Vous êtes sur la page 1sur 124
mn ree BIUYd — ‘SYRYUONY 570 ZOVSSYS CoOE Pmg“TYON Vue 4 AGON 2 UVHOVFE MOSTWTE ORV oe aad mpd eo pend pS se irony . F379 898 wa ‘eayooss seydnapon 79 “soy20u9 a yoo 9 sane rng es «32 UIHVO oF fp 5 ae > ap g1glO0S Pl Op aqua 8 anbisnyg ap anassoyoug ya snaysodmioy and sei ~——_ARITAAVS 1 0 MET = dle Oy eee reypooe eppnyp gp mo 1 ‘ tT saa AQOHLIW TTITANON “QIU fp Da 0220086 fp 2D sojoog sop abesny = Oe STANT S30 3409 VI Uvd asiddY “ANOISNW YT S8}0U Sap unajeA ~ S8}0U sep saunfly - epyiod e} ag SIWVd 30 371A (cnoeys you ge 4) OY eo bul) augreavug v1 $a ausery aed ut OJeanoy + sdtaxd sap s1doD o| avd asuilde onbtenpy ey SREMIEES 5 SOLOS Extraits des CONCERTOS DES GRANDS MAITRES Revus ot doigtés par EMILE DECOMBES Professeur au Conservatoire CLASSIFICATION PROGRESSIVE DUSSEK, Op. 3. 1° Concerto. 20. FIELD, 3* Concerto. — Ome — re — Ops a lis MOZART, 4 Concerto, en si btmol majeur.| 23. BEETHOVEN, Op. 15, Concerto, en mt maj. 4. DUSSEK, Op. 17, 48 Concerto. 24 = Op. 37, — en wimin, sh Mozatts conc. co vt msiea | 34. MOZART, Coste a ;. DUSSEK, Op. 22, 5¢ Concerto, 26, “ — en mi biol. sti, — Op.22,Rondo du 5 Concerto. | 27. WEBER, Op. 11, 1 Concerto. Oe ce 3 Op. Concer ons ar Op. 70. ta 29 tis Op. 113,Coneerto, en a hémol. . STEIBELT, 2¢ Concerto. go. MENDELSSOHN, Op. 25, Concerto, en sl a 2 3u = Op. ses Comeana on re. alt. op 5 Gm i mun Ops caman = free = "RIES, Op. $5. 3¢ Concerto, 2 Lion mh MATHIAS, Op. 21, 1° Concerto. se CHOPIN, 1 Concerto, en mi minear. Be 5. == Op. 22° Concerto, en fi mineur. Ip. 48. 5° HUMMEL, Op. 110, Concerto, en mi maieur, 181i, HEROLD, 4° Concerio, en mi mineur (Lis Adienx}, 19. HIELD, 1 Concerto, MOZART, Concerto, en ré mineur. 19 ls RIES, Op. 151, 8* Concerto. == Concerto, en ut miner, DU MEME AUTEUR HUMMEL. Op. 85, Suite du Concerto en iz mineur. —- Op. 83, Suite du Concerto en sf mineur. hag: B fra , A. NOEL, Successour, Biiteur, 22 ef 23, passage des Panoramas, PARIS prorniimi: POUR TOUS PAYS 3 g é 5 “ 38 =x 3 2 & 8 : s i z 3 7 COURS PRATIQUE JUSGTAU DEGRS DE FORCE BES ETUDES DE CRAMER A. LE CARPENTIER ADOPTE AU CONSERVATOIRE our Yenseignement élémentaire METHODE DE PIANO POUR LES ENFANTS, 63° édition (Chaque éaition ot de 18.000 exemplaires) ‘onaest eprom pcs da na ot pao, Ouvrages théoriques. — Gammer,— Etudes. — Preludes. (Pee, (3) Moyea Aen ( Dede 4 Tk tein rae brome FS rer trot QUES Ete mtcgte oe MARE REAR Love Seat 3 Ant E>. tse Hossa OC B10 | nOvENON ace Ehauver a ib ee bape ‘se Bh owes demi (b). Cangas 6 rcs ne ees PARIS, Ancienne Maison MACKAR & NOEL, A. NOEL, succestonr, Rditour-Commissionnaire 22, 23, Passage des Panoramas (Grande Galerie) Yous deoits Heaceution, ec trudustion, de representation el de reproduction resercés, = E e 5 a R 2 2 3 BREVET “JACK” Pour relier les Musiques et les Manuserits Breveté S. G. D. G. N° 277.525 ta reliure “JACK” forme une charniére de toile gommeée. En en faisant usage les feuilles s'‘ouvrent parfaitement planes. On peut employer pour relier toules espéces de feuilles de musique, manuscrits, documents legaux, etc., el on peut s’en servir quel que soit le nombre ce feuilles a relier. Il est si simple, que niimporle qui, peut, par son emploi, instantanément et efficacement, relier soit des musiques, soit des manuscrits. a est lareliure la plus PRATIQUE, la plus UTILE et la plus ECONOMIQUE qui existe, parce qu'elle réunit, a la fois, la résistance, la simplicité, l'utilité et le bon marché. La reliure “Jack” a résolu les questions vexatoires suivantes; savoir : De tourner les feuilles aisément. Diéviter quill y ail des feuilles détachées, lesquelles se perdent, et d’avoir des musiques mal tenues. Toutes les nouvelles musiques clevraient Atre reli¢es par ce systtme, pour se temir en bon ordre pendant des années Toutes les vieilles musiques devraient etre religes par le meme systéme, et elles auront l'apparence de musiques neuves. Celte reliure est extrémement simple, ingénieuse, utile et efficace. Eile est indispensable a tous bureaux, cabinets de lecture, etc. CERTIFICATS Madame Rosine Laborde, a la vue de la « reliure Jack » affirme n’en avoir pas connu de meilleure et de plus utile aux artistes. M. Th. Dubois dit: La « reliure Jack » me paralt etre une excellente invention, appelée & un véritable succes. Trds ingénieuse, tres pratique, la « reliure Jack » ira partout et rendra de grands services. — Henri Maréchal Mi. Parés approuve cette nowelle reliure, autant pour sa facile application, que pour la force et la durée que toutes les musiques acquierent par son emploi. See Concessionnaire exclusif pour a France et la Belgique : Ancienne Maison MACKAR et NOEL iorreuns commssionnainas A. NOEL SuccesseuR Paris, 2% -23, Passage des Panoramas, Paris La boite BN VENTE GHE2 TOUS LES EorrEURS DE MU! ‘paires : 0 fr. 60 1B. PAPETIERS BT MAGASINS D'OBJETS OM SANTAISIE Pebphrabenrannnnnnnnsnnrnanand anni eRe AE We ERE SRR ESE RE ERE OEE MANGPACTURE é PIANUS #44 FONDEB BN 1825 +4 YB bbbbbbbhhbhbebi 4 @ nS, Magasins - Bureaux Salle de Concerts RIVA QVVVQQES BALERS De 2 & BPI 27, Tue des Petits Hotels, 27 Os mur (PLACE LAFAYETTE NSN. b 9.55: FS SI SETT ESET REESE SES SERRE ARETE y 5 5 : HENRI HERZ 4 5 Gi-devant 48, cue de la Victoire a & t } PARIS i s oo=— elk : USINE USINE ‘ 4 & SaintOuen Saintouen § » (SEINE) (SEINE) 4 ; — : =e t Hors Concours, Membre du Jury ‘ EXPOSITION PARIS 1900 — i hbbhbbhbbhbhbbhbhhbbbhhbbhhhbhhbbbhbbh d : peal 2 Ret | ‘ I “ik 4 Envoi Enooi ia y iv ) Franco franco» : fda du 8 iF 4 Catalogue Catalogue ‘ F Bur | * ; ile 3 demande demande 4) 3 ie iv PREFACE DE LA METHODE DE PIANO A une epoque comme celleci, ot 1a musique fait en quelque sorte partie de l'éducation, il m'a semblé qu'il serait utile de composer des ouvrages tout’ fait & la portée des enfants. L'sceueil que MM. les professeurs ont fait ama Méthode de piano m'a prouvé que mon calcul était juste, Vai cherché, dans cette nouvelle édition, & rendre mon ouvrage encore plus élémentaire qu'il ne était auparavant; le plan, du reste, est toujours basé sur le principe suivant: les éléves ne doivent jamais s'abstenir d’étudier les exer- cices et les gammes; mais il faut qu’ils les travaillent par degrés et i mesure quiils en sentent la nécessité. Le pro- fesseur doit, le plus tt possible, faire jouer & I'élove des lecons mélodiques, afin de le soutenir dans le travail du mécanisme et de lui en faire comprendre Iutilité; de cette maniére, on évite la monotonie et I'aridité des études pré- paratoires, et il devient possible d'instruire et d'intéresser eo méme temps. Mon intention a é de réunir ces deux qualités, et les srofesseurs qui voudront bien adopter ma Méthode verront que mon idée principale a 66 surtout d'encourager les Heves dans leurs premiers essais. Comsetis aux Jounce .. Lorsqu’on commence a étudier un moreeau de musique, il faut prendre un mouvement trés lent, qui permette de jouer avec suite et sans hésitation. Les passages qui pré- sentent le plus de difficultés doivent étre étudiés séparément et répétés comme des exercices. La clarté dans lexécution est la premiére qualité que Yon doit chercher & acquérir : un morceau de musique est pour ainsi dire un discours mélodique; il est done indis~ Peusable, pour intereser ceux qui Méooutent, de se faire bien comprendre en évitant Ja confusion, Il ne faut jouer de meémoire que lorsqu’on est certain Je rendre exactement ce qui est éerit. Lorsqu'on a surmonté les premires difficultés du méca- rise et que les doists ont acquis de In souplesse, il ect bon de s'exercer a lire Ja musique & premiére vue. Je re commande de déchillrer d'abord trés lenterent, et surtout de la musique facile, Aprés avoir travaillé um moroeau petdant un certain temps, s'il n'est pas parfaitement su, et que l'on commence 4s’en lasser, il faut 'abandomner, ot le reprendre aprés en avoir étudié d'autres. On ne doit cependant quitter un morceau que lorsqu’on ne peut plus obtenir de progrés en Je travaillant. Quelquefois, par excés d'amour-propre, et pour avoir Vair d'étre avancé, on étudie trop tt des morceaux diff ciles; il en résulte, le plus souvent, qu’au lieu do faire des rogrés, on prend les plus mauvaises habitudes, et que l'on se rend incapable d'exécuter avec netteté les passages lea” plus simples. Je recommande bien aux éleves d'étre difficiles envers eux-mémes, et d'observer avec le plus grand soin l'exac- titude des notes, du doigté, de la mesure et des nuances. Le point essentiel est de savoir bien employer son temps lorsqu’on étudie, et de s'appliquer surtout a surmonter les difficulués en les répstant avee persistance. S‘il en est at trement, et que l'on se contente de jouer des morceaux d'un bout autre dans un mouvement trop vif et sans s‘arréter sur les passages diffciles, quand bien méme on Testerait toute Ia journée & som piano, on a‘obtiendrait jamais de bons résultats. On peut prendre comme exemple, de certains musiciens ambulantsqui jouen: du violon depuis Je matin jusqu’au soir, et qui cependant restent toujours des racleurs, Jeunes éloves, travaillez avec application et persévé Fance, c'est le moyen le plus prompt d'arriver au but que ‘Yous vous proposez d’atteindre, soit que vous vouliez vous livrer exclusivement @ l'étude de la musique, ou que vous n’en fassiex qu'un délassement, Jespere donc que ces recommandations, jointes a celles de MM. les professeurs, démontreront aux éléves la néces- silé de travailler avec la ferme volonté de bien faire, et qu’ils comprendroat que, s'ils se nézligent dans le commen- cement de leurs études, ils sont exports ® contracter des défauts dont il leur sera impossible de se corriger par la suite. Je meu rapporte d’ailleurs aux professeurs pour come Pléter ces observations, suivant les dispositions des eleves ot mesure que leur intelligence musicale se développera, PREMIERS PRINCIPES DE LA MUSIQUE Lexpérience m’a démontré qu'il était impossible, 4 un enfant qui commence Ja musique, de se mettre dans Ih téte de nombreux principes, auxquels, presque toujours, il ne comprend absolument rien; en conséquence , je laisse au professeur Ia latitude de donner les explications qu'il jugera nécessaires, 4 mesure que L'intelligence de I'éleve se développera et que les exemples, en se présentant sous ses yeux, lui permettront d’en faire I'ap- plication, Dans le cas oli éleve n’aurait pas de solfége, je donne quelques exemples dont le maftre pourra se servir en expliquant Iui-méme les premiers principes. Poartz. Lagnes sopplcineataires. = — Ligues soppldmeniatres, Qa e2e2et Positions des notes —# e-0 © BF FTE = Ss = 4 ala Cle de S01 Se —s = =p fa sou te ST SoS ona ition des ea 2D ttn bn nag eee . sor ua St OO e _ Fa Sou noxoe. )foraxcue.)f sore. V[cwocwe. \loocuue chocne\|rairte chocne)(cannorie cRocue. Roms des valeurs ¢ TABLEAU DE LA VALEUR COMPARATIVE DES NOTES, + BLANCHES ial a xontes | = Lancs, Une NOIRE, . “ mo, ecnocues oe bxomnES, Une CROCHE ft “ Ms wove aves [9 te i eveporae crocs} 4% XN NS ‘ne TRIPLE CHOCHE, PPP EP PES % /QUADRUPLES CROCHES, J CPt ‘QUADHLPLES cRocHES, uoanle« Theorte musicale, Couts elémentare, lu turse, Questionnaire. — Réponse. La Musique apprise par Is Copie des exemples : Nouvelle méthode & Yvsage des Maisons ¢'Education, o isons ¢'Education, ouvrage adopta parla slle,de Paris, per Avserr ox ta Gaavauiins, (Cinq cahiers & 0 fr. 25 net, chacun,) ‘age nowt stconps., tine, ouurte, acurrr, aun. spirtre, octane. Intervalles. = = = Se = PAUSE, DENI-PAUSE. sourin. DeNI-sOUPIR, _OUARYdeSOUPIR. DIM QUIET 4eSOZPIB. Nowe pes Sivences. } i Ronde, wuances, | NOIRE. cuocue. OUKLE eROCE. | TRIPLE cROCHE. Valeurs = # aE i « == é SS Notes SCIVIES DUN POINT. ‘ue Ronde pointe (UueDlanchepoiotée Une Cruche pointe! Une DoableCruchs Use ‘Triple Croche vast, aut aut saat = pointe vaut tee vast B'Blauches, | 3 Noles, | 8 Croches, Debts Croches Trpes Cath a Une Noire pointée Vateuns pes Notes SUIVIES D'UN PLINT. Suytecers et Trrovers Valeurs DES S:ATELETS et TRIOLETS, Nous ors Mesens PROD TATITTON ERE THOR Tan YencreTAON wi [HrRGEONTQCTA HERAT Sica | Las PLUS USITEES ‘ot wenne do les warquer. Laure Caste Tiap Louris tte Lika init Laure} De Qu Le Messe’ Sa Hat | Be campune np secumpeyedes se coupemedetrin | wrevmpone den |e atpuneden sis Vateurs FS RIS. evtgttdbs tude bcos florins. danguaedanctoude fiten dae ude crinQlE MESURE Se comPOSe, = TERMES ITALIENS LES PLUS USITES, Indiquant les mouvements. Indiquant les nuances, ete. Tango. .-.+ «barges PIANISSIMO.. 00, PPsas sos ove Trisfaiblement Lesto.. Lent PLAN, » Faiblement, Lancuerro .....-..» Large, moins lent que Largo. bone Dale soesees Dota, ADAGIO. Poséineat Fonte, Ye inde anee Mort Sosreyero 1 Soutein FORTISSIMO.... ff Trissfort Batstoso. + Majestnvusement MEZZ0-FORTE uf Deri-fort Canramtin ss ehamant SEORZAN DO... + Forgant subitement. Tempo pi Mixcetso . Toms de mewaet CRESCENDO... free, < Ex augmentant pew @ peas Temvo pt Mancty.... Temps le marche, DIMISCENDO..... Din. >. En diminuant, ANDANTEss eee Tranquil, sans trop de lenteur RITEXUTO... 00000 Bids vess 2-0 En redenant. ANDANTINO.. ton pet moins lent que Tacdante, —— RAGLENTAN DU... Rell En ralentssant. Gnazi0s0-. + + Graciews, A TEMPO. cs.c.00, Tempo. Premier moutement, ALLEGRO. cee eres Gai aif DA CAPOssveeeses Be Cancer ens Reprendre du commencement ‘ALG RETO s+. ..+++ dJoseusement, pas trop vite ocTava. oe 4 Foctave Prusto. ....seceeeee Vil animé, POCO A POCO. oe eov coves Pew ape Mopeaaro..- AD LIBITUM... Ad Uses wolontis POINT DTARRET os POINT D'ORELE, REPRISES. REXYOI is >. = ACCOLADE BAARES DR MESURES wa asben srecmmen wan uote aun aioe! a en tae tae au sualgue spree tar ia Copte des. Exemples Nouveie meth 9 hisage dee Maisens econ nivtage adopt par ta Vill ile Paris, par Acneer og ta Graveuitae, {Cing catuers a O fr. 25 net, chacun,) “ mens Honan Gere sol res ct complet aves adaptation dun azompagnemet de piano par EmleDss,lescurau Conse, Le méme, sans accompagnement. - oe og “= oo \ PRS 8 TABLEAU DES NOTES CORRESPONDANT AU CLAVIER DU PIANO. MANIERE DE CO: SUR LE CLAVIER DU PIANO. , Pour bien comprendre rexemple s chaque note, ‘ant, il fant que l'éléve soit assis devant son piano et touche Iui-méma wots plas avant les deux touchys uoites "][” La aote plaece eae les deux wach] (“La uote placde apria len dens totchen ppelle D0, toutes.tes.aotes placces de mme|] aoires stappelle aé. aoires s'uppelle sex, sunt des no. = = = Li eI af les trots touches pages piso enna lie) 1 Sete plz ri shag eden i , $ — i = = Te Base Fae \E — = oS = = S c = s DE LA MANIERE D’ETRE ASSIS. ET DE LA POSITION DU On doit étre assis devant le milieu du piano; il faut que le coude soit u le corps droit, sans raideur, et les ji CORPS DEVANT 1. PIANO, in peu au-dessus des touches blanches, ds toujours appuyés. POSITION DE LA MAIN. Ar faut que la main soit a Iv méme hauteur que Vavant-bras; le poignot, ni bombé; les doigt: seront arrondis. et le ponce, légdrement courbé. SHiaque main doit étre un peu inclinge du e6té du pouce, Par conséquent, ne doit étre ni » sera place sur le bord de la toushe. Ouvrage recommandé : Van Manas, 4 du Pian, petite methon 'S Gorite en grus cerueteres el xrussen es pour les jeunes enfants, BXERCICES POUR SE FAMILIARISER AVEC LE NOM ET LA POSITION, SUR LE CLAVIER, DES NOTES A LA CLE DE SOL ET A LA GLE DE Fa. M1 faudea trayailler ces exercives toujours dentement, jes mains Pune aprés autre, et en nom MAIN DROITE SEULE. 1 chaque note, oo RE MI FA SOL FA mt RE sol uA st pa ee oo st La SSS = eee) <> j a po RE mI FA SOL FA MI RE 4 EA oo DD =S-o So OS Oe oo 6 ee ° cs MAIN GAUCHE SEULE. co RE mt FA SOL re mI RE SO 6 6S = = So SOL LA St 00 RE 00 Sh LA pene ee 90-6 oe 2 op Gg oe Qa a ———— a eo -%o 2e2,2, 2 = = Soe ooo 6 oS aor = =p 8 5 |] Huyrage reeonininde + M. Sives. eNeteiees orbealation sovale poitr arriver a sal anor elarte ot rapide 10 EXERCICES. PREMIERE SERIE. La main droite seule trés lenfement et en nommant chaque note; les doigts devront agir sans que la maf fasse aucun mouvement. Do RR wr ofA SOL moa . an BX ERGICE. La main gauche seule; mémes observations que pour a main droite, po RE mt A SOL ARE gt 24 Les deux mains ensemble. d’abord tv2s lenfement, et ensuite en augmeniant de vitesse par degrés. eo 3 4 $3 23 4 6 4 3 9 Res oxercices suivants, jusqu'au huitiéme, devront ire travaillés comme le précédent. 3 4 os 8 4 ef 23 4 3 B34 2 BXERGICE. * EXERCICE. EXPACICE. co BXERCICE. tres faelles de Lacocr. qt, tavsillées Naus rrcommandons la Petite Vélocité, 25 eu sentra ea ca Pa. meme temps que te méthode, faeiliteront Af PREMIERE RECREATION. Les récréations devront Are travaillées comme les uxercives, les mains Tune aprés l'autre, en nommant cha que note, puis ensuite les deux mains ensemble. 3 34 THEME, Une Ronde vaut deux Blanches. 3 re! 3 3 x A a 1 VARIATION. a VARIATION. EXERCICES SUITE DE La PREMIEN - EXERCIC a EXEN(IGE, gm EXERCICE, Bi mieme deer de fare A Mais, Petite Mele vt Petite Mare DEUXIEME RECREATION. THEME. Tine Blanche vaut deux Noires bed, 3 3 aed 2 2 4 VARIATION. om VARIATION. ~ VARIATION, Boa 3 3 43 i VARIATION. EXERCICES. SUITE DE LA PREMIERE SERIE. Les derniers exercices de la premiére série devront étre étudiés comme les buit premiers; seulement en tra . ae = a 1 1 BXERCICE, z 5 Ss eee bet Demo degre de force: Favcm, Chow Chow ot Haron, deux petits vases sur cing notes, grave Taway + Gavotte des Puges, edition wn grosses notes, Fen gros carettees ‘ As TROISIEME RECREATION. En travaiflant les récréations les snains l'une aprés autre, il faudra toujours aommer les notes. 3 >. 3 4 3 THEME, - VARIATION, | Une Noire vaut deux Crochet. x send on VARIATION. Dou rds eegie de Baro s Maen, Petite False et Petite Poithie Bosssun, Madame Poiichinelie, Marchande de pluistrs, Crogurmitaine, tires de doure pisces enfantines ai ~~ Baran, Uae toute Petite Soirée, & doux mains, par Ko. The wen 44 40™ EXERCICR, Nove recommandons : Siz Fantaisies facies, de Lacour : N+ 8, Oberon; Ne 6, Noces de i Mancaautow Jadiana, lc Torrent, val3es faciles, en feuille 1, Marbier de Sivile; N° 2, Norma; Ne 9, » Sennamouia; Nv b, Don Juan; ts QUATRIEME RECREATION. Mouvement de Valse. Ate EXEROCby Mreany reeoammnnlos = Bers dnoboth Vora gales Cest ute ana bes. mel i maith detane, polkas Muth, alos Vavunees de ite. pundit Lun meme dere de fas sGqios 2 Lae de Came, Chant dw Merger, nocwuenes, Qditions en fevile és S Ratna dae Pedeattan’ Aiiinn tnt Faeila on folie ves wa 416 CINQUIEME RECREATION. Le Point augmente Ia note de la moitié de sa valeur. Andante. Lexercice suivant a pour but d pprendre 4 passer le pouce par-dessous le troisiéme et Je quatri¢me doigtit B doit etre t her Ja note sans que ka main se dérange aucunen NS de 0 jdro que le pouce aille che 1. Get exercive, dant dudié avee soin, facilitera Fexéeution des games, ast itsy seta sad Pure, Pouce. |PFouce. Ponce Pouce, Pouee, Pouce. Pouce, EXERCICE. fi ci F 4 i - zie 5 gia Du méme dagré de force : Calebre Bolero de Favana Me Frangement ies facile en deux pages uy Feeommandés : Waren, Adieu @ Vienne, ‘ition facie = Bermaass, op. 08 : Panny, ma wzurka; lu Turolienne, mazutka ; Carmen, polka. a . GAMME EN UT On doit travailler les games comme les exercices et les réeréations, d'abord trés-fentement et les mains l'une aprés Vautre. Il sera inutile de commer les notes. STENDUE DE HUIT NOTES OU D'UNE OCTAVE Dés que Uéleve saura faire couramment la gamme dans I'étendue d'une octave, il faudra quill Tetendue de deux octaves. \ eee ek co we SIXIBME RECREATION. Mouterato.y 9 Jr, obs 3 . uss (1) Le cinquitwe doigt devra reser appuyé sur fa Blanche pendant la mesure eutidee, Du mime degre de force : Tus, Prize Pu extruit2 de Heroméron, collection Ue 13 petite morceau faciles. Morceaux recommandes : Mexm Duvensor, wp. 120, ex Nores dor de Grand Maman, gavvue; op. 134, Cne fete & Daréclane, boléeo: 0p. 132, Amis, servons sea rungs! petive marche, we DU TON ET DU DEMI-TON. ‘DU DIESE, DU BEMOL ET DU BECARRE, GAMME EN.U7, Ditsxr_# Le Ditse hausse la note d'un demi-ton. Bésou b Le Bémol baisse Ja note d'un demi-ton. Bécaxue @ Le Bécarre remet la note dans son ton naturel. EXEMPLES. Fa xaronen Fa piisz Fa pécanne Si waronet Si wéwox Si pécanae On emploie quelque mol P la baisse d'un ton. le diése ex le bémol doubles. Le double diése Xhausse la note d'un ton; ie double bé- Position Des piises a La cus, Position Des BEMOLS A LA cud FA po sor me uh om gs Sim tk Ae fou 00 FH Tes touches noires qui sont placées sur le clavier, et qui se trouvent entre deux touches blanches, indiquent Jes demi-tons. Comme il n'y a naturellement qu'un demi-ton entre les notes mi-/a, et qu'un demi-ton aussi entre les notes ci-ut, il n'y @ pas de touches noives entre ces deux notes. En montant le clavier de gauche a droite, chaque touche noire est le diése de la touche blanche qui est avant elle, et le bémol de celle qui est aprés. EXERCICES. SUR LE Fa DIESE ET LE FA BECARRE. 5 eset Sas ba 23 434 asbiee a BXERCICR, Ovvragesresommandls-M, Sao, Cours dlémetaire, horus o pratique, des principe dela musique ‘| Du mtme auteur Corrige de devirs cours dmentare thirigue et pratiges, te gripe dee eeiue, Uae, There masta, Cons supriur,Quetonnat, Repent, pecs eee Se 49 Exeroices pour se familiarisor avec les notes au-dessus et au-dessous de la portée, a la clef de Sol et 4 la clef de Fa. MAIN DROITE SEULE. AQL LA St DO RE DO Si A ———————————— SzT Seo Se GT SP oF STs s so a a = SSS Sl TSarolvTe "ste s SS Soo eS Ouvrages recommand’s + Cortevarne, Miuhode pour apprendre a sulfer simedtancaent dans tows tes cls, — a5 A. Rovaenr, Marianne, mazurka Wastes, Emile Tos dances facile pou le inn, — 81. Rare vale: a2, Grguete, olka: n° 8,Atandarins eb momes pour piano &1vien, tes artes” Mandarine} piven) 20 GAMME EN SOL AVEG LE PREMIER DIBSE POSE SUR. FA. SEPTIEME RECREATION, Une Crocke vaut deux Doubles Creches. Allegro. 3 a i 3 bae 3 3 Nopreax recomman és : Site, Ling, valve; Cesile, ronding: Meryuerite, boroe ses bao darsaroile; Georgette, polka et dul op, 05: Marcieareliyiouse a Notre-Dame des Vieteres. * tesla ease dei poa-marut REXERCICE SUR LE SJ BEMOL ET LE S/ BECARRE, Agee ENERCICE, GAMME EN FA AVEG LE PREMIER BEMOL POSE SUN SZ. HUITIEME RECREATION. Moderato. LE PETIT SUISSE. i fares sa se | Liu moae doyee de force + Jouaso, Révesl du Cour, valse: Showrc?, Aw pas, marche mulitaite 2, 4, 6 et 8 mains. oul WWacus Premiers succés de bébé. 6 petits morceaus exirémement facies sur Ics cing uotes pour les commencants. — Ned. Raminagroti Petit Cotiton ; n* 3. Les Noces de Pierrette a Quand fe serat soldat, a 3. bad Velile Alsaciey.te; aC, Lora! ma’ poupée. DOUZIEME RECREATION... sealaarerewam On appelle liaison un signe ayant cette forme — et que l'on place au-dessus des notes pour indiquor qu’elles fhe doivent pas étre détachées. Les notes, du reste, doivent-tovjours éire lices entre elles, et lorsqu'il n'y a rien au- dessus, la liaison est sous-entendue. » Lorsqu'une liaison est placée sur deux notes pa es ‘on ne répéte pas la seconde, VALSE ALSACIENNE Mouvement de Vu'se. TREIZIEME RECREATION. LA FETE AU HAMEAU (>. snucuiiee,) 5 Allegro. 5 aoe ees Puméme degré de force: Sis, Hho @Alsace,N*3, sition fait, — Jou, Blanche, polka lace, - Taine, Veur-tu facile, en 2 pages, = = Poss, PElan, galop. — O'keuy fo Petits Bataitions = Deeoroe, Ment deserts Page. Du méme degré de force : Sorrente. polka facile. par 4... ¥ sultion Busse, Dat De, Da, lan. Dre, 9 a Moroeau recommande : Le Canvasmis, of. 167. Lagatelle sur Peper tivargrtte, de Gev Senn, a Ps Eaves SEIZIEME RECREATION. MAZURKA NATIONALE. DIX-SEPTIEME RECREATION. CHOEUR Dé LUCIE. Andante. (pomizerri). bu meme deges de force Blanchette, ma petite polka-mazurka, par A. P, Fusciuasn : Nous n’irons plus au bois, = Sroome : La Reine Bonne-Humeur, - es Sabine quadrille pour 2 et mains sur les rondes enfantines DIX-HUITIEME RECREATION. LA CROIX DOR. (eteati). a3 bu meme degre de force : La Sentinelle noire, xalop de Beyer, simplitie par F. Pavcien — Sino : cauteries musicales, 10 pidces faciles, de 4 & 10, separées ou réunies = Le u* 7, Minwetto. Grand succes. DIX-NEUVIEME RECREATION. POLKA NATIONALE, Du mee degre de fosse = Prerrotfrancats, Pierrot italien, Pierrot anglai, Par AP. Jouso, sépardes et reunies. Moreeau recominandé : La Premiere Pensée, valso de J.-C ‘trois petites fantaisi -L. Dm Gatonxe, wt VINGTIEME RECREATION. LES SOUVENIRS DU PAYS. (A. pe peavetax). gp Re ‘bu méme degrd de force : Les petits Motssouncurs, quadeille 183 facile, par sso. = René, la Mitidja, valse facile. Be Tuecaien, Veur-tu? en feuitle. 32 VINGT-ET-UNIEME RECREATION. LE BOUQUET DE BAL. (M™ pavuine pucuaMscE). Mouvement de Valse. —ys St, TNs as TS Ty Gat ee Da memo degre de force : O'Kuuur, Soirées intimes, de 4 & 24. 8 parts ou réunis, — les mémes, 4 4 mains, Wasramms, Oneguine, valse, on feuille, VINGT-DEUXIEME RECREATION. MON ROCHER DE SAINT-MALO. (M™ Lotsa pce.) r —— —— Morccaux recommandés ; Ave, Ven, gevole de Grand-Papa; Bibs Gavots; GhinaseriaySovvenir . Menuet sipagal; Semmes, trompetes! Sam Var, Chanon dé ma mie, édition facile. 3a VINGT-TROISIEME RECREATION. LE REFRAIN DU CHEYRIER. (nossna stovz2). Allegretto. > = pte tase | eee ipes| opie Du meme deget de farce 90, a fe pensions yt A Waren, Gre snk MAN mH A Fon Svc pur inns, Sander; a Soma de lin, Seine ius, quadrite Morceaus recommands : Berrwass, Pour faire at VINGT-QUATRIEME RECREATION. LA BERCEUSE, (nosina stontz). Andantino. dime well: mea aoe See => by meme degré de force : A.-P. Lusso, le Bal ad la peision, 2 a Sainte-Catherine, quadrille. \ A. Wactes, Horta, valse péruvienne, mf. Morceau recommandés Seunso, Bebé rove, valse, m. £, cr8s belle édition avee chromo, = Bibi blew, polka, mt, — VINGT-CINQUIEME RECREATION (@ quatre mains). LES DEUX SOBURS, Quand un morceau est & quatre mains, la premiére et Ia seconde partie sont indiquées par les mots italien Paino et ssconno. Lorsque l’éltve saura la premidre partie, il devra travailler la seconde. SECONDO. Alllegeo moderato. si a7 Wy WY Bu ridibe degré de force: Betea, Une toute pate ecire, Aio ent = Mou: Ua, vale Ae min, = = Arion, Deus dus evontng, 8 mains : m4. Yas sen foment joy. : : baa mentale: ue Ch, Pm Barbier a Sei, le echamer, Chron, ea tom ite sur les cing notes. — 4 série : Ne marie, en la mincur, “one * Nt Bere, en do majeur; VINGT-CINQUIEME RAGREATION (6 quatre mains). LES DEUX SOEURS. PRIMO. Allegro moderato. Du die degeé de foree : Buren, Sentinel’ noite, 84 mains. srocen: 6 pottn pitoes frilon A k main, — Du emo auteur: 12 pests morceaur & h ons. ‘recommandés ; Caanies Larenvar, Romance; Andantina; Menuet, pidees faciles & 4 mairs, Norcenus > Caciex, Suvio Pellico ot Une eur pour réponse. isis «Deep moreoue 1 man, oe ing rts, ah oi! Rocekmeds awe ofits 38 VINGT-SIXIEME RECREATION (a quatre mains). BARCAROLLE, Allegretto. SECONDO. . y en. soded 1 = \ |a préma pour Veeve, du meme degré de force : €. Pane, op. 6, Rondo & 4 mains, facile dans plus développée dans ta seconda pour Ie professcur, Nous recommandons : Avowme Buse, Bzagu Vo Siamutr : Pa 0, valse concertante A 4 mains, mf, tlomime, 8 petits morceaux & 4 mains, sur Jes cing notes. 4 sarin VINGT-SIXIEME REOREATION (& quatre mains). BARCA ROLLE, PRIMO. AMlegretto, I ey fT ATK Z . oS x > Du méme degre de furee - Lquonit, Bela, valse & 4 mains, Poss, lan, gatop, & maibs. MXERCICES, DEURIEM BE peAIE, ‘our fine See eT epee 7 pea! fr: e Horne te CAL bearers oo | ote eat? } [a = Pepe Pepe ey f. poageadare ee ) Poppe of Peeler ere, | tA pete LL Weer rererrentir = : = pr preret: Peer A? reer rer let We eddat Postrel i ’ ’ “4 Pofeeprereset ered a bl treeereeerr it f ee $ Ses pe ot or . foBeertrertt fred y Wftreeereeeet a f = foo and’s | P Kotenes. 15 ecetes de sty hoist, Beecense; Ce reverie: Pacis mple fleur, val~ tat egtetetetetie Lotet epee = =I brits teagas | Sehr ett, o5o foe, ==. 1 ‘* eects ter ‘ Ousrages recommaudes €, 48 SipPetiesp toe, meet SS recommandes + Duestaune, 12 petits Preludes pour sereir @etudes pour ba tccturcy bu meme auteur : Brercwes de lecture, useage recommandés Ta aol Lire, adn de ican E. Decoums, wubert, » 6 mains, G. Meseema : 0 urka-Menuet, moyenne force. Gusrages reeomimandés : Te, Lacs, la Lépirete, tudes Ue mécanisme. = E. Dicowbrs, Marche multgire de F. Schubert, & 6 mains. G. Misgeina = Op.A21, Mazurka-Menuel, moyenne force. At Dans les exercices suivants, les rondes indiquent tes notes sur lesquelles Jes dofgts doivent étre posés sans remuer; elles ne doivent jamais étre répétées lorsque l'on recommence Ja reprise de lexercice. Ouvrages rucommandes : J. O'kuiny, 25 Brulee de nvcanisme ct de A. Bremner, op. 24, le Colme, nocturne: up. 4A, Priore d la Madoc; op. 42, Fete rilayeotae, a5 + : eee Ouvrages recomma des Ta Lack. 12 Rts dtoantes sndons le célabre Bolero de Favancrx, pour Ie pian» 32 mains, a mains, 6 mal s et’ 2 piavos, 8 malo. Le meme. pour eat ct pian eo ay cys ggutanstensteastecteeePis®. tetesttrettesseeent Ousroge ecommans <4 ein Hui Osea, ® mins 50 GAMMES MAJEURES. u complet des Gammes, j'ai replace ici celles que Ton a déja travaillées en commen- miyeés Kigérement et sans raideur. On Afin de donner un table ch exceutant les games, il faut que tes doigts ume gins toute Pétendue du piano, ot Vangmenter graduellement de vitesse, otten iis gant la Methode. devra faire chau or MaveuR, ‘ o at weer 7 (ez ie Chiveagos tercanmandi® Sih, Bammus harmoniguer Fonsi, ari et ates Yok. ans, 9 dition, So ttsstes : Ererviees et Gammus, en 2 hve i i. » lo- Ip ee e 5 T + ase aa x dav adiern 1 + s z v 7 4 = Saat aE > Munya wee quecelle en oF £ LIECR, HOLD HAIEOR,Ls wfme que celle eu ra MLIEER : 2 poet 2 FE Sate sysp aes Ue mcue auteur, 102 dudes des de cert i Be Pav tens ops 5A GAMNES EN TIERCES DANS LES TONS LES PLUS USITES. 3 » $ 46 1 i. g,sttesi yi > GAIMBS EN TIERCES PAR MOUVEMENT CONTRAIRE. 2 8 3 3 $e Dinas, Gavnmes cw teres. Hnuren, Dointes simplifies des yamimes en tiers. i lil al MA ee Pree 55 EXERCICES EN SIXTtS BT EN OCTAYES. Dansles passages on sixtes on en octaves, Particulation du poignet doit agir sans que le bras seléve ni se baisse. sos _ Ouvrages spoon mamies + Kigves, Beercices mélinigues ea octaces = ¥. Motano, flop! Hy - E, Moor, le Coucher ds 40 d EXERCICES ~ POUR APPRENDRE A PASSEN LX Porcr. soa to st 3 9 AKPEGES on TAKPEG rs ile ee genre sont ainsi nommeds paree quits soul sonve Les passa Lemployés sur ta arp, . enor, 4 5 s 3 +2 ‘ tr revommandés : Is asisowsty, op. 39; Allum enfants, 9% pitfes focales réuntes ou separees bei de petites Pier ot atervctek NM. an, Len visa Mars, Tne Won mvt Beritibeh. eeu aies'cd. Neel, (1) Los loures ¢e sunt Mabrésintion da mot Frille, On exécute le Tri, qu note inwiquée of fa not elle aussi erence. en frapnant alternativesment Ia ipiicure, qui est sous-entendue. Les deux notes su rmontces des lettres tr alevrunt Cire exseatées connme Mexer- ‘quatre, afin de dover au battement du rile le plus do ‘aden + seulement on pourra faire sit ou huit notes par temps au liew rapidity possibh, Du meme degré de furee » 6, U'Katy, op. 16, Six petites pieces tr facies 38 SIX PETITES ETUDES. Les Etudes snivantes ont pour ¢ nes <> ple’ ers il frut obtenir cos selon que Ie som augmente 0 dans laquelle fe son doit augmenter ow Yon appuie plus ou moins fortement, dimin ee Sears _ (Cat : (Artacno. eee ==" ECE — So = Smt Du méme degré de fores : Laxorar, Tramcay, galop simpliné par F. Faugier, Bavrem (. de}. — Souriante, vals. & ETUDE. Lax Petites mors, on notes tPagriment, ne comptent pas dans la mesure c'est pourquoi il frat, en génétal, les = executor briévement, Les Petes moles doivent étre frappées seules. et La note qui les suit doit etre frappee en meme Comps que la note dle fa main gaucte, comme eela est indiqué dus (etude suivante, aN 60 ETUDE, Cette étude a pour but d’habituer Jes doigts aux cadences; if faudra, en travaillant, donner & chaque note tune grande éyalité. Aavantixo. rallentando ¢ diminuendo Du mime degre de lorce + Vaul Hrasion, Pimponnette, potha = Vivcant (Aug), Recwel de pieces melodigues 4= ETUDE. Tans les passages en notes détachées, il faut, comme dans les exercices en sixtes et en octaves, yue chaque note soit articulée du poignet sans que le bras fasse aucun mouvement. Axpanie aoe ae seco s + lessee by meme degre de force : Bosyaur. 12 parces enfantenes, de 1 a $2. Bes lavict, op. 13, L-durore, riverie en notes repetees: Wsis Taste, Scenes eupuntines, dea b 5 ETUDE. En travaillant cette étude en tierces, il faudra metire le plus grand soin & frapper les deux notes bien ensemble et Alever les doigts sans lever les mains. 8 Lncrarro. Du meme degré de force : Wiens, op. 112, 1, Prive du sor, ~ ‘Siac, let Gries enfantines, 19 petites pitces facies. separses ou réusi Recommandé : moyenne force : Bown C., Petite plaisonterie, blueite. parson on uses: ™ ETUDE © . io hut do conte étude eat dedonner de I'éenrt nex doigts, on devra Ia travailler do maniére quo tee notes oho wr ew gare, et ne wo Laem pa plan attends que lew notes rapprochéea, wv autour; ene Caden, oe moyenne AiMeult tris ra'hliques ot parfaltemant graduéen, pw quiallow devolopparoat fe mncvanians rt Lu style, FIN a javer avec ines 4 Extrait du Catalogue de A. NOEL, Etiteur-Commissionneire, 29 et 23, nassaye des Panoramas (Grand Gera). Paris og LA MUSIQUE POUR TOUS ARCHIVES DU PIANO Eaition de poche & 30 cenumes Pam, 7! Bees CececeS tex eeeece ceeeeee ee ba a & x 5 PELEE ae yt SECONDE PARTIE. = EXERCICES Pour rendre les doigis indépendants les uns des autres. N! On ne doit pas étudier trop longtemps de suite ces evereives, it sullit lorsquiom y est arriné den travailler vin ou deux chaque jour eo les recommencant huit on dix fois. Au fur-et-a-mesure que les doigts se fami seat avec eux i} faut alors en travailler tous les jours pendant un quart d'heure, Ce travail est trés bon pour hat Lindipenidance des doigts mais il exige beaucoup de patience. 1 faut en commencer Tetude les deux mains s¢paré. tueat et trds-lentement 4 pour fini 3.467. h, eos. res? 31g 2315 20st Sesiges A Ss Noe, ogg hal tee tO ef = ett ee fd repos. gaat ‘3345 4353 335 34356555 Raa wear 65 12 pour finir, reps so ae at ae 53 i pour finir A ee ° 33 fysreri Baas ley yassse 3454 saat —_ onseavation. Dans ces exercices chaque Blanche doit frepper evce la premiére des bait doubles croches asp us . ni8 20} mn = . 4 al tos + a z a R545 2545 te 3467.0 a3 % EXERCICES dans tous les tons majeurs et mineurs pour faciliter articulation des doigts dans plusieurs extensions ainsi que pour les familiariser avec les. touches noires et les habituer 3 se déplacer sans changer la position de la main. Pour les DOUZE TONS de MODE MAJEUR. 3.447, tans. 67 aaa toes a ee 43 Pour les DOUZE TOXS de MODE MINECR. 304 so 3 a 454 aD eee tues aa wos OnsERVATION, Ces trois exercices assez clendus sont une trés bonne étude pour préparer les doigts au travail des gum Th faut les pratiquer souvent et jusqu’a ce que Von parvienne & les jouer trés vite, sans mouvements de la main, A Sts ES eT Uyathis ta 3.447 oh. to a 1 [Oa tis | Stem] Fos, | 3 fois, [tres [Stes | Pr ssltseas i fois 3 foie a 2. (1) 1 faut commencer par Siudier vet ouseviee leniomenl ten Sous deur fois lex mesures ou se trouve le mot (Bis) ensuite, longue Caro. Tation des doigts est hien (anche, om doit Ie jouer plus vite ot répéter chaque mesure Ir nombre de fois indique av dessus, CBSERKATION. Le travail de ces dix exercicen est indispensable avant celui des gammes, il faut méme le continuer pendant quel- que temps pour apprendre & passer le pouce sams dsplacer Ia main. a DrorTe, Muy cacene, sys bnovre, Rese 5 (3) Dittieuté ccessionnée par ts touche woire. 3.0K tans Rn GAMMES dans les TONS MAJEURS b VOCTAVE. 4 Tl faut eneuite cbandonner Yo re~ pos et les faire travailler avee low divers sdeasing qui suivent.On ne doit pas cependant commencer trop 11 Métude des gammes. ue OBSERVATION. T faut commencer par étude les gamones ainsi quielles sont éerites, Ce repos sur la tonique est néces- saire pour mieux aanurer le doigté eat, 7 avec 4 Ditze. aces Dies, | ite 1d : rec 2 Bémols. feast. ¥% wee 3 Bémols, wow, *! DRSERVATION Apis atoir ft le trarad de cee games de Jen octzes, on pent fe few ensuite de trois, 3447, 4. seas GAMMZS dans les TONS MINEURS i OCTAVE. RB , “3 OBSERVATION. Colles avec Ia 6et Ia 7 majeares ‘Les gammes mineures areo la ea montant et mineures on desoom- ‘sixte mineure en montant sont dant ne doivent étre travaillées: selon mon avis tes véritablee gammes du mode mineur, qu'aprie une parfaite sureté de cales-y3 semblables oer 3445 mone GAMMES MINEURES ATOCTAVE pour parcourir Pétendue do Clavier. = 03.0 enres. gy PRES ou MEd { semblables | wre yeasts —£ oo — Pe as si 6a a iar t 4 boy ya net" we = en FA 1 7 3,447. ses 8 GAMMES MINETRES & POCTAVE avec la 6%et la 72*majeures en montant et mineures en descendant. Voyox les Principes de"Biuslque 42! Tabletu, Page 43 en SOL, saat 18403 3.467 4 sny83 8, Le GAMMES MAJEURES. A la DINLEWE en mentant et & la SITE en descendant ‘ on, a = | 3 rs oye mS a 82 GAMMES MINEURES. a Ja DIXIEME en montant et & fa SIXTE en descendant a eed pa] 314 os N? Il faut aussi pratiquer de ccite maniére les garomes mineures avecla 6'et la 7" maj: en montant et min: en descendant 3.4407. 8% GAMMES MAJEURES & la SINTE en montant et a la DIXIEME en descendant 3.667 YI Sd wor 3407 twos 86 us GAMMES*MINEURES a ta SIXTE en montant o a la DIXIEME ea descendant. sees, INP 1) faut aussi pratiquer de cette maniéve,les gammes mineures avec la Get la 7"*maj-en montant et min: en descendant B.4At, 1, HGS RR GAMMES MAJEURES a la TIERCE en montant et en descendant 89 3A47. 1. so Mae! 90 GAMMES MINEURES a la TIERCE en montant et en descendant. we SEER DS me 347, sas. 92 GAMMES MINEURES & la TIERCE avec la 6° et la 77° majeures en montant et mineures en descendant. 34 seni, en SOL. 9 1 sae. 344, a4 GAMMES MAJEURES eo TieRces des deux mains 3a trans. GAMMES MINEURES en Tiexces des deuy mains. a 1 hel ie ¢ : ts 3447, tans 96 GAMME CHROMATIQUE & POCTATE rag 121 ot ject ers CAMME CHROMATIQUE & la TIERCE. NM La Gamme Chromatique & in SePae we fait que par Hlerces mineures cele 8 In 6 ne sw fait que par sintes majeur aed a ] tens a GAMME CHROMATIQUE en TIERCES des deux mains. ; x 2 i few 5 3 PRENIER DOIGTE 53 : ‘ 4ir pint ie I= Les dives studiewe devront travaller os dean diffrent doigis, Le premier est plus facile lorsque la gamme chromatique ne se fait que de La main drvite. mais le second a plus de sitett 4 cause do changemeat de position qui s¢ fait 2ux deux mals en mime temps. 3 5 z 3 3 oa SECOND wets 3.447, 1, oR EXEMPLES du doigt’ des ACCORDS PARFAITS dans leurs trois positions. Lélive qui aura la ferme résolation de ne pas coniracter de manvaises babitudes de doigté dans les accords parts soit plaqués. soit brisés, devra apporter Ia plor grande attention & examiner les exemples qai Iai sont présentés ici pour les 42 accords parfaits ‘et les {2 accords parfaits mineurs formant les 24 accords toniques des deax mo- des, majear et winear. Ces vingt-quatre accords oat cbacus frais Positions. La régle générale da doigté est po- sée i Taccord modéle tt, (Voyex Fesemple £} mais ill y a buit exceptions pour Femploi du 3* doigt en place du 4° dans la 4°" Position des accords majewrs né,LA.M, St, S12,MDD,LA7.¢t RED i la main gauche. (Voyex les exemples 2.5, Wiuet Tex: 1 dans lequel ces buit exceptions sunt reuoies) Il y a anssi uit exceptions, de méme poor P'emploi da 3° doigt en place da {f dans la 3° Position des accords mineurs SI,FAzcT#s0L8.s0L,UT 4, et sia la main droite. ut aussi remarqaer attentive — iment que les accords sur lesquels ily a ane croix (x1, ont une extention forcée du s¢ an tf doigt.Ces accords sont anssi faa nombre de buit & le 2% Position, main droite et main gauche. mais ne furment point exception, puisqu‘au contraite 9 main gauche, Pex: M.main aque Tes exceptions et exten (Noyer les Exemples 4,8,8,0 et Tex: 48 dans lequel ces buit exceptions sont réunies.) I ‘on ne doit pas remplacer le $° par le 2 (Voyex Tes exemples 2.5.6.7 main droite. 4.3.4 drvite. et Tex: 15 main gauche) Aprés avoir evaminé tous ces Exemples. ill est facile de vei fiong foretes, sont ecasionnees par la disposition des cing touches nvires. L'éléve qui a Tenvie jamais s'éearter de crs principrs de doigté, (17 jinn faire, ne doit NX! aby a copendant quelques conformations fe maius qui sToppuseat eatinurut aa doit’ de Vextention forcée, c'est alors au Professor tine observer [VIENs bes diffreats cas oft le 3 tigt peus rranplacer stantageucereat tf Exemple A Chia grsia Maine g F = = Lin FA wa) BE ean sib ana e A Fooscion 2 Pesitina, 3” Postion Exemple 3. SPs Koay phar et E-cemple 5 Ezemple & Exemple 2. 7 PS. J pee OE irst poiat question ii de valur, mais seulement rtempis de doigtt 3 7 thot TEXEWPLE 18, dew Lait wccurds de Ue ES postion = be ele THLE do bat scons de bye Flo nck ole Sg ct mw nein Be EXEMPLE 14. dew huit accords de te 2! position 4 ta mie rate ob le Ae digs ot oom eatin foede. Moviues de différents dessins d’aprés lesquels on doit exercer les accords de toutes les toniques. ‘NY 11 faut jamals changer le doigt? qui appartieat & chaque pestion.On ne saurait faire ce travail top leatemeat dans lex covamencements a 2 s 4 5 « 7 = ae Ito exereer or ces mbt desing vee la ein couche dese oeaes 40 deseus de cour de In main rie 8 9 40 a 42, 45 16 15 a4 a a 7 20 tos Qurlque fais au tiew de plaquer les acearas, sans cependant les briser comme lea modétes ci-dessus on Tes exéeute sort da signe { quion place devant les accords qui doivent etre arpégé's, comme dans Fex: suivant!) 1 + ab ¥ ‘i : ; 2 arpiges.et d V accord anytnes, tach] {evords unpep’s sowenus , (os v os te autre Exemple au i On dott exéeutercomme sites accords ctaient éerits ainsi: ones ie rateadre sureessivewrat en partaat de be plus grave, ee qui rt be contraire de ise suiveat se G4) Pour tot areund apie tes atten cord plague ob toutes Tes woies se re entendues 3447. T, tment 100 EXERCICES d’acconns srisés ou anrécés 4 toutes les po: ions pour parcourir létendue du clavier. OBSERVATION. Apris avoir étudi¢ les aécords divers ainsi quils ont été indiqués ( pages 98 ct 99) il est indispensable de {es travailler ainsi qu’ils suivent de deux octaves et ensuite de trois et méme de quatre. Ul faudra remarquer avec soin que le doigté est toujours le méme que eelui des accords plaques. L’éleve qui fera ce trax sail en conscience peut étre assuré quill s'évitera de bien grandes difficultés par Ia suite. Indpendamment des doiglés marqués ci-dessous est aussi un excellent trevail de ine les arpiges dans tous les tons et daus toutes les positions, en mettant toujours le powce sur la premicre note de {a main droite et le cinguitme doigt sur la premigre uote de la main gauche. 2° Position. 3° Position age te, = Accord de RE maj. 23 138 Accord de FA mia. # , ‘ 4 J on fe Asite, A w i Le mime travail pour les accords d°UT# et Sot 3 min: sur. tnons a Accord de $15 mais + M2.) h sf Le ately bo ds be wh as \ Accord de SOL sain: : ‘Le més trove pow Jes sooonds TWF at a ad Accord de 5th mim: 9 31" x ay Area de $0§ om E42 ml , \ 1 kK iy ete Ke 3407 02 Sur les accords de septicmes . ag 4h, a Re. ug 1 " ef Re 11 faut trailer cet exercice tris lelemeat et souveai,en ayant soin, que chaque doigt frappe bien au milieu de ls touche , \ 1 : autre deg wa Wis PT a jg oe yf S * te mde Ganal sur les 77 de Dominante des tons de RELA ot ML 3 1 Pe et A, 3 EXERCICES ve TIERCES 105 fee a. 3.48% EXERCICES vz SIXTES. Il ne faut pas travailler trop longtemp. de suite ces etercices, mais en travailler tous les jours. Cabord tree Vrotement ot Irs deux mains Tune aprés Cautre, Ils sont excellents pour rompre les doigis et leur donner une grande sauplesse Les petites mains ae doivent pas ctudier ces exervices de_sintes.) 3445 8. tans 107 EXERCICES D’ OCTAVE NM Yoser ce qui est alt Page 40 aux premiers exercices de sixtes. Ce premier exeicice doit etre étudie les mx main s¢parcment, ensuite Ies deux ensemble A T Simile (4) coe exercice doit dire travallié tout en Staceate arant de faire ts posctuation intiqui Sas, tao Rg iq Meme travail qu'au N26 pour ces quatre suivants higoe| ra | war octaves amPicirs Ti faut faire Ia plus grande attention & ce que les deux notes de Tuctave arpegée suient tres lides +t parfaitement Ggales de valeur, Ainsi de suite de Vune & Pautre,en évitant toute espice de secousse de la main et du bras A er ftee = 4 NY Tous les exercicen Socares plagues duveat cir trvallés en arpiges, comme Irs deus muses visdssis. ou peut easuite Ie étn- ier ca seas inverse de ces deve odées Siem mies = EXERCICES pour apprendre a faire les notes répétées. 323 ses ser 4320 ger Sensei 33h 2 4321 ‘NB Tous les exercices of le mouvl aes pos Indiqué doivent dire travails du leat an vi, 2 321 ser 4321 321 3a zen is 4321 4321 43, 34ar tons, 6 4 $301 43 sser S881 43 oy $3e1 seep eeh biter panne recess) Lttoe ft EXERCICES pour les différentes maniéres de croir les mains (1) 4% t wo as s pat la distributive de valeur et de> silences aio quica mttaat MD.et MG. o@ seabarat D.G. fonjours chaque maiu sur la portce qui lui est propre, au mmyee des chaaprerats 4 3.8 113 EXEMPLES des sicXEs employés pour la PONCTUATION musicale Wle LIE, 2°le PIQUE, 5° le DETACHE. 4° le PORTE Exemple du Lié, Exemple du Pique. ‘cemple du Détaché Exemple du Porté. to. ams # —— - =. exéeulé ainsi. le Pique sexceute ea ne doanaat & || le Détwché s'eatcute en oe deal] Ir Porté sfexécate eo ne donnant i a note que te quart de sa valeur 3 fen laissant Jes trois autres quarts ea silence, 1 Lig Sendeute en nel Inissan! aucun sileace Tune note i Paute. smoité en sileace 4 sence. Tl ys aussi deux signee que on eaapleie encore fort courent. Ce sigue, A sert i accentuer une seule note. Celi. note et de faire Ia 28 faible et Penlerer en méme temps.Plus allongé, ————— il sert lon sa posit efttes, ee Ti ree, EXERCICES sur ces différents ACCENTS Ale LIE. « 5 3645 tus (1) sinae par Iequel om indique une seule uote porte. 34a 4. tens saa ~ meena ta a th th 3h -. fe ve .|4. AL £: £ E mi les SENCOPES. |__ 4 AI? Mod’? fe 5 wim. roe ssn, And” 24h Ak 4 3447, a. tan. is EXEMPLES des différents AGREMENTS SAPPOGGIATCRA ou PETITE NOTE. 2° LE GACPPETTO cu BRISE. 3° LE MORDANTE ou MORDANT. 4° LE TRILLE ou CADENCE Ilya deux sortes de petites notes ow appoggiatures . 12 la petite note longue qui sit avec une blauche June aoire Jeune eroche Dane double creche Jet quelquefoie rmdime une triple eroche J et qui a dans Fexceuti la durée de Ia valeur qu'elle représente 28 la petite note bréve qui s¥erit toujours ainsi: 2° ot stexéeute vivement avunt la note devant laquelle elle est placce ‘en empictant Légérement sur tv temps précédent ou la mesure précedente EXEMPLES des PETITES UTES LONGUES. ENEMPLES des PETITES NOTES BREVES. ENEMPLES du GRUPPETTO ou BRISE. appris bs nate, souent ls Grappetto iar ubiiviation ayer ev signe a surtout lorsqn'il gexcoute apris Ia mote. SYeaccutant wont. et ese 5500 doit ISerire en petites aotes comme ei-destus WE