Vous êtes sur la page 1sur 17

GCI 210 Résistance des matériaux

1.1
CHAPITRE I

CONTRAINTES ET DÉFORMATIONS
(RAPPEL DU COURS GCI 105 )

1.1 Efforts internes et forces internes dans une section

1.2 Définition et composantes des contraintes

1.3 Définition et composantes des déformations

1.4 Courbe contrainte – déformation

1.5 Loi de Hooke généralisée

OBJECTIFS
 Comprendre le cheminement des efforts dans un élément
structural : forces externes – efforts internes – forces internes –
contraintes.
 Savoir calculer les efforts internes dans une section
 Connaître les définitions des contraintes et des déformations et
comprendre la représentation des contraintes et des
déformations sur un cube élémentaire.
 Connaître les lois de comportement des matériaux de
construction utilisés en génie civil
 Savoir utiliser les propriétés mécaniques du comportement
linéaire élastique des matériaux : o ,  0 , E , , G .
 Comprendre et savoir utiliser la loi de Hooke généralisée pour
déterminer des variations de dimensions dans des éléments.
 Comprendre et savoir utiliser les notions de facteur de sécurité
et de contrainte admissible.

Université de Sherbrooke, Génie civil


GCI 210 Résistance des matériaux
1.2
1.1 EFFORTS ET FORCES INTERNES DANS UNE SECTION
EFFORTS INTERNES

w y
Fn F1

Cn RY
MY

MZ RX
G x
RZ MX
F2 z
C1

Les efforts internes dans une section équilibrent les forces externes
appliquées sur le corps et sont déterminées en appliquant les
équations d’équilibre au centroide de la section :
      
RG  RX i  RY j  RZ k     FX i   FY j   FZ k 

 
      
M G  M X i  M Y j  M Z k     r  F   C X  i  ...
 X  
 RX  N :effort normal perpendiculaire à la section , appliqué au
centroide de la section ,
 RY  VY :effort tranchant parallèle à l’axe y, tangentiel à la
section,
 RZ  VZ :effort tranchant parallèle à l’axe z, tangentiel à la
section,
 M X  T :moment de torsion autour de l’axe normal à la section,
 M Y  M fy :moment de flexion autour de l’axe y,
 M Z  M fz :moment de flexion autour de l’axe z.

Université de Sherbrooke, Génie civil


GCI 210 Résistance des matériaux
1.3
EFFORTS ET FORCES INTERNES
FORCES INTERNES
w y
Fn F1 f2 f f1
1y
f1y f1
Cn f1x yG
f1z x
f1x
fn
z
x
f1z
G
f3
z
y G
F2 f4 zG xG
C1 f5
Les forces internes f en chaque point de la matière équilibrent
physiquement les forces externes. Les efforts internes (N, V,T,M)
n’existent pas physiquement, mais servent seulement pour les
calculs. Les équations d’équilibre donnent :

  f  N   F
X X ext

  f  V   F
Y Y Y ext

  f  V   F
Z Z Z ext
 
  y f  z f   m
Z Y X  T  
 
 r
X

 Fext   C X ext 
 

  r  Fext   CY ext 
 
  z f  m  M
X Y fY  
 Y 
 
  y f   m  M
X Z fZ  
 
  r  Fext   CZ ext 
Z

Le calcul des efforts internes se fait au moyen de la méthode des


sections (équilibre d’un élément de structure ). Les diagrammes
des efforts normaux (DEN), des moments de torsion (DMT ), des
moments fléchissants ( DMF ), des efforts tranchants (DET )
permettent d’obtenir les valeurs des efforts internes en toute
section d’un élément structural.

Université de Sherbrooke, Génie civil


GCI 210 Résistance des matériaux
1.4
EFFORTS INTERNES DANS LE PLAN
EXEMPLE 1
Calculer les efforts internes dans les sections 1-1, 2-2, 3-3
Attention l’appui A est un appui simple et B est un appui rouleau
56,5N 40N
1,5m 1 80N.m 2 1,5m
3
xD
40N A 3m 40N 4m
xD 3m B
A c B c
1 2 80N.m
x 3 AY= 36N B=
Y 4N
3m 4m 3m

 Réactions aux appuis


 M A  (40  3)  80  10 BY  0  BY  4 N
F Y  AY  40  4  0  AY  36 N
F X  AX  40  0  AX  40 N

 Section 1-1
 FX  40  N1  0  N1  40 N
40N A 1,5m
M1

 F  36  V  0
N1
Y 1  V1  36 N 36N
V1
 M    36 1,5  M
1 1  0  M 1  54 N .m

 Section 2-2
 FX  N 2  0  N2  0 N2
M2
1,5m
B
 FY  V2  4  0  V2  4 N
V2
4N
M 2  M 2  1,5  4   0  M 2  6 N .m

 Section 3-3
 FX  40  40  N3  0  N3  0
40N

 F  36  40  V  0  V  4
Y 3 3 40N A 3m
40N
M3
N3
 M  40  x  3  36 x  M  0
3 3 36N x
c
V3
 M 3  4 x  120 N .m
Université de Sherbrooke, Génie civil
GCI 210 Résistance des matériaux

1.5
EFFORTS INTERNES DANS LE PLAN
EXEMPLE 2
Calculer les efforts dans la section a-a

D 1m 1m
60kN DX
1,5m
DY
A Ea B C 1,5 1,5m
a 1 1
1m 1m 1m 1m
BY BX

3 60kN
EX E B 106,7
C
ME 80
EY

 DCL 2: M A  3 BY   60  4   0  BY  80 kN 

 DCL1: M D    80  2   1,5 BX  0  BX  106, 7 kN 


F Y  DY  80  0  DY  80 kN 
F X  DX  106, 7  0  DX  106, 7 kN 

 DCL 2: F X  AX  106, 7  0  AX  106, 7 kN 


F Y  AY  80  60  0  AY  20 kN 

 DCL3: M E  M E   80  1   60  2   0  M E  40 kN .m
F X  E X  106, 7  0  E X  106, 7 kN 
F Y  EY  80  60  0  EY  20 kN 

Université de Sherbrooke, Génie civil


GCI 210 Résistance des matériaux

1.6
EFFORTS INTERNES AVEC CHARGES RÉPARTIES
Calculer les efforts internes dans les sections E et F.
30kN/m
w(x)= -5x
9kN/m
w(x)= -(9-2x)
C D
A B
3m E F 3m
6m 2,5m 4,5m
90kN 20,25kN
AX 4m 6m 3m

AY BY
22,5kN
6kN/m 9kN
15kN/m
ME MF
AX
NE NF 1m
AY 1m
VE VF 3m BY
3m

 M    4  90    20, 25 10   13 B
A Y 0  BY  43,3 kN 
 F  90  20, 25  A  0
Y Y  AY  67 kN 
F  A  0
X X  AX  0

 M    67  3   22,5  1  M
E E 0  M E  178,5 kN . m
 F  67  22,5  V  0
Y E  VE  44,5 kN 
F  N  0
X E  NE  0

 M   43,3  3   9  1  M
F F 0  M F  121 kN . m
 F  43,3  9  V  0
Y F  VF  34,3 kN 
 F  N  0
X F  NF  0
Université de Sherbrooke, Génie civil
GCI 210 Résistance des matériaux
1.7

1.2 CONTRAINTES
Contrainte : intensité des forces internes f x , f y , f z par unité de surface.
Types : contraintes normales  , contraintes tangentielles  .

Contraintes dans l’espace


y

f
sy
f z
tyx
tyz txy
x t
s sx
f tzy x
t
f tzx txz
f
y sz
f
z
t dans un plan
txy
perpendic ulaire à x t parallèle à y
Dans l’ espace , les 6 contraintes différentes sont :
 x ,  y ,  z , xy   yx , xz   zx , yz   zy

Contraintes dans le plan xy


y
sy
tyx
txy
sx dy sx positif négatif

txy o dx x
tyx sy c onvention de signe

Dans le plan xy , les 3 contraintes différentes sont :


 x ,  y , xy   yx
Université de Sherbrooke, Génie civil
GCI 210 Résistance des matériaux
1.8
1.3 DÉFORMATIONS

 DÉFORMATION LINÉAIRE (Variation des longueurs)


y xB
Lf xA uB
A Lo B
F uA Lf
A’ B’
xA’
Lo L
xB’
x

L f  Lo
L u u
   B A
Lo Lo Lo
 DÉFORMATION ANGULAIRE (Variation de l’angle droit)
y uB’
uB
B B’
g2
Dy
A’
g1 A
o
Dx vA’
vA
x
Les angles sont petits :
vA '  vA uB '  uB
  ( 1   2 )  tan  1  tan  2  
X Y

 DÉFORMATIONS EN UN POINT

1 1
Plan xy :  x ,  y ,  xy   yx
2 2
1 1 1
Espace :  x ,  y ,  z ,  xy ,  xz ,  yz
2 2 2

Université de Sherbrooke, Génie civil


GCI 210 Résistance des matériaux
1.9
1.4 COURBE CONTRAINTE – DÉFORMATION
PROPRIÉTÉS TYPIQUES DE QUELQUES MATÉRIAUX
s
s 450
450

350
300
E= 200000 Mpa
E= 75000MPa

ACIER aluminium
e
0,20 0,25
e 0,004 0,20

s
3MPa
-0,003 -0,0020
e
BÉTON

-40MPa

MATÉRIAUX  O ( MPa) E ( MPa )

Fibres de carbone 2000 à 3000 150 000 à 200 000


Fibres de verre 1000 à 2500 50 000
Acier trempé 700 à 1000 200 000
Titane 500 110 000
Acier de construction 350 200 000
Duraluminium (avion ) 350 75 000
Aluminium 70 70 000
Cuivre 55 110 000
Béton ( industriel )(comp.) -20 à –100 30 000
Bois de construction 10 à 20 10 000
Béton (tension ) 2à5 30 000

Université de Sherbrooke, Génie civil


GCI 210 Résistance des matériaux
1.10
COURBES CONRAINTE – DÉFORMATION IDÉALISÉES
Ductile : http://www.youtube.com/watch?v=ZGHKGc_FK8M
Fragile : http://www.youtube.com/watch?v=5JB643tw3XA

e
rigide - parfaite-
ment plastique
s

E E
e
élastique - parfaite-
ment plastique

s ET

E E

e
élastique avec
ec rouissage linéaire

Université de Sherbrooke, Génie civil


GCI 210 Résistance des matériaux

1.11
1.5 LOI DE HOOKE GÉNÉRALISÉE
1. Loi de Hooke uniaxiale
s t
s0
s tO
ad m
tadm
s E G
t
e g
g
e
Tension, compression, flexion torsion, cisaillement
  E E     G G     E 2 1   

2. Coefficient de Poisson
L/2
Y

L0Y
LOX L/2
Y

 X  LX LOX  LX   X LOX


 Y  LY LOY    X  LY    X LOY
 Z  LZ L0 Z    X  LZ    X LOZ

3. Facteur de sécurité ( FS )
Dans la méthode de calcul aux contraintes admissibles, les
contraintes admissibles ne doivent jamais être dépassées, soient :

 due aux ch arg es   adm   o FS  due aux ch arg es   adm   o FS

Valeurs typiques de FS :
Construction mécanique :1,6 à 2 génie civil :2 à 3

Acier de construction :
 o  350MPa ,   0,30, E  200 000MPa , G  77 000MPa

Université de Sherbrooke, Génie civil


GCI 210 Résistance des matériaux
1.12
LOI DE HOOKE GÉNÉRALISÉE
4. Matériau soumis à 3 contraintes normales
s sz
X Y Z

sx
X E  X E  X E sx
X
 Y E Y E  Y E
Y
 Z E  Z E Z E sz s
Z
1 1 1
 X  Y   Z  X   Y   Z    Y   X   Z    Z   X   Y  
E E E

5. Variation libre de température uniforme ( dilatation )


 X   Y   Z   T L   TL
 X  Y   Z  0  XY   XZ   YZ

6. Matériau soumis à des contraintes de cisaillement


(angle en radians)
 XY   XY G  XZ   XZ G  YZ   YZ G

7. Matériau soumis à 3 contraintes normales et une variation de


température
1
 X   X    Y   Z     T
E
1
 Y   Y    X   Z     T
E
1
 Z   Z    X   Y     T
E
E E T
X   X 1        Y   Z   
1   1  2  1  2 
E E T
Y   Y 1        X   Z   
1   1  2  1  2 
E E T
Z   Z 1        X   Y   
1   1  2  1  2 
Université de Sherbrooke, Génie civil
GCI 210 Résistance des matériaux
1.13
LOI DE HOOKE GÉNÉRALISÉE
EXEMPLE
Déterminer les dimensions finales de la plaque et du cercle avec les
données suivantes :
t  25mm , E  200GPa , T  50O ,   105 ,  0,30,
 X  140MPa ,  Z  80MPa ,  Y  0
y
Z

C
m
500m

X
A DO = 25
0m m
B X

D X
500m
m

Z Z

1
X  140  0,30  0  80    105   50   3, 2  104
3 
200  10
1
Y  0  0,30 140  80    105   50   5,9  104
3 
200  10
1
Z   80  0,30 140  0    105   50   11,1  104
3 
200  10
LX  LOX  LX  LOX 1   X   500 1  3, 2  104   500,16 mm
LZ  LOZ  LZ  LOZ 1   Z   500 1  11,1  104   499, 445 mm
t  to  t  to 1   Y   25 1  5,9  104   24,985 mm
LAB  DO  DX  DO 1   X   250 1  3, 2  104   250,08 mm
LCD  DO  DZ  DO 1   Z   250 1  11,1  104   249,722 mm

Université de Sherbrooke, Génie civil


GCI 210 Résistance des matériaux
1.14
LOI DE HOOKE GÉNÉRALISÉE
EXEMPLE

La plaque de 10 mm d’épaisseur est soumise à l’état de contraintes


 x  200MPa ,  y  75MPa,  xy  100MPa, T  25O .L’angle droit
ABC ,tel que AB et AC mesurent 50 mm , se déforme tel que :
Coefficient de poisson = 0,2
u A  0,05mm , v A  0,05mm , vB  0,15mm . Avec : E  200 GPa ,
G  83 GPa ,  0,2 et   12  106 , calculer :  x ,  y ,  xy , uB , vC et uC .
yv sy uC
txy
C vC
txy C
200mm g1 C’
100mm

sx sx
A B txy A’
vA g2
x B
u A vB
sy txy B’
uA uB
 Calcul de  X ,  Y et  XY
1 1
X   X    Y   Z    T   200  0, 2  75    12  106  25  0, 001375
3 
E 200  10
1 1
 Y   Y    X   Z    T   75  0, 2  200    12  106  25  0, 000275
3 
E 200  10
 XY   XY / G  100 83000  0, 001205

 Calcul deuB et vC
uB  LABX  u A   X LAB  u A   50  0,001375   0,05  0,11875 mm
vC  LACY  v A   Y LAC  v A   50  0,000275   0,05  0,06375 mm
 Calcul de uC
vB  v A
uC  u A   1  LAC avec :  1   XY   2   XY 
LAB
  0,15  0, 05  
uC  0, 05  50  0, 001205      0, 08975 mm
  50 

Université de Sherbrooke, Génie civil


GCI 210 Résistance des matériaux
1.15
EXERCICES
1.1 Tracer le DCL de la poutre ABCD et calculer les réactions aux appuis.
40 kN 10 kN/m

A D
2m 2m C 4m
B 1m
20 kN

Rép : RDH = 20 kN ; RDV = 20 kN ; RBV = 80 kN

1.2 Calculer les réactions aux appuis et la force dans BE.


D
20 kN/m 20 kN
1m
A
4m 2m C
B

4m

Rép : FBE = 63,6 kN ; Ay = - 5 kN ; Ax = - 25 kN ; Ey = 45 kN ; Ex = 45 kN

1.3 Tracer les DCL des poutres ABCD et DEF en indiquant la valeur des forces.
HG = câble, BG = tige, points B et D = rotules, point C = soudure.
40 kN

H G 20 kN/m
4m
B C 4m D 4m E
A F
4m 3m 6m
3 m 50 kN
50 kN
232 kN.m 2m

Rép : Ay = 42 kN ; By = 40 kN ; Bx = 30 kN; Cy = 50 kN ; Cx = 50 kN ; MC = - 18 kN.m


VD = 48 kN ; ND = 80 kN ; Ey = 100 kN ; Ex = 80 kN ; Fy = 8 kN.

Université de Sherbrooke, Génie civil


GCI 210 Résistance des matériaux
1.16
1.4 Calculer les forces et les contraintes dans les barres du treillis dont la section est
de 100 mm2. 40 kN

A
30 kN B

4m

D C
3m

Rép :
AB = DC = 0; AC = 50 kN (C) 500 MPa; AD = 40 kN (T) 400 MPa ; BC = 40 kN (C)

1.5 Déterminer les valeurs de N, V, M à la section a-a.


5400 N B
a
4,5 m
a

4,5 m 3m
A C

6m 6m 12 m

Rép : N = - 630 N ; V = 2160 N ; M = 8100 N.m

1.6 Calculer les efforts internes N, V, M, T à l’encastrement pour les 2 structures


suivantes et à la section E pour la structure a). y
y
50
a) b) z 1m
D
z 30 kN
2m
100 kN 1m
x
C 1m
0,5 m E
A x
0,5 m
50 kN B 0,5 m 25 kN 10 kN

Rép : ND = 0 ; VDy = 100 kN ; VDz = 50 kN Rép : Mz = -60kN.m ; Mx = 25 kN.m


;My = 15 kN.m TD = -100 kN.m ; MDy = -75 kN.m ; MDz = 150 kN.m

Université de Sherbrooke, Génie civil


GCI 210 Résistance des matériaux
1.17
2
1.7 À partir des données suivantes obtenues d’une barre de 100 mm de section
initiale et de 100 mm de longueur initiale, tracer la courbe contrainte-
déformation et calculer E et la contrainte à une déformation résiduelle de 0,2%.
Contrainte
40 80 120 160 200 280 320 340 360 380 400 420 440 460
(MPa)
Allong.
0,02 0,041 0,06 0,079 0,101 0,141 0,165 0,18 0,203 0,237 0,275 0,334 0,426 0,580
(mm)

Rép : E = 198 000 MPa ; o = 438 MPa.

1.8 Calculer les changements de dimensions d’une plaque d’acier dont les
dimensions initiales avant chargement sont de 400 mm en x, 250 mm en y et 30
mm en z. Le chargement est constitué d’une force de tension de 750 kN qui est
appliquée selon l’axe des x en même temps qu’une force de tension de 1440 kN
appliquée selon l’axe y. Acier : E = 200 GPa, = 0,3.

Rép : Lx = 0,128 mm ; Ly = 0,113 mm ; Lz = -0,0099 mm

1.9 Calculer les changements de dimensions d’une plaque rectangulaire de 300 mm


en x , 150 mm en y et d’épaisseur constante, soumise aux contraintes suivantes :
x = 250 MPa, y = -150 MPa, xy = 200 MPa. Les propriétés du matériau sont E
= 100 GPa, = 0,35 et G = 37 GPa.

Rép : Lx = 0,908 mm ; Ly = 0,356 mm ;  = 0,310°

Université de Sherbrooke, Génie civil