Vous êtes sur la page 1sur 1
o r n o s e t h c t p n r a s
o
r
n
o
s
e
t
h
c
t
p
n
r
a
s
c
e
u
g
S
R
n
e
u
l
c
d
b
p
a
e
r
u
o
i
l
t
t
e
n
c
n
u
i
i
e
s
d
a
n
r
a
n
s
l
t
a
n
t
t
n
o
n
i
o
o
q
C
o
r
e
s
l
é
e
e
l
e
u
n
r
t
d
i
i
e
c
e
o
t
n
é
o
e
u
n
a
t
n
a
d
u
f
n
r
S
t
o
l
l
n
o
E
i
i
u
d
i
p
s
'
l
n
R
c
o
r
t
a
s
o
t
i
l
r
d
t
e
n
c
D
d
u
é
o
u
'
S
a
u
t
r
o
s
p
E
E
t
l
u
s
p
Industrie de
Normalisation Européenne
d
a
e
u
#
Eurodac
r
r
http://www.etno.be/
e
i
u
Le 11 décembre 2000, les Etats-membres
ont adopté la décision n °2725/2000 créant
"Eurodac",institution destinée à établir un
fichier des empreintes digitales des
demandeurs d'asile et des immigrants
clandestins, et de déterminer l'Etat
responsable de l'examen de la demande
d'asile.
(source:
Légendes
bras exécutif
n
o
c
e
S
#
Police Européenne anti-émeutes
s
#
Corps européen des Gardes-Frontières
l
e
u
e
m
en projet
o
Fonds Européen
pour les Réfugiés
en projet
Un plan d'action pour la
ACP (77 pays
p
s
o
t
"gestion intégrée des
s
d'Afrique, des Caraïbes
é
u
o
sw
de
et du Pacifique
frontières extérieures" de
t
signataires de
da
Office
l'Union européenne, prévoyant
p
Concept: Blicero, Francesca, Niz, Brian, Bureau
d'études. Cette carte a été conçue, réalisée et
diffusée pour le Forum social de Florence, 2002
bureaudetudes@freesurf.fr
www.universite-tangente.fr.st
n
la Convention de
o
po
ho
j
http://europa.eu.int/scadplus/leg/en/lvb/l3
la mise en place progressive
Lomé)
alimentaire
strasbourg
n
3081.htm)
Agence
be
n
gr
d'une police commune des
Office
et
t
(
Européenne
l
fr
frontières, a été présenté,
mardi 7 mai, à Bruxelles par
le commissaire européen à la
justice et aux affaires
o
européen
it
es
vétérinaire
Office de
de
des brevets
o
coopération
l'Environnement
g
p
COREPER I
f
EuropeAid
intérieures, Antonio Vitorino.
(LE MONDE | 08.05.02 |
Agence Européenne
E
a
c
o
The Regional Industrial
r
#
l
p
i
16h50)
Property Programme (RIPP)
o
d
n
s
Office, association, agence mettant en œuvre une forme de normalisation :
t
# Mandat d'arrêt européen
o
t
o
e
Direction
territoriale productive ideologique epistemologique
é
r
Générale
Centre européen pour
o
a
Direction
du
R
le développement
n
Générale
r
commerce
de la formation
Justice et
professionnelle (Cedefop)
e
affaires
Europol, créé en vertu du traité de
r
i
# Passeport Delphine
intérieures
Maastricht de 1992, est l'organisation
Direction générale
de la
fiscalité et de
l'union douanière
a
Direction de
v
E
s
Agence européenne
de police européenne; elle a pour
é
la Politique
#
#
#
#
EUCLID
ARGO Programme
#
LEADER +
Youth Programme
WS/FINREAD
e
mission d'améliorer l'efficacité et la
Fiscale
Direction
e
u
Audiovisual
Eureka
s
s
Le RJE est un réseau
décentralisé entre des
avocats européens et des
juges qui travaillent dans le
coopération des forces de police dans
les États membres afin de prévenir et
de combattre le terrorisme, le trafic de
stupéfiants et d'autres formes grave de
criminalité internationale organisée.
Générale
programme
programme
f
r
de recherche judiciaire ou
du
européen
policier
Norme ou standard
de production
(biens, services)
programme de Directive or
normalisation
programme de
m
o
marché
territoriale
police idéologique
r
r
r
domaine pénal, destiné à les aider à
Frits
European
intérieur
h
Global Alliance
é
Police
for
échanger rapidement des informations, alors
que EUROJUST est un service centralisé. Le RJE
dispose de relais spécialisés dans chaque Etat-
membre, qui peuvent être contactés et sollicités
en vue d'une aide.(source: Laeken European
Council, 2001)
Bolkestein
Direction
r
Task-force of European Police Commissioners
e
Pascal
Transnational
Academy
n
Générale
u
i
Education
Lisbon, April 2000
p
Lamy
(GATE)
E
de
Bilderberg,
o
Bilderberg,
la Concurrence
d
Trilaterale
Trilaterale
i
Direction
p
Générale
t
Direction de
la Culture, de
la Politique de
e
u
# Leonardo Da Vinci
de
l'audiovisuel
et du Sport
1998-1999
Mario
Cour de Justice
la Concurrence
President de
r
i
o
Monti
e
Fondé en 1995, le Transatlantic Business
Dialogue (TBD) est incontestablement la plus
aboutie des alliances internationales entre des
entreprises et des Etats.
Contrairement à d'autres groupes de lobby, il
agit pour le compte du gouvernement
américain et de la Commission européenne
pour identifier "les barrières au commerce
transatlantique" - dans les faits, toute
l'assemblée
Antonio Vitorino
ERT
Fondée en 1983 par 17
des plus importantes
sociétés européennes, la
Table ronde européenne
des industriels en
regroupe aujourd'hui 45.
Depuis sa création, elle a
exercé une influence
décisive sur la
Commission, en donnant
naissance à des
organismes officiels
comme le défunt
Competitiveness Advisory
Group et à des groupes
de pression spécialisés
comme l'Association pour
l'Union monétaire en
Europe. Son travail actuel
de lobby est visible dans
le plan d'action de l'UE
intitulé "Marche 2000 -
Lisbonne", qui promeut
une nouvelle libéralisation
et privatisation de
l'énergie, des transports,
des télécommunications et
des services postaux,
ainsi que des réformes
néolibérales du marché
du travail et des systèmes
de retraite. Les
Stratégies
i
générale
Depuis son institution en
1954, la Cour a eu à
traiter plus de 9000
affaires et a rendu plus
de 4000 arrêts, qui
constituent la
jurisprudence
communautaire. Lorsque
celle-ci touche à
l'interprétation des
traités, elle peut
profondément modifier
leur esprit, sans que le
Bilderberg,
membre
de Coopération
r
Trilaterale
# Tempus
Banco
Nationale
Direction
Santander
p
Générale
Portugal
Comité ou conseil
Direction de la
Table-ronde, conseil,
e
a
de
# effectuant une forme Commission
ATLAS
parlement européen
r
u
Direction
la Culture
réglementation ou proposition politique ne
Chambre
de normalisation
# Socrates
européenne
I
Générale
#
figurant pas à l'agenda industriel de l'autre
Internationale
t
Media +
et de
l
n
des
U
rive de l'Atlantique. Les 150 plus grandes
entreprises du Business Dialogue ont tenté de
retarder, d'affaiblir ou même de démanteler
une large palette de réglementations sur
l'environnnement ou la protection du
consommateur, y compris un plan d'embargo
de l'UE sur les produits cosmétiques testés sur
les animaux. Le Business Dialogue a joué un
rôle clef dans le lancement, à Doha en
novembre 2001, du nouveau round de
négociations de l'OMC. Après le 11
septembre 2001, les producteurs d'armes
américains et européens on pris la tête du
Transatlantic Business Dialogue, et en
du Commerce
l'Éducation
i
Affaires
p
économiques et
u
o
Observatoire européen
o
Financières
e
LEADER
burson
e
# ALIS
o
European
marsteller
Démocrates
Observatoire européen
de l'emploi (OEE)
La
Chambre
e
Direction de
la Jeunesse
et de la
société Civile
Communautaire
Transatlantic
e
Police
f
Chrétiens
Business
public
en
ait
Academy
r
Dialogue
m
é
internationale de
Commerce basée à Paris,
est le lobby industriel
international le plus
grand et le plus influent,
rassemblant plus de
1000 compagnies de
130 pays.
a
d
connaissance. En 1982,
par exemple, la Cour
se prononça contre cinq
Etats-membres qui
prétendaient que la
Commission n'avait pas
le droit d'édicter une
directive de sa propre
Direction
a
Générale
Société de
n
des
# observatoire
Alßan
École
Parti politique
i
E
Relations
r
Bilderberg,
u
Bilderberg,
l
Observatoire du
Comité
extérieures
management de
l'image de marque
Direction de
Trilaterale
Trilateral
http://www.etno.be/
marché unique (OMU)
économique et
Solbes Pedro Mira
W
instruments de la Convention de Lomé
l
social européen
l'éducation
particulier d'un nouveau groupe de travail
destiné à identifier "des moyens de renforcer
u
n
(CESE)
les profits sur
la nouvelle opportunité offerte
initiative.L'argumentation
Patten Chris
STABEX (Stabilization system for
agricultural export revenue)
F
par l'importance accrue accordée au secteur
reposait
f
sur
de la sécurité".
www.tabd.org
Fonds européen de
développement (FED)
sw
de
(
da
http://ww
e
w.etno.be/
'
l'interprétation de
l'article 86 (ancien
article 90) traitant des
entreprises publiques et
SYSMIN (Special financing for mining products)
Cour des
t
strasbourg
État
a
be
Cour des
comptes
Français
fr
Comptes
européenne
it
es
u
European
Européenne
e
(
l
I
Viviane Reding
Roundtable of
e
Industrialists (ERT)
p
f
Fonds Social
o
u
#
État
Comité de direction
cour
Système
Réseau
Européen (FSE)
g
(justice et
d'information
#
Dir. charged with program management
Direction
l
comptes)
p
i
n
u
Générale
F
e
Office de
coopération
i
i
n
q
s
de l'emploi
Mr. C. Patten (Commissaire chargé
des Relations Extérieures), Président
Mr. P. Nielson (Commissaire chargé
t
EuropeAid
e
o
et des
s
r
a
Affaires sociales
compagnies pétrolières
membres de l'ERT ont en
effet un intérêt direct à
une croissance continue
du transport en Europe.
La Commission a financé
de nombreuses activités
de l'ERT sur les questions
de transport, notamment
son étude de 1989
consacrée à "La nécessité
des services. Depuis lors,
la Commission peut
légiférer de son propre
chef dans ces domaines,
sans que le Conseil des
ministres ou le
Parlement y ait à dire.
Le
budget annuel de la
Cour s'élève à 131.3
millions d'euros
(source(source: Gérard
n
E
du Développement et de l'Aide
Humanitaire), Administrateur Général
o
e
o
Mr. G. Verheugen (Commissaire
o
é
chargé de l'Elargissement)
t
l
n
Union of
de
Selys,
Mr. P. Lamy (Commissaire chargé du
u
o
Industrial
Commerce)
and Employers
de renouveler
l'infrastructure des
www.transnationale.org)
Direction de
Gouvernance
Confederations of
Mr. P. Solbes Mira (Commissaire
e
e
Europe
l'aide
d
Team
Membre
chargé des Affaires Economiques et
(UNICE)
transports en Europe".
d
humanitaire
Union of
(
Financières)
n
Industrial
i
(www.xs4all.nl/~ceo/gre
de
p
José-Maria
and Employers
M
enhouse/european.html)
n
n
l'Opus
confederations of
Gil-Robles
#
Secretariat-General
Europe
t
l
Gil-
r
Dei
(UNICE)
E
r
Delgado
W
b
u
Agence européenne
pour la sécurité et
la santé au travail
(OSHA)
Anna
President
Diamanto-
r
Organisation
Réseau européen
Fédération professionnelle,
i
Poul
e
E
l
poulou
Nielson
européenne
d'interception des
organisation d'employeurs,
r
Stratégie
Agence européenne
Cour de Justice des
Communautés
Européennes (CJCE)
c
de police
télécommunications groupe d'intérêt ayant pour but
n
i
Européenne
("Echelon" européen)
o
de l'Emploi
p
o
d'infléchir la politique
européenne
r
b
r
I
o
Direction
m
r
é
Fondation
Ìnstitut
e
n
Générale
Robert
Robert
e
d
u
du
u
Schuman
Schuman
i
u
Parti
Développement
Institut
http://www.etno.be/
n
(
d
Populaire
Konrad
Européen
Adenauer
n
f
r
e
'
libéraux,
Parti
r
Forum
Groupe de conseillers politiques
démocrates
Fonds européen de
p
g
e
i
socialiste
n
Économique
et réformateurs
r
développement (FED)
E
européen
O
d
http://www.etno.be/
Mondial
Aspen
e
Neil
é
(Davos)
Institute, Italy
e
e
Romano
Verts/Alliance
Gauche unitaire
r
'
Kinnock
libre
européenne/
i
é
Gauche verte
p
n
Prodi
Vice-president
européenne
Fonds européen
u
n
nordique
Günter
I
i
Institut
President
u
d'investissement
Banque
Fondation ou
Union pour
Europe des
Fonds
Konrad
'
Verheugen
n
Office
n
(EIF)
Bilderberg,
i
démocraties et
l'Europe
européenne
institut privé
européen
Adenauer
e
européen de
des différences
Trilateral
des nations
Direction
e
lutte
Elargissement
n
E
Bilderberg,
n
International
Centre rhénan
anti-fraude
Trilaterale
Bioindustry
Europa
de
n
Direction
Forum
prospective
60
Générale
Bio
européenne
(IBF)
du
l
e
z
Budget
(
e
d
30
u
r
Michaele
t
s
Schreyer
v
e
Public
D
i
-
n
e
Procurement
r
u
é
u
10
'
Directorate
Direction
d
U
#
MAPE programme
Direction
Générale
i
R
s
Opus
des Réseaux
de
n
l
Trans-
l'espace
e
Dei
o
européens
i
l
m
Comité des
Comité des
p
t
é
e
représentants permanents
représentants permanents
o
o
des Etats Membres
des Etats Membres
l
e
é
auprès de l'Union
auprès de l'Union
Loyola
e
burson-
d
d
de
européenne
é
européenne
n
n
C
European
marsteller
Membre de
Direction
Palacio
COREPER I
COREPER II
l'Opus Dei
Vice-President
des
p
Academy
a
Transports
Irland
u
o
f
Grèce
Espagne
e
Agence spatiale
Agence
e
européenne (ESA)
européenne de
Philippe
Reconstruction (AER)
R
c
s
e
p
Busquin
Agence Européenne
Système Européen des Banques Centrales (ESCB)
n
m
E
R
Direction
b
n
http://www.etno.be/
de
)
#
E.NIP - European Neuroscience Industrial Platform
l'Énergie
n
Portugal
t
n
a
r
c
d
t
r
f
n
t
PIP Plant Industry Platform
Grande
t
Fonds de
a
#
S
)
Italie
e
c
Bretagne
o
Belgique
d
i
p
Cohésion
r
#
ACTIP - Animal Cell Technology Industrial Platform
#
CARDS programme
t
l
Direction
CARDS programme: (Community Assistance for
d
Allemagne
N
France
o
Biotechnologies
N
o
Reconstruction, Development and Stabilisation) - 839
a
(
million euros in the region (2001), 956 million euros
t
i
Michel
in 2000.
e
n
u
é
i
t
Fédération
Barnier
Encourage
les
J
c
routière
z
#
FAIP - Farm Animal Industrial Platform
e
cooperations
européenne
e
Direction
f
e
transfrontalières,
(
i
transnationales et iner-
Générale
regionales, i.e. la
Industrial Development Fund for Portugal
http://www.erf.be
é
a
de la
n
formation de partenariat
f
transfrontaliers.
a
n
EEE, Espace Economique
Politique
#
Urban II
#
Interreg III
h
E
F
Régionale
n
Direction
Supporte les stratégies
t
r
Européen L'accord sur l'EEE étend le Marché
I
R
s
Générale
Unique de l'UE à trois des quatre
innovantes pour la
o
s
pays de l'AELE (Norvège, Islande
réhabilitation des villes et
BIOTECH 2 (programme en biotechnologie)
Recherche
Cour
i
#
Directive sur la brevetabilité du vivant
#
u
http://www.etno.be/
B
h
et Liechtenstein. La Suisse a refusé
des quartiers défavorisés
n
de l'AELE
EEE, Espace
o
Erkki
o
d'en devenir membre en
Franz
Bilderberg,
Economique
n
r
Liikanen
novembre 1992, mais a
Fischler
Joint Research
European
European
Institut européen
Européen
#
2001-2006 Programme Pluriannuel indicatif
Trilateral
cependant maintenu et développé
o
Centre of
Pharmacopoeia
Organization
des normes
Fonds
ses relations avec l'UE à travers
n
européen de
n
the European
Commission
for Technical
de
c
des accords bilatéraux élargis.
Réseau d'Information Comptable Agricole (RICA)
Euratom
Direction
Développement
Commission
Approvals
L'EEE constitue un marché
télécommunications
Direction
régional (FEDER)
d'approximativement 380 millions
Générale
(EOTA)
(ETSI)
C
Générale
a
E
Entreprises
de l'agriculture
Réseau européen du Développement rural
u
E
n
e
d
e
C
s
p
e
L'AELE est une
organisation
internationale qui
comprend l'Islande, le
Liechtenstein, la
Norvège et la Suisse.
David
de consommateurs et représente
presque 18% des importations
mondiales et 20% des
exportations mondiales, hors
commerce intra-EEE. (2000)
Direction
Margot
u
d
Byrne
u
Direction
Générale
a
a
t
Wallström
Générale
n
t
de la
u
a
de la
#
MESA & Mobile Robotics
Société de
i
r
Pêche
Observatoire Européen
(
e
l'Information
RURAL DEVELOPMENT
LEADER
(
(
E
C
o
Special Accession Programme for Agriculture and
Rural Development (SAPARD).
é
d
e
i
# LEADER +
v
c
e
m
TIA
u
(MESA
C
Direction de
la publique santé
C
e
Consommation Direction de la
Organizational
r
Direction
Direction
de la Sécurité
Alimentaire
e
http://ww
Partners)
w.etno.be/
Générale
de
http://www.etno.be/
#
SAPARD Programme
environnementales.
j
t
i
# LEADER II
Financial
i
l'Environnement
section "orientation"
Instrument for
Common Market Organisation (CMO)
o
Fisheries
Fonds européen
n
contribue aux réformes agricoles
E
Guidance
d'orientation
Les objectifs de la PAC, tels que les énonce l'article 33 du traité CE, sont :
Mobile Broadband Specifications for Public Safety
c
(FIFG)
et de
structurelles et au développement
des zones rurales
n
O
-
u
garantie agricole
section "garantie"
A
r
(FEOGA)
E
e
Office
production, notamment de la main-d'oeuvre;
C
finance les dépenses
Conseillers
alimentaire
r
-
n
n
o
#
Public Safety Partnership Project (EPP MESA)
E
afférentes à l'organisation
commune des marchés
relèvement du revenu individuel de ceux qui travaillent dans l'agriculture;
et vétérinaire
- de stabiliser les marchés;
e
Autorité
Agricultural Committees
N
O
r
(OAV)
Européenne de
e
- de garantir la sécurité des approvisionnements;
s
I
s
Sécurité des
Politique agricole commune (PAC)
T
Aliments (EFSA)
v
é
r
l
s
o
m
d
E
s
)
O
n
t
d
E
o
o
e
)
s
)
L
e
s
P
e
o
o
t
g
p
u
r
e
E
e
U
i
l
i
e
s
n
e
o
t
C
e
e
I
C
e
S
u
m
t
f
m
é
)
t
s
New Approach Standardisation
t
a
n
p
e
e
t
c
u
e
n
e
l
c
e
m
q
l
R
u
u
s
u
E
t
é
e
n
s
n
'
n
n
t
i
R
t
u
i
S
e
t
n
i
u
r
i
S
)
m
i
a
o
i
n
l
e
p
m
s
q
O
a
e
r
o
i
a
C
E
n
a
o
r
d
(
i
o
i
t
e
t
a
v
e
e
F
m
o
a
n
F
u
B
r
n
e
n
o
n
e
i
s
d
(
S
B
t
A
r
E
t
t
d
a
e
s
u
C
r
E
I
F
t
)
)
u
A
e
e
a
a
B
m
n
e
E
r
o
p
(
e
e
e
i
i
d
d
r
e
S
L
e
s
E
h
c
s
l
a
S
s
E
o
)
C
o
u
B
,
F
T
é
u
I
s
t
n
n
s
A
t
s
s
m
o
p
C
E
p
m
m
a
c
C
y
l
)
n
e
E
t
e
I
p
u
l
a
é
n
i
S
s
o
n
E
r
n
D
C
e
t
A
r
c
é
S
n
l
r
s
R
o
é
u
o
r
R
g
e
Y
n
e
i
I
a
u
p
n
R
r
t
a
ô
m
r
r
l
e
r
a
o
m
D
S
U
t
)
s
é
I
E
c
a
e
A
o
l
i
n
l
b
O
u
a
a
u
r
r
)
e
n
d
p
r
)
s
t
S
e
e
m
u
u
E
s
P
i
C
n
e
F
u
è
e
o
T
ô
o
d
g
F
a
u
c
E
e
t
s
p
n
r
h
q
u
a
t
e
c
r
o
u
e
r
g
n
F
t
r
u
t
E
u
r
u
e
e
S
r
s
t
n
o
t
r
r
O
m
u
s
u
q
e
O
c
é
R
(
n
n
a
y
s
a
n
B
d
B
u
r
o
B
S
e
E
c
r
a
o
t
R
S
o
D
e
p
)
C

Agence européenne

La PAC coûte environ 45 milliards d'euros chaque année, soit à peu près de la moitié du budget de l'UE (source:

http://www.wsws.org/francais/News/2002/

L'Observatoire est la structure d'animation du “Réseau européen du Développement rural”, réseau qui concerne tous les pays de l'Union européenne et qui a pour vocation de faciliter la relation entre une grande diversité d'organisations: “groupes d'action locale” (GAL), expérimentés ou débutants (entre 600 et 800 “micro-régions” rurales, dont 150 ayant bénéficié de LEADER I, sont impliquées dans LEADER II)

Le montant total de la contribution de l'Union européenne (UE) pour Leader+ pour la période 2000-2006 sera de 2,020 milliards d'euros, financé par le FEOGA- Orientation. (source : http://www.rural-europe.aeidl.be/rural-fr/index.html)

Les agriculteurs des zones défavorisées du point de vue agricole (montagne, zone à handicaps spécifiques, zones menacées d'abandon), peuvent se voir accorder des indemnités compensatoires afin d'assurer l'exploitation continue des superficies agricoles, la préservation de l'espace naturel et la promotion de modes

d'exploitation durables, qui tiennent compte en particulier des exigences

d'accroître la productivité de l'agriculture en développant le progrès technique, en assurant le

développement rationnel de la production agricole ainsi qu'un emploi optimum des facteurs de

d'assurer ainsi un niveau de vie équitable à la population agricole, notamment par le

- d'assurer des prix raisonnables dans les livraisons aux consommateurs. Aux fins de la

réalisation des objectifs précités, l'article 34 du traité CE prévoit l'établissement d'une Organisation commune des marchés agricoles (OCM).