Vous êtes sur la page 1sur 4

WWW.FEB.

BE
>INFORFEB
La newsletter pour décideurs
[ 14 JANVIER 2010 – N° 2 ]

Les employeurs belges handicapés


face à la concurrence
salaires et son système social est caractérisé par sur nos pensions et d’une vision correcte de
des mécanismes automatiques de dépenses l’impact des mécanismes automatiques de
supérieurs à la croissance économique et qui dépenses que nous pourrons prendre conscien-
intensifient la pression fiscale et parafiscale. ce de l’urgence à apporter des changements
Quant aux facteurs indirects, le fait que la durables. Cette vision correcte des choses doit
Belgique compte toujours 60.000 emplois bien sûr être assortie de la détermination qui
vacants en dépit de la crise joue un rôle non s’impose.
négligeable. Par ailleurs, la Belgique connaît un
Aujourd’hui plus que jamais, les entrepreneurs des régimes de chômage les moins activateurs
Les entreprises sont confrontées
belges abordent la lutte concurrentielle qui les au monde et l’accumulation de systèmes de
à un environnement social et
oppose aux autres pays avec plusieurs handi- congé y complique l’organisation du travail.
caps de taille. Si rien ne change, ils seront de Chacun de ces facteurs entrave le fonctionne-
économique qui fait penser à
plus en plus souvent hors course et ne dispose- ment de nos entreprises. Et comme si la néces- une véritable épreuve de survie.
ront pas de la marge nécessaire pour créer des sité pour les entreprises de fournir des produits
emplois lorsque l’économie se normalisera. Or, et services de qualité sur leurs marchés respec- Un programme est nécessaire
sans la création d’emplois – et donc de revenus tifs afin de se distinguer n’était pas un défi suf- Il faut établir un programme visant à éliminer
– pour les citoyens, notre prospérité sera mise à fisant, elles sont confrontées à un nos handicaps et à renforcer plus avant les
mal. environnement social et économique qui fait points forts de notre système. À défaut, la
Des emplois ne peuvent être créés que si les penser à une véritable épreuve de survie. concertation interprofessionnelle de la fin de
entreprises belges devancent la concurrence Les chiffres et faits énumérés dans le Livret sta- cette année pourrait se heurter à d’importants
étrangère. Et, là aussi, il n’y a pas 36 solutions. tistique de la FEB sont certes très sombres. écueils et le risque est réel de voir le budget
De quelque façon qu’on l’aborde, un aspect Mais ils ont le grand mérite d’objectiver le fédéral du gouvernement Leterme II déraper. Si
essentiel de la compétitivité des entreprises débat. Ils contraignent – et leur poids augmente nous ne le faisons pas, nous aurons à chaque
consiste à réduire ou éviter les coûts, de manière à chaque publication – à abandonner les for- fois à subir les conséquences de la défaite de
directe ou indirecte. Le Livret statistique de la mules magiques simples en apparence et les nos entreprises sur le théâtre des opérations
FEB (www.feb.be) montre, sur la base de chiffres chimères qui ont récemment refait surface au internationales sur
et faits bruts, où le bât blesse à cet égard. profit d’une vision correcte. Car c’est seulement l’emploi, sur le pou-
Il y a tout d’abord les facteurs qui ont un en se basant sur une vision correcte des obs- voir d’achat, sur la
impact négatif direct sur les coûts. Ainsi, les tacles caractérisant notre marché du travail que prospérité de notre
coûts salariaux sont en moyenne 11% plus éle- nous pourrons intervenir structurellement en pays.
vés que chez nos voisins (Pays-Bas, France et vue de le préparer pour l’avenir. C’est seulement
Allemagne). De plus, la Belgique détient le aussi sur la base d’une vision correcte des PIETER TIMMERMANS, ADMINISTRATEUR-

record des charges sur les moyens et hauts conséquences du vieillissement de la population DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA FEB

A EPINGLER LE CHIFFRE DE LA SEMAINE


> NOUVEAUTÉS AU 1ER JANVIER 2010
Un déficit astronomique

20
• Sur le plan fiscal
Conséquence, parmi d’autres, de la crise :
• Sur le plan social notre pays devrait afficher un déficit specta-
• Sur le plan juridique culaire de 20 milliards EUR, soit 5,89% du

• Sur le plan économique MILLIARDS EUR PIB, pour l’exercice 2009. Il s’agit du déficit
le plus important depuis 1993. Le chemin
vers un équilibre budgétaire pour 2015 s’annonce long.
HEBDOMADAIRE — BUREAU DE DÉPÔT : SINT-NIKLAAS — P409959 www.feb.be > publications > chiffres et faits
[ INFOR FEB 2 — 14 JANVIER 2010 ]

Nouveautés au 1er janvier 2010


Diverses nouvelles mesures qui concernent les entreprises entrent en vigueur début 2010. Voici
un aperçu des plus importantes sur les plans fiscal, social, juridique et économique.

Sur le plan fiscal Gel des intérêts notionnels à 3,8% en s’appliquait pas pour les frais de carburant et
2010 et 2011 de financement. Depuis le 1er janvier 2010, la
Égalité de traitement des factures Pour les exercices d’imposition 2011 et 2012, déduction de 75% maximum s’applique aussi
papier et électroniques le taux des intérêts notionnels est bloqué à aux frais de carburant, et ce tant pour les per-
Désormais, les factures électroniques sont dans maximum 3,8%. Le tarif majoré pour les PME sonnes physiques que pour les sociétés.
une large mesure assimilées aux factures est maintenu (= gel à maximum 4,3%). En Associée à l’augmentation des accises sur les
papier. Les entreprises peuvent à présent déter- 2005, la décision avait explicitement été pri- carburants, cette mesure implique donc une
se de lier le taux de la déduction des intérêts double imposition.
notionnels à une donnée économique objecti-
ve et pertinente : l’obligation linéaire belge à Variabilisation plus poussée de la
10 ans (OLO). Le gel du tarif déroge à ce prin- déduction fiscale des véhicules de
cipe et constitue un signal extrêmement néga- société à l’impôt des sociétés en
tif au sujet de la stabilité du climat fonction des émissions de CO2
d’investissement en Belgique. Depuis le 1er avril 2007, la déductibilité des
frais de voiture dans l’impôt des sociétés est
Relèvement du seuil minimum pour la limitée en fonction des émissions de CO2 du
déduction des RDT véhicule (60% pour les plus polluants et 90%
La déduction de dividendes comme revenus pour les plus propres). Depuis le 1er janvier
définitivement taxés (RDT) requiert une partici- 2010, les normes d’émission ont été renfor-
pation de 10% au minimum ou un montant cées et les pourcentages de déduction revus à
d’au moins 1.200.000 EUR. Au 1 janvier er la baisse. Ainsi, les véhicules les plus polluants
2010, ce dernier montant a été porté à ne seront déductibles qu’à concurrence de
2.500.000 EUR. Dès lors, certaines entreprises 50%. En revanche, les voitures les plus propres
ne pourront plus garantir l’application du régi- (moins de 60 grammes de CO2 au kilomètre)
me des RDT pour l’ensemble ou une partie de seront déductibles à 100%, et ce pourcenta-
miner librement comment elles veulent échan- leurs actions. Ces entreprises risquent alors ge pourra même atteindre 120% pour les véhi-
ger leurs factures (par e-mail, avec une d’être exclues du marché des capitaux à risques. cules produisant zéro émission (par ex. voitures
signature électronique, EDI ou toute autre tech- électriques). Pour les personnes physiques, les
nique, ou encore sur papier), et ce tant pour ce Limitation de la déduction fiscale des frais de voiture sont toujours déductibles à
qui est de l’envoi, de la réception, du traitement frais de carburant à 75% 75%, quelles que soient les émissions de CO2.
et de l’archivage des factures. Étant donné que Cela fait longtemps que les frais de voiture ne
l’administration n’imposera plus de méthodes sont que partiellement déductibles fiscalement : Calcul de l’avantage de toute nature
pour garantir l’authenticité et l’intégrité d’une 75% à l’impôt des personnes physiques et pour un véhicule de société en
facture, les entreprises pourront opter pour la entre 50 et 120% à l’impôt des sociétés. Par fonction des émissions de CO2
méthode qui leur convient le mieux. contre, cette déductibilité restreinte ne L’avantage de toute nature imposable qui

ACTION FEB

> Le secrétaire d’État Olivier Lisbonne, Rudi Thomaes a souligné la nécessité Olivier Chastel,
secrétaire d’État
Chastel reçu à la FEB d’une approche fondamentalement différente à aux Affaires
européennes
Le 5 janvier dernier, Olivier Chastel, secrétaire l’avenir. La stratégie UE-2020, qui succédera
d’État aux Affaires européennes, a été reçu à la à celle de Lisbonne, doit pleinement mettre
FEB par Rudi Thomaes, administrateur délé- l’accent sur la croissance et l’emploi. Le bud-
gué, et le Département européen. 2010 sera get européen doit être réorienté dans ce sens.
une année très chargée sur le plan européen Une nouvelle vision des pays émergents est
pour notre pays. En effet, la Belgique assurera essentielle. Pour le reste, l’Europe doit évaluer sion a également porté sur un certain nombre
la présidence de l’UE au second semestre. Un la stratégie des États membres en matière de de dossiers concrets qui seront traités lors de la
échange de vues a eu lieu sur tous les grands vieillissement et exercer sur eux une pression présidence belge, ainsi que sur quelques mani-
défis pour les prochains mois. plus importante pour qu’ils s’attellent réelle- festations importantes qu’organisera la FEB.
En ce qui concerne la révision de la stratégie de ment aux réformes qui s’imposent. La discus- Michael Voordeckers – mv@vbo-feb.be
[ INFOR FEB 2 — 14 JANVIER 2010 ]
découle de la mise à disposition par Prépension et travail de nuit: pas de • Le secteur de la construction sera soumis à
l’employeur au travailleur d’un véhicule de revalorisation en 2010 l'enregistrement électronique des prestations
société sera désormais calculé sur la base des Vu le très faible pourcentage d’augmentation de travail des travailleurs sur un chantier – son
émissions de CO2 produites par ce véhicule. annuelle des salaires conventionnels entre sep- application concrète s'effectuera encore en
tembre 2008 et septembre 2009, les parte- concertation avec le secteur de la construction.
Entrée en vigueur de l’avenant à la naires sociaux réunis au CNT ont décidé de ne • La déclaration de chantier par les entrepre-
convention préventive de la double pas appliquer de coefficient de revalorisation neurs sur les chantiers de construction chan-
imposition belge-française concernant pour l’année 2010. ge (article 30bis de la loi ONSS): l'obligation
les travailleurs frontaliers Les indemnités complémentaires de prépen- de déclaration est revue et la sanction en cas
Le 17 décembre 2009, l’avenant à la conven- sion, le plafond brut de la rémunération de de déclaration erronée est levée.
tion préventive de la double imposition belgo- référence pour le calcul de la prépension • Une nouvelle amende administrative est
française concernant les travailleurs frontaliers (3.476,03 EUR/mois) et les indemnités com- introduite pour les travailleurs qui exercent,
est entré en vigueur. À cette même date, plémentaires pour prestations de nuit (126,64 en plus de leur activité principale en qualité
l’administration fiscale a publié une circulaire EUR/mois) ne seront donc pas adaptés en d'employé, d'indépendant ou de fonctionnaire,
présentant les nouvelles règles. Elle peut 2010 par rapport à 2009. Lors du calcul du une activité complémentaire rémunérée qui
être consultée sur www.feb.be > Dossiers > futur coefficient 2011, on tiendra cependant n'a pas été déclarée par DIMONA, pour autant
Fiscalité. compte de l’évolution des salaires convention- que cette non-déclaration soit intentionnelle et
nels au cours des deux dernières années. qu'un procès-verbal ait été dressé à l'encontre
TVA sur les services et récupération de de l'employeur.
la TVA étrangère Ajout d’un critère dans la législation
Le 1er janvier 2010, les règles de TVA relatives antidiscrimination Modifications en matière de congé
aux prestations de services transfrontalières, La loi du 30/12/2009 portant des dispositions parental
aux obligations administratives et à la récupé- diverses introduit le critère de la 'conviction • Un travailleur qui, dans le cadre du congé

ration de la TVA étrangère ont fondamentale- syndicale' dans la liste des critères protégés parental, choisit de diminuer temporairement

ment changé (= le fameux paquet TVA). Toute par la législation antidiscrimination. ses prestations de travail est désormais consi-

la documentation officielle peut être consultée L’insertion de ce critère a pour conséquence déré comme travailleur à temps partiel. En

sur www.feb.be > Dossiers > Fiscalité. d’interdire dans le cadre des relations du tra- vertu de l'article 11bis de la loi relative aux
vail toute discrimination directe ou indirecte contrats de travail, la modification de
fondée sur l’affiliation ou l’appartenance à une l'horaire de travail doit faire l'objet d'un
Baisse de la TVA à 12% dans l’horeca
organisation syndicale et sur les activités contrat écrit.
Depuis le 1er janvier 2010, le taux de TVA
menées dans le cadre d’une organisation • En vertu de l'arrêt de la Cour de Justice euro-
réduit de 12% s’applique aux services de res-
syndicale. péenne dans l'affaire Meerts, l'indemnité
taurant et de restauration, à l’exclusion de la
compensatoire de préavis d'un travailleur pre-
fourniture de boissons. Cette baisse de TVA
vaut non seulement pour les restaurants et Remboursement forfaitaire de frais nant un congé parental partiel n'est plus cal-

brasseries traditionnels, mais aussi pour les propres à l’employeur : renversement culée sur la base de la rémunération

restaurants d’entreprise. de la charge de la preuve réellement perçue, mais de la rémunération


La date du 1er janvier 2010 constitue un tour- qu'il aurait perçue s'il avait continué à tra-
nant en matière de frais propres à l’employeur. vailler à temps plein.
Sur le plan social De fait, en cas de contestation quant au carac- • Rien ne change pour les autres congés thé-
tère réel des frais à sa charge, l'employeur doit matiques, l'indemnité de préavis étant tou-
Renforcement de la réduction des désormais démontrer la réalité de ces frais au jours calculée sur la base de la rémunération
charges moyen de documents probants ou, quand cela à temps partiel.
Le renforcement des réductions de charges fis- n’est pas possible, par tout autre moyen de
cales obtenu par la FEB dans l'AIP 2009 – preuve admis par le droit commun, sauf le ser- Montants utiles aux employeurs
2010 (exonérations partielles du versement du ment. À défaut pour l’employeur de rapporter Depuis le 1er janvier 2010, le montant de cer-
précompte professionnel) se poursuit. Depuis cette preuve, les frais propres sont considérés taines prestations sociales et de certains seuils
le 1er janvier 2010, la correction salariale inter- par l’ONSS comme de la rémunération et sociaux est augmenté à la suite de modifica-
professionnelle (exonération partielle du pré- l’ONSS peut, sur proposition des services tions réglementaires et conventionnelles ou
compte professionnel pour tous les travailleurs d’inspection compétents qui ont auditionné d'adaptations annuelles. Deux modifications
qu'un employeur occupe) est passée de 0,75% l’employeur, effectuer d’office une déclaration sont reprises ci-dessous. L'intégralité des mon-
à 1% des salaires bruts, soit quatre fois plus supplémentaire, compte tenu de toutes les tants sociaux au 1er janvier 2010 est disponible
qu'avant. Quant au nombre d'heures supplé- informations utiles dont il dispose. sur notre site.
mentaires donnant droit à un avantage fiscal,
il a été porté des 100 premières aux 130 pre- Lutte contre la fraude sociale 1. Seuils de rémunération
mières heures supplémentaires par année civi- • Depuis le 1 janvier 2010, l'ONSS peut éga-
er
Depuis le 1er janvier 2010, les seuils de rému-
le. Le renforcement des réductions de charges lement tenir compte des Pro Justitia établis par nération fixés par la loi du 3 juillet 1978 rela-
fiscales pour les chercheurs (de 65% à 75%) les officiers de la Police judiciaire en matière tive aux contrats de travail ont été modifiés
et le travail de nuit et en équipes (de 10,7% à de non-respect des obligations DIMONA par suite à l'évolution des salaires conventionnels
15,6%) est déjà entré en vigueur en 2009. les employeurs. (M.B. du 9 décembre 2009). Pour ces modi-
[ INFOR FEB 2 — 14 JANVIER 2010 ]

obligé. Elle s’attaque également aux abus


Salaire mensuel net Partie du salaire susceptible Maximum cessible
en EUR d’être saisie ou cédée ou saisissable constatés et prévoit des sanctions proportion-
Jusqu’à 978 EUR - - nées aux manquements constatés dans le chef
de 978,01 à 1.050 EUR 20% 14,40 EUR des sociétés de gestion.
de 1.050,01 à 1.159 EUR 30% 32,70 EUR
Rémunération pour copie privée des
de 1.159,01 à 1.268 EUR 40% 43,60 EUR
auteurs
Au-delà de 1.268 EUR 100% 100% au-delà de 1.268 EUR
L’arrêté royal du 17 décembre 2009 relatif à
la rémunération pour copie privée des auteurs
fications, voir Infor n° 43 du 17 décembre relative à la diffusion de musique dans les
tient compte de l’évolution technologique et
2009. espaces exclusivement accessibles aux
élargit le champ d’application de la rémuné-
membres du personnel, tels que les ateliers,
ration pour copie privée à de nouveaux appa-
2. Montants saisissables ou cessibles du les bureaux ou les cantines. La FEB a,
reils et supports tels que MP3, MP4, clé USB,
salaire conjointement avec les autres organisations
carte mémoire et disque dur externe. Il pré-
Depuis le 1er janvier 2010, les montants ces- d’employeurs, élaboré un compromis en
voit une évaluation annuelle du marché et une
sibles ou saisissables du salaire se détaillent faveur d’une procédure de déclaration et de
étude du statut d’autres appareils, tels que
comme dans le tableau ci-dessus (arrêté royal perception simplifiée. Les tarifs, quant à eux,
console de jeux avec disque dur, DVD Blu-
du 3 décembre 2009, M.B. du 14 décembre ne font pas partie du compromis négocié.
ray. La rémunération pour copie privée est
2009)
basée sur un montant forfaitaire tenant comp-
Le montant forfaitaire de la majoration pour Pour plus d’information, voir le Briefing
en annexe et les FAQ sur www.feb.be. te du prix de vente moyen des appareils visés.
enfants à charge s'élève à 60 EUR.

Contrôle des sociétés de gestion des Sur le plan économique


Sur le plan juridique
droits
BELGACAP
Nouvelle déclaration relative à la dif- La loi du 10 décembre 2009 relative au sta-
Toute entreprise qui, dans le cadre d’un
fusion de musique dans les entreprises tut et au contrôle des sociétés de gestion des
contrat d’assurance crédit, se trouve confron-
À partir du 15 janvier 2010, la SABAM et la droits, qui a vu le jour après 10 ans, prévoit
tée à une réduction de limite de crédit ou ne
SIMIM (= les sociétés de gestion des droits des obligations légales dans le chef des socié-
bénéficie que d’un accord partiel de limite de
des auteurs et producteurs de musique) dif- tés de gestion afin d’accroître la transparen-
crédit peut avoir recours au dispositif BEL-
fuseront, sous le nom d’UNISONO, un mailing ce de leurs activités et en particulier de leur
GACAP pour obtenir un complément de cou-
adressé à toutes les entreprises belges. Ce comptabilité compte tenu de leur mission
verture. BELGACAP s’applique aux crédits
mailing les invite à procéder à une déclaration d’intérêt général et de leur rôle de partenaire
fournisseurs accordés par des entreprises
belges à des débiteurs de l'Espace écono-
mique européen. La mesure restera en vigueur

Ce mois-ci dans Forward, le magazine de la FEB jusqu’à la fin du mois de décembre 2010.

Cotisation fédérale sur l’électricité


• Transformer ou renoncer. La cotisation fédérale sur l’électricité rede-
Revirements stratégiques : des chefs vable par tous les consommateurs (ménages et
d'entreprises témoignent entreprises) sur leur consommation électrique

• M. Miller (Alstom) salue le retour du transport augmente de 56%: elle passe de 2,6194 à
en commun 4,0685 €/MWh. La dégressivité de cette coti-
• Etat du monde : nos 15 principaux clients en 2010 sation, applicable à partir d’une consomma-
tion de 20 MWh/an aux entreprises ayant des
• Compétitivité, emploi, énergie... 40 minutes
avec Yves Leterme accords environnementaux, est réduite de 5%
Graphisme et production : The Mailshop – tél. 03 771 12 30 – mail@themailshop.be

dans la majorité des cas. Le plafond pour les


• Spécial Voitures électriques
entreprises signataires consommant plus de
Plus d’info : www.feb.be (publications > Forward) 250.000 MWh/an passe de 200.000 EUR à
250.000 EUR.

FEB – Fédération des Entreprises de Belgique ASBL


rue Ravenstein 4 – 1000 Bruxelles – tél. 02 515 08 11 – fax 02 515 09 15
AGENDA

RÉDACTION : Anne Michiels – tél. 02 515 09 44 – am@vbo-feb.be


Thérèse Franckx – tél. 02 515 09 50 – tf@vbo-feb.be Plus d’infos
ÉDITEUR RESPONSABLE : Olivier Joris – rue du Wolvenberg 17 – 1180 Bruxelles
PUBLICATION MANAGER: Stefan Maes – tél. 02 515 08 43 – sm@vbo-feb.be > www.feb.be
: ADeMar bvba – tél. 03 448 07 57 – nele.brauers@ademaronline.com
ANNEXES PUBLICITAIRES

CHANGEMENTS D’ADRESSE : FEB – Service mailing – tél. 02 515 09 06 – fax 02 515 09 55 – mailing@vbo-feb.be > Manifestations
COPYRIGHT : Reproduction autorisée moyennant mention de la source

L’Infor est imprimé sur du papier issu de la gestion durable des forêts. La gestion durable des forêts tient compte de
l'écosystème forestier, respecte les aspects sociaux (droits des populations indigènes et des travailleurs forestiers*) et est
responsable d'un point de vue économique.