Vous êtes sur la page 1sur 56

Lambeaux de

couverture des doigts
longs

Christian Dumontier
Urgence Main Guadeloupe

Avec l’aide de F. Brunelli et M. Beustes
Particularités de la peau
dorsale
• Peau fine
• Face mobile (24 mm)
ET esthétique
Unité fonctionnelle/esthétique

• A respecter +++
Particularités

• Appareil extenseur et articulations
sont juste sous la peau

• Vascularisation et innervation
viennent de la face palmaire +++
Rappel de la vascularisation

• P2 et P3 sont vascularisés par la face
palmaire

• P1 est vascularisé par une terminaison
de l’artère intermétacarpienne

• Il existe un réseau dermique étendu et
anastomotique

M
P1 P2 P3
Lambeaux de couverture de la
face dorsale des doigts longs

• Lambeaux de Hueston
• Lambeau en drapeau (pseudo-îlot)
• Lambeau cross-finger (Pakiam)
• Lambeau Flip-Flap
• Lambeaux en pseudo-îlots
• Lambeau commissural
• Lambeau intermétacarpien
• Variantes
Lambeaux à dessin local
1
Lambeau de Hueston

• Le plus simple
• Devrait être utilisé
(systématiquement)
après toute plaie dorsale
puisque le parage entraîne
une perte cutanée
Penser au back-cut

1
1
Fermeture de la PdS

• Cicatrisation dirigée ou greffe de peau fine
Lambeaux prélevés sur le
doigt voisin
2 Lambeau en drapeau
• Fiable jusqu’à mi-P2
• Prendre en bloc le
tissu sous-cutané et
une hampe de
largeur égale à la
moitié du doigt

• Faire une incision
dans la commissure
pour enfouir la
hampe (Oberlin)
Le 5ème doigt est la
meilleure indication

2
2 Indication esthétique
discutable
3
Lambeau cross-finger

• Fiable
• 2 temps opératoire (une Greffe de
peau associée)

• Séquelles +++ sur doigt donneur
• Utiliser l’artifice de Pakiam
3
3
Artifice de
Pakiam
On repose la peau
sur le doigt
donneur
3
3

Résultat à 4 mois
Lambeau prélevé sur la
face palmaire
4
Lambeau Flip-flap

• = Pakiam sur le même doigt
• Décrit par Voche

Pédicule du
Lambeau =
axe de rotat°
4
Bases anatomiques

• Nombreuses anastomoses
entre le réseau palmaire et
dorsal

• Basculer le lambeau graisseux
autour de son axe entre le
pédicule et le squelette
4
Bases anatomiques

• Lambeau fiable si L > 2 cm (au moins
deux collatérales)

• Depuis le pli MP jusqu’à éponychium
• Ne pas greffer d’emblée, attendre
bourgeonnement
4
Cas princeps (P. Voche)
4 Le LSCHPR :
Voche et Merle, BJPS 1994

Indications : PDS
dorsales
- des doigts longs

- 3/4 proximaux P2

- 2/3 distaux P1
M. Beustes
4
4
▶ Avantages ;
- fiable, efficace, simple, rapide et reproductible
- homodigital (Ø immobilisat° pdt 3 sem : ni attelle MP,
ni syndactylie)
- Ø sacrifice d’une artère collatérale digitale
- Ø séquelles sur le site donneur (ni peau, ni nerfs, ni
tendons)

▶ Inconvénients :
- fragile car fin et peu résistant → dissection délicate et
suture sans tension
- twist du pédicule possible → bien le libérer en amont
et en aval du lambeau
- peu favorable à une greffe de peau immédiate → soit
Ø, soit à J8
5

Lambeaux en pseudo-ilot
5
Nombreux lambeaux décrits

• Utiliser une péninsule de tissu sous-
cutané avec des axes vasculaires
venus des branches à destinée dorsale

M
P1 P2 P3
5
Risques nerveux faibles
5
Lambeau commissural
Tapez

M
P1 P2 P3

• Prélèvement
«losangique» de la
commissure

• Hampe dorso-latérale
• Point-pivot autour de
l’IPP
5
5
5 Variante
■ Lambeau Réticulaire Dorso-Digital (Del Bene)

T

M
P1 P2 P3
5 Variante
■ Lambeau Réticulaire Dorsal bi-pédiculé (Braga Da Silva)

T

M
P1 P2 P3
5 ■ Lambeau Réticulaire Dorso-Métacarpien (Bakhach)

T

M
P1 P2 P3
6

Lambeau en ilot
6 Lambeau en îlot rétrograde de Rose

Couverture P3 et IPD
Inconvénient :
Sacrifice d’une artère collatérale
7

Lambeaux inter-
métacarpiens
7
Lambeau inter-métacarpien

• Basé sur les artères dorsales interosseuses
issues de l’arcade dorsale du carpe

• Reliées par les perforantes antéro-
postérieures des commissures au réseau
palmaire
7■ Lambeau intermétacarpien dorsal 2è, 3è et 4è
espaces (Maruyama)

T

M
P1 P2 P3

Inconvénients :
. Dissection sous-aponévrotique
. Arc de rotation limité en distal (sauf D5)
. «Immobilisation MP 3 semaines»
7

Centrer l’incision sur une veine dorsale
Ne pas dépasser le pli du poignet
Dissection en bloc des
tissus sous-cutanés
entre les tendons
extenseurs (artère
visible par
transparence)

Point pivot au niveau
de la commissure
7
7
7
7

M. Merle
7 Fiable sur C2 et C3 (artère individualisée)
7

Gêné par les junctura, surtout en ulnaire
8
Variantes
• Lambeau sur la 1ère inter-
métacarpienne = lambeau
cerf-volant reverse

• Lambeau à vascularisation
sous-cutanée de Quaba-
Davison

• Lambeau métacarpien
réticulaire de Bahkach
8

Tumeur
de Merkel
9
A part
• Lambeau
commissural de
Sterling-Bunnel

• Lambeau
métacarpien
direct (drapeau)
10
Ne pas oublier !
Conclusions

• Nombreux lambeaux, basés
essentiellement sur la richesse la
vascularisation sous-cutanée

• Hampe assez large ET latéralisée +++
pour être fiable
Lambeaux de couverture de la
face palmaire des doigts longs

• Lambeaux de
translation-
avancement dits de
Hueston

• Lambeau en drapeau
(pseudo-îlot)

• Greffe de peau
• Cross-finger