Vous êtes sur la page 1sur 37

1

1 « Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

Entreprendre ses rêves !

Une Introduction au Saut Quantique

Par Frédéric ARRON

!

« Et quand tu veux quelque chose, tout l’univers conspire à te permettre de réaliser tes désirs » Paolo Coelho, L’alchimiste

Version pdf gratuite

Copyright 2013 Frédéric ARRON Tous droits réservés Reproduction interdite

2

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

3

AVANT PROPOS

 

4

SOURCES ET INSPIRATIONS

 

4

AVERTISSEMENT : PRENEZ SOIN DE VOUS!

7

INTRODUCTION

 

8

OU EN ETES VOUS AUJOURDHUI ?

 

8

VOUS SENTEZ VOUS POUSSE(E) VERS PLUS ?

9

CHAPITRE 1 :

LE

POUVOIR DES OBJECTIFS AUDACIEUX

9

QUE VOULEZ VOUS VRAIMENT ?

 

9

Ce que je ne veux plus dans ma vie

10

Ce que je veux vraiment c’est…

11

Ce que je veux vraiment, vraiment du fond du cœur c’est… :

13

AFFINEZ VOS OBJECTIFS

 

14

Pourquoi

vous faites des choses que vous ne voulez pas faire !

16

CHAPITRE 2 :

LA

FORCE DES DECISIONS ECLAIREES

18

1-QUEST CE QUE CELA ME COUTE DE NE PAS ETRE ENGAGE DANS CE QUI MEST CHER ?

18

2-QUE RESSENTIRAIS-JE SI JETAIS VRAIMENT ENGAGE(E) DANS LA POURSUITE DE MES REVES ?

19

*ATTENTION !

20

QUELLES DECISIONS VOUS PERMETTRAIENT DE FAIRE UNE AVANCEE SIGNIFICATIVE MAINTENANT ?

21

CHAPITRE 3 :

NOTRE

ZONE DE CONFORT

 

23

UNE ZONE PLUTOT INCONFORTABLE FINALEMENT

23

L’IMAGE INTERIEURE

24

CHAPITRE 4 :

NOTRE

SCENARIO

26

NOTRE HISTOIRE DE VIE

26

NOTRE LEGENDE PERSONNELLE

26

CHAPITRE 5 :

LA

PHYSIQUE QUANTIQUE

28

DE RECENTES AVANCEES

28

QUI

POURRAIENT RECONCILIER LES

INCONCILIABLES

 

29

LES TROIS NIVEAUX DE REALITES

29

UN NOUVEL ESPOIR

 

30

CHAPITRE 6 :

FAIRE

UN SAUT QUANTIQUE !

31

UNE DEFINITION

 

31

PRINCIPES DU SAUT QUANTIQUE

32

COMMENT SUIVRE CONCRETEMENT CETTE NOUVELLE VOIE ?

33

ATTENTION !

35

CONCLUSION ? (A MOINS QUE CE NE SOIT LE DEBUT

!)

36

PRENEZ SOIN DE VOUS !

 

36

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

4

AVANT PROPOS

Sources et inspirations

Les idées et concepts présentés ici sont largement inspirés du développement personnel « à l’américaine », enrichis de l’apport de disciplines d’étude de l’humain (Analyse Transactionnelle notamment) et du coaching professionnel. Vous pourrez ainsi reconnaître ici ou là des phrases ou des approches que vous avez déjà entendues. C’est probablement que ces auteurs m’ont inspiré ! Je pense notamment à Bob Proctor, Anthony Robbins, Jack Canfield ou Bob Doyle pour ne citer que ceux là Ma dette est aussi immense envers l’école de coaching française dont l’enseignement m’est précieux pour réussir à intégrer rêve et réalité.

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

5

REMERCIEMENTS

Merci au Dr Guillaume KAMMER, Laure MALANDA (bijouxdelooty.com), Olivier Malanda, et Pascale NISICE, qui ont bien voulu partager avec moi leur avis sur ce livre.

Je remercie aussi chaleureusement Christine MARMOY (marketingforcoach.com) pour son feedback.

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

6

!

« Rappelle toi ce que tu t’es proposé d’accomplir, garde ce rêve vivant dans ton cœur et entretiens la flamme. » Robert Kiyosaki, « Père riche, Père pauvre (la suite) »

!

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

7

Avertissement : Prenez soin de vous!

Ces pages s’adressent à des personnes responsables. Attention au syndrome de la princesse endormie ! Dans ce conte revisité par Vincent Lenhardt, l’un des pères du coaching en France, une princesse a été empoisonnée. Une fée l’endort pour paralyser l’action du poison. Le prince charmant arrive, embrasse la princesse, et celle ci se réveille. Le poison fait alors son effet, et elle meurt. Réveiller nos rêves endormis n’est pas une entreprise banale, dans nos vies. Et souvent ceux qui sont passés par là nous disent que tout en ne regrettant pas leur choix, s’ils avaient su tout ce qu’il y avait à endurer, ils ne se seraient peut être pas lancés ! S’engager dans la réalisation de ses rêves c’est aussi s’engager à connaître des moments de grands doutes, de peur, d’incertitude et de chaos. Par ailleurs rien de ce que vous lirez dans ce livre n’est destiné à remplacer un travail de coaching individuel avec un professionnel certifié.

Je vous invite à toujours réfléchir et penser par vous mêmes, et à vous faire vos propres opinions. Vous aurez toujours à assumer les conséquences de vos choix.

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

8

INTRODUCTION

Ou en êtes vous aujourd’hui ?

Ou en êtes vous de la réalisation de vos rêves ? Peut être travaillez vous chaque jour à la réalisation de ce que vous voulez vraiment, et avez vous le plaisir de voir les choses prendre forme ?

Peut être vous réveillez vous chaque matin avec un sentiment de profonde gratitude pour toutes les bonnes choses que vous vivez ? Ou peut être avez vous renoncé. Vous avez peut être décidé un jour que la pleine réalisation personnelle était réservée à un groupe de chanceux ou de surdoués de la vie dont vous ne faisiez pas partie. Vous avez consenti à vivre une vie acceptable, normale, sans grands défis et sans grande satisfaction.Vous allez chaque matin au travail le cœur lourd, en attendant 17h00. Si cela est un choix délibéré et conscient, je ne peux que le respecter et il est probable que ce qui suit ne vous intéressera que moyennement. Quoiqu’il en soit il n’y a pas qu’une façon de vivre sa vie, ni de la réussir, votre vérité est en vous. Et si vous êtes parfaitement épanoui(e) ? Bravo. La lecture de ce livre vous permettra peut être de découvrir de nouvelles approches dont vous pourriez tirer profit !

!

« Faites le premier pas avec foi. Il n’est pas nécessaire de voir l’intégralité du chemin. Faites juste le premier pas » Martin Luther King

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

9

Vous sentez vous poussé(e) vers plus ?

Maintenant si vous avez l’impression que quelque chose en vous, vous pousse vers plus, vous invite à croître, à développer vos talents et vos aptitudes, et ce, quelque soit votre niveau de satisfaction ou d’insatisfaction actuelle ; si vous croyez que ce que vous vivez aujourd’hui ne vous définit pas vraiment, mais seulement vos choix passés, et si vous envisagez de réaliser ce qui vous tient vraiment à cœur, alors ce document est pour vous. Dans les pages qui suivent je partagerai avec vous des concepts et des approches qui pourraient bien vous aider à changer les choses, si vous les faites travailler pour vous.

Vous êtes prêts à vous engager ? Bravo ! Alors commençons sans plus attendre par libérer

Chapitre 1 :

OBJECTIFS AUDACIEUX

LE

POUVOIR DES

Que voulez vous vraiment ?

Que souhaitez vous vraiment vivre ? je ne vous parle pas de ce que vous croyez possible, ou de ce que vous devriez faire, je vous parle de ce que vous voulez vraiment. Il n’est pas si facile de répondre à cette question. Nos « muscles » de rêve ont souvent été engourdis par des années à ne plus croire en nous même, à nous conformer, et à accepter des croyances limitantes : « Arrête de rêver, trouve toi un vrai travail, c’est trop beau pour être vrai, tu n’arriveras jamais à rien…etc. » Alors quand on nous pose cette question, notre armée de conditionnements limitants se dresse pour faire entendre sa

voix et anéantir aussitôt la petite lueur qui s’apprêtait à poindre dans nos cœurs et dans nos esprits. Ainsi les réponses que

j’entends le plus souvent à cette question sont

veux plus c’est…, j’en est vraiment assez de

« Ce que je ne

».

!

« En ce moment même (

)

vous pouvez multiplier votre

efficacité personnelle, atteindre de nouveaux sommets. Vous pouvez devenir Vous 2 » Price Pritchett, Vous2

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

10

Si vous aussi vous êtes tentés de répondre de cette façon alors allez y. Ecrivez tout ce que vous ne voulez plus. C’est aussi un bon début.

Ce que je ne veux plus dans ma vie c’est….

!

« Prenez l’engagement de réaliser quelque chose de grand, et vous trouverez une façon de le faire ». Donald Trump, Think Big !

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

11

Maintenant que vous êtes au clair sur ce que vous ne voulez plus, il est temps de rêver un peu, pardon de rêver tout court, ou plutôt de rêver tout grand !

Ce que je veux vraiment c’est…

!

« Quel que soit l’objectif que vous confierez à votre esprit, il travaillera jour et nuit pour qu’il se réalise » Jack Canfield, Le succès selon Jack

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

12

Bravo vous commencez à dégourdir ces muscles qui soutiennent votre inspiration.

!

« la pleine réussite de l’aventure du héros a pour effet de libérer le flux vital et de le faire circuler à travers ( ) le monde » Joseph Campbell, le héros aux mille visages

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

13

A ce stade vous avez peut être écrit des choses comme :

-Je veux être millionnaire -Je veux une nouvelle voiture -Je veux une grande villa de luxe -Je veux une femme parfaite, ou un homme riche etc -etc Et à vrai dire personne d’autre que vous même ne devrait définir pour vous ce que vous voulez. Vous êtes le mieux ou la mieux placée pour savoir.

Mais sont ce bien là vos désirs profonds, vos aspirations les plus authentiques ?

Ou alors peut être à l’inverse, n’osez vous pas rêver assez grand et envisager ce que vous voulez vraiment. Etes vous d’accord pour poursuivre cet exercice ou ce jeu ? Reprenons donc

Ce que je veux vraiment, vraiment du fond du cœur c’est… :

!

« Quand vous aimez, vous êtes plein d’intérêt, votre désir en est chargé, ainsi que de vie et d’énergie et il se matérialise . » Emmet Fox, L’équivalence mentale

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

14

Là vous avez peut être écrit des choses comme :

-me sentir vraiment utile -connaître l’amour -devenir excellent dans ce que je fais etc

Affinez vos objectifs

Je vous invite à poursuivre cet exercice régulièrement, au cours des jours qui vont suivre.Vous allez peut être vous rendre compte que vos désirs se précisent et s’affinent. Préciser et quantifier vos objectifs vous permettra de reconnaître leur réalisation et de mesurer vos progrès. Ne vous inquiétez pas si certaines choses vous semblent paradoxales. Il est probable que ces paradoxes se résoudront en même temps que votre clarté d’esprit grandira. Vous réaliserez aussi peut être, qu’au fur et à mesure, ce que vous écrirez vous concernera plus personnellement et moins les autres. Souvenez vous que quelque soit ce que font les autres, nous avons du pouvoir avant tout sur nous même. Il ne me

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

15

semble pas judicieux de vouloir imposer sa volonté à ceux qui nous entourent, conjoint(e), parents, collègues, ou amis.

Je vous encourage aussi lors de cet exercice à vous concentrer sur votre ressenti au fur et à mesure de l’élaboration de votre liste. Prenez le temps de savourer chaque jour en pensée, la réalisation de ce que vous souhaitez vraiment, avant même de le vivre. Cet exercice quotidien favorisera « l’apparition » de ces choses dans votre vie.

Maintenant que vous avez défini ce que vous voulez vraiment, je vous invite à établir la liste des objectifs que vous êtes en train de poursuivre . Pour le moment je me consacre à :

Si cela est cohérent avec vos objectifs, bravo ! Sinon il va falloir comprendre

!

«Vous n’avez besoin de rien d’autre pour commencer, que les ressources qui sont déjà en vous .» Chris Gardner, Start where you are, Auteur de « A la poursuite du bonheur », incarné à l’écran par Will Smith

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

16

Pourquoi

vous faites des choses que vous ne voulez pas

faire ! Si vous n’avez pas encore ce que vous souhaitez dans la vie, il est fort possible que vous poursuiviez des choses qui ne sont pas en adéquation avec ce que vous voulez vraiment. Ainsi même si vous les réalisez un jour, il est peu probable que cela vous apporte le contentement et la satisfaction que vous recherchez.

Alors pourquoi poursuivez vous ces choses que vous ne voulez pas vraiment ? Par habitude ? parce que vous pensez que c’est possible (contrairement à vos rêves) ? Parce que vos amis, parents ou collègues pensent que c’est ce qu’il vous faut ? Ecrivez toutes vos raisons.

Souvenez vous, un de vos plus grands alliés dans la création de ce que vous voulez vraiment c’est le discernement.

Ce discernement vous permettra de voir si vous vous rapprochez ou vous vous éloignez de ce que vous voulez, et de comprendre pourquoi vous faites ce que vous faites ; il vous permettra de prendre plus facilement les bonnes décisions pour vous mêmes.

Selon moi, trois raisons majeures font que l’on poursuit des choses que l’on ne veut pas vraiment, c’est à dire que l’on fait des choix par défaut :

1-On pense que ce que l’on veut est impossible (croyance limitante) 2-On pense que l’on ne le mérite pas (problème d’estime de soi) 3-On a peur de changer ou d’être différent des autres (problème de conditionnement)

Evidemment tout cela est étroitement lié, et progresser sur l’un de ces trois axes nous fait progresser aussi sur les deux autres. Agir différemment nous donne une chance d’obtenir des résultats plus conformes à ce que l’on souhaite. Cela renforce

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

17

notre estime personnelle et nous ouvre un nouveau champ de possibilités. Se dire que l’on est digne de ce que l’on veut nous amène à agir et à obtenir de nouveaux résultats. Penser que c’est possible nous permet de prendre un nouveau chemin qui pourra nous permettre d’avoir de nouveaux résultats et d’augmenter notre estime personnelle. Maintenant tout ce dont nous avons besoin pour changer ces trois axes durablement c’est d’utiliser…

!

« Si quand tu choisis ton métier, tu veux juste faire des

sous (

malheur (

vie que tu gaspilles.» Marc Fisher, L’apprenti millionnaire

)

tu te condamnes à la médiocrité, à l’ennui et au

)

ne gaspille pas ton talent parce que c’est ta

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

18

Chapitre 2 :

ECLAIREES.

LA

FORCE DES DECISIONS

Afin de prendre cette ou ces nouvelles décisions je vous invite à vous poser les deux questions suivantes :

1-Qu’est ce que cela me coûte de ne pas être engagé dans ce qui m’est cher ? Vous vous dépréciez vous même, vous perdez confiance, vous ressentez une frustration grandissante ( à propos la frustration est bonne si vous vous servez d’elle au lieu de la laisser se servir de vous) ? etc. Ecrivez tout ce que cela vous coûte, décrivez les émotions associées. Donnez ensuite une note globale à votre intensité émotionnelle entre 1 (je ne ressens rien du tout) et 10 (Ce sentiment est vraiment insupportable)

!

« C’est dans nos moments de décision, que notre destin se façonne » Anthony Robbins

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

19

Note émotionnelle « négative » : /10

2-Que ressentirais-je si j’étais vraiment engagé(e) dans la poursuite de mes rêves ? Si chaque matin vous travailliez à ce qui vous passionne, si vous décidiez une fois pour toute de régler les problèmes qui vous empoisonnent, de renoncer à vos habitudes destructrices, si vous agissiez selon de nouveaux standards, si vous décidiez de donner le meilleur de vous même* ? Allez y, écrivez tout ce que vous ressentiriez

:

Donnez une note à votre intensité émotionnelle entre 1-Je ne ressens rien du tout et 10-C’est vraiment extra ce sentiment que je ressens !

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

20

Note émotionnelle « positive » :

/10

Si vous avez plus de 5 en intensité émotionnelle « négative » et 8 ou plus en intensité émotionnelle positive, bravo vous êtes prêt à prendre une nouvelle décision pour vous mêmes ! Autrement je vous invite à refaire l’exercice tout en prenant bien conscience du prix que vous payez à ne pas incarner ce que vous êtes vraiment, et à toute la satisfaction que vous ressentiriez si vous saviez que vous êtes engagé dans ce que vous voulez vraiment en donnant le meilleur* de vous même. Plus vos notes seront élevées plus il vous sera facile de prendre une nouvelle décision, et d’entreprendre votre rêve.

*Attention !

Certains d’entre vous sont peut être déjà engagés, se donnent à fond dans ce qu’ils font. Il se peut même que vous en fassiez déjà trop ! Ceci n’a pas pour but de vous inviter à travailler plus dur ou davantage si vous faites déjà plus que ce qui est raisonnable. Mais si vous êtes épuisé en travaillant dur c’est peut être qu’il existe une autre stratégie que vous refusez de voir, parce que par exemple vous épuiser au travail vous donne ce sentiment de valeur personnelle dont vous avez temps besoin, ou que votre scénario personnel consiste à faire passer les autres avant vous, ou que vous voulez tout faire, tout seul.

Maintenant vous êtes prêt à prendre de nouvelles décisions. Que pouvez vous vous engager à faire dès aujourd’hui, à être ou à devenir ? Je vous invite à ne pas forcer votre décision. Quand notre pensée est claire, il devient plus « facile » de faire ce qui est bon pour nous et de cesser de faire ce qui ne l’est pas, et dont les fruits sont amers : la désillusion, la déception ou les regrets par exemple.

!

« Alors n’hésitez pas faites le et persévérez dans votre entreprise » Napoleon Hill, Réfléchissez et devenez riche

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

21

Quelles décisions vous permettraient de faire une avancée significative maintenant ?

Ces décisions pourraient être des choses aussi simples que :

- revoir chaque jour sa liste d’objectifs

- faire chaque jour 2 choses qui vous rapprochent de leur réalisation

- s’inscrire à ce cours de gym, et y aller !

- manger plus sainement

- etc….

Si vous prenez plusieurs décisions, il peut vous être profitable les mettre en action au fur et à mesure. Traditionnellement on dit qu’il faut un mois d’actions répétées pour acquérir une nouvelle habitude. Si vous voulez changer trop de choses en même temps, votre cerveau risque de saturer et de vous ramener en arrière sans que vous ayez l’impression de pouvoir rien y faire. Privilégiez l’approche Kaizen de l’amélioration constante et progressive.

Réalisez vous que tout ce qui vous sépare de ce que voulez vraiment c’est une décision ? un décision de s’engager et d’aller au bout en adaptant sa stratégie au fur et à mesure ? Se pourrait il que ce soit si simple ? Cela se pourrait bien en effet, mais simple ne veut pas dire facile !

La plupart d’entre nous avons un processus de pensée qui donne une très grande part à la réflexion purement intellectuelle. Si ceci peut avoir le mérite de nous éviter de faire n’importe quoi, cela réduit considérablement notre capacité à élaborer de nouvelles solutions et à être créatif. Dans cette phase de décision il ne s’agit pas de savoir comment vous allez y arriver mais bien d’accepter pour vous même ce que vous voulez vraiment réaliser !

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

22

Vous avez pris de nouvelles décisions ? Bravo

Est ce que la loi d’attraction * va se mettre en route et nous délivrer sur un plateau d’argent tout ce que nous

souhaitons ? Peut être

est sûre, en chemin nous allons tôt ou tard être confrontés à nos peurs et à nos croyances limitantes. Et pour nous en libérer nous allons devoir sortir de

peut

être pas. En tout cas une chose

* La loi d’attraction, popularisée par le best seller mondial « Le secret » de Rhonda Byrne stipule que nous créons, ou attirons dans notre vie tout ce qui nous arrive, par le biais de nos pensées et de nos émotions. Le film (qui a été transcrit en livre) met à l’honneur plusieurs figures mondiales du développement personnel. Il a ensuite fait l’objet de certaines critiques de certaines des personnes mêmes qui y apparaissaient, sous deux motifs principaux : Le fait que la nécessité d’agir pour réaliser ce que l’on veut ne soit pas assez soulignée, et le fait que ce soit surtout nos pensées inconscientes qui créent notre réalité.

!

« l’imagination importe plus que la connaissance » Albert Einstein

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

23

Chapitre 3 :

NOTRE

ZONE DE CONFORT

Au fil des années, l’ensemble de nos croyances, sur nous, sur le monde et sur les autres, l’ensemble de nos habitudes d’actions et de pensées, de ce que nous avons défini comme acceptable ou non, à contribué à créer consciemment et inconsciemment cette prison dorée que l’on nomme « la zone de confort ».

Une zone plutôt inconfortable finalement

A vrai dire la zone de confort n’est pas si confortable que cela. C’est plutôt une zone de l’habituel. Nous pouvons y faire un certain nombre de choses, mais nos rêves, nos désirs profonds, ce que nous savons devoir faire et que nous n’avons pas encore fait, tout cela se trouve à l’extérieur de notre zone de confort ! Le problème c’est que la sortie de cette zone de confort est protégée par …la barrière de la terreur (Bob Proctor). Ainsi vous souhaitez par exemple vous engager dans un projet professionnel mais vous n’arrivez même pas à en parler aux personnes concernées. Vous avez créé une entreprise mais à la première alerte financière vous êtes complètement paniqué et vous décidez de tout abandonner. Ou encore vous êtes célibataire et avez décidé d’aborder cet(te) inconnu(e) qui nous fait tourner la tête, mais voilà impossible de faire un pas en avant pour aller vers elle/lui, votre rythme cardiaque s’accélère, votre respiration devient plus superficielle. Vous essayez de vous raisonner mais rien n’y fait, vous êtes paralysé. Finalement vous renoncez en vous disant qu’elle (ou lui) est trop bien pour vous.

!

« Chasse de ton cœur cette faiblesse futile, relève toi Guerrier ! » La Bhagavad gîta

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

24

Vous croyez avoir la capacité de créer ce que vous voulez vraiment mais vous ne commencez pas, ou plutôt à chaque fois que vous atteignez un certain niveau d’avancée

, badaboum vous revenez à la case départ.Vous avez heurté la frontière de votre zone de confort (ce qui peut se manifester par un peur irrationnelle, d’ou le fait que Bob Proctor en parle sous le terme de « barrière de la terreur »)

L’image intérieure

Que s’est il donc passé ? Vos résultats et donc vos actions, se sont alignés sur votre image intérieure, c’est à dire ce que vous pensez de vous même consciemment mais surtout inconsciemment. Cette image inconsciente conditionne ce qui est acceptable pour vous ou pas. Vous pouvez inconsciemment avoir décidé que vous ne méritez pas ce que vous souhaitez et si par bonheur vous vous donnez quand même la permission d’en commencer la réalisation, vous ne vous permettrez vraisemblablement pas d’aller au bout, à moins d’un acte de foi intense. Comment faire pour se libérer de cela ? Il n’est pas si simple de sortir de sa zone de confort. Napoleon Hill parle du « désir ardent » d’être de faire ou d’avoir qui va nous pousser à faire tout ce qui est nécessaire pour que notre vision devienne réalité. Voilà qui n’est pas banal d’encourager à attiser ses désirs plutôt que d’y renoncer, et qui mérite sans doute notre attention ! Sinon vous pouvez aussi adopter le leitmotiv de cette marque de sport « Just do it ! »

!

« La défaite n’empiétera jamais sur moi si ma volonté de réussir prend vigoureusement le dessus » Og Mandino, Le plus grand vendeur du monde

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

25

Ce changement de votre zone de confort, vers la réalisation de votre potentiel passe largement par le fait de changer votre vision de vous mêmes. Pour changer cette image vous pouvez prendre quelques minutes par jour pour vous imaginez en train de vivre ce que vous souhaitez vraiment et renforcer ces images par des déclarations fortes, souvent appelées « affirmations ». Cela fonctionnera d’autant mieux que vous aurez au préalable apaisé votre mental par une courte relaxation ou en vous mettant au calme. Vous pouvez aussi utiliser tout « subterfuge » qui vous aidera à avoir le sentiment que vous êtes déjà celui que vous voulez être. Quand vous penserez spontanément à vous, conformément à cette nouvelle image, cela voudra dire que votre esprit conscient est saturé (au sens littéral neutre du terme) de cette image, et que celle ci commence à glisser dans votre inconscient. Une fois que cela sera fait, ce qui était au préalable difficile ou inaccessible vous semblera évident ! Souvenez vous que le cerveau aime la cohérence, et il essayera toujours de produire à l’extérieur de nous des situations de vie, cohérentes avec ce qu’il y à l’intérieur de nous, et conformément à

!

« Quoi que tu rêves d’entreprendre commence le. L’audace a du génie, du pouvoir , de la magie. » Goethe

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

26

Chapitre 4 :

NOTRE

SCENARIO

Notre histoire de vie

L’analyse transactionnelle nomme « scénario » cette trame que nous semblons revivre encore et encore. Nous nous sommes écrits une histoire de vie dès l’enfance, nous l’avons raffinée au cours de l’adolescence et maintenant nous réalisons notre propre prophétie personnelle ! Et même quand notre expérience vient contredire ce scénario , nous n’en sommes la plupart du temps pas conscient, par le phénomène dit des méconnaissances, qui fait que nous n’acceptons dans notre champ de conscience que ce qui confirme notre scénario (quitte à devoir percevoir la réalité de façon altérée) en écartant ce qui ne s’y conforme pas. Troublant n’est ce pas ? Le concept de scénario est d’une importance capitale pour comprendre comment nous créons nous même la réalité dans laquelle nous évoluons. Le sous estimer serait une grave erreur. Mais le scénario n’est pas la vérité sur nous mêmes et sur notre vie. Ce processus de libération personnelle vers la réalisation de qui nous sommes vraiment (ne vous y trompez pas, il va vous falloir devenir celui que vous devez être pour vivre ce que vous voulez vivre) peut être vu comme une aventure épique. On peut aussi voir alors notre scénario personnel comme une version altérée d’un dessein plus grand, plus beau et plus noble.

Notre légende personnelle

Dans le domaine du développement personnel existe la notion de « mission de vie ». Paolo Coelho, dans le roman initiatique « L’Alchimiste », en parle sous le nom de « Légende personnelle ».

!

« Les chercheurs ne sont jamais perdus, parce que l’esprit leur fait toujours signe »Deepak Choprah, La voie du Magicien

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

27

Il s’agirait d’un chemin que nous serions amenés à suivre, pour y faire des choses définies, et apporter notre contribution sur cette Terre en donnant le meilleur de nous même. Je nomme cela « La quête du héros », en référence à cette partie de nous même, que l’on appelle le prince ou la princesses en analyse transactionnelle (mais aussi quelque fois le héros). Dans la tradition grecque, les héros sont les progénitures des dieux et des hommes (et des femmes !). Le terme nous rappelle que nous sommes plus qu’un corps ou une personne physique mais aussi une personne spirituelle capable d’amour inconditionnel et de grandeur.

Les obstacles que nous rencontrons en route vers la réalisation de nos plus grands rêves deviennent alors des épreuves destinées à nous rendre plus forts ou plus conscients. Et la réalisation de nos objectifs aura eu pour but ultime de nous permettre de devenir une meilleure version de nous même.

Une légende est une histoire ancienne, un récit merveilleux empreint d’imagination. Cela pourrait nous amener à considérer toute cette approche comme un joli conte pour enfant, si nous ne ressentions pas quelque fois en nous même cet impérieux désir de croître, de faire, de devenir ; Ce commandement intérieur, qui nous pousse vers une voie nouvelle, plus authentique, en dépit des dangers bien réels. Ce qu’il y a d’incroyable à notre époque c’est que la science vient conforter cette hypothèse selon laquelle ce que nous nommons réalité pourrait n’être qu’une interprétation et donc qu’ils nous est possible de la modeler, de la créer littéralement !

Bienvenu(e)s dans le monde de…

!

« Un rêve ne se négocie pas ou alors ce n’est pas un rêve » Antoine Filissiadis, Va au bout de tes rêves

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

28

Chapitre 5 :

LA

PHYSIQUE QUANTIQUE

La physique quantique est en quelque sorte la science physique à l’échelle des particules subatomiques. Elle s’oppose traditionnellement à la physique newtonienne qui étudie le comportement des choses dans la matière à notre échelle. La physique quantique a aussi fait ressortir que l’observation d’un expérimentateur est une variable qui influe sur l’expérience elle même. Un physicien quantique aurait ainsi déclaré après une expérience « Je me demande si ces particules existaient avant que je ne commence à les observer ».

De récentes avancées

Jusqu’à très récemment tout allait pour le mieux dans le monde de la physique. La physique newtonienne étudiait le champ « normal » de la matière, alors que la physique quantique étudiait le monde subatomique.

Les deux mondes étaient irréconciliables et ce qui était valable à l’échelle quantique ne l’était plus à l’échelle Newtonienne. Mais voilà, depuis quelques temps des expériences tendraient à prouver que ce qui est vrai à l’échelle quantique le serait aussi à l’échelle de la matière ! La revue « Science et vie » d’avril 2011 titrait d’ailleurs « La vie serait quantique », en s’appuyant sur des analyses du mode de communication entre différentes cellules vivantes. Pour les moins scientifiques d’entre vous, restez encore un peu avec moi, pour les plus scientifiques supportez encore cette vulgarisation scientifique d’un non scientifique !

!

« Le crayon de Dieu lui même n’est pas sans gomme » Aimé Césaire, une saison au Congo

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

29

qui

pourraient réconcilier les

inconciliables

Pourtant en physique classique, les choses se déplacent d’un point à un autre progressivement. En physique quantique, les choses disparaissent littéralement de l’espace pour réapparaître à un autre endroit (Il s’agit d’un saut quantique). Cet autre endroit est largement déterminé par nos attentes et nos intentions !

Dans le monde physique les choses en mouvements rencontrent de la résistance et leur déplacement nécessite une grande énergie. Dans le monde quantique la dépense d’énergie est minime voire nulle. Le champ quantique serait ainsi un champ en amont de notre réalité dans lequel se préparerait ce que nous vivons à un niveau matériel. Si nous avions des « yeux quantiques » nous verrions le monde un peu à la façon de Néo dans le film Matrix, un amas d’énergie codée. Ainsi au niveau matériel notre cerveau décoderait cette information spontanément pour créer ce que nous appelons réalité, et qui dépendrait de notre niveau d’énergie ! « Changez votre énergie changez votre vie » en quelque sorte. Nous passerions à chaque seconde du domaine quantique au domaine réel (notre vie de tous les jours) par le canal de nos pensées, de nos attentes et de nos émotions, en action.

Les trois niveaux de réalités

Dans « Le livre des coïncidences », Deepak Chopra décrit trois niveaux de réalités : 1-le domaine Physique, 2-le domaine Quantique, 3- le domaine Non localisé. Nous connaissons bien le premier, et venons d’aborder la question du deuxième. Et le troisième niveau ? le niveau non localisé ? Il pourrait être perçu comme un champ spirituel, un champ de toute possibilité ou tout existe potentiellement. Ce champ

contiendrait une capacité d’organisation infinie et qui serait

présente en tout

tout le temps.

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

30

Les croyants pourraient voir cela comme le domaine de Dieu, les mathématiciens comme une très sexy suite de 1 et de 0, de probabilités et de chiffres !

Un nouvel espoir

Est ce que cela suffit à dire que « tout est possible ? ». Cela n’est pas sûr pour autant. « Tout est possible potentiellement » ne signifie pas,« Tout est possible ». Néanmoins cela est une porte suffisamment importante pour que nous en tenions compte. A l’échelle de notre vie, quelles pourraient être les implications ?

Il pourrait y avoir plusieurs conclusions, et ceci n’est pas une démonstration mathématique. Néanmoins nous pourrions y voir des éléments qui nous confortent dans le fait de penser que nous pouvons changer, et que nous pouvons créer pour nous même des résultats bien plus vite que ce que nous avons toujours cru. L’inertie de notre vie est davantage liée à nos croyances et à notre conditionnement qu’à un réel passé, parce que nous créons littéralement notre expérience, par notre interprétation consciente et inconsciente du réel quantique ! La réalité ne serait plus qu’un champ vibratoire énergétique qu’il nous appartiendrait de modeler à notre convenance selon nos aspirations.

Etes vous encore là ?

oui ?

Alors voyons maintenant comment

!

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas, qu’elles sont difficiles » Sénèque

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

31

Chapitre 6 :

QUANTIQUE !

FAIRE

Une définition

UN SAUT

Nous pouvons maintenant définir le saut quantique. Un saut quantique est un changement intentionnel vers une expérience d’un autre niveau, un résultat nouveau qui tire sa source ailleurs que dans notre passé. C’est une manœuvre élégante et efficace qui nous amène de Nous à Nous 2 (voir Price Pritchett « Vous 2 ») c’est à dire à un bon en avant, plutôt qu’à des résultats progressifs. Ce saut quantique pourrait être un changement rapide de notre niveau de performance, de notre niveau de revenus ou de la qualité de notre vie…etc

Mais n’oublions pas que notre réalité quotidienne se construit autour de principes classiques ET autour de principes quantiques. En théorie nous pourrions être capable de manifester de nouvelles choses simplement par le pouvoir de l’intention et de la pensée. Dans la pratique, si vous voulez allez à Paris il vous faudra prendre l’avion (si comme moi vous habitez en Guadeloupe ! Si vous êtes à Arcueil le RER sera suffisant !) et non pas vous téléporter telle une particule subatomique!

Je crois que nous pourrons réaliser un saut quantique dans notre vie si nous utilisons harmonieusement les lois et les principes classiques et ceux de la physique quantique.

!

« Quiconque demande, reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe » Le Nouveau Testament. Mathieu 7.7

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

32

Principes du saut quantique

En voici un résumé :

1-La taille de notre pensée (émotionnelle) détermine la taille de nos résultats. Nos résultats ont tendance à se créer en fonction de nos attentes. S’attendre au meilleur est une façon de l’inviter dans sa vie.

2-Si nous voulons des résultats nouveau nous devons agir de façon nouvelle. Cela ne nous demandera pas nécessairement plus d’énergie de créer ce que nous voulons vraiment, mais sans doute une énergie différente

3-En tant que personne physique nous allons faire l’expérience de la résistance dans la réalisation d’objectifs qui se trouvent à l’extérieur de notre zone de confort.

Il nous faudra persévérer et adapter notre stratégie. Cette résistance se manifestera souvent sous la forme de peur.

4-Les résultats que nous obtiendrons ne seront pas toujours linéaires. Un enfant qui apprend à faire du vélo, doit « échouer » plusieurs fois, et soudain ça y est ! Il pédale. Il a fait un saut quantique.

Tout en en agissant avec confiance nous devons être préparés au fait que nos nouvelles actions ne créeront pas forcément immédiatement les résultats attendus. Pourtant quand nous aurons atteint un certain point (masse critique) une seule action supplémentaire pourra provoquer des résultats extraordinaires.

!

« La gratitude est non seulement la plus grande des vertus, mais la mère de toutes les vertus » Cicéron

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

33

Comment suivre concrètement cette nouvelle voie ?

Cela devrait vous aider :

1-Définir clairement et par tout moyen (pensée, écriture, expérimentation) ce que nous voulons vraiment vivre.

2-Décider de faire tout ce qui est nécessaire (dans le respect de soi même et des autres) pour atteindre nos objectifs

3-Passer du temps à concevoir ses objectifs chaque jour, à y penser émotionnellement avant qu’ils ne se manifestent devant vous. Se concentrer davantage sur l’objectif final avant même de penser aux moyens d’y arriver.

4-Agir en fonction de ce ressenti chaque jour

5-Evaluer la triade ressenti-action-résultat, pour la maîtriser.

6-Etre préparé à être critiqué, moqué, ou incompris.

7-Etre disposé malgré tout à demander de l’aide, tout en restant responsable pour soi même.

Enfin vous vous faciliterez grandement la tâche si vous faites preuve de bienveillance envers vous même, que vous vous donnez les protections nécessaires, et que vous renoncez à blâmer le monde, les autres ou vous même pour ce que vous vivez. Acceptez le comme un résultat provisoire, ou un point de départ, qui changera quand vous mettrez en œuvre autre chose.

!

« La gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque fois que l’on tombe » Confucius

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

34

N’oubliez pas en cours de route, quand vous ne verrez rien poindre à l’horizon, que « l’absence de preuve n’est pas la preuve d’absence » (Bob Proctor d’après Price Pritchett « Vous 2 ») !

Le saut quantique vu de l’intérieur.

Voilà ce qui pourrait se produire si le moment était venu pour vous de faire un saut quantique:

-Vous passez de plus en plus de temps à penser à ce qui vous passionne. Faire les choses habituelles vous devient au mieux sans saveur, au pire insupportable. -Vous commencez à avoir des sentiments aussi forts, voire plus forts pour ce que vous créez en pensées, que ce qui se produit dans le monde extérieur. -Vous ressentez une certitude grandissante sur votre capacité à réaliser ce que vous élaborez en pensées. Cette certitude et le désir ardent que vous avez vous poussent à agir malgré la peur. -Vous vous autorisez à vivre davantage de l’intérieur vers l’extérieur en écoutant votre ressenti au lieu d’agir selon les contraintes extérieures apparentes. -Vous ressentez un niveau d’enthousiasme que vous n’aviez plus eu depuis longtemps et vous commencez à avoir envie de faire tout ce qui est nécessaire pour la réalisation de votre projet.Vous vous sentez porté. Vous posez des actions nouvelles. -Des coïncidences inattendues se produisent. Certaines personnes arrivent dans votre vie et d’autres en sortent. Des opportunités apparaissent. Votre objectif se met en place progressivement comme un puzzle. -Enfin vous vivez ce que vous vouliez tant ! Vous savourez cette victoire Bientôt l’appel de l’aventure retentit à nouveau…

!

« Franchir un nouveau pas, prononcer un mot nouveau, voilà ce que les gens redoutent le plus » Dostoïevski

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

35

Attention !

le saut quantique n’est pas une chose que l’on force, mais une chose à laquelle on ouvre la porte pour qu’elle se produise. A certains moments il sera difficile de savoir si vous essayez de forcer les choses ou si vous êtes en train de vaincre des résistances inconscientes. Il est aussi possible que vos première tentatives se révèlent un échec, que vous fassiez des erreurs, et que vous en arriviez à maudire le jour ou vous vous êtes lancés ! Mais si vous persévérez en recherchant constamment des approches plus efficaces vous aurez toutes les chances de

réaliser votre saut quantique, de vivre vos rêves

!

!

« L’impossible est possible » Dr Joseph Murphy

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

36

CONCLUSION ? (à moins que ce ne soit le début

Prenez soin de vous !

!)

Donnez vous les protections nécessaires. Le saut quantique nécessite des manœuvres audacieuses mais ne nous impose pas d’être téméraire ! la témérité est une fonction de l’ego, l’action audacieuse inspirée vient du héros en nous qui cherche à s’exprimer ! L’action audacieuse inspirée nous permet de cueillir le fruit de notre travail et d’une élaboration consciencieuse, elle n’est pas une manœuvre hasardeuse du type « pile ou face ».

Alors, êtes vous prêt ? Allez vous oser, faire un saut quantique et réaliser vos rêves ?

Je vous laisse avec ces mots D’Ulysse dans le film « Troie » de Wolfgang PETERSEN . Qu’ils trouvent leur chemin jusqu’au héros qui est en vous.

« Les hommes sont hantés par l’immensité de l’éternité C’est pourquoi nous nous demandons Le récit de nos actes trouvera t-il un échos à travers les siècles ? Des étrangers entendront ils notre nom ,longtemps après notre disparition, Se demanderont ils qui nous étions, si nous avons combattu avec courage, et aimé avec ardeur ? Les hommes se lèvent et tombent comme le blé d’hiver, mais leur nom ne meurt jamais S’ils racontent un jour mon histoire, Laissez les dire que j’ai marché aux côtés de géants. Laissez les dire que j’ai vécu à l’époque d’Hector, dresseur de chevaux. Laissez les dire que j’ai vécu à l’époque d’Achille »

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011

37

FIN

Souvenez vous, pour obtenir de nouveaux résultats posez de nouvelles actions !

A votre succès !

Je vous souhaite le meilleur !

Gosier, Guadeloupe, le 10 Novembre 2011

Frédéric ARRON

« Entreprendre ses rêves! » par Frédéric ARRON-Novembre 2011