En 1987 j'ai découvert par hasard l'annonce de la publication en tirage artisanal de ce texte grace à un

petit article du midi-libre de montpellier! Brassens – qui avait un cancer – était hébergé par un médecin
de St Gely du fesc, où il vivait incognito... et où l'ont déniché 2 curés de Montpellier... pour réaliser ce
magnifique interview!
Je l'ai commandé puis gardé précieusement.
Jc perez Juin 2010

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful