Vous êtes sur la page 1sur 1

Le big band de jazz

Amp Amp
Amp
Amp
Le big band de jazz Amp Amp Un big band est un type de formation instrumentale
Le big band de jazz Amp Amp Un big band est un type de formation instrumentale
Le big band de jazz Amp Amp Un big band est un type de formation instrumentale
Le big band de jazz Amp Amp Un big band est un type de formation instrumentale
Le big band de jazz Amp Amp Un big band est un type de formation instrumentale

Un big band est un type de formation instrumentale née aux États-Unis, associé au jazz et plus particulièrement à la période Swing (ca. 1930-1945). Il est généralement constitué de percussions et d’instruments à vent (cuivres et bois), totalisant environ de 12 à 25 musiciens. Les termes jazz band, jazz ensemble, Jazz Orchestra, stage band, society band et dance band peuvent également décrire ce type de formation en fonctions de contextes particuliers. A partir des années 1960, l'avant-garde et le free jazz commencent à s'intéresser à ce type de formation.

Un big band standard se compose d’instruments à vent (saxophones, trompettes et trombones) et d’une section rythmique de quatre éléments (composée d’une batterie, d’une contrebasse ou d’une basse électrique, d’un piano et d’une guitare). Certains big bands présentent des instruments supplémentaires (vibraphone, clarinette basse, cor, tuba, banjo, accordéon, cordes, chanteurs, synthétiseurs et / ou claviers électroniques). La Swing Era fut la plus populaire des périodes de l’histoire du jazz. Improvisant peu au départ, les big bands ajoutent d’avantage de solos improvisés vers la fin des années 1920. La radio fut un facteur majeur dans le succès, voire la gloire des chefs d'orchestre comme Benny Goodman. Les big bands sont aussi apparus dans les films des années 1930 jusqu'aux années 1960.

La musique Swing a fait sont apparition dans les années 1920 et a prospéré jusqu'au début des années 1930. Après 1935, les big bands accèdent à la notoriété en jouant du Swing. Il existait un nombre considérable de styles liés aux centaines d’orchestres populaires. Après la Seconde Guerre mondiale, les chefs d'orchestre furent des pionniers en proposant des concerts intégrant de styles musicaux brésiliens et afro-cubains avec linstrumentation traditionnelle du big band (Dizzy Gillespie). Tandis que les concerts de jazz de « combo » (petites formations de 3 à 8 musiciens) sont largement improvisés, la musique de big band est principalement conçue à l'avance par un arrangeur.

Les big bands les plus célèbres furent ceux des compositeurs, pianistes et chefs d’orchestre Duke Ellington et Count Basie. On peut également citer les formations de Fletcher Henderson, Cab Calloway, Jimmie Lunceford, Benny Goodmann, Paul Whiteman ou Glenn Miller.