Les Questions Qui Peuvent Tomber Au Bac en EC1

Recensements des sujets d’EC1 pouvant tomber au baccalauréat

Un collègue DE ses a recensé les sujets possibles d’EC1 au baccalauréat , rédigez les
EC1 qui correspondent à votre pearltrees
SCIENCE ECONOMIQUE
QUESTION 1 Quelles sont les sources de la croissance économique ?
Notions de première : facteurs de production, production marchande /non marchande, valeur
ajoutée, productivité, institutions, droits de propriété, externalités.
PIB – IDH – INVESTISSEMENT – PROGRES TECHNIQUE – CROISSANCE
ENDOGENE – PRODUCTIVITE GLOBALE DES FACTEURS – FACTEUR TRAVAIL –
FACTEUR CAPITAL
-Vous montrerez l’intérêt et les limites du PIB.
-Vous comparerez l’IDH avec le PIB.
-Qu’apporte l’investissement à la croissance économique ?
-Qu’est-ce que la croissance endogène ?
-Montrez que la productivité globale des facteurs peut permettre de mesurer le progrès technique.
-Proposez une présentation simple de la fonction de production.
-Quels sont les différents facteurs de production ?
-Quel rôle les institutions et les droits de propriété peuvent-ils avoir dans le processus de croissance
économique ?
QUESTION 2 Comment expliquer l'instabilité de la croissance ?
Notions de première : inflation, chômage, demande globale.
FLUCTUATIONS ECONOMIQUES – CRISE ECONOMIQUE – DESINFLATION –
DEPRESSION – DEFLATION
-Vous distinguerez les chocs d’offre des chocs de demande.
-Quelles sont les phases principales du cycle du crédit ?
-Quelles sont les conséquences économiques et sociales de la déflation ?
- Distinguer déflation et désinflation.
- Distinguer crise et dépression
- Quel est le rôle du cycle du crédit dans les fluctuations ?
- Quelles conséquences la déflation peut-elle avoir sur le chômage de masse ?
QUESTION 3 Quels sont les fondements du commerce international et de
l'internationalisation de la production ?
Notions de première : gains à l'échange.
1

AVANTAGE COMPARATIF – DOTATION FACTORIELLE – LIBRE-ECHANGE –
PROTECTIONNISME – COMMERCE INTRA-FIRME – COMPETITIVITE-PRIX ET
HORS-PRIX – DELOCALISATION – EXTERNALISATION – FIRMES
MULTINATIONALES – SPECIALISATION
-Vous distinguerez le libre-échange du protectionnisme.
-Quels sont les fondements du libre-échange ?
-Quels sont les avantages et inconvénients des échanges internationaux pour les producteurs ?
-Quels sont les avantages et inconvénients des échanges internationaux pour les consommateurs ?
-Quelles sont les limites du libre-échange ?
-Quels sont les fondements des politiques protectionnistes ?
-Quels sont les risques des politiques protectionnistes ?
-Comment la théorie économique analyse-t-elle les échanges internationaux (quels en sont les
déterminants) ?
-Vous distinguerez l’internationalisation des échanges de la mondialisation de la production.
-Vous distinguerez les différentes formes de compétitivité.
-Distinguez compétitivité-prix et compétitivité hors prix. (Afrique 2013)
-Montrez que la différenciation des produits peut être à l’origine d’une compétitivité hors prix (sujet
0)
-En quoi les stratégies de localisation des firmes peuvent être à l’origine d’une compétitivité-prix ?
-Quels sont les principaux déterminants de la division internationale du travail ?
- Quels sont les effets d'une variation des taux de change sur l'économie des pays concernés ?
QUESTION 4 Quelle est la place de l'Union européenne dans l'économie globale ?
Notions de première : banque centrale, politique budgétaire, politique monétaire, politique
conjoncturelle.
EURO – UEM
-En quoi l’Europe est-elle une forme originale d’intégration de l’économie ?
-Quels sont les avantages attendus d’une union monétaire ?
-Montrez que l'union monétaire renforce les interdépendances entre les politiques macroéconomiques des Etats membres.
-Pourquoi la coordination des politiques économiques dans l’Union Européenne est-elle difficile ?
QUESTION 5 La croissance économique est-elle compatible avec la préservation de
l'environnement ?
Notions de première : externalités, droits de propriété, offre et demande, défaillance du marché.
CAPITAL NATUREL – PHYSIQUE – HUMAIN ET INSTITUTIONNEL – BIENS
COMMUNS – SOUTENABILITE – REGLEMENTATION – TAXATION – MARCHE DES
QUOTAS D'EMISSION (de GES)
- Qu'est-ce que le développement durable ?
-Montrez que le PIB ne permet pas d’évaluer la soutenabilité de la croissance (Pondichéry 2013)
-Montrez que le développement et le bien-être ne se résument pas à la croissance économique.
-Quels sont les quatre types de capital nécessaires au bien-être des populations ?
-Comment évaluer la soutenabilité de la croissance et du développement ?
-Evoquez deux à trois limites écologiques auxquelles se heurte la croissance économique.
2

-Pourquoi est-il nécessaire de gérer les biens communs ?
-Présentez les trois types d'instruments d'une politique climatique (Am. du Nord 2013)
-Décrivez brièvement le fonctionnement du marché de quotas d’émission.
-Quels sont les avantages et inconvénients de la réglementation en tant qu’instrument de la politique
climatique.
-Quels sont les avantages et inconvénients de la taxation en tant qu’instrument de la politique
climatique.
-Quels sont les avantages et inconvénients d’un marché de quotas d’émission ?
- Montrez que ces 3 types d'instruments sont complémentaires.
SOCIOLOGIE
QUESTION 6 Comment analyser la structure sociale ?
Notions de première : groupe social, salaire, revenu, profit, revenus de transfert.
INEGALITES ECONOMIQUES – INEGALITES SOCIALES – CLASSES SOCIALES –
GROUPES DE STATUT – CATEGORIES SOCIOPROFESSIONNELLES
-Montrez que les inégalités économiques et sociales peuvent se cumuler (Liban 2013)
-Mettez en évidence le caractère multiforme des inégalités économiques et sociales.
-Vous présenterez deux facteurs à l’origine des inégalités sociales.
-Vous distinguerez les inégalités économiques des inégalités sociales.
- Montrez à partir d'un exemple comment les inégalités économiques peuvent être à l'origine
d'inégalités sociales. (Polynésie 2013)
-Qu’est-ce qui distingue l’approche des classes sociales chez Marx et Weber ? (sujet 0)
-Présentez deux prolongements contemporains des théories traditionnelles des classes sociales.
- La théorie des classes sociales est-elle toujours pertinentes pour rendre compte de la dynamique
de la structuration sociale ?
-Que sont les Catégories SocioProfessionnelles ?
-Vous présenterez deux critères de différenciation sociale propres aux sociétés post-industrielles.
-Présentez au moins deux facteurs qui contribuent à brouiller les frontières de classes.
QUESTION 7 Comment rendre compte de la mobilité sociale ?
Notions de première : groupe d'appartenance, groupe de référence, socialisation anticipatrice,
capital social.
MOBILITE INTERGENERATIONNELLE/INTRAGENERATIONNELLE – MOBILITE
OBSERVEE – FLUIDITE SOCIALE – DECLASSEMENT – CAPITAL CULTUREL –
PARADOXE D'ANDERSON
-Quelles sont les différentes formes de mobilité sociale ? (intragénérationnelle – intergénérationnelle
– géographique et professionnelle)
-Vous montrerez l’intérêt et les limites des tables de mobilité sociale.
- Distinguez la mobilité relative (fluidité sociale) et la mobilité absolue (mobilité observée).
- Dans quels sens peuvent s'exercer les flux de mobilité ? (mobilité verticale (ascendante et
descendante) et mobilité horizontale)
-Quel rôle l'évolution de la structure socioprofessionnelle joue-t-elle dans la mobilité sociale ?
- Quels sont les déterminants de la mobilité sociale ?
3

- Quels sont les déterminants de la reproduction sociale ?
- Quel est le rôle de l'école/de la famille/de l'évolution de la structure sociale sur la reproduction
sociale/la mobilité sociale ?
-Comment le capital culturel favorise-t-il la reproduction sociale ?
-Vous montrerez en quoi consiste le déclassement scolaire et social.
-Montrez que le paradoxe d'Anderson peut mettre en évidence une forme de déclassement (Am. du
Nord 2013)
QUESTION 8 - Quels liens sociaux dans des sociétés où s'affirme le primat de l'individu ?
Notions de première : socialisation, sociabilité, anomie, désaffiliation, disqualification, réseaux
sociaux.
SOLIDARITE MECANIQUE – SOLIDARITE ORGANIQUE – COHESION SOCIALE
-En quoi la solidarité organique se distingue-t-elle de la solidarité mécanique chez Durkheim ?
(sujet 0)
-Vous montrerez que la solidarité mécanique (partage de croyances et de valeurs communes) n’a
pas complètement disparu dans les sociétés où s’affirme le primat de l’individu.
-Quel rôle l’Etat peut-il jouer pour favoriser l’intégration sociale ?
-Quelles évolutions de la famille/de l'école/du travail remettent en cause l'intégration sociale ?
-Vous choisirez deux instances d’intégration pour montrer leur rôle dans la cohésion sociale.

QUESTION 9 La conflictualité sociale : pathologie, facteur de cohésion ou moteur du
changement social ?
Notions de première : conflit.
CONFLITS SOCIAUX – MOUVEMENTS SOCIAUX – REGULATION DES CONFLITS –
SYNDICAT
-En quoi les conflits sociaux peuvent-ils être considérés comme une forme de pathologie ?
(Pondichéry 2013)
-En quoi les conflits sociaux peuvent-ils être considérés comme facteur de cohésion sociale ?
-En quoi les conflits sociaux peuvent-ils être considérés comme moteur du changement social ?
-En quoi les conflits sociaux peuvent-ils être considérés comme une forme de résistance au
changement ?
- Le conflit est-il un moteur du changement social ou une résistance au changement ?
-Illustrez par trois exemples la diversité des conflits sociaux (Liban 2013)
-Qu’est-ce qu’un mouvement social ?
-Qu'est-ce qui différencie les nouveaux mouvements sociaux des anciens (par ex. mutation des
conflits du travail/des conflits sociétaux) ?
-Quelles sont les mutations que connaissent les conflits du travail (diversité des acteurs, des formes
et des finalités de l'action collective) ?
-Quel rôle les syndicats jouent-ils dans la régulation des conflits ? (représentation, négociation,
moyens d'action)
4

REGARDS CROISES
QUESTION 10 Comment les pouvoirs publics peuvent-ils contribuer à la justice sociale ?
Notions de première : Etat-providence, prélèvements obligatoires, revenus de transfert.
EGALITE, DISCRIMINATION, ASSURANCE/ASSITANCE, SERVICES COLLECTIFS,
FISCALITE, PRESTATIONS ET COTISATIONS SOCIALES, REDISTRIBUTION,
PROTECTION SOCIALE.
- Présentez deux moyens par lesquels les pouvoirs publics peuvent contribuer à la justice sociale
(sujet 0)
- Quelles sont les trois formes d’égalité ?
- Comment peut-on lutter contre les discriminations ?
- Quels sont les effets pervers possibles de l’action des pouvoirs publics ?
-Vous distinguerez la logique d’assurance de la logique d’assistance des systèmes de protection
sociale.
- Comment s’opère la redistribution des revenus ?
- Montrez que l’action des pouvoirs publics peut s’accompagner de risques de désincitation/d’effets
pervers.
- Distinguez égalité des droits, égalité des chances et égalité des situations.
- Quelles sont les différentes conceptions de l'égalité que l'on peut distinguer ?
- Comment peut-on justifier l'existence de services collectifs pour lutter contre les inégalités ?
- Présentez deux moyens de mesures redistributives permettant aux pouvoirs publics de tendre vers
plus de justice sociale.
- Présentez deux moyens de mesures fiscales permettant aux pouvoirs publics de tendre vers plus
de justice sociale

QUESTION 11 Comment s'articulent marché du travail et gestion de l'emploi ?
Notions de première : salaire, marché, productivité, offre et demande, prix et quantité d’équilibre,
asymétrie d’information.
TAUX DE SALAIRE REEL, SALAIRE D’EFFICIENCE, SALAIRE MINIMUM,
CONTRAT DE TRAVAIL, CONVENTIONS COLLECTIVES, PARTENAIRES SOCIAUX,
SEGMENTATION DU MARCHE DU TRAVAIL.
-Vous expliquerez l'analyse néo-classique du fonctionnement du marché du travail.
-Vous montrerez que le travail est un facteur de production hétérogène.
-Vous présenterez la théorie du salaire d’efficience.
- En quoi le marché du travail est-il segmenté ?
- Montrez que le taux de salaire peut dépendre du résultat de négociations salariales et de
l’intervention de l’Etat.
QUESTION 12 Quelles politiques pour l'emploi ?
5

Notions de première : chômage, productivité, demande globale, politique monétaire, politique
budgétaire, rationnement.
FLEXIBILITE DU MARCHE DU TRAVAIL, TAUX DE CHOMAGE, TAUX D’EMPLOI,
QUALIFICATION, DEMANDE ANTICIPEE, SALARIAT, PRECARITE, PAUVRETE.
-Vous distinguerez le chômage classique du chômage keynésien.
-Quelle politique macroéconomique peut lutter contre le chômage keynésien ?
-Quelle politique macroéconomique peut lutter contre le chômage classique ?
-Quelle politique mettre en œuvre pour réduire la composante structurelle du chômage ?
-En quoi le lien entre travail et intégration sociale est-il fragilisé par certaines évolutions de l'emploi
?
-Qu’est-ce qu’une politique de flexibilité du marché du travail ?

6

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful