Vous êtes sur la page 1sur 23
 
www.lebuteur.com
 Vendredi 6 mars 2015
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2936 PRIX 20 DA
Raïssi : «Raouraoua a promis
de tout faire pour régler le dossier Roberson»
«On a des preuves qu’il a jouéavec sa sélection chez les jeunes»
à 16h
195 jours après, les Kabyles retrouvent leur stade du 1
er
-Novembre
Ebossé, 
ce match
 
Hannachi :«L’accès au stadesera gratuit»
 
Raouraoua : «La levée de lasuspension s’estfaite de manièreréglementaire»
 
Kerbadj :«Content pour la JSK !»
Belaïli
ira à Oran
«Si je marque, je nefêterai pasmon but»
à 15hà 18h
Michel veut s’offrir un 4
e
derby
«Effacer la défaite face à l’ASO»
Benyahia : «On est capables de les battre»
Zerdab : «Les problèmes duCSC ne nous intéressent pas»
MOB
Mansouri ouvreles portes del’EN à Abdoun !
Equipe nationale
«Il estpotentiellementsélectionnable»
est pour toi !
Benamara : «Fêter ce retour par une victoire»
     M     C     A
 
Fekir plaît à Liverpool
Nabil Fekir, la révélation du championnat françaiscette saison, continue de faire parler de lui dans lesmédias européens. En plus de son choix de sélec-tion entre l’Algérie et la France qui fait toujoursdébat, sa prochaine destina-tion en club fait elle aussi laune des journaux, notam-ment britanniques, qui assu-rent qu’un autre prétendantde Premier League s’est misà ses trousses, à savoir Li-verpool. En effet, les Redsauraient fait du jeune Lyon-nais leur priorité pour le pro-chain mercato estival. Lesmédias d’outre-manche assurent que lemanager du club, Rodgers, est sous lecharme du joueur et aurait convaincusa direction de rapidement entreren contact avec lui pour un éven-tuel transfert. La lutte s’annonceacharnée cependant, puisqueManchester City et Arsenal nelâchent pas l’affaire et espè-rent toujours le chiper,même si du côté de l’OL,on n’entend pas le ven-dre l’été prochain, àmoins d’une offre mi-robolante.
S. F.
C’est aujourd’hui que le sélectionneur natio-nal, Christian Gourcuff, rendra publique saliste élargie des joueurs présélectionnés pour leprochain stage qui verra l’EN prendre part àdeux rencontres amicales 󿬁n mars au Qatar.Selon une source crédible, le technicien fran-çais a décidé de retenir dans cette premièreliste le milieu de terrain Abdelmoumen Dja-bou malgré que ce dernier ait tenu des propostrès durs envers sa personne. Gourcuff ne sou-haite donc pas lui tenir rancune, même si rienn’est encore acquis pour le sociétaire du ClubAfricain, qui devra attendre l’annonce de laliste 󿬁nale, prévue pour le courant de la se-maine à venir. Pour ce qui est des joueurs quienregistreront leur retour en sélection, ou dumoins, dans cette pré-liste, qui devrait com-prendre entre 33 et 35 joueurs, il y aura, sauf revirement de situation de dernière minute,l’attaquant de l’Etoile du Sahel, Baghdad Bou-nedjah, Ryad Boudebouz et aussi Adlene Gue-dioura. Le premier, qui s’illustre de semaine ensemaine dans le championnat tunisien, pour-rait bien béné󿬁cier cette fois-ci de plus dechance de la part du sélectionneur national.
Pas de Ghilas !
Si le coach national semble ne pas tenir troprigueur à Djabou, ce n’est pas le cas pour NabilGhilas, qui, toujours selon notre source, n’estmême pas retenu parmi cette pré-liste. Samauvaise réaction à l’issue de la rencontre faceau Mali (19 novembre dernier) où il auraitmanqué de respect à Gourcuff, n’a pas été par-donnée par ce dernier, qui compte donc pro-longer sa mise à l’écart.
Bensebaïni et Belkaroui n’ontpas été retenus
Alors qu’on parlait avec insistance de laconvocation des deux défenseurs centraux,Ramy Bensebaïni et Hicham Belkaroui, l’an-cien coach de Lorient, a, semble-t-il, décidé defaire machine arrière, puisque ces deux élé-ments ne 󿬁gureraient pas dans cette liste élar-gie. Le sociétaire de Lierse, encore très jeune etpas encore complétement aguerri pour rejoin-dre l’équipe A, se contentera dans un premiertemps d’une convocation chez les Olympiques,où il sera évidemment suivi par le staff tech-nique. De son côté, le pensionnaire du ClubAfricain n’a, semble-t-il, pas trop satisfaitGourcuff, qui n’aurait pas apprécié son rende-ment dimanche dernier lors du choc face àl’Etoile du Sahel.
Belaïli, Chafaï, Benlamri, Asselah et les autres seront
D’autre part, Christian Gourcuff a choisi deretenir 10 joueurs locaux dans cette liste.Ainsi, les Belaïli, Chafaï, Benlamri, Ziti, Asse-lah, Doukha, Khedaïria, Zemmamouche, Ha-choud et Chenihi seront bien là. Evidemment,le staff technique ne pourra pas tous les pren-dre pour ce tournoi amical à Doha. Il aura à enéliminer quelques-uns d’ici quelques jours,avant l’annonce de la liste 󿬁nale.
H. R.
Gourcuff ne compte pas fermer
les portes de l’EN à Djabou
P
résent à l’hôtel Sheraton du Club desPins où l’assemblé générale ordinairede la FAF s’est tenue hier matin, YazidMansouri, le bras droit de ChristianGourcuff, et le manager général des Verts quenous avons sollicité, a accepté de répondre ànos questions en faisant plusieurs révélationsintéressantes. Pour commencer, l’ancien mi-lieu de terrain du FC Lorient est revenu sur lecas Nabil Fekir. Un dossier qui a fait coulerbeaucoup d’encre et de salive ces dernierstemps que ce soit en Algérie ou en France. Àce sujet, il nous a dit :
«Je n’ai rien à dire à propos de ce joueur, sauf que nous avons fait lenécessaire et les démarches qu’il fallait pour l’approcher. La balle est désormais dans soncamp. C’est à lui de trancher.
«C’est à lui de trancher,personne ne peut lui forcerla main»
L’ex-capitaine des Verts ne s’est pasarrêté là, après que nous lui avonscon󿬁é que certaines informations af-󿬁rment que le joueur de l’Olym-pique Lyonnais désire rejoindrel’Equipe nationale et attend lebon moment pour le faire, enavançant : «
En ce qui meconcerne, je n’avais pas à faire de choix puisque, dèsle départ, ça a été l’Algériedirect. Deux choix s’of- frent à lui. Il a atteint unâge et un niveau quil’obligent à prendre unedécision. Il a un entou-rage, une famille et c’est àeux de l’aider pour qu’il soit  󿬁xé sur son avenir interna-tional. Nous, nous avons fait notre travail. C’est à lui d’en fairele reste. Comme l’a dit le président de la FAF et le coach, la décision luirevient. C’est à lui de trancher, personne ne peut lui forcer lamain. A lui de faire le meilleur choix.»
«Abdoun fait partiede ceux qui sontpotentiellementsélectionnables»
Nous avons été les premiers àrévéler l’intérêt que portent lesmembres du staff technique des Verts pourDjamel Abdoun. Une information qui nous aété con󿬁rmée par Yazid Mansouri :
«C’est mon rôle de m’informer de ce qui se passe dansles championnats européens où évoluent des joueurs algériens. Jai fait une tour-née en Belgique où j’ai vu plusieurséléments à l’œuvre. Je ne citerai pasde noms, mais j’ai suivi plusieursrencontres. Abdoun fait partie deceux qui sont potentiellement sélec-tionnables. Là, il a contracté une lé- gère blessure qui l’a obligé de quitter la pelouseavant la 󿬁n de la première période du dernier match qu’il a disputé. Il souffre d’une élonga-tion aux adducteurs. Il se soigne au Qatar.Nous sommes en contact. Nous suivons la pro- gression de son état de santé.D’après ce qu’il m’a dit, il seraapte pour les prochaineséchéances. Il en a pour une semaine avant qu’il soit à nouveauapte pour le service.»
«Hanni ? Un joueurintéressantcomme tantd’autres»
Pour conclure,il a également faitun petit com-mentaire sur So-󿬁ane Hanni. PourMansouri, le mi-lieu de terrain duFC Malines est in-téressant :
«C’est un joueur intéressant comme tant d’autres. Il y a ceux qui ne le connais-sent pas, mais je peux vous as-surer qu’il est un joueur adroit devant les buts. C’est un mi-lieu de terrain offensif, et il  fait partie de la liste des élé-ments que nous suivons.Une liste dans laquelle 󿬁- gure également Yanis Tafer et plusieurs autres.»
Youcef K.
L
interview qu’Abdelmoumen Dja-bou a accordée à El Heddaf TVchez lui à Tunis a fait le buzzpuisque nombreux sont ceux quine se sont pas attendus à ce quele milieu de terrain du ClubAfricain réagisse ainsi, descendant l’actuel sé-lectionneur des Verts en 󿬂ammes. Une sortiemédiatique que Christian Gourcuff n’a pas voulu commenter lorsque nous l’avons invité àle faire au CTN de Sidi Moussa, en marge dustage réservé aux locaux. Le Français, qui n’apas été tendre envers le Séti󿬁en, en le zappantcomplètement lors de la dernière Couped’Afrique des nations que l’EN avait quittée enquarts de 󿬁nale, ne semble pas lui garder ran-cune. En effet, d’après une source autorisée, lesuccesseur de Vahid Halilhodzic ne comptepas l’écarter de la liste des éléments qui ferontle voyage au Qatar pour effectuer un stage du23 au 31 du mois actuel durant lequel deuxrencontres amicales sont au programmes. Pré- vue pour les prochaines heures, ce nest quelors de la communication de la liste élargieque cette information sera con󿬁rmée.
Le coach comprend safrustration
Si Christian Gourcuff a l’intention de le re-tenir dans le groupe qui fera le voyage à Doha,c’est tout simplement parce qu’il ne lui en veutpas et comprend parfaitement sa frustration.Pour rappel, le joueur formé à l’ESS a été leseul joueur de champ à n’avoir pas été alignéen Guinée-Equatoriale. Une situation qui lui afait mal, et sa sortie médiatique l’a prouvépuisque connu pour être une personne calme,Djabou a 󿬁ni par perdre son sang-froid en s’at-taquant au coach français des Verts.
L’occasion d’avoir uneexplication avec lui
Le fait qu’il soit prêt à le retenir pour le pro-chain stage des Verts ne veut absolument pasdire que Gourcuff est prêt à oublier de sitôtcette sortie médiatique. En effet, s’il est disposéà le faire, c’est pour ne pas briser le joueur,mais aussi pour pouvoir avoir une explicationfranche avec lui. Une occasion de mettre lespoints sur les i, avant de pouvoir tourner lapage une fois pour toutes.
Le joueur a reçu plusieursappels de ses coéquipiers
Par ailleurs, nous avons appris d’une sourceproche de Djabou que ce dernier a reçu plu-sieurs appels téléphoniques d’Algérie, maisaussi de l’étranger. En effet, ses amis, coéqui-piers et ex-camarades, que ce soit en club ouen sélection, ont pris attache avec lui, a󿬁n delui demander des explications tout en tentantde connaître les vraies raisons qu’ils l’ontpoussé à réagir ainsi.
Il a été obligé d’éteindre sontéléphone
Comme il était submergé par le nombred’appels qu’il recevait, Abdelmoumen Djaboua décidé tout simplement d’éteindre son télé-phone, a󿬁n de pouvoir se concentrer sur lematch qui a opposé son club à l’AS Djerba.
 A. C.
 
02
Equipe nationale
Coup d’œil 
N° 2936
 www.lebuteur.com
 Vendredi 6 mars 2015
Mansouri : «Nous avons faitnotre travail, c’est à Fekir d’enfaire le reste»
La pré-liste pour le tournoi du Qatar sera annoncée aujourd’hui
Bounedjah, Boudebouz
etGuedioura refont leur retour
 
Le cas Fekir a été évoqué devant Mo-hamed Raouraoua. Le président de laFédération algérienne de football n’apas trouvé d’inconvénient à répondre àcette question. «
 Je l’ai dit et je le redis. SiFekir souhaite venir en Algérie, il est lebienvenu. S’il souhaite défendre les cou-leurs du pays, les portes lui sont ou-vertes. S’il souhaite défendre les couleursd’un autre pays, bon vent ! On ne ferme pas les portes devant lui, ni devant unautre joueur qui voudrait rejoindre lasélection nationale. Maintenant, c’est àlui de choisir. Tout dépendra de ce qu’il veut. Le sélectionneur national a déclaré  presque la même chose, notre positionreste la même. Il est le bienvenu.»
«La levée de la suspensionde la JSK s’est faite demanière réglementaire»
Au terme des travaux de l’assembléegénérale ordinaire de la Fédération al-gérienne de football, Mohamed Raou-raoua s’est exprimé au sujet de la levéede suspension à l’encontre de la JS Ka-bylie. Interrogé sur tout le temps qui aété mis pour la prise de cette décision,Mohamed Raouraoua a déclaré :
«Onn’a pas attendu tout ce temps. On l’a fait de manière réglementaire. Chaque clubaffilié à l’assemblée générale ou une per-sonne faisant partie d’un club peuvent être sanctionné. Je suis content que la JSK retrouve le stade de Tizi Ouzou. Àla FAF ou même au niveau de la ligue,on ne veut pas sanctionner les clubs oules gens. On veut les aider tous, mais parfois on se trouve dans l’obligation dele faire. On veut que nos stades soient  propres.»
«Ni le président de la FAFni une autre personnen’ont le droit de lever unesuspension prononcée parles organes juridictionnels»
Le président de la FAF, MohamedRaouraoua, a expliqué par la suitepourquoi l’instance avait mis tout cetemps pour procéder à la levée de lasuspension à l’encontre de la JS Kabylie.
«On n’a pas attendu tout ce temps pour  procéder à la levée de la suspension de la JSK. Ce qu’on a fait est réglementaire.Les décisions prises par les organes juri-dictionnels, à savoir la commission dediscipline ou la commission de recours,ne peuvent en aucun cas être annulées par le président ni par une autre per-sonne. Il y a l’assemblée générale qui est souveraine et qui peut prendre ce genrede décision.»
Durant son allocutionprononcée lors des travaux de l’AG, leprésident Mohamed Raouraoua s’estbien expliqué sur ce sujet :
«Vous voussouvenez sans doute de l’affaire du Ca-meroun en 2004, lorsque la fédération aété sanctionnée par la FIFA quand la sé-lection s’était présentée avec des maillotsdébardeurs. La FIFA les a sanctionnés et c’est au cours d’une AG de cette instanceque la sanction a été levée. Ni le prési-dent Blatter ni une autre personne ne pouvaient intervenir
«Les bilans de 2014 sontles meilleurs depuisl’indépendance»
Mohamed Raouraoua s’est dit très sa-tisfait des bilans de l’année 2014. Pourle premier responsable du football algé-rien, c’est le meilleur bilan depuis l’in-dépendance du pays.
«Les bilans moral et 󿬁nancier de 2014 sont les meilleursdepuis l’indépendance du pays. Notre politique commence à porter ses fruits et cela nous permet de réaliser d’autres in-vestissements. Actuellement, il y a lecentre de Sidi Moussa qui est une vérita-ble base de travail. On va encore travail-ler pour nous doter d’autresinfrastructures.»
«Pour le cas Ghrib, ilappartient au Mouloudiade demander la levée de sa suspension»
Concernant le cas Omar Ghrib quin’a pas été gracié par l’AG de la FAF,Mohamed Raouraoua a tenu à expli-quer ce dossier.
«Vous savez, les clubsou les ligues affiliés à la fédération ont ledroit de demander la levée d’une suspen-sion. Seulement, il faut savoir que les personnes morales doivent passer par leclub ou la ligue. Du coup, c’est au Mou-loudia de demander officiellement lalevée de la suspension.»
Hamza R.
AGO de la FAF
Les bilans de2014 approuvésà l’unanimité
L
assemblée générale ordinaire de la Fé-dération algérienne de football a eulieu hier à l’hôtel Sheraton d’Alger, enprésence des présidents de clubs et desligues. Le quorum largement atteint,les travaux de l’assemblée générale ontcommencé comme prévu aux alentours de 10h15 dumatin à la salle Jupiter. 32 présidents de club étaientprésents, même si le président directeur général duMouloudia d’Alger, Abdelkrim Raïssi, a rejoint cetteréunion un peu en retard. On a constaté aussi laprésence du manager général de l’EN, Yazid Man-souri en sa qualité de membre du Bureau fédéral.Les bilans moral et 󿬁nancier de l’exercice 2014 ontété approuvés à l’unanimité par l’assistance. Il y alieu de signaler qu’il n’y a pas eu la moindre absten-tion ni refus d’adoption.
600 milliards de recette
Pour cet exercice 2014, la Fédération algérienne defootball a eu une rentrée d’argent assez importanteavoisinant les 600 milliards de centimes. La FAF adû béné󿬁cier d’une somme très importante de lapart de ses sponsors, comme Nedjma, Peugeot,Coca Cola et Puma. La FAF a aussi tiré pro󿬁t desrecettes des matchs de l’Equipe nationale, sansoublier les millions d’euros dépensés pour saparticipation en Coupe du monde 2014 au Brésil.Sur le plan des dépenses, la fédération a dûdébourser cette année une somme assez importante,compte tenu des échéances de la sélection nationale.232 milliards de centimes sont restés dans lescomptes de la fédération et qui n’ont pas été utilisés.
Le budget prévisionnel de 2015estimé à 250 milliards
Par ailleurs, le budget prévisionnel de l’année2015 a été présenté à l’assistance pour adoption.Ainsi, l’instance dirigée par Mohamed Raouraoua aprévu une somme d’environ 250 milliards de cen-times. Cette somme est très importante, comptetenu des investissements lancera la FAF pour cetteannée 2015.
Hamza R
«Si Fekir veut défendre les couleursde l’Algérie, qu’il soit le bienvenu»
Raouraoua
Kerbadj : «Content de la levée dessanctions à l’encontre de la JSK»
Le président de la Ligue de foot-ball professionnel, Mahfoud Ker-badj, était content à la 󿬁n destravaux de l’assemblée générale ordi-naire, suite à la levée de la suspen-sion à l’encontre de la JS Kabylie, quipourra désormais recevoir devantses supporters au stade du 1
er
-No- vembre de Tizi Ouzou. Le présidentde la LFP nous a déclaré :
«Je suistrès content que les suspensions soient levées à l’encontre de la JS Kabylie.C’est vraiment une bonne chose pour le club, a󿬁n qu’il se stabilise. Je saisque la JSK a traversé une période dif- 󿬁cile à la suite de l’absence des sup- porters et cétait aussi un sérieux casse-tête pour nous de domicilier l’équipe chaque week-end. J’espère quecette sanction sera une leçon pour toutes les galeries, sans aucune excep-tion. J’espère aussi que les matchs sedérouleront dans un fair-play exem- plaire. La JSK est un grand club et jesais qu’il a enduré des moments diffi-ciles. Je pense que le moment était venu pour cette équipe de retrouver ses supporters.»
L’ESS, Madoui et Bougherrahonorés
󰁬
󰁬
Au cours de cette assemblée gé-nérale ordinaire de la FAF, on n’apas dérogé à la règle. On a, en effet, dé-cidé d’honorer des acteurs du mouve-ment sportif. Tout d’abord, l’ESS n’a pasété oubliée puisque Hassan Hammar, et aunom du club qu’il préside, a reçu la mé-daille d’Ordre de mérite de la FAF pouravoir remporté la Ligue des championset la Supercoupe de la CAF. Kheired-dine Madoui, l’artisan des succès del’ES Sétif, a été lui aussi honoré. Ainsique Madjid Bougherra qui a mis unterme à sa carrière internationale, à l’issuede la CAN-2015. Feu Mourad Bouchemla,qui a été secrétaire général de la Fédéra-tion algérienne de football, décédé ré-cemment, a été aussi honoré par laFAF pour services rendus.
Un nouveau siteInternet pour laFAF…
 À l’occasion de cette as-semblée générale, la Fédéra-tion algérienne de football aprocédé au lancement d’unnouveau site Internet, plusperformant que le précé-dent.
…ça a permis laretransmission endirect de l’AG
 Après le lancement de cenouveau site, la division desmédias de la Fédération al-gérienne de football a in-nové en retransmettanten direct, pour la pre-mière fois, les travaux decette assemblée généraleordinaire, qui a eu lieu à l’hô-tel Sheraton Club des Pins. Unepremière !
Le projet del’hôtel de la FAFévalué à 75 milliards
 Au cours de cette AGO, deux dé-cisions ont été prises à la suite d’unvote à l’unanimité des membresde l’assemblée générale. Eneffet, le président de la FAF,Mohamed Raouraoua, a faitune première proposition quiconsiste en le lancement destravaux de construction del’hôtel de la FAF, sis à Dély Ibra-him, dans un lot de terrain situé juste derrière le siège de la FAF. Lecoût de ce projet est évalué à 75milliards de centimes. Il sepourrait même que le mon-tant des travaux soit revu àla hausse prochainement. Ladeuxième proposition faiteest de créer une société localepour suivre l’évolution de ce pro- jet et qui sera composée de mem-bres du Bureau fédéral.
03
Equipe nationale
Coup d ’œil 
N° 2936
www.lebuteur.com
 Vendredi 6 mars 2015

Satisfaites votre curiosité

Tout ce que vous voulez lire.
À tout moment. Partout. Sur n'importe quel appareil.
Résiliez à tout moment
576648e32a3d8b82ca71961b7a986505