Vous êtes sur la page 1sur 24
SLIMANI LA SAGA BRAHIMI «J'AI MARQUÉ CONTINUE AU MONDIAL ET MAINTENANT EN LDC ET J'EN
SLIMANI
LA SAGA
BRAHIMI
«J'AI MARQUÉ
CONTINUE
AU MONDIAL ET
MAINTENANT EN LDC
ET J'EN SUIS FIER»
«MON OBJECTIF,
FAIRE MIEUX QUE
«Je peux être
meilleur encore»
LA SAISON PASSÉE»
www.competition.dz Vendredi 7 novembre 2014 20 DA France 2 € N° 4088 ISSN 1111 QUOTIDIEN
www.competition.dz Vendredi 7 novembre 2014 20 DA France 2 € N° 4088 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
LA LA GUERRE GUERRE
DES DES ÉTOILES ÉTOILES
LE COACH SONGE À BENLAMRI À DROITE
ZITI DANS L'AXE
CICCOLINI
MADOUI
«JE VEUX
LES TROIS
POINTS»
«L'EQUIPE QUI
MARQUERA
EN PREMIER
GAGNERA»
LE RECOURS DE LA JSK AU TAS JUGÉ RECEVABLE
LAUSANNE RÉCLAME
un complément de dossier
RECEVABLE LAUSANNE RÉCLAME un complément de dossier SOUSTARA en quête de confirmation «ON NE PERDRA PLUS
RECEVABLE LAUSANNE RÉCLAME un complément de dossier SOUSTARA en quête de confirmation «ON NE PERDRA PLUS

SOUSTARA

en quête de confirmation

«ON NE PERDRA PLUS AUCUN POINT À BOLOGHINE»

J-1
J-1
«ON NE PERDRA PLUS AUCUN POINT À BOLOGHINE» J-1 Partage des tribunes El-Harrach veut capeyer LE
«ON NE PERDRA PLUS AUCUN POINT À BOLOGHINE» J-1 Partage des tribunes El-Harrach veut capeyer LE

Partage des tribunes

El-Harrach

veut capeyer

LE SERVICE D'ORDRE DICTE SA LOI

devant les Crabes

ZIANE CHERIF : «ON VEUT DES POINTS»

800 PLACES POUR LES CHNAOUA

MBINGUI : «UNE VICTOIRE POUR SE RELANCER»

BOUAMRIA : «DÉFENDRE NOTRE PLACE DE LEADERS»

BOUGAROUA : «LES 3 POINTS RESTERONT AU 20-AOÛT»

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014 LIGUE 1

2

10 e JOURNÉE

Vendredi 7 novembre 2014 LIGUE 1 2 10 e JOURNÉE JSK 17h ESS Les Kabyles défient

JSK

17h

ESS

Les Kabyles défient les champions d'Afrique

Ce soir au stade 20-Août 1955 d'Alger la formation du Djurdjura croisera le fer avec l'Entente de Sétif pour le compte de la 10e journée de championnat professionnel de L1 Mobilis.

PAR ABDELLAH HADDAD

Après leur éclatante vic- toire jeudi dernier lors du cla- sico, les hommes de François Ciccolini veulent enchaîner avec un deuxième succès. Après la mauvaise série de trois défaites de suite, les Canaris ont réussi à estomper l'hémorragie devant le MCA, mais les coéquipiers du capi- taine Rial doivent impérative- ment battre l'ESS afin de ne pas revenir à la case départ. Une victoire permettra aux Jaune et Vert d'oublier tout ce qu'ils ont enduré ces derniers temps, comme elle relancera d'une très belle manière la formation du Djurdjura dans le championnat. Sur le plan technique, la mission de Mekkaoui et consorts ne sera pas facile. D'abord ils joue- ront l'Entente à huis clos. L'absence du public a handi- capé la JSK lors des matchs joués à Bordj Bou Arréridj ou au 20-Août 1955. En plus de l'absence des fans, l'entraî- neur en chef des Canaris trou- vera des difficultés pour com-

poser le onze de départ. Pas moins de quatre éléments ont déclaré forfait pour la ren- contre de cet après-midi. A la JSK, on regrette surtout l'ab- sence de Yesli et Kerrar. Ces deux éléments ont montré de très belles choses ces derniers temps et on peut même dire qu'ils sont des poids lourds au sein de l'équipe kabyle. Sur un autre plan, la forma- tion du Djurdjura affrontera ce soir le champion d'Afrique, l'Entente de Sétif, qui a réussi samedi dernier à offrir à l'Algérie la LDC. L'ESS se déplacera au 20-Août 1955 avec la ferme intention de battre les Kabyles et confir- mer la force de l'équipe. Mieux encore, les Sétifiens veulent se comporter en patrons devant les Canaris, eux qui ont désormais un sta- tut à défendre. Néanmoins, les Canaris joueront l'Entente sans aucun complexe, au contraire, les camarades de Ziti sont décidés à battre le champion d'Afrique et à enre- gistrer leur vrai départ en championnat. A. H.

Match spécial pour Ziti et Ferrahi

La rencontre de cet après- midi, qui opposera la forma- tion du Djurdjura au champion d'Afrique sera spéciale pour deux joueurs kabyles : Ziti et Ferrahi. Ces deux joueurs ont quitté l'été dernier l'ESS pour signer à la JSK. Certes, Ziti a porté le maillot kabyle par le passé avant de signer au CSC et est retourner à Sétif par la grande porte. Cet après-midi, il jouera contre son ancienne équipe et son club formateur. La même chose pour Ferrahi, qui jouera ce soir contre ses anciens équipiers pour la pre- mière fois. Un match spécial pour ces deux éléments alors que Delhoum, qui est sus- pendu, ne croisera pas son club de cœur cet après-midi. A. H.

Youcef Khoudja : «Si je joue, je ne décevrai pas»

En l'absence de Kerrar qui est blessé, Ciccolini fera appel à Youcef Khoudja pour épauler Moulay en attaque. Ce dernier se dit prêt pour jouer ce match, lui qui mise aussi sur une victoire de son équipe.

Vous croiserez ce soir l'ESS, le champion d'Afrique…

On jouera un match ordinaire, comme toutes les autres ren- contres de championnat. On est très contents pour les gens de Sétif, je les félicite d'ailleurs.

Sinon, le match s'annonce très difficile pour vous, non ?

Tous les matchs de champion- nat sont difficiles pour nous. Après la belle victoire de jeudi dernier, on est appelés à gagner ce match et à enchaîner avec une autre victoire avec tous les res- pects pour les Sétifiens.

Sur un plan personnel, êtes- vous prêt pour ce rendez- vous ?

Moi, je me prépare toujours avec un grand sérieux pour jouer. Je suis prêt et sur tous les plans pour cette rencontre, néanmoins, le dernier mot revient à l'entraîneur.

Justement, ce dernier n'a pas tari d'éloges sur vous…

Ah bon ! Alors c'est une autre source de motivation pour moi. Une chose est sûre, si je joue, je ne décevrai pas. A. H.

Une chose est sûre, si je joue, je ne décevrai pas. A. H. CICCOLINI AUX JOUEURS

CICCOLINI AUX JOUEURS :

«Je veux les 3 points !»

Depuis qu'il est à la JSK, l'entraîneur corse ne cesse de motiver ses capés, lui qui a réussi à battre le MCA à Bologhine jeudi dernier. Après ce succès, le coach kabyle veut une autre victoire demain après-midi au 20-Août 1955. Hier, lors de la derniè- re séance d'entraînement des coéqui- piers de Rial à Tizi Ouzou avant leur départ à Alger, l'entraîneur en chef de la formation du Djurdjura a beaucoup parlé à ses hommes. A la veille de la rencontre, Ciccolini voulait motiver davantage ses joueurs. Le coach du club le plus titré du pays n'a pas hésité aussi à demander les trois points de la rencontre à ses poulains. "Je veux les trois points de la ren- contre", a déclaré Ciccolini aux joueurs en leur demandant de jouer cette rencontre sans aucune pression et sans complexe. "On doit gagner ce match mais il ne faut pas jouer avec une pression sur les épaules. Faites-vous plaisir sur le terrain. L'ESS est le champion d'Afrique, on le res- pecte mais on doit gagner cette rencontre pour plusieurs raisons". Les joueurs ont ensuite commencé la séance d'entraînement. Les membres du staff technique misent beau- coup sur le match de ce soir afin de bien se relancer dans le championnat pour ne pas dire pour la course au titre, ces derniers comptent aussi faire un travail psycholo- gique ce matin afin de bien motiver les joueurs.

A. H.

gique ce matin afin de bien motiver les joueurs. A. H. 15 millions pour battre le

15 millions pour battre le champion d'Afrique

Les responsables kabyles misent beaucoup sur le match de leur équipe de cet après-midi pour se relancer en championnat. Afin de motiver davantage leurs joueurs, les dirigeants des Canaris ont promis aux coéquipiers de Rial une prime de 15 millions. Les décideurs de la JSK ne lésinent pas sur les efforts afin de mettre les joueurs dans de très bonnes conditions. Après la victoire de jeudi dernier, Hannachi, qui était en France, avait pro- mis une prime de 20 millions aux joueurs. Ces derniers tou- cheront 15 millions encore, s'ils arrivent bien sûr à battre l'ESS demain. Depuis le début de saison, la direction des

Canaris n'a pas fait de folie sur le plan des primes, contrairement à l'année pas- sée où Hannachi a donné plusieurs primes allé- chantes à ses joueurs, mais depuis le match du MCA, les responsables du club le plus titré du pays n'hésitent pas à motiver leurs joueurs avec de fortes primes. Les trois défaites de suite en championnat ont fait mal aux dirigeants de la formation de la ville des Genêts, ces der- niers veulent vraiment enchaîner avec d'autres vic- toires à l'avenir afin de se relancer dans la course au titre.

A. H.

Ziti dans l'axe, Benlamri arrière droit ?

Le moins que l'on puisse dire sur les choix tactique de Ciccolini pour le match de demain après-midi est que le Corse n'a pas beaucoup de choix pour arrêter le onze de départ et pour choisir le schéma tactique. Avec l'absence de quatre cadres, les choses étaient claires dès le départ concernant l'équipe type. Toutefois, le coach compte effectuer quelques changements dans l'équipe qui a

débuté le clasico. Rayeh retrouvera cet après-midi sa place au milieu du terrain. Pour le poste d'arrière droit, le premier responsable du staff tech- nique de la JSK compte titulariser une nouvelle fois Ziti dans l'axe de la défense. L'entraîneur des Canaris était très satisfait du rendement de l'enfant de Sétif dans l'axe face au MCA. Ce dernier s'entend à mer- veille avec Rial, pour cette raison, le

s'entend à mer- veille avec Rial, pour cette raison, le staff technique de la JSK songe

staff technique de la JSK songe sérieusement à garder Ziti dans l'axe de la défense et de placer Benlamri sur le flanc droit, surtout que ce der- nier a déjà occupé ce poste par le passé. De son côté, Mekkaoui est bien placé pour reprendre sa place dans l'équipe, lui qui n'a pas été convoqué jeudi dernier pour les rai- sons que tout le monde connaît. A. H.

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014

10 e JOURNÉE LIGUE 1

3

Vendredi 7 novembre 2014 10 e JOURNÉE LIGUE 1 3 JSK 17h ESS Comme nous l'avions

JSK

17h

ESS

Comme nous l'avions rapporté dans l'une de nos précédentes éditions, le recours de la direction de la JS Kabylie déposé au Tribunal arbitral du sport de Lausanne a été accepté dans la forme.

Le TAS de Lausanne demande à la JSK de compléter son dossier

PAR N. BOUMALI

La preuve, cette instance

a envoyé dernièrement un

courrier aux responsables

kabyles pour leur demander

de compléter le dossier.

La suspension de la JSK pour une durée de deux ans de toutes les compétitions continentales par la

Confédération africaine de football a été jugée injuste par les dirigeants kabyles. Et comme le comité exécutif de la CAF ne dispose pas d'une commission d'appel, le prési- dent Hannachi a été contraint

de dépêcher l'avocat du club à

la mi-octobre dernier à Lausanne afin de déposer un recours auprès de Tribunal

arbitral du sport.

La feuille de match et le PV de la réunion Dans le recours adressé au Tribunal

arbitral du sport de Lausanne,

les dirigeants des Jaune et Vert

ont mentionné noir sur blanc que leur club n'a aucune res- ponsabilité dans la mort

d'Albert Ebossé. Ils ont même précisé qu'ils ont relevé, au cours de la réunion ayant

regroupé les représentants des services de sécurité et de l'OPOW, la présence des pierres aux alentours du stade. Mais comme ils n'ont pas joint dans leur recours une copie du PV de ladite réunion, le TAS de Lausanne a sollicité les responsables de la JSK pour leur adresser une copie du PV de ladite réunion ainsi que la feuille de la rencontre JSK-USMA à l'issue de laquel- le l'attaquant camerounais Albert Ebossé a perdu la vie. Gardant toujours espoir de voir leur club rétabli dans ses droits, les responsables de la JSK ont interprété cela comme un bon signe. Pour eux, le fait qu'ils aient exigé que les pierres se trouvant aux alen- tours du stade soient enlevées prouve que le club n'est pas responsable dans ce qui s'est passé.

Décembre La direction de la JSK sera fixée sur son recours au mois de décembre

Hannachi rentre au pays

Comme prévu, le président Hannachi a regagné hier en fin d'après- midi le pays après
Comme prévu, le
président Hannachi a
regagné hier en fin d'après-
midi le pays après une
hospitalisation de deux
semaines à l'hôpital Pitié-
Salpêtrière. Il est rentré
directement chez lui à
Tizi Ouzou pour se
reposer. D'après une
source proche de la
direction, le président
Hannachi n'assistera
pas à la rencontre
d'aujourd'hui face à
l'ESS. Son médecin
lui a recommandé un
repos total avant de
reprendre du service.
Il est convoqué par
la commission de
discipline de la
Ligue de football
professionnel pour la
lundi, mais on ne sait
pas encore s'il se
présentera comme
convenu ou bien s'il
demandera encore une
fois le report de son
audition. Le meilleur
cadeau que peuvent
lui offrir ses joueurs
et le staff technique
à son retour au pays
est de s'imposer
cet après-midi
devant l'ESS,
sacrée
championne
d'Afrique. N. B.

prochain. Après avoir complé- té leur dossier, les respon- sables kabyles espèrent que la sanction prononcée par la Confédération africaine de football à l'encontre de leur club soit annulée ou au moins revue à la baisse par le TAS de Lausanne. Ils gardent encore l'espoir de voir leur club réta- bli dans ses droits. La Fédération algérienne de foot- ball a déjà envoyé les noms des clubs qui représenteront l'Algérie dans les différentes compétitions africaines et celui de la JSK ne figure pas. On se demande si le TAS de Lausanne donnera gain de cause aux responsables kabyles, est-ce que la JSK sera repêchée ? Ce n'est pas évi- dent, car l'affaire semble beau- coup plus compliquée que le pensent les dirigeants de la JSK. En tout cas, tous les sup- porters des Jaune et Vert attendent patiemment le ver- dict du TAS, lequel statuera le mois de décembre prochain sur le recours de la direction kabyle.

N. B.

Kerrar, une blessure et des interrogations

La blessure de Kerrar a ouvert

la voie à toutes les supputa-

tions. Certains affirment avec ferme conviction que l'inter- national irakien a rechuté, alors que le médecin de l'équipe avance que le cas de ce joueur ne prête pas à l'in-

quiétude. "Je vous le dis et je vous le redis, la blessure de Kerrar n'est pas grave. Il a ressenti des douleurs et pour lui éviter toute complication, on l'a ménagé. Toutefois, il réintégrera le groupe dès la reprise des entraînements",

a expliqué le médecin

Djadjoua. Ayant raté quelques matches au mois de septembre dernier à cause d'une bles- sure au ménisque, Kerrar a été contraint de passer sur le billard avant de faire son retour lors de la rencontre face au MCEE comptant pour la 7e journée de championnat. Malheureusement pour lui, il a été obligé encore une fois de déclarer forfait pour cause de blessure.

N. B.

Ciccolini complète la liste des 18 avec un espoir

En raison de l'absence de Delhoum, Yesli, Aïboud et Kerrar pour des raisons différentes, l'entraîneur François Ciccolini a été obligé de convoquer un espoir pour compléter la liste des 18. Ce jeune joueur a accompagné hier l'équipe à Alger où elle avait passé la nuit de jeudi et vendredi à l'hôtel Adghigh.

Les Kabyles comptent honorer les champions d'Afrique

Les responsables de la JSK réserveront un accueil des plus chaleureux aux Sétifiens sacrés champions d'Afrique devant Vita Club.

Ils les accueilleront avec des fleurs

avant de les inviter à une collation à la fin de

la rencontre. Pour leur premier match après

leur consécration en Champions League afri-

caine, la plus prestigieuse compétition conti- nentale, les Sétifiens seront reçus avec les hon- neurs par les dirigeants kabyles. Même si le président Hannachi ne sera pas présent aujourd'hui au stade du 20-Août- 55, ses col- laborateurs ne veulent pas rater l'occasion de recevoir l'ESS pour le compte de la 10e jour- née de championnat pour honorer comme il

se doit le premier club algérien à avoir rem-

porté la Champions League africaine sous sa nouvelle appellation. Ils n'ont pas oublié qu'à chacune de leur consécration en coupe de la CAF, ils étaient reçus avec des fleurs dans tous les stades algériens.

Tableau En plus des fleurs, les respon- sables kabyles offriront un tableau de peintu-

re représentant le paysage de la Kabylie à la délégation sétifienne avant le coup d'envoi de la rencontre. Malgré les problèmes auxquels fait face leur club depuis le décès d'Albert Ebossé, les dirigeants de la JSK tiennent à féli- citer et à honorer les Sétifiens pour leur consé- cration en coupe d'Afrique.

Collation Les joueurs de l'ESS seront conviés à une collation à la fin de la rencontre. Les dirigeants ont déjà commandé des gâteaux et des jus pour les offrir à la déléga- tion sétifienne. Les responsables des deux clubs ont toujours entretenu de bons rapports et la rencontre de vendredi sera l'occasion pour les renforcer davantage. Ziti et Ferrahi, qui ont porté le maillot de l'ESS la saison der- nière, vont certainement féliciter leurs anciens équipiers qui ont réussi l'exploit de remporter la Champions League africaine malgré les départs massifs à l'intersaison. N. B.

réussi l'exploit de remporter la Champions League africaine malgré les départs massifs à l'intersaison. N. B.

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014 LIGUE 1

4

10 e JOURNÉE

Vendredi 7 novembre 2014 LIGUE 1 4 10 e JOURNÉE JSK 17h ESS L'Entente pour une

JSK

17h

ESS

L'Entente pour une 4 e à l'extérieur

Les Sétifiens voyagent bien, mais…

Après avoir remporté la coupe de la Ligue des champions africaine, les joueurs de l'Entente s'apprêtent à effectuer un périlleux déplacement à Alger pour donner la réplique à la JSK (10e journée de L1) dans une rencontre ouverte à tous les pronostics.

De notre correspondant

KACEM A.

Avec un moral gonflé à bloc, les camarades de Belhani se disent détermi- nés à sortir le grand jeu au stade du 20- Août pour contrecarrer les desseins des Canaris, appelés à confirmer et réaliser un bon résultat sur leur terrain devant une équipe sétifienne qui voyage très bien depuis le début de saison. Les Sétifiens devront revenir au bercail avec au moins un point. Pour ce faire, ils doi- vent sortir le grand jeu. Il faut dire que les Setifiens, qui ont joué trois rencontres à l'extérieur, ont perdu jusqu'à présent un seul match avec une victoire et un nul, s'exprimant aussi très bien en déplace- ment. Ce qui leur donne encore plus de chance pour revenir au bercail avec un bon résultat, eux qui se sont préparés en conséquence durant toute la semaine dans l'objectif de confirmer aujourd'hui leur statut de champions d'Afrique.

Difficile, mais… Pour sa part, le coach est resté serein, déclarant qu'il joue- ra pour la gagne comme à chaque fois. Pourtant, la mission des Noir et Blanc ne sera pas facile. En face, il y aura une équi- pe coriace condamnée à glaner les trois points et surtout améliorer sa place au classement car un moindre faux pas ce soir compliquera leur situation, ce qui rend la mission des Sétifiens plus difficile. Néanmoins, les Noir et Blanc ne s'intéres- sent pas beaucoup aux affaires de leur adversaire, le plus important pour eux, c'est de revenir avec la victoire. C'est-à- dire que leur objectif ce soir est d'essayer de sortir de la zone rouge et d'éviter la défaite.

La vigilance De son côté, le coach de l'ESS a boosté ses joueurs au cours de la dernière séance d'entraînement pour les inciter à redoubler d'efforts afin de réaliser la victoire aujourd'hui. Il convient de retenir donc que la formation sétifien- ne a réalisé un bon parcours à l'extérieur, mais il faut rappeler aussi qu'un match ne ressemble jamais à un autre. C'est pour cette raison que les Sétifiens devraient se méfier de cette équipe qui ne compte pas se laisser faire. Durant toute la semaine qui a précédé ce match, tout le monde à l'ESS ne parlait que de la victoire. C'est bien d'afficher une grande confiance avant le match et croire en ses chances, mais faut faire attention pour ne pas tom- ber dans le piège de la facilité ! Cette équi- pe de la JSK aussi fera de son mieux pour gagner ce match. Cela veut dire que les coéquipiers du portier Khedairia devront prendre cette rencontre au sérieux car un match de football n'est jamais gagné d'avance. Cela ne veut pas dire aussi que les Sétifiens n'ont aucune chance devant la JSK aujourd'hui, mais qu'ils devront se montrer vigilants et méfiants pour éviter toute mauvaise surprise.

Equipe probable

Khedaïria, Megatli, Boukria, Arroussi, Demou, Zerrara, Rait, lamri, Benyettou, Younes et Belameiri.

Demou, Zerrara, Rait, lamri, Benyettou, Younes et Belameiri. Les attaquants Lors des dernières séances

Les attaquants Lors des dernières séances d'entraînement, Madoui a multi- plié les ateliers spécifiques de six où les joueurs sont souvent mis en opposition attaque-défense et a terminé par un tra- vail devant les bois. Un travail d'adresse pour les attaquants. En plus, le coach les a beaucoup fait travailler ces derniers jours afin de les secouer et les mettre devant leurs responsabilités. Reste à savoir si ce travail portera ses fruits lors des pro- chaines sorties des Noir et Blanc, notam- ment celle d'aujourd'hui face à la JSK.

Rien au hasard Après trois jours de travail intense basé sur les volets phy- sique, technique et tactique, ponctués par

un match amical durant la dernière semaine, le staff technique a décidé toute- fois de baisser un peu la charge durant les deux dernières séances d'entraînement. En effet, le coach Madoui a axé sa prépa- ration sur le côté psychologique à l'ap- proche de la rencontre face à la JSK afin de mettre tout le monde dans le bain. Le driver sétifien a demandé à ses joueurs plus de concentration et de vigilance pour aborder ce match avec leurs meilleurs atouts. En tous les cas, tous les moyens ont été mis à la disposition des joueurs qui n'ont plus désormais qu'à faire leurs preuves sur le terrain ce soir. A. K.

Madoui : «Le premier qui marque aura fait l'essentiel»

Pour le coach de l'ESS, la rencontre d'aujourd'hui face aux Canaris sera sur- tout un match tactique. L'ancien libero des Verts nous a fait savoir que l'équipe qui saura occuper le terrain et trouver les espaces l'emportera sans aucun doute. "Je pense que ce sera plutôt un match très tactique. Il faut donc être bien orga- nisés sur le terrain, l'oc- cuper et surtout trouver des brèches. Je sais très bien que l'équipe de la JSK ne va pas fermer le jeu, donc c'est à nous de savoir gérer la partie. On

doit provoquer cette équi- pe dans les moments opportuns afin de la faire douter ; celle qui réussira à inscrire le premier but aura fait tout le chemin et remportera sans aucun doute le match", dira Madoui.

«Seuls quelques changements nécessaires»

Concernant l'équipe qui affrontera la JSK ce soir et la stratégie qui sera adoptée, le coach de l'ESS nous dira : "On effectuera certainement quelques modifications dans l'équi-

pe, il y aura onze joueurs sur le terrain capables de défendre leurs chances et donner le meilleur d'eux- mêmes. On a envie de bien faire, il y a plein de rai- sons d'être bons ce ven- dredi face à la JSK. Certes, on ne va chambou- ler toute une équipe, mais on doit quand même ali- gner les plus en forme. J'ai remarqué que cer- tains ne peuvent plus suivre le rythme, et c'est pour cette raison que je pense quand même à effectuer au moins deux changements."

A. K.

 

DÉSIGNATION DES ARBITRES DE LA 10 e JOURNÉE

 

AUJOURD’HUI

JSK-ESS, 17h, huis clos

Bessiri

Halem

Zerhouni

Bahloul

USMA-USMBA, 19h

Aouina

Benaïssa

Chenaoua

Sekhraoui

DEMAIN

       

USMH-MOB, 15h

Bekouassa

Bounoua

Rachedi

Boudjerada

CSC-JSS, 17h45

Bouslimani

Rimouche

Belbachir

BOUSSADIA

MCO-ASO, 18h

Arab

Bazine

Bayoud

BOUSSAID

MCEE-NAHD, 18h

BENBRAHAM

ALLAOUA

CHEBALLAH

Rahmine

CRB-MCA, 16h

Bichari

Gourari

Salaouadji

Hellalchi

RCA-ASMO, 15h

Achouri

Amri

Bougherara

Hansal

Younes : «On fera sensation»

"C'est un match très spécial pour les deux équipes. Chacune veut gagner ce match coûte que coûte. On fera tout pour réaliser un grand match et revenir au bercail avec le meilleur résultat possible. D'autre part, ce ne sera qu'un match de football, j'espère donc que le fair-

play sera de mise sur le terrain. Ma participation ou pas

à ce match dépend du choix du coach, mais si je suis ali-

gné face à la JSK, je donnerai le meilleur de moi-même afin de contribuer à la réalisation d'un bon résultat."

Benyettou : «On se battra comme des lions»

"Je pense que le match contre la JSK sera très diffici- le aussi bien pour nous que pour l'équipe adverse, qui

a aussi besoin des trois points de la victoire. C'est un

match spécial et comme d'habitude, il sera très chaud et très disputé de part et d'autre. Notre équipe s'est bien

préparée durant toute la semaine et aujourd'hui, on est prêt à affronter la JSK pour réaliser un bon résultat. Tout le monde est mobilisé et conscient de la tâche qui l'attend ce vendredi. Ainsi on doit se battre comme des lions face à la JSK. On doit puiser dans nos réserves pour confirmer notre dernière victoire hors de nos bases."

18 joueurs retenus

Pour la rencontre d'aujourd'hui face à la JSK, Madoui

a décidé de convoquer 18 joueurs pour faire le voyage.

Mis à part Ziaya, Lagraa et Mellouli, le driver sétifien a retenu les mêmes éléments que ceux de la dernière ren- contre face au Vita Club, avec le retour de Kourbia, Baouz, Dagoulou et Nemdil. C'est donc les quatre chan- gements à noter dans la liste du coach sétifien en prévi- sion de cette rencontre face aux Canaris. Ainsi, on retiendra les noms suivants : Khedairia, Belhani, Megatli, Dagoulou, Nemdil, Kourbia, Demou, Arroussi, Boukria, lamri, Zerrara, Rait, Djahnit, Belameri, Younes, Baouz, Benyettou et Ze Ondo.

 

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1

 

CLUB

 

MATCHES

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1.

MOB

17

09

04

05

00

13

05

+08

2.

USMH

15

09

05

00

04

11

09

+02

3.

CSC

14

09

04

02

03

13

11

+02

4.

JSK

13

09

04

01

04

13

11

+02

5.

ASMO

13

09

03

04

02

10

10

00

6.

MCO

13

09

04

01

04

08

09

-01

7.

USMBA

13

09

03

04

02

06

07

-01

8.

USMA

12

09

03

03

03

09

09

00

9.

MCEE

11

09

03

02

04

14

13

+01

10.

JSS

11

08

03

02

03

09

08

+01

11.

ASO

10

08

02

04

02

07

07

00

12.

RCA

10

09

03

01

05

05

09

-04

13.

CRB

10

09

03

01

05

09

16

-07

14.

MCA

09

08

02

03

03

12

13

-01

15.

NAHD

09

09

02

03

04

07

09

-02

16.

ESS

07

06

01

04

01

04

04

00

11 e journée JSS MCO MOB JSK ASMO CRB MCA USMA ESS USMH USMBA MCEE

11 e journée

JSS

MCO

MOB

JSK

ASMO

CRB

MCA

USMA

ESS

USMH

USMBA

MCEE

NAHD

RCA

ASO

CSC

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

MCEE NAHD RCA ASO CSC PROCHAINS RENDEZ-VOUS 12 e journée USMH MCA CSC ASMO MCO MOB

12 e journée

USMH

MCA

CSC

ASMO

MCO

MOB

USMA

JSS

MCEE

ASO

USMBA

NAHD

CRB

JSK

RCA

ESS

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014

 

10 e JOURNÉE LIGUE 1

 

5

USMA

19h

 

USMBA

 

Tout auréolés par l’importante et surtout réconfortante victoire remportée la semaine passée sur le terrain de la redoutable formation du Mouloudia d’El Eulma, les Rouge et Noir de Soustara seront appelés à faire face ce soir (19 heures) dans leur antre de Bologhine à un nouveau défi à l’occasion de la réception de l’équipe de l’USM Bel Abbès.

Affrontant ce soir le club de la Mekkera

Les Rouge et Noir veulent confirmer

le club de la Mekkera Les Rouge et Noir veulent confirmer leurs supporters, qui ne cessent

leurs supporters, qui ne cessent de les soutenir même dans les moments diffi- ciles. C’est dire combien les coéqui- piers du gardien Zemmamouche sont tenus de faire plaisir à leurs supporters et gagner également de la crédibilité auprès d’eux s’ils venaient, bien évi- demment, à enchaîner une nouvelle performance. Une victoire permettrait,

tième place avec 12 points, l’USM pourrait se retrouver dans le lot des cinq premiers en cas de succès. D’où le caractère capital du rendez-vous de ce soir.

Tournant Ce match peut égale- ment servir, selon les observateurs et les amoureux du club, de tournant

sion en renouant avec la victoire. Et quelle victoire ? Celle-ci est remportée devant une très bonne équipe d’El Eulma et en déplacement. Un succès aujourd’hui devant l’USMBA serait le déclic tant attendu pour remettre les joueurs sur la voie de la gagne et éga- lement leur permettre de retrouver la confiance, qui chasserait une bonne

Nommé DTS :

Adjali aurait commencé son travail

Lakhdar Adjali est le nouveau directeur tech- nique sportif (DTS) de l’USM Alger. Il a tout conclu pendant cette semaine avec le prési- dent Rebbouh. Même si la signature du contrat devra se faire très pro- chainement, il n’en demeure pas moins, selon des sources dignes de foi, que l’an- cien international algé- rien aurait déjà débuté ses fonctions. Adjali est doté, selon nos sources,

PAR FAYÇAL M.

d’un grand projet spor- tif pour les Rouge et Noir en vue de les actualiser avec ce qui se fait dans les grands clubs du monde.

Dans un match comptant pour la 10e journée du championnat profes- sionnel de Ligue 1, les Algérois ne jurent, en effet, que par les trois points. Ils sont conscients de ne pas décevoir leurs supporters qui semblent nourrir de réels espoirs de voir leur équipe favorite revenir à sa forme habituelle et, par la même occasion, gravir des échelons dans le classement général. Les fans usmistes, extrêmement déçus par le début boiteux de leurs joueurs en championnat, veulent absolument que leur «team» retrouve le haut du tableau et jouent une nouvelle fois pour le titre du championnat. Cela passe impérativement et systémati- quement par un succès sur les Vert et Rouge de la Mekkera. Pour ce faire, les Algérois se sont bien préparés et sur- tout dans la sérénité au rendez-vous. Sous la houlette de leur coach Hubert Velud, les gars de Soustara ont enchaî- né le travail technique, tactique et psy- chologique pour être à la hauteur de leurs ambitieux et même de celles de

Rebbouh

regroupe tout

le monde

Dans une nouvelle opé- ration pour resserrer les coudes et sensibili- ser l’encadrement tech- nique et administratif

sur les enjeux à venir, le président Rebouh Haddad a regroupé mer- credi les membres du staff technique (Velud, Dziri, Armand Sene, Belmellat) et ceux de l’administration, à savoir Allache, Redjradj,

en tout cas, à l’USMA d’ajouter trois précieuses unités à son escarcelle et améliorer sa position au classement général. Occupant actuellement la hui-

pour les champions d’Algérie en titre. Comment ? Après une inquiétante et logue série de mauvais résultats, l’USMA a réussi à stopper la régres-

fois pour toutes le doute. C’est ce que souhaite l’ensemble de la galerie algé- roise.

F. M.

Hadj Adlène

).

Secoué

par la succession des mauvais résultats, Rebbouh est décidé visi-

 

blement de prendre les choses en main pour éviter tout relâchement à l’avenir.

Accueil spécial pour Hocine Achiou

BOUCHAMA :

Accueil spécial pour Hocine Achiou BOUCHAMA :

«Il faut faire durer cette dynamique»

Absent lors du dernier match de championnat joué en déplacement contre le MCEE, le milieu de terrain Nassim Bouchama sera opérationnel ce soir, et ce, après avoir purgé sa suspension automatique. Un retour qui devra donner davantage de solidité à cette équipe usmiste qui veut, dit-il, faire durer cette dynamique.

Entre l’ancien international, Hocine

Entre l’ancien international, Hocine

Dernier entraînement hier à 17H…

Après une bonne semai- ne de préparation, les joueurs de l’USM Alger ont effectué la dernière séance d’entraînement, hier, en prévision de la joute de ce soir contre l’USMBA. L’ultime entraî- nement a eu lieu hier en fin d’après-midi, à 17 heures, au stade de Bologhine, et a été consacré au volet tech- nique. Juste après, les joueurs sont rentrés en mise au vert à Dar Diaf. Notons qu’après cet entraînement, Velud devait communquer la liste des 18.

Achiou, et les supporters de l’USMA, c’est une vieille histoire d’amour. Mais aucune des deux parties n’est prête à oublier de sitôt. C’est pourquoi les sup- porters de l’USMA se mettent à l’idée de réserver un accueil chaleureux pour leur ancien enfant prodigue. C’est du moins l’appel lancé dans les différents comptes réservés aux supporters de l’USMA sur les réseaux sociaux. Les Usmistes veulent bien avoir une marque de reconnaissance pour cet ancien international, qui avait fait dans un passé proche les beaux jours des Rouge et Noir, contribuant efficace- ment à des titres. El Harami, surnom donné au joueur après son mémorable but de victoire marqué contre les Pharaons égyptiens en Coupe d’Afrique des nations 2004 en Tunisie, a gagné pas moins de six titres sous le maillot des Rouge et Noir. Dans son fort pal- marès, l’on note des consécrations en championnat (2002, 2003 et 2005) et en Dame coupe (2001, 2004 et 2006). Il y aura des émotions ce soir au stade de Bologhine.

F. M.

clencher une dynamique que nous allons faire en sorte de faire durer le plus longtemps possible.

L’USMA semble avoir de sérieux atouts à faire valoir ce vendredi. N’est-ce pas ?

Vous venez de purger votre suspension, d’où les prévisions de votre titularisation contre l’USMBA. Qu’en dites-vous ?

Je ne peux qu’être heureux de pou- voir aider mes coéquipiers dans nos

matches. Je n’ai pas joué, certes, contre

C’est-à-dire que l’équipe est

Je crois que les matches de l’USMA s’annoncent tous difficiles. Nous sommes les détenteurs, c’est-à-dire les adversaires à battre. C’est pourquoi je dirais que le match de ce vendredi sera particulièrement difficile. Il faut prendre très au sérieux et l’adversaire et le match. La balle est toutefois dans notre camp. Il faudra bien négocier le match pour gagner. F. M.

 

doublement motivée pour gagner contre Bel Abbès. Un commentaire ?

Bien évidemment. Nous allons jouer sur notre terrain et devant notre public. Nous n’avons pas le droit de décevoir une nouvelle fois nos fans. Après la

…Et retour de Ferhat

Le dernier entraînement effectué hier en fin de journée devait enregis- trer la réintégration des internationaux retenus depuis le 2 de ce mois par la sélection natio- nale olympique. Il était donc question de la par- ticipation de Ferhat, Benkhemessa, Meziane, Bourdim et autre Abdelaoui. F. M.

El

vite comblée après la victoire réalisée.

Eulma, mais ma frustration a été

belle affaire réalisée à El Eulma, il est de notre devoir de la confirmer. Les joueurs en sont conscients. Ils sont éga- lement munis d’une grande volonté pour leur offrir une nouvelle victoire. Il ne faut pas oublier qu’un deuxième exploit de rang est synonyme de fin de la mauvaise passe. La victoire nous permettra également d’ajouter de pré- cieux points à notre capital et de nous

C’est un important succès qui met fin à une longue série de mauvais résultats.

Justement, comment le groupe a-t- il vécu la succession des contre- performances ?

«

La balle est toutefois dans notre camp. Il faudra bien négocier le match pour gagner

 
 

Nous les joueurs, étions évidemment

affectés par les résultats. Nous ne nous

y

attendions nullement. A l’opposé,

rapprocher en outre du lot de tête. D’où le caractère particulièrement important du rendez-vous contre Bel Abbès.

 

nous n’avons aucunement douté de notre possibilité de renverser la vapeur. Je crois que nous venons d’en-

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014 MCA

6

www.competition.dz Vendredi 7 novembre 2014 MCA 6 MBINGUI : «BATTRE LE CHABAB ET SE RELANCER» Entretien

MBINGUI :

«BATTRE LE CHABAB ET SE RELANCER»

Entretien réalisé par

MEHDI K.

A 48 heures du derby, comment est le moral des troupes ?

Il y a une bonne ambiance dans le grou- pe. On a joué un match amical contre Zeralda qu'on a gagné, c'est une bonne chose pour le moral de l'équipe. On a fait une bonne préparation et on va continuer à travailler. La victoire contre le CRB la semaine prochaine est impérative ; on doit se relancer en championnat.

C'est une semaine mouvementée que vous venez de passer

Oui, les supporters sont en colère et c'est normal… On est déçus par les résul- tats qu'on a concédés depuis le début de la saison, notamment la défaite face à la JSK. Mais je dirai que cela arrive et que c'est juste un passage à vide que nous tra- versons en ce moment. Cela sera vite oublié lorsqu'on arrachera la victoire aux prochains matches, à commencer par celui du Chabab.

Justement, comment se présente la rencontre de demain ?

Ce sera un match difficile. C'est un derby, et comme tout derby, il sera dur et âprement disputé par les deux équipes. Je

pense que si nous appliquons tout ce que nous avons fait pendant les entraîne- ments, on pourra gagner ce match avec deux ou trois buts d'écart. On a vraiment besoin de cette victoire afin de nous relan- cer dans le championnat et espérer à l'oc- casion revenir parmi les équipes du haut du tableau.

Il y a une grosse pression qui pèse sur vos épaules, comment la gérez-vous ?

La pression est normale pour une équi- pe de ce niveau. Elle fait partie de notre quotidien. Nos supporters ont le droit d'être exigeants et ont besoin d'une victoi- re afin de retrouver le niveau de l'équipe qu'ils portent depuis toujours dans leur cœur, le Mouloudia. La pression ne va pas nous empêcher de jouer. En plus, savoir que nos supporters sont toujours là der- rière nous nous apporte la motivation nécessaire pour arracher la victoire au prochain match.

Parlez-nous de vos objectifs ?

Notre principal objectif est de gagner des matches et ensuite rattraper le pre- mier du tableau, il n'est pas loin de nous. A sept points, je crois que tout reste pos- sible, d'autant plus que nous avons un match en retard. Personnellement, je pense que le titre de champion est encore jouable. On doit remporter deux ren-

de champion est encore jouable. On doit remporter deux ren- contres afin de revenir à hauteur

contres afin de revenir à hauteur du pre- mier. On fera tout pour y parvenir et reve- nir au meilleur de notre niveau.

Un dernier mot ?

J'espère que nos supporters vont venir nombreux nous soutenir, je dis bien nous

soutenir, lors de la rencontre de demain. Avec leur soutien, on pourra faire quelque chose de bien face au CRB. On tâchera de leur offrir une victoire, une bien belle, face à un rival, le Chabab de

Belouizdad.

M. K.

AKSAS : «ON EST DOS AU MUR, ON DOIT GAGNER AU 20-AOÛT»

Le défenseur axial du Mouloudia, Amine Aksas, semble très motivé quant au match de demain qui les oppo- sera au CRB. Même si sa pré- sence en tant que titulaire dans l'effectif mouloudéen, pour la rencontre de demain face au CRB, n'est pas encore sûre, Amine Aksas compte vraiment sur ce derby pour se relancer en championnat et arracher la vic- toire tant attendue par tous les fans du club.

«Le moral n'est pas au beau fixe» Rencontré hier juste avant la séance d'entraînement, qui s'est déroulée au stade El-Mokrani de Ben Aknoun, Aksas nous a affirmé : "Je ne vous cache pas que le moral est un peu à plat en ce moment, surtout après la dernière défaite à Bologhine face à la JSK, ce qui est tout à fait normal. Néanmoins, on est motivés pour la rencontre de demain. On compte gagner afin de retrouver la confiance et aussi se relancer dans le cham- pionnat. Il ne faut pas oublier qu'on est avant-derniers."

«Il faut quitter la zone rouge, et vite» Le club mouloudéen n'a donc plus le droit à l'erreur. Après

avoir gâché tant d'occasions de revenir dans le championnat de L1 Mobilis, le seul mot d'ordre de l'équipe est la victoire. A ce propos, il nous dira : "Notre objectif est de sortir de cette zone rouge, et vite. Tous les joueurs sont bien décidés à en découdre et arracher une victoi- re face au CRB demain afin de

et arracher une victoi- re face au CRB demain afin de revenir parmi les équipes du

revenir parmi les équipes du haut du tableau."

«Ce sera un derby très difficile»

La saison passée, le Mouloudia

s'était imposé face au CRB au stade du 20-Août 1955 après un

beau match qui s'était soldé sur

le score d'un but à zéro. Le

défenseur axial mouloudéen veut voir le scénario de la sai- son passée se reproduire demain. Sachant parfaitement que le CRB ne compte rien lâcher pour la rencontre de demain et veut arracher les trois points, surtout après sa victoire

face à la Saoura, l'ancien joueur du Chabab nous dira : "Cela va être un match très difficile. Le CRB, qui avait mal débuté la saison, est allé chercher une vic- toire à Saoura, donc il sera plus motivé que nous. Mais je peux vous dire qu'on a bien préparé

ce match et qu'on va donner le

maximum lors de ce derby. On

a un seul objectif, c'est de gagner le match."

«Je suis prêt»

Le défenseur mouloudéen n'est

pas vraiment pressenti comme titulaire pour la rencontre de demain, mais il se dit prêt pour toute éventualité : "Moi, je suis tout à fait prêt ; si le coach fait

appel à mes services le jour de la rencontre, je donnerai le meilleur de moi-même, comme

je l'ai toujours fait partout où je

suis passé. Il est vrai que j'ai

déjà porté le maillot du CRB, mais aujourd'hui, je suis au Mouloudia. Je ferai tout pour que mon équipe s'impose."

«En tant que joueurs, on accepte cette pres- sion» L'équipe qui a mal débuté la saison est sujette à des pres- sions de toutes parts. Tout le monde attend de bons résultats du Mouloudia, ce qui est nor- mal vu la notoriété du club. "La pression est une chose tout à fait normale, surtout lorsqu'on joue dans un grand club comme le Mouloudia. Notre public a tout à fait le droit d'être exigeant. En tant que joueurs, on a accepté cette pression. Nos

supporters nous voient avant- derniers du classement alors

qu'on a une bonne équipe, ce qui n'est pas normal. Incha'Allah, on va se relancer avec cette rencontre qui sera un déclic, je l'espère", nous dira-t-il avant de conclure : "Il faut sou- tenir cette équipe. Nos suppor- ters doivent être derrière nous. On a besoin de les savoir dans notre camp." M. K.

Chita revient dans le groupe Après son absence des entraînements des Vert et Rouge depuis
Chita
revient
dans le
groupe
Après son absence
des entraînements
des Vert et Rouge
depuis le 2
novembre, Chita a
finalement
retrouvé ses
coéquipiers lors
de la séance
d'hier. Absent pour
cause de stage
avec l'équipe
nationale
olympique, le
jeune milieu de
terrain
mouloudéen Chita
est revenu juste
avant la rencontre
de demain samedi.
Les Vert et
Rouge mettent
de l'ambiance
à SOS Village
d'enfants
de Draria
Dernières
Hier avant l'entraînement, les Vert et
Rouge se sont retrouvés à SOS Village
d'enfants de Draria afin de passer
quelque temps avec eux, histoire de se
ressourcer. Le capitaine Hachoud et ses
coéquipiers ont partagé et vécu des
moments intenses de joie, créant une
ambiance particulière dans ce village
d'enfants abandonnés. Leur coach
devait les accompagner, mais comme il
était pris par la réunion avec le CA, les
joueurs s'y sont rendus seuls. Une belle
initiative des Mouloudéens qui a fait
plaisir à beaucoup d'enfants.
retouches
avant le
derby
Le Mouloudia s'est
entraîné hier au
stade El Mokrani
de Ben Aknoun.
Après une séance
d'entraînement
classique, où les
joueurs ont
d'abord commencé
par s'échauffer et
des passes pour
ensuite s'adonner
à des exercices
d'étirement, le
coach mouloudéen
Boualem Charef a
organisé un match
d'application à la
fin où il a aligné
ses joueurs de
façon à choisir
son onze de départ
pour le derby.
Hachoud,
Aouedj et
Zeghdane
s'entraî-
nent aux
coups
francs
Après le match
d'application, trois
joueurs sont
restés sur le
terrain pour un
entraînement
spécial ; il s'agit
de Hachoud,
Aouedj et
Zeghdane. Les
trois Mouloudéens
se sont entraînés
à tirer des coups
francs contre le
gardien Djemili.
M. K.
Anniversaire
Notre petit prince Adel Benzidane souffle
aujourd’hui ses cinq bougies.
A cette occasion, tous les membres des
familles Benzidane et Berrak, sa sœur
Alaa, son papa Sofiane et sa maman
Sakina se joignent aux cousins et cou-
sines Fairouz, Houda, Hanane,
Sarah, Azzedine, Serine,
Meryem, Adam, Lina,
Braham, Amel, Maria,
Rania, Ahlam, Salimou,
Amine, Linda, Abderahim,
Yassine et Islam sans
oublier Djedou Saadi pour
lui souhaiter un joyeux
anniversaire plein de joie et
de bonheur.
A tes cent ans, petit
Adel !!!

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014

MCA

7

www.competition.dz Vendredi 7 novembre 2014 MCA 7 Lors d'une réunion qui aura duré 5 heures LE

Lors d'une réunion qui aura duré 5 heures

LE CA RENOUVELLE

SA CONFIANCE À CHAREF

aura duré 5 heures LE CA RENOUVELLE SA CONFIANCE À CHAREF Comme annoncé par nos soins

Comme annoncé par nos soins dans notre dernière édition, les membres du conseil d'administration du Mouloudia d'Alger se sont réunis hier avec Boualem Charef. Quatre points importants ont été soumis à débat, à savoir la communication, l'entraînement, la formation et une nouvelle organisation.

PAR AMINA Z.

La réunion entre le CA et Charef a eu lieu au siège de la Sonatrach sis à Saint- Michel, à laquelle ont assisté Hadj Taleb, Medar, Hfairi, Yaïci, Kesbadji, Bachi et Longar, à l'exception d'Amrouche qui était absent. Elle a débuté à 10h00 et s'est terminée à 15h00. Selon nos informations, la rencontre a été une totale réussite.

Tous les membres ont soutenu Charef D'emblée, les membres ont tenu à montrer à Charef qu'ils sont tous avec lui et qu'ils sont convaincus du grand travail qu'il effectue avec l'équipe. Une façon de faire comprendre au coach que ce n'était nullement une convocation, mais juste une invitation pour discuter avec lui des affaires de l'équipe dans l'objectif de l'aider dans sa tâche ; le coach s'est senti très à l'aise. Au cours de son intervention, Charef a évo- qué l'état de l'équipe et sur- tout pourquoi ça ne marche toujours pas. Le technicien a fait comprendre à ses interlo- cuteurs que l'équipe est instable à cause des trêves à répétition. Il a assuré que tout le groupe va bien et que les joueurs qui ne sont pas encore utilisés, à l'instar de

Yachir et Djallit, auront leur chance tôt ou tard. Attentifs aux propos de l'entraîneur, les membres du CA, convain- cus par ces arguments, ont rassuré Charef en lui souhai- tant bonne chance pour le derby de samedi. Le prési- dent Taleb a aussi pris la parole pour montrer, comme tous les autres membres, son soutien à Charef en lui fai- sant comprendre qu'il n'a jamais été question de le remercier, car tout le monde croit en lui. Ce qui a fait plai- sir au coach qui se sent enfin soutenu pour continuer son projet avec le MCA, celui de bâtir une grande équipe.

Le coach accepte de tenir deux confé- rences par semaine Comme ils sont nombreux à reprocher à Charef son manque de communication, ce dernier a répondu aux membres présents qu'il n'est nullement contre la commu- nication, mais a demandé que ce soit dans un cadre organisé. Il aimerait avoir deux conférences de presse par semaine pour répondre aux questions afin que les supporters du MCA puissent suivre leur équipe de près. Le coach a assuré que si la direc- tion organise des conférences de presse, il ne sera pas contre tant que celles-ci ne

perturbent pas son program- me de travail.

Il a exigé une séance d'entraînement par semaine à Bologhine Une fois le problème de communication réglé, le coach a voulu discuter d'un point important à ses yeux pour son équipe. Bouelam Charef a insisté pour s'entraîner au moins une fois par semaine à Omar-Hamadi. Il l'avait demandé auparavant, mais sa requête n'avait pas été prise au sérieux. Le coach veut tout mettre en œuvre afin de pré- parer ses troupes à assurer un bon parcours ; pour cette rai- son, il veut mettre tous les moyens nécessaires pour y parvenir. "S'entraîner sur leur "terrain est la moindre des choses", assure-t-il.

La commission des jeunes au menu Après avoir discuté de l'équi- pe première, les membres du conseil d'administration ont évoqué la formation qui est un dossier très important à leurs yeux. Les membres du CA, le président et Charef veulent mettre tout en œuvre afin que celle-ci soit une gran- de réussite. Toutefois, ils n'ont pas pu approfondir cette question, car le premier concerné, à savoir, Boualem Laroum, était absent, mais les

membres comptent tenir une autre réunion en invitant le DTS à venir discuter de cette question.

Une nouvelle organisa- tion au MCA prochaine- ment L'autre point abordé par les présents lors de la réunion d'hier concerne l'organisation qui ne convient pas à ses membres, lesquels ont demandé à Taleb de revoir la gestion à tous les niveaux du club mouloudéen afin d'assu- rer un bon fonctionnement de l'équipe. Les membres pré- sents veulent s'investir davan- tage et pour ce faire ont demandé à Taleb de les consulter assez souvent afin de s'assurer que le Doyen des clubs algériens respire du bon air et n'est pas sujet aux para- sitages qui le minent depuis longtemps. Le président a été d'accord sur tous les points, assurant qu'il prendra le tau- reau par les cornes et faire tout ce qu'il faut pour que le MCA ne souffre plus de ces problèmes. Les membres, le président et Charef sont sortis de cette réunion convaincus et déterminés à mettre la main dans la main pour bien servir ce grand club qui est le Mouloudia d'Alger. Et c'est ce que le peuple mouloudéen veut tout simplement… A. Z.

Qui de Zeghdane ou de Ben Brahem sera aligné sur le côté gauche ?

L'entraîneur en chef du Mouloudia d'Alger hésite encore sur celui qui sera aligné sur le côté gauche, surtout qu'au cours des séances

d'entraînement, le coach

a testé aussi bien Ben

Brahem que Zeghdane. Ces deux joueurs sont en train de se surpasser pour convaincre le coach de leur faire appel. Pour rappel, Zeghdane a perdu sa place de titulaire lors du clasico à la suite de son écart de conduite lors du déplacement à Bel-Abbès quand Charef lui a demandé de sortir du terrain. Après avoir demandé pardon, le joueur s'est remis au travail et veut retrouver sa place. Il sait qu'il y a un concurrent en face, à savoir Ben Brahem qui, lui non, plus ne ménage aucun effort pour pousser le coach à lui renouveler sa confiance. Ce dernier veut prendre tout son temps avant de décider. Mais ce qui est certain, les deux joueurs se surpassent pour réussir le pari.

Djemili veut se révolter contre le Chabab

Il sait que c'est l'occasion ou jamais pour lui de se surpasser et de montrer qu'il mérite amplement ce numéro un des Vert et

Rouge. Djemili sait qu'il sera testé face au Chabab dans un match où la défaite est interdite, surtout après le revers subi dans le clasico jeudi dernier face à la JSK. Djemili ne ménage aucun effort et met tout en œuvre pour répondre bien présent.

Il sait que la pression

sera trop forte et qu'il faut avoir des nerfs d'acier pour s'offrir les Belouizdadis gonflés à bloc après leur belle victoire assurée à Béchar contre la JSS. Ainsi, en homme averti, le gardien de but mouloudéen va prendre la place de Chaouchi. Djemili sait que c'est une très belle occasion pour s'imposer et il a assuré à ses proches

qu'il fera tout pour être

à la hauteur : "C'est un

match de vie ou de mort pour moi." A. Z.

Son retour tombe à pic

AZZI PLUS EFFICACE DANS L'AXE

Tout le monde se souvient de la finale de la Supercoupe. Ce jour-là, Azzi a été le meilleur joueur sur le

terrain en apportant plus de stabilité et de sérénité dans l'axe. Il avait quit- té ce poste à cause de la blessure de Hachoud. Il va le retrouver demain contre le CRB. Quand Azzi jouait dans l'axe, la défense mouloudéenne respirait bien. Seulement, dès que l'indisponibilité de Hachoud a été annoncée, le coach s'est trouvé contraint de mettre Azzi à droite, l'axe est devenu alors fébrile. Tout le monde a vu qu'entre Aksas et Berchiche, le courant ne passe pas. Une mésentente totale qui a persisté même au fil des jours ; les deux joueurs n'ont pas pu trouver la bonne formule pour s'entendre. Quand Hachoud est revenu (il avait pris sa place de titulaire contre l'USMBA), le coach était content et pensait qu'Azzi allait retrouver sa place dans l'axe lors du clasico. Seulement, le joueur écope d'un carton rouge qui met le coach dans une situation difficile. Face à la JSK, l'axe a montré ses limites. Pour ce rendez-vous contre le Chabab, le MCA est condamné à réa- liser un bon résultat afin d'éviter la crise. Alors, le coach va compter sur Azzi pour rééditer le coup qu'il avait réalisé contre l'USMA en finale de la Super-coupe où il a été intraitable dans l'axe.

Lui et Berchiche dans la charnière centrale face au CRB Vu les derniers constats relevés suite au match amical et aux matches d'ap- plication, il est fort probable que c'est Berchiche qui assurera dans l'axe aux côtés d'Azzi. Azzi a tout le temps affirmé : "Je n'ai aucun problème, que

ce soit avec Aksas ou Berchiche, je me retrouve. Pour moi, c'est pareil." Le coach aura choisi la carte de sécurité en mettant Berchiche avec Azzi pour défendre les arrières du MCA contre les Belouizdadis ce samedi au 20- Août 1955. Les Mouloudéens veulent réussir ce rendez-vous, comme annoncé par Taleb lors de la réunion :

"Il faut livrer un match d'hommes contre le Chabab." Alors pour les Mouloudéens, peu importe qui sera aligné, le plus important, c'est de

gagner. On verra si leur volonté de gagner sera appliquée sur le terrain. A. Z.

Ça s'est passé lors de la réunion Hadj Taleb-joueurs

Tous derrière Charef !

Lors de la réunion entre le président Hadj Taleb et les joueurs, les Vert et Rouge ont tous été d'accord sur un point, celui du coach qui fait l'unanimité. Tout le monde est solidaire avec lui, et selon les camarades de Chaouchi, c'est le meilleur coach que n'a jamais eu le MCA. Avant la séance de mer- credi après-midi, le président Hadj Taleb a rencontré les joueurs à l'hôtel 5-Juillet afin de les sensibiliser et les motiver pour rebondir samedi contre les Belouizdadis. Le président a entendu plusieurs joueurs qui ont tenu à lui manifester leur soutien au coach en ces termes. Djalit : "Même si je ne suis pas titu- laire, je dois dire qu'avec Charef, on travaille très bien et je suis persuadé que cela va m'ai- der à retrouver mon vrai niveau." Karaoui :

"Je pense que certains joueurs n'ont pas enco-

re adhéré au schéma tactique du coach, et c'est pour cela que les résultats ne suivent pas. Mais je suis sûr que ça va venir." Les mêmes propos sont repris par tous les joueurs. Gourmi, lui, explique : "On doit être solidaires sur le terrain et même en dehors. Il faut avoir cet esprit d'équipe afin de réussir dans notre quête." Même s'il ne parle qu'en anglais, Sackey a donné son opinion et insis- te sur l'union sacrée en assurant devant ses camarades et le président : " Il faut que tout le monde soit concerné. Pas seulement le onze sur le terrain. Les remplaçants et les joueurs hors des 18 aussi. C'est ainsi qu'on peut réussir et battre n'importe quel calibre." Même Chaouchi a tenu à montrer sa solida- rité avec le coach Charef en déclarant au cours de ladite réunion : "On est l'équipe qui

au cours de ladite réunion : "On est l'équipe qui travaille le mieux dans le championnat."

travaille le mieux dans le championnat." Idem pour Gherbi : "On est en train de tra- vailler. On va tout faire pour rebondir et inch'Allah, la suite sera meilleure." Hachoud

: "Je dois l'avouer, tout au long de ma carriè- re, je n'ai jamais été entraîné comme ça. Charef est vraiment un grand entraîneur et avec lui, on travaille comme il se doit." Aouedj : "On va tout faire pour rebondir. On doit se ressaisir. On n'a pas d'autre choix que de s'unir pour sortir la tête de l'eau." Ouali a pris la parole pour montrer à son tour son soutien au coach. Yachir et Aksas ont fait de même. Bref, tous les Mouloudéens ont mon-

tré à Taleb qu'il n'y a aucun problème de coach au Mouloudia d'Alger, en lui assurant que le travail qu'ils effectuent avec Charef est le meilleur. Ils ont assuré qu'ils vont devoir provoquer eux-mêmes le déclic et ont promis de le faire face au CRB. Tout le monde était content à la fin de la réunion, c'est dire que les Vert et Rouge avaient tant besoin de com- muniquer avec leur président qui a été à l'écoute de ses hommes. Avant de les quitter, Hadj Taleb leur a demandé de lui promettre de gagner le derby. Une bonne initiative de Taleb avant que le MCA n'affronte le

Chabab.

A. Z.

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014 CRB

8

www.competition.dz Vendredi 7 novembre 2014 CRB 8 Reportée dans un premier temps en raison de l’accident

Reportée dans un premier temps en raison de l’accident de train qui s’est produit dans la localité d’Hussein Dey, la réunion technique d’avant- match a eu lieu finalement hier dans l’après-midi.

match a eu lieu finalement hier dans l’après-midi. Ils occuperont une partie de la 2 e

Ils occuperont une partie de la 2 e tribune

800 places seulement accordées aux supporters du Mouloudia

PAR HILLAL AÏT BENALI

Il a été décidé pour l’occa- sion d’accorder une partie de la 2e tribune aux supporters du MCA, soit comme ce fut le cas pour toutes les autres équipes visiteuses ayant déjà jouées au stade du 20-Août. La réunion technique d’avant le match derby, qui opposera demain le CRB au MCA au stade du 20- Août, a eu lieu hier aux environs de 15h. Elle a regroupé des res- ponsables du CRB, leurs homo- logues du MCA, le service d’ordre, le wali délégué de la cir- conscription d’Hussein Dey, ainsi que la présidente de l’APC de Belouizdad. Il a été question de discuter de l’organisation du match et notamment le partage des tribunes. Après des discus- sions qui ont duré pour presque

deux heures, il a été décidé d’ac- corder aux supporters du Mouloudia une partie de la deuxième tribune, soit, mettre sur le même pied d’égalité les fans du Doyen et ceux des autres équipes du championnat national. En termes de chiffres, les fans des Vert et Rouge auront droit à 800 places seulement. Les deux autres tiers de cette même tribune seront accordés aux supporters du Chabab.

Le service d’ordre dicte sa loi Il faut savoir qu’avant la tenue de la réunion technique, les respon- sables des deux clubs se sont mis d’accord sur un autre partage de tribunes. Il a été décidé dans un premier temps d’accorder plutôt la première tribune, celle à côté de la piscine, aux supporters du

MCA. Mais le service d’ordre s’est opposé à cette proposition pour des raisons de sécurité. Ainsi, les dirigeants des deux clubs et pour éviter tout déborde- ment à l’occasion de ce derby, ont accepté que les Chnaoua occu- pent demain finalement une par- tie de la 2e tribune. Celle-ci sera séparée pour l’occasion par un important dispositif sécuritaire afin que les choses ne dégénèrent pas entre les deux galeries. Néanmoins, il faut signaler que la réunion s’est déroulée dans de bonnes conditions et sans le moindre incident. Une décision que tous les présidents présents à la réunion ont adoptée à l’unani- mité et sans faire trop de bruit, comme ce fut le cas lors des pré- cédentes réunions entre les deux formations algéroises.

Le MCA rendra la pareille au match retour Il faut savoir que lors de la même réunion, les responsables du MCA ont décidé de rendre la pareille au Chabab lors du match retour qui mettra aux prises les deux formations au stade de Bologhine. Autrement dit, les dirigeants du Doyen vont offrir aussi seulement 800 places aux supporters du Chabab qui se déplaceront au stade Omar Hamadi de Bologhine. Alors tout le monde se demande à présent si la hache de guerre a été effective- ment enterrée entre les deux équipes ou si nous allons assister à une autre polémique sur le par- tage des tribunes comme ce fut le cas par le passé entre les deux for- mations.

H. A. B.

Boutaleb :

«C’est un derby ouvert à tous les pronostics»

Contacté hier par nos soins, l’ancien joueur du CRB, Saïd Boutaleb, estime que le derby de demain entre le CRB et le MCA est ouvert à tous les pronostics et que l’équipe la mieux prépa- rée, notamment sur le plan mental, aura certai- nement le dernier mot : « C’est un derby ouvert à tous les pronostics. Le CRB revient de loin suite à sa victoire à Béchar face à la JSS, sachant que cette dernière est difficile à manier sur son terrain. Au MCA, en dépit de la situation difficile qu’il traverse, il n’en demeure pas moins qu’il reste toujours une bonne équi- pe. Ainsi, je ne peux guère m’avancer et dire que tel ou tel club gagnera. Toutefois, le mieux préparé, notamment sur le plan mental réussira sans doute à s’imposer », a-t-il affirmé d’em- blée avant de poursuivre : « Alain Michel a entamé sa mission avec le CRB sur une bonne note ; néanmoins face au MCA, ce sera un match difficile, car celui-ci tentera le tout pour le tout pour se racheter. Il sera du coup le match de la volonté et les joueurs les plus déterminés sauront comment avoir le dernier mot. »

Bougaroua : «Tout faire pour gagner»

Pour l’attaquant belouizdadi Adel Bougaroua, ce derby contre le MCA est très important pour son équipe : «On était vraiment dans une situation difficile avant notre victoire face à la JSS. Maintenant, on respire un peu et on veut rester sur cette lancée. Nous ne sommes pas prêts du tout à revenir à notre point de départ. Pour cela, on est prêts à tout faire face au MCA et gagner ce derby. C’est un match très important pour nous, d’où l’obligation pour toute l’équipe de rester concentrée et déterminée à sortir le grand jeu pour remporter les débats», déclare l’ex-joueur du RCA avant d’enchaîner : «On sait parfaite- ment que notre mission n’est pas du tout facile face à une bonne équipe du MCA. On affrontera un bon adversai- re qui viendra avec l’idée de remporter la victoire. Mais en ce qui nous concerne, on cravachera dur sur le terrain et on donnera le meilleur de nous-mêmes pour garder les trois points chez nous et procurer ainsi de la joie à nos supporters.» Pour conclure, Bougaroua lance un appel aux supporters du Chabab de venir massivement au stade pour soutenir leur équipe : «Je sais bien que je n’ai pas besoin de lancer cet appel à nos supporters pour venir nous soutenir car, sans doute, ils seront très nombreux à assister au derby. Je leur demande seulement de nous encourager à fond tout au long de la rencontre et d’être patients avec nous jusqu’à ce qu’on décroche la victoire». H. A. B.

fond tout au long de la rencontre et d’être patients avec nous jusqu’à ce qu’on décroche

Entraînement hier au 20-Août

Les Rouge et Blanc ont effectué hier dans la matinée une séance d’entraîne- ment au stade du 20-Août. Celle-ci a été dirigée par l’entraîneur en chef Alain Michel, qui a été axé sur des escrimes technico-tactiques.

Travail spécifique pour les attaquants

Les attaquants belouizdadis ont été soumis hier à un travail spécifique. Les Rebih, Bougaroua et autres ont fait des exercices devant les buts dans l’optique de trouver les meilleures techniques pour surprendre le gardien du MCA.

Zaâbar a entamé son travail

Comme nous l’avions annoncé hier sur ces mêmes colonnes, le CRB songe à recruter Salim Zaâbar comme prépara- teur physique. Les choses se sont accé- lérées côté club algérois puisque le bien-nommé est venu hier au stade du 20-Août où il a débuté officiellement son travail. Après les présentations d’usage, l’ex-préparateur physique du MOB et de la JSMB a débuté sa mission en remplaçant Wahib Bourzag.

Cherfaoui en solo

Le défenseur axial, Tarek Cherfaoui, incertain pour le match derby de demain, s’est présenté hier dans la matinée au stade du 20-Août. Néanmoins, l’ex-pensionnaire du RCA s’est contenté d’un travail en solo sous les yeux de son entraîneur, ainsi que du nouveau préparateur physique.

Il sera fixé aujourd’hui

A l’heure actuelle, personne ne sait si Cherfaoui joue demain face au MCA ou pas. Tout se décidera pour lui aujour- d’hui à l’issue de la dernière séance d’entraînement qu’effectuera son équi- pe dans la matinée au stade du 20-Août. Si le staff médical constate une amélio- ration de son état de santé, il lui donne- ra le feu vert pour jouer, autrement, il lui demandera de faire l’impasse sur ce derby.

Ultime séance aujourd’hui

Les Belouizdadis effectueront une ulti- me séance d’entraînement aujourd’hui, toujours sur leur stade du 20-Août. Le staff technique l’a consacrera aux der- niers réglages de la tactique de jeu qu’il compte mettre en pratique demain devant le MCA.

Mise au vert à l’Oasis

Les Belouizdadis éliront aujourd’hui domicile pour la traditionnelle mise au vert à l’hôtel l’Oasis. Ce sera l’occasion de se concentrer pleinement sur le derby, mais aussi l’opportunité pour les dirigeants de rendre visite aux joueurs et les encourager à réussir un bon résultat.

La liste des 18 sera dévoilée finalement aujourd’hui

L’entraîneur Alain Michel n’a pas dévoilé finalement hier la liste des 18 joueurs concernés par le derby de demain face au MCA. Afin que tous ses éléments res- tent concentrés sur leur sujet, le tech- nicien français a préféré l’annoncer aujourd’hui à l’issue de la séance d’en- traînement au stade du 20-Août. H. A. B.

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014

LIGUE 1

9

www.competition.dz Vendredi 7 novembre 2014 LIGUE 1 9 NAHD Epoustouflant lors des matchs d’application Boukhanchouche

NAHD

Epoustouflant lors des matchs d’application

Boukhanchouche s’impatiente pour briller

Alors qu’on aborde ce week-end la 10 e journée de championnat de Ligue 1, Les Sang et Or se doivent de bien négocier leur périlleux déplacement à El-Eulma.

PAR MOHAMMED ADRAR

Le club doit tenter de pro- longer cette bonne dynamique posi- tive qui s’est installée depuis trois matchs. Privé des services du défen- seur Guebli et du milieu de terrain Cherif Abdeslam, le coach, Aït Djoudi, a tout l’embarras du choix pour composer son onze qu’il aura à aligner ce samedi face au MCEE. N’empêche qu’au sein de l’effectif nahdiste, un joueur semble plus déterminé que tous ses autres coéquipiers à faire bonne figure lors de cette partie, il s’agit bien évidem- ment du milieu de terrain Salim Boukhanchouche. Arrivé cet été en provenance de l’AB Merouana, le n°22 nahdiste avait brillé de mille feux lors des différents matchs de préparation qu’il avait disputés à l’intersaison. Les Husseindéens ont été d’ailleurs éblouis par les qualités du joueur, lequel nourrissait de grandes ambitions. Malheureusement pour Boukhanchouche et tous les sup- porters du Nasria, une pubalgie est venue couper l’élan de l’enfant de Merouana, lequel a manqué tout le début de saison de son équipe. De retour dans le groupe depuis

de saison de son équipe. De retour dans le groupe depuis quelques semaines, Boukhanchouche n’a toujours

quelques semaines, Boukhanchouche n’a toujours pas effectué son baptême du feu avec sa nouvelle équipe. Il commence petit à petit à retrouver la plénitude de ses moyens, a montré à son entraî- neur mercredi dernier lors des matchs d’application qu’il avait mis en place, qu’il était enfin prêt à prendre sa place, réalisant une pres- tation époustouflante qui a ébloui

tous ses coéquipiers.

Aït Djoudi Affichant une forme exceptionnelle aux entraînements cette semaine, Salim Boukhanchouche a envoyé un mes- sage clair à son entraîneur, il vou- drait effectuer son baptême du feu, dès ce samedi face au Mouloudia d’El-Eulma. Le n°22 nahdiste vou- drait d’ailleurs prendre la place du

capitaine Cherif Abdeslam, blessé et forfait pour cette rencontre, reste à savoir si le coach Aït Djoudi va l’en- tendre de cette oreille. Une chose est certaine, Boukhanchouche est fin prêt pour casser la baraque et n’at- tend plus que son heure pour briller au plus haut niveau, lui qui n’a jamais disputé le moindre match de Ligue 1 durant sa courte carrière. M. A.

Il est aligné en tant que latéral droit depuis plusieurs journées

Bendebka veut retrouver sa place au milieu de terrain

Auteur d’un début de saison plutôt correct, le jeune Sofiane Bendebka n’est pourtant pas très à l’aise dans son nouveau poste qu’il occupe depuis quelques semaines.

Alors qu’il avait débuté la sai- son sur le flanc droit de l’attaque nahdiste, Sofiane Bendebka a été fixé depuis le match du Mouloudia d’Alger, rencontre comptant pour la 3e journée de championnat au poste de latéral droit. Auteur de quelques très belles prestations à ce poste, le n°34 nahdiste a été maintenu à ce poste de latéral droit. Et pourtant, le joueur ne se sent pas très à l’aise, car ayant le sentiment d’être quelque peu figé sur le terrain, alors qu’il a plutôt l’habitude d’être bien plus libre. Suspendu lors du dernier match face au CSC, Bendebka a per-

mis à son coéquipier Samir Khiter de reprendre son poste, réalisant une prestation correcte mais sans plus. Ayant purgé sa suspension, Bendebka va sans aucun doute retrouver le couloir droit de la défen- se nahdiste et pourtant le joueur veut revenir à son poste de prédilection, pas sur qu’Aït Djoudi accède à son vœu.

Le caser latéral droit, un casse-tête en moins pour Aït Djoudi Il faut dire que si le coach Aït Djoudi est en train de faire jouer Bendebka

au poste de latéral droit, c’est pour la simple raison qu’il n’a pas trouvé meilleur que lui à ce poste. Le joueur qui n’aime pas pourtant jouer à ce poste, se comporte à chaque fois en professionnel en alignant de belles performances, ce qui fait que son coach n’hésite quasiment pas à le reconduire sur le couloir droit de sa défense sans hésiter un seul instant. Autre paramètre aussi important qui pousse Aït Djoudi à aligner son joueur à ce poste inhabituel pour lui, c’est la richesse de son milieu de ter- rain, un secteur bien pourvu en joueurs de qualité. En effet, en consi-

dérant Bendebka comme un milieu de terrain, Aït Djoudi s’ajoutera un souci de plus à gérer, lui qui a déjà pas mal de soucis à se faire à chaque fois qu’il doit composer son onze rentrant, eu égard à la disponibilité de très bons joueurs dans ce secteur. Caser Bendebka au poste de latéral droit, c’est donc un souci de moins pour le coach Aït Djoudi, lequel s’est retrouvé malgré cela, avec Hocine Metref et Salim Boukhanchouche sur le banc des remplaçants lors du der- nier match de championnat, excusez du peu.

M. A.

Abdeslam officiellement out

Touché au niveau des adducteurs, le capitaine du Nasria, Cherif Abdeslam, a effectué en milieu de semaine une échographie, et ce, afin d’être fixé sur le degré de gravité de sa blessure. Les examens effectués n’ont pas été rassurants pour Abdeslam qui manquera officielle- ment ce match face au Mouloudia d’El-Eulma.

Les joueurs ont reçu de nouvelles parkas

En ces temps d’intempéries, la direc- tion du club a pensé aux joueurs, en leur octroyant de nouvelles parkas et kit d’hiver. Les joueurs ont d’ailleurs porté leurs nouvelles tenues à l’oc- casion de ce déplacement à Sétif, d’autant plus que le froid dans les Hauts-Plateaux est encore plus vif qu’à Alger.

Le départ vers Sétif avancé à ce matin

Alors qu’ils devaient se déplacer à destination de Sétif dans l’après- midi d’aujourd’hui, les Sang et Or prendront finalement le départ vers Sétif vers 9h du matin. Arrivés sur place, ils éliront domicile comme prévu à l’hôtel El-Hidhab.

Léger entraînement l’après-midi au complexe d’El-Bez

Le coach Aït Djoudi a d’ailleurs prévu une légère séance d’entraînement pour l’après-midi de ce vendredi. Les coéquipiers de Bendebka effectue- ront une séance légère au niveau du stade du nouveau complexe d’El-Bez.

La direction enquête sur une énième affaire Boudissa

Encore une affaire d’entraîneur au niveau des jeunes catégories du Nasria, puisque nous avons appris qu’un gros conflit est né le week-end dernier, lors d’un match de cham- pionnat qui avait opposé les cadets du Nasria à leurs homologues de l’USMH. Puisqu’au moment où l’on observait la pause citron, le DTS du Nasria, Amar Boudissa, est allé s’im- miscer dans les prérogatives de l’en- traîneur de l’équipe, en donnant des consignes aux joueurs. Prenant les choses au premier degré, le coach des cadets nahdistes pliera bagage en quittant le stade, alors qu’il res- tait encore 45 minutes à jouer. La direction s’est d’ailleurs saisie de cette affaire, en entamant une enquête afin de définir les responsa- bilités de chacun dans cette affaire. Des mesures importantes pourraient bien être prises dans le courant des jours à venir.

Liste des 20 convoqués

Ghalem, Mokrani – Khiter, Bendebka, Khellef, Bessaha, Herida, Allali, Benabderrahmane – Aliouane, Metref, Boukhanchouche, Boussaid, Madi – Ouznadji, Benyahia, Benayad, Touahri, Deugoué, Ouhadda.

CSC

Boucherit est de retour au CSC

Selon une source très fiable, le milieu de terrain Antar Boucherit, après une entrevue avec le directeur sportif des Vert et Noir, Tarek Arama, a accepté de revêtir le maillot du CSC. Selon notre interlocuteur, sauf impondérable de dernière minute, Boucherit signera avec le CSC, prochainement, un contrat de six mois. Pour rappel, Boucherit avait décidé de quitter le CSC pour le MCA au mercato d’hiver de la saison passée, après qu’il a eu une prise de bec avec l’ex-directeur général clubiste, Boulhabib.

Et Zoubiri quitte le navire

Selon une source très proche de la direction des Vert et Noir, le joueur émigré, Zoubiri Belkacem, qui a contracté, avant-hier, une blessure grave au genou, qui va le contraindre à s’éloigner des terrains pour plusieurs mois, aurait demandé et obtenu la résiliation de son contrat avec le CSC. Un coup dur pour le vieux club constantinois, qui se retrouve à jouer, samedi, avec un effectif des plus réduits. C’est que, en plus de Zoubiri, Garzitto ne pourra pas disposer de Berthé, Rouabah, Boulemdaïs et Anane, qui tous sont blessés. R. G.

plus de Zoubiri, Garzitto ne pourra pas disposer de Berthé, Rouabah, Boulemdaïs et Anane, qui tous

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014 MOB

10

www.competition.dz Vendredi 7 novembre 2014 MOB 10 À J-1 du test grandeur nature contre l’USM El

À J-1 du test grandeur nature contre l’USM El Harrach

Le MOB prêt à défendre son statut de leader

Le Mouloudia de Béjaïa, après avoir réussi une entame référentielle du championnat, bouclant la phase aller à la première loge avec 17 points dans son escarcelle et deux unités d’avance sur son poursuivant immédiat, l’USMH, auquel il rendra visite demain pour animer l’affiche de la 10e journée de la L1 Mobilis, semble prêt à défendre son statut.

De notre correspondant

LYES CHEKAL

Un test grandeur nature attend ainsi les capés de l’entraîneur Abdelkader Amrani pour confirmer la bonne santé du groupe, et surtout sa volonté à continuer sur sa lancée en se montrant capable de réaliser le plus dur, celui de préserver son acquis en assurant l’his- torique invincibilité encore plus longtemps. Une mission difficile pour le club le plus populaire de Béjaïa demain au chaudron de Mohammadia, face à une équipe de l’USMH - qui n’est autre que son dauphin - en quête de rachat à domicile après sa surprenante défaite deux semaines auparavant face à l’ASO, ver- sion Benchouia, et aussi de confirmation du récent succès ramené d’Oran (1-3) aux dépens de l’ASMO qui marche bien également en ce début d’exercice. La première place qu’occupe le MO Béjaïa, ciblé par l’USMH, sera ainsi remise en jeu demain, ce qui promet une affiche palpitante entre le leader invaincu depuis le début de la saison et son dauphin, l’USMH, qui compte le plus grand nombre de victoires hors de ses bases avec trois succès. Un match qui promet aussi au niveau de l’am- biance attendue dans les gradins entre deux galeries, les plus en vue dans le championnat, les Kawassir qui seront en force pour soutenir l’équipe locale, et les Crabes avec ses dizaines de fidèles omniprésents avec leur club le MOB, en déplacement depuis le début de l’exercice.

le MOB, en déplacement depuis le début de l’exercice. Vous avez enchaîné avec deux matchs de

Vous avez enchaîné avec deux matchs de suite, après une longue absence pour blessure ; est-ce le retour officiel de Bouamria ?

Je ne vous cache pas que pour un compé- titeur comme moi, j’ai beaucoup souffert loin des terrains. J’ai passé une période très difficile en ratant l’entame de la saison, et comme vous l’avez signalé, je suis à mon second match de suite après seulement neuf journées. Je voulais revenir plus tôt, mais je risquais la rechute, ce qui m’a contraint à retarder mon retour au match contre le CRB.

Et pourtant, votre retour raté contre l’ASMO ne présageait pas celui que vous avez signé par la grande porte face au CRB et le RCA, que s’est-il passé au juste ?

Cela explique ma grande volonté de

passé au juste ? Cela explique ma grande volonté de Les Mobistes, qui ont gagné en

Les Mobistes, qui ont gagné en expé- rience et en confiance avec leur statut de lea- ders, ne sont pas près de s’arrêter en si bon chemin ; Ferhat and co sont ainsi décidés à poursuivre l’aventure avec succès en se mon- trant prêts à confirmer leur solidité à l’exté- rieur de leurs bases demain au stade Lavigerie. Un match pour lequel les capés de l’entraîneur en chef Amrani semblent prêts à relever le défi en défendant bec et ongles leur statut de leader de la L1 Mobilis.

Vulnérable dans son jardin, le rende- ment des camarades de l’ancien JSMBiste, Billel Mebarki, reste imprévisible chez eux. Une aubaine pour les Béjaouis qui comptent profiter de cette situation propice pour réédi- ter le scenario de l’ASO en prenant le dessus sur les capés d’Iaïche Abdelkader demain au stade de Mohammadia pour conserver la pre- mière place. Enchaîner avec un quatrième succès de suite, le second d’affilée en déplace- ment, est l’objectif premier des Mobistes, demain face à l’USMH, pour confirmer la valeur et la volonté de la meilleure équipe

d’Algérie en ce début d’exercice, d’autant plus que les deux victoires enregistrées par le MOB durant les cinq joutes disputées, dont trois ponctuées par de matchs nuls, ont été acquises aux dépens du NAHD (0-2) et de son voisin le CRB par le même score. C’est dire que les équipes de l’Algérois réussissent bien aux Béjaouis en déplacement.

En guise d’encouragement, la direction du président Ikhlef Boubacar a tenu sa pro- messe en octroyant deux primes de match avant le déplacement d’El Harrach. Une sour- ce proche de la direction nous a confirmé que les deux primes, d’une valeur totale de 14 mil- lions de centimes, se trouvent dans les comptes des joueurs, dont 10 millions de cen- times pour la victoire à domicile contre le CSC et 4 millions pour le match nul en déplace- ment face à l’ESS. Cela étant, la direction aurait promis de régler les deux primes res- tantes, à savoir 10 millions pour le succès face au CRB et 6 millions, selon la même source, pour la précieuse victoire contre le RCA au stade de l’Unité maghrébine.

Une prime conséquente est promise par la direction mobiste, selon la même source,

pour motiver les joueurs à garder la dyna- mique victorieuse en rentrant à la maison avec un quatrième succès d’affilée. Notre source nous a confié que le montant de la prime n’est pas encore arrêté par le trio en charge de la gestion du club professionnel dont Zizi-Sadji-

Ikhlef.

L. C.

Bouamria Ali : «L’USMH jouera pour la gagne, le MO Béjaïa aussi»

En signant son retour à la compétition par la grande porte, avec deux prestations de bonne facture lors des deux dernières sorties réussies de l’équipe, face au CRB et au RCA, l’axial mobiste, Ali Bouamria, estime que le MOB est devenu, en un laps de temps très court, l’équipe à battre avec son statut de leader qu’il faut impérativement préserver demain contre l’USMH.

reprendre la compétition avec les encoura- gements de mes camarades et l’entraîneur Amrani, ainsi que les supporters qui com- mençaient à s’inquiéter sérieusement pour mon cas. Je me suis rendu compte que je ne m’étais pas encore débarrassé de ma blessu- re lors des 45 minutes que j’ai disputées contre l’ASMO, ce qui explique un peu mon absence par la suite de la liste officielle jus- qu’au match contre le CRB. Une occasion que je pense avoir bien saisie puisque le coach m’a renouvelé sa confiance au match suivant.

Vous êtes pressenti pour garder votre statut contre l’USMH demain en l’absence de votre concurrent direct, Messaoudi ; qu’est-ce qui a changé en défense et dans l’équipe par rapport à l’an dernier ?

Je ne pense pas que ma reconduction soit liée à l’absence de mon camarade Messaoudi, il était présent sur le banc la semaine passée, alors que j’ai gardé ma place de titulaire. En plus, la concurrence ne m’a jamais fait peur, bien au contraire, elle est positive pour un gagneur comme moi. Je ne vous cache pas que je suis un mauvais perdant qui refuse de jouer les seconds

rôles. Le changement par rapport à l’an der- nier au MOB dans un sens positif se résume, à mon humble avis, à la restructuration administrative du club et à l’entraîneur pro- videntiel, dont le recrutement au bon moment l’an dernier et son maintien cette année ont assuré une stabilité dont le club récolte les fruits avec cette entame de saison référentielle, que nous avons ratée malheu- reusement l’an dernier.

Vous vous êtes illustré en plus de votre rendement par un doublé contre la JSIO, en amical ; c’est de bon augure pour le match de demain, n’est-ce pas ?

Avec l’enchaînement de deux matchs offi- ciels, je pense que je commence à reprendre mes forces et à retrouver mes repères, c’est peu, bien évidement, pour retrouver la forme à 100%, après un manque de compéti- tion aussi important, mais je pense que je serai au top bientôt. Pour le doublé que j’ai inscrit en amical, ce n’est pas une première puisque l’an dernier, j’ai inscrit deux buts dont l’un a été décisif face au MCO dans les arrêts de jeu ; c’est motivant et très encoura- geant pour la suite du parcours.

Comment se présente le match de demain contre votre dauphin l’USMH ?

Comme toutes les autres rencontres, nous allons l’aborder avec un esprit concurrent pour défendre notre statut de leader face à une équipe de l’USMH qui occupe la secon- de place et qui jouera bien évidement pour la gagne afin de nous détrôner. Et comme notre objectif est pratiquement le même, nous visons une quatrième victoire de suite d’autant plus que les clubs algérois nous réussissent bien, avec les deux déplacements victorieux face au NAHD et au CRB. Pourquoi El Harrach ne sera pas demain notre 3e victime !!

Le mot de la fin…

Je remercie Compétition de m’avoir donné cette occasion pour remercier tous ceux, de loin ou de près, qui m’ont aidé moralement et encouragé longtemps pour retrouver ma forme et rejouer, après ma tra- versée du désert, avec succès, dont l’entraî- neur Amrani, les supporters, ainsi que mes camarades. On fera en sorte de revenir d’El Harrach avec un résultat probant qui nous permettra de préparer le grand derby de la Kabylie face à la JSK, avec un moral au top. L. C.

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014

USMH

11

www.competition.dz Vendredi 7 novembre 2014 USMH 11 C'est demain que l'USMH recevra la formation du MOB

C'est demain que l'USMH recevra la formation du MOB dans une rencontre où les deux équipes joueront la première place au classement.

les deux équipes joueront la première place au classement. Ziane-Chérif : «On veut des points, la

Ziane-Chérif :

«On veut des points, la première place sera un bonus»

Conscient de la pression de cette rencontre, Ziane-Chérif, le défenseur axial de charme de l’USMH, estime que son équipe est capable de s’emparer du fauteuil de leader.

Pour lui-même, si le match s’annonce difficile, rester concentrés et savoir être patients sans se soucier du classement pour- rait permettre à l’USMH de prendre la tête du classement.

Comment se déroule la préparation du match de demain face au MOB ?

La préparation se déroule normalement. Le groupe travaille bien et veut confirmer notre dernière vic- toire ramenée d’Oran. Nous aurons l’occa- sion de jouer dans notre jar- din, ce qui constitue un avantage dont il faudra savoir en tirer profit.

Comment se présente ce match ?

C’est un match très difficile face à une bonne formation du MOB qui est en confian- ce également. Comme je l’ai dit, le fait de jouer à domicile est un détail important. Il ne faut pas céder à la maison. Nous devons empocher les points de la victoire pour res- ter sur notre lancée et faire en sorte de récol- ter le maximum. C’est notre objectif princi- pal. Maintenant si l’on prend la tête du clas- sement, c’est une bonne chose mais ce n’est pas notre but. Notre but est de glaner un max de points, et si au bout on est premiers, c’est alors tant mieux.

Si l’USMH s’empare du fauteuil de leader, pensez-vous que l’équipe pourra maintenir le cap ?

Nous tenterons de garder la cadence. Si nous nous emparons de la tête du classe- ment, nous essayerons d’y rester aussi long- temps que possible. Ce ne sera pas facile, mais nous pouvons gérer et garder notre place. Mais le plus important est de récolter les points ; maintenant si on est premiers, on fera le maximum pour ne pas lâcher prise.

Le fait que la première place est en jeu ne vous met pas la pression ?

Si. Mais c’est normal, nous avons l’avanta- ge d’avoir des joueurs d’expérience dans notre équipe, donc nous devrions pouvoir gérer cette pression au même titre que ce match.

Selon vous, quelles seront les clés de cette rencontre ?

Tout simplement il faudra marquer des buts et se donner à fond sur le terrain. Il faut également savoir rester patients jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. R. H.

jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. R. H. El Harrach veut capeyer devant les Crabes

El Harrach veut capeyer devant les Crabes

PAR RACHID HAMADI

En termes nautiques, capeyer veut dire tenir le cap pendant un coup de vent. C'est le cas du match de samedi qui mettra aux prises l'USMH avec le MOB où les Harrachis devront tenir tête au leader, qui ne viendra cer- tainement pas à El Harrach en victime expiatoire. En effet, les Jaune et Noir, qui restent sur un succès lors de la dernière journée de championnat en ramenant une précieuse victoire d'Oran, veulent maintenir le cap en

enchaînant avec un second succès face à la solide et impressionnante équipe de Béjaïa. Ce ne sera pas une mince affaire devant une équipe qui carbure bien en cette première partie de la phase aller. Telle la marée, l'USMH risque d'emporter les Crabes dans son sillage. On peut dire que le navire har- rachi n'a pas l'intention de réduire sa vitesse de croisière, encore moins devant les Mobistes. Les hommes d'Iaïche veulent avancer et du chemin afin d'aborder la suite de la compéti- tion dans les meilleures dispositions

et dans la sérénité. Devancés de deux points par les Vert et Noir de Béjaïa, les Harrachis ne pensent qu'à remporter cette rencontre et prendre les commandes du championnat. Un virage décisif pour les Limane et consorts qui doivent profiter de l'avantage du terrain. Pour y parvenir, l'USMH ne doit pas passer à côté de son sujet ; il faudra savoir gagner et avancer droit devant, et non sur le côté comme le crabe. R. H.

Aït Ouamar réintègre le groupe

Le milieu de terrain Hamza Aït Ouamar semble se remettre de sa blessure à la cuisse. Le joueur, qui a raté les séances de lundi et de mardi en se contentant de soins et de tours de piste, retrouve sa forme petit à petit. Avant-hier, il était présent à Mohammadia où il a pris part à l'entraînement avec le groupe. Souffrant d'une contracture muscu- laire, Aït Ouamar a affiché une forme rassurante à la veille du match important face au MOB. Il se prépare à prendre sa place dans l'entrejeu

pour cette rencontre comptant pour la 10e journée de championnat de L1 Mobilis. Une nouvel- le rassurante pour les fans harrachis qui atten- daient avec impatience le retour de leur chou- chou, qui sera d'un grand apport dans cette rencontre face aux Béjaouis où l'USMH pourrait s'emparer de la tête du classement. R. H.

pourrait s'emparer de la tête du classement. R. H. Abid devait rejoindre le groupe hier Ménagé

Abid devait rejoindre le groupe hier

Ménagé par son entraîneur en raison d'une contracture muscu- laire, Abid, qui s'est entraîné mercredi à l'écart du groupe, devait le réintégrer hier. Le buteur de l'USMH reste un élé- ment important dans l'effectif d'Iaïche qui compte énormément sur son poulain pour mener les siens à la victoire et, par la même occasion, à la tête du clas- sement. Reprenant ses forces, Abid devrait être aligné d'entrée demain face au MOB où il est appelé à faire trembler les filets pour ajouter une sixième réalisa- tion à son compteur.

Ils se sont réunis pour parler de motivation avant le MOB

Les joueurs ont perçu 4 millions de centimes pour l'USMBA

La séance d'entraînement de mer- credi a été caractérisée par un manque de motivation chez les joueurs. Ces derniers, qui souhaitent bénéficier d'une motivation avant d'affronter le leader samedi, ont saisi leur entraîneur pour lui faire part de leurs inquié- tudes. Lors de leur réunion, les camarades du capitaine Limane ont exigé la prime avant de jouer le MOB demain à Mohammadia. Même à l'entraînement, on a relevé un manque d'en- gouement de la part des joueurs qui avaient la tête ailleurs. L'entraîneur Iaïche, de son côté, a fait savoir à ses poulains qu'il saisira le prési- dent pour l'informer de la situation et lui faire

part de l'inquiétude des joueurs. Visiblement, les choses n'ont pas tardé à bouger puisque le président a vite fait de préparer une prime de 4 millions de centimes pour l'offrir aux joueurs hier lors de la séance qui s'est dérou- lée dans l'après-midi. Voulant avoir un grou- pe motivé surtout que la première place au classement est en jeu, Laïb a versé la deuxiè- me moitié de la prime du match gagné face à Bel-Abbès utilisant les 100 millions de Tahkout. Les joueurs, qui avaient déjà perçu 4 millions après leur victoire face à Bel-Abbès de l'argent du président, ont touché hier le reste du montant total qui est de 8 millions.

Cela devrait suffire aux joueurs pour être motivés avant d'affronter la formation du MOB qui viendra à Mohammadia défendre sa première place au classement. Les Jaune et Noir chercheront aussi à confirmer leur der- nier succès ramené d'Oran face à l'ASMO en s'imposant face aux Crabes pour se propulser à la première place du classement général. Par ailleurs, concernant la prime de l'ASMO, les camarades de Mebarki devraient attendre encore un peu avant de la toucher.

En outre, les joueurs ont, au cours de leur réunion, parlé de l'absence des dirigeants

à leurs côtés. Ils se disent livrés à eux-mêmes et veulent voir les dirigeants à leurs côtés, notamment les jours de match. Quoi qu'il en soit, Laïb peut se féliciter d'avoir évité une crise de justesse puisque les joueurs allaient créer d'éventuelles perturbations à la veille d'un important match. Désormais, il n'y a plus lieu de s'en inquiéter ; tout le monde a pu tra- vailler dans la sérénité pour préparer cette belle affiche qu'abritera le stade du 1er- Novembre demain à partir de 15h00. R. H.

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014 EQUIPE NATIONALE

12

Il a inscrit son premier but en Ligue des champions SLIMANI «Ce but a une
Il a inscrit son premier but en Ligue des champions
SLIMANI
«Ce but a une saveur particulière»
«Mon objectif, faire mieux que la saison dernière»
«Pour un joueur formé en Algérie comme moi, je suis plus que satisfait»

Face à Schalke 04 mercredi soir, Islam Slimani a inscrit son premier but en Ligue des champions européenne, une compétition qu'il découvre cette saison avec son club le Sporting Lisbonne. Dans cet entretien, il nous parle de cette première réalisation, de ses objectifs, mais aussi de l'équipe nationale.

Entretien réalisé par

sentiment ?

ASMA H. A.

J'avoue qu'un but en Ligue des champions a une saveur particu- lière, car c'est la compétition la plus prestigieuse au monde après la Coupe du monde. Dieu merci, j'ai pu marquer lors du Mondial brésilien, je marque aussi en Ligue des champions face à un grand club qui n'est pas à présenter, et j'en suis fier. Franchement, je suis très satisfait de mes performances et de mon rendement jusque-là, surtout pour un joueur "local" qui vient du championnat algérien. Donc pour moi, marquer en Champions League est tout sim- plement du pur plaisir.

Vos performances justement donnent beaucoup d'espoir aux joueurs locaux qui veulent suivre votre exemple…

Comme je le dis toujours, le championnat algérien regorge de

Le match face à Schalke 04 hier (entretien réalisé hier, ndlr) a mal commencé pour vous avec une tête de vous déviée dans la cage de votre gardien…

Personnellement, je n'ai rien res- senti au moment où j'ai inscrit le but pour l'adversaire, ni déprime ni rien du tout, car c'est ça le foot- ball. Comme à chaque fois, j'étais monté aider mes coéquipiers et pour défendre ; malheureusement pour moi, le ballon s'est logé dans la cage de notre gardien. Mais malgré ce but, notre équipe est restée confiante pour gagner cette rencontre et arracher les trois points de la victoire.

Vous avez aussi inscrit votre premier but en Ligue des champions hier, alors votre

talents, il faut juste leur donner la chance de montrer de quoi ils sont capables sur le terrain.

Malgré cette victoire, vous occupez toujours la troisième place du classement, l'objectif reste bien évidemment la qualification ?

Oui bien sûr, il nous reste enco- re deux rencontres, et il est impé- ratif de gagner le prochain match face à Chelsea pour rester dans la course.

Sur le plan personnel, c'est quoi votre objectif avec le Sporting Lisbonne ?

Et bien tout simplement de faire mieux que l'année passée. J'ai pu marquer dix buts avec le Sporting la saison dernière, et j'espère faire mieux cette année, ça reste ça mon objectif.

Yacine Brahimi qui évolue dans le même championnat que vous fait parler de lui à chaque match avec le FC Porto ; vous en pensez quoi ?

Comme tout le monde le sait, Yacine est un pur talent, un joueur de qualité et qu'il continue à tra- vailler de la sorte, je suis certain qu'il aura une très belle carrière…

Cela n'a pas empêché que vous les avez battus en Coupe du Portugal…

Et bien, c'est ça, on est certes des frères mais chaque joueur défend les couleurs de son club…

Vous êtes-vous parlés après ce match justement ?

Non pas spécialement, on n'en a pas discuté.

La semaine prochaine, retour au stage avec les Verts.

Maintenant que vous êtes qualifiés, l'objectif c'est de travailler la cohésion…

J'estime que ce stage est très important car il faut tout faire pour garder cette dynamique de la gagne et apprendre, comme on a déjà commencé à le faire, à gagner tous les matchs.

Cette histoire de report ou d'annulation de Coupe d'Afrique vous perturbe-t-elle, ou bien vous n'y pensez pas du tout ?

Personnellement, je ne pense pas du tout à cela. Si les décideurs veulent qu'on joue, et bien on le fera, maintenant s'ils décident le contraire, on respectera. Moi en tant que joueur je suis à la disposi- tion de l'équipe nationale, quels que soient le lieu et la date de l'échéance. A. H. A.

LE MAROC TOUJOURS DANS LA RÉFLEXION

MOHAMED OUZZINE :

«On prendra le temps qu'il faudra»

PAR SOFIANE B.

Les Marocains hésitent toujours à propos de l'organisation de la CAN 2015. Ils viennent d'annoncer qu'ils prendront le temps nécessaire pour trancher sur la question. Mercredi, le gouvernement marocain a annoncé par le biais de son ministre des Sports, Mohamed Ouzzine, qu'il n'a toujours pas pris une décision définitive quant à l'organisation ou le désistement de la CAN 2015. "Le gouvernement prendra le temps qu'il faudra avant de répondre", a déclaré le ministre devant une commission parlementaire. Cela survient quelques jours seule- ment après que la Confédération afri- caine de football (CAF) a accordé un délai de huit jours au pays de Mohamed VI pour prendre une déci- sion définitive sur la question. La plus haute instance du foot africain ne veut en aucun cas entendre parler d'un report, voire d'un désistement, de cette compétition pour un autre pays. Cela pourrait engendrer d'énormes pertes financière à la CAF. Dans le même sillage, le gouverne- ment marocain reste très prudent. "C'est une décision stratégique et importante qui demande de la patience et une réflexion profonde", a ajouté Mohamed Ouzzine.

Mustapha Khalfi : «La CAN n'a pas été évoquée lors du conseil de gouvernement» Manifestement, le Maroc est sur les traces du Canada qui a pris la décision de fermer ses portes à chaque pays où le virus Ebola a fait son apparition. D'après le porte-parole du gouverne- ment marocain, l'organisation de la CAN reste à l'écart des discussions entre les hauts dirigeants du pays. En effet, Mustapha Khalfi a affirmé lors d'un point de presse qu'il a animé récem- ment, que le sujet qui concerne l'organi- sation de la CAN 2015 n'a pas été évo- qué lors du dernier conseil de gouver- nement. Toute la presse marocaine attendait du porte-parole l'annonce de la réponse définitive, mais cela n'a pas été le cas. Mustapha Khalfi n'a même pas donné d'indication sur la date préci- se à laquelle le pays répondra à la CAF. De cette manière, le Maroc resserre l'étau autour de lui-même et compromet

considérablement ses chances d'abriter cette compétition. Il rajoute également une pression supplémentaire sur la CAF qui peine à trouver un second plan afin que la CAN 2015 soit maintenue dans les mêmes délais.

Abandonneront-ils cette CAN ? Lors de la réunion de son comité exécu- tif à Alger, début novembre, la CAF avait fixé au Maroc un délai de 8 jours qui prendra fin le 10 novembre. Voilà qu'une semaine presque s'est écoulée et le royaume garde toujours le suspense à propos de l'organisation de cette CAN. Il ne lui reste donc que trois jours avant la date butoir. Un intervalle de temps où le pays doit absolument prendre une décision finale afin d'éviter d'être sanc- tionné. Pour le moment, c'est le flou total et l'abandon de l'organisation de la CAN pourrait être la meilleure solution. S. B.

L'enjeu économique pèse sur le Maroc

Les principales ressources financière de ce pays se basent sur le tourisme. Cela dit, en cas de propagation de ce virus sur son territoire, le Maroc verra, sans nul doute, une dégringolade dans ce secteur qui est pour lui si stratégique. C'est ce qui a été signifié par Mohamed Ouzzine, ministre des Sports marocain qui a déclaré récemment : "C'est une décision stratégique et importante." Ce territoire qui a franchi la barre de 10 millions de touristes en 2013, ne veut absolument pas mettre en péril un secteur économique si cher à ses yeux. Le secteur du tourisme est le deuxième contributeur au PIB du royaume avec des recettes de 5.5 milliards . D'un point de vue économique, le Maroc ne veut pas risquer toutes ces entrées économiques pour une miette de 10 millions qu'est susceptible

d'engendrer l'organisation de cette CAN.

S. B.

d'engendrer l'organisation de cette CAN. S. B.  ACCRÉDITATION- CAN 2015 Début des ins- criptions hier

ACCRÉDITATION-

CAN 2015

Début

des ins-

criptions

hier

La CAF a annoncé hier, sur son site officiel, le début du processus d'accréditation des médias souhaitant couvrir la CAN 2015. Les inscriptions s'effectueront exclusivement en ligne. Le processus prendra fin le 7 décembre prochain.

La réponse «diplomatique» de la CAF

Entre ruse du Maroc pour éviter les sanc- tions et enjeux économiques, la CAF veut que tout soit dans les délais. En dépit de l'urgence de la situation, la CAF garde toujours son sang-froid et fait en sorte que tout soit normal. Hier, elle a annoncé, sur son site officiel, le début du proces- sus d'accréditation pour les médias qui veulent couvrir la phase finale de la prochaine Coupe d'Afrique des nations. Ce processus qui a pris effet hier s'étalera jusqu'au 7 décembre 2014, soit à trois jours seulement avant le début de la Coupe du monde des clubs qui aura lieu au Maroc éga- lement. Dans la même annonce, la CAF mention- ne : "La CAN 2015 est prévue du 17 janvier au 8 février 2015 au Maroc dans les villes d'Agadir, Marrakech, Rabat et Tanger." C'est une manière diplomatique de forcer la main au royaume ché- rifien qui entretient le doute sur l'organisation de cette compétition depuis l'apparition du virus Ebola. Issa Hayatou joue toutes ses cartes pour faire plier le Maroc, mais il semble que ses solu- tions vont droit vers un mur.

La réunion du Caire, le tournant

Vu l'enjeu financier que suscite la CAN, la CAF veut tout faire pour que tout soit à l'heure. La réunion de la CAF qui aura lieu le 11 novembre dans la capitale égyptienne, le Caire, sera le tournant de cette question vu que le Maroc s'approche de jour en jour vers le désistement de cette compétition. Faut-il le rappeler, le pays a été alerté par son ministère de la Santé sur la dange- rosité que peut avoir Ebola sur les populations marocaines au cas où des milliers de supporters en provenance de pays fortement atteints par cette épidémie se frottent à eux.

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014

Brahimi «JE PEUX ÊTRE MEILLEUR ENCORE»
Brahimi
«JE PEUX ÊTRE
MEILLEUR
ENCORE»

Pas un match du FC Porto cette saison sans que le magicien Yacine Brahimi ne fasse parler de lui, et ce, depuis qu'il a rejoint le championnat du Portugal durant l'intersaison.

PAR ASMA H. A.

Certes, la saison passée, les ama- teurs de foot et ceux qui suivaient la Liga le connaissaient déjà du fait qu'il a été désigné meilleur dribleur du cham- pionnat d'Espagne malgré la présence de stars comme Messi ou Ronaldo, une belle performance au sein de son équi- pe de Grenade. Mais Brahimi a surtout crevé l'écran durant la Coupe du monde, une compétition vue par des millions de spectateurs. Certes, Brahimi n'a été titularisé par Vahid Halilhodzic au Brésil que lors de deux matchs, en l'occurrence face à la Corée du Sud et à la Russie, mais malgré cela, le milieu de terrain des Verts a réussi à faire parler de lui en réalisant de grands matchs, mais aussi en inscrivant un superbe but suite à un joli un-deux avec Feghouli contre la Corée du Sud, et était aussi à l'origine du but d'égalisation de Slimani contre la Russie avec un coup franc magistralement botté.

Avant-hier soir, Yacine Brahimi a été encore une fois l'homme fort du match de son équipe face à l'Athletic Bilbao. D'abord à la 55' de jeu, Brahimi réussit une superbe incursion sur le côté gauche, élimine un premier défen- seur espagnol puis un deuxième pour servir sur un plateau son coéquipier Martinez qui inscrit le premier but de la partie. A la 73' de jeu, encore Brahimi, et profitant d'une mésentente entre le défenseur et le gardien Iraizoz, il se sai-

sit du ballon et inscrit le deuxième but du FC Porto, synonyme de qualification aux huitièmes de finale de cette Ligue des champions.

Les journalistes portugais avant-hier au stade n'ont pas manqué de signaler que le milieu de terrain algérien avait le sourire à la fin de la rencontre et était très heureux de cette qualification, précisant toutefois que ce fut la victoire de tout un groupe, et non pas seulement celle de Brahimi : " Ce fut un match très difficile contre une très bonne équipe de l'Athletic Bilbao. Déjà avant la rencontre, on avait conscience qu'il sera difficile pour nous de battre Bilbao chez eux, mais nous avons réussi à le faire en produisant notamment du très beau jeu. Personnellement, et au vu du match que nous avons livré, j'estime que nous méritons ample- ment cette victoire synonyme pour nous de qualification pour le pro- chain tour ", a fait savoir le milieu de ter- rain des Verts en fin de match.

Il faut dire que pour Yacine Brahimi, son aventure en Ligue des champions ne pouvait pas mieux com- mencer avec déjà quatre buts dans cette prestigieuse compétition. Interrogé sur sa forme actuelle, Brahimi dira : " Je me sens bien ici au FC Porto même si je tiens à préciser que je peux faire mieux encore. Mais bon, je tiens à préciser encore que le plus important, c'est notre collectif. Nous avons bien joué, nous avons gagné et nous voulons continuer sur cette lancée. En ce qui me concerne, mon objectif ici au FC Porto, c'est de gagner des titres avec mes coéquipiers et d'aller le plus loin possible en Ligue des champions ", conclut le chou- chou des supporters des Verts.

", conclut le chou- chou des supporters des Verts. En tout cas, à présent que le

En tout cas, à présent que le FC Porto est qualifié et jouera ses deux pro- chains matchs sans grande pression respective- ment face au Bate Borisov et au Chakhitior Donetsk, un dernier match qui pourra néanmoins être déter- minant quant à la première place de ce groupe H, Brahimi pourra faire en sorte d'étoffer son compteur buts lors de cette phase de groupe avant d'entamer les huitièmes de finale de cette Ligue des champions.

A. H. A.

3 e au

classe-

ment

des

buteurs

Avec son triplé et le but inscrit avant- hier, Yacine Brahimi se trouve à la 3 e place du classement des buteurs de cette Ligue des champions européenne. L'Algérien compte le même nombre de buts que Lionel Messi et Gervinho. A la deuxième place, Karim Benzema avec 5 buts et Luis Adriano à la première place avec neuf buts.

IL FAIT ENCORE LA UNE DE LA PRESSE PORTUGAISE

Encore une fois, et grâce à une énième belle prestation de Yacine Brahimi avec son équipe le FC Porto, l'Algérien a fait la une de tous les journaux sportifs portugais. Que ce soit Record, Abola ou Ojogo, tous ont ouvert avec la photo de Brahimi et le FC Porto, faisant référence au fait que le milieu de terrain des Verts fut l'artisan de cette victoire.

de terrain des Verts fut l'artisan de cette victoire. Al Fujairah 0 - Al Sharjah 0
de terrain des Verts fut l'artisan de cette victoire. Al Fujairah 0 - Al Sharjah 0
de terrain des Verts fut l'artisan de cette victoire. Al Fujairah 0 - Al Sharjah 0
Al Fujairah 0 - Al Sharjah 0

Al Fujairah 0 - Al Sharjah 0

Al Fujairah 0 - Al Sharjah 0

Hier, Al Fujairah, où évoluent les deux Algériens, a reçu l'équipe d'Al Sharjah pour le compte d'un match de coupe de la ligue émiratie. Bougherra et yebda ont disputé l'intégralité de la rencontre. Les deux équipes se sont neutralisées sur le score de zéro à zéro. S. B.

Bougherra et Yebda titulaires

la rencontre. Les deux équipes se sont neutralisées sur le score de zéro à zéro. S.
la rencontre. Les deux équipes se sont neutralisées sur le score de zéro à zéro. S.

ALGÉRIE-ETHIOPIE :

Le Mauritanien Ali Lemghayfri au sifflet

La Confédération africaine de football (CAF) a désigné l'arbitre mauritanien Ali Lemghayfri pour le match Algérie-Ethiopie, le samedi 15 novembre 2014 à 20h30 au stade Mustapha-Tchaker de Blida, pour le compte de la 5e journée des qualifications de la CAN 2015. M. Lemghayfri sera assisté de ses compatriotes Abderrahmane Warr et Abdoulaziz Sall. Le quatrième arbitre est le Mauritanien Mohamed Hamada. Le commis- saire au match est le Tunisien Mohamed Ryadh Ben Nour.

EQUIPE NATIONALE

13

le Tunisien Mohamed Ryadh Ben Nour. EQUIPE NATIONALE 13 Dinamo Zagreb 1- Salzburg 5 SALE SOIRÉE
le Tunisien Mohamed Ryadh Ben Nour. EQUIPE NATIONALE 13 Dinamo Zagreb 1- Salzburg 5 SALE SOIRÉE

Dinamo Zagreb 1- Salzburg 5

SALE SOIRÉE POUR SOUDANI

C'est devant une assistance moyenne que la rencontre a débuté avec, d'un côté, une équipe autri- chienne qui a opté pour un 4-4-2 et l'équipe locale, qui a préféré jouer en 4-3-3. L'international algérien du Dinamo Zagreb, Hilel Soudani, titularisé, a été positionné sur le couloir droit de l'attaque. Peu solli-

cité durant ce premier half, il n'a pas eu l'occasion de s'exprimer et de menacer la défense adverse malgré ses nombreux appels. Il est vrai que l'adversaire, bien organisé et discipliné tactiquement, a bloqué les espaces, ce qui a beaucoup gêné les attaquants de la formation croate. Le jeu a été concentré au milieu de terrain durant toute la première mi-temps où les occasions ont été peu nombreuses. Exerçant un pres- sing haut, les joueurs de Salzburg ont su monopoli- ser le ballon, contrairement aux joueurs du Dinamo qui n'ont pu développer leur jeu habituel, confon- dant vitesse et précipitation. Soudani a essayé d'amorcer quelques attaques, mais sans danger pour la défense adverse bien regroupée derrière. Sentant leur adversaire fébrile, les Autrichiens ne vont pas se contenter de défendre et, d'ailleurs, à la 40' et sur une balle passe en profondeur d'un joueur de Salzburg, l'attaquant Jonathan Soriano, d'une frappe imparable à l'intérieur de la surface de réparation, surprend le gardien Edurado, ouvrant le score pour son équipe. Surpris par ce but, le Dinamo Zagreb va porter le danger dans le camp adverse dans l'espoir d'égaliser avant la fin du premier half, mais les ten- tatives de Cop et Pinto n'ont pas abouti. Rentrés avec de meilleures intentions en seconde période, les joueurs du Dinamo Zagreb vont se montrer plus menaçants en jouant plus vite et en portant leur jeu vers l'offensive. Malgré quelques actions, c'est Salzburg qui va encore une fois trouver la faille par Kampl à la 59'. Profitant d'une erreur de la défense croate, il va tout seul crucifier le portier du Dinamo Zagreb. Juste après ce second but, le Dinamo Zagreb va réagir en parvenant à réduire la marque par Henriquez à la suite d'une frappe bien ajustée à la 60'. Alors qu'on pensait que le Dinamo allait revenir au score, c'est Salzburg qui va ajouter le 3e but par l'omniprésent Soriano qui va profiter d'une erreur de la charnière centrale pour lober le gardien. Assommés par ce but, les locaux vont encaisser un 4e but à la 72' inscrit par Bruno puis un 5e par Soriano à la 85'. Ce dernier a inscrit un triplé pour son équipe. Par cette défaite, le Dinamo Zagreb com- promet sérieusement ses chances de qualification pour le prochain tour puisqu'il occupe actuellement la 3e place avec 3 points, alors que le Celtic compte 8

points et Salzburg 10 points.

K. H.

ASTERAS 1-TOTTENHAM 2

Les Spurs gagnent sans Bentaleb

Le FC Tottenham est allé l'emporter hier fort logiquement en Grèce en disposant de la formation d'Asteras Tripolis sur le score de 2-0. Les Anglais, réalistes et supérieurs techniquement, vont dominer, réussissant à marquer deux buts avant la fin du premier half grâce à Townsend et Kane aux 36' et 42'. En seconde mi-temps, les Spurs vont gérer leur acquis d'une façon intelligente, monopolisant le ballon au milieu de terrain. Les Grecs vont tout de même réduire la marque en fin de partie sur à un penalty frappé par Barrales. A noter que l'international algérien Nabil Bentaleb n'a pas participé à cette rencontre en raison d'une blessure à la cheville. Il manquera à son équipe pour deux semaines.

LOKEREN 1- TRABZONSPOR 1

Halilhodzic expulsé

L'ex-sélectionneur national Vahid Halilhodzic, qui entraîne cette saison Trabzonspor, a été expulsé hier à la 28' par l'arbitre de la rencontre qui a opposé son équipe à Lokeren pour le compte de la 4 e journée de l'Europa League. En effet, le referee n'a pas toléré ses contestations répétées en première période qui s'est achevée sur un score de parité de 1-1. Les deux internationaux algériens Belkalem et Medjani ont fait une belle prestation lors de ce match qui s'est soldé par un nul de 1 partout. Faouzi Ghoulam et son équipe Naples ont réussi à battre assez facilement les Young Boys sur le score de 3 buts à zéro. L'Algérien est entré à la 37' et a fait une prestation remarquable.

K. H.

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014 ASO

14

www.competition.dz Vendredi 7 novembre 2014 ASO 14 Tout y est dans ce match, puisque tout autant

Tout y est dans ce match, puisque tout autant que la pression qui est exercée par les supporters du Mouloudia d’Oran, l’engagement sera omniprésent étant donné la recherche du résultat immédiat afin de réaliser, chacune des deux équipes, ses desseins, le MCO pour le rachat et l’ASO pour la confirmation afin de continuer sur sa lancée.

De notre correspondant

A. BENABDELKADER

La formation chélifienne dont le groupe est déterminé à maintenir sa dyna- mique actuelle n’ira pas à Oran en victime expiatoire, comme l’affirment la plupart de ses joueurs, eux qui envisagent de présenter tous les atouts étant en leur possession et de faire bonne figure face aux Hamraouis.Les confrontations entre les deux ayant toujours été très engagées, ce match qui ressemble à un derby se jouera sous le sceau du moindre petit détail comme le qualifient les observateurs. Toutefois, les Asnamis qui ont en tête de ne pas rater l’occasion de réussir la passe de trois comptent profiter du moindre facteur qui pourrait les favoriser. Salhi and Co entendent ne pas se laisser faire, même si du côté adver- se on a usé de tous les moyens pour reprendre positivement les choses en main.

Les ratages Malgré la présence d’élé- ments ne manquant pas de métier ni encore de qualités dans l’effectif chélifien, à l’image des Deham, Haddiouche et autre Obaje ainsi que Tedjar, l’équipe continue à pêcher notamment devant le but adverse. Ce mal existait et persiste si l’on ose dire. Benchouia, qui fait de son mieux pour apporter des cor- rections à ce niveau, depuis son retour au club et fait axer le gros de son travail à orienter ses

Réussir face au MCO pour une meilleure suite

joueurs vers les filets adverses. Lors de la reprise, il n’a pas cessé de pousser ses joueurs, notamment ceux de la ligne avant, à trouver les failles lors des exercices élaborés dans ce sens. Le premier responsable technique du club ne lésine pas sur les directives pour ame- ner ses attaquants à faire preuve de bon sens dans la surface adverse pour ne pas avoir à le regretter par la suite, comme il aime à le répé- ter. La concentration permanente, la combati- vité et la volonté sont aussi des clés à ne pas sous-estimer dans ce match et par lesquels les coéquipiers de Deham se doivent d’user pour entrevoir une meilleure issue.

La carte offensive Le premier respon- sable technique du club chélifien, qui ne cesse d’inciter ses joueurs à aller de l’avant, ne man- quera pas de faire de la carte offensive son atout maître après avoir été convaincu par ses poulains dans ce sens, même si ces derniers commettent des bavures devant les buts adverses, un péché que Benchouia fait de son mieux pour le bannir. Avec dans la tête le résultat positif pour confirmer leur éveil, Hadiouche et consorts, qui sont sur deux résultats positifs ne manquent pas d’atouts pour continuer sur la lancée. A cet effet, le coach asnami a mis en garde ses poulains contre toute inattention, estimant que la for- mation d’El-Hamri ne manque pas d’atouts, surtout qu’elle réalise des prouesses depuis la venue de Cavalli. L’ASO va sûrement ver- rouiller le jeu et les défenseurs asnamis devront faire preuve de prudence face à une attaque bien menée par un certain Bezzaz. Le contre, qui a réussi lors des deux derniers

Bezzaz. Le contre, qui a réussi lors des deux derniers matches devrait être l’arme principale des

matches devrait être l’arme principale des Chélifiens.

L’esprit de guerrier Outre le marqua- ge, qui est une arme absolue sur le plan défen- sif, le staff technique remet en question le positionnement des joueurs sur le terrain. Benchouia, qui projette de réussir cette mis- sion délicate pour plus de confiance, a exhor- té ses joueurs à gagner les duels dans toutes les zones du terrain, une façon d’impression- ner l’adversaire et de se mettre en confiance. Résister aux assauts des Hamraouis passe par ce stratagème.

Garder son calme Sachant que la com-

posante de l’ASO est riche en joueurs d’expé- rience, l’équipe devra avoir des nerfs de plomb, voire un caractère qui lui permettra de faire face aux velléités de l’adversaire avec le mental adéquat. Comme cela s’est passé face

à l’USMH, où l’équipe a tenu la dragée haute

à son adversaire, qui s’est emporté par une

certaine gêne vis-à-vis de la ténacité du systè- me de verrou imposé par l’ASO juste après le but inscrit cotre son camp par un défenseur de l’USMH. A cet effet, les joueurs se doivent de se munir de sang-froid durant cette partie, car l’adversaire usera de tout pour les irriter et surtout pour leur faire perdre leur self- control.

A. B.



Tedjar compte

enrichir son

compteur buts

Meilleur buteur de l’ASO avec trois réalisations, Tedjar compte aller de l’avant et marquer contre le MCO. La forme actuelle du milieu de terrain chéli- fien pourrait le lui per- mettre d’autant plus que ses coups de patte sont devenus très utiles.



SaIdi et Nessakh, quelles retrouvailles ?

Deux joueurs du MCO ont déjà porté les couleurs de l’ASO et retrouveront donc leurs anciens camarades à Zabana. On prie pour que ces retrouvailles soient très sportives.



L’entraîneur des U21 claque la porte

L’entraîneur des espoirs

de l’ASO

depuis le match de son équipe face à l’USMH. Les raisons de ce départ n’ont pas encore été évoquées par les deux parties, mais on parle d’un différend entre Brahim Dahmani et la direction du club. L’intérim est assuré par le directeur technique des jeunes, Djamel Hachemi, en attendant la désigna- tion du successeur de Dahmani.

n’exerce plus

Zazou : «On tentera de revenir avec le meilleur résultat possible»

«On sait bien que les Hamraouis feront le maximum pour prouver que leur dernière défaite est un accident de par- cours et puis les matches entre nous ont toujours été très dis- putés. De notre côté, nous ferons le maximum pour reve- nir avec un résultat positif, ce qui va donner du piment à la rencontre. Ce sera vraiment très disputé et la bataille sera rude, mais je vous promets que nous nous battrons afin de continuer sur notre lancée et maintenir notre dynamique actuelle afin d’entrevoir la suite en rose. Nous croyons en nos chances et pensons même à engranger les points de la victoire afin de prendre une nouvelle dynamique. Nous devons aborder ce match avec la sérénité habituelle en jouant plus intelligemment et en ne laissant pas l’adversaire tran- quille sur le terrain. Tout en jouant la prudence, il faut oser et ne pas baisser les bras. Il faut utiliser tous les aspects pour gérer ce match afin de voir en rose le reste du parcours».

Zaoui entre l’enclume et le marteau Comme à son habitude et depuis le match qui a mené à la relégation du MCO, Zaoui n’a pas joué face au MCO à Oran. L’intéressé a déclaré à plusieurs reprises qu’il ne

L’intéressé a déclaré à plusieurs reprises qu’il ne jouait pas pour rendre service à son équipe

jouait pas pour rendre service à son équipe et surtout pour évi- ter que les choses n’aillent méchamment face à des sup- porters du MCO qui lui font porter le chapeau quant au fameux match qui a précipité la descente aux enfers au MCO. D’un côté, les menaces des Hamraouis, qui l’ont menacé, et de l’autre, des Djawarih qui voient d’un mau- vais œil son manque de profes- sionnalisme quant à ne pas participer à ce match. Zaoui préfère la sagesse, car le cham- pionnat national en a vu des gestes qui ont été décriés par la voix publique, le dernier en date à Saïda dont certains por- tent toujours le traumatisme. A. B.

été décriés par la voix publique, le dernier en date à Saïda dont certains por- tent

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014

LIGUE 1

15

www.competition.dz Vendredi 7 novembre 2014 LIGUE 1 15 MCO  Ammour pressenti dans les 11 Le

MCO

Ammour pressenti dans les 11

Le milieu offensif, Sofiane Ammour, a toutes les chances de figurer dans le onze rentrant face aux gars de Chlef, demain. Auteur d’une bonne prestation dans le derby de Sidi Bel Abbès, ce joueur a été aligné dans l’équipe type qui a donné une réplique amicale aux rempla- çants dans le match d’appli- cation disputé avant-hier en nocturne. Son retour en forme après une blessure a certainement tapé dans l’œil de son coach. Le voir d’entrée demain contre les Chélifiens de l’ASO est fort probable.

3 jours de

repos pour Saïdi

Le défenseur Lyès Saïdi n’est pas concerné par la ren- contre face à l’ASO Chlef pré- vue demain au stade Ahmed Zabana. Ménagé par l’entraî- neur Jean Michel Cavalli à la séance de mardi dernier, ce joueur au numéro 92 souffre des adducteurs. Après exa- men, le staff médical l’a mis au repos pour une durée de trois jours. Il reprendra les entraînements mardi pro- chain, 11 novembre, à la reprise.

2 jours de

repos après l’ASO

Après le match contre l’ASO Chlef, les joueurs devront observer deux (2) jours de repos. En raison de la pro- chaine trêve accordée par les instances fédérales, l’entraî- neur JM Cavalli donnera l’oc- casion à ses poulains de se ressourcer avant la reprise des entraînements.

Hamadi coordinateur des U21

Hamadi Fethi a enfin un poste officiel au sein du MC Oran. Chargé de la prospection et du matériel par le passé, ce dernier a été désigné coordi- nateur de l’équipe espoirs, les U21. La décision a été prise par le PDG, Ahmed Belhadj, qui a informé ses proches hier, rapporte une source crédible. Agé à peine de 30 ans, le dénommé Nigrou sera chargé de la ges- tion de cette équipe drivée par Omar Bouazza-Krachai. La gestion des matches tant officiels qu’amicaux de cette formation, ainsi que le volet lié au recrutement, dépen- dent désormais de ce jeune qui a découvert plein de talents à l’image de Hamdadou, Belaïli, Aouedj, Chérif, Benchaïb, Slimani, Fekih, Chlaoua et bien d’autres.

Benchaïb, Slimani, Fekih, Chlaoua et bien d’autres. SAÏD BELLAHCENE PARLE DE L’ANIMOSITÉ AVEC L’ASO «Le

SAÏD BELLAHCENE PARLE DE L’ANIMOSITÉ AVEC L’ASO

«Le problème a pris beaucoup d’ampleur, il faut rassembler les 2 clubs»

A la place des dirigeants du MC Oran qui, à l’exception de deux ou trois d’entre eux, ne semblent pas préoccupés par la situation actuelle du club, un membre de la famille mouloudéenne a pris le soin de commenter la relation avec l’ASO Chlef.

PAR L. M. AZZI

Il s’agit de Saïd Bellahcene, membre de l’AG du CSA et ex-pré- sident du comité de supporters de ce club. Rencontré en marge des entraînements de mercredi, ce der- nier a bien voulu donner son avis sur la question totalement ignorée depuis plus de six (6) ans. «Moi per- sonnellement, je suis prêt à prendre les devants pour rassembler les deux parties», a-t-il souligné avant de poursuivre : «Je crois qu’il est temps de penser à le faire.

Seulement il faut attendre ce match de samedi pour voir plus clair, pas avant.» Interrogé pour connaître la raison, Bellahcene a abondé : «Il ne reste plus que quelques heures avant ce match officiel de cham- pionnat qui va opposer les deux équipes sur le terrain. Mais après ce rendez-vous, nous essayerons de faire le nécessaire incha Allah. Car je pense que le problème a pris beau- coup de temps. Les rapports ne sont pas bons et ce n’est pas bon ni pour les deux clubs ni pour le football

algérien. Hier nous étions frères, nos supporters se sont plusieurs fois croisés, que ce soit à Oran à Chlef ou ailleurs. La rivalité n’a jamais dépas- sé le cadre sportif. Il a fallu une mauvaise conduite de deux ou trois personnes pour que les relations se détériorent et c’est bien dommage. Mais grâce à Dieu, nous remettrons les choses à leur place». L. M. A.

Berradja «Ce derby contre l’ASO, il faut le gagner»

Le milieu, Seddik Berradja, après la séance de ce mercredi, ponctuée d’un match d’application, a donné un aperçu sur sa visison personnelle concernant le match contre l’ASO prévu demain.

Dans quelles conditions se prépare la réception de l’ASO Chlef ?

Bien ! Nous nous préparons dans les meilleures conditions possibles. Nous avons tiré plein d’enseigne- ments du derby de Sid Bel Abbès et de la défaite subie là-bas contre l’USMBA. Cela pour dire que nous avons plié la page de ce match pour penser et ouvrir celle de ce rendez- vous contre l’équipe de Chlef.

Ce match d’application a servi à quoi ?

L’entraîneur a programmé ce match pour des besoins tactiques. Le coach a insisté sur la nécessité de ne pas refaire les mêmes erreurs. Nous sommes des joueurs professionnels, donc nous devons prendre note de ses recommandations et appliquer ses consignes à la lettre, et ce, en pré- vision de la rencontre face à l’ASO.

Une rencontre qu’il faudra gagner surtout après le revers de Sidi Bel Abbès ?

Absolument ! D’autant qu’il s’agit d’un autre derby au program- me de notre équipe. Après avoir perdu le derby de Bel Abbès, cette fois ce n’est pas pareil. Car il nous faut les 3 points et pour les avoir, nous ferons le maximum incha Allah. Il suffit de rester concentrés tout au long de cette rencontre et d’appliquer surtout les consignes de notre entraîneur. Donc nous devons gagner ce rendez-vous. C’est surtout pour se racheter de la défaite subie à Sidi Bel Abbès.

Sinon comment expliquer cette animosité entre les deux clubs depuis 6 ans déjà ?

Que voulez-vous que je vous dise. Moi personnellement je voudrai bien que la relation reprenne son cours normal comme avant. Vous savez, entre les joueurs des deux équipes, il n’y a aucun problème, la relation est bonne. J’aimerais bien que cette rivalité avec le club de Chlef ne dépasse pas le cadre sportif.

En tous les cas moi je l’espère !

C’est le message à envoyer aux supporters…

Oui nous sommes tous pour le fair-play et la sportivité sur le terrain et dans les travées des stades. Pour ce match j’espère que nos fans vien- dront en masse pour nous soutenir et nous pousser à fond pour obtenir la victoire incha Allah. Pour notre part, nous les joueurs sommes prêts à pousser notre formation à gagner et prendre les 3 points incha Allah.

«

L. M. A.

Ça ne doit pas dépasser le cadre sportif

JSS

Les Bécharis en appel à Constantine

Les Bécharis se déplaceront à Constantine pour donner la réplique à la formation locale, le CSC.

De notre correspondant

ALI OUKILI

Les retrouvailles entre les deux teams rentrent dans le cadre de la dixiè- me journée du championnat. La ren- contre contre le CSC ne sera pas de tout repos pour les Vert et Jaune. Les Constantinois restent sur de mauvais résultats et sont obligés de se ressaisir devant leurs nombreux supporters s’ils veulent passer une bonne fin d’après- midi. Cette confrontation entre deux équipes en quête de victoire sera âpre- ment disputée entre les vingt-deux acteurs. De leur côté, les Bécharis sont conscients de la tâche qui les attend samedi au stade Chahid Hamlaoui et sont décidés à revenir avec un bon résul- tat. «La partie s’annonce très difficile face au CS Constantine, qui vient de concé- der une défaite contre le NAHD. Ses joueurs portés par leur bruyante galerie feront l’impossible pour se racheter», estime un membre du staff technique. Les camarades de Tobal, eux aussi, n’ont plus droit à l’erreur, s’ils ne veulent pas compliquer la suite de leur parcours, ils doivent réagir et sont en mesure de damer le pion aux Clubistes, comme ils l’ont fait face à la JSK, alors que personne ne misait le moindre centime sur eux pour arracher au moins le point du match nul contre les gars de la ville des Genêts. Dans le cas où les Sudistes par- viennent à arracher le meilleur résultat possible devant les Sanafir, ils seront sti- mulés encore plus pour les prochaines échéances.

Du plaisir Les spectateurs les plus neutres ont constaté que les Bécharis n’ont plus cette joie et ce plaisir de jouer comme par le passé. Ils estiment qu’ils dominent outrageusement leurs vis-à-vis sans réussir à concrétiser les multitudes occasions. Les mordus estiment que l’en- semble des joueurs sont gâtés et ne man- quent de rien. Contrairement aux adver- saires qui sont confrontées à l’épineux problème financier. Les dirigeants doi- vent les secouer ou prendre des mesures qui s’imposent afin de se ressaisir le plus vite possible.

A. O.

L’équipementier Joma pour toutes les catégories

Les séniors et toutes les autres catégo- ries de la JS Saoura ont reçu avant-hier leur quota d’équipements en présence des dirigeants. Chaque joueur avait eu son lot d’équipement, cabas, survête- ment, bas et tout ce qui s’ensuit. «On remet deux jeux d’équipements aux joueurs pour l’hiver et l’été», estime le DTS de la JSS, Belaïd.

La délégation bécharie depuis hier à Constantine

Les joueurs, staff technique et dirigeants, ont pris hier le vol à partir de l’aéroport de Béchar sur Alger. Une fois arrivés à l’aéroport Houari Boumedienne, les Bécharis sont montés a bord d’un bus qui les attendait à la sortie de l’enceinte aéroportuaire direction Bordj El Kiffan pour prendre leurs quartiers à l’hôtel Adghigh. Ce matin, ils prendront un autre vol sur Constantine et descendront à l’hô- tel Arc-en-ciel à El Khroub.

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014 LIGUE 1

16

www.competition.dz Vendredi 7 novembre 2014 LIGUE 1 16 ASMO La CD a frappé El-Djamîya 3 matches

ASMO

La CD a frappé El-Djamîya

3 matches pour Herbache,

1 pour Merine !

La formation de M’dina Jdida sera légèrement amoindrie demain sur le terrain du stade Makhlouf de Larba pour le compte de la dixième journée du championnat.

PAR L. M. AZZI

La bande asémiste sera dimi- nuée de trois (3) éléments. Car en plus du défenseur central, Abidine Sebbah, blessé, cette bande sera privée des services du milieu, Bilal Herbache, et de l’entraîneur adjoint, Hadj Merine. Ces deux derniers sont sous le coup d’une suspension. Ils ont écopé d’une sanction prise par la commission de discipline de la Ligue profes- sionnelle. L’ancien sociétaire de l’AS Khroub a pris trois (3) matches suite à son expulsion consommée avant la pause de la rencontre perdue par son équipe contre l’USM Harrach (1-3). La ligue a même précisé que cet élé- ment avait été averti avant son expulsion, sauf que l’arbitre avait omis de le signaler sur la feuille de match. Car auparavant, il compta- bilisait 3 cartons jaunes. Du coup, ce joueur au numéro 18 prend 3 matches et ratera en plus du ren- dez-vous face au RCA, la réception du CR Belouizdad et le déplace- ment chez le CS Constantine.

CR Belouizdad et le déplace- ment chez le CS Constantine. Quand au technicien, il a écopé

Quand au technicien, il a écopé d’un match de suspension. Il ne sera pas sur le banc de touche en compagnie de son entraîneur ni des remplaçants au cours de la rencontre face aux Arbéens. Les deux sanctions sont assorties d’une amende de 30 000,00 dinars contre ce technicien et 20 000,00 dinars contre le club pour condui- te incorrecte.

Herbache Outre la sanction prise par les instances fédérales, le milieu Bilal Herbache a écopé d’une autre sanction prise par le

club. En effet, ce joueur a été tra- duit en conseil de discipline dans la journée de mercredi au siège. Les dirigeants lui reprochent d’avoir laissé ses coéquipiers à dix à cause de l’expulsion qu’il pou- vait éviter à quelques moments de la pause. D’après une source fiable, la direction a fini par som- mer l’intéressé de s’acquitter d’une amende de 20 000,00 dinars. Une semaine noire pour Herbache, en fait !

L. M. A.

En cas de défaite à Larba

Une lessive en vue !

La défaite subie at home contre l’USM Harrach (1-3) a laissé des traces dans le camp asémiste, au point où des têtes ris- quent de tomber. En effet, la direction du club, sous la houlette du CSA, serait sur le point de préparer une «lessive» mais en fonc- tion du résultat du match de ce samedi contre le RC Arba. Une autre défaite pourrait précipiter des départs et non des moindres. La barre technique serait pointée du doigt, au même titre que le poste de manager. D’après des sources concor- dantes, Marwane Baghor, qui gère les affaires des équipes de football et du club, n’a pas admis la manière avec laquelle El- Djamîya avait perdu contre l’équipe harra- chie. Ce dirigeant serait remonté contre les acteurs ayant géré cette réception. Sa décision de procéder à cette lessive dépend du résultat de ce match contre les gars de Larba, abondent nos sources. A suivre ! L. M. A.

RCA

A J-1 du match contre l’ASMO

Dernières retouches aujourd’hui

Il ne reste qu’une journée au coach de l’Arba, Yanackovic, pour mettre en place un onze type soudé et bien pré- paré pour le match de demain qui, il faut le dire, ne sera pas de tout repos pour les hommes de l’Arba. Le coach Yanackovic, soucieux et conscient de la tâche qui attend son équipe, effectuera aujourd’hui les dernières retouches pour ce match, qui mettra aux prises au stade Smaïl Makhlouf de l’Arba, son équipe avec l’ASMO, dans un match dont tout le monde attend une réaction positive des coéquipiers de Zedam, soit une victoire après la défaite amère subie lors de la précédente journée contre le leader, le MOB à Béjaïa.

La liste des 18 aujourd’hui

C’est aujourd’hui, après la dernière séance des camarades de Fellah, que le coach Yanackovic établira la liste des 18 joueurs concernés par ce match contre l’ASMO.

Guislain, Bouderbal, Bouregba out contre l’ASMO

Une chose est sûre, trois joueurs ne seront pas convoqués pour ce match, il s’agit de l’Ivorien Guislain, de l’émigré Bouderrbal et de l’attaquant Bouregba. Le premier est blessé, le second est parti en France sans don- ner signe de vie, quant au troisième, il porte le plâtre.

Daoud : «Il nous faut une victoire face à l’ASMO»

Le milieu de terrain de l’Arba, Daoud, affirme dans cet entretien que son équipe a bien préparé ce match et que lui et ses coéquipiers ne jurent que par la victoire face à l’ASMO ?

De notre correspondant

NACER S.

A la veille du match contre l’ASMO comment se porte votre équipe ?

Elle va très bien, l’ambiance est très bonne au sein de l’équipe et le moral du groupe est au beau fixe. Tous les joueurs sont présents à l’en- traînement et sont hypermotivés pour faire un grand match face à l’ASMO. On est en train d’ef- fectuer les dernières retouches d’avant-match qu’on doit disputer contre l’ASMO.

Qu’avez-vous à dire sur ce match contre l’ASMO ?

Ce sera un match difficile pour les deux for- mations. Nous, on n’a pas le droit à l’erreur et il nous faut une victoire. L’adversaire aussi, car il a perdu la semaine passée chez lui et viendra à l’Arba pour se rattraper. Il y aura de l’enjeu et beaucoup d’engagement physique. Il faut savoir que nous les joueurs, on ne jure que par la vic- toire et il n’est pas question de céder le moindre point à domicile.

Comment avez-vous préparé ce match ?

Comme tous les autres matches, il n’y rien eu de spécial. Bien sûr, on l’a préparé dans de bonnes conditions et dans la sérénité. On n’a rien laissé au hasard et on sent qu’on ne va pas décevoir demain face à l’ASMO. On a effectué du biquotidien et des matches d’application entre nous joueurs. On a essayé toutes les com- binaisons offensives ou défensives. Dans l’en- semble, on est prêts pour ce match.

Vous n’avez pas peur de jouer ce match sous pression ?

Non, pas du tout, on est très à l’aise et très motivés pour ce match. On va le jouer chez nous, donc pourquoi avoir de la pression, alors qu’on sera soutenus par nos supporters qui viendront sûrement en masse nous donner de la voix. Incha Allah, on fera un grand match et on sortira vainqueurs.

Il y aura beaucoup d’absents au sein de votre équipe, cela ne sera pas un handicap pour vous ?

Dans une équipe de football, il y a toujours des absents, vous ne pourrez jamais avoir tout l’effectif sous la main durant toute la saison. Il y aura toujours des blessés, des suspendus ou des absents pour d’autres raisons. On a un effectif et de bons joueurs qui pourront remplacer les absents.

Que diriez-vous à la fin ?

Je demanderais aux supporters de venir en masse nous soutenir dans ce match contre l’ASMO. On a besoin d’eux, surtout en ces moments difficiles. J’espère qu’on sera dans notre jour et qu’on gagnera incha Allah. N. S.

La chance est propice pour Kacem et Moumen

L’absence de plusieurs joueurs dans l’équipe de l’Arba face à l’ASMO sera propice pour les deux milieux de terrain ex-mouloudéens, Moumen et Kacem. Le premier a été gracié par le coach et a réintégré le groupe à l’entraînement, alors que Kacem est entré lors du match face au MOB en donnant un plus et en laissant une bonne impres- sion, ce qui laisse présager qu’il sera sûrement titularisé contre l’ASMO.

MCEE

Battre le NAHD pour espérer

Battre le NAHD d’Aït Djoudi et s’offrir une victoire à domicile reste tributaire d’une bonne détermination.

De notre correspondant

AMAR T.

Une semaine après avoir concédé une défai- te amère face à l’USMA et avec un état d’esprit au plus bas, El-Eulma a connu une préparation diffici- le durant les entraînements, problème d’absence des joueurs notamment. Débouté par cette situa- tion, le coach eulmi a pris ce qu’il à trouvé à portée de la main. El-Eulma n’est plus la même équipe, mais il n’a pas d’autre choix que de s’imposer, samedi face au NAHD. Il est évidemment aussi question dans la composante qui enregistre deux absences de marque avec le forfait de Maïza et Belkheiter, tous deux suspendus. Ce sera probable- ment Zeghidi qui sera amené à remplacer Maïza dans l’axe et Naâmane à la place de Belkheiter comme arrière droit.

Les supporters Absents au précédent match face à l’USMA en raison du huis clos infligé au club, les supporters retrouvent leur équipe à l’occa- sion de la rencontre qui sera disputée ce samedi face au NAHD. Ils promettent de se déplacer en grand nombre pour envahir le stade pour pousser leur équipe, qui reste sur deux défaites de suite, à prendre le meilleur. Le coach, Goavec, qui craint qu’on mette la pression sur ses joueurs, leur à demandé de jouer avec un comportement de gagneurs, la tête froide et l’esprit concentré sur le jeu, tout en restant vigilants et efficaces à tous les niveaux des compartiments. Sur leur terrain, dont ils connaissent parfaitement les repères de posi- tionnement, les Hemami and co ont amplement l’avantage de l’emporter. A. T.

Chenihi : «On a envie de nous racheter»

Votre équipe à enchaîné deux défaites, que peut-on dire d’elle ?

La défaite face à l’USMA est oubliée. Elle ne devrait même être qu’un accident de parcours avec celle du MCO auparavant. Mon équipe n’a réelle- ment rien perdu comme on l’imagine. Elle est capable d’aligner de bons résultats avec la qualité de son collectif. Nous ne sommes qu’au début de la saison, il n’y a pas lieu d’être impatient.

Elle a tout de même réussi de bons matchs, qu’est-ce qui ne va pas actuellement ?

L’impression qui se dégage indique que l’équipe n’est pas régulière. Certes, le groupe ne s’est pas franchement montré à la hauteur, défensivement surtout, mais le mérite en revient souvent à l’at- taque. Mais voilà, cette attaque n’est parfois pas tout à fait efficace par moments où elle domine sans arriver à marquer.

Pour l’instant, c’est Derrardja qui marque des buts, n’est-ce pas une inspiration pour vous en tant qu’attaquant ?

Doublement même. Un grand technicien et un palmarès de 9 buts au compteur. On en vient d’ailleurs à se demander si Derrardja, si précieux avec le MCEE, ne mériterait pas une vraie chance en équipe nationale. Il pèse déjà sur son jeu. C’est un talent que le club eulmi n’a pas le droit de lais- ser filer.

Que peut-on espérer lors du match contre le NAHD ?

La défaite au dernier match à domicile devant l’USMA nous était restée en travers de la gorge. Nous avions réalisé une bonne prestation, mais ça ne nous à pas permis de l’emporter. Aujourd’hui, nous avons vraiment envie de nous racheter. Nous allons montrer sur le terrain que nous sommes une grande équipe.

A. T.

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014

11 e JOURNÉE LIGUE 2

17

Vendredi 7 novembre 2014 11 e JOURNÉE LIGUE 2 17 JSMB 16h MCS  La direction

JSMB

16h

MCS

La direction

sanctionne

Belkaïd et

Benmansour

La séance d’entraîne- ment de mardi matin a été marquée par un accrochage entre Belkaïd et Benmansour qui ont même failli en venir aux mains, ces deux éléments ne sont pas à leur premier coup, puisque ces deux mêmes joueurs s’étaient accrochés lors d’un match amical en début de saison et avaient reçu une sanc- tion sportive de la part du coach Ali Fergani, qui les a suspendus pour un match. Cette fois, la direction a publié un communiqué sur le site officiel du club, où il est mentionné que les deux joueurs ne sont pas concernés par le match d’aujourd’hui face à Saïda, et qu’ils devront comparaître devant le conseil de discipline la semaine prochaine. Ces deux éléments devraient être plus lour- dement sanctionnés cette fois-ci, et il n’est pas exclu que ces sanc- tions seront d’ordre financier.

Et appelle les supporters à venir en masse

Dans le même communi- qué, la direction de la JSMB a tenu à rassurer ses supporters quant à la situation de l’équipe qui se prépare dans les meilleures conditions pour l’empoignade de cet après-midi. Par ailleurs, les dirigeants béjaouis ont demandé à leurs supporters de venir en masse au stade de l’Unité maghrébine encourager leurs capés, qui auront besoin du soutien de leur galerie pour venir à bout de cette bonne équipe de Saïda. Gageons que les amoureux des vert et rouge sauront répondre de la meilleure façon à cet appel.

B. A.

La victoire pour éviter la crise

Les Vert et Rouge de la JSMB ont rendez-vous aujourd’hui à Saïda au stade de l’Unité maghrébine pour une rencontre au sommet de cette 11 e journée de L2, puisqu’elle opposera le leader du classement à son dauphin.

opposera le leader du classement à son dauphin. De notre correspondant BOUALEM AÏZEL Cela arrive avant

De notre correspondant

BOUALEM AÏZEL

Cela arrive avant une trêve qui durera trois semaines, autant dire que les Béjaouis seront bien au chaud durant cette période d’ar- rêt de la compétition s’ils arrivent à s’imposer cet après-midi. Dans le cas contraire, on craint bien que l’équipe chère au président Faouzi Berkati entre dans une période de crise et de doute et le coach, Fergani, pourrait bien en faire les frais, car beaucoup le décrient ces der- niers temps, ainsi que certains autres joueurs, qui sont loin du niveau qu’on attend d’eux et qui ne seront certainement pas épargnés par les supporters en cas d’un énième revers cet après-midi. Donc la victoire demeure impéra- tive pour le doyen des clubs kabyles, aujour- d’hui, au risque de voir des turbulences dans la maison, étant sûrs que les amoureux des vert et rouge ne pardonneront pas un autre faux pas, surtout à domicile face à un concur- rent direct pour l’accession en L1.

Redoubler d’efforts Les camarades de Yahia Cherif devront montrer une grande envie et de la volonté sur le terrain pour rassu- rer leurs supporters et prouver qu’ils sont à la hauteur de leurs attentes, d’autant que les gens commencent à s’interroger sur l’ambiance qui règne dans le groupe après l’incident survenu lors de la séance d’entraînement de mardi matin, où Farouk, Belkaïd et Benmansour ont failli en arriver aux mains et c’est ce qui avait poussé la direction à les sanctionner, en les obligeant à faire l’impasse sur la rencontre de cet après-midi en attendant de passer devant le

conseil de discipline la semaine prochaine.

Bordj et Boussaâda Ce n’est pas la pre- mière fois cette saison que la JSMB se retrouve confrontée au leader. En effet, elle a déjà eu l’occasion d’affronter un leader par deux fois cette saison, et cela s’est bien terminé lors de ces deux précédentes confrontations. Ainsi, lors de la 3e journée, c’était le CABBA qui était venu affronter la JSMB au stade de l’Unité maghrébine en étant à la première place du classement, et ce jour-là, les deux buteurs de l’équipe, Chibane et Yahia Cherif, n’ont pas fait dans la dentelle, en mettant quatre buts aux Bordjis, pour un score finale de 4-1 en faveur des vert et rouge. Même scénario lors de la 6e journée, en déplacement du côté de Boussaâda, où peu de monde donnait cher de la peau des Béjaouis, amoindris par l’absence de pas moins de sept joueurs. Pourtant là aussi, les vert et rouge sortent le grand jeu et s’imposent 2-0 dans un stade où il est très dif- ficile de dicter sa loi.

Attention à l’attaque saïdie ! Le compartiment défensif, qui n’a pas été convaincant lors des dernières rencontres des vert et rouge, sera amoindri cet après-midi par l’absence de Farouk Belkaïd, suspendu par la direction à la suite de son accrochage avec son coéquipier Benmansour et devra sortir le grand jeu pour arrêter les velléités offensives des Saïdis, qui ne viendront certainement pas à Béjaïa pour se contenter de défendre, comme l’a déjà affirmé leur entraîneur, Mehdaoui, qui dit viser les trois points. B. A.

Mebarki : «Difficile, mais la victoire est impérative»

Vous avez rendez-vous avec le MCS. Comment voyez-vous cette rencontre ?

faire un résultat, le meilleur résultat possible, c’est-à-dire la victoire.

Elle sera difficile, mais j’estime que la victoire est

Vous paraissez

Qu’est-ce qui vous laisse dire cela ?

impérative. Nous ferons de notre mieux pour relever ce défi et faire tomber le leader.

Sur le plan psycholo- gique, on est bien armés. Et puis, on commence à reprendre confiance en nous-mêmes et à retrouver

optimistes…

la joie de jouer. Donc, la

C’est vrai que Saïda n’est pas n’importe quelle équipe. Mais au vu de notre classe- ment, on n’a pas un autre choix, on est condamnés à

venue du leader va nous permettre de nous donner à fond pour faire le résultat souhaité par tous et ainsi reprendre cette première

place au classement.

Un déclic, en quelque sorte ?

Exact ! Ce sera un déclic pour nous et un nouveau décollage. D’ailleurs, on a fait une bonne préparation qui va nous permettre de nous surpasser et mettre tout en œuvre pour relever le défi.

Comment voyez-vous la suite de la compétition ?

Elle sera serrée et dispu- tée, chaque match aura son

importance et chaque point vaudra son pesant d’or lors du décompte final.

Un dernier mot ?

J’espère que le match contre Saïda sera à la hau- teur des deux équipes. J’espère qu’on fera le plein et qu’on sortira vainqueurs, même si cela va s’avérer dif- ficile. Que nos supporters viennent nombreux pour nous soutenir, même dans les moments les plus diffi- ciles.

B. A.

Seddik

blessé

Le meneur de jeu, Seddik, n’a pas été retenu pour cette ren- contre à cause d’une blessure, du moins c’est ce que nous avons appris, un véritable coup dur pour Mehdaoui qui s’est retrouvé dans une situa- tion embarras- sante du moment que c’est difficile d’affronter la JSMB sans l’un des cadres de cette équipe. Malgré cela, le coach ne déses- père pas de trouver la for- mule magique pour surprendre Béjaïa.

Douadi

bien placé

pour le

remplacer

Une fois que la décision du for- fait de Seddik a été confirmée, le premier res- ponsable de la barre technique, Mehdaoui, a décidé de comp- ter sur Douadi. Un défi que l’an- cien joueur du CRBAF a déjà relevé cette saison.

Les Saïdis en conquérants à Bougie

Les Vert et Rouge ont un périlleux déplacement à effectuer à Béjaïa.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Le MCS aura la tâche de confirmer sa place de leader en allant chercher la victoire sur la pelouse du stade de l’Unité maghrébi- ne. Connaissant la valeur de la formation de Yemma Gouraya, les Saïdis n’auront pas la partie facile face à un adversaire qui se battra bec et ongles pour sortir vainqueur de cette confrontation. Les Béjaouis, qui pointent à la 2e place, voudront s’adjuger les points de la victoire pour consolider leur place parmi le trio de tête, mais les camarades de Benchergui vont certainement montrer une résistance farouche face aux Béjaouis. Il est toutefois inutile de dire que les poulains de Mehdaoui sont perdants d’avance, car un match reste un match et donc personne ne peut avancer un quelconque pronostic, surtout quand il s’agit d’une empoignade entre deux solides équipes de ce championnat.

Peu de changements L’entraîneur Mehdaoui va remanier juste un peu son échi- quier avec lequel il affrontera cet après-midi la JSMB. Cela veut dire qu’il va faire garder ses bois par Sefioune, ce dernier s’est illustré lors du dernier match face au CRBAF. En défense, il va aligner Maameri et Ferloul sur les ailes et Benchergui avec Bahzouh sur l’axe défensif. Au milieu du terrain, si Douadi sera chargé de l’animation de jeu offensif et porter assistance aux attaquants de l’équipe, Hanifi et Ali Hadji, on sait que Addadi et Saâdi seront les deux récupérateurs qui joueront titulaires ce match face à la JSMB.

La carte de la motivation La direc- tion a décidé de mettre tous les moyens pour que les camarades du capitaine Addadi arri- vent à glaner les trois points de la rencontre face à la JSMB. Le match d’aujourd’hui sera celui de la confirmation pour les gars de la ville des Eaux, qui doivent toutefois montrer leur bon début en championnat. Ils doivent donc profiter de leur bonne santé pour sortir victorieux de cette confrontation. Pour cela, nous avons appris d’une source digne de foi que les dirigeants du club ont promis aux poulains de Mehdaoui une prime de 10 mil- lions de centimes en cas de victoire. K. DJ.

Zahzouh : «Garder notre place de leaders»

Parlez-nous de la préparation de ce match face à la JSMB ? Nous sortons d’une victoire importante, voire décisive, face au CRBAF la semaine dernière, ce qui fait qu’au retour aux entraînements, l’ambiance avait complètement changé par rapport aux autres semaines. Nous avons préparé notre déplacement à Béjaïa dans le calme et sans aucune pression.

Appréhendez-vous cette confrontation ? Ce sera un grand match car, d’un côté nous avons affaire à une équipe de la JSMB qui réa- lise de bons résultats depuis le début de la saison, de l’autre, nous sommes en confiance et nous cherchons à confirmer notre place de leaders.

Les résultats de votre adversaire semblent

beaucoup vous préoccuper apparemment… Oui, à l’image de nos autres adversaires, les résultats de la JSMB nous intéressent, cela nous permet de savoir à qui nous avons affaire, mais cela ne nous inquiète nullement.

Un dernier mot à vos supporters ? Je sais bien que nos suppor- ters attendent beaucoup de nous, que ce soit pour le match de la JSMB ou le reste de la sai- son. Moi je peux leur dire que nous travaillerons d’arrache- pied pour leur apporter de la joie. Tout ce que nous leur demandons, c’est leur soutien dans les tribunes et en dehors. Pour ce qui est du terrain, c’est notre affaire à nous. K. DJ.

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014

18

LIGUE 2 11 e JOURNÉE

Vendredi 7 novembre 2014 18 LIGUE 2 11 e JOURNÉE USMB 6 15h ABS Mouassa avertit

USMB

6

15h

ABS

Mouassa avertit ses troupes

La formation blidéenne affrontera cet après- midi l'ABS à Brakni, dans un match qui s'annonce difficile pour les deux équipes.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Surtout pour les capés de l'entraî- neur Kamel Mouassa, qui doivent faire de leur mieux pour confirmer leur supé- riorité et les deux bons résultats qu'ils ont engrangés en déplacement lors des deux derniers matchs, face au WAT qu'ils ont battu, et aux Crickets (CABBA), qu'ils ont tenus en échec. L'entraîneur s'est montré méfiant avant le match de cet après-midi, aussi a- t-il demandé à ses capés de garder les pieds sur terre et d'éviter l'excès de confiance qui pourrait provoquer une mauvaise surprise face à une bonne équi- pe de l'ABS qui ne viendra certainement pas à Blida pour faire du tourisme. En outre, les Blidéens doivent presser haut lors de ce match et éviter de subir, surtout que l'ABS est un adversaire soli- de qui jouera le match d'aujourd'hui avec une la ferme volonté de le gagner. Ainsi donc, la balle est dans le camp des

Blidéens, qui doivent confirmer leur réveil aujourd'hui.

Litime Le portier Litime sera le numéro un face à l'ABS. Ce gardien a acquis la maturité des grands rendez- vous et il a fait des matchs au top lors des précédentes rencontres de championnat, il fera tout son possible pour maintenir ses filets vierges, afin de permettre à son équipe de gagner la rencontre d'aujour- d'hui. Il a fait parler de lui face au CABBA en aidant ses coéquipiers à reve- nir avec un point précieux.

Tsamda et Belhaoua L'entraîneur, Mouassa, comptera cet après-midi sur les services des deux chevronnés latéraux droit et gauche, à savoir Tsamda, qui a beaucoup de matches dans les jambes et de l'expérience, qui lui permettront de gagner tous les duels et de freiner les attaquants de l'équipe adverse, et surtout Belhaoua, qui fut le plus grand absent lors du dernier match du championnat face au CABBA à cause d'une suspen- sion. Ainsi, le retour de ce latéral gauche permettra à la défense blidéenne de frei- ner les attaquants de l'ABS.

Zemmouchi et Benayada Le premier responsable du volet technique de la formation de la ville des Roses, Kamel Mouassa, a décidé encore une fois d'associer le stoppeur Zemmouchi à son coéquipier Benayada pour bétonner la défense et permettre au portier Litime de

maintenir ses filets vierges. Les deux joueurs doivent faire de leur mieux pour éviter les grosses bourdes et pourquoi pas marquer des buts, notamment Zemmouchi qui est assez doué dans les balles arrêtées.

Belabdi et Badrane Belabdi, qui a fait parler de lui lors de la précédente sai- son du championnat de L2 et qui fut l'un des meilleurs joueurs du milieu de ter- rain récupérateur de son équipe, doit faire de son mieux pour gagner la confiance de son entraîneur en fournis- sant une belle prestation aujourd'hui face à l'ABS au milieu du terrain. Ce joueur sera épaulé par le jeune Badrane, qui a été reconverti en milieu de terrain. Ce duo doit récupérer le maximum de balles et faire de son mieux pour aider les atta- quants à trouver la faille au bon moment, et ce, en leur filtrant des balles.

Melika et Boudina Les deux meneurs de jeu de cette formation, Melika et Boudina, ont fait mal à la défense des équipes adverses lors des précédentes saisons, surtout Melika, qui est un meneur et un chasseur de buts. Ainsi donc, ces deux joueurs doivent tout faire pour déséquilibrer la défense de l'ABS et en même temps, ils doivent fil- trer des balles à Noubli, qui s'est distin- gué lors du dernier match et il continue à marquer des buts.

A. DJ.

CAB

15h 6

DRBT

Tadjenanet : un bon coup à jouer

Deux équipes logées à la même enseigne, avec des hauts et des bas, en prévision de ce derby qui verra la formation de Tadjenanet défier son voisin sur son terrain.

De notre correspondant

T. AMMAR

Pour l'entraîneur Boughrara, c'est un bon coup à jouer face à une équipe où il y a beaucoup de ratages et qui n'a toujours pas retrouvé ses repères. C'est pour cette raison que le coach du DRBT veut en profiter pour éviter à son groupe de ren- trer bredouille. Certes, le club peine à s'imposer à l'extérieur comme le mon- trent ses différents déplacements, où ses joueurs avaient manqué d'efficacité en laissant échapper de bons résultats tout de même à leur portée. Mais en obser- vant de près leur jeu depuis le début de la saison, on constate qu'un grand travail attend l'équipe pour devenir meilleure à l'avenir. Le staff technique sait ce qu'il devrait faire sur ce point.

Boughrara Le coach reconnaît que sa mission est difficile, néanmoins, le jeu de son équipe lui donne beaucoup d'es- poir. C'est donc avec cette dimension qu'il fait confiance à ses joueurs pour s'imposer avec une attitude positive. Et les bons résultats ne viennent pas tout seuls, surtout quand il n'y a pas l'envie et la volonté. L'entraîneur y a pensé beau-

et la volonté. L'entraîneur y a pensé beau- coup et c'est son rôle. Les joueurs doivent

coup et c'est son rôle. Les joueurs doivent mettre la détermination voulue, a déclaré le coach, qui a mis tous les moyens dans cette équipe qui doit se donner à fond. Les joueurs sont conscients de ce qui les attend afin de devenir des éléments capables de gagner à l'extérieur.

L'attaque Afin de mettre ses joueurs à l'aise, l'entraîneur a insisté sur le travail en attaque. Ce qu'il considère important car ayant de bons attaquants à l'image de Charmet, auteur déjà de trois buts, et Amrani comme passeur et souvent buteur, il pense provoquer chez eux la motivation nécessaire pour faire parler

d'eux en marquant des buts. "J'ai fait une bonne préparation, mais je n'ai pas fait beaucoup de matchs. Un travail bien défini m'a été consigné par l'entraîneur afin d'être efficace devant les buts. Espérons que ça se passera bien et que nous pourrons offrir à nos supporters une victoire", a déclaré le milieu de ter- rain Ghomrani, qui a donné satisfaction lors du dernier match face à l'USMMH, et de poursuivre : «La rencontre d'au- jourd'hui sera pour nous l'occasion de confirmer le parcours de mon équipe, nouvellement promue en L2, pour sa première expérience dans cette division.» A. T.

pour sa première expérience dans cette division.» A. T. Benayada : «Confirmer notre supériorité face à

Benayada : «Confirmer notre supériorité face à l'ABS»

Concernant le prochain match face à l'ABS, le stoppeur Abdelkader Benayada déclare : On doit impérativement battre l'ABS, la victoire nous permettra de rester sur cette dynamique de bons résultats et d'améliorer notre position au classement général du championnat.»

DÉSIGNATION DES ARBITRES DE LA 11 e JOURNÉE

Vendredi

Matches

Arbitres

RCR-USC, 15h

Amalou, Azrine, Bourouba, Boukhalfa

ASK-CABBA, 18h

Mial, Idir, Semssoum, Braham

CAB-DRBT, 15h

Oukil, Abbid, Mirraoui, Baâziz

USMMH-ESMK, 15h

Bousster, Hamou, Hassi, Benzohra

USMB-ABS, 15h

Ghorbal, Seradj, Cherchar, Nader

JSMB-MCS, 16h

Abid Charef, Tamen, Boulfelfel, Aït Ameur

CRBAF-ABM, 15h

Necib, Meghelout, Benacer, Boumaza

WAT-OM, 15h

Houassnia, Boulkrinet, Badache, Bouferioua

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. MCS

20

10

06

02

02

12

04

+08

2. JSMB

18

10

05

03

02

17

10

+07

3. OM

18

10

05

03

02

13

06

+07

4. USC

17

10

05

02

03

12

10

+02

5. USMB

16

10

04

04

02

16

12

+04

6. RCR

14

10

04

02

04

10

10

00

7. ABS

14

10

04

02

04

08

09

-01

8. CABBA

14

10

04

02

04

11

13

-02

9. DRBT

14

10

04

02

04

08

10

-02

10. CAB

13

10

03

04

03

07

08

-01

11. CRBAF

12

10

03

03

04

10

09

+01

12. WAT

12

10

03

03

04

08

07

+01

13. ASK

12

10

03

03

04

11

15

-04

14. ESMK

10

10

02

04

04

10

13

-03

15. USMMH

09

10

03

00

07

08

16

-08

16. ABM

06

10

01

03

06

06

15

-09

12 e journée ABS USMMH OM CAB USC ASK ESMK RCR MCS WAT JSMB CRBAF

12 e journée

ABS

USMMH

OM

CAB

USC

ASK

ESMK

RCR

MCS

WAT

JSMB

CRBAF

SDRBT

CABBA

ABM

USMB

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

SDRBT CABBA ABM USMB PROCHAINS RENDEZ-VOUS 13 e journée RCR MCS ASK ESMK CAB USC

13 e journée

RCR

MCS

ASK

ESMK

CAB

USC

USMMH

OM

USMB

DRBT

CABBA

ABM

CRBAF

ABS

WAT

JSMB

www.competition.dz

Vendredi 7 novembre 2014

11 e JOURNÉE LIGUE 2

19

Vendredi 7 novembre 2014 11 e JOURNÉE LIGUE 2 19 RCR 15h USC Les Relizanais ne

RCR

15h

USC

Les Relizanais ne jurent que par la victoire

C’est cet après-midi, à partir de 15h00, que les protégés de Benyellès affronteront l’équipe des Chaouia pour le compte de la 11 e journée de Ligue 2 Mobilis dans un match explosif, qui promet beaucoup de suspense.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Ce choc entre le sixième et le quatrième au classement général, avec trois points d’écart, sera arbitré par Amalou, Azrine et Bourouba et aussi l’occasion, pour les locaux, de renouer avec la victoire, après la dernière contre-performance de Médéa et d’ajouter trois autres points à leur capital, tandis que les visiteurs essayent de leur côté de confirmer leur dernier bon résultat contre le WAT.

Rapidité et vivacité La der- nière séance d’hier matin effectuée sur le terrain de Oued Rhiou a été quasiment consacrée au travail de rapidité et de vivacité. En effet, pas

au travail de rapidité et de vivacité. En effet, pas moins de cinq exercices dédiés à

moins de cinq exercices dédiés à cet aspect, avec ou sans ballon, et des fois avec des obstacles en guise de joueurs pour les contourner rapide- ment puis revenir à la place initiale le plus vite possible. Une manière d’inciter les joueurs à travailler la rapidité d’exécution et les automa- tismes liés à ce mécanisme.

Mokhtar et Benacer Au RCR on annonce des absences, notamment en défense et en attaque, le coach verra son duo, Mokhtar Hichem-Benacer Billel non concerné par cette rencontre. Le pre-

mier, blessé, vient tout juste de com- mencer à courir, alors que le second purge un match de suspension, après le carton rouge reçu face à l’OM.

Merzougui Muet lors du der- nier match contre Médéa, Kheireddine Merzougui espère renouer avec les buts à l’occasion de la réception de l’US Chaouia, à Oued Rhiou. Le meilleur buteur des Lions compte actuellement six buts en dix matches. Il voudrait naturel- lement augmenter son capital buts. B. B.

Les supporters se préparent à envahir le stade

Les supporters du RCR s’apprêtent à se déplacer en grand nombre à Oued Rhiou cet après-midi à l’occasion de la réception de l’US Chaouia. Il semblerait que la dernière défaite n’ait pas affecté les fans des Lions qui comptent se déplacer au stade pour soutenir le club. Toujours est-il, un petit nombre seulement de supporters sera admis au stade, du fait de la capacité des tribunes du stade de Oued Rhiou.

Mise au vert à El Hocine…

Après la dernière séance d’entraîne- ment d’hier matin, le technicien reliza- nais a donné rendez-vous à ses joueurs à l’hôtel de Belacel, pour une mise au vert, le lieu souvent choisi pour s’y ins- taller.

Aoued : «Se méfier des Chaouis»

Comment se déroule votre préparation pour le Chaouia ?

Je ne vous cache pas qu’on se prépare dans

de bonnes conditions et le fait de le faire à Oued Rhiou est déjà un avantage pour nous, car cela nous aidera à avoir nos repères sur le terrain. Cette rencontre sera difficile, comme toutes les autres qu’on a jouées jusqu’à présent

à domicile, et on doit

rester bien concentrés.

présent à domicile, et on doit rester bien concentrés. sermonner tout en vous mettant en garde

sermonner tout en vous mettant en garde contre cette équipe de l’USC…

C’est une bonne chose pour nous d’être corrigés par l’entraîneur et on doit toujours se remettre en cause, et il faut aussi se méfier de cette équipe de l’USC, et si on arrive à gérer la rencontre, la victoire ne pourra nous échapper.

Vous semblez confiant pour ce match…

Nous respectons notre adversaire

au même titre que les autres

équipes, mais les trois points reste- ront à Oued Rhiou et on doit enchaîner une série de bons résul- tats, à commencer par la rencontre

d’aujourd’hui.

B. B.

D’autant plus que votre adversaire reste sur un bon résultat en déplacement…

La pression sera sur notre équipe, contrai- rement à notre adver- saire qui n’a rien à perdre dans cette ren- contre, après qu’il a réalisé de bons résul- tats. Les équipes qui viennent à Oued Rhiou se regroupent derrière et jouent le contre, ce qui rend notre tâche di?cile.

Qu’appréhendez-vous dans cette rencontre ?

Sincèrement on n’appréhende rien, même si on s’attend à a?ronter une bonne équipe des Chaouia, qui a réalisé de bons résultats en dépla- cement jusqu’à présent. Cette ren-

contre se jouera sur notre terrain et on ne doit laisser aucun point, pour faire le plein à domicile. Je demande

à nos supporters de nous soutenir

durant toute la rencontre et on saura leur o?rir la victoire.

Le coach n’a pas manqué de vous

WAT

15h

OM

Un rendez-vous à ne pas manquer

Même si la rencontre qui opposera la JSMB au MCS constituera le grand choc de la 11e journée de la L2 Mobilis, il n’en demeure pas moins que le match qui opposera le WAT à l’OM sur la pelouse du stade Akid Lotfi de Tlemcen sera d’une grande importance pour les deux protagonistes.

De notre correspondant

ABDELKRIM ZOUBIR