Vous êtes sur la page 1sur 22

Les armatures inox: propriétés physiques

et mécaniques

T. Sourisseau (UGITECH)
F. Moulinier (IDinox)
J. Lorentz (IMS)

Congrès Le Pont , Toulouse, octobre 2007


Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Interventions des années précédentes

 2004: les armatures inox, intérêt, dispositions constructives, exemples


d’applications

 2005: l’inox, une solution contre la corrosion, approche économique,


durabilité

2006 : corrosion galvanique pourquoi et comment coupler l’acier au


carbone et les armatures inox

=>2007: comportement des armatures inox, propriétés mécaniques,


tenue au feu, résistance aux impacts, tests de fatigue
Et faisons connaissance avec les duplex

Congrès Le Pont , Toulouse, octobre 2007


Les armatures inox: propriétés physiques et
mécaniques

1 – Principales nuances d’aciers inoxydables pour renforts de


structures
2 – Caractéristiques en traction à température ambiante
3 – Résilience et résistance au pliage
4 – Propriétés mécaniques aux hautes températures – résistance
au feu
5 – Résistance à la fatigue
6 – Sollicitations par impact de dalles en béton armé
7 – Conclusions

Congrès Le Pont , Toulouse, octobre 2007


Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Nuances inoxydables pour armatures

 Compositions

Familles Exemples de C Mn Cr Ni Mo N autres


d’aciers nuances
inoxydables (désignation EN)
ferritiques 1.4003 ≤0,03 ≤1,5 10,5-12,5 0,3-1,0 - ≤0,03 -
austénitiques 1.4301, 1.4404, ≤0,08 ≤2 16,5-20 8-14 ≤3 ≤0,22 (Ti)
1.4571
duplex 1.4062, 1.4362, ≤0,03 ≤2 21-24 3,5-6,5 ≤3,5 ≤0,22 -
1.4462

 Deux principales familles de nuances d’aciers inoxydables: austénitiques et duplex


 Aciers austénitiques ⇒ %Ni élevé ⇒ prix fluctuant
 Aciers duplex (austéno-ferritiques) ⇒ %Ni réduit ⇒ prix beaucoup plus stable
⇒ intérêt économique

Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Nuances inoxydables pour armatures

 Structures
Inox austénitique (écroui) duplex (austéno-ferritique)

Grains allongés par l’écrouissage Grains de ferrite sombres + grains d’austénite clairs

Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Caractéristiques en traction à température ambiante


 Classes de propriétés mécaniques pour les aciers (standards et inoxydables)

Aciers inoxydables Aciers standards

Norme Française Norme EUROCODE 2


européenne
Classe 1: 235
Classe 2 : 500 200 à 650
Rp0.2 mini (MPa) 400 à 600
Classe 3 : 650
Classe 4 : 800
Rm / RpO.2 > 1.10 > 1.10 Classe A: >1.05
Classe B: > 1.08
R7.0 / RpO.2 pour applications
1.15 à 1.35 Classe C: 1.15 à 1.35
anti-sismiques (classe C)

Agt (%) >5 >5 Classe A: > 2.5


Classe B: > 5
pour applications anti-sismiques > 7.5 Classe C: > 7.5
(classe C)

Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Caractéristiques en traction à température ambiante


 Courbes de traction de barres ∅12 en aciers inoxydables et standards
crantées à froid

Compositions C Si Mn Ni Cr Mo N S (ppm)

Inox austénitique 0,055 0,598 0,407 8,418 17,803 0,279 0,068 41


Inox duplex 0,018 0,435 1,29 5,459 22,814 2,811 0,16 7

Acier standard 0,084 0,129 0,466 0,104 0,132 0,011 0,01 430

1200
Rm inox austénitique
1000 inox duplex
acier standard
contrainte (MPa)

800

600

400

200
Rp0.2 E
0
0 5 10 15 20 25
Agt A%
déformation (%)

Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Caractéristiques en traction à température ambiante


 Valeurs des caractéristiques Rm et limite élastique Rp0.2 (refs 1 à 6 + données Ugitech)

1200 1100
produits crantés à chaud
1000
1100 produits crantés à froid
900
1000 800
700

Rp0.2 (MPa)
900
Rm (MPa)

600
800
500
700 400
300
600 produits crantés à chaud
200
produits crantés à froid
500
100

400 0
inox austénitiques inox duplex aciers standards inox austénitiques inox duplex aciers standards

 Intérêt des nuances inoxydables duplex : valeurs de Rm et Rp0.2 plus élevées que
celles des produits aciers standards, en plus de leur excellente résistance à la
corrosion
 Possibilité d’économies de matière avec les produits en aciers inoxydables

Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Caractéristiques en traction à température ambiante


 Valeurs des allongements à rupture (refs 1 à 6 + données Ugitech)
60
produits crantés à chaud

50 produits crantés à froid


Allongement à rupture (%)

40
 Ductilités comparables entre
30 nuances inox et aciers
standards
20

10

0
inox austénitiques inox duplex aciers standards

Références bibliographiques:
(1) «Stainless steels in concrete – state of the art report», The Institute of Materials, European Fed of corrosion, publication n°18, 1996
(2) M. Rosso, M. Comoglio, La metallurgia italiana, vol 90, p 35, 1998
(3) H. Castro, C. rodriguez, J. Mater. Process. Technol., vol 143, p 134, 2003
(4) CR Killmore, JF Barett, JG Williams, Symposium « Accelerated cooling of steel », Pittsburgh, aout 1985
(5) GP Tilly, Fatigue of engineering materials and structures, vol 2, p 251, 1979
(6) P. Lacombe, B. Baroux, G. Beranger, « Les aciers inoxydables », Les Editions de Physique, 1990

Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Résilience à température ambiante


 Valeurs KCV – tests Charpy
Essais UGITECH sur produits
Bibliographie (refs 4, 6, 7 et 8) ∅12 crantés à froid
30 30
produits lisses laminés à chaud
28 28
produits crantés à chaud
26 produits crantés à froid 26

24 24

KCV (daJ/cm2)
KCV (daJ/cm2)

22 22
20 20
18 18
16 16
14 14
12 12
10 10
inox austénitiques inox duplex aciers standard inox austénitique inox duplex acier standard

 Excellente résilience des aciers inoxydables à température ambiante, meilleure


que celle des aciers standards
Références bibliographiques:
(4) CR Killmore, JF Barett, JG Williams, Symposium « Accelerated cooling of steel », Pittsburgh, aout 1985
(6) P. Lacombe, B. Baroux, G. Beranger, « Les aciers inoxydables », Les Editions de Physique, 1990
(7) JD Whiteley, BM Armstrong, RW Welburn, « Reinforcing and prestressing steels for cryogenic applications », Proceedings of the
international conference on cryogenic concrete, Newcastle, mars 1981
(8) « Guidance on the use of stainless steel reinforcement », Technical report n° 51, Concrete society steering committee

Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Acier standard
Résistance au pliage Inox austénitique

 Tests de pliage à 180° (norme EN 10080)


 Les aciers inoxydables crantés à chaud et à froid satisfont au
test de pliage normalisé (aucune fissure observée) Mettre photos
d’echantillons
 Essais de pliage à 180° sur produits ∅12 crantés à froid

Nuances Diamètre de mandrin minimal


de pliage à 180° sans fissure
Inox 12 mm
austénitique
Fissures sur acier standard
Inox duplex 12 mm

Acier standard 24 mm

 Aptitude au pliage des produits crantés en aciers


inoxydables légèrement supérieure à celle des aciers
standards, en relation avec la résilience

11
Congrès Le Pont , Toulouse, octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Résilience aux basses températures – applications cryogéniques


 Valeurs KCV – tests Charpy
Essais UGITECH sur produits
Produits laminés à chaud (refs 4, 6, 7 et 8)
∅12 crantés à froid
inox austénitique
35 30
inox duplex
30 acier standard
25
acier standard à 9%Ni
25

KCV (daJ/cm2)
KCV (daJ/cm2)

20
20
15
15 inox austénitique

10 inox duplex
10
acier standard
5 5

0 0
-200 -160 -120 -80 -40 0 40 -80 -60 -40 -20 0 20 40
température (°C) température (°C)

 Aciers inox austénitiques conviennent pour les applications cryogéniques (T < -190°C)
 Aciers inox duplex : utilisation limitée à T ≥ - 50°C
 Aciers standards: températures de transition supérieures à -50°C

Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Résistance au feu
 Evolution du paramètre Rm en fonction de la température
Essais UGITECH sur produits
Produits laminés à chaud (refs 6, 9, 10 et 11)
∅12 crantés à froid
1,2
inox austénitique 1 inox austénitique
1 inox duplex 0,9 inox duplex
0,8 acier standard
acier standard
Rm à T / Rm à 23°C

Rm à T / Rm à 20°C
0,8 0,7
0,6
0,6
0,5
0,4
0,4
0,3
0,2
0,2
0,1

0 0
0 200 400 600 800 1000 0 200 400 600 800 1000

température (°C) température (°C)

 Intérêt des inox: chute des valeurs de Rm à partir de 400°C pour l’acier standard et
à partir de 550°C pour les aciers inoxydables
Références bibliographiques:
(9) EUROCODE 2, Part 1.2: « Design of concrete structures », 1992
(10) MS Abrams, « Behavior of inorganic materials in fire », Portland Cement Assoc., R&D Bulletin RD067.01M, 1979
(11) « Development of the use of stainless steel in construction », European Commission, technical steel research report n° EUR 20030 , 2001

Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Résistance au feu
 Evolution du module d’Young E en fonction de la température

Produits laminés à chaud (refs 6, 9, 10 et 11) Essais UGITECH sur produits


∅12 crantés à froid
1,2
1
inox austénitique inox austénitique
0,9
1 inox duplex inox duplex
0,8 acier standard
acier standard
E à T / E à 23°C

0,7

E à T / E à 20°C
0,8
0,6
0,6 0,5
0,4
0,4 0,3
0,2
0,2
0,1
0
0
0 200 400 600 800 1000
0 200 400 600 800 1000
température (°C) température (°C)

 Intérêt des inox: valeurs du module d’Young plus stable en fonction de la


température pour les aciers inoxydables que pour les aciers standards

Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Résistance au feu
 Exemple de calcul du temps de résistance au feu d’une poutre en flexion (refs 13 à 15)
P P P P P P P0
0.507m
0.507 m 1.016 m 0.305m

 Exemple traité par Abbasi et al


(ref 12): poutre en béton armé 0.66m

soumise à flexion suivant test


d’incendie ASTM E119-07, avec
0.305m 6.1m 1.83m
rapport de renfort = 0.008 (barres
∅10)
3.91m

4.75m

 Calcul de la capacité en flexion 4.85m


de la poutre en fonction de la
68mm
température (donc du temps) 132.8mm

 Critère de rupture : 531.3mm 404.8mm

capacité en flexion = moment appliqué à la poutre étrier

 Hypothèse: fluage et influence de la différence


de conductivité thermique et de dilatation non pris
en compte
25.3mm 38mm

69.6mm

227.7mm
Références bibliographiques:
(13) A. Abbasi, PJ Hogg, J. of Composites for construction, p 450, octobre 2005
(14) « Standard test methods for fire tests of building construction and materials », ASTM E119-07
(15) TD Lin, B Ellingwood, O Piet, « Flexural and shear behavior of reinforced concrete beams during fire tests », Portland Cement Assoc.,
R&D Bulletin RD091T, 1988

Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Résistance au feu
 Exemple de calcul du temps de résistance au feu d’une poutre en flexion (refs 13 à 15)
400 inox austénitique, cas où le renfort est détruit
 Rupture soit du inox duplex, cas où le renfort est détruit
350
béton, soit du acier standard, cas où le renfort est détruit

renfort métallique 300


inox austénitique ou duplex, cas où le béton est détruit

capacité en flexion (kN.m)


acier standard, cas où le béton est détruit
en premier lieu
250

200

150

100
Moment appliqué = 85 kN.m
50

0
0 60 120 180 240 300
temps (min) tinox
tacier C

 Dans le cas considéré, l’utilisation de l’acier inoxydable permet d’augmenter le


temps de résistance au feu d’environ 40% par rapport à l’acier standard
Ou : possibilité avec l’inox d’économie de matière sur les renforts

Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Autres propriétés physiques


 Conductivité thermique et dilatation (refs 10 et 12)

Propriétés Bétons Aciers Inox Inox


standards austénitiques duplex
Coefficient de dilatation linéique ~9 10 16 13
entre 20 et 100°C (10 -6 K-1)
Conductivité thermique à 20°C 40 15 15
W.m-1.K-1)

 Dilatation des inox austénitiques et duplex plus élevée que celle des aciers
standards, mais contre-balancée par une conductivité thermique plus faible

 Propriétés magnétiques (ref 12)


Inox austénitiques Inox duplex

magnétique non oui

 Intérêt des inox austénitiques pour les applications telles que structures
médicales, aéroports, péages routiers…
Référence bibliographique:
(12) « Béton armé d’inox: le choix de la durée », Centre d’information sur le ciment et ses applications et IDinox, avril 2004

Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Résistance à la fatigue à nombre de cycles élevé


 Limites de fatigue de barres PR 16 crantées à chaud (refs 5, 16 à 18)
Fatigue axiale avec fréquence ≤ 10 Hz et R = σmax / σmin = -1

Nuances ∆σ (MPa) à N = 2.106 cycles ∆σ (MPa) à N infini


EN 1.4311 (AISI 304LN) 352
EN 1.4429 (AISI 316LN) 254
EN 1.4462 (duplex) 288 272
Acier standard Unisteel 410 ~ 300 ~ 250

Aciers standards (Tempcore et autres) 210 à 330

 Limites de fatigue comparables entre aciers inoxydables et standards


(même si caractéristiques mécaniques parfois différentes)
 Forte influence de la géométrie des crans et des défauts de surface sur
la limite de fatigue des produits crantés, à chaud ou à froid
Références bibliographiques:
(16) C. Rodriguez et al, Materials Science and Technol., vol 23, No 2, p 145, 2007
(17) E. Real et al, Materials Science Forum, vol 539-543, p 4981, 2007
(18) « Uses and limitations of high strength steel reinforcement », ACI committee 439, ACI Journal, fevrier 1973, p 77

18
Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Résistance à la fatigue oligo-cyclique (structures sismiques)

 Fatigue à faible nombre de cycles dans le domaine plastique (ref 19)


Produits PR 14 à 20 crantés à chaud

Nombre de cycles à rupture Nr avec amplitude de déformation ∆ε = ± 0.01

Nuances Nombre de cycles à Energie dissipée par unité


rupture Nr de volume (J/mm3)
EN 1.4301 200 à 240 1,4 à 1,6

Acier standard 120 0,8


Tempcore 450

 Dissipation d’énergie deux fois plus élevée avec la nuance inox EN 1.4301
qu’avec l’acier standard
 Intérêt des nuances inoxydables pour les applications structures sismiques

Référence bibliographique:
(19) A. Franchi, P. Crespi, A. Bennani, XI Congresso Nazionale « L’ingegneria sismica in Italia », Genova, 25-29 janvier 2004

Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Sollicitation par impact

 Essais de chute de charges sur dalles en béton armé :

Films vidéo montrant la résistance plus élevée des armatures inox par rapport
aux armatures en acier standard

 Intérêt des aciers inoxydables pour les structures de protection


d’ouvrages

Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Les armatures inox: propriétés physiques et mécaniques

Conclusions
 Deux familles d’aciers inoxydables intéressantes: austénitiques et duplex
 Aciers inoxydables = résistance accrue à la corrosion (en milieux chlorurés) ⇒ coût
global réduit sur le long terme (via l’absence de maintenance)
 Autres spécificités des produits crantés en aciers inoxydables par rapport aux aciers
standards de construction:
 Caractéristiques en traction (Re , Rm ) plus élevées, notamment pour les nuances
duplex ⇒ économies possibles sur le poids des renforts
 Résilience à température ambiante et résistance au pliage accrues
 Amagnétisme des nuances austénitiques ⇒ structures particulières (hôpitaux…)
 Nuances austénitiques adaptées aux applications cryogéniques
 Baisse réduite des caractéristiques mécaniques aux hautes températures
⇒ résistance accrue au feu
 Résistance accrue à la fatigue oligo-cyclique ⇒ applications sismiques
 Sollicitation par chute de charges ⇒ intérêt de l’inox pour les systèmes de
protection

Congrès
Congrès
le Pont
LeàPont
Toulouse,
, Toulouse,
le ?? Octobre
octobre 2007
Conclusions

Les inox : une solution contre la corrosion


Peuvent être utilisés partiellement
Avantages directs: durabilité, maintenance réduite, réduction des
enrobages
Autres avantages: caractéristiques mécaniques élevées, bonne tenue au
feu, résistance en zones sismique, résistance aux impacts
Les duplex : très adaptés aux armatures et économiquement attractifs –
prix stables-

22

Vous aimerez peut-être aussi