Vous êtes sur la page 1sur 35

Savoir lire et comprendre un

électromyogramme Utilité de l’EMG

Savoir lire et comprendre un 
 électromyogramme Utilité de l’EMG 
 Dr Angèle Ropert Clinique Jouvenet
Savoir lire et comprendre un 
 électromyogramme Utilité de l’EMG 
 Dr Angèle Ropert Clinique Jouvenet

Dr Angèle Ropert Clinique Jouvenet


 Utilité de l’électrodiagnostic ■ Localisation de la compression ■ Mécanisme physiopathologique ■

 Utilité de l’électrodiagnostic ■ Localisation de la compression ■ Mécanisme physiopathologique ■

Utilité de l’électrodiagnostic

Localisation de la compression

Mécanisme physiopathologique

Quantification de l’atteinte

Extension de l’examen clinique

Comment? ■ Corrélations histologiques et physiologiques
Comment? ■ Corrélations histologiques et physiologiques

Comment?

Corrélations histologiques et physiologiques

Trauma aigu du nerf

■ Trauma aigu du nerf ❑ Dégénérescence wallérienne =perte axonale ❑ Puis Repousse axonale: + si
■ Trauma aigu du nerf ❑ Dégénérescence wallérienne =perte axonale ❑ Puis Repousse axonale: + si

Dégénérescence wallérienne =perte axonale

Puis Repousse axonale:

+ si axonotmesis - si neurotmesis

Corrélations avec:

- Amplitudes des réponses EMG -EMG de détection.

axonale: + si axonotmesis - si neurotmesis ❑ Corrélations avec: - Amplitudes des réponses EMG -EMG
Perte axonale 
 Nerf en coupe semi-fine 
 
 Diminution des amplitudes 
 des potentiels
Perte axonale 
 Nerf en coupe semi-fine 
 
 Diminution des amplitudes 
 des potentiels

Perte axonale Nerf en coupe semi-fine

Diminution des amplitudes des potentiels moteurs et sensitifs +Dénervation en EMG

semi-fine 
 
 Diminution des amplitudes 
 des potentiels moteurs 
 et sensitifs 
 +Dénervation en

Compression aigue

Compression aigue 
 ❑ Démyélinisation aigue au site de compression ❑ +/- perte axonale sous jacente.
Compression aigue 
 ❑ Démyélinisation aigue au site de compression ❑ +/- perte axonale sous jacente.

Démyélinisation aigue au site de compression

+/- perte axonale sous jacente.

Bloc de conduction


 ❑ Démyélinisation aigue au site de compression ❑ +/- perte axonale sous jacente. ❑ Bloc

Bloc de conduction démyélinisant

Bloc de conduction démyélinisant Résultats ■ La lésion nerveuse est mécanique 
 Démyélinisation locale ⇨
Bloc de conduction démyélinisant Résultats ■ La lésion nerveuse est mécanique 
 Démyélinisation locale ⇨

Résultats

La lésion nerveuse est mécanique Démyélinisation locale bloc de conduction

Caractères de la démyélinisation

maximale au siège du gradient de pression

distorsion de la myéline paranodale

déplacement des nœuds de Ranvier

intensité de la pression

1 à 2 kg/cm2

1000 mmHg (Tourniquet)

surface soumise à la pression

graisse sous cutanée diffusion de la pression

Compressions nerveuses chroniques

Compressions nerveuses chroniques ■ Démyélinisation au site de compression = diminution de VC ■ Pas de
Compressions nerveuses chroniques ■ Démyélinisation au site de compression = diminution de VC ■ Pas de

Démyélinisation au site de compression =diminution de VC

Pas de bloc de conduction Tjs perte axonale associée =diminution des amplitudes des potentels moteurs et sensitifs Dénervation en EMG.

démyélinisation chronique en microscopie électronique

démyélinisation chronique en microscopie électronique -diminution de la vitesse de conduction -bloc de conduction (plus
démyélinisation chronique en microscopie électronique -diminution de la vitesse de conduction -bloc de conduction (plus

-diminution de la vitesse de conduction -bloc de conduction (plus rare)

chronique en microscopie électronique -diminution de la vitesse de conduction -bloc de conduction (plus rare)
La boite à outils ■ Vitesses de conduction motrice ■ Amplitudes des potentiels moteurs ■
La boite à outils ■ Vitesses de conduction motrice ■ Amplitudes des potentiels moteurs ■

La boite à outils

Vitesses de conduction motrice

Amplitudes des potentiels moteurs

Vitesses de conduction sensitive

Amplitudes des potentiels sensitifs Electromyographie de détection à l’aiguille

Les fibres motrices
Les fibres motrices

Les fibres motrices

Vitesse de conduction motrice 
 nerf ulnaire
Vitesse de conduction motrice 
 nerf ulnaire

Vitesse de conduction motrice nerf ulnaire

Vitesse de conduction motrice 
 nerf ulnaire
Compression du nerf cubital au coude: 
 Diminution de la vitesse de conduction motrice et
Compression du nerf cubital au coude: 
 Diminution de la vitesse de conduction motrice et

Compression du nerf cubital au coude:Diminution de la vitesse de conduction motrice et bloc de conduction

Compression du nerf cubital au coude: 
 Diminution de la vitesse de conduction motrice et bloc
Les fibres sensitives
Les fibres sensitives

Les fibres sensitives

Potentiel sensitif du V
Potentiel sensitif du V

Potentiel sensitif du V

Potentiel sensitif du V

Vitesse de conduction sensitive

Vitesse de conduction sensitive
Vitesse de conduction sensitive
Vitesse de conduction sensitive
Potentiel de nerf Amplitude proportionnelle au nbre d axones Fonctionnels.
Potentiel de nerf Amplitude proportionnelle au nbre d axones Fonctionnels.

Potentiel de nerf

Amplitude proportionnelle au nbre d axones Fonctionnels.

Potentiel de nerf Amplitude proportionnelle au nbre d axones Fonctionnels.
L’électromyographie ■ Activité électrique des unités motrices ■ Au repos ■ Lors de la contraction
L’électromyographie ■ Activité électrique des unités motrices ■ Au repos ■ Lors de la contraction

L’électromyographie

Activité électrique des unités motrices

Au repos

Lors de la contraction musculaire volontaire.

Tests complémentaires Segmentation: -tests centimétriques -potentiel global de nerf Nerfs moins » classiques « :
Tests complémentaires Segmentation: -tests centimétriques -potentiel global de nerf Nerfs moins » classiques « :

Tests complémentaires

Segmentation:

-tests centimétriques -potentiel global de nerf

Nerfs moins » classiques « :

Test centimétrique ■ Vitesse motrice étagée de l ulnaire au coude .
Test centimétrique ■ Vitesse motrice étagée de l ulnaire au coude .

Test centimétrique

Test centimétrique ■ Vitesse motrice étagée de l ulnaire au coude .

Vitesse motrice étagée de l ulnaire au coude .

Potentiel global de nerf

Potentiel global de nerf ■ Stimulation et recueil sur le tronc du nerf ■ Utile pour
Potentiel global de nerf ■ Stimulation et recueil sur le tronc du nerf ■ Utile pour

Stimulation et recueil sur le tronc du nerf

Utile pour segmenter +, et si dénervation distale

global de nerf ■ Stimulation et recueil sur le tronc du nerf ■ Utile pour segmenter

 potentiel global de nerf du médian

 potentiel global de nerf du médian

potentiel global de nerf du médian


 potentiel global de nerf du médian
Nerf ulnaire :branches de division au poignet. ■ Loge de Guyon ■ Branche motrice profonde
Nerf ulnaire :branches de division au poignet. ■ Loge de Guyon ■ Branche motrice profonde

Nerf ulnaire :branches de division au poignet.

Loge de Guyon

Branche motrice profonde (2 sites)

Branche sensitive

:branches de division au poignet. ■ Loge de Guyon ■ Branche motrice profonde (2 sites) ■
Branche cutanée dorsale
Branche cutanée dorsale

Branche cutanée dorsale

Branche cutanée dorsale

Nerf interdigital du 4eme espace

Nerf interdigital du 4eme espace 

Nerf interdigital du 4eme espace 

Nerf interdigital du 4eme espace 

Nerfs collatéraux des doigts Atteinte sensitive pure: hémipulpe
Nerfs collatéraux des doigts Atteinte sensitive pure: hémipulpe

Nerfs collatéraux des doigts

Atteinte sensitive pure:

hémipulpe

Nerfs collatéraux des doigts Atteinte sensitive pure: hémipulpe
Nerfs collatéraux des doigts Atteinte sensitive pure: hémipulpe
Nerf ulnaire 
 Collatérale interne du IV
Nerf ulnaire 
 Collatérale interne du IV

Nerf ulnaire Collatérale interne du IV

Nerf ulnaire 
 Collatérale interne du IV
Buts de l électrophysiologie Objectiver des anomalies corrélées avec ❑ la démyélinisation au site de
Buts de l électrophysiologie Objectiver des anomalies corrélées avec ❑ la démyélinisation au site de

Buts de l électrophysiologie

Objectiver des anomalies corrélées avec

la démyélinisation au site de compression:

(diminution focalisée de vitesse de conduction ou bloc de conduction)

La perte axonale motrice et sensitive (diminution des amplitudes des potentiels moteurs et sensitifs et EMG de détection)

Réinnervation apres dénervation complète (présence de PUM)

Dénervation -réinnervation ■ Clusters histologiques de reinnervation directe ■ Traduction électrophysiologique:
Dénervation -réinnervation ■ Clusters histologiques de reinnervation directe ■ Traduction électrophysiologique:

Dénervation -réinnervation

Clusters histologiques de reinnervation directe

Traduction électrophysiologique:

« Potentiels naissants »

■ Clusters histologiques de reinnervation directe ■ Traduction électrophysiologique: « Potentiels naissants »

En pratique clinique

En pratique clinique • Fibres sensitives -ex:ulnaire au coude débutant • Sites difficiles -atteintes proximales
En pratique clinique • Fibres sensitives -ex:ulnaire au coude débutant • Sites difficiles -atteintes proximales

Fibres sensitives -ex:ulnaire au coude débutant

Sites difficiles -atteintes proximales plexiques -trajets tortueux:radial au coude

Formes débutantes -fibres sensitives -comparer avec le membre sup opposé -répéter l’examen

Formes évoluées -role de l’EMG de détection

Conclusions ■ Techniques parfois longues et fastidieuses. ■ Aide au diagnostic et au pronostic si
Conclusions ■ Techniques parfois longues et fastidieuses. ■ Aide au diagnostic et au pronostic si

Conclusions

Techniques parfois longues et fastidieuses.

Aide au diagnostic et au pronostic si l’électromyographiste a pour objectif principal la pertinence clinique