Vous êtes sur la page 1sur 4

STÉPHANE LEITENBERGER

STÉPHANE LEITENBERGER

CHRISTIAN GLORIA

P. F ORGET

IV

20 FÉVRIER 2015

COURS & MARCHÉS

Productions végétales

CÉRÉALES

Cours du 17 février

N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité

BLE TENDRE

RECOLTE 2014

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

meunier

févr.-avr.

177,00

N

fourrager

févr.-avr.

169,00

N

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Moselle

meunier

févr.-avr.

173,00

N

meunier

avr.-juin

173,00

N

Départ

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Eure/Eure-et-Loir

meunier

févr.-juin

173,00

N

fourrager

févr.-juil.

157,00 à 158,00

N

MAIS

RECOLTE 2014

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Bordeaux

févr.-mars

143,00

N

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rhin

févr.-juin

144,00

N

Départ

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Eure/Eure-et-Loir

févr.-avr.

137,00

N

Marne/Ardennes

mars-juin

138,00 à 140,00

N

Aube/Yonne

mars-juin

138,00 à 140,00

N

MAIS

RECOLTE 2015

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Bordeaux

oct.-déc.

159,00

N

OLÉO-PROTÉAGINEUX

 

COLZA

RECOLTE 2014

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

févr.-avr.

356,00

N

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Moselle

avr.-juin

358,00

N

POIS

RECOLTE 2013

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

Pois jaune

inc.

N

PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE

(source Cipalin)

 

Récolte 2014

Récolte 2013

mois de :

228,3

Mini : 182,5 Maxi : 277,0

237,9

Décembre 2014

(+6,4)

(-1,6)

Récolte complète

222,8

Mini : 180,0 Maxi : 277,0

214,8

(+5,0)

(+1,2)

 

Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Mini/maxi fibres longues classées - base Ventes hebdomadaires

ALIMENTATION ANIMALE

13 février

SONS ET ISSUES

/T

Sons fins - départ région parisienne

116-118

TOURTEAUX

Soja Lorient

250

Tournesol Saint Nazaire

178

Colza - Rouen

255

PULPES BETTERAVES

Aisne

-

Somme - Oise

-

Marne

151

LUZERNE DESHYDRATEE

Départ Marne

160

PSC

Manioc Lorient

-

Corn gluten feed - Lestrem

-

PAILLES ET FOURRAGES

12 février

PAILLES DE BLE

Centre Bassin Parisien :

A titre indicatif

4 Balle rectangulaire (sous abri)

300-400 kg :

60,00

/t

Nord-Est

4 Grosses balles

rectangulaires de 300-400 kg

 

sous abri :

60,00-70,00

/t

SUCRE

(Londres)

17 février

TERME JANVIER 2015 : 436,37 /T

CHEZ NOS VOISINS

12 février

PAYS-BAS CAF Rotterdam Blé tendre (en euro/tonne) :

avr.-juil., 181,00

Orge UE CAF Hollande (en /tonne) :

avr.-juil., 175,00 à 176,00

11 février

BELGIQUE En euro/tonne CAF Belgique

Blé meunier (220 Hagberg) : 188,00 Blé fourrager : 177,00 Orge (61-62 kg) : 174,00

MATIF COLZA - PARIS

1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.

Echéance

06/02/15

09/02/15

10/02/15

11/02/15

12/02/15

Mai 15

356,75

357,50

356,50

356,75

356,50

Août 15

348,00

348,75

348,75

350,00

351,00

Nov. 15

350,75

351,50

351,00

352,75

353,00

Fév. 16

351,50

352,25

351,50

353,50

353,50

Mai 16

351,25

351,25

350,50

352,50

353,50

Août 16

350,25

350,25

345,50

345,50

346,50

Nov. 16

350,50

350,75

350,00

348,50

349,00

Fév. 17

350,50

350,75

350,00

348,50

349,00

Volume

4648

1549

2747

4582

4489,00

PO

53889

54445

53501

53377

54134

MATIF BLÉ MEUNIER

1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.

Échéance

06/02/15

09/02/15

10/02/15

11/02/15

12/02/15

Mars 15

188,25

187,25

185,00

185,75

184,50

Mai 15

189,50

188,75

186,75

187,25

186,50

Sept. 15

186,00

185,25

184,25

184,00

182,50

Déc. 15

186,75

185,50

184,25

184,25

182,50

Mars 16

188,50

186,75

185,75

185,75

183,75

Mai 16

189,50

187,75

186,50

186,50

184,50

Sep. 16

190,00

188,25

187,50

186,50

187,00

Déc. 16

191,00

190,00

189,25

188,25

187,75

Volume

40084

35092

43504

43646

38067

PO

282840

185864

279801

278158

276938

> Evolution du cours du blé
> Evolution du cours du blé
> Evolution du cours du soja et du colza
> Evolution du cours du soja et du colza
> Evolution du cours du maïs
> Evolution du cours du maïs
> Evolution du cours du sucre
> Evolution du cours du sucre

BLE TENDRE Les cours du blé ont progressé, soutenus par une forte demande mon-

diale. La dernière publication de l’USDA estime que la consommation humaine et animale va augmenter de 1,5 Mt pour la campagne 2014/2015. L’Algérie a récemment lancé un appel d’offre. L’Irak et le Japon recherchent des blés d’origine australienne, russe et/ou améri- caine pour respectivement 550 000 t et 100 000 t. Les ventes à l’inter- national en provenance d’Ukraine et de Russie ont continué pendant la période du 1er au 10 février avec, respectivement, 111 000 t et 87 000 t exportées. Nonobstant, l’USDA prévoit une offre mondiale en aug- mentation de 3,3 Mt, ce qui tend à peser sur les fondamentaux du mar- ché. En France, le portuaire est dynamique et tire les marchés du Nord de la Loire en blé meunier mais surtout en fourrager. Le marché inté- rieur est relativement calme.

marchés du Nord de la Loire en blé meunier mais surtout en fourrager. Le marché inté-

ORGE FOURRAGERE Les prix en orge s’apprécient légèrement sur la semaine écoulée dans le sillage du blé. Dans l’Hexagone, l’activité se concentre sur le por- tuaire. Quelques affaires se traitent dans le secteur de la nutrition ani- male avec quelques réajustements de couverture. Le marché est globa- lement calme.

dans le secteur de la nutrition ani- male avec quelques réajustements de couverture. Le marché est

ORGE BRASSICOLE

Les cours des orges de brasserie progressent dans l’ensemble, à l’ex- ception des orges de printemps de la récolte actuelle. L’activité est faible mais régulière avec quelques approvisionnements à signaler en France et en Scandinavie. Au Royaume-Uni, le marché est stoppé, les vendeurs ne se positionnent pas.

MAIS Les prix du maïs s’apprécient sur la semaine, s’appuyant sur le rapport de l’USDA qui prévoit une consommation accrue de maïs grain dans la production d’éthanol (à 133,4 Mt). Celle-ci poursuit un rythme soute- nu de 961 000 barils par jour sur la première semaine de février. Le contexte russo-ukrainien focalise les attentions, sans impacter pour l’heure, les cours. Le maïs ukrainien, profitant de la dévaluation de la devise locale, se montre très compétitif vis à vis du maïs français. Cependant, ce dernier continue d’être demandé sur le Nord et le Sud de l’Europe. En France, les producteurs procèdent aux derniers calages concernant leurs semis de maïs : la sole de printemps devrait voir ses surfaces se réduire cette année, en raison de conditions de cul- tures d’hiver, évaluées bonnes à très bonnes pour 90% des surfaces.

cette année, en raison de conditions de cul- tures d’hiver, évaluées bonnes à très bonnes pour

PROTEAGINEUX

Les cotations en protéagineux ont subi peu d’évolution sur la semaine. L’activité est, dans sa globalité, considérée comme atone avec peu d’opérateurs présents. Les fabricants d’aliments semblent ne plus incorporer ces produits dans leur formulation. Des petites transactions sont à signaler dans le Centre concernant du pois fourrager.

COLZA En colza, les cours se raffermissent dans le sillage des cours des huiles. Le rebond du pétrole soutient ce mouvement haussier. Sur l’intérieur, le marché physique est stable concernant les graines de colza. En Bretagne, la demande en tourteaux de colza est dynamique sur le rap-

proché, jugés plus compétitif que ceux de soja sur cette période.

TOURNESOL Les cotations en tournesol se raffermissent. L’activité reste cependant assez calme. Sur la scène internationale, la situation en Ukraine, et en particulier dans les régions productrices de tournesol, continue d’ali- menter les inquiétudes.

SOJA Les prix en soja se rehaussent nettement, portés par une demande internationale dynamique. L’USDA révise à la hausse les exportations étatsuniennes, de 0,54 Mt à 48,7 Mt. Le département américain à l’agri- culture, prévoit une baisse de 1 Mt à 94,5 Mt de la production brési- lienne, compte tenu d’un déficit hydrique conséquent. La détente du dollar sur la semaine soutient la compétitivité du soja. En France, des affaires se traitent sur le rapproché, sur les mois de mars à mai.

PAILLES ET FOURRAGES Les cotations sont reconduites cette semaine. Le marché est calme, avec néanmoins un courant de petites affaires régulier, porté par une demande en progression. Les acheteurs sont présents pour se réap- provisionner en vue de la fin de l’hiver.

DESHYDRATES Les cours des pulpes de betterave et de la luzerne déshydratées sont stables. Le marché est très calme. Quelques achats ponctuels sont à signaler.

COPRODUITS : FERMETE EN POUDRE DE LAIT ET EN LACTOSERUM La poudre de lait affiche une progression dans un contexte de fermeté du concentré. Le lactosérum observe également une hausse. En PSC, le citrus, indéxé sur un dollar en progression, subit une hausse des cours. En corn gluten feed, un réequilibrage des prix s’opère entre le Nord et le Bas-Rhin. Les drêches de maïs ont perdu en compétitivité par rapport aux autres protéines telles que le colza ou le soja, qui font pression. Le marché se corrige sur les prix. L’heure est à l’observation.

SUCRE :LES COURS DESORIENTES S’APPUIENT SUR UN RISQUE DE SECHERESSE AU BRESIL Les cours du sucre sont légèrement baissiers sur le marché de New- York et haussiers sur celui de Londres. Globalement, ils ont été soutenus par la perspective d'un temps sec au Brésil. La décision du gouvernement brésilien de taxer l'essence conventionnelle est également de nature à raffermir les prix. Cette hausse est tempérée par des productions abondantes en Asie du Sud-Est. Selon FranceAgriMer, en Inde, la production, depuis le début de la campagne, est de 13,48 Mt (+15% par rapport à l'an dernier). En Indonésie, la production est estimée à 2,97 Mt (+13%).

S. LEITENBERGER

S. LEITENBERGER

20 FÉVRIER 2015

V

COURS & MARCHÉS

Fruits et légumes

POMME DE TERRE L’offre reste lâche pour la plupart des produits, seules quelques variétés spécifiques comme Monalisa et César sont concerné par une retenue de l’offre conduisant à des cours plus soutenus pour ces produits, notam- ment à destination de l’exportation. La hausse des cours enregistrée vers l’industrie ces dernières semaines s’est maintenant stabilisée, l’offre devient plus importante avec la stabilisation des cours. Seules les expor- tations vers l’Espagne augmentent en volumes. Cependant les cours restent stables pour cette destination.

Source : FranceAgriMer - Réseau des nouvelles des marché (RNM) centre de Lille

CAROTTE : EQUILIBRE Les ventes ont conservé un rythme correct en cette période de vacances scolaires de février (600-700 t/j au départ du Sud-Ouest), soutenues par quelques promotions. Les cours ont été reconduits. Le commerce s'an- nonce plutôt équilibré. Si la demande est susceptible de ralentir, l'offre devrait rester mesurée, la qualité hétérogène (sur certaines zones) entraî- nant un tri plus marqué des productions.

CONCOMBRE : MARCHE AERE La moindre pression européenne -notamment de l’Espagne, actuellement en période d'arrachage-, a favorisé les ventes du concombre français. Cela s’est traduit par de nouvelles hausses de prix.

CHOU-FLEUR : DES COURS ELEVES Après avoir sensiblement renchéri en début de semaine 7, les cours se sont tassés, sous l'effet d'une demande rendue plus attentiste et d'une offre bretonne un peu plus étoffée (775 000 têtes vendredi). Ils restent néanmoins élevés pour la période. Même si des réajustements sont envi- sageables (en fonction du niveau d'apports journaliers), les cours sont susceptibles de conserver de bons niveaux, le marché européen s'an- nonçant encore aéré.

MACHE : FERMETE Les cours ont progressé en semaine 6, en raison de la faiblesse des apports, la météo freinant la production.

POIREAU : DEMANDE PLUS RESERVEE La demande est apparue plus distante ces derniers jours. Les cours ont été reconduits, mais la pression s'est accentuée, sous l'effet d'une concur- rence interrégionale davantage ressentie. La filière se montrait plus réservée pour les jours à venir, craignant un ralentissement de la demande, avec le démarrage des congés de la zone C (dont Paris), en plus de la poursuite de ceux de la zone A.

RADIS : COMMERCE LIMITE Malgré une production limitée sur l'Hexagone, quelques concessions de prix ont été enregistrées ces derniers jours, la demande se montrant peu intéressée par l'achat de ce légume.

SALADE : DE BONS PRIX L'offre est restée limitée, face à une demande plus ou moins présente, selon les stations d'expédition. Les ventes ont été correctes sur le marché intérieur, mais plus lentes hors Hexagone. Les cours ont affiché des niveaux fermes. La pression de l'offre restera vraisemblablement réduite cette semaine, ce qui devrait contribuer à tenir les prix, même si la demande est susceptible de reculer en cette période de vacances scolaires.

J.-L.C

de reculer en cette période de vacances scolaires. J.-L.C MIN DE RUNGIS 16 février - Prix
de reculer en cette période de vacances scolaires. J.-L.C MIN DE RUNGIS 16 février - Prix

MIN DE RUNGIS

16 février - Prix au kg sauf précision

Moyen

Carottes cat 1 - sac 10 kg

0,45

Choux verts cat 1 - colis 6

7,50

Choux-fleur cat 1 - colis de 6

12,00

Champignons de Paris cat 1 - plateau

2,00

Epinards

3,20

Laitue - Batavia cat 1 - colis de 12

9,50

Navets

1,10

Pommes de terre bintje 40/70 non lavée

0,18

Charlotte cat 1

0,42

Chérie cat. 1

0,62

Poireaux primeur cat 1

0,85

Radis - la botte

0,95

Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg

1,20

Endives Nord-Picardie colis de 5 kg

1,00

Pommes Granny Smith cat. 1 201-270g plateau 1 rg 1,15

Poires Conférence cat.1 70-75mm plateau 1 rg

1,25

Kiwi cat.1 95-105g plateau 1 rg

1,90

MIN DE LOMME

17 février - Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille

les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)

Prix Prix Prix moyen mini maxi «Euro»

AIL violet sec France cat.I 60-80mm : le kg

3,00

3,80

3,40

CAROTTE France cat.I sac 10 kg : le kg

0,41

0,50

0,46

CELERI-RAVE France caisse : le kg

0,60

0,85

0,78

CHAMPIGNON Pleurote France cat.I moyen : le kg

5,20

6,50

6,00

CHAMPIGNON Shii-take France : le kg

8,50 10,00

9,00

CHOU-FLEUR Bretagne couronné cat.I gros : les 6 pièces

1,70

1,80

1,75

CHOU frisé France cat.I colis de 6 : la pièce

1,20

1,40

1,30

COURGE Butternut France : le kg

0,80

1,10

0,95

CRESSON Nord botte : la botte

0,65

0,75

0,70

ECHALOTE demi-long France cat. I : le kg

0,60

0,70

0,65

ENDIVE Nord-Picardie cat.I colis 5kg : le kg

0,85

1,00

0,90

ENDIVE Nord-Picardie de couche cat.I colis 5kg : le kg

1,50

1,80

1,70

ENDIVE Nord-Picardie de couche extra colis 5kg : le kg

1,90

2,30

2,10

ENDIVE Nord-Picardie extra colis 5kg : le kg

1,00

1,10

1,05

EPINARD France cat.I : le kg

3,20

3,50

3,40

HARICOT Lingot sec Nord cat.I sac : le kg

2,80

3,00

2,90

LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 : la pièce

0,85

0,95

0,90

LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 : la pièce

0,90

1,00

0,95

LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 : la pièce

0,95

1,05

1,00

LAITUE pommée France cat.I colis de 12 : la pièce

0,90

1,00

0,95

MACHE Coquille Nord-Picardie plateau 1kg : le kg

-

-

8,00

MACHE Coquille Val de Loire plateau 1kg : le kg

-

-

8,00

NAVET rond violet Nord sac 10kg : le kg

0,70

0,80

0,75

OIGNON jaune France cat.I 60-80mm : le kg

0,20

0,22

0,21

PANAIS France : le kg

1,40

1,60

1,50

PERSIL frisé France : la botte

0,50

0,60

0,55

POIREAU France cat.I botte 1 kg : le kg

0,70

0,80

0,75

POIREAU France cat.I colis 10 kg : le kg

0,85

0,95

0,90

POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I +35mm carton 12,5kg : le kg

0,50

0,65

0,60

POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I grenaille carton 12,5kg : le kg

0,70

0,85

0,75

POMME DE TERRE CHAIR FERME Chérie France lavée cat.I 35-50mm carton 12,5kg : le kg

0,60

0,70

0,65

POMME DE TERRE CHAIR FERME Pompadour de conservation France lavée cat.I +40mm cagette 5kg consommation : le kg

1,60

1,80

1,70

POMME DE TERRE CHAIR FERME Ratte France cat.I 28-40mm cagette : le kg

2,10

2,30

2,20

POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I 50-75mm carton 12,5 kg consommation : le kg

0,45

0,55

0,50

POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conservation Bassin Nord non lavée cat.II 50-75mm filet 25kg consommation : le kg

0,16

0,18

0,17

POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conservation France non lavée cat.II +60mm filet 25kg consommation : le kg

0,18

0,20

0,19

RADIS France botte : la botte

0,85

0,95

0,90

RADIS noir France : la pièce

0,70

0,80

0,75

RUTABAGA France plateau : le kg

1,30

1,60

1,45

TOMATE ronde France grappe extra : le kg

2,10

2,60

2,40

TOPINAMBOUR France plateau : le kg

1,30

1,50

1,40

n Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne

de la pomme de terre au stade expédition ou in- dustrie :

- sur le site internet :

www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement directement sur ce site,

- Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.

n Vous pouvez également obtenir la cotation quo- tidienne de la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34la mn).

MARCHÉ À TERME DE LA POMME DE TERRE

16 février

Francfort industrie (25 t) 40 mm +

Londres à Francfort (25 t) 35-65 mm

/ 100 kg

avril 2015

4,60

juin 2015

6,00

nov. 2015

10,00

avril 2016

13,80

POMME DE TERRE DE CONSOMMATION

Source : FranceAgriMer - Réseau RNM

16 février Cours hors taxe en euro

 

Bas

Haut

Moy.

Var.

MONALISA

Lavable cat. I 40-70 mm sac 1 tonne (la tonne)

50,00

160,00

120,00

+10,00

VARIETES DE CONSERVATION

France lavable cat. I 40-70 mm sac 1 tonne (la tonne)

40,00

160,00

80,00

=

France non lavée cat. II 50-75 mm sac 20 kg (la tonne)

30,00

70,00

50,00

=

AGATA

France lavable cat. I 40-70 mm sac 1 tonne (la tonne)

60,00

130,00

75,00

=

EPIDERME ROUGE

France lavable cat. I +35 mm sac 1 tonne

-

-

55,00

-20,00

France lavable cat. I 40-70 mm sac 1 tonne (la tonne)

50,00

110,00

75,00

+10,00

France non lavée cat. II 50-75 mm sac 20 kg (la tonne)

30,00

60,00

45,00

+10,00

mm sac 20 kg (la tonne) 30,00 60,00 45,00 +10,00 POMME DE TERRE INDUSTRIE 13 février

POMME DE TERRE INDUSTRIE

13 février

Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes.

ATTENTION : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes les cotations en pommes de terre.

 

Prix

Prix

Prix

Varia.

Les prix sont en EUROS

mini

maxi

moyen

moy.

BINTJE

Bassin Nord non lavée 360 g sous eau + 35mm Fritable : la tonne

20,00

30,00

26,00

=

CHAIR NORMALE

div. var. cons. Bassin Nord non lavée 360 g sous eau industrie Tout venant 35 mm et + Fritable :

 

la tonne

25,00

35,00

30,00

=

VOUS POUVEZ CONSULTER LES COTATIONS DE LA POMME DE TERRE INDUSTRIE AU 08 92 68 67 82

ENDIVES

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille

NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.

Date

Cat.I 2 x 500 g préemb. :

Cat.I colis 5 kg :

Cat.I sachet 1 kg :

Extra colis 5 kg :

Extra plateau 1 rg :

 

Le kg

Le kg

Le kg

Le kg

Le kg

09/02

1,07

0,91

0,91

1,06

1,22

10/02

1,07

0,88

0,89

1,05

1,21

11/02

1,06

0,87

0,88

1,05

1,21

12/02

1,06

0,85

0,86

1,04

1,20

13/02

1,06

0,85

0,86

1,04

1,20

Moyenne

1,06

0,87

0,88

1,05

1,21

Erosion des cours

La demande est modérée jusqu’en fin de semaine. Dès vendredi la demande diminue sérieusement sans toutefois pénaliser de manière significa- tive les prix de vente. Les pro- ducteurs diminuent l’offre pour s’adapter à la diminution de la demande habituellement obser- vée en période de vacance sco- laire.

Source : FranceAgriMer - Réseau des nouvelles des marché (RNM) centre de Lille

n Vous pouvez retrouver la cotation

quotidienne de l’endive Nord Picar- die au stade expédition :

- sur le site internet :

www.Rnm.franceagrimer.fr, en sous- crivant un abonnement directement sur ce site,

- Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.

n Vous pouvez également obtenir la

cotation quotidienne de l’endive Nord Picardie au stade expédition par un simple coup de téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34la mn).

Picardie au stade expédition par un simple coup de téléphone sur audiotel au 08 92 68

VI

20 FÉVRIER 2015

COURS & MARCHÉS

Productions animales

GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR

BASSIN NORD-EST

Semaine n°6 du 9 au 15 février

En /

kg net

E

U+

U=

U-

R+

R=

R-

O+

O=

O-

P+

P=

P-

JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS

 

BŒUFS

 

VACHES

 

Viande

Bl. Aqu.

Mixte

Lait

 

Viande

Bl. Aqu.

Charolaise

Limousine

Mixte

Lait

hors

et

Viande

Mixte

Lait

hors

et

Bl/Parth.

Parth.

 

Bl/Parth.

Parth.

 

- 10 ans + 350 kg

- 10 ans + 350 kg

- 10 ans + 350 kg

- 10 ans + 350 kg

4,81 (-0,13)

-

--

--

-

- -

-

-

--

3,94 (+0,01)

4,22 (-0,03)

-

-

-

-

-

- -

-

-

--

3,94 (+0,02)

4,17 (-0,01)

-

-

--

-

- -

-

-

--

3,87 (=)

4,05 (+0,01)

-

-

--

-

3,98(-0,10) 5,05(+0,05)

3,90(-0,05)

-

--

3,83 (-0,01)

-

--

3,92

-

-

3,83(-0,02)

4,84

3,79(-0,03)

-

--

3,70 (-0,02)

-

3,42

-

3,79

-

-

3,76(-0,03)

-

3,73(-0,05)

-

--

3,55 (-0,04)

-

3,42 (+0,05)

-

 

3,68(+0,08)

-

-

-

--

-

- 3,38

-

--

-

3,30

-

-

3,49

--

-

3,26(+0,05)

-

- --

3,14 (-0,02)

-

3,25 (+0,05) 2,78 (-0,03)

- -

-

-

3,23(+0,04) 2,76(+0,03)

- --

3,13 (+0,03)

-

-

2,72 (+0,05)

- -

-

--

2,65(+0,03)

- --

3,09 (+0,04)

-

-

2,71 (+0,05)

- -

-

--

2,63(+0,04)

- -

--

-

-

2,70 (+0,05)

- -

-

--

2,58(+0,04)

- -

--

-

-

-

--

-

-

-

2,39(+0,02)

GENISSES

Viande

+ 350 kg

Viande

mixte

lait

-

-

-

-

5,07 (-0,02)

-

4,77 (+0,04)

-

4,15 (+0,08)

-

3,87 (-0,04)

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP

Au kg net :

RETHEL 16 février Bœufs R3,67 (=) - Génisses U4,15 (=) ; R3,60 (=) - Vaches U3,83 (=) ; R 3,51 (=) ; O 2,90 (=) - Jeunes bovins U 3,81 (=)

ARRAS 12 février

BœufsE5,10(=);U4,10(=);R3,70(=)-GénissesE5,50(=);U4,10(=); R 3,60 (=) - Vaches

E 5,40 (=) ; U 4,00 (=) ; R 3,55 (=) - Jeunes bovins E 4,65 (=) ; U 3,83 (-0,02) ; R 3,66 (=)

SANCOINS 11 février

Génisses E - (-) ; U 4,15 (=) ; R 3,90 (=) - Vaches R 3,53 (=)

FORGES 12 février Bœufs U 4,06 (=) ; R 3,71 (=) - Génisses U 4,29 (=) ; R 3,68 (-0,03) ; O 2,87 (+0,03) – Vaches U 4,06 (-0,03) ; R 3,65 (-0,05) - Jeunes bovins U 3,87 (-0,02) ; R 3,67 (-0,02)

LE CATEAU 17 février

Vaches R 3,50 (=) ; O 3,05 (=) - Génisses R 3,55 (=) - Bœufs R 3,45 (=)

CHOLET 16 février Bœufs U 4,20 (+0,05) ; R 3,85 (+0,05) - Génisses U - (-) ; R - (-) - Vaches O 3,30 (+0,05)

- Jeunes bovins E 4,18 (=) ; U 3,82 (=) ; R 3,67 (=)

Blondes d’Aquitaine : Génisses plus de 350 kg = U 4,80-5,60-5,35 (=) ;

R 3,81-4,65-4,25 (=)

Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans = E 5,45-5,72-5,50 (=) ; U 4,88-5,40-

5,20 (=) ; R 3,81-4,70-4,15 (=) - Jeunes bovins = E 4,22-4,60-4,26 (=) ; U 3,89- 4,20-4,05 (=)

BROUTARDS

MOULIN-ENGILBERT

17 février

   

250-300 kg :

E -

U 3,03-3,35

R 2,57-3,09 ; R 2,56-2,72 ;

Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3

300-350 kg :

E -

U 2,75-3,01

350-400 kg :

E 2,68-2,89

U 2,54-2,76

R 2,44-2,68 ; R 2,43-2,51 ; R 2,33-2,44.

 

400-450 kg :

E -

U 2,51-2,69

450-500 kg :

E -

U 2,44-2,55

 

VEAUX DE BOUCHERIE

 

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

 

du 9 au 15 février

Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 614,7 (-4,2)

 

du 9 au 15 février (/Kg/carcasse)

BLANC

ROSE TRES CLAIR

ROSE CLAIR

ROSE

ROUGE

E 3

U 3

R 3

O 3

3,08

2,92

2,70

2,96

2,79

2,48

2,82

2,65

2,54

2,85

2,68

2,29

2,74

2,30

2,55

2,12

2,45

2,12

2,33

2,22

2,39

2,26

2,21

1,85

2,66

2,37

2,85

2,53

2,30

2,48

2,25

2,46

2,25

2,25

2,10

 

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

Nord

-

-

---

-

8,29 7,29 5,89 5,15

-

8,03 6,99

5,81 5,00

-

7,12 6,11 4,88 4,33

---

3,91

-

Sud

-

-

---

-

8,68 6,81 5,80

-

9,40 7,99 6,69

5,76 5,37

-

6,61 6,20 5,33 4,99

---

4,71

-

Cotation nationale -

-

---

10,13 8,55 7,13 5,86 5,27

9,33 8,01 6,86 5,80 5,07

-

6,75 6,16 5,13 4,58

-

-

5,39 4,47

-

LE CATEAU EN CAMBRESIS

Effectif total : 70 Peu d’approvisionnement, marché actif.

CROISÉ MIXTE MIXTE/MIXTE MIXTE/VIANDE

Le 10 février

Mâles Standard

50 à 60 kg 385-405-395 ;

45 à 50 kg 255-295-285 ;

40

à 45 kg NC.

Femelles Standard

50 à 60 kg NC ;

45 à 50 kg NC ;

40

à 45 kg NC

LAITIER

Mâles Standard

50 à 60 kg 120-140-130 ;

45 à 50 kg 80-100-90 ;

40

à 45 kg 40-60-50 ;

< 40 kg inc.

Femelles Standard

50 à 60 kg 30-60-50 ;

45 à 50 kg 10-30-20 ;

< 40 kg inc.

CROISÉ LAITIER LAIT/LAIT LAIT/VIANDE LAIT/MIXTE

Mâles Standard

> 60 kg

NC ;

50 à 60 kg NC ;

<

50kg

NC.

Femelles Standard

> 60 kg

NC ;

50 à 60 kg NC ;

<

50 kg

NC

MARCHÉ AU CADRAN

Cotation des veaux de plus de 10 jours

18 février

VEAUX ENGRAISSEMENT

59 - AVESNES-SUR-HELPE - DESVRES

Amenés 123 à Haut Lieu.

A la pièce Veaux race Bleue et Croisés

270-530

Gros veaux indemnes IBR

110-130

Très bons veaux non indemnes

110-130

Bons

90-110

Moyens 30-60

PORCS

L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr

BOVINS MAIGRES

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

Cotation de référence (/Kg/vif) Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) Croisés femelle 12-24 mois (400 kg)

VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

Prix moyen national constaté sur le Foirail

du 9 au 15 février

Moyenne nationale :

Mâles type viande : 251 (+6) ; femelles type viande : 250 (+3). Mâles races laitières 40-45 kg : 31 (+4) ; de 45 à 50 kg : 78 (+4) ; de 50 à 60 kg : 105 (+4) Femelles races laitières 40-45 kg : - ; de 45 à 50 kg : 20 (-) ; de 50 à 60 kg : 40 (=)

/Tête

 

Mâles

 

Femelles

supérieurs

>

70 kg

60-70 kg

< 60 kg

supérieures

>

70 kg

60-70 kg

<

60 kg

Charolais Limousins Blonds d’Aquitaine Rouges de prés

515

462

416

312

478

443

388

283

503

448

395

313

458

418

355

283

510

445

375

285

465

415

345

255

 

supérieurs

70-80 kg

60-70 kg

< 60 kg

supérieures

60-70 kg

50-60 kg

<

50 kg

Croisés Viande

510

445

375

285

465

415

345

255

supérieurs

50-65 kg

45-50 kg

40-45 kg

supérieures

50-65 kg

45-50 kg

40-45 kg

Montbéliards

272

233

135

49

— —

 

Normands

142

102

76

28

— 35

60

supérieurs 50-60 kg

45-50 kg

40-45 kg

< 40 kg

supérieures 50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg < 40 kg

Croisés Mixte

541

454

321

224

456

387

268

 

186

Laitiers

129

105

78

31

40

20

supérieurs

>

60 kg

50-60 kg

< 50 kg

supérieures

>

60 kg

50-60 kg

<

50 kg

Croisés Lait

438

373

258

160

386

299

215

124

PORCELETS

Région : Nord - Picardie Note de conjoncture Tendance

Les quantités sont exprimées en têtes.

Semaine 07 du 9 au 13 février

Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne des prix qui nous sont communiqués.

Nombre d'animaux : 1 330 animaux en semaine 07,

semaine 05, 1 370 animaux en semaine 04, 2 380 animaux en semaine 03.

1 295 animaux en semaine 06,

2 070 animaux en

Les prix sont en «/kg», les quantités sont en «la pièce» (sauf indications contraires)

Apport

Prix

Prix

Prix

Var.

mini

maxi

moyen

moy.

PORCELET 25 KG Nord-Picardie : le kg

220

-

-

NC

-

PORCELET POST SEVRAGE 7 kg Nord-Picardie “pièce”

1 110

-

-

30,47

-

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille

La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées avec le concours du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions et communications sont interdites

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

du 6 au 12 février

/Kg/Carcasse

Classe E

Classe S

Bretagne

1,18

1,27

Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes

1,23

1,33

Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes

1,22

1,31

Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.

Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).

Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.

COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - Semaine 06 du 2 au 7 février

Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg.

Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre

49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes.

Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés

Les prix sont en «euro/kg», les quantités sont en «tonne» (sauf indications contraires)

 

Apport

Prix

Prix

Prix

Variations

Mini

maxi

moyen

moyennes

€€

Epaule : Ronde, sans gorge, brute non élaborée poids compris entre 5,5 et 6,5kg

115

1,53

2,03

1,57

+0,09

Jambon : Sans mouille, sans crosse, poids 10kg environ

141

2,03

2,32

2,10

-0,02

Longe : sans palette, sans travers, avec pointe, poids compris entre 9,5 et 10,5kg

146

2,05

2,75

2,55

-0,15

Poitrine : Brute de coupe avec mouille, sans plat de côtes d’épaule, poids compris entre 5,5 et 6,5kg

92

1,78

2,40

1,87

+0,01

MARCHÉ DU PORC BRETON

22 - Plérin

Le 12 février

Présentés : 50 489

Vendus au classement de 1,120 à 1,150 soit une cotation

base 56 TMP :

base 56 TMP + charte qualité T : 1,158

Moyenne mobile 12 mois : 1,299 428 coches vendues.

1,138 (+0,050)

Moyenne départ élevage à

Fourchette départ élevage 0,764 à 0,740

Moyenne transportées à Fourchette transportées

à 0,809

0,814 (+0,054)

0,802 (+0,048)

0,791

Le 16 février

Présentés : 11 903

Vendus au classement de 1,130 à 1,148 Soit une cotation

(+0,002)

base 56 TMP :

base 56 TMP + charte qualité T : 1,160

1,140

CIDIL

JC GUTNER

20 FÉVRIER 2015

Productions animales

OVINS

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

ŒUFS

RUNGIS

18 février Sont pris en compte les œufs de la production communautaire de la catégorie «A» en colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g). Cours hors taxe en Euro/.

Très gros (+73 g) les 100 pièces

7,64

 

7,09

Moyens (53-63 g) les 100 pièces

6,85

ZONE NORD

du 9 au 15 février

BREBIS

Ciré

Couvert

 

Couvert

 

U

-

-

2,65

- 30 kg

R

2,61

2,55

+ 30 kg

 

2,48

O

2,07

2,03

2,20

AGNEAUX

Ciré

Couvert

 

Couvert

16

U

7,15

7,06

19

7,06

à 19 kg

R

6,65

6,68

à 22 kg

 

6,68

O

5,89

6,21

6,21

Parthenay

11 février

BREBIS

Variation

Variation

 

U

2,75

+0,10

2,70

+0,10

moins de 30 kg

R

2,40

+0,10

plus

2,23

+0,10

0

1,40

=

de 30 kg

-

-

AGNEAUX

Variation

Variation

 

E

7,37

=

7,05

=

16 à 19 kg cirés - couvert

U

7,15

=

19 à 22 kg

 

6,78

=

R

6,75

=

cirés - couvert

6,35

=

 

O

4,99

=

   

4,85

=

Gras U.R.O

 

Sancoins

11 février

BREBIS DE RÉFORME

Variation

 

Variation

 

U

1,00

=

plus

1,35

=

- 60 kg

R

-

-

de

-

-

O

-

-

60 kg

-

-

AGNEAUX

Variation

Variation

 

E

-

-

plus

-

-

-38 kg

U

3,20

-0,20

de

2,75

-0,16

R

2,96

-0,09

44 kg

-

-

O

-

</