Vous êtes sur la page 1sur 56
GESTION DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS GUIDE OPÉRATEUR 3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07
GESTION DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS GUIDE OPÉRATEUR 3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07
GESTION DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS GUIDE OPÉRATEUR 3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07
GESTION DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS GUIDE OPÉRATEUR 3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07
GESTION DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS GUIDE OPÉRATEUR 3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07
GESTION DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS GUIDE OPÉRATEUR 3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07
GESTION DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS GUIDE OPÉRATEUR 3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07
GESTION DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS GUIDE OPÉRATEUR 3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07
GESTION DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS GUIDE OPÉRATEUR 3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

GESTION DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS

GUIDE OPÉRATEUR

GESTION DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS GUIDE OPÉRATEUR 3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

Etat

VALIDE

12/09/2005

Titre court

SAUVGOP

Tous droits réservés. Toute transmission et reproduction de ce document ainsi que son utilisation et communication de son contenu sont illicites sans autorisation écrite par Alcatel.

2 / 56

et communication de son contenu sont illicites sans autorisation écrite par Alcatel. 2 / 56 3BW

3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

Sommaire

Sommaire

Préface

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

7

1 Organisation des

données

dans le commutateur

 

9

1.1 Chargement initial

des données dans

le commutateur

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

10

1.2 Données

liées

à la

 

supervision et à la

gestion du système

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

12

1.3 Données

liées

aux applications téléphoniques du commutateur

 

13

 

1.3.1

Types des données

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

13

1.3.2

 

Fichiers et archives

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

14

1.3.3

Bibliothèque bureau

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

15

1.4 Contenu des disques de la SMM

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

17

 

1.4.1

Disque de sauvegarde ou de

maintenance

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

17

2 Outils de gestion des sauvegardes et des

restaurations

.

.

.

.

.

.

.

.

.

19

2.1 Architecture

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

20

2.2 Outils de gestion

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

23

 

2.2.1 Terminaux d’exploitation-maintenance

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

23

2.2.2 Mode

graphique

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

23

2.2.3 Mode

commande

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

24

3 Les sauvegardes

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

25

3.1 Types de sauvegardes

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

26

3.2 Principes des sauvegardes

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

28

 

3.2.1

Rappel sur les périodicités préconisées

 

28

3.2.2

 

Stabilisation des données

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

29

3.3 Sauvegarde

 

des

archives en X

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

29

3.4 Sauvegarde

des

données

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

31

 

3.4.1

Sauvegarde

sur

le disque de l’OMT

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

31

3.4.2

 

Sauvegarde

sur

cartouches de streamer

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

31

3.5 Sauvegarde

 

du système complet

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

33

 

3.5.1

Sauvegarde

sur

 

le disque de l’OMT

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

33

3.5.2

 

Sauvegarde sur un disque de sauvegarde (par rotation de disque)

 

33

3.5.3

4 Les restaurations

Sauvegarde

.

.

.

.

.

sur

.

4.1 Contexte des restaurations

.

cartouches de streamer . .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

35

37

38

4.2 Restauration

 

des

archives en X

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

. .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

39

4.3 Restauration

des

données

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

40

 

4.3.1

Restauration

 

à

partir

 

du

disque de l’OMT

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

40

4.3.2

 

Restauration

à

partir

de

.

cartouches de streamer

.

disque de l’OMT

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

40

4.4 Restauration du système complet

partir

partir

4.4.1 Restauration

4.4.2 Restauration

à

à

.

.

du

de

.

cartouches de streamer

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

43

43

44

4.4.3 Restauration

à

partir

.

Annexe A : Procédures et FEX associées

du

.

disque de sauvegarde .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

45

47

Abréviations

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

49

Glossaire

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

51

Index

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

53

3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

. . . . . . . . . . . . . . . .

3 / 56

Figures

Figures

Figure

1 : Chargement initial des données dans le commutateur

11

Figure

2 : Architecture pour les sauvegardes et les restaurations

21

4 / 56

11 Figure 2 : Architecture pour les sauvegardes et les restaurations 21 4 / 56 3BW

3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

Tableaux

Tableaux

Tableau

Tableau

1 : ML fonctionnelles et archives 2 : Opérations de sauvegardes par

.

.

.

type de

.

.

.

.

.

.

.

support

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

15

26

Tableau

3 : SMM

avec

coupleur

Ethernet

: périodicités

préconisées

de

sauvegardes

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

28

Tableau

4 : SMM

sans

coupleur

Ethernet :

périodicités

préconisées de

sauvegardes

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

28

Tableau

5 : Procédures associées à la gestion des données dans le MM E10

 

47

3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

5 : Procédures associées à la gestion des données dans le MM E10   47 3BW

5 / 56

Tableaux

6 / 56

Tableaux 6 / 56 3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

Préface

Préface

But de ce document

Ce guide a pour but de vous donner les informations nécessaires pour réaliser, dans le cadre de l’exploitation courante, les opérations de sauvegarde et de re- tauration de tout ou partie des données de l’Alcatel 1000 MM E10.

Ce guide ne traite pas des opérations de sauvegarde et de restaura- tion relatives aux serveurs qui pourraient équiper le MM E10.

Les DBM (dérouleurs de bande magnétique) existants restent supportés. Ils ne sont cependant pas décrits dans ce guide pour cause d’obsolescence. Vous pouvez continuer à les utiliser sans modification d’exploitation.

À qui s’adresse ce document ?

Ce guide s’adresse aux opérateurs chargés de la maintenance préventive et cor- rective du MM E10.

Les opérateurs doivent posséder une connaissance et une expérience suffisantes sur le MM E10 pour effectuer les opérations de sauvegarde et de restauration.

Contenu

Le

chapitre

1

présente l’organisation des données dans le commu- tateur.

Le

chapitre

2

présente les outils de gestion des sauvegardes et des restaurations.

Le chapitre 3

présente les principes de la sauvegarde de tout ou partie des données du commutateur.

Le chapitre 4

présente les principes de la restauration de tout ou partie des données du commutateur.

L’annexe A

liste les procédures et FEX nécessaires à la gestion des données dans le MM E10.

La liste des Abréviations

donne la forme développée de toutes les abréviations rencontrées dans ce guide.

Le Glossaire

donne la définition des termes clés appliqués à la gestion des sauvegardes et des restaurations.

3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

des termes clés appliqués à la gestion des sauvegardes et des restaurations. 3BW 84817 AAAA PCAHB

7 / 56

Préface

Documents associés

L’index

liste les mots clés.

Les documents associés à ce guide sont :

Guide du système, SYSTOCB. , SYSTOCB.

Gestion de la maintenance préventive , MPGOP. , MPGOP.

Gestion de la maintenance corrective, MCGOP. , MCGOP.

Guide des procédures d’urgence , MCURG. , MCURG.

Gestion des accès opérateur , TPGOP. , TPGOP.

Gestion de la SMM , SMMGOP. , SMMGOP.

Gestion des sauvegardes du SSP UMTS , SVSSPGOP. , SVSSPGOP.

dans les collections documentaires du PCFS et du NMC2 :, SMMGOP. Gestion des sauvegardes du SSP UMTS , SVSSPGOP. guide utilisateur SOFTWARE MANAGEMENT

guide utilisateur SOFTWARE MANAGEMENT Backup/restore&export , SWM_BR. SOFTWARE MANAGEMENT Backup/restore&export , SWM_BR.

Conventions

typographiques

Conventions

terminologiques

Les conventions typographiques appliquées dans ce guide sont :

texte en italique : titres de documents. italique : titres de documents.

texte en courier : commande tapée par l’opérateur, résultats de commandes ou messages affichés à l’opérateur. courier : commande tapée par l’opérateur, résultats de commandes ou messages affichés à l’opérateur.

le symbole ♦ signale un exemple. signale un exemple.

texte en gras : mots ou phrases devant attirer l’attention du lecteur. gras : mots ou phrases devant attirer l’attention du lecteur.

Les conventions terminologiques appliquées dans ce guide sont :

La terminologie utilisée est préconisée par les normes ITU-T et ETSI. Les abrévi- ations normalisées utilisées sont les abréviations anglaises.conventions terminologiques appliquées dans ce guide sont : La terminologie utilisée pour les sauvegardes évolue :

La terminologie utilisée pour les sauvegardes évolue :normalisées utilisées sont les abréviations anglaises. une sauvegarde de la BBU est désignée par le terme

une sauvegarde de la BBU est désignée par le terme sauvegarde des don- nées,La terminologie utilisée pour les sauvegardes évolue : une sauvegarde d’un DP est désignée par le

une sauvegarde d’un DP est désignée par le terme sauvegarde du système complet.BBU est désignée par le terme sauvegarde des don- nées, La terminologie utilisée pour les restaurations

La terminologie utilisée pour les restaurations évolue de la même façon.

8 / 56

complet. La terminologie utilisée pour les restaurations évolue de la même façon. 8 / 56 3BW

3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

1 Organisation des données dans le commutateur

1 Organisation des données dans le commutateur

Avant de gérer les sauvegardes de tout ou partie des données du MM E10, il est important de connaître l’organisation des données dans le commutateur.

Ce chapitre décrit l’organisation des données dans le commutateur.

3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

le commutateur. Ce chapitre décrit l’organisation des données dans le commutateur. 3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

9 / 56

1 Organisation des données dans le commutateur

1.1 Chargement initial des données dans le commutateur

Les données, au sens large du terme (système d’exploitation, programmes appli- catifs, données de configuration, etc.), nécessaires au fonctionnement du com- mutateur sont issues de supports externes :

lors de l’installation,du com- mutateur sont issues de supports externes : mais également, pour certaines d’entre elles, lors

mais également, pour certaines d’entre elles, lors :sont issues de supports externes : lors de l’installation, de CDP (changements de palier). Un CDP

de CDP (changements de palier). Un CDP correspond à une évolution du logiciel qui présente de nouveaux services par rapport au palier précédent.mais également, pour certaines d’entre elles, lors : de modifications ou de corrections mineures du logiciel.

de modifications ou de corrections mineures du logiciel.de nouveaux services par rapport au palier précédent. Suivant les périphériques dont vous disposez dans votre

Suivant les périphériques dont vous disposez dans votre configuration, les don- nées peuvent être :

chargées dans le commutateur à partir de supports externes locaux du type cartouches de streamer, CD-ROM ou DVD.dans votre configuration, les don- nées peuvent être : téléchargées à partir d’un terminal

téléchargées à partir d’un terminal d’exploitation-maintenance distant, via une transmission de données.locaux du type cartouches de streamer, CD-ROM ou DVD. Note : Les streamers deviennent obsolètes. Leur

Note :

Les streamers deviennent obsolètes. Leur exploitation demeure néanmoins pos- sible. Pour plus d’informations, reportez-vous au guide opérateur Gestion de la SMM , SMMGOP.

Les données issues d’un support externe sont stockées sur les disques de la SMM (station multiprocesseur de maintenance).

Les données stockées sur les disques de la SMM ne sont ensuite chargées dans les mémoires des SM (stations multiprocesseurs) qu’après une action de diffusion qui peut être :

une initialisation générale du commutateur,qu’après une action de diffusion qui peut être : une procédure particulière de diffusion (par exemple,

une procédure particulière de diffusion (par exemple, par l’utilisation de la commande opérateur CDPLA lors d’un CDP, etc.). CDPLA lors d’un CDP, etc.).

À l’issue de l’action de diffusion, le commutateur dispose alors de toutes les don- nées nécessaires à son fonctionnement.

Les données en mémoire des SM sont organisées en ML (machines logiques) qui vont exécuter les tâches liées directement ou non aux applications téléphoniques.

Remarque

Dans le cas de l’OM (logiciel d’exploitation-maintenance), certains programmes ne sont chargés qu’au moment de leur exécution.

La figure 1 illustre le chargement initial des données dans le commutateur.

10 / 56

La figure 1 illustre le chargement initial des données dans le commutateur. 10 / 56 3BW

3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

1 Organisation des données dans le commutateur

Figure 1 : Chargement initial des données dans le commutateur
Figure 1 : Chargement initial des données dans le commutateur

Les données du commutateur comprennent :

les données liées à la supervision et à la gestion du système (voir section 1.2),le commutateur Les données du commutateur comprennent : les données liées aux applications téléphoniques du

les données liées aux applications téléphoniques du commutateur (voir sectionsupervision et à la gestion du système (voir section 1.2), 1.3). Certaines données liées aux applications

1.3).

Certaines données liées aux applications initialement mémorisées dans le com- mutateur vont ensuite évoluer au gré de l’exploitation (création, modification, sup- pression de faisceaux, d’UR, de liaisons PCM, d’abonnés, etc.). Ces données sont indispensables à l’exploitation téléphonique. Leur évolution est enregistrée en permanence sur les disques de la SMM.

Sauvegarde/restauration Si les données sont stockées sur les disques de la SMM, elles doivent également être sauvegardées sur un ou plusieurs support(s) externe(s) au commutateur. C’est la phase de sauvegarde .

Les données sauvegardées sont alors disponibles pour être restaurées sur les dis- ques et dans les mémoires des SM, dans le cas de certains dysfonctionnements. C’est la phase de restauration.

3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

SM, dans le cas de certains dysfonctionnements. C’est la phase de restauration . 3BW 84817 AAAA

11 / 56

1 Organisation des données dans le commutateur

1.2 Données liées à la supervision et à la gestion du sys- tème

On entend ici par système, toutes les entités qui constituent le sous-système noyau E10. Pour plus d’informations sur la constitution du sous-système noyau E10, reportez-vous au Guide du système , SYSTOCB.

Les données liées à la supervision et à la gestion du système sont les données qui constituent les systèmes d’exploitation mis en place dans le commutateur. Elles comprennent principalement :

le RTOS (système d’exploitation en temps réel).dans le commutateur. Elles comprennent principalement : le SSOM (sous-système OM). Le SSOM est un logiciel

le SSOM (sous-système OM).: le RTOS (système d’exploitation en temps réel). Le SSOM est un logiciel supporté par la

Le SSOM est un logiciel supporté par la SMM. Il réalise l’interface entre les applications OM et RTOS. En tant que système d’exploitation de l’application OM, il offre un ensemble de services aux applications OM (gestion de traite- ment, gestion des terminaux de dialogue et des mémoires de masse, etc.).

la base de données du TMNK (noyau du réseau de gestion de télécommuni- cations).des terminaux de dialogue et des mémoires de masse, etc.). Le TMNK est un logiciel qui

Le TMNK est un logiciel qui permet la gestion des équipements via un réseau d’exploitation-maintenance, dans le cas d’une exploitation-maintenance cen- tralisée (distante).

12 / 56

Remarque

Les données du RTOS et du SSOM n’évoluent pas en exploitation courante et l’opérateur n’en a pas le contrôle. Dans le cadre de l’exploitation courante, cer- taines données du TMNK peuvent évoluer (l’opérateur peut modifier certaines données de configuration du réseau).

peuvent évoluer (l’opérateur peut modifier certaines données de configuration du réseau). 3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

1 Organisation des données dans le commutateur

1.3 Données liées aux applications téléphoniques du com- mutateur

Les données liées aux applications téléphoniques du commutateur sont stockées sur les disques de la SMM. Une fois chargées dans les mémoires des SM, elles sont organisées en ML fonctionnelles qui vont exécuter les tâches liées à la gestion de leur environnement et aux applications téléphoniques.

Les données liées aux applications du commutateur comprennent :

les logiciels système des SM avec leurs données standard et particulières,liées aux applications du commutateur comprennent : les logiciels d’applications avec leurs données standard

les logiciels d’applications avec leurs données standard et particulières.des SM avec leurs données standard et particulières, Les données liées aux applications téléphoniques du

Les données liées aux applications téléphoniques du commutateur sont re- groupées dans un ensemble appelé BBU (bibliothèque bureau) décrite à la section 1.3.3.

Logiciels système des SM

Logiciels d’applications

Les logiciels système des SM gèrent l’environnement des ML fonctionnelles. Ils permettent à ces ML de s’affranchir de toutes les tâches de bas niveau.

Les logiciels d’applications sont constitués par les archives organisées en ML fonc- tionnelles qui correspondent aux fonctions principales du commutateur (voir sec- tion 1.3.2).

Pour plus d’informations sur les ML, reportez-vous au Guide du système, SYS- TOCB.

1.3.1 Types des données

Les données liées aux applications sont de 3 types :

Données permanentes

Données

semi-permanentes

3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

permanentes,Données semi-permanentes 3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07 semi-permanentes, temporaires. Les données permanentes ne

semi-permanentes,semi-permanentes 3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07 permanentes, temporaires. Les données permanentes ne doivent jamais

temporaires.3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07 permanentes, semi-permanentes, Les données permanentes ne doivent jamais être modifiées

Les données permanentes ne doivent jamais être modifiées en exploitation courante. Les programmes constituent un exemple typique de données perma- nentes. Ces données doivent être manipulées exclusivement par le constructeur.

Les données permanentes sont identifiées par leur checksum qui doit rester con- stante pour un palier donné.

En cas d’initialisation générale du commutateur, les données permanentes sont rechargées à partir des disques de la SMM dans les mémoires des SM.

Les données semi-permanentes sont caractéristiques d’un site donné et évoluent en exploitation courante :

par des commandes opérateur (création, modification d’abonnés, de fais- ceaux, etc.), ceaux, etc.),

ou par des actions sur les services par l’abonné,courante : par des commandes opérateur (création, modification d’abonnés, de fais- ceaux, etc.), 13 / 56

modification d’abonnés, de fais- ceaux, etc.), ou par des actions sur les services par l’abonné, 13

13 / 56

1 Organisation des données dans le commutateur

ou suite à des traitements exécutés par le commutateur.1 Organisation des données dans le commutateur Elles sont mémorisées dans : des archives chargées en

Elles sont mémorisées dans :

des archives chargées en mémoire des SM,par le commutateur. Elles sont mémorisées dans : des archives mémorisées sur les disques de la

des archives mémorisées sur les disques de la SMM,dans : des archives chargées en mémoire des SM, les fichiers de l’OM. La checksum des

les fichiers de l’OM.des SM, des archives mémorisées sur les disques de la SMM, La checksum des données semi-permanentes

La checksum des données semi-permanentes n’est pas significative en soi mais peut être utilisée pour comparer des données entre elles.

En cas d’initialisation générale du commutateur, les données semi-permanentes sont rechargées à partir des disques de la SMM dans les mémoires des SM.

Données temporaires Les données temporaires évoluent constamment (par exemple, les états de circuits, les contextes d’appels, etc.). L’opérateur n’a aucun contrôle sur ces données.

La checksum des données temporaires n’est généralement pas significative.

En cas d’initialisation générale du commutateur, les données temporaires peuvent être perdues, déduites de l’environnement ou choisies par défaut.

1.3.2 Fichiers et archives

Les données mémorisées sont organisées en fichiers et archives.

Les fichiers sont constitués de données de même type (permanentes, semi-perma- nentes, temporaires) sous forme d’enregistrements de même taille. Dans certa ins cas, les enregistrements sont constitués d’articles.

On distingue principalement 2 types d’archives :

les archives système qui contiennent les fichiers système des SM (données permanentes). Leur dénomination commence par la lettre Z (par exemple, l’archive ZTR). l’archive ZTR).

Il est fréquent de nommer les archives système : archives en Z.

les archives site qui contiennent les fichiers site (données semi-permanentes). Leur dénomination commence par la lettre X (par exemple, l’archive XATR).fréquent de nommer les archives système : archives en Z. Il est fréquent de nommer les

Il est fréquent de nommer les archives site : archives en X.

Le tableau 1 liste les principales ML fonctionnelles et les archives qui les con- stituent.

14 / 56

1 liste les principales ML fonctionnelles et les archives qui les con- stituent. 14 / 56

3BW 84817 AAAA PCAHB Ed.07

1 Organisation des données dans le commutateur

Tableau 1 : ML fonctionnelles et archives

Noms de ML

 

Archives

ML

TR (ML de traduction)

ZTR et XATR

ML

TX (ML de taxation)