Vous êtes sur la page 1sur 7

Elevage Ovin

ANSEJ

Elevage Ovin 2010
Elevage Ovin
2010
Elevage Ovin ANSEJ Elevage Ovin 2010 FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l’activité : Elevage

FICHE TECHNIQUE

Intitulé du métier ou de l’activité : Elevage Ovin

 

Codification NAA :

AA

01 23

Codification Agriculture :

55

Codification ONS :

01.22

Codification Artisanat : /

Codification CNRC :

101 112

Inscription de l’activité : CNRC ou Chambre d’agriculture.

 

Type d’autorisation :

Agrément d’élevage en bâtiment et certificat sanitaire délivrés par l’inspection vétérinaire.

Pour l’activité de l’élevage, vente, transit, des ovins, il est exigé les autorisations suivantes, selon le nombre d’animaux :

a) Autorisation du Wali (AW) : plus de 1 000 animaux

 

b) Autorisation du président de l’assemblée populaire communale

(APAPC) : de 250 à 1 000 animaux

 

c)

Déclaration auprès du président de l’assemblé (D) : moins de 250

animaux

DESCRIPTION DE L’ACTIVITE

Activité relevant des élevages des ruminants qui consiste à conduire et à entretenir un élevage d’ovins dans le but d’assurer une production de viande et du lait pour la consommation alimentaire, et la production de la laine et de la peau pour l’habillement

Réglementation en vigueur:

Loi n°10-13 du 23 Moharram 1432 correspondant au 29 décembre 2010 portant loi de finances pour 2011 : Art 43 : « tout éleveur est tenu de souscrire et de faire parvenir, à l’inspecteur des impôts du lieu d’implantation de l’exploitation, au plus tard le 30 avril de chaque année. délai de souscription de la déclaration de revenus ».

Décret exécutif n°96-63 du 7 Ramadhan 1416 correspondant au 27 janvier 1996, définissant les activités agricoles et fixant les conditions et les modalités de reconnaissance de la qualité d'agriculteur.

Décret exécutif n°04-82 du 26 moharram 1425 correspondant au 18 mars 2004 fixant les conditions et modalités d'agrément sanitaire des établissements dont l'activité est liée aux animaux, produits animaux et d'origine animale ainsi que leur transport.

Elevage Ovin

ANSEJ

Elevage Ovin 2010
Elevage Ovin
2010

Loi n°04-08 du 14 août 2004 relatif aux conditions d’inscriptions au registre de commerce (CNRC).

Décret exécutif n°03-453 du 07 chaoual 1424 correspondant au 01 décembre 2003, modifiant et complétant le décret exécutif 97-41 du 18 janvier 1997, relatif aux conditions d’inscriptions au registre de commerce (CNRC).

Décret exécutif n° 06-119 du 12 Safar 1427 correspondant au 12 mars 2006 modifiant et complétant le décret exécutif n° 95-66 du 22 Ramadhan 1415 correspondant au 22 février 1995 fixant la liste des maladies animales à déclaration obligatoire et les mesures générales qui leur sont applicables.

Formation de base et aptitudes requises :

Diplôme : CAP en élevage des ruminants. ou

savoir-faire à valider par les établissements de la formation professionnelle locaux ou par la chambre de l’agriculture de la wilaya

PRODUCTION

Liste des équipements:

Brebis de race

Béliers de race

Mangeoires

Abreuvoirs

Râteliers

Accessoires :

Boite à pharmacie

Chariot d’aliments

Réservoir d’eau.

brouette

Balance.

Cisailles (pour la tonte)

Seaux, biberons,

Bidons, Balais, fourches

Trayeuse, compresseur, système de réfrigération

Cuve pour le recueil du lait.

Matériel de nettoyage et de désinfection

Matériel contre incendie (extincteurs).

Tenue professionnelle (Combinaison pour l’éleveur, bottes, gants, masque et tablier pour la mise à bas).

Elevage Ovin

ANSEJ

Elevage Ovin 2010
Elevage Ovin
2010

Matières premières et fond de roulement :

Sacs d’aliments pour bétail (fourrages, céréales, sels minéraux

)

Rouleaux de paille pour la litière

Produits d’hygiène et de désinfection

Produits phytosanitaires

Processus de production :

L’éleveur doit assurer les tâches suivantes :

- Préparer les bâtiments et les équipements d’élevage.

- Mettre en place et faire le tri d’ovins (marquer les bêtes aux oreilles).

- Effectuer des opérations agricoles (semis, récolte, …) et de stockage de l’alimentation animale.

- Procéder à l’alimentation (seau, biberon, remplissage des mangeoires et des abreuvoirs, machines d’allaitement, …).

- Déterminer les rations alimentaires selon les besoins physiques et physiologiques des animaux.

- Préparer et réaliser la traite manuellement ou mécaniquement (lavage des pis, branchement aux trayons, mettre en marche les trayeuses, stockage du lait).

- Procéder à l’élevage (répartir les animaux dans des locaux d’élevage ou en plain aire).

- Organiser la reproduction d’ovins.

- Identifier les besoins en renouvellement ou diversification des espèces d’un élevage selon les objectifs de production.

- Assister les animaux lors des mises bas et prodiguer les premiers soins aux nouveau-nés.

- Nettoyer et désinfecter les locaux d’élevage (tenir les étables propres en changeant quotidiennement la paille des litières), les installations et matériels.

- Réaliser les opérations de récolte et de stockage des fourrages.

- Réaliser la tonte d’ovins et transférer la laine brute vers la zone de stockage pour transformation ou conditionnement.

- Surveiller l’état sanitaire et le comportement du troupeau et appliquer les mesures correctives (traitement antiparasitaire, isolement, …).

- Dispenser les soins préventifs ou curatifs aux animaux.

- Renseigner les supports de suivi d’exploitation (pesée des animaux, résultats d’analyses,…) et les transmettre au vétérinaire.

- Commercialiser les produits issus de l’élevage.

Elevage Ovin

ANSEJ

Elevage Ovin 2010
Elevage Ovin
2010

Remarques :

Compétences et aptitudes requis:

Pathologies animals

Procedures de nettoyage et de désinfection

Réglementation sanitaire

Règle de sécurité

Normes environnementales

Techniques de contention animale

Techniques d’approche et de manipulation des animaux

Techniques d’élevage.

Les brebis, très prolifiques, font deux portées (un à deux agneaux par portée) par ans. Elles atteignent leur maturité sexuelle entre six (6) et huit (8) mois (généralement il faut qu’elles aient un (1) an pour les laisser se reproduire afin d’éviter les accidents dus aux grossesses précoces).

Les brebis ont une période de gestation de cinq (5) mois.

Les béliers atteignent leur maturité sexuelle entre quatre (4) et six (6) mois.

Un troupeau de brebis est fécondé par un seul bélier.

L’espérance de vie moyenne d’un mouton est de dix (10) à douze (12) ans.

L’état général des moutons en pâture commence à se dégrader lentement à partir de quatre (4) ans.

Produits finis :

Ovins destinés à l’abattage pour obtenir de la viande (préparés à la boucherie, à la transformation agro-alimentaire de production de pâté) Des brebis et des béliers destinés pour fournir d’autres élevages. La laine destinée aux accessoires de l’habillement. Le lait pour la l’alimentation humaine (fabrication de fromage) La peau employée dans la maroquinerie Engrais biologiques (les déjections mélangées avec les débris de la litière).

Elevage Ovin

ANSEJ

Elevage Ovin 2010
Elevage Ovin
2010

IMPORTANT

Cette activité peut être conduite en zone rurale ou suburbaine, alimentée en eau potable et en électricité.

L’implantation (le site) : Le respect de la distance règlementaire vis-à-vis des tiers, pour limiter les nuisances (bruits, odeurs)

Les établissements d’élevage doivent être conçus et équipés de façon à assurer le bien-être des animaux et à les protéger contre les intempéries : pluies, chaleur,… et contre leurs ennemis notamment les prédateurs (serpents, chiens, …). Ils doivent être construits avec des matériaux lisses et étanches faciles à nettoyer et rendant aisée l’application des mesures de désinfection.

Le bâtiment doit être construit en dur, équipé d’électricité et raccordé au réseau d’AEP et d’assainissement. Il faut prévoir un espace pour l’entreposage de l’aliment et des produits d’entretien et de soins. Le bâtiment doit être équipé d’un plancher antidérapant

Les moyens de transport d’animaux doivent être conçus et équipés de façon à préserver leur vie et leur bien- être.

Les moyens de transport d’animaux, ou de produit d’animaux ou d’origine animale doivent être identifiés par l’autorité vétérinaire, par l’attribution d’un document portant les références de cette identification.

Parmi les risques induits par l'exposition directe et/ou indirecte aux pesticides, l’éleveur peut être contaminé par les antiparasitaires

Consulter les guides de prévention, pour réduire les risques,

Porter des masques et des équipements de protection individuelle (EPI),

Appliquer les mesures d’hygiène et de sécurité et respecter les normes environnementales et les impératifs de production.

Parmi Les maladies ovines à déclaration obligatoire :

La fièvre catarrhale du mouton

La fièvre aphteuse

La brucellose d’ovin

La rage

L’avortement enzootique des brebis

Eviter de laisser un ovin atteint d’une maladie de trainer au milieu d’autres ovins. Cela empêchera de contaminer les ovins sains.

Les ovins ont besoin d’une bonne litière bien propre, donc il faut renouveler progressivement la litière. Une hygiène rigoureuse et raisonnée contribue à éviter les maladies et les parasites.

La conduite de la reproduction prend en compte l’ensemble des facteurs biologiques et techniques que l’éleveur doit connaître et analyser pour que la reproduction de son troupeau réponde à la fois à l’organisation de son travail et au niveau de revenu qu’il se fixe.

Elevage Ovin

ANSEJ

Elevage Ovin 2010
Elevage Ovin
2010

EMPLOIS

Nombre d’emplois à créer : Deux (2) emplois au Minimum

Recommandations particulières pour le BUSINESS PLAN

Le fond de roulement pour l’activité de l’élevage doit intégrer toutes les dépenses pendant un cycle d’exploitation. Il est évalué pour un cycle de production et les capacités des moyens de productions :

Aliments, frais vétérinaires, litière, transport, eau, électricité et gaz, et produits d’entretien.

Un élevage est encore rentable si la dépense en aliments représente 60% à 65% des dépenses de production.

Le promoteur souhaitant investir dans cette activité doit pouvoir répondre aux cinq questions suivantes :

I Quoi ? : Quels sont les produits fournis ?

a.Quelles sont les forces de vos produits ? Et leurs faiblesses ?

b. Quelle importance attribuez-vous à la gestion de la qualité ?

c.Qu'avez-vous prévu pour faire évoluer vos produits ?

II A qui ? Qui sont mes clients ?

a. Qui sont les principaux clients potentiels ? Et où se trouvent-ils?

b. Quelles sont vos principales cibles ? (critères géographiques, démographiques, autres.)

III

caractéristiques ? a . Y a t il des effets de monopole? b . Quels sont les caractéristiques de vos concurrents en terme : de qualité de produit, prix pratiqué, leur politique commerciale ?

leurs

Concurrence ?

Quels

seront

mes

concurrents

et

c .Sur quel argument allez-vous vous appuyez pour vous différenciez par rapport à vos concurrents ?

IV Comment ? Comment le client potentiel va-t-il connaître mon produit ?

a.Quels moyens publicitaires (affiches, mailing, flyers, annonces, etc.) et de promotion utilisez-vous ?

b. Quelle est votre politique de commerciale (directe, indirecte, intensive, personnalisée, etc.) ?

c.Comment pensez- vous stimuler vos clients ?

V A quel prix ? Comment ai je fixé mon prix, est-il concurrentiel ?

a. A quel prix proposez-vous vos produits ?

b. Quelle est votre stratégie en matière de prix ?

c. Comment procédez-vous pour différencier vos prix ?

Elevage Ovin

ANSEJ

Elevage Ovin 2010
Elevage Ovin
2010

LIENS UTILES

Pour toute information utile à l’activité, pour tout conseil, s’adresser à la Chambre de l’Agriculture et à la Direction des Services Agricoles de la wilaya d’implantation de l’activité.

D’autres institutions sont susceptibles d’apporter un appui tels que :

L’institut technique des élevages qui a pour vocation la formation, l’orientation des éleveurs et l’appui technique à la production animale en Algérie, dispose de huit fermes démonstratives, de deux laboratoires régionaux et de représentation régionales

Site Web: www.itelv.dz

Ministère de la Formation et de l'Enseignement Professionnel Adresse : Rue des frères Aîssou Ben Aknoun, Alger. Tél : 021 91 15 03 / 021 91 16 42 Fax : 021 91 22 66 E-mail : contacts@mfep.gov.dz

Centre National du Registre de Commerce Adresse : Route nationale N°24 Lido Bordj El Kiffen, BP N° 1816120 Algerie. Tél : 021 20 10 28 / 021 20 55 38 Fax : 021 20 19 71 Site Web : www.cnrc.org.dz

Caisse Nationale de Mutualité Agricole CNMA Adresse : 24 Boulevard Victor Hugo Alger Tél : 021 74 33 28 / 021 74 35 31 Fax : 021 73 34 97 Site web : www cnma.dz

Coopératives Locales.