Vous êtes sur la page 1sur 1

Sartre et Camus s'interrogeant sur le mme problme: le sens de la vie.

Si la vie mrite d'etre vcue c'est la meme chose qui questionner


lorigine des valeurs qui definissent la vie. Mais, comme Sartre dit "la vie
n'a pas de sens, a priori." et, le suicide, de toute faon, c'est la
simplification du problme. l'homme faut affirme la vie a travers d'une
philosophie qui envisage la condition humaine de manire independent
de Dieu, l'Etat ou la Nature. c'est a dire , que lhomme donne sens a la
vie au-del de les formes d'alienation, et il choisit leur valeurs, qui sont,
en dfinitif, un vide sans fondement.

Je suis d'accord avec Camus, je crois aussi que le suicide c'est le


problme philosophique par excellence. Mais, je pense que le suicide ne
signifie pas la confrontation de l'homme avec l'absurd, au contraire, le
suicide est la plus pure
aussi, cst

dmonstration de la libert humaine, mais

paradoxal, parce que, la mort volontaire nie la libert,

toutefois, celle-ci dmontre radicalement


choisir.

que lhomme c'est libre de