Vous êtes sur la page 1sur 3

Document pédagogique mis à la libre disposition de tous par le groupe Sciences Physiques de l’Académie de Toulouse

Fiche d'exercices “Elève” pour la classe de terminale L page 1

EXERCICES Electrolyse : principe,


applications. THEME
07

Exercice n°1 : Analyse de document.


Dunkerque est le troisième port français. Cette ville constitue, avec les communes voisines, un important
pôle industriel, dans lequel on trouve entre autres une raffinerie de pétrole, une huilerie, le principal
producteur d’acier français, la deuxième centrale nucléaire du monde, diverses industries mécaniques,
diverses industries chimiques...
Depuis 1991, Péchiney produit sur le site de Dunkerque, 215 000 t d’aluminium. Cette production
représente la moitié de la production française dont 80% sont utilisés pour les boîtes de boisson.
Le procédé utilisé est l’électrolyse de l’alumine fondue, sur électrodes en graphite. Chaque année
l’entreprise consomme 430 000 t d’alumine (provenant des mines du Surinam ou de la Jamaïque) et 130 000
t de graphite.
Les courants électriques utilisés sont intenses (300 000 A).
La protection de l’environnement est assurée par 2 centres de traitement, 28 filtres, 48 hectares de tissus
filtrant (8% du prix de revient de l’aluminium sont consacrés à la protection de l’environnement).
• En utilisant les données précédentes, quelles sont, selon vous, les deux principales raisons qui ont
conduit Péchiney à s’installer à Dunkerque ?

Exercice n°2 : Préparation industrielle de l’aluminium.


Données :
opération matières premières énergie nécessaire
minerai 4000 kg de bauxite
purification 200 kg de soude 2500 kW.h
préparation de l’alumine 1300 m3 d’eau 1750 kW.h
réduction électrolytique 400 kg anode; 30 kg fluorure 14 000 kW.h
On obtient 920 kg d’aluminium après purification.
Dans l’expérience envisagée, on dispose de 50 kg de bauxite. Calculer :
a) la masse de soude nécessaire.
b) le volume d’eau à utiliser.
c) la masse d’aluminium produite.
d) l’énergie totale consommée.
e) le prix de revient de l’énergie électrique nécessaire à la fabrication de ce produit sachant que le
kW.h coûte 0,50 F.

Exercice n°3 : Le coût de l'électrolyse.


L’énergie consommée par une cuve à électrolyse, alimentée par une tension U et traversée par un courant
électrique d’intensité I, pendant une durée t, est donnée par l’expression : W= U.I.t. Si I est exprimée en
ampères, U en volts et t en heures, l’énergie est obtenue en wattheures (W.h).
Pour produire de l’aluminium, Péchiney-Dunkerque effectue l’électrolyse de l’alumine en utilisant un
courant électrique de 300 000 A et une tension d’alimentation de 4 V.
• Calculer la consommation en énergie électrique de cette entreprise pendant une semaine de
fonctionnement, en continu, jour et nuit. Exprimer votre résultat en W.h puis en kW.h.

PCTLEX07.DOC TERMINALE L ~ THEME n°07 ~ 1/3 Antenne de TARBES 01/10/98


Document pédagogique mis à la libre disposition de tous par le groupe Sciences Physiques de l’Académie de Toulouse

Fiche d'exercices “Elève” pour la classe de terminale L page 2

Exercice n°4 : Les produits de l'électrolyse.


Dans la liste suivante :
a) encadrer trois produits directs d’une électrolyse.
b) souligner trois produits qui ne peuvent pas être obtenus directement par électrolyse.
- butane - acier - dichlore - solution de soude - huile de lubrification
- vinaigre - dioxygène - hélium - chlorure de sodium - eau oxygénée
- sodium - essence - alcool - savon de Marseille - eau de Javel

Exercice n°5 : Etude de document.


Le texte ci-dessous est inspiré d’un extrait d’un entretien à propos de la découverte de la pile de Bagdad.
a) Comment avez-vous découvert la pile de Bagdad ?
Je suis tombé par hasard sur l’histoire de cette «pile» découverte en 1936 lors de fouilles le long d’une
ligne de chemin de fer irakienne. En fait, on a trouvé vingt-sept piles dans une tombe remontant à
2000 ans, mais une seule était bien conservée. Elle est à Bagdad au musée, classée comme un objet de
culte.

b) Pourrait-il s’agir d’une supercherie ?


Non ! c’est une vraie pile : elle mesure 20 cm, elle est en terre cuite et, à l’intérieur du « vase », il y a
un rouleau de cuivre et une tige en fer qui plongent dans une substance pâteuse conductrice.

c) A quoi pouvait-elle servir ?


Je crois qu’elle pouvait servir à laquer d’or fin les statuettes. Vous prenez une figurine de cuivre , vous la
faites tremper dans une solution de chlorure d’or et vous la reliez au pôle négatif d’une pile. Vous prenez
également un morceau de métal or que vous faites tremper dans la même solution et que vous reliez au
pôle positif de la pile. La pile va provoquer un transfert d’or.

1. Faire un schéma de la pile décrite dans le paragraphe b du document, en l’annotant.


2. Quel est le nom du phénomène décrit dans le paragraphe c du document.
3. Faire un schéma du montage décrit dans la troisième partie du texte.
4. On constate que la borne positive de la pile décrite dans le paragraphe b du document est le cuivre.
5. L’électrode de fer est-elle donneur ou accepteur d’électrons ?
6. Laquelle de ces deux écritures symboliques rend compte de ce phénomène ? Rayer la fausse.
Fe3+ + 3e − 
→ Fe
Fe → Fe 3+ + 3e −

Exercice n°6 : Dépôt électrolytique.


On désire déposer une couche de cuivre sur une pièce de monnaie en nickel. _
On dispose pour cela du matériel suivant : une pièce de monnaie en nickel, +
une solution aqueuse de sulfate de cuivre, une solution aqueuse de sulfate
de nickel, un bécher, des fils électriques, un crayon de graphite et un
générateur électrique.
1. Donner le nom du phénomène chimique mis en jeu pour réaliser ce
dépôt.
2. Indiquer le nom de la solution utilisée. Justifier brièvement ce choix.

PCTLEX07.DOC TERMINALE L ~ THEME n°07 ~ 2/3 Antenne de TARBES 01/10/98


Document pédagogique mis à la libre disposition de tous par le groupe Sciences Physiques de l’Académie de Toulouse

Fiche d'exercices “Elève” pour la classe de terminale L page 3

Exercice n°7 : Electrolyseur à anode soluble.


+ _
Le schéma ci-contre représente un électrolyse dite à anode Anode cathode
soluble. de e e de
cuivre - carbone
1. Ecrire les demi-équations électroniques correspondant -

aux réactions se produisant aux électrodes.


2. Quelle est l’application industrielle de ce type
d’électrolyse ? Cu2+
3. Citer un autre exemple d’application industrielle de
l’électrolyse.
Solution de
sulfate de cuivre

Exercice n°8 : Dépôt électrolytique.


Le schéma suivant représente le montage utilisé pour argenter un objet (couvert, vase...). Compléter les
rectangles, avec des légendes prélevées dans la liste proposée.

Liste de légendes proposées :


- cathode en graphite - objet que l’on désire argenter
- eau distillée - générateur de tension alternative
- générateur de tension continue - générateur haute-tension
- anode en argent - cathode en argent
- essence - solution contenant des ions Ag+

PCTLEX07.DOC TERMINALE L ~ THEME n°07 ~ 3/3 Antenne de TARBES 01/10/98