Vous êtes sur la page 1sur 3

Révisions de trigonométrie Terminale S

1) Mesures d'angles :
Dans un repère (O, I, J ) orthonormé direct, pour chaque angle orienté de demies droites ou de
vecteurs x , il existe un unique point M du cercle trigonométrique (cercle de centre O et de rayon 1 )
tel que l'angle x soit égal à ( , ). Cet angle a une infinité de mesures qui sont les longueurs de l'arc
de cercle orienté de I à M. Ces mesures diffèrent entre elles d'un multiple de 2 π . Une seule d'entre
elles est dans l'intervalle ] -π ;π ], c'est la mesure principale.
par exemple 7 , - 5 , - 17 , 19 etc …sont des mesures d'un même angle.

2) Définitions :
Le point M a pour coordonnées ( cos(x); sin(x) ) dans le repère
orthonormé direct (O, I ,J ) : ceci constitue la définition de cos ( x )
et de sin ( x ).
Conséquences :
-1 ≤ cos ( x ) ≤ 1 et -1 ≤ sin ( x ) ≤ 1
cos2( x ) + sin2 ( x ) = 1

3) Tableau de valeurs :
x 0
cos ( x ) 1 0
sin ( x ) 0 1
tan ( x ) 0 1 non-définie

la ligne concernant la tangente n'est pas à connaître par cœur.

4) Angles associés :

Les angles associés à x sont les angles π -x ,π + x et -x .Les points qui correspondent à x et à ces
trois autres angles forment un rectangle. La connaissance de cos ( x ) et de sin ( x ) permettent alors
d'obtenir les lignes trigonométriques des angles associés.

Le point M correspond à l'angle x, P à π - x, N à -x et Q à π + x.


On déduit de ce schéma les formules concernant les lignes
trigonométriques de ces angles :
cos ( -x ) = cos ( x ) et sin ( -x ) = - sin ( x )
cos ( π + x ) = - cos ( x ) et sin ( π + x ) = - sin ( x )
cos ( π - x ) = - cos ( x ) et sin ( π - x ) = sin ( x )

Dans les cas particuliers où x = , , , on obtient alors facilement les


valeurs cos ( 2 ), sin ( 5 ) etc.
5) Passage d'un sinus à un cosinus et inversement.
+x -x
Le point N correspond à l'angle - x et P à + x et on a
donc les formules suivantes :
cos ( - x ) = sin ( x ) et sin ( - x ) = cos ( x )
cos ( + x ) = - sin ( x ) et sin ( + x ) = cos ( x )
ces formules permettent à la fois de comprendre pourquoi la
colonne du sinus dans le tableau de valeurs est la même que celle
du cosinus lue à l'envers et de résoudre des équations du type :
cos ( - 2x ) = sin x

5) Formules d' addition et de duplication.

cos ( a - b ) = cos a . cos b + sin a . sin b et cos ( a + b ) = cos a . cos b - sin a . sin b
sin ( a - b ) = sin a . cos b - cos a . sin b et sin ( a + b ) = sin a . cos b + cos a . sin b
rappel : a - b = a + ( - b ) ce qui permet de retenir deux de ces formules et de retrouver les deux
autres.

cos ( 2a ) = cos ( a + a ) = cos 2 a - sin 2 a = 2 cos 2 a - 1 = 1 - 2 sin2 a


sin ( 2a) = 2 sin a . cos a

6) Formules de dédoublement :

des formules précédentes on déduit :


cos 2 a = et sin2 a =
Attention pour connaître alors les valeurs de cos a ou de sin a il faudra prendre garde aux signes !

7) Equations trigonométriques :

cos x = cos a ⇔ x = a + 2k π ou x = -a + 2k π avec k ∈


sin x = sin a ⇔ x = a + 2k π ou x = π - a + 2k π avec k ∈
tan x = tan a ⇔ x = a + 2k π ou x = π + a + 2k π ce qui peut aussi s'écrire x = a + k π avec k ∈
Tout ceci peut se visualiser sur un cercle trigonométrique .

8) Inéquations trigonométriques :

Elles se résolvent le plus souvent en combinant des changements de variables et l'utilisation du


cercle trigonométrique.
exemple 1 : pour x ∈ [- π ; π ] résoudre cos x ≤ -
On voit sur ce cercle que les solutions sont les réels des intervalles
[ - π ; - 2 ] et [2 ; π ].
2 exemple 2 : résoudre , pour x ∈ [0 ; π ], cos (2x - ) ≤ -
On pose X = 2x - . On a alors X ∈ [ - ; 7 ] et les solutions en X
vérifient 2 ≤ X ≤ 4 car la valeur correspondant à - 2 qui est dans
l'intervalle [ - ; 7 ] est 4 .
π
On retrouve alors les valeurs de x grâce
-π à 2 ≤ 2x - ≤ 4 ce qui donne ≤ x ≤ .

9) Période :
- ou 7
- 2 ou Il faut savoir que la période de cos ( ax + b ) ou de sin ( ax +
4 b ) est .

10) Dérivées :

La dérivée de la fonction cos ( u ( x ) ) est - u ' ( x ). sin ( u ( x ) )


et celle de sin ( u ( x ) ) est u' (x) . cos ( u ( x ) ) .

11) Plan d'étude d'une fonction trigonométrique :

- période
- parité
- choix d'un intervalle d'étude
- dérivée et étude de son signe sur l'intervalle précédemment choisi
- tableau de variation
- tracé sur au moins une période