Vous êtes sur la page 1sur 14

23/12/2014

524­L’enseignementdelathermodynamiquechimiqueàl’Universitémarocaine:obstaclesetaxesd’amélioration

524­L’enseignementdelathermodynamique

chimiqueàl’Universitémarocaine:obstacleset

axesd’amélioration

TAMANISOUMIA

LaboratoiredechimiephysiquedesmatériauxUniversitéHassanII­MohammediaCasablancaMaroc

MOUTAABBIDMOHAMMED

LaboratoiredechimiephysiquedesmatériauxUniversitéHassanII­MohammediaCasablancaMaroc

RADIDMohamed

LaboratoiredechimiephysiquedesmatériauxUniversitéHassanII­MohammediaCasablancaMaroc

Motsclés:Enseignement­apprentissage,thermodynamique,difficultésd’apprentissage.

L’enseignementdelathermodynamiqueconstitueunesourcededifficultépourlamajoritédes

étudiantsaupremiercycleuniversitaireMarocain;celaestdud’unepartàlanaturedeladisciplineet

d’uneautrepartàl’absencepresquetotaledetoutenotionliéeàlathermodynamiquedans

l’enseignementsecondaire.L’objectifdecetravailestd’étudierlescausesdecesdifficultésetde

proposerdespistesd’améliorationdel'enseignementdelathermodynamiquechimiquepourfaireface

àcesdifficultés.Danscettevision,nousavonseffectuédansunepremièreétapeuneanalysedu

programmedelathermochimieenseignéedanslafacultédessciencesBenM’Sik.Parlasuite,nous

avonseffectuéuneenquêtequicontientdesquestionsferméesavecjustificationderéponsesauprès

desenseignantsetdesétudiantsdelafacultédesciencesBenM’Sik.Suiteàcetteétudediagnostique,

onnoteque:­lesobjectifsdescoursnesontpasdéfinis,­laméthodologiedel’enseignementesttrès

passiveetnefavorisepaslaparticipationdel’apprenantensituationd’écoute,­lesétudiants

rencontrentdesérieusesdifficultésàmaîtriserlesnotionsdebase,etjugentladisciplinerébarbative.

desaxesd’améliorationseraientpossiblesetpermettraientinéluctablementderésoudre

progressivementcetteproblématiquepourunenseignementactifplusefficaceeninsistantsur:­

l’améliorationducontenudesprogrammes;­l’améliorationdulangageutilisédansl’enseignement

delachimieengénéral;­l’orientationdel’enseignementdelachimieversunedémarche

expérimentale;

Introduction:

Beaucoupd’étudiantsontdesdifficultésaveclesidéesfondamentalesdelathermodynamique

23/12/2014

524­L’enseignementdelathermodynamiquechimiqueàl’Universitémarocaine:obstaclesetaxesd’amélioration

chimique(Banerjee(1995)).Malgrél’importancedelathermodynamiquecommefondementdela

chimie,plusieursétudiantsarriventàl’universitéavecdesconnaissancestrèslimitéesàcesujet(Ochs (1996)). Ilesttrèsfréquentd’entendredesétudiantsdire«cen’estpasdelachimie».Eneffet,le raisonnementdelathermodynamiquereposesurdesidéesdephysiqueetdemathématiquesplutôt quedelachimie;etencore, surlaphysiquemacroscopiqueetlesmathématiquespures(Wright

(1981));Sonenseignementsupposeainsi,uneconnaissancepréalabledemathématiquegénéraleetde

physique.Plusieurschercheursontétabliquelachimieestunsujetdifficilepourlesétudiantsàcause

ducaractèreabstraitdeplusieursconceptschimiques(Nakhleh(1992),CarterandBrickhouse(1989),

Andersonetal.(1999)),desméthodesd’enseignementetdulangagedifficiledelachimie.Toutesces

causespoussentlesétudiantsàdévelopperdesconceptionserronéescequiaattirél’attentiondes

chercheurs(Villani(1992),Skelly(1993),AyasandDemirbas,A.(1997)).Notrerechercheapour

objectifd’étudierlesdifficultésd’apprentissagedesétudiantsenthermochimieetdeproposerdes

axesd’améliorationdel’enseignementapprentissagedelathermochimieaucycleuniversitaireafinde

développerchezl’étudiantlacapacitéd’utiliserlesconceptsfondamentauxsupposésacquis,pour

expliquerquelquesphénomènesetprédired’autresàexploitercesconnaissancesdanslesautres

matièresetêtreapteàfairefaceauxproblèmesdelavieactivepouruneinsertionassuréedansle

domainedutravail.

I­Méthodologiedel’étudeetcaractéristiquesdel’échantillondel’enquête

L’étudeavisé enpremierlieulesenseignantsdelathermodynamiquechimiquedel’université

HassanIIMohammedia,ainsinousavonseffectuédesentretiensavecungroupede14enseignants

quiontréponduàhuitquestionsouvertesrépartiesentroiscatégories:Lesdifficultésdesétudiantsen thermodynamiquechimique;lescausesdecesdifficultésetlessolutionsproposées;unsecond

questionnairefutdistribuéauprèsde200étudiantsdelaFilièreSMCniveauS2(Semestre2)dela

FacultédesSciencesBenM’Sik,Cequestionnaireestconstituéde20questionsrépartiesenquatre

catégories:Lebilanpersonneldel’étudiant;lesdifficultésdelathermochimie;laméthode

d’enseignementdecettematièreetl’améliorationdelacompréhensiondesconceptsdela

thermochimiechezeux.

Untestd’évaluationenthermochimieaétéadresséàungrouped’étudiantdelafacultédessciences

BenM’sik(FSB)etàunautregrouped’étudiantdelafacultédesciencesettechniqueMohammedia

(FST).

2.Analysedesrésultats

2.1.Enquêteaveclesenseignants

2.1.1Lesdifficultésdesétudiantsenthermodynamiquechimique;

Lamajoritédesenseignantsaffirmentquelesobjectifsducoursdelathermochimiesontbiendéfinis,

14%d’euxn’ontpaspulesdéfiniretonnotequechacund’euxasespropresobjectifscependantla

moitiésecroisentsurl’applicationdesprincipesdelathermodynamiquedeplusuneconfusiondu

contenuducoursetsesobjectifsaétésoulevée.

Touten analysantledescriptifdefilièreSMC,ondégagequelescompétencesviséesdel’élémentde

lathermochimiesont:1erPrincipedelathermodynamique;2èmePrincipedelathermodynamiqueet

applicationsauxréactionschimiques.Pourles pré­requispédagogiquesrelatifàcetélémenton

trouvelemoduledechimiegénérale1(atomistiqueetliaisonchimique)

Celasignifiequelesobjectifsainsiquelespré­requisdecettematièrenesontpasbiendéfinimême

23/12/2014

524­L’enseignementdelathermodynamiquechimiqueàl’Universitémarocaine:obstaclesetaxesd’amélioration

dansledescriptifdefilière.

Laplupartdesdifficultésqu’ilsontrencontréeslorsdel’enseignementdecettematièresont:

1)Difficultésliéesauxétudiants:

Lesdifficultésliéesàlamaîtrisedesnotionsdebase:Leslacunesmathématiques ouautres;

Le niveaufaibleenlanguefrançaise;

L’absentéismedesétudiantsquientraînel’incapacitéàsuivrel’enchaînementdu cours;

lemanqued’intérêtdesétudiants.

2)Difficultésdetypeorganisationnel:

LamauvaiseplanificationdesheuresdesTD.

L’insuffisanceduvolumehoraireconsacréàlamatièrethermochimiecequi entraîneunmanqued’initiativeetd’intérêtdel’étudiant;

La redondancedesexercices;

3)Difficultésd’originedidactique:

Laconsidérationdesquantitésthermodynamiquescommedesvariations (indépendantsdelatransformation)etn’ontpasdesgrandeursabsolues;

Laconnaissancesuperficielledesloisetgrandeurs delathermodynamique.

L’absencedestravauxpratiquesàlafacultédessciencesBenM’sik;

L’insuffisanteapplicationdesconceptsdelathermochimie.

Lecoursdelathermochimieestlemêmepourtouteslesdisciplines.

Pourlesconceptsquelesétudiantsontdumalàcomprendresontgénéralement:

Laséparationdesconceptsdechaleuretdelatempérature;l’équilibrechimique,l’entropie, l’enthalpie,l’enthalpielibre,lanotiond’étatstandard,l’énergiedeliaison,l’énergiedeformation,la variance(surtoutlapseudovariance),lachaleuràvolumeconstant,lachaleuràpressionconstante,le potentielchimique,laréversibilitéet l’irréversibilité,laspontanéité,Lesfacteursintensifset extensifs,aussionnotedesdifficultésdecompréhensiondecertainesnotionsthermodynamique abstraites.Onciteraparmicesdernières:

L’évolutiondestransformationschimiquesobservéesauniveaumacroscopiquequiest

compliquéeàdécrire;

Lesgrandeursthermodynamiquessontdesvariationsetnondesgrandeursabsolues,

Lesconceptsdegrandeurspartiellescarlesétudiantsontl’habitudedetraitersouventdescasde

systèmesidéaux;

L’échangedelachaleur(chaleurlatente)quiseréalisesanschangementdetempérature…

23/12/2014

524­L’enseignementdelathermodynamiquechimiqueàl’Universitémarocaine:obstaclesetaxesd’amélioration

2.1.2Lescausesdecesdifficultés

Lesenseignantsproposentquecesdifficultéssoientgénéralementliéesauxpointssuivants:

Lalangued’enseignement

Lemanqued’effortdesétudiants;

Lasurchargeduprogrammeetlanoncohérenceentrelesmatières;

Laprésentationinadéquateducoursainsiqueladifficultédesexercices(exercices compliquésetmalformulés);

L’absencedeproblèmesconcretsàlafindeschapitres;

Leslacunesenmathématiqueélémentairechezlesétudiants;

Lanonspécialisationdesenseignantsintervenantsenthermodynamiquechimique;

Lemanquedematérieldestravauxpratiquesnécessairesàl’observationetl’application desconcepts(lesprincipes…).

2.1.3Lessolutionsproposées

LamajoritédesenseignantsinterrogésproposentuneprogrammationdesTPdansdesconditions

convenables(Effectifadéquat,matérielprécis,étudiantsquipréparentlesTPavantdevenir…)

égalementdesTPcoursenséancedecoursmagistraux.

Lesexpériencesproposéessont:

Lacalorimétriequipourraitêtreuneexpérienceintéressantepourdébuterlecoursdela thermochimie;

Uneréactionchimiquesimpleetobserverledégagementdechaleuroul’absorptionde chaleur;

Unecolorationoudécolorationd’unliquide(eau);c’estuneréactionqu’onpeutétudier enthermochimie.

Demêmepourlechangementdelaméthoded’enseignement,laplupartdeces

enseignantsla trouveefficacepourdévelopperl’apprentissagedecettematière et

proposent:

· Déduirelecoursàpartirdesexemples;

· Donnerdesexemplesconcretsàchaqueétapeoupartieducours;

· RéexpliquercertainespartiesducoursenséancedesTD;

23/12/2014

524­L’enseignementdelathermodynamiquechimiqueàl’Universitémarocaine:obstaclesetaxesd’amélioration

·

ProgrammerdesTICEenséancedecoursmagistraux.

·

Enmêmetempsilsprésententlesrecommandationssuivantes:

· Augmenterlenombred’heuresconsacréesàcecoursetauxTD;

· Simplifierlevocabulaireutilisédanslecours(donnerplusdedétails);

· Proposerdessupportspédagogiquesdiscutésentrelesenseignantsdelamatière;

· Simplifierlefasciculedecours;

· Eviterlaredondancedesexercices;

· Utiliserunlangagesimpleetdesréactionsfamilières,

· Eviterlescalculstropcompliqués,

· Accompagnerlepolycopiéducours pardesexercicesdeTDcorrigésd’unefaçon peudétaillée;

· Préciserlevocabulaireetlanomenclaturedesgrandeurs…Revoirlaformulationdes

exercicesenintégrantdessousquestionssinécessaire.

· Répartirleprogrammesurlestroisannéesducyclelicence,etlesdeuxansducycle

master;

· Enseignerlesmatièresscientifiquesausecondaireenlanguefrançais;

· Valoriserlamatièredelatraductionensecondaireetévaluerlesélèvessurcette matière dansl’examenrégionalounationaldubaccalauréat.

· ValoriserlaparticipationdesétudiantsauxséancesdeTDdanslanotefinaleafinde lesmotiver àfaireplusd’effort;

· Organiserdesformationscontinuesauxenseignantsnemaîtrisantpaslesconcepts

deladisciplineafindetransmettreunsavoircorrect;

· Débuterlecoursparunrappeldesoutilsmathématiquesindispensablesàlamatière

etéventuellementtesterlesétudiantssurcesrappels;

· Adapterlecoursdelathermochimieàchaquediscipline.

2.1.4CONCLUSION

Lesréponsesdesenseignantsproposentdemettreenplacelesactionsindiquéesci­dessus:

LaPrésentationducoursetTD:

· Commencerparunhistoriquedeladiscipline.

· Définirlesobjectifsducoursdelathermochimie,lescommuniqueràtousles

enseignantsdelamatière(Cours,TD,TP)ainsiqu’auxétudiants.

23/12/2014

524­L’enseignementdelathermodynamiquechimiqueàl’Universitémarocaine:obstaclesetaxesd’amélioration

· Concrétiserlecourspardesexemplesinspirésdelaréalitéetdesétudesdecas.

· Adapterlecoursàchaquediscipline.

· Détaillerlevocabulaireutilisédanslamatière.

· BienchoisirlesTD(desexercices:pertinents,clairs,nonrefaits,bienstructurésen

utilisantunfrançaissimple…).

· Proposerunsupportpédagogiquediscutéentrelesenseignantsdelamatière.

LaRecherched’uneméthodedidactiqueactive,motivanteorientéeversunenseignementen profondeur

· ProgrammerdesséancesdeTPdelathermochimie(matérielprécis)avecune

évaluationpratiquedecesTP.

· UtilisationdesTICE[Exemple:TPcoursenséancedecoursmagistraux(la simulation,lavidéo )Films,…].

· Déduirelecoursàpartirdesactivités.

Ø Laplanificationdesséancesdemiseàniveaupourlesétudiantssurlesnotionsmathématiques

etlesprésrequisliésàlathermochimieavantd’entamerlecours.

Ø LaMiseàniveaudesenseignantsintervenantssurlesconceptsdelathermochimie.

Ø Laréductiondel’effectifdesétudiants(Effectifconvenableencours,TDetTP).

2.2Questionnaireadresséauxétudiants

L’échantilloncomporte:

45,7%d’étudiantsdesexemasculinet54,3%desexeféminin.

85,4%desétudiantssontinscritsenpremièreannéeàlafacenannéescolaire2012­

2013,13,5%sontinscritsen2011­2012et3%en2010­1011.

2.2.1Bilanpersonneldel’étudiant:

Letableauci­joint,donnelesrésultatsdeshuitquestionsportantsurlescapacitésgénéralesdes

étudiants,uneéchelledequatrecatégoriesaétéadoptée:

«1:Excellente»,«2:Bonne»,«3:Moyenne»,«4:Insuffisante»

Capacité

1

2

3

4

Prendredesnotes

4%

8,6%

57,6%

29,8%

23/12/2014

524­L’enseignementdelathermodynamiquechimiqueàl’Universitémarocaine:obstaclesetaxesd’amélioration

Comprendrelefrançais

Rédigerenfrançais

Suivreunraisonnementmathématique

Exploiter vosconnaissancesmathématiquesen chimieouenphysique

Comprendrelecours

Comprendrelesintitulésdesexercices

Comprendrelescorrectionsdesexercices

5,5%

17,1% 51,3%

26,1%

5,6%

16,2% 51,5%

26,8%

7,7%

38,5% 43,6%

10,3%

4,1%

18,1% 53,9%

23,8%

3%

14,2% 57,4%

25,4%

2,1%

19,6% 54,5%

23,8%

9,1%

35,5% 42,6%

12,7%

Lepourcentageindiquéci­jointcorrespondauxdeuxcatégories«Excellent»,«Bonne».

Ilenressortque:

Ø Lacapacitélangagièrechezl’étudiantestfaible;onnoteunpourcentagede12,6%pourla

capacitédeprisedesnotes,22,6%àlacompréhensiondufrançaiset21,8%àlarédactionen

français.

Ø Concernantlacapacitémathématique,ontrouvequelesétudiantspeuventmoyennementsuivre

unraisonnementmathématique(46,2%),néanmoinsilsrencontrent desdifficultésàexploiter

leursconnaissancesmathématiquesenchimieouenphysique(22,2%).

Ø Cesdifficultésinfluencentnécessairementlescapacitésàcomprendrelecours(17,2%)età

comprendrelesintitulésdesexercices(21,7%)avecunecapacitémoyenneàcomprendrela

correctiondesexercices(44,6%)(Lesétudiantssesonthabituésàconsommerlesconnaissances).

Ø Letableauci­jointprésentelepourcentagedeprésenceaucoursetauxTD

Avez­vousassistéaucoursdela

thermodynamiquechimique

AvezvousassistéauxTD

Toujours

Souvent

Peuoupas

60,3%

29,1%

10,6%

71,4%

16,6%

12,1%

LetauxdeprésencedesétudiantsestplussignificatifenTD(71,4%)qu’encours(60,3%).Onnotera

aussique43,5%desétudiants préparentlesTD:24,5%desétudiantslisentlechapitre ducours

23/12/2014

524­L’enseignementdelathermodynamiquechimiqueàl’Universitémarocaine:obstaclesetaxesd’amélioration

correspondant,22%lisentlesquestionsdesexercicesproposés,15%essayentderésoudreles

exercicesproposéset13%fontdesexercicesdifférentsdeceuxproposés.

LanonpréparationdesTD,lerattachementuniqueauxexemplesd’exercicesproposésauxTDetla discontinuitédelacompréhensionducourscauséeparl’absentéisme, démontrelemanqued’effort fourniparl’étudiantpourlarecherchedel’informationetsadépendancetotaleàcequiestdonnéen coursetauxTD.

2.2.2Lesdifficultésdelathermochimie

Ø Onsoulèveque70,9%desétudiantsneconnaissentpaslesobjectifsducours,83,9%

méconnaissentl’intérêtpratiquedelathermochimie,72,3%affirmentquelecoursesttropabstrait

et62,6%ignorentlesprésrequisnécessairespourlacompréhensiondecettematière.

Fautedeclarificationdesobjectifsducours,lesapprenantssontamenésàdevinercequ’onattend

d’euxoutoutsimplementàréduirel’apprentissageàlamémorisationdescontenus.Ilenestde

mêmepourl’intérêtpratiqueducours,l’apprenantestdémotivépoursuivrecettematière.Quand

auxprés­requis,ilfautlesbiensdéfiniretlescommuniquerauxétudiantspourqu’ilspuissentse

rattraperàtempsavantd’entamerlecours.

Ø Concernantlesdifficultés rencontréesparlesétudiantsenthermochimie,onnoteenpremier

lieulalangued’enseignement(68%desétudiantsinterrogés),puisleprogrammetropchargé,

l’insuffisancedutempsdesexercicesetlaméthoded’enseignementencoursetenTD(àpeuprès

52%)ensuiteleproblèmedelacomplexitédesnotionsenelles­mêmes,lemanquedesprèsrequis

etleslacunesmathématiques(39%)etendernierlieul’insuffisancedutempsducours(28%).

Ø Enplusdesquestionsposéesprécédemment,nousavonsdemandéauxétudiantsdeclasser

quelquesnotionsparordrededifficultécroissanteenlesnumérotantde1à10(1pourlaplus

facile,10pourlaplusdifficile).Aprèsdépouillementdesquestionnaires,nousavonsdonnéà

chaquenotiondespointsdedifficulté(de1pourlenuméro1jusqu’à10pourlenuméro10)puis

onacalculéletotaldespointsobtenupourchaquenotion,lerésultatestprésentédansletableau

ci­dessous:

Notion

Pointsdedifficulté

Spontanéité

1354

Entropie

1349

Transformationirréversible

1119

Etatstandard

1118

Changementdephase

1027

23/12/2014

524­L’enseignementdelathermodynamiquechimiqueàl’Universitémarocaine:obstaclesetaxesd’amélioration

Enthalpie

914

Chaleur

817

Température

799

Ilressortdececlassementquelaspontanéitéetl’entropiesontlesnotionslesplusdifficilesà

assimilerparlesétudiants,suiviesdelatransformationirréversibleetl’étatstandard.

2.2.3Laméthodedel’enseignement

Etatdel’infrastructure,dumatérieldidactique,effectifs,emploidutemps…

Cettequestionapourbutdenouséclairersurlesconditionsdanslesquellesl’enseignementest dispenséet nouspermetdechercherquelsseraientleséventuelsproblèmesàrésoudre,lesrésultats soulevéssontenregistrésdansletableauci­dessous.

Pensezvousquelesconditionsmatérielles,dans

Plutôt

lesquellesvousavezétudié,aidentàunbon

Oui

oui

Plutôtnon Non

enseignement?

Salle,Equipement

10,1%

16,7%

27,3%

45,5%

Effectifs

9,1%

19,2%

23,2%

48,5%

Horaires

10,6%

29,3%

29,3%

30,8%

Laplupartdesétudiantsaffirmentqueleslocaux,leséquipements,l’effectifetl’horairen’aidentpas

aubondéroulementdel’apprentissage.

2.2.4Organisationdel’enseignement

52,5%desétudiantstrouventlerythmedel’enseignementtroprapide,32,3%letrouvent

adaptéet15,2%letrouventtroplent.

52,6%desétudiantsjugentqu’ilyaunenchaînementlogiquedescoursetdesTD.

72,6%desétudiantsjugentquel’enseignantdecoursmagistralestsuffisammentpréparé,

63,5%affirmentqu’ilestbienorganisé,64,9%notentsonaisanceàbiensefairecomprendre,

23/12/2014

524­L’enseignementdelathermodynamiquechimiqueàl’Universitémarocaine:obstaclesetaxesd’amélioration

et56,4%soulignentsadisponibilité(rencontres,réponsesauxquestions).

41,2%desétudiantsjugentquel’enseignantdesTDestsuffisammentpréparé,bien

organisé,auneaisanceàbiensefairecomprendreet54,1%aperçoiventqu’ilestsuffisamment

disponible(Rencontres,réponsesauxquestions).

Enfin,78,5%desétudiantsjugentquelaméthodedel’enseignementdelathermochimieestnon

motivante.

2.2.5Améliorationdelacompréhensiondeconceptsdelathermochimiechezl’étudiant

Ledernierpointduquestionnaireviseàdéterminerleséventuellesaméliorationsdel’enseignement selon lesétudiants.

L’analysedesrésultatsmontrequelesparamètressuivantscontribuerontàuneaméliorationde

niveaudesétudiantsselonl’ordrecroissantsubséquent:

Lechangementdelaméthoded’enseignementparuneautreplusactive(79,5%), laprogrammation

desséancesdeTP(67%),l’intégrationdesTIC(64%),ledéveloppementducôtépratique(59%),

l’intégrationdesactivitésetdesexercicesinspirésdelaviecourante,laplanificationdesséancesde miseàniveauconcernantlesnotionsmathématiquesetlesprésrequisliéesàlathermochimieavant

d’entamerlecours,l’organisationdesortiesindustrielles(àpeuprésde50%),enfinl’augmentationdu

volumehoraireconsacréàcetélémentetlaréductiondesoncontenu

(37%).

2.2.6CONCLUSION

Ilparaîtàtraverslesréponsesdesétudiantsquelesdifficultésrencontréesenthermodynamique

chimiquesontsouventlaconséquencedesparamètressuivants:

Lafaiblecapacitélangagièrechezl’étudiant;

Leproblèmed’exploitationdesconnaissancesmathématiquesenchimiechezl’étudiant;

L’absencedesétudiantsauxséancesdecoursetdeTD;

Lemanqued’initiativeconcernantlarecherchedesavoir.

L’aspectabstraitducours;

Ladéfaillanceauniveaudelacommunicationdesobjectifsetdesprésrequisducoursaux étudiants;

L’insuffisancedutempsconsacréauxexercicesetleprogrammechargé;

Lanonconventualitédesconditionsd’enseignement(Salles,équipements,effectif,

horaire );

L’incompétencescientifiqueetpédagogiquedecertainsenseignantsdeTD;

23/12/2014

524­L’enseignementdelathermodynamiquechimiqueàl’Universitémarocaine:obstaclesetaxesd’amélioration

Laméthoded’enseignementquin’estpasmotivanteetn’aidepasàunbonapprentissage.

Lesétudiantssontnéanmoinsconscientsdeleursdifficultésetproposentpouraméliorerleursniveaux

lessolutionssuivantes:

Lechangementdelaméthoded’enseignement.

LaprogrammationdesséancesdeTP.

L’intégrationdesTIC.

Ledéveloppementducotépratique.

L’intégrationdesactivitésetdesexercicessoulevésdelaviecourante.

Laplanificationdesséancesdemiseàniveauauxétudiantssurlesnotionsmathématiques etlesprésrequisliéesàlathermochimieavantd’entamerlecours.

L’organisationdesortiesindustrielle.

L’analysedessujetsdesépreuvesdelathermochimieainsiquelesTDproposésàlafacultédes sciencesBenM’Sik,discernequel’évaluationformativeoucertificativenégligelabonnemaîtrisedes conceptsdelathermochimieparl’apprenant.Toutefois«Lanaturedesépreuvesconditionnelafaçon d’apprendre.Silesépreuvescontrôlentlesconnaissancesl’apprenantorientesonapprentissageversla mémorisation.Al’inverse,lorsquelesépreuvesexigentanalyse,raisonnement,synthèse,résolutionde problèmes,lesapprenantschangentleurmanièred’apprendreenvuededéveloppercescapacitéset

d’êtreaussibienpréparésquepossibleàcetyped’épreuves»(HAROUCHI(2010)).

2.3Testcomparatifd’évaluationentrelesétudiantsdelaFSBetFST:

Pourtesterlesplusvaluesdel’usagedesTP,l’effectifdesétudiantsetleurniveaudedépartdans l’apprentissagedelathermochimie,nousavonssoumisdeuxgroupesd’étudiantsdelaFilièreSMPC

quiontsuivilecoursdelathermochimieenS2aumêmetestd’évaluation,lepremiergroupe

comporte152étudiantsdelafacultédessciencesBenM’sik(FSB)(Facultéàaccèslibre)etle

deuxièmegroupeestconstituéde45étudiantsdelafacultédesciencesettechniquesMohammedia

(FST)(Facultéàaccèslimité).

Nousprésentonsci­jointlesrésultatscomparatifsdutestd’évaluationdeconnaissances.

Lesétudiantsde

laFSB

Résultatsdutestd’évaluation

LesétudiantsdelaFST

40%

Notessupérieuresà10

18,42%

(24%ayantunenote≥à

14/20)

23/12/2014

524­L’enseignementdelathermodynamiquechimiqueàl’Universitémarocaine:obstaclesetaxesd’amélioration

Notede0

41,45%

8.9%

Capacitéd’écrireuneréactiondecombustionetde

   

calculersavariationd'enthalpie

21%

91.11%

Capacitéd’établirlecycledeliaison etdecalculer l'énergiedeliaison

3.95%

35.55%

Lesrésultatsobtenusparlesétudiantsautestd’évaluationmontrentunenettesuprématiedesétudiants

delaFSTsurlesétudiantsdelaFSB,cequivisualisel’impactdesconditionsd’apprentissageetle

niveaudedépartdesétudiantssurlaqualitédesapprentissages;cerésultatcorroborecequiest

soulevéauparavant.

CONCLUSIONGENERALE

Pourconclure,ilestévidentquecetteétudenousapermisdedécelerefficacementlesdifficultés rencontréesparlesétudiantsàcomprendreetassimilerlamatièrethermochimie,lescausesdeces difficultésainsiquelesactionsàmettreenplacepourdépassercesproblèmes.Onrésumeraces dernièresenquatrepoints principauxpoints:

Ø Orienter,accompagneretsoutenirlesétudiants,surtoutqu’ilssontenpremièreannée

universitaire,ayantdeniveauxdifférents,desspécialitésdifférentesavecdeslacunesetsans

projetprofessionnel.

Ø BienprésenterlecontenuducoursetdesTD(l’historique,lesprèsrequis,lesobjectifsdu

cours,lespratiques,desexercicesbiensélectionnésavecunstyled’écrituretropsimple…)qui

doitêtreadaptéeàchaquedisciplineetorientéversunedémarcheexpérimentale.

Ø Adopteruneméthodedidactiqueactive(intégrationdesTIC[TPsimulé,vidéos,films

industriels….],desactivités,dessortiesindustrielles,desrapportsderecherche…)orientéversun

enseignementenprofondeurquivarassurerl’étudiantsurlechoixdeladisciplineetlui permet dedéployerlesensdecréativitéetd’autonomiechezl’étudiant.

Ø Changerlesystèmedesépreuves,ainsiilfautremplacerlesépreuvesclassiquesparcelles

objectivesévaluantnonseulementlamémorisationetlacompréhensionmaisaussilacapacité

d’analyse,desynthèse,derésolutiondeproblèmesréelsetdelaprisededécision(lataxonomiede

bloom),d'ailleurscescompétencesdoiventêtredéfiniesdansledescriptifdelafilière.

Néanmoins,celanepeutêtreréaliséqu’enprésenced’unstaffd’enseignants(coursetTD)spécialisé ouforméenthermochimieetenpédagogie,possédantlesmoyensnécessaires dansdesconditions précises(unvolumehorairesuffisant,uneffectifdesétudiantsconvenable,leséquipements nécessaires,etdeslocauxadéquats… )pourarriverauxobjectifsengagés,assurantainsiunebonne insertiondecesétudiantsauseindelasociétéenapportantleursproprescontributionsau développementéconomique,socialetcultureldupays.

23/12/2014

:Références

524­L’enseignementdelathermodynamiquechimiqueàl’Universitémarocaine:obstaclesetaxesd’amélioration

­ Anderson,T.R.,Crossley,L.G.andGrayson,D.J.(1999)Biochemistry

Students’DifficultieswiththeConceptofSpontaneityofRedoxReactions.InKuiper,J.(Ed)

Proceedingsofthe7thAnnualSAARMSEConference,pp.33­36.Harare,Zimbabwe.

­ Ayas,A.andDemirbas,A.(1997)TurkishSecondaryStudents’Conceptionsof

IntroductoryChemistryConcepts,JournalofChemicalEducation,74(5),518­521.

­ Banerjee,A.C.(1995)TeachingChemicalEquilibriumandThermodynamicsin

UndergraduateGeneralChemistryClasses,JournalofChemicalEducation,72(10),879­881.

­ Carter,C.S.andBrickhouse,M.W.(1989)WhatMakesChemistryDifficult?

AlternatePerceptions,JournalofChemicalEducation,66(3),223­225.

­ HAROUCHI,A.(2010) Pourunenseignementefficace:l’approcheparcompétences. EditionsLeFennek.

­ Nakhleh,M.B.(1992).Whysomestudentsdon’tlearnchemistry.JournalofChemical

Education.Vol.69,(3),191­196.

­ Ochs,R.S.(1996)ThermodynamicsandSpontaneity,JournalofChemical

Education,73(10),pp952­954.

­ Skelly,K.M.(1993)TheDevelopmentandValidationofaCategorizationof

SourcesofMisconceptionsinChemistry.InNovak,J.D.(Ed),TheProceedingsoftheThird InternationalSeminaronMisconceptionsandEducationalStrategiesinScienceandMathematics,

pp.1496­1535.CornellUniversity,Ithaca,NY.

­ Villani,A.(1992)ConceptualChangeinScienceandScienceEducation,

ScienceEducation,76(2),223­237.

­ Wright,P.G.(1981)Contrel’enseignementdelathermodynamiqueaulycée.

In Cartmell,E.Eds,Tendancesnouvellesdel’enseignementdelachimie.ParisUnescovolumeV,

222­225.

23/12/2014

524­L’enseignementdelathermodynamiquechimiqueàl’Universitémarocaine:obstaclesetaxesd’amélioration

Fichierattaché Taille

99.5Ko