Vous êtes sur la page 1sur 32

Cahier  n° 35 

Bilan de fréquentation touristique 
Année 2008
‐ 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
1
 
 
MISSION INGENIERIE TOURISTIQUE RHONE‐ALPES 
 
Bilan de l’année 2008 
Observatoire Régional du Tourisme  / MITRA  
 
 
 
Sommaire 
 
Introduction 
                             
I – Etude Flux 
Fréquentation de la région en 2008 
Répartition des nuitées selon les dates de vacances scolaires 
Evolution saisonnière des nuitées 
Evolution de la fréquentation entre 1995 et 2008. 
 
I I– Les hébergements marchands  
Hôtellerie 
Hôtellerie de plein air 
Hébergements collectifs (zoom sur les résultats du tourisme associatif) 
Gîtes de France en centrales de réservation 
 
 
III La fréquentation des sites touristiques  
Les principaux sites de la région 
Le tourisme industriel scientifique et technique 
Le tourisme de découverte de la nature 
Les stations thermales 
 
V Fréquentation des aéroports de Rhône‐Alpes 
Résultats détaillés de Lyon Saint‐Exupéry 
 
 

 
 
 
 
 
Crédits photos Couverture 
Jardins du Pré Curieux – Office du Tourisme d‘Evian 
Espace Alu 
Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
2
 
Les principaux résultats de l’année 2008  
 
L’année  2008  s’est  clôturée  en  Rhône‐Alpes  par  une  légère  progression  +1%,  soit  une  tendance  positive  pour  la 
deuxième année consécutive. Cette performance, étant donné la conjoncture, mérite d’être soulignée.  
En  effet,  dans  un  contexte  national  plutôt  réservé,  les  français  ont  diminué  de  ‐3%  leurs  nuitées  touristiques  en 
2008. En Rhône‐Alpes la fréquentation touristique se maintient voir augmente, grâce aux bons résultats de l’espace 
montagne lors de la saison hiver. 
 
 L’activité touristique de Rhône‐Alpes comparée à la tendance nationale 
 
En  2008,  d’après  les  premières  estimations  de  la  DGCIS  (Direction  Générale  de  la  Compétitivité  de  l’Industrie  des 
Services) on note 2 tendances par rapport à 2007 :  
• Une diminution de ‐3% des arrivées de touristes étrangers en France 
• Un recul de plus de 3% du tourisme des français pour motif personnel. 
Ces évolutions ne sont pas homogènes et reflètent les effets de calendrier et la conjoncture économique. 
 
• Ainsi le premier trimestre est en forte progression, bénéficiant de l’effet calendrier (Pâques en mars 2008) et 
de la bonne saison de sports d’hiver. Sur ce trimestre, Rhône‐Alpes bénéficie de sa situation géographique. 
Elle est la première région choisie par les touristes français pour son relief et ses activités.  
• Le deuxième trimestre marque un recul très net suite au calendrier (Pâques)  et à la forte croissance du prix 
des carburants. La région suit la tendance et perd ‐4% de fréquentation. 
• Le  troisième  trimestre  est  peu  affecté.  Les  vacances  en  juillet‐août  se  maintiennent,  mais  le  mois  de 
septembre  enregistre  les  premiers  effets  de  la  crise  économique,  sans  compter  la  météorologie  peu 
favorable cette année. Rhône‐Alpes conforte ces observations et perd ‐2% de fréquentation. 
• Le quatrième trimestre 2008 se replie avec la conjoncture. Là encore, l’espace montagne permet à Rhône‐
Alpes de se distinguer, la région gagne +4% de nuitées grâce à un mois de décembre 2008 favorisé par un 
enneigement précoce. 
 
 
 Fréquentation globale : +1% 
 
En 2008, la fréquentation de la région Rhône‐Alpes par la clientèle extrarégionale a progressé de +1%. 
Ainsi  qu’expliqué  plus  haut,  ceci  s’explique  par  la  saison  hiver  (de  janvier  à  avril  2008  et  décembre  2008)  qui 
représente  41%  de  la  fréquentation  annuelle.  Cette  saison  est  en  hausse  globale  de  +3%  (fréquentation 
extrarégionale).  Dans  les  plus  fortes  progressions,  notons  les  mois  de  janvier  et  février  2008  qui  augmentent 
respectivement de +10% et +16% par rapport à 2007. 
La  saison  été  2008  est  plus  mitigée :  de  mai  à  septembre  la  fréquentation  est  en  légère  baisse :  ‐1%  de  nuitées 
extrarégionales.  
 
Par espaces, la fréquentation de l’année 2008 s’oriente : 
Vers une hausse légère pour les départements alpins, la fréquentation exceptionnelle de l’hiver venant compenser la 
légère  diminution  estivale,  qui  poursuit  la  tendance  enregistrée  depuis  plusieurs  années  sur  les  mois  de  juillet  et 
août. 
Vers une faible diminution dans le sud de la région, entre ‐1% et ‐2%. 
La  fréquentation  de  l’espace  urbain  semble  se  maintenir  voire  progresser  grâce  à  l’augmentation  des  clientèles 
étrangères. 
 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
3
 
 Hébergements marchands :  
 
Dans les hébergements marchands, on note un maintien de la fréquentation française, voire une progression dans l’hôtellerie 
de plein air (+5%), alors que la clientèle étrangère est orientée à la baisse, à l’instar de ce que l’on observe en France. 
 
Avec 18,1 millions de nuitées enregistrées au cours de l’année 2008 (13,5 millions de nuitées françaises et 4,6 millions 
de  nuitées  étrangère)  Rhône‐Alpes  représente  9%  de  la  fréquentation  nationale  hôtelière,  derrière  l’Ile  de  France 
(33%)  et  PACA  (11%).  Entre  2007  et  2008,  la  fréquentation  hôtelière  régionale  a  perdu  ‐1%,  correspondant  à  une 
stabilité de la clientèle française et une diminution pour la clientèle étrangère (‐4%). 
 
7,7 millions de nuitées ont été réalisées dans les campings de Rhône‐Alpes en 2008, soit une progression de +2% par 
rapport à l’année 2007. La clientèle française progresse de +5%, tandis que la clientèle étrangère est en légère baisse  
(‐1%). Les nuitées étrangères représentent 43,2% de la fréquentation totale de cet hébergement.  
 
Les hébergements collectifs (villages vacances, maisons familiales, centres de vacances, auberges de jeunesse, CIS) ont 
rassemblé 8,4 millions de nuitées en 2008, soit une diminution de ‐2%, de nuitées et ‐3% de son parc confirmant les 
difficultés que connaît ce secteur depuis quelques années. En 8 ans les hébergements collectifs de la région ont vu diminuer 
de ‐20% leur fréquentation, soit un volume de 2 millions de nuitées perdues. 
 
Avec 1,3 million de nuitées en 2008, les gîtes de France en centrales de réservation représentent 0,8% des nuitées 
touristiques  de  Rhône‐Alpes,  et  voit  leur  fréquentation  progresser  de  +1%.  C’est  le  seul  type  d’hébergement 
marchand pour lequel on observe une progression de la clientèle étrangère (+3%). 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
4
Fréquentation française et étrangère de Rhône‐Alpes 
Source : Bureau d’Etudes François Marchand 
 
Fréquentation touristique 2008 : +1% en Rhône‐Alpes 
 
L’étude Flux  qui permet d’évaluer la fréquentation  globale de la région, tant française qu’étrangère repose sur un 
double comptage : 
 
• Les  clientèles  extra‐régionales :  (étude  Flux  transports) :  124,2  millions  de  nuitées  en  2008  soit  +  1%  par 
rapport à 2007. 
• Les clientèles intra‐régionales : calculées à partir de l’histogramme des absences de la SOFRES (enquête Suivi 
de la Demande Touristique Française) = 30,3 millions de nuitées en 2008. 
 
En 2008 la SOFRES a amélioré son taux de retour suite à diverses campagnes de sensibilisation auprès des panélistes. 
Nous observons en 2008 une progression de +14% de la clientèle de proximité. Cette progression est liée d’une part 
à un calendrier favorable (ponts de mai et juin) à la clientèle de proximité et d’autre part à l’accroissement du taux 
de réponse et une amélioration de la qualité de réponses pour les « week‐ends familles et amis », dans une mesure 
que nous ne pouvons estimer, ce qui fausse la comparaison par rapport à 2007. 
 
La  fréquentation  globale  s’établit  donc  à  154,5  millions  de  nuitées  2008  au  global.  Seule  l’évolution  extra‐
régionale est pertinente, soit +1% pour la 2ème année consécutive. 
 
Cette  méthode  Flux  est  appliquée  par  les  plus  grandes  régions  touristiques :  PACA,  Aquitaine,  Bretagne, 
Languedoc Roussillon. Ces 4 régions littorales sont en diminution de ‐1% à ‐3% en 2008. Sur les autres territoires 
de campagne, les départements observés sont également à la baisse. 
 
Dans ce contexte,  Rhône‐Alpes tire son épingle du jeu en accroissant légèrement sa fréquentation. 
 
Ceci  s’explique  par  la  saison  hiver  (de  janvier  à  avril  2008  et  de  décembre  2008)  qui  représente  41%  de  la 
fréquentation annuelle. Cette saison est en hausse globale de +3% pour la fréquentation extrarégionale. Notons les 
mois de janvier et février 2008 qui augmentent respectivement de +10% et +16% par rapport à 2007. 
 
La saison été 2008 est plus mitigée : de mai à septembre la fréquentation est en légère baisse avec ‐1% de nuitées 
extrarégionales.  
 
 
Par espaces, la fréquentation de l’année 2008 s’oriente : 

Vers une hausse légère pour les départements alpins, la fréquentation exceptionnelle  de l’hiver venant compenser 
la légère diminution estivale, qui poursuit la tendance enregistrée depuis plusieurs années sur les mois de juillet et 
août. 

Vers une faible diminution dans le sud de la région, entre ‐1% et ‐2%. 

La  fréquentation  de  l’espace  urbain  devrait  se  maintenir,  voire  progresser,  grâce  à  l’augmentation  des  clientèles 
étrangères observées dans la fréquentation de l’hôtellerie. 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
5
 
 
REPARTITION DES NUITEES SELON LES PERIODES DE CONGES SCOLAIRES   
 
 
      NUITEES EXTRA‐ NUITEES INTRA‐ TOTAL  FREQUENTATION 
REGIONALES  REGIONALES  NUITEES  JOURNALIERE MOYENNE 
NOEL  du 1er au 6 janvier  2 376 896 597 066 2 973 962  495 660

HIVER  du 9 février au 9 mars  14 845 530 2 763 100 17 608 630  586 954

PRINTEMPS  du 5 avril au 4 mai  10 339 602 2 086 186 12 425 788  414 193

ETE  du 4 juillet au 1er septembre  39 561 874 10 522 034 50 083 908  834 732

TOUSSAINT  du 25 octobre au 5 novembre  2 208 891 715 215 2 924 106  243 676

NOEL  du 20 au 31 décembre  7 292 299 2 676 029 9 968 328  830 694

TOTAL CONGES SCOLAIRES  76 625 092 19 359 630 95 984 722  639 898


  
HORS CONGES SCOLAIRES  47 549 513 10 980 822 58 530 335  270 974
  
ANNEE     124 174 605 30 340 452 154 515 057  422 172
OBSERVATOIRE REGIONAL DU TOURISME  RHONE‐ALPES / B.E.T F.MARCHAND / TNS SOFRES       
(*) Le mode d'évaluation des nuitées intra‐régionales est différent de celui des années antérieures. 
 
 

60 000 000
NUITEES  INTRA‐REGIONALES
50 000 000 NUITEES  EXTRA‐REGIONALES

40 000 000

30 000 000

20 000 000

10 000 000

0
du 1er au 6 janvier du 9 février au 9  du 5 mars au 4 mai du 4 juillet au 1er  du 25 octobre au 5  du 20 au 31 
mars septembre novembre décembre

NOEL HIVER PRINTEMPS ETE TOUSSAINT NOEL


 
 
 
 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
6
ANALYSE SAISONNIERE 
 
LA  FREQUENTATION  TOURISTIQUE  GLOBALE  DE  L'ANNEE  2008  EN  LEGERE  PROGRESSION  (+1%)  par 
rapport à 2007 
 
RAPPEL :  En 2008 la SOFRES a amélioré son taux de retour des clientèles intra‐régionales, jusqu’à présent sous 
estimées, suite à diverses campagnes de sensibilisation auprès des panélistes. En conséquence dans les paragraphes 
suivants, seule l’évolution extra‐régionale est pertinente et donc utilisée. 
 
 
  • Baisse structurelle de la saison estivale sur Rhône‐Alpes (mai à septembre) : ‐1% 
 
Le  mois  de  mai  a  bénéficié  de  conditions  météo  particulièrement  exceptionnelles  et  de  4  jours  fériés.  Ces  circonstances  ont 
augmenté de plus de 700 000 le nombre de nuitées réalisées par la clientèle rhônalpine, soit une progression de +9%. 
Le mois de juin moins favorisé, rétablit l’équilibre avec une diminution de ‐5%. 
Au total, cette saison printanière progresse de +2%. 
 
Le cœur de saison estivale (du 1er juillet au 1er septembre 2008) est en diminution, tendance structurelle observée depuis plus 
de 14 ans. 
Le mois de juillet a perdu ‐3%, et le mois d’août ‐1%. 
Au total de 1994 à 2008, sur ces 2 mois la fréquentation extrarégionale a perdu 7 millions de nuitées (voir chapitre 3). 
Si, jusqu’à présent, la diminution de fréquentation semblait se contenir aux départements savoyards, cette année cette 
diminution semble se répartir sur l’ensemble de la région mais se limite à une fourchette comprise entre ‐1% et ‐2%. 
 
Le mois de septembre, clôt cette saison élargie avec ‐2% par rapport à septembre 2007.  
 
 
  • Progression de la fréquentation hivernale sur Rhône‐Alpes (décembre à avril) : +3% 
 
Le mois de janvier 2008 accroit sa fréquentation de +10%. Une météo particulièrement clémente : températures douces et bon 
ensoleillement,  notamment  la  seconde  quinzaine  du  mois  de  janvier, a  contribué  à ces  bons  résultats.  Ces conditions  se  sont 
prolongées jusqu’au mois de février. 
 
Le mois de février gagne +16% de nuitées, tandis que le mois de mars perd ‐1%. Ces deux mois sont très dépendant des dates de 
vacances scolaires françaises, il convient donc de prendre l’évolution globale : +7,5% sur ces 2 mois par rapport à la même 
période en 2007. Les faits marquants de ces vacances d’hiver  se résument en 2 points :  
Œ La clientèle intra‐régionale a moins fréquenté les stations des Alpes du Nord. 
Œ La clientèle extra‐régionale a maintenu sa fréquentation en montagne et s’est ouverte à d’autres territoires.  On note 
ainsi, sur la seule clientèle étrangère dans l’hôtellerie, des progressions de +11% pour le Rhône et +9% dans la Loire. 
 
Le mois d’avril clôt cette période avec une diminution de ‐14%.  
La baisse observée en fin de saison s’explique aisément par des dates de vacances scolaires françaises tardives, notamment 
pour les vacanciers de la zone C (Ile de France) et un ensoleillement un peu déficitaire. On observe également le phénomène 
récurrent de la saturation, les bonnes fréquentations de la pleine saison « épuisent » le vivier des clientèles qui, ayant pu 
pratiquer le ski à volonté, s’oriente dès les beaux jours vers d’autres activités. 
 
Enfin le mois de décembre 2008 se distingue avec une hausse de +5%. Cette progression dans les nuitées : + 400 000 nuitées, 
fait suite à un décembre 2007 tout aussi exceptionnel. A l’origine de cette tendance, une neige tombée en abondance et de 
façon précoce, avec des week‐ends et des vacances de Noël favorisés par la météo. 
  
 
L’évolution de la fréquentation extra‐régionale de 1995 à 2008 
De 1995 à 2008, la région Rhône‐Alpes est passée de 130,6 millions de nuitées extrarégionales à 124,2 millions de 
nuitées, soit une diminution de ‐6,4 millions de nuitées réalisées par les étrangers et les français ne résidant pas en 
Rhône‐Alpes.  
Le  pic  de  fréquentation  sur  cette  période  est  atteint  en  1998,  année  de  la  Coupe  du  Monde  de  Football  (2  villes 
sélectionnées en Rhône‐Alpes) avec 131,8 millions de nuitées et le niveau plancher est relevé en 2006, qui a connu 
un fort déficit d’enneigement avec 122 millions de nuitées, soit 9,8 millions de nuitées en moins en 8 ans. 
Depuis 2 ans la fréquentation progresse gagnant chaque année environ 1 million en 2007 et en 2008. 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
7
  
Hébergements marchands 
 
Hôtellerie : stabilité de la fréquentation 2008 
 
Avec 2 166 hôtels sur son territoire, la région Rhône‐Alpes représente 12,4% de l’offre nationale. 
Avec  18,1  millions  de  nuitées  enregistrées  au  cours  de  l’année  2008  (13,5  millions  de  nuitées  françaises  et  4,6 
millions  de  nuitées  étrangère)  la  fréquentation  de  l’hôtellerie  rhônalpine  représente  9%  de  la  fréquentation 
nationale hôtelière, derrière l’Ile de France (33%) et PACA (11%). 
 
Entre 2007 et 2008, la fréquentation hôtelière régionale a perdu ‐1%, correspondant à une stabilité pour la clientèle 
française qui représente 75% des nuitées hôtelières, et une diminution pour la clientèle étrangère (‐4%). Elle se situe 
ainsi dans la tendance nationale.  
 
 
 Fréquentation hôtelière : les 5 premières régions françaises  
 
2008  Evolution / 2007 
   FRANCE  ETRANGER TOTAL FRANCE ETRANGER  TOTAL
 Ile‐de‐France   29 946 346  36 236 180 66 182 525 ‐2% ‐2%  ‐2%
 Provence‐Alpes‐Côte‐D’azur   13 114 992  8 217 775 21 332 766 0% ‐2%  ‐1%
 Rhône‐Alpes   13 466 654  4 606 926 18 073 580 0% ‐4%  ‐1%
 Midi‐Pyrénées   6 386 923  3 923 927 10 310 850 3% 24%  10%
 Aquitaine   6 927 275  1 429 183 8 356 458 ‐2% ‐9%  ‐3%
 Total   126 550 427  71 064 599  197 615 026  0%  ‐2%  ‐1% 
Source : INSEE – Traitement ORT / MITRA 
 
 Des évolutions structurelles qui se confirment : 
 
Le  parc  hôtelier  est  globalement  stable  mais  dans  le  détail,  la  tendance  à  l’augmentation  de  la  capacité  dans  l’hôtellerie  de 
chaîne  se  vérifie  encore  cette  année  (+1%),  tandis  que  celle  des  hôtels  indépendants  diminue  (‐1  %).  En  termes  de 
fréquentations,  l’hôtellerie  de  chaîne  perd  ‐2%  (‐3%  pour  la  clientèle  française,  +1%  pour  la  clientèle  étrangère),  tandis  que 
l’hôtellerie indépendante maintient sa fréquentation (+3% pour la clientèle française, ‐6% pour la clientèle étrangère). 
 
Le  secteur  haut  de  gamme  confirme  sa  progression :  son  parc  progresse  de  +5%  par  rapport  à  2007  et  sa    fréquentation 
augmente  de  +6%,  ce  qui  en  fait  l’exception  du  secteur.  A  l’origine  de  cette  progression,  l’accroissement  de  la  clientèle 
étrangère dans cette catégorie (+11%) et les bons résultats de la clientèle étrangère (+2%).  
 
De  2000  à  2008,  la  quasi  stabilité  de  la  fréquentation  hôtelière  de  Rhône‐Alpes  résulte  de  deux  évolutions  contraires :  la 
diminution  de  la  clientèle  étrangère  (800 000  nuitées  perdues)  et  la  croissance  de  la  clientèle  française  (700 000  nuitées 
gagnées). 
 
 
 Les éléments marquants de l’année 2008 
 
Derrière le calme apparent de la stabilité régionale, des mouvements sont observés au niveau départemental. 
Les  évolutions  de  la  fréquentation  globale  se  situent  dans  une  fourchette  comprise  entre  ‐4%  pour  l’Ardèche  et  +5%  pour  la 
Loire.  
Par  nationalité  les  différences  s’accentuent.  Ainsi  la  clientèle  française  diminue  dans  l’Ardèche  (‐8%)  et  augmente  en  Haute‐
Savoie avec +10,5%. Ce même département perd ‐12,6% de sa fréquentation étrangère. 
Dans les départements les mieux placés en progression de clientèle étrangère, notons par ordre décroissant d’importance, les 
progressions de l’Ardèche (+16%), celle de la Loire (+13%), celle du Rhône (+9%). Si les nuitées étrangères dans le département 
de  l’Ardèche  et  de  la  Loire  représentent  moins  de  2%  du  volume  régional  chacune,  la  progression  du  Rhône  (20%  de  la 
fréquentation étrangère régionale) représente une avancée certaine. 
 
Les nationalités étrangères perdent globalement ‐4% de nuitées par rapport à l’année 2007. 
On distingue 3 groupes :  
Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
8
• Les fortes progressions : +26% de nuitées pour la clientèle Russe et +14% de nuitées pour le Proche et Moyen Orient, 
+5% pour le Japon : à elles trois ces nationalités représentent 8% du total des étrangers en Rhône‐Alpes.  
La  clientèle  russe  enregistre  ainsi  pour  la  8ème  année  consécutive  une  progression  de  sa  fréquentation.  Sur  ces  huit 
dernières années, le nombre de nuitées russes a triplé. 
• Les nationalités stables (entre ‐2 et +2%) : l’Allemagne (‐2%), les Pays‐Bas (0%) et la Suisse (+1%), soit 21% du total des 
étrangers. 
• Les  diminutions  certaines :  la  Belgique  (‐8%),  l’Espagne  (‐15%),  l’Italie  (‐11%),  le  Royaume  Uni  (‐4%),  les  Etats‐Unis  
(‐15%) et la Chine (‐16%).  
Par la baisse de la clientèle Britannique, notre 1er bassin de clientèle hôtelier et par celle des Etats‐Unis, on traduira la 
force  de  l’euro  et  inversement  la  faiblesse  de  la  Livre  et  du  Dollar  qui  rendent  la  destination  plus  dispendieuse. 
 
 Fréquentation en millions de nuitées 
 
   2000  2001  2002  2003  2004  2005  2006  2007  2008 
France  12,8  13,2  13,3  13,2  13,2  12,9  13,1  13,4  13,5 
Etranger  5,4  5,4  5,2  5,3  4,9  5  5,1  4,8  4,6 
Fréquentation totale  18,2  18,6  18,5  18,5  18,1  17,9  18,1  18,2  18,1 
Source : INSEE – Traitement ORT / MITRA 
 
16

14

12
France
10
Etranger
8

0
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
 
Source : INSEE – Traitement ORT / MITRA 
 
 
 Evolution des principales nationalités 
 
Nuitées  2000  2 001  2 002  2 003 2 004 2005 2006 2007  2008  Classement Evolution
Sup. à 100 000  2008  2000 ‐ 
2008 
ROYAUME‐UNI  1 325 425  1 388 235 1 314 109  1 387 378 1 433 241 1 369 626 1 390  1 307  1 260  1ere  Ô
800  394  828 
BELGIQUE  599 410  626 348  648 018  641 468  489 018  614 130  644 700  624 756  577 397  2ème  Î
ALLEMAGNE  618 759  561 973  541 528  536 503  506 490  456 061  441 150  421 048  414 236  3ème  ÔÔ
ITALIE  464 609  437 395  416 980  428 194  383 021  378 045  350 900  349 592  310 216  4ème  Ô
PAYS‐BAS  529 055  453 292  427 310  484 389  413 103  350 913  316 700  297 560  296 842  5ème  ÔÔ
SUISSE  352 256  332 425  339 517  345 729  312 230  302 194  295 900  288 149  289 626  6ème  Ô
ETATS‐UNIS  374 788  387 871  308 397  273 482  279 587  257 431  293 100  266 766  227 536  7ème  ÔÔ
RUSSIE  62 799  80 994  84 925  84 899  92 010  122 225  156 800  151 316  190 697  8ème  ÒÒ
ESPAGNE  177 934  186 160  185 821  191 423  175 743  173 520  181 650  218 708  185 330  9ème  Ò
JAPON  194 836  193 447  141 035  134 462  132 155  159 817  153 650  128 919  135 093  10ème  ÔÔ

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
9
 Résultats départementaux hôtellerie 2008 
 
   Ain Ardèche  Drôme Isère Loire Rhône Savoie  Haute‐ Rhône‐
Savoie  Alpes 
Nb d'hôtels ouverts  142 113  166 237 104 255 324  477 1 817
Taux d'occupation  53,6 44,3  51,8 56,3 56,8 63,5 58,2  57,1 57,7
Nb de nuitées totales  1074869  498394  1145489 2219754 832867 4399067 3540268  4362873 18073580
Nb de nuitées françaises  805375  407073  893156 1762128 741361 3458028 2368544  3030991 13466654
Nb de nuitées étrangères  269494  91322  252333 457626 91506 941040 1171724  1331882 4606926
% évolution N totales  1,13 ‐4,25  ‐1,11 ‐3,09 5,02 ‐1,78 ‐1,99  2,29 ‐0,59
% évolution N françaises  ‐1,69 ‐7,89  ‐0,59 ‐2,42 4,1 ‐4,32 ‐0,02  10,54 0,48
% évolution N étrangères  10,6 16,27  ‐2,88 ‐5,62 13,16 8,88 ‐5,75  ‐12,57 ‐3,59
% nuitées étrangères  25,1 18,3  22 20,6 11 21,4 33,1  30,5 25,5
DMS des français  1,59 1,72  1,32 1,7 1,58 1,52 2,58  2,14 1,79
DMS des étrangers  1,58 1,88  1,31 2,19 1,68 1,46 3,7  2,66 2,16
Taux de remplissage des  1,46 1,65  1,51 1,48 1,36 1,4 1,75  1,74 1,56
chambres 
% de clientèle d'affaires  58  34  53 55 73 64 21  26 44
Source : INSEE – Traitement ORT / MITRA ‐  DMS = Durée moyenne de séjour 
 
 
 
 Répartition de la fréquentation étrangère par nationalité 
 
 

Proche et Moyen  Afrique  Chine 


1%
Japon  Orient  1%
3% 1%
Espagne 
5%

Russie
5%

Etats‐Unis  Royaume‐Uni 
6% 32%

Suisse 
7%

Pays‐Bas 
7%

Belgique 
Italie  14%
8%
Allemagne 
10%

 
Source : INSEE – Traitement ORT / MITRA 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
10
Répartition des nuitées étrangères par départements 
 
1400000

1200000

1000000

800000

600000

400000

200000

0
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute‐Savoie
 
Source : INSEE – Traitement ORT / MITRA 
 
 
 Evolution des principales nationalités étrangères hôtellerie 2008 
 
Nuitées hôtelières     2 007 2 008 Evolution  %  Place des 
nationalité /  Clientèles 
clientèle  étrangères 
étrangère 
Ensemble        18 181 446  18 073 583 ‐1%      
France        13 402 797  13 466 655 0%      
Etranger        4 778 649  4 606 928 ‐4%      
Europe        4 088 088  3 965 977 ‐3%  86%   
Allemagne    421 048  414 236 ‐2%  9%  3eme 
Belgique    624 756  577 397 ‐8%  13%  2eme 
Espagne    218 708  185 330 ‐15%  4%  9eme 
Italie    349 592  310 216 ‐11%  7%  4eme 
Pays‐Bas    297 560  296 842 0%  6%  5eme 
Royaume‐Uni    1 307 394  1 260 828 ‐4%  27%  1ere 
Suisse    288 149  289 626 1%  6%  6eme 
Amériques        354 475  313 349 ‐12%  7%   
Etats‐Unis    266 766  227 536 ‐15%  5%  7eme 
Asie/Océanie/       294 480  291 387 ‐1%  6%   
Australie   Japon    128 919  135 093 5%  3%  10eme 
Chine   29 754 24 994 ‐16%  1%  12eme 
Proche et Moyen  43 720 49 774 14%  1%  11eme 
Orient  
Afrique       41 606 36 215 ‐13%  1%   
   Russie   151 316  190 697 26%  4%  8eme 
Source : INSEE – Traitement ORT / MITRA 
               
 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
11
 Résultats selon le mode de gestion en 2008 
 
   Chaine Indep TOTAL
Nb d'hôtels ouverts   295 1523 1817
% évolution des chambres offertes 1,35 ‐1,04 ‐0,14
Taux d'occupation  64,7 53,3 57,7
Nb de nuitées totales   7 321 178    10 752 401    18 073 580   
Nb de nuitées françaises   5 783 949      7 682 705    13 466 654   
Nb de nuitées étrangères   1 537 229      3 069 697      4 606 926   
% évolution nuitées totales  ‐1,9 0,32 ‐0,59
% évolution nuitées françaises  ‐2,74 3,04 0,48
% évolution nuitées étrangères  1,4 ‐5,91 ‐3,59
% nuitées étrangères  21 28,5 25,5
Durée moyenne de séjour des français  1,58 1,98 1,79
Durée moyenne de séjour des étrangers  1,69 2,5 2,16
Taux de remplissage des chambres 1,47 1,63 1,56
% de clientèle d'affaires  57 34 44
 
 Résultats par catégorie d’étoiles en 2008 
 
   0 étoile 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles  TOTAL

Nb d'hôtels ouverts   213 143 1027 355  80  1817


% évolution des chambres offertes 1,76 ‐2,09 ‐2,14 1,5  5,06  ‐0,14
Taux d'occupation  61,4 52 55,8 59,7  59,1  57,7
Nb de nuitées totales   2 512 677    697 962    8 368 858    5 028 651     1 465 433    18 073 580   
Nb de nuitées françaises   2 153 893    588 937    6 773 731    3 175 139        774 954    13 466 654   
Nb de nuitées étrangères      358 783    109 024    1 595 127    1 853 512        690 479      4 606 926   
% évolution nuitées totales  ‐1,03 0,8 ‐1,75 ‐0,38  5,83  ‐0,59
% évolution nuitées françaises  ‐0,53 1,82 0,74 0,04  1,81  0,48
% évolution nuitées étrangères  ‐3,92 ‐4,36 ‐11,08 ‐1,08  10,73  ‐3,59
% nuitées étrangères  14,3 15,6 19,1 36,9  47,1  25,5
Durée moyenne de séjour des français  1,59 1,76 1,81 1,9  1,85  1,79
Durée moyenne de séjour des étrangers  1,59 1,82 2,01 2,44  2,31  2,16
Taux de remplissage des chambres 1,53 1,5 1,57 1,57  1,59  1,56
% de clientèle d'affaires  57 49 44 37  38  44
 

9 000 000
Nb de nuitées étrangères
8 000 000
Nb de nuitées françaises
7 000 000

6 000 000

5 000 000

4 000 000

3 000 000

2 000 000

1 000 000

0
0 etoile 1 etoile 2 etoiles 3 etoiles 4 etoiles

 
Source : INSEE – Traitement ORT / MITRA 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
12
 Hôtellerie de plein air : +2% 
De mai à septembre 2008 
 
 
7,7  millions  de  nuitées  ont  été  réalisées  dans  les  campings  de  Rhône‐Alpes  en  2008,  soit  une  progression 
supérieure  de  +2%  par  rapport  à  l’année  2007.  La  clientèle  française  progresse  de  +5%,  tandis  que  la  clientèle 
étrangère est en légère baisse (‐1%). Les nuitées étrangères représentent 43,2% de la fréquentation totale.  
 
 
 Evolution du parc et de la fréquentation par catégorie  
 

Emplacements de passage   1 étoile  2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles


2000  4426  24924 24420 7820
2008  3294  21029 25598 10985
Evolution 2000 / 2008  ‐26%  ‐16% 5% 40%
 
 
Entre 2000 et 2008, on compte 5 000 emplacements de moins dans les campings 1 et 2 étoiles de la région Rhône‐Alpes, dans le 
même temps le parc des 3 étoiles gagnait 1 200 emplacements et celui des 4 étoiles 3 200 emplacements. 
 
La fréquentation des campings 3 et 4 étoiles de la région représentent 5,5 millions de nuitées, soit un gain de 1,1 million de 
nuitées en 8 ans. 
• En 2000 ces campings totalisaient 4,4 millions de nuitées, soit 61% de la fréquentation totale. 
• En 2008 ils représentent 5,5 millions de nuitées soit 71% de la fréquentation totale. 
Pour rappel, en 1990 les campings 3 et 4 étoiles de la région rassemblaient 3,4 millions de nuitées, soit 46% de la fréquentation totale. 
 
 
 Evolution des clientèles françaises et étrangères 
 
Les nuitées étrangères représentent 3,3 millions de nuitées dans les campings de Rhône‐Alpes, soit 43% de la fréquentation 
totale en 2008. 
Avec  1,6  million  de  nuitées  étrangères,  le  mois  de  juillet  constitue  le  pic  de  la  saison  estivale.  Sur  ce  mois,  la  clientèle 
étrangère est supérieure à la clientèle française et représente 51% de la fréquentation totale. 
 
De  2000  à  2008,  malgré  des  oscillations  on  observe  une  progression  de  la  clientèle  française  et  de  la  clientèle  étrangère  qui 
toutes deux ont gagné 200 000 nuitées sur cette période. La saison 2003, marquée par la canicule demeure la saison phare avec 
le record enregistré de 7,7 millions de nuitées. 
 
La clientèle néerlandaise représente 61% de la clientèle étrangère. Depuis 2005 elle est en progression constante et atteint en 
2008 les 2,1 millions de nuitées. De 2000 à 2008, elle a progressé de +10%. Cette évolution est identique pour le marché Belge, 
qui atteint ainsi en 2008 les 418 000 nuitées, et pour le marché Britannique (+12%), soit un niveau de 244 000 nuitées. 
Dans une moindre mesure on notera les progressions des Suisses (+3%) et des Danois (+4%). Seul le marché allemand suit le 
chemin inverse avec une perte de ‐9% sur ces huit dernières années. 
 
 
 Progression du secteur locatif   : +33% d’emplacements 
 
  Total  Nus Locatifs
Emplacements  1 et 2 * 3 et 4 *  Total 1 et 2 * 3 et 4 * Total 1 et 2 *  3 et 4 * Total

2004  27 453 34 141  61 594 25 915 28 985 54 900 1 538  5 156 6 694
2005  26 884 35 039  61 923 25 196 29 080 54 276 1 688  5 958 7 646
2006  25 714 36 097  61 811 23 994 29 779 53 773 1 720  6 319 8 039
2007  24 500 36 588  61 088 22 780 29 765 52 545 1 719  6 823 8 542
2008  24 151  36 392  60 542  22 330  29 315  51 645    1 821    7 077    8 897 
Evolution en %  ‐ 3 303    2 251  ‐ 1 052  ‐ 3 585  330  ‐ 3 255  283    1 920    2 203 
Evolution en nombre  ‐12%  7%  ‐2%  ‐14%  1%  ‐6%  18%  37%  33% 
Source : Direction du Tourisme – INSEE /Nb d'emplacements de passage 
 
Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
13
En 5 ans, de 2004 à 2008, le nombre d’emplacements locatifs a progressé de +33% sur l’ensemble de la région Rhône‐Alpes. 
Cette  progression  est  particulièrement  sensible  dans  les  3  et  4  étoiles  où  l’on  enregistre  +37%,  contre  +18%  dans  les  1et  2 
étoiles.   
Dans le même temps, les emplacements nus sont en légère baisse (‐6%) au total, ce qui étant donné leur poids (85% du total des 
emplacements)  oriente le parc en très légère baisse (‐2%). 
Par catégorie, on note sur l’ensemble du parc, le renforcement de la tendance structurelle : baisse de ‐12% de la capacité en 1 et 
2 étoiles et progression de +7% de la capacité en 3 et 4 étoiles. 
 
 
 Zoom sur l’Ardèche  
Source : Observatoire Départemental Ardèche  
 
 
Avec 238 campings ouverts en moyenne sur la saison 2008, et 3,3 millions de 
nuitées réalisées dans ceux‐ci, l’Ardèche est de loin le premier département de 
Rhône‐Alpes. 
• Son parc représente le tiers de l’offre régionale 
• Sa fréquentation totalise 43% des nuitées réalisées par la région. 
40,5% de son activité est réalisée par les touristes étrangers. 
 
 
Concentration géographique : 
 
4 communes disposent de plus de 2000 lits touristiques dans l’hôtellerie de plein air 
classée: 
• Vallon‐Pont‐d’Arc (7 602 lits) 
• Ruoms (3 940 lits) 
• Sampzon (3 530 lits) 
• Berrias‐et‐Casteljau (2 654 lits) 
Ces communes regroupent 17 726 lits, soit plus du quart de l’offre 
départementale. 
 
 
 
 
 
 
 
Les équipements locatifs 
 
Le  secteur  de  l’hôtellerie  de  plein  air  compte  1  693  emplacements  «  loisirs  ».  Ces  emplacements  appelés  également  « 
résidentiels » sont loués en général à l’année ou pour de longues périodes. 
Le  secteur  compte  également  18  809  emplacements  «  tourisme  »  destinés  à  une  clientèle  de  passage  dont  14  396 
emplacements nus et 4 413 emplacements équipés d’hébergements locatifs. Les emplacements locatifs représentent 22% de la 
capacité d’accueil des campings. 
Ils répondent à un besoin croissant de confort de la part de la clientèle et favorisent les séjours réalisés en basse ou moyenne 
saison  où  la  météo  est  incertaine.  Leur  développement  important  ces  dernières  années  a  ainsi  contribué  à  étendre  la 
saisonnalité des campings. 
 
Aujourd’hui, plus de 8 campings sur 10 (86%) sont équipés d’au moins un hébergement locatif soit 218 campings. 
En moyenne, ces structures comptent 20 emplacements locatifs. 
Les formules les plus courantes sont les résidences mobiles (mobile‐home) qui représentent 62% de l’offre locative ainsi que les 
habitations légères de loisirs de type chalets ou bungalows (30%). Quelques caravanes ou autres toiles de tente fixes complètent 
cette offre. 
 
Les établissements de grand confort classés 3 ou 4 étoiles sont les mieux équipés en offre locative, avec respectivement 
23% et 32% des emplacements. Dans ces établissements, les résidences mobiles et les habitations légères de loisirs constituent 
l’essentiel de l’offre locative. 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
14
 
 Evolution de la clientèle française et étrangère 
 
En millions de nuitées  2000  2001  2002 2003 2004 2005 2006  2007 2008
France  4.1  4.3  4.3 4.5 4.3 4.3 4.2  4.1 4.3
Etranger  3.1  3.1  3.2 3.1 3.2 3.2 3.4  3.3 3.3
Fréquentation totale  7.2  7.4  7.5 7.7 7.4 7.5 7.6  7.5 7.6
Source INSEE ‐ Direction du Tourisme 2008 – Traitement ORT / MITRA 
 
 
5

4,5
4
3,5

3
2,5

2
1,5

1 France Etranger

0,5

0
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008

 
 
 Evolution des principales nationalités étrangères 
 
Nuitées  2000  2 001 2 002  2 003 2 004 2005 2006 2007  2008 Evolution 
Sup à 50 000  2000 
2008 
Pays‐Bas  1 877 328  1 852 700 1 986 278  1 811 927 1 871 296 1 809 389 2 001 986 2 024 094  2 064 506 ÒÒ
Belgique / Lux.  378 580  378 100  385 079  392 586  389 909  397 086  394 188  401 050  418 008  Ò
Allemagne  326 068  347 500  306 228  369 016  334 841  341 067  329 363  329 757  297 669  Ô
GB. Irlande  217 825  234 200  221 969  227 343  240 142  272 749  263 770  267 633  244 329  Ò
Suisse  89 312  92 700  88 930  92 992  91 532  95 764  91 991  90 082  91 868  Î
Danemark  66 184  86 400  78 129  88 782  94 716  92 699  99 919  74 452  69 037  ‐ 
Source INSEE ‐ Direction du Tourisme 2008 – Traitement ORT / MITRA 
 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
15
 Fréquentation par catégorie de campings : tableau synthétique 
 
   1 et 2 * 3 et 4 * Total 
Nbre de campings ouverts enquêtés  405 345 750 
Taux d'occupation  25,9 33,1 30,4 
Nbre de nuitées totales  2 187 106 5 459 971 7 647 077 
Nbre de nuitées françaises  1 524 542 2 822 631 4 347 173 
Nbre de nuitées étrangères  662 564 2 637 340 3 299 904 
% évolution nuitées totales  2,1 2,1 2,1 
% évolution nuitées françaises  3,7 5,5 4,9 
% évolution nuitées étrangères  ‐1,4 ‐1,3 ‐1,3 
Part des nuitées étrangères  30,3 48,3 43,2 
Durée de moyenne de séjour des français  4,9 5,4 5,2 
Durée de moyenne de séjour des étrangers  4,4 5,7 5,4 
Taux de remplissage des emplacements  2,7 3,1 3 
Source : INSEE – Traitement ORT / MITRA 
 
 
 Fréquentation par catégorie : graphe par type de location (emplacements nus ou locatifs) 
 

2 500 000

Nbre de nuitées françaises

2 000 000 Nbre de nuitées étrangères

1 500 000

1 000 000

500 000

0
1 et 2 * 3 et 4 * 1 et 2 * 3 et 4 *

Nus Locatifs
 
Source : INSEE – Traitement ORT / MITRA 
 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
16
 
 Fréquentation par département : tableau synthétique 
 
 
   Ain  Ardèche Drôme Isère Loire Rhône  Savoie  Haute‐ Rhône‐
Savoie  Alpes 
Nbre de campings ouverts   55  238  103  103  34  24  81  111  750 
% évolution emplacements   ‐1,9  0,6  ‐3,1  ‐1  2,7  2,1  ‐0,2  ‐0,1  ‐0,4 
Taux d'occupation  19,3  35,8  34,4  25,4  15,5  28,2  26,8  29,7  30,4 
Nbre de nuitées totales  364 769  3 302 552  1 172 669  678 504  84 482  154 504  623 367  1 266 226  7 647 077 
Nbre de nuitées françaises  171 892  1 966 037  562 796  348 522  52 751  77 061  428 179  739 932  4 347 173 
Nbre de nuitées étrangères  192 877  1 336 515  609 873  329 982  31 731  77 443  195 188  526 294  3 299 904 
% évolution nuitées totales  ‐7,1  2,9  5,6  ‐3,2  0,9  7,2  ‐1,9  4,4  2,1 
% évolution nuitées françaises  ‐4,4  6,2  6,3  1,3  5,4  19,6  ‐1,2  6,6  4,9 
% évolution nuitées étrangères  ‐9,4  ‐1,6  4,9  ‐7,5  ‐5,7  ‐2,8  ‐3,5  1,3  ‐1,3 
Part des nuitées étrangères  52,9  40,5  52,0  48,6  37,6  50,1  31,3  41,6  43,2 
DMS des français  3,6  6,0  4,8  4,3  3,1  3,6  5,1  5,5  5,2 
DMS des étrangers  3,9  7,4  5,9  4,1  3,0  2,2  3,9  5,0  5,4 
Tx de remplissage des empl.  3,0  3,2  3,0  2,8  2,6  2,5  2,6  2,8  3,0 
Source : INSEE – Traitement ORT / MITRA 
DMS : Durée Moyenne de Séjours – N : nuitées – empl. : emplacements 
 
 
 Fréquentation par département : graphe de répartition nuitées françaises – nuitées étrangères 
 
 

3 500 000
Nbre de nuitées étrangères

3 000 000 Nbre de nuitées françaises

2 500 000

2 000 000

1 500 000

1 000 000

500 000

0
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute‐Savoie

 
Source : INSEE – Traitement ORT / MITRA 
 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
17
 
 Les clientèles étrangères : évolution des principales nationalités 
 
2 500 000

2 000 000

1 500 000
Nuitées

1 000 000

500 000

‐500 000
Pays‐Bas Belgique Allemagne Royaume‐Uni Suisse Danemark Italie Espagne
2007 2 024 094 401 050 329 757 267 633 90 082 74 452 32 968 32 023
2008 2 064 506 418 008 297 669 244 329 91 868 69 037 29 950 29 135
Evolution 2% 4% ‐10% ‐9% 2% ‐7% ‐9% ‐9%
 
Source : INSEE – DIRECTION DU TOURISME 2008 – Traitement ORT / MITRA 
 
 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
18
 Nationalités : nuitées, arrivées, durées moyennes de séjours en 2008 
 
1 et 2 *  3 et 4 *  Total 
   Arrivées Nuitées  DMS Arrivées Nuitées DMS Arrivées  Nuitées DMS
Ensemble  462 052  2 187 106   4,7   983 019  5 459 969   5,6   1 445 071  7 647 075  5,3  
France  310 132  1 524 541   4,9   521 215  2 822 631   5,4   831 347  4 347 172  5,2  
Etranger  151 920  662 565   4,4   461 804  2 637 338   5,7   613 724  3 299 903  5,4  
Allemagne  25 424  93 302   3,7   57 212  204 367   3,6   82 636  297 669  3,6  
Belgique  19 707  92 370   4,7   49 894  325 638   6,5   69 601  418 008  6,0  
Pays‐Bas  69 825  363 326   5,2   253 499  1 701 180   6,7   323 324  2 064 506  6,4  
Royaume‐Uni  13 536  47 002   3,5   42 621  197 327   4,6   56 157  244 329  4,4  
Danemark  2 891  11 022   3,8   11 618  58 015   5,0   14 509  69 037  4,8  
Espagne  2 682  6 898   2,6   6 789  22 237   3,3   9 471  29 135  3,1  
Suisse  7 145  21 681   3,0   20 196  70 187   3,5   27 341  91 868  3,4  
Italie  4 438  9 825   2,2   8 771  20 125   2,3   13 209  29 950  2,3  
Autres pays d Europe  5 634  15 682   2,8   9 400  33 104   3,5   15 034  48 786  3,2  
Autres pays  638  1 457   2,3   1 804  5 158   2,9   2 442  6 615  2,7  
Source : INSEE – Traitement ORT / MITRA – DMS : Durée Moyenne de Séjour 
 
 
 Fréquentation par nationalités étrangères : graphe de répartition par catégorie 
 

3 000 000
3 et 4 *

2 500 000 1 et 2 *

2 000 000

1 500 000

1 000 000

500 000

 
Source : INSEE – Traitement ORT / MITRA 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
19
 
 Fréquentation mensuelle 
 
  Mai  Juin  Juillet  Août  Septembre Saison 
Nb de campings ouverts enquêtés année n  617 765 820 819  729 750
Taux d'occupation  12,6 16,9 52,4 49  11,5 30,4
Nbre de nuitées totales  494 385 669 416 3 162 319 2 945 422  375 533 7 647 077
Nbre de nuitées françaises  292 386 317 072 1 547 920 1 983 488  206 307 4 347 173
Nbre de nuitées étrangères  201 999 352 344 1 614 399 961 934  169 226 3 299 904
% évolution nuitées totales  18,8 3,4 2,2 ‐0,1  ‐1,7 2,1
% évolution nuitées françaises  20,8 5,5 ‐1,7 8,4  4,2 4,9
% évolution nuitées étrangères  16,0 1,5 6,2 ‐14,0  ‐8,1 ‐1,3
Durée de moyenne de séjour des français  3,3 3,4 5,8 6  4,3 5,2
Durée de moyenne de séjour des étrangers  3,8 3,9 6,2 6  3,5 5,4
Taux de remplissage des emplacements  2,7 2,3 3,2 3,2  2,3 3
Source : INSEE – Traitement ORT / MITRA ‐ DMS : Durée Moyenne de Séjours  
 
 Fréquentation mensuelle : graphe des nuitées françaises et étrangères 
 

3 500 000 Nbre de nuitées étrangères
Nbre de nuitées françaises
3 000 000

2 500 000

2 000 000

1 500 000

1 000 000

500 000

0
Mai Juin Juillet Août Septembre
 
Source : INSEE – DIRECTION DU TOURISME 2008 – Traitement ORT / MITRA 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
20
 
Les hébergements collectifs : ‐2% 
De décembre 2007  à septembre 2008 inclus 
 
 
Les 3 départements alpins  concentrent 76% des établissements, 79% de la capacité en lits et 83% de la fréquentation totale 
de ce secteur. 
 
Il s’agit par ordre décroissant d’importance de : 
¾ La Savoie : 28% des structures, 35% des lits, 42% des nuitées 
¾ La Haute‐Savoie : 33% des structures, 30% de la capacité en lits, 31% des nuitées 
¾ L’Isère : 15% des structures, 14% des lits, 11% des nuitées. 
Cette concentration géographique reflète le caractère très montagnard de ces établissements   
 
Entre 2007 et 2008, la région Rhône‐Alpes perd ‐2%, de nuitées et ‐3% de son parc confirmant les difficultés que connaît ce 
secteur depuis plusieurs années.  
 
En 2008, 2 grands types de clientèles fréquentent les hébergements collectifs de la région : 
Les individuels et les familles qui représentent 56% des nuitées totales de ce secteur au sein de la région Rhône‐Alpes et les 
classes et les colonies qui comptabilisent 29% des nuitées totales.  
 
En 8 ans les hébergements collectifs de la région ont vu diminuer de ‐20% leur fréquentation, soit un volume de 2 
millions de nuitées perdues. 
 
 Hébergements collectifs au 1er décembre 2008 en Rhône‐Alpes 
 
   Nombre total  dont Nombre  Nombre de 
d'hébergements  Villages  Maisons  Centres de  Autres*  d'équipements  place‐lits de 
collectifs  vacances  familiales  vacances  hébergements  de  référence***
collectifs  référence** 
Ain  32  1  7 23 1 904  3 510
Ardèche  43  11  4 26 2 1 930  8 363
Drôme  56  9  10 32 5 1 490  5 840
Isère  124  14  23 78 9 3 998  14 540
Loire  38  1  5 23 9 677  2 740
Rhône  23  1  10 7 5 575  2 082
Savoie  223  46  37 130 10 11 089  37 611
Haute‐Savoie  264  25  29 200 10 8 645  31 063
Rhône‐Alpes  803  108  125 519 51 29 308  105 749
Nombre d'établissements présents dans le parc 2008. 
* Centres internationaux de séjour, auberges de jeunesse, autres. ** Chambres (1 à 4 places‐lits), dortoirs (5 places‐lits et plus), studios (1 
pièce), appartements (2 pièces et plus). Le studio et l'appartement comprennent un coin cuisine. *** Capacité en nombre de personnes 
hébergées. Source : Insee 
 
 
 Fréquentation départementale 2008 
 
  Nuitées 2008   Evolution nuitées  Part nuitées étrangères
(en milliers)  / 2007 
Ain  166  12%  2,3
Ardèche  626  16%  18,0
Drôme  332  ‐5%  5,8
Isère  953  ‐4%  5,7
Loire  144  3%  2,8
Rhône  129  ‐4%  26,0
Savoie  3 489  ‐2%  17,9
Haute‐Savoie  2 565  ‐6%  10,0
Rhône‐Alpes  8 403  ‐2%  13,6
Source : Insee ‐ Enquête mensuelle de fréquentation 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
21
 
 Les hébergements collectifs par types de structures : parc et fréquentation 2008 

Nuitées %
Place lits % capacité 2008 fréquentation
Villages de vacances  36 633  34% 3 350 177
40%
Maison familiale de vacances  14 767  14% 1 014 251
12%
Centre de vacances  52 160  48% 3 628 000
43%
Autres  4 567  4% 410 998
5%
Total  108 127  100% 8 403 426
100%
Source : Enquête Hébergements Collectifs – INSEE Rhône‐Alpes – Traitement ORT / MITRA     

Eté 2008
4 000 000
Hiver 2008
3 500 000

3 000 000

2 500 000

2 000 000

1 500 000

1 000 000

500 000

0
Villages de vacances Maison familiale de vacances Centre de vacances Autres

 
 Fréquentation départementale par type de clientèle 
 
Département  Individuel  Séminaires  Groupes  Groupes du  Classes  Autres
familles  congrès  sportifs  3ème âge  colonies 
Ain  29%  1%  3% 0% 56% 11% 
Ardèche  52%  13%  5% 8% 18% 4% 
Drôme  31%  3%  7% 2% 42% 15% 
Isère  34%  2%  13% 1% 45% 5% 
Loire  35%  6%  11% 2% 40% 6% 
Rhône  38%  12%  4% 3% 30% 13% 
Savoie  71%  2%  3% 1% 21% 2% 
Haute‐Savoie  50%  2%  3% 4% 36% 5% 
Rhône‐Alpes  56%  3%  5% 2% 29% 5% 
 
 
Dans les disparités départementales notons : 
 
• Pour le département de la Savoie la clientèle familiale représente 71% de sa fréquentation soit 21 points de plus qu’en 
Haute‐Savoie.  
• En Isère, la tradition des stations climatiques du Vercors bénéfiques aux enfants perdurent avec une clientèle composée 
à 45% de classes et colonies, soit 16 points de plus qu’en moyenne régionale. 
• Au contraire dans le Rhône, la part des individuels et famille est très faible : 38%, soit 18 points de moins que la 
moyenne régionale. Le département se positionne sur la clientèle des classes et colonies : 30%, soit une part 
équivalente à Rhône‐Alpes et sur la clientèle « congrès et séminaires » : 12%, soit 9 points de plus. 
 
 
Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
22
 Fréquentation départementale selon le type de séjour en 2008 
 
   Location  Demi‐ Pension  Nb total de 
pension  nuitées  
01 ‐ Ain  32%  3%  65% 165 797
07 ‐ Ardèche  21%  4%  76% 626 287
26 ‐ Drome  24%  5%  72% 331 580
38 ‐ Isère  22%  5%  72% 952 580
42 ‐ Loire  40%  5%  55% 144 391
69 ‐ Rhône  62%  3%  35% 128 710
73 ‐ Savoie  16%  3%  81% 3 488 990
74 ‐ Haute‐Savoie  22%  3%  75% 2 565 091
Total Région  20%  4%  76% 8 403 426
Source : Enquête Hébergements Collectifs – INSEE Rhône‐Alpes – Traitement ORT / MITRA     
 
 Evolution du parc  
 
  2004  2005 2006 2007 2008 Evolution   Evolution 
en nombre  en % 
Nombre total d'hébergements collectifs  909  871 844 825 803 ‐106  ‐12%
Villages vacances  103  108 109 108 108 5  5%
Maisons familiales  ns  134 131 133 125 ns  ns
Centres de vacances  639  591 555 532 519 ‐120  ‐19%
Autres hébergements collectifs  64  38 49 52 51 ‐13  ‐20%
Nombre de place‐lits   113 167  109 283 108 372 107 928 105 749 ‐7 418  ‐7%
Source : Enquête Hébergements Collectifs – INSEE Rhône‐Alpes – Traitement ORT / MITRA     
 
 
 Evolution de la fréquentation 2001 ‐ 2008 
 
En 8 ans les hébergements collectifs de la région ont vu diminuer de ‐20% leur fréquentation, soit un volume de 2 millions de 
nuitées perdues. 
Parmi les départements les plus touchés, notons la Haute‐Savoie : ‐27%, soit ‐925 000 nuitées perdues, suivi par la Savoie avec ‐
504 000 nuitées perdues (‐13%), et enfin l’Isère avec ‐500 000 nuitées (‐34%). 
Dans une moindre mesure en quantitatif citons : l’Ain et la Drôme qui, dans le même temps, perdent respectivement ‐111 000 
et ‐163 000 nuitées, soit, relativement,  une perte considérable pour des départements ayant à la base, un nombre de nuitées 
plus faible.  
 

74 ‐ Haute‐Savoie
12 000 000
73 ‐ Savoie
38 ‐ Isère
Vallée du Rhône
10 000 000

8 000 000

6 000 000

4 000 000

2 000 000

0
2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
 
Source : Enquête Hébergements Collectifs – INSEE Rhône‐Alpes – Traitement ORT / MITRA     
Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
23
 
 
 Evolution des nuitées entre 2004 et 2008 par modes de gestion 
 
Entre  2008  et  2004  (première  année  avec  exploitation  par  modes  de  gestion),  les  hébergements  collectifs  ont  perdu  1,4 
million de nuitées. 
 
• Sur  ces  1,4  million,  1,0  million  sont  perdus  dans  les  structures  ayant  une  gestion  associative.  Ce  mode  de  gestion 
représente les trois quart de la perte totale. 
• Les  structures  ayant  un  mode  de  gestion  commerciale  ont  perdu  214 000  nuitées,  soit  15%  de  la  perte  de  ces  5 
dernières années. 
 
Modes de gestion  2 004  2 005  2 006  2 007  2008  2004/2008 % 
1‐ Gestion associative  5 754 265 5 384 702 5 092 807 4 856 386 4 720 046  ‐1 034 219  ‐18%
2‐ Comité d'entreprise  325 508  293 731  260 739  266 389  233 334  ‐92 174  ‐28%
3‐ Société commerciale, entreprise individuelle  3 086 894 2 966 992 2 929 265 2 844 500 2 873 187  ‐213 707  ‐7% 
4‐ Collectivité territoriale  485 632  426 568  472 799  489 425  503 923  18 291  4% 
5‐ Autres  130 519  140 801  131 881  79 919  72 936  ‐57 583  ‐44%
Total annuel  9 782 818 9 212 794 8 887 491 8 536 619 8 403 426  ‐1 379 392  ‐14%
Source : INSEE – Traitement : Observatoire Régional du Tourisme / MITRA 
 
 

10 000 000

9 000 000

8 000 000

7 000 000

6 000 000

5 000 000

4 000 000

3 000 000
4‐ Collectivité territoriale 
2 000 000
3‐ Société commerciale, entreprise individuelle
1 000 000 2‐ Comité d'entreprise 
1‐ Gestion associative 
0
2 004 2 005 2 006 2 007 2008
 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
24
  
 Les gîtes de France en centrale de réservation : +1% 
 
 
   Nb  Nb de  Taux  %  Nuitées  Evolution 
d’établists  places  d'occupation  étrangers  2008  / 2007 
2008  2008  2008 
Ain  211  1035  49.5 8.4 100 711 3% 
Ardèche  590  2897  38.7 13.1 230 682 2% 
Drôme  320  1584  38.3 14.1 130 279 ‐3% 
Isère  408  2277  35.1 14.4 190 829 4% 
Loire  288  1582  37.6 9.9 132 536 4% 
Rhône  169  938  45.9 20.3 90 387 ‐5% 
Savoie  515  2933  31.1 11.0 154 577 3% 
Haute‐Savoie  513  2635  39.4 12.8 240 165 0% 
Rhône‐Alpes  3014  15881  38.3 12.9 1 270 166 1% 
Source : Gîtes de France Rhône‐Alpes / Observatoire Régional du Tourisme Rhône‐Alpes 2008 
 
Avec  1,3  million  de  nuitées  en  2008,  les  gîtes  de  France  en  centrales  de  réservation  représentent  0,8%  des  nuitées 
touristiques de Rhône‐Alpes, et voit leur fréquentation progresser de +1%. 
 
Les  évolutions  de  fréquentations  sont  comprises  dans  des  fourchettes  allant  de  ‐5%  pour  le  département  du  Rhône  à  +4% 
pour les départements de la Loire et de l’Isère. 
 
La  répartition  mensuelle  des  nuitées  illustre  le  caractère  très  saisonnier  des  Gîtes  de  France  qui  réalise  40%  de  leur 
fréquentation sur les 2 mois phare de l’année : juillet et août. 
 
 
 Répartition mensuelle des nuitées 
 

Décembre

Novembre

Octobre

Septembre

Août

Juillet

Juin

Mai

Avril
Nuitées françaises
Mars
Nuitées étrangères
Février

Janvier

0 50 000 100 000 150 000 200 000 250 000 300 000

 
 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
25
 
 Répartition par nationalités 
 
Entre 2007 et 2008 :  
 
• La fréquentation française a progressé de +1% 
• La clientèle étrangère a progressé de +3% 

  France  G. B.  Allem.  Belgique P. Bas Espagne Italie Suisse  Suède  Autres Total
Année 2008  1 106 354  16522 12963  45841 15715 2535 5743 6139  2919  55485 1270166
Année 2007  1 096 170  16878 14440  47184 12447 2123 2204 5930  3054  54460 1255395
Evolution  0,93%  ‐2,11% ‐10,23%  ‐2,85% 26,26% 19,44% 160,59% 3,52%  ‐4,40%  1,88% 1,18%
Source : Gîtes de France Rhône‐Alpes / Observatoire Régional du Tourisme Rhône‐Alpes 2008 
 
La clientèle étrangère représente 13% des nuitées réalisées dans les Gîtes de France en centrales de réservation, soit 164 000 
nuitées. 
 
Le marché le plus présent est la clientèle belge qui représente 28% de la fréquentation étrangère (en légère diminution : ‐3% par 
rapport à 2007), elle est suivie par deux autres clientèles d’Europe du Nord : les Pays‐Bas (+26%) et la Grande‐Bretagne (‐2%) qui 
représentent chacune 10% de parts de marché. 
 
 
Grande 
Bretagne
10%
Allemagne
Autres 8%
34%

Belgique
28%

Pays Bas
Suède 10%
2%
Suisse
4% Italie
3% Espagne
1%

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
26
 
Fréquentation des sites touristiques de + 100 000 entrées payantes   
 
 
Départements  Nom  Ville  2008  Evolution 
Haute‐Savoie  Chemin de fer du Montenvers ‐ Mer de glace  Chamonix  819 819  ‐1% 

Isère  Domaine Départemental De Vizille  Vizille  804 511  13% 

Haute‐Savoie  Téléphérique de l'Aiguille du Midi  Chamonix  461 904  1% 

Drôme  La ferme aux crocodiles  Pierrelatte  320 227  7% 

Haute‐Savoie  Téléphérique du Brévent  Chamonix  296 849  ‐23% 

Isère  Téléphérique de Grenoble  Grenoble  277 202  1% 

Rhône  Musée des Beaux‐arts  Lyon 1er  250 138  3% 

Ardèche  Safari parc de Peaugres  Peaugres  240 962  ‐4% 

Ain  Parc des oiseaux  Villars‐Les‐Dombes  238 551  22% 

Rhône  Musée d'art contemporain  Lyon 6e  200 191  95% 

Isère  Musée De Grenoble  Grenoble  187 715  ‐1% 

Rhône  Institut Lumière (muséee + cinéma)  Lyon 8e  173 255  ‐5% 

Rhône  Aquarium du Grand Lyon  La Mulatière  160 681  1% 

Drôme  Le château de Grignan  Grignan  143 454  6% 

Ardèche  Orgnac grand site   Orgnac‐L'Aven  139 892  ‐3% 

Loire  Parc animalier  Saint Martin La Plaine  139 500  ‐15% 

Drôme  Le palais idéal du Facteur Cheval  Hauterives  121 290  ‐6% 

Haute‐Savoie  Téléphérique du Salève  Etrembières  108 677  3% 


Source : Observatoires départementaux de Rhône‐Alpes 2008 
* ns : fermeture 3 mois en 2006 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
27
Le tourisme de découverte de la Nature (Séquence nature) 
 
  2007  2008  Evolution 07/08 
Grottes 
Aven d'Orgnac  143 036  141 207  ‐1,3% 
Grottes de Choranche  116 988  99 700  ‐17,3% 
Grotte de la Madeleine  52 231  ?  ‐ 
Gorges du pont du diable  43 748  44975  2,7% 
Grottes de Saint‐Marcel  37 847  37 454  ‐1,0% 
Grottes du Cerdon  18 510  19 520  5,2% 
Cuves de sassenage  11 447  11187  0,0% 
Grotte de la luire  11 115  10 036  ‐10,8% 
Grotte des Echelles  10 054  10 837  7,2% 
Aven‐grotte de la forestière  5 140  ?  ‐ 
Grottes de la balme  44 456  42 262  ‐5,2% 
Jardins 
Jardins du palais idéal du facteur Cheval  128 886  122 000  ‐5,6% 
Le labyrinthe ‐ jardin des 5 sens  42 895  41 019  ‐4,6% 
Jardin des fontaines pétrifiantes  36 735  34 808  ‐5,5% 
Jardin ferroviaire  35 796  33 578  ‐6,6% 
Jardins secrets  28 829  30 000  3,9% 
Terre vivante  20 848  20 137  ‐3,5% 
Jardins aquatiques  17 476  20 148  13,3% 
Jardins du château du Touvet  9 002  8 410  ‐7,0% 
Pré curieux  ?  5 405  ‐ 
Jardin des cimes    6 933  ‐ 
Espaces de nature       
Gare des ramieres    4 509  ‐ 
Ecopole du forez    8 230 
Parcs animaliers 
Parc aux oiseaux  202 403  247 671  18,3% 
Safari de Peaugres  238 715  243 613  2,0% 
Parc de Courzieu  56 500  53 059  ‐6,5% 
Total   1 312 657 1 296 698 ‐1,2% 
Source : Séquence Nature 2009 
 
 Evolution typologique à champ constant 
 

1 400 000

1 200 000

1 000 000

800 000

600 000

400 000

200 000

0
2004 2005 2006 2007 2008

Parcs animaliers Jardins Grottes

Source : Séquence Nature 2009 ‐ traitement ORT 
Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
28
Le tourisme industriel scientifique et technique (TISTRA) 
 
Cette  appellation  émerge  de  façon  « naturelle »  du  discours  des  spécialistes  de  cette  filière,  journalistes,  organisateurs  de 
colloques, CCI et chefs d’entreprises. Elle évoque à la fois : 
¾ La dimension touristique ; 
¾ L’approche  industrielle  et  technique  en  activité  ou  non,  sans  exclure  les  établissements  qui  ne  produisent  pas 
(laboratoires scientifiques) ; 
¾ La découverte par le grand public des entreprises en activité, sans exclure celles qui ne produisent plus et qui, à ce titre, 
rentrent dans le domaine patrimonial. 
 
 
RAISON SOCIALE  Fréquentation 2007  Fréquentation 2008  Evolution 
Le Hameau du Vin  113 491  104 233  ‐8% 
CCSTI Chambéry ‐ Galerie Euréka   33 800  74 917  122% 
Musée d'Art et d'Industrie  45 525  49 673  9% 
Planétarium de Vaulx en Velin  47 856  44 609  ‐7% 
Musée de la musique Mécanique  39 908  41 214  3% 
Musée de l'Eau  40 000  38 556  ‐4% 
Domaine Vignesens  35 352  _ 
La Cuivrerie de Cerdon  38 323  35 000  ‐9% 
Le CERN ‐ Globe de la Science et de l'Innovation  26 000  30 000  15% 
L'Astronef, Planétarium de Saint‐Etienne  27 164  28 864  6% 
Musée de l'Opinel  26 362  26 989  2% 
Le Visiatome  17355  20 253  17% 
Château des Roure  16228  19 120  18% 
CCSTI Grenoble  11 653  15 225  31% 
Atelier Musée du Chapeau  15 952  14 925  ‐6% 
Le Paradis du Chocolat  16 000  14 200  ‐11% 
SA des eaux minérales d'Evian  19 000  13 587  ‐28% 
L'Arche des Métiers ‐ CCSTI de l'Ardèche  11 651  13 478  16% 
Domaine Eyguebelle  0  12 500  _ 
Atelier Musée de la Soie  13 507  12 468  ‐8% 
Ardelaine  12 341  12 151  ‐2% 
Musée EDF Hydrelec   10 199  11 436  12% 
La Mine Image  18 162  11 394  ‐37% 
Soierie Vivante  7766  10 786  39% 
Autres   98 075  112 088  14% 
TOTAL  706 318  803 018  14% 
   
     
  Fréquentation 2007  Fréquentation 2008 Evolution 
 
Sous total Entreprises  455 784  529 660 16% 
Sous total Musées  214 178  253 270 18% 
Sous total Sites scientifiques  36 356  20 088 ‐45% 
Source : TISTRA – Tourisme Industriel Scientifique et Technique 2009 
 
 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
29
 

Le Thermalisme 
 
 Nombre de curistes assurés sociaux 
 
  Département  Evolution 
2007  2008 
2007/2008 
 AIX‐LES‐BAINS ‐ Thermes Nationaux    Savoie  26 988  25 217  ‐7% 

 AIX‐LES‐BAINS ‐ Thermes Marlioz    Savoie  2 741  2 553  ‐7% 

 ALLEVARD‐LES‐BAINS    Isère  4 336  3 999  ‐8% 

 BRIDES‐LES‐BAINS    Savoie  11 339  12 661  12% 

 CHALLES‐LES‐EAUX    Savoie  2 163  2 022  ‐7% 

 DIVONNE‐LES‐BAINS    Ain  1 376  1 514  10% 

 EVIAN‐LES‐BAINS    Haute‐Savoie  991  1 060  7% 

 LECHERE LA    Savoie  5 907  6 091  3% 

 MONTBRUN‐LES‐BAINS    Drôme  1 394  1 654  19% 

 MONTROND‐LES‐BAINS    Loire  2 192  1 978  ‐10% 

 NEYRAC‐LES‐BAINS    Ardèche  3 388  3 491  3% 

 SAINT‐GERVAIS    Haute‐Savoie  2 606  2 348  ‐10% 

 SAINT‐LAURENT LES BAINS    Ardèche  2 273  2 400  6% 

 THONON‐LES‐BAINS    Haute‐Savoie  1 374  1 324  ‐4% 

 URIAGE    Isère  3 917  4 045  3% 

 VALS‐LES‐BAINS    Ardèche  2 280  2 355  3% 

Fréquentation régionale  75 265  74 712  ‐1% 


Source : CNETH  ‐ Traitement ORT/MITRA avec l'aimable participation de Rhône‐Alpes Thermal   
 
   

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
30
 
 
Aéroports de Rhône‐Alpes 
 
  2004  2005 2006 2007  2008
Lyon Saint‐Exupéry   6 228 612   6 561 365  6 752 333  7 320 952    7 924 063 
Grenoble Isère  204 114   271 407  432 933  469 658   469 777 
Chambéry Savoie  180 813   194 849  194 827  231 843   270 632 
Annecy Haute‐Savoie  49 306   52 119  65 020  64 428    59 407 
Lyon Bron  11 603   11 211  10 924  13 132    12 998 
Saint‐Etienne Bouthéon  96 794   105 209  4 640  8 012    9 605 
Passagers totaux   6 771 242          7 196 160    7 460 677  8 108 025    8 746 482 
Source : Union des Aéroports Français 
 
Sur l’espace de 5 ans et en nombre de pax c’est l’aéroport de Lyon Saint Exupéry qui a le plus progressé avec 1,7 million de 
pax supplémentaires. En termes d’évolution, on peut noter la très bonne performance de l’aéroport de Grenoble qui a plus que 
doublé son volume d’affaires. 
 
 Aéroport international de Genève  
 
  2006  2007 2008
Genève Cointrain  9 856 546  10 806 653 11 530 000
 
 
 
 Aéroport de Lyon Saint Exupéry : +8% 
 
En 2008 les résultats de l’aéroport de Lyon Saint Exupéry, hissent Lyon à la 3ème place derrière Paris et Nice. 
 
Une croissance favorable de 8.2 % sur l’année 2008, avec un record de trafic en juillet (765 800 passagers). Les faits marquants 
pour Lyon Saint Exupéry sont l’ouverture de la base easyJet avec de nouvelles routes à partir d’avril, de la liaison Lyon New‐York 
en juillet et des Antilles en décembre. 
 
 Trafic national : + 8.3 % 
Le trafic sur Paris régresse de ‐15.4 % suite à une forte réduction de l’offre sur Orly dont le trafic est deux fois moins important 
cette année (110 533 pax). 
La hausse est de 10 % sur les transversales: le trafic est dynamisé parle trafic réalisé sur les nouvelles liaisons easyJet sur Biarritz 
(saisonnier),  Bordeaux  et  Toulouse.  Du  côté  d’Air  France,  à  noter  en  particulier  une  hausse  sur  Marseille  et  Toulouse  et  un 
niveau de trafic quasiment stationnaire sur Nice. 
 
 Trafic international : + 3.3 % 
Le trafic sur l’Europe progresse +11.9 %. Le trafic 2008 sur l’Allemagne croît de 10.8 % : fréquence supérieure sur Düsseldorf et 
Munich avec Lufthansa (ouvertures fin 07 sur Hambourg avec Air France et Berlin avec easyJet). De bons résultats également sur 
l’Espagne,  +39  %  :  Madrid  et  Barcelone  (liaisons  Air  France  &  asyJet).  Sur  l’Italie,  le  trafic  progresse  de  +14.5  %,  sur  les 
destinations de Rome et Venise (Air France & easyJet). Le trafic sur le Portugal a presque doublé cette année, dynamisé par les 
ouvertures  easyJet  sur  Lisbonne  &  Porto.  Le  trafic  est  stationnaire  sur  le  Royaume  Uni,  en  dépit  des  bons  résultats  sur 
Birmingham & Manchester et de l’ouverture de la liaison sur Londres Gatwick par easyJet. A noter un trafic en hausse de 7.1 % 
en 2008 sur la Grèce (Héraklion). 
Source : Aéroport Lyon Saint‐Exupéry ‐ Direction Marketing ‐ Pôle Études et Marchés 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
31
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
RHONE ALPES TOURISME 
MITRA – Mission d’Ingénierie Touristique en Rhône‐Alpes 
Observatoire Régional Du Tourisme Rhône‐Alpes 
104 route de Paris ‐ 69260 CHARBONNIERES LES BAINS 
Tél : 04.72.59.21.59 ‐ Fax : 04.72.59.21.91 
 site internet : http://pro.rhonealpes‐tourisme.com/ 
 email : ort@rhonealpes‐tourisme.com  
 
Directeurs de publication : Hugues BEESAU (Directeur de la MITRA)  ‐ Jean MATHIS (Délégué Régional au Tourisme Rhône‐Alpes) 
Comité de rédaction : Gérard OCTROY   
Conception et rédaction : Christelle LEPOUTRE 

Bilan Touristique Année 2008 
ORT / MITRA – Mai 2009 
32