Vous êtes sur la page 1sur 4

Les 9 fautes graves de l’insuccès en art et litérature

1- FAUTE GRAVE: - Travailler sur plusieurs genres à la fois sur une grande
periode

RESOLUTION: - Au contraire il faut se resigner a faire un seul genre,un


seul style,sur une large periode: c’est a dire 6 mois a un 1 an.Puis changer si l’on
veut.Travailler suivant des periodes c’est vital.

2- FAUTE GRAVE: - Ne pas faire une vingtaine d’oeuvres semblables et


cohérentes sur le plan stylistique et concernant un seul sujet

- Et une vingtaine de chapitres coherents et sur un même sujet en


litterature ; le chapitre contenant au moins 10 pages.

RESOLUTION: - La volonté est tout dans ce domaine : il faut avoir la


volonté tenace de réaliser vingt oeuvres de facture semblable en vue d’une
exposition qui se maintien et vingt chapitres d’écriture qui on une relation étroite
entre eux en vue d’une publication.

3 - FAUTE GRAVE: - Les idées toujours éparpillées sur plusieurs thèmes et par
conséquent sur plusieurs medias feuilles et agenda introuvables

RESOLUTION: - On est d’accord que l’artiste est un peu libre d’esprit et


non organisé, ceci aide peut être dans la creation initiale des idées et projets. Il y a
beaucoup de choses qui nous intéressent, mais il est urgent de se systematiser et
d’arranger les choses en vue d’un grand événement qui nousnous tient à coeur;
dans notre cas une exposition ou une publication.ça peut etre un mélange des
deux événements mais il nous faut la realisation finale de preparer cette sacree
exposition ou cette publication de livre,de la realiser en fin de compte.

Se contenter d’un seul theme pour un seul delai.Faire un


focus fou et maladif pour ce delai ou cette realization. Ne plus ajourner le travail
manuel, car l’art et la literature ne sont que des habiletes manuelles.commencont
le travail des aujourd’hui,pour atteindre ce but d’exposition ou de publication dans
trios mois,6 mois au plus.

4 - FAUTE GRAVE: - PERDRE LA CONCENTRATION ET TRAVAILLER SUR


PLUSIEURS PROJETS QUI N’ONT PAS DE RELATION DIRECTE AVEC L’EXPOSITION OU
LA PUBLICATION A LA QU’ELLE ON ASPIRE

- RESOLUTION: - C’est simple: tout Artiste est collectionneur par nature.


Supposons qu’on est en train de faire notre plus grande collection d’objets rares et
qu’on est si interesse a la realiser et a la rechercher les objets et elements qui vont
la composer qu’on oublie meme de prendre les repas et de dormir. Seulement cette
fois ci c’est nous meme qui vont la fabriquer de nos propres mains.Et on va s’y
mettre de telle maniere qu’on va oublier tout ce qui nous interesse , ou qui nous a
interessre jusqu’a maintenant de ci et de la et qui nous a fait perdre le temps
precieux pour la realisere et d’en sortir unique et premier.On va cesser de batifoler
par-ci et par-la pour se concentrer sur cette unique et superbe collection qu’on va
faire. On va oublier qu’on aime telle ou telle chose dans la vie (excepter bien sur
notre partenaire!)pour Se canaliser et ramer suivant le seul cours d’eau , qui va
nous emmener a un grand lac si beau et non a la cascade qui va nous tuer. Et
quand on arrivera a ce lac il sera si unique qu’on ne pensera meme pas a le quitter.

5 - FAUTE GRAVE: - NE PAS PERDRE EN COURS D’EXECUTION LE FACTEUR


TEMPS.

- RESOLUTION : - Il ne faut pas se laisser aller a la reverie meme si on est


seul dans son ilot d’idees ou reelement sur un ilot inconnu des caraibes!

On en a trop fait la vie finit et l’art ne finit jamais

UN CALENDRIA DOIT ETRE TOPUJOURS PRWESENT A NOS YEUX,ETRE


SYSTEMATIQUE EST LA FACULTE QU’ON LES SCIENTIFIQUES ET LES
MATHEMATICIENS, POUR REALISER DE GRANDES CHOSES,DANS CETTE QUETE DE
TROUVER LE MEILLEUR DE NOU MEME EN VUE DE NOUS PROVER AUX AUTRES ET
DE MONTRER NOS CAPACITE LA SYSTEMATISATION DE NOTRE TRACVAIL
ARTISTIQUE DOIT ETRE LA PREMIERE CHOSE A CONSIDERER SINON C’EST L’ECHEC
TOTALE ENVUE DU DELAI Q’ON C’EST FIXE; SANS ORGANISATION SANS PROPRETE
SANS SYSTEME ET CALENDRIER BIEN DEFINIT QU’ON DOIT SUIVRE ET QU’ON C’EST
NOUS MEME MIS EN PLACE OU BIEN QUE LA GALLERIE OU LA MAISON D’EDITION
NOUS A FIXE LE TRAVAIL DE CE PROJET PEUT PRENDRE DES ANNES SANS ETRE
FINIT.

Une des plus efficacies des tactiques que les ecrivains ,ou les editeurs ont inventes ,
et celle de la proposition e publication avant meme la realization de l’oeuvre: on
propose a l’editeur une idée de livre originale et on ecrit les deux premiers
chapitres ou meme les deux pages de l’histoire, avec peut etre un plan des
chapitres qu’on va ecrire . Et si l’editeur est convaicu par cette idée originale du
livre et5 du style de la premiere page il ridige un contrat,qui va oblige l’ecrivain a
se cocentrer et a travailler .

Parceque en realite on ne travaille et on ne donne de nous meeme que sous


pression et il n’y a que 2 pressions qui nous pousse a terminer un travail; la peur
de ne pas finir a temps et la peur de perdre son argent.

Cette technique je l’ai experimente avec une gallerie ou j’ai realiser une de mes
expositions:
Je suis de nature nonchalente en ce qui concerne l’execution finale de mes oeuvres
picturales et mes sculptures.J’ai contacter la gallerie d’apres une annonce qu’elle
avait faite a la tele dans un programe .Onc’est mis d’accord que lavienne voir mon
travail a l’aatelier.Une fois qu’elle a revue l’ensemble de mes oeuvres déjà
reakisees., elle m’a proposer de signer un contrat mais si je commence une
exposition specialement cocue pour sa gallerie.

6 - FAUTE GRAVE: - PRENDRE UNE AUTRE DIRECTIVE DE CREATION EN COURS


DE ROUTE! EN D’AUTRE TERME SE PERDRE ET RECOMMENCER LE TRAVAIL DE
NOUVEAU SUR UN AUTRE THEME.

- RESOLUTION : - Avant toute chose le Dessin! Les esquisses et les dessins


finis sont les meilleurs guide pour etre sur qu’on est sur le bon chemin : beaucoup
de dessins au debut pour la realization des oeuvres finies.

Beaucoup d’esquisses de pages et des paragraphes memes eparpilles pour arriver


a l’oeuvre d’une seule traite ce qui implique la Chose la plus importante qu’on doit
surmonter:

7 - FAUTE GRAVE: - ETRE DANS LE DOUTE

- RESOLUTION : - A un moment donne il faut faire un choix ,et le plus vite


sera le meilleur.

Bien sur on va me dire que beaucoup on realize de grandes oeuvres vers la fin des
delai .

Et que beaucoup d’artistes ne travil qu’une semaine avant la presentation de


l’oeuvre.Mais il faut voir dans ses propos la validitev de travailler avant une
semaine ou peu de temps avant une presentation de l’oeuvre.on peut faire des
retouches on peut faire des continuation mais les chapitres initiaux et les oeuvres
maitresses sont déjà realisees sinon en dessins et esquissea finies.N’oublions pas
que l’art est une oeuvre manuellequi demande assez de temps pour se reLISEER
EFFECTIVEMENT ET AVOIR SA PRESENCE MATERIELLE.

8 - FAUTE GRAVE : - EN COURS DE LA REALISATION EFFECTIVE DE L’EXECUTION


FINALE , FAIRE A SA GUISE ET SORTIR DU DESSIN TRACE

- RESOLUTION : - ON TRACE LES DESSINS PRILIMINAAIRE MAIS AUSSI ON LES


EXECUTES SOIGNESEMENT SUR PAPIERS POUR VOIR UN PEU A QUOI VA
RESSEMBLER LA FINALE. Il est vraiment inutile après tant de travail munitieux
d’executer les oeuvres en grand sans suivre systematiquement le dessin fini.en
literature il faut se conformer aux paragraphes et lignes déjà formees
soigneusement au cours de notre recherché ou de notre preparation des
paragraphes.Comme on l’a dit avant ,l’oeuvre peut dans certain vcirconstances de
creation se faire d’un seul trait d’une seule traite .Mais meme les auteurs qui ont
déjà experimente cette facon de travailler avait au paravant prepares autre chose
que ce soit bon ou mauvais a leurs yeux.Cette exeption dans la creation est peut
etre l’essence meme de l’acte de creer.Dieu lui meme n’a pas fait des dessins pour
faire le monde .Il a trouver a chaque phase que c’etait beau et il a continuer
jusqu’a la fin en une semaine,pour arriver a l’apogee de sa creation qui est la
creation humaine.et il s’est arreter la.

9 - FAUTE GRAVE : - NE PLUS SAVOIR OU S’ARRETER NE PAS PRENDRE UNE


DECISION.

- RESOLUTION : - LE CHOIX EST LE PREMIER ATOUT DE LA REUSSITE EST


C’EST LA PREMIERE CRITERE D’UN ARTISTE.CEUX QUI NE LE SONT PAS NE PEUVENT
PAS CHOISIR ET VITE.

Il faut savoir choisir a son proper gout sans tomber sous l’emprise des autres.IL
FAUT TTOUT SIMPLEMENT FAIRE A SA GUISE CREER ASA GUISE SANS PRENDRE
AUCUNE AUTRE CONSIDERATION QUE CE QUI NOUS TOUCHE DANS CETTE PERIODE
DE NOTRE CREATION ET EN S’AVEUGLANT EXPRES AUX GOUT DESAUTRES SINON
L’OEUVRE NE SERA JAMAIS ORIGINALE ET UNIQUE.