Vous êtes sur la page 1sur 3

Visite, le 26 octobre, des Archives Départementales de Périgueux

lieu de la mémoire périgourdine


Petite entrée en matière

En ce jour de la Thanksgiving, calme et attention sont les mots d'ordre, Les Archives
départementales de la ville de Périgueux ont ouvert leurs portes aux élèves de la première ESA afin
de découvrir en détail l'histoire de la presse périgourdine.
Au cours de deux heures riches et complètes, nous avons pu admirer les innombrables documents
du patrimoine périgourdin et les raisons qui poussent les gens à les observer minutieusement.

Petite visite guidée

L'histoire est une matière peu intéressante pour les jeunes et cela s'en ressent dès l'entrée dans la
salle de lecture. En effet, la moyenne d'âge est d'environ 65 ans, statistique qui met en évidence le
manque d'adolescents.
Ici, les personnes âgées, grâce à leurs loisirs, viennent dans l'espoir de découvrir leur généalogie.
Elles recherchent leurs ancêtres, ce qui peut durer d'une heure à une journée, pour reconstituer leur
arbre généalogique. Mais c'est en entrant dans les bureaux des archives que nous avons découvert le
lieu conservation des documents.
Délabrés, usés,détériorés, parfois troués, les documents se trouvaient en piteux état. Humidité,
manipulation, ou encore variations de température sont autant d'ennemis à la conservation de ces
parchemins, vieux de plusieurs siècles.
L'équipe de restauration des archives départementales a alors tout fait pour sauver ces documents au
prix de longues heures de travail. Il l'ont fait soit par un travail de restauration, soit au moyen de la
digitalisation des données ; il suffit alors d'avoir un ordinateur.

Une santé assurée pour l'avenir

Les archives manquent certes de la présence d'un public jeune, mais avec 3500 visites par an, les
Archives départementales de Périgueux ont encore de beaux jours devant elles.

Vimber Rémi

titre : trop long, mais informatif ( date + lieu )

accroche : oui. Pas très accrocheuse : Thanksgiving aucun rapport avec la visite

5W : Qui ? Oui, mais pas définit précisément il faut rajouter « Les élèves de 1° ESA du lycée jay
de Beaufort de Périgueux 24 »
Quoi ? Oui les archives départementales de Périgueux
Pourquoi ? Oui, mais ce n'était le but exact de la visite, le but était de découvrir tout le
système des archives.
Quand ? Pas précis, le jour de la Thanksgiving mais quelle année ?
Où ? Oui = Périgueux

angle : trop large : salle de lecture + conservation + restauration + digitalisation il faut s'axer sur un
domaine de la visite
chute : oui. Elle est bien.

Le titre est trop long. L'introduction manque d'une véritable accroche & les 5W ne sont pas définit
précisément. L'article est bien construit malgré quelques fautes: il faut définir plus précisément
l'angle & donc se concentrer sur un seul moment de la visite. L'idée de faire des sous-titres est
bonne elle permet au lecteur de se repérer plus facilement dans l'article. La chute est bonne
puisqu'elle permet une ouverture sur l'avenir des archives.

Correction de léa et salomé

Rémi corrige son article :

Visite, le 26 octobre, des Archives Départementales de Périgueux


lieu de la mémoire périgourdine
Petite entrée en matière

En ce jour de la Thanksgiving, calme et attention sont les mots d'ordre, Les Archives
départementales de la ville de Périgueux ont ouvert leurs portes aux élèves de la première ESA afin
de découvrir en détail l'histoire de la presse périgourdine.
Au cours de deux heures riches et complètes, nous avons pu admirer les innombrables documents
du patrimoine périgourdin et les raisons qui poussent les gens à les observer minutieusement.

Petite visite guidée

L'Histoire est une matière peu intéressante pour les jeunes et cela s'en ressent dès l'entrée dans la
salle de lecture. En effet, la moyenne d'âge est d'environ 65 ans, statistique qui met en évidence le
manque d'adolescents.
Ici, les personnes âgées, grâce à leurs loisirs, viennent dans l'espoir de découvrir leur généalogie.
Elles recherchent leurs ancêtres , ce qui peut durer d'une heure à une journée, pour reconstituer leur
arbre généalogique. Mais c'est en entrant dans les bureaux des archives que nous avons découvert le
lieu conservation des documents.
Délabrés, usés,détériorés, parfois troués, les documents se trouvaient en piteux état. Humidité,
manipulation, ou encore variations de température sont autant d'ennemis à la conservation de ces
parchemins, vieux de plusieurs siècles.
L'équipe de restauration des archives départementales a alors tout fait pour sauver ces documents au
prix de longues heures de travail. Il l'ont fait soit par un travail de restauration, soit au moyen de la
digitalisation des données ; il suffit alors d'avoir un ordinateur.

Une santé assurée pour l'avenir

Les archives manquent certes de la présence d'un public jeune, mais avec 3500 visites par an, les
Archives départementales de Périgueux ont encore de beaux jours devant elles.

Vimber Rémi

Titre : qui : manque


quoi : la visite et un lieu de mémoire
où : Aux archives départementales de Périgueux
quand : le 26 octobre
comment : par une visite

donc il manque un des 5 W

Introduction : qui : les élèves


quoi : découverte des archives mais surtout celle des documents et du public
où : Périgueux, au Archives départementales,
quand : jour de la Thanksgiving soit le 26 Octobre
comment : grâce à la visite

Développement : deux sujets : le public et les documents donc il n'y a pas d'angle précis,
Phrases courtes.
Donc un problème sur l'angle et donc sur le sujet à étudier.
Chute : il y a une chute mais il me semble qu'elle est peu accrocheuse et, dès le départ, je n'ai pas
choisi précisément le sujet sur lequel je devais travailler,

Centres d'intérêt liés