Vous êtes sur la page 1sur 3

TEST REPORT Satellite Receiver

Star Sat SR-X3500CUCI Ultra


Ultra Powerhouse PLUS
compatibilité SatcoDX
Il s’agit ici d’une version mise à niveau du récepteur SR-X3500CUCI que nous avions exa- favoris et de l’EPG. Il faut quelque temps pour
miné en 2004. Point de vue cosmétique, il parait presque identique – les huit boutons sur la mémoriser que le bouton ESC, qui porte le
face avant permettent de contrôler presque toutes les fonctionnalité excepté l’introduction de nom « Exit » à l’écran fait quitter le menu
chiffres. A l’arrière, la connexion habituelle de l’antenne et sa sortie en boucle se partagent sans le sauvegarder. Pour mettre en mémoire
l’espace avec des prises RCA pour l'audio et la vidéo, des connecteurs pour l'entrée de l'an- les modifications que vous avez effectuées il
tenne terrestre, deux prises péritel, un port sériel RS-232 ainsi que d’une sortie 0/12 Volts. vous faut appuyer soit sur le bouton Menu ou
Hélas, il n’y a pas de sorties S-Vidéo, ni audio numérique. OK suivant dans quel menu vous êtes.

Lorsque vous allumez ce récepteur pour


Derrière un rabat on trouve deux loge- La télécommande aussi a subi des modifi- la première fois – et après avoir sélectionné
ments PCMCIA ainsi que deux lecteurs pour cations. Ses boutons sont pour la plupart à votre langue dans un choix entre l’anglais, le
cartes à puce. Ces derniers sont capables la même position, mais se trouvent mainte- français, l’italien, l’albanais, le farsi, l’arabe,
de lire des cartes des systèmes Viaccess, nant autour d’une zone centrale formant une l’allemand, le russe, le turc ou le grec – vous
Irdeto, Cryptoworks, Nagravision, Conax et dépression. Une fois que vous vous serez arriverez au menu principal. A partir d’ici,
Mediaguard (Seca). Légalement parlant, ceci habitués au fait que le bouton OK n’est plus vous pouvez commencer immédiatement
pourrait bien être une zone grise, par contre à sa position habituelle, au centre du cercle, la recherche des stations. Si votre système
il offre à l’utilisateur une grande gamme elle devient assez intuitive à l’utilisation. Les d’antenne est une seule parabole fixe avec un
d’options pour utiliser des certes pour ces boutons situés dans la dépression, deman- LNB, vous pourrez simplement vous rendre
divers systèmes. C’est à l’intérieur de l’appa- dent une bonne dose de force d’appui pour à l’écran « Installation facile » sélectionner
reil que les modifications sont présentes. Les enregistrer une commande, ce qui devient votre satellite et lancer le balayage.

écrans des menus ont été redessinés et ont vite assez fatiguant lorsqu’on navi-
désormais un style haut en couleurs et facile gue à travers des listes de favoris ou
à distinguer. Si ce style d’affichage n'est pas l’EPG.
à votre goût, le logiciel d’outils Starsat (aussi L’option « installation complète » vous
connu sous le nom de Outils IRD) vous offre Les boutons du haut et bas de page ont proposera toutes les possibilités que vous
l’option de télécharger des images pour les été ajoutés à cette télécommande pour faci- pourriez espérer. Les balayages par bou-
utiliser comme fond d'écran. liter cette navigation à travers les listes de quets, pour FTA seulement ou par transpon-

TELE-satellite International — www.TELE-satellite.com


Satellite Receiver TEST REPORT

deurs individuels sont disponibles. On a aussi listes de stations personnalisées selon votre nibles au choix. Cette liste peut être triée
le choix entre les protocoles DiSEqC 1.0 et emplacement et ensuite de le télécharger par ordre alphabétique, ou selon l’état FTA/
1.2 mais pas d’USALS cependant. Il est aussi dans la mémoire due récepteur. On peut crypté de la chaîne. Quatre liste de favoris
possible de lancer un balayage manuel en ainsi, ajouter des transpondeurs, les effa- sont disponibles, mais il semble que leurs
introduisant les PID de la chaîne manuelle- cer ou de les éditer selon les besoins avec ce noms ne puissent être modifiés de ceux par
ment. logiciel Starsat Tools même. défaut de « Favourite 1 », « Favourite 2 »
etc.
A la fin de la liste des options de mémo- Tout ce qu’il faudra garder à l’esprit est la
risation il y a aussi le balayage aléatoire. position relative d’un satellite dans les menus L’EPG n’est pas parmi les plus agréables.
Celui-ci n’est pas vraiment un balayage aléa- du récepteur. Dans Starsat Tools, chaque Vous ne pouvez y voir que l’émission actuelle
toire comme nous le connaissons. Ici on peut position DiSEqC pour chaque satellite peut et celle qui va suivre pour chaque chaîne et
introduire jusqu’à cinq débits de symboles être assignée. Une fois que ces listes sont il n'y a pas un affichage en forme de grille
et l’appareil les scannera dans la fréquence prêtes, il suffira de les transférer au récep- de programmation. Pour voir les détails de
spécifiée. Ainsi, ceci n’est pas comme le teur via le port RS-232. Après ce transfert, l’émission, vous devez d’abord aller sur la
balayage aléatoire complet, mais peut être les fréquences sont disponibles pour être chaîne et appuyer sur le bouton de flèche
assez utile dans certaines circonstances où scannées comme d’habitude. à droite. Les boutons Haut/Bas vous feront
un satellite utilise régulièrement les mêmes ensuite changer entre les émissions actuel-
débits de symboles. Considérez-le comme La seule difficult que nous avons décelée les et celles qui suivront - mais la flèche à
un balayage aléatoire avec l’aide d’un guide. dans ce logiciel Starsat Tools est que lor- gauche ne semble pas vouloir vous ramener
Les durées des balayages sont quelque peu qu’on ajoute ou on modifie des satellites à vers la liste des stations pour y sélectionner
longs comparé aux moyennes actuelles. Sur partir les tableaux SatcoDX, car il faut le les émissions d'une autre chaîne; pour faire
Hotbird, les 95 transpondeurs présents par faire manuellement dans un fichier teste à ceci, il faut presser le bouton Exit (Esc).
défaut dans la mémoire du récepteur ont part. Ceci aurait pu être simplifié en y ajou- Tout ceci parait plutôt confus et rend dif-
nécessité 7 minutes et 49 secondes pour être tant une option pour assigner le code satel- ficile d’obtenir les renseignements que l’on
scannés. L’option du balayage par bouquets lite à quatre chiffres des tableaux SatcoDX cherche.
a ajouté encore six transpondeurs à la liste à la position du satellite dans le récepteur.
mais a aussi prolongée ce délai à 9 minutes Peut être que cette simplification sera déjà La sensitivité est très bonne et le récep-
30 secondes. implémentée lorsque le logiciel spécifique teur s’accommode très bien des signaux fai-
pour cette mise à niveau du X3500 sera dis- bles. Les spécifications officielles donnent la

Compatibilité ponible. limite inférieure du débit de symboles par 2


Ms/sec, et nous n’avons pas réussi à capter

SatcoDX Usage au QuotidienLe zapping à travers


les chaînes est suffisamment rapide, les sta-
quelque chose au-dessus. Les autres parti-
cularités comprennent des minuteries pour la
Une des petites différences externes de tions apparaissent en moins d’une seconde. mise en veille et le démarrage, un décodeur
ce récepteur est qu’il affiche désormais le La pression sur le bouton OK fait apparaître télétexte embarqué, une fonction de zoom et
logo Compatible SatcoDX. Au moment où une liste en plein écran des chaînes dispo- l’inévitable jeu Tétris.
cet article était écrit, le logiciel requis Star-
sat Tools n’était pas encore disponible, mais
nous espérons qu’il sera sur le site Web Conclusion de l’Expert
ou livré avec le récepteur lorsque celui-ci
sera en vente. Heureusement, nous avons
+
Le SR-X3500CUCI Ultra est une machine relativement rapide et
trouvé une ancienne version qui fonctionne
facile à utiliser. Les lecteurs de cartes à multi cryptage ainsi que les
sur ce récepteur aussi et nous avons pu la
deux logements PCMCIA donne une grande flexibilité pour les bou-
tester. quets payants. Une bonne chose est de trouver une sortie 0/12 Volts.
Le maintien à jour de la base de données des transpondeurs est rendu
Le Starsat Tools proposé par StarSat est Andy Middleton
facile grâce à la compatibilité SatcoDX de ce récepteur. TELE-satellite

-
capable de télécharger des fichiers .SDX Test Center
depuis le site Web SatcoDX ou d’utiliser des UK

fichiers crées en format .SDX par le logiciel le Quelques inconsistances dans la conception des menus les rendent un peu moins
Monde des Satellites. Il rend possible d’uti- faciles à utiliser. Il n’y a pas de sortie audio numérique et pas de protocole USALS.
liser le Monde des Satellites pour créer des

www.TELE-satellite.com — TELE-satellite International


TEST REPORT Satellite Receiver Info-Box

Main menu

SR-X3500CUCI Ultra
Digital Receiver with 2CI &
2 Universal Integ. Modules
TECHNICAL Manufacturer STAR SAT, PO Box 42291,
Dubai, United Arab Emirates
Channel list
DATA
Fax +971-4-2287765

E-Mail starsat@emirates.net.ae

Model SR-X3500CUCI Ultra

Function Digital Satellite Receiver with


2 CI Slots and 2 universal
integrated modules

Channel Memory 6000

Satellites 153

Symbol Rate 2-45 Ms/sec. DiSEqC options


SCPC/MCPC Compatible yes

USALS no

DiSEqC 1.0 / 1.2

Scart Connectors 2

Audio/Video Outputs 3 x RCA

UHF Output yes

0/12 Volt Output yes

Digital Audio Output no

EPG yes EPG


Modulator yes, UHF

C/Ku-Band Compatible yes

SCPC Compatible yes

EPG yes

Power Supply 90-250 VAC, 50/60 Hz

Power Consumption 30W

SatcoDX Compatible yes


TEST

Installation menu
RESULT

Features

Channel Memory

Channel
INTERNATIONAL

Scan Speed
SATELLITE

Video Quality

Audio Quality

TELE
Tuner Sensitivity SatcoDX data

TELE-satellite International — www.TELE-satellite.com

Vous aimerez peut-être aussi