Vous êtes sur la page 1sur 24
Mekkaoui non convoqué, Benlamri sur le banc Raïah à droite, Ziti dans l'axe, Delhoum et
Mekkaoui non convoqué, Benlamri sur le banc Raïah à droite, Ziti dans l'axe, Delhoum et
Mekkaoui non convoqué, Benlamri sur le banc
Raïah à droite, Ziti dans l'axe, Delhoum et Yesli titulaires
Ciccolini veut faire
16h
comme face au MCA !
MEGUEHOUT
PETE
LES
PLOMBS
Alain Michel : «Marquer
tôt pour gagner»
www.competition.dz Samedi 29 novembre 2014 20 DA France 2 € N° 4110 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
1-0
LE LEADER BAT LA LANTERNE
ROUGE : NORMAL !
Amada : «Le titre de champion
d'hiver est à notre portée»
Fernandez : «Artur Jorge
est comme Coach Vahid»
Les 1 ers constats
Artur Jorge
«Les U21 sont plus
intéressants que les seniors»
«Un petit détail m'a
énormément déçu»
«Chita, Azzi et le jeune
Cherif El-Ouazzani
sont bons»
«Je veux un bon axial,
un récupérateur costaud
et un grand attaquant»
USMA-JSS Velud mise sur
Ferhat-Baïtèche-Belaïli
en attaque
USMBA-NAHD
«Je n'ai pas
de baguette magique»
Feham en meneur
Le Nasria
vise le
gros lot

Belkalem : «Je

suis heureux au Trabzon»

vise le gros lot Belkalem : «Je suis heureux au Trabzon » Aulas : «Fekir, c'est

Aulas : «Fekir, c'est Messi»

heureux au Trabzon » Aulas : «Fekir, c'est Messi» Bourreau du Barça la saison passée Feghouli,
Bourreau du Barça la saison passée Feghouli, refera-t-il le coup ?
Bourreau du Barça
la saison passée
Feghouli,
refera-t-il
le coup ?
www.competition.dz Samedi 29 novembre 2014 2 Proposé par EN-NEMS Comme au Far West… Quand on
www.competition.dz
Samedi 29 novembre 2014
2
Proposé par
EN-NEMS
Comme au Far West…
Quand on apprend que trois grands clubs de
Ligue 1 Mobilis sont jusqu'à nouvel ordre interdits
de recrutement par la Ligue, lors du prochain
mercato hivernal, on serait presque dupes et tentés
de croire que tout marche avec rigueur dans le
système professionnel de notre football. Une
interdiction sujette à la régularisation financière
de leurs anciens joueurs. Evidemment, si cette
normalisation av ait été exigée en son temps par la
LFP en empêchant les clubs en question de
dilapider leur argent à tort et à travers, on n'en
serait sans doute pas arrivé là. Mais aussi et là où
devrait, une fois pour toutes, intervenir l'instance
de Kerbadj c'est sur cette fâcheuse manie qu'ont
les dirigeants de clubs de promettre des primes
astronomiques pour battre tel club ou pour
remporter tel match. Dix millions par çi…vingt
millions par là, on se croirait à l'époque du Far
West lorsque les têtes étaient mises à prix. Ce sont
ces dépenses-là, indécentes, qui devraient être
prohibées avant celles du recrutement messieurs
de la Ligue de Football Professionnel.
MORT
SUBITE

VERS UN RECORD DE SÉLECTIONNEU RS ÉTRANGERS À LA CAN 2015

VERS UN RECORD DE SÉLECTIONNEU RS ÉTRANGERS À LA CAN 2015 Sur les seize équipes qualifiées

Sur les seize équipes qualifiées pour la CAN 2015, treize sont aujourd'hui entraînées par des sélectionneurs étrangers. C'est un record dans l'histoire de la Coupe d'Afrique des nations. Cinq Français, deux Belges, deux Portugais, un Allemand, un Polonais, un Espagnol, un Israélien et seulement trois Africains. S'achemine-t-on vers un record de sélectionneurs étrangers en phase finale d'une Coupe d'Afrique des nations, à une cinquantaine de jours du coup d'envoi de la CAN 2015 ? Ils sont désormais treize "sorciers blancs " attendus en Guinée équatoriale, à la suite de la nomination de l'Israélien Avram Grant à la tête de l'équipe du Ghana, ce 27 novembre 2014. Du jamais vu ! Le Congolais Florent Ibenge, le Sud-Africain Ephraim Mashaba et le Zambien Honour Janza risquent donc de faire figure d'exception lors du tirage au sort de la CAN 2015, prévu ce 3 décembre à Sipopo. Le précédent record d'entraîneurs non africains présents à la CAN remontait à 2008, avec onze étrangers.

Circuit Open de Beach Volley 26 e étape

Victoire du duo Benbouali et Foudi En ce moment se déroule le 1er circuit open de Beach Volley à Alger. La 26e étape s'est tenue à Bordj El- Kiffan, plus précisément à la plage Sirène. Cet open organisé par la Ligue algéroise de Volleyball et la DJSL d'Alger a tenu toutes ses promesses. Au cours d'une journée disputée, la victoire finale est revenue au duo Hichem Benbouali- Farid Foudi d'Alger. La seconde place est revenue à Lamine Guessoum et Rostom Maroc de Tipaza. Le podium est complété par Fayçal Dif et Lotfi Moulay. La prochaine étape se déroulera le 4 décembre prochain du côté de la plage de Sidi Fredj.

FERNANDEZ :

«ARTUR JORGE EST COMME COACH VAHID»

FERNANDEZ : «ARTUR JORGE EST COMME COACH VAHID» Artur Jorge, votre ancien entraîneur, a pris l'équipe

Artur Jorge, votre ancien entraîneur, a pris l'équipe du MCA, qu'en dites-vous ?

C'est une bonne nouvelle. Artur est quelqu'un que j'aime beaucoup, je lui voue énormément de respect. J'ai vraiment apprécié son professionnalisme, c'est un technicien qui a acquis de l'expérience. Je l'ai eu comme entraîneur lorsque je portais le maillot du Matra Racing Club de Paris. Je lui souhaite bonne chance dans sa nou- velle aventure. En plus, j'ai appris qu'il a pris avec lui mon ami Valdo, c'est ça ?

Tout à fait…

Je l'ai eu comme joueur au Paris Saint- Germain, avec Artur il formera un bon duo. Après, ce sont les résultats qui déci- deront.

On dit qu'Artur Jorge est un entraîneur très dur, c'est vrai…

Il est comme Bielsa. Comme l'entraîneur argentin de l'OM, Artur est très exigeant. Il cherche toujours à tirer le maximum de ses hommes. En Algérie, avec Coach Vahid, vous avez eu un modèle en matière de tra- vail, de rigueur, d'exigence et de discipli- ne, Artur Jorge c'est un peu ça aussi. C'est un être humain, sa méthode est un peu sur ce terrain-là. Il y en a qui font différem- ment, lui, il est toujours avec cette exigen- ce, qu'il s'impose à lui-même déjà avant de l'exiger des autres. Après, c'est un techni-

cien qui a de l'expérience, des connais- sances, c'est quelqu'un qui a entraîné au plus haut niveau, ça peut aider sa nouvel- le équipe.

Il y en a qui émettent quelques réserves sur Artur Jorge, qui n'a pas entraîné depuis un temps, a-t-on raison de craindre ça ?

Vous savez, Artur Jorge est quelqu'un qui a beaucoup subi dans sa vie. Il y a pas mal d'entraîneur dans cette situation. Dans ce cas, on se met un peu en retrait, c'est principalement le cas vis-à-vis des médias, mais cela ne l'a pas empêché de suivre le football et de l'observer avec un œil attentif. Quand on a été joueur ou entraîneur de haut niveau, on sait ce qu'est le football. Cela ne pose pas problème lors- qu'on fait une coupure et qu'on revienne par la suite. L'expérience est toujours là, présente.

Vous semblez optimiste, Artur Jorge peut donc remettre sur pied le MCA qui est logé dans le bas du classement ?

Moi, je le lui souhaite, en tout cas. Le Mouloudia a fait le choix d'engager Artur Jorge, c'est un bon choix. Après, vous le savez, cela dépend des résultats obtenus. Cela dépend de l'effectif qu'on a entre les mains, c'est à ce niveau que se fait la diffé- rence.

H. D.

La Chine impose le football obligatoire pour relever le niveau

Dans sa quête vers la domination mondiale, la Chine veut se doter d'une équipe de football digne de ce nom. La Chine occupe actuellement la 99 e place au classement FIFA. C'est faible pour un pays qui compte près de 1,4 milliard d'habitants. Pour tenter de relever le niveau national, la Chine a décidé de rendre obligatoire l'enseignement du football dans les écoles, comme l’a revélé le China Daily hier. Une première tentative avait vu le pays se mettre à recruter des joueurs européens. Gilardino, Hoarau, Diamanti, Barrios ou Lippi ont tous fait une pige dans le championnat chinois. A ce jour, la Chine ne compte qu'une seule participation en Coupe du monde lors de l'épreuve de 2002 pour un but marqué, neuf encaissés et une élimination dès la phase des poules.

«L'amie»

de

Gervinho

indési-

rable dans

l'avion

Après la trêve internationale, Gervinho a eu droit à un jet affrété spécialement pour lui, et lui seul, par la Roma. Au départ d'Abidjan, l'attaquant de la Louve a payé quatre agents de la sécurité de l'aéroport pour embarquer avec une jeune femme. Sans autorisation de voler, elle a été débarquée par le pilote qui a signalé l'incident aux autorités. Selon les médias locaux, les quatre vigiles ont été licenciées.

Kerbadj :

«Pas de coupe d'Afrique sans licence FIFA»

Kerbadj : «Pas de coupe d'Afrique sans licence FIFA» L'USM Alger, l'ES Sétif, le MC Alger

L'USM Alger, l'ES Sétif, le MC Alger et le MC El Eulma seront les premières forma- tions algériennes à disposer de licences de la Fédération internationale de football Association (FIFA), devenues indispen- sables pour la participation dans les compé- titions internationales dès l'année 2015, a indiqué Mahfoud Kerbadj, le président de la Ligue de football professionnel (LFP). "Les dossiers des quatre clubs en question sont à l'étude. Nous leur avons accordé la priorité en raison de leur participation pro- chaine dans les compétitions de la Confédération africaine de football", a déclaré Kerbadj. "Ces quatre clubs devront se conformer au cahier des charges du pro- fessionnalisme pour se faire attribuer des licences FIFA. Ceux ne remplissant pas les conditions seront dans l'obligation de retrouver leur statut de club amateur", a précisé le patron de la LFP.

MCO : 3 milliards à payer ou pas de recrutement

La direction du MC Oran devra débour- ser la somme de trente (30) millions de dinars pour éviter l'interdiction de recrutement lors du prochain mercato d'hiver. Cette somme représente les salaires impayés d'anciens joueurs de cette formation ayant recouru à la commission de règlement des litiges de la Fédération algérienne de football pour être rétablis dans leurs droits. L'actuelle direction du MCO impute la responsabilité de cette situation à l'ex- président du club, Youcef Djebbari, qui a cédé son poste à Ahmed Belhadj, lors de l'intersaison.

à l'ex- président du club, Youcef Djebbari, qui a cédé son poste à Ahmed Belhadj, lors

Raul Aguas, une famille de footballeurs

Raul António Águas est un des adjoints que le nouvel entraîneur du Mouloudia, le célébrissime Artur Jorge, ramènera avec lui lundi à Alger. Si l'ancien coach du FC Porto et du PSG est connu à travers le monde, son adjoint, Raul Aguas, l'est tout autant. Ce dernier, issu d'une famille de footballeurs, n'est autre que le neveu de José Águas et cousin de Rui Águas, deux joueurs portugais ayant évolué au sein du Benfica et du FC Porto, ainsi qu'en sélection nationale. Les Aguas sont d'une famille de footballeurs très connus au Portugal, comme en Angola (à Lobito) où est né Raul.

Les Aguas sont d'une famille de footballeurs très connus au Portugal, comme en Angola (à Lobito)

www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014

12 e JOURNÉE LIGUE 1

3

Samedi 29 novembre 2014 12 e JOURNÉE LIGUE 1 3 USMH 1 MCA 0 Stade 1

USMH

1

MCA

0

Stade 1 er -Novembre, El-Harrach

But : Abid 71'

Kara 3 Belkheir 2 (Harreg 46') 3 Boulekhoua 4 Mazari 4 Keniche 4 Amada 5 Aït Ouamer 4 (Medane 66') Gherbi 4 Boumechra 3 Mebarki 3 (Abid 56') 5 Benachour 3 Ent. : Iaiche

Chaouchi 3

Zeghdane 4

Hachoud 3

Aksas 2

Berchiche 3

Azzi 3

Chita 4

(Yachir 73')

Gherbi 4

Karaoui 3

(Aouedj 86')

Gourmi 4

Sylla 3

(Mbingui82')

Ent. : Laroum

Temps couvert, terrain en bon état, affluence nombreuse, arbitrage de M. Amalou, assisté de MM. Azrine et Belbachir.

Averts :

Keniche 9', Karaoui 14', (MCA) Amada 59', Kara 84' (USMH)

Film du match

7' Mauvais dégagement de Chaouchi, la balle revient sur les pieds de Mebarki qui ne profite pas de l'action.

16' Mebarki élimine trois défenseurs à l'entrée des 18 m, frappe, mais le cuir est dévié par Berchiche.

20' Coup franc à l'entrer des 18 par Aït Ouamer entre les mains de Chaouchi.

22' Gherbi récupère un ballon dans les 20 m, sert Sylla qui rate lamentablement.

24' Coup franc direct de Hachoud sur le côté gauche, Kara dégage en corner.

25' Coup franc des 30 m botté par Hachoud sur la tête de Karaoui qui rate le cadre.

31' Bon enchaînement entre Gourmi et Karaoui, ce dernier rate une tête plongeante.

44' Gherbi sert sur un plateau d'argent Sylla seul tire sur le gardien et voit son cuir partir en corner.

59' Amada chipe le ballon, il a été taclé dans la zone de réparation l'USMH réclame penalty, Amalou ne bronche pas.

71' Gherbi perd la balle, Amada récupère, qui sert Medane, ce dernier centre sur Harrag qui sert sur la tête Abid qui ouvre la marque.

Aksas, Hachoud et Zeghdane seront convoqués en conseil de discipline

La direction du MCA a demandé à Laroum de faire un rapport sur ce qui s'est passé entre Aksas et Hachoud ainsi que l'attitude de Zeghdane. Les dirigeants sont décidés de les faire passer en conseil de discipline. Ce qui va se faire dans les prochains jours.

Le leader bat la lanterne rouge : normal !

Et pourtant, ils ont juré tous ensemble qu'ils vont se surpasser pour revenir glorieux de Mohammadia. Il y a eu une première mi-temps de qualité des Mouloudéens, mais quand on perd des actions nettes de scorer, il est tout à fait normal d'encaisser. Abid rentre en cours de jeu et crucifie le Mouloudia. Mais à bien y regarder, c’est le leader qui bat la lanterne rouge, normal diriez-vous. La hiérarchie a été respectée.

U21 : USMH 3 - MCA 1 Les espoirs de l'USMH ont gardé les trois
U21 : USMH 3 - MCA 1
Les espoirs de l'USMH ont
gardé les trois points à la
maison sur un score de 3-1.
Les buteurs sont Hattabi,
Guelaoui et Benyettou qui
ont permis aux espoirs
d'Essafra de s'imposer.

Une sixième défaite d'affilée, c'en est vraiment trop pour un club de l'envergure du Mouloudia d'Alger. Seulement, quand il n'y a pas un esprit de groupe, comme on le constate en voyant ce qui s'est passé entre Aksas et Hachoud. Quand des joueurs ne respectent pas ce que leur demande le coach, c'est normal que même si l'intention de rebondir est là, les résultats ne sont pas là, c'est ce qui s'est passé hier à Mohammadia pour le MCA. Une équipe qui a tenu bon en

se surpassant et en confondant vitesse et précipitation avec des ratages à la pelle. Aujourd'hui, le Mouloudia d'Alger se trouve dans la masse jusqu'au cou. Tout le monde voit en la personne d'Artur Jorge le messie qui va sauver le Mouloudia d'Alger qui a été crucifié hier sur la pelouse du stade 1er-Novembre devant un Abid qui est rentré en seconde période pour mettre fin au rêve mouloudéen. En tous les cas, un grand travail attend le nouvel entraîneur qui va devoir en plus de

trouver comment débloquer le mental qui est au plus bas, il doit faire le ménage et surtout traiter ces cas d'indiscipline qui n'honorent guère le Mouloudia d'Alger. Les supporters du MCA craignent vraiment pour leur club qui est en danger. Ce club, qui avait prétendu à une grande saison, vit un vrai un cauchemar qui ne veut plus s'arrêter. Les défaites s'enchaînent et le MCA est en train de mourir à petit feu.

S. B.

Echange d'amabilités entre les deux galeries

Avant l'entame de la partie, les deux galeries ne se sont pas faites de cadeaux. Il y a eu des échanges d'insultes. Mais les policiers étaient bien présents afin de faire garder le calme et que la violence ne soit pas le mot d'ordre de la partie.

Le tifo harrachi a pris feu

Les ultras harrachis ont préparé spécialement un tifo pour les Mouloudéens. Seulement, avant de l'accrocher, il y a eu un feu d'artifice qui a mis en feu le tifo. Il a fallu l'intervention du service d'ordre qui a éteint le feu et a permis donc à ce que tout redevienne normal.

1 re titularisation de Kara

Pour le rendez-vous d'hier entre Harrachis et Mouloudéens, dans les bois Harrachis, il y avait le jeune Kara. Ce dernier a remplacé le numéro un Houssam Limane blessé.

Benachour de retour dans le onze

L'entraîneur en chef Iaïche a décidé pour le rendez-vous contre le MCA de faire appel aux services de Benachour, qui était jusque-là utilisé comme remplaçant, et cela depuis un long moment. Il a fallu attendre hier pour le voir dans la peau de titulaire.

Abid sur le banc

Afin de le ménager, puisqu'il revient de blessure, Iaïche a mis Abid sur le banc et a décidé de faire appel à Benachour.

Keniche retrouve l'équipe

Suspendu suite au cumul de cartons, Keniche avait raté le déplacement de Sétif le week-end passé, mais il a retrouvé sa place hier contre le MCA.

Benaldjia convoqué

Souffrant d'une déchirure, Benaldjia est opérationnel, puisqu'hier il a été sur le banc. Le coach a tenu à lui faire appel afin qu'il replonge dans le bain de la compétition.

Aksas s'accroche avec Hachoud

Lors du derby entre l'USMH et le MCA, Aksas n'a pas omis de s'accrocher avec Hachoud n'acceptant pas le fait que le capitaine exécute toutes les balles arrêtées.

Aït Ouamer

sort blessé

Sur un choc avec Karaoui, Aït Ouamer se blesse au genou. L'entraîneur Iaïche décide de le faire changer en faisant appel au jeune Medane. Avant sa sortie, Aït Ouamer passe son brassard de capitanat à Boumechra.

Dispositif sécuritaire impressionnant

Pour le derby USMH-MCA, un dispositif sécuritaire impressionnant a été dépêché pour assurer la sécurité des présents au niveau du stade de Mohammadia. Comme tout le monde le sait, les relations entre les deux galeries sont très tendues, alors le service d'ordre a tenu à être présent en grand nombre pour assurer que personne ne soit violenté.

Sylla s'oublie et revient en arrière

En première mi-temps, ce qui nous a attirés hier, c'est Laroum qui insistait sur Sylla pour ne plus revenir en arrière et rester à sa place. Mais dans le feu de l'action du jeu, Sylla revenait inlassablement en arrière.

Hadj Taleb et Hadj Ahmed présents

Les présents hier dans les gradins du 1er-Novembre sont le président Omar Hadj Taleb et le coordinateur général, Rafik Hadj Ahmed.

Le président est allé voir le MCA à la mi-temps

Le président Hadj Taleb a tenu à aller au vestiaire afin de demander aux Vert et Rouge de continuer sur la voie qu'ils avaient prise, puisqu'ils avaient assuré en première mi-temps, en tenant tête aux Harrachis.

Gherbi de retour dans l'équipe type

Le driver mouloudéen, Boualem Laroum, a fait appel hier d'entrée à Saberi Gherbi contre les Harrachis sur la pelouse du stade de Mohammadia, afin de donner plus de force au milieu.

Zoubiri et Hadj Kamel présents

Le président Laïb n'a pas assisté au derby USMH-MCA. Les dirigeants présents étaient Zoubiri et le nouveau manager général, Hadj Kamel qui ont pris place dans la tribune officielle.

Azzi insulté…

L'ex-défenseur axial harrachi, Ayoub Azzi, a été insulté d'entrée hier contre les Jaune et Noir quand il est retourné pour la première fois depuis son départ de l'USMH à Mohammadia. Les Kawassir l'ont insulté longuement.

… Hachoud aussi

Sachant que le capitaine d'équipe du MCA, à savoir Abderrahmane Hachoud, est l'une des grandes cartes sur l'échiquier mouloudéen, les supporters, afin de le faire sortir de son match, l'ont aussi longuement insulté. Mais l'international algérien a gardé son calme.

www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014

4

LIGUE 1 12 e JOURNÉE

Samedi 29 novembre 2014 4 LIGUE 1 12 e JOURNÉE USMH 1 - 0 MCA L'ŒIL

USMH

1 - 0

MCA

L'ŒIL DU COACH

AMADA, le maestro harrachi

S'il y a un joueur de l'USMH qui a lourdement pesé face au Mouloudia hier, c'est bien le milieu de terrain Amada.

Iaïche : «On a su gérer la partie»

"On a affronté une équipe forte et solide qui ne mérite nullement la place où elle se trouve. Notre objectif pour cette fin de la phase aller était de tout faire pour que les points à domicile ne se perdent pas. Face au MCA, on a su le faire. On a su gérer le match. C'est bien sûr à cause du travail effectué tout au long de la semaine. Je tiens à féliciter tous les joueurs pour leur combativité sur le terrain. Aussi, le 12e homme qui a eu un grand rôle dans cette victoire." S. B.

Laroum :

«L'USMH mérite sa victoire»

"C'était un bon match. On a réalisé une bonne première mi- temps. Mais il faut l'avouer, l'USMH n'a pas démérité non plus. Les Harrachis ont mérité leur victoire et cela malgré le peu d'actions qu'ils ont réalisées. Dommage pour nous que Kheiter se soit blessé, je l'aurais reconduit aujourd'hui. Si on revient à la partie, je pense que le problème du MCA n'est pas mental, mais c'est au niveau du manque de réussite. Moi, j'ai joué le rôle de pompier de service. Il faut savoir que trois matches en huit jours, c'est très difficile à gérer. On a tenté par tous les moyens de gagner. Pour ce qui est de ce qui s'est passé entre Aksas et Hachoud, je dirais seulement que ce qui s'est passé sur le terrain n'est pas une fatalité, il ne faut pas lui donner une grande dimension. Seulement, si je continue sur mon analyse, je dirais qu'on a été défaillants au niveau du milieu défensif." M. K.

été défaillants au niveau du milieu défensif." M. K. Vous concernant, sur un plan personnel, vous

Vous concernant, sur un plan personnel, vous jouez très bien sans marquer beaucoup de buts, quelle est la raison ? Sincèrement, à chaque match, j'essaie de marquer, mais je ne parviens pas à le faire, je ne connais pas la même réussite qu'Abid. C'est un excellent joueur qui fait une montée fulgurante en ce début de saison. Pour moi, le plus important est de bien jouer et de participer aux réussites personnelles de mes coéquipiers tels qu'Abid en leur donnant de bons ballons et de faire jouer l'équipe de la plus belle des manières. S. B.

PAR SOFIANE B.

Il ne cesse de progresser depuis son arrivée à El-Harrach voilà maintenant plusieurs années en provenance de la JSK, un club où il n'a pu trouver autant de réussite, puisque selon lui, " à la période que j'ai passée à la JSK il y avait énormément de concurrence et de pression. On jouait la Ligue des champions d'Afrique et le coach était obligé de faire jouer les meilleurs et les plus expérimentés, alors que moi j'étais très jeune et juste à mes premiers débuts dans un club de l'envergure de la JSK. Donc, tout cela m'a gêné pour atteindre mon meilleur niveau. A l'USMH par contre, ce n'était pas pareil, il n'y avait pas de stars. Dès mon arrivée, on m'a fait confiance et on comptait beaucoup sur moi, cela m'a permis d'évoluer." Lors du match d'hier, Amada était la courroie de transmission de son équipe. Il a été à l'origine de l'unique but, en récupérant

«Le titre de champion d'hiver est à notre portée»

non seulement une balle qu'il a chipée

à son adversaire Gherbi, mais il a

encore fait mieux en faisant une excellente relance par une vive accélération, laissant tous ses adversaires derrière lui avant de

conclure par une passe sur laquelle allait se construire l'action de l'ouverture du score. Le Malgache était littéralement au four et au moulin. Sur le plan défensif, il aidait ses coéquipiers

à chaque fois où il y avait un danger,

côté offensif, il apportait un grand plus aux attaquants harrachis avec ses passes millimétrées, mais aussi avec sa force de pénétration.

Avec sa présence imposante sur le terrain, Amada aurait pu être incontestablement l'homme du match, n'était la montée en puissance de son coéquipier Abid qui vient de faire trembler les filets d'une équipe adverse pour la 7e fois cette saison avec un coup de tête très élégant.

S. B.

cette saison avec un coup de tête très élégant. S. B. A l'issue du derby d'hier,

A l'issue du derby d'hier, Ibrahim Amada a accepté de s'exprimer sur la belle performance de son équipe face au MCA, de la forme dont jouit Abid et de la capacité de l'USMH à remporter le titre de champion d'hiver.

Quel est votre commentaire sur ce match ? C'était un match très difficile. Le Mouloudia était très bien en place tactiquement au point de nous verrouiller tous les espaces de jeu. A cause de cela, on n'a pas pu développer notre jeu et de marquer beaucoup de buts. Moi, personnellement, j'étais très gêné en première mi-temps, il y avait un marquage très strict sur moi. Karaoui et Azzi étaient collés à moi, donc je ne pouvais pas jouer à l'aise. En seconde période, j'étais plus libre, ce qui m'a permis de mieux aider mes coéquipiers. Vers la fin, on a su bien gérer les phases de jeu et de dominer notre adversaire. C'est une importante victoire qu'on vient de réaliser.

Au sein du groupe, parlez-vous du titre de champion d'hiver ?

Non pas du tout, notre objectif, c'est de nous maintenir dans ce championnat. On ne trace pas de tels buts. La seule chose qu'on se met dans nos têtes est de bien travailler, se donner à fond pour l'équipe et de bien gérer nos rencontre une par une, et puis, le meilleur viendra tout seul.

CHITA souffre de la cheville Il est sorti en cours de jeu à la suite
CHITA souffre de la cheville
Il est sorti en cours de jeu à la suite d'une blessure au niveau
de la cheville. D'ailleurs, Chita est sorti des vestiaires ne
pouvant même pas marcher.
«On fera tout pour se rattraper face au CSC»
"Je suis blessé au niveau de la cheville, je passerai une radio
demain et on verra ce qu'il en est. On va faire en sorte de se
rattraper lors du prochain match contre le CSC. On doit continuer
à pousser jusqu'au bout."
M. B.
PROGRAMME DE LA 12 e JOURNÉE
AUJOURDH’HUI
Rencontre
ARBITRE
1 er ASSISTANT
2 e ASSISTANT
4 e ARBITRE
CSC - ASMO (15h)
Bekouassa
Bounoua
Rachedi
Bouchama
MCO - MOB (18h Huis Clos)
Aouina
Benaissa
Chenaoua
Sahraoui
USMA - JSS (18h)
Abid charef
Tamen
Boulfelfel
Kacimi
MCEE - ASO (17h45)
Mial
Semsoum
Idir
Trodi
USMBA - NAHD (16h)
Necib
Guessoum
Benacer
Oukil
CRB - JSK (16h Huis Clos)
Zouaoui
Bahatte
Ben rouane
Ladraa
RCA - ESS (15h)
Bessiri
Hallam
Berrachou
Bousetter

L'USMH est actuellement 1re et il ne vous reste que trois rencontres, ça devient donc possible de finir champion d'hiver, n'est-ce pas ? Oui (rire), c'est possible, mais dans ces trois rencontres, on ne jouera qu'une seule à domicile face à la JSK, les deux autres seront à l'extérieur. Le titre de champion d'hiver est à notre portée, oui, mais il faut garder les pieds sur terre pour le moment, puisque le plus important, c'est la dernière ligne droite et pas à mi-parcours.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. USMH

21

12

07

00

05

14

12

+02

2. MOB

20

11

05

05

01

17

08

+09

3. CSC

18

11

05

03

03

16

11

+05

4. USMA

18

11

05

03

03

12

09

+03

5. ESS

17

10

04

05

01

11

07

+04

6. MCO

17

11

05

02

04

09

09

00

7. USMBA

16

11

04

04

03

08

10

-02

8. MCEE

14

11

04

02

05

17

15

+02

9. JSK

14

11

04

02

05

15

15

00

10. ASMO

14

11

03

05

03

10

11

-01

11. CRB

14

11

04

02

05

11

16

-05

12. JSS

13

11

03

04

04

10

10

00

13. RCA

13

11

04

01

06

06

12

-06

14. NAHD

12

11

03

03

05

10

11

-01

15. ASO

10

10

02

04

04

07

11

-04

16. MCA

09

12

02

03

07

13

19

-06

www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014

MCA

5

www.competition.dz Samedi 29 novembre 2014 MCA 5 Artur Jorge déballe tout à Compétition : ses adjoints

Artur Jorge déballe

tout à

Compétition :

ses adjoints ont obtenus hier leur visa L'entraîneur du Mouloudia d'Alger Artur Jorge et ses
ses adjoints
ont obtenus hier leur visa
L'entraîneur du Mouloudia d'Alger Artur
Jorge et ses adjoints Valdo et Raul Aguas
ont obtenus hier leur visa pour venir ce lundi
à Alger pour qu'ils commencent leur travail
avec leur nouvelle équipe.

l'équipe et lors des trois prochains rencontres que je driverai, je ferais mon bilan sur les joueurs qu'on gardera et ceux qui vont partir.

Dans un autre registre, le MCA ne jouera pas à Bologhine, quel sera le choix d'Artur Jorge sur la domiciliation du MCA ?

J'aurais aimé jouer dans un stade comme le 5-Juillet, car c'est le stade qui nous convient. Je veux que l'équipe joue sur un terrain en gazon naturel. En tous les cas une fois que je rencontrerai les diri- geants, je vais leur demander de nous trouver un stade en gazon.

Avant de conclure quel est le message d'Artur Jorge aux supporters du MCA ?

Je vous ai dit la dernière fois qu'Artur Jorge n'a pas ramené avec lui une baguette magique, mais je veux avoir le soutien de tout le monde. Je veux aussi que les joueurs soient des vrais guerriers sur le terrain. Donc, tout le monde est concerné par cet objectif de sau- ver le club et réussir nos objectifs Incha Allah, comme vous dites ici. M. Z.

Le match ESS-MCA

«Le match des U21 était plus intéressant que celui des séniors»

Les joueurs qui l'ont impressionné

«Chita et Azzi sont

bons»

«Cherif El Ouazzani des espoirs aussi»

Recrutement

«Un bon axial, un récu- pérateur costaud et un grand attaquant»

Les libérés

«Les joueurs ont 3 matchs pour me séduire»

Benbraham out deux semaines

Après avoir passé un IRM suite à sa blessure à la cuisse lors du derby contre l'USMA, Sofiane Benbraham sera absent pendant deux semaines. Les résultats de l'IRM ont révélé une élongation au niveau de sa cuisse qui nécessite un repos de deux semaines pour en suite reprendre les entraîne- ments. Ce qui fait que Ben Braham ne prendra pas part au match du CSC et du MCO.

Message aux supporters «Je n'ai pas de baguette magique»

L'entraîneur du Mouloudia d'Alger, Artur Jorge, nous a ouvert son cœur pour nous parler de tout ce qui concerne son nouveau club. Il croit dur comme fer qu'avec le soutien de tout le monde, le Mouloudia reviendra à sa vraie place. Il a évoqué aussi l'équipe actuelle et les besoins pour le prochain mercato.

Artur Jorge et

Si on rentre dans le vif de sujet, avant de signer au MCA, avez- vous visionné l'équipe ?

Une fois qu'on m'a proposé le Mouloudia, j'ai pu voir deux matchs contre la JSK et le CRB. J'avais fait mon petit constat ce jour-là, mais je n'avais pas une idée claire sur l'équipe jusqu'à que j'ai vu ce match contre l'ESS.

En parlant du match de l'ESS, comment vous l'avez trouvé dans ce match ?

En première mi-temps, je n'ai pas vu grand-chose. On a essayé de circuler le ballon sans créer de danger devant les buts. On a encaissé le premier but sur un mauvais placement de la défense.

Et en deuxième période ?

En deuxième période, nous avons réussi à imposer notre jeu, mais nous n'avons pas pu trouver le chemin des filets. Le second but que nous avons encaissé était aussi sur un mauvais placement de la défense. Lorsqu'on joue devant une bonne équipe, on paye cash ses erreurs. Après le but qu'on a marqué, nous avons créé d'autres occasions, mais nous ne les avons pas concrétisées. Je peux vous dire que le problème des joueurs est plus mental que technique.

Qu'est-ce que vous retenez de ce match ?

Pas grand-chose, car on a joué que 10 minutes dans ce match. Ce n'est pas comme ça qu'on va sortir le club du bas du tableau. Il faut qu'on redouble d'efforts pour qu'on soit au top, mais je n'ai pas aimé une chose.

Laquelle ?

Avant le coup d'envoi de la ren- contre, j'ai remarqué une chose que je n'ai pas aimée du tout. Les joueurs du Mouloudia sont allés embrasser leurs amis dans le camp

adverse. Dans le football de haut niveau, on ne voit jamais ça. Il faut que les joueurs comprennent que même si on a un ami dans le camp adverse, cet ami devient un enne-

mi pendant les 90' que durera le

match. A la fin de la rencontre, chacun peut aller voir son ami s'il le souhaite.

Donc, vous allez parler de ça aux joueurs ?

Absolument. Dès ma première réunion avec les joueurs, je vais évoquer ce point.

Y a-t-il des joueurs qui vous ont impressionné dans ce match contre l'ESS ?

J'étais plus séduit par le match des espoirs que des séniors. Car,

j'ai

vu des belles choses des jeunes

du

MCA. Ils étaient combatives et

volontaires, il y a avait du cœur

pour réussir leur match. Pour ce

qui est de l'équipe A, il y a certains

bonnes individualités qui sont intéressantes.

Comme qui ?

Il y a Chita et Azzi qui sortent

du lot, mais pour moi, le plus

important c'est le collectif. Car, le

bloc n'a pas fonctionné dans ce match et c'est ça le vrai problème.

Le fait que des joueurs des espoirs vous ont séduit, peut- on dire que vous allez convoquer des joueurs de cette catégorie ?

Je ne vous cache pas que j'étais séduit par la prestation d'un

milieu terrain qui portait le numé- ro 24 (Chérif El Ouezzani, ndlr) et deux autres joueurs. Je vais encore regarder les matchs des espoirs encore une fois, car je veux rame- ner avec moi en Espagne trois joueurs des U21.

Le Mouloudia occupe la dernière place, pensez-vous que vous êtes capable de sauver le

MCA de la relégation ?

Si j'ai accepté cette mission, c'est qu'en je suis capable de remettre le MCA sur les rails, mais cela passe par le soutien de tout le monde.

Avez-vous exigé du recrutement au mercato ?

Bien sûr que oui. C'est l'une des mes conditions. Comme on a le droit de recruter cinq joueurs, on doit mettre le paquet et renforcer l'équipe par cinq joueurs de quali- té, car il y a des faiblesses dans les trois compartiments…Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'on a besoin d'un bon axial, un bon récu- pérateur costaud et un avant- centre de grande qualité. C'est la priorité pour nous dans le pro- chain mercato.

Avez-vous proposé des noms aux dirigeants du club ?

Pas encore, car je viens tout juste de signer au Mouloudia. J'ai demandé aux dirigeants du club d'attaquer cet opération le plus tôt possible. Il faut aussi qu'on prépa- re dès maintenant la saison pro- chaine si on veut faire quelque chose.

Et pour les joueurs qui vont quitter le club au mercato ?

Comme je viens de le vous dire, j'ai seulement une petite idée sur

Hadj Taleb : «Le Mouloudia aura cinq grands joueurs au mercato»

Le président du Mouloudia d'Alger Hadj Taleb croit dur comme fer que la venue du technicien portugais sera bénéfique pour le vieux club algérois. Comme les responsables de Sonatrach travaille dans la transparence, Hadj Taleb nous a dévoilé le salaire du Portugais et de ses adjoints alors que tout le monde croyait que le montant est de 18 000€ :

«Artur Jorge est officiellement avec nous. Il a signé son contrat de 18 mois pour un salaire de 20 000 €, alors que ses adjoints toucheront cha- cun 4000€. On ne cache rien contrairement à une époque ou les salaires étaient confidentiels. Si on veut être professionnel, il faut qu'on tra- vaille dans la transparence comme dans les grands clubs européens.» Comme Artur Jorge a conditionné ses objec- tifs par un bon recrutement au mercato, Hadj Taleb dira dans ce sens : «Je promets notre cher public que le MCA aura cinq grands joueurs lors de ce mercato hivernal, car on mettra le

paquet pour cette opération", dira Hadj Taleb.

«Lundi, il sera là avec ses adjoints» Le boss du Mouloudia assure que le techni- cien portugais sera là ce lundi à Alger pour commencer son travail et explique les raisons de son retour au Portugal : "Artur Jorge voulait rester pour voir le match de l'USMH, mais comme il avait besoin de régler des affaires chez lui, il était obligé de partir. Il sera lundi à Alger avec ses deux adjoints Valdo et Raul pour entamer le travail."

«Il était impressionné par le stade du 5-juillet» Lors du séjour du technicien portugais, les responsables du MCA ont programmé une visite à Artur Jorge au complexe du 5-juillet et le stade de la Protection civile chose qu'a confir- mée le boss mouloudéen : "Lors de son séjour à Alger, on lui a fait visiter le complexe du 5-

Juillet et aussi le stade la Protection civile. Je ne vous cache pas qu'il a bien aimé le 5-juillet et il souhaite jouer dans ce stade.»

«S'il atteint les objectifs, il sera reconduit» "Comme il a signé un contrat de 18 mois, ce contrat reste négociable parce qu'on va passer à table pour renégocier et s'il atteint les objectifs tra- cés par le club, il continuera sa mission au Mouloudia. Personnellement, je suis confiant qu'il fera des belles choses au Mouloudia, car Artur Jorge pour moi est l'homme de la situation.»

«C'est Artur Jorge qui décidera où jouera l'équipe» Interrogé sur la domiciliation des Vert et Rouge après avoir quitté le stade de Bologhine, Hadj Taleb dira : "Nous avons sollicité le stade de Kouba, mais pour le moment aucune déci- sion n'a été prise. Nous allons attendre l'arrivée de l'entraîneur pour prendre une décision sur

notre domiciliation pour le reste de la saison.

«Besseghier et Ghazi ne touche- ront rien» Même si la commission de discipline a donné gain de cause au deux anciens joueurs Ghazi et Besseghier, le président Hadj Taleb dira dans ce contexte : «Je le jure devant Dieu qu'ils ne toucheront rien, nous avons saisi la justice et ils n'auront rien. Je défie tout le monde si le Mouloudia ne recrutera pas cet hiver.»

«Haniched est avec nous» Le prési- dent Hadj Taleb nous a confié que l'ancien entraîneur des gardiens de but de l'USMH entamera son travail ce lundi avec le staff tech- nique d'Artur Jorge. "Haniched a été contacté et nous allons le rencontrer dimanche pour qu'il signe son contrat et incha Allah lundi il commencera son travail avec le staff technique d'Artur Jorge", conclura-t-il. M. Z.

www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014

6

LIGUE 1 12 e JOURNÉE

Samedi 29 novembre 2014 6 LIGUE 1 12 e JOURNÉE CRB 6 16h JSK Le Chabab,

CRB

6 16h

JSK

Le Chabab, cette bête noire de la JSK…

Le CRB est appelé cet après-midi (16h) à affronter la JSK pour le compte du match de la 12e journée du championnat national. Les Rouge et Blanc espèrent, pour l'occasion, perpétuer la tradition et confirmer encore une fois qu'ils sont la bête noire de la formation kabyle.

PAR HILLAL AÏT BENALI

La dernière victoire de la JSK face au CRB au stade du 20-Août en championnat national remonte à la saison 2004-2005. La formation kaby- le a réussi néanmoins à revenir avec deux matches nuls dans la même compétition lors des saisons (2007- 2008) et (2012-2013). Ainsi depuis neuf années maintenant, les Jaune et Vert n'ont pas réussi à battre leurs homologues Rouge et Blanc au stade de Ruisseau. Ces derniers ne vont pas lâcher prise aujourd'hui et per- mettre aux Kabyles de réussir l'ex- ploit. Ils comptent, au contre, perpé- tuer la tradition et infliger une défai- te à leur adversaire du jour. Bien relancés dans le championnat natio- nal depuis l'arrivée de l'entraîneur Alain Michel, les Belouizdadis sont

de l'entraîneur Alain Michel, les Belouizdadis sont en pleine confiance pour gagner la rencontre et préserver

en pleine confiance pour gagner la rencontre et préserver ainsi les trois points chez eux. Ils auront en face d'eux une équipe de la JSK blessée en raison de tous les problèmes qu'elle connaît depuis l'entame de la saison. Du coup, les Djediat et consorts veu- lent profiter de cette mauvaise passe des camarades de Rial pour rempor- tant la rencontre. Mais ils espèrent encore plus, confirmer que le CRB est toujours la bête noire de la JSK au stade 20-Août et que ce ne sera pas cette saison que les Kabyles battront le signe indien. En tout cas, les Algérois sont tout à fait prêts pour ce rendez-vous et ne pensent qu'à la victoire et au fait de confirmer leur suprématie sur la JSK qui ne sait plus gagner au stade de Ruisseau.

Rester sur la lancée Depuis trois journées du cham-

Rester sur la lancée Depuis trois journées du cham- pionnat national, le CRB n'a pas enregistré

pionnat national, le CRB n'a pas enregistré la moindre défaite. Il est allé chercher une victoire à Béchar (1-2), battre le MCA au 20-Août (2-0) avant de revenir avec le point du match nul face à l'ASMO (0-0). Les protégés de l'entraîneur Alain Michel, qui a vraiment redonné une âme à cette équipe, désirent rester sur leur lancée et arracher une autre victoire sur leur terrain qui leur per- mettra notamment d'améliorer leur position au classement général. Après avoir réussi à surpasser la crise que traversait leur équipe, les

Rebih et compagnie sont déterminés

à donner le meilleur d'eux-mêmes

sur le terrain et glaner les trois points face à la JSK qui seront synonymes

de

véritable déclic cette saison. Pour

y

parvenir, ils sont armés d'une

volonté de fer et ne jurent que par la victoire cet après-midi. H. A. B.

Equipe probable

Asselah, Nemdil, Chebira, Khelili, Khodi, Sidhoum, Draoui, Tarikat, Rebih, Djediat, Bougaroua.

Tariket

remplacera

Amiri, qui débutera la partie

sur le banc, il sera remplacé dans son poste par le jeune Tariket. Ce dernier qui a montré de belles choses lors du stage de la Tunisie saura sans doute comment assu- mer sa tâche de la meilleure des manières et être ainsi à la hau- teur des attentes de son staff technique.

«Je suis prêt pour le match» Contacté par nos soins, Tarikat se dit apte à prendre sa place : "Je suis tout à fait prêt pour ce match face à la JSK. Si mon entraîneur décide de compter sur moi, je ferai de mon mieux pour être à la hauteur. Je ne sens aucune pres- sion et je suis apte à assumer ma mission convenablement."

Michel : «Il a de la qualité» Interrogé sur son jeune joueur, Tarikat, Alain Michel semble convaincu que ce dernier réussi- ra un bon match compte tenu qu'il a de la qualité : «C'est un jeune joueur que j'ai découvert lors du stage de la Tunisie. Il a de la qualité et il peut assumer sa tâche parfaitement dans chaque match. Maintenant, l'occasion se présente devant lui et il n'a qu'à la saisir.»

H. A. B.

Amiri convoqué

Le joueur Ali Amiri, incertain pour le match contre la JSK, a été finalement convoqué pour l'oc- casion par l'entraîneur Alain Michel. Le joueur en question s'est entraîné hier normalement avec le groupe et il est apte à prendre sa place.

Il sera

sur le banc

Bien qu'il soit convoqué pour ce match, il n'en demeure pas moins qu'Amiri ne sera pas incorporé d'entrée. L'ex-pension- naire du RCA sera mis sur le banc et le coach Michel lui ferait appel en deuxième mi-temps s'il aura besoin de lui.

Michel : «Marquer tôt pour gagner»

L'entraîneur Alain Michel, qui a mis son plan pour battre la JSK, nous a déclaré que son équipe doit rentrer directement dans le match et surtout marquer un but très tôt pour qu'elle puisse espérer gagner ce match : «On abordera ce match avec l'idée de le gagner et rester ainsi sur notre lancée. Pour y parvenir, on doit directement rentrer dans le vif du sujet en essayant de marquer un but dès le début qui nous libérera certainement pour toute la suite de la partie. Pour cela, on va essayer de faire un pressing sur la défense adverse et éviter de commettre des erreurs qui pourraient nous coûter cher.»

«Trois points décisifs» L'ex-driver de la JSS estime que les trois points sont décisifs et importants pour les deux équipes : «Les trois points du match sont décisifs et très importants pour nous ainsi que pour la JSK. Les deux équipes ont le même

nombre de points jusqu'à maintenant et celle qui décrochera la victoire aura l'occasion de grimper dans le classe- ment général. Puisqu'on jouera chez nous, on tâchera d'avoir le dernier mot et améliorer du coup notre position au classement.»

«Je connais les qualités de la JSK» Ayant déjà supervisé l'équipe face à l'ESS et vu quelques vidéos de ses matchs, le technicien français connaît à présent les points forts et les points faibles de la JSK : «La JSK est une équi- pe solide et équilibrée. Elle renferme de bons éléments qui peuvent faire la dif- férence à tout moment. Je connais les qualités de ses joueurs, d'où on doit faire très attention durant tout le match.»

«Je compte sur Khodi pour remplacer Cherfaoui» Comme tout le monde le sait, le

défenseur axial Cherfaoui n'est pas concerné par ce match en raison de blessure, mais Michel compte sur Khodi pour le remplacer : «Cherfaoui est un bon défenseur et on aurait sou- haité qu'il soit avec nous. Néanmoins, son camarade Khodi, qui joue dans le même poste que lui, le remplacera. Lui aussi est un bon élément qui a fait une excellente préparation en Tunisie et je mise également sur lui dans cette ren- contre.»

«Le huis clos fera perdre au match son charme»

Le coach belouizdadi regrette infini-

ment l'absence du public à l'occasion de cette rencontre : «L'absence du public fera perdre au match son char- me. On aurait vraiment souhaité que nos supporters ainsi que ceux de la JSK

soient présents, car en fin du compte, il s'agit d'un spectacle, d'où tout le monde doit y participer pour qu'il soit

à la hauteur.»

H. A. B.

Sidhoum à la place de N'gomo

Le milieu de terrain Lyes Sidhoum, qui a joué comme remplaçant lors du dernier match face à l'ASMO, sera titularisé aujourd'hui. L'ex-joueur du WAT sera appelé à remplacer son camarade N'gomo, absent en raison d'une blessure.

«Tout faire pour gagner»

Lyes Sidhoum déclare que son équipe est prête pour ce match et que lui et ses coéquipiers vont se donner au maximum sur le terrain pour gagner : "On est bien préparés pour ce match. On est dans de bonnes conditions morales. On va tout donner sur le terrain pour arracher les trois points", a-t-il déclaré d'emblée avant d'ajouter : «Sur le plan personnel, je suis tout à fait prêt aussi pour la rencontre. Je cravacherai dur sur le terrain pour aider mon équipe à réussir la victoire et convaincre par la même occasion mon entraîneur que je peux toujours assumer ma tâche de la meilleure des manières.»

Ultime séance hier dans l'après-midi

Les Rouge et Blanc ont effectué hier après-midi une dernière séance d'entraînement dans leur stade du 20-Août. Le coach Michel a saisi cette occasion pour apporter les derniers réglages sur sa tactique de jeu qu'il compte mettre en œuvre aujourd'hui face à la JSK.

Mise au vert à Oasis

Pour la traditionnelle mise au vert, les camarades de gardien Malik Asselah ont pris leurs quar- tiers hier à l'hôtel Oasis. Ils sont restés concentrés sur le match et tous armés d'une grande volonté pour réussir une victoire cet après-midi.

Cherfaoui et N'gomo ne sont pas concernés

Les deux joueurs Cherfaoui et N'gomo ne sont pas concernés par le match de cet après-midi face à la JSK. Les deux joueurs sont blessés et n'ont pas été convoqués pour l'occasion.

www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014

12 e JOURNÉE LIGUE 1

7

Samedi 29 novembre 2014 12 e JOURNÉE LIGUE 1 7 CRB 6 16h JSK Khodi :

CRB

6 16h

JSK

Khodi : «Confirmer notre suprématie»

Le défenseur axial, Hakim Khodi, se dit prêt à remplacer aujourd'hui son camarade Cherfaoui, blessé. Il reconnaît que le match contre la JSK sera difficile, mais lui et ses camarades tâcheront d'arracher les trois points et confirmer du coup la suprématie du Chabab sur l'équipe kabyle.

Tout d'abord, dites-nous comment s'est déroulée la préparation de ce match ?

On s'est préparés le plus normalement du monde, comme on l'a fait pour toutes les autres rencontres déjà jouées en champion- nat. Le staff technique a tracé son program- me de la semaine que nous les joueurs avons essayé d'appliquer à la lettre. A pré- sent, on est prêts pour la rencontre.

On imagine que le dernier match nul en déplacement face à l'ASMO vous a donné plus de motivation durant la semaine, n'est-ce pas ?

Effectivement, ce match contre l'ASMO et les deux victoires contre respectivement, la JSS et le MCA nous ont motivés ces der- nières semaines. Depuis, on travaille tran- quillement, avec un moral au beau fixe. Tout ce passe parfaitement aux entraîne- ments et tous les joueurs ne pensent qu'à enchaîner un autre bon résultat face à la JSK.

Comment se présente ce match pour vous ?

On s'attend à ce qu'il soit difficile. On va affronter une équipe de la JSK qui renferme de bons éléments et qu'elle est capable de se réveiller à n'importe quel moment. En ce qui nous concerne, on est tout à fait prêts et très concentrés en vue de réussir une victoi- re qui nous permettra d'améliorer encore notre classement et qui nous motivera encore davantage pour continuer la suite de la phase aller en toute confiance.

La JSK passe des moments difficiles alors que vôtre équipe se porte mieux. Cela est déjà un avantage pour vous, n'est-ce pas ?

C'est vrai mentalement, on se porte mieux que la JSK. Mais on va mettre tous ces calculs de côté et réfléchir seulement au comment arracher les trois points. Ce que traverse notre adversaire ne nous intéresse pas. Le plus important pour nous est de rentrer sur le terrain très motivés et surtout concentrés afin qu'on puisse atteindre notre objectif, celui d'arracher la victoire.

Sur le plan statistique, la JSK n'a pas gagné depuis des années au stade du 20-Août. Croyez-vous capables de confirmer votre suprématie sur l'équipe kabyle ?

Oui, sur le plan des statistiques, le CRB est la bête noire de la JSK. Mais il faut savoir que les matches ne se ressemblent pas. Néanmoins, on tâchera de perpétuer la tra-

pas. Néanmoins, on tâchera de perpétuer la tra- dition et confirmer cette année aussi notre suprématie

dition et confirmer cette année aussi notre suprématie sur la JSK.

Sur le plan personnel, vous serez appelés à remplacer Cherfaoui dans l'axe de la défense, êtes-vous aptes à assumer votre tâche ?

Oui, je suis tout à fait prêt pour le match. Même si je ne jouais pas ces derniers temps, j'ai toujours fait preuve de professionnalis- me en m'entraînant de la meilleure des façons durant doute la semaine. Maintenant, l'occasion se présente devant moi et je ferai le maximum pour la saisir et montrer à mon entraîneur que je peux assu- mer ma tâche convenablement. H. A. B.

Le 7 à 1 dans tous les esprits

A l'occasion de chaque rendez-vous entre le CRB et la JSK au stade du 20-Août, un cer- tain match de la saison 2010-2011 revient à l'esprit des admirateurs de la balle ronde et notamment des supporters des deux clubs. Il s'agit du match où le CRB a humilié la JSK sur le score sans appel de 7 buts à 1. Un score qui restera dans les annales du football national et qui demeurera gravé dans la mémoire des fans des deux formations. Du côté, des Belouizdadis, on souhaite toujours rééditer le même scénario et infliger une lourde défaite aux Kabyles, pourquoi pas sur le même score, d'autant plus que l'équipe traver- se des moments difficiles. Mais de l'autre côté, les Jaune et Vert pensent toujours à prendre leur revanche et effacer ainsi cet affront. Ainsi, tout porte à croire que le match d'aujourd'hui sera serré entre les deux équipes et que chacune d'entre elles donnera le meilleur d'elle-même sur le terrain pour s'offrir les trois points. H. A. B.

Mekkaoui out

Zineddine Mekkaoui, l’arrière gauche des Jaune et Vert, ne participera pas à la rencontre de cet après- midi face au MOB. Et pour cause, en plus de sa blessure au poignet, il ressent de légères douleurs à la cuisse. Raison pour laquelle il n’a pas été convoqué pour le rendez- vous d’aujourd’hui.

N. B.
N. B.

PAR N. BOUMALI

Sa non-convocation n’est pas une surprise surtout que l’ex-pensionnaire du CSC s’est contenté de tours de piste hier. Absent à la séance de jeudi dernier à cause de son problème au poignet, il a mis le plâtre avant de se présenter à la séance d’hier, mais vu son état de santé, il s’est entraîné en solo avant de rejoindre les vestiaires. Sa blessure au poignet a fait couler beaucoup d’encre et de salive aux supporters kabyles. Depuis la prise en main de l’équipe par François Ciccolini, Mekkaoui n’a joué qu’une seule fois titulaire, c’était lors du dernier match face au Mouloudia de Béjaïa. Ecarté de la liste des 18 face au Mouloudia d’Alger pour avoir raté trois séances d’entraînement sans aucune raison valable, il a été incorporé le match d’après à la 85e minute face au champion d’Afrique avant de retrouver sa place de titulaire vendredi dernier à Béjaïa à l’occasion du derby kabylo-kabyle.

Benamara En l’absence de Mekkaoui pour cause de bles- sure, Benamara est certain d’être aligné d’entrée aujourd’hui face au CRB. Son rendement face au Mouloudia d’Alger était acceptable, mais l’entraî- neur Ciccolini lui avait préféré Mekkaoui lors du dernier match face au MOB. L’ancien sociétaire des Rouge et Noir que nous avons interrogé avant-hier sur sa probable titularisation face au CRB, affirme : «Sincérement tout ce qui compte pour moi est que l’équipe gagne face au CRB. Je ne rechigne pas sur l’effort aux entraînements afin d’être toujours prêt à prendre ma place sur le terrain. Si l’entraîneur m’accorde sa confiance, je ferai tout pour être à la hauteur de ses attentes. Je tiens néanmoins à insister que tout ce qui nous intéresse, ce sont les trois points de la partie. Incha Allah, on les aura.»

Hannachi en France

Le président Hannachi s'est rendu hier en France où il devra séjourner deux jours avant de rentrer au pays et ce, à l'invita- tion de l'opérateur de téléphonie mobile, Ooredoo. Le président de la JSK assistera au match Paris SG - OGC Nice. Tout au long de la semaine, il a fait le maximum pour moti- ver ses joueurs avant de s'envoler hier pour la France. Même s'il a quitté le pays hier, le président de la JSK Hannachi suivra sûre- ment le match au télé- phone. Suspendu par la commission de discipli- ne de la Ligue de foot- ball professionnel pour une année dont 6 mois avec sursis, le président

pour une année dont 6 mois avec sursis, le président Hannachi sera privé des matches de

Hannachi sera privé des matches de son équipe jusqu'à la fin de la saison sauf si la JSK retrouve le stade du 1er-Novembre à la phase retour où sa sus- pension sera revue à la baisse dans les semaines à venir.

N. B.

L'équipe à l'hôtel Mercure

Comme prévu, les équipiers de Rial ont rejoint hier après-midi l'hôtel Mercure où ils devaient passer la nuit de vendredi à same- di. Pour éviter ce qui s'est passé la veille de la rencontre face au Mouloudia d'Alger où l'équipe kabyle n'a trouvé que 8 chambres disponibles au Mercure après avoir été contraints de quitter Hilton où ils avaient l'habitude d'entrer en regroupement depuis le décès tragique d'Albert Ebossé, les diri- geants ont fait les réservations plusieurs jours avant leur déplacement à Alger.

Ultime séance hier à Tizi Ouzou

Les Canaris ont effectué leur ultime séan- ce d'entraînement d'avant-match sur le ter- rain du 1er-Novembre avant de rejoindre l'hôtel Mercure. Mais avant de se rendre à Alger, ils ont pris leur déjeuner à Amraoua et ils n'ont quitté la ville de Tizi Ouzou qu'après la prière de vendredi.

www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014 LIGUE 1

8

12 e JOURNÉE

Samedi 29 novembre 2014 LIGUE 1 8 12 e JOURNÉE CRB 16h 6 JSK Faire jouer

CRB

16h 6

JSK

2014 LIGUE 1 8 12 e JOURNÉE CRB 16h 6 JSK Faire jouer la même équipe

Faire jouer la même équipe qui a battu le MCA

LA RÉVOLUTION DE CICCOLINI

Sommé par le président Hannachi de trouver les solutions pour permettre à l’équipe de décoller, François Ciccolini n’a pas trouvé mieux que de songer à faire jouer le onze qui a battu par 4 buts à 2 le MCA à Bologhine.

PAR N. BOUMALI

Sauf d’un changement de dernière minute, car à la JSK les don- nées changent d’une seconde à l’autre, le Corse reconduira le onze aligné face au Mouloudia d’Alger à

l’exception bien sûr de l’international irakien Muhannad Abdul-Raheem Kerrar qui se soigne toujours chez lui en Irak. Il compte aussi titulariser Youcef Khodja, lequel avait fait son entrée en deuxième mi-temps à Bologhine. La titularisation de celui-

ci n’est pas une surprise puisque

celui-ci est le meilleur attaquant des Canaris en ce moment avec 3 buts

lors des trois derniers matches.

Raïah, Benamara, Ziti et Rial en défense Au vu des échos qui nous sont parvenus à l’issue de la séance d’hier, le coach des Canaris fera confiance au quatuor Raïah- Benamara-Ziti-Rial en défense. Le premier est plus rentable au milieu qu’au poste d’arrière droit, mais mal- gré ça, Ciccolini compte le faire jouer en défense. Pour ce qui est de Benamara, sa titularisation est prévi- sible en raison de l’indisponibilité de Mekkaoui. L’ex-pensionnaire de l’USMA a montré de belles choses face au MCA, mais il faut reconnaître qu’il a commis quelques erreurs dont l’une à l’intérieur de la surface de réparation. Dans l’axe, on retrouvera

Ziti et Rial, lesquels ont joué deux matches ensemble avant que Ciccolini n’opte pour la paire Rial- Benlamri face au MOB. Mais les trois buts encaissés à Béjaïa l’ont poussé à revoir totalement sa défense.

forme, mais Ciccolini mise beaucoup plus sur son expérience et sa clair- voyance. Le milieu de la JSK n’a pas du tout fonctionné face au MOB. Même Ferahi qui a fait preuve d’une grande régularité depuis l’entame de la saison n’a pas eu le rendement

Yesli-Ferahi-Delhoum- escompté vendredi dernier à Béjaïa.

Ahmed Moulay au milieu Il n’y a pas qu’en défense que l’en- traîneur Ciccolini apportera des changements, puisque même au milieu il compte titulariser Delhoum qui a été laissé sur le banc lors du

dernier match face au MOB. Le retour d’Yesli blessé depuis la ren- contre face au Mouloudia d’Alger ne fera que du bien à l’équipe même si le joueur n’est pas à 100% de ses capacités physiques. Le duo Yesli- Ferahi s’occupera de la récupération, alors que Delhoum et Ahmed Moulay seront appelés à animer le jeu des Canaris et à distiller de bons ballons aux attaquants. Delhoum qui n’a pas joué titulaire depuis la ren- contre gagnée face au Mouloudia d’Alger devra retrouver sa place dans le onze cet après-midi face au CRB. Lui aussi n’est pas au top de sa

Youcef Khodja et Aïboud ou Ferguène en attaque En attaque, l’entraîneur Ciccolini va sans nul doute titulariser Youcef Khodja qui a fait preuve d’efficacité ces dernières semaines en marquant 3 buts lors des trois derniers matches. Il manque terriblement d’expérience, mais comme c’est le meilleur atta- quant en ce moment, il sera en prin- cipe aligné d’entrée face au CRB. Il sera épaulé soit par Aïboud qui revient d’une blessure soit par

Ferguène, titulaire à part entière lors des trois derniers matches. Ferguène a marqué un joli but face au MCA, mais face au MOB son rendement n’a pas été vraiment satisfaisant, ce qui laisse supposer qu’Aïboud jouera d’entrée aujourd’hui contre le

Chabab.

N. B.

L’énigme Mekkaoui et Benlamri

La non-convocation de Zineddine Mekkaoui et la décision de l’entraîneur de ne pas faire jouer Benlamri d’entrée face au CRB, s’il ne change pas d’avis bien sûr, feront certainement couler beaucoup d’encre et de salive. Même si une source proche de la direction nous a confié que Mekkaoui souffre non seulement d’une blessure au poignet, mais il ressent aussi des douleurs à la cuisse. Toutefois, le fait qu’il ne soit pas retenu dans la liste des 18, cela va ouvrir la voie à toutes les rumeurs. Idem pour la non- titularisation de Benlamri, si elle se confirme.

Le match à ne pas perdre

Les rencontres CRB-JSK au 20-Août- ont toujours été spéciales. Celle de cet après-midi l’est encore plus. La riva- lité entre les deux équipes, un certain 7 à 1 que les Jaune et Vert

n’ont jamais réussi à faire oublier, en plus de la situation dans laquelle se trouvent les Kabyles depuis la mort d’Ebossé

et le limogeage de Broos

nous poussent à dire que

les gars de Ciccolini sont

ni plus ni moins obligés,

non pas d’éviter la défai-

te, mais de gagner le

match. Ont-ils les moyens pour le faire ? Oui, les camarades du capitaine

Rial l’ont déjà prouvé à Oran face au MCO, à Sidi Bel-Abbès face à l’USMBA et surtout à Bologhine contre le Mouloudia d’Alger. Ont- ils le moral et la volonté de rééditer ces exploits ? Ça, on ne pourra le dire qu’à l’issue du match.

Cette fois, le public ne vous par-

donnera pas… Le match se jouera à huis

clos. Il ne sera donc pas

télévisé. Les supporters de la JSK vont donc juger leur équipe en fonction du résultat final. Qu’ils dominent, qu’ils soient lésés par l’arbitre ou

qu’ils se donnent à fond, rien de cela n’intéresserait les milliers de supporters kabyles. Seul le nombre de points que glanera leur équipe comptera. Jusque-là, les fans de ce grand club se sont contentés de rassemble- ments, de quelques insultes, ou dans le pire des cas, briser le huis clos aux entraînements pour aller demander des expli- cations aux joueurs et au président. Mais pour ce match, plusieurs para- mètres nous poussent à dire que la réaction des supporters en cas d’échec sera plus radicale et plus violente que d’habitude.

«Tout, sauf une défaite face au Chabab», nous dira Abdenour, un sup- porter invétéré du club kabyle. Les joueurs, notamment les anciens, savent très bien combien il est important de gagner le match de cet après- midi. Bien que le moral des troupes soit à plat, malgré les différends que peuvent avoir les joueurs et les clans qui existe- raient dans le groupe, pour le bien de tous, Rial, Benlamri, Yesli et tous les autres devront mettre la main dans la main s’ils veulent éviter que la situation empire.

M. A.

Il s’est accroché avec Ciccolini

Benlamri sur le banc

Le défenseur, Djamel Benlamri, devrait débuter la rencontre sur le banc cet après-midi face au CRB. Titulaire à part entière depuis qu’il a rejoint la JSK, l’ex- pensionnaire des Sang et Or se retrouvera pour la première fois sur le banc des remplaçants. C’est ce que nous a confié une source proche de la direction. L’entraîneur François Ciccolini peut changer d’avis à tout moment, mais si la non- titularisation de Benlamri se confirme, cela va surprendre plus d’un. D’après les échos qui nous sont parvenus, Benlamri aurait demandé à son entraîneur de ne pas le titulariser à cause de toutes les critiques dont il a fait l’objet ces dernières semaines, notamment après la défaite concédée vendredi dernier face au MOB. Ciccolini n’avait pas cessé de lui remonter le moral tout au long de la semaine, mais celui- ci semble toujours affecté. Toutefois, d’autres sources avancent que c’est l’entraîneur Ciccolini qui aurait pris la décision de laisser son défenseur sur le banc en raison de sa méforme. Il l’a fait jouer à droite face à l’ESS avant de l’aligner dans l’axe devant le MOB. Il a commis beaucoup d’erreurs lors des deux derniers matches, ce qui aurait poussé le staff technique à le laisser sur le banc aujourd’hui face au CRB. Il faut dire que Benlamri est très loin de son niveau. Ses prestations cette saison laissent vraiment à désirer. Résultat, la JSK a encaissé 15 buts en 11 matches et cela sans parler des multiples arrêts décisifs de Doukha.

Raïah à

droite

Sauf d’un changement de dernière minute, Malik Raïah sera aligné au poste d’arrière droit comme ça a été le cas lors du clasico face au Mouloudia d’Alger. Même si le poste de prédilection de Raïah est celui de milieu récupérateur, l’entraîneur François Ciccolini compte le faire jouer au poste d’arrière droit. Pourtant, il a une autre solution de rechange puisque Khiat peut aisément jouer à droite. Le président Hannachi a déclaré à l’intersaison que Khiat est un grand défenseur capable d’exploser à la JSK, mais il n’a fait que de brèves apparitions jusqu’à maintenant. N.B

MEGUEHOUT ÉCARTÉ DES 18

Le milieu de terrain Ahmed Meguehout n’a pas été convoqué pour le match de cet après-midi face au CRB. D’après une source autorisée, l’entraîneur François Ciccolini l’a écarté de la liste des 18 pour avoir réclamé une place de titu- laire face à son ancienne équipe. Constatant qu’il ne sera pas dans le onze de départ qui affrontera le Chabab cet après- midi sur le terrain du 20-Août- 1955, l’ex-pensionnaire du CRB s’est dirigé vers son entraîneur pour lui demander des explica- tions par rapport à ses choix, tout en lui ajoutant qu’il tient à jouer ce match afin de prouver à ses anciens responsables qu’il n’est pas encore fini. Le Corse lui a répliqué qu’il n’a pas à discuter ses choix et qu’au lieu de réclamer une place de titulaire, il n’a qu’à travailler davantage aux entraînements afin de gagner sa place. Pas du tout convaincu par les propos de son entraîneur, Meguehout lui a lancé : «Comment se fait-il que vous comptez titulariser un joueur qui ne s’est pas entraîné pendant plusieurs jours avec l’équipe, alors que moi qui m’entraîne régulièrement avec le groupe je serai sur le banc ? »

régulièrement avec le groupe je serai sur le banc ? » Le ton a monté entre

Le ton a monté entre lui et son entraîneur avant que ce dernier ne décide de l’écarter de la liste des 18. Très rarement utilisé en cette phase aller, Meguehout sera sans nul doute libéré au prochain mercato hivernal. Lui qui espérait que sa situation allait changer après le départ d’Hugo Broos qui l’avait fait jouer lors des pre- miers matches de la saison avant de le reléguer sur le banc, celle-ci a empiré depuis puisqu’il n’a fait que quelques brèves apparitions depuis la démission forcée de l’entraîneur belge N. B.

Ihadjadène à sa place

Après avoir écarté Meguehout de la liste des 18, l’entraî- neur François Ciccolini a convoqué à sa place le jeune Ihadjadène, lequel n’a pas eu sa chance cette saison à cause de la rude concurrence qui existe dans l’effectif kabyle. Ihadjadène a d’énormes qualités, malheureuse- ment il n’est pas utilisé par les différents entraîneurs qui se sont succédé à la tête de la barre technique de la JSK.

Samy Idrès : «Il n’y a pas le feu à la JSK»

Intervenant sur les ondes de la Chaîne II, le manager Samy Idrès a expliqué la mauvaise passe que traverse l’équipe en cette phase aller par le décès tragique d’Ebossé et par toutes les sanctions prises à l’encontre de la JSK par la Ligue de football professionnel et par la CAF. «Il n’y a pas le feu à la JSK. Si c’était un autre club qui était confronté à tous les événements qui ont frappé la JSK, il aurait disparu. On fait de notre mieux pour sensibiliser les joueurs et incha Allah, on va surmonter cette période difficile», a-t-il dit.

«Hannachi et moi, nous avons motivé les joueurs» Le manager général des Jaune et Vert pense que les joueurs réagiront positive- ment cet après-midi face au CRB. «Le président et moi, nous avons tout fait pour motiver les joueurs. On leur a remonté le moral et je pense que l’équipe s’est bien préparée pour ce ren- dez-vous», a-t-il ajouté.

«Le CRB n’est pas notre bête noire, on fera un bon résul- tat» Même si l’équipe kabyle n’a pas gagné pendant près de 10 ans au 20-Août-1955 en championnat face au CRB, Samy Idrès se montre optimiste quant à l’issue de la rencontre. «Le CRB n’est pas la bête noire de la JSK. La preuve, l’an dernier on a fait match nul au 20- Août-1955. En Algérie, on s’est bien préparés pour ce match et j’espère qu’on fera un bon résultat. C’est un match important et on ne doit pas le rater.»

«On recrutera les joueurs que veut l’entraîneur» Sur le renforcement de l’ef- fectif au prochain mercato hivernal, le manager géné- ral de la JSK s’est juste contenté de dire que la direction recrutera selon les besoins de l’équipe. «On recrutera les joueurs que voudra l’entraîneur», a-t-il conclu.

N. B.

www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014

12 e JOURNÉE LIGUE 1

9

Samedi 29 novembre 2014 12 e JOURNÉE LIGUE 1 9 USMA 18h JSS Les Rouge et

USMA

18h

JSS

Les Rouge et Noir veulent

prendre les commandes

La formation usmiste donnera la réplique ce soir à partir de 18h à son homologue la JS Saoura pour le compte de la 12 e journée de Ligue 1 Mobilis. Les gars de Soustara visent les trois points de la victoire pour espérer s'installer dans le fauteuil de leader.

PAR ANIS SADOUN

Auréolés par les derniers bons résultats après avoir réalisé trois victoires consécutives, les hommes d'Hubert Velud ambitionnent d'enchaîner un autre succès ce soir afin de rester dans leur bonne ascension. Il faut dire qu'ils aborderont le match avec un moral gonflé à bloc et, surtout, avec une grande détermination pour s'adjuger les précieux trois points, vu leur grande importance. En effet, les coéquipiers de Koudri sont conscients que seule la victoire leur permettra de consolider leur place sur le podium et, surtout, pour espérer prendre les commandes du championnat dans le mesure où l'actuel leader, le MOB en l'occurrence, jouera en dehors de ses bases face au MCO dans un périlleux déplacement face à une formation qui carbure bien. Autrement dit, les Rouge et Noir doivent tout d'abord réaliser une bonne opération aux dépens de leurs hôtes, les Sudistes, et attendre le résultat de la rencontre qui opposera le MCO au MOB, car en cas où ce dernier s'incline à Oran, cela permettra sans nul doute aux Usmistes de s'installer dans le fauteuil de leader. En somme, la victoire ne pourra en aucun cas échapper à la formation usmiste afin de confirmer sa bonne place en championnat.

Se méfier de la JS Saoura Les protégés de Velud doivent prendre le match très au sérieux et se méfier de

doivent prendre le match très au sérieux et se méfier de leur adversaire afin d'éviter une

leur adversaire afin d'éviter une mauvaise surprise à la fin de la rencontre. En effet, et malgré qu'ils traversent une mauvaise passe dernièrement, les Sudistes pourraient créer plusieurs difficultés pour les Algérois, d'autant plus que la formation de la JS Saoura est composée de bons joueurs qui viendront à Alger avec la ferme intention de repartir avec un résultat probant. Ainsi, Belaïli et consorts doivent se donner à fond durant tout le match afin d'enchaîner une autre brillante victoire.

Les supporters attendus en masse Pour le match de ce soir, les supporters usmistes seront présents en masse au stade Omar-Hamadi, notamment après le dernier brillant succès réalisé samedi passé aux dépens de leur éternel rival le MCA. Cela dit, la présence des inconditionnels usmistes sera d'un grand apport pour les joueurs. Ces derniers doivent être à la hauteur pour ne pas décevoir leurs supporters qui ne veulent pas que cette joie des succès ne s'estompe pas.

A. S.

Les non-

convoqués

se sont

entraînés

dans la

matinée

Contrairement aux 18 joueurs retenus pour le match d'aujourd'hui qui se sont entraînés dans la soirée, les joueurs non concernés par ledit match à l'image de Merzouki, Laâssami et autres Nsombo se sont entraînés dans la matinée au stade Omar- Hamadi sous la houlette du préparateur physique du club, Armand Sène.

Bourdim

avec les

espoirs

Ammar Bourdim est le seul jeune joueur qui n'a pas été retenu pour le match d'aujourd'hui face à la JSS puisque ses coéquipiers Abdellaoui, Meziane et Benkhemassa y sont concernés. Devant cette situation, le jeune talentueux usmiste jouera avec la catégorie espoir de l'USMA, et ce, afin de gagner un match dans les jambes et surtout rester compétitif.

A. S.

BOUDBOUDA : «Déterminés à enchaîner une autre victoire»

Le latéral gauche de l'USMA, Brahim Bourdbouda, monte en puissance en enchaînant les belles prestations lors des dernières rencontres du championnat. Ce qui lui a valu d'ailleurs d'être retenu en équipe nationale A'. Il affirme que lui ainsi que ses coéquipiers sont déterminés plus que jamais à gagner ce soir face à la JS Saoura afin de consolider leur place sur le podium.

Tout d'abord, où en êtes-vous avec votre blessure ?

Dieu merci, je suis complètement rétabli. Ma blessure n'est pas méchan- te et ne m'empêche pas de disputer le match d'aujourd'hui qui nous oppo- sera à la JS Saoura.

Comment se présente pour vous cette rencontre ?

A l'instar de toutes les rencontres du championnat, elle s'annonce diffi- cile pour nous face à une formation d'un bon niveau. Après avoir réalisé trois victoires consécutives, on ambi- tionne à enchaîner un autre succès ce soir afin de confirmer notre bonne ascension. Le moral est gonflé à bloc, on est déterminés plus que jamais à battre la JS Saoura.

La victoire vous permettra de vous installer dans le fauteuil de leader, qu'en pensez-vous ?

Certes, on n'est qu'à deux lon- gueurs sur le leader, on doit tout d'abord gagner afin de consolider notre place sur le podium. Par la suite, on attend les résultats du MOB, car s'il est tenu en échec, cela ne permettrait sans nul doute pas de prendre les commandes du championnat. Dans tous les cas, on doit à tout prix gagner, et pour cela, rester concentrés sur le match sans pour autant faire des cal- culs qui pourraient nous perturber.

Vous allez renouer à l'occasion avec vos supporters, vous ne devrez surtout pas les décevoir, n'est-ce pas ?

Exactement. Sincèrement, on a hâte de retrouver nos supporters qui sont considérés comme le douzième homme dans chaque match qui se joue à Bologhine. On les attend, il faut viennent en force, car on a besoin de leur soutien. On ne doit pas les déce-

car on a besoin de leur soutien. On ne doit pas les déce- voir, on doit

voir, on doit leur offrir ce soir une vic- toire avec l'art et la manière.

Parlons de vous, vous êtes dans une phase ascendante, quel commentaire avez-vous à faire là- dessus ?

Dieu merci, je me sens au top de mes qualités techniques et physiques. La preuve, je joue d'une manière régulière et c'est très important pour moi. Je dois continuer à travailler afin de rester dans mon bon élan.

Vos belles performances vous ont valu d'être retenu en EN A', quel est votre sentiment ?

Franchement, c'est avec une grande joie que j'ai reçu ma convocation en

équipe nationale A'. Comme je vous l'ai dit, je ne dois m'arrêter en si bon chemin, je dois fournir plus d'efforts afin que je fasse beaucoup mieux pro-

A. S.

chainement.

Velud prépare 3 changements

Pour la rencontre de ce soir qui mettra aux prises l'USMA avec la JS Saoura, le premier responsable de la barre technique du club algérois, Hubert Velud, envisage de procéder à trois changements sur son onze type. Et pour cause, le technicien français sera privé des services de son latéral droit Rabie Meftah, pour suspension, et son attaquant Mohamed Seguer, pour blessure. Devant cette situation, Velud sera contraint de trouver les solutions pour pallier ces deux absences. Aussi, Bouazza Feham pourrait faire son d'entrée ce soir pour contribuer à l'animation de jeu. Mis à part ces trois changements que prévoit Velud, les autres joueurs qui ont livré le match face au MCA seront reconduits.

Khoualed pour remplacer Meftah

Dans les bois, et comme de coutume, c'est l'inamovible Zemmamouche qui gardera la cage usmiste face à la JS Saoura. En défense, Velud reconduira la paire Laïfaoui-Chafaï pour constituer la charnière centrale. Khoualed retrouvera à l'occasion sa place de titulaire, mais cette fois-ci il évoluera sur le côté droit pour pallier l'absence de son coéquipier Meftah, suspendu. Quant à Boudbouda, il s'occupera du couloir gauche.

Vers le retour de Feham dans l'équipe type

Dans l'entrejeu, Velud compte renouveler sa confiance au jeune Benkhemassa, qui sera épaulé par Koudri, pour assurer la récupération et relancer les attaques. Feham pourrait retrouver à l'occasion du match d'aujourd'hui face à la JS Saoura sa place de titulaire où il aura la tâche d'animer le jeu et d'alimenter les attaquants par le plus grand nombre de balles.

Baïtèche, Ferhat sur les ailes, Belaïli en pointe

Enfin, et concernant l'attaque, et comme ce fut le cas face au MCA, Belaïli sera reconduit en pointe. Il sera épaulé par Ferhat et Baïtèche, qui évolueront respectivement sur les ailes droite et gauche, pour animer le compartiment offensif. Le coach usmiste mise beaucoup sur ce trio pour déstabiliser la défense adverse et mener l'équipe à enchaîner un autre brillant succès ce soir. En somme, le onze qu'on a cité semble le mieux indiqué pour livrer le match face à la Saoura, reste à savoir si Velud en décide autrement à la dernière minute. A. S.

www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014 LIGUE 1

10

12 e JOURNÉE

Samedi 29 novembre 2014 LIGUE 1 10 12 e JOURNÉE MCO 18h MOB Interdiction de recrutement

MCO

18h

MOB

Interdiction de recrutement

La direction est sereine

Le club phare de l'Ouest est menacé d'une interdiction de recruter, après que la CRL (commission de résolution des litiges de la FAF) a jugé recevable les plaintes de joueurs qui réclament leurs dus, avec un montant de dettes estimé à 3,2 milliards.

Toutefois, selon un membre de la direction du MCO, ce mon- tant sera revu sensiblement à la baisse. "On s'est procuré récem- ment les documents auprès de l'ancienne direction, on s'est ren- dus compte que parmi les plai- gnants, il y a des joueurs qui vont rembourser de l'argent au club, tandis que d'autres n'ont pas le droit de réclamer l'argent. On est vraiment sereins, d'ici le 16 décembre (la date butoir fixée par la CRL pour régler ces litiges) cette interdiction sera levée, affir- me notre source. A rappeler que le MCO, à l'instar des autres clubs de l'élite professionnelle, n'a droit qu'à trois recrues. Après l'engagement de Zoubir Ouasti, le MCO prévoit de recruter deux joueurs cet hiver (on parle de Belkheiter, Belkaroui ou Beldjilali), comme l'a promis le président Ahmed Belhadj. M. S.

La question taraude l'esprit des amoureux du MCO :

comment leurs favoris vont réagir en évoluant sans la présence de leur public ?

vont réagir en évoluant sans la présence de leur public ? 1 e r match à

1 er match à huis clos

Quelle sera la réaction des Oranais ?

PAR M. STITOU

Avec le retour au pre- mier plan de l'équipe, récem- ment on a remarqué un cer- tain engouement chez les fans oranais, lesquels ont eus un rôle important, lors du dernier match gagné face à l'ASO. Ce jour-là, tout le monde, côté mouloudéen, était content de voir, enfin, le stade Ahmed Zabana rempli comme au bon vieux temps, hélas la bêtise humaine est passée par là, des pseudo-supporters ont sacca-

gé le stade, lesquels avaient sans doute agi sous l'effet de la manipulation, alors que leur équipe venait de triompher de l'ASO. Reste à savoir que si les premiers lésés sont les vrais supporters mais également les joueurs souvent boostés par le soutien non négligeable de leurs supporters. Ce soir, on sera vraiment curieux de voir le visage qui sera affiché par les coéquipiers de Nessakh.

Le défi des joueurs En dépit de cet handicap (huis

clos) et les défections du duo défensif Bellabès-Hamdadou, les Mouloudéens gardent leur optimisme pour remporter ce match contre le leader. D'abord, il y a l'ambition spor- tive, avec la possibilité en cas de victoire de gravir d'autres marches dans le classement, les joueurs qui se sont donné le mot, de gagner les trois ren- contres à Oran face respective- ment au MOB, l'ASMO et le MCA sont conscients qu'il faudrait d'abord battre le MOB, qui est l'adversaire le

plus coriace. S'ils franchissent cet écueil sans problème, cela aura certainement des réper- cussions positives sur le com- portement pour les deux autres matches. M. S.

Equipe probable

Natèche, Bourzama, Ammour (Bencheikh), Nessakh, Merbah, Kherroubi (Benchaib- Hassouna), Larbi, Beradja, Zaabiya (Chérif), Bezzaz, Nekkache.

Natèche : «Nous avons les atouts pour triompher du MOB»

Le portier du MCO croit dur comme fer à la victoire de son équipe. Malgré la valeur de l'adversaire et l'absence du public (match à huis clos), il estime que son équipe a les moyens pour relever le défi en remportant ce match.

On imagine que c'est dans la bonne humeur que le groupe a préparé le rendez-vous de ce soir ?

Effectivement, il y avait de la joie à l'entraînement. Cette belle ambiance n'est que la conséquence de la bonne performance accomplie le précédent week-end face à la JSS. Pourvu que ça dure.

Comme avant chaque match, le coach qui a décortiqué le jeu du MOB, en fonc- tion des points forts et faibles, a préparé une stratégie pour le contrecarrer. Avec les enseignements tirés par l'entraîneur qui a visionné le dernier match livré par le MOB, on a une idée sur la manière avec laquelle on pourrait mettre en dif- ficulté cette équipe.

Que pensez-vous de cette équipe qui est en train de déjouer tous les pronostics ?

Je l'ai vue jouer contre le NAHD et récemment une partie de son match face à la JSK, le moins que l'on puisse dire, c'est que le MOB n'est pas par hasard à la tête de la Ligue 1 Mobilis. Notre équipe possède des atouts pour sortir victorieuse à l'issue des débats.

Le MCO veut rafler la totalité des points, à l'occasion des trois rencontres que vous livrerez à Oran…

Pourquoi pas ? On a un avantage qui est celui de jouer pour les trois pro-

Aviez-vous été soumis à une préparation spéciale en perspective de cette rencontre avec le leader de la Ligue 1 Mobilis ?

Non, pas du tout. On s'est entraînés de façon normale comme on l'a toujours fait avant chaque match de champion- nat. Ce n'est pas parce qu'on va affron- ter le MOB qui occupe la première place du classement qu'on va bousculer nos habitudes, c'est un match comme tous les autres, même si l'enjeu est impor- tant.

Comme d'habitude, vous aviez testé la stratégie qui a été concoctée par le coach ?

testé la stratégie qui a été concoctée par le coach ? chaines journées à domicile (face

chaines journées à domicile (face res- pectivement au MOB, l'ASMO et le MCA). Nous devons saisir à pleines dents cette opportunité. Avec la déter- mination qui anime le groupe, on relè- vera ce défi.

Pour le match de ce soir, vous jouerez sans vos défenseurs centraux Hamdadou et Bellabès (suspendus). Pour un gardien, ces défections ne sont pas les bienvenues, non ?

C'est quand vous perdez d'un seul coup deux habituels titulaires en défen- se, il y a le risque de dérégler notre sys- tème défensif. Toutefois, le coach va trouver certainement les solutions, gageons que leurs remplaçants seront à la hauteur.

Votre dernière victoire aux dépens

de l'ASO a été assurée grâce à l'apport du public, qui sera malheureusement absent ce soir…

Le huis clos est un énorme handicap, mais les premiers lésés sont les vrais supporters, lesquels à cause des fau- teurs de troubles seront privé du plaisir de voir leur équipe favorite jouer. Pour revenir à ces incidents de fin match contre l'ASO, c'est clair, le coup était prémédité, car on ne voit pas des sup- porters se distinguer par des actes de vandalisme alors que leur équipe venait de gagner un match capital. Espérons qu'ils vont retenir la leçon et que la pro- chaine fois ils adopteront un bon com- portement. Enfin, en foulant le terrain ce soir, on aura une pensée pour eux et on fera le maximum pour gagner rien que pour faire plaisir aux vrais suppor- ters du club.

M. S.

Les joueurs

ont perçu

5 millions

Montant qui repré- sente la prime du

dernier nul arraché

à Béchar. A noter

que le président qui

a assisté jeudi

matin à l'entraîne- ment a chargé le capitaine Seddik Beradja d'informer ses coéquipiers qu'ils auront droit à une prime spéciale en cas de succès ce samedi sur le MOB.

Belhadj en

France

Répondant à une invitation du spon- sor du club Ooredoo, le premier respon- sable du MCO s'est envolé hier tôt le matin pour Alger, d'où il devait rallier en compagnie d'autres présidents Paris afin d'assister au match PSG-Metz de ce samedi au Parc-des-Princes.

Les

convoqués

connus hier

C'est hier à l'issue de la séance d'en- traînement prévue en fin d'après-midi que l'entraîneur communiquera la liste des joueurs convoqués.

Retour de

Kheroubi

Khaled Kherroubi, qui s'est entraîné de façon normale depuis mardi, pour- rait faire son appa- rition dans la liste des 18. Cavalli son- gerait même, lais- se-t-on entendre, à l'aligner dans l'axe central si bien entendu, l'ancien professionnel en France lui assure qu'il est en mesure de jouer.

Ammour

testé à

gauche

Lors d'un match d'application joué dans la semaine, le coach a testé Sofiane Ammour au poste d'arrière gauche. A signaler, que faute de solu-

tions, cet attaquant

a été aligné sur le

flanc droit de la défense lors de la dernière rencontre du championnat. L'autre option à gauche que pourrait éventuellement uti-

liser l'entraîneur est

le jeune Abdallah

Bencheikh. Alors que l'habituel titu- laire, Chemseddine Nessakh, devrait évoluer dans l'axe.

www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014

12 e JOURNÉE MOB

11

Samedi 29 novembre 2014 12 e JOURNÉE MOB 11 MCO MOB Béjaïa à la conquête d’El-Bahia

MCO

MCO MOB

MOB

Béjaïa à la conquête d’El-Bahia

Le Mouloudia de Béjaïa, leader du championnat de la Ligue 1 Mobilis, compte profiter du huis clos ce soir à Ahmed Zabana pour refaire le coup du CRB au MCO.

De notre correspondant

LYES CHEKAL

En effet, le Mouloudia de Béjaïa a réus- si dernièrement à damer le pion au CRB (2-0) au 20-Août-1955 dans des conditions iden- tiques à celles de ce soir, pour rester tout en haut du classement en s’accrochant à la pre- mière place qui lui sied parfaitement bien en ce début d’exercice. Une mission qui reste possible pour les Béjaouis qui voyagent bien, faut-il le signaler, avec une seule défaite en

six matchs disputés hors de leurs bases dont deux succès face au NAHD, et au CRB par la suite avec le même score (2-0), mais tout de même difficile contre une équipe d’El-Hamri qui veut la victoire pour partager la premiè- re place avec son adversaire du jour. Le MCO, qui accuse 3 unités de retard, fera tout pour gagner ce soir. C’est dire que le match d’aujourd’hui est important pour les uns et pour les autres. Cette rencontre, aussi impor- tante soit-elle, manquera à coup sûr d’am- biance en l’absence des supporters locaux et des Crabes forcés à rester à la maison pour la seconde fois depuis le début de l’exercice. Ce match sera très disputé sur le plan tactique et l’engagement physique entre deux équipes qui respirent la forme et ambitionnent de confirmer leur bonne santé pour terminer la première phase du championnat sur le podium.

L. C.

Equipe probable

Rahmani, Aguid, Benali, Mebarakou, Messaoudi, Ferhat, Dehouche, Sidibé, Zerdab, Yaya, Hamzaoui.

Ferhat, Dehouche, Sidibé, Zerdab, Yaya, Hamzaoui. On ne change pas une équipe qui gagne L’entraîneur du

On ne change pas une équipe qui gagne

L’entraîneur du MOB, satisfait du match réalisé par son équipe samedi dernier face à la JSK, semble décidé à reconduire le même onze ce soir à Oran tout en espérant que son choix sera judicieux, lequel permettra au MO Béjaïa de s’accrocher à la première place récupérée la semaine passée.

Il faut sauver le soldat Rahmani Abdelkader Amrani, avec son expérience dans la gestion du grou- pe, a pris en charge l’infortuné gar- dien Chemseddine Rahmani, incon- testablement le maillon faible de l’équipe lors du derby kabyle. Amrani, qui a protégé intelligem- ment son gardien de but lors du match avec une prise de risque pour le signaler, veut le remettre à l’épreuve de sitôt en songeant à le reconduire ce soir face au MCO. Ainsi, l’on s’attend à revoir Rahmani dans les bois mobistes avec l’espoir que l’Annabi retrouve ses repères et le niveau qui lui a per- mis de détrôner son aîné Zaïdi depuis la cinquième journée.

Pas de changement sur les côtés de la défense Pour le compartiment défensif, Amrani reconduira sans aucune surprise le duo latéral Aguid–Benali ce soir. En effet, Aguid, titulaire indiscutable sur le flanc droit de la défense, va jouer un match spécial contre l’équipe de son quartier, idem pour le second Oranais du MO Béjaïa, le latéral gauche, Salim Benali, qui confirme de match en match. Benali, passeur décisif lors du derby kabyle, pète la forme, ce qui rassure encore plus son entraîneur.

Mebarakou–Messaoudi dans l’axe Le duo axial du MO Béjaïa, Mebarakou-Messaoudi, est la char- nière centrale qui fait la force de l’arrière-garde du club. Les deux défenseurs auront ainsi à confirmer ce soir la solidité défensive de l’équipe pour lui permettre de ren-

défensive de l’équipe pour lui permettre de ren- trer à la maison avec un résultat probant

trer à la maison avec un résultat probant et rester sur le podium.

Dehouche, Ferhat et Sidibé, le second rideau défensif Amrani comptera dans sa straté- gie ce soir pour contrer une équipe très technique du MCO sur la force tranquille du club, à savoir le trio Dehouche-Ferhat-Sidibé. Le capitai- ne modèle Dehouche évoluera comme demi récupérateur gauche, alors que son complice le néo-inter- national Malek Ferhat occupera le côté opposé alors que le dynamique Sidibé jouera en pivot, avec la tâche supplémentaire habituelle, celle du marquage strict sur le meneur de jeu du MCO.

Yaya et Zerdab dans l’ani- mation Pour l’animation du jeu, Amrani va reconduire le même duo qui a rempli sa mission convenablement

contre la JSK, à savoir Yaya et Zerdab, qui retrouve ses repères et son niveau et surtout son statut de titulaire qu’il mérite amplement au vu de sa prestation de rang lors de sa récente apparition avec le onze type contre la JSK . Le duo aura ainsi la tâche d’animer le jeu de son équipe vers l’avant en orchestrant les attaques placées et lançant les contre-attaques pour surprendre la défense adverse.

Hamzaoui seul en pointe Le MOB évoluera avec un seul attaquant ce soir contre le MCO. Amrani comptera sur le percutant attaquant Okacha Hamzaoui, en pleine confiance après le but de la délivrance qu’il a inscrit lors du der- nier match de son équipe, qui joue- ra seul à la pointe de l’attaque. Très technique, Hamzaoui est capable de faire la différence seul en attaque, ce qui explique le choix du coach. L. C.

Hamzaoui : «On jouera le MCO avec un esprit de conquérant»

Avec du recul, que retenez-vous du derby de la Kabylie ?

Beaucoup de choses, j’ai eu l’honneur et le plaisir de vivre un tel rendez-vous sur le terrain, je savoure encore le succès historique, auquel j’ai eu l’honneur d’y avoir contribué avec le troisième but que j’ai inscrit. En un mot, c’est un derby de la Kabylie qui a fait honneur à la famille mobiste et au foot- ball national.

Vous allez affronter une équipe du MCO, qui joue le podium ce soir, comment se présente cette joute pour vous ?

Le coach nous a instruits de tourner la page du derby de la Kabylie dès la seconde séance d’entraînement, on a mis de donc le match du MCO en ligne de mire, on s’est préparés dans la séréni-

té pour bien négocier la joute de ce soir, qui sera bien évidemment difficile contre le MCO, tout comme pour

nous.

On vous sent optimiste…

Sans prétention aucune, je pense qu’avec le statut de leader que nous comptons défendre crânement, ce soir contre le MCO, en sus de la récente victoire historique contre la JSK, dans un derby de la Kabylie, la semaine passée, on

n’a pas le droit d’aller faire du tou- risme à Oran, ce qui ne diminue en rien de la valeur du grand Mouloudia d’Oran, qui revient en force dans la course avec une hono- rable quatrième place avec 17 unités

.

Les Crabes, qui seront absents ce soir pour cause de huis clos, attendent beaucoup de vous,

ce soir pour cause de huis clos, attendent beaucoup de vous, avez-vous un message à leur

avez-vous un message à leur faire passer ?

Je regrette l’absence de notre public, les Mobistes, pour cause de huis clos, comme vous l’avez signa- lé, je leur promets via Compétition de confirmer la victoire du derby ce soir contre le MCO, on abordera la

rencontre en conquérant pour leur dédier le résultat probant que nous comptons réaliser, incha Allah. C. L.

www.competition.dz
www.competition.dz

APRÈS L’ÉLIMINATION EN LEAGUE EUROPA

SOUDANI VA-T-IL QUITTER LE DINAMO ?

La défaite enregistrée jeudi dernier par la formation croate du Dinamo Zagreb pourrait précipiter les choses concernant l’avenir de l’international

algérien, El Arbi Hilal Soudani. En effet, le joueur a été retenu au cours de l’inter- saison par sa direction car le club était engagé dans le tour préliminaire de la Ligue des champions. Après un bon début de parcours, les Croates ont raté le dernier examen. Reversés en Europa League, le Dinamo n’a guère brillé et quitte la compétition après une nouvel- le défaite en Roumanie face à l’Astra. A présent, l’Algérien va-t-il lever les voiles et aller vers une nouvelle aventu- re ? Telle est la question qui se pose puisque le joueur n’a plus aucun chal- lenge et aimerait bien connaître la Ligue des champions ou d’autres sensations surtout qu’il était fortement convoité durant l’intersaison et notamment en Bindesliga allemande. A 27 ans, il sait très bien qu’il pourrait être devant un dilemme à l’heure de prendre les déci- sions qui s’imposent concernant son avenir. On en saura un peu plus lors de l’ouverture du marché des transferts le 1er janvier prochain. Pour rappel, la clause de départ du joueur est fixée à

6M€.

I. Z.

Samedi 29 novembre 2014

12

EQUIPE NATIONALE

6M€. I. Z. Samedi 29 novembre 2014 12 EQUIPE NATIONALE  15 e journée de L1

15 e journée de L1 française

Zeffane et l’OL dans le chaudron vert

de L1 française Zeffane et l’OL dans le chaudron vert Le Lyonnais, Mehdi Zeffane, et son

Le Lyonnais, Mehdi Zeffane, et son équipe, l’OL, classée 3 e de L1, effectueront le plus court et le plus périlleux déplacement pour aller se frotter aux Verts dans leur chaudron. Une rencontre que les Lyonnais veulent remporter afin de rester dans le peloton de tête et rester en course pour jouer la prochaine C1. La rencontre débutera à 21h au stade Geoffroy-Guichard.

Reims

et Mandi

veulent

remonter

au classe-

ment

 Reims et Mandi veulent remonter au classe- ment Le latéral droit, Aïssa Mandi, jouera avec

Le latéral droit, Aïssa Mandi, jouera avec son équipe à domicile face à Bastia qui est 15 e au classement. Les Rémois qui comptent 19 points et qui pointent à la 10e place veulent encore grimper au classement en profitant de l’avantage du terrain pour s’imposer. Le coup d’envoi sera donné à 20h.

Kashi (Metz) face à la lanter- ne rouge lensoise

20h.  Kashi (Metz) face à la lanter- ne rouge lensoise Le FC Metz effectuera un

Le FC Metz effectuera un déplacement périlleux chez les Nordistes de Lens. Classés 12e avec 18 points, les Messins de Kashi devront redoubler de vigilance face à une équipe qui joue sa survie en L1.

AULAS, PDT OL :

«FÉKIR,

C’EST MESSI»

sa survie en L1. AULAS, PDT OL : «FÉKIR, C’EST MESSI» Le président lyonnais, Jean-Miche Aulas,

Le président lyonnais, Jean-Miche Aulas, a déclaré dans Sud-Ouest que le Franco- Algérien, Nabil Fekir, était un Messi. Une com- paraison osée de la part du premier respon- sable de l’OL qui apprécie les qualités du jeune joueur auteur de six buts en dix matches en L1 française. «L’objectif est d’entrer dans le nou- veau stade (en janvier 2016) en étant en Ligue des Champions. Nous en sommes capables. Nous disposons d’un effectif jeune et talen- tueux. En leur faisant confiance, nous sommes dans le vrai. Sur le long terme, cela sera plus payant que de faire venir une noria de vedettes. Les voir jouer ainsi, ça dégage quelque chose. Fekir, c’est Messi. Il a dix matches de Ligue 1 et ce qu’il montre est vraiment impressionnant.» Voilà des propos qui feront certainement plai- sir au jeune Fékir et qui l’encourageront à faire encore mieux puisque c’est un joueur qui n’a que 21 ans et qui a encore devant lui une importante marge de progression qui l’attend. R. H.

IL REVIENT APRÈS SIX SEMAINES

BENTALEB

A JOUÉ 34 MINUTES EN EUROPA LEAGUE

C’est probablement l’une des meilleures nouvelles de la semaine. Nabil Bentaleb, qui a repris les entraînements mer- credi dernier, a pris part au match de d’Europa League, avant-hier avec son équipe de Tottenham face au Partizan de Belgrade. Incrporé à la 56’, le jeune Algérien aurait même pu inscrire un but à la 73’ mais a vu sa frappe déviée en cor- ner. Auteur d’une belle entrée, l’Algérien ras- sure par sa forme qu’il a retrouvée après avoir connu un arrêt de six semaines après avoir contracté une blessure face au Malawi en octobre dernier.

contracté une blessure face au Malawi en octobre dernier. «Je suis de retour et je me

«Je suis de retour et je me sens plus fort»

Après la victoire de son équipe sur le score de 1 à 0, le joueur s’est dit heureux de revenir et de voir son équipe qualifiée. «C’est dur d’être blessé, mais j’ai travaillé pour revenir plus fort. Aujourd’hui je suis de retour et je me sens plus fort.» Une nouvelle qui fera le plus grand plaisir au sélectionneur des Verts, Christian Gourcuff et aux supporters algé- riens qui suivaient de près l’évolution de l’état de santé du joueur après avoir été tou-

ché à la cheville.

R. H.

DANS UN ENTRETIEN ACCORDÉ À MEDIA CENTER

BELKALEM :

«JE SUIS HEUREUX AU TRABZON»

Le défenseur central de Trabzonspor est revenu pour le journal turc, Media Center sur la rencontre d’avant-hier disputée en coupe d’Europe. Il avoue que tout s’est bien passé et exprime son bonheur d’avoir marqué. Il revient aussi sur ses débuts et affirme être heureux en Turquie.

servi l’équipe pour gagner le match. Je veux aider mon équipe et contribuer à sa bonne marche durant les prochaines rencontres.» Avec cette victoire, l’équipe turque se rapproche d’un passage à la seconde partie de la compétition qui sera beaucoup plus relevée puisque des équipes venant de la C1 vont entrer en lice. D’ailleurs, l’Algérien pointe cette difficulté :

«Même si aujourd’hui on parvient à gagner un match important en vue de la qualification, on sait très bien que la suite va être encore plus difficile. Je sais que nous avons une bonne équipe. Quand on regarde la composante du groupe, on s’aperçoit que nous avons des joueurs de grande qua- lité et qu’on peut mieux faire durant les matchs. On va essayer d’aller de l’avant.»

«Avoir ma famille avec moi est très important» Pour finir, Belkalem a exprimé tout son bonheur d’être à Trabzon et du fait que son équipe peut revenir très forte en championnat :

«Je suis très content d’être à Trabzonspor. Le fait d’avoir ma famille avec moi ici est très impor- tant. De plus, je m’entends très bien avec le reste du groupe et j’ai l’habitude de passer du temps avec les autres joueurs.» I. Z.

Buteur avant-hier pour la vic- toire de son équipe face à la for- mation ukrainienne du Metalist, l’international algérien a tout d’abord refait le match en expli- quant les difficultés rencontrées au cours de cette rencontre. A ce sujet, il dit : «Je pense que nous avons joué une rencontre vraiment diffi- cile hier face au Metalist. D’ailleurs, cette semaine a été mar- quée par deux rencontres impor- tantes et autant difficiles l’une que l’autre. C’est une bonne chose que d’avoir gagné les deux matchs, ce qui prouve que nous sommes sur la bonne voie. Je pense aussi que nous sommes en train de prati- quer un bon football ces derniers temps et qu’on avance dans la bonne direction. Il faudra mainte- nant continuer de la sorte et enchaîner par d’autres victoires. »

«Content d’avoir apporté mon aide à l’équipe» Suspendu face à Galatasaray, l’ancien joueur de la JSK n’a pas pu prendre part à cette rencontre mais a tout de même assisté au succès de son équipe sur le score sans appel de trois buts à zéro. Avant-hier, il a retrouvé sa place et a signé son retour par un but important. Une satisfaction pour la kabyle qui pense avant tout à l’as- pect collectif plutôt qu’à son but en question : «Le but que j’ai ins- crit me remplit de bonheur car il a

Il a reçu les louanges de la presse locale

Après son but important face au Metalist, les médias locaux n’ont pas raté l’occasion pour revenir sur la prestation de l’Algérien et le couvrir de louanges à l’occasion de cette rencontre. En effet, les médias proches du club de Trabzon ont relevé l’importance de Belkalem dans la défense turque et ont été tous conquis par sa prestation et celle de l’équipe en général puisqu’avec cette victoire, le Trabzon semble bien parti pour accéder au

second tour de la compétition européenne.

I. Z.

Neghiz

supervisera

CRB-JSK

L’entraîneur adjoint des Verts, Nabil Neghiz, sera présent cet après-midi au stade du 20-Août- 1955 pour superviser la rencontre CRB-JSK qui débutera à 16h. R. H.

superviser la rencontre CRB-JSK qui débutera à 16h. R. H. Slimani et le SCP reçoivent Setubal

Slimani et le SCP reçoivent Setubal

Dans le championnat portugais, l’équipe du Sporting Portugal de Slimani recevra la formation de Setubal. L’occasion pour l’Algérien de confirmer sa bonne forme du moment surtout avec son dernier but inscrit en Europa League. C’est à 21h que débutera la rencontre qui pourrait permettre au Sporting classé 8 e de se hisser aux cinq premières places.

www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014

EQUIPE NATIONALE

13

Samedi 29 novembre 2014 EQUIPE NATIONALE 13 Dans une interview accordée à France Football, Sofiane
Samedi 29 novembre 2014 EQUIPE NATIONALE 13 Dans une interview accordée à France Football, Sofiane

Dans une interview accordée à France Football, Sofiane Feghouli a fait certaines révélations. Dans cette synthèse, nous avons tiré quelques passages où il a évoqué plusieurs points. La deuxième partie de l’interview sortira dans France Football dimanche prochain.

Synthèse

RACHID HAMADI

«Guinée équatoriale :

on est chevronnés, on sait à quoi s’attendre» En premier lieu, Feghouli évo- quera le changement de lieu du déroulement de la CAN 2015. Pour lui, même si l’EN s’était préparée à jouer au Maroc, toujours est-il que les objectifs ne changent pas et les conditions seront les mêmes pour tout le monde. «Le plus dommageable est le timing. Dans nos têtes, on s’était pré- parés pour jouer au Maroc dans un pays voisin et frère avec des conditions similaires, et la possibilité d’avoir nos supporters en masse. Il est vrai aussi que les conditions climatiques et la qualité des pelouses auraient été un plus certain pour notre style de jeu. On ira en Guinée équatoriale avec un état d’esprit de conquérant pour pouvoir aller jusqu’au bout. Je ne cherche pas d’excuse. Les difficultés seront les mêmes pour tout le monde. Maintenant, on est un groupe de joueurs chevronnés et qui sait à quoi s’attendre.»

«Deschamps : c’est bien de recevoir des éloges mais mon choix était déjà fait» Le sélectionneur des Bleus aurait eu l’intention de convo- quer Feghouli, il aurait confié à Adil Rami qu’il aurait pu le convoquer s’il avait patienté. «Tout d’abord, M. Deschamps est un grand entraîneur avec un énorme palmarès. C’est bien de recevoir des éloges, et cela fait toujours plaisir. Mais pour ma part, la question ne s’est jamais posée. Même si quand j’étais plus jeune, j’étais fan de Zidane, car il était le symbole de «notre» réussite. Il était un exemple en termes d’humilité. L’Algérie, c’est l’Algérie. Avec le temps, ce

FEGHOULI :

«LORS DE MON PREMIER

MATCH, VAHID M’A DIT :

NE ME DÉÇOIS PAS !»

genre d’échos est revenu à mes oreilles, cela ne m’a pas perturbé. C’est l’Algérie, et cela a toujours été mon choix numéro 1. L’hymne national français ne me fait pas le même effet.»

«Ça sera la grande classe de gagner le titre de meilleur joueur africain» «Cela fait quelques années que je suis dans cette liste. Il y a de grands joueurs. Ce serait vrai- ment la grande classe de le gagner un jour. Si je devais choisir, je prendrais un tro- phée collectif avec l’Algérie, comme une coupe d’Afrique ou un titre avec mon club.»

«J’ai pleuré après la défaite face à l’Allemagne, car il exis- tait la possibilité de ne pas jouer un autre Mondial» «C’était un match exception- nel. On était à deux doigts de passer contre les futurs cham- pions du monde. La Coupe du monde, depuis que je suis petit, c’est un rêve. C’est une pression incroyable de la jouer. Cela a été le meilleur moment de ma carrière. Et puis se dire que c’est termi- né… Je suis quelqu’un qui intériorise beaucoup, et là, je n’ai pas pu me retenir. Je suis

un homme

te la possibilité que l’on ne rejoue pas un autre Mondial, c’est ça qui a fait que j’ai pleu- ré.»

Le fait qu’il exis-

«Si j’ai un conseil à donner à Fekir, c’est de gagner une place dans son club, et s’il se sent Algérien il sera le bien- venu» «J’ai entendu parler de Fekir. Je ne l’ai pas assez vu jouer. Mais si le sélectionneur de l’Algérie a un intérêt pour lui, c’est qu’il s’agit d’un jeune

de qualité. Si j’ai un conseil à lui donner, c’est de gagner sa place dans son club. Et s’il se sent Algérien de cœur, il sera

le bienvenu parmi nous. Il

sera alors accueilli comme nous l’avons tous été. Bougherra et d’autres anciens nous ont ouvert les portes. Si maintenant il ne se sent pas Algérien, on lui souhaitera le meilleur.»

«Nous sommes petits face à la BBC, mais notre force réside dans le collectif» Une question qui a fait éclater de rire Feghouli, lorsque lui, Brahimi et Mahrez (BFM) ont été comparés à la BBC (Benzema, Bale, Cristiano Ronaldo). «Non pas du tout, je ne savais pas qu’on nous avait donné ce surnom. C’est mar-

rant, on est des petits à côté de

la BBC ! Après, il n’y a pas

seulement qu’Yacine, Sofiane ou Riyad, c’est vraiment un collectif. On n’a pas de star majeure qui peut nous faire

gagner un match à elle toute seule. Si on perd notre solidité collective, on redeviendra une équipe prenable et abordable.

Il faut vraiment rester sur ces

valeurs.»

«Halilhodzic gérait tout lui-même, avec Gourcuff, c’est de l’autogestion» Prié de donner son avis sur les différences entre le der- nier sélectionneur et l’actuel, Feghouli se montrera direct. «Cela se situe au niveau de la gestion humaine. Vahid

Halilhodzic, il gérait tout lui- même et dans les moindres détails. Il avait la main sur tout. Avec Christian Gourcuff, c’est tout le contraire, c’est de l’autoges- tion de la part du groupe. Il

y a plus de collaboration

dans certaines décisions.»

«Malgré des appels du pied des Algériens, Vahid Halilhodzic est parti…»

«Je pense qu’on arrivait à la fin d’un cycle, c’était le bon moment pour tous de voir autre chose. Pour lui qui a accompli de belles choses avec l’Algérie, et pour nous aussi. Lui et nous on était arrivés à saturation. L’arrivée de Christian Gourcuff est bonne pour nous. Notre président de la Fédération a vraiment fait un bon recrutement. Pour le moment, ça se passe bien avec une nouvelle philoso- phie de jeu et d’autres consignes. On s’est qualifiés au bout de quatre matches à la CAN. J’espère que ça continuera et qu’on pourra donner du plaisir aux Algériens.

«Vahid m’a mis une pression terrible lors de mon premier match face à la Gambie» Racontant une anecdote avec Vahid Halilhodzic, le joueur racontera son premier

match auquel il a pris part avec Vahid. «C’est ma pre- mière sélection contre la Gambie en février 2012. Il m’a mis une pression de fou. Je venais d’arriver. Je ne m’attendais pas à ça. Je me disais qu’il allait me mettre à l’aise. Au contraire, il m’a pris seul et m’a répété : «Il ne faut pas que tu me déçoives. Je t’ai mis à la place de certains.» Cela n’a pas été facile. J’avais vrai- ment à cœur de lui démon- trer que si j’étais là, c’était pour mon pays, et pas pour lui faire plaisir. Ce jour-là, ça s’est bien passé en Gambie, j’ai marqué, et on a gagné (2-

1). Le début d’une belle aventure. J’étais fier d’avoir répondu présent.» R. H.

BOURREAU DU BARÇA LA SAISON PASSÉE

REFERA-T-IL LE COUP ?

13 e journée de championnat en Espagne avec un choc au sommet entre Valence et le grand Barcelone. Une rencontre que va débuter l’international algérien Sofiane Feghouli.

Simple remplaçant pour le derby de Valence perdu face à Levante, le numéro 8 du

club Che retrouvera demain sa place de titulai- re à l’occasion de ce choc au somment. Valence

a retrouvé sa verve et veut retrouver la Ligue

des champions, tandis que Barcelone souhaite garder le contact et ne pas laisser le leader s’éloigner. Tels sont les ingrédients de cette rencontre qui promet d’être palpitante. Feghouli était le bourreau du Barça la saison passée lorsque les valencians sont allés s’impo- ser au Camp Nou sur le score de trois buts à deux. Ce jour-là, l’international algérien avait à lui seul fait plier le onze de Tata Martino à l’impulsion de ses accélérations fulgurantes et de sa technique déroutante. La saison passée, il était double passeur décisif au cours de ce match et avait fait tomber Barcelone pour la première fois à domicile. D’ailleurs, il avait causé des misères à son ancien partenaire, Jordi Alba. A cette occasion, le joueur veut refaire le coup et être l’un des principaux acteurs de cette partie. Nuno Espirito mise sur lui pour qu’il fasse la différence et guide ses équipiers sur le terrain pour aller faire la diffé- rence. Ayant acquis une grosse expérience depuis 4 ans maintenant, il sera d’une aide précieuse sur son flanc droit. D’ailleurs, à Valence, tout le monde espère le voir rééditer la même performance.

Des statistiques qui en font l’un des meilleurs Pour en savoir un peu plus, on a jeté un coup d’œil aux statistiques de la star algérienne durant l’année civile 2014. On s’aperçoit que le joueur a un bilan très intéressant. En effet, avec 7 buts et 13 passes décisives, il affiche un bilan des plus satisfaisants. A cela, il faut ajouter une demi-finale de coupe d’Europe (League Europa). En sélection, Sofiane Affiche aussi un bon bilan sur l’année civile. En effet, 2 buts et 4 passes décisives. Titulaire indiscutable, il a joué toutes les rencontres de Coupe du monde et a été le joueur le plus utilisé durant les éli- minatoires de la CAN 2015 avec 6 titularisa- tions.

Déjà 225 matchs en professionnel

A Bientôt 25 ans, l’international algérien est déjà un vieux briscard puisqu’il compte pas moins de 225 rencontres en professionnel. Face

à Barcelone, il jouera son 151e match sous les

couleurs du club Che. Il a aussi 10 rencontres disputées lors de son prêt du côté d’Alméria et 65 matchs avec son club formateur Grenoble que ce soit en Ligue 1 ou Ligue 2. Un parcours bien rempli pour l’Algérien en attendant les consécrations sur le plan collectif avec son club de Valence.

I. Z.

www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014 LIGUE 1

14

12 e JOURNÉE

Samedi 29 novembre 2014 LIGUE 1 14 12 e JOURNÉE ESS 15h RCA Après une troisième

ESS

15h

RCA

Après une troisième victoire face à la JSS lors de la précédente journée à l'extérieur, les joueurs de l'Entente de Sétif s'apprêtent à effectuer un périlleux déplacement à l'Arba pour donner la réplique au RCA, pour le compte de la 12 e journée dans une rencontre ouverte à tous les pronostics.

journée dans une rencontre ouverte à tous les pronostics. Sétif en conquérant à l'Arba De notre

Sétif en conquérant à l'Arba

De notre correspondant

KACEM AMIRI

Avec un moral gonflé à bloc, les camarades de Demou se disent déterminés à sortir le grand jeu sur le terrain du stade de l'Arba pour contrecarrer les desseins des Arbéens, appelés à confirmer et réaliser un bon résultat sur leur ter- rain devant une équipe sétifienne qui voyage très bien depuis le début de saison. Les Sétifiens devront au moins revenir au ber- cail avec un point. Pour ce faire, ils doivent sortir le grand jeu. Les gars d'Aïn El-Fouara n'ont pas cessé de clamer qu'ils se déplaceront à l'Arba pour revenir avec un bon résultat afin de rester sur la même dynamique. Pour sa part, le coach est resté serein, déclarant qu'il joue- ra pour la gagne comme à chaque fois. Pourtant, la mission des Noir et Blanc ne sera pas facile. En face, il y aura une équipe coriace condamnée à glaner les trois points et, surtout, améliorer sa place au classement, car un faux pas ce soir des locaux compliquera leur situa- tion, et cela rend la mission des Sétifiens plus difficile. Néanmoins, les Noir et Blanc, qui occupent la

Benyettou :

«On se battra comme des lions»

"Je pense que le match contre le RCA sera très difficile aussi bien pour nous que pour l'équipe adver- se qui a aussi besoin des trois points de la victoire. C'est un match spécial et comme d'habitu- de, il sera très chaud et très dispu- té de part et d'autre. Notre équipe s'est bien préparée durant toute la semaine et aujourd'hui, on est prêts à affronter le RCA sur son terrain pour réaliser un bon résul- tat. Tout le monde est mobilisé et conscient de la tâche qui l'attend ce samedi. Ainsi, on doit se battre comme des lions face au RCA. On doit faire du mieux qu'on pourra pour confirmer notre dernière vic- toire à domicile."

cinquième place, ne s'intéressent pas beaucoup aux affaires de leurs adversaires, le plus important pour eux c'est de revenir avec la victoire, c'est-à-dire, que leur objectif ce soir est d'essayer d'avancer vers le fau- teuil de leader et éviter la défaite.

La vigilance sera de mise De son côté, le coach de l'ESS a boosté ses joueurs au cours de la dernière séance d'entraînement pour les inciter à redoubler d'ef- forts afin de réaliser la victoire aujourd'hui. Il convient de retenir donc que la formation sétifiens a réalisé un bon parcours à l'exté- rieur, mais il faut rappeler aussi qu'un match ne ressemble jamais à un autre, c'est pour cette raison que les Sétifiens devraient se méfier de cette équipe qui ne compte pas se laisser faire. Durant toute la semai- ne qui a précédé ce match, tout le monde à l'ESS ne parlait que de la victoire. C'est bien d'afficher une grande confiance avant le match et croire en ses chances, mais atten- tion à ne pas tomber dans le piège de la facilité. Cette équipe du RCA aussi fera de son mieux pour

gagner ce match. Cela veut dire que les coéquipiers du portier Belhani devront prendre cette ren- contre au sérieux, car un match de football n'est jamais gagné d'avan- ce. Cela ne veut pas dire que les Sétifiens n'ont aucune chance devant le RCA aujourd'hui, non pas ça exactement, mais seulement que les Sétifiens devront se mon- trer vigilants et méfiants pour évi- ter toute mauvaise surprise.

Les Sétifiens voyagent bien, mais… Le match qui opposera donc l'ESS au RCA revêt une importance capi- tale pour les deux équipes, surtout le club local qui jouera chez lui, mais il faut dire aussi que les Sétifiens, qui ont joué cinq ren- contres à l'extérieur, n'ont perdu jusqu'à présent qu'un seul match avec deux victoires, s'exprimant aussi très bien en déplacement. Ce qui leur donne encore plus de chance pour revenir au bercail avec un bon résultat. Une mission bien difficile a priori, mais dans les cordes des Noir et Blanc qui se sont préparés en conséquence durant

toute la semaine dans l'objectif de confirmer aujourd'hui la victoire de la précédente journée à domici- le contre le Mouloudia d'Alger.

Madoui n'a rien laissé au hasard Après trois jours de travail intense basé sur les volets physique, tech- nique et tactique, ponctué par un match d'application, en effet, le coach Madoui a axé sa préparation sur le côté psychologique à l'ap- proche de la rencontre face au RCA afin de mettre tout le monde dans le bain. Le driver Sétifien a deman- dé à ses joueurs plus de concentra- tion et de vigilance pour aborder ce match avec leurs meilleurs atouts. En tous les cas, tous les moyens ont été mis à la disposition des joueurs qui n'ont plus désormais qu'à prouver sur le terrain ce soir. K. A.

Equipe probable

Belhani, Megatli, Ze Ondo, Arroussi, Demou, Raït, dagoulou, Gasmi, Benyettou, Zerrara, Younès.

Madoui : «Le premier qui marque aura fait l'essentiel»

Pour le coach de l'ESS, la rencontre de demain face aux Vikings sera un match tactique plus qu'autre chose. L'ancien libero de l'ESS nous a fait savoir que l'équipe qui saura occuper le terrain et trouver les espaces l'emportera sans aucun doute. "Je pense que ce sera plutôt un match très tactique. Il faut donc qu'on soit bien organisés sur le terrain, l'occuper et surtout trouver des brèches. Je sais très bien que l'équipe du RCA ne va pas fermer le jeu, donc c'est à nous aussi de savoir gérer la partie. On doit provo- quer cette équipe dans les moments opportuns afin de la faire douter, l'équipe qui réussira à inscrire le premier but aura fait tout le chemin et remportera sans aucun doute le match", dira Madoui.

«On procédera seulement à quelques changements nécessaires» Concernant l'équipe qui affrontera le RCA ce soir et la stratégie qui sera adoptée, le coach de l'ESS nous dira : "On effectuera certainement quelques modifica- tions dans l'équipe, il y aura onze joueurs sur le ter- rain capables de défendre leurs chances et donner le

ter- rain capables de défendre leurs chances et donner le meilleur d'eux-mêmes. On a envie de

meilleur d'eux-mêmes. On a envie de bien faire, il y a plein de raisons d'être bons ce samedi face au RCA. Certes, on ne va chambouler toute une équipe, mais on doit quand même aligner les plus en forme. J'ai remarqué que certains ne peuvent plus suivre le ryth- me et c'est pour cette raison que je pense quand même à effectuer au moins deux changements." K. A.

Younès :

«On fera sensation»

"C'est un match très spécial pour les deux équipes. Chacune veut gagner ce match coûte que coûte. On fera tout pour réaliser un grand match et revenir au bercail avec le meilleur résultat possible. D'autre part, ce ne sera qu'un match de foot- ball, j'espère donc que le fair-play sera de mise sur le terrain et surtout aussi entre les deux galeries dans les tribunes. Ma participation ou pas à ce match dépend du choix du coach, mais si je suis aligné face au RCA je donnerai le meilleur de moi-même afin de contribuer à la réalisation d'un bon résultat."

18 joueurs retenus

Pour la rencontre d'aujourd'hui face au RCA, Madoui a décidé de convoquer 18 joueurs pour faire le voyage. Mis à part Hadj Aïssa,Legraâ et Khedairia, le driver sétifien a rete- nu les mêmes éléments que ceux de la dernière rencontre face au MCA, avec le retour de Nemdil, Sadoune et Baouz. Ce sont donc les seuls change- ments à noter dans la liste du coach sétifien en prévision de cette ren- contre face aux Vikings. Ainsi, on retiendra les noms suivants : Belhani, Sadoune, Megatli, Demou, Raït, Arroussi, Kouriba, Nemdil, Baouz, Zerrara, Ze Ondo, Djahnit, Belameiri, Benyettou, Gasmi, Boukria et Lamri.

Hier, séance légère

C'est hier matin à 10h que la forma- tion sétifienne a effectué sa dernière séance d'entraînement au stade du 8- Mai-1945. Pour cet ultime entraîne- ment, le coach n'a pas voulu trop for- cer ses capés en programmant seule- ment quelques exercices avec ballon avant de finir par des étirements. Une séance très légère donc afin d'éviter la fatigue aux joueurs qui ont bien tra- vaillé durant la dernière semaine. Juste après, les joueurs concernés par ce match avaient rendez-vous au siège de la direction à 15h pour enta- mer le voyage à destination d'Alger par route.

Les Noir et Blanc seront à l'Arba

Plusieurs centaines de supporters sétifiens sont attendus au stade de l'Arba. Ces inconditionnels n'ont jamais raté un déplacement de leur équipe et seront encore une fois pré- sents pour donner de la voix pour encourager leur équipe.

Travail spécifique pour les attaquants

Lors des dernières séances, Madoui a multiplié les ateliers spécifiques de sixtes où les joueurs sont souvent mis en opposition attaque-défense et a terminé par un travail devant les bois. Un travail d'adresse pour les atta- quants. Le coach a beaucoup parlé à ses attaquants ces derniers jours afin de les secouer et les mettre devant leurs responsabilités. Reste à savoir si ce travail portera ses fruits lors des prochaines sorties des Noir et Blanc, notamment celle d'aujourd'hui face au RCA.

www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014

12 e JOURNÉE LIGUE 1

15

Samedi 29 novembre 2014 12 e JOURNÉE LIGUE 1 15 USMBA 6 NAHD Liste des 18

USMBA

6

NAHD

2014 12 e JOURNÉE LIGUE 1 15 USMBA 6 NAHD Liste des 18 convoqués Brahimi, Mokrani

Liste des 18 convoqués

Brahimi, Mokrani – Khiter, Khellef, Allali, Benabderrahmane, Herida, Bessaha – Aliouane, Bendebka, Metref, Boussaïd, Boukhanchouche, Benayad, Touahri, Benyahia, Ouhadda, Ouznadji.

Second match de l’ère Broos

Le Nasria vise le gros lot

Une semaine après avoir signé un succès probant face au RC Arba, les Sang et Or seront cet après-midi au stade du 24-Février-1956 de Sidi Bel-Abbès devant un défi bien plus important.

PAR MOHAMED ADRAR

cher le gros lot, afin de signer leur premier succès de la saison hors de leurs bases.

Des retrouvailles et une moindre pression Ce match entre le NAHD et l’USMBA se jouera sous le signe des retrouvailles entre deux formations, qui se disputaient déjà pas plus tard que la saison dernier un billet pour l’accession en Ligue 1 Mobilis. Au final, ce sont d’ailleurs ces deux équipes qui ont fini le championnat aux deux pre- mières loges du classement, après une lutte sans merci qui aura duré jusqu’à l’ul- time journée de la saison. La dernière confrontation entre les deux clubs fut d’ailleurs très intense et disputée. On jouait d’ailleurs la 28e journée de la Ligue 2 lorsque le Nasria avait contraint l’USMBA au partage des points sur son propre terrain, alors qu’une victoire allait permettre aux Belabbésiens d’assurer leur accession en Ligue 1. Un match intense qui s’est joué sous forte pression et qui avait été marqué par les expulsions d’Allali et Ghazali, deux éléments qui vont se retrou-

ver cet après-midi au stade du 24-Fevrier- 1956 de Sidi Bel_Abbès. Il n’en demeure pas moins que la rencontre qui opposera Nahdistes et Belabbésiens ce soir se jouera sous une pression bien moindre, ce qui devrait nous offrir un spectacle de haute facture.

Entre les supporters des deux camps, c’est l’entente parfaite Cette rencontre c’est aussi une confron- tation entre les supporters du Nasria et ceux de l’USMBA. Les relations entre les fans des deux équipes n’ont d’ailleurs jamais été aussi bonnes qu’aujourd’hui. Les Nahdistes avaient d’ailleurs très bien accueilli les gars de la Mekkera la saison dernière à Alger. Accueillants comme ils l’ont toujours été, les Belabbésiens rendront la pareille aux Hussein-Déens, lorsqu’ils leur réserveront un accueil des plus royaux, et ce, malgré le grand enjeu qui caractérisait leur confrontation. Aujourd’hui, les supporters du Nasria seront encore une fois nombreux à se déplacer à Sidi Bel-Abbès, et ils seront sans nul doute très bien accueillis. M. A.

Face à une formation de l’USM Bel-Abbès qui reste sur un très joli suc- cès arraché dans les ultimes instants du match face au Mouloudia d’El-Eulma, les Sang et Or n’auront manifestement pas la tâche facile, d’autant plus que leurs adver- saires du jour tenteront de se mettre à l’abri et s’éloigner de la zone de relégation, et pourquoi pas tenter de rester au contact des équipes de tête. En face, les Nahdistes chercheront à se sortir pour la première fois de la saison de la zone de relégation ; et pour cela, il va falloir aller chercher les trois points de la victoire de Bel-Abbès. Les poulains d’Hugo Broos se présenteront donc avec un esprit conqué- rant, eux qui iront tout simplement cher-

Malgré Herida, défense inchangée

En défense, et malgré le retour de Mohamed Herida, le coach Broos devrait reconduire le même quatuor qui avait disputé le der- nier match face au RCA. On retrouvera ainsi les deux latéraux Khiter et Khellef et une charnière centrale composée de Farès Benabderrahmane et Slimane Allali. Quant à Herida, il se contente- ra du rôle de remplaçant, lui qui revient tout juste de blessure.

Un milieu reconduit

Totalement satisfait de la prestation de ses milieux de terrain face au RC Arba, le coach Hugo Broos devrait reconduire le même trio qu’il avait aligné ce jour-là. On retrouvera dès lors le jeune Bendebka à la récupération, alors que Rafik Boussaïd et Hocine Metref auront un rôle plus offensif que celui de leur camarade.

Ouznadji sur le banc, la surprise du chef

En attaque, une grosse surprise pourrait bien être de mise, puisque si l’on suit les dernières mises en place tactiques effectuées par le coach Broos, il semblerait bien que le Belge est déterminé à reconduire le même trio aligné face au RCA. Cela veut tout simple- ment dire que Nouri Ouznadji, le buteur maison du Nasria, sera encore une fois sur le banc des remplaçants, alors que Benyahia, Ouhadda et Benayad débuteront eux la rencontre. M. A.

Mokrani,

une seconde

chance à

saisir

Suspendu pour cumul de cartons, le portier Ghalem cédera sa place à l’occasion de cette rencontre à son coéquipier Mohamed-Seddik Mokrani. Le jeune gardien de but du Nasria aura ainsi donc l’occasion de conquérir la confiance de son entraîneur. Ça sera d’ailleurs la seconde titularisation de la saison pour Mokrani, qui avait déjà débuté le match face à l’ASMO, lors d’une rencontre où il s’était malheureusement planté.

Madi et Deugoué hors 18, Herida revient

Devant faire sans les services du portier Mohamed Ghalem suspendu, ainsi que du capitaine Cherif Abdeslam et le défenseur Ishak Guebli, tous les deux reviennent tout juste de blessure, le coach Hugo Broos n’avait pas énormément de choix au moment de composer son groupe des 18 joueurs qui devait effectuer le déplacement hier matin à Oran. Le coach nahdiste n’a eu à faire que deux choix importants, et ce, en écartant le meneur de jeu Aymen Madi et l’attaquant Christian Deugoué. et si la mise à l’écart de l’attaquant camerounais ne répond qu’à des considérations techniques, celle de Madi s’explique par le fait que le joueur soit passé complètement à côté de son test physique effectué mardi dernier. Le N°9 nahdiste n’a pas pu suivre le ryth- me de ses coéquipiers, se faisant bannir du groupe pour ses carences physiques. On notera le retour du défenseur Mohamed Herida, absent lors des deux derniers matchs.

M. A.

Il croit aux capacités de son équipe

Zemiti : «A Sidi Bel-Abbès pour la confirmation»

Pour l’assistant de Broos, cette rencontre que disputera son équipe face à l’USMBA est celle de la confirmation. «On est totalement conscients que notre tâche sera très difficile face à une équipe de l’USMBA qui carbure bien ces derniers temps.

Nous allons d’ailleurs nous déplacer à Bel-Abbès, avec la ferme intention de revenir avec un bon résultat. Après le dernier succès probant enregistré face au RCA, nous viserons à confirmer notre bonne santé du moment, nous irons donc là-bas afin de réaliser le meilleur résultat possible », nous dira Farid Zemiti.

le meilleur résultat possible », nous dira Farid Zemiti. concentrer sur notre équipe. Nous irons à

concentrer sur notre équipe. Nous irons à Sidi Bel-Abbès

pour réaliser un bon résultat, sans se soucier des résultats des autres équipes. »

«On a 24 joueurs, on fera en sorte de compo- ser la meilleure équipe possible» Alors que le coach Broos va devoir composer sans un cer- tain nombre de joueurs impor- tants, son assistant Farid Zemiti ne semble pas vraiment inquiet par rapport à ces absences, il nous dira d’ailleurs : « Il est vrai que nous aurions aimé bénéficier des services de tous nos joueurs, mais que voulez- vous qu’on y fasse, on doit tou- jours faire et composer avec les absences des uns et des autres. On a un groupe composé de 24 joueurs, on se doit de faire avec les joueurs qu’on a. on fera d’ailleurs en sorte de composer la meilleure équipe possible, afin de tenter de réaliser un bon résultat.»

M. A.

«On se focalise sur notre match, pas sur nos concurrents» Alors que la plupart des for- mations qui occupent le bas du tableau auront très fort à faire à l’occasion de cette 12e journée de Ligue 1 Mobilis, Farid Zemiti refuse de se focaliser sur les concurrents directs de son équipe, préférant se concentrer sur le match de son équipe. « Il est vrai qu’au vu du programme que nous offre cette 12e journée, tout le monde sera en appel, mais nous concernant, on préfère se

www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014 LIGUE 1

16

12 e JOURNÉE

Samedi 29 novembre 2014 LIGUE 1 16 12 e JOURNÉE MCEE 17h45 ASO  Aït Djoudi

MCEE

17h45

ASO

Aït Djoudi comptera sur le même groupe aligné face à l’USMBA

Réconforté par la présence de tous ses éléments sauf au niveau des gar- diens de but, l’en- traîneur eulmi ne compte pas faire de changements dans l’équipe qui jouera cet après-midi (17h 45). Il a préféré garder la même composante dans son bloc, même si les changements apportés en derniè- re minute touchant peut-être un ou deux postes à ren- forcer, ne chambou- lant pas l’ossature du groupe. Il sait qu’en défense que certains éléments, notamment ceux de l’axe avec l’absence de Bouterbiat, sont en baisse de forme, mais il semble ne pas se soucier un tant soit peu, puis- qu’il a prévu des substitutions au cas où l’un d’eux déclarerait forfait au dernier moment.

Hamiti

retrouve son

poste en

pointe

Sur le plan offensif, un seul changement est prévu, celui de Hamiti à la place de Kara. Il sera épaulé par le duo Abbès- Chenihi dans les couloirs. Mis à l’écart contre Bel- Abbès, la présence de Hamiti semble incontournable pour affronter Chlef cet après-midi. Une décision tactique qu’Aït Djoudi a prise pour faire revenir son attaquant à son poste. A lui d’en profiter pour soi- gner son image de potentiel buteur de l’équipe. A. T.

Faux pas interdit à domicile

Après la défaite amère de samedi dernier, les coéquipiers de Hemami se sont entraînés durant la semaine dans une ambiance moins sereine.

durant la semaine dans une ambiance moins sereine. De notre correspondant AMAR T. L’entraîneur Aït Djoudi

De notre correspondant

AMAR T.

L’entraîneur Aït Djoudi est allé en douceur avec ses joueurs et a jugé incohérent de leur rappe- ler la défaite concédée, se contentant de leur parler sur les fautes commises sans culpabiliser aucun. Il a profité pour leur expli- quer la situation de l’équi- pe pour qui il est temps de lui faire retrouver la sérénité pour ne pas dire

enchaîner de bons résul- tats. Il compte beaucoup sur une réaction positive de la part de ses joueurs, ce samedi face à Chlef, car il sait bien que seule la victoire permettra à l’équipe de se faire par- donner par ses supporters après tout ce qui s’est passé au match précédent contre Bel-Abbès. Certes, Aït Djoudi n’a pas haussé le ton ou mis de la pres- sion sur les épaules de ses joueurs, mais son messa-

ge était clair avec ses hommes, car il s’agit avant tout de sauver l’ap- parence de sa bonne image comme entraîneur. Et c’est pour cette raison un peu solidaires avec leur entraîneur que les joueurs sont décidés à tout faire pour réaliser un bon résultat devant l’ASO, et la victoire reste le meilleur cadeau qu’ils puissent lui faire. A. T.

Mahsas : «Je ne renoncerai pas à jouer contre Chlef»

Mauvaise passe pour les gardiens eulmis. Ousserir est déclaré forfait, suite à sa blessure contractée contre le NAHD.

Plus ennuyeux pour son remplaçant, Mahsas, qui a été lui aussi touché au genou durant la séance d’application. La malédic- tion qui est tombée sur les deux gardiens de but inquiète le staff technique.

plet et les défaites se sont enchaînées.

Justement, vous n’avez gagné aucun match à l’extérieur…

L’équipe était motivée, mais aucun de nos adver- saires n’était là pour faire du spectacle. Tous nous en voulaient. Disons que les matches à l’extérieur sont plus difficiles que les ren- contres à domicile. Avec deux matches nuls en dehors de nos bases, évi- demment qu’on regrette de ne pas avoir gagné.

Il est vrai que des succès, vous en avez de toute façon et pourtant vous perdez face à des équipes moins cotées

Selon moi, j’ai connu ma

meilleure saison l’an der- nier. J’avais réussi à élever mon niveau de jeu. Avec Ousserir que j’ai souvent remplacé, je garde de beaux souvenirs de cette année où j’ai beaucoup joué.

Pour finir, comment va votre genou ?

Ce n’est pas toujours facile de jouer avec une blessure quand tu es gar- dien. Les adversaires ten- tent parfois de te toucher pour te sortir du terrain. J’ai été pris aux soins et je ne renonce pas à faire par- tie de mon équipe. J’ai mis trois jours pour retrouver mes moyens et à présent, je me sens bien. Rien à voir avec ma blessure. A. T.

Ça ne va pas fort pour votre équipe en ce début de saison. Pourquoi ?

Après qu’on a obtenu la 4e place la saison passée, les attentes sont devenues plus grandes. Notre début de saison a été perturbé par les blessures, les sus- pensions et l’instabilité au niveau du staff technique. On n’a jamais eu ce qu’on voulait et on n’a pas eu le temps pour construire quelque chose, car l’équi- pe n’a jamais été au com-

L’ASO jouera-t-elle la coupe de la CAF ?

C’est le sujet du jour dans les milieux spor- tifs de la ville suite à une information qui stipule cet état de fait après que la CAF ait sanctionné la JSK alors que l’USMH se serait retirée. En effet, l’ASO dont la licence, voire la professionnelle et le dossier seraient plus consistants a des chances d’être un can- didat potentiel dans cette compétition. Selon nos sources, un coup de pouce de la FAF n’est pas étranger à une éventuelle parti- cipation de l’ASO.

Meliani n’est plus dans les plans de Benchouia

En raison de sa sortie lors du match face au CSC où il a surpris plus d’un, en contestant les remarques de son coach malgré le fait qu’il soit un récidiviste après des absences irrégulières, Meliani a été écarté par Benchouia qui ne veut plus de lui dans l’équi- pe. Le joueur qui a pourtant été averti par Medouar a récidivé. Selon les derniers échos, le joueur aurait pris la décision de ne plus revenir au club, lui qui est dans la liste des libérables.

Plusieurs

absents

En plus de Madouni, Sedkaoui, Salhi et Messaoud qui sont blessés, la liste com- prend aussi Haddouche et Nana qui sont sous le coup d’une suspen- sion.

Naït-Yahia

parmi le

groupe

Même s’il est encore incertain pour ce match face au MCEE, Naït-Yahia se trouve parmi le groupe à El- Eulma et sera sûre- ment utilisé ne serait- ce qu’en tant que joker.

Les jeunes, cette bouée de secours

La formation est tout ce qu’il y a de rentable dans un club. La preu- ve, les staffs tech- niques des seniors y trouvent leurs repères face à toute défection. L’ASO n’étant pas en reste, Benchouia a fait appel à plusieurs Lionceaux pour sup- pléer les absents.

Réussir à El-Eulma contre le MCEE, voilà le défi

De notre correspondant

toujours décimé en rai- son des joueurs blessés qui n’ont pas encore retrouvé leurs moyens, mais Benchouia compte aligner les mêmes joueurs ayant joué samedi passé. A un ou deux éléments près, ce sera donc une ASO bis qui devrait se racheter et ne pas revenir bre- douille de l’ex St- Arnaud. La direction, de son côté n’a pas lésiné sur la motivation en promettant une prime de dix millions en cas de victoire pour motiver les joueurs à plus d’efforts et surtout à plus d’effi- cacité. Les joueurs qui font de leur mieux pour oublier les derniers évé- nements ayant suivi le match face au CSC pen- sent lutter sur le terrain pour prouver que ce n’était là qu’un accident de parcours qui ne reste- ra qu’un souvenir. A. B.

A. BENABDELKADER

Même si les choses seront difficiles face au MCEE qui fera le maxi- mum pour se racheter suite à sa défaite samedi dernier, il n’en demeure pas moins que les cama- rades de Zaouche sem- blent déterminés à rele- ver le défi en jouant pour le meilleur résultat possible afin de reprendre avec les résul- tats positifs tout en effa- çant les derniers revers dont celui face au CSC. Dans ce sens, le staff technique a jugé utile de prendre la route à El- Eulma 48 heures avant le match pour mettre le groupe dans les meilleures conditions qui pourraient lui per- mettre de gérer à bon escient ce match et d’ac- complir comme il se doit sa mission face au Babya. Il est vrai que l’effectif de l’ASO est

Zaouche : «Le groupe est déterminé à faire bonne figure»

De retour parmi le onze, le milieu de terrain, Mohamed Zaouche, qui sera aligné dans ce match après une longue absence, affirme que le groupe est paré à cette mission difficile mais pas impossible.

Comment vont les choses là où vous êtes à El-Eulma ?

Dieu merci, tout va bien et le groupe semble paré

la mission qui lui incombe face au MCEE où les

choses ne seront pas faciles, mais chacun est décidé

à

à faire de on mieux pour ne pas passer à côté.

Les joueurs ont-ils pour autant oublié les derniers événements ?

Je ne vous cache pas que le groupe a été déçu par

la défaite qui a engendré le courroux des supporters, même si au fond ils ont été compréhensifs quant à la réaction des fans ,mais la suite a vu la sérénité reve- nir après un travail bien fait du staff technique qui a usé de tous les mots pour remonter le moral à la troupe et surtout pour l’inciter à penser à ce match en tentant d’oublier le passé.

Ce match face au MCEE, comment sera-t-il d’après vous ?

A première vue, ce ne sera pas une partie de plai-

sir d’autant plus que l’objectif de la partie sera le rachat pour l’un et l’autre. Nous concernant, nous sommes tenus d’effacer nos derniers accrocs et à partir de là, appelés à fournir le maximum d’efforts sur le terrain pour éviter la défaite surtout.

L’effectif amoindri, arriveriez-vous à réussir ?

Comme le moindre résultat positif est une réussi- te, je crois qu’il faudra user de tous les moyens pour le faire. Ainsi, je crois que l’aspect volitif sera pré- pondérant tout autant que celui mental. Il faudra désormais multiplier les efforts pour atteindre l’ob- jectif dans ce match.

Vous concernant, êtes-vous prêt à reprendre ?

Oui, je le suis et je dois l’être. Après avoir joué la moitié du dernier match, je me sens mieux et je ferai le maximum pour aider mes camarades sur le ter- rain. J’espère être à la hauteur de la confiance du staff technique qui n’a pas cessé de nous booster. A. B.

www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014

12 e JOURNÉE LIGUE 1

17

Samedi 29 novembre 2014 12 e JOURNÉE LIGUE 1 17 CSC 15h ASMO HADJI : «Confirmer

CSC

15h

ASMO

HADJI :

«Confirmer notre regain de forme»

Le meneur de jeu du CSC, Belkacem Hadji, auteur d’une belle prestation contre l’ASO, samedi passé, nous a confié que ses coéquipiers et lui sont décidé à battre, ce soir, l’ASMO et mettre fin à leur disette à domicile.

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Voulez-vous nous commenter la belle victoire remportée sur l’ASO, samedi passé, à Chlef ?

Comme vous le savez bien, nous étions sur une série de quatre matches sans victoire, nous étions condamnés, un jour ou l’autre, à mettre fin à ce passa- ge à vide. Et, Dieu merci, nous avons fini par réussir à mettre fin à notre disette, samedi passé, à Chlef, en battant l’ASO par un score assez significatif.

L’équipe joue mieux, depuis l’arrivée de Belhout. Vous sentez cette amélioration dans le jeu de l’équipe, vous ?

Tout ce que je peux vous dire est que, quel que soit le système de jeu avec lequel nous aurions contré l’ASO, nous aurions gagné la partie car, samedi, on a été plus entreprenants et supérieurs sur tous les plans à nos adversaires.

Après votre belle prestation face à l’ASO, samedi, le sélectionneur national a décidé de vous convoquer en EN A’. Vous vous attendiez à cette convocation…

Tout ce que je peux vous dire est que, comme tout joueur algé- rien, j’espère porter un jour, non seulement le maillot de l’EN A’, mais aussi celui de l’EN A. Et,

Le coach veut les trois points

Depuis lundi passé, jour de la reprise des entraînements, le coach Rachid Belhout n’a cessé de demander à ses poulains de ne penser qu’à vaincre, ce soir, l’ASMO, et empocher les trois points et confirmer leur regain en forme affiché, le week-end dernier, à Chleff, où, pour rap- pel, ils ont terrassé l’ASO par un score large.

Bouba, Rouabah et Berthé out

Les arrières axiaux Berthé et Rouabah, qui souffrent de bobos qui les ont contraints à obser- ver un repos total, et le stop- peur Bouba, qui est suspendu, sont hors de combat. Cela a poussé Belhout à contrer l’ASMO, ce soir, avec une char- nière défensive inédite qui sera formée par Djeghbala et Bouhenna.

inédite qui sera formée par Djeghbala et Bouhenna. incha Allah, je vais tout faire, lors du

incha Allah, je vais tout faire, lors du premier stage que je vais effec- tuer avec l’EN A’, la semaine pro- chaine, pour démontrer que je mérite bien de porter les couleurs de l’EN des locaux de mon pays.

Samedi (entretien réalisé jeudi ndlr), vous allez affronter l’ASMO dans votre fief, le stade Hamlaoui. Comment avez-vous préparé ce match ?

Nous avons préparé notre pro- chaine rencontre, contre l’ASMO, pour le gagner et faire oublier à nos supporters qui ont été déçus par nos deux derniers semi- échecs subis à domicile face à l’USMBA et la JSS, et, surtout, confirmer que le passage à vide qu’on vient de vivre, ce mois de novembre, n’est plus qu’un mau- vais souvenir.

Après votre victoire sur l’ASO, vos supporters recommencent

à croire que cette saison leur club peut leur offrir un titre. Qu’avez-vous à leur dire ?

On ne peut promettre à nos supporters que nous allons leur offrir un titre cette saison alors qu’on ne vient de jouer que le tiers du championnat seulement et qu’on n’a pas encore disputé notre premier match de coupe d’Algérie. Cela dit, je souhaite que nos supporters ne pensent qu’à continuer à venir nombreux nous encourager dans tous nos matches à venir, surtout dans les moments difficiles, car, sans leur soutien, on ne pourra rien faire. R. G.

Equipe probable

Si Mohamed Cedric, Remache, Bencherifa, Bouhenna, Djeghbala, Allag, Sameur, Hadji, Guerabis, Voavy, Messaâdia (Boulemdaïs).

Un CSC offensif

Comme il vient de le faire, samedi passé, à Chlef, l’entraîneur Rachid Belhout va, certainement, contrer, ce soir, l’ASMO, un onze à vocation offensive. Cela nous amène à penser qu’il va titulariser, cet après-midi, dans les bois, l’in- amovible Si Mohamed Cédric et va le protéger par une défense qui sera formée par les deux habituels latéraux, Remache et Bencherifa, et les axiaux, Djeghbala et Bouhenna, les seuls qu’il a sous la main car les trois autres défen- seurs centraux : Berthé, Rouabah

et Bouba sont indisponibles, et ce, pour diverses raisons. Au milieu, le coach clubiste va confier la récupération à Allag et Guerabis et chargera Sameur et Hadji de soutenir les deux fers de lance, Voavy et Messaâdia ou le reve- nant Boulemdaïs. Cela dit, au cas où il opterait pour le 4-3-3 comme système de jeu, Belhout pourrait aligner d’entrée, aujourd’hui, ces trois attaquants. Au cas où cette hypothèse se confirme, il va devoir laisser sur le banc l’un des quatre joueurs de son milieu.

El-Djamîya en appel à Constantine !

  Revoilà
 

Revoilà

Belalem

Pour sa part, le milieu de terrain Djamel Belalem a

retrouvé le groupe

des

18. Après une

absence de plus de

deux mois, ce joueur

a

été retenu dans la

liste des éléments

choisis pour le dépla- cement de Constantine. Sa bles- sure qui a suscité

pas

mal d’interroga-

tions et qui a été soi- gnée au sein du staff médical de la sélec- tion nationale des

U23

fait partie du

passé, désormais. Il

 

est

utile de noter que

sa dernière rencontre en compétition remonte à la quatriè-

 

me

journée disputée

De notre correspondant

le manque d’expérience de certains éléments. Les poulains de Benchadli n’auront plus qu’à se rap- peler la manière avec laquelle ils ont su négocier quatre des six sorties extra-muros. Il suffit d’un brin de confiance et d’une immense volonté pour que leur septième match hors de leurs bases soit couronné d’un résultat probant. A priori, la mis- sion n’est pas vraiment impossible même si en face, les Vert et Noir de la ville de l’antique Cirta auront une bonne occa- sion pour retrouver le fau- teuil de leader étant bran- chés sur Oran, lieu de la sortie du MO Béjaïa. L. M. A.

le 20 septembre der-

nier face au MO Béjaîa (1-1) !

L. M. AZZI

Le onze de l’ASM Oran sera en appel à Constantine face au Chabab local, ce samedi. Parce que sa mission ne s’annonce pas facile vu la mauvaise passe qu’il tra- verse depuis le revers subi at home contre l’USM El- Harrach. Ceci d’une part, et d’autre part vu la forme affichée actuellement par son adversaire du jour. Mais comme ils n’ont pris qu’un point des trois der- niers matches, autant dire que Benayada et ses coéquipiers seront dans l’obligation de sortir le grand jeu pour parvenir à éviter un autre revers. En clair, ils sont appelés à se ressaisir même si leur mis- sion ne s’annonce pas de tout repos face à une soli- de équipe constantinoise, large vainqueur sur le ter- rain de l’ASO Chlef (3-0). D’autant que les atouts existent à la pelle, malgré

   

Sebbah out

Les

malheurs de Zine

Abidine Sebbah se poursuivent de plus

belle cette saison.

Car

sa participation

au match contre le

CSC

est écartée en

raison d’une blessure

à

la cuisse. Ayant

raté les matches face au MOB à Oran

et le RCA à l’Arba, ce joueur au numéro 67

 

n’a

pas été retenu

dans la liste des 18 faisant l’impasse sur ce match contre les Constantinois du CSC.

 

Benchaâbane

et Ntankeu

 

non

convoqués

 

L’équipe

probable

 

Ils sont là, ils ne sont plus là ! C’est le cas

Bouhedda, Barka, Belaid, Zidane, Benayada, Boudoumi, Naït Slimani ou Belalem, Aouad, Djemaouni, Bentiba, Benkablia.

des

attaquants

Ghiles Benchaâbane et Landry Ntankeu

 

qui

font les va-et-

vient dans la liste

des

18. Cette fois,

 

ces

deux joueurs

Boudoumi: «Nous devons assurer notre rôle»

 

n’ont pas été du déplacement de leur team à la ville du Vieux-Rocher. Pour le premier, qui n’a pas bénéficié beaucoup de temps de jeu, sa mise à l’écart suscite quelques points d’in- terrogation même si le coach argumente- ra la thèse tactique.

Nul dans le dernier CSC-ASMO

Porteur du numéro 21, le milieu Omar Boudoumi reconnaît la difficulté de la tâche qui attend son équipe sur le rectangle vert du stade Hamlaoui, aujourd’hui. Selon lui, la partie ne sera pas facile mais pour les deux formations. « Evidemment que ce sera délicat parce que le match se jouera loin de chez nous et face à un adversai- re qui revient fort comme l’attestent ces derniers résultats », a-t-il indiqué avant-hier avant de pour-

suivre ; « Mais comme pour nous, il s’agit d’une partie qui revêt une gran- de importance pour stop- per cette mauvaise série, nous devons assurer notre rôle afin de pousser notre équipe au résultat souhai- té. En tous les cas, nous sommes prêts pour ce match dans lequel nous devons faire le maximum d’efforts afin de parvenir à nos fins. Cela dit, nous viserons le meilleur résul- tat possible, incha Allah ». L. M. A.

 

La dernière confron-

tation entre les deux équipes remonte à la saison 2009 -2010, mais en Ligue 2. A Constantine au match retour, les deux équipes s’étaient séparées

 

sur

zéro partout (0-0). Un résultat au goût d’une défaite pour

le score nul de

Retour de Zidane et Tabti

 

Comme annoncé précédemment, l’entraîneur asémiste devra compter sur les services du défenseur central Mohamed-Amine Zidane et du milieu Larbi Tabti. Ces der- niers reviennent d’une suspension purgée la semaine passée contre le CR Belouizdad. Sauf changement dans les plans du coach, leurs places respectives dans l’équi- pe type devront être assurées face au onze des Sanafir, aujourd’hui.

 

les

Asémistes qui

jouaient l’accession

à

une journée de leur

déplacement chez le

 

MC

Saïda !

18 www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014

PUBLICITÉ

18 www.competition.dz Samedi 29 novembre 2014 PUBLICITÉ REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE SETIF
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE SETIF DIRECTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE NIF :
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE SETIF
DIRECTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE
NIF : 099019019000924
AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT
ANEP 157 655 du 29/11/2014
Compétition / PUB
ANEP 158 218 du 29/11/2014 Compétition / PUB
ANEP 158 218 du 29/11/2014
Compétition / PUB
ANEP 159 004 du 29/11/2014 Compétition / PUB
ANEP 159 004 du 29/11/2014
Compétition / PUB

www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014

12 e JOURNÉE LIGUE 2

19

Samedi 29 novembre 2014 12 e JOURNÉE LIGUE 2 19 JSMB 1 CRBAF 1 Stade :

JSMB

1

CRBAF

1

Stade : Unité Maghrébine (Béjaïa)

Buts. :

Yaâlaoui 2' - CRBAF. Zeghli 6' - JSMB.

Kacem, Belkaïd, Mebarki, Tiza, Bouabta, Dif, Lahlouh, Meddahi (Bensaha 58'), Chibane (Farhi 86'), Yahia Chérif, Zeghli (Tatem 70'). Ent. : Heddane.

Khalfa,

Belaïli,

Oukrif,

Benchadi,

Ziad,

Chouaïb,

Naïli,

Bentoucha,

Mesfar

(Keffi 55'),

Yaâlaoui

(Bellalem 88'),

Sahbi.

Ent. : Latrèche.

Temps grisâtre, affluence moyenne, arbitrage du trio : MM. Larab Nader-Massali-Belhocine 4e Arbitre : M. Hansal.

Averts. :

Meddahi 24' (JSMB). Sahbi 54', Chouaïb 69', Benchadi, Bentoucha 93' (CRBAF).

La JSMB rate le fauteuil

PAR BOUALEM AÏZEL

Pour récupérer son fauteuil de leader, la JSMB devait remporter son match de cette 12 e journée face à l'ex- pensionnaire de la Ligue 1, auteur d'une victoire face à l'ABM la semaine passée, et qui aspire à un retour rapide parmi l'élite, tout comme les Béjaouis qui vont être surpris par un premier joli but des visiteurs inscrit par Yaâlaoui dès la 2' de ce premier half.

inscrit par Yaâlaoui dès la 2' de ce premier half. Récupérant une balle, Yaâlaoui accélère et

Récupérant une balle, Yaâlaoui accélère et d'un tir rageur des 25 m surprend Kacem. Les pou- lains du nouveau coach de la JSM Béjaïa, Mustapha Heddane, n'ont pas trop attendu pour rétablir l'équi- libre en parvenant à égaliser par Zeghli qui botta merveilleusement et directement un coup franc des 25 mètres, logeant le cuir en pleine lucarne. Trois minutes plus tard, les gars de Latrèche faillirent ajouter un second but par Mesfar qui prend de vitesse Belkaïd, mais ne cadre pas son tir. Son coéquipier Yaâlaoui botta un coup franc à la 26', mais le cuir passa à côté. Ce n'est qu'après cette action des visiteurs que les gars d'Yemma Gouraya ont tenté de prendre en main les commandes. Lahlou, d'une belle reprise de volée, obligea Khalfa à intervenir avec brio pour écarter le danger, mais son bal-

lon revient dans les pieds d'Yahia Chérif qui marque. Le but sera refu- sé pour hors jeu. De retour des ves- tiaires, les Béjaouis vont passer à l'at- taque à outrance en dominant outra- geusement le Chabab d'Aïn Fakroun, mais le coach des visiteurs, Abdelkrim Latrèche, qui connaît bien la maison béjaouie, a su com- ment placer son dispositif défensif en fermant tous les espaces aux locaux qui n'arrivent pas durant toute cette seconde mi-temps à ins- crire le but victorieux qui leur per- mettrait de s'emparer de la première place, notamment après la défaite du leader, le MCS, à domicile face au WAT. En somme, les Béjaouis ont raté une occasion en or, en perdant quatre points à domicile en deux matchs consécutifs. Un grand travail attend Heddane. B. A.

L'ŒIL DU COACH

L'ŒIL DU COACH
Heddane : «On doit revoir certaines choses»

Heddane : «On doit revoir certaines choses»

"Je crois que nous avons fait un bon match, mes joueurs étaient corrects. Le CRBAF

"Je crois que nous avons fait un bon match, mes joueurs étaient corrects. Le CRBAF n'a fait que se défendre, il s'est d'ailleurs cantonné derrière durant toute la seconde période. L'arbitre nous a volés aujourd'hui en nous refusant non seulement un but valable mais il nous a privés en plus d'un penalty flagrant en fin de partie. Je pense que la défaite du leader, le MC Saïda à domi- cile, nous arrange. On est toujours seconds à un seul point du leader. Ce nul n'est pas catastrophique pour nous, mais nous donne à revoir certaines choses."

Latrèche : «On aurait pu gagner»

Latrèche : «On aurait pu gagner»

"On a dominé partiellement la JSMB. On a mis en place un dispositif adéquat de

"On a dominé partiellement la JSMB. On a mis en place un dispositif adéquat de façon à contrecarrer les desseins de l'adversaire. La JSMB a de bonnes individualités mais manque d'exploitation collective sur le terrain. Elle s'est contentée de nous balancer de longues balles que nous avions transposées en contre-attaques. Nous avions manqué d'efficacité, car si on était efficaces, on aurait pu gagner facilement à Béjaïa."

U21 :

JSMB 1 - CRBAF 1

Les U21 de la JSM Béjaïa n'ont pu renouer avec la victoire, et ce, en concédant de nouveau un autre match nul à domicile face au CRB Aïn Fakroun sur le score d'un but partout, et ce, pour la seconde fois consécutive après celui concédé lors de la dernière jour- née face au MC Saïda avec le même score. Le seul but des jeunes Béjaouis a été inscrit par Slimani.

Les supporters visiteurs

Un fait marquant a été soulevé par les présents à l'occasion de cette partie du fait que les sup- porters de l'équipe adverse, le CRBAF, furent tout bonnement absents, alors qu'auparavant, il y avait pas mal de supporters des équipes visiteuses qui prenaient place au stade de l'Unité maghré- bine à l'endroit qui leur était réservé.

Les joueurs insul- tés en fin de par- tie

Triste sort pour les joueurs béjaouis après le nul concédé face au CRBAF. En effet, les sup- porters locaux n'ont pas trouvé mieux que de déverser leur colère sur les leurs, les rendant respon- sables de ce nouveau semi-échec à domicile après celui concédé face au MCS il y a deux semaines.

Les dirigeants et les joueurs béjaouis ont contesté auprès de l'arbitre

Au coup de sifflet final de M. Nader, les dirigeants et les joueurs se sont plaints auprès de l'arbitre, réclamant peut-être des fautes qu'il n'avait pas sifflées en leur faveur.

RÉSULTATS

12 e journée

ABS

0

- 0

USMMH

OM

0

- 0

CAB

USC

2

- 0

ASK

ESMK

1

- 1

RCR

MCS

1

- 2

WAT

JSMB

1

- 1

CRBAF

DRBT

2

- 1

CABBA

ABM

0

- 0

USMB

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. MCS

21

12

06

03

03

13

06

+07

2. JSMB

20

12

05

05

02

18

11

+07

3. USMB

20

12

05

05

02

17

12

+05

4. USC

20

12

06

02

04

15

12

+03

5. DRBT

20

12

06

02

04

11

11

00

6. OM

19

12

05

04

03

13

07

+06

7. WAT

18

12

05

03

04

11

08

+03

8. RCR

18

12

05

03

04

13

12

+01

9. CRBAF

16

12

04

04

04

13

11

+02

10. ABS

15

12

04

03

05

08

10

-02

11. ASK

15

12

04

03

05

12

17

-05

12. CAB

14

12

03

05

04

07

09

-02

13. CABBA

14

12

04

02

06

12

16

-04

14. ESMK

12

12

02

06

04

11

14

-03

15. USMMH

11

12

03

02

07

08

16

-08

16. ABM

07

12

01

04

07

07

17

-10

USC

2

ASK

0

Stade Zerdani. Terrain en tartan.

 

Buts :

Lemhane (18'), Chetti (42') - USC

Gareh,

Bitat, Aïche, Bejaoui, Bendridi, Lahcene, Bouhakak, Saâdi, Belhamri

Boundaoui,

Boumaiza,

Djaâfri,

Chetti,

Bourahla,

Fegas,

Lamhene

(Moussi 90'),

(Kenoun 34'), Djahel,

Heriet

(Boucenna 90'),

Guerrab (Bendif 73'),

Goumidi,

Demane.

Bezzaz

Entr. : Bezzaz

(Dib 65'). Entr. : Terraï

Temps couvert. Affluence nombreuse

Arbitres : M. Arab assisté de MM. Bazine et Bioud

Averts :

USC : Demane (31'), Goumidi (46'),

Chetti (42' et 56'), Bourahla (65') ASK : Guerrab (21'), Kenoun (78')

Expulsion : Chetti (56')

Victoire méritée des Chaouis

Expulsion : Chetti (56') Victoire méritée des Chaouis Dès l'entame de la rencontre, les Chaouis, portés

Dès l'entame de la rencontre, les Chaouis, portés par leur public, se ruent vers les bois des Khroubis et tentent de cueillir à froid leurs hôtes et finirent par arriver à leurs fins par Lemhane qui, bottant un coup franc, réussit à battre d'un tir fulgurant le gardien de l'ASK (18') et permit à son club de mener à la marque. Touchés dans leur amour- propre après ce coup de massue auquel ils ne s'attendaient pas, les Rouges sortirent de leur camp pour tenter d'égaliser, mais ce sont les poulains de Moussa Bezzaz qui réussirent à aggraver le score par Chetti qui, bien servi par l'omniprésent Lamhene, bâtit d'un tir imparable le portier de l'ASK (42'). Et, c'est sur le score de 2 buts à 0 en faveur de l'USC que l'arbitre Arab siffle la pause-citron. Revenant des vestiaires, les Chaouis optent stratégiquement pour le contre et laissent l'initiative du jeu aux Khroubis qui, n'ayant plus rien à perdre, tentent de réduire, au moins, le score, mais toutes leurs incursions seront déjouées par les protégés de Bezzaz qui, bien que réduits à dix après l'expulsion de Chetti, finissent par l'emporter par 2 buts à 0 à la grande joie de leurs supporters.

A. Sg.

20 www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014

PUBLICITÉ

20 www.competition.dz Samedi 29 novembre 2014 PUBLICITÉ REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BOUIRA

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BOUIRA DIRECTION DE L’ADMINISTRATION LOCALE SERVICE DE L’ANIMATION LOCALE BUREAU DES MARCHES ET PROGRAMMES

**AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT** N.I.S N°098410015001 056 N° : 26/DAL/2014

La Direction de l’Administration locale de la wilaya de Bouira lance un avis d’appel d’offres national restreint pour LA «REHABILITATION DES SIEGES DAÏRAS» LOT N°01 : (DAIRA DEL HACHIMIA – DAIRA DE BORDJ OKHRIS – DAIRA DE BIR GHBALOU – DAIRA DE SOUK EL KHMISS) LOT N°02 : (DAIRA DE BOUIRA – DAIRA DE BECHLOUL – DAIRA DE KADIRIA – DAIRA DE LAKHDARIA).

Les entreprises intéressées par cet avis peuvent retirer le cahier des charges auprès de «LA DIRECTION DE L’ADMINISTRATION LOCALE DE LA WILAYA DE BOUIRA», contre payement de la somme de (1500 DA).

Les offres techniques et financières doivent être remises dans deux enveloppes séparées et introduites dans une enveloppe extérieure fermée et anonyme et porter pour LA «REALISATION D’UN «REHABILITATION DES SIEGES DE DAIRAS» LOT N°01 : (DAIRA DEL HACHIMIA – DAIRA DE BORDJ OKHRIS – DAIRA DE BIR GHBALOU – DAIRA DE SOUK EL KHMISS) LOT N°02 : (DAIRA DE BOUIRA – DAIRA DE BECHLOUL – DAIRA DE KADIRIA – DAIRA DE LAKHDARIA). A ne pas ouvrir et adressée à :

«Monsieur le Directeur de l’administration Locale de la Wilaya de Bouira»

A) L’offre technique comportera les pièces suivantes :

1) Registre de commerce dans le domaine de réalisation des travaux de BTPH. Il s’avère à cet effet nécessaire de joindre une copie du registre de commerce précisant la constitution ou le statut juridique, le lieu d’enregistrement, le principal lieu d’activité et éventuellement une procuration écrite du signataire de la soumission, pour engager le soumissionnaire. 2) Certification de qualification et de classification professionnelle catégorie III ou plus activité principale bâtiment. 3) Un casier judiciaire en cours de validité (Original). 4) Un extrait de rôles apuré ou avec échéancier (Original ou copie légalisée). 5) Une attestation de mise à jour CNAS (originale ou copie légalisée).

6) Une attestation de mise à jour CACOBATPH (Originale ou copie légalisée). 7) Une attestation de mise à jour CASNOS (Originale ou copie légalisée). 8) Le statut de l’entreprise s’il s’agit d’une société (Copie légalisée). 9) Carte d’immatriculation fiscale (Copie légalisée). 10) NIS (copie légalisée). 11) Liste des moyens humains à mettre à la disposition du chantier. 12) Liste du matériel avec cartes grises accompagnée des contrats d’assurance valide pour matériel soumis à immatriculation ou factures d’achat ou PV d’huissier de justice ou commissaire-priseur à mettre à la disposition du chantier. 13) Bilans fiscaux des trois dernières années (Copies légalisées). 14) Attestation de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés (copie légalisée). 15) La déclaration à souscrire dûment remplie et signée. 16) Déclaration de probité.

B) L’offre financière comportera les pièces suivantes :

1- Lettre de soumission. 2- Bordereau des prix unitaires. 3- Devis quantitatif et estimatif. 4- Planning de réalisation des travaux.

Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de cent vingt (120) jours à compter de la date limite de dépôt des offres. Les offres doivent être déposées ou parvenir au siège de la Wilaya (Direction de l’administration Locale). Le jour et l’heure limité de dépôt des offres est fixés à 15 jours à 11h00 à compter de la première parution de l’avis d’appel d’offres paru aux quotidiens nationaux. Si la date limitée de dépôt des offres coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, le dernier jour de dépôt des offres est prorogé au jour ouvrable suivant dans l’intervalle des mêmes horaires fixés. La séance d’ouverture des plis est publique et aura lieu le dernier jour de dépôt des offres à 11h00. (Cette date tient lieu d’invitation pour les soumissionnaires).

Compétition / PUB

ANEP 158 768 du 29/11/2014

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BOUIRA DIRECTION DE L’ADMINISTRATION LOCALE SERVICE DE L’ANIMATION LOCALE BUREAU DES MARCHES ET PROGRAMMES

 

**AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT** N.I.S N°098410015001 056 N° : 25/DAL/2014

La direction de l’administration locale de la wilaya de Bouira lance un avis d’appel d’offres national restreint pour «ASSURANCE PATRIMOINE ET RESPONSABILITE CIVIL – WILAYA DE BOUIRA – EXERCICE 2015»

Les sociétés intéressées par cet avis peuvent retirer les cahiers des charges auprès de «La direction de l’administration locale de la wilaya de Bouira», contre paiement de la somme de (1500 DA).

Les offres techniques et financières doivent être remises dans deux enveloppes séparées et introduites dans une enveloppe extérieure fermée et anonyme et porte la mention «ASSURANCE PATRIMOINE ET RESPONSABILITE CIVIL – WILAYA DE BOUIRA – EXERCICE 2015» A ne pas ouvrir et adressée : à «MONSIEUR LE DIRECTEUR DE L’ADMINISTRATION LOCALE DE LA WILAYA DE BOUIRA»

A)

L’offre technique comportera les pièces suivantes :

1) Le présent cahier des charges rempli, signé, daté et paraphé et portant

la mention lu et accepté. 2) Copie légalisée de l’agrément de la compagnie soumissionnaire. 3) Un casier judiciaire copie original du gérant de la société. 4) Attestation de dépôt légal des comptes sociaux de l’exercice précédent. 5) La déclaration à souscrire selon le modèle joint en annexe du présent cahier des charges, rempli, daté et signée par le soumissionnaire. 6) La déclaration de probité selon le modèle joint du présent cahier des charges rempli, datée et signé par le soumissionnaire. 7) Copie de l’extrait du registre de commerce. 8) Numéro d’identification fiscale (NIF). 9) Un extrait de rôles. 10) Attestation de mise à jour délivrée par les organismes de sécurité sociale (CASNOS-CNAS). 11) Les copies des bilans financiers des trois dernières années. 12) Tous les documents se rapportant à la qualification du soumissionnaire ainsi que ses références professionnelles. 13) Chiffre d’affaires des trois dernières années (2011-2012-2013). 14) Implantation géographique du réseau.

Tous les documents et pièces à fournir doivent être valides et certifiés conformes à l’original.

B)

L’offre financière comportera les pièces suivantes :

1- Lettre de soumission selon le modèle du présent cahier des charges rempli, datée et signé par le soumissionnaire. 2- Bordereaux des prix unitaires en hors taxes et en toutes taxes comprises, datée et signée par le soumissionnaire. 3- Tableau récapitulatif.

Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de cent vingt (120) jours à compter de la date de dépôt des offres.

Les offres doivent être déposées ou parvenir au siège de la Wilaya (Direction de l’administration Locale).

Le jour et l’heure limité de dépôt des offres sont fixés à 15 jours à 11h00 à compter de la première parution de l’avis d’appel d’offres paru aux quotidiens nationaux.

Si la date limite de dépôt des offres coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, le dernier jour de dépôt des offres est prorogé au jour ouvrable suivant dans l’intervalle des mêmes horaires fixés.

La séance d’ouverture des plis est publique et aura lieu le dernier jour de dépôt des offres à 11h. (Cette date tient lieu d’invitation pour les soumissionnaires).

   

ANEP 158 767 du 29/11/2014

Compétition / PUB

   

www.competition.dz

Samedi 29 novembre 2014

12 e JOURNÉE LIGUE 2

21

Samedi 29 novembre 2014 12 e JOURNÉE LIGUE 2 21 MCS 1 WAT 2 Stade 13-Avril-1958