L’administrationde l’EPA présente des particularités qui lui sont propres dans la

gestion budgétaire.En effet, l’Etat camerounais a définit des acteurs clés
dans l’exécution du budget donc les attributions seront présentées par la
suite.S E C T I O N I I : L E S A C T E U R S D E L A C H A I N E
D ’ E X E C U T I O N B U D G E T A I R E Le processus budgétaire dans
les EPA met en jeu trois acteurs principaux : l’ordonnateur, le contrôleur
financier et l’agent comptable.I ) L ’ O R D O N N A T E U R L’ordonnateur est le
responsable habilité par les text es à poser des actes deges t i on
génér at eur s des r ecet t es ou des dépens es budgét ai r es , ou l es
act es d’ acqui s i t i on, de mani ement et d’ al i énat i on des bi ens .
Dét ent eur du pouvoi r de décision, il est juge de l’opportunité de la dépense.A
ce titre, l’ordonnateur :

prépare le budget et le soumet au vote du conseil d’administration ;

liquide, contrôle et émet les titres de recettes ;

souscrit conformément à la réglementation en vigueur, les engagements
del’établissement public administratif : contrats de prestations ou de
travaux,baux, marchés ;

engage l es dépens es dans l a l i mi t e des cr édi t s ouver t s , l es l i qui de
et l es ordonnance ;

gère le patrimoine de l’établissement public concerné ;
Rédigé et présenté par ATANGANA MBALLA Philippe Auguste
Page 3


Stage Académique effectué au FEICOM du 4Mai au 26 Juin 2009

tient la comptabilité administrative qu’il rapproche mensuellement de celle
del ’ agent compt abl e et t r ans met l e pr ocès ver bal y af f ér ent au
Mi ni s t r e encharge des finances ;

dr es s e en f i n d’ exer ci ce l e compt e admi ni s t r at i f de l ’ EPA
concer né qu’ i l présente en même temps que les comptes de gestion de
l’agent comptablepour approbation par le conseil d’administration.Dans
l ’ exer ci ce de ces f onct i ons , l ’ or donnat eur engage s a
r es pons abi l i t é disciplinaire, pénale et civile.I ) CONT ROLE
F I NANC I E R Le régime financier du Cameroun qui a pour socle l’ordonnance
N°62/0F/4 du07 Février 1962 fait du MINFI, l’Ordonnateur principal du budget de
l’Etat.Celui-ci dispose seul et sous sa responsabilité, des crédits ouverts par la loi
desf i n a n c e s . Le s a u t r e s mi n i s t r e s s o n t r e c o n n u s c o mme
é t a n t d e s Or d o n n a t e u r s déléguésEn finances publiques, il est généralement
admis que quelque soit la dépenseengagée sur le budget de l’Etat, le visa du Ministre
des finances est requis.Di ver s t ext es or gani s ant l e mi ni s t èr e des
f i nances ont t ouj our s conf i és l a responsabilité du visa des engagements
à incidence financière à la Direction duBudget dont les Contrôles Financiers
sont les services déconcentrés.La régularité des actes à incidence financière est
matérialisée par l’appositiondu Visa Budgétaire du Contrôleur Financier. Il procède
au contrôle de :

La r égul ar i t é de l a dépens e budgét ai r e de l ’ i mput at i on budgét ai r e
de l adépense engagée

La disponibilité des crédits ouverts au budget de l’exercice

L’exactitude du calcul de liquidation de la dépense
Rédigé et présenté par ATANGANA MBALLA Philippe Auguste
Page 1


Stage Académique effectué au FEICOM du 4Mai au 26 Juin 2009

L’observation en général des lois et règlements en vigueur Pour être efficace, le
contrôle financier doit :

Etre préalable ou à priori c' est -à-dire porter non seulement sur les
décisionsdéj à pr i s es par l ’ or donnat eur mai s s ur l es pr oj et s ou des
pr opos i t i ons qui peuvent être modifiés

S’exercer sur tout les actes à incidence financière afin d’éviter les
irrégularitésp o u v a n t e n t r a î n e r l e r e j e t d u p a i e m e n t p a r
l ’ a g e n t c o m p t a b l e o u u n contentieux avec les tiers ;E n o u t r e , l e
V i s a p r é a l a b l e p e r m e t d e m a t é r i a l i s e r l ’ e n g a g e m e n t
d e l’établissement Public Administratif vis-à-vis des tiers par acceptation des
montants,le choix de la procédure d’exécution de la dépense (Bon de commande,
marché…)Le vi s a de conf i r mat i on i nt er vi ent apr ès l ’ exécut i on de l a
commande ou duservice avant transmission à l’agence Comptable pour
paiement.III) L’AGENT COMPTABLEL’agent comptable est nommé par le Ministre
en charge des finances. Il est chargé :

de l a per cept i on des r ecet t es de t out e nat ur e dont l e r ecouvr ement
a ét éautorisé au profit de l’établissement ;

d u p a i e me n t a p r è s c o n t r ô l e d e s d é p e n s e s r é g u l i è r e me n t
e n g a g é e s e t ordonnancées par l’Ordonnateur du budget de l’établissement public
;

de la tenue et de la production de la comptabilité de l’établissement ;

de la conservation des fonds et valeurs dont il a la garde, de la position
descomptes de disponibilités qu’il surveille ou dont il ordonne les mouvements, dela
régularité des dépenses qu’il décrit ainsi que l’exécution des dépenses qu’ilest tenu de
faire