Vous êtes sur la page 1sur 5

Ilze Gornika

LES POINTS POSITIFES ET NEGATIFS DE LA


FRANCOPHONIE

Abstract
The aim of research is to examine what is Francophonie and what kind of opportunities does it give for our life
and also to know what are the positive and negative aspects of it. The methods and data collection: the study and
analysis of historical literature and also analysis of the questionnaire about Francophonie. As the result of the
research the author studied and summarized the positive points of the Francophonie and find out that
Francophonie gives as an opportunity to communicate with other people, because that family of the
Francophonie is large, also the Francophonie gives as an opportunity to know all the most important events
about French language in the word, because on the 20th march we have a day of the Francophonie and at least
the Francophonie has established a lot of organisation which help to know the French language better.

Tout le monde parle différentes langues, mais les gens ne savent pas ce que la
francophonie apporte à notre vie. Je m’intéresse à ce sujet parce que je voudrais savoir qu’est-
ce que la francophonie et quels points positifs et négatifs elle comprend.
Ce terme est plus vague qu'il n'y paraît. En effet, il faut distinguer les pays où le
français est langue officielle (unique ou non), ceux où le français est la langue maternelle
d'une grande partie de la population, ceux où il est langue de culture, ceux où il est utilisé par
certaines classes sociales de la population, etc. Or, ces catégories ne se recoupent pas. Dans
certains pays par exemple, bien qu'étant langue officielle, le français n'est pas la langue
maternelle de la population, ni celle couramment utilisée par celle-ci. Le critère linguistique
ne correspond pas toujours au critère de la nationalité. Par exemple, tous les écrivains de
langue française ne sont pas de nationalité française. C'est la question de la francophonie
(http://fr.wikipedia.org/wiki/Francophonie 09.04.2008)
Selon moi, la Francophonie d’aujourd’ hui est une organisation internationale. Comme
nous pouvons regarder alors la Francophonie a beaucoup d’Ètats ainsi la Francophonie est très
importante pour notre vie.
La langue française est officielle ou co- officielle dans quelques 51 états et 34 pays, le
français est la deuxième langue du monde. Le français est la langue de la justice, la langue
des médias, la langue de l’armée, la langue du commerce ou des affaires, la langue
administrative etc. Le terme Francophonie avec une lettre capitale, designè le gouverment ou
pays pour l’usage du français dans leur travaux, mais francophonie avec une lettre minuscule
designè les locuters. Les débuts de la Francophonie ont commencé en 1960 quand plusieurs
pays francophones créèrent la conférence des ministres de l’Education nationale des pays
ayant en commun l’usage du français. Le sommet de Dakar du 24 au 26 mai en 1989 discutait
de la question de l’éducation et de la formation dans les pays francophones.
Le sommet Cotonou (Bénin) du 2 au 4 décembre 1995. Les participants ont accepté de
nouveaux membres (non francophones) au sein de la Francophonies Saint-Thomas-et-Prince
(langue officielle: portugais) ainsi que la Moldavie (langue officielle: moldave).
Le sommet Moncton (Canada) du 3 au 5 septembre 1999. A vé sommet ont participé
52 États et gouvernements, membres et observateurs de l’espace francophone.
La onzième Conférence sera à Québec en octobre 2008. A ce sommet les participants
célébreront le 400e anniversaire de la fondation de la ville de Québec par Samuel de
Champlain (1608).
Les points positifs de la francophonie. Comme premier point je voudrais dire que les
‘’Sommets Francophones’’ ont créé de nombreuses organisations:
1. L’AUPELF, C’est une agence francophone pour l’enseigment supérieur et la recherche
qui œuvre au développement de la „francophonie scientifique”;
2. Le Consortium des télévisions francophones’’ TV5, avec ses composantes européennes,
nord-américaines et africaines;
3. La Conférence des ministres de l’éducation des pays ayant en commun l’usage du
français (CONFEMEN);
4. La Conférence des ministres de la Jeunesse et des sports des pays d’expression française
(CONFEJES);
5. La Conférence des ministres de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique
(CONFEMER);
6. L’Assemblée internationale des parlementaires de langue française (AIPLF);
7. L’Union internationale des journalistes et de la presse de la langue française (UIJPLF),
première organisation se réclament de la francophonie (en 1996, elle regroup 2000
journalistes de 80 pays);
8. Le Haut Comité (français) pour la défense et expansion de la langue française;
9. La Fédération internationale de maires et responsables des capitales et métropoles
partiellement ou entièrement francophones (AIMF);
10. ACCT: Agence de la Francophonie unique organisation intergouvernementale de la
Francophonie et point de rencontre entre l’Afrique, l’Amérique, l’Asie, l’Europe, le
Maghret, le Makhrek et l’Océanie.
Le deuxième point est que nous avons la fête de la Francophonie, c’est un point positif
de la Francophonie.
La journée de la francophonie a lieu le 20 mars pour tout le monde. Daugavpils a fêté
cette journée le 18 mars exceptionnellement. La fête a été magnifique et excellente. Toutes les
personnes qui participaient ont eu beaucoup d’émotions positives.
Par exemple, on peut lire sur le blog de l’université:
Un grand écran au premier étage – l’idée parfaite! Tout de suite on comprend que quelque
chose se passe à l’université. Des papillons qui amènent au 4e étage – l’idée idéale! La vue
esthétique qui fait plaisir et crée un esprit de la Francophonie.
Des crêpes faites par Virginie – l’idée délicieuse! Après le concert on ne peut imaginer
rien de plus géniale que des crêpes tièdes.
Le concert il même – un peu de l’information, un peu de la musique, un peu d’amusement
font ensemble une recette magnifique pour se délasser!
Merci à tous pour le jour de la Francophonie!
Pour mon travail j’ai mis en place une enquête qui a consisté à interrogé par écrit des
francophones au sujet de la francophonie.
De plus, j’ai lu un article intéressant sur le socle sur lequel repose la francophonie
c'est-à-dire la francophonie.
Le premier point négatif est que le dictionnaire „Le Petit Robert de la langue française
2007‘’ a une définition du mot: „Colonisation” voudrait dire, selon le Petit Robert 2007 ...
„mise en valeur et exploitation de richesses de pays devenus colonies”. Cette définition donne
toute la gloire à la France et ne rend pas compte des difficultés subies par les pays colonisés.
Je compris que cette définition dans ce dictionnaire est positif, mais la colonisation n’a pas
très positif si nous regardions dans passéparce que la colonisation a restricté beaucoup du
pays et ne prémisse pas agir libre. Les associations antiracistes françaises accusent le Petit
Robert de donner à la colonisation française un „rôle positif”. Les deux associations
antiracistes françaises ont proposé une discussion afin de trouver une nouvelle définition pour
le mot: „colonisation”, parce que le base du ce mot est très négatif. Mais ce dictionnaire a
pensé qui colonisation maintementest positif, parce que il donne beaucoup du aide du pays
qui ont colonise (l’apes du document le Figaro, Mardi 5 septembre 2006).
Le deuxième point négatif est que dans mon questionnaire il y a une question: „Selon
vous, existe-t-il des points négatifs dans la francophonie et les réponses étaient très
intéressantes”.
Par exemple, beaucoup de personnes interrogées ne savent pas quels points négatifs de
la Francophonie donner, je pense que l’on peut envisager différentes raisons à cela:
1. Les personnes interrogées n’ont pas suffisamment d’information, parce qu’il ne
connaissent pas de site Internet où elles peuvent trouver des informations;
2. Les personnes interrogées n’ont aujourd’hui pas d’intérêts sur ce sujet, parce qu’elles
pensent que ce n’est pas très actuel;
3. Les personnes interrogées peut-être oublient le passé et ne savent pas que elles pouvent
dire sur cette question;
4. Les personnes interrogées savent que les actions connues de la francophonie semblent
très positives et ils n’ont pas d’actions négatives;
5. Les personnes interrogées font une association ave la fête comme nous avons dans notre
université;
6. Les personnes interrogées pensent qu’il y a une fête par an, mais actions de la
francophonie ont tout le temps.
Aussi je pose une question quelles langes parlez nos étudient a la université de
Daugavpils et ils répondaient: La première parlent le français et l’anglais, la deuxième parlent
le russe, la treizième parle le letton, le quatrième l’italien et la cinquième parlent, le
norvégien, le néerlandais, l’espagnol, l’allemand, le lituanien, peut-être parce que nous
étudions les langues français et anglais et nos langues maternelles sont le russe et le letton.
L’autre question était: „Que vous apporte les langues que vous connaissez et parlez
dans votre vie quotidienne?” et ils répondaient: La première réponse est les langues apportent
plus facile pour communiquer avec les autres gens, le deuxième est pour connaitre les
nouvelles cultures et le treizièmes est des opportunités de trouver un travail, peut-être parce
que ils ont très importants pour notre future.
Le troisième question était: „Que savez- vous de la francophonie?”.
Beaucoup des personnes interrogées pensent que la francophonie est une fête de la
langue française. Les autres personnes interrogées disent que la francophonie est une
organisation ou institution culturelle et politique.
Le quatrième question était: „Est-ce que vous participez à la fête de la francophonie?
Qu’en pensez vous?”.
Il y avait 90% qui participaient at. 10% qui ne participaient pas et les personnes
interrogées qui participaient à cette fête pensent que c’était très joyeux, beau et intéressant.
Par exemple ils ont dit que:
1. C’est très intéressent, amusant;
2. C’est très sympathique;
3. J’en aimais;
4. C’est une fête très joyeuse;
5. C’est très beau;
6. J’ai que des émotions positives.
Le cinquième question était: „Selon vous, quels pays sont francophones?” Et ils
répondaient: Les premiers pays sont la Belgique et la Suisse, le deuxième le Canada et le
troisième l’Espagne et le Québec, peut-être parce qu’ils ont les pays très célèbres.
Le sixième question était: „Selon vous, quelle est la nature de l’influence de la
francophonie dans le monde?” et ils répondaient: Les personnes interrogées pensent que
l’influence de la francophonie dans le monde est culturelle, sociale et politique
La septième question était: „Selon vous, quels sont les points positifs de la
francophonie?” Et ils répondaient: Les personnes interrogées pensent que les points positifs
de la francophonie sont: le développement des projets, les gens se réunissent et échangent
beaucoup d’émotions positives, essayé de comprendre la culture moderne du français et offre
beaucoup de possibilités d’améliorer la connaissance de la langue.
Le huitième question était: „Selon vous, existe-t-il des points négatifs dans la
francophonie?”.
Les personnes interrogées pensent que les points négatifs dans la francophonie sont:
elle repose sur le colonialisme et parfois encore on vend la francophonie comme on vend de la
marchandise, mais beaucoup des personnes interrogées ne savent pas quoi répondre.
Mes conclusions sont que:
• la Francophonie nous permet de communiquer avec d’autres gens, parce que le famille de
Francophonie est très grande;
• la Francophonie nous permet de connaître de nouvelles cultures, parce que nous avons le
jour de la Francophonie;
• l’organisation de la Francophonie doit faire plus de publicité envers les gens qui ne
connaissent pas la Francophonie.