Vous êtes sur la page 1sur 45

Raideurs IPP en flexion

des doigts longs
Traitement
• Traitement préventif
• Traitement non chirurgical
• Traitement chirurgical

Raideurs IPP en flexion des doigts longs
Quelles causes?
Dupuytren – Séquelles de brûlures – Maladies de système – Pathologies
congénitales – Atteintes paralytiques – Doigts à ressaut - Algodystrophie

Principale cause
=
TRAUMATISMES DIGITAUX

Physiopathologie
2 Phases

Phase de raideur constituée
Phase aiguë inflammatoire

Traitement préventif ++++

Traitement long, difficile, aléatoire

Physiopathologie
Raideur digitale post-traumatique

Envahit les structures lésées
Diffuse

Flexion
Automatique des IP

MP en extension

Plans de glissement
Gaines synoviales
Cavités articulaires

Capacité max

Physiologie des ligaments
collatéraux

MP

IPP

MP

IPP

Les articulations doivent être immobilisées
ligaments en tension

Position intrinsèque -

Position intrinsèque +

Raideurs IPP en flexion
des doigts longs
Traitement
• Traitement préventif
• Traitement non chirurgical
• Traitement chirurgical

Raideurs en flexion IPP des doigts longs
Traitement préventif
Surélevation de la main
Mobilisation précoce
Immobilisation en bonne position

Raideurs IPP en flexion
des doigts longs
Traitement
• Traitement préventif
• Traitement non chirurgical
Raideur constituée
• Traitement chirurgical

Quand le flessum IPP est constitué,
que faire?
1 – Interrogatoire + examen clinique + radiographie
Lésions cutanées et/ou fléchisseurs

Cause?

Entorse, rupture BC, luxation, fracture
Rx élimine arthrose, cal vicieux etc…

2 – Assouplir = traitement non chirurgical
3 – Nouvel examen clinique

Raideurs en flexion IPP des doigts longs
Traitement conservateur
Rééducation, massages, drainages, physiothérapie
Orthèses
Explications +++; lutte contre la démotivation; soutient
Antalgiques, AINS
Mobilisation sous anesthésie

Raideurs en flexion IPP des doigts longs
Traitement conservateur
Rééducation, massages, drainages, physiothérapie

Rééducation quotidienne
Rééducation progressive, dans les limites de la douleur
Rééducation passive et active
Rééducateur(s) spécialisé(s)

Raideurs en flexion IPP des doigts longs
Traitement conservateur
Orthèses
Statiques / Dynamiques
4 à 6 heures par jour
Liberté ++
La nuit dès que possible
3 à 4 mois voire un peu plus

Raideurs IPP en flexion
des doigts longs
Traitement
• Traitement préventif
• Traitement non chirurgical
Raideur constituée
• Traitement chirurgical

Raideurs en flexion IPP des doigts longs
Traitement chirurgical
Indications :
1- Gêne réelle (vie courante, vie professionnelle, loisirs)
DE supérieur à 30° - Notion de « secteur utile » (Mansat, DLC 1980)
2- Efficacité insuffisante du traitement conservateur
Contre-indications :
1- Causes locales: destructions articulaires, doigts multi-opérés,
ATCD infectieux, doigt mal vascularisé et/ou insensible
2- Tabagisme important
3- Motivation insuffisante, seuil de tolérance douleur trop bas
4- Recherche de bénéfices secondaires

Raideurs en flexion IPP des doigts longs
Traitement chirurgical

Gestes tendineux = Ténolyses

Gestes articulaires = Arthrolyses

Gestes cutanés = Couverture par lambeau

Raideurs post-traumatiques IPP en flexion
des doigts : quelles stuctures incriminées?

• Rétraction cicatricielle cutanée
• Adhérences fléchisseurs
• Rétraction plaque palmaire et/ou ligaments
collatéraux
• Boutonnière – Rétraction ligament rétinaculaire
• Bloc osseux / Incongruence articulaire

Raideurs en flexion IPP des doigts longs
Traitement chirurgical

Arthrolyse
1- Section (résection) des Check-reins (Watson)

Abord palmaire ou latéral

Raideurs en flexion IPP des doigts longs
Traitement chirurgical

Arthrolyse
1- Section (résection) des Check-reins (Watson)
2- Section des ligaments collatéraux accessoires
= désinsertion de la plaque palmaire

Raideurs en flexion IPP des doigts longs
Traitement chirurgical

Arthrolyse
1- Section (résection) des Check-reins (Watson)
2- Section des ligaments collatéraux accessoires
= désinsertion de la plaque palmaire
3- Décollement récessus proximal de la plaque palmaire

Raideurs en flexion IPP des doigts longs
Traitement chirurgical

Arthrolyse
1- Section (résection) des Check-reins (Watson)
2- Section des ligaments collatéraux accessoires
= désinsertion de la plaque palmaire
3- Décollement récessus proximal de la plaque palmaire
4- Désinsertion des ligaments principaux de P1
5- Résection plaque palmaire
6- +/- Brochage IPP en rectitude

Raideurs en flexion IPP des doigts longs
Traitement chirurgical

Lambeaux

Lambeau latéro-digital

Lambeau de Hueston

Autres lambeaux

Cas particulier
Déformation en boutonnière

Déformation en boutonnière
Rappel anatomique

Déformation en boutonnière
Rappel anatomique

Déformation en boutonnière
Physiopathologie

Déformation en boutonnière
Mécanismes

Luxation palmaire de l’IPP

Flexion forcée de l’IPP, MP en extension

Choc direct face dorsale IPP fléchie

Déformation en boutonnière
Examen clinique
• Etat cutané
• Conséquences fonctionnelles
(flessum IPP mais surtout hyperextension IPD +++)
• Mobilités passives et actives
• Déformation souple ou raide
• Test de Haines-Zancolli

Déformation en boutonnière
Test de Haines-Zancolli

Déformation en boutonnière
Classification
(Tubiana-Dubert 2000)

• Stade 1: mobilités passives complètes
• Stade 2: HZ positif (rétraction LRO)
Flexion IPD possible quand IPP en flexion: enroulement possible

• Stade 3: Enroulement digital complet impossible

• Stade 4: mobilités passives limitées dans tous les secteurs.
Destruction articulaire

Déformation en boutonnière
Traitement conservateur
En urgence: immobilisation en extension IPP 3 à 4 semaines
ou traitement chirurgical

Boutonnière souple: reconstruction anatomique de la bandelette centrale
Boutonnière raide: ASSOUPLIR

REEDUCATION

ORTHESES

Déformation en boutonnière
Traitement chirurgical
Boutonnière souple ou assouplie
reconstruction anatomique de la bandelette centrale

Déformation en boutonnière
Traitement chirurgical

Déformation en boutonnière
Traitement chirurgical

Déformation en boutonnière
Traitement chirurgical

Déformation en boutonnière
Traitement chirurgical

Déformation en boutonnière
Traitement chirurgical – Plasties et greffes

Matev

Littler

Tubiana

Nichols

Fowler

Salvi/Ohshio
Oberlin

Déformation en boutonnière
Traitement chirurgical - Ténotomies

Déformation en boutonnière
Traitement chirurgical
Boutonnières non assouplies sans destruction articulaire
• Abstention
• Simple ténotomie au dos de P2
• Arthrolyse par voie palmaire
puis dans un second temps reconstruction
anatomique de la bandelette centrale

Déformation en boutonnière
Traitement chirurgical
Boutonnières non assouplies avec destruction articulaire
• Abstention
• Arthroplastie + reconstruction appareil extenseur
• Arthrodèse

Déformation en boutonnière
Résultats
Traitement chirurgical des déformations en boutonnière des
doigts longs : série rétrospective de 47 cas
Y. Le Bellec, S. Loy, C. Touam, J.Y. Alnot, E. Masmejean (Chir Main 2001)

Délai 23 mois
34 déformations souples: 62% de bons résultats
13 déformations raides (dont 10 arthroses): aucun bon résultat
Traumatologie parties molles de la main, Le Bellec – Waitzenegger, Boutonnières
Ed Springer 2011.

2011