l'OMS reçoit aujourd'hui presque le double son budget
normal de l'ONU sous forme de subventions et aide financière de l'industrie
privée. L'industrie ? Les mêmes fabricants de médicaments et de vaccins qui
tirent profits des décisions comme la déclaration d'urgence pandémique H1N1
de juin 2009. En tant que financiers principaux de la bureaucratie de l'OMS, la
Mafia Pharmaceutique et leurs amis reçoivent naturellement ce qui est appelé
''le traitement tapis rouge de porte ouverte'' à Geneva. (17)

Dans une entrevue avec le magazine Der Spiegel en Allemagne, le Dr. Tom
Jefferson, épidémiologiste de la Collaboration Cochrane, une organisation de
scientifiques indépendants évaluant toutes les études qui concernent la grippe,
a noté les implications de la privatisation de l'OMS et de la commercialisation
de la santé : ''… un des dispositifs extraordinaires de cette grippe - et la saga
entière de la grippe - est qu'il y a certaines personnes qui font des prédictions
année après année, et ils deviennent plus en plus mauvais. Aucune d'elles n'est
survenue jusqu'ici, et ces personnes sont toujours là à faire ces prédictions.
Par exemple, que s'est-il produit avec la grippe aviaire qui devait tous nous
tuer? Rien. Mais cela n'arrête pas ces personnes de toujours faire leurs
prédictions. Parfois vous avez le sentiment qu'il y a une industrie entière qui
attend presque qu'une pandémie se produise. SPIEGEL : Qui voulez-vous dire ?
L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ? Jefferson : L'OMS et les agents de
la Santé publics, les virologues et les entreprises pharmaceutiques. Ils ont
construit cette machine autour de la pandémie imminente. Et il y a beaucoup
d'argent impliqué, et d'influence, et de carrières, et d'institutions entières ! Et
tout ce que ça a pris était la mutation d'un de ces virus influenza pour mettre
la machine en marche… (18) Lorsqu'il lui fut demandé si l'OMS avait
délibérément déclaré l'urgence pandémique afin de créer un marché énorme
pour les vaccins H1N1 et les médicaments, Jefferson a répondu, ''Ne pensez-
vous pas qu'il y a quelque chose de remarquable au sujet du fait que l'OMS a
changé sa définition de pandémie ? La vieille définition était un nouveau virus,
qui a circulé rapidement, pour lequel vous n'aviez pas d'immunité, et qui a créé
un taux élevé de morbidité et de mortalité. Maintenant, on a laissé tomber les
deux derniers, et voilà comment la grippe porcine a été classée catégorisée
comme pandémique.'' (19)

De façon très commode, l'OMS a publié la nouvelle définition de pandémie en


avril 2009 juste à temps pour permettre à l'OMS, sur la recommandation du

http://www.reveilsante.net/voute/docteur_grippe_oms_sous_enquete_2009_12_08.html[17/12/2009 10:05:09 AM]


''Docteur Grippe'' de l'Organisation Mondiale de la Santé sous enquête pour conflits d'intérêts graves

SAGE et de d'autres comme Albert ''Dr. Grippe'' Osterhaus et David Salisbury,


de déclarer les cas légers de grippe présumés H1N1 influenza A soient
considérés être Pandémiques. (20)

Dans une note de bas de page appropriée, le Washington Post a rapporté dans
un article du 8 décembre sur la sévérité, ou le manque de sévérité, de la
pandémie mondiale de H1N1 ''qu'avec la deuxième vague des infections H1N1
qui ont sont survenus aux Etats-Unis, les principaux épidémiologistes
prévoient que la pandémie pourrait finir au rang de la plus légère depuis que la
médecine moderne a commencé à documenter les éclosions de grippe.'' (21)

Le parlementaire russe et Président du Comité de santé de la Douma, Igor


Barinow a demandé au représentant russe de l'OMS à Genève à commander
une enquête officielle sur l'évidence croissante de la corruption massive de
l'OMS par l'industrie pharmaceutique. ''Il y a des accusations graves de la
corruption au sein de l'OMS,'' a dit Barinow. ''Une Commission d'enquête
internationale est requise urgemment… (22)

Endnotes:

1 Martin Enserink, In Holland, the Public Face of Flu Takes a Hit, Science, 16
October 2009: Vol. 326. no. 5951, pp. 350 – 351; DOI:
10.1126/science.326_350b.

2 Science, November 3, 2009, Roundup 11/3 The Brink Edition, accessed on


ScienceMag.org.

3 Article from Dutch, De Farma maffia Deel 1 Osterhaus BV, 28 november 2009,
accessed in Hetonderzoek.blogspot.com.

4 Ministerie van Volksgezondheid, Welzijn en Sport, Financiële belangen


Osterhaus waren bekend Nieuwsbericht, 30 september 2009, accessed in
Minvws.nl

5 European Commission, „Research“, Dr Albert Osterhaus, accessed in


Ec.europa.eu

6 Ibid.

7 Jane Corbin, Interview with Dr Albert Osterhaus, BBC Panorama, 4 October,


2005.

8 Karin Steinberger, Vogelgrippe: Der Mann mit der Vogelperspektive,


Seuddeutsche Zeitung, 20 October, 2005, accessed in Seuddeutsche.de.

9 Ibid.

10 Schweinegrippe—Geldgieriger Psychopath Auslöser der Pandemie?,


accessed in Polskaweb.eu

11 Ab Osterhaus, External factors influencing H5N1 mutation/reassortment


events with pandemic potential, OIE, 7-9 October 2008, Verona, Italy, accessed
in Oie.int

12 WHO Health Advisory, April 2009, accessed in Swine-flu-vaccine.info/.

http://www.reveilsante.net/voute/docteur_grippe_oms_sous_enquete_2009_12_08.html[17/12/2009 10:05:09 AM]


''Docteur Grippe'' de l'Organisation Mondiale de la Santé sous enquête pour conflits d'intérêts graves

13 Biosurveillance, Swine Flu in Mexico- Timeline of Events, April 24, 2009,


accessed in Biosurveillance.typepad.com.

14 Cited in Louise Voller, Kristian Villesen, Stærk lobbyisme bag WHO-


beslutning om massevaccination , Information, Copenhagen, 15 November 2009
accessed in . Information.dk/215355.

15 Jane Bryant, et al, The One Click Group Response: Prof. David Salisbury
Threatens Legal Action, 4 March, 2009, accessed in Theoneclickgroup.co.uk.

16 Prof. David Salisbury cited in, Swine flu vaccine to contain axed additive,
London Evening Standard, 28 September 2009, accessed in . Gulf-times.com

17 Bert Ehgartner, Schwindel mit der Schweinegrippe Ist die Aufregung ein
Coup der Pharmaindustrie? Accessed in Profil.at.

18 Tom Jefferson, Interview with Epidemiologist Tom Jefferson: 'A Whole


Industry Is Waiting For A Pandemic' Der Spiegel, 21 July 2009, accessed in
Spiegel.de.

19 Ibid.

20 Louise Voller, Kristian Villesen, Mystisk ændring af WHO's definition af en


pandemi,Copenhagen Information, 15 November 2009, accessed in
Information.dk/215341.

21 Rob Stein, Flu Pandemic Could Be Mild, Washington Post, December 8, 2009.

22 Polskanet, Russland fordert internationale Untersuchung, 5 December 2009,


accessed in Polskaweb.eu

Copyright © 2009 F. William Engdahl


Editorial Archive

*F. William Engdahl is author of Seeds of Destruction: The Hidden Agenda of


Genetic Manipulation (www.globalresearch.ca). He also authored A Century of
War: Anglo-American Oil Politics and the New World Order (Pluto Press). His
newest book, Full Spectrum Dominance: Totalitarian Democracy in the New
World Order (Third Millennium Press) is now in print and will be available by
mid-June. He may be contacted over his website,
www.engdahl.oilgeopolitics.net.

Contact information:

F. William Engdahl | Courriel | Site internet

Publié en anglais sur:


www.financialsense.com/editorials/engdahl/2009/1208.html
www.marketoracle.co.uk/Article15655.html

Voir le dossier Scandale grippette porcine avec les plus récentes nouvelles et
données qui présentent l'autre version... si les commentaires vous dérangent,
lisez au moins les nouvelles citées, sinon ne venez pas nous dire que les
vaccins sont efficaces, sécuritaires et suffisamment, rigoureusement et

http://www.reveilsante.net/voute/docteur_grippe_oms_sous_enquete_2009_12_08.html[17/12/2009 10:05:09 AM]


''Docteur Grippe'' de l'Organisation Mondiale de la Santé sous enquête pour conflits d'intérêts graves

indépendemment testés.......

Dossier vaccins / Autisme : Liens et articles utiles pour apprendre la vérité que
le Cartel pharmaceutique et les gouvernements ne veulent pas que vous
découvriez sion. Il faut bien comprendre que le film ''Silence on vaccine'' ne
fait qu'effleurer le bout du nez de l'iceberg. Une enquête qui dure depuis 2004.

http://www.reveilsante.net/voute/docteur_grippe_oms_sous_enquete_2009_12_08.html[17/12/2009 10:05:09 AM]