INTRODUCTION - www.|ex-pub||ca.com - © !

" $%&'()*'+ 8/29
3. gestion par un organisme cree par la personne publique et assimile aux services de cette
personne publique (cas de la !"#$%&&" !#()*" +#,&$!,#"&+").
CL, 6 avrll 2007, !"##$%& ()*+,-&%-./"0&%1&, n¨ 284736 :
« ConslderanL que, lorsqu'elles sonL responsab|es d'un servlce publlc, des collecLlvl-
Les publlques peuvenL aussl declder d'en assurer d|rectement |a gest|on , qu'elles
peuvenL, a ceLLe fln, le gerer en s|mp|e róg|e, ou encore, s'll s'aglL de collecLlvlLes Ler-
rlLorlales, dans le cadre d'une róg|e à |aque||e e||es ont confóró une autonom|e f|-
nanc|òre et, |e cas óchóant, une personna||tó [ur|d|que propre , qu'elles dolvenL aus-
sl ôLre regardees comme geranL dlrecLemenL le servlce publlc sl e||es cróent à cette
f|n un organ|sme donL l'ob[eL sLaLuLalre excluslf esL, sous reserve d'une dlverslflca-
Llon puremenL accessolre, de gerer ce servlce eL sl elles exercenL sur ceL organlsme
un conLrôle comparable a celul qu'elles exercenL sur leurs propres servlces leur don-
nanL noLammenL les moyens de s'assurer du sLrlcL respecL de son ob[eL sLaLu-
Lalre [.]»
On sait que les personnes publiques peuvent aussi conIier l`execution du service public (ad-
ministratiI ou industriel et commercial) a un établissement public, c`est-a-dire a une personne pu-
blique specialisee dotee de la personnalite juridique et de l`autonomie Iinanciere. Disposant d`une
grande latitude pour mener a bien ses missions, l`etablissement public est cependant place sous la
tutelle d`une autre personne publique qui lui Iixe des objectiIs, participe a son conseil
d`administration et contrôle sa gestion Iinanciere.
Nul n`ignore qu`il arrive que la loi ou la jurisprudence indique ou reconnaît qu`une per-
sonne privée est chargee de la gestion d`un service public (a caractere administratiI ou industriel et
commercial) sous le contrôle d`une personne publique. C`est le cas s`agissant, notamment, des Ie-
derations sportives
1
, des organismes corporatiIs agricoles
2
ou encore des ordres proIessionnels
3
.
Precisons que le Conseil d`Etat admet qu`une personne privee gere un service public mal-
gre l`absence de prérogatives de puissance publique :
|U|ne personne prlvee qul assure !"# %&''&(" )*&"+,-.+ /,",-01 '(!' 1# 2("+-31# )#
1*0)%&"&'+-0+&(" eL qul esL doLee a ceLLe fln de 4-,-(/0+&5#' )# 4!&''0"2# 4!61&7!#
esL chargee de l'execuLlon d'un '#-5&2# 4!61&2 , que, %.%# #" 1*06'#"2# )# +#11#'
4-,-(/0+&5#', une personne prlvee dolL egalemenL ôLre regardee, dans le sllence de
la lol, comme assuranL une mlsslon de servlce publlc lorsque, eu egard a l'lnLerôL ge-
neral de son acLlvlLe, aux condlLlons de sa creaLlon, de son organlsaLlon ou de son
foncLlonnemenL, aux obllgaLlons qul lul sonL lmposees alnsl qu'aux mesures prlses
pour 5,-&8&#- que les ob[ecLlfs qul lul sonL asslgnes sonL aLLelnLs, ll apparaiL que
l'admlnlsLraLlon a enLendu lul confler une Lelle mlsslon |.| ; » - CL, SecL., 22 fevrler
2007, *22"1+34+"% ($ .&/2"%%&5 6&5&03%4 (&2 74385+22&#&%42 9"$/ :%3(394;2
(A.Þ.8.L.l.), n¨ 264341
4
.
!"#$"% $' $()*+,- .- +-'-/-+ 01- 2-+,3$"-4 .- 2-4 )-+4*""-4 )+$/5-4 4*", .$,-4
6 ,+3"4)3+-",-4 7 8
« ConslderanL que lorsqu'une personne prlvee esL creee a l'lnlLlaLlve d'une personne
publlque qul en conLrôle l'organlsaLlon eL le foncLlonnemenL eL qul lul procure
l'essenLlel de ses ressources, cette personne pr|vóe do|t ôtre regardóe comme
transparente eL les conLraLs qu'elle concluL pour l'execuLlon de la mlsslon de servlce
1
CL, 22 novembre 1974, <;(;/34+"% (&2 +%($24/+&2 =/3%>3+2&2 (?3/4+15&2 (& 29"/4.
2
CL, 28 [uln 1946, @"/3%(.
3
CL, 2 avrll 1943, A"$B$&%.
4
Cf. aussl CL, 23 [ullleL 2008, !"##+223/+34 C 5)7%&/B+& *4"#+D$&, n¨ 280162 eL 280163.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful