Vous êtes sur la page 1sur 95
a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A
r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Master ISSUL

Date: 5 novembre 2012

Lieu: Lausanne

Thèmes: le renforcement musculation + mes stratégies d’entraînement

Conférencier:

Jean-Pierre Egger

Coach, formateur et conseiller en sport de haut niveau et en entreprise

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A
r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
Y F Y D . P c o Y Click here to buy m Y B

C’est la tête qui dirige l’homme, c’est l’émotion qui le fait bouger!

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Le flow énergétique

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
Objectif La tête Ø Rassembler les compétences Ø Déterminer les stratégies, les techniques , les
Objectif
La tête
Ø Rassembler les compétences
Ø Déterminer les stratégies, les
techniques , les méthodes et les
outils de travail (technologies)
Flow
énergétique
Le corps,
siège de la
force, de
l‘endurance et
de la mobilité
Ø Avons-nous déterminé les
valeurs jalonnant le chemin du
succès? Si oui, lesquelles?
Le coeur,
siège de la
motivation
Le Spirit
Départ
3

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A
r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

PerformancePerformance == ff (Compétences(Compétences ·· Motivation)Motivation) ·· MoyensMoyens d‘après:d‘après: Prof.Prof. AlexanderAlexander Bergmann,Bergmann, UniUni LausanneLausanne

Prof.Prof. AlexanderAlexander Bergmann,Bergmann, UniUni LausanneLausanne copyright © Jean-Pierre Egger
Prof.Prof. AlexanderAlexander Bergmann,Bergmann, UniUni LausanneLausanne copyright © Jean-Pierre Egger

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

waytoexcellence

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Coaching d‘athlètes et d‘équipes en 7 étapes

1. Elaborer la motivation
1. Elaborer la motivation

5

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A
r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
„Ses„Ses espérancesespérances etet projetsprojets sontsont lesles courantscourants d‘aspirationd‘aspiration
„Ses„Ses espérancesespérances etet projetsprojets sontsont lesles
courantscourants d‘aspirationd‘aspiration dede lala réussiteréussite
dansdans lele futur“futur“

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Ernesto Bertarelli, dans une interview de « l’illustré » du 14 mars 2001 :

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

« Tout est parti d’un rêve: celui d’amener l’océan au cœur des Alpes. C’est un rêve a priori impossible, mais tellement beau. Si nous parvenons à monter une équipe et des bateaux parfaits et que nous atterrissions à Cointrin avec ce trophée mythique…ce sera du jamais vu, du jamais fait, et cela donnera un exemple inoubliable à tous ceux qui rêvent de réaliser quelque chose d’impossible. »

exemple inoubliable à tous ceux qui rêvent de réaliser quelque chose d’impossible. » copyright © Jean-Pierre

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Qu‘est-ce qui me fait bouger?

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Motivation = movere“

Objectif

Plaisir

Motif
Motif
Motif
Motif
Motif

Motif

Motif
Motif
Motif Sens Mouvement
Motif Sens Mouvement
Motif Sens Mouvement
Motif Sens Mouvement
Sens
Sens
Sens

Sens

Motif Sens Mouvement

Mouvement

Motif Sens Mouvement
Motif Sens Mouvement

8

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A
r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
Stress Peur Soucis Ennui INTENTION Apathie Diminution de la performance Objectifs Compétences Valeurs
Stress
Peur
Soucis
Ennui
INTENTION
Apathie
Diminution de la
performance
Objectifs
Compétences
Valeurs
MOTIVATION
Intérêts
Désirs
Motifs
Exigences

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

waytoexcellence

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Coaching d‘athlètes et d‘équipes en 7 étapes

1. Elaborer la motivation 2. Connaître le profil d‘exigences 3. Définir le profil „points forts
1. Elaborer la motivation
2. Connaître le profil d‘exigences
3. Définir le profil „points forts – points faibles“

10

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Influences

climatiques

Conditions

psycho-sociales

Sponsors

Matériel

Objectif

Coordination

Technique

Nutrition

Régénération

Constitution

Santé

Matériel

Départ

Tactique

Condition

physique

Capacité d‘intégration à l‘équipe

Force mentale et émotionnelle

Compétition

Organisation

Concurrence

Médias

Spectateurs

11

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Définir le profil „points forts – points faibles“

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Coaching d‘athlètes et d‘équipes en 7 étapes

Constitution/santé

force mentale et émotionnelle Condition physique capacité d‘intégration dans l‘équipe Techniqu e
force mentale et
émotionnelle
Condition physique
capacité d‘intégration
dans l‘équipe
Techniqu
e
Régénération
Tactique
nutrition
Vision
Vision
Matériel
personnelle
extérieure

12

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Equipe nationale française de Basketball Questionnaire à l’intention des joueurs

Nom:

Prénom:

Répondre spontanément par oui ou par non

Nom: Prénom: Répondre spontanément par oui ou par non Oui Non r e m 2 .

Oui

Non

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

1)

Techniquement je me sens très sûr

1) Techniquement je me sens très sûr
1) Techniquement je me sens très sûr

2)

Comparé au top niveau, je me sens suffisamment fort / puissant

2) Comparé au top niveau, je me sens suffisamment fort / puissant
2) Comparé au top niveau, je me sens suffisamment fort / puissant

3)

Ma concentration baisse au fil du match

3) Ma concentration baisse au fil du match
3) Ma concentration baisse au fil du match

4)

Je saute généralement plus haut que mes adversaires

4) Je saute généralement plus haut que mes adversaires
4) Je saute généralement plus haut que mes adversaires

5)

Ma vitesse de démarrage est excellente

5) Ma vitesse de démarrage est excellente
5) Ma vitesse de démarrage est excellente

6)

En 2 ème mi-temps, je manque généralement de vivacité

6) En 2 è m e mi-temps, je manque généralement de vivacité
6) En 2 è m e mi-temps, je manque généralement de vivacité

7)

Je gagne la majorité des duels

7) Je gagne la majorité des duels
7) Je gagne la majorité des duels

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

1)

2)

3)

4)

5)

6)

7)

Equipe nationale française de Basketball Evaluation du questionnaire «Préparation physique»

Evaluation du questionnaire «Préparation physique» r e m 2 . r w 0 o w f
r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Les ¾ des joueurs se sentent techniquement très sûr

Comparé au «top niveau», la moitié se sent suffisamment fort / puissant

La majorité n’éprouve aucune baisse de concentration au fil du match

Les ¾ sautent généralement moins haut que l’adversaire

Les 2 /3 avouent n’avoir pas une excellente vitesse de démarrage

La moitié manque de vélocité

Les 3 / 5 gagnent la majorité des duels

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

waytoexcellence

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Coaching d‘athlètes et d‘équipes en 7 étapes

1. Elaborer la motivation 2. Connaître le profil d‘exigences 3. Définir le profil „points forts
1. Elaborer la motivation
2. Connaître le profil d‘exigences
3. Définir le profil „points forts – points faibles“
4. Définir les objectifs d‘entraînement et de compétition

15

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Définir les objectifs d‘entraînement et de compétition

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
s . n A a B r T B Y F Y D . P c
s . n A a B r T B Y F Y D . P c
s . n A a B r T B Y F Y D . P c
16
16

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

2 voies pour atteindre les objectifs

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
Objectifs orientés sur les résultats et les motivations… Objectifs orientés sur les comportements… sont
Objectifs orientés sur
les résultats et les motivations…
Objectifs orientés sur
les comportements…
sont indirectement influençables
sont directement influençables
Exemples:
Exemples:
Rang
Sélection
Temps
Volonté/Engagement
Condition physique
Technique

17

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

waytoexcellence

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Coaching d‘athlètes et d‘équipes en 7 étapes

1. Elaborer la motivation 2. Connaître le profil d‘exigences 3. Définir le profil „points forts
1. Elaborer la motivation
2. Connaître le profil d‘exigences
3. Définir le profil „points forts – points faibles“
4. Définir les objectifs d‘entraînement et de compétition
5. Fixer les stimuli d‘entraînement (croissance / développement)

18

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

La croissance c’est la stabilisation au niveau supérieur!

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
3 Stress Hautes Peur 2 Soucis Ennui Apathie Apathie 1 Diminution de la performance Basses
3
Stress
Hautes
Peur
2
Soucis
Ennui
Apathie
Apathie
1
Diminution de
la performance
Basses
exigences

Basses

Compétences

Hautes

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

L’entraînement doit systématiquement « déstabiliser » l’athlète!

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Exemple : séquence d’entraînement de Werner Günthör:

Sur le plan technique /coordination:

Aussi bien sans élan qu’avec élan, l’athlète veille à réaliser ses lancers en parfait équilibre (lancer en double-appuis en agissant le plus longtemps possible sur le poids = long chemin de poussée)

Sur le plan du renforcement physique:

L’athlète s’efforçant de maintenir son équilibre dans cette position déstabilisatrice, il mobilisera davantage d’unités motrices et développera implicitement sa force spécifique

Sur le plan mental:

La mission de projeter le ballon lourd dans un rectangle précis délimité contre la paroi va renforcer sa concentration ainsi que sa visualisation et donner davantage de sens à son travail technique

Sur le plan émotionnel:

L’objectif de réussir au moins 8 lancers sur 10 développe un stress émotionnel que l’athlète retrouvera dans des conditions les plus diverses en compétition

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

L’entraînement doit systématiquement « déstabiliser » l’athlète!

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Exemple : séquence d’entraînement de Werner Günthör:

Sur le plan technique /coordination:

En respectant les lois de la physique /biomécanique dans l’exécution des différents exercices de musculation et en choisissant des formes de travail qui se rapprochent le plus possible de la forme spécifique

Sur le plan du renforcement physique:

Par l’exécution d’exercices de musculation à charges + ou – lourdes, l’athlète développe:

sa force maximale,

sa force explosive et réactive,

sa puissance,

sa vitesse

Sur le plan mental et émotionnel:

L’objectif d’être constamment confronté à des charges maximales ou des charges déplacées à vitesse maximale sous la contrainte du résultats en termes de charges, de distances et de temps oblige l’athlète à donner tout ce qui l’habite: sa concentration, sa volonté, son agressivité, sa combativité. Ces qualités sont presque toujours celles qui seront déterminantes pour les titres et les médailles

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A
r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Définition de l’entraînement sportif

ProcessusProcessus quiqui visevise àà atteindreatteindre parpar l’exercicel’exercice physiquephysique unun niveauniveau plusplus ouou moinsmoins élevéélevé selonselon lesles objectifsobjectifs envisagés,envisagés, suitesuite àà uneune modificationmodification d’étatd’état «(physique,«(physique, moteur,moteur, cognitifcognitif etet affectif)affectif) »»

MartinMartin (1977,(1977, 14)14)

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Amélioration de la capacité de performance sportive

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

sous l‘effet de stimuli d‘entraînement optimaux

NiveauNiveau dede lala capacitécapacité dede performanceperformance sportivesportive StimuliStimuli
NiveauNiveau dede lala capacitécapacité dede performanceperformance sportivesportive
StimuliStimuli
d‘entraînementd‘entraînement
TempsTemps

Source: Manuel d‘entraînement, Jürgen Weineck

23

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Baisse de la capacité de performance sportive

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

par suite de charges d‘entraînement trop rapprochées

TempsTemps StimuliStimuli d‘entraînementd‘entraînement NiveauNiveau dede lala capacitécapacité dede
TempsTemps
StimuliStimuli d‘entraînementd‘entraînement
NiveauNiveau dede lala capacitécapacité dede performanceperformance sportivesportive

Source: Manuel d‘entraînement, Jürgen Weineck

24

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Comment reconnaître le surentraînement?

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
Stagnation Baisse de la performance Fatigue et lassitude Troubles du sommeil Perte de l‘appétit Accumulation
Stagnation
Baisse de la performance
Fatigue et lassitude
Troubles du sommeil
Perte de l‘appétit
Accumulation d‘infections banales
Blessures, maladies, absences
Burnout, dépresssion
Chaque individu réagissant différemment à la fatigue,
il n‘existe jamais qu‘un seul paramètre permettant de prédire
l‘imminence d‘un surentraînement ou d‘une surcharge !

.

25

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

waytoexcellence

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Coaching d‘athlètes et d‘équipes en 7 étapes

1. Elaborer la motivation 2. Connaître le profil d‘exigences 3. Définir le profil „points forts
1. Elaborer la motivation
2. Connaître le profil d‘exigences
3. Définir le profil „points forts – points faibles“
4. Définir les objectifs d‘entraînement et de compétition
5. Fixer les stimuli d‘entraînement (croissance / développement)
6. Elaborer la dynamique des charges (management de l‘énergie)

26

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

De la méthode de travail en durée à celle du travail intermittent

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
Intensité
Intensité
. P c o Y Click here to buy m Y B B A Intensité Durée

Durée

Entraînement de durée

buy m Y B B A Intensité Durée Entraînement de durée Entraînement par intervalles ou entraînement

Entraînement par intervalles ou entraînement intermittent

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Connaître et respecter sa propre courbe d’énergie

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
Energie, Disponibilité à la performance
Energie, Disponibilité à la performance

6

8

10

12

14

16

18

20

22

Heures

24

2

4

6

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Dynamique de charge dans un cycle hebdomadaire

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Evaluation personnelle

Charge totale subjective

Très grande Grande Moyenne Petite Temps Lu Ma Me Je Ve Sa Di
Très grande
Grande
Moyenne
Petite
Temps
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Plan annuel, Werner Günthör, saison 1985-86

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
Nov. Déc. Jan. Fév . Mars Avril Mai Juin Juillet Août Extensive Intensive Explosive 1ère
Nov.
Déc.
Jan.
Fév .
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Extensive
Intensive
Explosive
1ère PC
Extensive
Ext.-Intensive Explosive
2 ème PC
Prép.interm.
2 ème PC
„Top“
Test
Test
Stage Lanzarote
Stage Lanzarote
Récuperation actif
Stage Tirrenia
Stage Tirrenia
21.67
21.34
1.
1.
21.34
Rang
20.72
21.36
SVM SR
Westathletik
LK CH-Swe-Nor
GP Stockholm
GP Dresden
Rang
Rang
1.
2.
Rang
2.
Rang
21.12
21.60
SM
Rang
LCZ Meeting
1.
1.
Rang
22.22
21.36
EM Stuttgart
1.
Rang
Lausanne
Rang
21.51
Brüssel
1.
2.
Rang
21.61
22.16
Rom
2.
Rang
SVM Final
1.
Rang

30

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Pourquoi un renforcement musculaire ?

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Ø Pour améliorer la performance athlétique en général et les qualités liées à la puissance et à la vitesse en particulier

Ø Pour rendre plus efficaces les qualités sensori-motrices

Ø Pour un développement athlétique général (ascendant physique et psychique sur l’adversaire, en particulier dans les duels)

Ø Pour mieux supporter les charges plus sollicitantes de l’entraînement spécifique

Ø En tant qu’entraînement complémentaire et compensatoire

Ø Pour prévenir blessures et dysbalances

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Ce que nous devrions déjà connaître concernant la force et son entraînement?

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Ø Que la Fmax est améliorée par le développement de la coordination inter-/intramusculaire ainsi que par celui de la section musculaire

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Pourquoi encore tant de retenue pour la pratique de la musculation générale dans de nombreux sports d’endurance

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Ø Les volumes de travail importants caractérisant le développement de l’endurance, de la force-endurance l’augmentation de la masse musculaire avec des charges d’entraînement sub-maximales empêchent les adaptations neuronales favorisant les contractions musculaires rapides propre à la compétition.

Ø Jusqu’à ce jour, le renforcement général a toujours été programmé en fonction du travail avec charges additionnelles (% de la charge max. = 1 RM) et un nombre de répétitions dépendant de la réponse métabolique.

2 paramètres importants manquaient :

ü Un renforcement musculaire orienté sur la vitesse d’exécution

ü Un contrôle de son effet sur le plan biologique (biofeedback)

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A
r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Influence des méthodes de développement de la masse musculaire ainsi que de la coordination intramusculaire sur la force explosive

Développement de la masse

Force
Force

Temps

effort

Temps

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A
r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Influence des méthodes de développement de la masse musculaire ainsi que de la coordination intramusculaire sur la force explosive

Entraînement de la coordination intramusculaire

Force
Force

Temps

effort

Temps

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Les orientations du renforcement musculaire

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

100 %

50 %

0 %

F

33 % 100 %
33 %
100 %

V

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Les orientations du renforcement musculaire

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
F 130 % - 150 % Isométrique (~ 110%) 100 % Entraînement de la coordination
F
130 % - 150 %
Isométrique
(~ 110%)
100 %
Entraînement de la coordination
intramusculaire
F max
85
%
Développement de la masse musculaire
70
%
Entraînement
pliométrique
ou
Entraînement de la puissance musculaire
(au seuil de la puissance)
P
réactif
max
30
%
Entraînement de la vitesse
max et supra-max
v max
0 %
100 %
-
-

Excentrique

de la vitesse max et supra-max v max 0 % 100 % - Excentrique Concentrique +
de la vitesse max et supra-max v max 0 % 100 % - Excentrique Concentrique +

Concentrique

+
+
de la vitesse max et supra-max v max 0 % 100 % - Excentrique Concentrique +

V

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Amélioration de l’innervation intramusculaire

(modifiée par Fukunaga 1976)

Mécanisme de l’entraînement de la force :

amélioration de l’innervation puis hypertrophie de la fibre musculaire

de l’innervation puis hypertrophie de la fibre musculaire fibre contractée fibre non contractée r e m

fibre contractéede l’innervation puis hypertrophie de la fibre musculaire fibre non contractée r e m 2 .

fibre non contractéepuis hypertrophie de la fibre musculaire fibre contractée r e m 2 . r w 0

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Influence du nombre de répétitions maximales (RM) sur le développement de la masse musculaire

(d’après Cometti 1988 a,3)

Action sur la masse musculaire

1 3 6 15 20
1
3
6
15
20
10
10

RM

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Le renforcement musculaire … du développement de la masse musculaire à celui de la coordination intramusculaire

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

La génération « Bodybuilding » des années 70 et sa fameuse méthode du 10x10 avec 75% de 1RM ainsi que des méthodes de pré- et postfatigue

Muscles certes forts mais raccourcis, entraînant des déficits sur le plan des techniques sportives … avec ce sentiment devenu célèbre:

plan des techniques sportives … avec ce sentiment devenu célèbre: La force rend lent! copyright ©

La force rend lent!

plan des techniques sportives … avec ce sentiment devenu célèbre: La force rend lent! copyright ©

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Le 3-7 ou « protocole Legeard » ne constitue-t-il pas la méthode la plus efficace et économique pour développer la Fmax (orientation volume musculaire)?

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

25 répétitions en tout

2 minutes maximum

Pauses de 5 secondes

80% de 1 RM pour un recrutement simultané de tous les types d’unités motrices

Du triple au « taquet », en escalier

Exemple: 3 x 80% + 5’’Pause + 4 x 80% + 5’’Pause + 5 x 80% + 5’’Pause + 6 x 80% + 5’’Pause + 7 x 80%

Remarque! Emmanuel Legeard recommande depuis 1997

Remarque: les exigences en terme de réussite de cette

5 à 15 secondes de pause, voire 30 pour les débutants, et

Remarque!

méthode étant trop élevées, j’ai proposé la charge de 75%

75% de la 1RM pour les athlètes près de la force absolue!

de 1 RM et des pauses de 10’’ entre les séries!

s

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

8 sé. X 3 reps

4

sé. X 6 reps

6

sé. X 4 reps

5

sé. X 5 reps

2 sé. X 12 reps 3 sé. X 8 reps

Coord. IM
Coord. IM
sé. X 5 reps 2 sé. X 12 reps 3 sé. X 8 reps Coord. IM
env. 25 reps
env. 25 reps
reps 2 sé. X 12 reps 3 sé. X 8 reps Coord. IM env. 25 reps
Masse muscul.
Masse muscul.

90 – 100% de 1 RM

80 – 90% de 1 RM

70 – 80 % de 1 RM

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Directions d’impulsions et/ou de propulsions du corps = fonctions anatomiques spécifiques

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
Y F Y D . P c o Y Click here to buy m Y B

horizontale

. P c o Y Click here to buy m Y B B A horizontale verticale

verticale

unilatérale

bilatérale

m Y B B A horizontale verticale unilatérale bilatérale pousser latérale/oblique traction lancer copyright ©
m Y B B A horizontale verticale unilatérale bilatérale pousser latérale/oblique traction lancer copyright ©

pousser

latérale/oblique

A horizontale verticale unilatérale bilatérale pousser latérale/oblique traction lancer copyright © Jean-Pierre Egger

traction

A horizontale verticale unilatérale bilatérale pousser latérale/oblique traction lancer copyright © Jean-Pierre Egger

lancer

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Impulsions en chevilles

to buy r Y m B 2 . B 0 A Impulsions en chevilles r e
to buy r Y m B 2 . B 0 A Impulsions en chevilles r e
to buy r Y m B 2 . B 0 A Impulsions en chevilles r e
to buy r Y m B 2 . B 0 A Impulsions en chevilles r e
to buy r Y m B 2 . B 0 A Impulsions en chevilles r e
to buy r Y m B 2 . B 0 A Impulsions en chevilles r e
to buy r Y m B 2 . B 0 A Impulsions en chevilles r e
to buy r Y m B 2 . B 0 A Impulsions en chevilles r e
to buy r Y m B 2 . B 0 A Impulsions en chevilles r e
to buy r Y m B 2 . B 0 A Impulsions en chevilles r e
r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B

Propulsion verticale

here to buy r Y m B 2 . B 0 A Propulsion verticale unilatérale bilatérale
here to buy r Y m B 2 . B 0 A Propulsion verticale unilatérale bilatérale
here to buy r Y m B 2 . B 0 A Propulsion verticale unilatérale bilatérale

unilatérale

bilatérale

2 . B 0 A Propulsion verticale unilatérale bilatérale r e m 2 . r w
2 . B 0 A Propulsion verticale unilatérale bilatérale r e m 2 . r w
2 . B 0 A Propulsion verticale unilatérale bilatérale r e m 2 . r w
2 . B 0 A Propulsion verticale unilatérale bilatérale r e m 2 . r w
r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B

Propulsion latérale

here to buy r Y m B 2 . B 0 A Propulsion latérale r e
here to buy r Y m B 2 . B 0 A Propulsion latérale r e
here to buy r Y m B 2 . B 0 A Propulsion latérale r e
here to buy r Y m B 2 . B 0 A Propulsion latérale r e
here to buy r Y m B 2 . B 0 A Propulsion latérale r e
r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
w s . n A a B r T B Y F Y D . P
w s . n A a B r T B Y F Y D . P

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B

Propulsions lancer / frapper

buy r Y m B 2 . B 0 A Propulsions lancer / frapper r e
buy r Y m B 2 . B 0 A Propulsions lancer / frapper r e
buy r Y m B 2 . B 0 A Propulsions lancer / frapper r e
buy r Y m B 2 . B 0 A Propulsions lancer / frapper r e
r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B

Propulsion horizontale

to buy r Y m B 2 . B 0 A Propulsion horizontale Ischios excentrique r
to buy r Y m B 2 . B 0 A Propulsion horizontale Ischios excentrique r

Ischios excentrique

B 2 . B 0 A Propulsion horizontale Ischios excentrique r e m 2 . r
B 2 . B 0 A Propulsion horizontale Ischios excentrique r e m 2 . r
B 2 . B 0 A Propulsion horizontale Ischios excentrique r e m 2 . r
B 2 . B 0 A Propulsion horizontale Ischios excentrique r e m 2 . r
B 2 . B 0 A Propulsion horizontale Ischios excentrique r e m 2 . r
B 2 . B 0 A Propulsion horizontale Ischios excentrique r e m 2 . r
B 2 . B 0 A Propulsion horizontale Ischios excentrique r e m 2 . r
r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B

Ischios excentrique

here to buy r Y m B 2 . B 0 A Ischios excentrique Tous ces
here to buy r Y m B 2 . B 0 A Ischios excentrique Tous ces
here to buy r Y m B 2 . B 0 A Ischios excentrique Tous ces

Tous ces exercices rendent rapide!

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Gainage

e w Click here to buy r Y m B 2 . B 0 A Gainage

Tonification chaîne postérieure

Gainage
Gainage
. B 0 A Gainage Tonification chaîne postérieure Gainage Lombaires Interscapulaires: Combinaison d’exercices avec

Lombaires

Gainage Tonification chaîne postérieure Gainage Lombaires Interscapulaires: Combinaison d’exercices avec barre libre

Interscapulaires:

chaîne postérieure Gainage Lombaires Interscapulaires: Combinaison d’exercices avec barre libre (« Pot pourri

Combinaison d’exercices avec barre libre (« Pot pourri »)

d’exercices avec barre libre (« Pot pourri ») Flexions latérales Abdos droits Lombaires + écartés lat.

Flexions latérales

avec barre libre (« Pot pourri ») Flexions latérales Abdos droits Lombaires + écartés lat. avec

Abdos droits

libre (« Pot pourri ») Flexions latérales Abdos droits Lombaires + écartés lat. avec haltères de

Lombaires + écartés lat. avec haltères de 2 – 5 kg

Lombaires + écartés lat. avec haltères de 2 – 5 kg Essuie-glace sans partenaire r e

Essuie-glace sans partenaire

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
Y F Y D . P c o Y Click here to buy m Y B

Extenseurs de la hanche

.

Click here to buy m Y B B A Extenseurs de la hanche . idem avec

idem avec swissballs

m Y B B A Extenseurs de la hanche . idem avec swissballs Abdos àl’espalier: Monter

Abdos àl’espalier:

Monter les jambes en diagonale, genoux légèrement fléchis

Monter les jambes en diagonale, genoux légèrement fléchis Dorsaux: Variante: Traction bras copyright © Jean-Pierre

Dorsaux:

Variante:

Traction bras

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Ce que nous devrions déjà connaître concernant la force et son entraînement?

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Ø Que la Fmax est améliorée par le développement de la coordination inter-/intramusculaire ainsi que par celui de la section musculaire

Ø Que la force peut être exercée par différents types de contractions ou régimes d’actions musculaires (concentrique, excentrique, isométrique, stato-dynamique et pliométrique)

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

REGIMES D’ACTION MUSCULAIRE

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
pliométrique concentrique excentrique stato stato dynamique dynamique isométrique
pliométrique
concentrique
excentrique
stato
stato
dynamique
dynamique
isométrique

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A
c Y o e w Click here to buy r Y m B 2 . B

Surmonter - Résister

here to buy r Y m B 2 . B 0 A Surmonter - Résister Déséquilibrer

Déséquilibrer - Réagir

. B 0 A Surmonter - Résister Déséquilibrer - Réagir Projeter - Amortir Pousser - Tirer

Projeter - Amortir

- Résister Déséquilibrer - Réagir Projeter - Amortir Pousser - Tirer r e m 2 .

Pousser - Tirer

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
B r T B Y F Y D . P c o Y Click here to

Tenir - Immobiliser

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A
r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Video WeGü 5 Types de contractions musculaires

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Ce que nous devrions déjà connaître concernant la force et son entraînement?

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

Ø Que la Fmax est améliorée par le développement de la coordination inter-/intramusculaire ainsi que par celui de la section musculaire

Ø Que la force peut être exercée par différents types de contractions ou régimes d’actions musculaires (concentrique, excentrique, isométrique, stato-dynamique et pliométrique)

Ø Que la pliométrie est la méthode la plus efficace pour l’amélioration de la montée de force ou force explosive

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

EMG du M. gastocnémien chez un sujet non entraîné et un sujet entraîné

chez un sujet non entraîné et un sujet entraîné (d’après Schmidtbleicher et Gollhofer 1982) Les flèches
chez un sujet non entraîné et un sujet entraîné (d’après Schmidtbleicher et Gollhofer 1982) Les flèches

(d’après Schmidtbleicher et Gollhofer 1982)

Les flèches désignent le premier et le dernier contact avec le sol (CVM = contraction volontaire iso- métrique maximale)

M. GASTROCNÉMIEN

(biceps de la jambe)

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A

copyright © Jean-Pierre Egger

a r n T s F f B B o A D Y . r
a
r
n
T
s
F
f
B
B
o
A
D
Y
.
r
Y
w
P
.
m
w
c
Y
o
e
w
Click here to buy
r
Y
m
B
2
.
B
0
A

Exercices pliométriques de difficultés croissantes pour l’amélioration de la force des extenseurs des genoux et des extenseurs du pied

r e m 2 . r w 0 o w f w s . n
r
e
m
2
.
r
w
0
o
w
f
w
s
.
n
A
a
B
r
T
B
Y
F
Y
D
.
P
c
o
Y
Click here to buy
m
Y
B
B
A
Cerceaux
Cerceaux
D . P c o Y Click here to buy m Y B B A Cerceaux

(d’après Cometti 1988)

Skippings

m Y B B A Cerceaux (d’après Cometti 1988) Skippings quadriceps femoris M. Bancs longs, Sauts

quadriceps femoris

M.

(d’après Cometti 1988) Skippings quadriceps femoris M. Bancs longs, Sauts en diagonale Bancs Rebonds Rebonds
Bancs longs, Sauts en diagonale Bancs Rebonds Rebonds sur petits obstacles M. triceps surae
Bancs longs,
Sauts en diagonale
Bancs
Rebonds
Rebonds