Vous êtes sur la page 1sur 64
Département de Génie Civil Projet de Fin d’Etudes Présenté par Amel FERJANI et Mouna HAFDHELLAOUI

Département de Génie Civil

Projet de Fin d’Etudes

Présenté par

Amel FERJANI et Mouna HAFDHELLAOUI

Pour obtenir le

Diplôme National d’Ingénieur

en

Génie Civil

Etude d’un pont à caisson construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum à Foundiougne au Sénégal

Annexe

Sujet proposé par :

à Foundiougne au Sénégal Annexe Sujet proposé par : Soutenu le : 15 juin 2012 Devant

Soutenu le

:

15 juin 2012

Devant le Jury

:

Président

:

Mr. Chokri BEN YOUNES

Rapporteur

:

Mr. Hatem ZENZRI

Membre permanent

:

Mr. Othmen BEN MAKI

Encadreurs (ENIT)

:

Mr. Mongi BEN OUEZDOU & Mr. Karim MILED

Encadreurs (COMETE)

:

Mme Hajer OUESLATI & Mr. Mohamed TOUIL

Année Universitaire: 2011-2012

B.P.37 le Belvédère 1002 Tunis Tunisie

TOUIL Année Universitaire: 2011-2012 B.P.37 le Belvédère 1002 Tunis Tunisie Tél: Fax : Email : enit@enit.rnu.tn

Tél:

TOUIL Année Universitaire: 2011-2012 B.P.37 le Belvédère 1002 Tunis Tunisie Tél: Fax : Email : enit@enit.rnu.tn

Fax :

TOUIL Année Universitaire: 2011-2012 B.P.37 le Belvédère 1002 Tunis Tunisie Tél: Fax : Email : enit@enit.rnu.tn

Email : enit@enit.rnu.tn

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

Annexe Partie 1 :A.1

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

Annexe A.1.1 : Présentation générale de l’ouvrage et choix de la variante retenue

A.1.1.1 Situation du projet

et choix de la variante retenue A.1.1.1 Situation du projet Figure 1:Localisation du pont de Foundiougne

Figure 1:Localisation du pont de Foundiougne

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

Annexe A.1.2 : Analyse multicritère et choix de la variante retenue

Les variantes proposées sont présentées comme suit :

Variante 1 : Pont bipoutre mixte

Variante 2 : Pont à poutres préfabriquées

Variante 3 : Pont caisson en béton précontraint construit par encorbellements successifs

Variante 4 : Pont caisson en béton précontraint construit par poussage

A.1.2.1 Coût investissement

Le critère économique concerne l’estimation des coûts des différents éléments de l’ouvrage et des technologies disponibles pour la réalisation du projet.

Coût appui

Le coût des appuis est en fonction de la portée qui est évaluée par la portée maximale du type de pont. L'objectif ici est de favoriser le pont de longue portée pour réduire le nombre des appuis qui nécessite beaucoup de travaux de terrassements.

Tableau 1: Nombre d’appui pour chaque variante

Variante

1

2

3

4

Nombre d’appui

13

41

10

20

2 3 4 Nombre d’appui 13 41 10 20 Figure 2: Priorité des variantes par rapport

Figure 2: Priorité des variantes par rapport au sous critère coût des appuis

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

Coût fondation

Le coût de fondation est calculé sur la base des mêmes hypothèses que précédemment. Le nombre de piles nécessaire est compté pour chaque type de pont.

de piles nécessaire est compté pour chaque type de pont. Figure 3: priorité des variantes par

Figure 3: priorité des variantes par rapports au cout des fondations

Coût d’entretien:

Le coût de maintenance implique tous les entretiens nécessaires pour la durée de vie des ponts. Il concerne le remplacement des éléments des ponts, par exemple, le remplacement des élastomères paliers, le contrôle des câbles et de la peinture. La variante choisie doit assurer le bon fonctionnement avec un minimum d’entretien.

le bon fonctionnement avec un minimum d’entretien . Figure 4: Priorité des variantes par rapport au

Figure 4: Priorité des variantes par rapport au cout de l'entretien

Pour les variantes choisies, la variante bipoutre mixte nécessite plus d’entretien, d’autre part la variante pont à poutres préfabriquées nécessite plus de terrassement car son tablier repose sur 41 appuis donc ces deux coutent plus chers par rapport aux deux autres. Le résultat du logiciel « expert Choice » pour la comparaison des couts des 4 variantes est représenté ci-dessous :

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal Figure 5: Priorité des variantes par rapport au

Figure 5: Priorité des variantes par rapport au critère cout

A.1.2.2 Les critères environnementaux

Esthétique

Le critère esthétique est un paramètre important dans la conception d’un ouvrage d’art. Un pont doit être bien intégré dans son site en respectant le milieu environnemental. Par rapport au critère

esthétique, les 4 variantes peuvent être classées comme suit par ordre décroissant :

Le pont en encorbellement de hauteur variable offre un aspect esthétique très acceptable grâce à la forme du tablier caisson et ses pile.peuvent être classées comme suit par ordre décroissant : Le pont bipoutre mixte présente une esthétique

Le pont bipoutre mixte présente une esthétique acceptable grâce à sa légèreté et à son tablier qui est mince par rapport aux autres.grâce à la forme du tablier caisson et ses pile. Le pont caisson construit par poussage

Le pont caisson construit par poussage offre une esthétique meilleure que celle du pont à poutres préfabriquées.et à son tablier qui est mince par rapport aux autres. Le pont à poutre préfabriquées

Le pont à poutre préfabriquées présente moins d’esthétique par rapport aux autres variantes à cause de l’épaisseur de son tablier d’esthétique par rapport aux autres variantes à cause de l’épaisseur de son tablier

autres variantes à cause de l’épaisseur de son tablier Figure 6: Priorité des variantes par rapport

Figure 6: Priorité des variantes par rapport à l'esthétique

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

Impact sur l’environnement

Ce critère vise à avoir une appréciation globale de l’impact du projet sur l’environnement dont il fait partie intégrante. Il est donc indispensable que le concepteur du projet connaisse bien le site dans lequel le pont sera placé.

Le pont bipoutre mixte à un effet défavorable sur l’environnement à cause de la corrosion de l’acier.

l’environnement à cause de la corrosion de l’acier. Figure 7 : Priorité des variantes par rapport
l’environnement à cause de la corrosion de l’acier. Figure 7 : Priorité des variantes par rapport

Figure 7: Priorité des variantes par rapport à l'impact sur l’environnement

A.1.2.3 Critère technique

Délai d’exécution

La durée d’exécution peut être évaluée en termes de la charge de travail et la technologie des procédés de construction. L’exécution des ponts à l'aide de préfabrication peut par exemple être accélérée de manière significative. Dans notre cas, les variantes 1 et 2 sont placées en tète de course car elles ne nécessitent aucun échafaudage qui prend beaucoup de temps pour l’établir.

échafaudage qui prend beaucoup de temps pour l’établir. Figure 8 : Priorité des variantes par rapport

Figure 8: Priorité des variantes par rapport au délai d’exécution

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

Facilité d’exécution

Mis à part les appuis et fondations qui présentent quasiment les mêmes conditions pour toutes les solutions, les difficultés techniques principales résident dans le procédé de construction du tablier. Le VIPP, mise à part la présence de précontrainte (mise en tension, injection, ect.), est caractérisé par la difficulté de manutention et de pose des poutres d’environ 100 tonnes à l’unité. Le caisson poussé nécessite une aire de préfabrication très soignée, surtout un contrôle géométrique extrêmement précis. La complexité du matériel de poussage dépend du procédé de l’entreprise mais peut se réduire à des simples vérins de tirage. Le bipoutre mixte nécessite aussi un contrôle géométrique extrêmement précis, mais du fait de la légèreté de l’ossature métallique, l’opération de lançage est plutôt simple. Les opérations de montage sur site (soudure, boulons, etc.) nécessitent une certaine qualification.

boulons, etc.) nécessitent une certaine qualification. Figure 9: Priorité des variantes par rapport à

Figure 9: Priorité des variantes par rapport à l'esthétique

Sécurité de chantier

Le pont poussé se distingue par le fait que le tablier est entièrement fabriqué sur le remblai d’accès. Le bipoutre mixte, présente l’inconvénient du coulage du hourdis sur équipage mobile, mais reste aussi assez sécurisant comme procédé. Aussi, le pont en encorbellement successif nécessite la bonne prise en compte en phase de construction de la sécurité sur chantier pendant le coulage symétrique des voussoirs de fléau pour avoir une bonne stabilité de ce dernier.

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal Figure 10: Priorité des variantes par rapport à

Figure 10: Priorité des variantes par rapport à la sécurité du chantier

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

Annexe : Partie2 A.2.

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

A.2.1 : Conception de tablier

A.2.1.Conception transversale du caisson

Voussoirs sur piles (VSP)

Hauteur des voussoirs (H p ) :

L

Hp

sur piles (VSP)  Hauteur des voussoirs (H p ) : L Hp 16 L 4

16

L 4 100
L
4
100

0.25 Hauteur des voussoirs (H p ) : L Hp 16 L 4 100 17.13 (Avec

17.13 (Avec L est la portée principale)

Epaisseur des âmes :

Soit

H p =7.7m

Les âmes du caisson sont en général inclinées car cette disposition facilite le décoffrage et réduit la largeur des têtes de pile. L'inclinaison couramment adoptée est comprise entre 10 et 30%. Longitudinalement, elle est constante pour les ponts de hauteur variable. L’épaisseur total E a peut être estimée à :

E a

L’épaisseur total E a peut être estimée à : E a L 275 1.25 B L

L

275

total E a peut être estimée à : E a L 275 1.25 B L 0.125

1.25

B

L

total E a peut être estimée à : E a L 275 1.25 B L 0.125

0.125

E a peut être estimée à : E a L 275 1.25 B L 0.125 0.52

0.52 m

Avec : L est la portée principale

B est la largeur de l'hourdis supérieur

Soit E a =0.52m

Hourdis supérieur :

supérieur  Soit E a =0.52m  Hourdis supérieur : Epaisseur en extrémité e1 : Elle

Epaisseur en extrémité e1 :

Elle dépend du dispositif de retenue choisi, dans le cas de barrière normale BN4

e 1 =0.24m.

Epaisseur à l'enracinement de l'encorbellement e 2 : 2 :

Elle dépend des équipements et du profil en travers fonctionnel:

C

8

D

30

et du profil en travers fonctionnel: C 8 D 30 0.328 m  e C 7

0.328 m

e

C

7

fonctionnel: C 8 D 30 0.328 m  e C 7 0.375 m 2  Epaisseur

0.375 m

2

Epaisseur à mi-portée e 4 : 4 :

e

4

D

25

Soit e 4 =0.22m

Soit e 2 =0.37m

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

e

3

Epaisseur à l'encastrement e 3 : 3 :

au Sénégal e 3 Epaisseur à l'encastrement e 3 : 0.1 D 25  Soit e

0.1

D

e 3 Epaisseur à l'encastrement e 3 : 0.1 D 25  Soit e 3 =0.34

25

Soit e 3 =0.34 m

Remarque : En général, on doit avoir également : e 3 > e 2 - 0,1 et e 3 > 1,5 e 4 ok 3 > e 2 - 0,1 et e 3 > 1,5 e 4 ok

Vérification : e 3 =0.31m> 0,35-0,1=0,25m ; e 3 =0.31m > 1,5 e 4 = 0.3m 3 =0.31m> 0,35-0,1=0,25m ; e 3 =0.31m > 1,5 e 4 = 0.3m

ok

Hourdis inférieur :

L'épaisseur de l’ hourdis inférieur est minimale à la clef et maximale sur pile. C'est la limitation de la compression en fibre inférieure en service qui détermine l'épaisseur du hourdis inférieur sur pile E p . Cette valeur dépend de la portée et des largeurs des hourdis, elle varie de 35 à 80 cm voire plus.

Soit E p =0.50m

Voussoirs courants (VC)

Hauteur des voussoirs (H c ) :

soit

Hc = 3.3 m

Hourdis supérieur :

L

Hc

c ) :  soit Hc = 3.3 m  Hourdis supérieur : L Hc 0.16

0.16

L

7.5 22 3 L 50
7.5
22
3
L
50

3.3

Soient : e 1 =24cm, e 2 =0.37m, e 3 =0.34 m, e 4 =0.22m

Hourdis inférieur :

Dans la partie centrale des travées, l’hourdis inférieur doit être aussi mince que possible (18 à 22

cm) pour limiter le poids propre du caisson

soit E c =20cm

Epaisseur des âmes :

L’âme doit assurer la résistance aux efforts de cisaillement et permet la bonne mise en place du béton ainsi que, dans de nombreux cas, l’ancrage des câbles de précontrainte.

Soit E a =30cm

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

Caractéristiques géométriques des sections transversales :

Tableau 2: Caractéristiques de la section transversale sur pile

Section transversale sur pile

 

Hauteur du voussoir(m)

Hp=

7,7

 

e1=

0,24

e2=

0,37

Hourdis supérieur(m)

 

0,34

 

e3=

e4=

0,22

Hourdis inférieur(m)

Eip=

0,5

Epaisseur de l'âme(m)

Eap=

0,52

Tableau 3: Caractéristiques de la section transversale sur pile

Section transversale à la clé

 

Hauteur du voussoir(m)

Hc=

3,3

 

e1=

0,24

 

0,37

Hourdis supérieur(m)

e2=

e3=

0,34

 

e4=

0,22

Hourdis inférieur(m)

Eic=

0,5

Epaisseur de l'âme(m)

Eac=

0,52

Caractéristiques mécaniques des sections transversales

La section sur pile

Les caractéristiques mécaniques des sections sur pile et à la clé sont déterminées par ‘Autocad’.

sur pile et à la clé sont déterminées par ‘Autocad’. Figure 11: La section de tablier

Figure 11: La section de tablier sur pile

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

Tableau 4: Caractéristiques mécaniques de la section transversale sur pile

Section transversale sur pile

 

Aire (m²)

A=

12,97

Périmètre

P=

59,22

   

3,48

Centre de gravité (m)

v

v'

4,224

Moment d'inertie (m4)

I=

92,96

La section à la clé

d'inertie (m4) I= 92,96  La section à la clé Figure 12: La section du tablier

Figure 12: La section du tablier à la clé

Tableau 5: Caractéristiques mécaniques de la section transversale à la clé

Section transversale à la clé

 

Aire (m²)

A=

8,884

Périmètre

P=

44,102

   

1,502

Centre de gravité (m)

v

v'

1,798

Moment d'inertie (m4)

I=

71,255

La section courante

L’intrados du tablier se présente sous forme parabolique à partir des piles, mais à l’exception et au

voisinage des culées (à une distance de 18 m), ce dernier prend une forme rectiligne.

a. La variation de la section

La variation de la section au niveau de la travée intermédiaire est comme suit :

0 x L

S

x x ( x ) S 2 S S S S ( ) p p
x
x
(
x
)
S
2
S
S
S
S
(
)
p
p
c
L
p
c
L

2

suit : 0  x  L S x x ( x ) S 2 S

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

b. La variation du centre de gravité

2 Y
2
Y

Gp

x Y Y Gc
x
Y
Y
Gc

L

Gp

0 x L

0

L

Y

G

( x ) Y Gp
(
x
)
Y
Gp

c. La variation de l’inertie La loi de variation de l’inertie est comme suit :

La loi de variation de l’inertie est comme suit : I ( x ) 5 2

I

(

x

)

5

2 x 2 2 I c 1 k 1 L
2 x
2 2
I
c 1
k
1
L
est comme suit : I ( x ) 5 2 x 2 2 I c 1

x

Avec :

k

I 0.4 p 1 I c
I
0.4
p
1
I
c
x Y ( ) Gc L
x
Y
(
)
Gc
L

2

Tableau 6: Les caractéristiques mécaniques de la section transversale

X

h(x)

S(x)

P(x)

I(x)

YG(x)

V

V'

0

7,700

12,970

59,220

92,962

4,224

3,476

4,224

6

7,700

12,970

59,220

92,962

4,224

3,476

4,224

11

7,093

12,414

57,099

90,640

3,885

3,209

3,885

16

6,494

11,866

55,004

88,164

3,550

2,944

3,550

21

5,872

11,297

52,830

85,392

3,204

2,668

3,204

26

5,384

10,849

51,121

83,062

2,933

2,451

2,933

31

4,946

10,449

49,592

80,861

2,691

2,255

2,691

36

4,561

10,096

48,243

78,827

2,478

2,083

2,478

41

4,226

9,789

47,074

76,991

2,294

1,932

2,294

46

3,943

9,468

46,331

75,082

2,149

1,794

2,149

51

3,712

9,256

45,521

73,722

2,021

1,690

2,021

56

3,532

9,091

44,892

72,640

1,923

1,609

1,923

61

3,403

8,973

44,442

71,856

1,852

1,551

1,852

66

3,326

8,903

44,172

71,379

1,810

1,516

1,810

71

3,300

8,884

44,102

71,255

1,798

1,502

1,798

73

3,300

8,884

44,102

71,255

1,798

1,502

1,798

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

Annexe A.3. Partie 3

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

A.3.1 Dimensionnement de la précontrainte des fléaux en phase provisoire de construction

Les différents dispositifs de stabilité pour le voussoir sur pile sont présentés dans le tableau suivant :

Tableau 7: Les procédés de stabilité des fléaux sur leurs piles

Dispositif de

Conditions d’application

Principe de la méthode

stabilité

Clouage par

-La plus utilisée pour stabiliser

-Elle consiste à tendre les armatures verticales pour plaquer le VSP sur ses appuis. Ancrages supérieurs : ils sont placés en général dans des bossages provisoires préfabriqués, posés sur le hourdis supérieur parfois sur une poutre de répartition métallique. En partie inférieure : les câbles sont soit bouclés dans le fut de pile, soit ancrés de façon classique (les ancrages peuvent se situer dans la face latérale de la semelle de fondation ou dans des bossages logés à l'intérieur des piles, si celles-ci sont évidées). La précontrainte de clouage est généralement centrée sur l'axe de la pile

précontrainte

les fléaux en phase provisoire

-Les piles offrent une surface de

chevêtre importante

 

Elle n'est applicable que lorsque le tablier est situé à une hauteur modérée au dessus du sol (moins de 15 mètres environ). En site terrestre :

 

les portées sont supérieures à 100 mètres.

-La méthode consiste à augmenter l'entraxe des cales d'appui provisoires en les plaçant sur des palées provisoires métalliques ou en béton. -Le fléau est en général stabilisé par deux palées disposées symétriquement par rapport à la pile.

Palées

Lorsque les dimensions des

provisoires

têtes de pile sont réduites,

souvent pour des raisons architecturales.

Lorsque les fûts de pile

 

présentent une résistance à la flexion insuffisante pour assurer seuls la stabilité du fléau. En site aquatique :

Elle reste envisageable à condition d'appuyer les palées dans le batardeau, sur la semelle de la pile.

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

Câbles

-

Les portées sont supérieures à

-Les câbles de clouage sont disposés à l'extérieur de la pile afin d'en augmenter l'efficacité. Ancrages supérieurs : Ils sont ancrés dans les premiers voussoirs en encorbellement et passent à l'extérieur du fût de pile. En partie basse : ils sont ancrés dans des massifs contrepoids à terre, ou bien rassemblés dans la semelle de la pile, les câbles doivent être injectés pour les rendre adhérents dans la semelle. Ils doivent être protégés contre la corrosion et contre les chocs que pourraient subir leurs parties aériennes.

extérieurs ou

100 mètres. -Lorsque les dimensions des

haubanage

provisoire

têtes de pile sont réduites et ne permettent pas de donner un

entraxe suffisant aux câbles de clouage.

   

-Au début de la construction du fléau : la stabilité doit être assurée par des moyens classiques.

-

L'ouvrage comporte des travées

Clavage de la travée arrière

de longueurs très inégales ou des travées de rive très courtes.

Lorsque le fléau atteint le milieu de la travée la plus courte :

on réalise le voussoir de clavage. Le demi-fléau le plus long est alors construit en sur encorbellement en profitant du poids de la travée arrière pour compenser le déséquilibre.

Encastrement

-Lorsque le fléau est encastré de façon définitive sur sa pile

le calcul de stabilité se réduit aux calculs de résistance du fût et des fondations de la pile

sur pile

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

A.3.2 Dimensionnement de la précontrainte déclissage

Calcul du moment hyperstatique des câbles éclisses de P1-P2 (méthode de trapèze)

     

Pi(précontrainte du fléau) (en t)

e0(câbles

Pi'(câbles éclisses) (en t)

e0

m0(x)en

     

x

V'

e0

d'éclisses)

résultant

t.m

m1(x)

m0(x)*m1(x)

m1(x)*m1(x)

           

0

2,15

0

0

-1,99

864

-1,99

-1723,53

0

0

0

18

2,15

0

0

-1,99

864

-1,99

-1720,15

11,16

-19196,87

124,55

23

2,14

0,95

432

-1,98

864

-1

-1301,72

14,26

-18562,49

203,35

28

2,15

0,96

864

-1,99

648

-0,3

-455,73

17,36

-7911,46

301,37

33

2,19

1,01

1296

-2,03

432

0,25

427,3

20,46

8742,58

418,61

38

2,26

1,07

1728

-2,1

216

0,72

1403,48

23,56

33065,93

555,07

43

2,36

1,17

2592

0

0

1,17

3034,69

26,66

80904,74

710,76

48

2,49

1,29

3456

0

0

1,29

4475,46

29,76

133189,79

885,66

53

2,65

1,45

4320

0

0

1,45

6250,07

32,86

205377,44

1079,78

58

2,85

1,63

5184

0

0

1,63

8430,05

35,96

303144,76

1293,12

63

3,07

1,83

5616

0

0

1,83

10295,02

39,06

402123,32

1525,68

68

3,33

2,07

6048

0

0

2,07

12505,73

42,16

527241,73

1777,47

73

3,62

2,33

6912

0

0

2,33

16104,51

45,26

728890,01

2048,47

78

3,94

2,62

7776

0

0

2,62

20370,95

48,36

985139,09

2338,69

83

4,29

2,94

8640

0

0

2,94

25376,59

51,46

1305879,5

2648,13

89

4,76

3,73

8640

0

0

3,73

32248,8

55,18

1779488,78

3044,83

95

4,34

3,73

8640

0

0

3,73

32248,8

53,2

1715636,16

2830,24

100

4,02

2,94

8640

0

0

2,94

25376,59

51,3

1301819,25

2631,69

105

3,73

2,62

7776

0

0

2,62

20370,95

49,4

1006324,87

2440,36

110

3,46

2,33

6912

0

0

2,33

16104,51

47,5

764964,11

2256,25

115

3,22

2,07

6048

0

0

2,07

12505,73

45,6

570261,46

2079,36

120

3

1,83

5616

0

0

1,83

10295,02

43,7

449892,2

1909,69

125

2,81

1,63

5184

0

0

1,63

8430,05

41,8

352376,28

1747,24

130

2,65

1,45

4320

0

0

1,45

6250,07

39,9

249377,96

1592,01

135

2,51

1,29

3456

0

0

1,29

4475,46

38

170067,61

1444

140

2,39

1,17

2592

0

0

1,17

3034,69

36,1

109552,18

1303,21

145

2,3

1,07

1728

-2,14

216

0,72

1392,97

34,2

47639,72

1169,64

150

2,24

1,01

1296

-2,08

432

0,23

403,77

32,3

13041,87

1043,29

155

2,2

0,96

864

-2,04

648

-0,32

-490,97

30,4

-14925,44

924,16

160

2,19

0,95

432

-2,03

864

-1,04

-1343,52

28,5

-38290,32

812,25

146

2,15

-1,99

0

-1,99

864

-1,99

-1723,53

26,98

-46500,75

727,92

169

2,15

-1,01

432

-1,99

864

-1,66

-2156,73

25,08

-54090,86

629,01

174

2,14

-0,3

864

-1,98

648

-1,02

-1542,01

23,18

-35743,82

537,31

179

2,15

0,26

1296

-1,99

432

-0,3

-526,14

21,28

-11196,31

452,84

184

2,19

0,73

1728

-2,03

216

0,42

823,16

19,38

15952,89

375,58

189

2,26

1,17

2592

0

0

1,17

3034,69

17,48

53046,32

305,55

194

2,36

1,29

3456

0

0

1,29

4475,46

15,58

69727,72

242,74

199

2,49

1,45

4320

0

0

1,45

6250,07

13,68

85501,01

187,14

204

2,65

1,63

5184

0

0

1,63

8430,05

11,78

99306,04

138,77

 

ENIT- AU : 2011/2012

 

Page 20

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

209

2,85

1,83

5616

0

0

1,83

10295,02

9,88

101714,76

97,61

214

3,07

2,07

6048

0

0

2,07

12505,73

7,98

99795,75

63,68

219

3,33

2,33

6912

0

0

2,33

16104,51

6,08

97915,41

36,97

224

3,62

2,62

7776

0

0

2,62

20370,95

4,18

85150,57

17,47

229

3,94

2,94

8640

0

0

2,94

25376,59

2,28

57858,63

5,2

235

4,76

3,73

8640

0

0

3,73

32248,8

0

0

0

241

4,34

3,73

8640

0

0

3,73

32248,8

0

0

0

246

4,02

2,94

8640

0

0

2,94

25376,59

0

0

0

251

3,73

2,62

7776

0

0

2,62

20370,95

0

0

0

256

3,46

2,33

6912

0

0

2,33

16104,51

0

0

0

261

3,22

2,07

6048

0

0

2,07

12505,73

0

0

0

266

3

1,83

5616

0

0

1,83

10295,02

0

0

0

271

2,81

1,63

5184

0

0

1,63

8430,05

0

0

0

276

2,65

1,45

4320

0

0

1,45

6250,07

0

0

0

281

2,51

1,29

3456

0

0

1,29

4475,46

0

0

0

286

2,39

1,17

2592

0

0

1,17

3034,69

0

0

0

291

2,3

1,07

1728

0

0

1,07

1856,21

0

0

0

296

2,24

1,01

1296

0

0

1,01

1302,74

0

0

0

301

2,2

0,96

864

0

0

0,96

832,72

0

0

0

306

2,19

0,95

432

0

0

0,95

410,4

0

0

0

ENIT- AU : 2011/2012

Page 21

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

A.3.3 ETUDE DE LA FLEXION LONGITUDINALE EN SITUATION D’EXPLOITATION

Suivant les lignes d’influence, on va, dans cette partie d’annexe, présenter les différents cas de charges appliqués à la structure et les valeurs des moments obtenues pour chaque et finalement on a choisi pour chaque section considérée le cas de chargement qui donne le moment pour le calcul des sollicitations finales.

A.3.3.1 Chargement AL

Moments fléchissant dus au chargement AL

1. A mi travée de rive(x=44,5m)

1 er cas : On commence par le chargement de la travée de rive : AL1

: On commence par le chargement de la travée de rive : AL1 Figure 13: Ligne

Figure 13: Ligne d'influence du moment fléchissant à mi travée de rive

d'influence du moment fléchissant à mi travée de rive Figure 14: Diagramme du moment fléchissant du
d'influence du moment fléchissant à mi travée de rive Figure 14: Diagramme du moment fléchissant du

Figure 14: Diagramme du moment fléchissant du à la charge AL1

à x=44.5 m on a

M(x=44.5m) =41.840 MN.m

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

2éme cas :

On a chargé la première travée centrale :

AL2

2éme cas : On a chargé la première travée centrale : AL2 Figure 15: Diagramme du

Figure 15: Diagramme du moment fléchissant du à AL2

à x=44.5 m M(x=44.5m)=-42.766MN.m

3éme cas : Ensuite, on charge la troisième travée centrale :AL3

: Ensuite, on charge la troisième travée centrale :AL3 Figure 16: Diagramme du moment fléchissant du

Figure 16: Diagramme du moment fléchissant du à AL3

à x=44.5 m M(x=44.5m)=16.808 MN.m

4éme cas : Maintenant, on fait la combinaison de chargement deux à deux (1ére travée + 3éme travée)

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal Figure 17: Diagramme du moment fléchissant du à

Figure 17: Diagramme du moment fléchissant du à AL1+AL3 à x=44.5m M(x=44.5m)=40.6MN.m

2. 2éme appui (x=89m)

à x=44.5m  M(x=44.5m)=40.6MN.m 2. 2éme appui (x=89m) Figure 18: Ligne d'influence du moment fléchissant sur

Figure 18: Ligne d'influence du moment fléchissant sur le 2éme appui 1er cas : On charge les deux travées de rive et la première travée centrale AL1+AL2

travées de rive et la première travée centrale AL1+AL2 Figure 19: Diagramme du moment fléchissant du
travées de rive et la première travée centrale AL1+AL2 Figure 19: Diagramme du moment fléchissant du

Figure 19: Diagramme du moment fléchissant du à AL1+AL2

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

En x=89m M(x=89m)=-90.78MN.m

2éme cas : On charge la deuxième travée centrale : AL3

2éme cas : On charge la deuxième travée centrale : AL3 Figure 20: Diagramme du moment

Figure 20: Diagramme du moment fléchissant du à AL3 En x=89mM(x=89m)=33.616MN.m

3. A la 1ére mi travée intermédiaire(x=162)

3. A la 1ére mi travée intermédiaire(x=162 ) Figure 21: ligne d'influence du moment fléchissant en

Figure 21: ligne d'influence du moment fléchissant en x=162m 1er cas :On charge la travée de rive (cas AL1)

en x=162m 1er cas : On charge la travée de rive (cas AL1) Figure24:Diagramme du moment

Figure24:Diagramme du moment fléchissant du à AL1 En X=162M(x=162m)=-9.756MN.m

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

2éme cas : On charge la travée de rive et la travée centrale (Cas AL1+AL3)

la travée de rive et la travée centrale (Cas AL1+AL3) Figure 22: Diagramme du moment fléchissant

Figure 22: Diagramme du moment fléchissant du à AL1 En X=162mM(x=162m)=-22.269MN.m

3éme cas : chargement de la deuxième travée centrale (AL3)

cas : chargement de la deuxième travée centrale (AL3) Figure 23: Diagramme du moment fléchissant du

Figure 23: Diagramme du moment fléchissant du à AL3 En x=162m M(x=162m)=-19.518MN.m

4éme cas : Chargement de la première travée centrale (Cas AL2)

cas : Chargement de la première travée centrale (Cas AL2) Figure 24: Diagramme du moment fléchissant

Figure 24: Diagramme du moment fléchissant du à AL2

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

En x=162mM(x=162m)=48.048MN.m

4. 3éme appui(x=235m)

En x=162m  M(x=162m)=48.048MN.m 4. 3éme appui(x=235m) Figure28:ligne d'influence du moment fléchissant en

Figure28:ligne d'influence du moment fléchissant en x=235m 1er cas : Chargement AL2+AL3

moment fléchissant en x=235m 1er cas : Chargement AL2+AL3 Figure 25: Diagramme du moment fléchissant du
moment fléchissant en x=235m 1er cas : Chargement AL2+AL3 Figure 25: Diagramme du moment fléchissant du

Figure 25: Diagramme du moment fléchissant du à AL2+AL3 En X=235mM(x=235m)=-102.524MN.m

5. A 2éme mi travée intermédiaire(x=308m)

5. A 2éme mi travée intermédiaire(x=308m) Figure 26: ligne d'influence du moment fléchissant en

Figure 26: ligne d'influence du moment fléchissant en x= 308m

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

1er cas : chargement AL3

sur le fleuve Saloum au Sénégal 1er cas : chargement AL3 Figure 27: Diagramme du moment

Figure 27: Diagramme du moment fléchissant du à AL3 En x=308mM(x=308m)=51.95MN.m

2éme cas : Chargement AL2

x=308m  M(x=308m)=51.95MN.m 2éme cas : Chargement AL2 Figure 28:Diagramme du moment fléchissant du à AL2
x=308m  M(x=308m)=51.95MN.m 2éme cas : Chargement AL2 Figure 28:Diagramme du moment fléchissant du à AL2

Figure 28:Diagramme du moment fléchissant du à AL2 En x=308mM(x=308m)=-18.83MN.m 3éme cas : Chargement AL4 (mi travée de troisième travée centrale)

3éme cas : Chargement AL4 (mi travée de troisième travée centrale) ENIT- AU : 2011/2012 Page

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal Figure 29: Diagramme du moment de fléchissant à

Figure 29: Diagramme du moment de fléchissant à AL4 En x= 308mM(x=308m)=-21.055MN.m

4éme cas : Chargement (AL2+AL4)

 M(x=308m)=-21.055MN.m 4éme cas : Chargement (AL2+AL4) Figure 30: Diagramme du moment du à AL2+AL4 En

Figure 30: Diagramme du moment du à AL2+AL4 En x=308mM(x=308m)=-30.35MN.m

6. 4éme appui(x=381m) :

En x=308m  M(x=308m)=-30.35MN.m 6. 4éme appui(x=381m) : Figure 31: ligne d'influence du moment fléchissant en

Figure 31: ligne d'influence du moment fléchissant en x=381m

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

1er cas : Chargement AL3+AL4 :

fleuve Saloum au Sénégal 1er cas : Chargement AL3+AL4 : Figure 32: Diagramme du moment fléchissant
fleuve Saloum au Sénégal 1er cas : Chargement AL3+AL4 : Figure 32: Diagramme du moment fléchissant

Figure 32: Diagramme du moment fléchissant du à AL3+AL4 En x=381mM(x=381m)=-104.862MN.m

7. A mi travée de 3ème travée intermédiaire(x=454m)

7. A mi travée de 3ème travée intermédiaire(x=454m) Figure 33: ligne d'influence du moment fléchissant en

Figure 33: ligne d'influence du moment fléchissant en x=454m 1er cas : Chargement AL4

du moment fléchissant en x=454m 1er cas : Chargement AL4 Figure 34: Diagramme des moments du

Figure 34: Diagramme des moments du à AL4 En x=454mM(x=454m)=52.562MN.m

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

8. 5eme appui(x=527m)

sur le fleuve Saloum au Sénégal 8. 5eme appui(x=527m) Figure 35: Ligne d'influence du moment fléchissant

Figure 35: Ligne d'influence du moment fléchissant en x=527m 1er cas : Chargement AL4+AL5

moment fléchissant en x=527m 1er cas : Chargement AL4+AL5 Figure 36: Diagramme du moment du à
moment fléchissant en x=527m 1er cas : Chargement AL4+AL5 Figure 36: Diagramme du moment du à

Figure 36: Diagramme du moment du à AL4+AL5 En x=527mM(x=527m)=-105.214MN.m

9. A mi travée de 4ème travée intermédiaire(x=600m)

9. A mi travée de 4ème travée intermédiaire(x=600m) Figure 37: Ligne d'influence du moment fléchissant en

Figure 37: Ligne d'influence du moment fléchissant en x=600m

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

1er cas : Chargement AL5

sur le fleuve Saloum au Sénégal 1er cas : Chargement AL5 Figure 38: Diagramme du moment
sur le fleuve Saloum au Sénégal 1er cas : Chargement AL5 Figure 38: Diagramme du moment

Figure 38: Diagramme du moment fléchissant du à AL5 En x= 600mM(x=600m)=8.002MN.m

Efforts tranchants dus au chargement Al

Les différents diagrammes des efforts tranchants sont présentés par la suite

1. 1 er appui : En x=0m

sont présentés par la suite 1. 1 e r appui : En x=0m Figure 39: Ligne

Figure 39: Ligne d'influence de l'effort tranchant en x=0m

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal Figure 40: Diagramme de l'effort tranchant du au

Figure 40: Diagramme de l'effort tranchant du au chargement AL1

En x=0mT(x=0m)=-4.945MN

2.

2éme appui(x=89m)

En x=0m  T(x=0m)=-4.945MN 2. 2éme appui(x=89m) Figure 41: Diagramme de l'effort tranchant du au

Figure 41: Diagramme de l'effort tranchant du au chargement AL1

41: Diagramme de l'effort tranchant du au chargement AL1 Figure 42: Diagramme de l'effort tranchant du

Figure 42: Diagramme de l'effort tranchant du au chargement AL1+AL2

En x=89m Tmax(x=89m)=2.673MN

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

3. 3éme appui (x=235m)

sur le fleuve Saloum au Sénégal 3. 3éme appui (x=235m) Figure 43: ligne d'influence de l'effort

Figure 43: ligne d'influence de l'effort tranchant en x=235 m

ligne d'influence de l'effort tranchant en x=235 m Figure 35: Diagramme de l'effort tranchant du au

Figure 35: Diagramme de l'effort tranchant du au chargement AL2+AL3

En x= 235MTmax(x=235m)=2.957MN

4.

4 éme appui (x=381m)

 Tmax(x=235m)=2.957MN 4. 4 éme appui (x=381m) Figure 36: Ligne d'influence de l'effort tranchant

Figure 36: Ligne d'influence de l'effort tranchant en x=381m

Ligne d'influence de l'effort tranchant en x=381m Figure 37: Diagramme de l'effort tranchant du au

Figure 37: Diagramme de l'effort tranchant du au chargement AL3+AL4

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

En x=381m Tmax(x=381m)=3.014MN

5.

5éme appui (x=527m)

 Tmax(x=381m)=3.014MN 5. 5éme appui (x=527m) Figure 38: Ligne d'influence de l'effort tranchant

Figure 38: Ligne d'influence de l'effort tranchant en x=527m

Ligne d'influence de l'effort tranchant en x=527m Figure 39: Diagramme de l'effort tranchant du au

Figure 39: Diagramme de l'effort tranchant du au chargement AL4+AL5

En x=527m Tmax(x=527m)=3.022MN

A.3.3 .2. Chargement Mc120

Moment fléchissant du à Mc120

1. En x=44.5m

Chargement de travée de rive : T1

 Moment fléchissant du à Mc120 1. En x=44.5m  Chargement de travée de rive :

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal Figure 40: Moment fléchissant du au chargement de

Figure 40: Moment fléchissant du au chargement de travée de rive

M Mc120 (x=44,5m)=9,453MN.m

Chargement de deuxième travée centrale : T3

 Chargement de deuxième travée centrale : T3 Figure 41: Diagramme de moment fléchissant du au
 Chargement de deuxième travée centrale : T3 Figure 41: Diagramme de moment fléchissant du au

Figure 41: Diagramme de moment fléchissant du au chargement de deuxième travée centrale

M Mc120 (x=44,5m)=4,863MN.m

Chargement de travée de rive + deuxième travée centrale :T1+T3

de travée de rive + deuxième travée centrale :T1+T3 Figure 42: Diagramme du moment fléchissant du

Figure 42: Diagramme du moment fléchissant du à T1+T3

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

M Mc120 (x=44,5m)=14,316MN.m

2. En x=89m

Chargement de T1+T2

(x=44,5m)=14,316MN.m 2. En x=89m  Chargement de T1+T2 Figure 43: Diagramme du moment fléchissant du à
(x=44,5m)=14,316MN.m 2. En x=89m  Chargement de T1+T2 Figure 43: Diagramme du moment fléchissant du à

Figure 43: Diagramme du moment fléchissant du à T2+T1

En x=89m M(x=89m)=-34.211MN.m

3. En x=162m

Chargement de T2

 M(x=89m)=-34.211MN.m 3. En x=162m  Chargement de T2 Figure 44: Diagramme de moment fléchissant du
 M(x=89m)=-34.211MN.m 3. En x=162m  Chargement de T2 Figure 44: Diagramme de moment fléchissant du

Figure 44: Diagramme de moment fléchissant du à T2

M Mc120 (x=162m)=15,387MN.m

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

4. En x=235m

Chargement de T2+T3

Saloum au Sénégal 4. En x=235m  Chargement de T2+T3 Figure 45: Diagramme de moment fléchissant
Saloum au Sénégal 4. En x=235m  Chargement de T2+T3 Figure 45: Diagramme de moment fléchissant

Figure 45: Diagramme de moment fléchissant du à T2+T3

M(x=235m)=-42.076MN.m

5. En x=308m

Chargement de T3

M(x=235m)=-42.076MN.m 5. En x=308m  Chargement de T3 Figure 46: Diagramme de moment fléchissant du à

Figure 46: Diagramme de moment fléchissant du à T3

M Mc120 (x=308m)=16,373MN.m

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

6. En x=381m

Chargement de T3+T4

Saloum au Sénégal 6. En x=381m  Chargement de T3+T4 Figure 47: Diagramme de moment fléchissant
Saloum au Sénégal 6. En x=381m  Chargement de T3+T4 Figure 47: Diagramme de moment fléchissant

Figure 47: Diagramme de moment fléchissant du à T3+ T4

M Mc120 (x=381m)=-92,521MN.m

7. En x=454m

Chargement de T4

0 (x=381m)=-92,521MN.m 7. En x=454m  Chargement de T4 Figure 48: Diagramme de moment fléchissant du
0 (x=381m)=-92,521MN.m 7. En x=454m  Chargement de T4 Figure 48: Diagramme de moment fléchissant du

Figure 48: Diagramme de moment fléchissant du à T4

M Mc120 (x=454m)=16,547MN.m

8. En x=527m

Chargement de T4+T5

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal
encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal Figure 49: Diagramme de moment fléchissant du à

Figure 49: Diagramme de moment fléchissant du à T4+ T5

En x=527mM(x=527m)=-43.180MN.m

9. En x=600m

Chargement de T5

 M(x=527m)=-43.180MN.m 9. En x=600m  Chargement de T5 Figure 50: Diagramme de moment fléchissant du
 M(x=527m)=-43.180MN.m 9. En x=600m  Chargement de T5 Figure 50: Diagramme de moment fléchissant du

Figure 50: Diagramme de moment fléchissant du à T5

M Mc120 (x=600m)=16,569MN.m

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

Efforts tranchants dus à Mc120

1. En x =89m

Sénégal  Efforts tranchants dus à Mc120 1. En x =89m Figure 51: Diagramme de l'effort

Figure 51: Diagramme de l'effort tranchant en x=89m

 T Mc120 (x=89m)=11,47MN.m 2. En x=235m Figure 52: Diagramme de l'effort tranchant en x=
T Mc120 (x=89m)=11,47MN.m
2.
En x=235m
Figure 52: Diagramme de l'effort tranchant en x= 235m
T Mc120 (x=235m)=11,96MN.m
3.
En x= 381m
en x= 235m  T Mc120 (x=235m)=11,96MN.m 3. En x= 381m Figure 53: Diagramme de l'effort

Figure 53: Diagramme de l'effort tranchant en x=381m

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

T Mc120 (x=381m)=26,21MN.m

4.

En x=527m

T M c 1 2 0 (x=381m)=26,21MN.m 4. En x=527m Figure 54: Diagramme de l'effort tranchant

Figure 54: Diagramme de l'effort tranchant en x= 527m

T Mc120 (x=527m)=12,23MN.

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

A.3.3 .4 Justification vis-à-vis des états limite ultime de résistance

1. Les sollicitations agissantes de calcul

M u (x=44,5m)= -40,867MN.m
M u (x=44,5m)= -40,867MN.m

Figure 55: moment fléchissant ultime sous C0

Mu(x=89m)= -363,702MN.m
Mu(x=89m)= -363,702MN.m

Figure 56: moment fléchissant ultime sous C1

M u (x=162m)= 97,719MN.m
M u (x=162m)= 97,719MN.m

Figure 57: Moment fléchissant ultime sous C2

ENIT- AU : 2011/2012 Page 43

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

M u (x=235m)= -399,894MN.m
M u (x=235m)= -399,894MN.m

Figure 58: Diagramme du moment fléchissant ultime sous C3

M Mc120 (x=308m)=90.102MN.m
M Mc120 (x=308m)=90.102MN.m

Figure 59: Moment fléchissant ultime sous C4

M u (x=381m)= -399,563 MN.m
M u (x=381m)= -399,563 MN.m

Figure 60: Moment fléchissant ultime sous C5

ENIT- AU : 2011/2012 Page 44

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

M u (x=454m)= 97,372 MN.m
M u (x=454m)= 97,372 MN.m

Figure 61: Diagramme du moment fléchissant ultime sous C6

M u (x=527m)= -403,303 MN.m
M u (x=527m)= -403,303 MN.m

Figure 62: Moment fléchissant ultime sous C7

M u (x=600m)= 95,535 MN.m
M u (x=600m)= 95,535 MN.m

Figure75:Moment fléchissant ultime sous C8 A.3.3 .4 Vérification des contraintes à l’ELU :

ENIT- AU : 2011/2012 Page 45

Figure 63: Vérification des contraintes à l'ELU

PFE : Pont construit par encorbellements successifs sur le fleuve Saloum au Sénégal

Itération n°1

 

X(m)

44,5

89

162

235

308

381

454

527

600

N(câbles)

18

52

8

52

8

52

8

52

8

Next

10

8

8

8

8

8

8

8

8

Pm(MN)

38,88

112,32

17,28

112,32

17,28

112,32

17,28

112,32

17,28

Pext(MN)

42,4

33,92

33,92

33,92

33,92

33,92

33,92

33,92

33,92

h

4,05

7,7

3,3

7,7

3,3

7,7

3,3

7,7

3,3

V

1,837

3,476

1,502

3,476

1,502

3,476

1,502

3,476

1,502

eo(m)

1,625

3,178

-1,548

3,178

-1,548

3,178

-1,548

3,178

-1,548

dp(m)

2,213

4,224

3,05

4,224

3,05

4,224

3,05

4,224

3,05

Ap(m²)

0,0324

0,0936

0,0144

0,0936

0,0144

0,0936

0,0144

0,0936

0,0144

As réel(m²)