Vous êtes sur la page 1sur 12
 
Campagne de Solidarité envers la Grèce Déclarez-vous solidaires avec le peuple grec.
La Grèce est sur le bord d’un changement crucial. Les élections à venir posent pour le peuple grec – et plus largement pour l’Europe – l’opportunité d’une immense transformation. Le parti anti-austérité SYRIZA – et le mouvement populaire dans son ensemble – a une forte chance de victoire. Si ceci se réalisait, un nouveau gouvernement serait formé qui placerait la défense du peuple au cœur de son programme. Ce serait un gouvernement qui n’autoriserait plus l’assujettissement de la Grèce à la Troïka. Après plusieurs années de lutte le peuple pourrait bien faire confiance à la Gauche Radicale et voter pour un parti qui promet l’espoir et non pas la défaite. Si ceci se réalisait, au lieu d’appliquer l’austérité, le nouveau gouvernement nourrirait, habillerait et logerait les gens et créerait des emplois. Il rejetterait la dette. Si le peuple grec franchit ce pas, il aurait à renverser le courant contre l’austérité, non pas seulement en Grèce mais dans l’ensemble de l’Europe. Un tel vote historique ferait avancer les intérêts communs de tous les travailleur-se-s de l’Europe. Un nouveau gouvernement grec institué selon ces principes fera face à d’énormes difficultés. Les élites financières et politiques à travers l’Europe seraient gravement atteintes et ourdiraient aussitôt leur revanche. Elles essaieraient, par le chantage politique et économique, d’obliger le nouveau gouvernement de revenir sur le chemin de l’austérité. Nous n’avons pas de doute que le nouveau gouvernement ferait face à ces difficultés avec courage et détermination. Nous avons confiance qu’il résistera à cette pression. Mais la Grèce ne doit pas être laissée seule dans la lutte. Elle a besoin de solidarité pour défendre sa Démocratie et son peuple. Nous déclarons notre soutien au peuple de la Grèce dans sa lute. Leur lutte est notre lutte et nous sommes indissociables. Si un tel gouvernement était renversé, ce serait une défaite pour nous tous. Nous faisons appel à toutes les forces progressistes à travers l’Europe à se mobiliser pour défendre la Démocratie en Grèce. Défendez le choix démocratique du peuple de la Grèce ! Non à l’austérité ! Non à l’Europe néolibérale ! Londres, le 29 décembre 2014
 
Greece Solidarity Campaign Stand with the people of Greece
Greece stands on the brink of momentous change. The forthcoming general election presents huge, transformative opportunities to the people of Greece – and to Europe more widely. The anti-austerity party SYRIZA - and the movement and people as a whole – has a strong chance of victory. If this happens, a new government will be formed which will place the defence of the people at the heart of its programme. This will be a government that will no longer let Greece be subjected to the rule of the Troika. After many years of struggle the people may well place their confidence in the radical left and vote for a party that promises hope and not defeat. If they do, instead of austerity the new government will feed and clothe and house and create jobs. It will reject the debt. If they take this step, the Greek people will have started to turn the tide against austerity not just in Greece but throughout Europe as a whole. Such a historic vote would advance the common interests of all the working peoples of Europe. A new Greek government on this basis will face enormous difficulties. The financial and political elites across Europe would suffer a major blow and would immediately plot to take their revenge. They would try to force the new government by economic and political blackmail to return to the path of austerity. We have no doubt that the new government will face these difficulties with courage and determination. We have confidence that it will withstand this pressure. But Greece must not be left to struggle alone. It needs solidarity to defend its democracy and its people. We pledge our support for the people of Greece in their struggle. Their struggle is our struggle and we are indivisible. Were this government to be brought down it would be a defeat for us all. We call on all progressive forces across Europe to mobilise to defend democracy in Greece. Defend the democratic choice of the people of Greece! No to austerity! No to neo-liberal Europe! London, December 29. 2014
 
« Avec les Grecs : changer l’Europe - tous ensemble ! »
La possible victoire de Syriza aux prochaines élections en Grèce constitue un enjeu considérable pour toutes celles et tous ceux qui souhaitent que l’Europe change de chemin. Une telle victoire serait l’expression de l’exigence de dignité et de justice, de l’espoir. Les pressions et menaces exercées par les dirigeants de l’UE, la Troika et les milieux financiers cherchant à peser sur le mouvement social et le choix des électeurs grecs sont inadmissibles. Partout en Europe, nous allons défendre le droit du peuple grec de choisir librement, de rompre avec l’austérité, de dire non à la crise humanitaire qui sévit dans le pays, d’ouvrir la voie à une méthode radicalement différente, à une réorientation sociale et démocratique, à une perspective nouvelle pour la Grèce.  Alors que la plupart des forces politiques grecques ont choisi de courber l’échine devant la troïka, Alexis Tsipras et Syriza en ayant décidé de suivre la voie inverse ont su créer, en étroite coopération avec les nombreux mouvements sociaux, un large rassemblement, une dynamique qui pourrait devenir majoritaire. Ainsi est-il proposé d’affronter immédiatement la crise humanitaire, de restaurer les conventions collective et la législation du travail, d’instaurer un système fiscal juste, de démocratiser le système politique. Un futur gouvernement Syriza veut faire de la Grèce un interlocuteur crédible qui ouvrira les négociations en posant comme condition préalable la survie du pays et du peuple. Il veut engager le pays sur une voie nouvelle, loin de la corruption et du clientélisme, en faveur d’un nouveau type de développement dans l’intérêt général. Il proposera une conférence européenne sur la dette afin que l’annulation d’une partie de la dette et les modalités du remboursement de ce qui reste puissent permettre de relancer l’économie via un grand programme d’investissement public (qui ne devrait pas être comptabilisé par le Pacte de stabilité et de croissance), et la réponse aux besoins sociaux urgents. Il proposera au niveau européen un
“European New Deal” pour
le développement humain et la transition écologique. Partout en Europe, nous avons besoin de rompre avec la logique qui détruit le commun en Europe et favorise une influence dangereuse au nationalisme et populisme de droite, nous avons besoin d’un projet nouveau nommé développement solidaire, coopération, démocratie. Partout en Europe, nous considérons qu’avec un tel changement en Grèce ne se jouera pas seulement l’avenir du peuple grec. Une victoire de Syriza permettra de sortir la Grèce de la situation catastrophique actuelle, mais constituera aussi le début du changement en Europe. La rupture avec les politiques d’austérité menées par les institutions européennes et les gouvernements serait un signal, un espoir pour les peuples qui cherchent à redresser la tête. En même temps, si les urnes accordent à Syriza les responsabilités du pouvoir, le futur gouvernement grec aura besoin d’un soutien massif des peuples européens, contre toutes les pressions des marchés financiers et des forces politiques qui redoutent une rupture avec les cadres désuets de la mondialisation capitaliste.  Acteurs politiques et sociaux, syndicaux et associatifs, intellectuels, chercheurs, artistes, femmes et hommes de culture, nous n’acceptons pas les pressions qui veulent empêcher le peuple grec de choisir librement. Ceux qui exercent cette pression aujourd’hui sont co-responables de l’action de la Troika et des choix du gouvernement en place, de la pérennisation des structures de pouvoir à juste titre critiquées et souhaitent à tout prix poursuivre la néfaste ‘thérapie de choc’. C’est partout en Europe que nous nous allons prendre nos responsabilités, soutenir les forces qui luttent, modifier les rapports de force, mener la bataille des idées, rassembler toutes celles et tous ceux qui  veulent bâtir, avec le peuple grec, une Europe sociale, écologique, démocratique. Nous nous placerons aux côtés du peuple grec parce que son combat est le nôtre.  Je signe : Nom, Prénom…………………………………………..………………….Qualité ………………………………………………………………… Pays…………………………………………………………………….Adresse mail :………………………………………………………………… Contact : Elisabeth Gauthier - elgauthi@internatif.org
576648e32a3d8b82ca71961b7a986505