Vous êtes sur la page 1sur 15

COUR

THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE


THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE

LA MAITRISE DE LA PROCREATION
PROBLEMATIQUE

1- Observer les photos du document 1 afin de dégager de dégager une idée claire concernant
la fonction de reproduction humaine. (comparer les photos deux à deux).

Doc 1
Mr. KHARRAT FAYCEL

2- Elles sont rapidement montrées du doigt quand l'enfant tarde à apparaître dans le cercle
de la famille. Les femmes stériles sont très souvent mises à l'index. Car la plupart des
couples aspirent à un enfant. En cas de difficulté, la femme est rapidement accusée de
stérilité. Rarement, l'homme est mis en cause. C'est pourquoi quand une femme mariée
met du temps à mettre un enfant au monde, elle est assaillie par les soucis voire
l'angoisse. Elle a peur du rejet de la part du mari et de l'exclusion de la part de la belle
famille. Le destin d'une épouse qui n'enfante pas n'est guère enviable.
Les femmes en souffrent affreusement. Entre les quolibets des autres femmes de la famille
et le mécontentement de la belle-mère, la femme stérile ne sait pas où donner de la tête.
Le plus souvent, elle a maille à partir avec la belle-mère qui ne cache pas son désir de
trouver une autre épouse pour son fils, capable de lui donner un petit enfant. La guerre de
tranchée que la mère du mari lui livre finit par empoisonner l'ambiance familiale.
a- Comment résoudre ce problème social d'après vous? Proposer des solutions s'il
existe.
LA MAITRISE DE LA PROCREATION

b- L'infertilité ou la stérilité humaine est l'incapacité de concevoir naturellement,


de porter ou d'accoucher un enfant sain. Cependant l’infertilité n’a pas le caractère
définitif de la stérilité. En effet l'infertilité correspond à la baisse ou l'absence de
capacité à engendrer une descendance alors que la stérilité d'un couple se définit
comme l'incapacité définitive à concevoir un enfant. Les causes directes de l'infertilité
sont multiples et diverses. On estime qu'un tiers des infertilités sont dues à l'homme, un
tiers à la femme, et un tiers à un manque de compatibilité entre les deux partenaires.
• Définir la stérilité.
• Citer les causes probables de la stérilité.
• Comment peut-on résoudre ce problème?
Les couples qui éprouvent des difficultés conçoivent un enfant au bout de 1 an

Page 1
THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE
THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE
ACTIVITE 1:
THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE

1- Le document 2 représente un phénomène primordial dans la conception d'un bébé.


a- Annoter le
document 2 en Doc 2
ajoutant la légende
nécessaire.
b- Tirer une
définition de ce
phénomène.
c- Dégager les
conditions
nécessaires pour la
réalisation et la
réussite de ce
phénomène.
d- Où se fait la
rencontre des
gamètes?
e- Localiser sur
le document 2 les
causes possibles
d'une stérilité
masculine ou
féminine.
Mr. KHARRAT FAYCEL
Mr. KHARRAT FAYCEL

2- Le document 3 montre
Mr. KHARRAT FAYCEL

en détail la pénétration du spermatozoïde dans l'ovocyte.


a- Combien de spermatozoïde(s)
Doc 3 peut (ou peuvent)-il(s) pénétrer à l'intérieur de
l'ovocyte II?
b- Cette
pénétration est elle
totale ou partielle?
c- Quelles sont
les obstacles que
rencontre le
spermatozoïde au
cours de cette
pénétration?
d- En se basant
sur la structure du
spermatozoïde,
LA MAITRISE DE LA PROCREATION
LA MAITRISE DE LA PROCREATION

Proposer une
LA MAITRISE DE LA PROCREATION

explication logique
au mécanisme de
cette pénétration.
e- Comment
expliquer la
pénétration d'un seul
spermatozoïde?

Page 2
ACTIVITE 2: LES CONDITIONS DE LA FECONDATION
Des enquêtes récentes montrent que la stérilité affecte environ 10 % des couples.
Pendant très longtemps, les hommes ont fait de la stérilité un problème strictement féminin.
C'est seulement dans les années 50, aux Etats unis, que l'on s'est aperçu que la stérilité
masculine était beaucoup plus fréquente qu'on ne le croyait (environ 1/3 des cas).
Le tableau suivant représente l'analyse de trois spermes :
1- A
n
a
l
y
s
e
z

le tableau et déduire les caractéristiques d'un sperme fécondant.


2- Après un rapport sexuel, les spermatozoïdes effectuent un long parcours avant d'accéder à
l'ovocyte dans les voies génitales féminines. Prélevés à des niveaux différents, des
gamètes mâles ne sont pas toujours capables de féconder le gamète femelle comme le
montre le document suivant :

a- Précisez le lieu où les spermatozoïdes acquièrent leur pouvoir fécondant.


b- Proposez une hypothèse pour expliquer l'incapacité des spermatozoïdes à la
fécondation dans l'urètre et leur capacité dans les trompes.

14 3- Observer attentivement le document 4 et indiquer la


ov
11 16 période de fécondité de la femme qui favorise les
chances de la fécondation. Justifier votre réponse.

Durée de vie Spz dans voies génitales


avant fécondation
Durée de vie Spz et de « l’ovule » dans
voies génitales après fécondation

règle
5 s
1
28
Doc 4

Page 3
THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE

THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE


ACTIVITE 3: LES ETAPES DE LA FECONDATION

Afin de répondre à questions précédentes, on fournit le document 5.

Doc

1- Comment le spermatozoïde arrive-t-il à perforer la zone pellucide?


2- Nommer cette réaction 1.
3- Quelle est la conséquence immédiate de la pénétration du spermatozoïde?
4- Le schéma du document 6 résume les étapes de la fécondation. En se basant sur le
document 6, compléter le tableau suivant:
Mr. KHARRAT FAYCEL

Mr. KHARRAT FAYCEL


ACTIVITE 4:
Doc
LA MAITRISE DE LA PROCREATION

LA MAITRISE DE LA PROCREATION

Doc

Page 4
Donne un titre aux étapes numérotées :
1………………….………………….. 2…………….………………………..
3………………….………………….. 4……………………………………….
THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE

ACTIVITE 5:

Le document 8 représente les premières étapes du développement embryonnaire.


1- En se basant sur le document 7, citez les transformations subies par la cellule
œuf au cours de sa migration vers la cavité utérine.
2- Décrivez l'implantation de l'embryon au niveau de l'endomètre.

Doc 8
Mr. KHARRAT FAYCEL

Blastocyste

3- Comment expliquer la persistance du corps jaune gestatif?

Page 5

ACTIVITE 6: Comment le bébé se nourrit-il ? Comment respire-t-il?

Au cours des 9 mois de grossesse, la cellule-œuf Doc 9


qui mesure 0, 7 mm se transforme en un bébé
LA MAITRISE DE LA PROCREATION

d'environ 50 cm de longueur et qui pèse 3 kg. Tous


les « matériaux de construction » sont
évidemment fournis par la mère. Relations O2 C O2 Nutriment
De quels matériaux s'agit-il? Comment arrivent- Mère - fœtus En mL En s
ils au fœtus ? mL En mg
La circulation sanguine du fœtus passe par le
Mère Artèr 14 50 100
cordon ombilical et se ramifie dans le placenta.
Le placenta forme de nombreux replis qui e
baignent dans le sang maternel. C'est à ce
niveau, sans qu'il n'y ait jamais mélange des Vein 8.3 56 <100
sangs maternel et fœtal, que se font des e
échanges multiples.
Pour le fœtus, le sang maternel constitue le Artèr
Cordon e 0.11 63 <100
milieu dans lequel il puise des substances
indispensables à sa croissance (nutriments, ombilic
al Vein
2.3 58 100
e
dioxygène) et rejette des déchets (dioxyde de carbone et les substances normalement contenues dans
l'urine après la naissance). Imperméable à certaines substances chimiques et à la majorité des
microbes, la barrière placentaire laisse cependant passer des virus, certains médicaments et des
THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE

substances toxiques (alcool, nicotine). Ainsi, lorsqu'une femme enceinte boit de l'alcool, son fœtus en
absorbe lui aussi.
1- Sur le schéma du document 10 coloriez en rouge le sang riche en O2 et nutriments et
en bleu le sang pauvre en O2 et nutriments.

Doc 10
Mr. KHARRAT FAYCEL

Page 6
2- Dans le tableau, indiquez par des flèches le passage des substances: de la mère à l’enfant et de
l’enfant à la mère. Surface
3- Quelques caractéristiques du placenta: Mère Fœtus
d'échange
• Le placenta est un disque de 20 centimètres
Nutriments
de diamètre et de 3 Centimètres d'épaisseur qui
pèse, à la fin de la grossesse, 500 soit environ 1/6 Déchets
du poids du nouveau-né.
• L'ensemble des villosités représente une O2
surface de 10 à 14 m2 et contient
CO2
un réseau sanguin capillaire de 50
km.
LA MAITRISE DE LA PROCREATION

Microbes
• Le débit sanguin maternel
est évalué à 500 ml par minute. Nicotine
Le sang fœtal et le sang maternel
ne communiquent pas Alcool
directement mais ne sont séparés
Drogue
que par une membrane épaisse
de 2 à 6 micromètres.
a- Surlignez les trois
caractéristiques du
placenta qui en font une
bonne surface d'échanges :
grande surface, paroi fine,
riche irrigation.
4- Le document 11 montre la variation du taux des hormones sexuelles chez une femme après un
cycle fécond.
a- Expliquer l'absence des règles au cours de la grossesse.
THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE

b- Analyser le document 10.


c- Sachant que l'ovariectomie avant la 11ème semaine entraîne l'avortement et après la 11ème
semaine est sans danger sur la grossesse. Préciser les rôles du placenta.
Doc 11
EXERCICE

Quantité
Quantit Quantit
de
Pour 100ml de é de é de
dioxyde
sang dioxygè glucos
de
ne e
carbone
Sang entrant
dans le
20ml 50ml 90mg
placenta et
allant vers le
fœtus
Sang sortant
du placenta et 14ml 60ml 50mg
allant vers la
mère
1/ Ecrire ce qu’on observe dans le cordon ?
2/ Dire si les sangs du fœtus et de la mère sont
mélangés ?
3/ Comparer la quantité d’O2 à l’entrée et à la sortie du
placenta.
4/ Même chose pour le CO2.
Mr. KHARRAT FAYCEL

5/ Même chose pour glucose.


6/ Expliquer pourquoi on déconseille de fumer pour les femmes enceintes ?
Page 7

RESUME DU COURS

THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE

LA MAITRISE DE LA PROCREATION
LA FECONDATION
1. Définition :
La fécondation est l’union d'un gamète mâle ou spermatozoïde et d'un gamète femelle ou
ovule. Cette union donne naissance à un œuf à 2n, point de départ de nouvel individu. La
fécondation a lieu dans l’ampoule de la trompe du côté de l’ovaire qui a ovulé.
LA MAITRISE DE LA PROCREATION

2. Les conditions de la fécondation dans l’espèce humaine.


La rencontre des gamètes nécessite un sperme normal (PH convenable, nombre, qualité et
mobilité des spermatozoïdes), des spermatozoïdes présents dans les voies génitales femelles au
moment de l’ovulation, un ovocyte vivant et une perméabilité des trompes.
3. Les étapes de la fécondation:
a) Les spermatozoïdes arrivent autour de l’ovocyte II. Ils se fixent sur les récepteurs de l'ovocyte
situés à la périphérie de la zone pellucide. Un d'entre eux traverse les enveloppes de l’ovocyte
grâce à l’action des enzymes libérées par l’acrosome
b) La pénétration du spermatozoïde déclenche l’activation de l’ovocyte. Cette activation se
manifeste par:
c) l’expulsion du contenu des granules corticaux dans l’espace périvitellin. Cela entraine, au
niveau de l’ovocyte, la dégradation des récepteurs membranaires spécifiques aux
spermatozoïdes, ainsi que le changement de la polarité. Ces réactions empêchent la pénétration
d’autres spermatozoids.
d) La reprise de la 2ème division de méiose qui s’achève par l’expulsion du 2ème globule polaire.
e) L’activation du métabolisme cellulaire.
f) La formation et l’union des pronucleï mâle et femelle:: les deux noyaux se rapprochent l’un de
l’autre vers le centre de l’ovule, les synthèses d’ADN, préparant la division, s’effectuent et la
THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE
THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE

caryogamie se produit. Un œuf se forme et la diploïdie se rétablit par mélange des deux lots
haploïdes des gamètes paternels et maternels. Un fuseau achromatique s’organise, la première
division de mitose commence et elle se termine par donner deux cellules à 2n (2 blastomères)
4. Le devenir de l’œuf: la nidation
L’œuf commence à se diviser dans la trompe. Il continue ses divisions et passe dans la cavité
utérine. Au cours de sa vie libre, l’embryon pauvre en réserve se nourrit grâce aux sécrétions
nutritives de la trompe et de la muqueuse utérine. Les cellules périphériques formant le
trophoblaste sécrètent des enzymes qui creusent la muqueuse pour permettre à l’embryon de
s’enfoncer à l’intérieur et de s’y fixer: c’est la nidation qui se fait 6 à 7 j après la fécondation.
5. le rôle du placenta
Le placenta se forme à partir du trophoblaste. Il est envahi par le sang maternel provenant des
vaisseaux utérins. D’autres vaisseaux se développent et se raccordent au système circulatoire du
fœtus. Le placenta assure pour l’embryon principalement trois rôles:
a) un rôle trophique: les échanges entre le sang fœtal et le sang maternel se font à travers une
paroi fine. Le sang fœtal va puiser dans le sang maternel l’eau, les ions , les vitamines , le
glucose , les acides aminés , les acides gras indispensables à sa croissance et rejette les
déchets du métabolisme dans le sang maternel
b) un rôle respiratoire: le sang fœtal prélève l’O2 et rejette dans le sang maternel le CO2.
c) un rôle de filtre sélectif : Certaines protéines maternelles (anticorps) peuvent traverser le
placenta pour protéger le nouveau né contre les infections. Le placenta arrête la plupart des
microbes et les médicaments, mais, il laisse passer les virus, l’alcool, la nicotine...
Le placenta assure la poursuite de la gestation en sécrétant des hormones:
• H.C.G (Hormone gonadotrope chorionique) qui remplace la LH hypophysaire, pour entretenir
l’activité du corps jaune gestatif pendant les 3 premiers mois environ de la grossesse.
• Les œstrogènes et la progestérone qui remplacent celles du corps jaune gestatif,
maintiennent l’état de l’utérus pendant le reste de la grossesse et favorisent le développement
Mr. KHARRAT FAYCEL
Mr. KHARRAT FAYCEL

du fœtus. Leur taux de sécrétion devient considérable en fin de grossesse.

Page 8

THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE

LA MAITRISE DE LA PROCREATION
LA REGULATION DES NAISSANCES - PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE

Toutes les connaissances sur le fonctionnement de l’appareil reproducteur ont permis de mettre en
place des techniques visant à empêcher la naissance quand elle n’est pas souhaitée et la permettre
quand elle n’est naturellement pas possible.
Comment la connaissance du fonctionnement de l'appareil reproducteur permet-elle de réguler les
naissances ?
LA MAITRISE DE LA PROCREATION
LA MAITRISE DE LA PROCREATION

LE QUESTIONNAIRE
Nous aimerions te poser quelques questions sur les méthodes contraceptives. Le questionnaire restera
totalement anonyme. Une fois relevé, il sera uniquement utilisé pour notre enquête. Merci de bien
vouloir cocher les cases correspondantes, cela ne devrait te prendre que quelques minutes.

1. Tu es  une fille  un garçon Tu as ………ans


2. Tu es en ……………année dans l’enseignement secondaire.
3. Quel est le niveau d’études de tes parents ?
Père  Primaire  Secondaire  Supérieur de type court Universitaire
Mère  Primaire  Secondaire  Supérieur de type court Universitaire
4. Peux-tu citer toutes les méthodes contraceptives que tu connais ?

5. Pour toi, la contraception c’est :  Peu important  Important  Très important


6. A ton avis, quelles sont les raisons qui pourraient amener les jeunes à ne pas utiliser le
préservatif ?
Le prix trop élevé Oubli au moment du
THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE
 
 Pas conscience des risques rapport
encourus (grossesse, MST, sida…)  Préservatif
 Refus de prendre ses désagréable
responsabilités  Pas de préservatif
 Immaturité (Ils n’y pensent sur soi
pas)  Confiance dans le
 Usage trop compliqué partenaire
 Pas envie d’utiliser le  Gêne par rapport au
préservatif partenaire
 Imitation des films pornos  Autres, précise :
…………
7. A ton avis, quelles sont les raisons qui pourraient amener les jeunes à ne pas prendre la pilule ?
 Peur vis-à-vis des parents  Pas envie d’utiliser
la pilule
 Interdiction de la famille  Pas conscience des
 Insouciance risques de grossesse
 Nécessité de se procurer  Peur de grossir
l’ordonnance
 Le prix trop élevé  Peur des hormones
 Manque d’information sur le  Peur d’oublier de la
fonctionnement de la pilule prendre
 Manque d’information sur la  Trop ennuyant à
manière de se procurer la pilule prendre
 Rapports sexuels
non-prévus
8. Selon toi qu’est-ce qui incite les jeunes à utiliser la pilule et/ou le préservatif ?
Mr. KHARRAT FAYCEL

 Les campagnes de  La peur des maladies


sensibilisation sur la sexualité et la (MST, sida)
contraception (affiches, publicités
télévisées, prospectus….)
 La distribution de produits  La peur de la
gratuits grossesse
 Parler avec le partenaire  L’envie de vivre
 Parler avec les parents pleinement sa jeunesse
 Parler avec les amis  L’envie de sécurité
 Parler avec le milieu médical  Autres, précise :
(centre de planning, médecin de …………
famille, gynécologue,…)  Informations
obtenues à l’école

Merci beaucoup pour ta participation


Page 9
LA MAITRISE DE LA PROCREATION

ACTIVITE 7: la contraception hormonale


Devant toutes ces contraceptions, on se demande
laquelle choisir donc un minimum d’information
s’impose sur chacune d’elle. Je tiens à rappeler
qu’une contraception sert à éviter une grossesse et
pas à se protéger du sida ou autre VIH sauf le
préservatif bien sûr !
1. Le document 12 montre les principales
méthodes contraceptives selon les âges.
a. En se basant sur le document 12,
dégager la méthode la plus utilisée par les
adolescents.
b. Sachant que le mode d'action de la
pilule est étroitement lié à l'anatomie et
Doc 12
au fonctionnement de l'appareil génital de la femme, Quel est le mode d'action
possible de la pilule?
2. Les connaissances dans le domaine de la régulation du taux des hormones sexuelles
THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE

femelles ont rendu possible la mise au point de méthodes de contraception. Parmi celles-
ci les "pilules" sont largement utilisées par les femmes.
a. A partir de l'exploitation précise des différents documents, expliquez le mode
d'action de la pilule combinée. Elaborez un schéma bilan illustrant son action.

Doc 13a

Evolution des taux d'hormones ovariennes lors d'un cycle normal et lors d'un cycle sous pilule
Doc
13b
Mr. KHARRAT FAYCEL

Page 10
Doc 13 c: on peut lire sur la notice accompagnant une boite du contraceptif, les renseignements
suivants:
 Identification du médicament: Boite de 21 comprimés enrobés.
LA MAITRISE DE LA PROCREATION

 composition par comprimé enrobé: progestatifs et œstrogènes de synthèse.


 Dans quel cas utiliser ce médicament ? ce médicament est un contraceptif oral, utilisé dans le
but d'éviter une grossesse.
 Comment utiliser ce médicament? Par voie orale prendre régulièrement et sans oubli un
comprimé par jour, au même moment de la journée, durant 21 jours consécutifs, avec un arrêt de 7
jours entre deux plaquettes.
Doc 13 d
THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE

Doc 13 e
Mr. KHARRAT FAYCEL
LA MAITRISE DE LA PROCREATION

Page 11
ACTIVITE 7: la contraception hormonale
REPONSE ATTENDUE
Mode d’action du contraceptif N°1
Les doc 13a et 13b montrent que, au cours d’un cycle normal on observe :
 un taux de FSH important et qui dépasse les 20 mU/mL durant la première semaine du cycle. Cette hormone folliculo-
stimulante permet le développement de plusieurs follicules ovariens. Puis une baisse du taux de FSH vers le 10 ème
jour, qui occasionne la régression de tous les follicules sauf 1, le follicule dit « dominant ».
 un pic de sécrétion d’oestradiol environ le 12ème jour du cycle avec un taux qui dépasse les 160pg/mL. Cette sécrétion
importante provient du follicule dominant devenu follicule mûr et qui est très gros donc très riche en cellules
endocrines.
 un pic de sécrétion de LH qui suit le pic d’oestradiol, autour du 14ème jour, avec un taux de 80 mU / ml. Ce pic de LH
est la conséquence du rétrocontrôle positif de l’oestradiol (en grande concentration) sur la LH. Ce pic de LH
constitue la « décharge ovulante » c'est-à-dire provoque la rupture du follicule mûr c'est-à-dire l’ovulation.
 des taux d’oestradiol et de progestérone importants durant la deuxième partie du cycle : avec un maximum de 120

THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE


pg/mL pour l’oestradiol et un maximun qui dépasse les 16 ng/mL pour la progestérone. Ces deux hormones sont
sécrétées par le corps jaune durant la phase lutéale.
Les doc 13a et 13b montrent que durant la prise quotidienne de la pilule,
 les taux de LH et de FSH sont sensiblement constants : la LH a environ 15 mU / ml et la FSH a environ 10 mU / ml. Ainsi
la FSH en quantité insuffisante n’a pas permis le développement de follicules dans l’ovaire et l’absence de pic de
LH indique qu’il n’y a pas eu d’ovulation.
 le taux d’oestradiol est sensiblement constant et très bas (entre 40 et 50 pg/mL)
 le taux de progestérone est nul. L’absence d’ovulation n’ayant pas pu permettre la formation d’un corps jaune.
Le doc 13 c indique que cette pilule contient des progestatifs et des oestrogènes de synthèse ; il s’agit donc d’une pilule
oestro-progestative qui est contraceptive car elle bloque le fonctionnement des ovaires et en particulier l’ovulation.
Mode d’action du contraceptif N°2
Le doc 13 d montre que, sous l’action du contraceptif N°2, la glaire cervicale a un aspect très dense, avec des « mailles »
très serrées, et on peut penser que le franchissement du col de l’utérus par les spermatozoïdes est ainsi rendu très difficile
et improbable.
Le doc 13 e montre que, sous l’action du contraceptif N°2, la muqueuse utérine ne possède pas de glandes en tube très
développées. Or le développement de l’endomètre durant la dernière semaine du cycle (aspect de « dentelle utérine ») est
une condition nécessaire à la nidation d’un éventuel embryon et donc au démarrage d’une grossesse.
Ce contraceptif est donc une pilule qui agit à la fois sur la glaire cervicale et sur l’endomètre, pour minimiser les possibilités
de grossesse ; on peut penser qu’il s’agit d’une micro-pilule progestrative, c'est-à-dire ne contenant que de la progestérone.

SCHEMA BILAN: MODE D'ACTION DE LA PILULE COMBINEE

Mr. KHARRAT FAYCEL


LA MAITRISE DE LA PROCREATION

Page 12

Compléter le schéma bilan ci-dessous:


THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE
Mr. KHARRAT FAYCEL
LA MAITRISE DE LA PROCREATION

Page 13

ACTIVITE 8 : LA FECONDATION IN VITRO ET TRANSFERT D'EMBRYONS

Il existe de nombreux couples infertiles désireux d’avoir des enfants. Un couple est
considéré comme infertile si aucune conception n’est obtenue pendant deux ans sans
contraception. Les causes de l’infertilité sont multiples. Elles peuvent être d’origine
masculine (absence ou peu de spermatozoïdes, trouble de leur mobilité ou quantité élevée de
spermatozoïdes anormaux) ou d’origine féminine (absence d’ovulation, obstruction des
trompes…). Les causes peuvent être à la fois d’origine masculine et d’origine féminine.
Un des moyens de lutte contre l’infertilité d’un couple est la FIVETE. Le document 14
représente les étapes de cette technique.

Page 14
1. Compléter la légende du schéma du document 15 qui récapitule les principales étapes
THEME I : REPRODUCTION HUMAINE ET SANTE
Mr. KHARRAT FAYCEL de la FIVETE.
Doc 15

Page 15
LA MAITRISE DE LA PROCREATION