Vous êtes sur la page 1sur 1
COMMUNIQUÉ Lutte contre Ebola : Des mains propres pour sauver des vies CONAKRY, 17 octobre

COMMUNIQUÉ

COMMUNIQUÉ Lutte contre Ebola : Des mains propres pour sauver des vies CONAKRY, 17 octobre 2014

Lutte contre Ebola : Des mains propres pour sauver des vies

CONAKRY, 17 octobre 2014 –La célébration de la Journée mondiale du lavage des mains le 15 octobre a été l’occasion pour le gouvernement de lancer un appel en faveur de l’amélioration des pratiques d’hygiène dans notre pays. Depuis 2008, l’UNICEF accompagne le gouvernement guinéen pour la promotion à grande échelle de cette pratique classée « Pratique Familiale Essentielle » pour son impact certain sur la réduction de la mortalité infantile et sur l’amélioration du bien-être de toute la famille.

Le gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara, a noté que « cette journée coïncide avec l’état d’urgence sanitaire décrété par le Président de la République. [C’est] une journée d’enseignement, une journée de propreté qui concourt à sauver nos populations contre la maladie Ebola. » Il a lancé un appel pour que les populations s’approprient des directives données en la matière et que ces dernières soient intégrées dans leur vie quotidienne.

Au cours de la cérémonie organisée sur la terrasse du state du 28 septembre, le secrétaire général du ministère de la santé Younoussa Ballo a souligné que « [ce] sujet est d’une grande importance pour l’humanité et d’une actualité brulante pour notre pays au regard des problèmes d’hygiène, d’assainissement, et surtout de l’épidémie à virus Ebola à laquelle notre pays est confronté. »

Pour le représentant de l’UNICEF, « la pratique effective du lavage des mains au savon a le potentiel de réduire à elle seule de 44% le risque de survenue des maladies diarrhéiques aussi bien chez les adultes que chez les enfants. En outre, la même pratique contribue à la réduction de bien d’autres maladies comme la maladie à virus Ebola, les Infections Respiratoires Aigües, les Infections Oculaires, les Dermatoses ». Mohamed Ayoya a aussi rappelé que « bien que les gens du monde entier se lavent les mains à l’eau, très peu d’entre eux utilisent du savon aux moments critiques, par exemple, après avoir utilisé les toilettes, nettoyé un enfant et avant de toucher à la nourriture. »

Pour conclure, Mr. Ballo a tenu à rappeler à tous que « notre santé est dans nos mains », avant d’exhorter les guinéens à la préserver « en [se] lavant régulièrement les mains au savon ».

En réponse à l’épidémie à virus Ebola, le Ministère de la Santé et ses partenaires recommande cette pratique en tant qu’approche efficace pour rompre le cycle de propagation de l’épidémie. Ainsi, l’UNICEF a offert 3 millions de morceaux de savon et 650 dispositifs de lavage des mains aux populations guinéennes depuis le début de l’épidémie.

###

À propos de l’UNICEF L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient.

Rejoigne-nous sur Facebook, Flickr, Tumblr et Twitter.

Contacts Presse:

Timothy La Rose - Communication Specialist - Tél: 622 35 02 51 - Email: tlarose@unicef.org Mme Kadijah Diallo - Information Officer - Tél: 628 68 78 10 - Email: kaddiallo@unicef.org