Vous êtes sur la page 1sur 49

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

Aprèslaversiondeschasseurs,suivezcelledes

lions.

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

Meta9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO Inscription Connexion DerniersArticles

DerniersArticles

LiensVotrecontributionestlabienvenue! Desracinesetdesailes CréerunBlog unBlog.fr Accueil > KONGO KONGO

Accueil>KONGO

KONGO

L’HISTOIREDUKONGOATRAVERSSESROIS

> KONGO KONGO L’HISTOIREDUKONGOATRAVERSSESROIS DrapeauduKongo.Introduitavant1482

DrapeauduKongo.Introduitavant1482

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

PREAMBULE

Lenom:selonledictionnaireencyclopédiqueUniversalis,«unempireestun ensembledeterritoiresdirigéparunempereuret,parextension,toutgrandÉtat multi­ethniquedontlepouvoirestcentraliséetaccessibleàunepartieseulement delapopulation«.LeKongoestlogiquementplusunempirequ’unroyaume,car ce dernier vocable n’intègre pas la dimension de multi­territorialité. Si nous avonschoisiicidedésignercepayspar«royaume»,commecelas’estrépandu, nousnetaisonstoutefoispaslarevendicationderebaptisercetteentitédefaçon plusconformeàsaréalité,c’estàdire,EmpireduKongo.

L’écriture:Lesmotsetnomsautochtonessontécritsselonl’alphabetLingala (voirDzokanga,Ledictionnairedulingala).Ilfautlireparexemplegipourgui, upourou,ouencoreepouré.Lesplurielsfrançaissontexclus,pourrespecterla pureté du mot qui dans certains cas se déclinera avec son pluriel en kongo (exemple:«bakongo»aulieude«kongos«),maisaussipourpermettreun référencementplusfacilesurinternet.Kongos’écrira«koongo»lorsqu’ils’agit d’unadjectif.

LESROISDUKONGO

d’unadjectif. LESROISDUKONGO http://historiensducongo.unblog.fr/royaumes­et­chefferies/

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

LesbiographiesroyalessontprincipalementtiréesdeGiovanniAntonioCavazzi

daMontecuccolo(1621­1678)unmissionnairecapucinitalien,célèbrepourson

«IstoricaDescrizionede‘treregniCongo,MatambaedAngola(Bologne,1687).

10volumessuivrontdontlederniern’aétépubliéqu’auXXèsiècle.Lireaussi

«Oliver,RolandetAtmoreAnthony:«MedievalAfrique,1250­1800″Cambridge

UniversityPress,2001CambridgeUniversityPress,2001–Thornton,John

(2001).«TheOriginsandEarlyHistoryoftheKingdomofKongo,34(1):89­

120.ISSN0361­7882.​PublishedbyBostonUniversity.Heywood,LindaM.et

JohnK.Thornton:«LesCentre­africains,lesCréolesAtlantique,etlaFondation

desAmériques,1585­1660″,page142.CambridgeUniversityPress,2007

CambridgeUniversityPress.Thornton,John.WarfareinAtlanticAfrica,1998.

London:UniversityCollegeofLondonPress.­bibliographiesàcompléter

ROISLEGENDAIRES

vers350NsasukuluaNkanda(prophète)

vers420KodiPuanga(prophète)

vers520­530TutidiaTiya(prophète)

NB:Cesroislégendairessontsansdoutedesguidesayantconduitlespeuples

pré­kongos,voirepré­bantous(ouprotobantous)durantlelongexilàla

recherched’unepatrieagréable.Leslégendesattribuentàbeaucoupd’entreeux

despouvoirssurnaturelsinvraisemblables.

ROISSEMI­LEGENDAIRES(Apartirde690à1370

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO NarmerouNimi* NimiyaLukeni ,lePèreFondateur.

NarmerouNimi*

NimiyaLukeni,lePèreFondateur.

DanslepetitEtatdeMpemba,situéausuddeMatadi,unedynastiedeprincesse construitlelongdelavalléeduKwilu(ouKouilou,écriturelaplusrépanduede nosjours).LecimetièresacréàNsiKwilu*,lacapitaledeMpemba,oùfurent enterréscesmonarques,estrestéunhautlieusaintkoongojusqu’auXVIIème siècle.VersleVIIèsiècleunprincedeMpemba(Nimi)concluuneallianceavec lePrince(Nsakulu?)delaprincipautévoisinedeMbatadel’autrecôtédufleuve Kwilu,pours’uniretsesécurisercontreleursennemiscommuns,c’estàdireles peuplessauvagesdusud,lesKabunga(oukahunga)quiviventsurlamontagne deMweneMpangalaausud,àpartirdelaquelleilsattaquentlesvillagesde MbataetMpembaenvuedelespiller.Lesprincesdesdeuxterrescivilisées (pratiquantl’agriculture,l’élevage,laforgeetc.)s’entendentpourassurerleur successionl’undanslalignéedel’autre.Auboutdequelquesgénérations,les

princesdécidentdescellerunmariageentreleurdeuxlignées.Le3èdescendant

régnantenseraNimiyaLukeni.

Unefoisaupouvoir,Nimipoursuitl’expansiondesonroyaume.Ilconquiertle sud et soumet Mwene Mpangala à son autorité. Pour y marquer la pleine intégrationdeskahungaconquis,ilimplanterasacapitalesurlamontagnechère auxMpangala.Et,afindelevertouteambiguïté,débaptiseMweneMpangalaen «MoongoKoongo»,lamontagne«desrivesunies»*etlacapitaletoutau dessus s’appellera Mbanza Kongo qui signifie, le siège du l’union, de la fédérationousimplementdulesiègedupays.

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO MbanzaKongo.GravureduXVIèsiècle.

MbanzaKongo.GravureduXVIèsiècle.

Soussonrègne,plusieurspetitsEtatsougroupusculesautonomestomberontsous l’escarcelle Koongo. Contrairement à l’esprit d’union des autonomies qui a prévaluàlacréationdecepays,Nimimettraenplaceuneadministrationultra centralisée, laissant aux chefs de provinces conquis, adhérents volontaires ou nommés,lepompeuxtitredeMwene(«mani»estlatraductionportugaise)qu’il portelui­même,maisenréalité,sansenleurlaisserlemoindrepouvoir.Dessous administrateurs seront nommés pour trois ans avec pour rôle de circuler régulièrement à travers le royaume, pour collecter l’impôt, rendre la justice, transmettredesdirectives,entretenirdesrelationsaveclesvoisinsduroyaumeet renseignerleroi.Ilajetélespremièresbasesdupays.

*Toutefois,soncôtélégendairevientdufaitqueplusieursdesactionsquiluisont prêtéesontétéaccompliesenunepériodetroplonguepourquecesoitlefaitd’un seul. Plusieurs rois se sont sans doute succédés durant des générations pour accomplircetteoeuvre.Maislamémoirecollectiven’aretenuqueleplusgrand d’entreeux,NimileGrand.Iln’estpasimpossiblenonplus,vulessimilitudes mythologiques,queNiminesoitautreautreNarmer,premierroideKama, l’Egypteantique,dontl’imagede«pèrefondateurdecivilisations»atraverséles ages.Sansdoute,lesroissuivantsontétéparmilesbâtisseursdesstructuresdece royaume:

MuabiMayidiroyaume: ZanangaMowa

ZanangaMowaroyaume: MuabiMayidi http://historiensducongo.unblog.fr/royaumes­et­chefferies/

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

NgongoMasaki9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO MbalaLukeni KalungaPun NzingaSengele NkangaMalunda

MbalaLukeniSociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO NgongoMasaki KalungaPun NzingaSengele NkangaMalunda NgoyiMalanda

KalungaPunNgongoMasaki MbalaLukeni NzingaSengele NkangaMalunda NgoyiMalanda NkuluKiangala

NzingaSengeleNgongoMasaki MbalaLukeni KalungaPun NkangaMalunda NgoyiMalanda NkuluKiangala NgunuKisama . *Nota

NkangaMalundaNgongoMasaki MbalaLukeni KalungaPun NzingaSengele NgoyiMalanda NkuluKiangala NgunuKisama . *Nota

NgoyiMalandaMbalaLukeni KalungaPun NzingaSengele NkangaMalunda NkuluKiangala NgunuKisama . *Nota

NkuluKiangalaKalungaPun NzingaSengele NkangaMalunda NgoyiMalanda NgunuKisama . *Nota

NgunuKisama. .

*Nota:Koongosignifieaussi«rive».Onpeutévoquerd’autreshypothèses.En effet,Kongopeutsesaisiraussipar«unionfédérale»carconstituédetrois parties,ou«troisrives».Etpourquoipas,lepeupledelapanthère«Ba­nkua­ Ngo«,puisqu’ilestavéréquecetanimalestl’emblèmeduroi.Ka­Kongoestle nomd’uneétoileàquiplusieurslégendeskoongoprêtentd’avoirétéleberceau decepeuple,avantd’êtredéchudumondedesdieuxetd’échouersurterre.Or Ka­kongoaétéuneprovincequirecouvraitcelledeMbata,berceaulégendaire desKongo,plusqueMpemba.Lesba­zoulous(quisignifie«peupleduciel») sousgroupeKoongoaujourd’huihabitantmajoritairementl’Afriquedusuds’en revendiquentplusquetouslesautres.Toutescespistesquiontleursadeptessont plusoumoinsplausiblesetrienn’exclutdelesassociertoutespoursereprocher delavéritéconceptuelledecemot.L’approchepolitiquedumot«Koongo» n’estpleinementtraductiblequ’enallemand,par«bund«,utilisétantôtcomme «union»,tantôtrendupar«fédération»ouencore«national»;ilconcentrela mêmecomplexité.Surtoutlorsqu’onsaitqu’enlangueKoongo,bundusignifie justement l’union, l’assemblée, le regroupement. Le Bundu dia Kongo

mouvementpolitico­religieuxfondéenRDCparNeMuandaN’semien1969

pourressusciterleroyaumeduKongoutiliselemêmemot«Bundu»,qu’il

traduitpar«royaume».

*NsiKwilu:de«nsi»=pays,etkwela=alliance,cequidonne«laterrede

l’alliance».

ROISREELS(Vers1370),

NgangaMakabal’alliance». ROISREELS (Vers1370) , NkangaNimi NKuvuMutinu.

NkangaNimil’alliance». ROISREELS (Vers1370) , NgangaMakaba NKuvuMutinu.

NKuvuMutinu.Onsaitpeudechosesurlui,saufqu’ilaacceptéd’êtreroi

aprèsquesesdeuxcousinssesoientdésistés.Onluiprêted’êtrelepèrede

NzingaNkuvu.

JeanIer,NzingaaNkuvuavant1482­1505(ou1507),

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO PortraitdeJeanIerNzingaNkuvu. Enportugais,Joãoou DomJoão

PortraitdeJeanIerNzingaNkuvu.

Enportugais,JoãoouDomJoão,d’oùilestaussiappeléenkoongo«Ndo

Nzuawu»parintégrationlinguistique.

GouverneurdelaprovinceseptentrionaledeNsundietdeNzazaVumbi(connu

souslenomde«Plateauxbatéké»aujourd’hui),ils’étaitforgéunegrande

expériencemilitaire,enluttantsanscessecontrelesnziku(anziqueenfrançais,

aujourd’huiappeléstékés.Nzikusignifie«invité»enkongo).Celaluipermit

d’arriveraupouvoirparcoupd’Etatquandl’occasionseprésenta.

Sonrègneallaitconnaitredesbouleversementsinédits.Eneffet,c’estàson époquequel’explorateurportugaisDiogoCão(pluscorrecteque«Diego»qui s’estrépandu,etpourlenom,Cao,lire«con«)arriveàl’embouchuredufleuve

Congoen1482.IlrencontreleroiàMbanzaKongoetyrésideuneannée.Après

cepremiercontact,leportugaisrepartlaissantquelquessoldatssurplaceet emportantavecluidesmembresdelafamilleroyalekoongo.Illesplacedansdes couventsauPortugaloùilsvontétudierlalangueportugaise,lelatin,lesmaths,

lessciencesphysiquesetlathéologiedurantprèsde8ans.En1491illesramène

auKongoens’accompagnantdeprêtresetdediversartisans.Leroietsafamille

acceptèrentlebaptêmele3mai1491,sebaptisantJeanpourleroi,enhommage

àsonhomologueportugais,EléonorsonépouseetAlphonse(Afonsoen

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

portugais)poursonfils.

portugais)poursonfils. AquarellesignéedupèreBernadinioIgnacio,uncapucin,en1740

AquarellesignéedupèreBernadinioIgnacio,uncapucin,en1740

Deuxansplustard,ilrefusedegouvernersonpaysselonlesprincipesdelaBible quiluiestexpliquée.Pourdesraisonspolitiques,notammentausujetde l’interdictiondelapolygamie.Eneffet,sacouronnetenaitd’uncertainnombre d’alliancesconcluesavecdesprincesintérieursetalentoursquiluidonnèrent soeursetfillesenépousesàluietàsacour,desortequelesdescendants matrilinéairesrégnassent.Yrenoncerseraitdissoudretouslesfondementsdu royaume. Divisantlesnotablesentreprogressisteschrétiensetconservateurs koongo,ilmourrasansavoirrésolulaquestion.

LeplusprogressistefutsonfilsMbembaditAfonso,tandisquel’ailedes

conservateursétaitmenéparsonneveu(filsdesasoeurethéritierpotentiel),

Mpanzaquijouissaitdusoutiendelaplupartdesnotablesetmêmedupeuple.

NzingaNkuvuNdoNdzuauJeanIerrepoussaenlenommantgouverneurde

Nsundi.Cederniers’yretiraaveclaplupartdesmissionnairesportugais,ainsi

quedesnobleslocauxducampdesprogressistes.

LeroiJeanprofiteradesarmesportugaisespourinfligeruneultimecorrection

auxtékésquiluiavaientdonnétantdefilàretordre.Munidecesoutils,ilallait

agrandirconsidérablementleroyaumesuruneligneallantdeKinkalaàVinzaen

passantparMadigou­Kayes,soumettantplusfermementleskakongo(ausein

desquelslesloango),lesngoyo,lesYombérestésquasisauvagesetlesMpumbu

àl’est(actuelKinshasa),jusqu’audésertduKalahari,lesdifférentesCités­Etats

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

dontlapluspuissanteNdongo,luiétaitdéjàsoumise.Ilavaitunetelleautoritéet

untelrayonnementdanssonroyaumeetautourdelui,queDiogoCãonecessa

d’enfairel’élogeparfoissurréalisteàlacourduroiduPortugal.

AlphonseouAfonsoIer,MbembayaNzinga(1505­1543).

AlphonseouAfonsoIer,MbembayaNzinga (1505­1543).

Commesonpère,ilfutnommégouverneurdelaprovincedeNsundi.Cette provincequienjambaitlefleuveCongoaunordestduroyaume(actuelsuddes régionsdelaBouenzaetduPool)avaitunesignificationparticulière:elleétaitle lieud’originedelalignéduroi,àtelpointqu’elleétaitconsidérécommela propriétépersonnelleetprivéedelafamilleduroi;aussi,c’estdeNsundietdes voisinstéké,quevenaitl’essentielduferutilisédansleroyaume.Avecleferon forgedesarmes,aveclesarmesonfaitlaforcedupays.D’ailleurslemétierdela familleroyaleétaitceluideNgangula,enfrançaisforgeron.Doncuneprovince stratégique.L’habitudefaisaitquelefuturroidevaityavoirfaitsespreuves.La simplenominationcommegouverneurdeNsundisignifiaitdéjà,successeur désignéduroi! Sanscompterlaréputationdesesfemmesetdesesguerriers, excellentsathlètesdontbeaucoupfaisaientlagarderapprochéeduMwene Kongo.

AlamortduroiJeanIerNzingaNkuvu,lamèred’Alphonsecraignantque Mpanzaetlesconservateurs(restésmajoritaireàMbanzaKongo) neprennentle trône,dissimulaledécèsletempsd’avertirsonfils.Sibienquelorsquela nouvellefutofficiellementannoncée,Mbembaétaitdéjàauxportesdelacapitale avecl’ensembledesestroupes,lesplusnombreusesetlesplusexpérimentéesdu royaumeàl’époque.IlfutéluroimalgrélesprotestationsdesonfrèreMpanzuet grâceauxarmesdesportugaisquisoutenaientleprogressistequ’ilsvoyaienten lui.Unefoisroi,Mbembagouvernaavecdesprêtresportugaisquile radicalisèrentdanssafoietdansl’occidentalisationdupays.Soncousinmaternel Mpanza,opposéàlachristianisation,levaunearméepourprendrelepouvoir aveclesoutiendetouslesconservateursanti­occidentalisationalorsmajoritaires. Lorsdelabataillequis’ensuivitentrelestroupesdesdeuxfrères,Mpanzufut vaincu,parait­ilgrâceàl’apparitiondeSaint­Jacques­le­Majeurdansleciel, venuausecoursdeMbembaquil’avaitinvoquéenprière.Cequimitlesarmées deMpanzuendébâcle.AfonsoIerMBembaNzingaimmortaliseracetévènement

parunblasonquelesroisduKongoutiliserontpendant3sièclesaucoursdes

guerres,jusqu’en1860.

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO Blasonmilitaired’AfonsoIer

Blasonmilitaired’AfonsoIer

Outrelefaitquec’estsoussonrègnequelesportugaiscommencèrentl’esclavage (surdesvoisins,ennemisduKongoouprétendussauvages)sonrègnefutcelui

d’unérudit.Onditqu’illisaittouslesjoursjusqu’àépuisement.Ilcréadès1509

unegrandeécoleàMbanzaKongo,l’Ecoleroyale,avec400étudiantstriés

parmi les nobles et qui dès 1516 comptait plus de 1000 étudiants. On y apprenaitleslettres,lesmathématiques,etlathéologie.Plustardelleauraunrôle plus universitaire, cédant à d’autres écoles moyennes implantées dans les provinceslerôledelaformationdebase.Unedesessoeursouvreàlamême époqueuneécolepourlesfilles.Uneautrepartiedel’élite(quelquesdizaines d’individus)estforméeauPortugal.Sonfils,Henrique(Henrienfrançais),alla

étudierdansunséminaireauPortugaldès1508,futprêtrepuisélevéévêque

d’Utique(Tunisie,prèsdeBizerte)le5mai1518.IlregagnaleKongoen1520

ouilfutnommégouverneurdeMpangutoutenexerçantsachargeecclésiastique

jusqu’àsamorten1531.Unautre,neveuduroi,étudiaàLisbonneetyfut

professeurdeshumanités(particulièrementenlinguistiqueetphilosophiekongo).

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

PostedemissionnairesenpaysKongo,Probablementpeintparunkongoautochtoneen1740(Turin,

Bibliothèquecivique.).

Ilestlepremierroiafricainreconnuparunenationeuropéenneetparlepape d’où il eut le droit d’avoir son propre ambassadeur auprès de ce dernier. Il construisitdeséglises,modernisasonadministrationfiscaleettentadecréerdes manufactureslocales.OnconnaitlesmoindresdétailsdurègnedeMbembaya

NzingaAfonso1er,grâceauxtrèsnombreusesetlongueslettresqu’ilenvoyaitau

roi du Portugal pour expliquer ses besoins, mais aussi se plaindre du comportementdenombreuxfonctionnairesportugais.Ceslettrestémoignentdela croissancedesappétitsportugaissursonroyaume,etaussidesapropreboulimie dudéveloppementparlesproduitseuropéens,quiafavoriséladépendancedeson paysetdelasous­régionàl’esclavage.C’étaitlaseulemonnaied’échangequi intéressaitlesportugais.Lorsqu’ilseplaintdeladépopulationetdufaitqueles portugaisenlèventdesenfantspurskongosetdesfilsdenoblesissusdeses vassaux(lemotvassalsedit«protégé»enkoongo),ilesttroptard.Ilsebatpour organiser et règlementer chaque activité des portugais, mais il ne tient que difficilement, ceux ci s’étant bien implanté sur l’île de Sao Tome et

commencèrentmêmeàprendreracineausudduroyaume,l’Angola.En1539

Afonsosubitunattentatquituadeuxnotables.Lescoupablessontportugais.Il

meurten1543.

Pierre(Pedro)Ier,NkangaMbemba(1543­1545).

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

Filsd’Alphonse1erilfutimmédiatementcontesté.D’abordparcequela

successionfilialeintroduiteparsonpèreselonleshabitudesportugaisesn’était pascoutumièreauKongo,etaussiparcequelepaysétaitdiviséentreles conservateursetlesmodernistes,chrétiensetancestraux,pro­portugaiset xénophobes,enyajoutantlefaitquecertainsnotablesétaientanti­chrétiens,mais commerçantaisémentaveclesportugais,toutens’opposantàl’esclavage…!

Pierre,proportugais,futvaincuparsesrivaux,quilerenversèrenten1545,il

n’eûtlaviesauvequ’enseréfugiantdansuneéglise.Subterfugeintelligent,

sachantquesonprincipalrival,quin’estautrequesonneveuJacques(filsdesa

soeur)quiseprétendchrétien–maiscedontilnecroitpas–n’oseraitpasvenir

profaneruneéglisepourl’ydéloger.SonfrèreFrançoisassuraunecourte

régence,pourretenirlesardeursdeJacques(Diogo,chrétienmaisantiportugais).

Pierre,puquitterdiscrètementMbanzaKongoets’enfuitversSaoTome.Delàil

tentad’organiserplusieurscoupsd’Etatavecl’aidedesportugaispourreprendre

lepouvoir,appelantjusqu’ausoutienduroiduPortugaletduSaint­Siègedans

plusieurscourriers.

FrançoisIer.Régent.

JacquesIer,NkumbiMpudiyaNzinga(1545­1561).

Diogoenportugais.Chrétienopportuniste,ilveututiliserl’églisepourservirses ambitionscommerciales,etpaspourconvertirlamentalitédesonpeuple. CommelefitsonarrièregrandpèreNzingaNkuvu. Maissonrègnefutmarqué principalementparsonsoucideconserverlepouvoir.Ilenvoyaunambassadeur extraordinaireauprèsdupape(menéeparuncréole,DiogoGomes,néetordonné prêtreàMbanzaKongo)poursolliciterl’envoiede«nouveauxmissionnairesde bonnesmoeurs«,selonsestermes,maisenrevancheexigequeleportdeMpinda danslaprovincedeSoyoreprennesonrôlede portuniquesurlacôteKongo.Il reçutdesmissionnaires,maisenexpulsaaussibeaucoup,mêmel’évêquedeSao Tome.Soussonrègne,l’églisecatholiqueestàpeinetoléré,etchaque constructiond’égliseouenseignementd’école,donnedroitàunemarchandage serréavecleroiquiimposeenretourunavantagecommercialpoursonpays.En

1555àlasuited’unequerelleavecdesmarchandsKongo,ilexpulsequasiment

tousleseuropéensdeMbanzaKongo.C’estdanscettequasiclandestinitéquele

catéchismeestrédigéenKikongoen1557pardesfranciscains,cequienfaitle

premierouvrageconnupubliédansunelanguebantoue.

LesportugaisessayèrentlongtempsderemettresurletrônesononclePierre.

MaisJacquesdéjouatousleursplansetréseauxdesoutien.Leroimourutle4

novembre1561.

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO Damesdelacour AlphonseIIMbembayaNzinga (1561).

Damesdelacour

AlphonseIIMbembayaNzinga(1561).

Onsaitpeudechosesurlui.Selonleslégendes,ilseraitlefilsillégitimedela

soeurdeJacquesIer,voirelefruitincestueuxentrecelle­cietsonfrèreleroi

Jacquesquiparsouciultrasécuritairecraignaitjusqu’àêtreempoisonnéparune

femmes’ilintroduisaituneétrangèredanssonintimité.D’oùlefantasmedelui

prêterunerelationincestueuseavecsasoeur,delaquelleseraitnéAlphonseII.

AussitôtleroiJacquesmort,Alphonses’autoproclamasuccesseur,maisles

notablesrefusèrentdel’introniserparcequepiondesportugaisetsoupçonnédela

mortdeJacques.Aprèsdessemainesdepalabressansissue,lesportugais

décidèrentdel’intronisereux­mêmes,dansl’église.Puisquelepaysvivaitune

véritabledualitédeculture,entrelakongoetl’européenne,avecdespartisansde

partetd’autres,celapouvaitpasser.Maislepeuplesesoulevaetmassacrade

nombreuxeuropéens,etAlphonseIIpéritdanslesémeutes.

BernardIer(1561­1566)

Sonlignagen’estpascertain.Sonrègnefuttroubléparlechaoscauséparlatraite négrièremaisaussidesyaka(souventmentionnésparJagadansleslivres d’histoireàcausedel’inscriptionhollandaisequiprendJpourI),peupladespeu organiséesqueleskoongoallaientrazzierpourleslivrerenesclavageauprèsdes portugais,etquiréussirentàrésisterplusieursfois,voiràmenerdescontre­ offensivesdévastatrices.Leroilui­mêmes’obligeaàconduiresesarméesvers euxpourunebataillequipromettaitunbutinricheen«boisd’ébène»(esclaves). Ilfuttuédurantlescombats.Aprèssamort,lesYakaréussirent àdétruireune bonnepartieorientaleduroyaumepardespillagesàrépétitionetdesincendies.

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

HenriIer(1566­1567)

Henriqueenportugais.Commesonprédécesseur,ilfuttuéaucombatenallant

guerroyer,cettefois­cicontrelestékéduroyaumed’Anziko(àl’est).Ilavait

laissésonfilsadoptifcommerégent.

CLASSESPARKANDA(Dynastieouclan)

Acettepériode,pouréviterl’arrivéeaupouvoirdespersonnagesauxlignages

flous,lasociétékoongoconnaitunerestructurationprofondedeslignages,des

clans,delanoblesseetdumodedefonctionnementquiserapprochedeceluidu

moyenâgeeuropéenetdelaféodalité.

KandadiaKWILUAlvareIer,NimiLukeniluaMbemba(1568­1587)LE

ROILION

AlvareIer,NimiLukeniluaMbemba (1568­1587) LE ROILION Blasonmonarchiqued’AlvaroIer

Blasonmonarchiqued’AlvaroIer

Depèreinconnu,samèreétaitlasecondefilled’AlphonseIer,quiépousason

cousinHenriIer.Régentdesonpèreadoptif,Alvare1erfutéluparlesgrands

électeursduroyaumepoursuccéderàHenriuneannéeplustard.Maispeuaprès, à cause des invasions Yaka qui dévastèrent la capitale et à la brûlèrent, il abandonnalerocherpourseréfugiersuruneîledufleuveKongoavecplusieurs nobles.Apartirdelà,ildemandal’aideduroiduPortugal (Sébastien)pour

reveniraupouvoir.Cedernierluienvoya600soldatsdepuisSãoTomeoùil

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

tenaituneprospèrecomptoird’esclaves,souslesordresdeFranciscoGouveia Sottomaior.LePortugaldonnaàcedernierl’instructiond’aiderleprincedéchu maisaussid’obtenir savassalitéavantdeleréinstalleraupouvoir.

Alvaresignal’accorddevassalité.Sottomaiorleconduitd’abordàLuandaoudes troupeskongoréunisparlesportugaisl’attendaient.Acetteépoque,Luandan’est pas inclus dans le royaume du Kongo, et les portugais en ont fait leur base principalesurcettepartieducontinent.UnefoisàLuanda,Alvarefitassassiner Sottomaior,avantderegagnerseulMbanza Kongoavecsestroupes.LePortugal necrûtpasàunemortaccidentelledeSottomaioretencoremoinsàlaruse d’Alvare qui consistait à nier avoir jamais entendu parler d’un accord de vassalité,etsurtoutpasdel’avoirsigné.LePortugaln’ycrupasunmot,et menaçadirectementAlvare.Cedernier,ayantrefaitcesforcesetreprisMbanza Kongo, monta une armée assez impressionnante qui dissuada le Portugal de toucheràsasouveraineté.

Dansunpremiertemps,lePortugaldécidaalorsdecréerofficiellementlacolonie d’Angola,paysausudduroyaumeduKongo,afind’enracinersaprésenceetde neplusdépendredesstructuresadministrativesethumainesdeMbanzaKongo. SonpremiergouverneurfutDiasdeNovais.Pourmontrersabonnefoietson désirdecoopérerpleinementaveclePortugalsouscettenouvelleorganisation dontAlvaretrouvaitl’avantagedeneplusvoirsasouverainetéinquiété,leroi kongoportasouventmainforteauPortugalapourcombattredesroiteletsvoisins etassoirleurpuissance,élargissantLuandapourvoircréerl’Angola.Ensomme, pourgardersontrône,Alvarefitperdrebeaucoupdecouronnesàsesvoisins.Un certain roi Ndongo lui posa beaucoup de fil à retordre, et plusieurs kongos moururentencombattantsestroupes.

Alvare premier poursuivit l’oeuvre d’européaniser le Kongo, et en fit plus qu’aucunroinel’avaitfaitavantlui.Flatteurzélé,c’estluiquirebaptisaMbanza Kongo en San Salvador (Saint Sauveur, une des appellations catholiques de

Jésus,etaussinomdelacathédraledeMbanzaKongo,construiteen1517par

Afonso1erMbembaNzinga)afind’obtenirlesgrâcesdupapequidevaittenirle

Portugalenlaisseetluioffrirlesmoyensdesondéveloppeement.

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

RuinedelacathédraleSanSalvaroràMbanzaKongo,denosjours.Seraclassépatrimoinemondial

del’UNESCOen2010.

Finalement,lesportugaisavaientplusgagnéenlegardantsouverain,ques’ils avaientenvahileKongojusteàlaréinstallationduroiaprèsl’exil,commeilétait prévu. Alvare envoya un premier ambassadeur qui mourut en mer, avant de recruterunsecond,portugaiscettefoisciquidevaitporterunmessagedelaplus hauteimportanceàRomechezlepape. Cedernier,appeléDuarteLopès,arriva forttard,etAlvareIermourutavantd’avoirreçularéponse.Toutefois,c’est DuarteLopèsquiracontatoutcequ’ilsavaitduroyaume,desonhistoireetdeces voisins,àPigaffeta,quilecompilapourrédigersoncélèbreRelazionedelreame diCongolepluscélèbrelivresurleroyaumeduKongo,publiéen 1591. Alvare Ierfutungrandroi,extrêmementzéléetdiplomate,travailleuretcultivé.Son messageaupapeétaitqu’ilsouhaitaitplacerleKongo,directementsousl’autorité dupape.Parcequ’ilsentaitquelePortugalluiseraitdifficileàvaincre,ouà empêcherdegrignotertoujoursunpeuplussursasouveraineté.

AlvareII,NkangaNimi(1587­1614).

Filsduprécédent.Ilmontaautrôneaprèsunebagarrephysiqueetdirecteavec sonfrèrequ’ilvainquit.Eneffet,lesdeuxpartiesayantdesarmées,décidèrentde nepasfairecoulerlesangdupeuplequ’ilsdésiraienttantdiriger.Ilssortirentde SanSalvadorpourunchevaleresquecorpsàcorps,enayantprévenuleshabitants

delacapitalequelepremieràrevenirseravotreroi.CefutAlvareII.Entre1590

et 1591 il fera face à une guerre civile à l’intérieur du royaume, assez dévastatrice mais encore mal connue. par les historiens. Hélas, car plusieurs princesgouverneursetnoblesduroyaumecommencerontàpartirdecetteguerre àréclamerdespartsplusimportantesd’autonomie.Pourcalmerlejeu,ildut acceptervirtuellementl’indépendancedelaprovincedeSoyo.

S’ilestavéréqu’AlvareIIcommençasonreigneaveclesoutiendesportugais

dontsonpèrecalmalesrelations,c’estaussitrèsvitequ’iljoualadiplomatiede

sonpère:fairesemblantd’êtrel’alliédesportugais,etrechercherdanslemême

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

temps,despartenairesdiversenEurope,notammentlepape. Ilréussitdanscette diplomatie à faire de San Salvador un évêché, obtint de nombreux prêtres­ ouvriers en plus, et même d’envoyer une ambassade kongo permanente au Vatican, en la personne de Antonio Manuel ne Vunda, conseiller du roi en matièrereligieuse,grandordonnateuretgrandprêtreduroyaume.Salettrede missionauprèsduPapePaulVestsansambiguïté:AlvareIIréclamelesmêmes privilègesquelesautresroischrétiensdumonde.Demandequel’évêquedu Kongorestedansleslimitesdesonautorité.Exigequel’évêquenesoitpas portugais parce que s’il l’est, il s’alignera aux positions de l’Angola.

L’ambassadeurconnaitralesmêmesdéboiresqueceuxenvoyésparAlvare1er.

Eneffet,partien1604,AntonioManuelfutd’abordpillépardespirates,avant

d’arriverauPortugalpuisenEspagne,ouilfutlongtempsretenu,puisaccosta

enfinenjanvier1608àRome,pourymourirlesurlendemain.Ileûttoutdemême

letempsdelivresonmessage.

letempsdelivresonmessage.

Busteenl’honneurdel’ambassadeur,danslabasiliqueSainteMarie­MajeureauVatican

Les relations d’Alvare II avec les portugais, souteneurs des rebellions et des revendicationsautonomistesdanssonroyaumeétaientexécrables.DepuisLuanda oul’îledeSaoToméchoisiparlespotugaispouréleverleursmétissesetdiriger le commerce des esclaves, ils orchestraient les rebellions et les mouvements indépendantistesauseindesterritoiresduroyaume,commeàSoyo.Sonrègnefut long,maisneconnuquepeudeprospéritéàcausedel’instabilitépolitique.

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

BernardIINkangaNimi(1614­1615).

Filsduprécédant.Ilnerégnaqu’unan,sanstropqu’onnesachepourquoi.

AlvareIIINimiyaMpanzu(1615­1622).

Filsd’AlvareIIetfrèrecadetdeBernardIIsonprédécesseur.Anciengouverneur

deMbamba.Sonrègnefutsansfaitmarquantparticulier.Asamort,illaissaun

filsnomméAmbroise,etjugéparleconseildesgrandsélecteurscommeétant

tropjeunepourrégner.CequiinterrompitlerègnedeladynastiedesKwilu.

Kanda(dynastie)diaNKANGAYaMVIKA

PierreII,NkangayaMvika(Pedroenportugais,et«Mpika»aulieudeMvika

selonlesaccentsduroyaume).(1622­1624).LEGRANDSTRATEGE

C’estunsundi.D’abordchefducantondeWembo(Marquis,selonlatraduction portugaiseetlenouveaucodedelanoblessequienestcalqué),ilfutensuite gouverneurdelaprovincedeMbamba(Duc).Avantd’êtreroi,ilfutundes administrateurslesplusprochesdeAlvareIII,mortenlaissantunfilstropjeune, et des oncles trop agés. C’est sous Alvare qu’il modernisa les finances du royaume, en imposant notamment que chaque denier public dépensé comme récoltésoitdésormaisnotésurunregistre,etdoncimposantdesfonctionnaires obligatoirementlettrés.Ilavaitunesaintehorreurdel’esclavage,etn’hésitait pasàaccorderasileauxesclavesfuyantLuandaenAngola.

Alamortd’AlvareIIIetvul’extinctiondelalignée,legouverneurportugais d’AngolaCorreiadeSouza,profitantdel’incertitudepolitiquelevaunearméeen directiondeMbanzaKongoaffirmantqu’ilavaitledroitdechoisirlefuturroi pours’assurerdubonvoisinage.C’estainsiquePierreII,passantdéjàpourle premierministreduroidéfunt,futchoisiprécipitammentparlesnotables,comme parcompromispourfairefaceàlamenaceportugaise.Malgrésonélection,la bataillecontrel’Angolaauralieu.ABumbi.Lesportugaiss’étantalliésavecles imbangala,unpeupledusud­estréputécruel,formèrentunearméedeplusde

20.000soldatsquiaffrontèrentlestroupeslevéesetmenéespourleKongoparles

gouverneurs de Mpemba et de Mbamba pour le compte du roi. Les autres provinceskongosayantpassésdesalliancessecrètesaveclePortugal,etrefusant de participer à la bataille, rendant les troupes du Kongo deux fois moins nombreuses.Malgréunebatailleacharnéeetmenéeavecuncouragesaluéparles témoinsportugais,leskongosfurentvaincusetlesdeuxnoblesconduisantles troupestuésetmangésparlesImbangala.Lesportugaisannexèrentlesterritoires dusudduroyaumeàlacolonied’Angola.

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

PedroIIfouderagepourladéfectionsurprisedecertainsdesesgouverneurs, refusa d’en rester là. Il déclara la guerre à l’Angola et, sans hésiter, au Portugaltoutentier.Ildémitlesgouverneursquines’étaientpasengagésau

combat,enfitexécuter4,regroupaluimêmetouteslesarméesduroyaumeet

fonçasurLuanda.Ilrencontralesforcesmontéesparlegouverneurdel’Angola CorreiadeSouzapourl’accueilliraucombat,àMbandaKasi.Leskoongoavec leurroiàlatêtedestroupescombattantesécrasèrentlestroupesportugaiseset alliées imbangala, avec une hargne devenue légendaire. Les portugais durent quittertotalementleroyaume.

LeroiPierrequinedécoléraitpas,refusadesignerparécritl’actederedditionde l’Angola portugaise, ne reconnaissant même plus cet Etat, et écrivit de vigoureuseslettresdeprotestationauPapeetauroid’Espagne(encetemps­làroi duPortugalaussi)pourseplaindreducomportementdugouverneurd’Angola CorreiadeSouzaquinerespectaitaucunaccord,aucunengagementetnecessait dedéstabilisersonpays.«Iln’aaucunenoblesse,nidecoeurnidemanière» s’exclamait le souverain Koongo à son homologue au sujet du Gouverneur portugaisd’Angoladontilexigeaitd’êtrerelevé.Laplupartdesportugaisdu Kongo (commerçants, artisans, instituteurs, religieux), étaient restés fidèles à

Pedroetl’avaientsoutenu.Ileutgaindecause,maisàconditionqu’illivra2000

esclaves.Ilencéda1200etlegouverneurJoaoCorreiadeSousafutrelevédeses

fonctionsettombaendisgrâce.IlfutremplacéparAntonioDaSilva.

Toutefois,Pedroconvaincuquelegouverneurnefaisaitqu’appliquerleplande Lisbonnedeplusenplusmachiavélique,s’empressadeconclureunealliance secrèteavecleshollandais,contrelesportugais.LaCompagniehollandaisedes IndesorientalesapprouvaceplanquiconsistaitàattaquerLuanda:leshollandais auraient attaqué par la mer et les koongos par les troupes terrestres. MalheureusementPierremourutsansréaliserceprojetdéjàsigné,etquineverra

lejourqu’en1641.

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

Sonrègnefutcourt,maissihéroïquequelenomdePierre,Petoloenkongo, devintunnomdefamiletrèsréponduensonhonneur,etexistantencoredenos jours. Très organisé et très cultivé, il passait beaucoup de temps avec les européensdesonroyaume,qu’iltraitaitavectantd’autoritésibienqu’onle surnommaitleroidesblancs.Ilfutsansdouteempoisonnéparl’und’eux,lefrère Marco.

GarciaIerouJeGarcia,MbembayaNkanga(1624­1626).

Fils du précédent. Il avait succédé à son père alors que nombre de notables considéraient le règne de Pierre II comme une simple régence. Son arrivée semblaitaffirmerlerègned’unedynastieSundi. Etantdanslamêmevisionque sonpère,Garcialaissasedéroulerleplansecretavecleshollandais.Maistandis que la flotte hollandaise se déployait près de Soyo pour saisir Luanda, le gouverneurdaSilvainterceptaladélégation.Puis,feignantd’ignorerl’existence de l’alliance kongo­hollandaise, il réussit à convaincre les soldats de la CompagniehollandaisedesIndesorientalesquelapolitiquedeGarciaIerdepuis saprisedepouvoirétaitlapaixentrelePortugaletleKongo.Leshollandaisse retirèrent.LegouverneurdeNsundi,lemétisManuelJordão(untroublionné d’unpèreSaoToméenetd’unemèrebiendeSoyo),seservitdeceratépour accuserleroidetraitriseetlancerl’assautsurSanSalvador.Garcias’enfuità Soyoavecsafemmeetsagrand­mère.JordãoréussitàimposerNkangaNimi,fils d’AlvareIIIjadisjugétrosjeunepourgouverneretquiavaitlaissésaplaceà PierreII.IlréinstallaainsiladynastieKwilu.

KandadiaKWILUII

AmbroiseIer,NkangaNimi(1626­1631)

Filsd’AlvareIII.Trèsviteilsedéfaitdesonencombrantbienfaiteur,Manuel Jordãoquil’aportéaupouvoir.Illerelèvedesonpostedegouverneurde Nsundi,tentedelefairearrêter,maiscelui­cis’enfuitetseréfugiesuruneîle.Le roipritparunesortedeparanoïa,semitàsoupçonnertouslesnoblesdevouloir lerenverser.Unclimatdecomplotpermanents’installaduranttoutsonrègne,

jusqu’àcequ’ilfutassassinéenAoût1631.Unautreclanprislepouvoir,les

Mpanzu.

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

KandadiaMPANZU

AlvareIV(1631­1636)

Cefutunenfantde13ans.Sansrègnefutsansfaitmarquant.

AlvareV(1636­1636).

Apeineélu,DanieldaSilvagouverneurdeMbambacontestasonmode

d’élection.IlsselivrèrentbatailleprèsdeSoyoetleroifaillitperdre,acculéau

borddufleuvedansunsiègerude.Deuxfrèresluivinrentenaide:Nimiet

Nkanga.Ils’agissaitdedeuxressortissantsdelavieillenoblesse,issusparleur

mèredesroisduKongoetparleurpère,duNlaza,territoiresorientales,allantau

delàduroyaumeduKongo,etàchevalsurlespaystékéorientauxetaudelà.Ils

réorganisentlestroupesetréussirentàvaincrelegouverneurrebelle.Leroiles

récompensaennommantlepremiergouverneurdeMbamba,etlesecondchefdu

canton(marquis)deKiova,unpetitterritoiresurlarivesuddufleuveKongo.

Puisaussitôt,iltentadelesfaireassassiner.Ceux­cienréchappèrentetréussirent

àprendreleroietàledécapiter.Lefrèreainédevintroi,souslenomdeAlvare

VI,installantducoup,unenouvelledynastie,celledesNlaza.

KandadiaNLAZA

AlvareVINimiyaLukeniyaNzenzeyaNtumba(1636­1641).

Le21janvier1641ilmeurtdansdescirconstancesmystérieuses.

GarciaII,NkangayaLukeniyaNzenzeyaNtumba(1641­1660).

L’ALLIANCEHOLLANDAISE

FrèreduprécédentilétaitaussilesecondfilsdelaprincesseLukeni,ellemême filledelaprincesseNzenze,ellemêmefilled’AnnaNtumbatroisièmefilleduroi AlphonseIerduKongo.IlétudiaavecsonfrèreaucollègeJésuitedeSan

Salvador(ouverten1620)etintégralafraternitélaïquedeSaintIgnace.Chefdu

cantondeKiova(marquis)àlamortdesonfrère,ilentraavecsestroupesdans

SanSalvador,obligeantleconseildesnotablesàleproclamerroi.Cequifutfait,

maisleconseilposalaconditionqu’ilnepuissenommerleshautsfonctionnaires.

Carsoncaractèred’étranger,bienqu’uniquementpaternel,posaitquelques

réticences.Ilaccepta.

GarciaIIrelançalespourparlersavecleshollandaisqui,quelquessemainesaprès

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

sonélection,lancèrentleurattaquesurLuanda.Conformémentàl’alliancescellée

parPierreIIen1622,leroiGarciaIImissesarméesenordredemarchesur

Luandapourporterassistanceàsesalliés.IlréussirentàchasserlesPortugaisde Luanda.Leroietlesnéerlandaisouvrirdesnégociationspourunaccordd’amitié. D’abord,ilrejetal’idéenéerlandaisederecevoirdespasteurscalvinistes.Le roiréaffirmasafoicatholiqueetcelledesonpeuple.Laraisonréelleétait queGarciacraignaitquelesprotestantsn’ayantpasdepape,n’aientaucun pouvoirpolitique.Ensuite,leroiduKongodésiraitqueleshollandais l’aidentàjetertouslesportugaishorsd’Angola.Leshollandaisenétaient plusréticents.IlsdésiraientjusteprendreLuanda,établiruncomptoirsurla côteetlaisserlesportugaiscontinueràdéployerleursactivitésàl’intérieur ducontinent.Toutefois,leshollandaisconsentaientàaiderGarciaIIà vaincreunerébelliondanslesud,surleterritoiredeNsala,àconditionque lesvaincusleurssoientdonnésenesclavescommepaiementdecetteaide.Ce

quifutfaiten1642.

PournepasavoirécoutéleconseildeGarciaquiétaitdereprendrela souverainetédeLuandaauxPortugais,leshollandaisdurentrapidementsubirdes attaquesdesportugaisdel’intérieuretd’autresvenusdelamer,pourrécupérer Luanda.Sansl’aideduKongo(handicapéparDanieldaSilvaducdeSoyoqui refusaitdedonnersestroupes)leshollandaisnepouvaientpastenirbien longtemps. Lesforcesportugaisesàlarecherchedetroupeslocalesdansdes royaumesdusudetdel’estdel’Angola,vontprovoquerlacolèredelareine NzingaduroyaumedeNdongoetMatampaquientreraenguerrecontreeux. ElleespéraitsansdouteuneaidenéerlandaiseetKongoquineviendrajamais. Lesdeuxestimantqu’ilsavaientplusàperdrecarlesarméesdelareineétaient

fragiles.Pourtant,aprèsunepremièredéfaitehonorableàKavangaen1646,

lecouragedestroupesdelaReineNzingapoussaleshollandaisàenvoyer

uneaidepourlasecondebataille.

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO LareineNzinga Ainsi,en1647à Masangano

LareineNzinga

Ainsi,en1647àMasangano,leseulrapportqu’onadecettebatailleestécritpar

unhollandais,quiaffirmequeleurrôleétaitjustedesemontrerpour

impressionnerlesportugaisetquecesontlestroupesdelareineNzingaseules,

quiontécrasélesportugais.Ilsassiègerontmêmedeuxvillesportugaisesaudelà

deMasangano:MutsimaetMbasa.LesPortugaispourréussirentàreprendrele

dessusdurentfairevenird’impressionnantsrenfortsduBrésil,balayantetles

troupesdeNzinga,etleshollandaisquiseretirèrentdéfinitivementdeLuandaen

1647.

Fortsdecettevictoire,lesPortugaispréparèrentunaccorddrastiqueenversleroi

duKongo.Ilprévoyaitdesconcessionsdeterres,notammentBengoetl’ïleau

largedeLuanda,lapropriétésurtouteslesminesduKongo,etundroitde

passagesuruncertainnombredelieu.LeRoirefusadesigneretdepayerle

moindredroitentrouvantàchaquefoisdessubterfugespolitiquesetmilitaires,

notammentenfomentantdefaussesrebellionsouattaquesdepeupladessauvages

menaçantetLuandaetMbanzaKongo.Garciafoutaitletroubledanssesaffaires

intérieurespourfairecroireauxportugaisquedevraiesraisonsl’empêchaient

d’exécuterleursaccords.

Danscechaos,ilfitvenirdesmissionnairescapucinsd’Italieetd’Espagnequ’il

priscommeconseillers,avantdelesaccuserdecomploten1652.Ilfitarrêté

DonaLéonora,unedameâgéedelacourdeladynastieprécédente,fort respectée,quimouraenprison,brisantsapopularité.Ildûengagerausside nouvellesguerresversSoyo,ouDanieldaSilvaredevenugouverneur(après avoirétéévincéuntemps)secomportaitenindépendant.Bienquelesportugais aidaientlerégimedeSoyo,GarciaIIréussitàlesvaincretousdeux,àSoyo,dans

unebataillequinefutpassansrappelercelledeBumbien1622.Deuxdesfilsde

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

PierreIIdeladynastieSunditentèrentégalementdelerenverser.Illesvainquit

en1655,etobtintl’allégeancedurestedesnoblessundis.

Premierroiàintroduireunecouronnedansunecérémonied’intronisationau

Kongo,GarciaIImouruten1660laissantuneréputationdesagrandeurquiavait

atteintlemondeentier.

atteintlemondeentier. ProcessionauKongo(1670) AntoineIerMvitayaNkanga

ProcessionauKongo(1670)

AntoineIerMvitayaNkanga(1661­1665).LABATAILLEDEMBUILA

FilsdeGarciaIIleGrand,AntoineIernepouvaitquepoursuivrelapolitique

étrangèredesonpère,l’anti­portugalisme.

Depuisplusde30anslesdeuxpaysétaientquasimentenguerreconstante.

Leportugalsoutenaitn’importequelmouvementindépendantisteduroyaume.

VoiciquelapetiteprincipautédeMbuila,récemmentsouveraine,vaavoirun

conflitdesuccessionentreunhommesoutenuparlePortugal,etsatante

soutenueparleKongo.Commeilétaitdecoutumeàl’époque,lesdeuxnations

rivalesvontsefixerunrendez­vouspourlabataille.Ceseralacélébrissime

batailledeMbuila(ouAmbuiladanslatranscriptioneuropéenne).Vul’enjeu

(assezpériphérique)etplusdiplomatiquequeréellementpolitique,leskoongone

s’étaientquepeupréparésàlabataille,maisplusàlanégociationquiallait

s’ensuivre,selonquel’onsoitvainqueurouperdant.Ilsavaientemmenerune

kyrielledenotablesainsiqueleroi,prêtsàsignerouàobtenirdesengagements,

parcelleparparcelle,dansetautourduroyaume,aveclesportugais.Ilfallaitpour

eux,réglerungrandnombredeproblèmesd’autoritésquisecouaientlesdeux

grandesnationslocales,l’Angola(paysportugais)etleKongo.

Lesportugaisparcontre,avaientlevélaplusfortearméejamaisvueen

Afrique.Ce29octobre1665,leskoongosubirontlaplusécrasantedéfaitede

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

leurhistoire,voyantlamortde5000hommes,ycomprisleroi,sesdeuxfils,ses

deuxneveux,quatregouverneurs,lesdifférentsfonctionnairesdelacour(95

titulaires)et400autresnobles.LaprovinceindépendantistedeSoyo,enaparla

suiteprofitépourdévastercomplètementMbanzaKongo,surnommépareux, Mbanzan’kuyu(lesiègedudiable).LesdynastiesdeKinlazaetdeKimpanzu seulssurvivantesdeMbuilapourn’yavoirpasété,selivrèrentensuiteuneguerre

acharnéepourletrône,entrainantuneguerrecivilequiduraplusde40ansetfinit

parmorcelerlegrandroyaumeduKongo.

parmorcelerlegrandroyaumeduKongo. LeKongoauXVIIèsiècle. PERIODEDANARCHIE

LeKongoauXVIIèsiècle.

PERIODEDANARCHIE

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO Portraitd’unroiKongoen1685.Sansdouteimaginaire

Portraitd’unroiKongoen1685.Sansdouteimaginaire

Plusieursroisrégnèrentsurunepartiedupays,seprétextantchancun«roidetout

lekongo».

AMbanzaSãoSalvador

AlphonseII(1665).MembredeladynastieMpanzu,ilfutmisaupouvoirparle

princedeSoyo,antiroyaume.IlfutrenverséparladynastiedeNlaza,unmois seulementaprèssonarrivée.IlfondalepetitroyaumedeNkondod’ouiltenta

d’organiserunretouraupouvoirenvain,jusqu’àsamorten1669.

AlvareVII(1665­1666)

AlvareVIII(1666­1669)

Pierre III Ntsimba Ntamba (1669; règne ensuite à Mbuula/Lemba). De la

dynastieKinlaza.IlfutchasséparlesMpanzuauboutde5moisderègne,etse

retiraàLemba.En1678iltentadereconquérirMbanzaKongoparlaforce.Iltua

leroienplace,DanielIer,etdétruisitlaville.IlrepartitàMbuula/Lemba qui devintsacapitale.Manuel,frèredeDanielIermontaunstratagèmepourl’attirer. IlconvaincleprincedeSoyodeprétendrequ’ildésiraitdonnersafilleàPierreIII afinquelesdescendantsrégnassentsurSoyoaussi.PierreIIIfitledéplacement, entradanslacaseoul’attendaitlamariéecouverted’unvoile,maiscefuten

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

réalitéManuelsouslevoilequiassassinaPierreIII.

réalitéManuelsouslevoilequiassassinaPierreIII. RuinedeSanSalvador AlvareIX (1669­1670) RaphaelIer

RuinedeSanSalvador

AlvareIX(1669­1670)

RaphaelIer(1670­1673)

AlphonseIIIMbembayaNimi(1673­1674).RoideNkondojusqu’en1673.

PuisduKongodurantunan.

DanielIer(1674­1678)VoirPierreIII

AbandondeSãoSalvador(1678­1709).

KIMPAVITA

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

Pendantprèsde40ans,leroyaumesevautraitdanslaguerrecivile.SãoSalvador

enruine,lesdynastiesrivalesavaientinstalléleursbasesdansl’arrièrepays,à Lembapourlesuns,Kibangupourlesautres.AlafinduXVIIèsiècle,apparut unejeunefemme,KimpaVita,baptiséeDonaBéatrice,affirmantêtrepossédée parl’espritdeSaintAntoine.Illuiauraitdonnémissionderéunirlepays.En

1702elleserapprochedePierre(Pedro)IV,régnantàKibanguàl’estdela

vieillecapitale,l’enjoignantderemplirlerôled’unificateur.Illuiauraitsuffit selonelle,qu’ilseréinstallaàSãoSalvadoretsaintAntoineauraitprotégéson trône. Après le refus de Pierre IV, le trône de Mbanza Kongo étant devenu synonymededéclarationdeguerrepourquiconquel’occupe,elleserabattitsur sonrivalJeanIII(NzuziNtamba)deLembaappeléeaussiMbuula(lesmannes), ausuddufleuveKongo.Cedernierquin’osaluinonplusprendrelerisque, avançapourprétextequ’ilétaitleroilégitimeduKongo,etquedésormaisla capitaleseraitchezluiàMbuula/Lemba.D’oulacélèbrerépliquedePierreIV sonrival,«Nkombokaghandalemba,ndozingokondopele«,àsavoir«sile bouchéritedutrône,ilnepeuts’empêcherd’êtretroublerpardescauchemars surlelion»).Ellepritsoncourageàdeuxmainsetallas’installaelle­mêmedans lacapitaleruine,enprêchantsursonpassagelarenaissanceduroyaumegrâceà sa révélation. Bientôt elle fut rejointe par des milliers de convaincus qui s’installèrentàMbanzaKongo.Elleydéveloppasapenséereligieuseaujourd’hui connuesouslenomdedoctrinedesantoniens.[Letémoinquirapportelesens de cette doctrine faisant partie de ses bourreaux, l'historien doit prendre l'interprétationqu'ilenfaitavecdespincettesetnonaupieddelalettre.Par crainte de mauvaise foi, ou simplement d'incompréhension d'un contexte

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

philosophiqueKongo].Al’encroire,Jésus,MarieetsaintFrançoisseraientselon KimpaVita,desKoongo.BethleemsetrouveraitenNsunditandisqueJérusalem neseraitautrequeMbanzaKongo.«C’estnotreproprereligionqu’ilsont travestietqu’ilsessaientdenousrevendre«,clamaitlaprophétesse. Elle avait réussit très vite à ramener la vie et la paix à Mbanza kongo/Sao Salvador,mettantdansl’embarraslesdeuxprétendantsrivauxautrône.Maisen

1706,cellequisedisaitviergeaccouchad’unpetitgarçondontonattribuala

paternitéàJean,sonplusfidèlelieutenant.Lesprêtrescatholiquesportugaisen

profitèrentpourl’accuserd’hérésieetfairedoutersesadeptesdesapureté,et

donc,desasincérité.Ilsdonnèrentl’occasionàPierreIV(quin’avaitpasdigéré

quelaprophétesseeutrecoursàsonrival)d’entrerdanslaville,delasaisiretde

lalaisserjugerparlesprêtreseuropéensquilacondamnèrentpourhérésieetla

brûlèrentaubûcher.Sonactionfutdécisiveàlaréhabilitationetlaréunification

duroyaume.

*Nota:Ilfautreleverqu’iln’existeaucuntémoignageaffirmantqueKimpaVita eu une grossesse, ni qu’elle se cacha durant une période suffisante pour dissimulerunegrossesse.Sachantqu’ellen’avouapasnonpluslamaternité(elle auraitpuprétexterquec’estl’enfantmystiqueconçuparsaintAntoineetqu’il seraroi),ilsembleprobablequ’ellerecueillitunorphelin.Leresten’étantque prétextepourrécupérerletrônedelapartduroiPierreIVetempêcherune concurrenceducultepourlesmissionnaireslocauxquidéployaientuneénergie féroceafindetuerlareligionautochtone.

PierreIVN’samuMbemba(1709­1717)règneauparantàKibangu,etest

souventqualifiédePierreIII,carbeaucoupd’historiensréfutentqueleIIIè Pierre prétendument régnant à Kimpanzu l’ai jamais fait. En février 1709, il s’installeàSaoSalvadorgrâceàKimpaVitaqu’ilafaitcondamneraubûcher,et retrouvapeuàpeulareconnaissancedesonpouvoirauseindespopulations.Les provincesetroyaumesacceptèrentégalementdesesoumettreàsacouronneselon lesniveauxd’autonomiequ’ilsavaientavantletrouble.Leroyaumeétaitd’utilité économique, politique et culturelle vitale pour toute la région. En 1716, son principalrivalacceptadelereconnaitre,ayantpasséunaccordquiinstituaitune

rotationaupouvoirentrelesKimpanzuetlesKinlaza.Aprèsdonc51ansde

chaosremontantàladéfaited’Ambuila,PierreIVparlesacrificedeKimpaVita réussitàrestituerlesfrontièresduroyaumedeNzingaNkuvu.D’oùl’expression de«pays,filsoudescendant(s)deNzingaNkuvu»quiasurvécujusqu’ànos jours et se dit quand un Kongo veut affirmer sa fierté ou sa longévité inébranlable.«Moi,descendantdeNzingaNkuvu,mêmelamortnemepliera pas«,juraientlessoldatsKoongo.

PierreConstantindaSilva,prétendant,tuéen1709

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

Entre­temps,àKimpangu(villeappeléeaussiAguaRosada)régnèrentaussi:

GarciaIII(1669­1678)

AndréIer(1678­1690)

ManuelIermorten1693

AlvareX(1690­1694)

PierreIII(1695­1709)

ANkondo

AlphonseIII(1669­1673)

AMbuula/Lemba

PierreIIINsimbaNtamba(1669­1683)

JeanIINzuziNtamba(1683­1716)

LAREUNIFICATION

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO LeKongoen1711 PierreIV (1709­1717)(déjàcité). ManuelII

LeKongoen1711

PierreIV(1709­1717)(déjàcité).

ManuelII(1718­1743).

Sonrègnefuttourmenté.Sonpouvoirrestatrèslimitéàcausedeceluitropfort descomtesdeSoyo.LesSundiaunordsesentantdélaissésdansl’accorddu partage du pouvoir se comportaient plus ou moins comme indépendants, n’hésitantpasàprovoquercertainstroublesdansleroyaume,affaiblissantsans

cessel’autoritéduroi.DanslaprovincedeMbambauneguerreéclataen1730,et

leroineputqueconstaterlesdégâts.IlréhabilitalamémoiredeKimpaVita.La

cathédraledevantlaquellefutexécutéelaprophétesse(construiteen1549)fut

surnomméeNkulumbimbi,etunestatuedela«Vierge­à­l­enfant»représentant

uneMarienoireetunJésusaussinoirfutérigéeensonintérieur.

uneMarienoireetunJésusaussinoirfutérigéeensonintérieur. «SainteViergeetl’enfantroi» InspiréedeKimpaVita

«SainteViergeetl’enfantroi»

InspiréedeKimpaVita

D’ailleursuneclassed’artisansfabriquantdesoeuvresreligieusesreprésentantles

personnagesbibliquesennègresedéveloppadèscetteépoque.En1992,lepape

Jean Paul II donna une messe dans cette cathédrale, mais le clergé refusa

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

d’évoquerlaréhabilitationparl’EglisedeDonaBéatriceKimpaVita,etmoins

encoredesacanonisation.

GarciaIV(1743­1752).

Descendant des Kinlaza, donc successeur de Pedro IV dans cette lignée, conformément à l’accord conclu en 1716. Seulement, il existait plusieurs branchesdesKinlazaetd’autresavaientrefuséd’appuyerPedroIVdansson accorddepartageaveclesKimpanzu.Garciaétaitdanslalignéedesfidèles.Ses

cousinsdesautreslignéesquidepuis1716s’étaientréfugiésdanslecentredu

royaumeàMatadi,LembaetauxbordsdelarivièreMbizidi,finirentparfaire

sécessionetfondèrentdepetitsroyaumes.

NicolasIer(1752­1758)

AlphonseIV

AntoineII

SébastienIer

PierreV(1763­1764).

Jusquelà,larotationdesdeuxclansaupouvoirs’étaitpasséesansproblème. MaisPedroVfutchassédupouvoirparunKinlazaetdûs’exileràLuvata.Ily créa,ainsiqu’àSembo,untribunalroyal,ouilexerçaitcetteattributionduroi.Ce qu’ilpouvaitencorefaire,mêmeenexil,auprèsdeceuxquilereconnaissaient comme véritable souverain. Il ne reconnût jamais l’usurpation de son trône. Aprèssamort,ileûtmêmeunsuccesseurquipersistaàrevendiquerletrônedes KimpanzuvoléparleKinlazaAlvareXI.

AlavareXI(1764­1778).

Par son coup d’Etat renversant Pedro V, il rompait une alliance entre les

dynastiesKinlazaetKimpanzuquiavaitsurvécuà8roisdurant38ans.Asamort

Leskimpanzusedéchirèrentpourluisuccéder,favorisantl’arrivéed’unautre

Kinlaza.

JosephIer(1778­1784).

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

Kinlaza,delabranchequirefusadesignerlepactedepartagedupouvoiravecles

kimpanzuen1716etquiseréfugiadanslavalléedeMbizidi.Ensuccédantà

AlvareXI,nonseulementilnereçutpaslesoutiendesescousinsissusdesnon signataires,maisilsrefusèrentaussidesoumettreleursprincipautésauroyaume duKongoetducoup,annoncèrentleurséparationdéfinitivedelafédérationdu Ntotila.Leurindépendanceensomme.Affaiblitparledéfectiondeceuxsurquiil comptaits’appuyerenpremier,ildûaccepterledéfitdeguerrequeluilançale

successeurdukimpanzuPierreV,désignéenexil.Labatailleeûtlieuen1781.

Joseph(Joséenportugais)misenplaceunesolidearméede3000hommesbien

équipésquiréussitàbattresonrival.Pourmontrersonméprisàl’arméedéfaite, leroiJosélesenterraenpositioncouchéesurleventre.Fautedusoutiendesa famille,ilneréussirapasàprendred’assautleterritoiredeLuvataous’étaient refugiéslesKimpanzu,quis’ycomportaientenconcurrentsetrebellesdeson pouvoir. Les autres territoires importants qui lui échappaient, sont les terres autour du Mont Kibangu ou Pierre IV (celui qui profita de Kimpa Vita) fut réfugiéensontemps.IlsétaientoccupésparlafamillediteAguaRosada (Kimbangu),quiprétendaitdescendreàlafoisdesKimpanzuetdesKinlaza. Avecdetellesprétentionsetsiprèsdelacapitale,Josephnepouvaitdormirque d’unseuloeil.MaistenanttellementàinstituerunelonguedynastiedesKinlaza surleKongoetpensantquecesontsesmauvaisrapportspersonnelsaveclereste deladynastiequil’empêchait,Josephpréféraabdiquerenfaveurdesonfrère cadetpourdonnerunechanceàsonprojet.

AlphonseV(1784­1788).

Frèreduprécédent.Sonrègnebref(certainsauteursdisent1785­1787)setermina

par son empoisonnement. S’ensuivit alors une guerre trouble et floue qui vit plusieursroissesuccéder,généralementsanslignageprécis.Onditmêmequ’un Yakavoirepire(pourlaconceptionKongodel’époque),unImbangalal’occupa.

JosephII(1788­17??)

AlexisIer(17??­1793)

HenriII(1793­1802).Aprèslestroubles,lepouvoiréchouaàHenriII.D’origine

trèsincertaine,ilréussittoutdemêmeparsestroupesàoccuperMbanzaKongo.

Pourmettrefinàlaguerre,ilétaitprêtàsecontenterd’uneportionduroyaume,

donnantàsesdeuxprincipauxrivaux(unKinlazaetunKimpanzu),laplaine

souverainetésuruntiersduterritoirechacun.

GarciaV(1802­1814).

IlacceptalemorcellementduterritoireproposéparHenriII,etenreçutuntiers.

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

C’étaitunaccordstratégiquepourluicarlapetitepaixluipermitdesereposer, refairesestroupes,etrepartiràlareconquêteduroyaume,cequ’ilréussiten

1805.Pourcorrigerlachronologie,onpeutdirequ’ilestco­roiavecHenride

1802à1805,etroieffectifduKongoàpartirde1805.IlsembleraitqueGarcia

avaitabdiquéen1814pourlaisserrégnerd’autresrois,danslebutderéhabituer

leroyaumeàlarotationentreKimpanzuetKinlaza,souslasurveillancedelui­ mêmeGarciaetdesestroupes.D’oùiln’estpasraredelirequ’onluiprête

d’avoirrégnéjusqu’àsamorten1830.

AndréII(1814­1825).

IssudelafamillenorddeKinlaza,lesrebellesdeMatadi(dontlacapitales’était transféréeentretempsàManga)quivoulaientfairesécessiondutempsdeJoseph

Ieren1778,etquidepuisleurrefusàPierreIVen1776,n’avaitfinalementplus

participéaupouvoiraunomdetoutelafamilledepuislaguerred’Ambuila,soit

depuis149ansdutempsd’AntonioIer.Saprisedupouvoirréhabilitedenouveau

leroyaume.

AndréIII(1825­1842).

IlsuccèdeàAndréII,maisestrenverséparHenriIIIdelabranchedesKinlazade Mbizidi,quidepuisletempss’estparticulariséeentantquemaisonnobiliairedes Kinlaza de Matadi­Manga. Et par mariages successifs, ils se revendique maintenantdesKinlazadescendantdePedro(ouPierre)IV!AndréIIIs’installe accompagné de ses fidèles partisans et sa famille, pas trop loin de Mbanza Kongo,danslevillagedeMbanzaMputuoulogeaientjadislesmissionnaires européens. Il y restera jusqu’à mort, avec ses fidèles, perpétuant ses revendications,etplustardsesdescendantsenfaisantdemême.

HenriIII(1842­1857).Aprèslerenversementd’André,ilrégnadansunpays

avecbeaucoupdepochesd’indépendance.Ilsignalepremiertraitédevassalité

duKongoenverslesportugais.Ladépendancequiétaitjusquelàpolitique,va

devenirjuridique.Vouscomprendrezpourquoienlisantlasuite.HenriIIImourut

aupouvoir.

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

AlvareXIII(1858­1859).IlrevendiqualetrôneaunomdesKinlazadeMatadi

(s’étantdéplacéàManga),enignorantcomplètementceuxdeMbanzaMputu.Il pus’installerautrône.Unefoismisauparfumdesaffaires,ilrefusad’admettrele traitésignéparsonprédécesseuretcruavoirlesmoyensdes’opposeraux portugais.IlslivrèrentbatailleaveclepoulaindesportugaisPierreVIqui l’emporta.AlvareXIIIcrachalefameux«moi,filsdeNzingaNkuvu,mêmela mortjamaisnemepliera»ets’enallacréerunebaseàNkunga,nonloindeSao

Salvador,commelefiten1842soncousinAndréIIInonloindelà,àMbanza

Mputu.

Mputu. DernièrecarteduRoyaumeavantdislocation Pierre VI Leelo

DernièrecarteduRoyaumeavantdislocation

Pierre VI Leelo (1859­1891). Pour ce chapitre très important, voir John Thornton: « Early history » P 110; Tshilemalema Mukenge: « Culture et coutumeduCongo»

Descendant d’une faction Kinlaza de Mbizidi, plus exactement installée à Mbembe.IldutguerroyerfortavecunautreKinlazapourparveniraupouvoir, sansd’ailleurstropdepouvoir.

En 1839 L’Angleterre fit pression sur le Portugal pour arrêter la traite des esclaves. S’il faudra attendre encore 1851 pour que le Portugal admette officiellementlafindececommerce(enAfriquesubéquatoriale).Ilfaudraencore deuxoutroisdécenniesplustardpourvoirl’économieenAfriquecentralese convertir vers l’exportation de la cire, de l’ivoire, puis le commerce d’arachideetdecahoutchouc.LegrandtémoindecetteépoqueseraPierreVI. Ce changement bouleversa énormément les structures économiques (on s’en doute)maissurtoutpolitiquesduroyaume.

En effet, contrairement à la traite négrière qui était en grande partie sous l’autoritédel’Etat,cecommercenouveaupermetàtoutlemonde,roturiersou princesdetransportersaproductionjusquesurlescôtesetd’entirerunjuste

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

profit.Celaapermislacréationdenouveauxregroupementshumains,unisnon pas au nom d’une allégeance à un prince, mais pour des intérêts strictement économiques.Cesvillagesrichesetenmouvementdevenaientincontrôlables. Lesprincessesontrévéléspluspauvresquecertainsbourgeoisdeleurcontrées, etl’accroissementdesimpôtspouvaitpousserlecommerçantàchoisirdeles payerdirectementauroietdedemanderlatêtedugouverneurgourmantetsans doutefainéant.C’estlagrandeépoquedelanaissanceduKongocommerçant, etdelapropagationdumunsambu,poissonsaléséché,carilpermettaitd’avoir desvivresconservableslongtemps,durantlesvoyagesducommerçant.Lavillela pluspluspuissantedecerenouveaucommercialdelasecondemoitiéduXIXème

étaitMakuta.Fondéevers1855parunrichecommerçantdunomdeKuvoquia

faitfortunedansl’esclavageetlaventedesétoffeseuropéennes,ellepritune nouvelledimensionlorsquecederniers’associaàunautregranddunomdu commerce,GarciaBuakaMatu,quiluiétaitissudunouveaunégoceagricole quiproliférait.Ilscréèrentunmarchéprivé,dansleurvillageprivé,avecleurs artisansprivés,etonleurpayaitdestaxesprivées,àuncarrefourdevenuprivéet stratégique!IlenasuffitdequelquesannéespourqueBuakaMatufassevasciller lepouvoirduroietmenacemêmelesportugaisdesepayerunearméeentière pourlescombattre,s’ilsl’emmerdaientencoreavecleurshistoiresd’impôt.Il

mouruten1880etMakuta(quisignifie«lesfanfarons»)devintunmarchéetun

villageordinaire.Nousignoronssions’eninspirapournommerlessubdivisions

d’unemonnaieauCongoKinshasa.

Changement social également car c’est à cette époque que naissent les makanda traductible par « clan », qui regroupent des familles prétendant descendred’unancêtrecommun,reconnuparles«mivila»,lelignage.Cesont desimitationsparlesgensdupeupledelastructurefamilialejusquelàréservée auxnobles.CesMakandaseprésententcommeautantderéseauxcommerciauxet solidairesreliantdesgensparpureaffinitéenyajoutantunfondementlignager totalement fictif. Selon des témoins des faits, à une époque ou nait l’anthropologie,cesclanssuiventdestracésderoutescommerciales:deSoyoà SanSalvador,deBomaàLoutété,deNdongoàKimpumbu(actuelKinshasa). Dans cette société désormais en mouvement, les « mvila », au delà de la solidarité,ontserviaussiàplanterdesattachesetàindiquerdessourcessur l’individu.Commeautantdenomsdefamille,d’appartenanceàunecommune d’origineetderattachement,ilsontprécédéleprincipedelafiched’identité.Et jusqu’àcejour,leskongosedéfinissentselonl’appartenanceàceslignages quin’ontplusleurfonction.

Alamêmeépoque,unenouvelletraditionoraleàproposdelafondationdu royaume (souvent attribuée à Afonso Ier d’ailleurs), voit le jour au sein des massespopulaires.Elledécritcommentceroiobligealesfondateursdechaque

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

clan à se disperser dans les 4 coins du royaume, chacun avec sa mission. Aujourd’hui,ceslégendesmythologiquesracontantsouventlesépopéesdeses chefsfondateurs,mythiquesontremplacédanslaconsciencecollectivel’histoire

réelleduroyaumetellequerédigéedepuis5siècles.Hélas!

Ce sont ces révolutions brutales qui effriteront le royaume sous les pieds de Pierre VI, « Petolo » en koongo, dont les chansonnettes moquant son impuissancesechantentencoredanslescampagnesduCongo,delaRDCetde l’Angola.LaconférencedeBerlin,dontilsigneraetreconnaitralesconclusions

en1888achèveraletravail.Parcetacte,PetolosigneralavassalitéduKongoau

Portugal.

C’estledébutdelagrandemigrationdesoriginairesdelaprovincede Nsundi,leBa­sundi,verslenord,l’actuelCongoBrazzaville.Lessundidu nord(Mpangala)étantd’immigrationplusanciennedatantdeNzinga Nkuvu,tandisqueceuxdusud(Louingui,Bouenza),bienqu’issusdela mêmeprovince,n’arriverontqu’àcettepériode,etformerontlesactuels kongos(laris,sundi,bahangalaetc…)duCongoBrazzaville. Laroyauténe seraplusquesymbolique.

Laroyauténe seraplusquesymbolique. AlvareXIVMfutila ,

AlvareXIVMfutila,

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

succédaàsonpèreen1891àMbanzaKongo(SanSalvador)

ROISSYMBOLIQUES

AlvareXIVMfutilad’AguaRosada,(1891­1896)

HenriIV(1896­1901)ROISSYMBOLIQUES AlvareXIVMfutilad’AguaRosada,(1891­1896) PierreVI(1901­1912) ManuelIII

PierreVI(1901­1912)HenriIV(1896­1901) ManuelIII

ManuelIII(1912­1914).SuiteàuncomplotcontrelePortugal,suivitd’une

révolte,l’occupantquiétaitdevenucolon,mitfinàsareconnaissancedu

royaume,mêmesymboliquement.

ContinuationclandestinepardesRoistitulaires

AlvareXV(1915). ContinuationclandestinepardesRoistitulaires AlphonseNzinga(1915­1923) PierreVIIAlphonse(1923­1955)

AlphonseNzinga(1915­1923)

PierreVIIAlphonse(1923­1955)

AntoineIIIAlphonse(1955­1957)

IsabelleMariadeGama(1957­1962);régente

PierreVIII(1962)IsabelleMariadeGama(1957­1962);régente AlphonseMansala(1962)

AlphonseMansala(1962)

IsabelleMariadeGama(1962­1975)régente

Depuis 1975, indépendance de l’Angola et fin des persécutions contre les représentants du pouvoir royal du Kongo, tous les descendants de toutes les factionssedisputentlalégitimitédelacouronne.

ManiKongo.

LesRois(ouEmpereurs)duKongo(«MintinumiaKongo»enkikongo)portent

letitredeMweneKongo.ManikongoestunedéformationportugaisedeMwene

yaKongo.«Mwene»estaussiletitreportéparleresponsableadministratif

d’uneprovinceduRoyaumeduKongo.OnpeutainsiparlerdeMweneyaKongo,

MweneyaSoyo,MweneyaLoango,etc.Danslenord(auKakongo,Nsundiet

Yomba)onditMane.D’oulemanidesportugais.Lesloangoprendrontlesdeux

appellations,enavalantlesdernièressyllabescommel’exigeleurlangue:Ma’

pourdésignerlafonction,letitre(exemple:Ma’Loango,Ma’Kaya)etMwepour

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

désignerl’individutitréduMa’(exemple:MwePoaty,MoéMbatchi).Letitrede MweneexisteaussichezlesmbochisdunordCongo.Leroiportelemêmetitre quelegouverneurderégion.Preuvequ’àl’origineils’agitdevassauxquiont perdu définitivement leurs pouvoirs. Mais en gardant ainsi les titres, symboliquementleroiestdiminuécariln’estqu’unadministrateurcommeles autres,saufquelui,sonchampdepouvoirenglobeceluidesautres«mwene». «Ntotila»estletitrequeluidonnentsesvassauxetquisignifieceluifaitl’unité, quiramassedesdésoeuvréspourlesréunirautourdesaprotection.Carleterme kongorenduparvassalpeutsetraduirepar«protégé».C’estpourquoi«Kongo diaNtotila»sous­entendl’ensembledespeuplesKongos,jusqu’auxextrémités de son influence. Plus tard, l’absolutisme du pouvoir durant les guerres de dynastiesfaitapparaitreletitredeN’tinuquisignifieroiausensdeceluique l’ondoitcraindre.Ledétenteurdel’autoritéétatique.

Depuis1512,puis1535lesroisduKongoontgravédanslemarbrelestitres

qu’ilsportaientintégrantlesvassaux.Ainsi,AfonsoIerétaitRoiduKongo,de MbunduetduKongodiaNlaza;SeigneurdeKakongo,deVunduetdeNgoyo. Sachantquechacundesesroyaumesavaitsespropresvassauxnoncitésdansle titreroyal,maissous­entendusousleprincipevoulantque«levassaldemon

vassalestmonvassal».LeroyaumeMbundude1512incluaitlesroyaumesde

Ndongo, de Kissama et de Matamba. Toutefois, il semble que certains titres

étaientdesprétentionsnonavérées.Surtoutdanslesud,après1600.LeKongo

avaituneinfluencebeaucoupplusforteaunordetàl’est,qu’ilnel’avaitausud.

Ceszonescommercialesethistoriquess’ytrouvaient.Cequifacilitad’ailleurs

l’implantationdesPortugaisàLuanda(suddupays,horsduKongo)enfaisant

immédiatementunecolonie.

AdministrationduKongo

LeroyaumeduKongoétaitcomposéed’ungrandnombredeprovinces,variant

selonlesépoquesde6à15pourlesprincipales,ayantdestaillestrèsvariées.Il

y’avaitégalementdepluspetiteslocalitésquiavaientdesstatutsassezdivers. Lorsdel’européanisationdestitres,laplupartfurentappelées«marquisat».

C’estlecasdeMpemba,ouKiuvo.Nkusu,petitecitéregroupantquelques4

milliersd’âmenonloindelacapitaleavaitlestatutde«Pays».Lestatutduchef deprovinceétaitenprincipeaccordéparleroipourdesduréesvariablesmais limitéesdansletemps.Maisilarrivaitqu’unseulindividupuissedirigerune provinceduranttoutesavie,voirrendresachargehéréditaire.Généralementcela survenaitàcausedelasituationpolitiquecomplexequiempêchaitdemodifier son statut. Il fallait mieux contenir un duc rival en laissant sa « maison » gouverneruneprovinceplutôtquenerienluilaisseretrisquerdelevoirarriverà lacapitaleavecdestroupes.

Cesprovincesdevenaientdesmonarchiesparlaformedugouvernementmais

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

demeuraient tout de même soumises à l’obligation de fournir ses fils pour souteniruneffortdeguerre,àl’impôtprovincial,àl’impôtindividuel,etl’impôt commercial.Unvisiteurhollandaisnousrapportequecetimpôtavaitatteint

pourletrésorroyalen1640lasommede20millionsdenzimbu,lamonnaie

locale.Sachantqu’unevachecoutait80à100nzimbuet2à5nzimbupourun

poulet.Leroyaumeavaitaussidestaxesdirectes,prélevéessurlesdifférents

produitscommerciauxéchangésàtraverslasousrégion.Ils’agissaitducuivre,

desmétauxferreux,duraphia,destextiles(duKongodiaNlazanotamment),de

l’ivoire,ducuir,ouencoredusel.

DuarteLopeslorsdesonvoyageàlafinduXVIèsiècleidentifia6provinces

importantes. C’est sa liste qui est le plus souvent répétée dans les manuels d’histoire.Ils’agitduN’sundidanslenord,Mpanguaucentre,Mbataausud, Soyodanslesud­ouest,Mpembaaucentre­estetMbambaausud­estquiestla

plusgrandedetouteslesprovincesavec6sous­provinces.Mpembaétaitpetitet

neconnaissaitaucunesubdivision.Maisauvudesonrôlehistorique,ilavaitun statut à part. La capitale était sous la diection directe du roi. Elle comptait

500.000habitantsen1600.

*Nota:KongodiaNlaza,ouMumboadi(7)NomdonnéparlesKoongoàla

partieorientaledupays,quiregroupait7Etats,provincesetroyaumesvassaux.

Particulièrementréputéspourleurgrandeproductiondetextileavantl’arrivée

desportugaisetencorependant,jusqu’auXIXèsiècle.

LESFORCESARMEES

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO Guerrierkongo,del’époquedeNzingaNkuvu

Guerrierkongo,del’époquedeNzingaNkuvu

Elleétaitcomposéede30.000soldatspermanents,etpouvaitrecruterenplus

jusqu’à50.000hommesenâgedecombattrepourunecampagneponctuelle.Du

tempsdeNzingaNkuvu,prèsde5.000soldatsstationnaientdanslacapitale,le

resteautourdespointssensibles,desfrontièresetsurlesroutescommerciales.A partirduXVIIèmesiècle,lesguerrescivilesétantdevenuesplusimportantesque lesguerrescontrelesnationsétrangères,autantquelesinvasionsbarbares

s’atténuaient,MbanzaKongohébergeaitpasmoinsde20.000soldatsconsacrésà

ladéfenseducoeurduroyaume.Quoiquecertainessourcesprétendent

qu’AntonioIerréunit70.000soldatsàAmbuila(sérieusementcontreditespar

d’autresdelamêmeépoque),ilétaitdifficilederéunirunearméedeplusde

10.000soldatspourunelonguecampagne,àcausedesdifficultéslogistiques.

Lesarchersétaientmajoritaires.Ilsétaientrenforcéspardesfantassinsarmésde

lances,d’épéesetdeboucliers.Vers1580,ellesecomplétademousquetaires,

essentiellementrecrutésparmilesmétis.Ilenservit360danslabataillede

Mbuila.

Les techniques de combats étaient propres à la culture Congo. Si peu de témoignages du combat à main armée nous sont parvenus, celui à main nu enseigné s’appelait la force de la panthère (animal totémique privilégié des Kongo),ou«ngo­lo».

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO FiguresdeNgolo.

FiguresdeNgolo.

Lacapuerabrésiliennes’enestlargementinspiré.Cequitémoignaged’ailleurs

quecommepourlelatin,lapériphérieculturelleasouventmieuxconservéles

souvenirsculturelsquelecentre.(Batsikama:L’ancienRoyaumedeCongoetles

BakongoL’HARMATTAN–1999/LegesteKongoMUSEEDAPPER–2003)

SAOTOME

L’Ileoffrantunpositionexceptionnelleauxnaviresportugais,futlapremière implantationvéritablementsouverraienduPortugal.Prochedukongo,maisaussi

inaccessibleparlesmoyensdenavigationdecepays,cecomptoirreçudès1499

untitreofficielcommeterritoireportugais,songouvernementdirigéFernandde MellosevuaccorderparleroiManuelduPortugalledroitàlasuccession héréditaire.PourlePortugal,lesaffairesduKongodépendaientdirectementde SaoTomé.Maistrèsvitelesabusdugouverneurfurentdetrèshauteampleur.Il pouvaitponctionnerjusqu’àlamoitiédelacargaisond’unbateauenprovenance duKongoouduPortugalversleKongo,autitredetaxesetdouanes,pour revendrelesmêmesbiensauKongo.Sibienquelecommerceextérieurdu

royaumes’entrouvaitsérieusementaffecté.En1512alorsquecommençaitle

traficdesesclaves,lesroisManuelduPortugaletAfonsoduKongosemirent d’accordquelegouvernementdeSaoTomeentravaitleurdeuxnations.Manuel décidad’envoyerunambassadepermanenteàMbanzaKongo,pournégocier directement.LeconvoifutinterceptéparlegouverneurdeSaoTomequi s’opposacatégoriquementàcetteentreprise,arguantqueAfonsodésirairacquérir unbateaudehautemerbattantpavillonKongo.Cequiétaitvrai:AfonsoNzinga MbembaavaitmêmechargésonneveuRodrigodenégocierl’achatd’un navireauPortugal! Ainsi,s’échapperducontrôledeSaoTome,auraitpermis auKongodéveloppersesrelationscommercialesavecd’autresnationsafricaines eteuropéennes.

LeroiduPortugaladhéraàl’argumentdeFernanddeMello,etrenonçadelui

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

retirerledroitdecontrôlesurlepassagedesnavires.Lesuccesseurduroi

Manuel,JoaoIII,luiretiral’héréditédesachargedegouverneuren1522,

nommantetrelevantluimêmelesgouverneurs.

SOYO

LaprovincedeSoyobienquepériphériqueetsansaucuneimportanceavant l’arrivéedescolons,deviendracapitaleparlasuite.Eneffet,englobant l’embouchuredufleuve,cetestuairepermettaitunaccostagefaciledesgrands naviresdehautemer.C’estd’ailleursaumêmeendroit,jadisappeléMpinza,que laRDCestentraindeconstruiresonnouveauporteneauprofonde,Banana.En

1491lorsdupremierretourdescolonportugais,lechefdeSoyo,petiteprovince

estlepremieràrecevoirlebaptème.Avantleroi.Ilprofiteradecettepositionde

primautédanslecommerceextérieurdevenucapitalpourl’EtatKongo,pour

revendiquerdeplusenplusdepouvoiretdedroit,voiruneautonomie.

MBANZAKONGO

Lacapitaleduroyaumeabeaucoupsouffertdesconséquencesdelabataillede Mbuilaetnes’enestjamaisvraimentrelevée.Lesdifférentsroisquise disputaientlacouronneavaientdésignéleursfiefsrespectifscommecapitalede leursprétentions.Acausedel’insécuritéetdespillages,leshabitantsordinaires,

avaientégalementdésertéslaville,tombéeenruineen1678.Sesmanufactures,

ses12églisesetsonpalaisfurentpilléspierreparpierre.C’estKimpaVitaqui

aidaàlarepeupleràpartirde1705,avantquePierreIV,réinstauréroi,n’en

refasselacapitaleen1709.Durantl’époquecoloniale,quiintègreleKongoà

l’Angola,leterritoirequirecouvraitMbanzaKongoestintroduitdanslaprovince appeléeZaïre(de«nzadi«,signifiantfleuve),alorsquelapartieangolaisedu royaumeengénéral,estdécoupéeenunedizainedecirconscriptions administratives.Laconscienced’apparteniràunmêmegroupeétantsiforteau seindupeupleKongo,quelesrébellions,oulesrefusd’obéiraunouvelordre étaientmonnaiecourante,autantquelesrépressionscolonialesquis’ensuivirent. Sibienquelavilleapeutprofiterdelamodernisationcolonialedel’Angolaet seshabitantsontsouventpréférél’exil,oulemarronage(viedefugitifcachédans laforêt)plutôtquel’assimilationcoloniale.MbanzaKongocompteaujourd’hui

25.000habitants.

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

9/12/2014 SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO JeunesfillesdeMbanzaKongo,denosjours. LEKONGOETLEDEVELOPPEMENT

JeunesfillesdeMbanzaKongo,denosjours.

LEKONGOETLEDEVELOPPEMENT

LeKongoanourritrèsvitedesappétitsdedéveloppement,autantquelePortugal

anourriceuxdetirerleplusprofitdesterreskongolaises.Dès1510ily’aen

moyenne5bateauxparanquiaccostentàMpindaleportnational.10ansplus

tardily’ena3foisplus.DepuisAfonso1erMbemba,lesdemandesenouvriers

(maçons,charpentiers,forgerons)étaientlesplusinsistantedelapartdesroisdu

Kongo.Ainsi,AlvareIIinsistaitpourqu’àchaquehommed’égliseenvoyé,

correspondeunouvrierdanslamêmecargaison.Mieux,ildemandaquedes

famillesentièresquittentlePortugaldéfinitivementpours’installerenson

royaume,avecdesjeunesfillespouvantsemarieravecsessujets.Dansles

conseilsdugouverneurportugaisdeSaoTomeoudeceluid’Angolaauprèsdu

roiduPortugalonpeutlire:«Onnedoitpasluienvoyerdesouvriers;ilne

convientpasqu’ilaitdanssonroyaumedesgenssachantfaireletravaildela

pierre,delachauxouduferparcequeceseraitpourluil’occasiondedésobéirà

VotreAltesse(…)IlseraitpréjudiciableàvotreAltessequeceroiaitdessujets

blancs,parcequegrâceàeux,ilserasipuissantqu’ilsepasseradevous.»La

cupiditéportugaiseétaittellequeleshommesd’églises’intéressaientplusaux

affairesqu’àtoutautrechose.SousprétextequeleroilespayaientenNzimbu,

unemonnaienonutileauPortugal,ill’échangeaitimmédiatementenachetantdes

biensetdesservicessurplace.Ainsi,leclergéportugaispossédaitsurplacedes

terresousecultivaitletabac,lescéréales,deslégumesetdesfruits,ilsavaitdes

élevagesopulents,desmanufacturesdetissus,etdestravailleursquasiesclaves

quiytravaillait.Onparled’und’entreeux,lepèreRibeiro,quivenditdesobjets

liturgiques,pours’acheterdesesclaves!D’oùladifficileimplantationdu

christianismeàcetteépoque.

DIVISIONDUTEMPS.

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

Lecalendrierbasésurla«semaine»dequatrejoursétaitenvigueur;troisjours

ouvrablesetunjourpourlemarché:

«Semaine»=4joursouvrablesetunjourpourlemarché: Mois=7«semaines» Année=13mois+1jourdefêteàlafin.

Mois=7«semaines»ouvrablesetunjourpourlemarché: «Semaine»=4jours Année=13mois+1jourdefêteàlafin.

Année=13mois+1jourdefêteàlafin.

Outreceluidumarché,ilyauncalendrieragricoleKongoquicomportesix

saisons:

Kintombo(octobre­décembre)=saisondespremièrespluies,celledes

sémailles(ntombo).Onlanommeégalementma­sanza,«nourriture».

Kyanza(janvier­février)=deuxièmesaisondespluies,celledelarécoltedu

vindepalme.Onl’appelleaussimwanga

Ndolo(marsàmi­mai)=dernièresaisondespluies.

SiwuouKisihu(mai­août)=premièresaisonsèche,marquéeparlesvents

froids.

Mbangala(mi­aoûtàmi­octobre)=secondesaisonsèche,caractériséepar

deforteschaleurs.Minimiambangalaexpressioncourantesignifiant

«coupsdesoleilintenses».Périodedesbrûlis,mpyaza.

N’HESITEZPASAPROPOSERVOTREAIDEPOURCOMPLETERCE

SUJET

90Réponsesà“KONGO”

1239»

Malong oMakiese dit: goMakiesedit:

JesalusenpremierlieutesarticlessurLeKongo.

Cequetoutnoirafricaindoitfaireestdecherchersonidentité,lenoirne

lissentcommeledisaitunraciste,maisquisommeevoluernousdevons

aidernosprochaindechercheraconaitreleursorigines.

Partisandit: dit:

OUAH…j’aiquasimentpassétoutelanuitàparcourirunepartiedecesite

vraimentformidable.Bontravail,jenepeuxquevousexhorteràcontinuer

defaireuntravailquivadanslefuturserévélersalvateurpournousautres

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

Africainsengénéral.Noussavonstousqu’unpeuplequinesaitpasson

histoireestunpeuplequinesaitpasoùilva.Merciencore.

histoireestunpeuplequinesaitpasoùilva.Merciencore. TOUTOULOU dit: 1août,2008à17:35

TOUTOULOUdit:

Bravoooh!!!lesiteestparfaitettravailexcellent.Merci

NyanguBandadit: dit:

Tresbontravail!

Jesuisauxanges.Laconnaissanceestlacledenotredeveloppement.

J’aiapprisbeaucoup.

Merci

J’aiapprisbeaucoup. Merci sylvain dit: 11septembre,2008à14:39

sylvaindit:

Jesuisheureuxd’avoirvisitécesite,pendantlongtempsj’aicruquema

communautén’enavaisrienàfairedesonhistoireetjesuisadmiratiffaceà

lademarchedecesite.Bravoetbonnecontinuation

lademarchedecesite.Bravoetbonnecontinuation BenBheng­aliMAMBWENE­CKISSONGY dit: 22novembre,2008à3:41

BenBheng­aliMAMBWENE­CKISSONGYdit:

Salut!Jesuisravideliremonhistoire.Mercibeaucoup,faitesencoreplus.

Croyez­vousa’

Croyez­vousa’ NSIMBA dit: 31décembre,2008à19:56

NSIMBAdit:

felistationmaisouavezvoustrouvercesmaniscrishereuxd’etrekongo

NZOUNGANI dit: 4janvier,2009à14:17 Bonjour,

NZOUNGANIdit:

Bonjour,

JevousremerciepouravoirprisletempsdemettreGRATUITEMENTsur

lenetl’histoireobscureduGrandKongo.

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO

Bienvenuedit: dit:

Jesuisravidedecouvrirvotresiteparaccident,lesinformationssontd’un

niveaueleve,maisjevoulaissavoirquiestl’auteurdecesrecherches.

bonadit: dit:

Y­a­t­iljamaiseud’ouvragesurunegenealogieplusoumoinscompletedes

roisducongo?

1239»

Laisseruncommentaire

Votreadressedemessagerieneserapaspubliée.Leschampsobligatoiressont

indiquésavec*

Nom*

Adressedecontact*

Commentaire

indiquésavec* Nom* Adressedecontact* Commentaire VouspouvezutilisercesbalisesetattributsHTML: <a

VouspouvezutilisercesbalisesetattributsHTML:<a href="" title="">

<abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Laisseruncommentaire
Laisseruncommentaire
<strike> <strong> Laisseruncommentaire LeSoleilunesourced'éner Co q uilla g

9/12/2014

SociétédeshistoriensduCongoBrazzaville»KONGO