Vous êtes sur la page 1sur 61

Regards voyageurs sur l’Egypte au XIX ème siècle ou le déchiffrement d’une passion :

catalogue sélectif d’ouvrages de la bibliothèque municipale de Chalon-sur-Saône réalisé par le groupe Patrimoine sous la responsabilité d’Hélène Joannelle

Introduction générale et textes introductifs rédigés par Hélène Joannelle, conservateur chargé du patrimoine

Notices bibliographiques du catalogue collectées, sélectionnées, ordonnées et mises en forme par Anne-Marie Chevallier, Recherches documentaires effectuées par Anne-Marie Chevallier

Commentaires rédigés par Anne-Marie Chevallier et Hélène Joannelle

Recherches documentaires complémentaires établies par Lucette Akplogan, Odile Roux et Sandrine Ossola

Saisie informatique : Geneviève Cannet et Ghislaine Thiébaud Photographies : Sandrine Ossola

Réalisation technique de l’exposition : Martine Travers

Sandrine Ossola Réalisation technique de l’exposition : Martine Travers Chalon-sur-Saône Bibliothèque municipale 2005

Chalon-sur-Saône

Bibliothèque municipale

2005

Sandrine Ossola Réalisation technique de l’exposition : Martine Travers Chalon-sur-Saône Bibliothèque municipale 2005

Organisée à l’occasion du Mois du patrimoine écrit et graphique 2005 et des manifestations mises en place à l’occasion du 5 ème colloque international Vivant Denon, l’exposition Regards voyageurs sur l’Egypte au XIXème siècle ou le déchiffrement d’une passion, (bibliothèque municipale de Chalon-sur-Saône, 17 septembre - 15 octobre 2005) ainsi que le catalogue bibliographique ont été réalisés par le groupe patrimoine de la bibliothèque municipale à partir de ses collections et sous la responsabilité d’Hélène Joannelle, conservateur.

Avertissement :

Cette sélection d’ouvrages privilégie les éditions anciennes à caractère bibliophilique et les ouvrages provenant du fonds local. C’est pourquoi les notices concernant ces fonds patrimoniaux sont présentées en gros caractères. Les ouvrages sélectionnés pour

en gros caractères. Les ouvrages sélectionnés pour l’exposition sont signalés à l’aide du pictogramme

l’exposition sont signalés à l’aide du pictogramme suivant Une bibliographie générale succincte rassemble en première partie les ouvrages contemporains qui permettent d’apporter l’éclairage nécessaire à la compréhension du contexte historique et de l’importance de l’égyptomanie. Ce catalogue bibliographique qui accompagne une exposition destinée au grand public ne prétend pas à l’exhaustivité : il regroupe les récits des précurseurs des 17 ème et 18 ème siècles et ceux, plus nombreux, rédigés par les voyageurs, savants ou artistes du 19 ème siècle, qui ont contribué et participé à l’engouement égyptophilique revigoré par l’Expédition en Egypte. Il recense au mieux les ouvrages répondant au sujet, plus particulièrement ceux qui relèvent des collections patrimoniales, et présents à la bibliothèque municipale de Chalon.

Nous devons mentionner un catalogue qui ne figure pas dans la bibliographie mais qui, comme outil de travail, nous a beaucoup aidé dans la rédaction de certains commentaires :

Le Voyage en Orient (16 ème -19 ème siècle), dans les collections de la bibliothèque municipale de Nice : exposition, Mois du patrimoine écrit – Le Temps des livres, 14 septembre - 31 octobre 1996.

2

Sommaire

Avertissement

p. 3

Bibliographie générale

p. 9

Les précurseurs modernes (17 ème et 18 ème siècles)

p. 13

L’expédition de Bonaparte en Egypte (1798-1799)

p. 25

Le 19 ème siècle et la redécouverte de l’Egypte

p. 35

L’Egypte au 19 ème siècle : relations franco-égyptiennes

p. 37

Le Voyage en Egypte

p. 40

Egyptologues et savants

p. 40

Artistes

p. 55

L’égyptomanie dans tous ses états

p. 63

Illustrations :

- [Motifs égyptiens], L’Ornement polychrome,…

p. de couverture

- Obélisques, Athanasii Kircheri, …, obeliscus Pamphilius

p. 15

- Relation d’un voyage, …/ Jean Thevenot

p. 17

- Portrait de Volney], Œuvres complètes / C.-F. de Volney

p. 19

- Décor de Cheminée, Collection complète des ouvrages de Piranèse,

p. 20

- Décor pour le café des Anglais, Collection complète des ouvrages de Piranèse,…

p. 21

- Pont Saint-Laurent, Etudes sur les ponts en pierre,…

p. 22

-

Femmes d’Egypte dans le harem, Voyage dans la Basse

et la Haute Egypte,… / Dominique Vivant Denon

p. 27

- Fellah ou paysan égyptien, Voyage dans la Basse et la Haute Egypte,… / Dominique Vivant Denon

p. 28

- [Homme fumant le narguilé], Voyage dans la Basse et la Haute Egypte,… / Dominique Vivant Denon

p. 28

- Fours égyptiens, Voyage dans la Basse et la Haute Egypte,… / Dominique Vivant Denon

p. 29

- Thèbes. Louqsor : élévation de la façade du palais, Description de l’Egypte,

p. 33

3

- Thèbes. Karnak : vue d’une colonne, Description de

l’Egypte,

p. 33

-

[Portrait de Méhémet-Ali], Aperçu général sur l’Egypte / A.-B. Barthélémy

p. 38

-

Ferdinand de Lesseps en route pour Alexandrie,

L’Illustration

p. 39

-Extraction de momies, L’Illustration

p. 40

- Dictionnaire égyptien,…/ J.-Fr. Champollion, p. 179

p. 42

- Musée de sculpture antique et moderne,…

p. 44

- Péninsule du Sinaï : Ouadi Pharan, Voyage dans la péninsule arabique du Sinaï et l’Egypte moyenne / V. Lottin de Laval

p. 45

- Plafond de la chapelle L, Denderah / A. Mariette

p. 47

- [Portrait de François-Joseph Chabas], Notice biographique,…

p. 48

- Le Papyrus magique Harris,… / Fr.-J. Chabas

p. 50

- Perron de l’Hôtel Continental du Caire, Le Magasin pittoresque

p. 55

- Musée égyptien du Louvre, Le Magasin pittoresque

p. 64

- Obélisque de Louxor à Paris, Le Magasin pittoresque

p. 63

- Exposition universelle : rue du Caire, L’Illustration

p. 67

4

Bibliographie générale

La littérature de voyage, forme très ancienne de récit, connaît, du Moyen Age au 18 ème siècle, un développement spectaculaire de sa production pour atteindre, au 19 ème siècle, une véritable explosion qui se poursuivra sur la première moitié du siècle suivant. C’est que le goût de l’exotisme est fort et que le Levant fascine ! A tel point que l’on peut parler d’orientalisme littéraire. Or, dans cet Orient qui appelle au voyage, s’il est un pays qui exerce bien une fascination particulière et durable, c’est bien l’Egypte. Présente à la mémoire collective durant tout le Moyen Age grâce aux thèmes bibliques de la Traversée de la Mer rouge, de Moïse abandonné dans une corbeille sur le Nil ou de la Fuite en Egypte largement représentée dans l’iconographie médiévale, sculptée ou enluminée, cette contrée lointaine connaît à partir de la Renaissance un regain d’intérêt. Bien plus, avec le 17 ème siècle, des voyageurs curieux s’aventurent à la découverte des vestiges d’une civilisation perdue, vestiges parmi lesquels les hiéroglyphes, indéchiffrables, exercent un intérêt particulier sur les Européens. Cette attirance pour l’Egypte ne cessera dès lors de croître jusqu’à devenir au 19 ème siècle, après l’expédition de Bonaparte, une véritable passion, jamais tarie, toujours renaissante. C’est cette histoire que Regards voyageurs sur l’Egypte au XIX ème siècle ou le déchiffrement d’une passion se propose d’évoquer et d’exposer aux yeux du public.

5

L’Egypte redécouverte : [exposition, Autun, Bibliothèque municipale, 28 mai – 3 octobre 1988] / catalogue

L’Egypte redécouverte : [exposition, Autun, Bibliothèque municipale, 28 mai – 3 octobre 1988] / catalogue réd. Par Marie - Josette Perrat,…

- Autun : Bibliothèque municipale, 1988.- 30 cm.

- Extr. de : « Les collections égyptiennes des musées de Saône-et-Loire » Autun,

1988.

SOLE, Robertégyptiennes des musées de Saône-et-Loire » Autun, 1988. [FR 2799 - L’Egypte, passion française - Paris

[FR 2799

- L’Egypte, passion française

- Paris : Seuil, 1997.- 409 - [20] p. de pl.

FAGAN, Brian M.

[962 SOL

- L’aventure archéologique en Egypte : voleurs de tombes, touristes et archéologues en Egypte

- Paris : Payot, 2005.- 275 p.- (Petite bibliothèque Payot. Voyageurs ; 534) [932 FAG

p.- (Petite bibliothèque Payot. Voyageurs ; 534) [932 FAG VERCOUTTER, Jean - A la recherche de

VERCOUTTER, Jean

- A la recherche de l’Egypte oubliée

- Paris : Gallimard, 1986.- 223 - [4] p. de

oubliée - Paris : Gallimard, 1986.- 223 - [4] p. de HUMBERT, Jean - Marcel pl.

HUMBERT, Jean - Marcel

pl.

- L’Egyptomanie dans l’art occidental

- Courbevoie : ACR, 1989.- 336 p.

COIGNARD, Jérôme

- Au chic égyptien

- Beaux-Arts, n°120, 1994, pp. 54-61

.- (Découvertes Gallimard ; 1) [932 VER

[709.03 HUM

[Per 3478/120

6

Egyptomania : les modèles égyptiens dans l’art occidental.- 65 p.

- Dossier de l’Art, n°17, 1994.

 

[Per 3516/17

GEOFFROY, Bérénice

- Egyptomania : Musée du Louvre

- Archéologia, n°299, 1994, pp. 32-37

 

[Per 3182/299

MONIER, Françoise

- Egyptomania

- L’Express, n°2 649, 2002, pp. 98-103

 

[Per 3056/2649

7

Les précurseurs modernes (17 ème et 18 ème siècles)

Ni l’Inde ni la Chine n’ont suscité en Occident un engouement comparable à celui que fit naître l’Egypte. En 391 après Jésus-Christ, la fermeture des temples décrétée par l’empereur Théodose a une conséquence inattendue, celle de rendre incompréhensible l’écriture hiéroglyphique jusque là encore vivante, les prêtres assurant en effet non seulement le culte quotidien mais aussi l’enseignement de la langue et de l’écriture indispensables à sa compréhension. Le décret de Théodose est d’autant plus grave que l’incendie de la bibliothèque d’Alexandrie en 47 avant Jésus-Christ conjugué en 391, à celui du temple de Sérapis, qui contenait des doubles des ouvrages originaux de la grande bibliothèque, a fait disparaître de nombreux livres relatifs à l’Egypte des pharaons. C’est alors grâce aux auteurs classiques, grecs et latins, qui se sont intéressés à l’Egypte et à leurs ouvrages conservés à Rome, ainsi qu’à plusieurs livres de l’Ancien Testament (Genèse, Exode) ou aux commentaires des Pères de l’Eglise primitive citant des passages de l’œuvre de Manéthon (prêtre égyptien ayant écrit en grec pour Ptolémée 1 er l’Histoire de l’Egypte en trente volumes disparue dans les incendies), que tout n’est pas perdu de l’histoire de l’Egypte. Ce sont surtout les récits de voyageurs qui maintiennent la curiosité suscitée par le mystère de l’Egypte, ainsi ceux d’Hérodote, Diodore de Sicile, Strabon ou encore Plutarque. Aucun des récits du 1 er au 14 ème siècle n’est comparable à ceux des Anciens. Plus personne ne sait lire les textes hiéroglyphiques, l’Egypte est musulmane et les Européens qui y parviennent ne peuvent guère dépasser Le Caire. Durant le Moyen Age l’Egypte n’est en effet qu’un détour pour les pèlerins de Terre sainte et si les croisades conduisent de

8

nombreux chevaliers jusqu’à la vallée du Nil, il faut attendre le 15 ème siècle pour que de courageux voyageurs commencent à quitter le circuit habituel. C’est avec la Renaissance que s’éveille un attrait pour le modèle antique qui entraînera vers le Proche-Orient marchands et curieux rapportant objets et informations accumulés dans les cabinets de curiosités ou les ouvrages d’érudition. Ce sera ensuite la période des voyageurs curieux et véritables explorateurs qui seront à l’origine des débuts de l’archéologie égyptienne. D’ailleurs, les récits des voyageurs précédant de peu l’Expédition auront une influence sur les savants accompagnant Bonaparte. Ainsi, l’égyptophilie, née de ces tâtonnements donnera, jusqu’à la naissance de l’égyptologie, des textes et des dessins en grand nombre qui eux-mêmes serviront de base à l’égyptomanie. L’intérêt croissant pour l’Antiquité a donné naissance à une nouvelle ère de monuments égyptisants. Cette mode se poursuit sans interruption pendant quatre siècles mais de manière variée et en évoluant. Le 18 ème siècle jusqu’à l’expédition d’Egypte est le moment de prise de conscience de l’intérêt de mieux connaître les contrée ignorées et de s’offrir le luxe, dans sa propriété, de faire reconstituer des répliques de leur architecture. Ce phénomène s’amplifie dès la fin du règne de Louis XV. Dans les années 1780 cette mode déborde très largement sur le mobilier et les décorations intérieures.

9

KIRCHER, Athanase (Fulda,1602 - Rome,1680) :

Jésuite allemand humaniste à la curiosité universelle, il s’intéressa aussi bien à

l’archéologie, à la linguistique et à l’ethnologie qu’aux sciences expérimentales et

naturelles.

En 1649 le pape Innocent X fait ériger un obélisque qui gisait devant le Palazzo Pamphili.

Kircher fut chargé de l’étudier et de le restaurer en reconstituant les parties perdues ou

abîmées de l’inscription. Il tenta, vainement, de déchiffrer les hiéroglyphes mais eut le

mérite de déceler les liens de la langue copte et de l’égyptien pharaonique alors que les

premières tentatives sérieuses de compréhension des hiéroglyphes avaient été d’ordre

religieux et que la recherche au 17 ème siècle gardait encore un caractère magique.

è m e siècle gardait encore un caractère magique. KIRCHER, Athanase - Athanasii Kircheri, …, obeliscus

KIRCHER, Athanase

- Athanasii Kircheri, …, obeliscus Pamphilius, hoc est, interpretatio nova et

hucusque intentata obelisci hieroglyphici,…

- - Rome : L. Grignani, 1650.- 2°

[In-2 934

- - Rome : L. Grignani, 1650.- 2° [In-2 934 Obélisques Athanasii Kircheri, …, obeliscus

Obélisques Athanasii Kircheri, …, obeliscus Pamphilius,…,[planche 1]

10

[In-2 934

GODWIN, Joscelyn

- Athanasius Kircher : un homme de la Renaissance à la quête du savoir perdu

- Paris : J.J. Pauvert, 1980.- 96 p.

[92 KIR

DELLA VALLE, Pietro (Venise,1586-1652) :

Humaniste,

il

voyagea

en

Orient

durant

12

ans

(Egypte,

Syrie,

Constantinople,

Mésopotamie, Perse et Indes). Dans ses « Lettres à un ami », outre les descriptions des pays visités et les évènements politiques, il récolta des renseignements archéologiques très utiles et rapporta des manuscrits orientaux.

DELLA VALLE, Pietrotrès utiles et rapporta des manuscrits orientaux. - Viaggi di Pietro della Valle il Peregrino, con

- Viaggi di Pietro della Valle il Peregrino, con minuto ragguaglio di tutte le cose notabili osservate in essi, etc., etc. ; divisi in tre parti, cioè la Turchia, la Persia e l’India.

- Roma : Vitale Mascardi, 1650.- 3 vol. ; 4°

DELLA VALLE, Pietroe l’India. - Roma : Vitale Mascardi, 1650.- 3 vol. ; 4° [In-4 928 - Les

[In-4 928

- Les fameux voyages de Pietro della Valle, surnommé l’illustre voyageur, avec un dénombrement très exact des choses les plus curieuses et les plus remarquables qu'il a vues dans la Turquie, l'Egypte, la Palestine, la Perse et les Indes orientales, et que les autheurs qui en ont cy devant écrit n'ont jamais observées

- Paris : Gervais Clouzier, 1670-1675.- 3 vol. ; 4° [In-4 929

THEVENOT, Jean (Paris,1633 - Arménie,1667) :

Détenteur d’une solide culture orientale (il a appris le persan et le turc) et poussé par la curiosité, il se met à voyager (Turquie, Asie mineure, Egypte, Perse). En 1652 il s’arrête en Egypte, s’intéresse aux momies, prend les mesures de la grande pyramide de Gizeh et en décrit l’intérieur.

11

Par les gravures illustrant ses récits de voyages il fit découvrir aux Européens le Moyen- Orient et quelques aspects de l’Antiquité égyptienne.

Orient et quelques aspects de l’Antiquité égyptienne. THEVENOT, Jean - Relation d’un voyage fait au Levant,

THEVENOT, Jean

- Relation d’un voyage fait au Levant, dans laquelle il est traité des singularités de l'Archipel, Constantinople, Terre-Sainte, Egypte, désert d'Arabie, La Meque et de plusieurs autres lieux de l'Asie et de l'Afrique, etc., etc.

- Paris : Thomas Joly, 1664.- 4° Rel. aux armes de l’abbaye de Maizières

[RES. In-4 930

Rel. aux armes de l’abbaye de Maizières [RES. In-4 930 Relation d’un voyage fait au Levant

Relation d’un voyage fait au Levant, … / Jean Thevenot

[RES In-4 930

12

THEVENOT, Jean- Suite du voyage de Levant, dans laquelle, après plusieurs remarques sur l'Egypte, la Syrie,

- Suite du voyage de Levant, dans laquelle, après plusieurs remarques sur l'Egypte, la Syrie, la Mésopotamie, etc., etc., il est traité de la Perse et aussi des antiquités de Tchehelminar, etc., etc.

- Paris : Th. Angot, 1674.- 4° Rel. aux armes de l’abbaye de Mazières

[RES. In-4 931

CAYLUS, Anne-Claude-Philippe de Tubières de Grimoard de Pestel de Levis, comte de (Paris,1692 - 1765) :

Après une carrière dans les armes dont il démissionne, il voyage en Italie, Turquie, Pays- Bas, Hollande et Angleterre. Archéologue, collectionneur, graveur et écrivain (auteur de vers badins et d’œuvres libertines), il publie de 1752 à 1757 un important "Recueil d’antiquités, égyptiennes, étrusques, grecques, romaines et gauloises". Elu en 1742 à l’Académie des inscriptions et belles-lettres il entretient toute une correspondance avec ses "pourvoyeurs" d’antiquités. La plupart des antiquités égyptiennes de la collection Caylus sont maintenant au cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale.

CAYLUS, Anne – Claude - Philippe de Tubières, comte deau cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale. - Correspondance inédite avec le P. Paciaudi, théatin

- Correspondance inédite avec le P. Paciaudi, théatin (1757 - 1765) : suivie de celles de l'abbé Barthélémy et de P. Mariette avec le même, publ. par Charles Nisard.

- Paris : Impr. nationale, 1877.- 2 vol. ; 8°

[In-8 1189/3

VOLNEY, Constantin-François Chasseboeuf, comte de (Craon,1757 - Paris, 1820) :

Philosophe et écrivain français, il a reçu une formation intellectuelle dans la tradition encyclopédique, combinant médecine, philologie, langues orientales et sciences humaines. Il fréquente les Encyclopédistes : Diderot, Turgot et d’Alembert.

13

De 1782 à 1785 il voyage au Proche-Orient (Egypte et Syrie). De retour en France il mène une carrière politique agitée dans le contexte de la Révolution. Il se retire pour se consacrer à l’étude des langues orientales. Il est nommé pair de France par Louis XVIII. Œuvre de philosophe et d’historien, son "voyage" publié en 1787, fut un grand succès de librairie. Très lu par les savants de l’expédition d’Egypte, cet ouvrage fut le seul livre emporté par Bonaparte en Egypte. Volney ne donne aucune description précise de monuments antiques, mais il est sans doute le premier à pressentir l’importance des vestiges encore enfouis dans le sol égyptien. Jusqu’à Volney, les récits de voyages offrent l’image d’une Egypte idéalisée ; avec son livre, véritable réflexion politique, naît un autre volet du mythe égyptien, celui d’un Orient despotique, esclavagiste et décadent.

celui d’un Orient despotique, esclavagiste et décadent. [Portrait de Volney en frontispice] Œuvres complètes /

[Portrait de Volney en frontispice]

Œuvres complètes / C.-F. de Volney

[In-4 876/3

VOLNEY, Constantin-François de Chasseboeuf, comte deŒuvres complètes / C.-F. de Volney [In-4 876/3 - Œuvres complètes - Paris : Firmin-Didot, 1856

- Œuvres complètes

- Paris : Firmin-Didot, 1856

[In-4 876/3

VOLNEY, Constantin-François de Chasseboeuf, comte deŒuvres complètes - Paris : Firmin-Didot, 1856 [In-4 876/3 - Voyages en Egypte et en Syrie

- Voyages en Egypte et en Syrie / éd. par Jean Gaulmier

- Paris : Mouton & Co, 1959.- 425 p.[10] p. de pl.

[Mag. 304543

14

PIRANESE, Giovanni Battista Piranesi, dit (1720-1778) :

Graveur, archéologue et architecte italien, il réalise des séries d’eaux-fortes recréant l’Antiquité de façon visionnaire ou représentant des motifs décoratifs. Catalyseur du néoclassicisme, il est aussi un précurseur du romantisme par sa vision du passé ("Prisons"). Il est resté célèbre pour ses représentations d’intérieurs imaginaires et pour ses créations d’art décoratif ("Diverse Maniere") : cheminées inspirées de motifs égyptiens, schémas décoratifs (café des Anglais sur la Piazza Di Spagna).

décoratifs (café des Anglais sur la Piazza Di Spagna). Décor de Cheminée , Collection complète des

Décor de Cheminée,

Collection complète des ouvrages de Piranèse,…, t. 20

, Collection complète des ouvrages de Piranèse,…, t. 20 PIRANESI, Giambattista [RES. In-2 931 - Collection

PIRANESI, Giambattista

[RES. In-2 931

- Collection complète des ouvrages de J B Piranèse et Ch. François Piranèse.

- [s.l.n.d.] .- 27 vol. ; 2°atlantique

[RES. In-2 931

15

Décor pour le café des Anglais, Rome, piazza di Spagna Collection complète des ouvrages de

Décor pour le café des Anglais, Rome, piazza di Spagna

Collection complète des ouvrages de Piranèse,…, t. 20

[RES. In-2 931

LEVEQUE, Jean-Jacques

- Piranèse

- Paris : Siloé, 1980.- 183 p.

[Mag. 705 600

- Piranèse - Paris : Siloé, 1980.- 183 p. [Mag. 705 600 A la recherche de

A la recherche de la cité idéale : exposition, Arc-et-Senans, Saline Royale, 2000 sous la dir. de Lorette Coen et de l’Institut Claude-Nicolas Ledoux

- Arc-et-Senans (25) : Institut Claude-Nicolas Ledoux, 2000.-199 p. : ill. en noir et en couleur [711.4 ALA

BRACCO, Patrick

- Le cimetière du Père-Lachaise Monuments Historiques, n°124, 1982, pp. 33-48

[Per 3225/124

16

MALNIC, Evelyne- Folies de jardin : art et architecture des fabriques de jardin du XVIIIe siècle

- Folies de jardin : art et architecture des fabriques de jardin du XVIIIe siècle à nos jours

- Paris : Chêne, 1996, 143 p.

[717 MAL

LAURENT, Philippe, VIALLETON, Alain

- Emiland Gauthey, ingénieur en Bourgogne Monuments Historiques, n°150-151, 1987, pp. 67-72 [Per 3225/150

DARTEIN, Fernand deHistoriques , n°150-151, 1987, pp. 67-72 [Per 3225/150 - Etudes sur les ponts en pierre remarquables

- Etudes sur les ponts en pierre remarquables par leur décoration, antérieurs au XIXe siècle. Vol IV. Ponts français du XVIIIe siècle : Bourgogne

- Paris : Ch. Béranger, 1909.- 4°

[RES. Gros 57

Bourgogne - Paris : Ch. Béranger, 1909.- 4° [RES. Gros 57 Pont Saint-Laurent Etudes sur les

Pont Saint-Laurent

Etudes sur les ponts en pierre,…

[RES. Gros 57

17

GALLAS, Louis - Un ami chalonnais de Napoléon III : Pruneau - Dambrun - Chalon-sur-Saône

GALLAS, Louis

- Un ami chalonnais de Napoléon III : Pruneau - Dambrun

- Chalon-sur-Saône : Impr. générale et administrative, 1939. - 28 p.[1] de p. de pl.

[FL 231 [RES. Gros 44

Benoît Pruneau-Dambrun, négociant à Chalon, devait appartenir à la loge maçonnique de Chalon. Il aurait été le parrain maçonnique de Napoléon III. Il fut nommé chevalier de la Légion d’honneur. Conseiller municipal, il propose en 1852 de rétablir l’aigle impérial qui avait été installé en 1805 puis retiré, sur l’obélisque de Chalon. La proposition fut adoptée ; l’aigle sera à nouveau enlevé après le 4 septembre 1870.

ROY-CHEVRIER, Joseph

- L’obélisque de Chalon : (conférence du 26 février 1921)

- Chalon-sur-Saône : Impr. commerciale et industrielle, 1922.- 29 p. [FL 477

L’obélisque de Chalon a été édifié en 1788 à partir des dessins et des plans d’Emiland Gauthey, pour commémorer les travaux du Canal du Charolais ( devenu ensuite Canal du centre). Il est dressé au bord de ce qui est à l’époque l’arrière bassin de Gloriette. Des inscriptions sont portées, avant la Révolution, sur trois des quatre faces. A la Révolution, elles sont arrachées. Sous l’Empire, en 1805, un aigle impérial trône en haut de l’obélisque (Napoléon est passé par Chalon pour se rendre en Italie). En 1870 cet aigle est descendu. En 1873 quatre inscriptions sont gravées sur proposition de Frédéric Chabas au conseil municipal.

Dictionnaire de la franc-maçonnerie / sous la dir. de Daniel Ligou

- [2 e éd.]. - Paris : Presses universitaires de France, 1987.

- X-1301 p. ; 25 cm

[US 366.1 DIC

18

BALTRUSAITIS, Jurgis

- Les perspectives dépravées : essai sur la légende d’un mythe. 3. La quête d’Isis

- Paris : Flammarion, 1997.- 320p. (Champs ; 628) [704.948 BAL En particulier pour “L’Egypte de l’opéra et les francs-maçons”, pp. 57-79

HUTCHINGS, Arthur

- Mozart

- Tours : Van De Velde, cop. 1976.- Pagination multiple [Mag. 704071

Les mystères égypto-hellénistiques (Isis-Osiris) présents dans la tradition classique grecque et romaine, furent ressuscités au temps de la franc-maçonnerie du XVIIIe siècle : ainsi grâce au génie de Mozart dans la "Flûte Enchantée". Le comte de Cagliostro échoue en 1784 dans sa tentative de fonder une Loge maçonnique aux rites égyptiens. La légende du mythe égyptien, née au lendemain de la disparition de l’Egypte ancienne, avait mûri au cours des siècles et s’était répandue dans tout l’Occident. Après le décret de l’empereur Théodose Ier (391 av. J.-C.) qui imposa la fermeture des temples païens, l’écriture hiéroglyphique, encore vivante, cesse

brusquement d’être comprise et commence d’être à l’origine d’une fascination.

19

L’expédition de Bonaparte en Egypte (1798-1799)

En 1798 ce sont des visiteurs bien différents qui débarquent à Alexandrie : il ne s’agit plus de voyageurs érudits poussés par la seule curiosité mais d’une armée s’associant une élite de savants, d’artistes et d’ingénieurs chargés de mettre en valeur une future colonie, et parmi eux, Vivant Denon. Membre de l’Institut, bon écrivain, excellent dessinateur, il s’était intéressé à l’archéologie et il avait lu l’ouvrage de Volney, le Voyage en Egypte et en Syrie. L’égyptologie doit beaucoup à son ouvrage le Voyage dans la Basse et la Haute Egypte, fruit de sa découverte de l’Egypte qui débute pour lui dès novembre avec le corps expéditionnaire de Desaix : il partage la dure vie des soldats tout en dessinant autant qu’il peut, malgré les conditions les plus difficiles. Revenu de Haute Egypte au Caire en juillet 1799, Vivant Denon rend compte à Bonaparte de tout ce qu’il a vu et dessiné. C’est alors que Bonaparte désigne deux commissions spéciales de savants pour mesurer et dessiner tous les monuments vus par Denon, et continuer les recherches. Ces commissions, en deux ans, préparent la monumentale Description de l’Egypte qui viendra doubler l’ouvrage de Vivant Denon pour constituer l’assise sur laquelle repose la redécouverte de l’Egypte.

20

DENON, Dominique Vivant, baron (Chalon-sur-Saône,1747 - Paris,1825) :

Il a plus de 50 ans lorsqu'il embarque pour l'Egypte aux côtés de Bonaparte. Il est alors

l’un des premiers membres de l’Institut d’Egypte créé au Caire par Bonaparte le 22 août

1798.

Travailleur infatigable, insensible à la chaleur et aux dangers, Denon qui partage la dure vie des soldats du corps expéditionnaire de Desaix, exécute méthodiquement les croquis de tous les monuments qu'il rencontre.

A son retour, il rédige son Voyage dans la Basse et la Haute Egypte, accompagné d'un fort

volume de planches gravées d'après ses dessins au grand pouvoir évocateur. Paru en 1802, l'ouvrage qui est immédiatement traduit en anglais et en allemand et qui comptera quarante éditions successives, connaît un succès considérable et marque le début de la renaissance de l’Egypte pharaonique. La publication de son ouvrage, bien avant celle de la "Grande Description", révèle aux Français l'art égyptien et provoque la première vague d'égyptomanie du 19 ème siècle. C’est d’ailleurs au retour de Denon de Haute Egypte au Caire et au vu du rapport qu’il fait que Bonaparte désigne deux commissions spéciales de savants pour continuer les recherches qui seront à l’origine de l’œuvre monumentale qu’est La Description de l’Egypte. Nommé Directeur général des Musées, Denon crée le Musée Napoléon, le futur Louvre.

Musées, Denon crée le Musée Napoléon, le futur Louvre. Femmes d’Egypte dans le harem , Voyage
Musées, Denon crée le Musée Napoléon, le futur Louvre. Femmes d’Egypte dans le harem , Voyage

Femmes d’Egypte dans le harem,

Voyage dans la Basse et la Haute Egypte,… / Dominique Vivant Denon, planches 74 et 83

[RES. In-4 948

21

DENON, Dominique Vivant- Voyage dans la Basse et la Haute Egypte pendant les campagnes du général Bonaparte

- Voyage dans la Basse et la Haute Egypte pendant les campagnes du

général Bonaparte

- Paris : Didot, 1802. - 4°

du général Bonaparte - Paris : Didot, 1802. - 4° Fellah ou paysan égyptien planche 93/1

Fellah ou paysan égyptien planche 93/1

[RES. In-4 948

4° Fellah ou paysan égyptien planche 93/1 [RES. In-4 948 Homme fumant le narguilé planche 93/4

Homme fumant le narguilé planche 93/4

Voyage dans la Basse et la Haute Egypte, … / Dominique Vivant Denon

[RES. In-4 948

DENON, Dominique Vivantla Haute Egypte, … / Dominique Vivant Denon [RES. In-4 948 - Reise in Nieder –

- Reise in Nieder – und Ober – Aegypten, während der Feldzüge des

Generals Bonaparte, Vivant Denon's, aus dem französisch übersetz und

mit einigen Anmerkungen begleitet von Dieterich Tiedemann,…

- Berlin : in der Bossischen Buchhandlung, 1803.- 8°

[RES. FL 1101

22

DENON, Dominique Vivant- Voyage dans la Basse et la Haute Egypte pendant les campagnes du général Bonaparte

- Voyage dans la Basse et la Haute Egypte pendant les campagnes du général Bonaparte ; présentation de Raoul Brunon

- Paris : Pygmalion / G. Watelet, 1990.- 325 p.-[8] pl. [FL 1276

DENON, Dominique Vivant: Pygmalion / G. Watelet, 1990.- 325 p.-[8] pl. [FL 1276 - Voyage dans la Basse

- Voyage dans la Basse et la Haute Egypte pendant les campagnes du général Bonaparte ; préf. et annoté par Hélène Guichard et Adrien Goetz sous la dir. de Martine Reid

- Paris : le Promeneur, 1998.- 357 p.-[32] pl. [FL 1626

- Paris : le Promeneur, 1998.- 357 p.-[32] pl. [FL 1626 Fours égyptiens Voyage dans la

Fours égyptiens

Voyage dans la Basse et la Haute Egypte,… / Dominique Vivant Denon, planche 79

[RES. In-4 948

23

DENON, Dominique Vivant- Les monuments de la Haute Egypte (manuscrit inédit) / documents recueillis et comment. par

- Les monuments de la Haute Egypte (manuscrit inédit) / documents recueillis et comment. par Bernard Bailly.

- Chalon-sur-Saône : Comité Vivant Denon ; UTB, 2003.- 201 p. [FL 1670

GHALI, Ibrahim Amin

- Vivant Denon ou la conquête du bonheur

- Paris : Institut français d'archéologie orientale, 1986.- 305 p. – (Coll. Recherches d'archéologie, de philologie et d'histoire ; 31) [FL 1037

Dominique Vivant Denon : l'œil de Napoléon : exposition, Paris, Musée du Louvre, 20 octobre 1999 – 17 janvier 2000 / Organisée par la Réunion des Muséesde philologie et d'histoire ; 31) [FL 1037 Nationaux et le Musée du Louvre ; catalogue

Nationaux et le Musée du Louvre ; catalogue établi sous la dir. de Marie-Anne Dupuy

- Paris : Réunion des Musées nationaux, 1999.- 538 p. [FL 1614

Les vies de Dominique-Vivant Denon : actes du colloque organisé au Musée du Louvre par le Service culturel du 8 au 11 décembre 1999 / Sous la dir. de Daniela Gallo, …

- Paris : la Documentation française, 2001 ; 2 vol. (VIII-849p.) [FL 1639

BAILLY, Bernard

- Dominique Vivant Denon : 1747-1825 : de la Bourgogne au Musée Napoléon

- Chalon-sur-Saône (71100) : Université pour Tous de Bourgogne, 2002.-310 p. [FL 1651

24

AL - JABARTI, Abd-al Rahmân - Journal d'un notable du Caire durant l'expédition française :

AL - JABARTI, Abd-al Rahmân

- Journal d'un notable du Caire durant l'expédition française : 1798-1801

- Paris : A. Michel, 1979 - 427 p.

[962.03 JAB

Les grands voyageurs bourguignons du XVI e siècle à nos jours : exposition, église Saint-Philibert, Dijon, du 2 au 29 novembre 1979, organisée par la Bibliothèque municipale de Dijon ; [catalogue établi par Laurence Camous sous la dir. de Pierre Gras avec la collab. de Martine Chauney]

- Dijon : Bibliothèque municipale, 1980

[FR 1698

BEAUCOUR Fernand, LAISSUS Yves, ORGOGOZO Chantal

- La Découverte de l'Egypte

- Paris : Flammarion, 1989.- 272 p.

[Mag. 710868

UNIVERSITE POUR TOUS DE BOURGOGNE. ANTENNE DE CHALON-SUR- SAONE- Paris : Flammarion, 1989.- 272 p. [Mag. 710868 - Chalon sur Nil : l'Egypte de

- Chalon sur Nil : l'Egypte de Denon, Chabas, Virey : exposition, Espace des Arts Chalon-sur-Saône, 11 mai-28 juillet 1996

- Chalon-sur-Saône (71100) : UTB, 1996.- 13 p. [FL 1495

- Chalon-sur-Saône (71100) : UTB, 1996.- 13 p. [FL 1495 BONAPARTE, Napoléon - Campagnes d'Egypte et

BONAPARTE, Napoléon

- Campagnes d'Egypte et de Syrie

- Paris : Imprimerie nationale, 1998.- 378-[32] p. de pl. – (collection : Acteurs de l'histoire) [Mag. 7G985370

BREGEON, Jean-Noël

- L'Egypte de Bonaparte

- Paris : Perrin, 1998.- 441-[16] p. de pl.

25

[962.03 BRE

BRET, Patrice

- L'Egypte au temps de l'expédition de Bonaparte 1798-1801

- Paris : Hachette Littératures, 1998.- 250 p.- (collection : La Vie quotidienne) [962.03 BRE

DHOMBRES, Nicole

- Les Savants en Révolution : 1789-1799

- Paris : Cité des Sciences et de l'Industrie, 1989.- 180 p.

- Publ. à l'occasion de l'exposition présentée à Paris, Cité des Sciences et de l'Industrie, 18 avril 1989-9 janvier 1990

LAISSUS, Yves

[944.04 DHO

- L'Egypte, une aventure savante : avec Bonaparte, Kléber, Menou : 1798-1801

- Paris : Fayard, 1998.- 614-[16] p. de pl.

[509.034 LAI

Publiée par ordre de Napoléon, par l’Imprimerie impériale, de 1809 à 1822, en dix volumes de textes, douze très grands volumes de planches (qui ont nécessité la création d’un nouveau format de papier et la construction de presses de nouvelles dimensions) et un volume d’atlas, la Description de l’Egypte complète, développe et précise l’œuvre de pionnier accomplie par Denon. Œuvre de deux cents artistes, ses illustrations (relevés de monuments, zoologie, botanique, vues pittoresques, présentation des métiers et des objets usuels) font découvrir l’Egypte dans sa diversité ; elle étudie tous les aspects du pays (archéologie, sciences naturelles, mœurs, organisation sociale, religion, etc.). Ce fut une véritable aventure éditoriale qui donna naissance au plus monumental ouvrage jamais édité. La complexité de la réalisation et les retards des auteurs obligèrent à une parution échelonnée. Les souscripteurs durent attendre 1829, bien après la chute de Napoléon, pour posséder la totalité de l’ouvrage. Cette publication collective, ajoutée à celle du Voyage de Denon constitue l’assise de l’égyptologie : du jour au lendemain l’Egypte devient à la mode et, de 1802 à 1830, une dizaine de voyageurs viennent voir sur place les merveilles révélées par ces deux ouvrages.

sur place les merveilles révélées par ces deux ouvrages. Description de l'Egypte, ou recueil des observations

Description de l'Egypte, ou recueil des observations et des recherches qui ont

été faites en Egypte pendant l'expédition de l'armée française : [ouvrage publié sous la dir. de M. Jomard]

- Paris : Impr. Impériale et Royale, 1809-1822.- 23 vol. ; in-fol. [In-fol. 862 à 872

26

Thèbes. Louqsor : élévation de la façade du palais Description de l’Egypte,… , t.3, Antiquités,

Thèbes. Louqsor : élévation de la façade du palais

Description de l’Egypte,…, t.3, Antiquités, planche 6

[In fol. 864

Description de l'Egypte : ou recueil des observations et des recherches qui ont été faites en Egypte pendant l'expédition de l'Armée française publié sous les ordres de Napoléon Bonaparte / préf. de Sydney Hervé Aufrère.

- Paris : Bibliothèque de l'Image, 1998

[Mag. 7G981528

- Paris : Bibliothèque de l'Image, 1998 [Mag. 7G981528 Thèbes. Karnak : vue d’un colosse Description

Thèbes. Karnak : vue d’un colosse

Description de l’Egypte,…, t.3, Antiquités, planche 20

[In fol. 864

27

LAISSUS, Yves

- Jomard, le dernier Egyptien

- Paris : Fayard, 2004.- 500 p.

[92 JOM

JOMARD, Edme-François (Versailles, 1777 - Paris, 1862) :

Formé à l’Ecole des ponts et chaussées, à l’Ecole polytechnique puis à l’Ecole d’application du génie en qualité d’ingénieur géographe du cadastre, il est en 1798, officiellement attaché à la Commission des sciences et des arts de l’armée d’Orient et ne rentre en France qu’en 1801 avec les autres savants. Après la décision de publier les travaux des savants de l’expédition d’Egypte, Jomard, qui est en Bavière comme ingénieur géographe, est rappelé à Paris pour participer à la Commission d’Egypte. En 1815 il est envoyé à Londres pour prendre des empreintes et des copies des morceaux d’antiquités égyptiennes (la pierre de Rosette en particulier) confisqués par les Anglais en 1801. En 1826 il présente à Charles X les dernières planches de la Description de l’Egypte. Membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, il en devient président en 1838. L’un des fondateurs de la Société de géographie, il en rédige les statuts et en deviendra plus tard également président. Il est aussi conservateur du département des cartes de la Bibliothèque royale, puis impériale.

28

Le 19 ème siècle et la redécouverte de l’Egypte

L’Egypte n’avait jamais laissé indifférent puisque, avant le 19 ème siècle et la mode des voyages en Orient, elle avait déjà produit des images et des discours multiples. Ainsi quand Bonaparte s’embarque pour l’Egypte il a déjà une image préconçue et il s’agit, dans cette campagne militaire, de rendre à l’Egypte moderne, les « lumières » que l’Europe avait reçues autrefois du pays des pharaons. La campagne d’Egypte sera intégrée dans la légende du « héros » et à partir de l’expédition de Bonaparte, l’Egypte devient une passion européenne, voire même américaine (Marc Twain ou Herman Melville seront aussi « appelés »). Dès lors un extraordinaire intérêt se développe, qui est à l’origine des nombreux voyages effectués au 19 ème siècle par des savants souhaitant vérifier sur place les merveilles révélées et poursuivre les recherches, et par des artistes en quête d’exotisme. Ce mouvement donne lieu à la production de récits et de dessins qui contribuent à leur tour à entretenir la vogue croissante que l’Egypte connaît alors. Dès le début du 19 ème siècle l’Egypte est aussi un enjeu capital pour les deux empires coloniaux (français et anglais) qui se partagent le contrôle de la Méditerranée. Dans toute l’Europe on redécouvre donc l’Egypte mais aussi avec une conséquence inattendue, celle de l’accroissement du vol des antiquités, toléré ou favorisé par le gouvernement de Méhémet Ali. Ces pillages alimentent un commerce important tout en fournissant également des documents qui serviront pour découvrir le secret de l’écriture hiéroglyphique. A la même époque des voyageurs désintéressés parcourent le pays, décrivent et dessinent temples et monuments pillés et apportent une aide précieuse aux recherches des savants restés en Europe.

29

Le temps est en effet venu de déchiffrer les documents et de faire revivre l’Egypte ancienne car malgré les progrès accomplis pendant le premier quart du siècle, l’égyptologie voit son avancée limitée par l’impossibilité de déchiffrer les hiéroglyphes. La pierre de Rosette, près d’Alexandrie, découverte par un officier français de l’armée d’Egypte, fournit la clef de l’énigme ; après des années de recherches Champollion parvient à déchiffrer les hiéroglyphes en 1822, avant de s’embarquer en 1828 pour l’Egypte. Son voyage et les publications qui suivirent fournissent le modèle aux premiers égyptologues. Mariette quant à lui, en étant à l’origine de la création de la Direction des fouilles, futur service des Antiquités de l’Egypte, met un terme aux pillages systématiques des antiquités et, en recueillant le produit des fouilles est également le fondateur du musée du Caire. Après l’ère des savants, voici celle des archéologues. Jusqu’à l’occupation anglaise (1882) le 19 ème siècle est une période privilégiée dans la relation établie entre l’Egypte et les voyageurs européens acteurs et témoins de leur temps. Le statut des voyageurs est divers : archéologues, écrivains, peintres, photographes, … Se constitue alors une poétique du voyage qui est à l’origine du succès du genre littéraire. La littérature s’empare aussi du récit archéologique. Profitant de la stabilité politique apportée par le règne de Méhémet Ali et attirés par la redécouverte des richesses archéologiques, les visiteurs commencent à se rendre en Egypte dans la seconde moitié du siècle, les croisières sur le Nil favorisées par le développement des bateaux à moteur étant l’étape la plus prestigieuse du voyage. L’égyptomanie trouve un terreau d’excellence en associant trois éléments : sources

archéologiques et artistiques, goût du public pour la nouveauté et l’exotisme, symbolisme véhiculé. Le 19 ème siècle est alors marqué par plusieurs évolutions : un effort didactique s’effectue par le biais des expositions universelles, des musées et des revues, mettant ainsi les sciences et les arts à la portée du grand public ; les représentations sont améliorées et la documentation archéologique est plus sérieuse. La « mode d’Egypte » déjà importante au 18 ème siècle est très fortement relancée et revigorée à chaque événement rappelant

l’Egypte (érection de l’obélisque de Louqsor, travaux du canal de Suez,

engouement touche tous les domaines de l’art. Nombreux sont les monuments égyptisants mais les formes à l’égyptienne envahissent également le mobilier ainsi que les accessoires de la vie quotidienne, phénomène dénotant aussi une relative démocratisation du genre.

).

Cet

30

L’Egypte au 19 ème siècle : relations franco-égyptiennes

SINOUE, Gilbert

- Le dernier Pharaon : Méhémet-Ali, 1769-1849

- Paris : Pygmalion, 1997.- 500 p.

LUTHI, Jean-Jacques

[92 MEH

- Egypte et Egyptiens au temps des vice-rois : 1801-1863

- Paris : L'Harmattan, 2004.- 298 p.

DARDAUD, Gabriel

[962.03 LUT

- Une girafe pour le roi

- Creil : Dumerchez-Naoum, 1985.- 114 p.

[944.062 DAR En 1827 une girafe offerte par le pacha d'Egypte Méhémet Ali à Charles X est envoyée à Paris.

CLOT, Antoine-Barthélémy dit CLOT-BEY (Grenoble, 1793 - Marseille,1868) :

Après avoir travaillé comme chirurgien à l’hôpital de Marseille, il est engagé en 1824 comme médecin du vice-roi d'Egypte et s’embarque pour l’Egypte en janvier 1825. Il s’y efforce d’organiser les services de santé civile et militaire, dirige l’hôpital d’Abou-Zabel et crée une école de médecine. En 1832 il est élevé à la dignité de bey par Méhémet Ali après l'épidémie de choléra de 1831. Nommé inspecteur général du service de santé puis promu général pour services rendus pendant la peste de 1834, il est même envoyé en mission officieuse auprès du gouvernement français. C’est pendant ce séjour qu’il publie Aperçu général de l’Egypte. A la mort d’Ibrahim-Pacha, il est contraint d’abandonner ses fonctions et regagne la France avant d’être rappelé en Egypte en 1856 pour réorganiser les services médicaux. Par la suite il rentre définitivement en France.

médicaux. Par la suite il rentre définitivement en France. CLOT-BEY, Antoine-Barthélémy - Aperçu général sur

CLOT-BEY, Antoine-Barthélémy

- Aperçu général sur l'Egypte

- Paris : Fortin : Masson, 1840 ; 2 vol.

[In-8 1178/1-2

31

[Portrait en frontispice de Méhémet Ali] Aperçu général sur l’Egypte / A.-B. Barthélémy DIESBACH, Ghislain

[Portrait en frontispice de Méhémet Ali]

Aperçu général sur l’Egypte / A.-B. Barthélémy

DIESBACH, Ghislain de

- Ferdinand de Lesseps

- Paris : Perrin, 1998.- 453-[16] p. de pl.

SIMIOT, Bernard

[In-8 1178/1

[92 LES

- Suez : 50 siècles d'histoire

- Paris : Arthaud, 1974.- 419-[20] p. ; collection : Clefs du savoir [Mag. 317039

32

Ferdinand de Lesseps en route pour Alexandrie L’Illustration, 1882 [In-fol. 994/2 33

Ferdinand de Lesseps en route pour Alexandrie

L’Illustration, 1882

[In-fol. 994/2

33

Le Voyage en Egypte

Egyptologues et savants

Le Voyage en Egypte Egyptologues et savants Extraction de momies L’Illustration, 4 avril 1891 [In-fol. 994/2

Extraction de momies

L’Illustration, 4 avril 1891

[In-fol. 994/2

CHAMPOLLION, Jean-François, dit Champollion Le Jeune (Figeac, 1790 - Paris, 1832) :

Elevé par son frère Jacques-Joseph qui lui communique sa passion de l’Egypte, il se procure dès l’âge de douze ans une copie de la pierre de Rosette et dès lors oriente toute

34

sa vie sur l’Egypte. Il apprend le grec et plusieurs langues orientales, dont le copte, avant de devenir professeur à la Faculté de Grenoble.

A la seconde Restauration, en raison de son attitude pendant les Cent Jours, son poste est

supprimé et il retourne à Figeac où il continue ses travaux. Après un nouveau séjour à Grenoble il rejoint son frère à Paris et poursuit ses études sur la pierre de Rosette. Celle-ci

porte un décret sacerdotal de Ptolémée V en hiéroglyphes, en écriture démotique et en grec. Champollion parvient d’abord, par comparaison des trois textes, à isoler les noms

propres des personnages cités. Le 14 septembre 1822, il comprend enfin que l’égyptien est à la fois idéographique et phonétique ; le 17 septembre il lit devant l’Académie des inscriptions et belles-lettres le Mémoire sur les hiéroglyphes… qui est ensuite publié dans le Journal des savants en octobre sous le titre Lettre à M. Dacier…

Il se rend ensuite en mission en Italie pour examiner des collections privées d’antiquités et

faire ressortir leur intérêt. Le 15 mai 1826 il est nommé conservateur du musée égyptien du Louvre ouvert le 15 décembre 1827, et est en outre chargé de cours d’archéologie égyptienne. En 1828 il est enfin envoyé en mission officielle en Egypte dont il rapporte une somme considérable de documents. A son retour en France il est nommé membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et titulaire de le chaire d’histoire et d’archéologie égyptienne créée pour lui au Collège de France. Il poursuit ses travaux sur l’Egypte jusqu’à sa mort prématurée en 1832, travaux qui seront publiés de façon posthume par les soins de son frère tout comme ses Lettres d’Egypte et de Nubie dans lesquelles il mentionne

l’existence du tombeau d’une femme pharaon, Taousert, ce qui servira de trame à Théophile Gautier pour son Roman de la momie.

de trame à Théophile Gautier pour son Roman de la momie . CHAMPOLLION le Jeune, Jean-François

CHAMPOLLION le Jeune, Jean-François

- Grammaire égyptienne ou principes généraux de l'écriture sacrée égyptienne, appliquée à la représentation de la langue parlée

- Paris : Firmin Didot, 1836 ; in-fol.

[In-fol. 403 Il s’agit de la première grammaire égyptienne alliant typographie et lithographie. Ouvrage posthume important, publié chez Didot par son frère aîné Jacques-Joseph Champollion-Figeac à partir de manuscrits originaux constituant avec le Dictionnaire égyptien publié quelques années plus tard, la synthèse de ses découvertes et de ses travaux sur le déchiffrement des hiéroglyphes égyptiens.

35

Les Didot :

Initiateurs du mouvement de rénovation de la typographie Pierre (1761-1853) poursuit la série des classiques qui ont fait la réputation de son père mais son frère, Firmin (1766-1834), tailleur de poinçons émérite et promoteur de la stéréotypie, est plus célèbre encore. Son fils, Ambroise Firmin-Didot fait que cette branche des Didot est au sommet de la notabilité. Après de solides études,celui-ci parcourt l’Orient. De retour en France il donne une extension considérable au secteur de l’édition dans les affaires familiales. Il édite de gros ouvrages qui bénéficient de souscriptions nationales tels que Monuments de l’Egypte

et de la Nubie (en 4 volumes in-folio) ou Œuvre complète de Piranèse (en 29 volumes

2 000 planches). Il poursuit ses études sur le monde grec et il devient même en 1872,

membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres.

et

de l’Académie des inscriptions et belles-lettres. et CHAMPOLLION le Jeune, Jean-François - Dictionnaire

CHAMPOLLION le Jeune, Jean-François

- Dictionnaire égyptien en écriture hiéroglyphique

- Paris : Firmin Didot frères, 1841

[In-fol. 403/2

- Paris : Firmin Didot frères, 1841 [In-fol. 403/2 Dictionnaire égyptien,… / J.-Fr. Champollion, p. 179

Dictionnaire égyptien,… / J.-Fr. Champollion, p. 179

[In-fol. 403/2

36

CHAMPOLLION, Jean-François- Lettres et journaux écrits pendant le voyage d'Egypte / recueillis et annotés par H.

- Lettres et journaux écrits pendant le voyage d'Egypte / recueillis et annotés par H. Hartleben introd. de Richard Lebeau

- [Paris] : C. Bourgeois, 1986.- (Collection : Epistémè) [Mag. 22589

HARTLEBEN, Hermine

- Champollion : sa vie et son œuvre, 1790-1832

- Paris : Pygmalion, 1983.- 620 p.-[8] p.

 

[92 CHA

GRANDET, Pierre

-

La méthode de Champollion [Article] L'Histoire, n°106, 1987, pp. 18-27

 

[Per. 3270/106

LACOUTURE, Jean

- Champollion : une vie de lumières

- Paris : Grasset, 1989

[92 CHA

FAURE, Alain

- Champollion, le savant déchiffré

 

- Paris : Fayard, 2004

[92 CHA

CLARAC, Charles-Othon-Frédéric-Jean-Baptiste, comte de (Paris, 1777-1847) :

Archéologue et conservateur du musée des Antiquités au Louvre.

CLARAC, Frédéric de Musée de sculpture antique et moderne ou Description historique et graphique du Louvre et de Musée de sculpture antique et moderne ou Description historique et graphique du Louvre et de toutes ses parties, des statues, bustes, bas-reliefs et inscriptions du Musée royal des antiques et des Tuileries, et de plus de 2 500 statues antiques tirées des principaux musées et des diverses collections de l'Europe, continuée sur les manuscrits de l'auteur par M. Alfred Maury, … , accompagnée d'une iconographie égyptienne, grecque et romaine, et terminée par l'iconographie française du Louvre et des Tuileries. Paris : Imprimerie royale, 1841-1851.- 5 vol. ; 8° [In-8 555

37

Musée de sculpture antique et moderne, … planches 1019 et 1020 PIERRET, Paul [In-8 555

Musée de sculpture antique et moderne, … planches 1019 et 1020

de sculpture antique et moderne, … planches 1019 et 1020 PIERRET, Paul [In-8 555 - Dictionnaire

PIERRET, Paul

[In-8 555

- Dictionnaire d'archéologie égyptienne

- 1875.- 12°

[In-12 1250/3

LOTTIN de LAVAL, Victorien-Pierre, dit Victor (1810-1903) :

Auteur de romans historiques, il entreprend dès 1835 une série de voyages en Europe et au Moyen-Orient. En 1849 il obtient une mission scientifique au Sinaï, dont il relèvera toutes les inscriptions antiques. Il invente un procédé nouveau de moulage des œuvres d’art : la lottinoplastique. Il lèguera toutes ses collections (objets, moulages, inscriptions) au Musée du Louvre.

38

LOTTIN de LAVAL, Victorien - Voyage dans la péninsule arabique du Sinaï et l'Egypte moyenne

LOTTIN de LAVAL, Victorien

- Voyage dans la péninsule arabique du Sinaï et l'Egypte moyenne :

(histoire, géographie, épigraphie)

- Paris : Gide et Baudry, 1855.- 4°

- Avec atlas in-fol. ; 1859

[In-4 937/2

[In-fol. 937/2

4° - Avec atlas in-fol. ; 1859 [In-4 937/2 [In-fol. 937/2 Péninsule du Sinaï : Ouadi

Péninsule du Sinaï : Ouadi Pharan

Voyage dans la péninsule arabique du Sinaï et l’Egypte moyenne / V. Lottin de Laval

[In-fol. 937/2

39

MARIETTE, Auguste (1821-1881) :

D’abord professeur à Boulogne où il classe la petite collection d’objets égyptiens du musée municipal, il entre en correspondance avec les successeurs de Champollion dans la chaire d’égyptologie du Collège de France. Ceux-ci, très étonnés des connaissances qu’il a acquises seul, lui obtiennent en 1849 un poste au département des antiquités égyptiennes du Louvre où il est employé à faire des étiquettes mais où il poursuit sa formation. Auguste Mariette est envoyé l'année suivante en Egypte pour y acheter des manuscrits coptes. Il échoue dans cette mission, mais entreprend alors des fouilles, à Saqqarah (Serapeum de Memphis, la nécropole souterraine des taureaux Apis). Cette découverte, capitale pour l’égyptologie, apporte à Mariette une célébrité internationale. Dès lors il conduit des fouilles dans le reste de l'Egypte, qui permettent de dégager ou de découvrir de nombreux monuments (Gizeh, Abydos, Thèbes, Eléphantine). Le vice-roi Saïd Pacha lui donne tous moyens et tous pouvoirs. Nommé directeur des travaux d’antiquités en Egypte, il lutte contre le pillage des sites et il est à l’origine du Service des Antiquités égyptiennes. Il participe également à la création du premier musée du Caire, le Boulacq.

MARIETTE, Augusteà la création du premier musée du Caire, le Boulacq. - Voyage dans la Haute-Egypte :

- Voyage dans la Haute-Egypte : compris entre Le Caire et la première cataracte

- Paris : Errance, 1999.- 221 p.

MARIETTE-BEY, Augusteet la première cataracte - Paris : Errance, 1999.- 221 p. [7G003460 - Denderah : description

[7G003460

- Denderah : description générale du grand temple de cette ville

- Paris : Franck, 1870-1875.- 351-VI p. ; 4° [In-4 1244/2 [Grd in-fol. 403

40

Plafond de la chapelle L Denderah / A. Mariette, supplément, planche C DAVID, Elisabeth -

Plafond de la chapelle L

Denderah / A. Mariette, supplément, planche C

DAVID, Elisabeth

- Mariette Pacha : 1821-1881

- Paris : Pygmalion, 1994.- 305 p.

LAMBERT, Gilles

[Grd in-fol. 403

[92 MAR

- Auguste Mariette : ou l'Egypte ancienne sauvée des sables

- Paris : J.-C. Lattès, 1997.- 316 p.

41

[92 MAR

CHABAS, François-Joseph (1817-1882) :

Traducteur, grammairien et historien, en digne successeur de Vivant Denon, cet égyptologue chalonnais s'attache surtout à la traduction de nombreux textes sur papyrus. Membre de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Chalon, il s’intéresse en effet de très près aux hiéroglyphes dont la transcription le passionne. Il fait connaître ainsi les grands textes de la littérature égyptienne. Sa traduction du « papyrus de Prisse » le fait connaître de tous ceux qui s’intéressent à l’Egypte. Cependant Chabas n’ira jamais en Egypte et c’est à Chalon qu’il poursuivra assidûment son travail.

à Chalon qu’il poursuivra assidûment son travail. [Portrait de François-Joseph Chabas ] Notice biographique

[Portrait de François-Joseph Chabas ]

Notice biographique de François-Joseph Chabas / Philippe Virey et Frédéric Chabas, …

CHABAS, François-Joseph

[FL 331

- Etudes égyptiennes : note sur l'explication de deux groupes hiéroglyphiques

- Chalon-sur-Saône : Dejussieu, 1885.- 11 p. Mémoires de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Chalon-sur-Saône, T.3,

1850-1856

42

[FL 1034

CHABAS, François-Joseph

- Etudes égyptiennes : une inscription historique du règne de Séti 1 er

- Chalon-sur-Saône : Dejussieu, 1856.- 38 p. ; 4° Mémoires de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Chalon-sur-Saône, t. 3,

1850-1856

[FL 1026

CHABAS, François-Josephde Chalon-sur-Saône , t. 3, 1850-1856 [FL 1026 - Le plus ancien livre du monde :

- Le plus ancien livre du monde : étude sur le papyrus Prisse

- Paris : Libr. académique Perrin, 1859.- pp. 1-25 : fac-sim. ; 4° La Revue archéologique, T. 15, 1859

[FL 738

PRISSE D'AVENNES, Emile (1807-1879) :

Ingénieur, hydrographe, il arrive en 1829 en Egypte. Il devient l'un des plus grands archéologues de cette première moitié du siècle. Il offre à la France un très long papyrus acheté à un paysan de Gournah. Ce papyrus Prisse, déposé à la Bibliothèque Nationale, peut prétendre au titre de plus vieux livre du monde ; il remonte à 2000 ans av. J.- C. et nous donne la copie d'un texte plus ancien encore, attribué à un certain Ptakhotep, fonctionnaire d'un pharaon qui vivait vers 2450 av. J. C.

CHABAS, François-Joseph

- Traduction et analyse de l'inscription hiéroglyphique d'Ibsamboul, contenant le récit d'un épisode de la guerre de Ramsès II contre la confédération des H'itas

- Paris : Libr. académique Perrin, 1859.- pp. 574-736 ; 4° La Revue archéologique, t. 15, 1859

[FL 740

CHABAS, François-Joseph574-736 ; 4° La Revue archéologique , t. 15, 1859 [FL 740 - Le Papyrus magique

- Le Papyrus magique Harris : trad. analytique et commentée d'un manuscrit égyptien, comprenant le texte hiératique publié pour la première fois, 1 tabl. phonétique et 1 glossaire.

- Chalon-sur-Saône : Dejussieu, 1860.- 250 p. ; 4° [FL 274

43

Le Papyrus magique Harris,… / Fr.-J. Chabas CHABAS, François-Joseph [FL 274 - Le cèdre dans

Le Papyrus magique Harris,… / Fr.-J. Chabas

CHABAS, François-Joseph

[FL 274

- Le cèdre dans les hiéroglyphes

- Paris : Libr. académique Didier et Cie, 1861 La Revue archéologique, T. 16, 1861.- 7 p. ; 4° [FL 358

La Revue archéologique , T. 16, 1861.- 7 p. ; 4° [FL 358 CHABAS, François-Joseph -

CHABAS, François-Joseph

- Note sur un poids égyptien de la collection de M. Harris, d'Alexandrie

- Paris : libr. académique Didier et Cie, 1861 La Revue archéologique, T. 16, 1861.- 8 p. ; 4° [FL 739

44

CHABAS, François-Joseph - Voyage d'un Egyptien en Syrie, en Phénicie, en Palestine, etc., au XIVème

CHABAS, François-Joseph

- Voyage d'un Egyptien en Syrie, en Phénicie, en Palestine, etc., au XIVème siècle avant notre ère : traduction analytique d'un papyrus du Musée Britannique…

- Chalon-sur-Saône : Dejussieu, 1866.- VIII- 420 p. ; 4° Note manuscrite sur la page de garde

CHABAS, François-Joseph

[RES. FL 1091

- Voyage d'un Egyptien en Syrie : réponse à la critique

- Chalon-sur-Saône : Dejussieu, 1868.- 104 p. ; 4° [RES. FL 1032

CHABAS, François-Joseph

- Détermination métrique de deux mesures égyptiennes de capacité

- Chalon-sur-Saône : Dejussieu, 1867.- 20 p. ; 8° [FL 1029

CHABAS, François-Joseph

- Etudes sur l'Antiquité historique d'après les sources égyptiennes et les monuments réputés préhistoriques.- 2 ème éd. rev. et augm.

- Paris : Maisonneuve et Cie, 1873.- 610 p. ; 8° [FL 892

CHABAS, François-Joseph

- Notice du papyrus médical Ebers : suivie d'un aperçu sur les publications récentes des égyptologues français et étrangers

- Chalon-sur-Saône : Dejussieu, 1876.- 78 p. ; 4° L'Egyptologie, 1876

45

[FL 1025

CHABAS, François-Joseph- Choix de textes égyptiens : traductions inédites - Paris : Libr. C. Klincksieck, 1883.-

- Choix de textes égyptiens : traductions inédites

- Paris : Libr. C. Klincksieck, 1883.- 79 p. ; 4° [FL 1027

VIREY, Philippe (Paris,1853 - Prissé,1920) :

Le hasard d’un voisinage de vacances, en Bourgogne, le fait rencontrer François Chabas, ce qui décidera de sa vocation. Il suit, au Collège de France, l’enseignement de Maspéro,. En 1880 il est envoyé en mission en Angleterre. Nommé membre de la mission archéologique du Caire en 1884, il embarque pour l’Egypte, remonte le Nil, retrouve Maspéro, découvre sur le site d’Assouan un manuscrit en écriture hiératique. Par la suite trois autres missions le conduisent à nouveau en Egypte. Il participe notamment à l’organisation du nouveau musée égyptien de Giseh en 1892 et en rédige le catalogue. En 1913 il est titulaire de la chaire d’égyptologie de l’Institut catholique.

VIREY, Philippe et CHABAS, Frédéricde la chaire d’égyptologie de l’Institut catholique. - Notice biographique de François-Joseph Chabas - Paris :

- Notice biographique de François-Joseph Chabas

- Paris : E. Leroux, 1898.- 152 p. ; 4°

MERE, EmmanuelChabas - Paris : E. Leroux, 1898.- 152 p. ; 4° [FL 331 - François Chabas

[FL 331

- François Chabas : profession égyptologue

- Nanton (71240) : Editions Hérode, 2003.- 95 p. ; 21 cm. [FL 1667

GAUTHIER Pierre-Joseph(71240) : Editions Hérode, 2003.- 95 p. ; 21 cm. [FL 1667 - Recherches sur les

- Recherches sur les anciens maîtres imprimeurs chalonnais et leurs successeurs directs : indication de travaux imprimés par chacun d'eux.

- Chalon-sur-Saône : E. Bertrand, 1913.- 130 p. ; 8° Mémoires de la Société d'histoire et d'archéologie de Chalon-sur-Saône, T. 13, 1913 [FL 112

46

Dejussieu, Jules (1803-1882) :

Pour pouvoir imprimer les publications de Chabas notamment, Jules Dejussieu qui a fait son apprentissage dans l’atelier paternel (son père, Michel-Anne avait épousé Anne- Gabrielle Delorme-Delatour, fille d’un imprimeur chalonnais et avait repris la maison de sa belle-famille en 1808) et dans d’autres maisons françaises donne, après la mort de son père en 1834, un nouvel essor à l’établissement Dejussieu. Il fait la rencontre de Chabas qui désirait voir imprimer ses travaux à Chalon et pressent l’importance que ces impressions spéciales peuvent apporter à son atelier. Il produit, dès 1855 des ouvrages qui font sensation malgré les difficultés techniques à surmonter : n’ayant pas le matériel indispensable les premières impressions sont faites avec des caractères gravés sur bois par Chabas. Plus tard, ce dernier, devant le refus de l’Imprimerie nationale à lui fournir des caractères, obtient l’acquisition d’une collection de Berlin à l’origine de l’ important fonds de caractères hiéroglyphiques de l’imprimerie Dejussieu. Ce fonds fut repris par son successeur Louis Marceau qui créa l’Imprimerie française et orientale (qui pouvait imprimer du copte, de l’hébreux, de l’assyrien, du syriaque, du persan, de l’arabe et surtout, des hiéroglyphes), permettant ainsi aux savants français de se passer de l’étranger pour pouvoir publier leurs travaux, puis par Emile Bertrand, avant d'être racheté par l'imprimerie Protat de Mâcon qui en publia le catalogue. Une partie de ces caractères est aujourd'hui conservée à la Bibliothèque municipale de Mâcon, l'autre au Musée de l'Imprimerie de Lyon.

BILINSKI, Agnès

- Essai sur l'histoire de l'imprimerie à Chalon-sur-Saône : 1881-1939

- Dijon : Institut universitaire de technologie, 1980.- 91-55 p. ; 30 cm. Rapport de stage : D.U.T. Carrières de l’information : Dijon : I.U.T., 1980. [FL 657

MASPERO, Gaston (1846-1916) :

Il succède à Mariette à la direction du musée de Boulacq et à celle du Service des fouilles. Il mène l’enquête qui permettra de découvrir la cachette des momies royales de Deir-el- Bahari. Il organise, entre autres, les fouilles des pyramides de Gizeh et du temple de Louqsor et il entreprend aussi la copie de nombreux textes ornant les parois des tombes royales.

47

MASPERO, Gaston- L'archéologie égyptienne - Paris : Quantin, 1887.- 8° MASPERO, Gaston [In-8 1189/8 - Egypte

- L'archéologie égyptienne

- Paris : Quantin, 1887.- 8°

MASPERO, Gastonégyptienne - Paris : Quantin, 1887.- 8° [In-8 1189/8 - Egypte - Paris : Hachette, 1912.-

[In-8 1189/8

- Egypte

- Paris : Hachette, 1912.- 12°

- (Coll. Ars=Una : histoire générale de l’art) [Mag. 6914

MASPERO, Gaston(Coll. Ars=Una : histoire générale de l’art) [Mag. 6914 - Ruines et paysages d'Egypte - Paris

- Ruines et paysages d'Egypte

- Paris : Payot et Rivages, 2000.- 317 p. ; 21 cm.

PENSA, Henri- Paris : Payot et Rivages, 2000.- 317 p. ; 21 cm. [932 MAS - L'Egypte

[932 MAS

- L'Egypte et le Soudan égyptien

- Paris : Hachette, 1895.- 12°

[In-12 944/6

MORGAN, Jacques deégyptien - Paris : Hachette, 1895.- 12° [In-12 944/6 - Recherches sur les origines de l'Egypte

- Recherches sur les origines de l'Egypte

- Paris : E. Leroux, 1896-1897.- 4° Contient : T.1, L’âge de la pierre et des métaux. T. 2, Ethnologie préhistorique et tombeau royal de Negadah.

[In-4 1254/4 Jacques de Morgan, directeur du service des Antiquités égyptiennes. C’est à sa demande que Philippe Virey rédige le catalogue du nouveau musée de Giseh.

48

Artistes

Revue des Deux-mondesArtistes - Paris : Bureau de la Revue des Deux-Mondes.- 291 vol. ; 8° Trois séries

- Paris : Bureau de la Revue des Deux-Mondes.- 291 vol. ; 8°

Trois séries : 1838-1851 ; 1865-1870 ; 1875-1908.

[In-8 1244

GOURDAULT, Jules (Evreux, 1838 - post 1912) :

Collaborateur à la Revue des deux mondes, il est un grand voyageur qui a laissé des villes

et pays traversés de véritables guides souvent réédités.

L’Egypte retrouvée : artistes et voyageurs des années romantiques [textes choisis et présentés par Peter A. Clayton]

- Paris : Seghers, 1984.- 192 p.-(Coll. Etonnants voyageurs) [Mag. 708620

SARGA, Moussa1984.- 192 p.-(Coll. Etonnants voyageurs) [Mag. 708620 - Le voyage en Egypte : anthologie de voyageurs

- Le voyage en Egypte : anthologie de voyageurs européens de Bonaparte à l’occupation anglaise

- Paris : Laffont, 2004.- XXIV-1066 p. ; 20 cm.

[962.03 VOY

- Paris : Laffont, 2004.- XXIV-1066 p. ; 20 cm. [962.03 VOY Perron de l’Hôtel Continental

Perron de l’Hôtel Continental du Caire Le Magasin pittoresque, 1901, p.144

[In-4 1307

49

Les écrivains

CHATEAUBRIAND, François-René, vicomte de (Saint-Malo,1768 - Paris, 1848) :

François-René de Chateaubriand est le voyageur romantique par excellence. Après son voyage en Amérique accompli en 1791-1792, il décide en 1806 de partir vers l’Orient après avoir accumulé une énorme documentation. Erudit, philosophe et poète, il rapporte un récit, Itinéraire de Paris à Jérusalem, qui fera naître le goût de l’exotisme chez des générations de voyageurs. Il utilise également les images rapportées, dans son grand roman sur Constantin, Les Martyrs.

CHATEAUBRIAND, François-René, vicomte dedans son grand roman sur Constantin, Les Martyrs . - Œuvres complètes - Paris : Lefèvre

- Œuvres complètes

- Paris : Lefèvre et Ladvocat, 1830-1831.- 20 vol. ; 8°

T.VII et VIII : Itinéraire de Paris à Jérusalem [In-8 891

CHEVRILLON, André-louis (1864-1957) :

Neveu de Taine, angliciste et académicien, il a écrit des études sur la littérature anglaise et quelques bons récits de voyage (Maroc, Inde, Egypte et Judée). Son séjour en Egypte, pendant l’hiver 1892-1893, a inspiré Terres mortes, dédié à Pierre Loti. C’est de loin la plus envoûtante évocation, en cette fin de siècle, du "mystère des pharaons’’.

CHEVRILLON Andrécette fin de siècle, du "mystère des pharaons’’. - Terres mortes : Thébaïde – Judée -

- Terres mortes : Thébaïde – Judée

- Paris : Hachette, 1897.- 16°

[In-16 931/4

DU CAMP, Maxime (1822-1894) :

Avec son ami Gustave Flaubert (1821-1880), il entreprend un voyage en Egypte. Partis de Paris en octobre 1849, ils effectuent la croisière sur le Nil et remontent jusqu’à la deuxième cataracte.

50

Délégué par l’Institut de France pour répertorier les monuments d’Egypte, Du Camp apportera tous ses soins à l’édition d’un album photographique qui représente une grande première mondiale et démontre l’intérêt de son auteur pour l’archéologie. De son voyage, Flaubert n’a rien publié mais a rapporté un journal découvert après sa mort.

DU CAMP, Maximemais a rapporté un journal découvert après sa mort. - Souvenirs littéraires - [Paris] : Balland,

- Souvenirs littéraires

- [Paris] : Balland, 1984.- 286 p.

[848 DUC

DUMAS, Alexandre, père (1803-1870) :

Il aime les voyages avec passion et cela a donné naissance à une abondante production d’ "impressions de voyage ". En 1858, formant le projet d’un grand voyage en Méditerranée orientale, il achète une goélette pour réaliser le rêve qui ferait de lui l’égal de Chateaubriand ou de Lamartine mais à la première étape, apprenant que Garibaldi se soulève, il lui offre son aide et fait route vers Palerme, et puis bientôt il doit regagner la France. Il ne verra donc jamais l’Orient. Cependant, rédigeant non seulement ses propres impressions de voyage mais prêtant également sa plume à celles des autres, il écrit Quinze jours au Sinaï (écrit d’après Adrien).

DUMAS, Alexandre pèreécrit Quinze jours au Sinaï (écrit d’après Adrien). - Quinze jours au Sinaï - Clichy (Hauts

- Quinze jours au Sinaï

- Clichy (Hauts de Seine) : Ed. du Jasmin, 2003.- 348 p. [916.2 DUM

FROMENTIN, Eugène (La Rochelle,1820-1876) :

Peintre et écrivain, attiré par l’orient, il y fait plusieurs séjours. En faveur auprès de la cour impériale, il fait partie de la délégation officielle envoyée aux fêtes inaugurales de l’ouverture du canal de Suez en 1869. Il participe également à la croisière archéologique organisée sous le patronage de Mariette. Son journal s’impose encore aujourd’hui grâce à la qualité de l’expression littéraire tout en présentant un intérêt biographique et historique.

51

FROMENTIN, Eugène- Voyage en Egypte - Toulouse : Ombres, 1998.- 96 p. THOMPSON, James et WRIGHT,

- Voyage en Egypte

- Toulouse : Ombres, 1998.- 96 p.

THOMPSON, James et WRIGHT, Barbara

[962.03 FRO

- La vie et l'œuvre d'Eugène Fromentin

- Courbevoie : ACR Ed. , 1987.- 336 p.- (Les Orientalistes ; 6) [750.92 FRO

GAUTIER, Pierre-Jules-Théophile (Tarbes, 1811 - Neuilly-sur-Seine, 1872) :

Il se lie d’amitié avec Gérard de Nerval au lycée à Paris. Il renonce à faire une carrière de peintre pour suivre sa vocation d’écrivain et fréquente les cénacles romantiques. Il mène de nombreuses activités : écriture de romans, poèmes, contes, chroniques, comédies, ballets. Il trouve cependant le temps d’assouvir sa passion des voyages (Belgique, Espagne, Algérie, Italie, Grèce, Russie…). Il se transforme même, vers la quarantaine, grâce à une technique descriptive bien rôdée, en véritable spécialiste du voyage. C’est en octobre 1869 seulement qu’il s’embarque pour l’Egypte en qualité de correspondant du Journal officiel aux fêtes de l’inauguration du Canal de Suez. Le Roman de la momie paru bien avant, d’abord en feuilleton dans Le Moniteur en 1857 puis en livre en 1858, est déjà très bien accueilli par les critiques littéraires et les égyptologues. Ce roman est écrit par Gautier alors qu’il n’est pas encore allé en Egypte mais dès l’adolescence il a la nostalgie de l’Orient comme de sa patrie natale et s’intéresse particulièrement à l’Egypte ancienne.

GAUTIER, Théophileet s’intéresse particulièrement à l’Egypte ancienne. - Poésies complètes - Paris : G. Charpentier, 1884.- 2

- Poésies complètes

- Paris : G. Charpentier, 1884.- 2 vol. ; 12°

GAUTIER, Théophile

[In-12 724/16

- Emaux et camées / éd. par Claudine Gothot-Mersch

- Paris : Gallimard, 1981.- 277 p.

52

[Mag. 20961

GAUTIER, Théophile- Le roman de la momie / éd. de Jean-Michel Gardair - Paris : Gallimard,

- Le roman de la momie / éd. de Jean-Michel Gardair

- Paris : Gallimard, 1986.- 314 p.- (Folio classique ; 1718) [R GAU

GAUTIER, Théophile: Gallimard, 1986.- 314 p.- (Folio classique ; 1718) [R GAU - Voyage en Egypte -

- Voyage en Egypte

- Paris : Belles lettres diffusion, 1996.- 185 p.

[962.03 GAU

LOTI, Julien VIAUD, dit Pierre (1850-1923) :

Il fait de nombreux voyages au Proche-Orient, à cheval ou à dos d’âne, avec une ferveur constante. En 1894 il fait un décevant pèlerinage en Terre Sainte, commencé par une traversée du Sinaï qui lui inspire Désert, son plus beau livre de voyage. L’Orient qu'il décrit suscitera, peut-être plus encore que les récits de Chateaubriand, un désir de partance et de rêve inégalé.

LOTI, PierreChateaubriand, un désir de partance et de rêve inégalé. - Le désert - Saint-Cyr-sur-Loire (37540) :

- Le désert

- Saint-Cyr-sur-Loire (37540) : C. Pirot, 2001.- 240 p.

- (Coll. Monts et merveilles ; 4)

[962.03 LOT

NERVAL, Gérard LABRUNIE, dit Gérard de (1808-1855) :

Il décide en 1842 de partir pour l’Orient et voyage durant toute l’année 1843. Son récit de voyage paraît en 1851 : Gérard de Nerval a du mal à restituer son itinéraire et embrouille dates et lieux. Il s’agit du type même du récit poétique reconstruisant un Orient de rêve.

NERVAL, Gérard dedu récit poétique reconstruisant un Orient de rêve . - Voyage en Orient - Paris :

- Voyage en Orient

- Paris : imprimerie Nationale, 1960.- 3 vol.

[Mag. 305788

[Mag. 305789

[Mag. 305790

53

Les peintres

THORNTON, Lynne

- Les orientalistes : peintres voyageurs : 1828-1908

- Courbevoie : ACR Ed., 1983.- 272 p.- (Les Orientalistes ;1) [759.05 THO

ACKERMAN, Gérald M.

- La vie et l'œuvre de Jean-Léon Gérôme

- Courbevoie : ACR Ed. , 1986.- 351 p.- (Les Orientalistes ; 4) [750.92 GER

GEROME, Jean-Léon (Vesoul, 1824-Paris, 1904) :

Peintre d’histoire, de compositions mythologiques, de sujets religieux, de nus, de portraits, de paysages et de sujets orientaux. Il voyage beaucoup (Italie, Turquie, Egypte) et rapporte une grande quantité d’études. Professeur à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris à partir de 1864, membre de l’Institut en 1865, il fut président d’honneur de la Société des peintres orientalisants.

ACKERMAN, Gérald M.

- Les Orientalistes de l'école britannique

- Courbevoie : ACR Ed. , 1991.- 336 p.- (Les Orientalistes ; 9) [759.05 ACK

PELTRE, Christine

- Les Orientalistes

- Paris : Hazan, 1997.- 293 p.

Les photographes

[US 759.05 PEL

TREMAUX, Pierre (Charrecey,1818 - Tournus,1895) :

Il s’est illustré dans de nombreux domaines. Entré à l'Ecole des Beaux-Arts en 1840, il reçut le second prix de Rome en 1845. Architecte de formation, il travaille aux établissements Schneider au Creusot. Il s’intéresse à l’urbanisme, au percement du canal de Suez. Il se veut également scientifique. Il prétend dépasser les thèses de Darwin. Naturaliste et "philosophe", il voyage en Haute Egypte et au Soudan oriental. D'Alexandrie, il remonte le Nil jusqu'en Nubie. Il rapporte de ses voyages des matériaux d’histoire naturelle, une

54

relation passionnante, ainsi que de superbes photographies qu’il a réalisées sur place dans les années 1850.

TREMAUX, Pierrequ’il a réalisées sur place dans les années 1850. - Voyage en Ethiopie, au Soudan oriental

- Voyage en Ethiopie, au Soudan oriental et dans la Nigritie… Tome premier

- Paris : Hachette, [1851].- 2 ème éd.- 8°

TREMAUX, Pierre- Paris : Hachette, [1851].- 2 è m e éd.- 8° [RES. In-8 954/2 - Voyages

[RES. In-8 954/2

- Voyages au Soudan oriental : atlas

- Paris : Borrani et Droz, 1852.- 66 pl. accompagnées de notices explicatives ; in- fol.

[RES. Grd in-Fol. 954/2

En Egypte au temps de Flaubert 1839-1860 : les premiers photographes : [exposition itinérante, 1976- … ; organisée par le Département relations publiques de Kodack-Pathé]

- - Paris : Kodack-Pathé, [1976].- 24 p.

[Mag. 4700

Niepce to Atget : the first century of photography from the Collection of André Jammes : Exhibition, the Art Institute of Chicago, november 16, 1977-january 15, 1978 ; with an essay and catalogue by Marie-Thérèse and André Jammes and an introduction by David Travis

- Chicago : The Art Institute, 1977.- 115 p.

[Mag. 704435

Jules Itier [Article] : le voyage en Egypte : 1845-1846 Prestige de la photographie ; n°. 9,1980, pp. 4-31

SIMOÏN, Jean-Claude

[PER 3288/9

- Egypte éternelle : les voyageurs photographes au siècle dernier

- Paris : J. C. Lattès, 1993.- 142 p.

FLEIG, Alain

[779 SIM

- Rêves de papier : la photographie orientaliste 1860-1914

- Paris : Ides et Calendes, 1997.- 177 p.

55

[770.9 FLE

Le voyage en Egypte : "des regards appliqués" : Vivant Denon et les photographes du XIX è m e siècle : [exposition, Chalon-sur-Saône, Musée Denon, du 4 mai au 2 septembre ème siècle : [exposition, Chalon-sur-Saône, Musée Denon, du 4 mai au 2 septembre 2001]

- Chalon-sur-Saône (71100) : Comité national Vivant Denon, 2001.- 60 p. [FL 1625/A

Gustave Le Gray, 1820-1884 : exposition, Paris, Bibliothèque nationale de France, site Richelieu, Galeries Mansart et Mazarine, 19 mars-16 juin 2002 / sous la dir. De Sylvie Aubenas

- Paris : Bibliothèque nationale de France : Gallimard, 2002.- 398 p. [779.092 LEG

LE GRAY, Gustave (1820-1884) :

Figure centrale de la photographie au 19ème siècle, il occupe une place à part. Il commence par une carrière de peintre. Son sens de la composition hérité de la peinture le conduit à aborder de nombreux sujets (portraits, vues d’architecture, paysages, nus et reproductions d’œuvres d’art). Sa maîtrise absolue de la technique photographique l’amène à mettre au point deux inventions (négatif sur verre au collodion et négatif sur papier ciré sec). Au cours d’une vie qui ressemble à un roman, il partage, en 1858, avant leur brouille, la croisière d’Alexandre Dumas en Méditerranée (cf supra). Il voyage sur le Nil et finit même sa vie au Caire.

VOLKOFF, Oleg V.supra). Il voyage sur le Nil et finit même sa vie au Caire. - Comment on

- Comment on visitait la vallée du Nil : les "guides" de l'Egypte

- Le Caire : Impr. de l'Institut français d'archéologie orientale, 1967.- 120 p.

- (Recherches d’archéologie, de philologie et d’histoire ; 28) [Mag. 707316

MEISSAS, Gastonde philologie et d’histoire ; 28) [Mag. 707316 - Les grands voyageurs de notre siècle -

- Les grands voyageurs de notre siècle

- Paris : Hachette, 1889.- 4°

[In-4 924/4

56

L’Égyptomanie dans tous ses états

L’Égyptomanie dans tous ses états Obélisque de Louxor à Paris Le Magasin pittoresque, 1837, p. 4-5

Obélisque de Louxor à Paris

Le Magasin pittoresque, 1837, p. 4-5

[In-4 1307

CHARTON, Edouard (Sens , 1807 - Versailles, 1890) :

Avocat de formation, il adhère au saint-simonisme. Secrétaire général au ministère de l’Instruction publique en 1848, il crée les bibliothèques communales. Il est élu député plusieurs fois avant d’être sénateur en 1876. En 1833, Il fonde Le Magasin pittoresque, revue périodique qui entend instruire tant par ses textes variés tous contemporains que par ses nombreuses illustrations gravées sur bois. Il s'inspire du "Penny magazine" anglais de l'historien Charles Knight, voulant que la lecture devienne en France une sorte de besoin, comme en Angleterre. La revue connaît un grand succès avec un millier d'acheteurs dès la première année. Elle est publiée jusqu'en 1936. Edouard Charton est également à l’origine de nombreuses publications dont celle du Tour du monde chez Hachette.

publications dont celle du Tour du monde chez Hachette. Le Magasin pittoresque / publ. sous la

Le Magasin pittoresque / publ. sous la dir. de MM. Euryale Cazeaux et Edouard Charton

- Paris, 1833-1903

Série complète avec 2 vol. de tables

[In-4 1307

57

En particulier pour les articles suivants :

Année 1837 : Obélisque de Louxor à Paris, pp 4-5 Année 1851 : Femme du Caire, p. 56. Musée du Louvre, p.217

1852

: Musée égyptien du Louvre, pp. 174-175

1867

: pp. 273, 364, 365

1870

: Tombeau d’un bœuf Apis à Memphis…, pp. 321, 356, 357

1889

: Rue du Caire reconstituée, p. 217

1901

: Perron de l’Hôtel Continental du Caire, p. 144

1901 : Perron de l’Hôtel Continental du Caire, p. 144 Musée égyptien du Louvre Le Magasin

Musée égyptien du Louvre

Le Magasin pittoresque, 1852, p. 174 - 175. [In-4 1307

58

Un Sénonais illustre, Edouard Charton : 1807–1890 : exposition, 13 octobre-24 novembre 1990, Bibliothèque municipale de Sens / [catalogue réd. par Michèle Degrave avec la collab. de Micheline Gogand]

- Sens : Ville de Sens, 1991 ; VIII–85 p.– XVI p. de pl. [FR 2018

BEAUTHEAC, Nadine, BOUCHARD, François-Xavier

pl. [FR 2018 BEAUTHEAC, Nadine, BOUCHARD, François-Xavier - L’Europe exotique - Paris : Chêne, 1985.- 194

- L’Europe exotique

- Paris : Chêne, 1985.- 194 p.

[724.9 BEA

KJELLBERG, Pierre

- Le Mobilier français. 2. De la transition Louis XV - Louis XVI à 1925

- Paris : G Le Prat, 1980.- 280 p.

[Mag. 705006

BEURDELEY, Michel

- Georges Jacob, 1739-1814 et son temps

- Saint-Rémy-en-L’eau (Oise) : Monelle Hayot, 2002.-174 p. [749.092 JAC

L’ornement polychrome : cent planches en couleurs contenant environ 2 000(Oise) : Monelle Hayot, 2002.-174 p. [749.092 JAC motifs de tous les styles, art ancien et

motifs de tous les styles, art ancien et asiatique, Moyen âge, Renaissance, XVII ème et XVIII ème siècles : recueil historique et pratique / publ. sous la dir. de M A Racinet,…

et pratique / publ. sous la dir. de M A Racinet,… - Paris : Firmin-Didot, 1888.-

- Paris : Firmin-Didot, 1888.- 2e éd.- In-fol.

[ RES. In-fol. 353/6

VERLET, Pierre, … GRANDJEAN, Serge, … BRUNET, Marcelle

- Sèvres

- Paris : G. Le Prat, 1954.- 2 vol.

Contient : T. 1. Le XVIIIe siècle, par P Verlet. Les XIXe et XXe siècles, par S. Grandjean. T 2 Les marques de Sèvres, par M. Brunet

[Mag. 701149/1-2

59

Les gravures de Vivant Denon servirent de modèles aux nouvelles productions de la Manufacture de Sèvres, dirigée alors par Alexandre Brongniart, fils de l'architecte de la Bourse, Théodore. Rivalisant avec la manufacture de Wedgwood qui fut la première à la fin du 18 ème siècle à fabriquer des objets inspirés de l'Egypte ancienne, Sèvres en 1805 sous l'impulsion de Denon réalise le premier d'une série de services à l'égyptienne.

ARIZZOLI-CLEMENTEL, Pierre

- Pharaons et empereurs : le surtout égyptien [article] Dossiers de l’Art, n°15, 1993, pp.56-61

[Per 3516/15

Verdi : d’après les documents d’époque / rassemblés et présentés par William Weaver ; trad. [de la version anglaise] par Lulu / rassemblés et présentés par William Weaver ; trad. [de la version anglaise] par Lulu et Michael Sadler

- Tours : Van De Velde, 1978.- 262 p.- (Coll. Livres d’Art et musique).

- Contient un choix de textes de Verdi

[Mag. 704813 En particulier pour les pl. pp. 94-101 "Aïda" livret écrit par Mariette.

Pour célébrer l’inauguration simultanée de l’Opéra du Caire et du Canal de Suez, le khédive commande à Verdi un opéra : Aïda. Auguste Mariette donne les grandes lignes du livret et participe à la création des décors et des costumes.

L’illustration : journal universelet participe à la création des décors et des costumes. - Paris : Dubochet, 1843-1905.- [58]

- Paris : Dubochet, 1843-1905.- [58] vol. ; in-fol.

- Années 1843 à 1857 et 1881 à 1905

[In-fol. 994/2

60

Exposition universelle : rue du Caire L’Illustration, 4 mai 1889 [In-fol. 994/2 61

Exposition universelle : rue du Caire

L’Illustration, 4 mai 1889

[In-fol. 994/2

61

Centres d'intérêt liés