Vous êtes sur la page 1sur 15

DOSSIER DE PRESSE

CAP SCIENCES a le plaisir de vous convier à


la nouvelle exposition de la plateforme

Contact presse :
Emilie GOUET-BILLET
05 57 85 51 39 / 06 60 95 25 23
e.gouet@cap-sciences.net

CAP SCIENCES – Hangar 20 - Quai de Bacalan – 33 300 - Bordeaux 1


05 56 01 07 07
http://www.cap-sciences.net/
Sommaire

Cap Sciences page 3

Communiqué de presse page 5

Le sommeil, un art de vivre page 6


Le parcours de l’exposition page 6

Informations pratiques page 7

Pour poursuivre l’exposition, pour aller plus loin page 8

Les partenaires de l’exposition page 12

CAP SCIENCES – Hangar 20 - Quai de Bacalan – 33 300 - Bordeaux 2


05 56 01 07 07
http://www.cap-sciences.net/
Cap Sciences

CAP SCIENCES, Partager l'esprit découverte


CAP SCIENCES a reçu en 2008 le label national « Sciences & culture, innovation » décerné par le
Ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur
CAP SCIENCES fait partie du Réseau national des Centres de Culture Scientifique, Technique et
Industrielle. Au niveau régional, une charte pour le développement de la culture scientifique, technique
et industrielle a été signée par Cap Sciences, Créasciences et Lacq Odyssée.

Un équipement culturel
Au cœur de la métropole bordelaise, Cap Sciences offre un lieu pour explorer les sciences et
l’industrie : expositions, animations, manifestations. Toute l’année, une programmation variée, pour
une visite en famille ou en groupe, des ateliers éducatifs pour les établissements scolaires.
Au cœur du réseau aquitain, en partenariat avec des collectivités, des
institutions, des entreprises et des laboratoires de recherche, Cap
Sciences coordonne les grandes opérations de culture scientifique
technique et industrielle et va à la rencontre des publics.
En Aquitaine et au-delà, Cap Sciences propose un catalogue d’expositions
itinérantes, d’ateliers découverte, de mallettes pédagogiques et
d’animations ludiques.

Un pôle de compétences
Concevoir et réaliser des produits culturels, accompagner des projets
éducatifs, organiser des événements.
Accueillir et animer, gérer et distribuer, éditer et diffuser, autant de savoir-
faire que Cap Sciences met au service de ses partenaires. www.cap-
sciences.net offre des informations et des documents (Infos Sciences
aquitaine), des expositions virtuelles interactives et l’agenda culturel
régional.

CAP SCIENCES – Hangar 20 - Quai de Bacalan – 33 300 - Bordeaux 3


05 56 01 07 07
http://www.cap-sciences.net/
Au Hangar 20
Cap Sciences est situé sur les quais de Bordeaux, au bord du fleuve, dans un bâtiment moderne
conçu pour accueillir les visiteurs et organiser des événements ou des séminaires : le plateau
d’exposition de 600 m2, la Galerie Industrie & Recherche d’Aquitaine, la médiathèque, le Petit Carré
des enfants et la plate-forme composée d’un auditorium de 80 places, de 4 salles de réunion, d’un
espace exposition de 200 m2, du Café des sciences et d’une terrasse suspendue.

Expositions et ateliers découverte itinérants


Cap Sciences dispose de plusieurs grandes expositions (250 à 450 m2) dont la présentation constitue
toujours un événement culturel, mais aussi d’expositions faciles à programmer et à installer (150 à
250 m2), propres à entrer dans la dynamique d’animation d’un territoire urbain ou rural. Pour tous les
publics. Les ateliers découvertes sont des modules interactifs conçus pour initier par la pratique et
l’expérimentation concrète. Ces « ateliers » sont très mobiles et peuvent être présentés sur des
surfaces réduites.

Actions éducatives - reporters des sciences


Cap Sciences coopère avec les ministères de la Culture, de l’Education nationale et de la Recherche
pour favoriser et accompagner des opérations de pédagogie active dans les établissements scolaires,
donner le goût de la recherche, découvrir les métiers des laboratoires et des industries.

Animations - plaisir des sciences


Cap Sciences dispose de ressources en matériel, logistique et médiateurs pour construire des
opérations sur mesure : événements culturels, activités en centres de loisirs, animations en centres
commerciaux. Au choix, des dizaines d’activités ludiques pour satisfaire la curiosité de chacun sur les
sujets les plus divers et une équipe d’animateurs pour aider à construire des projets.

Ingénierie
Cap Sciences, fort de ses équipes et de son expérience, répond à des demandes d’études de
conception et de faisabilité, pour la mise en valeur de sites ou la réalisation de programmes d’action
culturelle en direction des publics.

Publications
Cap Sciences contribue au pôle aquitain de l’information scientifique et technique. Info Sciences
Aquitaine édite des brèves d’actualité sur la recherche et l’innovation, des documents scientifiques
thématiques. H2O, est le titre de la revue annuelle et des publications trimestrielles. Le site internet
permet l’accès à l’ensemble des publications, aux expositions virtuelles et à l’agenda de la culture
scientifique en Aquitaine.

Evénements
Cap Sciences est coordinateur régional de « La Fête de la Science » et contribue à mettre en scène
les sciences et les techniques dans la programmation de festivals, journées « portes ouvertes »,
salons, forums, colloques et débats.

Cap’Archéo
Ce centre d’éducation au patrimoine animé par Cap Sciences et situé à Pessac est dédié à
l’archéologie de la ville : ateliers et parcours découverte, projets éducatifs, expositions et animations.

Côté Sciences
Cet espace de médiation et de ressources scientifiques, situé à Floirac est animé par Cap Sciences. Il
propose des ateliers d’expérimentation, des balades, des cafés-débats, des visites de sites, des
expositions et animations.

CAP SCIENCES – Hangar 20 - Quai de Bacalan – Bordeaux 4


Tél : 05 56 01 07 07
http://www.cap-sciences.net/
Communiqué de presse
Cap Sciences présente :

L’exposition
« Le sommeil, un art de vivre »
Du 16 janvier au 17 mars 2010
à Cap Sciences,
La nouvelle exposition plateforme

A l’âge de 60 ans, nous avons passé 20 ans à dormir dont 5 à rêver… C’est dire la place du sommeil
dans une vie ! Mais qu’est-ce que le sommeil ? Un temps riche en activités de toutes sortes dont le
rêve n’est pas la moindre. Pour les découvrir, prenez le train du sommeil. Visitez les dessous de nos
nuits pilotées par le cerveau. Mesurez l’importance des cycles biologiques.
Une exposition interactive pour que chacun, petit ou grand sache mieux dormir et… laisser dormir !

En famille a partir de 6 ans

Vous souhaitez en savoir plus ?


Contactez-nous….

Contact presse :
Emilie Gouet
Tél : 05 57 85 51 39 Cette exposition « Le Sommeil, un art de
Mail : e.gouet@cap-sciences.net vivre » est une co-production de Science
Animation, Toulouse et Cap Sciences,
Renseignements et réservations : Bordeaux
Avec le soutien de l’INSERM, du CNRS et
Cap Sciences
du CHU de Bordeaux.
Hangar 20, Quai de Bacalan - 33300 Bordeaux
Tél. : 05 56 01 07 07
Fax : 05 57 85 93 81
Site internet : http://www.cap-sciences.net/
Du mardi au vendredi : 14h-18h / samedi et dimanche : 14h-19h

CAP SCIENCES – Hangar 20 - Quai de Bacalan – Bordeaux 5


Tél : 05 56 01 07 07
http://www.cap-sciences.net/
Le parcours de l’exposition
Découvrez tous les aspects du sommeil à travers différentes parties de l’exposition. Laissez-vous
guider dans une découverte ludique et scientifique du sommeil…
Les phases du sommeil
C’est découvrir l’organisation d’une nuit de sommeil. Espace « fort », à la fois vidéo et graphique où le visiteur
pourra s’asseoir et prendre le temps de regarder. On présentera l’analogie du sommeil avec une succession de «
trains du sommeil » et pourquoi l’on ne peut y monter ou en descendre n’importe quand.

Les rôles du sommeil


C’est découvrir que le cerveau, maître-d’oeuvre du sommeil et de l’éveil, reçoit des stimulations externes et
internes. Il en contrôle les entrées mais aussi les sorties. Quand on entre dans le sommeil, le cerveau change ses
priorités mais il est lui-même sous le contrôle de l’environnement et du milieu interne.

Les rythmes
C’est découvrir qu’il existe des rythmes et des cycles dans la nature. Ils reposent, en général, sur les grands
mouvements astronomiques. Comme les végétaux, nous avons une horloge interne qui bat son propre temps et
qui influence le rythme éveil-sommeil. Elle est elle-même contrôlée par des synchroniseurs externes. Décaler son
rythme par rapport au temps ambiant, c’est aller vers les troubles des décalages horaires.

L’exploration du sommeil
C’est découvrir comment les spécialistes, dans les centres du sommeil, peuvent explorer ce dernier. Une
transposition scénographique évocatrice permettra au visiteur d’imaginer ce qu’est un laboratoire du sommeil et
de se rendre compte du nombre important de paramètres physiologiques nécessaires pour analyser et mesurer
les troubles du sommeil.

Le bien et le mal dormir


C’est découvrir que le sommeil est fragile : notre mode de vie, le stress, le travail, la vie familiale,
l’environnement, nos activités peuvent le perturber. Alors s’installe l’insomnie avec ses conséquences : la
fatigabilité, l’irritabilité et l’intolérance. C’est découvrir les maladies du sommeil, les apnées, la narcolepsie qui
altèrent le sommeil et induisent des troubles de la vigilance. Notre sommeil nous appartient. Nous devons le
connaître pour le gérer. L’ambition de cette exposition est de permettre à chacun de mieux dormir et de… laisser
dormir !

Les rêves
Depuis les années 50, on pensait que le rêve avait lieu exclusivement pendant la phase de sommeil paradoxal.
Lorsqu'on réveillait les sujets pendant cette phase, ils se rappelaient beaucoup plus souvent de leur rêve. Il y
aurait plusieurs formes successives du rêve…

Atelier
C’est le moment de se coucher, nos connaissances vont nous aider à bien dormir, à construire notre nuit. 4
équipes s’affrontent et doivent chacune reconstituer une image, le puzzle de bonne nuit, en répondant
correctement aux questions. Si l’équipe donne une mauvaise réponse, elle prend une pièce du puzzle
« mauvaise nuit ». « Quelle équipe arrivera la première à passer une bonne nuit ? »

CAP SCIENCES – Hangar 20 - Quai de Bacalan – Bordeaux 6


Tél : 05 56 01 07 07
http://www.cap-sciences.net/
Informations pratiques

Renseignements et réservations :
Cap Sciences
Hangar 20
Quai de Bacalan
Bordeaux
05 56 01 07 07

Horaires d’ouverture
Ouvert au public
du mardi au vendredi de 14h à 18h
Samedi, dimanche de 14h à 19h
Tous les après-midi pendant
les vacances scolaires

Tarifs :
Entrée simple
Plein tarif : 2 €
Tarif réduit : 1 €
Gratuit pour les visiteurs de la grande exposition
Carte Privilège :10 €
(donne droit à de nombreuses réductions)

Animations :
Programmes d’animations pédagogiques adaptés aux écoles, collèges et lycées
Visites animées pour les groupes d’adultes et les centres de loisirs
Groupes et classes, tous les jours de 9h à 18h sur réservation

CAP SCIENCES – Hangar 20 - Quai de Bacalan – Bordeaux 7


Tél : 05 56 01 07 07
http://www.cap-sciences.net/
Pour poursuivre l’exposition, pour aller plus loin…

Ouvrages :

 Les mécanismes du sommeil : rythmes et pathologies, Sylvie Royant-Parola, Claude


Gronfier et Joëlle Adrien, Editions le Pommier, Collection Le collège de la cité, octobre 2007,
173 pages.
Que se passe-t-il quand nous dormons ? Quand nous rêvons ? Que savons-nous
du sommeil, de ses cycles, de ses troubles ? La structure, la durée du sommeil
dans la journée ne sont pas les mêmes chez tous les animaux ni chez tous les
hommes ; sa place est régie par l'horloge biologique : dormir est une histoire de
rythmes. Le sommeil est indispensable à la vie, primordial pour être en forme,
garder le moral ou maintenir un bon équilibre métabolique. Des pathologies le
caractérisent pourtant : insomnies, apnées du sommeil, agitations, cauchemars,
somnambulisme concernent plus de 10 % des dormeurs. Fort heureusement, la
médecine du sommeil progresse et des solutions existent.

 Le sommeil : Temps d'oubli, heures de vie, Anne-Marie Malabre, préface de Louis Arbus,
Edition Aubanel, Collection Epicuria, février 2004, 142 pages.
A soixante ans, nous avons passé vingt années à dormir dont cinq à rêver...
C'est dire toute l'importance du sommeil dans une vie. Mais qu'est-ce que le
sommeil ? Longtemps considéré comme une mort transitoire et mystérieuse, le
sommeil est, bien au contraire, un moment unique de repos pendant lequel
nous vivons autrement. S'appuyant sur les recherches scientifiques les plus
récentes, cet ouvrage est une invitation à un surprenant voyage au cœur du
sommeil. Ouvrez avec malice les lits du monde entier, laissez-vous bercer par
les rythmes de la Nature, et découvrez les clefs d'or du sommeil. Alors confiant et serein, vous
prendrez le fameux train du sommeil qui, inexorablement et pour votre plus grand bien, vous
conduira au bout de la nuit..

 Le rêve du papillon, Tchouang-Tseu, Edition Albin Michel, Collection Spiritualité, janvier


2002, 340 pages.
« Tchouang-Tseu rêva qu'il était papillon, voletant, heureux de son sort, ne
sachant pas qu'il était Tchouang-Tseu. Il se réveilla soudain et s'aperçut
qu'il était Tchouang-Tseu. Il ne savait plus s'il était Tchouang-Tseu qui
venait de rêver qu'il était papillon ou s'il était un papillon qui rêvait qu'il était
Tchouang-Tseu. »
Cette fameuse formulation, qui pose la question de la frontière entre le rêve
et la réalité, entre le vrai et le faux, constitue le fil conducteur des oeuvres
de Tchouang-Tseu, rassemblées dans ce volume.
Épousant tantôt la forme du dialogue paradoxal, tantôt celle du conte

CAP SCIENCES – Hangar 20 - Quai de Bacalan – Bordeaux 8


Tél : 05 56 01 07 07
http://www.cap-sciences.net/
allégorique, tantôt celle du poème mystique, ce chef-d’œuvre datant du quatrième siècle avant
notre ère contient tout l'esprit du Tao. On y trouve Confucius rendant visite à Lao-Tseu, un mille-
pattes jaloux d'un serpent, Grande Pureté conversant avec Inaction, et tant d'autres figures,
réelles ou imaginaires, qui illustrent, non sans humour, les enseignements de la sagesse
chinoise.

 Du rêve au sommeil paradoxal, Collectif d’auteurs sous la direction de Françoise Parot,


Edition Delachaux & Niestle, Collection Textes de base en psychologie, juin 2001, 331 pages.
Cet ouvrage présente les plus grands textes écrits sur le rêve, depuis
l'Antiquité grecque jusqu'à la période contemporaine. Il montre notamment
que l'histoire des conceptions du rêve reflète celle des conceptions de la
personne humaine et qu'à ce titre, elle permet d'éclairer l'origine de la
psychologie actuelle et les différents débats qui la traversent.
Pour qu'un discours scientifique puisse être tenu sur l'individu en tant que
source de ses rêves, il a fallu que l'on renonce, en Occident, à considérer que
le monde des ancêtres ou le monde divin étaient à l'origine ou étaient la
destination de l'activité onirique. De Platon à Descartes, de saint Augustin à
Schubert et à Freud, mais aussi à Jouvet, de grands textes ont traduit ces
mutations; ils sont présentés dans ce recueil en ordre chronologique et situés dans leur contexte
philosophique, psychologique et scientifique.

 Le grenier des rêves essai d'onirologie diachronique, Michel Jouvet et Monique Gessain,
Edition Odile Jacob, Collection Science Hum, février 1997, 279 pages.
A quoi rêvent les cosmonautes lorsqu’ils sont dans l’espace ? Toujours
qu’ils se trouvent sur Terre. Et revenus sur Terre, à quoi rêvent-ils ?
Quasiment jamais qu’ils sont dans l’espace… De même Tama, un Bassari
séjournant quelques mois à Paris, ouvre-t-il chaque nuit une valise de
souvenirs africains dont se nourrissent ses rêves.
Se pourrait-il alors que les psychanalystes, qui défendent l’idée selon
laquelle le rêve comporte un résidu diurne, se soient trompés ?
Les récits de souvenirs de rêves sont difficiles à interpréter, car ils se situent
à la frontière de l’expérience individuelle et de la culture du rêveur. Ils
peuvent cependant nous renseigner sur l’intégration ou la non-intégration du
voyageur ou du migrant dans son nouvel espace, comme le montrent ici Michel Jouvet et
Monique Gessain en explorant le grenier des rêves de Tama. Au terme de cet essai, ils nous
auront convaincus que, réunis dans des « onirothèques », les souvenirs de rêves sont des
matériaux qu’il ne faut pas négliger si l’on veut mieux comprendre les hommes et les sociétés.

 Dormir les 1001 rituels du sommeil, Gluck Denise, Edition Christine Bonneton, Collection
Images et Symboles, mars 1997, 255 pages.
Comme on fait son lit, on se couche, dit le proverbe. Comment le faisons-nous,
ce lit, au propre et au figuré ? Quel poids d’habitudes sociales acquises au
cours des siècles détermine nos choix en matière de sommeil ? Forme du lit,
matériaux et couleurs de sa garniture, position et vêtements du dormeur,
petites rituels de l’endormissement pour combattre l’insomnie, tous les
éléments de cet environnement du sommeil s’inscrivent dans une longue
histoire dont les changements que connaît notre société moderne subissent
encore les effets.
Quant au sommeil lui-même, qu’en sait-on, sinon qu’il est le temps du rêve et qu’il est aussi
nécessaire à l’homme que la nourriture ? Est-ce parce que le lieu du sommeil est l’obscurité qu’il
est encore aujourd’hui un phénomène si obscur à l’homme, si chargé d’affects et de symbolique ?

CAP SCIENCES – Hangar 20 - Quai de Bacalan – Bordeaux 9


Tél : 05 56 01 07 07
http://www.cap-sciences.net/
 Le château des songes, Michel Jouvet et Hugues La Scève, Edition Odile Jacob, février
1992, 362 pages.
Une foule de chats et de lapins, quelques dauphins, un homme-loup fort civil,
deux sœurs siamoises et un enfant-crapaud, un "pèse-songe", un cuirassier
suisse très ambigu et un physicien chinois, une courtisane créole à la nature
généreuse et une blonde émouvante, un couple improbable qui conjugue
orgasmon et oniron par la magie de l'électricité... Telles sont les créatures
picaresques qui peuplent les carnets d'Hugues la Scève, brillant esprit, seigneur
du château de Bouligneux et libertin.Retrouvé dans un vieux coffre où il dormait
depuis deux siècles, ce journal d'une vie, qui mêle fiction et science, méditation et
érudition, se révèle un trésor littéraire.
Savant onirologue, Michel Jouvet a choisi, ici, de se faire romancier, à la manière du XVIIIe siècle.

 Les mots du sommeil, Philippe Brenot, Edition L'Esprit du Temps, 1 septembre 1991, 62
pages.
Le « dormir tout haut » de Jules Renard, le « dormir à plein régime » de Jean-François Josselin
ou « l’endormissement à la sueur de son front » de Paul Claudel sont des formules riches et
évocatrices qui rajoutent du sens à une compréhension du sommeil qui n’est jamais terminée.
A côté de la littérature, la langue populaire traverse les siècles avec l’impassibilité de la sagesse
ancestrale et témoigne du vécu de chacun. Elle décrit très précisément les avatars du sommeil
que la sciences nous enseigne : compter les moutons, ne dormir que d’un œil, faire de beaux
rêves, avoir le sommeil léger, ne pas fermer l’œil de la nuit, faire pipi au lit, piquer un roupillon…
A nous d’entendre les mots du sommeil qui en disent plus long qu’il n’y paraît et contiennent
sûrement l’entière définition de cette plainte vitale.

 Dormir, rêver, le sommeil des animaux, Corine Lacrampe, Edition Sophie de Sivry /
L’Iconoclaste, Paris, Septembre 2002, 80 pages
Comment les poissons font-ils pour dormir sans se noyer ? et les oiseaux pour
s’assoupir tout en volant ? … ou la chouette et le hibou pour fermer l’œil en plein
jour ?
Des insectes aux mammifères, ce livre explore les mystères du sommeil et du
rêve chez les animaux.

 Alias, le roi du sommeil, catalogue de l’exposition « Le roi sommeil » coproduite par ALIAS
Centre Régional de Promotion de la Culture Scientifique, Technique et Industrielle Nord-Pas de
Calais et le Centre de Culture Scientifique « Louis Pasteur » de Besançon., Villeneuve d’Ascq,
1996
Vos yeux se ferment, le sommeil vous gagne, votre esprit s’évade… Mais où va-t-il donc ? Dormir
semble essentiel pour l’homme et pour tous les animaux. Mais qu’est-ce que le sommeil ? Faire
le oint sur les connaissances actuelles, trouver des idées pour mieux dormir, …

Ouvrages Jeunesse :

 Je ne trouve pas le sommeil, Christine Féret-Fleury et Mayalen Goust, Edition Flammarion,


Collection Les p'tits albums du Père Castor, mai 2009, 27 pages.
Devant la fatigue matinale de sa maman qui n'a pas pu trouver le sommeil la nuit
précédente, une petite fille décide d'agir. La nuit venue, elle attend le sommeil
pour le lui apporter. Comme il tarde à venir, elle part à sa recherche dans toute la
maison...

CAP SCIENCES – Hangar 20 - Quai de Bacalan – Bordeaux 10


Tél : 05 56 01 07 07
http://www.cap-sciences.net/
 Le laboratoire du sommeil de Stefanie Schwartz et Irina Constantinescu (Auteurs), Aurélien,
Débat (Illustrations), Editions le Pommier, Collection Les Minipommes, mai 2009, 63 pages.
Aujourd'hui est un jour spécial : Victor, Vincent, Olivier, Suzanne, Philomène et
Elsa, les six inséparables, vont visiter le laboratoire du sommeil dans lequel
œuvre la grande professeure Mirabilis ! Cette dernière va leur ouvrir les portes
du monde du sommeil en répondant à toutes leurs questions : Y a-t-il un horloge
dans notre cerveau ? Pourquoi quand on est fatigué on dort ? Comment étudier
le sommeil ? Dort-on tous pareil ? Pourquoi est-ce important d'avoir un bon
sommeil ?

 La nuit et le sommeil, Edition Albin Michel, Collection Les petits débrouillards, avril 2001, 64
pages.
Comment tourne la Terre ? Où est passé le soleil ? Et la lune ? Pourquoi les
étoiles ont disparu ? Est-ce que tout le monde dort la nuit ? Hibou est très savant
et propose aux petits curieux comme Marion et Manuel d'essayer de répondre le
plus simplement du monde à toutes ces questions sur l'univers qui les laissent si
souvent perplexes et avides de savoir. Un album intelligemment conçu à découvrir
en famille. Un premier pas vers la science expliquée de manière attractive sous
forme de questions-réponses et d'expériences simples et peu coûteuses à
réaliser. Pour les 5-7 ans. --Catherine Taudin

 Bleu nuit, Anita Siegfried (Auteur) et Hannes Binder (Illustrations), Edition La Joie de Lire,
Collection ALBUMS, mars 2006, 63 pages.
L'air du soir est lourd. Un orage approche. Seul à la maison Daniel n'arrive pas à
dormir. Des bruits de plus en plus fort se font entendre. Dans les brefs instants qui
précèdent le sommeil, rêve et réalité se confondent, l'imaginaire reprend ses
droits. La mère du jeune garçon vient de lui lire l'histoire du Petit Prince. Alors il
n'est pas surpris quand un avion à hélice se pose sur sa couette et que le pilote
lui fait signe de monter...

 Le livre du dodo, Judy Hindley et Tor Freeman, Edition Gallimard-Jeunesse, Collection Album
Gallimard, mars 2006, 14 pages.
Aussi tendre que drôle, un livre pour tous les soirs avant de se coucher... la
promesse d'une nuit paisible !

 Bibliothèque de Travail Junior, n° 471, novembre 2001 – Le sommeil - Publication éditée et


diffusée par PEMF, œuvre collective réalisée et écrite sous la coordination de l’ICEM-
PEDAGOGIQUE FREINET.
« Pour m’endormir, je me mets à plat ventre, la tête sous l’oreiller. » « Moi je prends une
peluche. » Et toi, comment dors-tu ?

Sites internet
 http://ura1195-6.univ-lyon1.fr/index_f.html
 http://www.sfrms.org/index1.php?pageID=sommaire_accueil
Site de la Société française de recherche et médecine du sommeil.
 http://www.institut-sommeil-vigilance.org/
http://www.prosom.org/
Association nationale loi 1901 de PROmotion des connaissances sur le Sommeil.
 http://www.je-dors-trop.com/centre2.asp
Site de la clinique du sommeil du Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux.
CAP SCIENCES – Hangar 20 - Quai de Bacalan – Bordeaux 11
Tél : 05 56 01 07 07
http://www.cap-sciences.net/
Les partenaires de l’exposition

Cette exposition « Le Sommeil, un art de vivre » est une co-production de Science Animation, Toulouse et Cap
Sciences, Bordeaux
Avec le soutien de l’INSERM, du CNRS et du CHU de Bordeaux.

Coproducteur :
Science animation – Toulouse
Centre de Culture, Scientifique, Technique et Industrielle de Midi-Pyrénées, labellisé "Science et Culture,
Innovation"

Science Animation développons des activités de médiation scientifique, de conception


et de réalisation d’expositions polythématiques fixes et itinérantes (plus de 30
disponibles), d’organisation de conférences-débats (les Découvrades) en partenariat avec les
organismes de recherche, les universités et les entreprises de la Région.
Science Animation anime un réseau régional des acteurs de la culture scientifique et technique
dont cinq délégations départementales.
Science Animation coordonne en Midi-Pyrénées des actions nationales tel que la Fête de la Science
(avec en 2008 plus de 200 manifestations) et l’Exposcience (en partenariat avec l’Education
Nationale).

Contact :
SCIENCE ANIMATION
Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle de Midi-Pyrénées
1, avenue Camille Flammarion
31500 Toulouse
Tél. 05 61 61 00 06 / Fax. 05 61 48 52 55
http://www.science-animation.org/
contact@science-animation.org

Partenaires exposition :
Cnrs
Le CNRS en bref
Le Centre national de la recherche scientifique est un organisme public de recherche
(Etablissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la tutelle du
Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche). Il produit du savoir et met ce
savoir au service de la société.
Avec plus de 32 000 personnes (dont 26 000 statutaires – 11 600 chercheurs et 14 400 ingénieurs,
techniciens et administratifs), un budget 2009 de 3,367 milliards d'euros dont 607 millions d'euros de
ressources propres, une implantation sur l'ensemble du territoire national, le CNRS exerce son activité
dans tous les champs de la connaissance, en s'appuyant sur plus de 1200 unités de recherche et de
service.

CAP SCIENCES – Hangar 20 - Quai de Bacalan – Bordeaux 12


Tél : 05 56 01 07 07
http://www.cap-sciences.net/
Des chercheurs éminents ont travaillé, à un moment ou à un autre de leur carrière, dans des
laboratoires du CNRS. Avec 16 lauréats du prix Nobel et 9 de la Médaille Fields, le CNRS a une
longue tradition d’excellence.
 L2i - Les deux infinis, un film sur le CNRS de Jean-Jacques Beineix
 2008, une année avec le CNRS
o Rapport scientifique (juin 2009 - pdf 3,46 Mo)
o Rapport économique et financier (juin 2009 - pdf 3,47 Mo)
o Rapport financier (juin 2009 - pdf 1,41 Mo)
 Bilan social
 Contrat d'objectifs 2009-2013 du CNRS avec l'Etat (version signée le 19 octobre 2009 - pdf
818 Ko)
 Plan stratégique "Horizon 2020" (pdf 408 ko)
 Histoire du CNRS
 Textes fondamentaux sur l'organisation du CNRS
 Image du CNRS auprès du grand public - Enquête TNS-Sofres de novembre 2006

Présent dans tous les champs de la connaissance


Principal organisme de recherche à caractère pluridisciplinaire en France, le CNRS mène des
recherches dans l'ensemble des domaines scientifiques, technologiques et sociétaux. Il couvre la
totalité de la palette des champs scientifiques, qu'il s'agisse des mathématiques, de la physique, des
sciences et technologies de l'information et de la communication, de la physique nucléaire et des
hautes énergies, des sciences de la planète et de l'Univers, de la chimie, des sciences du vivant, des
sciences humaines et sociales, des sciences de l'environnement ou des sciences de l'ingénierie. Le
CNRS est présent dans toutes les disciplines majeures regroupées au sein de dix instituts dont deux
sont nationaux.
 Institut de chimie (INC)
 Institut écologie et environnement (INEE)
 Institut de physique (INP)
 Institut national de physique nucléaire et physique des particules (IN2P3)
 Institut des sciences biologiques (INSB)
 Institut des sciences humaines et sociales (INSHS)
 Institut des sciences informatiques et de leurs interactions (INS2I)
 Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS)
 Institut des sciences mathématiques et de leurs interactions (INSMI)
 Institut national des sciences de l’univers (INSU)
Le CNRS développe, de façon privilégiée, des collaborations entre spécialistes de différentes
disciplines, et tout particulièrement avec l'université, ouvrant ainsi de nouveaux champs
d'investigations qui permettent de répondre aux besoins de l'économie et de la société. Des actions
interdisciplinaires de recherche sont notamment menées dans les domaines suivants : «Le Vivant et
ses enjeux sociaux», «Information, communication et connaissance», «Environnement, énergie et
développement durable», «Nanosciences, nanotechnologies, matériaux», «Astroparticules : des
particules à l'Univers».

Présent sur tout le territoire national


19 délégations en région assurent une gestion directe et locale des laboratoires et entretiennent les
liens avec les partenaires locaux et les collectivités territoriales.

Ouvert aux partenariats


 plus de 1200 unités de recherche et de service dont près de 90 % en partenariat avec
l'Enseignement supérieur et les autres organismes de recherche français ;
 2897 brevets principaux fin 2006, 204 nouveaux brevets déposés en 2006, 677 licences
actives et 1611 contrats industriels signés en 2006 avec les entreprises ;
 320 entreprises innovantes créées depuis 1999 ;
 5000 chercheurs étrangers accueillis annuellement dans les laboratoires, 1714 chercheurs
étrangers statutaires au CNRS, 85 accords de coopération avec 60 pays, 310 programmes
internationaux de coopération scientifique, 91 laboratoires européens et internationaux associés
et 92 groupements de recherche européens et internationaux, 14 unités mixtes internationales ;
 des représentations à Bruxelles, Johannesburg, Moscou, Pékin, Santiago du Chili,
Tokyo, Washington, Hanoï.
CAP SCIENCES – Hangar 20 - Quai de Bacalan – Bordeaux 13
Tél : 05 56 01 07 07
http://www.cap-sciences.net/
Contact :
Marie-Noëlle Abat
Responsable des partenariats
CNRS
Direction de la communication
3 rue Michel Ange
75794 Paris Cedex 16
Tél : 01 44 96 51 13
Mobile : 06 80 26 28 08
Fax : 01 44 96 49 29

Inserm
Comprendre et améliorer la santé humaine
Créé en 1964, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale est un
établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la double
tutelle du ministère de la Santé et du ministère de la Recherche.

L'Inserm, seul organisme public de recherche français entièrement dédié à la santé humaine, s’est vu
confier, en 2008, la responsabilité d’assurer la coordination stratégique, scientifique et opérationnelle
de la recherche biomédicale. Ce rôle central de coordinateur lui revient naturellement par la qualité
scientifique de ses équipes mais également par sa capacité à assurer une recherche translationnelle,
du laboratoire au lit du patient.

Le décret adopté en mars 2009 va permettre à l’Inserm d’assumer ses missions dans le contexte de la
recherche face aux nouveaux défis scientifiques, sanitaires et économiques du XXIe siècle.
L’expertise et la veille scientifiques sont désormais inscrites comme missions officielles de l’Institut.

Cette mission de coordination a conduit à la création de 10 instituts thématiques associés à l’Inserm,


début 2008, dont le rôle est pérennisé par ce nouveau décret où leurs attributions, état des lieux de la
recherche française dans leur domaine, animation de cette recherche, définition des objectifs, sont
clairement définies.

Pour remplir ses missions, l'Institut a été conçu dès l'origine dans un partenariat étroit avec les autres
établissements de recherche publics ou privés, et les lieux de soins que sont les hôpitaux. Aujourd'hui,
80 % des 318 unités de recherche Inserm sont implantées au sein des centres hospitalo-
universitaires, ou des centres de lutte contre le cancer. Les campus de recherche du CNRS, ainsi que
les Instituts Pasteur et Curie accueillent eux aussi des structures de recherche Inserm. L’Université,
placée au centre du dispositif de recherche par la loi sur l’autonomie des universités, sera également
un partenaire privilégié.

La coordination nationale se trouve renforcée par la création, en avril 2009, de l’Alliance nationale
pour les sciences de la vie et de la santé, dont l’Inserm est signataire aux côtés d’autres organismes
et instituts de recherche et de la conférence des présidents d’université. Pour élargir la coordination
stratégique et progammatique de la recherche à l'ensemble des sciences de la vie et de la santé,
l'Alliance s'appuie sur une organisation en 10 instituts thématiques multi-organismes, dont la direction
est assurée conjointement par deux organismes de recherche (Inserm, CNRS, CEA ou Inra), selon le
domaine de recherche.

Enfin, l’Inserm joue un rôle de première importance dans la construction de l’espace européen de la
recherche et conforte sa position à l’international par d’étroites collaborations (équipes à l’étranger et
laboratoires internationaux associés).

L'Inserm en chiffres...
13 000 personnes dont plus de 8 000 salariés Inserm, près de 3 000 hospitalo-universitaires et 1 450
chercheurs étrangers
Forces de la recherche
318 unités de recherche, dont 27 centres de recherche
1 unité dans les DOM-TOM
6 unités Inserm à l'étranger

CAP SCIENCES – Hangar 20 - Quai de Bacalan – Bordeaux 14


Tél : 05 56 01 07 07
http://www.cap-sciences.net/
52 centres d'investigation clinique (CIC)
12 réseaux de recherche clinique et en santé des populations
59 instituts fédératifs de recherche (IFR)
Valorisation
548 contrats de R&D
731 brevets dans le portefeuille de l’Inserm

CHU de Bordeaux – Plateforme GENPPHASS


Le Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux est l’établissement de santé de
référence en Aquitaine. Acteur majeur de la recherche et de l’innovation, il est le seul à
pouvoir offrir aux patients une triple capacité de soins, d’enseignement et de recherche.

Le CHU de Bordeaux c’est….


- 3 établissements de soins principaux : le groupe hospitalier Saint-André, le groupe hospitalier
Pellegrin et le groupe hospitalier Sud
- le 1er employeur de la région Aquitaine avec plus de 13 000 personnes
- 3 330 lits et places
Par an (chiffres 2008)
- 134 000 entrées
- 440 000 consultations
- 57 264 interventions
- 4 600 naissances
- 110 000 passages aux urgences
- 500 greffes

Le GENPPHASS est la plateforme neuro-psycho-pharmacologique du CHU de Bordeaux. Elle est


située au groupe hospitalier Pellegrin, au 13ème étage du Tripode. Seules 2 ou 3 plateformes
identiques existent dans le monde.
Elle est constituée de 4 entités :
- la plateforme du Genpphass (Groupe d’études neurophysiologie pharmacologie sommeil et
somnolence)
- un centre ressources neurologie, psychiatrie, cognition où l’on va traiter les patients qui ont des
détériorations cognitives type Alzheimer, des pathologies pyschiatriques, ou neurologiques
- 6 lits de pharmacologie pour des essais médicamenteux
- un centre de « phénotypage » : une grande partie de la plateforme de recherche va fonctionner avec
des sujets sains.
C’est cette synergie qui rend la plateforme très originale.

« Autrefois les études de laboratoire consistaient à étudier la privation aigue de sommeil ; aujourd’hui, dans la vie
courante, on est plutôt dans un schéma où on va avoir une réduction chronique, ou une variation des horaires de
lever et de coucher, qui va amputer sur le capital sommeil. Pour réaliser cela, il n’y a que deux ou trois
laboratoires dans le monde qui ont construit des appartements qui sont des lieux de vie, dans lesquels on peut
mettre en privation chronique de façon isolée. »
Pr Pierre Philip, responsable de la plateforme
Neuro-Psycho-Pharmacologique du CHU de Bordeaux

Plus d’informations sur le CHU de Bordeaux :


www.chu-bordeaux.fr

CAP SCIENCES – Hangar 20 - Quai de Bacalan – Bordeaux 15


Tél : 05 56 01 07 07
http://www.cap-sciences.net/