Vous êtes sur la page 1sur 24

Saâdane

«Dimanche,
on sera encore

Ni Drogba ni Cabinda
plus forts»
Angola 0 - Algérie 0
MARDI 19 JANVIER 2010 QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1088 PRIX 20 DA

De nos envoyés spéciaux en Angola

Rien ne nous fait peur


Yebda
«La Côte d’Ivoire
ou le Burkina,
on gagnera»

Matmour
blessé
Raouraoua
«On est en quarts
de finale en dépit
des grincheux !»
Les Maliens
accusent,
Kanouté
calme le jeu
«On ne doit s’en
prendre qu’à
nous-mêmes»
2 Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010 Coup d’œil CAN2010
De nos envoyés spéciaux en Angola
Stade : 11-Novembre
(Luanda, Angola)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Jerom Darmon

Angola 0 - Algérie 0
(AFS), assisté de Redouane
Mohamed Farid Nacym Redouane Samir Adlane Yacine Gonçal Madjid

Ni Drogba ni Cabinda
Achik (Mar) et Kenneth
Saâd Aït Saâda Djender Bouhanika Bechir Chouail Selhani Pérez Aït abdallah
Changa (Zam)
Avertissements : Matmour
(15’), Laïfaoui (40’) (Algérie)

Angola : Halliche

Rien ne nous fait peur


«En deuxième
mi-temps, l’essentiel
Carlos, Jamuana, Chara, Gil-

était de ne pas avoir


berto, Zuela (Caires 54’),

de blessés»
Kali, Marquès, Djalma, Ma-
bina, Manucho, Zé kalanga
(Job 65’)

Algérie :
Entraîneur : Manuel José «On a essayé de gérer. En fait,
notre souci en deuxième mi-temps
était d’éviter les blessures. Il fallait
que le portier des Verts intercepte donc gérer en fonction de la situa-
Chaouchi, Laïfaoui, Belhadj,
facilement. Chaouchi va se mettre tion du moment. L’essentiel a été
Halliche, Bougherra, Yebda,
encore une fois en évidence en sau- réalisé. Je pense que personne ne
Mansouri, Matmour (Ab-
vant une balle de but à deux mi- peut faire la fine bouche, après
doun 89’), Bouazza (Meghni
nutes de la pause, en repoussant de s’être qualifiés aux quarts. Ça n’a
68’), Ghezzal, Ziani
ses pieds un tir à ras de terre de pas été facile et on va bien savourer
Entraîneur : Saâdane
Mabina, servi sur un plateau par ça.»

Les Angolais se Carlos : «L’Algérie a


Gilberto (43’). Au retour des ves-

sont échauffés prouvé qu’elle était


tiaires, les deux équipes jouent plu-

dans le vestiaire
tôt la prudence. L’Angola se rend

forte»
compte qu’il est en danger, et c’est
Bouazza, auteur d’un super match,
 Mis à part le gardien de qui le lui fait rappeler par deux fois,
«Au début de la rencontre, tout
but Fernando Carlos, les en débordant d’abord sur la gauche
avant de servir Matmour au point était ouvert. Rien n’était encore
joueurs de l’équipe de l’An- joué, mais lorsque nous avons su à
gola n’ont pas effectué leur de penalty (48’), et à la 59’ en pre-
nant de vitesse la défense des Anti- la mi-temps que le Mali menait au
échauffement sur le terrain. score, on a voulu être plus pru-
Ils l’ont fait dans le couloir lopes Noires, sans qu’il puisse
conclure pour autant. Son extérieur dents. Même chose pour les Algé-
du vestiaire, peut-être pour riens qui ont prôné la même
éviter la chaleur. Ils n’ont fait du pied gauche va passer légère-
ment à côté, au moment où Carlos stratégie que nous et personne n’a
leur apparition sur le terrain calculé. Si le Malawi avait égalisé,
que lors de l’entrée officielle était quasi battu.
ça aurait tout changé, puisque ça
A Cabinda, le Mali tue
des deux équipes sur le ter- n’arrangeait pas l’Algérie. Je pense
le suspense
rain pour le protocole que l’Algérie a prouvé qu’elle était
d’avant-match.

Un drapeau
C’était la dernière alerte de la forte.»

tunisien avec
rencontre puisque pendant tout le

Les Ghanéens
ceux de l’Algérie
reste de la partie, rien ne va se pas-

présents au stade
ser. A Cabinda, le Malawi réduit la
marque, mais le résultat arrange
 La chambrée de sup- toujours les deux équipes à Luanda,
Deux heures avant le coup d’en-
porters algériens présente au d’où l’excès de prudence des deux
voi du match Angola-Algérie, les
stade du 11-Novembre de formations qui ne vont prendre
joueurs de la sélection du Ghana
Luanda, hier, a essayé de aucun risque inutile, surtout après
sont arrivés au stade. Ils sont en-
soutenir son équipe comme le troisième but du Mali. Avec cinq
trés par le tunnel menant à l’exté-
elle l’a pu, exhibant fière- points, les Antilopes Noires assu-
rieur et ont rejoint la tribune des
ment de nombreux drapeaux rent la première place, alors que les
invités afin de suivre le match. Il
algériens. Un drapeau tuni- Verts, avec quatre points à leur
est vrai que les Ghanéens, s’ils se
sien s’y est frayé une place, actif, tenaient leur qualification au
qualifiaient pour les quarts de fi-
preuve que nos voisins veu- bénéfice de leur victoire sur le Mali.
nale, rencontreraient le premier
lent sincèrement que l’Algé- ier face au pays orga- jouer, ils tentent de surprendre les Angolais et Algériens se sont alors
ou le deuxième du groupe de

H
rie aille loin de cette nisateur, les Verts Angolais. Sur un premier coup passé le mot : plus d’hostilités. Le
l’Angola, d’où leur intérêt pour ce
compétition. ont arraché leur franc sur le côté droit, l’alerte est message est passé, et dès la 80’, au-

«Togo, nous
match.

Couverture
qualification en se donnée. Ziani, comme d’habitude, cune des deux équipes ne va s’aven-

souffrons
turer en dehors de sa zone. Mais

télévisée digne
faisant même prier se charge de l’exécuter et trouve

ensemble»
sur la main courante, les deux

d’une finale
par leurs hôtes de ne pas trop ap- Ghezzal qui rate sa reprise au point
puyer sur le champignon. C’est de penalty, la balle parvient dans les coachs restent méfiants. Ils ne se-
ront soulagés qu’à l’ultime coup de
 En signe de solidarité
l’impression que dégageaient les pieds de Bougherra qui, seul face à
Angolais qui avaient visiblement Carlos, tire mais il bute sur le gar- sifflet de M. Jerom Darmon. L’ad-
La CAN est un événement tel-
avec le peuple togolais suite très peur des Algériens, comme en dien angolais qui sauve les meubles versaire de l’Algérie aux quarts de
lement marquant pour le gouver-
aux décès de deux membres témoigne le grand ouf poussé par sur sa ligne (22’). Trois minutes finale sera connu ce soir entre la
nement et le peuple angolais que
de la délégation togolaise à Manuel José à la fin de la partie. plus tard, Ghezzal, un peu en re- Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, sa-
de gros moyens ont été mis pour
son arrivée en terre ango- Car franchement, ces Angolais tard, n’a pu profiter d’une sortie ha- chant que le Ghana a compromis
assurer une couverture optimale
laise, une banderole était os- étaient bien prenables, mais bon. sardeuse de Carlos. Les Angolais toutes ses chances de terminer pre-
de la compétition et de ses à-côtés
tentatoirement accrochée Comme face au Mali, les Verts en- vont réagir, d’abord sur un coup mier de son groupe. Ce qui est sûr
par la télévision du pays. Ainsi, la
dans le stade du 11-Novem- tament bien leur match. Mieux, ils franc de Zé kalanga (26’) que cependant, c’est que les Verts doi-
rencontre d’hier a bénéficié d’une
bre de Luanda. «Togo, nous sont plus entreprenants que leurs Chaouchi ira chercher dans sa lu- vent faire leurs valises pour rallier
couverture télévisée digne d’une
M. S.
souffrons ensemble», y avait- vis-à-vis et même plus dangereux. carne gauche, puis par un tir de Cabinda.
finale : des directs tout au long de
il écrit. Sentant qu’il y avait un bon coup à Manucho à hauteur des 20 mètres la matinée à partir des hôtels où

30° et 74 % de taux
sont logées les sélections d’Angola

Curieux, le jardinier !
et d’Algérie, retransmission en di-
rect des départs des deux déléga-

d’humidité au coup d’envoi


tions vers le stade avec, pour le
cas de l’Algérie, de petites inter-
L’échauffement de views en direct avec Hassan
l’équipe algérienne avant Même si le coup d’envoi du match a été donné à 17h00, soit en fin d’après- Yebda et Rabah Saâdane, suivi du
le match s’est déroulé sous midi, la chaleur n’en était pas moins forte hier à Luanda. Ainsi, lorsque le parcours du bus de la sélection
le regard attentif d’un… match a débuté, la température avait atteint les 30° alors que le taux d’hu- angolaise par moto et hélicop-
jardinier. En effet, le ter- midité était de 74 %. Beaucoup plus que lors du match Algérie-Mali où le tères, des caméras filmant l’arri-
rain du stade du 11-No- taux d’humidité était de 66 %.

Gilberto élu
vée progressive des supporters,
vembre était en si mauvais un duplex avec le stade de Ca-

meilleur
état qu’il fallait la «rafisto- binda où se déroulait, au même
ler» à chaque fois qu’une Si le titre de meilleur joueur

joueur du
Orange était revenu à Rafik Halliche moment, l’autre match de la poule
motte de gazon était arra- entre le Mali et le Malawi… Bref,
lors de la dernière rencontre contre

match
chée, y compris durant l’échauffement. Cependant, le jardinier en a une couverture très profession-
profité également pour suivre attentivement et non sans un brin de le Mali, cette fois-ci c’est un joueur
angolais qui l’a été. Il s’agit de l’atta- nelle à mettre à l’actif de la télévi-
curiosité les exercices effectués par les joueurs algériens sion angolaise.
quant angolais Gilberto.
Saâdane «On a géré une
Coup d’œil CAN2010 Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010
3

situation qui nous arrangeait»


e sélectionneur na- été donnée par le Malawi. On gé-

L
tional, Rabah Saâ- rera match par match. Je ne veux
dane, qui se pas parler d’objectif pour le mo-
présentait en confé- ment. Tout ce que je peux dire, c’est
rence de presse qu’on fera tout pour aller aux demi-
d’après-match tout finales.»

«On va d’abord bien


sourire a été piqué au vif par une

récupérer»
question d’un confrère malien qui
voulait savoir si les deux équipes
ne s’étaient pas entendues dans le La priorité à l’heure qu’il est
vestiaire à la mi-temps pour jouer chez les Verts est de bien récupé-
le nul. Saâdane a carrément voci- rer des efforts consentis et soigner
féré. «S’il y a une équipe qui se bat les bobos. Bezzaz, Saïfi et Mat-
contre ce genre d’injustice, c’est bien mour, touchés, ont du temps pour
nous. On a joué à la même heure. se soigner. «On va d’abord nous re-
Et je pense que le mérite nous re- poser. Essayer de récupérer. On a
vient, car si on fait mine de l’ou- suffisamment de temps pour nous
blier, c’est grâce à l’Algérie que la préparer en conséquence. Six jours,
FIFA a fait jouer les matchs qualifi- c’est assez suffisant pour récupérer
catifs à la même heure. On n’a fait nos blessés. Je pense à Bezzaz et
que gérer. C’est vrai que j’avais de- Saïfi. On a déjà récupéré Meghni et
mandé aux latéraux de ne pas Yahia. On espère qu’il en sera de
monter, mais on ne s’est, à aucun même pour les autres.»

«On est contents


moment, entendus ni même parlé.

«On fera tout pour aller


de ne pas compter
Peut-être que, instinctivement, les

aux demi-finales»
deux équipes se sont relâchées un match face au Malawi. «On revient lourde défaite au bout, l’Algérie a

de suspendu»
peu vers la fin, mais on ne pouvait de très loin. Nous avons très mal montré du bon face au Mali. Tech-
pas prévoir les choses, dès lors qu’à commencé ce tournoi, par une niquement, On a vu de belles Le premier tour passé, les Verts
2-1, le Malawi pouvait bien revenir lourde défaite. Ça nous a grande- choses. Notamment sur le plan de ont six jours pour digérer tout ça L’arbitre de cet Angola-Algérie a
dans le match et dans ce cas, c’est ment secoués. J’ai cru même que la l’animation du jeu et de la conser- et s’attaquer aux quarts. Un gros dégainé au moins à trois reprises à
soit nous, soit l’Angola qui trin- situation allait se compliquer pour vation du ballon qui faisaient challenge les attend avec au menu la face de joueurs algériens. Laï-
quons. C’est pour cela que je n’ai nous, s’il n’y avait pas eu ce sursaut avant défaut aux Verts. Saâdane soit la Côte d’Ivoire, le Ghana ou faoui, Mansouri et Matmour ont
pas envie de rentrer dans ce genre d’orgueil face au Mali. Cette vic- acquiesce. «Il y a eu du bon au- le Burkina Faso. Deux mondia- été avertis. Seulement, il n’y a pas
de discussion.» toire nous a relancés.» jourd’hui, notamment en première listes et un challenge en somme. eu de suspendu. Ziani, Belhadj et

«On revient de très «On s’améliore


mi-temps. Par rapport à ce que Saâdane n’a pas de préférence. Il Ghezzal, qui jouaient sous la me-

loin» de match en match.


nous avions montré face au Mali, il ne veut même pas parler d’objectif. nace, se sont tenus tranquilles.

On sera encore
est clair qu’il y a une nette progres- «Je ne veux pas dire que je préfère Saâdane se dit satisfait : «L’autre
satisfaction est qu’il n’y a pas eu de
meilleurs aux quarts»
sion. On s’améliore de match en tomber sur Untel ou Untel. Ce se-
Rabah Saâdane n’oublie pas. Il suspendu. On sera au complet pour
match. J’espère qu’on continuera sur rait faire offense à l’adversité. A ce
n’oublie pas d’où il vient et que aborder les quarts, ce qui est récon-
cette courbe ascendante.» stade de la compétition, toutes les
surtout il revient de loin après la Après une piteuse prestation au fortant», avoue-t-il.
défaite inattendue lors du premier premier match, suivie d’une équipes se valent. La preuve nous a
M. S.

Belhadj encouragé

José Manuel Q par ses coéquipiers


stade (il démarrait en deuxième mi-temps avec

Se désaltérer,
une minute d’avance), il a fonctionné norma-

«Pour nous, la CAN


lement hier, affichant le temps de manière

une priorité
Après que Nadir Belhadj, en vou-
lant faire une roulette au début correcte. Il n’est jamais trop tard pour
bien faire.

commence aujourd’hui»
de la première mi-temps, eut

L’arbitre marocain
raté son geste, provoquant une si- Il régnait une telle chaleur

remplacé
durant le match que Karim Mat-

Q
tuation de but pour la sélection an-

par un Nigérian
golaise, heureusement non mour a profité d’un arrêt de jeu dès
exploitée, tous ses coéquipiers sont la 21’ pour demander à se désalté-
allés vers lui pour l’encourager et lui rer. D’ailleurs, tous les joueurs ont
L’arbitre marocain Redouane
Un commentaire sur votre Effectivement, nous avons dire que cela pouvait arriver à n’im- profité, tout au long de la ren- Achik avait été désigné pour as-
qualification aux quarts de beaucoup de blessés et tous les porte qui de rater un geste technique. contre, du moindre arrêt pour sister le Sud-Africain Jerom
finale ? changements qu’on a effectués Une belle preuve d’esprit collectif et de boire de l’eau. Damon qui a dirigé la rencontre d’hier

Q
Pour nous, la CAN com- ont été pour cause de blessures. solidarité de groupe. entre l’Algérie et l’Angola. La commission

Yahia encourage du banc Le président


mence aujourd’hui, car passer Maintenant, nous avons six d’arbitrage de la CAF l’a remplacé à la der-

angolais présent
le cap du premier tour est le jours devant nous pour récupé- nière minute par l’arbitre nigérian Peter
minimum pour nous. L’Algérie rer nos blessés. C’est une bonne Lors d’un arrêt de jeu sifflé par Edibe, sous prétexte que le Maroc et
a créé le danger, surtout en pre- chose pour l’équipe. Le plus im- l’arbitre afin de permettre de Le match Angola-Algérie a l’Algérie sont deux pays voisins, ma-
mière mi-temps. C’est une portant est que nous restions à soigner le gardien de but algé- vu la présence au stade du 11-No- ghrébins et arabes.

Environ 40 supporters
Luanda et nous jouerons dans rien Faouzi Chaouchi, des joueurs vembre du président de l’Angola,
équipe qui sait ralentir le jeu

algériens
un stade que nous connaissons algériens sont allés se désaltérer.

Q
pour accélérer quand il le faut. Jose Eduardo dos Santos. Le chef de
Anthar Yahia en a profité pour leur
dans la tribune
Depuis plus d’un mois, je n’ar- très bien. l’Etat angolais a assisté ainsi aux
prodiguer des encouragements et
rêtais pas de dire que nos ad- les pousser à jouer avec liberté et trois matchs que la sélection an-
versaires ne seront pas faciles. Flavio a-t-il manqué au- sans aucun complexe. Comme quoi, golaise a joués durant la phase Environ 40 fans algériens ont as-
L’Algérie a été donnée pourtant jourd’hui à l’équipe ? que ce soit sur ou en dehors du terrain, des poules. sisté hier à la rencontre contre

Saïfi
perdante pour ce match, mais Bien sûr qu’il a manqué à Yahia est toujours précieux et impliqué. l’Angola. Peu nombreux par rap-

Discussion entre Yebda est le seul


ça n’a pas été le cas. port aux Angolais, les Algériens ont essayé

Q
l’équipe. C’est le meilleur buteur

et Mantorras
Il
de donner de la voix et soutenir leurs fa-
joueur qui s’est
de l’équipe et de la CAN. voris de leur mieux. Ils se sont déplacés

adressé à la presse
félicite
Votre équipe en- Mais cela ne veut pas ensemble de l’ambassade d’Algérie au
dire que s’il avait Au retour du vestiaire, Hassan

Saâdane et
registre plu- stade dans les bus.

Raouraoua a menacé
sieurs joué, le résultat Yebda a discuté quelques ins- Avant le coup d’envoi, tous les

Yebda en arabe
tants avec l’attaquant angolais
de se retirer en cas
blessés, de la rencon- joueurs algériens n’ont pas voulu ré-

Q
tre aurait été Manuel Pedro Mantorras, rempla-

de retard
comment pondre aux sollicitations des médias.
tout autre. çant durant le match. Les deux Seul Rafik Saïfi, qui n’était pas
comp- A la fin de la rencontre, l’entraîneur Ce serait hommes se connaissent du fait concerné par la rencontre pour
tez-vous portugais de l’Angola a félicité Saâdane sous-esti- qu’ils ont évolué ensemble la saison cause de blessure, a accordé un Les joueurs algériens sont arri-
vous y et Yebda en arabe pour la qualification mer les au- passée au Benfica de Lisbonne. entretien à la chaîne qata- vés une heure et quart avant le

Le tableau d’affichage
coup d’envoi de la rencontre. Il a

Q
prendre de l’Algérie en quarts de finale. Quoi tres rie Al Jazeera Sport.

était juste
pour la de plus normal pour un entraîneur fallu une heure et 50 minutes pour se dé-
joueurs de placer de l’hôtel au stade à cause de la circula-
suite de la qui a vécu en Egypte où il a en- raisonner de tion. Irrité, Mohamed Raouraoua a menacé de se
compéti- traîné Al Ahly avec lequel il a la sorte. Alors que le tableau d’affichage électronique du
retirer dans le cas où les joueurs arriveraient au stade
tion ? gagné plusieurs titres. M. S. stade du 11-Novembre de Luanda était déréglé du-
moins d’une heure du coup d’envoi.
rant les précédents matchs qui ont eu lieu dans ce
4 Coup d’œil CAN2010
envoyés spéciaux en Angola
Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010

De nos

Belhadj «L’essentiel était


Mohamed Farid Nacym Redouane Samir Adlane Yacine Gonçal Madjid

de se qualifier»
Saâd Aït Saâda Djender Bouhanika Bechir Chouail Selhani Pérez Aït Abdallah

Qu’est-ce que vous vous êtes dit dans l’autre match, on a joué le jeu même. Si on s’était plaints, c’est
après la défaite face au Malawi ? à fond. Après, c’est vrai que vers la qu’elle doit être mauvaise. On va
En fait, rien de spécial. On s’est fin, on n’a fait que gérer. La situa- s’adapter. On n’a pas trop le choix.
juste remobilisés. On s’est dit les tion nous arrangeait. L’essentiel La Côte d’Ivoire, le Ghana ou
choses en face. On a passé en était de passer. le Burkina Faso, avez-vous une
revue ce qui n’avait pas marché ce Même avec un seul but de mar- préférence ?
jour-là et puis voilà. Il n’y a pas eu qué ? Non, je n’ai pas de préférence.
de speech ni de crise. On s’était dit Oui ! Peu importe. L’essentiel est Sur les trois équipes, il y a déjà
que rien n’était encore joué et qu’il que nous sommes en quarts. On deux mondialistes. Le Burkina est
restait encore deux matchs pour aura le temps de nous corriger. pas mal aussi. Pour le moment,
rattraper le coup. Voilà, c’est fait. rien n’est encore joué dans ce
La pelouse de Kabinda est dé-
Avez-vous joué pour gagner et criée. Ne craignez-vous pas que groupe.
prendre la première place ou cela ne se répercute sur votre A quoi allez-vous penser
bien juste pour vous qualifier ? rendement, sachant que vous maintenant ?
Au départ, l’objectif était de ga- On a besoin de récupérer. On
aimez le jeu à terre à une touche
gner. On s’est organisés de sorte à va souffler un peu et penser à di-
bousculer l’adversaire. On a cher- de balle ?
Vous croyez que celle de Luanda gérer tout ça. Après, on aura tout
ché à faire le jeu. Comme on ne

Le jeu des Algériens à la loupe


est meilleure ? C’est du pareil au le temps de penser aux quarts.
savait pas trop ce qui se passait Entretien réalisé par M. S.

Angolais et Algériens dos à dos, mais bons amis !


Au terme d'un match où prudence que les Angolais Dommage, mille fois dom- pas avoir mis assez de gentiment à la passe à dix
l'enjeu a primé sur le jeu, entament leur match face mage que des joueurs al- folie dans leur jeu, car un et il n’y avait plus de
l'Angola et l'Algérie se aux Algériens. Ils se sont gériens n’étaient pas peu crispés par l’enjeu. La match.
sont quittés dos à dos, retrouvés à plusieurs re- vraiment dans le coup en ligne défensive angolaise Ne faisons cependant pas
mais surtout en bons prises à cinq voire six Pa- première période, au mo- aurait certainement été la fine bouche, car après
amis. Les deux sélections lanquas Negras à rester ment où il y avait de bons mise en difficulté devant la débâcle face au Malawi,
se sont donc qualifiées cantonnés devant leur coups à jouer, à l’image l’habituel jeu vif des Algé- personne n’aurait parié
pour les quarts de finale gardien. Incontestable- de Bouazza qui passera riens. un centime sur nos
de la CAN. Le Mali, malgré ment, les locaux crai- son temps à se replacer. Après le troisième but chances de qualification.
ses stars, est éliminé. gnaient quelque part Bien sûr, on ne peut pas malien, à quelques enca-
C’est avec une grande cette équipe d’Algérie. reprocher aux Verts de ne blures de là, on a joué
Slimane B.

Chaouchi : Bouazza :
Contrairement à son habitude, La plupart du temps transparent
Chaouchi s’est débarrassé de toute en première période. Il n’a pas su (ou
fioriture et s’est appliqué à jouer pu) peser sur les défenseurs angolais,
juste. Il parlera beaucoup à ses dé- comme ont su le faire ses coéqui-
fenseurs, ce qui a évité bien des dés- piers de l’attaque. Après les citrons, il
agréments. Il a réalisé des arrêts sera plus tranchant et suite à un ex-
exceptionnels, comme celui à la ploit personnel, il aurait pu ouvrir la
manière d’un gardien de hand-ball, marque à la 58’. Sa sortie est surtout

Ghezzal :
due à des impératifs tactiques.

Laïfaoui :
à la 42’.

Pour la deuxième fois consécu- Il en a parcouru des kilomètres,


tive, Laïfaoui a occupé le flanc droit le joueur de Sienne, et s’est battu
de la défense. Un poste inhabituel pour négocier des ballons qui lui
pour lui. Bon sur l’homme, il ne fut sont rarement parvenus dans de
cependant pas d’un grand apport bonnes conditions. Même s’il n’a
pas pu trouver le chemin des filets,

Halliche :
sur le plan offensif. Il se devait de
il a eu le mérite de bloquer les deux

Belhadj :
respecter les consignes du coach !
de beaux restes et il est loin d’être tillera quelques bons ballons. Dom- arrières centraux angolais.

Les remplaçants
Légèrement en retrait par rapport «bon pour la retraite» comme le mage qu’il ait passé un bon mo-

Yebda : Meghni :
aux autres défenseurs. Il assurera à pensent certains. ment le nez dans le gazon. Les
L’un des casse-tête qu’a eu à ré- Angolais ont très vite compris que
soudre le coach angolais.Une bévue merveille son rôle de libéro un peu
«à l’ancienne». Il s’appliquera à ef- le plus grand danger pour eux,
en tout début de match l’a rendu Incorporé à la 67’, à la place de

Matmour :
fectuer des relances négociables, Il avait un défi plutôt athlétique à c’était lui.
plus appliqué. Il fut quand même Bouazza, il se postera derrière
mais son boulot était de faire bonne relever face aux hommes du milieu

Bouguerra :
l’une des satisfactions côté algérien. les deux attaquants restants et a

Mansouri :
garde derrière et il l’a bien fait. angolais et il le fera avec courage.
eu pour consignes de conserver
Ceci ne l’empêchera pas de donner Dans un registre qui est le sien,
le ballon et de le donner propre-
de bons ballons à ses attaquants. Il l’attaquant du Borussia fut un véri-

Abdoun :
Egal à lui-même. C’est l’assurance ment à l’un de ses coéquipiers.
Le capitaine algérien a incontes- demeure une pièce très importante table poison pour son vis-à-vis an-
tous risques des Fennecs. Il a réussi

Ziani :
tablement réalisé sa meilleure pres- dans l’échiquier de Saâdane. golais qui n’hésitera pas à le
à faire le ménage plus d’une fois. Il matraquer. Il a manqué d’un tout
s’en mordra les doigts à la 21’, quand tation en Angola. Dans un rôle
petit peu de chance sur un superbe Entré à la 88’ à la place de
à un mètre de la ligne du but ad- d’essuie-glace pas facile à assumer,
service de Bouazza, en début de Matmour, il a passé trop peu de
verse, il tirera sur le gardien. Magic, il gagnera plusieurs duels, pour cer- Débarrassé des tâches défensives,
deuxième période. temps sur le terrain pour être
c’est du solide ! tains décisifs, en étouffant au départ il évoluera à la manière d’un me-
jugé.
les velléités angolaises. Il a encore neur de jeu. En métronome, il dis-
Slimane B
5

Yebda
Le Buteur n°1088 Mardi 19 janvier 2010

Coup d’œil CAN2010


Après-midi férié à
cause du match

Les Algériens
Le gouvernement de Luanda a dé-

arrivent à 15h45
crété dimanche que la demi-jour-
née d’hier jour du match Angola -

au stade meilleur joueur du fair-play Algérie soit fériée. Dès midi, tous les
employés, sauf ceux travaillant dans
Le bus transportant la délégation les hôpitaux, ont quitté leurs lieux
algérienne est arrivé à 15h45 au rement en touche pour permettre à l’Angola, Hasen Yebda devient l’une de travail pour aller soutenir les Pa-
i l’Angolais Gilberto a été

S
stade du 11-Novembre, soit une un vis-à-vis blessé de se soigner. Et des pièces maîtresse de Saâdane qui lancas Negras soit au stade du 11-
désigné l’homme du match
heure et quart avant le coup d’envoi hier, Hassen Yebda a été c’est la raison pour laquelle le titre de ne pourrait désormais se passer de Novembre, soit dans les bars et les
de la rencontre contre l’Angola élu meilleur joueur fair- meilleur joueur du fair-play lui va ses services. Les observateurs peu- cafés aménagés pour la circons-
comptant pour la troisième journée play. Le milieu de Ports- bien. Hassen Yebda a été tout sim- vent même considérer la perfor- tance. Voilà ce que dit la note du
du groupe A. plement extraordinaire sur le terrain mance d’hier comme un record gouvernement de Luanda : «La ren-

Les joueurs
mouth était tout simplement le
meilleur algérien sur le terrain en hier, et s’il a réussi le retourné qu’il a puisqu’il n’a raté aucune passe. En contre Angola-Algérie étant décisive

prospectent
réalisant une partie de tout premier raté, il aurait réalisé sans doute son plus de ses qualités techniques, il a pour la qualification des Palancas

le terrain
ordre. La preuve, il n’a donné tout au meilleur match avec les Verts. D’ail- montré qu’il est un joueur exem- Negras en quarts de finale, on invite
long du match aucune passe à l’ad- leurs, l’ex-joueur de Benfica ne cesse plaire en matière de fair-play. A la fin le peuple angolais à rester derrière
versaire. Il a perdu le ballon à deux de progresser depuis son arrivée de la rencontre, il n’a pas omis de son équipe.»

L’histoire de l’Algérie
Juste après leur arrivée au stade, reprises seulement mais non pas par parmi les Verts au cours des élimi- serrer la main à ses adversaires et les

avec la musique de
natoires jumelées CAN/CM 2010. féliciter. Il a même échangé son

«Que ce soit la Côte d’Ivoire ou le


certains joueurs algériens ont péné- erreur. La première fois qu’il l’a fait,
tré sur le terrain avant de rentrer il a obtenu un coup franc, et la se- Avec le match énorme qu’il a réalisé maillot avec son ex-camarade à Ben-

Mamy
aux vestiaires. Antar Yahia, Chaou- conde fois, il a mis le cuir volontai- contre le Mali et celui d’hier face à fica, Montorras. M. S.

Burkina, c’est l’Algérie qui gagnera»


chi, Meghni, entre autres, ont voulu
prospecter le terrain et prendre la
température dans les tribunes sa- A quelques heures de la rencontre
chant qu’ils joueront dans un stade Angola-Algérie, la Radio nationale a
acquis à la cause de l’adversaire. consacré un reportage sur l’Algérie

Ghezzal hyper
et pas uniquement la sélection na-

concentré
tionale puisqu’on a également parlé
Quelle analyse faites-vous sur la rencontre d’au- temps à se dessiner, mais l’essentiel a été fait.
d’histoire et de culture. Le reporter
jourd’hui ? Au début du match, est-ce que l’objectif était de angolais a rappelé que le gouverne-
En descendant du bus, l’atta- On s’attendait à un match difficile. Le groupe était gagner et assurer la première place ou bien se ment algérien sous le défunt Houari
quant algérien, Abdelkader Ghez- ouvert. Il y avait un combat à faire et nous l’avions fait qualifier ? Boumediène s’était impliqué totale-
zal, semblait hyper concentré sur le avec le succès que tout le monde connaît. Ça a pris du Franchement, on a débuté avec une grosse envie de ment pour l’indépendance de l’An-
match d’Angola. Bien qu’il soit sol- gagner ce match. On s’était donné les gola. Concernant les Verts, on a
licité par les présents, notamment moyens de le faire. Comme on ne savait pas beaucoup plus insisté sur la victoire
les journalistes, l’attaquant de trop ce qui se passait dans l’autre match, on de 90 à la CAN. Tout cela avec un
Sienne n’a pas voulu bronché en n’a pas voulu s’aventurer dans des calculs. fond musical agréable puisqu’on a
fonçant tête baissée. Ghezzal ne Après, à mesure où le temps s’écoulait, les choisi Mamy pour accompagner le
pensait qu’à la façon de marquer choses commençaient à se dessiner. On a reportage.

Bougherra gardien de
des buts et contribuer à la qualifi- alors géré.

but des Verts !


cation des Verts au prochain tour.

Chaouchi le
Est-ce que l’Algérie a son mot à dire
dans le reste de la compétition ?

plus décontracté
Bien sûr. Je pense qu’on a prouvé qu’on Avant chaque match de son
mérite d’aller aux quarts. Techniquement, équipe, la presse angolaise donne
En dépit de l’importance de la on a beaucoup progressé. On a une équipe l’équipe probable angolaise et celle
rencontre d’Angola, Faouzi Chaou- capable d’aller loin dans ce tournoi. On va de l’équipe adverse. Pour le quoti-
chi ne donnait pas l’impression à présent gérer match par match. dien sportif Jornal Dos Desportes,
d’être inquiet. Le portier sétifien Laquelle des trois nations, à savoir la Bougherra gardera les buts des
affichait un gros sourire et ne ces- Côte d’Ivoire, le Ghana et le Burkina Verts, Ghezzal jouera arrière
sait de taquiner ses camarades. Faso, aimeriez-vous croiser aux quarts ? gauche, Zaoui ailier gauche, Yebda
Mais cela ne veut nullement dire Sincèrement, je n’ai pas de préférence. Ça avant-centre, Chaouchi milieu de
que Chaouchi ne prend pas ses m’est égal. Que ce soit la Côte d’Ivoire ou le terrain et Saïfi qui est blessé sera
matches au sérieux. Une manière à Burkina, c’est l’Algérie qui gagnera ! quand même aligné. Le gars qui a
lui d’évacuer la pression. Entretien réalisé par donné cette équipe a dû être surpris
F. A.-S. en recevant la feuille de match.

Les Maliens accusent l’Algérie et


Frédéric : «On est surtout Kali : «Non, on

l’Angola d’avoir arrangé le match


déçus par la défaite n’a pas arrangé
contre l’Algérie» le match !»
«Je suis très déçu, je ne trouve pas les Lors de la conférence de presse
mots. Ça me touche vraiment car après d’après-match, un journaliste ma-
notre élimination en 2008, on avait vrai- lien, visiblement déçu par l’élimina-
ment à cœur d’aller loin. C’est surtout le tion de l’équipe de son pays, a
deuxième match qui nous déçoit (défaite 1 demandé au capitaine d’équipe
à 0 contre l’Algérie, ndlr). Ce soir, on a d’Angola, Kali, si l’Angola et l’Algé-
réussi à revenir, à montrer du caractère, rie ne se sont pas entendus à la mi-
mais dans ce genre de compétition, on ne temps pour arranger le match en
peut pas se permettre de laisser passer un apprenant que le Mali menait par 2
match. Pour ma dernière en sélection, je à 0. Une question qui mit le joueur
voulais aller le plus loin possible. On va angolais dans tous ses états. «C’est
maintenant faire le bilan entre nous. Il est un jugement de valeur que vous por-
mitigé. Il y a du bon et du moins bon. L’es- tez sur nous, alors que vous ne nous
sentiel est d’avoir tout donné.» connaissez pas. Comment aurions-

Mamadou : «Ce n’est pas


nous pu songer à arranger le match

normal d’être éliminés


entre les deux mi-temps, car rien ne
disait que le score de 2 à 0 en faveur

aussi tôt»
du Mali allait être maintenu jusqu’à
La victoire des Maliens face au période lorsque aucune des deux la fin de la rencontre. Si le Mali est
Malawi ne leur a finalement pas équipes n’a osé à aller vers l’at- «Avec les joueurs qu’on a, ce n’est pas éliminé aujourd’hui, il n’a qu’à s’en
suffi, puisque les deux équipes ont taque. Chose qui ne semble pas normal d’être éliminés aussi tôt. C’est un vouloir à lui-même», a-t-il répondu
dû passer à la trappe, à l’issue de avoir été du goût des journalistes peu frustrant. On ne passe pas, car on a en colère. A la question de savoir
la troisième et dernière journée de et reporters maliens ayant pris perdu contre l’Algérie. Il y a des problèmes pourquoi l’Angola a changé de sys-
ce premier tour. Certains journa- place dans les travées du stade de dans cette équipe, car on a vraiment de tème de jeu, le capitaine angolais ré-
listes maliens présents au stade du Luanda. D’ailleurs, ils n’ont pas bons joueurs et peut-être même le meil- pondra : «On a changé de joueurs,
11-Novembre de Luanda n’ont pas caché leur mécontentement en- leur milieu d’Afrique. Mais collectivement, certes, mais on n’a pas changé de sys-
digéré l’élimination de leur vers les deux antagonistes qui, on n’est pas assez bon. Pourtant, on avait tème de jeu. Ce sont plutôt les condi-
équipe. Ils n’ont pas trouvé mieux selon eux, ont combiné sur le dos eu une bonne préparation. On était partis tions de jeu qui ont changé. Contre le
que d’accuser ouvertement l’Algé- des coéquipiers de Kanouté en le au Qatar, on avait joué quatre matchs ami- Malawi, on était obligés de gagner,
rie et l’Angola d’avoir arrangé le déclarant ouvertement aux pré- caux. Les gens avaient placé de gros es- alors qu’aujourd’hui, on était obligés
match, notamment en seconde sents au stade du 11-Novembre. poirs en nous. On les a déçus.» de passer au prochain tour.»
6 Coup d’œil CAN2010
Raouraoua
Le Buteur n°1088 Mardi 19 janvier 2010

De nos envoyés spéciaux en Angola


«Nous y sommes,
en dépit des
grincheux»

L’adversaire de l’Algérie
Mohamed Farid Nacym Redouane Samir Adlane Yacine Gonçal Madjid Bougherra
«Je dédie cette
Saâd Aït Saâda Djender Bouhanika Bechir Chouail Selhani Pérez Aït abdallah

sera connu aujourd’hui


qualification au
peuple algérien»
«Dieu merci, nous avons réussi à
arracher cette qualification au pro-
chain tour de la CAN. C’est vrai-
ment extraordinaire, seulement, ça
n’a pas été facile du tout, surtout
face à l’Angola, le pays organisa-
teur. Nous avons joué ce match
«Nous sommes heureux pour gagner, mais vu ce qui se pas-
d’avoir atteint les quarts de fi- sait dans l’autre match, on n’a pas
nale de cette CAN. Ce n’était pas voulu prendre de risques, de peur
évident vu le niveau élevé, mais d’être victimes de blessures ou d’en-
aussi face au pays organisateur. caisser des buts. Je dédie cette qua-
Néanmoins, je n’ai jamais douté lification au peuple algérien qui
de cette équipe. Elle a des quali- mérite tous les sacrifices et nous lui
tés. Nous avons vécu des situa- promettons un grand match face à
tions tellement difficiles que la Côte d’Ivoire. Comme tout le
cela nous a permis d’y croire. monde le sait, face aux grandes
Cette qualification a été ac- équipes, nous nous transcendons.»

Réunion technique
quise, en dépit des doutes des

à midi
grincheux après le match du
Malawi. Nous allons continuer
notre chemin et essayer d’arri-
ver à un stade très avancé. La réunion technique a été pro-
Pourquoi pas en finale, puisque grammée à midi durant laquelle Saâ-
nous sommes très motivés.» dane a donné les dernières consignes
à ses joueurs avant l’heure de vérité.

La Côte d’Ivoire
Equipe nationale algé- Faso-Ghana n’a pas encore eu lieu. férence de buts sur l’ensemble des Les joueurs ont quitté leur chambre

veut jouer à
Luanda
L’ rienne connaîtra au-
jourd’hui son futur
adversaire. En effet, les
Verts suivront avec grand intérêt le
Si les Black Stars du Ghana battent
les Etalons du Burkina, la Côte
d’Ivoire sera au menu des Verts, et
dans le cas où le Burkina prend le
matches disputés de cette phase de
groupe. A partir de là, le score de ce
match compte aussi beaucoup. Si le
Burkina bat le Ghana avec trois
d’hôtel à 14h10 pour rejoindre le
stade du 11-Novembre.

Serrar refuse de
baisser le montant
du transfert de Ziaya
La Côte d’Ivoire veut jouer match qui se déroulera au 11-No- dessus sur les coéquipiers de Mi- buts d’écart ou plus, l’Algérie af-
son match des quarts de fi- vembre Stadium de Luanda entre le chaël Essien, ils seront ex-aequo frontera le 24 janvier prochain, à
nale à Luanda, non pas à Ca- Ghana et le Burkina Faso. Au cours avec les Ivoiriens. Selon la régle- Cabinda, à 20h 30, le Burkina Faso.
de cette rencontre, on saura qui va mentation de la phase finale de la Tout autre résultat qu’une victoire Le transfert du joueur sétifien Ab-
binda. Comme l’état de la delmalek Ziaya dans son nouveau
pelouse du stade de Cabinda accompagner la Côte d’Ivoire déjà Coupe d’Afrique des nations, des Etalons par trois buts d’écart ou
qualifiée. Beaucoup pensent en lorsque deux équipes sont à égalité, plus, lors de ce match, voudra dire club, Ittihad Djeddah, a failli ne pas
est catastrophique, les Ivoi- se concrétiser, après que le club saou-
riens ont saisi officiellement effet que l’adversaire de l’Algérie elles se départageront selon sept que l’une des affiches de ces quarts
sera la Côte d’Ivoire, mais jusqu’à critères. La Côte d’Ivoire et le Bur- de finale est déjà connue. Ce sera dien eut demandé au président Ser-
la CAF pour demander de rar de revoir le montant du transfert
présent, personne ne peut se pro- kina vont se départager en prenant entre deux mondialistes, l’Algérie et

Bouazza : «Sur ma tentative,


jouer les quarts de finale à à la baisse. Le président sétifien a op-
Luanda. Cependant, il est peu noncer sur le nom de l’adversaire, en considération la quatrième sup- la Côte d’Ivoire.
du moment que le match Burkina position. En effet, ce sera sur la dif- Hamza R. posé un niet catégorique qui a poussé
probable que la CAF accède à les Saoudiens à se rétracter.

j’ai trop ouvert mon pied»


Entrée des Verts
la demande des Ivoiriens,

sous les huées


puisque tout est programmé
d’avance. Si les Ivoiriens ter-
minent premiers du groupe B,
ils devront rester à Cabinda et Comme il fallait s’y attendre, les
recevoir le second du groupe joueurs de l’Equipe nationale ont été
A, l’Algérie. Un commentaire sur qualification a été acquise hués à leur entrée sur le terrain pour
cette qualification ? par tout le groupe. l’échauffement. Vêtus de leur belle

Départ à Cabinda
Au vu des efforts four- Vous avez failli mar- tenue d’entraînement Puma en mar-

mercredi
nis, je pense que cette quer un des meilleurs ron et bleu-ciel, Ziani et ses frères ont
qualification est ample- fait fi de la réaction des supporters
buts de ce tournoi, est-
ment méritée. L’essentiel angolais.

Saâdane refuse
Pour disputer son match du ce le fait de l’inspira-
pour nous était de ne pas

de parler une fois


quart de finale, l’équipe algé- tion ?
perdre en prenant en
rienne est appelée à se dépla- J’ai hérité d’un retrait

au stade
considération l’autre
cer dans la ville de Cabinda, de Bougherra, j’ai donc
match Mali-Malawi. On
dans le nord de l’Angola, pris de vitesse mon vis-à-
était tous solidaires, ce
puisqu’elle a terminé vis. En première inten-
qui nous a permis d’arra- Depuis l’arrivée des Verts à
deuxième de son groupe de- tion, je voulais tirer du
cher cette qualification. Luanda, Rabah Saâdane s’est montré
vant le pays organisateur. Le droit, mais après, j’ai dé-
déplacement est prévu pour Satisfait de votre pro- très coopératif avec les médias algé-
cidé de croiser mon tir.
demain mercredi, alors que duction ? riens et étrangers. Le jour du match,
Malheureusement, j’ai
des responsables de la FAF s’y J’ai tout fait pour don- il n’a pas refusé de répondre aux
trop ouvert mon pied.
rendront aujourd’hui pour ner le meilleur de moi- questions du journaliste de la TPA, la
J’espère, en tout cas, que
préparer le séjour des Verts. même. C’était très difficile télé de l’Etat angolais. Mais une fois
la chance sera de mon

L’Algérie jouera
de jouer face à une équipe dans le stade, le sélectionneur natio-
côté la prochaine fois.

dimanche à
qui joue à domicile et de- nal ne voulait plus s’adresser aux
journalistes, y compris à ceux d’Al Ja-

20h30
vant ses supporters. Je
pense avoir fait ce qu’il zeera pourtant détentrice des droits
Entretien réalisé par
fallait en sortant un télé de cette Coupe d’Afrique des na-
F. A.-S.

Présence inutile de Canal+


Les Algériens disputeront match correct, et cette tions.

A 16h, le stade était pratiquement vide


leur prochain match pour le

dans le bus
compte des quarts de finale
dimanche 24 janvier, à 20h30,
à Cabinda. Même si le pre- L’organisation au stade du 11-Novembre de Luanda est parfaite, que ce soit pour les
mier match de l’Angola se médias qui travaillent dans d’excellentes conditions ou pour les supporters. Comme l’en- Hier, l’un des envoyés spéciaux de Canal+ a accompagné
jouera à 17h00 au stade de gouement pour le match Angola-Algérie est très fort parmi la population de Luanda, la les Verts de l’hôtel Continental au stade du 11-Novembre sans
Luanda, le deuxième se dé- demi-journée d’hier a été décrété fériée, les Luandais prenaient tout leur temps pour re- doute pour le besoin d’un reportage. Un reportage moins poi-
roulera à 20h30 et ce, pour joindre le stade. Non pas parce qu’ils sont nonchalants comme peuvent le penser cer- gnant que celui réalisé au Caire. Ici, la présence de Canal+
des considérations de retrans- tains, mais ils savent à l’avance que leurs places sont réservées grâce au système de la s’est avérée inutile puisqu’il n’y a eu ni caillassage, ni intimi-
mission des matches par la té- numérotation utilisé partout dans le monde. Enfin presque partout, car pour assister à un dations, ni rien du genre. Le bus des Algériens a été tran-
lévision. match de l’équipe nationale, il faut se lever tôt. Même avec le ticket en main, il y a risque quillement escorté et les joueurs ont même été salués tout au
de se voir refouler. Hier au stade du 11-Novembre, à une heure du coup d’envoi du match, long du chemin qui mène vers le nouveau stade de Luanda.
le stade était presque vide. Mais à l’entame de la rencontre, il était presque plein
L’angoisse puis la délivrance
Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010
7
Coup d’œil CAN2010

Voilà comment les Verts se sont qualifiés


L’Algérie s’est qualifiée
hier aux quarts de finale
de la Coupe d’Afrique
des nations qui se tient
en Angola grâce au nul
obtenu face au pays
organisateur. Les Verts
étaient obligés de
gagner ce match pour
éviter tout calcul par
rapport au match de
Cabinda entre le Mali et
le Malawi. Si la
qualification est méritée,
il faut dire qu’avant la
délivrance, tout le
monde était angoissé.
Voilà donc comment les
Fennecs se sont qualifiés
aux quarts de finale,
après quelques
retournements de
situation.

17h00 : début des deux matches,


l’Angola et le Malawi sont qualifiés 17h46 : mi-temps à Luanda et à
ne doivent pas perdre. A Luanda, on joue la 2’, cas où les Malawites marquent un second but,

Cabinda. Les Palancas Negras et


les Verts sont tenus en échec (0-0). Désor- synonyme d’égalisation, et que le score à

les Fennecs sont


Comme prévu par la Confédération Afri- mais, l’Algérie est aux quarts de finale en com- Luanda reste vierge, ce sont les Angolais et les

au deuxième tour
caine de Football et le Comité d’organisation pagnie de l’Angola. Malawites qui passent au second tour. Désor-

17h15 : l’Angola en tête du groupe,


de cette CAN, les deux matches Angola-Al- mais, on a une oreille tendue vers Cabinda.

l’Algérie deuxième 18h17 : Bouazza rate


gérie et Mali- alawi ont débuté à 17h. Les La mi-temps est sifflée presque au même

une très belle


deux arbitres, le Sud-Africain Jerom Damon moment dans les deux stades. A Luanda, c’est

occasion de marquer
pour Angola-Algérie et le Mauricien See- Au quart d’heure de jeu, l’Algérie était tou- le score vierge de zéro partout, alors qu’à Ca-
churn Rajindraparsad ont respecté les jours tenue en échec face au pays organisa- binda, les Aigles du Mali mènent au score par
consignes qui leur ont été données. Les deux teur (0-0) à Luanda. Dans l’autre match, les deux buts à zéro face au Malawi. Les Verts A l’heure de jeu, Hameur Bouazza a failli
matches ont débuté pratiquement au même protégés de Stephen Keshi, sans leur capitaine sont donc qualifiés aux quarts de finale de la tromper la vigilance du gardien angolais, Car-
horaire, avec une légère avance pour le match Mamadou Diarra, mènent toujours au score Coupe d’Afrique des nations. los, suite à un lob du pied droit. Sa balle flirte

18h01 : reprise à Cabinda


Mali-Malawi qui a commencé dix secondes avec deux buts à zéro. Les Verts sont ainsi avec le poteau gauche des bois de Carlos.

18h27 : Mwafulirwa rate devant


avant celui de l’Algérie. A ce moment-là, à 17h toujours qualifiés aux quarts de finale.

17h21 : Bougherra rate un but tout des bois vides, c’est toujours
précisément, l’Angola était à la première place C’est la reprise à Cabinda entre le Mali et le

fait, mais l’Algérie est aux quarts de l’angoisse !


avec cinq points et, derrière, c’est le Malawi, Malawi. Les Aigles du Mali mènent toujours

finale
l’outsider, qui occupait la première place avec au score par deux buts à zéro. Les Malawites
le même nombre de points que l’Algérie, à sa- sont rentrés sur le terrain avec la ferme in- Alors qu’on commençait à s’intéresser au
voir quatre unités. Seulement, la victoire des On jouait la 21’ lorsque Nadir Belhadj botte tention de remonter le score. match de Cabinda, Russel Mwafulirwa a failli

18h03 : reprise à Luanda


Malawites face aux Fennecs lors du premier un coup franc sur le côté droit. Un centre ren- égaliser à la 73’. En effet, il rate devant une
match (3-0) met le Malawi en position de trant et la balle atterrit dans les pieds de cage étrangement vide. Sa tête piquée passe
force, et ce sont eux qui étaient qualifiés au Magic Bougherra qui se trouvait seul face au Deux minutes plus tard, c’est la reprise à juste au-dessus de la transversale. L’angoisse
deuxième tour de cette phase finale de la gardien angolais, Carlos. Malheureusement, Luanda. Les Verts donnent le coup d’envoi. Ils augmente davantage, et la peur s’installe de
CAN. le tir du défenseur algérien finit dans les bras ont pour mission de ne pas encaisser le moin- plus belle, car les Verts ne prennent pas beau-

17h01 : Mali 1 - Malawi 0,


du keeper angolais. Quel dommage pour l’Al- dre but, mais essayer de tromper ces Angolais coup de risques.

Kanouté offre la qualif’ 18h40 : Bagayoko soulage


gérie ! On aurait pu marquer ce but pour être très lourds, surtout en défense. Le score est

aux Fennecs 35 millions d’Algériens


à l’abri d’un retournement de situation dans toujours de 0 à 0, et les deux équipes qui s’af-

et met fin aux espoirs malawites


l’autre match Mali-Malawi. En vérité, Bou- frontent lors de cette troisième journée au 11-
La première minute à peine consommée, gherra ne s’attendait pas à recevoir ce ballon, Novembre Stadium de Luanda sont donc à ce
Frédéric Oumar Kanouté, l’attaquant vedette vu qu’il y avait un paquet de défenseurs an- moment-là qualifiées pour les quarts de finale Les Algériens sont presque totalement sou-
du FC Séville, parvient à secouer les filets ma- golais dans la surface adverse. Cependant, de cette CAN. lagés. Mamadou Bagayoko, l’attaquant ma-

18h06 : Carlos battu, Matmour


lawites. Une nouvelle qui réjouit tous les Al- l’Algérie est toujours aux quarts de finale en lien, parvient à marquer, d’une belle tête, un

rate un but tout fait.


gériens puisque, à ce moment-là, l’Algérie est compagnie de son adversaire du jour. troisième but pour le Mali, à cinq minutes

17h30 : pas de changement, Les Verts sont toujours


qualifiée au deuxième tour de cette CAN, de la fin. Il met ainsi fin aux espoirs du Ma-

l’Angola et l’Algérie toujours aux quarts de finale


derrière l’Angola, premier du groupe. Le pays lawi. Désormais, les Verts doivent garder ce

qualifiés aux quarts de finale


organisateur occupe ainsi la première place nul vierge pour passer aux quarts de finale.
avec cinq unités, l’Algérie et le Mali sont à la Trois minutes à peine après l’entame de la Les coéquipiers de Rafik Halliche tiennent
deuxième avec quatre points. Seulement, ce A la demi-heure de jeu, pas de changement seconde mi-temps, Hameur Bouazza, l’atta- leur destin entre leurs mains. A Cabinda, il
sont les Verts qui passeront aux quarts de fi- au score, l’Algérie est toujours qualifiée aux quant de Blackpool, s’infiltre sur le flanc n’y a plus d’enjeu, le Malawi est éliminé,
nale de la CAN, après leur brillante victoire quarts de finale, avec ce nul face aux Palancas gauche de la défense et sert dans le paquet à alors que le Mali peut toujours espérer un
face aux Aigles du Mali, jeudi dernier. Negras mais surtout grâce aux deux buts de ras de terre Karim Matmour. Le gardien an- but de la part des Palancas Negras qui leur

17h02 : Mali 2 - Malawi 0. Keita


Frédéric Kanouté et Keita Seydou. Les Verts golais Carlos est totalement battu, mais l’atta- permettrait d’accéder aux quarts de finale au

soulage les Verts. La qualif’ se


sont à l’aise, mais pas à l’abri d’un retourne- quant du Borussia Mönchengladbach est en détriment de l’Algérie.

jouera bel et bien à Luanda 18h50 : C’est la délivrance,


ment de situation du côté malawite. retard et rate ainsi un but devant des bois

17h42 : Chaouchi maintient l’Algérie est au paradis !


presque vides. Quoi qu’il en soit, les Verts

nos chances, fausse alerte pour


Une minute plus tard, soit à la 2’ de ce sont toujours en quarts de finale.

les Maliens 18h13 : Mwafulirwa marque pour


match à Cabinda, entre le Mali et le Malawi, C’est la délivrance ! L’arbitre sud-africain

le Malawi, c’est la peur au ventre


la star malienne du FC Barcelone, Seydou Jerom Damon met fin aux débats à Luanda
Keita, marque un somptueux but sur un coup On jouait la 42’ lorsque les Angolais ont hé- sur le score de zéro partout. L’Algérie et l’An-
franc direct des 25 mètres. La balle finit en rité d’une balle au milieu du terrain et avancent On jouait la 58’ à Cabinda, lorsque les Ma- gola passent aux quarts de finale. Les mal-
pleine dans la lucarne du gardien malawite. d’un cran jusqu’à la surface de réparation des lawites réduisent le score par l’intermédiaire heureux Maliens, qui ont inscrit sept buts lors
Les Algériens sont ainsi en confiance, grâce à Verts. Campos Djalma adresse un tir vicieux en de Russel Mwafulirwa, l’avant-centre mala- de ce tournoi, n’en croient pas leurs yeux, à
ce second but. Désormais, le destin des Verts direction de Faouzi Chaouchi qui dévie le bal- wite, qui a déjà secoué les filets des Fennecs. l’image de Keita Seydou. Alors qu’à Luanda,
se jouera au 11-Novembre Stadium de lon tel un gardien de hand-ball. Le héros C’est le début de l’angoisse. Que ce soit à Alger Bougherra et ses coéquipiers jubilent. Félici-
Luanda, puisque le Malawi est hors-course. d’Oum Darman maintient donc les chances des ou à Luanda, on commence à craindre un re- tations pour nos héros et mabrouk aâlina.
Les Verts, pour espérer passer au second tour, Verts de passer aux quarts de finale. virement de situation à Cabinda, car dans le Hamza Rahmouni
Medane
8 Coup d’œil CAN2010

«C’était un match
Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010

intelligent»
Kouici :
«On a joué avec le
feu, mais on ne s’est
pas brûlés»
La révélation de la
Vous avez

CAN 88 fait au-


Croyez-vous sérieu- Comment jugez-vous Meghni sur le certaine-

jourd’hui partie du
sement que les Verts plan de la récupération de ses moyens ment suivi la

staff des U20.


ont mis le maximum physiques ? Au vu de sa prestation, pen- rencontre
face à l’Angola ? sez-vous qu’il s’est complètement rétabli entre l’Algé-
Hakim Medane n’a
On a obtenu l’es- ? rie et l’An-
pas manqué de
sentiel, c’est le C’est un vrai professionnel. S’il a rejoué, gola.
faire un commen-
charme du football. c’est qu’il a les moyens de jouer les matches Comment
taire à chaud sur le
On ne devait pas trop à venir lors de cette CAN. Il n’a pas eu un analysez-

match face à l’An-


s’aventurer dans le grand temps de jeu. Je pense qu’il n’a plus
camp adverse, au vous le ren-

gola et sur cette


mal, sinon il n’aurait pas pris le risque d’en-
risque de prendre des trer. Il va sans doute être très utile à l’équipe dement de

qualification au se-
buts et se faire élimi- lors des matches à venir. l’équipe ?

cond tour.
ner. Dans l’ensemble, Avant toute
Vous dîtes que ce qui va nous arriver chose, je dirai
c’était un match intel-
ligent. n’est que bonus, mais on est mondia- que le résultat
Quelle a été votre im- liste… du match est
pression à l’issue de la Contre quelle Il ne faut pas oublier qu’on est revenus de équitable et re-
rencontre contre l’An- équipe souhaiteriez- loin. On était très mauvais au début de la flète bien la
gola ? vous jouer en quarts compétition. On a montré face à l’Angola physionomie
On a atteint l’objectif de finale ? qu’on a une équipe solide en défense. Il n’y de la rencontre.
pour lequel on s’est dépla- Peut importe, l’es- a pas de soucis à se faire de ce côté. Mainte- Au tout début
cés en Angola. C’est l’es- sentiel est d’être pas- nant, comme l'appétit vient en mangeant, du match,
sentiel. Maintenant, on doit sés au second tour. Ce on va pouvoir espérer mieux. notre équipe a
aller le plus loin possible dans cette phase qui peut arriver n’est que du bonus. On a Entretien réalisé par Mouloud B. préféré jouer

Belmadi :
finale. L’Equipe nationale s’est montrée cos- récupéré Meghni et on va sans doute récu- avec prudence et ne pas trop se livrer. Ce n’est

Guendouz :
taude face à l’Angola pérer Antar Yahia. qu’à partir de la 15’ qu’on a commencé à sor-
tir de notre zone et dominer notre adversaire.

«A la place de l’Angola et
«C’est honteux,
On s’est créé quelques occasions de but qu’on
n’a pas su malheureusement exploiter.

l’Algérie, n’importe quelle équipe


En seconde période, on sentait que le ré-

on n’a pas défendu notre


sultat de l’autre match influençait sur le

aurait fait la même chose»


match. Chacune des deux équipes jouait pru-

statut de mondialiste»
demment et refusait de prendre des risques,
sachant que le nul les arrangeait toutes les
«L’Algérie s’est bien ressaisie après sa dé- deux.
faite contre le Malawi et a confirmé son Vous ne pensez pas qu’en se focalisant
Mahmoud On n’avait pas retour, après sa bonne prestation face au sur le résultat nul, on risquait de se voir
Guendouz ne à lui faire plai- Mali. Après avoir corrigé les lacunes éliminer si dans l’autre rencontre le Ma-
met pas de sir, mais on de- constatées lors du premier match, ils ont lawi avait égalisé ?
gants pour vait jouer à retrouvé leur jeu. Ils méritent ample- C’est vrai que c’était un peu risqué de notre
dire ce qu’il fond et se por- ment leur qualification, même s’ils se part de jouer pour le nul. Mais il faut com-
pense de la ter en attaque, sont contentés du match nul en fin de prendre les joueurs et être à leur place. Je
rencontre. Je crois que n’importe quelle pense qu’ils savaient que le Mali était bien
qualification lorsque les
équipe à la place des Angolais et des Al- armé pour remporter son match et c’est pour
des Verts. Il conditions de gériens aurait géré le match de la même
estime qu’il jeu le permet- cela qu’ils n’ont pas trop voulu prendre de
manière. On ne peut pas leur reprocher risques. D’autant que l’Angola pouvait à tout
n’y a pas taient. On a d’avoir été très prudents, alors que le ré-
une image de moment nous surprendre et nous marquer.
d’analyse à sultat les arrangeait tous les deux. En ce On a joué avec le feu, certes, mais on ne s’est
faire sur le mondialiste à qui concerne le prochain adversaire des Verts, il est normal que je sou- pas brûlés. Ce qu’on retiendra de ce match,
match. «Que défendre, je n’ai haite tomber sur le Burkina. Mais à ce stade de la compétition, toutes c’est bien la qualification et c’était ça le plus
voulez-vous que pas l’impression les équipes se valent. Même si la Côte d’Ivoire est un gros morceau, l’Al- important.
je vous dise, il n’y aucune ana- qu’on s’est souciés de cette gérie doit croire en ses moyens, elle est bien capable d’aller en demi-fi-
image de marque que l’Algérie Personne ne croyait à la qualification,

Maïche :
lyse à faire sur le match. A 25 nales.» K. Y.
minutes de la fin de la rencon- avait à défendre. J’étais surpris après l’humiliante défaite devant le Ma-
tre, les deux équipes avaient que même en n’étant pas sûrs lawi…
refusé de jouer. Il ne faut pas d’être qualifiés, puisque le ré- Je dirai que notre équipe a su comment se

«L’important était la qualification»


oublier que la CAN est suivie sultat de l’autre match avait transcender et relever rapidement la tête. Nos
par 3 milliards de personnes à changé, on est restés quand joueurs ont prouvé qu’ils avaient un moral
travers le monde. Stephen même en défense. On a refusé d’acier et qu’ils savaient gérer les grandes ren-
contres. La défaite du Malawi n’était qu’un ac-
Keshi avait déclaré sur France- de se découvrir. Je trouve que «Comme on s’y attendait, le match n’a pas été facile pour nous,
cident de parcours et j’espère qu’elle ira très
Football qu’il espérait que l’Al- ce qu’ont fait les deux équipes on a évolué devant un redoutable adversaire qui nous a beaucoup loin dans cette compétition.
gérie gagne le match et que le est honteux. L’Angola était très gênés. Dans l’ensemble, je dirai qu’on a bien joué et su comment
Mali et l’Algérie se qualifient mauvais, on aurait dû les bat- arracher cette qualification. C’était ça le plus important.» A 90 % on affrontera la Côte d’Ivoire au
ensemble aux quarts de finale. tre. » S. F. prochain tour. Une rencontre qui s’an-

Kaci-Saïd
Son vœu n’a pas été exaucé. M. B. nonce d’ores et déjà très compliquée,
non ?
Je pense que le plus important pour nous

«Pour battre la Côte d’Ivoire, il faut 100% de hargne»


était de passer ce premier tour. C’était notre
principal objectif, tout ce qui viendra après
ne sera que du bonus. La Côte d’Ivoire est un
gros morceau, certes, mais je reste persuadé
que notre équipe peut créer l’exploit et faire
sensation face aux stars de l’équipe ivoirienne.
«J’ai vu le Malawi a réduit le le stade des quarts de finale d’une déclaré à l’issue de la rencontre L’appétit vient en mangeant, comme on dit.
match en simul- score contre le CAN, on n’a plus de choix à faire. que cette CAN risquait d’être la
tané sur le même Mali et il aurait Toutes les équipes se valent. La plus mauvaise de l’histoire du Au terme de ce premier tour, quel est le
écran d’un télévi- pu égaliser, s’il Côte d’Ivoire est un mondialiste, football algérien. «Je l’ai dit et je joueur algérien qui vous a impressionné
seur Rapetron avait concrétisé ce serait très bien de battre cette ne me dérobe pas. Les analyses de ?
avec un démodu- deux occasions. équipe et prouver qu’on mérite le tous les spécialistes ont convergé Mention spéciale pour ceux du milieu du
lateur du même On méritait de statut de mondialiste. Pour arri- vers une même conclusion : l’Al- terrain qui se sont montrés très costauds, sur-
type. On a bien passer à la trappe, ver à battre les équipes qui sont gérie a présenté un très mauvais tout lors des deux dernières rencontres. Man-
joué en première car on avait les arrivées en quarts de finale, on visage. Aujourd’hui, je dis qu’il souri et plus particulièrement Yebda ont su
mi-temps, on moyens de battre doit retrouver la hargne d’Oum- n’y a que les imbéciles qui ne tirer leur épingle du jeu en apportant le plus
escompté.
était bien organi- l’Angola. On a pris Dorman. Pour le moment, on est changent pas d’avis. On a re-
Cela dit, je tiens à saluer l’ensemble des
sés, mais Bouaza de gros risques.» à 50 % de cette hargne qu’on a trouvé l’Equipe nationale qu’on joueurs et le staff et les féliciter pour cette
n’a pas été bien utilisé, malgré de Quant au choix de l’adversaire en vue chez nos joueurs. Mainte- espérait voir. Elle n’est pas encore brillante qualification.
bonnes potentialités. Sincère- quarts, Kaci-Saïd dit ne pas avoir nant, il faut être à 100 %.» L’an- au sommet de son art, mais il y a Entretien réalisé par Saïd Fellak
ment, on a joué avec le feu. Le de préférence : « Quand on atteint cienne gloire des années 80 avait de l’espoir. Elle peut y arriver.»
Drid Belatoui
Coup d’œil CAN2010 Le Buteur n°1088 Mardi 19 janvier 2010
9

e l a C ô t e d ’I v o i re
«C’est la défaite du Malawi «Mê
ne n
m
o u s f a i t p a s p e u r»
qui nous a boostés» ancien libéro des
Verts, Omar Be-
l’Algérie était su-

L’
ex-gardien de but international, Drid
Nasreddine, estime que le Malawi a
rendu un énorme service aux
Algériens. «J’avais dit aupa-
ravant que le Malawi nous a rendu ser-
repris confiance en ses moyens durant les deux der-
niers matchs, non sans apporter d’autres remarques.
«Il n’y a rien à dire, Chaouchi a repris confiance du-
rant les deux derniers matchs, mais il doit encore
travailler ses sorties qui, le moins que l’on
L’ latoui, pense que
périeure à l’Angol
première période
pense que nos joue
mieux que les loca
urs on t
a durant la
du match. «Je
été nettement
ux en première pé
elle on pouvai t m ar
-
-
vice en nous battant durant le premier riode durant laqu je pe ns e qu e
puisse dire, sont hasardeuses», dira-t-il. but. Mais
quer au moins un -
«Toutes les équipes
match, car si cela avait été le Mali-M al aw i a re
le résultat du match
s, ce qui explique le
ont leurs défauts»
contraire, on aurait été éliminés. A équi pe
froidi les de ux in en
mon avis, c’est grâce à cette défaite joueurs sur le terra
que nous avons revu l’état d’esprit comportement des nt
ais le plus importa
de la sélection algérienne», dira
Pour ce qui est des chances de l’Algérie, seconde période. M t un
qualification. C’es
l’ancien goal et entraîneur du MC
Drid ne semble nullement impressionné pour nous était la ré al isé par
avons
Oran avant d’enchaîner : «Durant par la Côte d’Ivoire, le probable adver- bel exploit que nous ch », di ra
m at
ce match, l’Algérie a réussi une saire des Verts dans les quarts de fi- rapport au premier
nale. «On a vu toutes les équipes ar Be lat ou i qu i passe actuelle-
belle entame, mais je pense que le Om
de de uxième degré
résultat de la première pé- durant ce premier tour. Je dirai ment un stage
t d’ajouter :
riode entre le Mali et le qu’aucune formation n’a fait à Aïn Benian, avan
nse que nous
Malawi a fait baisser montre de régularité. C’est «Maintenant, je pe
Côte
d’un cran l’intensité du aussi valable pour la Côté allons affronter la
rtes un
match. Même l’Angola d’Ivoire, le Nigeria et d’Ivoire. Ce sera ce
ai s, croyez-
avait peur d’encaisser.» même le Cameroun. De match difficile m
ta nt de chances

«Chaouchi
ce fait, je dirai que les moi, on aura au
au cours de
que les Eléphants
doit encore
chances de l’Algérie
car l’Algérie a
cette confrontation,
corriger ses
sont intactes pour il
le grand jeu lorsqu’
toujours su sortir
sorties»
aller le plus loin pos- m -
versaire. Ils se tro
sible durant cette s’agit d’un grand ad us al lo ns êtr e
ent que no
Pour ce qui est de la CAN.» pent ceux qui croi à un e qu al ifi ca -
aspire r
prestation de Chaou- A. L. ridicules. On peut
notre jeu.»
chi, Drid affirme que le tion si on retrouve
sociétaire de l’Entente a

Le Mali bat le Malawi pour rien


Le sourire retrouvé de Saâdane L’Algérie se «L'Angola et l'Algérie, grâce à leur match nul (0-0) lundi, ont rejoint la

qualifie grâce
Côte d'Ivoire et l'Egypte, déjà qualifiées, en quarts de finale de la CAN-2010,
tandis que dans l'autre match du groupe A, le Mali s'est imposé (3-1) face au

au Mali
«C'est un Rabah Saâdane tout sourire qui a rencontré la presse à la

Angola-Algérie, un nul fécond


fin du match contre l'Angola (0-0). ‘‘Je peux dire que nous revenons de Malawi pour rien.»
loin après notre cinglante défaite contre le Malawi (0-3). Je sais que
nous manquons toujours d'efficacité, mais je sais aussi que nous mon-
tons en puissance», a-t-il indiqué. Concernant les quarts de finale, le «Après un match nul
sans panache, l'Algérie et «L'Angola et l'Algérie se sont séparés sur un nul 0-0 qui
technicien algérien n'a pas fait dans la demi-mesure. «Quelle que soit
l'Angola se sont qualifiés les qualifie tous deux pour les quarts de finale de la CAN-
la ville (Cabinda) et quel que soit notre adversaire (Côte d'Ivoire ?),
pour les quarts de finale 2010, lundi à Luanda, à l'issue d'un match dominé par les
nous ne serons pas ridicules’’».
de la Coupe d'Afrique Palancas Negras. Plus généreux, les Angolais ont animé le
des nations, lundi 18 jan- jeu et les Algériens ont plutôt subi et joué en contre,
vier, laissant derrière eux comme en témoignent les tirs au but : 12 contre 5.
le Mali (3e), qui était dans Mais le nul est mérité au vu de la possession de balle égale (50/50) et du
le même temps venu à nombres d'occasions nettes : deux partout. Côté angolais : une frappe en-

L'Algérie qualifiée, le Mali éliminé


bout du Malawi (3-1), roulée du gauche de Gilberto à ras du poteau (16') et une double tentative de
bon dernier du groupe A. Djalma dans une situation de surnombre dans la surface algérienne (44').»
Mais les Maliens savaient

L’Angola et l'Algérie
«Malgré sa victoire face au Malawi (3-1), le Mali quitte la Coupe qu'une qualification était
d'Afrique des nations à cause du match nul entre l'Angola et l'Algérie difficile, même s'ils

en quarts, le Mali sorti


(0-0), qui ont pourtant joué le jeu. Ils sont tous les deux qualifiés.» avaient une meilleure dif-
férence de but que les Al-
gériens.»
«L'Angola et l'Algérie se sont qualifiés lundi pour les quarts de finale de la
Coupe d'Afrique des nations (CAN) à la faveur de leur match nul 0-0 à
Luanda. Dans l'autre match du groupe A, le Mali a remporté à Cabinda une

L’Algérie et l’Angola se qualifient L'Algérie


nette victoire 3-1 sur le Malawi, victoire qui n'a cependant pas suffi pour
poursuivre l'aventure.»

revient de loin
«Auteur du match nul contre l’Angola (0-0), lundi à Luanda, l’Algé-
rie s’est qualifiée pour les quarts de finale de la CAN. Ce match nul ar-

L’Algérie avec la maîtrise


range finalement tout le monde puisque l’Angola s’est également
qualifié. Le 0-0 de l’Angola contre l’Algérie lundi à Luanda a qualifié «Après sa claque contre
les deux équipes pour les quarts de finale de la CAN. C’est finalement le Malawi et sa petite vic-
le Mali, vainqueur 3-1 du Malawi, qui reste à quai dans ce groupe A.» toire contre le Mali, l'Al-
gérie a tout misé sur ce «Dans le Groupe A de la Coupe d'Afrique des Nations 2010, le pays
dernier match, à Luanda, hôte, l'Angola, a fait match nul face à l'Algérie (0-0) et termine logique-
ce lundi après-midi face à ment en tête de sa poule. Un résultat qui qualifie également les Fennecs
l'Angola, pays organisa- qui ont eu la maîtrise de la rencontre malgré de belles occasions pour le

L'Angola et l'Algérie assurent le coup Eurosport.fr


teur de la Coupe pays organisateur.»
d'Afrique des nations. Le

Le groupe A a rendu son verdict


match s'est soldé par un
«L'Angola et l'Algérie se sont qualifiés lundi pour les 1/4 de finale de nul, mais les équipes, pre-
la Coupe d'Afrique des Nations. Directement opposés à Luanda lors mière et deuxième, après
du 3e et dernier match du groupe A, les Palancas et les Fennecs, qui la défaite du Malawi face «L'Angola et l'Algérie, qui s'affrontaient et se
savaient qu'un match nul leur suffirait, n'ont pas pris de risques inu- au Mali (1-3), réussissent sont séparés sur un score nul (0-0), sont qualifiés
tiles et ont assuré leur qualification. Rendant vaine la belle victoire (3- à se qualifier pour les pour les quarts de finale. Dans l'autre match, le
1 devant le Malawi), du Mali qui a espéré jusqu'au bout.» quarts de finale.» Mali a battu le Malawi (3-1). Une victoire pour
du beurre.»
.
Jouer à Cabinda n’est pas
10 Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010

avantageux
Coup d’œil CAN2010

L’avion, le moyen
de déplacement
le plus sûr
Il est difficile voire quasiment im-
possible de se rendre de l’Angola mé-
tropolitaine vers l’enclave du
Cabinda par route, vu qu’il faudrait,
pour ce faire, traverser le territoire
de la République démocratique du
ouer au stade Chiazi de Ca-

J
Congo (ex-Zaïre) sur près de 60 kilo-
binda a ses avantages et ses mètres. Seuls les citoyens qui n’ont
inconvénients. La sélection pas beaucoup de moyens le font par
nationale appelée à quitter bus ou par voiture et c’est parfois ris-
Luanda pour y aller pour dispu- qué. Le moyen le plus usité et le plus
ter le quart de finale contre le sûr est l’avion. Les marchandises,
leader de la poule B n’aura pas à quant à elles, sont transportées par
souffrir d’un problème d’accli- bateau ou par train. Plusieurs com-
matation, puisque c’est pratique- pagnies aériennes locales desservent
ment les mêmes températures l’aéroport de Cabinda, en général à
qui règnent dans les deux villes,

Le français plus
raison de deux vols par jour.
avec également le même fort

parlé que l’anglais


taux d’humidité, à la seule diffé-
rence qu’il arrive souvent qu’il y
ait des pluies orageuses le soir.
La différence, si elle devrait se
faire, concernerait d’autres fac- Même si elle est angolaise, la pro-
teurs. vince du Cabinda est enclavée entre

Un point positif :
le Congo au nord et la République

pas de bouchons
démocratique du Congo (ex-Zaïre)
à l’est et au sud, soit deux pays fran-
cophones du fait qu’ils avaient été
L’avantage qu’il y a à se trouver colonisés respectivement par la
à Cabinda réside principalement France et la Belgique. C’est ce qui
dans la proximité du stade explique que le français est parlé
Chiazi, où se font les entraîne- dans cette province, notamment
ments, de la Cité olympique, dans la ville de Cabinda et dans les
camp d’hébergement des sélec- bourgs situés aux frontières. En tout
tions (à peine deux kilomètres). cas, le français est plus usité que
De plus, il n’y a pas de bouchons

Les orages,
l’anglais.
sur l’itinéraire du fait qu’aussi

c’est fort !
bien le village des sélections que
le stade sont situés à la sortie de
la ville, sur la route menant à
Malongo.

La qualité du
Cela convient parfaitement au Si le climat qui règne au Cabinda est

terrain, le point noir


repos des joueurs qui étaient à vraiment pas le top. En plus du lorsqu’il pleut. Elle est même le même qu’à Luanda, à savoir un
Luanda, lesquels feront cette fait que plusieurs parties du ter- plus lourde que celle du stade du temps chaud et humide, la province
fois-ci l’épargne des longs et ha- rain sont desséchées, notam- 11-Novembre de Luanda. Jouer enclavée se singularise par des
rassants déplacements entre leur Le principal inconvénient ment dans les points de corner et sur ce terrain la première fois est orages chaque deux ou trois jours. Il
hôtel et le stade du 11-Novem- qu’il y a à jouer à Cabinda est à l’intérieur des deux surfaces de pénalisant à cause de sa mau- s’agit d’orages forts, dignes du cli-
bre de Luanda, situé loin de la l’état de la pelouse du stade réparation, le gazon n’est pas vaise qualité et de l’absence de mat tropical, où les pluies sont telle-
ville. De plus, le fait que la Cité Chiazi. Lorsqu’on sait que même toujours bien tondu. Ceci ajouté repères. Si la Côte d’Ivoire aura ment diluviennes que leur bruit est
olympique et le stade soient en- la sélection de la Côte d’Ivoire, au fait que la pelouse a été fabri- bien un avantage sur son adver- assourdissant, surtout que la majo-
tourés d’une surveillance accrue qui y a joué deux matches sans qué avec terrassement en sable saire, c’est bien celui-là. rité des constructions au Cabinda
rend les déplacements des sélec- concéder de défaites s’en est afin d’éviter son desséchement, F. A-S. sont recouvertes de zinc plutôt que
tions très fluides. plaint, on comprend que ce n’est ce qui la rend lourde, surtout de tuiles. Ils durent quelques heures,

Le contrôle des passeports est systématique Des campings


puis la chaleur reprend ses droits.

L’eau, une pour les


denrée rare Qmestiques
Bien que l’aéroport de Cabinda
soit desservi par des vols do-
en provenance de la ca- supporters
S’il y a bien une denrée rare au Ca- pitale Luanda, les étrangers y sont
binda (tout comme dans la majorité Du fait de la rareté des hôtels dignes
soumis à un contrôle de leurs pas- de ce nom dans le Cabinda, les sup-
des provinces de l’Angola), c’est l’eau seports, comme s’il s’agissait de
potable. En effet, l’eau de bonne qua- porters des sélections qui y ont évo-
l’arrivée de vols de l’étranger. La lué (la Côte d’Ivoire, le Burkina
lité est tellement rare qu’elle coûte forte présence d’étrangers dans la
plus cher que le carburant. Le plus Faso et le Ghana) ont logé dans des
province et la crainte de l’infiltra- camps de vacances, à proximité de la
sûr serait d’acheter de l’eau minérale tion de membres du mouvement
disponible dans les magasins d’ali- mer. Si le confort est déjà passable,
séparatistes rebelles du FLAC il est carrément catastrophique

Le réseau
mentation générale. parmi les passagers des différents lorsqu’il y a des orages. Les suppor-

Des policiers partout


vols explique cette précaution.

téléphonique
ters du Burkina Faso en savent
quelque chose, eux qui ont passé

peu fiable
deux nuits les pieds dans l’eau, après

QplusDu Les fourgons


de fortes précipitations.
fait de la spécificité de l’en-

plutôt que
clave du Cabinda (l’un des
Il est très difficile de communi- grands réservoirs de pétrole

les taxis
quer par téléphone dans le Cabinda au monde), la province est l’un
en direction de l’Angola métropoli- des territoires les plus sécurisés
taine. Non pas que les cartes SIM de l’Angola. On trouve des poli-
(puces téléphoniques) ou leurs re- ciers et des postes de contrôle un
charges ne soient pas disponibles (il Contrairement à Luanda, il y a des
peu partout dans la ville, dans
y en a partout), mais c’est le réseau taxis au Cabinda, même s’ils ne sont
les grandes bourgades et sur les
de téléphone mobile qui n’est pas fia- pas très nombreux. Cependant, les
axes routiers. Les officiels de la
ble, du fait de l’interférence des ré- prix sont trop prohibitifs pour les
province et du gouvernement
seaux de la République bourses modestes des pauvres habi-
ainsi que les étrangers travaillant
démocratique du Congo, pays limi- tants de la province, si bien que le
dans les sites de production pé-
trophe qui a la particularité de «sé- transport par les fameux fourgons
trolière ne se déplacent jamais
parer» la province du Cabinda du bleus et blancs spécifiques à
sans escorte, de crainte d’attentats des rebelles séparatistes du FLAC (Front de libération
reste de l’Angola. l’Afrique australe restent le moyen
du Cabinda).
de transport le plus prisé.
Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010
11
Coup d’œil CAN2010
Nostalgie Nostalgie Nostalgie Nostalgie Nostalgie

LES MATCHS INOUBLIABLES DE LA CAN


a série des matchs inoubliables de la sélec- meuse CAN 80 et le début de la grande épopée des Achiou, aujourd’hui malheureusement absent de

L tion des Fennecs reprend. Elle coïncide, cette


fois, avec le déroulement de la CAN 2010. Le
journal se propose de revenir sur quelques matchs
Verts, avec les Madjer, Belloumi et autres Ben-
saoula, sans les professionnels faut-il le préciser,
qui mènera les Fennecs vers le Mondial espagnol
la sélection qui se trouve en Angola depuis le 7 jan-
vier courant. Justement, ce groupe est constitué en
partie de l’équipe qui avait battu l’Egypte à Sousse,

Nigeria 1 - Algérie 1
Un héros nommé Maïche
ayant marqué les esprits. On a choisi de démarrer de 82, à la CAN 2004 et cette extraordinaire résur- et qui a fait le déplacement en Angola.

(Nigeria qualifié aux tab 8-7)


ce tour d’horizon des matchs de l’EN par la fa- rection des coéquipiers d’un certain «Haramy»

23.3.88
Stade Moulay (Rabat)
Phase finale de la Coupe
d’Afrique des nations
Arbitre : Badara (Sénégal)
Buts : Ademola (41') (Nigeria) ;

Algérie :
Maâtar (86’) (Algérie)
uite à un tirage au sort, l’Al- n’apporteront aucun change-

Drid, Chaïb Mohamed, Maâtar,


Merzekane
S gérie, qui s’était classée à la
même place en compagnie
de la côte d’Ivoire, se voit pro-
ment au score. Il a fallu recourir
aux tirs au but pour départager
les deux équipes. Le hasard a
(Bouafia), Belgherbi, Megharia, pulser aux demi-finales. Un souri aux Algériens qui se voient
Yahi, Ferhaoui (Maïche), match serré. Rogov, dans ses dé- ainsi en demi-finales. L’Algérie
Menad, Medane, Belloumi clarations d’avant-match, redou- ratait pour la deuxième fois la fi-

Nigeria :
Entraîneur : Rogov tait le jeu dur des Nigérians. Il nale d’une CAN. Les Verts, qui
n’avait pas tort, un des éléments avaient disputé une finale en 80
les plus en vue à l’époque dans face au Nigeria, avaient manqué
son club le MAHD (NAHD) et de peu d’atteindre la finale en
Rufai, Yssa, Omokarol, au sein des Verts, Maïche en l’oc- 1982, à Benghazi. Il a fallu atten-
Obeogbi, Okoradji, Ademola, currence, devait quitter le ter- dre l’année 90 pour voir l’Algérie
Oyi, Augustine, Rachidi, Oke- rain, blessé à la suite du jeu dur disputer une finale qu’elle ga-
nila, Ofura des Nigérians. Le match s’est ter- gnera au 5-Juillet face au Nige-
Entraîneur : Hamilton miné sur un score de parité un ria grâce à un but de Oudjani.

Maïche «Je voulais me faire justice


but partout. Les prolongations M. B.

moi-même contre le Nigeria»


Cela s’est passé
ce jour-là
Belksir
gérian ? gani qui convoquaient les même battus. Toute la popula-
Oui, je me rappelle l’avoir joueurs. tion est derrière eux, ils ont eu

vainqueur
provoqué. Je ne me rappelle pas Même Guendouz ? des milliards de l’Etat. On a
du nom du joueur qui m’avait «Haggar», celui-là, s’il ne t’ap- même fait appel à un imam

de l’étape
blessé. Ils se ressemblaient tous. pelait pas au téléphone, tu ne pour une roqia.
Figurez-vous que je l’ai rencon- jouais pas en Equipe nationale. D’où tenez-vous cela ?

Bouira-Sétif
tré après le match dans la soirée J’ai commencé à jouer à 17 ans J’ai rencontré récemment un
dans l’ascenseur de l’hôtel. et l’EN, je connaissais depuis les imam assez connu, à La
J’étais en compagnie de Bel- années 81. Mecque. Il est de Bab El Oued.
loumi. Il s’appelle Mourad je crois, un Cinq minutes
Après vous avoir écarté
Que s’est-il passé ? contre le Sénégal, aviez- fervent supporter du Moulou- après le départ de
On l’avait menacé et intimidé, vous quitté le lieu d’héber- dia. Il m’avait dit que Saâdane Bouira, et au prix
j’avais des béquilles, car je boi- gement ? l’avait sollicité avant le départ en d’une échappée de
tais. Ayant pris peur, il nous Non, je suis resté avec le Angola pour une roqia à tout le près de 177 km en solitaire, le coureur
Formé à la brillante école du avait juré que ce n’était pas lui. groupe jusqu’au retour. Voyez groupe. Ce n’était pas le cas à
NAHD, Ouahab Maïche était Belksir remportait l’étape Bouira-Sétif.
Quelle était la nature par exemple le cas de Lacen. notre époque.
C’était la 10e édition du Tour d’Algérie.

Lutte acridienne
parmi les joueurs les plus doués de votre blessure ? Vous croyez qu’on va me faire Comment cela se passait-il ?
de sa génération. Régulière- J’avais contracté une entorse avaler n’importe quoi ? On n’avait pas des milliards
ment appelé en EN, sans pour à la cheville comme maintenant et avant le
autant s’imposer, il devra atten- Soyez plus clair…
Vous aviez fait partie de la Je ne le connais pas et je ne départ à la CAN, le regretté El La fin des
dre jusqu’en 88 et la CAN au Hachemi Guerouabi nous réga-
Maroc pour faire parler de lui. grande équipe du NAHD, connais pas non plus les profes- années 80 et
mais sans être souvent mis sionnels qui évoluent actuelle- lait grâce à ses chansons. le début des
Il éclatera lors du match des
demi-finales face au Nigeria. sous les feux de la rampe en ment en Equipe nationale. Mais Vous êtes quand même années 90
Equipe nationale, pourquoi je suis persuadé que certains passé du NAHD au MCA ? ont connu
? d’entre eux décident qui doit Il y avait de bons joueurs une inva-
De cette demi-finale face au Dès 1983 et les Jeux méditer- être convoqué ou pas chez les comme Zenir, Farhi, Ghrib. Je
Nigeria, l’image qui nous ranées, on me convoquait régu- Verts. venais d’une école, le Milaha. sion de cri-
revient de vous était votre lièrement en Equipe nationale. J’avais l’impression de me re- quets. Des
volonté de poursuivre la Vous suivez certainement la milliers sont
Je n’étais sous l’aile de personne, CAN 2010 ; que pensez- trouver avec des juniors. J’ai
partie, même blessé ? j’étais comme on dit «redjla». opté au MCA pour la somme de arrivés aux
C’était contre le Nigeria. vous des deux premiers
Une fois, je devais faire partie matches de l’EN ? dix millions de centimes et je portes de la capitale, près de Sour El Ghoz-
J’étais sorti parce que j’avais du onze rentrant. Mansouri n’ai reçu ma deuxième tranche lane.
Il ne faut pas se voiler la face,

Belloumi coach du GCM


contracté une blessure. J’étais était arrivé à 2 heures du matin. de la prime, 5 millions de cen-
vraiment claqué, je n’en pouvais nous avons une équipe
Zouba avait alors supprimé moyenne. Si Ziani marche bien, times, qu’à une journée de la fin
plus. mon nom le jour du match. du championnat. J’avais menacé
l’Equipe nationale fonctionne.
Mais pourquoi alors cet C’était face au Sénégal en 86, si C’est un élément qui a du mé- de ne pas faire le déplacement à On annonçait la
acharnement à vouloir ter- mes souvenirs sont bons. J’ai tier. Beaucoup de présence, il Tlemcen. Avant la CAN 90, nouvelle dans la
miner la partie tout en étant commencé à en avoir assez de prend ses responsabilités. Il j’étais allé voir Cheikh Kermali. presse spécialisée
blessé ? ces pratiques. Dans chaque staff donne des balles décisives. Il est Je lui avais demandé de ne plus de l’époque. Le Bal-
Les Nigérians usaient de jeu technique qui se sont succédé à l’un des rares à provoquer l’ad- me convoquer en Equipe natio- lon d’Or 81 était
très dur, c’est donc tout naturel- la tête de l’Equipe nationale, il y versaire. Les autres sont très hé- nale. J’avais tenté une expé-
lement que j’ai contracté une avait un ou deux joueurs qui devenu le coach du
sitants. rience en Belgique. Je suis resté
blessure. Je savais que je ne décidaient qui devait être 3 saisons dans un club de troi- GCM. Il n’avait que
pouvais pas terminer le match. convoqué. Contre le Malawi, il n’a pas sième division. Par la suite, je 30 ans. Le Ghali de
Mais j’étais revenu sur le terrain été très brillant. suis allé terminer ma carrière Mascara rencon-
Pourriez-vous citer des C’est toute l’équipe qui était
pour provoquer mon adversaire noms ? en Libye en compagnie d’Ad- trait la JSBM. Le
et le faire expulser. grippée. Mais face au Mali, il a ghigh. match était re-
Quand Zouba était à la tête fait jouer tout le monde. Ils
Vous lui avez assené un de l’EN, c’était Chaâbane (Mer- Entretien réalisé par transmis à la télévi-
n’ont pas montré grand-chose Mouloud B.
coup derrière la tête, quel zekane) et Bencheikh. Avec ces Maliens. Avec onze pom- sion.
était le nom de ce joueur ni- Khalef, c’était Guendouz et Fer- piers, on les auraient quand
12 Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010

Mesbah
Coup d’œil CAN2010
Une Coupe
De notre envoyé spécial en Italie : Ahmed Lakrout

d’Afrique
des nations

«Je suis les


à... Londres

matches des Verts


avec cœur et âme»
«Je veux bien porter le maillot national»
A
Le capitaine de la
sélection algérienne avec
Herita Ilunga, le joueur

en croire les spécialistes


congolais de West Ham

Qganisé
United.

de la balle ronde en A l’occasion de la CAN 2010 se dérou-


Italie, Djamel Mesbah
lant en Angola, la ville de Londres a or-
est devenu l’une des
une Coupe d’Afrique des nations

pièces maîtresses dans


entre les différents quartiers pour les

l’échiquier du leader de la
joueurs amateurs de football de pays afri-
cains résidant au Royaume-Uni. Douze
Serie B, Lecce. Il a joué un rôle
pays africains y compris l’Algérie ont pris
important dans les
part à ce tournoi qui a débuté le 13 janvier

performances de son équipe en


2010 au niveau de David Beckham Aca-

inscrivant des buts décisifs.


demy à Londres.Ce tournoi a été rem-
porté par l’Erythérée. Les équipes
Dans l’interview qu’il nous a
participant à ce tournoi étaient composées
accordé, le joueur nous
d’expatriés africains résidant et travaillant

confirme son attachement à


au Royaume-Uni. L’équipe algérienne qui a

son pays d’origine, l’Algérie, et


été éliminée en quarts de finale était
menée par Kamel Batouche qui est installé
son désir de porter le maillot au Royaume-Uni depuis 14 ans. Kamel Ba-
national.
touche nous parle de sa vie au Royaume-
votre rêve, lorsque vous Uni ainsi que de ce qu’il aime, surtout dans
avez signé avec Lecce l’été ce pays. «Je parlais déjà anglais en arrivant
Comment allez-vous Djamel ? passé ? ici, mais s’était un vrai défi pour moi de
Très bien, merci. Mais avant de répondre à Je n’ai jamais douté de mes pouvoir faire ma vie sans amis ni famille,
vos questions, je veux remercier votre jour- capacités et je n’ai jamais surtout dans une ville qui est un vrai mel-
nal d’avoir pris attache avec moi, ici à l’ex- douté à voir l’équipe rejoin- ting-pot de nationalités et de religions.
trême sud de l’Italie. Je suis très heureux de dre la Serie A. Avant de si- C’est certainement ce qui m’a attiré vers
vous accueillir en cette période de grâce où gner pour Lecce, j’avais des cette ville où tout le monde est le bienvenu.
j’ai pu décrocher une place de titulaire avec à offres d’équipes de première J’ai toujours aimé le football et je travaille
la clé des prestations de tout premier ordre. division, à l’instar de Bari, actuellement dans la sécurité à Chelsea FC.
mais j’ai choisi une équipe Le football, c’est toute ma vie et c’est tout ce
Justement, comment étaient vos débuts que je regarde à la télévision. J’admire aussi
avec l’équipe ? qui pourrait me donner l’oc-
casion de m’illustrer et met- le grand intérêt que lui portent les Britan-
Il n’y a rien de facile dans le championnat niques ! Ce tournoi est magnifique
italien, surtout en division deux. Il a fallu ba- tre et faire étalage de mon
talent. Je suis quelqu’un puisqu’il nous permet de rencontrer des
tailler pour que je m’impose dans l’équipe gens qui ont eu la même expérience que
type, car la concurrence est très rude. Dieu d’ambitieux. Si ce n’était pas le
cas, je serais resté en Suisse. nous. Je suis vraiment curieux de voir ce
merci, j’ai réussi à inscrire deux buts très im- que Londres a d’autre à offrir à l’horizon
portants pour l’équipe durant les deux der- Quel souvenir gardez- des Jeux Olympiques de 2012. Je pense
nières journées. J’ai beaucoup contribué à vous de votre passage en que ceux-là vont vraiment générer une
mettre l’équipe en pole position, je suis dans Suisse ? grande excitation dans la ville et cela va
la bonne voie pour décrocher l’accession J’avoue que la Suisse fut un être fascinant». Avec plus de 300 langues
avec mon équipe. tremplin important dans ma parlées à travers Londres, plus de 50 com-
Saviez-vous que vous alliez réaliser vie de footballeur, car je me munautés non-autochtones d’une popula-
suis formé là-bas avec un

Fiche technique
gérie en Coupe d’Afrique ? tion de plus de 10.000 personnes résident
passage à Lorient. J’ai beaucoup appris en Je pense que le succès réalisé aux dépens dans cette ville, il est donc facile de voir
Suisse grâce aux centres de formation et les du Mali prouve que l’Algérie est capable de comment des individus venant de diffé-
infrastructures dont dispose ce pays, notam- battre n’importe quelle équipe, si elle joue rentes parties de l’Afrique ont trouvé une
ment avec la présence de grands techniciens. avec toutes ses potentialités. C’est pour ça terre d’accueil ou un endroit pour y travail-
J’ai joué pour beaucoup de clubs profession- qu’il ne fallait pas critiquer l’équipe pour son ler ou étudier, dans une ville qui est égale-
nels tels que le Servette de Genève, FC Bâle premier match contre le Malawi. ment un grand centre économique et
et Aarau dans en compagnie de mon com- commercial. Avec cette Coupe d’Afrique
patriote, Achiou. Etes-vous prêt à rejoindre l’EN, si on
vous fait appel ? des nations et les Jeux Olympiques de
Justement, que pensez-vous de Achiou ? Jouer en Equipe nationale est mon plus 2012, Londres a beaucoup de choses à of-
J’étais très content de jouer à ses côtés. Je grand rêve depuis que je suis devenu foot- frir à ceux qui sont intéressés par les loisirs,
me souviens qu’il avait confirmé son statut balleur. Car cela me permettrait de défendre y compris le sport. Londres est une ville où
de grand joueur dès qu’il a débarqué dans les couleurs de mon pays que j’aime énor- l’on travaille dur, mais où l’on peut s’amuser
ce club. J’avais pressenti une grande réussite également.

Portsmouth exige
mément. Mais je dois soulever un point.
pour lui, mais je ne sais ce qui s’est passé en-

6 millions d’euros pour


suite. Lequel ?
J’ai annoncé mon désir d’intégrer la sélec-

la libération de Belhadj
Avez-vous suivi les matches de l’Equipe tion nationale déjà quand j’étais en Suisse. Je
Nationale ?

QtenaitAtiontravers
h Djamel l’ai crié même sur tous les toits. Je réitère
Non et prénom : Mesba Bien sûr ! Je ne suis pas ses matches avec mon souhait de venir jouer pour l’Equipe
de na iss an ce : 09 octo- une simple curiosité, mais avec cœur et
Date et lieu nationale. Je suis même prêt à être mis en le site officiel du club, la direc-
âme. Quoique je puisse dire, je ne peux pas
bre 1984 à Alger vous décrire ma joie suite à la qualification
examen dans n’importe quelle sélection ; A’ de Portsmouth a fait savoir qu’elle
Poste : Milieu offensif de l’Algérie au Mondial 2010 surtout après
ou espoirs. Le plus important est qu’on me à garder Nadir Belhadj. Toutefois,
kg
Taille et poids : 1m82, 72 les incidents regrettables du Caire.
donne l’occasion de prouver mes qualités et elle a fixé le montant que devra verser
fessio nn el : 20 03-2004, le staff technique en jugera. n’importe club pour s’attacher ses services.
Parcours pro Croyez-moi, je suis très optimiste de voir
-2006 : Lo- Les formations intéressées par l’internatio-
Servette Genève. 2004 l’Algérie réaliser un grand parcours en Le mot de la fin ?
nal algérien, à l’instar de Benfica, Birming-
Aa rau. 2008-
rient. 2006-2008 : Afrique du Sud. Ils vont présenter digne- Je salue tout le peuple algérien et je sou-
ham, Tottenham devront mettre 6 millions
20 09 -20 10, Lecce. haite beaucoup de chance à notre sélection
2009 : Avellino. ment le pays. d’euros pour conclure le transfert.
durant cette CAN.
Que pensez vous des résultats de l’Al- Entretien réalisé par Ahmed L.
13
Le Roi Lion s’emporte lors de la conférence de presse…
Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010

Eto’o «Je suis trois fois Ballon d’Or,


CAN2010 Coup d’œil

alors respectez-moi !»
vision du Cameroun a été un peu plus journaliste qui osa lui demander : «Si, grâce à notre mental. Vous avez vu les
offensif dans son intervention, en re- au vu de la prestation de l’équipe dans quatre derniers matchs qu’on a gagnés
prochant au sélectionneur de ne cette CAN, vous pensez que le Came- en qualification au Mondial ? On les a
compter que sur le courage de ses roun peut aller jusqu’au bout de la gagnés parce qu’on avait très bien joué
joueurs, qui ne développent pas un compétition ?» La réponse d’Eto’o re- au football. On a montré qu’on avait
bon jeu et ne séduisent pas encore, froidit la salle aussitôt : «Vous êtes Ca- plusieurs facettes, plusieurs manières
comme ils ont l’habitude de le faire. merounais d’abord ?», demanda-t-il… de jouer et gagner. Respectez-nous, s’il

«Je suis trois fois Ballon


Raphael Nkoa a vivement critiqué vous plaît !», a ajouté le Roi Lion d’un

d’Or, alors, respectez-moi !»


Le Guen en lui reprochant d’être grisé ton féroce et fâché, avant de regarder
par les noms des joueurs qu’il gère et ailleurs pour marquer son méconten-
les résultats du passé. «Oui !», répond le journaliste tout tement.

Le Guen reste calme «Je félicite Hervé Renard


intimidé. Puis, Eto’o de poursuivre :

malgré les attaques pour son dispositif tactique


«Je suis trois fois Ballon d’Or africain !

qui nous a gênés»


Et si je joue dans une équipe, c’est que
Ce que le Français a vite fait de dé- cette équipe a des possibilités de gagner
mentir, sans s’emporter : «Je n’ai ja- ce titre. Alors respectez-moi d’abord ! Le joueur de l’Inter de Milan gar-
a conférence de presse animée sur le choix de son arrière gauche,

L
mais considéré que l’équipe type allait Car je n’ai pas ramassé ces titres dera cette colère encore sur la ques-
par les Camerounais après leur Binya, l’ancien joueur du MC Oran, jouer tout le tournoi. Je reste ouvert à comme ça ! On ne me les a pas offerts tion suivante d’un journaliste qu’il
victoire difficile (3-2) sur la aux dépens de beaucoup d’autres qui ce que je vois et à la forme de chacun. pour rien. Vous négligez le connaît pourtant bien et qui lui de-
Zambie a été des plus mouvementées. leur semblaient meilleurs. Lorsque j’ai pris l’équipe en main, on a Gabon ? Vous manquez de respect aux mandait s’il s’est habitué à ce jeu de

«J’ai cherché partout


Et pour cause, d’un côté, il y avait un fini premiers, alors que l’équipe était Zambiens ? Ou alors, le Togo, c’est une yoyo qui le fait jouer tantôt excentré,

un latéral gauche !»
entraîneur, Paul Le Guen, qui ne dernière du groupe. Mais j’ai toujours petite équipe ? Adebayor, c’est le meil- tantôt en électron libre en attaque.
semblait par faire l’unanimité chez les mesuré la difficulté de la situation et je leur joueur de l’année dernière. Alors Même le «Sam» intime que lui a
journalistes camerounais ; et d’autre Le Guen ne s’affole pas et répond pense qu’on peut devenir meilleurs. Et respectez-nous au moins ! Respectez- adressé le journaliste ne le refroidira
part, un très offensif Samuel Eto’o, qui calmement : «Mais bien sûr, j’ai cher- je pense avoir une analyse extrême- nous vraiment !», insista-t-il devant pas complètement : «Je ne suis pas à
ne se gênait pas de dire ce qu’il a sur ché partout un arrière latéral gauche ment lucide, une foule surprise et comme médu- mon premier match en équipe natio-
le cœur à qui veut le chercher. et malheureusement, tous ceux qui vraiment !», a-t-il assuré avec calme et sée par cette offensive inattendue. nale, ce n’est même pas mon premier

On reproche à Le Guen «On a plusieurs manières


étaient susceptibles de faire l’affaire, beaucoup de bonne volonté. match comme footballeur. A la mi-

la titularisation de Binya ! «Vous êtes Camerounais pour gagner !»


étaient soit en méforme, soit blessés. temps, on a compris qu’on avait une

d’abord ?», demande Eto’o


C’est pour cela que j’ai fait confiance à très bonne équipe en face de nous et
Le ton était manifestement haut Binya», a-t-il déclaré sans s’emporter, Eto’o ne voulut pas se taire, fixant le je tiens à féliciter le coach (Hervé Re-
entre les journalistes camerounais et comme le feraient beaucoup d’entraî- C’est à ce moment que Samuel Eto’o journaliste dans les yeux, pour lui as- nard) pour le dispositif tactique qu’il
leurs représentants dans cette CAN. neurs à sa place. fit son apparition dans la salle pour séner encore : «Moi, je suis plutôt a mis en place pour nous contrer.

Grisé par les noms


D’entrée, une flèche empoisonnée est aller s’asseoir à gauche de son coach. content, parce qu’on a montré une Nous avons fait le maximum pour re-

des joueurs
lancée à l’endroit du sélectionneur Souriant comme lors de la dernière autre facette du Cameroun. Le Came- venir avant la pause, en vain», a-t-il
français des Lions indomptables, à

Pub
défaite contre le Gabon, le Roi Lion roun, c’est aussi le mental ! Et je suis reconnu.
qui on avait demandé des explications Le journaliste de la Radio et Télé- ne tarda pas à rugir à la face de ce fier aujourd’hui, parce qu’on a gagné Nacym Djender
14
Mali 3 - Malawi 1
Coup d’œil CAN2010

Gabon
Attentat de Cabinda
Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010

La FIFA avait
averti la CAF Le Mali gagne et Giresse positive

sort de la CAN
me L’entraîneur de la sélection du
Le secrétaire général de la FIFA, Jérô o
a révé lé dan s un entr etien à la radi Gabon considère ce point arraché
Valcke,
averti
française France Bleu qu'il avait été de la
face aux Aigles de Carthage de «pré-
aces pesa nt sur le déro ulem ent cieux». Giresse s’est dit satisfait du
des men
on de Cab inda et rendement de son équipe qui a bien
CAN 2010 dans la régi En dépit de sa victoire hier
n afri-
qu'il en avait informé la Confédératio après-midi à Cabinda par défendu sa position de leader du
caine (CAF) bien avan t le déb ut de trois buts à un face au Ma- groupe, en tenant en échec une
l'épreuve. lawi, le Mali a quitté la com- équipe tunisienne décidée à refaire
ter,
«Le président de la FIFA (Joseph Blat ésenta-
pétition africaine de manière surface après son nul enregistré
ndlr) avait reçu une lettre de la repr vait fait précoce. Pourtant, les Aigles contre la Zambie dans le premier
tion cabindaise en Suisse qu'il m'a yé une copie n’ont pas trop tardé à trouver match. L’ancien chef d’orchestre des
suivre, le 27 octo bre, et j'ai envo
Con fédé ratio n afri caine la faille par l’entremise de Girondins de Bordeaux et de l’équipe
de ce courrier à la
avait Kanouté. Le buteur du FC
de football, a expliqué M. Valcke. On ace qui Séville a profité d’une erreur
de France a déclaré dans le micro
reçu cette information et cette men rendrait
d’Al Jazeera : «On a fait un bon match
planait sur toute personne qui segéné ral nie,
de la défense malawite pour contre une bonne équipe de Tunisie.
dans cette régi on.» Le secr étai re donner l’avantage à son
de l'ins- Ce nul fait nos affaires et on conti-
en revanche, toute responsabilitésimp lement
équipe. Seydou Keita, l’autre
nuera à travailler sereinement. Il faut
tance internationale, indiquant terdire vedette du Barça, aggrave la
rester concentrés. Non, le football est
qu'elle n'av ait «pas le pou voir d'in marque quelques instants
tout». plus tard, offrant ainsi une la modestie, il ne faut pas se compli-
tant la
Le 8 janvier dernier, le bus transpor dans la avance sécurisante avant la quer la vie.» Interrogé par le journa-
délégation togolaise a été mitraillé tes, fai- pause pour le Mali. De re- liste de cette chaîne à propos du jeu
région de Cabinda par des séparatis bres . Deux tour du vestiaire, les Mala- modeste, simple et efficace des Ga-
sant deux mor ts parm i ses mem
urre nts, récl ama nt wites sortent de leur coquille bonais, le sélectionneur des Pan-
groupes cabindais conc ave pétro- thères avance : «La simplicité et la
l'indépendance de cette riche encl et se ruent vers l’attaque. Une

Cameroun
a en-
lière, ont revendiqué la fusillade, qui péti tion.
stratégie qui va apporter ses modestie sont deux caractéristiques
traîné le retr ait du Tog o de la com fruits, puisque les capés de très importantes dans notre métier.
Phiri parviennent à niveler On doit chercher toujours à rester
la marque juste après l’heure plètement ressuscités par rap- compétition, au grand dam humble, sans se compliquer la vie et
de jeu. Encouragé par cette port à leur dernière sortie du peuple malien qui a nourri ce, quel que soit le résultat obtenu. Je
réalisation, le Malawi jouera ratée contre l’Algérie. Les beaucoup d’espoir sur cette
crois que c’est l’une des clés de notre

Eto'o dispensé
le tout pour le tout, malheu- poulains de Keshi terminent Coupe d’Afrique après l’élimi-
cette CAN sur une belle vic- nation des Aigles de la course
réussite.» Avant de terminer cet en-
reusement elle va se faire sur- tretien, Giresse qui a été abordé au
toire mais quittent assez pré- pour la Coupe du monde

d'entraînement
prendre en contre par les sujet du dernier match qui attend le
maturément cette 2010.

Stephen Keshi
Maliens, il faut le dire com- Gabon contre la Zambie, dira : «On a

Kinnah Phiri
Moumen A.
atteint un niveau de jeu satisfaisant.
Toutefois, il faudra chercher à l’amé-
(entraîneur du Malawi) :
«Je ne suis pas déçu»
(entraîneur du Mali) :
Légèrement touché à la cheville gauche, l'at-

«On a commis
liorer. Face à la Zambie, ce ne sera pas
taquant de l'Inter Milan, Samuel Eto'o, n'a pas
simple, mais on saura défendre nos
pris part à l'entraînement du Cameroun hier,

beaucoup de fautes»
chances dans ce duel.»

Cousin ne re-
au lendemain de la victoire contre la Zambie
«Nous étions venus pour essayer d'aller loin, et Moumen A.
(3-2). «Il a reçu un coup à la cheville gauche. Il

grette rien, mais…


a été laissé au repos par précaution. Mais c'est si possible jusqu'à la fin. Le bilan restera entre le
staff et moi. C'est quelque chose de personnel. Je «Il n'y a pas grand-chose à dire sur ce match.
sans gravité : il sera disponible jeudi contre la ne suis pas déçu, comme je l’étais après le

Zambie
Tunisie», a déclaré à l'AFP un membre de l'en- deuxième match, mais c'est très difficile pour un Les buts sont venus rapidement même si on a
tourage des Lions indomptables. entraîneur. Il y a tant de grands joueurs, mais tant réussi à revenir fort en seconde période et à se La capitaine gabonais, Daniel Cou-

Tunisie
de problèmes aussi dans l'équipe du Mali. C'est créer quelques opportunités. Mais quand vous sin, pense que ce nul est une belle
grave. Avant moi, il y avait dix autres entraîneurs faites des fautes, vous êtes punis. On ne s'était
avec lesquels ça n'a pas marché. J'aime ce pays et opération, mais il soutient que son
pas qualifiés depuis longtemps pour cette com-

Renard triste
ses joueurs, mais si l'opportunité de prolonger équipe aurait pu l’emporter : «Nous
pétition et on était venus comme outsider.» aurions aimé avoir deux points sup-
existe, je ne sais pas ce que je ferai»

pour se s joueurs
plémentaires pour pouvoir dormir
tranquilles jusqu’aux quarts de finale.

Ses choix sont remis en cause


Mais je ne regrette rien. Je crois qu’on

Benzarti tiraillé par


r de la Zambie, le très sym- a livré un bon match face aux Tuni-
L’entraîneu
rd, siens. Maintenant, il nous reste un
pathique technicien français Hervé Rena e
mau vais jour s. Très trist rendez-vous décisif avec la Zambie.
avais la tête des

la presse tunisienne
à fond
pour ses poulains qui se sont donnés Donc, nous allons nous remettre au
, il a décl aré que son équi pe travail pour figurer parmi les huit
dans ce duel
au
méritait bien mieux qu’une défaite face s qualifiés au prochain tour. Cela dé-
erou n : «No us som mes trist es. Nou
Cam pendra de nous, puisque nous sommes

Ghana-
et
avons pensé que nous pourrions tenir e en tête du groupe.»
notr
nous étions proches d’y parvenir quand
s en
gardien a commis cette bévue qui a remi

Burkina Faso
e pas
confiance notre adversaire. Je ne pens
tif.
que nous ayons pratiqué un football néga

Essien blessé
nces de omme il fallait s’y attendre, le résul- tionneur tunisien, Sami Trabelsi, a rétorqué : «On

C
Nous avons évolu é selon les circo nsta
aucun tat qui a sanctionné le match Tuni- a encore un coup à jouer. C'est vrai qu'au niveau
la partie et nous ne devons nourrir
ns sie-Gabon, dimanche, a suscité une de la concrétisation on a eu quelques lacunes.
regret. Tout n’est pas perdu. Nous devo
sur le vague de contestations chez nos voi- Aussi, on a très mal démarré le match, mais on a
battre le Gabon pour ne pas rester

Mulanga : «Nous
bord de la route.» sins tunisiens. Plusieurs journalistes bien joué sur le plan défensif. On a eu quelques
et autres spécialistes sont montés au créneau pour phases de jeu durant lesquelles on aurait pu mar-

s rond»
fustiger l’entraîneur Benzarti coupable, selon eux, quer. On y croit jusqu'au bout. Les joueurs sont

avons fait leEludomeil


d’avoir trop joué la prudence contre une équipe conscients qu'on vient de rater une victoire, mais
du Gabon qu’ils qualifient de prenable : «Benzarti c'est ça le football. Notre jeu progresse, on a entamé
remet en cause l’arbitrage, mais la véritable raison très mal cette CAN. Ce match a été nettement
leur joueur de cet échec ne peut être incombée à l’arbitre seul. meilleur. Pourquoi est-on entrés tardivement dans
du match, Jacob Je pense qu’il y a des joueurs qui ont été laissés sur le match ? Cela s'explique par le manque d'expé-
Mulenga, le milieu le banc, alors qu’ils auraient dû être incorporés rience de la majorité des joueurs dont cinq ou six
de terrain de la d’entrée de jeu. Franchement, le rendement laisse disputent leur première CAN. La moyenne d'âge

Haggui
Zambie, était, à
à désirer. Avec cette stratégie, on ne peut trop espé- ne dépasse pas les 22 ans. Au niveau de l'organisa-
l’instar de tous
les Zambiens, rer face aux Lions indomptables du Cameroun, tion et de la rigueur défensive, on était présents.»
jeudi prochain», ont-ils notamment reproché à Moumen A.
déçu de l’issue de

ne désespère pas
la rencontre face Benzarti. Ce à quoi l’entraîneur-adjoint du sélec-
au Cameroun. In-
tervenant sur une Le capitaine d’équipe du Ghana,
chaîne arabe sportive, il Michael Essien, a été conduit dans
mais
dira que cette distinction le console un hôpital de Luanda, dimanche,
rien à la réali té des chos es. «Je
ne changera ans une déclaration ac- chances des Aigles de Carthage Tunisie est une grande nation du
pense que nous avons fait le dos rond un
trop longtemps, après notre rapide ouve
du score. Nous étion s conv ainc us de pouv
peu
rture
oir
coup
D cordée à Al Jazeera,
juste après le coup de
sifflet final dimanche face au
de passer au prochain tour de la
Coupe d’Afrique : «On est frus-
trés après un tel match. On s'est
football. Contre le Cameroun
(jeudi), ce sera un match très im-
portant pour nous et très serré,
après avoir ressenti une blessure à un
genou au cours de la séance d'entraî-
nement. N’ayant joué que 45 minutes
durant cette CAN, la star de Chelsea
les tenir en échec. Nous avons tous beau Gabon, Karim Haggui, le défen- créé pas mal d'occasions. On a mais on va défendre nos couleurs
n n’est est incertaine pour le match que le
travaillé et, croyez-moi, le Camerou seur central et capitaine de la essayé de marquer ce but qui à fond et essayer de décrocher les
mal-
pas une petite équipe. Nous ne sommes, Tunisie, dira que ses camarades nous aurait valu les trois points, trois points pour passer au pro- Ghana disputera mardi contre le
tout, pas méco nten ts de nous -mêm es». Burkina Faso, décisif pour la qualifi-
gré et lui sont frustrés par cet échec mais on n'a pas réussi. On est un chain tour. Nos chances restent
M. A. concédé contre le Gabon qui groupe très jeune, avec une intactes.» cation, et qu'il doit gagner.
vient de compromettre les grande marge de progression. La Moumen A.
Shehata
Le Buteur n°1088 Mardi 19 janvier 2010
15
Coup d’œil CAN2010

«Les autorités politiques ne


se mêlent pas de mon travail»
Au lieu de fuir leurs responsabilités en mettant tout sur le dos de la presse, les poulains de Shehata, fidèles aux idéaux de leur
entraîneur, restent imperturbables. Ce qui en dit long sur leur sens de responsabilité et leur mentalité professionnelle. En tout cas,
il semble bien que tout ce qui ne tue pas Shehata et ses poulains les rend plus forts.

Comment voyez-vous les chances de même de celui des deux dernières éditions,
l’Egypte dans cette CAN ? d’autant que les plus grandes équipes n’ont pas
L’équipe égyptienne est l’une des meil- été à la hauteur. Ce qui ne veut pas dire que la
leures de cette CAN. Nous sommes ici mission de gagner le titre sera facile.
pour défendre notre titre. La pression sur Quelle équipe aimeriez-vous affronter en
nous est terrible puisqu’on est les cham- quarts de finale ?
pions et tout le monde aura à cœur de L’Egypte est prête à affronter n’importe quelle
nous battre. Les joueurs veulent retrou- équipe. Tout ce qui nous importe, c’est d’arra-
ver également la confiance, après leur cher la première place pour rester à Benguela
échec dans les éliminatoires du Mondial. où nous nous sommes habitués. Même les
Cette CAN est une occasion de prouver gens sont sympathiques.
qu’on est les meilleurs. Nous avons bien
joué contre le Nigeria, mais notre niveau Votre contrat a été renouvelé, certes, mais
de jeu a régressé contre le Mozambique. cela ne s’est pas fait aussi aisément ; pour-
quoi ?
Les joueurs ont justifié leur prestation Certains ont proposé un contrat de deux
moyenne contre le Mozambique à mois, c'est-à-dire jusqu’à la fin de la CAN.
cause de la grippe que plusieurs Une option que j’ai refusée. En fait, j’ai exigé
joueurs ont chopée… un renouvellement de deux ans pour assurer
Il y a une part de vérité, puisque plu- une certaine stabilité à l’équipe. Le comité ad-
sieurs joueurs étaient grippés, avant ministratif de la FEF a accepté l’idée. Pour
même l’entame de la compétition. Des moi, les joueurs ont besoin d’être encadrés par
joueurs comme Hosni Abderabbou et un staff stable.
Hossam Ghali ont joué contre le Nigeria
avec une forte fièvre. D’aucuns pensent qu’il était préférable que
le staff technique démissionne juste après la
Comment voyez-vous l’absence d’Amr fin des éliminatoires de la Coupe du
Zaki et Mohamed Aboutrika ? monde…
Leur absence a influé certainement sur le A l’issue de la rencontre contre l’Algérie au
rendement de l’équipe, puisque ce sont Soudan et après notre élimination du Mon-
des joueurs clés dans l’équipe et qui ont dial, j’étais décidé à partir. Mais le président
contribué activement dans la consécra- Hosni Moubarak a remis de l’ordre et mis en
tion de l’Egypte en 2006 et 2008. L’ab- confiance tout le monde. Songer à partir au-
sence de ces éléments nous a fait de la rait été considéré comme un lâchage de
peine, mais nous avons confiance en les l’équipe nationale.
autres joueurs.
Le staff technique bénéficie-t-il du soutien
Les nouveaux joueurs que vous avez sé- des autorités politiques ?
lectionnés sauront-ils tenir leur rôle naire est important chez un joueur international. Cela ne Tout à fait, surtout grâce aux deux consécra-
dans cette compétition ? peut irriter personne à ce que je sache. tions africaines. Mais cela ne veut nullement dire que nous
Tous les joueurs sélectionnés m’ont convaincu de leurs capa- recevons des ordres. Non, cela n’existe pas.
cités. Toutefois, le staff technique a pris la décision d’injecter Pourquoi votre équipe a-t-elle joué avec une autre straté-
du sang neuf dans l’équipe dans un proche avenir. gie en Angola ? L’équipe a-t-elle perdu l’envie de jouer, après l’échec dans
L’équipe a joué différemment contre le Mali en amical aux les éliminatoires au Mondial ?
Vous attendiez-vous à un tel succès de Djeddou ? Emirats arabes unis où nous avons joué avec quatre défen- Il n’y a aucun doute que l’équipe a vécu une grosse décep-
Djeddou a prouvé que le staff technique ne s’est pas trompé seurs, pas cinq. En l’absence du défenseur central Hani Saïd tion, suite à son élimination du Mondial. Elle méritait de
en le sélectionnant. Il a réussi à inscrire un but important à aux derniers matches du Zamalek en championnat, on a passer après tout ce que cette génération de joueurs a réalisé.
l’occasion de son premier match et a prouvé qu’il méritait sa voulu s’adapter à une autre situation que l’équipe pourrait Toutefois, l’équipe a retrouvé son équilibre, après que notre
place dans l’équipe, en marquant un autre but contre le Mo- rencontrer. Contre le Nigeria, on a varié notre jeu plusieurs public nous eut réclamé de remporter le trophée de la CAN
zambique. fois, Hani Saïd a joué au milieu lorsque l’équipe accusait un en Angola. La victoire contre le Nigeria, l’un des favoris de
Que pensez-vous de la polémique suscitée par les déclara- but de retard. Par la suite, il a retrouvé son poste derrière les ce tournoi, a redonné confiance aux joueurs et l’envie de
tions que vous avez faites concernant les critères du choix défenseurs, une fois qu’on menait au score. L’Egypte jouera jouer. Personnellement, j’ai vécu ma plus grosse déception
des joueurs de la sélection ? ses matches en fonction de l’adversaire. de ma vie, après cette défaite contre l’Algérie au Soudan. Je
Malheureusement, mes propos ont été déformés et mal in- Comment jugez-vous le niveau de la CAN jusqu’à mainte- rêvais de qualifier l’Egypte en Coupe du monde. Mais le
terprétés. On a laissé entendre que je suis raciste dans mes nant ? soutien du public et des responsables m’a consolé.

Zaki signe
choix, alors que ce n’était pas vrai. J’ai dit que le côté discipli- N. B.

Ahmed Hassan détrône


Après deux journées, je dois dire que le niveau n’est pas le

Mido lui emboîte le pas


Houssam Hassan
à Hull City
Après l’attaquant Amr
Zaki qui s’est engagé avec
L’attaquant d’Al Ahly du Caire Hull City, un autre joueur
et capitaine d’équipe de la sélec- du Zamelek serait tout près
tion égyptienne, Ahmed Hassan, Amr Zaki, l’attaquant
égyptien du Zamelek, est de conclure avec cette
a déclaré qu’il envisageait de de- équipe anglaise de Premier
venir membre du Conseil sportif, revenu en Premier
League. L’international League. Il s’agit de Ahmed
après sa retraite de joueur. Par Hassan, dit Mido. Selon
ailleurs, l’homme aux 169 sélec- égyptien, qui a déjà porté
les couleurs de Wigan il e Mirror, l’entraîneur des
tions battra un record ce mer- Tigres Brown Mill insiste
credi face au Bénin, celui de… y a une saison avec un
passage brillant, a signé auprès des dirigeants pour
Houssam Hassan. Ainsi, le buteur l’avoir dans son effectif dès
attitré des Pharaons ne pourra un contrat de six mois à
Hull City, club où évolue cet hiver. Par ailleurs, le
plus se targuer d’être l’unique joueur égyptien a déclaré
Egyptien à détenir ce record de l’international algérien attaquants égyptiens
Kamel Ghilas. Le mon- récemment à un journal
sélection. Une performance qu’il contre un Algérien, Kamel
tant de ce prêt de six local qu’il était décidé à
utilisait pour faire et défaire dans Ghilas, au sein de cette for-
mois s’élève à 500.000 li- quitter le Zamalek. Ainsi,
le monde sportif égyptien. mation de Hull.
vres sterling. si ce transfert vient à se
M . A. Moumen A.
concrétiser, ils seront deux
16 Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010

Coup réussi JSK

Mission accomplie pour le duo


6 victoires, 2 nuls et 1 défaite Le MCA plus que
jamais menacé

Karouf – Amrouche
Les Kabyles
se frottent
face à la formation marocaine de Kénitra sur le
score d’un but à zéro. Et c’est samedi dernier, lors
les mains
ême si le match s’est

M
de la 1re journée de la phase retour du champion-
nat que le staff technique fut convaincu du succès joué à huis clos, une
de la préparation hivernale après la précieuse vic- poignée de supporters
toire face au CABBA, avec l’art et la manière. Ce de la JSK soucieux de
qui fait un total de 6 victoires, 2 nuls et 1 défaite au leur équipe ont décidé de «passer
cours de 9 matchs disputés. Un bilan très satisfai- au-dessus de la loi» et défier la
sant qui a poussé le premier responsable du club, Ligue en suivant la partie face au
Mohand Cherif Hannachi, à maintenir Karouf et CABBA dans son intégralité. Les
Amrouche au niveau du staff avec l’arrivée du supporters de la JSK n’ont pas eu
nouvel entraîneur, Alain Geiger. accès au stade, puisque ce fut un
huis clos respecté à la lettre, mais
Il pourrait manager l’équipe
en prenant place dans les balcons
face à l’USMH
de l’hôpital Neddir Mohammed. Ce
site est idéal pour les supporters,
Tout porte à croire que la mission du duo Ka- puisqu’il surplombe le terrain du
ommé à la tête du staff technique de la l’extérieur face à l’USMA et l’USMB, tout en pré- rouf – Amrouche s’achèvera samedi prochain,

N
1er-Novembre. Les supporters de la
JSK le 1er novembre dernier, le duo Ka- servant leur invincibilité à domicile. Une seule dé- après la rencontre de championnat face à JSK privés de leur équipe depuis le
rouf – Amrouche a fonctionné à mer- faite a été, entre-temps, enregistrée face à l’ESS à l’USMH. En effet, le technicien suisse Alain Gei- fameux «jet d’un fumigène» face à
veille. Les deux intérimaires ont Sétif. Le succès s’est poursuivi lors du 1er tour na- ger, qui sera de retour aujourd’hui à Tizi, n’aura Annaba n’ont pas voulu rater cette
parfaitement bien géré l’après Lang, même si au tional de la Coupe d’Algérie face à l’USMH Had- pas assez de temps pour préparer l’équipe pour rencontre face au CABBA, particu-
début, ça n’a pas été facile. En effet, après la défaite jout. Avec ce bilan positif, le président de la JSK a cette rencontre. Face à l’USMH, il jouera beau- lière à leurs yeux. Surtout que des
face au CRB, les camarades de Douicher Laâmara choisi de continuer à faire confiance à ces deux coup plus le rôle d’observateur et son travail dé- changements allaient avoir lieu, no-
avaient un certain blocage sur le terrain. Le nou- hommes en leur confiant la préparation d’inter- butera officiellement dimanche prochain. Il ne tamment cette première apparition
veau staff avait donc pour mission d’effectuer une saison à Casablanca. Durant 10 jours, les hommes pourra rester sur le banc de touche que si sa li- de la nouvelle recrue Ech Chergui
préparation psychologique avant de passer aux de Karouf et Amrouche ont parfaitement rechargé cence est prête pour samedi. D’après des indiscré- et la présence du nouvel entraîneur
choses du terrain. En moins d’une semaine, les les batteries sur le plan physique, mais aussi pris le tions, c’est le duo Karouf – Amrouche qui Alain Geiger dans la tribune. D’au-
Canaris se sont remobilisés en réalisant une vic- temps de travailler l’aspect technico-tactique. poursuivra cette tâche avant de passer le flambeau tres, les moins privilégiés, se sont
toire face au MSPB (2-0) pour ensuite enchaîner Avant de revenir au pays, le staff technique a par- au nouveau responsable du staff technique. contentés de la couverture radio-
les bons résultats en allant chercher deux nuls à faitement réussi son test après la victoire réalisée Abdelatif A. phonique de la rencontre car même

Amrouche : «J’ai le sentiment du


la télévision n’a pas jugé utile de dé-

Karouf : «Ma satisfaction,


devoir accompli»
placer son arsenal à Tizi Ouzou

c’est que le groupe a


étant donné que la rencontre allait

progressé»
se dérouler sans le douzième
homme, ce qui est tout à fait nor-
mal. Cependant, les quelques sup-
«Je suis très satisfait gros travail, que ce soit sur le partir. C’est ce qu’il aurait porters ayant eu ce privilège de
de ce bilan. Mais je dirai plan physique ou technico- confié à certains de ses suivre la rencontre sont repartis sa-
que nous n’avons fait tactique. Cela a porté ses proches. On ignore pour tisfaits dans l’ensemble de la perfor-
que notre devoir. Je fruits. Pour preuve, nous l’instant les raisons qui pous- mance des Canaris, qui ont réussi
dirai aussi que la plus sommes remontés de la 12e sent l’ancien joueur de la JSK une belle victoire et trois précieux
grande satisfaction est place à la 2e place. Chose qui à vouloir changer d’air. Tou- points qui consolident la JSK dans
que le groupe a nette- me donne le sentiment du de- tefois, le premier responsable son fauteuil de dauphin ; en atten-

Il songe à partir
ment progressé, surtout voir accompli.» du club, Mohand Cherif dant que tous les matches en retard
sur le plan technico-tac- Hannachi, a déclaré à plu- soient joués. A l’heure actuelle, un
tique. En voyant la pres- sieurs reprises que le duo Ka- seul point sépare les Kabyles des

Akkouche
tation des joueurs face au CABBA, j’ai été «Après la nomination du rouf – Amrouche sera bel et Chnaoua auxquels il ne reste qu’un
épaté par le niveau de leur évolution. L’énorme nouvel entraîneur suisse à la bien maintenu et que les seul match à disputer. Le moins que
travail que nous avons fait n’est pas parti en tête du staff technique des deux hommes travailleront l’on puisse dire de la réaction des
«Après le départ de Lang, le Canaris, nous avons appris
vain. C’est ce qui compte le plus pour un en- en collaboration avec Geiger. supporters de la JSK, c’est le satisfe-
groupe avait beaucoup de la- d’une source proche
traîneur». A. C. cit total. «Les joueurs ont fait un
cunes. Nous avons effectué un qu’Arezki Amrouche songe à match plein, ils se sont montrés en-
treprenants et se sont créés une mul-
titudes d’occasions de but. Le jeu fut

«L’essor passera par un bon


plaisant, je suis persuadé que s’ils
continuent à jouer de la sorte, rien
ne pourra compromettre leurs ambi-

résultat à El Harrach»
tions», a commenté un supporter
rencontré à l’issue de la partie.
«C’est une équipe qui commence
vraiment à convaincre. Je suis de
ceux qui ont adhéré à la stratégie de
rajeunir l’équipe l’été dernier, ce sont
tous des joueurs qui vont progresser
Débuter la phase retour par une victoire et sera encore meilleure au fil des journées. Je suis sûr qu’avec dans un avenir proche et avec les
est de bon augure pour la suite du par- plus de travail, on sera percutants. trois recrues de cet hiver, ils ne se-
cours, n’est-ce pas ? Un rude déplacement vous attend cette semaine à El ront que meilleurs», ajoutera le
C’est normal, la victoire de samedi dernier Harrach, d’où il faudrait revenir avec un bon résultat même supporter. D’autres montrent
face au CABBA vient confirmer notre bonne pour confirmer votre bonne santé… surtout leur optimisme quant à la
préparation et notre détermination à faire mieux que En effet, après chaque victoire, la suivante est synonyme de possibilité de voir la JSK remporter
la phase aller. L’équipe a affiché une fraîcheur phy- confirmation. On est tous conscients de ça, et nous savons son quinzième championnat, à
sique, et le résultat aurait pu être plus lourd en que ramener des points de l’extérieur est une condition sine condition, disent-ils, de maintenir
matière de buts si nous avions été plus adroits. qua non pour prétendre à consolider la place que nous occu- la dynamique affichée en ce début
L’essentiel est que nous avons mérité la victoire, pons actuellement. Il faut éviter que d’autres formations nous de la phase retour. De son côté, le
car cette fois le spectacle a été au rendez-vous. suivent de près. Nous avons quatre jours pour préparer ce président Hannachi s’est limité de
On a vu que même sans le public vous vous match, et nous y mettrons du cœur pour revenir d’El Har- dire à la fin de la partie face au
êtes donnés à cœur joie pour ce match. Les rach avec un résultat positif. CABBA «qu’avec l’effectif actuel, je
quelques présents ont apprécié du beau ne crains rien». Cela sous-entend
L’équipe qui faisait l’objet de critiques sur le plan phy- qu’il est plus que jamais rassuré
football, cela prouve qu’il y a une améliora- sique a bien réagi en ce début de la phase retour, no-
tion sur le plan technique… d’aller de l’avant, sans pour autant
tamment avec le stage effectué au Maroc, êtes-vous de annoncer officiellement que la JSK
Je suis entièrement d’accord avec vous. Face cet avis ?
au CABBA, on ne s’est pas contentés des trois jouera le titre. L’entraîneur intéri-
Je ne vous cache pas qu’au Maroc, on a bien travaillé cet as- maire jusqu’à samedi dernier lui
points, mais la partie a connu aussi quelques belles pect. Le staff technique lui a accordé un intérêt particulier, et
facettes de jeu. Avec la titularisation de Driss Ech emboîtera le pas en affirmant que
c’est tout à fait normal puisque plusieurs échéances nous at- «c’est en gérant match par match que
Chergui, les choses ont évolué, ce joueur a donné du tendent où nous aurons à jouer plusieurs matchs en un temps
punch au groupe. Vraiment, il est doué et il nous a ali- tout se dessinera». Une chose est
concis. Ce qui demandera de fournir plus d’efforts sur ce plan, sûre dans la rue, on en parle déjà.
mentés par de nombreuses balles de but, et lui-même a donc je peux vous rassurer que l’équipe va mieux.
failli inscrire un but. Cela prouve que l’équipe va bien Lyès A.
Entretien réalisé par Lyès A.
Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010 17
Coup ferme MCA
Fin de Daoud n’attend qu’un signe

rééducation
de Bracci

pour Moumen

Farid Daoud se dit désormais prêt pour la


compétition qui lui manque tant. Absent
des terrains depuis le début du
championnat, le jeune milieu de terrain se

Bracci met les joueurs


Handicapé par un étirement à sent fin prêt pour reprendre la
l’ischio jambier droit qui le faisait compétition. Le joueur n’attend désormais
souffrir depuis des mois, Billel qu’un signe du coach Bracci pour faire

devant leurs responsabilités


Moumen a terminé ce week-end valoir ses qualités en match officiel.
sa rééducation. C’est cette blessure Grande révélation en 2009, Daoud était
qui l’avait d’ailleurs empêché de attendu pour confirmer tout le bien qu’on
prendre part au stage de Sousse pensait de lui, mais une intervention
avec son équipe. Profitant de la chirurgicale est venue tout remettre en
présence de ses partenaires en cause.

Koudri sera présent face


regroupement en Tunisie, l’enfant

au CABBA
de Guelma s’est soigné comme il se
doit avec l’objectif d’éviter toute
rechute.
Il sera soumis à un
ors de la reprise du tra- mésaventure lors des prochains montrer costaud pour refaire

programme spécifique
Normalement, c’est à partir
d’aujourd’hui que Billel Moumen
L vail à la forêt de Bou-
chaoui, le coach
mouloudéen, visible-
ment très affecté par cette dé-
faite concédée par son équipe
rendez-vous de l’équipe. « Nous
avons perdu ce match contre
Annaba alors que nous avions
la maîtrise du jeu. On n’aurait
jamais dû perdre cette rencon-
surface et ce en donnant le
meilleur de nous-même dés ce
week-end contre le CABBA. Si
nous voulons être champions
on se doit de refaire surface. On
Suspendu face à Annaba pour cumul de
cartons, l’un des joueurs les plus en forme
lors du stage à Sousse fera son retour ce
vendredi contre le CABBA. Le retour de
Hamza Koudri, Chichou pour les intimes,
devra reprendre avec le groupe. face à Annaba, a tenu à remet- tre. Mais ce qui est fait est fait, doit se nourrir de victoires. » soulage le coach Bracci qui devrait
Cependant, c’est un travail tre les pendules à l’heure. Ainsi, on ne peut pas revenir en ar- C’est en ces termes que Bracci l’associer dans la récupération aux cotés de
spécifique qui sera au menu du François Bracci s’est longue- rière. A nous de tirer des leçons s’est adressé à ses troupes qui Nacim Bouchama. Une situation qui
milieu récupérateur. Durant une ment entretenu avec ses joueurs de cette défaite pour aller de ont promis de faire le nécessaire permettra à Salim Boumechra de jouer
semaine, Moumen devra en effet juste avant d’entamer le pro- l’avant. Le match de Annaba afin de rectifier le tir dés ce ven- dans un registre qui est le sien, à savoir un
suivre un programme en solo gramme du jour. Pour le tech- n’est qu’une étape d’un parcours dredi contre la formation bord- jeu tourné plus vers l’offensive.

Hadjadj a réintégré
avant de pouvoir fondre dans le nicien corse, il est hors de qui sera très long et parsemé jienne.

Il a fait son retour à la compétition face à Annaba


le groupe
groupe. question de revivre une même d’embûches. Il va falloir se T.Che

Le milieu de terrain, Fodil Hadjadj, qui est


resté inactif des mois durant pour cause de

Bedbouda
boycott est parvenu en un laps de temps
très court à reprendre avec le groupe.

«Désormais on n’aura plus le droit à l’erreur»


Après avoir été soumis à un travail
spécifique durant ces derniers jours, l’ex-
Nantais a pu recouvrer son poids idéal qui
lui ouvre la voie du retour à la compétition.
Hier, Fodil qui s’est préparé tout seul a pu
réintégrer le groupe à l’annexe du 5 juillet.

De retour à la compétition
Une bonne nouvelle en somme pour

samedi passé face à Annaba,


un adversaire qui s’est recroque- plus joué. J’ai su attendre ma chance car je sais François Bracci qui a toujours cru en
villé en défense. Hadjadj. Pour le technicien corse, le retour

Brahim Bedbouda n’a pas


que la saison est longue et il ne sert à rien de
perdre patience et encore moins confiance. de Fodil ne pourra faire que du bien au
Il y a de quoi nourrir de gros
réussi à rééditer son exploit
groupe qui a besoin de joueurs chevronnés
regrets au vu des occasions Le fait d’avoir perdu votre place de titu-

du match face au CRB


comme lui pour éviter de connaître des
manquées, surtout en pre- laire a dû certainement vous faire très désillusions comme celle vécue samedi

lorsqu’il avait inscrit l’un


mière mi-temps, n’est mal ? passé face à l’USMAn.

des quatre buts de son « Je ferai tout pour être


ce pas ? C’est vrai, et c’est normal, car qui ne vou-
Nous avons drait pas jouer tous les matches ? Mais il faut

équipe. Pour le gaucher opérationnel dans les plus


laissé passer être professionnel. Quand on se retrouve dans

mouloudéen, il est brefs délais »


plusieurs op- cette situation il faut redoubler d’efforts pour

impératif de réagir
portunités gagner la confiance du coach.
de scorer
positivement ce
Ce vendredi vous aurez le CABBA
p a r comme adversaire. Comment voyez-vous « Je travaille d’arrache-pied pour retrouver

vendredi contre le
manque ce match ? la forme qui était la mienne la saison

CABBA.
de réa- Ça va être très difficile car le CABBA est passée. Je ferai tout mon possible pour être
lisme de- une équipe très accrocheuse. Pour nous, il n’y opérationnel dans les plus brefs délais.
vant les buts a aucun calcul à faire. Seule la victoire fera nos C’est mon souhait le plus cher. » Nous a
adverses. affaires. On sait tous qu’on n’aura plus le droit déclaré à ce sujet le héros de la finale de la
C’est une grosse désillu- L’issue de la Coupe d’Algérie 2007 avec son but
sion que vous avez subie à l’erreur si on veut conserver notre fauteuil
partie aurait de leader. A nous de tout faire pour empocher d’anthologie face à l’USMA.

Senouci se dit prêt


samedi passé face à An- été tout autre les trois points.

à relever le défi
naba avec cette défaite si nous avions
que vous avez concédée pu ouvrir le Vous devez garder un mauvais souvenir
contre un adversaire score lorsque nous en de cette équipe du CABBA puisque lors
qui semblait pourtant avions eue l’occasion. du match aller la rencontre n’avait pas été
à son terme en raison des incidents qui Titularisé à quatre reprises seulement
largement à votre Mais bon, on ne peut pas depuis le début de la saison, Bouziane
portée ? faire machine arrière. A ont émaillé la partie ?
On ne peut pas oublier ce match que nous Senouci aura l’occasion ce vendredi de
Ce fut un véritable nous de tirer des leçons de figurer dans le onze type. Une
coup dur pour nous de cette défaite pour reprendre avions joué dans une ambiance très hostile.
Mais bon, c’est de l’histoire ancienne. Ce ven- titularisation que Senouci doit à la
perdre ce match alors notre marche en avant. suspension de Abdelkader Besseghier qui
qu’on dominait totale- dredi on sera concentré sur notre sujet avec
Vous, qui avez fait votre re- pour seul et unique objectif de gagner. a reçu un troisième carton jaune contre
ment notre sujet. On Annaba. C’est l’occasion ou jamais pour
avait le match bien en tour à la compétition après
avoir été relégué sur le banc En plus de Babouche et Zemmamouche, l’ex-Blidéen de faire étalage de ses qualités
main, mais il y a eu mal- il y aura Besseghier qui sera lui aussi ab- technique et athlétique, surtout que
heureusement un mo- de touche, auriez sans doute
aimé que ce retour soit ponc- sent ? Besseghier est actuellement très critiqué
ment de flottement qui Ce sont trois cadres de l’équipe. Mais si on tant par le staff technique que par la
nous a été fatal. Après, tué par une victoire, n’est ce pas
? veut aller loin il faudrait savoir surmonter ces direction du club pour son rendement à
c’était difficile de reve- absences. peine moyen, si ce n’est moins.
nir dans la partie face à Je ne vous le fais pas dire. De-
puis le derby face au CRB je n’avais Entretien réalisé par Tarek-Che T.Che
18 Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010

Coup d’œil USMA

M Benaldjia : « On ira à Tlemcen Saadi : «Maintenant,

avec ce même état d’esprit »


il faudra confirmer
face au WAT»
C’est un Saadi aux anges que nous avons appro-
Incorporé à la place de Sayah à vingt mi- ché après la fin de la rencontre de son équipe face
nutes de la fin, Mahdi Benaldjia a mar-
revenir en force lors de cette seconde moitié de la
saison. Nous avons gagné notre premier match, au CAB, samedi. L ’entraîneur de l’USMA s’est dit
qué à l’occasion du match qui a opposé mais le parcours est encore long, donc il faut très content par la prestation de ses protégés. «Je

son équipe au CAB son premier but à Bo-


continuer à fournir des efforts si nous vou- ne peux pas cacher ma joie car c’est une victoire

loghine, son deuxième en senior après


lons décrocher d’autres résultats positifs. amplement méritée. Nous avons livré une bonne
prestation ponctuée par un score large de six buts
celui qu’il a inscrit face au NAHD lors de
L’attaque s’est réveillée en frappant à zéro, et je pense qu’on ne pouvait pas espérer
la phase aller. L’international junior qui
fort face au MCO et le CAB. Est- mieux. Mes joueurs ont montré beaucoup d’effica-
n’arrête pas de monter en puissance re-
ce une réponse pour ceux qui cité, et j’espère que cela va durer le plus longtemps

vient dans cet entretien au large succès


vous ont critiqué ? possible. Maintenant, il faudra qu’on confirme face

décroché par les Rouge et Noir samedi.


Non. Ce n’est pas une réponse. au WAT.».
«Hamidi a retrouvé son efficacité,
Nous, on ne fait que notre devoir

et on ne peut que se réjouir».


sur le terrain. L’équipe carbure,
Peut-on savoir comment s’est déroulée la re- pourvu que ça dure. Pour nous, le
prise ? plus important, c’est que l’USMA,
On n’a pas à se plaindre. Les premières séances d’en- Auteur d’un quadruplé, le coach usmiste a en-
notre équipe s’impose. Si les at-
traînement de la semaine se sont déroulées dans de très suite parlé de l’homme du match, Cheikh Hamidi
taquants marquent c’est bien, si
bonnes conditions. L’ambiance est bon enfant, et on ne en l’occurrence : «Je suis très content pour lui. Ha-
ce n’est pas le cas on ne fait
peut pas espérer mieux. La victoire face au CAB nous midi a retrouvé son efficacité, et c’est vraiment une
pas tout une histoire, car
a permis de reprendre le travail avec le bon pied. J’es- bonne chose. J’ai eu une discussion avec lui la veille
comme je viens de vous
père que cet état d’esprit va durer le plus longtemps du match, et je lui ai fait savoir que j’allais compter
dire, le plus important c’est
possible. La victoire décrochée face au CAB nous a fait sur lui. Il ne m’a pas déçu en inscrivant quatre buts
de gagner.
beaucoup de bien, et nous ne comptons pas s’arrêter de différentes positions, et on ne peut que se ré-
Vous avez inscrit votre second but en jouir pour ce retour en force.»
«Je suis derrière le recrutement
là.
senior…

de Hammoum et Annani»
En parlant du match face au CAB. Que pou- Naturellement, je suis content. J’espère qu’il
vez-vous nous dire sur cette rencontre ? y aura d’autres buts à l’avenir.
Personnellement, je tiens à souligner que ce fut un
match difficile. C’est vrai que nous nous sommes im- Vous allez vous déplacer à Tlemcen pour Concernant les deux recrues des Rouge et Noir,
posés sur un score large de six buts à zéro, mais il y affronter l’équipe locale. Vous y pensez à l’ancien entraîneur du Ahly Tripoli nous a confié :
avait quand même une équipe en face qui a fait tout cette empoignade ? « C’est moi qui ai recruté ces deux éléments à sa-
son possible pour nous tenir en échec. Dieu merci, Oui, bien sur. C’est un match qui s’annonce déjà voir Hammoum et Annani. On ne voulait pas re-
nous n’avons pas sous estimer notre adversaire. Nous difficile à négocier, mais nous ne comptons pas cruter des joueurs pour une grande somme. La
nous sommes donnés à fond, et comme vous le consta- faire tout ce déplacement pour rien. Nous direction m’a donné la liberté de choisir un joueur,
tez, vous voyez le résultat. voulons continuer sur notre lancée, et c’est et j’ai opté pour Hammoum. Un joueur que je
pour ça que nous allons faire de notre connais très bien vu que je l’ai entraîné par le passé
Peut-on dire que la trêve hivernale vous a été au MOB. »
« J’ai beaucoup entendu de bien
mieux pour enchaîner avec un autre
bénéfique ? résultat positif.
de Annani »

Achiou N
Oui, au moment où nous avions fait un stage durant Entretien réalisé par Adel C.
lequel nous avons travaillé durement pour justement
En ce qui concerne Annani, Saadi a affirmé que

toujours
on concerné en ce qui concerne An- conclu le premier responsable du staff tech- s’il a pris ce joueur, c’est parce qu’il a beaucoup en-
nani, Saadi a affirmé que s’il a pris ce nique. Par le dernier match de son équipe face tendu parler : « Annani est un joueur dont j’ai
joueur, c’est parce qu’il a beaucoup au CAB, Hocine Achiou qui souffre d’une beaucoup entendu parler de lui. C’est un élément

absent
entendu parler :«Annani est un joueur dont blessure à la cheville n’a pas donné signe de qui a des qualités technique et physique qui peu-
j’ai beaucoup entendu parler de lui. C’est un vie depuis qu’il est parti en France. L’ ex-in- vent lui permettre d’aller loin dans sa carrière.
élément qui a des qualités technique et phy- ternational n’a, en effet, toujours pas repris le Nous lui avons offert une chance, et c’est à lui de la
sique qui peuvent lui permettre d’aller loin service. Il demeure donc incertain pour le saisir », nous a conclu le premier responsable du

CRB
dans sa carrière. Nous lui avons offert une prochain match de son équipe face au WAT. staff technique.
chance, et c’est à lui de la saisir.», nous a
A. C.

On prépare déjà la JSMB Des surprises dans le onze rentrant


face au MCO
Henkouche relance
la concurrence
orts de leur succès face au MCO, les Be- pour être un adepte de l’offensive, mise, comme

F louizdadis se sont remis hier au travail


pour préparer le prochain match de
championnat qui les opposera à la JSMB. La
à son habitude, sur un bon résultat de l’équipe
en déplacement où il compte jouer toutes ses
cartes. En effet, le CRB a toujours réalisé de
mission du CRB ne s’annonce guère facile bonnes performances face aux grosses cylin-
puisque confronté à l’une des meilleures drées. D’ailleurs les camarades de Mameri L’entraîneur Mohamed Henkouche n’était s’ils étaient convoqués, Sofiane Younès et
équipes du championnat qui affiche de plus une avaient réussi à tenir en échec l’Entente de Sétif pas prêt à revenir sur sa décision, celle de Soumian Alex ont pris place sur le banc des
forme éblouissante. Sa victoire à El Eulma lors lors de la troisième journée. Un but partout, faire jouer les éléments les plus en forme, remplaçants. Henkouche a préféré titulari-
de cette première phase retour en est une même si le CRB avait terminé la rencontre en comme il nous l’a affirmé lors du stage de ser Sabri Gherbi en attaque, et Gherbi a
preuve. Henkouche appelle donc ses joueurs à infériorité numérique. Ainsi Henkouche ten- préparation en Tunisie. Cela s’est vérifié dès donné ce que le coach attendait de lui en of-
oublier le match de samedi dernier et de ne tera-t-il de nouveau de communiquer à ses la première rencontre après le stage. Il y en frant la balle du premier but à Slimani, avant
penser qu’à la prochaine rencontre : « Je pense joueurs cette rage de jouer en déplacement avait des surprises dans l’équipe du CRB ! En de céder sa place à Younès. Quant à Alex,
que la victoire acquise aux dépens du MCO a pour ne revenir qu’avec un bon résultat. effet, le premier joueur qui a payé les frais qui n’est pas au meilleur de sa forme comme

L’absence de Saïbi va-t-elle


fait du bien aux joueurs sur le plan psycholo- de la concurrence instaurée par Henkouche lui-même l’a reconnu, il a perdu sa place au

pénaliser l’attaque ?
gique. Elle leur a aussi permis de souffler un n’est autre que Sofiane Mebarki, l’ex-joueur profit de Bendahmane qui évoluera doréna-
peu car une terrible pression pesait sur leurs de l’IRB Maghnia. Le recrutement d’Aksas vant comme milieu récupérateur, un poste
épaules. J’ai toutefois demandé à mes joueurs et le remaniement au niveau de l’axe central qu’il a déjà occupé par le passé. On peut dire
de garder les pieds sur terre et d’essayer de se n’étaient pas pour arranger ses affaires, que, d’ores et déjà, la concurrence bat son
concentrer sur la prochaine journée car un bon Bien que les Belouizadadis soient déterminés puisque la paire centrale, composée de plein au CRB et que seuls les meilleurs pour-
résultat face à la JSMB les mettra en confiance». à réaliser une bonne opération à Bejaïa, l’équipe Aksas et Mameri, a donné entière satisfac- ront prétendre à une place de titulaire, car

Le CRB veut renouer


sera sans aucun doute pénalisée par l’absence tion au cours des matches disputés en stage une fois que Berradja purgera sa suspension,

avec les bons résultats


du buteur maison, Youcef Saïbi, qui a écopé de préparation. C’est pour cette raison qu’elle il va sans aucun doute retrouver son poste
a été reconduite pour le premier match, face au milieu du terrain. Boukria, quant à lui,

en déplacement
d’un troisième avertissement face au MCO. En
effet, l’attaquant belouizdadi a eu la réussite de au MCO. Henkouche, qui avait déjà sa nou- menace sérieusement Boukedjane, appelé à
son côté, même en déplacement. Toutefois, velle stratégie de jeu, a essayé de faire évo- donner un meilleur rendement s’il veut pré-
l’opportunisme du jeune international, Islam luer Mebarki sur le flanc droit de la défense server sa place de titulaire. Cela dit, cette
Slimani, et l’expérience de Younès peuvent être au cours de la préparation, mais c’est Re- stratégie mise en place par Henkouche finira
D’autre part, et ce n’est un secret pour per- douane Akniouène qui en a surpris plus par porter ses fruits. Il n’y a qu’à voir les ef-
sonne, depuis le départ de Henkouche, après la un argument que Henkouche fera valoir au
stade de l’Unité-Maghrébine. Ainsi, le CRB est- d’un en affichant une très bonne forme. Ce forts déployés par les joueurs aux entraîne-
défaite de l’équipe face à l’USM An, les Be- retour en force d’Akniouène lui a donc per- ments pour se rendre compte qu’au CRB, les
louizdadis n’avaient réussi à revenir avec aucun il déterminé à confirmer sa victoire face au
MCO et à enchaîner sur une série de bons ré- mis de gagner la confiance de Henkouche places… ça se mérite !
point de leurs déplacements à l’époque de qui n’a pas hésité à le titulariser face au K. M.
Iaïche… sans oublier le mémorable cinq à zéro sultats pour créer une nouvelle dynamique
dans l’équipe. K. M. MCO. Contrairement à Mebarki, et même
face à l’ASO. Ainsi, le coach du CRB, connu
Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010 19
Coup d’œil Division 1

JSMB
Après sa victoire face au MCEE

Béjaïa voit grand


Et de sept
Menad a purgé pour N’djeng !
sa suspension
L’attaquant camerounais de
Avec la dix-huitième journée la JSMB, Yannick N’djeng,
du championnat, Menad, le qui a joué la dernière
coach de la JSMB, qui a écopé rencontre face au MCEE, a
de six matches de suspension réussi encore une fois à
par la FAF, après le rapport de secouer les filets. D’ailleurs,
l’arbitre, M. Amalou, lors de la our leur premier match de la c’est lui qui a marqué le seul
rencontre de la douzième
journée face au MCA à Béjaïa,
vient de purger sa peine. Ainsi,
l’ancien avant-centre des Verts
sera de retour sur le banc dès la
P phase retour les gars de
Yemma Gouraya ont réussi à
revenir avec la totalité du gain,
soit les trois points de la victoire, de
leur périlleux déplacement à El Eulma.
but de cette rencontre à la
17’, ce qui a permis à son
équipe de revenir au bercail
avec les trois points de la
victoire. Ainsi avec cette
prochaine rencontre face au C’est donc avec le sentiment du devoir nouvelle réalisation, N’djeng
CRB. accompli que les Béjaouis sont rentrés reste le buteur de l’équipe

3e victoire
d’El Eulma où ils ont donné la réplique avec sept réalisations à son

à l’extérieur
à une équipe du MCEE, qui ne rate ja- compteur, cela sans compter
mais ses hôtes. le but qu’il a marqué en
D’ailleurs, pour la contrecarrer, le Coupe d’Algérie face à
coach Djamel Menad a joué, dès le l’USMH.

Il est suspendu
Après la victoire réalisée par les
Béjaouis samedi dernier à El coup d’envoi du match, la prudence.

avec Si Mohamed
Eulma face à l’équipe locale, ces L’expérience et le savoir-faire des Za-
derniers viennent d’arracher four, Belakhdar ou Megateli ont fait le
leur huitième victoire depuis le reste, après le but du Camerounais
début de saison et la troisième Yannick N’djeng, en s’opposant à toutes
En recevant chacun leur
à l’extérieur, après les deux déjà les velléités offensives des gars de Cas-
troisième carton consécutif,
enregistrées lors de la phase tellan. Il faut préciser que la JSMB dis-
avant-hier face au MCEE,
aller face à l’ASO, lors de la pose d’assez d’atouts défensifs pour
N’djeng et le gardien franco-
huitième journée, et face à stopper les attaques les plus percu-
algérien, Si Mohamed, ne
l’USMH, lors de la dixième tantes. D’ailleurs, elle a réussi une
joueront pas la prochaine
journée du championnat. bonne entame de la phase retour avec
rencontre face au CRB, à

Reprise dans la
une belle victoire qui a permis aux Bé-
Béjaïa. Ce sera donc deux
jaouis de prendre leur revanche sur

bonne humeur
joueurs en moins dans
l’équipe qui les a tenus en échec lors de
l’échiquier de Menad, qui
la première journée du championnat,
devra encore se casser la tête
sur la pelouse du stade de Bouira qui
Après leur précieuse victoire pour trouver un palliatif à
était, rappelons-le, la domiciliation des
qu’à présent le calendrier est un peu fa- d’une grande combativité. Le prochain ces absences.

Le courage
face au MCEE, les joueurs Béjaouis en début de saison.
béjaouis ont bénéficié d’une Les camarades de Bellatrèche ont vorable pour le club béjaoui, qui va re- match face au CRB, prévu samedi pro-

de Megateli
journée de repos afin de donc réussi à arracher les trois points cevoir le CRB le week-end prochain. chain à domicile, ne sera pas de tout
récupérer un peu et surtout qui vaudront leur pesant d’or. Cette Une occasion pour la JSMB de gagner repos pour les gars de Yemma Gou-
savourer la première victoire victoire, ramenée d’El Eulma, donnera ce match pour confirmer sa bonne raya. Les gars de Lâaquiba, qui restent
de la phase retour, à l’extérieur, certainement plus de couleurs à santé et occuper une place sur le po- sur une belle victoire sur leur terrain, Bien que son père se trouve,
dium, dès le début de la phase retour. sont très difficiles à manier, même en
Le parcours est encore
qui propulse l’équipe à la l’équipe qui a réussi son premier test et depuis mercredi, à l’hôpital
dehors de leurs bases. D’ailleurs,

long et le coach prévient


quatrième place du classement qui se rapproche de plus en plus du po- (coma profond), Megateli, le
général. Les gars de Yemma dium, avec 29 points dans l’escarcelle. Menad a averti ses joueurs après la vic- latéral droit de la JSMB, a
ses joueurs
Gouraya ont repris les A priori après cette précieuse vic- toire face au MCEE en leur demandant décidé de rejoindre l’équipe
entraînements dans la bonne toire, le club béjaoui a obtenu ce qu’il de rester concentrés et de ne pas tom- directement à El Eulma afin
humeur au stade de l’Unité voulait de son déplacement, ce qui va ber dans la facilité, en prévision des au- d’aider ses camarades dans
Après la dernière victoire face au tres rendez-vous.
maghrébine afin d’entamer la lui permettre de préparer les pro- MCEE, la première de cette phase aller, leur mission. Le joueur a
préparation pour le prochain chaines échéances dans des bonnes Craignant l’effet néfaste de l’eupho- pris part à toute la rencontre
les Vert et Rouge se retrouvent en com- rie, après cette victoire, qui risque de
rendez-vous face au CRB. conditions. De leur côté, les supporters pagnie du WAT à la quatrième place, dans l’axe de la défense, à la
Contrairement à leurs béjaouis, doit-on le rappeler, impa- déconcentrer les joueurs et pousser le place de Messali qui était
avec 29 points en poche. Trois petits public à demander plus, Menad a tenu
habitudes, les Béjaouis ont tients de voir enfin leur équipe favorite points séparent Béjaïa du leader actuel, blessé. Il a fourni une très
débuté l’entraînement à 15h au afficher réellement ses intentions de à calmer l’excitation des joueurs en leur belle prestation, faisant ainsi
à savoir le MCA. Cette place n’a pas été demandant d’oublier cette victoire et de
lieu de 16h, et ce, afin de jouer les premiers rôles et faire mieux volée par les Béjaouis. Selon les spécia- preuve de grand courage,
permettre aux joueurs de voir que la dernière saison, se résignent penser à l’avenir, surtout qu’il reste en- malgré l’état de santé de son
listes, les poulains de Menad, qui ont core 16 rencontres à jouer, qui seront
le match de l’équipe nationale quant au classement de leur club, juste raté leur début de saison, ont su ren- père, en contribuant à la
face à l’Angola. en dessous du peloton tête. Il est temps toutes difficiles. réussite de son équipe qui a

ASO
verser la vapeur et se ressaisir de la plus S. A.
S. A. qu’il gravisse les marches en se posi- belle des manières en faisant preuve obtenu une précieuse
tionnant parmi le trio de tête, surtout victoire.

Mekkioui : «Les Harrachis ont profité de notre naïveté» Seul Kouadri


n’a pas failli
Dans un entretien qu’on a eu avec
Quel commentaire faites-vous sur cette dé- surprendre avec ce troisième but assassin. Vrai- Il est vrai que ce n’est pas du tout une bonne lui durant la semaine précédant ce
faite ? ment je suis très déçu de ce résultat qui ne re- chose d’entamer un cycle nouveau par un échec, match face à El Harrach, Maâmar
Je dirai qu’elle était forcément inattendue flète pas notre vraie forme actuelle. mais ce n’est pas pour autant qu’on va se laisser Kouadri nous avait fait part de
pour nous après une bonne préparation et c’est Comment expliquez-vous que votre public abattre. Certes ça fait vraiment mal de perdre à toute sa déception de voir
la raison pour laquelle je n’arrive pas à com- n’est pas venu en force alors qu’on s’atten- domicile, mais je reste confiant en nos moyens Gaouaoui rater la CAN pour cause
prendre comment on a pu ainsi passer complè- dait à une présence plus massive de sa part de parvenir à se ressaisir au plus vite, c'est-à-dire d’intervention chirurgicale et il
tement à côté du sujet. Pourtant nous avions pour ce match marquant la reprise de la que ces points perdus sur notre terrain, il va fal- nous avait bien dit qu’avec lui
bien débuté le match et au moment où l’on com- compétition après la trêve hivernale ? loir aller rapidement les récupérer à l’extérieur. aussi, les bois seront bien gardés.
mençait à asseoir notre jeu, nous avons été sur- C’est très difficile de jouer sans le soutien de Ce sera d’ailleurs le sens du défi qu’on se lancera, Et le moins que l’on puisse dire au
pris par ce contre des Harrachis qui nous ont notre public surtout dans les moments où l’on a nous les joueurs pour nous faire pardonner ce vu de sa prestation c’est que
inscrit ce premier but qui nous a littéralement le plus besoin de lui, comme c’est notre cas. Je faux pas. Kouadri n’a pas failli en évitant à
scié les jambes et la suite vous la connaissez. pense que la retransmission en direct du match Est-ce que l’équipe a les moyens de revenir son équipe une mémorable
Justement, concernant la suite, on pensait à la télé n’y est pas pour rien dans cette faible dans de telles conditions ? déculottée tellement les attaquants
que le fait d’avoir pu réduire le score juste affluence, mais cela ne justifie pas l’absence de Il faut avoir de la personnalité pour le faire et adverses parvenaient à transpercer
avant la fin de la première mi-temps allait nos habituels supporters parmi les incondi- c’est ce qu’on va prouver, car il y a va de notre la défense chéliffienne avec une
vous permettre de vous montrer plus à tionnels dont la présence nous aurait certaine- dignité. L’ASO n’a pas habitué ses supporters à facilité déconcertante avec, à la clé,
votre avantage en seconde période, mais il ment aidés à nous transcender. J’espère que ce se laisser ainsi faire dans sa propre maison. Il y une multitude d’occasions de but.
n’en fut rien. Comment l’expliquez-vous ? n’est que partie remise et que la prochaine fois a là un affront qu’il va nous falloir laver et c’est D’ailleurs pour preuve de tout le
Je crois qu’on a fait preuve de beaucoup de que nous jouerons à Boumezrag, ce sera devant ce qu’on compte faire dès notre prochain match mérite qu’a pu avoir Kouadri
naïveté et cela demeure inexplicable pour moi des gradins mieux garnis que ce ne fut le cas sa- quelle que soit l’identité de l’adversaire. Il faut malgré la défaite, il a été le seul
d’autant qu’en début de seconde mi-temps, l’ad- medi. que nos supporters soient de nouveau fiers de joueur parmi les locaux que le
versaire semblait plutôt enclin à se limiter à Ne craignez-vous pas que le fait de débuter leur équipe et on va faire en sorte qu’ils le soient public a gratifié d’une salve
gérer son avance. Malheureusement, voyant la phase retour par une défaite à domicile le plus tôt possible. d’applaudissements à sa sortie du
qu’on libérait trop d’espaces en nous livrant en soit de mauvais augure pour la suite de Entretien réalisé par terrain à la fin du match.
attaque, il a su faire preuve de ruse pour nous votre parcours en championnat ? Ahmed Feknous
20 Le Buteur n°1088 Mardi 19 janvier 2010

USMH

Doukha enfin qualifié


Coup d’œil Division 1

zeddine Doukha, qui fait joueur pour vérifier sa situation a permis à la Ligue de qualifier le FC, le club portugais, cela a faci-

A partie des nouvelles re-


crues de l’USMH, pourra
désormais participer aux rencon-
administrative. En fait, la Ligue
ne pouvait pas qualifier Doukha
parce qu’il est considéré comme
joueur au profit de l’USMH. Il
faut savoir que la mise en ins-
tance du dossier Doukha était
lité les choses. La FAF, qui était
au courant du dossier Doukha et
de sa non-qualification au club
tres officielles sous ses nouvelles un joueur venant de l’étranger. La une évidence, pour la simple rai- portugais, a rapidement
couleurs. En effet, il vient d’être LNF devait donc attendre la déci- son qu’un joueur venant de donné le feu vert à la
qualifié par la commission de rè- sion de la FAF, seule habilitée à l’étranger doit impérativement at- Ligue pour qualifier
glementation et de qualification étudier et à vérifier le dossier d’un tendre la lettre de transfert de la le joueur à
de la Ligue nationale qui, dans un joueur venant de l’étranger. Fina- Fédération du pays d’origine. l’USMH.
premier temps, avait décidé de lement, la Fédération n’a pas tardé Mais comme Doukha n’a jamais N. R.
mettre en instance le dossier de ce à rendre une réponse positive qui été qualifié pour jouer au Sétubal

«Je suis à l’USMH pour


relancer ma carrière»
«Cela fait des semaines
Doukha, ce gardien de buts de tenir l’attention de Charef qui a dé- biance des matches et le

que j’attends ce jour»


23 ans qui a passé plus de cinq ans cidé de l’engager pour faire partie de public harrachi pour le-
à l’ASO son club formateur, devait l’effectif harrachi. Doukha nous a quel j’ai toujours eu une
faire partie du groupe vendredi dit : « Ouf, je suis soulagé ; mainte- Interrogé juste après sa qualifica- grande admiration.»
passé face à son ancienne équipe. nant je porterai le couleurs de tion le désormais gardien de but N. R.
Mais il ne l’a pas été faute de quali- l’USMH. C’est pour moi un premier harrachi, Azeddine Doukha, nous a
fication. Présent au stage que objectif. A présent, il va falloir que je avoué ses sentiments : «Je suis plus
l’USMH avait effectué à Tipaza, il bosse encore plus pour arracher une que satisfait non seulement pour ma

Benomar : «Avec
avait en deux jours de présence seu- place de titulaire qui me permettra qualification, mais surtout afin
lement parmi le groupe réussi à re- de relancer ma carrière.»

lui la concurrence dans


de retrouver le terrain, l’am-

Benai Bouchemal En amical USMH - WAB


et Madani, les premiers les buts sera plus rude
au stade encore»
Conscient de l’importance du match contre la JSK
prévu ce week-end, et de la nécessité de bien prépa-
rer ce rendez-vous, Boualem Charef a décidé de
Charef s’est retrouvé hier en début programmer une rencontre amicale avec la for-
mation du Widad de Boufarik. Une confrontation Pour Hacen Bemomar, membre du staff tech-
d’après-midi au stade Lavigerie avec l’ef- nique, le recrutement de Doukha renforcera da-
fectif au grand complet. Même les qui lui permettra de mettre en application plu-
sieurs variantes de jeu, afin de choisir la stratégie vantage l’effectif et devrait créer une plus grande
joueurs qui habitent loin, à l’instar de qu’il compte adopter. Cette rencontre face aux concurrence dans les buts : «L’arrivée de Doukha est
Benai et Bouchemal. Ces éléments ont Boufarikois aura lieu aujourd’hui, à 10h, au une très bonne chose pour l’équipe. C’est un élé-
non seulement répondu présent, mais ils stade Lavigerie. ment qui a des capacités pour être un concurrent de

Reprise hier
étaient les premiers arrivés au stade. taille pour les autres gardiens de buts. La saison

Charef satisfait
passée, il avait joué quelques matches seulement
avec le MCA, et malgré cela il avait prouvé de

de l’assiduité des joueurs


C’est hier que les Jaune et Noir ont repris les en- grandes qualités. Je me rappelle qu’il avait
traînements après avoir bénéficié d’une journée de même contribué à plusieurs victoires du Mou-
repos. Le minimum pour récupérer de la fatigue du loudia avec quelques arrêts décisifs. Il re-
Pour une reprise, le coach peut être sa- déplacement en bus, et les efforts fournis lors du vient cette saison avec une grande volonté
tisfait d’avoir eu sous la main la totalité match face à l’ASO. La reprise des entraînements a été que nous avons remarqué chez lui
de l’effectif. En tout cas, c’est un signe in- l’occasion pour les poulains de Charef de reprendre leur pendant les entraînements, mais

USMB
dicateur de la bonne volonté qui anime microcycle de préparation avec en point de mire le match aussi lors des rencontres ami-
tous les joueurs à quelques jours de leur contre la JSK, ce vendredi, pour le compte de première jour- cales.»
rendez-vous en championnat. née du championnat.

Belloucif : Des choix forcés et


àLesla fois controversés
«Etre au rendez-vous au Khroub» Blidéens risquent, à l’heure du décompte final, de re-
gretter amèrement le nul concédé à domicile face au NAHD.
Tout d’abord quel est votre senti- mulé. Sur le coup, ça va très vite, moi à une place dans le groupe pour les Sans vouloir rien diminuer du mérite des Nahdistes, force est
ment après ce nul à domicile face j'ai tout fait pour faire en sorte de gar- prochains matchs. de reconnaître que les choix du coach de l’USMB leur ont
au NAHD? der la balle dans l'aire de jeu et il est quelque peu rendu les choses plus faciles. On se demande du
Avez-vous conscience de vivre une côté des supporters blidéens sur quels critères s’est basé le
Avant toute chose, nous avions arrivé ce qui est arrivé. Après, il y a saison difficile ? coach de l’équipe pour titulariser certains joueurs en lieu et
envie de bien faire et de réussir un gros toujours matière à polémique.Tout le Oui, à l'image de l'équipe, c'est vrai place d’autres éléments bien plus en forme. Mouassa pourra
match chez nous. Mais nous sommes monde a pu voir qu'il m'a un peu que je vis une saison très mitigée. En toujours avancer l’idée d’une alternance et cela pour donner
tombés sur une équipe de NAHD très poussé. fait, je paie un peu mon irrégularité, du temps de jeu à certains éléments .On peut légitimement se
motivée et qui a fait du jeu et un gros A la place de l'arbitre auriez-vous car je suis par exemple capable de sor- demander si c’était vraiment le bon moment de les faire jouer
match. Donc nous nous sommes fait sifflé penalty ? tir un bon match et de passer totale- à l’occasion de ce match considéré comme l’un des plus diffi-
bousculer. L'arbitre a pris la décision de ne pas ment à côté lors de celui d’après, ciles de la saison. Ne fallait-il pas pour cela faire débuter les
joueurs les plus aguerris lors d’un match à domicile, c’est-à-
Bien sûr, nous avons fait l’essentiel siffler sur cette action, mais moi je ne comme ça a été le cas samedi contre le dire là où il faut gagner des points ? Bien sûr, rendre ces
du jeu et encore une fois la réus- demande aucun penalty. Au départ, NAHD. C'est ce que je dois principa- joueurs, seuls responsables du résultat nul, serait injuste car
site nous a tourné le dos. j'ai même cru qu'il sifflait un six mè- lement corriger. Dans mes anciens en sport et en football en particulier, l’echec est avant tout col-
On peut dire que vous n’avez vrai- tres. Je ne suis pas du genre à simuler. clubs, je n'étais pas trop habitué à lectif et là on doit prendre ce terme dans son sens le plus large.
ment pas eu de chance suite à ce tir sur Après les commentaires je n'y prête jouer. Là, je joue régulièrement, c'est La faillite est celle des joueurs, mais elle aussi celle des mem-
la transversale, n’est ce pas ? même pas attention, les gens disent ce bien, mais c'est parfois un peu difficile bres du staff et à sa tète Mouassa. On peut se demander à juste
C’est vrai, personnellement, je qu'ils veulent. Je retiens juste que face pour moi. Je dois me remettre en ques- titre pourquoi aligner trois arrières centraux alors que l’on dis-
voyais le ballon au fond .C’est un peu à à une bonne équipe du NAHD, nous tion. pose de bons manieurs de ballons . Des joueurs qui étaient sur
l’image des matchs joués dernière- avons un peu donné le bâton pour le terrain pour porter le danger , par la force des choses, se
Peut-on dire que vous avez des sont retrouvés à défendre. C’est connu en football, on ne peut
ment.Nous manquons de réussite .Si nous faire battre. difficultés à vous adapter ?
ce but avait été marqué, cela aurait tout pas, impunément jouer d’emblée la défensive et l’équipe de
Ce match contre le NAHD consti- Non, ça n'a rien à voir. Quand nous Blida a connu samedi passé le pire des scénarios puisque sa
changé. tue-t-il votre plus grosse décep- avons une bonne équipe en face, c'est ligne d’attaque a gâché de très belles opportunités et n’a pas
Répondez-nous sincèrement, tion de la saison sur le plan toujours plus difficile pour nous. C'est réussi à faire la différence au moment voulu. A sa décharge le
avez-vous ou non simulé une faute personnel ? un problème qui reste collectif avant coach blidéen n’a pu compter sur deux de ses attaquants les
pour obtenir un penalty ? Oui, c'est une des plus grosses dé- tout, même si c'est aussi à moi de réus- plus percutants, à savoir Hadj Saad et Djemaoune, qui étaient
Non, pas du tout, je ne me jette pas. ceptions de ma saison. Malheureuse- sir mes matchs. tous deux blessés. Ce qui fait que tous controversés qu’ils puis-
J'arrive assez vite sur le ballon, le dé- ment, ça arrive. Il faut que je me Entretien réalisé par sent être, les choix de Mouassa, du moins certains, étaient for-
fenseur du NAHD aussi, et après je remette dans le droit chemin et que je Slimane Baghdali cés.
tombe, mais en aucun cas je n'ai si- me remette à travailler pour postuler S.B
Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010 21
Coup d’œil Division 1

MCO WAT
Maâtallah : « Certains joueurs n’ont Boulahia
pas le niveau de la Division Une »
«Ce n’est pas évident
de revenir au score
dans les arrêts de jeu
L’entraîneur du Mouloudia
d’Oran est déçu par le résultat et à l’extérieur»
du match du 20-Août, mais
pense que l’essentiel est de
Tout d’abord, votre analyse sur ce match

faire le plein à Zabana.


nul, ramené de l’extérieur, face au dernier
du classement, le MSP Batna ?
Ce n’est pas du tout facile de disputer une
rencontre officielle après une longue pause,
Avec du recul, comment analysez-vous même si nous avons effectué une très bonne
cette défaite contre le CRB ? préparation durant le stage bloqué à Béjaïa. Il
C’était le premier match de la phase retour. ne faut pas oublier que nous avons joué face à
On a affronté une équipe mieux organisée une formation dans l’obligation absolue de
que nous. On a raté notre match et très mal remporter une victoire à domicile. Nous
entamé la partie. En seconde période on s’est avons tenu jusqu’au bout pour ramener un
un petit peu repris, mais c’était trop tard, sur- précieux point de Batna.
tout après avoir encaissé un second but, sur
une faute bête. A ce moment-là, les choses Selon vos dires, c’est un bon point pris et
étaient pliées. Je dirais aussi qu’on a raté non deux points de perdus...
quelques occasions. Nos attaquants n’ont pas Nous avons certes raté quelques occasions
vraiment été à la hauteur et quand on rate on franches de scorer, mais pas au point de dire
que nous avons loupé une victoire facile.
encaisse, c’est logique. C’est le cas de le dire. J’ai toujours dit que face au MSPB ? Notre adversaire a tout fait pour empocher les
Ne pensez-vous pas que l’impasse dans jouer au MCO est un privilège et une res- Ce sera un match difficile, mais on n’a pas trois points de la rencontre, en menant au
laquelle se trouvait l’équipe, les 15 pre- ponsabilité, que celui qui ne peut pas n’a qu’à d’autre choix que de gagner cette partie. A do- score, mais nous avons cru en nos chances
miers jours de la trêve, en est la cause ? rester chez lui. Soit on assume, soit on quitte micile, on n’a pas le droit à l’erreur, il faudra jusqu’au bout. Je pense que le match nul est
Il faut que les gens sachent qu’on n’a tra- le navire. faire le plein, c’est clair net et précis. On est équitable, et qu’il nous arrange énormément
condamnés à gagner ! vu la physionomie de la rencontre.
vaillé qu’une seule semaine avant ce match. Il y a aussi un problème disciplinaire. A
On n’a commencé la préparation que lors du chaque fois il y a des absents aux entraî- Depuis le début de la saison le MCO
stage de Maghnia. La première semaine, on peine à ramener des points de l’extérieur, Surtout que vous êtes revenus au score
nements... dans le temps additionnel…..
était au repos, et le club avait organisé son qu’en pensez-vous ?
Si vous parlez de la séance de dimanche, Oui, c’est exact. D’ailleurs, on encaisse à Justement, et je sais que c’est très difficile
AG. On a repris le 2, mais la moitié de l’effec- pour les Batnéens, qui luttent pour le main-
tif était absente durant cette semaine. Les c’était juste un décrassage. Il ne fallait pas chaque fois dans la première demi-heure de
tien, d’encaisser ce genre de but dans les ar-
joueurs et l’administration essayaient de ré- faire 300 kilomètres juste un décrassage. A jeu, je crois que c’est dû à un manque de ma- rêts de jeu. Nous avons vécu la même
gler les soucis financiers, le temps était un peu partir d’aujourd’hui (ndrl, lundi matin) turité de la part des joueurs. Ils ont du mal à situation à plusieurs reprises durant la phase
court pour préparer ce match, je vous l’ac- tout reprendra son cours normal. gérer un match. Les erreurs se payent cash en aller, et je vous assure que ce n’est pas du tout
corde. football. évident d’accepter l’amère réalité. Toujours
Ne pensez-vous pas que la concurrence
Avec le problème d’inefficacité, ne sou- est-il, ce genre de contre-performance nous a
Pensez-vous que l’équipe est bien sur le est inexistante, puisque ceux qui s’entraî- permis d’avoir un mental plus fort. Au-
plan physique ? nement régulièrement ne jouent pas et haiteriez-vous pas le retour de Daoud ?
jourd’hui, on ne lâche rien et on croit en nos
Physiquement, l’équipe est vraiment bien. vice versa ? -Moi, je fais jouer les présents. Cette affaire chances de revenir ou de faire la différence
Le problème du MCO n’est pas d’ordre phy- A chaque fois que j’arrête la liste des me dépasse, elle est entre les mains de la di- jusqu’au coup de sifflet final.
sique, mais technique. joueurs qui jouent d’entrée, je la fais en mon rection. Bienvenus à tous ceux que la direc-
Selon vous, c’est dû à quoi ? âme et conscience. Je fais jouer ceux qui me tion réussi à ramener. Ne pensez-vous pas que vous pouviez
(Il hésite) Je ne sais pas, peut-être le niveau semblent les meilleurs. Je ne fais pas de dis- Pensez-vous que le maintien est jouable ? prétendre au gain complet de la
est comme ça. J’ai pris le train en marche, tinction entre les joueurs. D’autre part, dans Bien sûr que c’est jouable ! Ce n’est pas rencontre ?
mais franchement il y a des joueurs qui n’ont cette équipe il y a des joueurs titulaires qui parce qu’on a perdu un match que c’est la fin Bien sûr que nous aurions pu revenir avec
pas leur place en Division Une, ils ne sont pas sont payés grassement… qu’on fait jouer. du monde. Il n’y a pas le feu en la demeure. les trois points de la rencontre, surtout que
à la hauteur de l’élite. Peut-être aussi parce Celui qui a le niveau requis, je le fais jouer, L’objectif du club, on l’atteindra. nous avons joué sans la moindre pression vu
qu’ils jouent sous pression. l’absence du public batnéen, à cause du huis
celui qui ne l’a pas je ne le fais pas jouer; tout clos. Mais nous avons rencontré un adversaire
Quelle pression ? L’équipe joue seule- simplement. Entretien réalisé par L. Brahim qui tenait, lui aussi, à la victoire finale. Je
ment pour le maintien… Comment voyez-vous le prochain match, pense que nous pouvons nous estimer heu-

Encore et toujours !
reux de ne pas revenir bredouilles de notre
premier déplacement, en ce début d’année

Mezaïr a perdu son


2010.

beau-père
Des absences à la pelle pour la reprise
Après ce match nul à l’extérieur, on ima-
gine que le groupe a envie d’enchaîner
par une victoire à domicile, face aux
C’est une triste nouvelle qu’on a
Usmistes, n’est-ce pas ?
appris lundi, puisque le gardien du Alors là, nous n’avons pas d’autre choix que
MCO, Hichem Mezaïr, a perdu son ontrairement aux habitudes de l’équipe, de petits bobos. Pourtant, comme le veut la de nous donner à fond pour remporter une
beau-père. C’est pour cela qu’il était
absent à la séance de lundi. En cette
douloureuse occasion nous présen-
C la reprise des entraînements s’est faite le
lendemain du match. Les joueurs ont
fait une petite séance de décrassage, dimanche
norme, même blessé le joueur doit se présenter
pour en parler avec le coach. Si on veut éviter
de se faire ridiculiser pour le reste du cham-
victoire à domicile et devant notre public.
Nous devons sortir le grand jeu face à une for-
mation usmiste qui souffle le chaud et le froid,
tons au joueur et à la famille du dé- après-midi, à Zabana. Cela dit, que ce soit la pionnat, il faudra régler ce problème. Car, à mais qui reste sur une éclatante victoire face
funt nos sincères condoléances. séance de dimanche ou de lundi, il y avait un force de ne pas donner de l’importance aux au CAB. Ce qui nous oblige à préparer cette

Ouasti soigne son


taux d’absentéisme très élevé. Si dimanche 6 séances d’entraînement on risque de le payer rencontre avec une grande détermination,
joueurs seulement ont «consenti» à être pré- cash, comme ce fut le cas face au CRB. On a pu pour glaner les trois points de la rencontre et

mollet, Bengoreine
sents, hier ils étaient 14. Ainsi plus de dix élé- constater que la différence d’assiduité dans le rester toujours en contact les équipes du haut

est malade
ments n’ont pas répondu à l’appel. Donc, travail s’est faite ressentir sur le terrain. Le pré- de tableau, avec la possibilité, en cas de vic-
règlement intérieur ou pas, régularisation des sident Elimam ne doit plus faire l’autruche, mais toire, de récupérer notre place sur le podium.
joueurs ou non, le phénomène d’absentéisme bousculer quelque peu les joueurs afin qu’ils Entretien réalisé par
reste toujours d’actualité au MCO. Cette habi- soient plus assidus. Maintenant qu’il est plus ou Othmane Riyad Baba Ahmed
Le libéro du Mouloudia d’Oran,

Les juniors de nouveau


tude semble ancrée dans les mœurs de moins à jour avec ses joueurs, il devrait sévir sur
Zoubeir Ouasti, n’a pas pris part à la l’équipe… alors que les joueurs n’ont plus d’ex- le plan financier. Après la signature du règle-

leader
séance de lundi. Il souffre du mollet, cuse à brandir ! Il est vrai que les dirigeants les ment intérieur, les choses devraient changer, car
et il devra reprendre les entraîne- encouragent, ils trouvent toujours des excuses 5 millions de centimes seraient ôtés au joueur
ments aujourd’hui. Pour sa part, le la- à ces absences. Ils avancent que c’est pour des en cas d’absence à une séance d’entraînement.
téral gauche Bengoreine était alité, raisons de santé, ou alors que certains souffrent L. B. Si les équipiers de Mokhtar Benmoussa

La coupe aujourd’hui pour les juniors


déaprès ce qu’on a appris sur place. A n’ont pas réussi à faire mieux qu’un simple
signaler que la liste des absents était match nul à Batna. La bande de Tayeb
longue, avec les Sebbah Z., Zemit qui Bouali, l’entraîneur des juniors, a fait mieux
est rentré hier matin de la capitale, C’est aujourd’hui que les juniors du MCO plus loin possible dans cette compétition. Le en battant les Batnéens (1-0). Cela a permis
Balegh, Medjahed Sofiane, Benha- disputeront leur dernier match du tour régio- driver des juniors renforcera son team avec aux Bleuets de chiper de nouveau la place de
mou, Daoud, ainsi que les deux nal de la Coupe d’Algérie. Cette partie est très quelques joueurs qui évoluent avec les se- leader à l’Entente, qui a vu son match face
jeunes Bouyousfi et Abdelhadi qui attendue, puisqu’elle opposera les Hamraoua niors, à savoir Bentiba, Abdelhadi et au Khroub, reporté à cause de la présence de
préparaient la coupe avec les à leurs voisins de l’ASMO, au stade Toula. Les Bouyousfi. quatre internationaux seniors en Angola.
juniors. poulains de l’entraîneur Benouakli ambition- L. B.
nent de passer au tour national et d’aller le
22 Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010

MOB CSC

Koul : «On doit se ressaisir»


Coup d’œil Super D2

Les jeunes
pointent
Etant l’une des décou-
le bout
vertes de la trêve, après du nez
avoir réussi à s’illustrer
lors des différentes ren-
En plus de la satisfaction de

contres amicales qu’il a


prendre les trois points de la
victoire devant le SA Moham-
disputées avec son media, l’on retiendra la pré-
équipe, l’attaquant du
sence de pas moins de cinq

MO Béjaïa, Koul, a frappé


jeunes qui ont pris part à ce

encore une fois vendredi


match. Ces mêmes jeunes

dernier face à l’USM Bel


étaient décriés dans un passé

Abbès, en inscrivant
récent pour une vague affaire de
niveau. Dans la rencontre pas-
l’unique but de son
sée, les Boulaaouidat, Aïche,
équipe. Dans l’entretien
Ramdane, Boukelia et surtout

qu’il nous a accordé, il


Chetih avaient fait preuve d’as-

revient sur le semi-échec


sez de savoir-faire, ce qui pour-

concédé par son équipe,


rait leur donner l’occasion de
rester dans le groupe des
ainsi que les prochains seniors.
matches.
Le public toujours
Tout d’abord, un commentaire
sur le match nul concédé face à
absent
Une fois de plus, le stade
l’USM Bel Abbès ? Hamlaoui était étrangement
Pour ce premier match de la vide au point où l’on avait l’im-
phase retour, on aurait aimé com- pression d’assister à une ren-
mencer par une victoire. Cela aurait contre à huis clos. Les raisons
pu nous permettre d’aborder les Pourquoi, à votre avis ? vous avez réussi à inscrire un chain match contre le WR
Tout d’abord, il faut signaler que but, votre sentiment ? Bentalha ? de cette désertion des suppor-
matches restants dans de bonnes ters restent des plus vagues, car
conditions et par la même, sortir le nous avons réussi à nous procurer Tout d’abord, je dois dire que j’au- Comme tous les matches, il sera
beaucoup d’occasions de but, sans rais préféré que le but que j’ai inscrit difficile. Nous devrons l’aborder nul n’est en mesure de trouver
club de la situation dans laquelle il une explication à ce phéno-
se trouve actuellement. Malheureu- pour autant réussir à les transfor- soit celui de la victoire, cela aurait avec une grande sérénité afin de
mer, pour manque de finish. On au- été préférable pour nous. Dom- réaliser un bon résultat et nous res- mène, puisque c’en est un sa-
sement pour nous, cela n’a pas été le chant que le CSC est aussi
cas. On a raté une belle opportunité rait pu marquer à maintes reprises, mage que cela n’a pas été le cas. saisir de notre semi-échec face à
mais la dernière touche nous Néanmoins, tout le groupe a parti- l’USMBA. Certes, ça sera un match réputé par sa galerie des Sanafir
d’arracher les trois points de la vic- dont la renommée a traversé les
toire pour diverses raisons. D’ail- manque énormément. Pour cela, il cipé à ce résultat et on doit penser difficile dans la mesure où nous al-
faut mettre cet échec du côté et pen- aux prochains matches pour nous lons évoluer en déplacement, mais, frontières du pays. Pourtant, le
leurs, nous avons dominé notre club n’est qu’à trois longueurs de
adversaire et on aurait pu gagner, ser à nous ressaisir à l’avenir. racheter et améliorer notre classe- les joueurs sont conscients de la
ment. tâche qui les attend et décidés à réa- l’actuel leader, ce qui veut dire
mais dommage que cela n’a pas été que mathématiquement, les ca-

JSMS
le cas. Vous avez disputé votre pre- liser un résultat positif.
Entretien réalisé par Lahcène H. marades de Medjoudj possè-
mier match en championnat et Comment s’annonce votre pro- dent toutes leurs chances de se

PAC
retrouver parmi le lot restreint
des postulants à la montée.

Le club toujours en panne


Avec son public le CS Constan-
tine pourrait disposer d’un
atout supplémentaire notam-
ment dans les futurs matches à
Hamlaoui.

Ferchichi
Reprise des entraînements Un calendrier
out face au RCK intéressant
Le keeper du Paradou AC, Rachid Ferchichi, s’est fait
opérer des amygdales la semaine dernière. En effet, il dans l’indifférence La formation clubiste a entre
ses mains sa destinée pour ac-

La direction
a déjà fait l’impasse sur la rencontre de vendredi face céder parmi l’élite, dans la me-
à l’USB, un match qui s’est soldé par le score de parité.
de l’OPOW
La JSMS, en dépit d’une lant jusqu’à proposer un di- sure où les deux rencontres à
Ferchichi n’a pas encore repris les entraînements avec

rassure le club
bonne prestation face à Té- rectoire, ce qui serait la plus venir auront lieu devant des ad-
ses coéquipiers car il a besoin de repos avant de reve- versaires potentiels qui, pour le
mouchent aurait été privée, mauvaise des solutions pour
nir à la compétition. moment, mènent la cadence.
selon le secrétaire général, un environnement où
«Je raterai le prochain derby»
Renseignements pris au-
d’un penalty indiscutable l’union, qui fait la force, reste Ce vendredi, l’adversaire aura
près de la direction de
qui aurait permis à l’équipe un vain mot. pour nom Saïda et juste après à
Ferchichi, que nous avons joint par téléphone, pense l’OPOW, cette dernière s’est
de revenir avec le point du Il semble bien que l’ab- Constantine ce sera le leader
que cette intervention chirurgicale est intervenue au montrée rassurante sur l’état
nul. La reprise des entraîne- sence de Djakrif a souvent mostaganemois. Comme quoi,
bon moment : «Vous savez, je souffrais trop des angines de la pelouse. Les travaux
ments, quant à elle, s’est dé- contraint la vox populi à réa- deux victoires dans ces deux
à répétition. Maintenant que j’ai subi cette opération, sont dans leur phase finale,
roulée dans l’indifférence la gir négativement. rendez-vous seront de nature à
et le match face à l’USMS se
Seule une victoire
j’espère que ça ira mieux. Dès la semaine prochaine, je plus totale, sans la présence propulser le club en tête du
déroulera bel et bien sur la

face à l’USMS
reprendrai les entraînements avec mon équipe, donc je du moindre dirigeant, ou groupe.

Il fait bon
raterai à coup sûr le prochain match.» pelouse de l’OPOW Abdel-

pourrait panser les


d’un responsable de l’admi- hamid-Bouteldja, selon l’in-
En ce qui concerne le derby face au RCK, Ferchichi

blessures
nistration… qui souvent dé-

dans le club
dira à ce sujet : «J’aurais voulu participer à cette ren- terlocuteur de la direction
plorent la négligence des du stade.
contre. Cela va être un match difficile vu que c’est un

Les joueurs
joueurs pour les entraîne-
derby, mais je suis très optimiste. J’ajouterai aussi que Même si le prochain
ments.
favorables pour
Le récent résultat réussi à
La vox populi se
mon ami Benmeddour va sûrement assurer, je lui fais match face à l’USMS ne se

des entraînements
présente pas sous de bons Hamlaoui a eu des effets posi-

contente de com-
confiance.»

Benmeddour dans les bois à El Harrouch


auspices, il reste que les trois tifs sur l’état d’esprit du groupe.

mentaires
points de la victoire restent Atmosphère détendue, sourire
importants pour le staff aux lèvres et bonne ambiance
En raison de l’absence de Ferchichi face au RCK, ce Les joueurs de la JSMS
Au moment où le club se technique et les joueurs, qui sont au menu des camarades de
vendredi, au stade de Boudouaou, c’est Abdennour semblent disposés à aller s’en-
voit confronté à une crise devront faire face aux dé- Boulemdaïs auteur de l’unique
Benmeddour qui va le remplacer dans la cage des Ciel traîner au stade d’El Har-
multidimensionnelle, sans le tracteurs. but devant Mohammedia. Un
et Or. Ainsi, Benmeddour, qui a fait un bon match face rouch, surtout que la plupart
moindre soutien de quelque La victoire face à l’USMS climat qui facilite le travail de
à l’USB lors de la précédente journée, va sûrement être d’entre eux préfèrent taper
nature que ce soit, la vox po- ne doit pas intéresser que les Rouas fraîchement installé à la
à la hauteur dans ce derby. dans un ballon que de faire de
puli à Skikda se contente de joueurs, mais aussi les res- barre technique, en compagnie
Sofiane Mehenni la musculation dans les salles.
commentaires avec des pro- ponsables et les supporters. de Boukhedena.
Hafiane Mohamed Lamine
positions, par-ci par-là, al- Tahar Aggoune
Le Buteur n° 1088 Mardi 19 janvier 2010 23
Coup d’œil International

Löw
Joachim Löw fait partie très certaine-
ment des sélectionneurs les plus popu-
laires de l'histoire de la sélection
allemande. Son savoir-faire et son élé-
gance ont fait du natif de la Forêt-
Noire, qui fêtera ses 50 ans le 3 février
«Qualité
prochain, l'homme idéal pour ce poste
pourtant très exposé. Grand connais-
seur du football national et internatio-
nal, Löw a su rester proche des joueurs
et des fans grâce à son charisme, à son
et expérience»
sérieux et sa façon toujours très per-
conclue sur un happy end ? ont également progressé. Ils ont encore de
sonnelle d'aborder les choses. Jogi,
En ce qui me concerne, le bilan est belles années devant eux, mais ils possè-
comme le surnomment affectueuse-
complètement positif. Nous avons dent déjà une solide expérience du haut
ment ses partisans, reste encore au-
terminé notre parcours en qualifica- niveau. De ce point de vue, je crois que

jourd'hui le meilleur buteur de


tions sans avoir concédé la moindre nous avons parfaitement rempli nos ob-

l'histoire du SC Freiburg. Malgré une


défaite et nous avons battu les Russes jectifs.

carrière honorable sur la scène natio-


à deux reprises. Ce n'est pas un Troisième de la Coupe du monde de
mince exploit ! Notre succès à Mos-
nale, Löw n'a connu que quatre sélec-
la FIFA 2006, deuxième de l'Euro
cou restera le temps fort de l'année
tions chez les U-21. Une première
2008… où s'arrêtera l'Allemagne en
écoulée.
expérience en tant qu'adjoint de Jürgen
2010 ?
Donc, tout va pour le mieux dans L'Allemagne aborde toutes les compé-
Klinsmann à la tête de la sélection alle- le meilleur des mondes titions avec l'ambition d'atteindre la finale.
mande lui a cependant permis de se Il y a tout de même eu quelques C'est ce qui fait notre force. Cinq ou six
faire un nom. A l'époque, beaucoup
matches où nous autres formations, comme le Brésil, l'Ita-
considéraient même que Löw était la
n'avons pas réussi à lie, la France ou l'Angleterre, auront elles
caution technique de l'équipe natio-
nous exprimer aussi leur mot à dire. Quoi qu'il en soit,
nale. Son sens du détail et son goût pro-
pleinement. Ce nous avons tous les atouts nécessaires

noncé pour la tactique ont fait de lui


n'est pas excep- pour réussir un grand tournoi. Nous

une véritable référence au sein de sa


tionnel de l'avons prouvé lors du dernier Euro. Nous

profession. Ses choix vestimentaires


connaître ce allons tout faire pour le prouver à nou-

toujours très sûrs et ses manières irré-


genre de baisse veau en Afrique du Sud.
de régime en sé-
prochables lui ont également permis
Au sein du Groupe D, vous affronte-
lection, surtout à
d'apprivoiser les médias. Mais Löw est
rez la Serbie, le Ghana et l'Australie.
l'occasion de ren-
avant tout un gagneur. A l'issue de la
Joachim Löw, vous avez déjà eu l'oc- La tâche s'annonce difficile…
contres sans enjeu. Au final, l'équipe a Cette poule est redoutable. La Serbie et
Coupe du Monde de la FIFA 2006, il n'a
casion de vous rendre à plusieurs re- progressé et elle a bien joué. Elle a su res- le Ghana possèdent d'excellents joueurs.
pas hésité à reprendre le flambeau
prises en Afrique du Sud, notamment ter concentrée dans les moments impor-
à Johannesburg et au Cap. Quelles Les Australiens sont très forts et ils seront
abandonné par Klinsmann pour faire
tants, sans négliger une certaine qualité de certainement motivés à l'idée de nous af-
sont vos impressions ?
vivre la nouvelle philosophie du football
jeu. Depuis, nous avons entamé une pré- fronter. Une chose
Le Cap est une ville étonnante. Le cadre
allemand, résolument tournée vers l'of-
paration des plus sérieuses. Nous dispo- est sûre : nous
est unique : il y a la mer, la montagne et
fensive. Le sélectionneur ne jure que
sons donc d'une équipe talentueuse et n'aurons pas la
une atmosphère extraordinaire. Ici, les expérimentée.
par la possession et il encourage tou-
gens sont ouverts, sympathiques et très partie facile !

jours son équipe à accélérer au maxi-


tolérants. Johannesburg est très différente Dans quels domaines l'équipe d'Alle- In

mum les transmissions de balle. Les


mais, dans l'ensemble, je suis convaincu magne a-t-elle progressé, ces der- fifa.com
nières années ?
statistiques montrent, en effet, que de-
que nous allons assister à une magnifique
Elle s'est perfectionnée sur le plan tac-
puis son arrivée aux commandes, l'Alle-
Coupe du monde.
tique. Jürgen Klinsmann a initié la révo-
magne joue sur un rythme de plus en
Comment se passent les préparatifs lution en 2004 et depuis, nous avons
plus élevé. L'objectif est clair : associer
de l'Allemagne en vue d'Afrique du continué à explorer de nouvelles possibi-
beau jeu et résultats en Afrique du Sud.
Sud 2010 ? lités. L'Allemagne a réalisé un beau par-
Nous avons déjà effectué un travail de
Sixième du classement mondial
cours à la Coupe du monde 2006. C'était
fond important. Nous nous sommes no-
FIFA/Coca-Cola, l'Allemagne aborde
déjà quelque chose d'énorme, à l'époque.
tamment penchés sur le climat et les
cette première édition de l'épreuve su-
Ensuite, nous avons atteint la finale de
conditions liées à l'altitude. Nous avons
prême organisée sur le sol africain avec
l'Euro 2008. Aujourd'hui, nous avons ob-
examiné tous ces facteurs à la loupe. Mais
de grandes ambitions. En déplacement
tenu notre qualification pour Afrique du
désormais, la Coupe du monde est prati- Sud 2010 en restant invaincus.
au Cap, le sélectionneur allemand a pris
quement lancée, car nous savons quels se- Je pense que des jeunes joueurs comme
le temps de répondre en exclusivité aux
ront nos premiers adversaires. Lukas Podolski, Bastian Schweinsteiger,
questions de FIFA.com.
Quel regard portez-vous sur 2009 ? Philipp Lahm ou Per Mertesacker, qui
Peut-on parler d'une année cruciale comptent désormais 50 ou 60 sélections,

Juve Manchester United Barça


Buffon tire la sonnette d'alarme Guardiola pour succéder à Ferguson Ce qui fait le plus ch... Messi
Rien ne va plus pour la En fin de contrat en juin prochain, Josep Guar- Encensé à juste
Juventus Turin en Serie diola ne sait toujours pas s'il entraînera encore le FC titre après son
A. Désormais cin- Barcelone ou non la saison prochaine. Si le président nouveau doublé
quième du classement, du club catalan, Joan Laporta, presse son technicien ce week-end, le
la Vieille Dame s'est de prolonger, ce dernier réserve toujours sa réponse. milieu offensif
une nouvelle fois in- Selon le journal anglais News of the World, Guardiola du Barça, Lio-
clinée ce week-end, aurait été approché par Manchester United en vue de nel Messi (22
sur la pelouse du succéder à Sir Alex Ferguson, dont on ne sait tou- ans, 15 matchs
Chievo Verone (1-0). jours pas quand il compte laisser sa place sur le banc et 14 buts en
De retour à la compé- des Red Devils. «Un club m'a contacté mais il n'y a Liga cette sai-
tition à l'occasion de pas eu de discussions sur le volet monétaire ou sportif, son), vit sa réus-
cette rencontre après ces points appartiennent à Pep», a indiqué l'agent de Guardiola, Jose Maria Oro- site en club
une blessure au bigt. «tranquillement, nor-
genou, Gian- malement, motivé
luigi Buffon pour faire encore
ne peut que
constater les
Real plus». Mais sa tran-
quillité disparait dès que reviennent les cri-

Ramos déplore l'absence d'Higuain


difficultés de tiques sur son implication avec la sélection
son équipe. «J'espérais une rentrée différente. Contre d'Argentine. «Cela m'énerve qu'ils (les Ar-
le Chievo, nous nous attendions à mieux faire, c'est gentins en particulier) disent que je ne sente
évident. On doit faire notre mea culpa car on ne peut Privé de Gonzalo Higuain, le Real Madrid s'est incliné le pas l'Albiceleste. Rien ne me fait plus "chier"
pas se satisfaire de ces mauvais résultats… Quand on week-end dernier du côté de Bilbao (0-1). Sergio Ramos (23 que ça, qu'ils disent que je ne suis pas Ar-
pratique un jeu aussi stérile, nos adversaires prennent ans, 14 matches de Liga cette saison, 1 but) estime que l'ab- gentin. Je pense en Argentin, je vis en Cata-
plus de risques. Pour gagner des matches et atteindre sence de l'attaquant argentin, en très grande forme avant sa logne mais je me sens Argentin. Ca m'est
nos objectifs, nous devons faire preuve de régularité, blessure, a coûté très chèr aux Merengue. «Higuain traver- égal qu'ils m'appellent le Catalan mais ça
c'est ce qui nous fait actuellement défaut», a déploré sait une très bonne passe, il était vraiment en réussite ces der- m'énerve qu'ils pensent que je ne suis pas Ar-
le portier des Bianconeri en conférence de presse. niers temps. Il apportait vraiment un plus à l'équipe. Ses buts nous ont manqué gentin», a-t-il pesté au micro de Barça TV
La Juve devra se reprendre dès le week-end pro- contre Bilbao», a clamé le défenseur espagnol dans les colonnes de As. Le Real après la victoire contre le FC Séville (4-0),
chain face à la Roma (3e) qui la devance de deux devra se passer des services d'Higuain durant les deux prochaines semaines. match au cours duquel Messi a inscrit ses
points. 100e et 101e buts avec le Barça.

Contact@lebuteur.com Pour vos insertions publicitaires, contactez notre


 Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
QUoTIDIEN SPoRTIF ANNExE DE PANoRAMA
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, ou bien contactez lʼANEP :
Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Mohamed Raber, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. 1, avenue Pasteur - Alger
Imprimerie : SIO Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
N° 1088 Mardi 19 janvier 2010

PUB