Vous êtes sur la page 1sur 2

La harpe est un instrument à cordes pincées tout comme le luth ou encore la guitare.

On utilise la harpe
depuis la plus haute antiquité jusqu'à aujourd’hui. Cet instrument est passé par l’époque de Marie-
Antoinette et par bien d’autres époques. La harpe est en perpétuelle évolution, tout comme son répertoire.
Le son cristallin de la harpe la rend éternellement magique !

• La harpe diatonique : (XIXe siècle) Il existe aussi 2 types de formes (arqué ou angulaire). Le type
arqué se développe en Egypte puis dans tous les pays bouddhistes. L’instrument est accordé
diatoniquement (c'est-à-dire qui procède suivant la succession naturelle des tons et demi-tons) et
reste un instrument sans touches.

• La harpe à crochets : (deuxième moitié du XIXe siècle). En 1697, Jacob Hochbrucker qui était
luthier a construit une harpe avec une pédale placée à la base de l’instrument. Perfectionnée en
1720, elle possédait 7 pédales qui correspondaient à 7 notes de la gamme. C’est aussi
Hochbrucker qui à crée la plus ancienne harpe à crochets en 1738. La harpe à crochet à la même
structure que la harpe diatonique.

• La harpe à pédales à action simple : (environ 1773-


1785). On associe l’invention de la harpe à pédales aux
noms des facteurs Hochbrucker ou Vetter.
La harpe à pédales à action simple était aussi la harpe de
Marie-Antoinette, mais sa harpe était dorée. La « harpe
dorée » avait 35 cordes et 7 pédales simples. C’est
Cosineau, le facteur d’instruments de la cour, qui la
fabriqua entre 1773 et 1785 pour Marie-Antoinette qui était
bonne harpiste. Aujourd’hui, la harpe est l’un des plus
beaux joyaux du Musée National de Hongrie.
• La harpe à pédales à action double : (environ 1815-
1826). Cette harpe a été crée par Sébastien Erard. Elle est
accordée diatoniquement en do bémol majeur et possède 8
pédales à action double avec un mécanisme à fourchettes sur
disques. De couleur rouge avec de riches dorures et des
motifs d’animaux appliqués sur la tête, elle a 43 cordes et
mesures 171.5 cm.

• La harpe chromatique : (1894-1904). Il


fallait faire apparaître une nouvelle harpe car
l’ancienne qui avait des pédales restait
imparfaite, et au XIXe siècle, le style
romantique requérant plus de ressources
mélodiques et harmoniques, le rêve d’une
harpe chromatique (c'est-à-dire une série de
sons par demi-tons) apparaît. L’instrument à
été inventé en 1894 par Gustave Lyon. Cette
harpe avait eu du succès en France et en
Suisse, au début du XXe siècle elle avait
même faillit y supplanter la harpe à pédales.
Cependant, la complexité, voire l’inexistence
de certaines fonctions fit que ce type de harpe
ne se répandit pas et que le combat fut gagné
par la harpe à pédales. L’instrument possède
78 cordes croisées.