Vous êtes sur la page 1sur 12
 Transformations au chauffage 2-1. Transformations au cours de chauffages lents 2-2. Grosseur de grain
 Transformations au chauffage 2-1. Transformations au cours de chauffages lents 2-2. Grosseur de grain
 Transformations au chauffage 2-1. Transformations au cours de chauffages lents 2-2. Grosseur de grain

Transformations au chauffage

2-1. Transformations au cours de chauffages lents

2-2. Grosseur de grain austénitique

2-3. Chauffages avec maintien isotherme

2-4. Mise en solution des précipités

avec maintien isotherme 2-4. Mise en solution des précipités Traitements thermiques - Transformations au chauffage

Traitements thermiques - Transformations au chauffage

2-1. Transformations au cours de chauffages lents  Traitement thermique • Conditions du refroidissement •
2-1. Transformations au cours de chauffages lents  Traitement thermique • Conditions du refroidissement •
2-1. Transformations au cours de chauffages lents  Traitement thermique • Conditions du refroidissement •

2-1. Transformations au cours de chauffages lents

Traitement thermique

Conditions du refroidissement

Etat de l’austénite avant ce refroidissement

Paramètres externes

déterminants

Vitesse de chauffage

Température et temps de maintien

Paramètres internes visés

Mise en solution des phases

Grosseur du grain austénitique

Austénitisation

Conditions d’équilibre (lent)

n i t i s a t i o n  Conditions d’équilibre (lent) Traitements thermiques
n i t i s a t i o n  Conditions d’équilibre (lent) Traitements thermiques

Traitements thermiques - Transformations au chauffage

2-2. Grosseur de grain austénitique  Importance de la taille de grain  Taille des
2-2. Grosseur de grain austénitique  Importance de la taille de grain  Taille des
2-2. Grosseur de grain austénitique  Importance de la taille de grain  Taille des

2-2. Grosseur de grain austénitique

Importance de la taille de grain

de grain austénitique  Importance de la taille de grain  Taille des produits de transformation
de grain austénitique  Importance de la taille de grain  Taille des produits de transformation

Taille des produits de transformation de

l’austénite dépend de la taille de grain

Germination au joint de grain Transformation du grain

Limite d’élasticité Résistance à la rupture

Bonnes propriétés des structures finales

à grains fins

Grain

grossier

Méthode de mesure de la taille de grain

Norme AFNOR : m = 8 . 2 G m : nombre de grains par mm 2

Norme ASTM : indice légèrement plus gros mais différence négligeable

Grain fin

Grain

très fin

gros mais différence négligeable Grain fin Grain très fin Traitements thermiques - Transformations au chauffage

Traitements thermiques - Transformations au chauffage

 Conséquences de la taille de grain  Mouvement des dislocations Microstructure fine Perlite lamellaire,
 Conséquences de la taille de grain  Mouvement des dislocations Microstructure fine Perlite lamellaire,
 Conséquences de la taille de grain  Mouvement des dislocations Microstructure fine Perlite lamellaire,

Conséquences de la taille de grain

Mouvement des dislocations Microstructure fine

Perlite lamellaire, martensite aciculaire

Caractéristiques élevées

Obstacles aux dislocations

Germination : grains fins Surface des joints de grains importante Forte densité de sites de germination

Concentration des éléments ségrégés :

Joint de grain : zone de ségrégation préférentielle (X = P, S, Sn, At, …) Ces éléments restent sur place au cours de la trempe Gros Grains :

Surface des joints de grain faible

Forte concentration des éléments ségrégés

Facilite la décohésion des joints de grain

Favorise les ruptures fragiles intergranulaires

Contrôle de la taille de grain

Choix de T a et t a : le grossissement du grain

austénitique est un phénomène thermiquement activé lié au paramètre d’équivalence temps-température d'austénitisation. Δ H a est l'enthalpie

d'activation du grossissement du grain austénitique (aciers faiblement alliés 460 kJ/mol)

austénitique (aciers faiblement alliés ≈ 460 kJ/mol)  Blocage des joints de grain : calmage Précipitations

Blocage des joints de grain : calmage

Précipitations de fines particules insolubles

Obstacles au mouvement des interfaces AlN, carbonitrures, carbures (V, Ti, Nb)

au mouvement des interfaces AlN, carbonitrures, carbures (V, Ti, Nb) Traitements thermiques - Transformations au chauffage

Traitements thermiques - Transformations au chauffage

2-3. Chauffages avec maintien isotherme Disparition perlite Diagramme d’austénitisation IHT (Isothermal Heating
2-3. Chauffages avec maintien isotherme Disparition perlite Diagramme d’austénitisation IHT (Isothermal Heating
2-3. Chauffages avec maintien isotherme Disparition perlite Diagramme d’austénitisation IHT (Isothermal Heating

2-3. Chauffages avec maintien isotherme

Disparition perlite

Diagramme d’austénitisation IHT (Isothermal Heating Transformation)

En général, le traitement d’austénitisation comporte un chauffage pas très rapide jusqu’à une température déterminée suivi d’un maintien plus ou moins long à cette température

Choix des conditions optimales (température et temps de maintien) permet d’assurer un bon compromis entre austénite homogène et grain austénitique suffisamment fin

Méthodes d’étude (analyse dilatométrique et micrographique)

Diagramme IHT Début et fin de disparition des constituants Transformations se poursuivent au cours des maintiens et se terminent pour des temps de séjour d’autant plus courts que la température est élevée

d’autant plus courts que la température est élevée Acier eutectoïde Apparition cristaux d’austénite
d’autant plus courts que la température est élevée Acier eutectoïde Apparition cristaux d’austénite

Acier eutectoïde

Apparition cristaux

d’austénite

est élevée Acier eutectoïde Apparition cristaux d’austénite Traitements thermiques - Transformations au chauffage

Traitements thermiques - Transformations au chauffage

2-4. Mise en solution des précipités  Importance de la structure initiale du matériau (martensite
2-4. Mise en solution des précipités  Importance de la structure initiale du matériau (martensite
2-4. Mise en solution des précipités  Importance de la structure initiale du matériau (martensite

2-4. Mise en solution des précipités

Importance de la structure initiale du matériau (martensite sans carbures, bainites supérieures et inférieures…) D’autres précipités

Carbures

Mise en solution est influencée par :

- la température,

- la forme et les dimensions (aire de l’interface ferrite-carbure) des carbures

- la nature et la teneur des éléments d’alliages (tendance à donner des carbures, freiner les interfaces de transformation)

Nitrures et carbonitrures

Le plus couramment utilisé pour le contrôle du grain

austénitique est le nitrure d’aluminium, mais également les nitrures et carbures de titane Taille de grain est fonction des précipités et de la température Présence de nitrure de titane à coté du nitrure d ’aluminium se traduit par :

- affinement supplémentaire

- freinage important du grossissement aux hautes températures

Acier 0.18%C, 1.30%Mn, 0.35%Si

aux hautes températures Acier 0.18%C, 1.30%Mn, 0.35%Si 30 mn de maintien Acier 1 : avec azote

30 mn de maintien Acier 1 : avec azote et aluminium Acier 2 : avec azote, aluminium et titane Acier 3 : sans élément dispersoïde

azote, aluminium et titane Acier 3 : sans élément dispersoïde Traitements thermiques - Transformations au chauffage

Traitements thermiques - Transformations au chauffage

3- Transformations de l’austénite 3-1. Transformations en refroidissement continu 3-1.1. Généralités sur les
3- Transformations de l’austénite 3-1. Transformations en refroidissement continu 3-1.1. Généralités sur les
3- Transformations de l’austénite 3-1. Transformations en refroidissement continu 3-1.1. Généralités sur les

3- Transformations de l’austénite

3-1. Transformations en refroidissement continu

3-1.1. Généralités sur les courbes TRC

3-1.2. Facteurs influençant les courbes TRC

les courbes TRC 3-1.2. Facteurs influençant les courbes TRC Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

3-1.1. Généralités sur les courbes TRC  Courbes dilatométriques lors de refroidissement Le suivi de
3-1.1. Généralités sur les courbes TRC  Courbes dilatométriques lors de refroidissement Le suivi de
3-1.1. Généralités sur les courbes TRC  Courbes dilatométriques lors de refroidissement Le suivi de

3-1.1. Généralités sur les courbes TRC

Courbes dilatométriques lors de refroidissement

Le suivi de la dilatation d’échantillons permet de positionner les températures d’apparition des constituants formés le long de chaque courbe de refroidissement

Ce ne sont pas des isothermes de transformation mais des points de Transformation pour chaque vitesse de Refroidissement Continu (TRC)

T

(°C)

A C3

A C1

M s

A 2 A+F+C M+A 1 A+F A+F+C
A
2
A+F+C
M+A
1
A+F
A+F+C

t

Δ l

Courbe 2 b d f c a e g γ → P et α A
Courbe 2
b
d
f
c
a
e
g
γ → P et α
A r1
A r3
T a
A c1
A c3

T

Trempabilité Aptitude à se transformer par refroidissement rapide en constituants formés à basse température (martensite et bainite) Aptitude à éviter la formation F+carbures lors de refroidissements de plus en plus lents.

Δ l

a

g

P et α → γ Courbe 1 b d ΔV γ ΔV α c Refroidissement
P et α → γ
Courbe 1
b d
ΔV γ
ΔV α
c
Refroidissement γ
f Martensite
e
T
M f
M s
T a
A c1
A c3
γ f Martensite e T M f M s T a A c1 A c3 Traitements

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

TRC

TRC  Vitesses de refroidissement Vitesses de refroidissement couramment adoptées pour l’établissement des courbes
TRC  Vitesses de refroidissement Vitesses de refroidissement couramment adoptées pour l’établissement des courbes
TRC  Vitesses de refroidissement Vitesses de refroidissement couramment adoptées pour l’établissement des courbes
 Vitesses de refroidissement Vitesses de refroidissement couramment adoptées pour l’établissement des courbes TRC
 Vitesses de refroidissement
Vitesses de refroidissement couramment adoptées
pour l’établissement des courbes TRC
couramment adoptées pour l’établissement des courbes TRC Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

TRC

TRC  Diagramme TRC d’un acier au carbone Acier C55 Faible trempabilité Les chiffres sur le
TRC  Diagramme TRC d’un acier au carbone Acier C55 Faible trempabilité Les chiffres sur le
TRC  Diagramme TRC d’un acier au carbone Acier C55 Faible trempabilité Les chiffres sur le

Diagramme TRC d’un acier au carbone

Acier C55

Faible trempabilité

Les chiffres sur le trait pointillé donne le

pourcentage d’austénite transformée

pointillé donne le pourcentage d’austénite transformée Le crochet sur la courbe correspond à un dégagement de
pointillé donne le pourcentage d’austénite transformée Le crochet sur la courbe correspond à un dégagement de
pointillé donne le pourcentage d’austénite transformée Le crochet sur la courbe correspond à un dégagement de

Le crochet sur la courbe correspond à un

dégagement de chaleur (lors de la

transformation) qui ralentit le refroidissement

(lors de la transformation) qui ralentit le refroidissement Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

TRC

TRC  Diagramme TRC d’un acier allié Acier 40 Ni Cr 4 Courbe 1 Vitesse de
TRC  Diagramme TRC d’un acier allié Acier 40 Ni Cr 4 Courbe 1 Vitesse de
TRC  Diagramme TRC d’un acier allié Acier 40 Ni Cr 4 Courbe 1 Vitesse de

Diagramme TRC d’un acier allié

Acier 40 Ni Cr 4

Courbe 1 Vitesse de refroidissement la plus faible permettant de transformer quasiment toute l’austénite en martensite

Courbe 4 Vitesse de refroidissement la plus faible permettant de transformer toute l’austénite en bainite en évitant toute transformation en ferrite et perlite

Courbe 8 Vitesse de refroidissement la plus élevée permettant de transformer toute l’austénite en ferrite et perlite

Courbe 6

- Entre 700 et 650°C, 25% d’austénite sont transformées en

ferrite, puis la transformation perlitique (10%) débute et se

poursuit jusqu’au domaine bainitique (60%)

- Il faut noter l’existence d’une zone de métastabilité de

l’austénite comprise entre 360 et 250°C (enrichissement en carbone de cette dernière)

- Abaissement du point M s

4 1 6 8
4
1 6
8
de cette dernière) - Abaissement du point M s 4 1 6 8 Traitements thermiques -

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

TRC

TRC  3-1.2. Facteurs influençant les diagrammes TRC  Composition chimique : carbone A c 3
 3-1.2. Facteurs influençant les diagrammes TRC
 3-1.2. Facteurs influençant les diagrammes TRC
 3-1.2. Facteurs influençant les diagrammes TRC

3-1.2. Facteurs influençant les diagrammes TRC

 3-1.2. Facteurs influençant les diagrammes TRC
 3-1.2. Facteurs influençant les diagrammes TRC

Composition chimique : carbone

A c3 diminuent quand %C augmente - A c1 reste constante - M s diminuent quand %C augmente Trempabilité augmente avec %C (600°C.s -1 pour 0.15%C à 100°C.s -1 pour 0.98%C) Absence ou faible étendu du domaine bainitique, conduisant à une évolution très brutale de la dureté (perlite puis martensite) Recalescence dans le domaine de transformation perlitique

Recalescence dans le domaine de transformation perlitique 0,98%C 0,15%C Traitements thermiques - Transformations de
Recalescence dans le domaine de transformation perlitique 0,98%C 0,15%C Traitements thermiques - Transformations de
0,98%C
0,98%C
dans le domaine de transformation perlitique 0,98%C 0,15%C Traitements thermiques - Transformations de
0,15%C
0,15%C
dans le domaine de transformation perlitique 0,98%C 0,15%C Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

TRC

TRC Apparition d’un domaine bainitique  Eléments d’alliages Acier C42 0.42%C, 0.72%Mn Mn Tous augmentent la
TRC Apparition d’un domaine bainitique  Eléments d’alliages Acier C42 0.42%C, 0.72%Mn Mn Tous augmentent la
TRC Apparition d’un domaine bainitique  Eléments d’alliages Acier C42 0.42%C, 0.72%Mn Mn Tous augmentent la

Apparition d’un

domaine bainitique

Eléments d’alliages

Acier C42

0.42%C, 0.72%Mn

Mn
Mn

Tous augmentent la trempabilité

Acier 45 Mn 5 0.47%C, 1.37%Mn
Acier 45 Mn 5
0.47%C, 1.37%Mn
Ni
Ni

Disparition du

domaine perlitique

1 er catégorie

Acier X10 Ni 5 0.10%C, 0.46%Mn, 5% Ni

1 e r catégorie Acier X10 Ni 5 0.10%C, 0.46%Mn, 5% Ni 2 e m e

2 eme catégorie

C r
C
r

Acier 42 Cr 4 0.44%C, 0.80%Mn, 0.96%Cr

e catégorie C r Acier 42 Cr 4 0.44%C, 0.80%Mn, 0.96%Cr Apparition d’un domaine bainitique Traitements

Apparition d’un

domaine bainitique

4 0.44%C, 0.80%Mn, 0.96%Cr Apparition d’un domaine bainitique Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

TRC

TRC Acier 18 M 5 0.18%C, 1.30%Mn  Austénitisation Structure ferrite- perlite fine Augmentation de T
Acier 18 M 5 0.18%C, 1.30%Mn  Austénitisation Structure ferrite- perlite fine Augmentation de T
Acier 18 M 5
0.18%C, 1.30%Mn
 Austénitisation
Structure ferrite-
perlite fine
Augmentation de T a stabilise
l’austénite ce qui pousse la
courbe vers la droite

T a = 850°C mn

T a = 1250°C 15 mn

vers la droite T a = 850°C mn T a = 1250°C 15 mn Favorise la

Favorise la formation de constituants de type aciculaire

Plus le grain est gros, plus la surface de germination par unité de volume est faible

Structure ferrite

aciculaire et

d’agrégats

carburés

50 µm

ferrite aciculaire et d’agrégats carburés 50 µ m Traitements thermiques - Transformations de l’austénite
ferrite aciculaire et d’agrégats carburés 50 µ m Traitements thermiques - Transformations de l’austénite
ferrite aciculaire et d’agrégats carburés 50 µ m Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

3-2. Transformations isothermes 3-2.1. Méthodes d’étude 3-2.2. Généralités sur les courbes TTT 3-2.3. Facteurs
3-2. Transformations isothermes 3-2.1. Méthodes d’étude 3-2.2. Généralités sur les courbes TTT 3-2.3. Facteurs
3-2. Transformations isothermes 3-2.1. Méthodes d’étude 3-2.2. Généralités sur les courbes TTT 3-2.3. Facteurs

3-2. Transformations isothermes

3-2.1. Méthodes d’étude

3-2.2. Généralités sur les courbes TTT

3-2.3. Facteurs influençant les courbes TTT

3-2.4. Microstructures obtenues

influençant les courbes TTT 3-2.4. Microstructures obtenues Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

TTT

TTT 3-2.2. Généralités sur les diagrammes TTT  Construction du diagramme TTT Série de courbes dilatométriques
TTT 3-2.2. Généralités sur les diagrammes TTT  Construction du diagramme TTT Série de courbes dilatométriques
TTT 3-2.2. Généralités sur les diagrammes TTT  Construction du diagramme TTT Série de courbes dilatométriques

3-2.2. Généralités sur les diagrammes TTT

Construction du diagramme TTT

Série de courbes dilatométriques aux températures de maintien isotherme inférieure à A c3

On trace les courbes dites TTT représentant le déroulement de la transformation par trois lignes (début, moitié et fin)

A c1 , A c3 , M s , M f ne font pas partie des courbes puisqu’elles ne correspondent pas à des transformations isothermes, mais elles en définissent le cadre :

- en haut, l’apparition de la ferrite proeutectoïde est asymptotique à A c3 , et la fin de cette transformation à A c1 - en bas, M s mais également M f par dilatométrie rapide et utilisation d’azote liquide.

T

A C3

A C1

M s

et utilisation d’azote liquide. T A C3 A C1 M s t  Courbes évoluent notablement

t

Courbes évoluent notablement avec la composition chimique des aciers

évoluent notablement avec la composition chimique des aciers Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

TTT

TTT  Diagramme TTT d’un acier au carbone Acier C55 600°C 450°C 350°C Maintien à 600°C
TTT  Diagramme TTT d’un acier au carbone Acier C55 600°C 450°C 350°C Maintien à 600°C
TTT  Diagramme TTT d’un acier au carbone Acier C55 600°C 450°C 350°C Maintien à 600°C

Diagramme TTT d’un acier au carbone

Acier C55

600°C 450°C 350°C
600°C
450°C
350°C

Maintien à 600°C

- après 3 s : apparition des premiers grains de ferrite

- après 5 s : apparition des premières plages

carburés (cémentite) - après 18 s : transformation d’austénite supérieure à 50%

- après 1mn : transformation terminée, dureté 22

HRC

Lorsque la température décroît, le mode de transformation passe progressivement du type perlitique (grains) au type bainitique (aiguilles) cependant que le le domaine de ferrite rétrécit

Entre

coexistent

600°C

et

400°C,

les

deux

domaines

Dureté augmente quand la température décroît (bainite et martensite)

quand la température décroît (bainite et martensite) Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

TTT

TTT  Diagramme TTT d’un acier au carbone Acier C55 Austénitisation à 900°C, 10 mn, maintien
TTT  Diagramme TTT d’un acier au carbone Acier C55 Austénitisation à 900°C, 10 mn, maintien
TTT  Diagramme TTT d’un acier au carbone Acier C55 Austénitisation à 900°C, 10 mn, maintien

Diagramme TTT d’un acier au carbone

Acier C55

Austénitisation à 900°C, 10 mn, maintien 20 s, trempe eau

HRB HRC
HRB
HRC

40 µm

900°C, 10 mn, maintien 20 s, trempe eau HRB HRC 40 µ m Isotherme à 600°C
900°C, 10 mn, maintien 20 s, trempe eau HRB HRC 40 µ m Isotherme à 600°C
900°C, 10 mn, maintien 20 s, trempe eau HRB HRC 40 µ m Isotherme à 600°C

Isotherme à

600°C

Perlite

Ferrite

Martensite

600°C

Isotherme à

450°C

Bainite

supérieure

Martensite

450°C

350°C

Isotherme à

350°C

Bainite

inférieure

Martensite

350°C Isotherme à 350°C Bainite inférieure Martensite Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

TTT

TTT  Diagramme TTT d’un acier allié 35 Ni Cr 6 Indications de l’acier au carbone
TTT  Diagramme TTT d’un acier allié 35 Ni Cr 6 Indications de l’acier au carbone
TTT  Diagramme TTT d’un acier allié 35 Ni Cr 6 Indications de l’acier au carbone

Diagramme TTT d’un acier allié

35 Ni Cr 6

Indications de l’acier au carbone reste valable mais en plus, séparation des domaines perlitique et bainitique (entre les deux, ferrite aciculaire)

Le diagramme est repoussé vers la droite Austénite est stabilisée même après un maintien de 24 h

Grand nombre d’études dans la presse technique et également des recueils:

’Courbes de transformation des aciers de fabrication française’, IRSID - 1953, 1956, 1960, 1974, 1982 ‘Atlas of isothermal transformation diagrams’, American Iron and Steel Institute, 1956 ‘Atlas zur Wärmebehanddlung der Stähle’, Verlag Stahleisen m.b.H Düsseldorf - 1954, 1956, 1958

Les résultats ainsi accumulés ont montré l’importance de plusieurs facteurs :

- la composition chimique

- les conditions d’austénitisation

- la grosseur des grains

- la ségrégation

- la pression

- la grosseur des grains - la ségrégation - la pression Traitements thermiques - Transformations de
- la grosseur des grains - la ségrégation - la pression Traitements thermiques - Transformations de

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

TTT

TTT 3-2.3. Facteurs influençant les diagrammes TTT  Influence de la composition chimique  Carbone Tous
TTT 3-2.3. Facteurs influençant les diagrammes TTT  Influence de la composition chimique  Carbone Tous
TTT 3-2.3. Facteurs influençant les diagrammes TTT  Influence de la composition chimique  Carbone Tous

3-2.3. Facteurs influençant les diagrammes TTT

Influence de la composition chimique

Carbone

Tous déplacent la courbe vers la droite (sauf Co)

Si C < 0.20%C, instabilité de l’austénite :

tracé des courbes TTT difficile

Si C < 0.77%C, courbe se déplace vers la droite alors qu’au dessus, effet est négligeable

Effet du carbone faible par rapport à celui des éléments d’alliages

Eléments d’alliages

Deux catégories (tendance ou pas à donner des carbures) :

- gammagènes (Ni, Mn, C…) : diminuent

les T° A c1 , A c3

- alphagènes (Cr, Mo, V…) : augmentent

les T° A c1 , A c3 , deux nez (perlite et bainite), stabilité de l’austénite

deux nez (perlite et bainite), stabilité de l’austénite Acier C45 45 Cr 4 Traitements thermiques -

Acier C45

(perlite et bainite), stabilité de l’austénite Acier C45 45 Cr 4 Traitements thermiques - Transformations de

45 Cr 4

et bainite), stabilité de l’austénite Acier C45 45 Cr 4 Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

TTT

TTT  Austénitisation Acier C35 0.36%C, 0.66%Mn, 0.22%Cr I : Ferrite granulaire II : Ferrite aciculaire
 Austénitisation Acier C35 0.36%C, 0.66%Mn, 0.22%Cr I : Ferrite granulaire II : Ferrite aciculaire
 Austénitisation
Acier C35
0.36%C, 0.66%Mn, 0.22%Cr
I : Ferrite granulaire
II : Ferrite aciculaire
III : Plages carburées de type perlitique
IV : Bainite
T a = 850°C
1 h
Augmentation de T a stabilise l’austénite ce qui
pousse la courbe vers la droite
T a = 1300°C
30 mn
Favorise la ferrite aciculaire et la bainite

La ségrégation

hétérogénéité chimique dans un alliage solide, résultant du processus de solidification dans les conditions de diffusion imparfaite

Irrégularités de répartition des éléments provoquent une variation de la cinétique de la transformation

Elargissement des domaines

La pression

Importance pratique très limitée

Augmentation de la pression pousse la courbe vers la droite et vers le bas

de la pression pousse la courbe vers la droite et vers le bas Traitements thermiques -

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

TTT

TTT 3-2.4. Microstructures obtenues Acier C35 0.36%C, 0.66%Mn, 0.22%Cr  Acier au carbone T a =
3-2.4. Microstructures obtenues Acier C35 0.36%C, 0.66%Mn, 0.22%Cr
3-2.4. Microstructures obtenues Acier C35 0.36%C, 0.66%Mn, 0.22%Cr
3-2.4. Microstructures obtenues Acier C35 0.36%C, 0.66%Mn, 0.22%Cr

3-2.4. Microstructures obtenues

3-2.4. Microstructures obtenues Acier C35 0.36%C, 0.66%Mn, 0.22%Cr

Acier C35 0.36%C, 0.66%Mn, 0.22%Cr

Acier au carbone

T a = 1300°C - 30 mn Isotherme à 550°C - 15 s

Ferrite aciculaire (II) et agrégat perlitique ( I I I ) sur fond de martensite

30 µm
30 µm

T a = 1300°C - 30 mn Isotherme à 500°C - 1 mn

Ferrite aciculaire (II), bainite (IV) et agrégat perlitique (III) sur fond de martensite

(IV) et agrégat perlitique (III) sur fond de martensite T a = 1300°C 30 mn Traitements
T a = 1300°C 30 mn
T a = 1300°C 30 mn
perlitique (III) sur fond de martensite T a = 1300°C 30 mn Traitements thermiques - Transformations

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

TTT

TTT 3-2.4. Microstructures obtenues  Acier au carbone 30 µ m Acier XC 120 1.5 µ
3-2.4. Microstructures obtenues
3-2.4. Microstructures obtenues
3-2.4. Microstructures obtenues

3-2.4. Microstructures obtenues

3-2.4. Microstructures obtenues
3-2.4. Microstructures obtenues

Acier au carbone

30 µm

Acier XC 120

obtenues  Acier au carbone 30 µ m Acier XC 120 1.5 µ m T a

1.5 µm

 Acier au carbone 30 µ m Acier XC 120 1.5 µ m T a =

T a = 1200°C - 30 mn Isotherme à 700°C - 30 mn

Cémentite aciculaire et perlite sur fond de martensite

Martensite aciculaire

Fines macles dans une aiguille

Forte densité de défauts qui lui confère une grande dureté

Forte densité de défauts qui lui confère une grande dureté Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite

TTT

TTT Acier 42 Cr 4 0.44%C, 0.80%Mn, 0.46%Ni, 0.96%Cr T a = 850°C - 30 mn
TTT Acier 42 Cr 4 0.44%C, 0.80%Mn, 0.46%Ni, 0.96%Cr T a = 850°C - 30 mn
TTT Acier 42 Cr 4 0.44%C, 0.80%Mn, 0.46%Ni, 0.96%Cr T a = 850°C - 30 mn

Acier 42 Cr 4 0.44%C, 0.80%Mn, 0.46%Ni, 0.96%Cr

T a = 850°C - 30 mn

Acier allié

Bainite supérieure (granulaire)

Agrégat de ferrite et de carbures enrobant des plages d’austénite, non transformée

enrobant des plages d’austénite, non transformée Bainite supérieure (aciculaire) Carbures qui précipitent
enrobant des plages d’austénite, non transformée Bainite supérieure (aciculaire) Carbures qui précipitent

Bainite supérieure (aciculaire)

Carbures qui précipitent dans les aiguilles de ferrite, alignés dans la direction de croissance de celles-ci

alignés dans la direction de croissance de celles-ci Bainite inférieure (aciculaire) Carbures alignés à
alignés dans la direction de croissance de celles-ci Bainite inférieure (aciculaire) Carbures alignés à
alignés dans la direction de croissance de celles-ci Bainite inférieure (aciculaire) Carbures alignés à

Bainite inférieure (aciculaire)

Carbures alignés à environ 60° sur la direction de croissance de la ferrite

à environ 60° sur la direction de croissance de la ferrite Traitements thermiques - Transformations de
à environ 60° sur la direction de croissance de la ferrite Traitements thermiques - Transformations de

Traitements thermiques - Transformations de l’austénite