Vous êtes sur la page 1sur 10

Chap.

3 : Ondes électromagnétiques
1) Structure et propagation
)Contrairement aux ondes mécaniques ou acoustiques qui
impliquent la mise en mouvement d’un milieu matériel, les
ondes électromagnétiques se propagent dans le vide à une
vitesse appelée « vitesse de la lumière » : c = 3 10 8 m/s
) Une onde électomagnétique se propage
à partir d’un point source où est produit
un champ électrique oscillant :
G JJG
E = E y cos (ωt − kx ) u y
et une induction magnétique oscillante:
G JJG
B = Bz cos (ωt − kx ) u z
) La fréquence de la vibration électromagnétique (en Hertz) : f = ω/2π
) La longueur d’onde (en mètre) est donnée par : λ = c / f
G JJG JG JG
) Le vecteur d’onde est : k // Ox ⊥ E ⊥ B avec : |k|= 2π/λ
voir le site : http://www.univ-lemans.fr/enseignements/physique/02/electri/oem1.html
Ch. 3 : Ondes élecromagnétiques Détecteurs
Exemples d'utilisation

2) Les ondes électromagnétiques :


une grande famille de rayon-
nements qui se différentient par
leurs longueurs d’onde λ
) Le spectre des ondes électro-
magnétiques s’étend
depuis les Ondes radio (λ >1m)
jusqu’aux
Rayons cosmiques (λ < 10-13m),

) Au centre du spectre,
la Lumière visible (par l’œil)
n’occupe qu’un petit intervalle
de longueurs d’ondes,
depuis λ = 700 nm (rouge)
jusqu’à λ = 400 nm (violet)

) Les autres longueurs d’ondes


« invisibles » sont décelables à
l’aide de différents Détecteurs
CEA/DCom - octobre 2001 · Mentions Légales
© CEA 2002 - Tous droits réservés
Ch. 3 : Ondes élecromagnétiques

3) Onde créée par un dipôle électrique oscillant à la fréquence f


Aux instants t = 0, T, 2T, … Aux instants t = T/2, 3T/2, …
le long de l’axe Ox, le long de l’axe Ox,
le champ électrique Ey > 0 le champ électrique Ey < 0

- Ey +

x x
Ey
+ -

) Ceci n’est vrai qu’à des distances x <<λ


) Dans le domaine des ondes radio, une antenne est un dipôle oscillant
)Dans le domaine UV-visible un atome peut devenir un dipôle oscillant
Ch. 3 : Ondes élecromagnétiques

4) Polarisation d’une onde électromagnétique

)Si le champ électrique (et l’induction magnétique)


gardent une direction fixe (Ez=0 et By=0) on dit que
l’onde possède une polarisation rectiligne.
- c’est le cas d’un dipôle oscillant de direction fixe

) Si le champ E (et l’induction B) n’ont pas de direction privilégiée on dit


que l’onde est non polarisée
- cas d’un ensemble de dipôles de directions aléatoires

) Si le champ E et l’induction B tournent de


façon réguière autour de l’axe Ox on dit
que l’onde est polarisée circulairement
E y = E0 cos (ωt − kx )
Ez = ± E0 sin (ωt − kx )
-> 2 sens de rotation suivant le signe ± E0
(« circulaire droite » ou « circulaire gauche »)
Ch. 3 : Ondes élecromagnétiques

5) Sources de lumière
5-A) Rayonnement thermique : sources à incandescence

) un corps matériel, porté à haute température,


émet un rayonnemment électromagnétique
de spectre très étendu.

) la longueur d’onde du maximum d’émission λm


et la couleur apparente de la source dépendent
de sa température absolue T:

λm= B / T (loi de Wien)

Les étoiles ont des couleurs apparentes


qui dépendent leur température (de surface)
Ch. 3 : Ondes élecromagnétiques

5) Sources de lumière (suite)


5-B) Emission atomique :
lampes à décharge électrique
) elles sont caractérisées
par un spectre de raies
correspondant à des
transitions entre les niveaux
d’énergie de chaque type
d’atome (ou de molécule)

) seules quelques raies d’émission


sont dans le visible
cf. lampes à vapeur de sodium (jaunes)
Niveaux
d’énergie
)l’émission de rayonnement UV
et
peut être convertie en lumière
transitions
blanche par des substances
de
« fluorescentes »
l’atome
cf. lampes et tubes fluorescents
d’hydrogène (à vapeur de mercure)
Ch. 3 : Ondes élecromagnétiques

5) Sources de lumière (suite)


5-C) LASERS A GAZ ET DIODES LASERS
(Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation)

Dans des mélanges


de gaz (He/Ne) ou
dans des cristaux
semiconducteurs,
on peut, par une
excitation appropriée :

1) créer une «inversion


de population» des
niveaux d’énergie

et

2) déclencher, dans une cavité résonante, l’émission stimulée d’une


onde plane monochromatique et très collimatée : un faisceau LASER
Ch. 3 : Ondes élecromagnétiques

6) Spectre d’un rayonnement, absorption et transmission


Le rayonnement électromagnétique enregistré par un détecteur est
caractérisé par son spectre I(λ) qui intègre l’ensemble des
caractéristiques de la source, et la « transparence » des milieux
traversés (effets d’absorption et de filtrage)

Exemple du spectre
d’une étoile dans le
domaine visible
et infrarouge après
traversée de
l’atmosphère
Ch. 3 : Ondes élecromagnétiques

7) Mesurer la puissance émise, transmise et … utile.


Dans la gamme des longueurs d’ondes de la lumière visible, on
définit l’efficacité lumineuse d’une source comme le rapport :
R = (flux lumineux)/(puissance électrique consommée)

Le flux lumineux Φ (en lumen) mesure la puissance totale convertie


en lumière visible :
pour une lampe à incandescence : R ≈ 10 lm/watt
pour une lampe à vapeur de sodium : R ≈ 90 lm/watt
pour un tube fluorescent : R ≈ 60 lm/watt
pour une diode LASER : R ≈ 200 lm/watt

L’intensité lumineuse Iθ = ΔΦ/ΔΩ (en candela ) mesure le flux


lumineux ΔΦ émis par unité d’angle solide ΔΩ, dans la direction uθ .
NB : en un point donné, l’intensité lumineuse est proportionnelle
au carré de l’amplitude du champ électrique : Iθ~ Ey2

L’éclairement d’une surface E = ΔΦ/ΔS (en lux) mesure le flux


lumineux total ΔΦ recu par l’élément de surface ΔS.
NB : sur les tables d’une salle de cours on recommande un
éclairement E ≥ 500 lux
Ch. 3 : Ondes élecromagnétiques

8) Le photon : onde électromagnétique et quantum d’énergie

) Une transition atomique du niveau d’énergie Ei vers le niveau Ef


se produit par émission d’un photon si Ei > Ef
ou encore absorption d’un photon si Ei < Ef

) L’énergie E du photon est reliée à la fréquence f et à la longueur


d’onde λ par la formule de Planck :
E = Ei - Ef = hf = hc/λ

soit, en unités pratiques, pour la gamme des ondes UV-visible :

E(eV) = 1.2/ λ (μm)

ou encore, pour la gamme des rayons X et des rayons γ ;

E(keV)= 1.2 /λ (nm)