Vous êtes sur la page 1sur 7

Soit le moteur à courant continu, à excitation séparée, donné sur la figure (13) et où la valeur du courant I absorbé par l’induit dépend de la charge mécanique du moteur, par l’intermédiaire du couple moteur:

Cm =K I, (59) dépend du courant d’excitation i e. Ie L I V e
Cm =K I,
(59)
dépend du courant d’excitation i e.
Ie
L
I
V
e
M
D
u
RL
i
e
charge

Fig.1: Application du hacheur série à un moteur à courant continu, à excitation séparée.

Si E c est la force électromotrice du moteur :

umoy =Ec +(Ra+RL )I = Ve

(60)

avec Ra et R L les résistances d’induit et de la bobine de lissage.

est la vitesse angulaire du moteur, et en négligeant les pertes fer, mécaniques, et la réaction d’induit du moteur, il vient (même constante K que le couple):

Ce qui donne en définitive :

=

Ec =K

V

e

K

(

R

a

+

R

L

)

C

m

(

K

)

2

(61)

(62)

Sachant que et Cm restent constants la vitesse varie linéairement avec le rapport cyclique . L’ondulation du courant I sur charge active (moteur) est donnée par la relation (15) et représentée sur la figure

(5).

L’ondulation maximale est obtenue pour =0.5, est déduite grâce à la relation (16).

Exemple 1

Réglage de la vitesse d’un moteur à courant continu par hacheur à thyristors:

T=5 ms (f=200 Hz); Ve=120 Volts; L=100 mH; K =0.6; Ra=R L =0.4 . Couple utile imposé= 18 Nm (machine de 3kW).

Solution

Réglage de la vitesse angulaire (rd/s):

Ondulation

Par ailleurs

I

=

=200

40

120

8 0.10

5

10 3 =

I

=

18

0.6

=

30A

0.75A

Exemple 2

Dans la figure (4), la fréquence de travail est de 25 Hz et T F =3ms. Si la valeur moyenne du courant de sortie est de 40 A, déterminer la valeur moyenne du courant de source.

Solution

Après arrangement de l’équation (10) Is

=

1

Ie

,

Ie= Is=T F /(T F +To)*Is=(T F /T)*Is=T F *f*Is=0.003*25*40=3 A

Exemple 3

Dans la figure (2), la tension d’entré Ve=100 V, la résistance de charge R=10

et L=0.1 H. La fréquence de

commutation est f=1 kHz et le temps de fermeture (T F )=0.5ms. Si la valeur moyenne du courant de source est 1 A, déterminer :

a) la valeur moyenne de la tension de sortie

b) le courant de sortie

c) la puissance de sortie

d) la valeur minimale de L nécessaire

T H L i L i T i s V i D L v T
T H
L
i L
i T
i s
V
i D
L
v T
i c
v s
v e
v C R
D

Fig.2: Schéma de principe du hacheur série (abaisseur)

Solution

a) Le rapport cyclique est: =T F /T=0.5.10 -3 /(1/10 3 )=0.5,

La valeur moyenne de la tension de sortie: Vs= Ve=0.5*100=50 V.

b) Le courant de sortie est : I s =I e / =1/0.5=2 A

c) La puissance de sortie est : P S = Vs*Is=50*2=100 W

d) Calcul de l’inductance minimale pour avoir un régime de conduction continue:

To=T-T F =1-0.5=0.5 ms;

I L =(I Lmax +I Lmin )/2=I s =V s /R,

soit: I Lmax +I Lmin =2V s /R

(a)

Quand le transistor se bloque la tension (v L ) aux bornes de la self s’inverse et la diode conduit

soit: v s = 0 = v R -v L, d’où v L = v R =Ldi L /dt; di L /dt = v R /L, i L = v R * t/L,

à t=To; i L = (I Lmax -I Lmin )/2 = v R *(To/2)/L, d’où: 2 i L= (I Lmax -I Lmin )= v R *To/L (b).

La combinaison des équations (a)-(b) donne: I min = Is- v R *To/2L;

en faisant I min =0, nous obtenons l’inductance minimale correspondant au régime de conduction critique soit:

Is= v R *To/2L=R*I s *To/2L, d’où: L=To*R/2=0.5(10 -3 )*10/2=2.5 mH

Exemple 4

Un hacheur série travaille sous une fréquence de commande de 1 kHz, à partir d’une source continue de 100 V, il alimentant une charge résistive de 10 . La composante selfique de la charge est 50 mH. Si la valeur moyenne de la tension de sortie est de 50 V, déterminer:

a) le rapport cyclique

b) le temps de fermeture (T F )

c) la valeur efficace de la tension de sortie

d) la valeur moyenne du courant de charge

e) I max et I min

f) La puissance d’entrée

g) L’ondulation du courant (I max – I min )

h) L’ondulation du courant si la fréquence croit jusqu’à 5 kHz

i) L’ondulation du courant si la self croit jusqu’à 250 mH

Solution

a) V s = V e : le rapport cyclique est : =V s /V e =50/100=0.5

b) Calcul de la période: T=1/f=1/1000=1 ms; =T F /T, soit T F = T=1*0.5=0.5 ms

c) V seff =V e ÷ =100*÷0.5=70.7 V

d) Is =Vs/R=50/10=5 A

e) I max =Vs/R+(Vs/2L)*To=Is+(Vs/2L)*To et I min Is-(Vs/2L)*To.

Application numérique: I max =5+0.25=5.25 A et I min =5-0.25=4.75 A

f) Valeur moyenne du courant d’entrée: I emoy = (I max +I min )/2=0.5(5.25+4.75)/2=2.5 A

d’où la puissance d’entrée: Pe=V e I emoy =100*2.5=250W

g) L’ondulation du courant: I=I max -I min =5.25-4.75=0.5 A

h) La nouvelle période pour f=5 kHz est: T=1/5000=0.2 ms, T F =To=0.1ms car =0.5)

I max =Vs/R+(Vs/2L)*To=Is+(Vs/2L)*To et I min Is-(Vs/2L)*To. Application numérique: I max =5+0.05=5. 05 A et I min =5-0.05=4.95 A

I=I max -I min =5.05-4.95=0.1 A

Il est à noter une grande diminution dans l’ondulation du courant apparaît quand la fréquence de hachage augmente. En fait la réduction est dans la même proportion que la croissance dans la fréquence

i) I max =Vs/R+(Vs/2L)*To=Is+(Vs/2L)*To et I min Is-(Vs/2L)*To.

Application numérique: I max =5+0.05=5. 05 A et I min =5-0.05=4.95 A

I=I max -I min =5.05-4.95=0.1 A

Cet exemple montre que la réduction de l’ondulation du courant peut être obtenue soit par augmentation de la fréquence de hachage, soit par augmentation de la valeur de la self. En pratique, une haute fréquence de commutation est favorable car elle réduit la taille de l’inductance de filtrage pour la même amplitude de l’ondulation. Cependant, une fréquence élevée de commutation engendre une augmentation des pertes de puissance par commutation dans l’hacheur. Actuellement les fréquences typiques de commutation utilisées dans les applications des hacheurs, se situent dans la gamme de 20 à 50 kHz.

Exemple 5

L’hacheur donné en figure (3) travaille à une fréquence de 100Hz, avec un temps de fermeture de 4 ms. La valeur moyenne du courant de charge est 20 A, avec une ondulation de 4 A. Calculer les valeurs moyennes des courants de la source d’alimentation et celle de la diode, puis tracer leurs allures.

Ve=200 V

i e Tr i L=500 mH s v R=4 s i D
i
e
Tr
i
L=500 mH
s
v
R=4
s
i
D

Fig.3: Exemple de schéma de montage d’un hacheur à transistor

Solution

La période de travail est: T=1/f=1/100=10 ms, T F =4ms, donc To=T-tf=(10-4) ms=6 ms

=L/R=0.5/4=0.125 s, >>T, par conséquent le courant de charge est linéaire.

Sachant que Is=20 A et l’ondulation du courant I=4 A d’où:

I max =20+2=22 A, I min =20-2=18 A

L‘allure du courant de charge peut être maintenant tracée

i s (A) I max =22 A Is=20 A I min= 18 A i e
i s (A)
I max =22 A
Is=20 A
I min= 18 A
i e
i D
i e
i D
4 10
14
20
t(ms)

Fig.4: Allure du courant de sortie (i s )

pour une charge: R=4

et L=0.5 H (représentation non à l’échelle).

La puissance de sortie est:

P s =R(I s ) 2 =4*20 2 =1600 W.

La puissance d’entrée est:

P e = P s =1600 W, soit Ie=1600/200=8 A

Où : I e +I D =I s ; I D =I s - I e =20-8=12 A

i e (A) I max =22 A I min= 18 A I e =8 A
i e (A)
I max =22 A
I min= 18 A
I e =8 A
4 10
14
20

t(ms)

i D (A) I max =22 A I min= 18 A I D =12 A
i D (A)
I max =22 A
I min= 18 A
I D =12 A
4 10
14
20
t(ms)

Fig.5: Allures du courant d’entrée (i e ) et du courant dans la diode (i D ):

pour une charge: R=4

et L=0.5 H (représentation non à l’échelle).

Exemple 6 Un hacheur abaisseur de tension travaille à une fréquence de 4 kHz, à partir d’une source de 25 V

continu, il alimente une charge résistive de 5 . Si la tension de sortie est de 15 V et le courant de sortie est discontinu, déterminer :

a) le rapport cyclique

b) la valeur minimale de la self

c)

la puissance délivrée par la source

d) la puissance fournie à la charge

e) I max et I min

Solution

a) Calcul du rapport cyclique:

Vs= .Ve, soit =15/25=0.6

b) L=To*R/2, avec: =T F /T=0.6, T F =0.6*T=0.6/f=0.6/4(10 3 )=150 s,

T=T F +To=1/f=250 s, soit To=100 s, finalement: L=100(10 -6 )*5/2=0.25 mH

c) la valeur moyenne du courant de source est:

I e = .I s , et I s =V s /R=15/5=5 A, par conséquent : I e =0.6*3=1.8 A et la puissance délivrée par la source est P e =V e *I e =25*1.8=45 W

c) La puissance fournie à la charge est :

P s =(V s ) 2 /R=15 2 /5=45 W

e) I max =I s +ToV s /2L=3+100(10 -6 )*15/2*0.25(10 -3 )=3+3=6 A I min =I s -ToV s /2L=3-100(10 -6 )*15/2*0.25(10 -3 )=3-3=0 A sachant que le courant est discontinu.

Exemple 7

Un hacheur abaisseur de tension travaille à une fréquence fixe de 100 Hz, à partir d’une source de 220

V continu, il alimente une charge: R=1

et L=10 mH. Si la tension de sortie est de 60 V, déterminer:

a) le temps de fermeture T F

b) le temps d’ouverture To

c) la valeur moyenne du courant de sortie et tracer l’allure des courants i s et i D .

Solution

a) Calcul du rapport cyclique:

V s = .V e , soit =60/220=0.27=T F /T et T F =0.27/f=0.27/100=2.7 ms

b)

To=T-T F =10(10 -3 )-2.7(10 -3 )=7.3 ms

b)

valeur moyenne du courant de sortie:

I s = V s /R=60/1=60 A, I max =I s +ToV s /2L=60+7.3(10 -3 )*60/2*10(10 -3 )=60+21.9=81.9 A I min =I s -ToV s /2L=60-7.3(10 -3 )*60/2*10(10 -3 )=60-21.9=38.1 A

Tracés des courants is et i D (fig.12).

v s (V)

i s (A)

i

D (A)

Ve=220 V V s =60 V
Ve=220 V
V s =60 V

t(ms)

I max =81.9 A I s =60 A I min =38.1 A
I max =81.9 A
I s =60 A
I min =38.1 A

t(ms)

I max =81.9 A I min =38.1 A To T F
I max =81.9 A
I min =38.1 A
To
T F

t(ms)

Fig.6: Allures du courant de sortie (i s ) et du courant dans la diode (i D ):

pour une charge: R=1

et L=10 mH (représentation non à l’échelle).

II.5 Application du hacheur parallèle

Exemple 1

L’hacheur parallèle donné en figure (7) est alimenté à partir d’une source de tension continue de 110 V. La tension nécessaire pour la charge est 440 V. Si l’interrupteur est fermé pendant un temps T F =0.25ms, déterminer la fréquence de travail du hacheur.

V V D L i D i s L i i L T i c
V
V
D
L
i D
i s
L
i
i
L
T
i
c
R
V
s
V T
Tp
V e
C

Fig.7: Schéma de principe du hacheur parallèle

Solution

A partir de l’équation donnant la valeur moyenne de la tension de sortie Vs: nous déterminons le rapport cyclique et la fréquence de travail du hacheur.

1- =110/440=0.25, soit =0.75, d’autre part =T F /T=T F *f, d’où f= /T F =0.75/0.25(10 -3 )=3 kHz.

Exemple 2

L’hacheur parallèle donné en figure (7), travaille à une fréquence de 1 kHz. La tension d’alimentation est de 100 V et la résistance de charge est de 2 courant de charge est de 100 A, déterminer:

: si la valeur moyenne du

a) la puissance dissipée par la résistance de charge

b) le rapport cyclique

c) la valeur moyenne du courant fournit par la source d’alimentation

d) la valeur moyenne du courant traversant l’interrupteur

Solution

a) La puissance moyenne dissipée par la charge est:

P

S

=

RI

2

S

=

100

2

2

=

20

kW

b) A partir de l’équation de la tension de sortie

en fonction de la résistance de charge soit:

V

s

= V

1

e

, laquelle peut être déterminée à partir de la puissance

P =

s

2

V S

R

, V s =÷(P s *R)= ÷(20000*2)=200 V

d’où : 1- =V e /V s =100/200=0.5, et =0.5

c)

La puissance d’entrée est:

P e =V e *I L

Le courant moyen de la source est:

I L =P e /V e

Si nous négligeant les pertes:

P e =P s =20 kW

Par conséquent, I L =20000/100=200 A

d) Le courant moyen dans la diode est le même que le courant de charge, sachant que la valeur moyenne du courant condensateur est zéro. I D =I S =100 A