Vous êtes sur la page 1sur 2

INTRODUCTION :

Le problème des inégalités entre les pays industrialisés et les pays en voies de
développement est l'objet de nombreux débats de nos jours. En effet, l'écart de richesses, de
technologies et de niveau de vie entre les PI et les PVD est exponentiel. Les raisons sont simples, la
faible capacité d'innovation de ces pays fait office de barrière à tout projet de développement de
l'économie. En effet, toutes innovations est susceptible de créer un nouveau marché donc une
nouvelle consommation, de nouveaux emplois et de nouvelles richesses pour le pays innovant.
Quels sont les raisons de cette faiblesse à innover et comment aggrave-t-elle la situation dans ces
pays faces aux pays riche de l'hémisphère nord ?

I/ Les raisons de la faible capacité d'innovation des PVD

A) Le manque de moyens financiers

En effet, les PVD ne possèdent que peu d'argent à consacrer à la R&D, du fait qu'ils doivent
développer leur économie, très pauvre déjà. La part destinée à l'innovation est donc fortement
restreinte, d'où leur faible capacité d'innovation.

B) Le faible niveau technologique des PVD

Les PVD n'ont pas les capacité technologique permettant une véritable innovation qui permettrait
de révolutionner le marché et de faire prospérer le pays et son économie.

C) Le monopole des pays industrialisé sur l'innovation

Les pays industrialisés, eux, ont une meilleur économie et donc ont plus de fonds consacrés à la
R&D, détruisant ainsi la faible concurrence que proposent les PVD. Qui plus est, ces pays riches
proposant plus de débouchés attire tous les chercheurs du monde entier et les accueillent à bras
ouvert. (Exemple du brain drain aux USA)

II/ Les conséquences du manque d'innovation

A) Un cercle vicieux

Manque de moyen entraine peu d'innovation, donc peu de débouchés, donc un faible marché, donc
une faible richesse du pays, donc peu de moyen consacré à la R&D...

B) Une dépendance face aux PI


Étant donné de leur faible richesse et faible capacité d'innovation, les PED doivent compter sur les
PI pour se développer, ceci ne se faisant pas sans un dédommagement en ce qui concerne des
ressources ou des produits ainsi qu'un un endettement colossale.

C)Une supériorité inéluctable des PI envers les PVD

En effet, les PVD étant en constante infériorité par rapport aux PI, il ne pourront rattraper leur
retard face à l'industrie des pays industrialisés qui est en constante amélioration, ainsi que dans le
progrès technique, où les PI auront toujours une longueur d'avance qu'ils conserveront sans doute.
Conclusion :
On remarque donc que les les PVD sont en perpétuelle action pour se rehausser au niveau des Pi,
de part leurs économies et de leur progrès technique( du à l'innovation), mais ils ne pourront
cependant l'atteindre tant que les PI en auront fait la démarche. C'est un fait, les dettes des PVD
envers les PI sont énormes et font un trou dans leurs économies, les empêchant ainsi de consacrer
une parti de leur ressources dans l'innovation, et ainsi rattraper les PI. Il y a toutefois une solution
émises par de nombreux humanitaires, qui demandent l'abolition de ces dettes pour enfin permettre
aux PVD de rejoindre le rang des PI, on retient notamment « Bono »(chanteur du célèbre groupe de
rock internationalement connu : U2 ) qui part sa notoriété cherche a provoquer la dissolution de ces
dettes ainsi que l'intensification de l'aide pour ces pays, notamment dans le domaine médicale où
ces pays possèdent de véritables carences dans ce domaine. Cependant, les PI refusent l'enlèvement
de ces dettes, peut-être espèrent-ils grâce à cela conserver leur supériorité et le pouvoir qu'ils ont sur
les PVD, de tels sorte que leur système continue de fonctionner correctement, et cela au dépend de
celui des autres.

Tom momo et greg poupi