Vous êtes sur la page 1sur 4

L'imagerie par résonance magnétique : IRM

Définition

Types d'IRM
- IRM abdomino-pelvien
- IRM cardiaque
- IRM cérébrale
- IRM de la thyroïde
- IRM du rachis
- IRM hépatique
- IRM hypophysaire
- IRM mammaire

Préparation à l'examen

Définition

L'imagerie par résonance magnétique ou IRM est une technique d'imagerie qui est basée sur la
résonance magnétique des atomes d'hydrogènes contenus dans l'eau des cellules de l'organisme sous
l'action de certaines ondes de radio fréquence.

Elle permet l'examen des différents organes en coupes dans trois plans.

L'examen peut nécessité parfois l'injection d'un produit de contraste, le gadolinium (substance
paramagnétique).

Les types d'IRM

IRM abdomino-pelvien

Principe

• Permet de visualiser les structures pelviennes (utérus, ovaires, vessie prostate, tube
digestif, ligaments, muscles et ganglions) et les éléments vasculaires (artères et veines).
Objectifs

• Préciser un diagnostic, après une échographie et un scanner.


• Evaluer l'extension des tumeurs pelviennes (rectum, utérus, ovaire, prostate …).
• Surveillance après un traitement chirurgical ou par radiothérapie.

IRM cardiaque

Principe

• Permet de visualiser les structures cardiaques (myocarde, péricarde, …) et les gros


vaisseaux (aorte, veine cave, artères et veines pulmonaires).

Objectifs

• Faire un bilan précis des insuffisances cardiaques (après une radiographie


conventionnelle et une échographie) et des cardiopathies congénitales, des péricardites, des
tumeurs cardiaques,…
• Bilan de référence avant une intervention chirurgicale de certaines maladies du cœur.

IRM cérébrale

Principe

• Permet de visualiser les deux parties du cerveau, superficielle et profonde, ainsi que les
cavités intra-cérébrales avec leur contenu (liquide céphalo-rachidien), et la vascularisation
veineuse et artérielle du cerveau.

Objectifs

• Rechercher la localisation et la nature des anomalies du cerveau ou de ses vaisseaux, à


l'origine de symptômes neurologiques permanents ou transitoires.
• Explorer une anomalie détectée au scanner cérébral.

IRM de la thyroïde

Principe

• Permet de visualiser la glande thyroïdienne.

Objectif

• Etudier la thyroïde devant l'existence d'anomalies biologiques ou hormonales faisant


suspecter un dysfonctionnement thyroïdien.

IRM du rachis

Principe
• Permet de visualiser les structures vertébrales et paravertébrales rachidiennes
(vertèbre, disque intervertébral, ligaments, muscles) et les éléments du système nerveux
qu'elles contiennent (moelle épinière et racines nerveuses).

Objectif

• Rechercher des anomalies de la moelle et des vertèbres devant des signes neurologiques
particulièrement évocateurs.

IRM hépatique

Principe

• Permet de visualiser l'anatomie et la vascularisation du foie.

Objectif

• Préciser la nature de certaines anomalies du foie, détectées à l'échographie ou au


scanner.

IRM hypophysaire

Principe

• Permet de visualiser l'hypophyse.

Objectif

• Etudier l'hypophyse devant l'existence d'anomalies biologiques ou hormonales faisant


suspecter un dysfonctionnement de l'hypophyse, le plus souvent à la présence d'un adénome.

IRM mammaire

Principe

• Permet de visualiser les glandes mammaires.

Objectif

• Compléter et préciser l'exploration de certaines anomalies du sein détectées à la


mammographie. Ce n'est pas un examen de dépistage.

La préparation à l'examen

• Oter tout objet métallique : bouton, barrettes de cheveux, bijoux, pierçings, montre,
clefs, cartes à bande magnétique, téléphone portable.
• Information du patient :
o Durée de l'examen : 45 minutes.
o Examen impressionnant :

 Lit se déplaçant dans un arceau. Attention si patient claustrophobe, prévoir une


prémédication.
 Inconfort lié à la nécessité de rester parfaitement immobile en position allongée
sur le dos.
 Bruyant.
 Communication avec les soignants par des micros.

o Examen non douloureux, mais sensation de chaleur lors de l'injection du produit de


contraste.