Vous êtes sur la page 1sur 3

Le Continent Européen

I Qu’est-ce que l’Europe


Est-ce que c’est un continent? Une idée? Une construction politique? C’est
très dure de répondre a ces questions.

Continent : étendue de terre immense, entourée d’eau. Selon la définition


conventionnelle, classique, l’Europe n’est pas un continent. Il n’y a pas d’eau
à l’est. Physiquement elle ne parait pas comme un continent. Elle est
d’avantage une péninsule asiatique. Il y a une coupure avec l’Asie qui est très
discutable (l’Oural). Elle demeure facile à étudier. Cette péninsule asiatique
présente des particularités physiques :

– Coupe géo morphologique (Nord-Sud)


– 1o millions de km2 de terre ne fait pas de l’Europe un continent
– L’Oural # intervention de Pierre le Grand (géographe du Tsar), voulant
moderniser son empire, voulait l’intégrer au monde Occidentale (La
partie utile de la Russie)

_ L’Europe = idée Ce qui peut paraitre physiquement européen ne l’est


pas car il est étendu sur le continent eurasiatique. (Avant, 1 seul
continent : Pangée)

L’idée de l’Europe a été forgée. Europe signifie passage du savoir de


l’enent vers l’Occident. Dans l’antiquité Grecque cette péninsule asiatique
prend le nom d’Europa parce que d’après la légende, Zeus remarque sur
la cote de Phénicie, a tire (Liban) la présence d’une jeune fille d’une
beauté exceptionnelle. Fille du Roi de Tire. Pour la séduire il se transforme
en taureau et se met sur la plage. Au début elle a peur, puis commence a
jouer avec lui. Puis elle va sur son dos. Il fait un bond de Tire jusqu'à crête.
En couchant avec elle, il donne naissance au 1er Roi de crête (Minos)

– Identité nouvelle qui permet de la différencier de l’Asie (culturelle).


Foyer d’accueil de la civilisation humaine qui a fait son apparition au
Moyen Orient (croissant fertile). Elle est d’abord agricole, et
l’agriculture est en Mésopotamie.
– Des que l’homme a obtenu sa sécurité alimentaire, il est devenu
sédentaire, transmise en occident.

L’Europe est-elle une construction politique ?

– Rêve de conquérant (de tout dirigeant européen)


– Identité européenne doit aboutir a une unification des peuples.
Concrétisé par l’empire Romain en s’étendant du Danube et le Rhin,
jusqu'à l’Empire Perse. C’est pourquoi l’Europe d’aujourd’hui est
encore influence par cet empire (encore aujourd’hui lois romaines)

Puis petits royaumes, et certains ont essayé de la réunifié


(Charlemagne, Bonaparte, Hitler a voulu par la force d’imposé un 3e
empire. Il a essayé d’aller ou Bonaparte est allé) L’empire Romain a
essayé de rester (Pax Romania)

Après la 2e Guerre Mondiale, on s’est dit qu’il y avait une autre façon
d’unifier l’Europe. Par la démocratie. Par le progrès économique. Il faut
mettre en commun ce potentiel sidérurgique et énergétique pour
permettre une nouvelle unification de l’Europe par l’économie (Union
Européenne)

D’après Jacques Attali, ``L’Europe n’est définie ni par une frontière


unique, ni par un destin ou un rêve commun``.
Europe = géographie variable, dépend de quelle idée on se fait de
l’Europe
– Napoléon = Eurasie
– Charlemagne = bassin méditerranéen
– De Gaulle = Atlantique a Oural
– Alex. Le Grand = Jusqu'à l’Andes
Sur ce point, Attali semble avoir raison.
Asie et Europe reposent sur même plaque Eurasiatique

Ce n’est même pas un destin. On a toujours dit que le destin de


l’Europe c’est de vivre une guerre civile permanente. Quel destin ?
Celui de la guerre civile = destin de la mort. Depuis 1500 ans c’est son
destin. Or il dit que ce n’est pas ca, après la 2nd Guerre mondiale
l’Europe a connu une pacification par une unité culturelle, économique.
Ce n’est pas un rêve. Depuis la chute de l’Empire Romain, tous ces
dirigeants avaient le même rêve, c’était de reconstruire l’empire
romain = bassin méditerranéen. Mais ils se sont tous tromper sur les
moyens Charlemagne à Hitler, en passant par Bonaparte. Ils ont tous
échoué car ils n’avaient pas les moyens. Ils avaient recours à la force.
Ce n’est qu’au lendemain de la 2e guerre mondiale qu’on a abandonné
ce rêve belliqueux au profit d’une situation plus pragmatique,
complète, union par la guerre mais par la paix.

L’Europe est donc une civilisation. Cette idée qu’on se fait de l’Europe.
Quelles sont ses mémoires? Politique; culturelle; géographique;
(culture = langue + religion)
La mémoire de l’Europe (explication de cartes)

Avant 1989, les deux grands ensembles sont l’Europe était divisé en
deux bloc. A l’est, le bloc soviétique comprenant l’URSS et les
républiques satellites de l’Europe Orientale de l’est. Il s’agit d’un
ensemble économique et militaire dominé par l’union sovietique qui
commande militairement tous ces états dans le cadre du pacte de
Varsovie (organisation militaire née en 1955 destinée a faire face a
l’OTAN que dirige les Américains). Politiquement le bloc de l’Est est
communiste (=pays de démocraties populaire) marquée par le pouvoir
d’un parti unique, le parti communiste. Séparée de l’ouest par une
frontière imperméable (infranchissable) : le rideau de fer.

A l’ouest, c’est l’Europe libérale sous influence américaine qui


commande l’OTAN (organisation du traité atlantique nord) L’OTAN est
le bras militaire d’une idéologie capitaliste qui s’oppose du
communisme. Cette Europe divisée en deux blocs bipolaire est
devenue le théâtre ou se joue la guerre froide, provoquée en 1947 par
le plan Marshall.

L’Ouest c’est également une association économique entre 12 pays


constituant la communauté économique européenne (CEE)
Signalons dans cette caste, de l’Europe bipolaire, la présence d’états
neutres (Suisse, Autriche …) ou non alignes (Yougoslavie), ne faisant
parti ni de l’OTAN, ni du pacte de Varsovie. Neutres = n’entretient pas
d’armée (sauf la suisse qui a sa propre milice)